• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Infodémie de Covid-19 ; le fiasco de la communication

Infodémie de Covid-19 ; le fiasco de la communication

JPEG

 

1) Infodémie, un nouveau concept. Dans un commentaire publié fin février sur le réseau LinkedIn, un scientifique indien spécialiste en vaccins écrit ceci : « S’il vous plaît, ne paniquez pas. Ce n’est pas une épidémie, c’est une sorte d’infodémie. Beaucoup de messages et de fausses informations se sont répandus depuis décembre 2019 ». Ayant trouvé excellent ce néologisme, je me suis empressé de l’employer non sans faire une recherche pour voir si ce terme était déjà utilisée et c’est bien le cas. Sur le blog santé destinés aux professionnels on peut lire ces quelques lignes :

« Aujourd’hui, bien que de nombreuses caractéristiques du virus restent inconnues, les agences et les organisations de santé doivent se préparer à faire face à une possible pandémie. Cette équipe de spécialistes en médecine d’urgence de l’Université d'Alabama Birmingham présente dans le JACEP Open, une très large revue de la littérature. Les conclusions de cet examen conditionnent une bonne réponse de santé publique à la prise en compte des retours d’expériences des précédentes pandémies et des bonnes données virales et épidémiologiques. Plus simplement, pour bien répondre à une nouvelle épidémie, nous rappellent ces médecins de l’urgence, il faut à tout prix éviter l’infodémie. Un rappel du message de l’OMS, qui dès le 2 février, publiait un rapport de situation appelant à lutter contre l’« infodémie ». »

Autres trouvailles, sur le site de LCI, le 26 février : « L’explosion du nombre de personnes contaminées par le coronavirus en Italie s’est accompagnée d'une hausse de l’activité des groupes Facebook dédiés au sujet. Comptant plusieurs dizaines de milliers de membres, ils sont devenus les lieux propices à ce que l’OMS qualifie d’infodémie ». Et plus loin ce propos du directeur de l’OMS « Nous ne combattons pas seulement une épidémie, nous combattons aussi une infodémie - Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS »

 

2) L’infodémie n’est pas que sur les réseaux sociaux. L’étymologie du mot « infodémie » est la même que celle de l’épidémie ou de la pandémie qui vient du grec et signifie pan, tous, et démos, peuple. En ce sens, l’infodémie pourrait définir une information propagée par les populations et donc, sur les réseaux sociaux à l’ère de l’Internet. Néanmoins, l’infodémie s’applique aussi à des phénomènes de société anciennement connus, par exemple la rumeur d’Orléans qui fit l’objet d’une fameuse analyse par Edgar Morin. Lors de cet épisode, la rumeur ne s’est pas propagée par les canaux numériques mais tout simplement par le bouche à oreille.

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, l’infodémie est une notion possédant une connotation négative, signifiant la propagation de fausses informations et autre fake news. Vous aurez remarqué que c’est toujours le peuple qui est infecté par les news virales et d’ailleurs, le concept de propagation virale est maintenant d’usage commun, désignant la diffusion d’une vidéo visionnée par des centaines de milliers d’internautes. Et alors, quel serait donc le seuil infodémique établi par les professeurs d’infodémiologie ?

Le « bas peuple » se complait dans la diffusion d’informations virale mais alors, les autorités, situées sur le piédestal de la légitimité conférée aux experts, ne diffuseraient pas de fausses informations. Pourtant, le niveau 6 de pandémie décrété par Margaret Chan (alors directrice de l’OMS) lors de la grippe H1N1 ne pourrait-il pas être considéré comme une infodémie, autrement dit une information qui sans être fausse résulte d’une fausse appréciation et se propage dans les systèmes de santé et les médias de masse ? Les experts se sont posé la question à l’époque. Et maintenant, que penser en 2020 du taux de létalité officiellement annoncé début mars par l’OMS, fixé à 3.4%, alors que des scientifiques du très réputé CDC d’Atlanta ont établi que ce taux pourrait être bien inférieur à 1% ?

 

3) Le Covid-19, une crise infodémique ? Cette question se pose car la confusion et le doute se sont installés parmi les populations mais aussi les professionnels de santé, les politiques, les Bouvard et Pécuchet invités sur les chaînes de news, sans oublier les journalistes couvrant cet événement devenu planétaire. Ayant suivi le déroulement de la pandémie H1N1 en 2009, je peux vous dire que le Covid-19 me sidère. J’ai le sentiment d’être assailli par une propagation d’informations provenant d’innombrables sources, des chiffres, des tests, des morts, des variations d’un pays à un autre, des commentaires, des avis d’expert, mais rien de cohérent et un doute global explicité par une question centrale : quelle est l’intensité de cette menace virale ?

La question n’a pas de réponse actuellement. Je note juste un bombardement d’infos si bien que si l’on voulait comparer le H1N1 de 2009 au Covid de 2019, on dirait alors que c’est comme un coup de vent face à une tempête, une lame de fond face à un tsunami, une pluie fine face à une averse.

L’incohérence des informations provient de multiples facteurs qu’il serait bon d’analyser. D’abord les données scientifiques, et l’obsession des chiffres ; donnés de manière brute, sans interprétation. On calcule la létalité en utilisant la comptabilité des morts et le nombre de cas détectés. Ce qui est une erreur de débutant que même un stagiaire en sciences statistiques saurait apprécier tant le biais cognitif est énorme. La comptabilité des patients détectés comme viro-positifs au SARS-CoV-19 n’indique pas la prévalence de ce virus dans les populations. En plus, la dynamique joue et la situation évolue. Et pour se faire une idée de l’impact sanitaire, les signes de comorbidité devraient être précisés, ce qui suppose une bonne centralisation des données remontant depuis le terrain.

Un autre facteur est venu interférer avec le phénomène d’infodémie de Covid-19, c’est le facteur politique qui joue dans deux secteurs et nous en avons pris conscience avec la Chine. (i) D’abord la politique intérieure et la diffusion des informations par les autorités. Notre époque est marquée par un manque de confiance généralisée. Si le gouvernement exagère la menace, les esprits à tendance complotiste penseront que le pouvoir veut faire peur et qu’il y a des intérêts industriels derrière cette épidémie. Si le gouvernement minimise la menace, d’autres penseront que les autorités nous cachent la réalité. (ii) Ensuite la géopolitique et la défiance mutuelle des Etats, sans oublier une sorte de concours sanitaire, chaque pays cherchant à prouver qu’il est le meilleurs dans la riposte antivirale. Bref, c’est la confusion totale à l’heure où j’écris ces lignes, le 5 mars 2020.

 

En conclusion, l’infodémie caractérise le Covid-19 autant que la pandémie en tant que crise sanitaire généralisée. Plus on propage l’inquiétude, plus elle tend à se répandre et à contaminer les âmes sur la planète.

En 2009, le premier cas d’infection virale H1N1 remontait à fin mars et quatre mois plus tard, on pouvait anticiper et penser cette pandémie serait un millésime peu sévère. Le Covid-19 a commencé début décembre à Wuhan. Seulement trois mois de recul. Mon avis provisoire est qu’il s’agit d’une infection de type respiratoire dont la dangerosité se situe au niveau d’une grippe sévère. Et comme le dit mon ami africain, quand un virus circule, il faut mieux être jeune, en bonne santé, que vieux ou souffreteux.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mars 15:56

    Avant, on appelait ça une « rumeur »...


    • berry 7 mars 09:49

      @dimitrius
      Je constate que le député de 68 ans du Haut-Rhin est en réanimation, alors qu’il paraissait être dans un état de santé correct auparavant. En plus des décès, il y a beaucoup de cas graves qui nécessitent des traitements lourds.
      Des chercheurs australiens prévoient des scénarios avec 15 millions de morts, voire plus.
      https://fr.sputniknews.com/international/202003061043202988-le-coronavirus-tuera-au-moins-15-millions-de-personnes-dans-le-meilleur-des-scenarios-affirme-une/


    • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 17:27

      Je pense que nous vivons la fin d’un monde , il faut s’attendre à perdre des êtres chers , nos proches aussi .

      Pour nous les vieux , les retraités , l’affaire est classée nous allons débarrasser le plancher

      Je ne savais pas que l’échéance arriverait si rapidement .

       

       smiley


      • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 20:27

        Vous savez le Covid19 est une sorte de bienfait pour l’humanité , d’abord de manière eugénique il va détruire les plus faibles et ainsi donner naissance à une race fortifiée éliminée de ses tares les plus fragiles .

        La population va diminuer de manière drastique et se rajeunir , donc l’immigration ne sera plus nécessaire , la perte de nos aïeux va équilibrer le régime des retraites .

        Pour les 1% des plus riches ( Sorros , B.Arnault , Warren Buffet etc....) ces derniers plus que sexagénaires seront transformés en compost végétal par le cycle de la nature éternelle et plus vite que prévu .

        L’économie de la mondialisation va se réadapter car on va se dire qu’une bestiole pas plus grosse qu’un micron peut faire disparaitre l’usine du monde et nous laisser crever la gueule ouverte .

        On va redynamiser et repeupler nos campagnes , car les villes concentrationnaires sont des foyers à virus et des endroits pour bobos aisés , ne laissant place aux travailleurs qu’à la périphérie pour faire vivre ces mêmes bobos déconnectés au delà du périphérique .

        Les pauvres chauve-souris seront éradiquées et les Chinois n’en feront plus de soupes.

          smiley

         


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 mars 17:37

        Modification de dernière minute. En Iran, il semblerait que le virus soit plus agressif et que des patients décèdent de myocardite. Info à prendre avec prudence

        J’avais déjà évoqué la piste cardiaque dans cet article

        https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/covid-19-sars-cov-2-peut-on-encore-221988




        6) Questions moléculaires et cardiovasculaires. Le SARS-CoV-2 comme du reste son homologue de 2003 utilise une protéine S (spike) pour entrer dans les cellules. Cette protéine située à la surface du virus se lie à une autre protéine située sur la membrane des cellules, identifiée actuellement comme ACE2, autrement dit un enzyme de conversion régulant le système rénine angiotensine qui intervient dans la physiologie cardiovasculaire. L’ACE2 se trouve sur les cellules épithéliales de l’appareil respiratoire mais aussi sur les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins et du coeur. 


        • Le421 Le421 6 mars 17:46

          Non, non et non !! Il n’y a aucun « fiasco » de communication.

          Quand on a à faire avec de Pieds Nickelés, il ne faut pas s’attendre à avoir des prix Nobel de physique quantique en face de soi...

          Genre, je ferme le marché forain du coin pour faire beau et je laisse le carouf’ ouvert pour que les gens achètent des pâtes et du riz...

          Mmmmmmm’béciles !!

          Et VOUS avez voté pour ça...


          • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 18:26

            @Le421
            eh oui sur le marché forain ils achètent des cochonnailles et du pâté et c’est pas bon pour le covid19 , ça bouche les artères .

            L’Etat préfère qu’ils achètent des pâtes , du riz et des fruits au sirop à carrouff , ça se conserve et comme ça ils resteront chez eux si ils sont malades pour pas encombrer les hôpitaux débordés 

            Car si nos hopitaux sont débordés ici on construit pas des hôpitaux en dix jours , on sait pas faire .

            Déjà les masques on en fabrique plus et des médicaments non plus
              smiley


          • Le421 Le421 6 mars 19:02

            @dimitrius
            A la niche le clébard !! Vite...


          • Le421 Le421 6 mars 19:04

            @dimitrius
            En plus, t’as rien compris à ce que j’ai écrit.
            Les françaises ont d’après l’INSEE 1.8 gosse dans leur vie.
            Toi, t’es le 0.8, non ??  smiley


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 19:08

            @Jean Guillot

            on fabriquait que du touriste , mais la on manque de matière première au portefeuille plein ...
            Her-« dog »ane baté est sympa il nous envoi des portefeuille vide pour compenser :)

            c’ est quand meme bien de pouvoir compter sur des partenaire de l’ otan qui gerre les frontiere a notre place ...


          • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 19:17

            En fin de compte la France est devenue une sorte de Grossiste , elle achète en gros en Chine de grosses quantités qu’elle revend sur son territoire .

            Aller à l’ANPE y a plus que des boulots de vendeurs ou sinon RSA .

             smiley


          •  John Orion 6 mars 19:21

            Salut Jean Guillot !

            « Car si nos hopitaux sont débordés ici on construit pas des hôpitaux en dix jours , on sait pas faire . »


            Oui d’ailleurs ceux qui ont construit l’hôpital en dix jours s’il n’y avait pas eu le ce satané virus il était prévu qu’ils viennent un week end pour reconstruite la cathédrale Notre-Dame de Paris ... smiley ...

             


          • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 19:28

            @Orion

            Oui Macron avait vu le devis et il était d’accord pour la reconstruction par les chinois de Notre Dame , mais il a pas signé car les chinois voulaient installer un Bouddha derrière l’Autel en lieu et place du Crucifix


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 19:36

            @Orion

            Notre dame en hopital/leproserie ....
            c’ est l’ un des rare projet que meme les achi les plus dejanté n’ ont pas oser nous presenter smiley

            Amitié a grande brigite baron samedi ....
            que les loa te guide si tu trace les bon vévé


          • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 19:39

            @prong
            En Corée du Nord , ils ont des méthodes très efficace , ils ne tuent pas le virus , ils tuent le porteur : une balle dans la nuque , ce dernier est ainsi empêché de propager la maladie .


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 19:47

            @Jean Guillot

            meme les chinois sont a la traine ...

            Par contre j’ ais bien peur que les coren du sud fasse exactement pareil ...
            les gens doivent montrer le test d’ hier pour bosser ou entrer dans un magasin ...

            On les rassemble dans des grand driving , a ecouter le revrend moon tous munis de petit masque jetable et ineficace ...

            Esperons que ca ne donne pas des idée a CANCRE Ier


          •  John Orion 6 mars 21:10

            Salut Prong !

            Oui mais tu vois je suis presque sûr que cette idée plairait bien au frère Xrist ! Lui il a juste dit lève la pierre et tu me trouveras ... Alors possible voir sûrement qu’il aimerait que les édifices élevés en son Nom servent à du concret ... Autre chose qu’à des prières ... Venir au secours de son prochain ... De nos prochains ... Ainsi soit-il ! smiley ... 


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 21:24

            @Orion

            On l’ as souvent mal compris ...
            il as dit la ou vous rassemblerez je me trouverais ...
            mais on ne l’ as jamais vu dans un camp de concentration ...

            il as dit aussi , s’ il font ceci dans un arbre vif , que feront t’ il quand l’ arbre sera mort ...

            Comment tu veut qu’ un homme puisse changer le monde tout seul avec ses petit bras ... chassez le naturel humain , il revient au galop .


          •  John Orion 6 mars 21:40

            Prong,

            « mais on ne l’ as jamais vu dans un camp de concentration ... »


            Ouais mais tu vois, je vois pas ça comme ça, ou comme toi ? Je ne vois pas le Xrist comme un sur homme voir un dieu, je vois juste un gars qui avait envie que ça change et qui c’est fait clouer lui et son bec ... De toute façon je ne crois pas en Dieu ... Mais cela ne m’empêche pas d’avoir de la spiritualité ... Je pense que c’est dans l’esprit, la conscience et les connaissances ... C’est comme trois filtres en toi ... Et après qu’ils aient filtré, qu’ils aient fait leur boulot il te reste une substance que l’on pourrait nommer ta vision, ton âme, oui mais toujours du moment présent, du fait que les connaissances évolues toujours et en prenant en compte que les connaissances sont le premier filtre ...  

          • Jean Guillot Jean Guillot 6 mars 22:15

            @Orion

            Moi non plus je ne crois pas en Dieu .

            Mais je pense que c’est la meilleure chose qui ait été inventé pour que les hommes supportent leur misère .

            Hanouna , Amazon , Netflix , instagram ne remplace pas Dieu et JC son fils crucifié , aucun blockbuster ne remplace JC sur la croix aucun acteur de ce monde ne peut remplacer JC , JC c’est plus de 2000 ans au box office , Hollywood c’est Juda et il ne l’on pas remplacé .


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 23:18

            @Orion

            Tu n’ y est pâs je fait remarquer un contraste 
            entre un dieux qui ecoute un simple prophete et ecrate les eau de la mer rouge .
            et un dieux qui laisse massacrer son peuple dans les four des nazi .

            jesus , mahomet gandhi , luther king , mere theresa ... il y en as des millier qui ne se realise pas et avorte , d’ autre qui ont marquer l’ histoire ...

            Nos prophete ne sont que des graines qui sont la promesse d’ un arbre . ;;
            beaucoup d’ essai peu de reussite .

            le loa des chemin gere ca , il s’ apelle papa legba :)


          • L' Hermite (IX) prong 6 mars 23:21

            @Jean Guillot

            Rassure toi dieu non plus ne croit pas en toi ...
            Mais si tu le fait assez marrer ca peut changer :)

            PS : la concurence est rude , y a deja michel lahaut ...
            pas l’ archange , le candidat de 81


          • ZXSpect ZXSpect 6 mars 18:37

            @ l’auteur

            .

            Merci pour vos articles éclairés mais mesurés sur le virus et son évolution.
            .
            Il est bien dommage que des auteurs, n’ayant aucune compétence sur le sujet, se répandent sur AgoraVox et le web en général, en colportant des copiés/collés d’analyses ou de rumeurs à seul fin d’exister sur la toile !
            .
            La vigilance des modérateurs d’AgoraVox serait d’utilité publique pour ne pas amplifier le phénomène anxiogène


            • Ruut Ruut 6 mars 21:51

              @ZXSpect
              Les faits sont simple :
              Le truc se répand toujours.
              C’est que les mesures de confinement et de désinfection en place sont soit foireuses, soit incomplètes.



              • BA 6 mars 23:27

                Vendredi 6 mars 2020 :


                Coronavirus : l’Université de l’Etat de Washington, et aussi la Northeastern University, basée à Boston, des écoles primaires, des collèges et des lycées ferment pour 14 jours. Les élèves doivent rester chez eux et suivre les cours en ligne.


                Coronavirus : des campus américains passent aux cours en ligne.


                L’Université de l’Etat de Washington a annoncé vendredi que les étudiants suivront les cours et passeront leurs partiels en ligne en raison du nouveau coronavirus qui s’est propagé dans cette région du nord-ouest des Etats-Unis.


                Cette décision a été prise pour "augmenter les mesures de précaution sanitaires et assurer le succès de la fin du trimestre pour les étudiants de l’Université de Washington sur tous nos campus", a expliqué la présidente de l’institution, Ana Mari Cauce, dans un courriel aux étudiants.


                Tous les cours et les examens partiels seront réalisés en ligne à partir de lundi 9 mars.


                "Nous prévoyons de revenir à la normale pour le début du trimestre de printemps le 30 mars, en fonction des recommandations de santé publique", a-t-elle ajouté.


                L’université, qui accueille près de 46.000 étudiants, est basée à Seattle, épicentre de l’épidémie de Covid-19, avec 10 des 12 décès enregistrés aux Etats-Unis.


                Selon la direction, un cas de coronavirus a été diagnostiqué chez un membre du personnel qui est à l’isolement à son domicile et le campus où il travaillait a été fermé pour être désinfecté.


                Un autre campus de la ville, l’antenne délocalisée à Seattle de la Northeastern University, basée à Boston (nord-est), va également passer lundi aux cours en ligne. L’université a demandé vendredi au millier d’étudiants de rester chez eux.


                Les écoles primaires et secondaires des deux districts touchés ont aussi fermé cette semaine pour 14 jours.


                "Nous ne sommes plus en mesure d’offrir une instruction de qualité et de maintenir un environnement sûr", a expliqué aux familles la responsable de l’Education Michelle Reid.


                En Californie, où le 12e décès a été enregistré, le coronavirus a forcé l’Université de Stanford à reporter une conférence sur "l’impact socio-économique du Covid-19 en Asie et ailleurs" qui était prévue la semaine prochaine.


                https://lenouvelliste.com/article/213091/des-campus-americains-passent-aux-cours-en-ligne


                • pacem 7 mars 10:00

                  Bernard Dugué

                  En parlant de fiasco de la communication, on peut analyser votre premier article sur le sujet nommé « le monde a peur d’une simple bronchite » ?

                  "On calcule la létalité en utilisant la comptabilité des morts et le nombre de cas détectés. Ce qui est une erreur de débutant que même un stagiaire en sciences statistiques saurait apprécier tant le biais cognitif est énorme. La comptabilité des patients détectés comme viro-positifs au SARS-CoV-19 n’indique pas la prévalence de ce virus dans les populations.« 

                  Lorsque l’on a des cas de confinement de 3000 personnes sur un bateau et dont tous les passagers sont testés, le »stagiaire en sciences statistiques" fera un biais cognitif ?


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 mars 11:20

                    @pacem
                    Je persiste et signe. La létalité actuellement calculée et biaisée ou alors il faut redéfinir la létalité comme ratio entre patients décédés et patients détectés
                    La question du navire de croisière, je me la pose actuellement. Une simple règle de trois indique qu’un milliard d’individus pourraient attraper le virus du Covid-19 une fois la pandémie achevée, à l’image d’une cinétique chimique
                    Une létalité de 3 points, ça fait 30 millions de morts
                    Une létalité de 0.1 ça fait 1 million de morts


                  • njama njama 7 mars 11:29

                    @Bernard Dugué

                    Coronavirus, un infectiologue français s’oppose aux dires de l’OMS

                    « Les coronavirus, on les connaît bien, ce sont des virus qu’on appelle les virus du rhume. C’est un peu comme si nous avions une épidémie de rhume plus sévère. Même si je ne souhaite pas banaliser la situation, je trouve qu’on la dramatise à l’extrême. »

                    Lors d’une conférence datée du 3 mars, le directeur général de l’OMS insistait sur la sévérité du Covid-19, avec un taux de mortalité estimé à 3,4%, ce qui rend le virus « plus sévère que la grippe mais plus difficilement transmissible ». Tout le contraire de ce qu’avance l’infectiologue de l’hôpital Saint-Louis en somme, qui a réagi aux propos de l’OMS :

                    « Ce taux est directement lié aux diagnostics qui sont faits. Si l’analyse se déroule à l’hôpital, le taux de mortalité sera beaucoup plus élevé parce qu’on aura analysé les formes les plus graves. Si l’analyse se déroule en ville, il sera beaucoup plus faible. À ce jour, il est difficile de se prononcer précisément. On ne pourra dire si ce virus est plus dangereux qu’une grippe qu’à la fin de l’épidémie. En tout cas, aujourd’hui il est beaucoup moins dangereux que d’autres coronavirus comme le SARS ou le MERS. »

                    dixit le Professeur Jean-Michel Molina, chef du service infectiologie de l’hôpital parisien Saint-Louis

                    https://fr.sputniknews.com/sante/202003061043205997-coronavirus-un-infectiologue-francais-soppose-aux-dires-de-loms/

                    comme des centaines de millions de personnes ne sont pas diagnostiquées, tout cela n’est que spéculations.


                  • rogal 7 mars 14:20

                    @Bernard Dugué
                    Bien sûr que vous avez raison dans votre exigence de rigueur à l’égard de la notion de létalité. Mais en attendant de connaître le véritable nombre des contaminés, on se base sur celui des détectés ; en ne se cachant pas qu’il est provisoire et qu’il sera réévalué par la suite. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a, parce qu’il faut débroussailler et avancer.


                  • Julot_Fr 7 mars 10:51

                    Il n’y a pas de test pour identifier le virus : https://www.corbettreport.com/lies-damned-lies-and-coronavirus-infection-numbers-propagandawatch/. Tout n’est que propagnade par les merdia et le systeme de controle globaliste pour accroitre le controle sur les population des gouvernements fachistes et masquer le mismanagement de l’economie globale par les banques centrales.


                    • BA 7 mars 20:06

                      Samedi 7 mars 2020 :


                      Coronavirus : en France, la propagation s’accélère.


                      Coronavirus : 16 morts en France, près de 1000 cas confirmés.


                      La direction générale de la Santé annonce 949 cas confirmés et 16 morts.



                      Lors de son point presse quotidien, le directeur de la DGS, Jérôme Salomon, a annoncé que 949 cas étaient confirmés à 15h ce samedi. « Soit 336 de plus qu’hier », a-t-il commenté, précisant que cinq régions étaient plus touchées que d’autres.

                      Poursuivant ce bilan détaillé, le patron de la DGS a affirmé que 44 personnes étaient actuellement en réanimation et que 16 personnes étaient décédées. "Onze hommes et cinq femmes", a-t-il précisé, ajoutant qu’on nous étions toujours au stade 2. 


                      https://www.20minutes.fr/monde/2734279-20200307-coronavirus-direct-chine-28-nouveaux-deces-augmentation-nouveaux-cas-dehors-epicentre



                      • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 7 mars 21:05

                        @ Dugué

                        ce sont les « extellectuels » qui répandent ces « infodémies ». 


                        • L’infodémie est-elle un nouveau virus invité spécial des municipales comme à Montpellier. (mais il doit en être partout, comme ici, en France).

                          Il paraît que les sous-mariniers ont un, brillant avenir à la réme (prononcer rame, comme pour le métropolitain, avec une tête et une queue).

                          10/03/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-3vU

                          • Quand l’Occitanie secoue ses coco-tiers, il pleut des sous-marins en pagaille qui viennnet foutre la pagaille, mais au profit de qui ? Bien malin qui le découvrira. Et si ; c’était hustoire simplement d’occuper la galerie à impériale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès