• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Haro sur les bermudistes

Haro sur les bermudistes

Où l'auteur s'essaie à faire du Desproges ...

 En été il est d'usage de traiter des sujets plus légers, moins prise de tête, ce qui permet généralement à nos gouvernements déjà depuis longtemps de passer en loucedé des lois et décrets qui susciteraient des tollés abominables à d'autres moments de l'année. Je m'étonne que personne ne songe à traiter du thème gravissime des porteurs adultes de bermudas, j'ai nommé les « bermudistes ».

 

Il est devenu d'usage pour des hommes adultes, majeurs et vaccinés depuis quelques années déjà quand il fait un peu chaud de se mettre en bermuda et polo ou ticheurte pastel, à motifs enfantins voire infantiles, bref de s'habiller en gamins de douze ans retrouvant sans doute ainsi ce qu'ils pensent être l'innocence idéalisée de leur pré-adolescence pré-pubertaire.

 

(voir illustration ci-contre, photo de l'auteur).

 

Parmi eux on trouve des pères de famille, des patrons, des cadres moyens et supérieurs, le fléau « bermudiste » touche malheureusement tout les milieux sans aucune exception. Il faut bien en avoir conscience.

 

Ce fléau est socialement universel. Je m'étonne qu'aucun lanceur d'alertes ne le dénonce, ne s'en indigne...

 

Le « bermudiste » semble tenir de l'être humain, il a des bras, des jambes, une cervelle a priori d'un volume utile, des yeux, des oreilles enfin bref tout l'attirail. C'est cependant un être nuisible, tout comme l'est le trottinettiste ou le patin à roulettiste sans parler de la minorité agissante et toute aussi dangereuse des mono-cyclistes électriques. Ces trois groupes de « bermudistes » circulent tous sur les trottoirs, sur les quais de gare comme les gamins qu'ils ont été quand ils s'amusaient à provoquer les grandes personnes, avant que de se faire parfois gronder.

 

Grondés ils réagissent d'ailleurs alors en grands gamins...

 

Malheureusement l'autopsie de sujets vivants « bermudistes » est encore interdite par des esprits chagrins ce qui empêche toute confirmation de ces théories qui ne sont pour l'instant que des hypothèses audacieuses de ma part...

 

Ils sont heureux et béats, ils ont enfin régressé définitivement, ils ne veulent pas de toutes ces responsabilités qu'ont les adultes, ils ne veulent pas réfléchir par eux-mêmes, faire le moindre travail intellectuel, se cultiver, regarder des films incompréhensibles au-dessus de quatorze ans. Ils aiment la gentillesse « über alles », la sensiblerie la plus mièvre. Ils trouvent que la maturité c'est ennuyeux, se vautrent sur leur canapé pour jouer aux mêmes jeux vidéo de leur jeunesse, ils sont en quête des mêmes boissons sucrées de cette époque de leur vie par eux bénie, des mêmes plaisirs sucrés, dessins animés, feuilletons etc...

 

Ils refusent leur virilité également, et avec force. S'ils ont des plaisirs masculins, ce sont des plaisirs de cours de récréation :

 

Jouer avec des fusils et flingues « Nerf » (TM°), tirer les nattes des filles, se tirer dessus avec des pistolets à eau, foncer sur leur vélo tout terrain en ne craignant pas de se salir etc...

 

Ils ne se feront plus priver de dessert en rentrant chez eux.

 

Toute personne émettant la moindre critique, la moindre remarque ironique, est considérée comme jalouse, aigrie, méchante. Ce n'est pas que le porteur de bermuda en ait quelque chose à faire de l'autre, il veut juste être tranquille pour régresser en toute tranquillité. En attendant de pouvoir rentrer dans une matrice je suppose...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil


Moyenne des avis sur cet article :  1.51/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 20 août 17:22
    C’est vrai qu’on se sent tellement mieux en costard cravate par 35° à l’ombre.
     
    Ben moi j’aime bien les bermudas.
    Kesseke vous voulez, j’ai les g’noux qui surchauffent.
     
    D’autres c’est la tête...
    On surchauffe d’où on peu, c’est la vie !
     


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:51

      @Jeekes
      vous avez conscience de prendre au premier degré un article ironique ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 20:03

      @Robert Lavigue
      je sais combien c’est dur pour vous


    • Christ Roi Christ Roi 21 août 21:50

      Le culte du bermuda est la conséquence directe de l’infantillisation de notre société. Tout le monde veut faire jeune sans se rendre compte qu’ils ont surtout l’air con. Cela nous vient des USA. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 22:07

      @Christ Roi Lorsqu’on ne fréquente pas les églises a longueur de journée, dans la fraîcheur ;les dessous de bras et les guiboles a l’air en train de glander sur deux planches croisées ; c’est sur qu’on a pas les mêmes préoccupations esthétiques que certains.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 09:11

      @Aita Pea Pea
      C’est moche un bermuda et ça fait ressembler à un gamin de douze ans


    • Le421 Le421 22 août 09:56

      @Amaury Grandgil
      Robert Lavigue a ce très grand avantage de ne pas nous déranger avec de trop nombreux articles.


    • Le421 Le421 22 août 09:57

      @Le421

      Il devrait se mettre d’accord avec Rosemar et faire 50/50 !!  smiley


    • covadonga*722 covadonga*722 22 août 11:31

      @Le421
      yep , étonnant que pour un aviateur vous fréquentiez toujours les memes cieux .Cela vous permettrez de constater que comme nous tous ici vos certitudes sont loin d’être une science exacte .


      « il est bien plus difficile de se juger soi meme que de juger autrui »

       st ex 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 août 11:18

      @Robert Lavigue
      ce serait tout simplement un peu de jalousie ? smiley


    • hans-de-lunéville 24 août 17:56

      @Amaury Grandgil
      alors pourquoi ne pas le classer dans « parodique » ?


    • njama njama 20 août 18:14
      Ils refusent leur virilité également...

      Amaury, faut quand même un peu de courage pour exhiber ses mollets...
      On comprend que certains s’abstiendraient s’ils les ont mal fagotés, vieillis, variqueux, tout le monde n’a pas des mollets de cyclistes, ou d’athlètes, les femmes non plus d’ailleurs ...
      Le bermuda sous nos latitudes « hexagonales », ça ne dure pas plus que l’été on ne va pas en faire un pataquès, dans les territoires d’outre-mer ben je ne sais pas... ???
      Pas plus peut-être parce que avec la clim au boulot faudrait pas prendre froid aux mollets
       smiley

      bientôt la mode du kilt ? pourquoi pas au fond, c’est viril non ? ou sexy, selon ...

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:51

        @njama
        vous avez conscience de prendre au premier degré un article ironique ?


      • njama njama 20 août 22:48

        @Amaury Grandgil


        Vous n’auriez pas des fois les mollets qui gonflent un peu  ?
        Vous êtes suffisamment pudique pour ne pas les exposer. Je vous comprends, je ferais bien pareil, je suis moi-même assez prude, sur ce plan-là.
        à prendre au degré que vous voulez...
        Chez nous en pays cheteumi, l’expression est ironique, je ne saurais dire si elle fait partie du langage vernaculaire de la région parisienne (?)
        en analogie, un synonyme serait peut-être de la gonflette (?), qui ne concernerait pas que les biscoteaux.
        à prendre au premier degré évidemment, l’expression désignant des « gens » qui se donnent de l’importance..., une qu’ils n’ont pas, ou qu’ils présument avoir

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 août 08:49

        @njama
        Vous avez compris que mon texte s’en fout un peu du port du bermuda ? Hein rassurez moi ?


      • sls0 sls0 20 août 18:17

        Il y a la norme 12515 qui explique le travail en ambiance chaude.

        Si les gens s’habillent plus léger c’est soit qu’ils connaissent cette norme ou soit qu’il font preuve d’intelligence instinctive.
        L’isolation thermique d’un bernuda est de 0,11 clo, un pantalon c’est 0,26.
        La physique et la physiologie sont en désaccord avec votre article.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:51

          @sls0
          vous avez conscience de prendre au premier degré un article ironique ?


        • sls0 sls0 20 août 23:19

          @Amaury Grandgil
          Avez vous conscience que vous avez écrit deux fois cette phrase avant moi ?

          Il semblerait que votre second degré soit invisible pour la plupart.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 août 08:42

          @sls0
          ça je m’y attendais


        • sls0 sls0 21 août 18:49

          @Amaury Grandgil
          Je me rappelle une jeune graphiste qui me demandait mon avis sur une affiche.

          Je lui ai dit qu’elle maitrisait les outils du graphisme indéniablement mais je ne voyais pas le message de l’affiche.
          C’était pour la venue de Phil Collins à ... le ...
          Il y avait la photo stylisée de Phil Collins mais pas son nom. Le lieu ne sautait pas aux yeux ni la date.
          L’affiche ou un texte à un but, dans ce cas ci c’était faire venir du monde. Ce n’était pas démontrer que l’on savait se servir de photosphop ni se faire plaisir de la par de l’auteur.
          Un message à faire passer point barre en tenant compte que tous ne sont pas égaux coté comprenure, il faut de la simplicité.
          Vous aimez écrire, vous faire plaisir est normal mais il faut tenir compte du plus petit dénominateur commun des lecteurs dont je fais partie.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 août 19:49

          @sls0
          il serait si petit que ça ?


        • sls0 sls0 25 août 20:02

          @Amaury Grandgil
          Petit je ne sais pas mais en tout cas plus grand que votre compréhension d’autrui.


        • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 18:24
          Amaury Grandgil,

          Baudelaire disait du génie qu’il était « l’enfance retrouvée à volonté ». Cela dit, c’est une formule à prendre avec des pincettes, et elle ne s’appliquerait guère aux parfaits crétins que vous évoquez.

          Depuis qu’on a interdit ce qui fut la « voie express rive droite » aux automobiles qui avaient le mérite de dissimuler largement des milliers de bipèdes, leur contenu, désormais, s’étale à la vue de tout le monde, et même des petits enfants. Quel pernicieux exemple !

          En tout cas, ce n’est pas beau à voir.

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:55

            @Christian Labrune
            Ces parfaits crétins sont de parfaits esclaves.


          • Aristide Aristide 20 août 18:25

            Et que déduire sur la régression des bermudistes qui conservent leurs chaussettes dans leur sandales.


            Des régressifs honteux ?

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:52

              @Aristide
              sans doute, et c’est moche


            • robert 20 août 18:31

              après paris mache , voilà le bermuda.....


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 19:52

                @robert
                vous avez conscience de prendre au premier degré un article ironique ?


              • Clouz0 Clouz0 20 août 20:08

                @Amaury Grandgil

                C’est tout de même pas très réussi comme ironie. smiley

                Finalement vous auriez mieux fait de dire que c’était écrit au premier degré et demi (1 1/2), un truc entre l’ironie et le pas d’ironie, à classer entre les loupés et les peut mieux faire.

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 20:09

                @Clouz0
                j’aurais dû prévenir pour les mal comprenants c’est vrai


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 20:10

                @Clouz0
                pourquoi ? Vous aimez porter un bermuda en été ? Et faire de la trotinnette ?


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 août 20:31

                Amaury. Bonsoir. C’est plutôt Murray qui se foutait de leur...surtout critique du tourisme avec « le triangle des bermudas » . Perso j’en met et sans slibard...couilles libres battantes .


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 20:33

                  @Aita Pea Pea
                  Oui Muray, c’est vrai


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 août 20:44

                  @Amaury Grandgil Ses essais aux Belles lettres sont à portée de main chez moi ...très bon d’y picorer pour l’actualité, même treize ans après sa mort.


                • Passante Passante 20 août 21:00
                  @Aita Pea Pea

                  je suis tombé sur un Murray une fois chez un copain
                  Désaccord parfait, y’a quinze ans..
                  en dix pages déjà tu passes le Murray du son
                  il laisse rien autour, c’est une tondeuse

                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 21:20

                  @Aita Pea Pea
                  ce qu’il écrit est toujours bon


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 août 21:24

                  @Passante Je dois avoir lu 2000 pages de Muray ...pour son humour : Youtube ; Tombeau pour une touriste innocente... Pour sur une tondeuse...lol


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 août 21:41

                  « Chers djihadistes,

                  L’Occident s’achève en bermuda […] Craignez le courroux de l’homme en bermuda. Craignez la colère du consommateur, du voyageur, du touriste, du vacancier descendant de son camping-car ! Vous nous imaginez vautrés dans des plaisirs et des loisirs qui nous ont ramollis. Eh bien,nous lutterons comme des lions pour protéger notre ramollissement.  

                  Chers djihadistes, chevauchant vos éléphants de fer et de feu, vous êtes entrés avec fureur dans notre magasin de porcelaine. Mais c’est un magasin de porcelaine dont les propriétaires de longue date ont entrepris de réduire en miettes tout ce qui s’y trouvait entassé. […] Vous êtes les premiers démolisseurs à s’attaquer à des destructeurs. Les premiers incendiaires en concurrence avec des pyromanes. […] À la différence des nôtres, vos démolitions s’effectuent en toute illégalité et s’attirent un blâme quasi unanime. Tandis que c’est dans l’enthousiasme général que nous mettons au point nos tortueuses innovations et que nous nous débarrassons des derniers fondements de notre ancienne civilisation.  

                  Chers djihadistes, nous triompherons de vous. Nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts. »

                  Philippe Muray 

                  Chers Djihadistes, Mille et Une Nuits, 2002


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 août 22:06

                    @Amaury Grandgil

                    Yess ! Je le cherchais aussi ce texte ...


                  • Abou Antoun Abou Antoun 21 août 00:51

                    du grand Grandgil

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès