• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’acceptation derrière les grands mots

L’acceptation derrière les grands mots

Dans un excellent article du "Causeur" papier de ce mois Anne-Sophie Nogaret fait une réflexion à mon avis très juste, malheureusement. La plupart des témoignages #pasdevague sont anonymes sans que cela ne choque grand-monde, ils le sont car finalement ils acceptent encore l'humiliation quotidienne, l'ont intériorisée comme ils ont intériorisé le manque de courage. On peut étendre cette constatation à tous les commentaires, articles et autres que l'on trouve sur le réseau contre les dérives de l'Islam, pour soutenir -superficiellement- Asia Bibi, et autres grands déclarations très appuyées dénonçant les exactions fondamentalistes musulmanes.

 

Je rappelle ce qu'est #pasdevague pour ceux qui vivraient sur mars, c'est un mouvement de témoignages anonymes de profs s'étant déclenché sur twitter et ayant suscité une libération de la parole.

 

Beaucoup, toujours sur le net, toujours anonymement, reprochent aux "indignés" professionnels (éditorialistes bon teint, profs, chrétiens de gauche) de ne pas avoir organisé de "marche blanche", de ne pas avoir accroché de photos aux fenêtres de l'Hôtel de ville. Certes mais où, quand et avec qui une manif organisée par ces contestataires de la bien-pensance a-t-elle eu lieu ? On chercherait vainement. Ces reproches sont malgré tout légèrement injustes car la France officielle a proposé d'accueillir Asia Bibi par la voix du quai d'Orsay, même Anne Hidalgo sans doute par hypocrisie...

 

...Mais ils l'ont fait. Et quelques uns de nos politiques bien que terriblement imparfaits ont quand même réagi.

 

Est-ce sincère ? Je ne sais pas sonder les reins et les cœurs mais ils l'ont fait. C'est déjà mieux que rien.

 

La plupart des internautes énonçant des faits d'ailleurs très pertinents, très intéressants mettant en cause la progression des communautarismes, émanant d'expériences personnelles ne le font également que très rarement en leur nom propre. Pour quelle raison particulière se cachent-ils alors que par essence, par la loi, par l'histoire, par leur culture, pas leur lignée, notre pays qui souffre de la montée de l'islamisme est pourtant le leur ? Sa tradition n'a rien à voir avec la Chariah ou les hadiths. Ce sont pourtant les français dits de souche les plus nombreux. Mais c'est finalement assez simple. Ils sont également dans la même acceptation, la même intériorisation de leur lâcheté car il faut appeler les choses par leur nom. Et la pression idéologique n'excuse pas tout. Ni même la judiciarisation constante de tout ce qui pas conforme pour le politiquement correct...

 

Après tout c'est encore le peuple qui est souverain, ou alors serait-ce que sa souveraineté est depuis longtemps méprisée et qu'il a pris l'habitude de ce mépris ? Il semblerait bien...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • pierre 12 novembre 18:24

    de pire en pire


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 novembre 18:44

      @pierre

      Quoi donc ?


    • Sophie Fonsec Sophie Fonsec 12 novembre 18:55

      Bonsoir,

      2 questions :

      " Ce sont pourtant les français dits de souche les plus nombreux.

      "

      1.Selon vous à partir de combien de générations devient-on français de souche ?

      En effet à l’extreme-droite un français de souche est avant out un français non musulman et comme vous citez causeur dont Gérald Penciolelli, actionnaire de référence de Causeur avec 44 % des parts, est une personnalité de l’extrême droite française et ancien repreneur de Minute6.

      , il se peut que vous en ayez une définition différente ?

      2. " On peut étendre cette constatation à tous les commentaires, articles et autres que l’on trouve sur le réseau contre les dérives de l’Islam (...)"

      Pourquoi glisser dans votre texte du mouvement généraliste « pas de vague » vers l’Islam ?

      Bref quel est votre but et que vouliez-vous dire vraiment ?

      ps : si vous pouviez vous abstenir de me qualifier, à défaut d’argument, de « flic de la pensée » ou autres comme dans votre dernière réponse, cela serait bienvenu smiley


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 novembre 18:57

        @Sophie Fonsec

        Vous en êtes pourtant... Et quelle hauteur morale vous autorise à me demander des comptes tel un procureur je ne suis pas en garde à vue.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 novembre 19:00

        @Sophie Fonsec

        Jérôme Leroy qui est communiste et auteur du scénario de « Chez nous » sera content d’apprendre qu’il est Front National


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 novembre 20:41

        @Sophie Fonsec
        Mais je vais vous répondre quand même bien que vous ne le méritiez pas... smiley
        l’identité française est définie précisément par Renan dans « Qu’est-ce qu’une nation ? »
        Elle se définit par le sentiment du territoire, d’appartenance à une terre.
        Par le fait de parler la langue française, de la cultiver, etc
        Par l’adhésion à des valeurs communes

        Si on répond à tout cela on est français très vite. Français ce n’est pas un bout de plastique, un papelard, c’est beaucoup plus...
        Or, les communautés « diverses » ne reconnaissent aucune de ces trois conditions.
        Pour beaucoup, je n’ai pas dit pour tous. Et ce n’est pas leur seule et unique responsabilité.

        Les incivilités qui ont conduit à cette explosion #pasdevague elles sont commises par qui ? Essentiellement ? Vous savez très bien qu’il n’y a pas de stats là-dessus elles sont interdites en France. Et pourtant, il suffit de lire les témoignages, nombreux. Cela rejoint oui toutes celles commises au nom de l’Islam, ce sont souvent les mêmes mais plus tard...


      • Christian Labrune Christian Labrune 12 novembre 22:42

        @Amaury Grandgil

        Les cocos sont quand même restés collabos jusqu’à la dénonciation du pacte germano-soviétiques, et ils resteront encore les collabos de l’islamisme dans les banlieues, jusqu’à ce que les Frères, et les salafistes, au nom d’Allah, incendient leur forteresse du Coloniel Fabien.
        Si toutefois ils en sont encore propriétaires ! il y a déjà longtemps qu’ils ont mis en location quelques étages, comme les bourgeois parisiens qui investissent dans l’immobilier.


      • Christian Labrune Christian Labrune 12 novembre 22:43

        @Sylvie Fonsec
        =======================
        Vous seriez salafiste ?


      • Jonas 13 novembre 00:03

        @Sophie Fonsec « Selon vous à partir de combien de générations devient-on français de souche ? »

        Les populations issues du groupe ethnique blanc de type Caucasien (haplogroupe R1b) de majorité Nordique, Est-Baltique et méditerranéen : celte, celtibère, franc, lombard, alaman, slave, goth, wisigoth, ostrogoth, angle, saxon, burgonde, vandale, ... sont en Europe depuis plus de 25 000 ans. Leur présence sur le territoire actuel de la France est liée aux populations celtes et aux invasions barbares (IV-Vème siècle), elles constituent le terreau de ce que l’on appelle aujourd’hui les « FRANÇAIS DE SOUCHE ».
        Le noyau de ces populations est resté relativement stable (99% des Français étaient de race blanche jusqu’au début des années 1970) et a cimenté, progressivement au fil des siècles, depuis plus de 1500 ans, sa culture, tradition, moeurs, coutumes, lois, Identité autour de la pensée chrétienne (contemplation, charité, humilité) imprégné de la philosophie gréco-romaine. C’est ce qu’on appelle en Europe, LA CIVILISATION EUROPÉENNE.

        La France a commencé à accepter à partir du début du XX Siècle une immigration européenne économique importante (polonais, italiens, espagnols, puis portugaise au début des années 1970). Ces population se sont fondues dans la masse en l’espace d’une génération par l’assimilation.

        Ces migrations ont jusque là pu être assimilées sans trop de problèmes, car elles ont une identité ethnique (également issu du haplogroupe R1b), culturelle et cultuelle à peu près commune (un portugais, un espagnol, un italien, un français ou un anglais sont des blancs de type caucasien, de culture chrétienne).

        Cependant, à partir du milieu des années 1960, changement de registre.

        Les immigrations massives du groupe ethnique africain, sémites, indo-afghan, moyen-oriental (type Berbère, Arabes, Afrique Noire, asiatique, indiens, etc...) ont débuté en France et en Europe depuis environ à peine 60 ans.
        Cette immigration débute au milieu des années 1950 et s’intensifie pour devenir une immigration de masse par le regroupement familial suite aux signatures des accords de l’axe euro-arabe (DEA : Dialogue Euro-Arabe) de 1973-76 par Giscard d’Estaing.
        Par exemple au milieu des années 1960, la population musulmane en France était de 1,1 % (2 mosquées), aujourd’hui, elle avoisine les 12 à 20 % (près de 3000 mosquées, plus de 200 actuellement en cours de construction, et quantités de salles de prières).

        Devant l’ampleur sans précédent en un laps de temps aussi court de l’arrivée massive d’une population issue de l’immigration, plusieurs millions en moins de 30 ans, le système s’enraye à tous les niveaux (éducation, travail, social, logement,etc...).
        Certaines de ces minorités importent des coutumes, des règles cultuelles, culturelles différentes, parfois même totalement contraires à nos lois et traditions européennes et s’organisent dans certains quartiers en communautés (ZUS), certaines reniant le pacte républicain.
        http://islamineurope.unblog.fr/


      • Cyrus Alien aplati a 10 000 G 13 novembre 00:17

        @Jonas

        Bonjours jonas

        1/ ne prendre que le r1b est quand même un peut restrictif 

        les français juif arrivé il y a 2000 ans ne sont t’ il pas « de souche » 

        2/ culture chrétienne également que fait t’ on des païen ou des athée ?

        Elle n’ est la que depuis 2000 ans que fait t’ on des 23000 autre 


      • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 00:27

        @Alien aplati a 10 000 G

        Ces travaux dérangent et inquiètent : on s’attendait à ce que la génétique rende illégitime toute classification biologique des humains, or c’est le contraire qui se produit.

        Wiktor Stoczkowski

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Wiktor_Stoczkowski
        Jusqu’au début des années 2000, la science apportait un soutien unanime à cette idée

        Les commentaires ont été désactivés pour cette vidéo. 

        lol...
        https://www.youtube.com/watch?v=ymLnfHEbkGw&feature=youtu.be


      • Cyrus Alien aplati a 10 000 G 13 novembre 00:38

        @Cadoudal
        salut cousin smiley
        Pourtant ne serais que pour les greffe d’ organe ou l’ histoire de l’ humanité ils ont leur importance .
        Aussi bien l’ haplo Y , que l’ adn mitochondrial .

        Le danger c’ est d’ en faire une hiérarchisation des souche et non pas de constater la différence .L’ autre danger tu le signale tout le temps c’ est la censure des que ca touche un point sensible pour la pensée dominante « mixologiste ».

        CYRUS LE CYLON 


      • Jonas 13 novembre 00:45

        @Alien aplati a 10 000 G .
        Bonsoir Alien apati à 10 000 G (ça doit faire mal ! smiley )

        « les français juif arrivé il y a 2000 ans ne sont t’ il pas « de souche »

        Les juifs ont toujours constitué une communauté à part en Europe, on peut difficilement les associer à des français de souche, mais c’est défendable, puisque beaucoup d’entre eux ont participé activement au progrès de la civilisation européenne.

        ------------------------------------------
         »culture chrétienne également que fait t’ on des païen ou des athée ? Elle n’ est la que depuis 2000 ans que fait t’ on des 23000 autre"
        Je parlais de la création de la civilisation européenne. Les païens, qui pratiquaient la polygamie, les sacrifices humains et l’esclavage, ont été convertis et absorbés par l’Église catholique.
        Il n’y avait pas d’athées avant les idées révolutionnaires issues des loges maçonniques, marquant le début de la fin de la civilisation européenne.

        --------------------------------------------------------------
        APPEL À VIRER Christophecroshouplon et VDJ de AGORAVOX !
        Ils appliquent une censure politique en sélectionnant qui a le droit de commenter leurs articles, et qui doit se taire.


      • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 00:48

        @Alien aplati a 10 000 G
        Salut cousin...

        Wiktor Stoczkowski :
        Sa carrière de chercheur est terminée en Afrance, avec un peu de chance il trouvera du boulot dans un pays libre...

        Si il reste dans le pays, ils vont lui pourrir la vie comme a tous les fonctionnaires qui osent parler

        http://www.leparisien.fr/faits-divers/maggy-biskupski-la-presidente-des-policiers-en-colere-s-est-suicidee-12-11-2018-7941315.php

        Il est temps que ça pète pour de bon, qu’on puisse respirer un peu...


      • Garibaldi2 13 novembre 05:02

        @Christian Labrune

        ’’Les cocos sont quand même restés collabos jusqu’à la dénonciation du pacte germano-soviétiques’’

        Ça inclut les communistes juifs du PCF ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 novembre 06:20

        @Jonas

        En France l’identité ne se définit pas par la génétique. C’est d’ailleurs le sens de la conférence de Renan qui s’oppose à l’idée allemandes de droit du sang.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 novembre 06:21

        @Christian Labrune

        Leroy n’est certes pas un communiste comme les autres ne serait ce que par se goûts littéraires.


      • Jonas 13 novembre 07:49

        @Amaury Grandgil « En France l’identité ne se définit pas par la génétique. »

        L’homogénéité de la population est signe de stabilité sur plusieurs siècles.
        Les sociétés multi ethniques ne survivent pas longtemps et dégénèrent en conflits raciaux, avec augmentation de la pauvreté et communautarisation (USA, Brésil).


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 novembre 08:30

        @Jonas
        Oui bien sûr qu’il vaut mieux une homogénéité, mais je parlais des principes


      • Christian Labrune Christian Labrune 13 novembre 10:39

        @Jonas

        Toutes ces considérations sur la génétique des populations me paraissent tout à fait incongrues. Un Français, pour moi, c’est quelqu’un qui, ayant choisi de vivre en France, s’est efforcé d’en comprendre la culture et l’histoire, d’en maîtriser la langue, et veut résolument être un Français comme un autre, même s’il fallait un jour accepter de se faire trouer la peau pour défendre le territoire.
        Si, par ses origines il est porteur aussi d’une autre grande culture, tant mieux. L’idée ne me viendrait pas de lui demander d’y renoncer. J’habite dans un quartier « chinois », où je croise plus de gens venus d’extrême orient que d’Européens, mais je n’ai pas du tout l’impression de n’être pas en France, et le meilleur souvenir que je garde de mes années d’enseignement, c’est celui de quelques classes à moitié composées de « Chinois »(*), lesquels étaient toujours d’une grande curiosité et d’une attention parfaite, même si la difficulté d’une langue qu’on ne parlait pas toujours chez eux pouvait en embarrasser plus d’un. Je dois avouer qu’étant pourtant français autant qu’on peut l’être, et même assez nationaliste, n’en déplaise au jeune homme de l’Elysée, j’ai lu depuis vingt ans plus de romans chinois ou japonais que français.

        (*) je mets le mot entre guillemets, parce qu’il s’en faut bien que tout le monde, à Belleville, vienne de la Chine.


      • aimable 13 novembre 13:19

        @Sophie Fonsec
        vous auriez du aller au plus simple en disant que les Français de souche , sont ceux qui par solidarité avec les éleveurs Bretons et autres mangent du porc , ce qui fait que vous n’étiez pas obligée de citer une catégorie particulière , là vous les avez vexés  smiley


      • HELIOS HELIOS 13 novembre 13:54

        @Sophie Fonsec

        Au dela de toute polemique, vous vous posez la question suivante : a partir de quand est on un français de souche ?

        La réponse est variable et surtout a ne pas prendre dans l’individualité (*) des hommes, mais dans leur globalité.
        Je ne peux fixer une date, une durée, mais ce que je sais c’est répondre a cette autre question qui est induite par la votre  : comment sait on qu’un homme n’est pas un français de souche ?

        La réponse, là est simple : un musulman (avec la restriction citée plus haut avec l’(*) ne peut être un français de souche car il est porteur d’une autre civilisation differente evidemment de la notre.

        Je rajouterai, puisque la loi, notre loi, a etendu la memoire de nos morts dans une ceremonie du 11 novembre au dela de premiere guerre mondiale, le 11 novembre donc nous honorons aussi ceux qui sont morts en Algerie, mais aussi tous ceux qui ont, un jour, defendu notre pays, qu’il soit délimité parfaitement ou seulement pas sa culture.
        A ce titre, le monde islamique ne donne pas a ses enfants, les Valeurs qui leur permettraient de devenir des français de souche.


      • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 14:05

        @HELIOS
        Le Français de Souche, c’est simplement un type qui ne s’est jamais posé la question de son appartenance et qui n’a pas de patrie de substitution...

        Tous les autres :

        Je leur dis que c’est de la comédie, tout cela, c’est de la comédie… pour qu’ils réussissent, ils doivent jouer leur rôle au théâtre.

        https://twitter.com/Lauren_Southern/status/1062030780422008833


      • Cyrus Cyrus 13 novembre 22:26

        @Christian Labrune
        me viendroit pas la lubie de t’ appuyailloser ;; ;
        mais c pas idiot du tout malgres le conerie que tu sort en temps que « gros baton »

        TChuss lettre et MAT


      • Cyrus Alien aplati a 10 000 G 13 novembre 00:58

        1/ bien on peut donc rajouter un groupe « juif » issu de population moyen oriental et de type( J1 , J2 , et les haplogroupe converti G2 ) ? on pourait donc parler de

        juif francais de souche .

        2/ Les païen n’ était pas tous des sauvage ! Il reste quand meme quelque druide de nos jours !!! quand au athée , il se camouflait dans le rituel social et n’ en pensait pas moins même s’ il se planquait .

        3/ ton appelle passe mal de mon coté, sinon il valoir virer beaucoup de monde d’agora .

        Il devrait y avoir sur AV un tribunal arbitrant cela au dela de la moderation.


        • jymb 13 novembre 13:32

          La définition de Renan est exacte, et je m’en suis rendu compte au...Portugal

          Vous y trouvez des communautés anglo saxonnes avec résidences sécurisées, golfs, pubs, soirées...et des quidams qui ne parlent pas un mot de portugais, voire importent leur bouffe via Harrods et Mark and Spencer

          Si un jour les portugais les mettent dehors, je les comprendrais 

          Et pourtant j’affectionne autant le Portugal que nos amis anglais ...


          • moderatus moderatus 13 novembre 18:04

            Après tout c’est encore le peuple qui est souverain, ou alors serait-ce que sa souveraineté est depuis longtemps méprisée et qu’il a pris l’habitude de ce mépris ? Il semblerait bien...

            =============================================================

            Bonjour Amaury, le peuple n’est plus souverain, la nation ne l’est plus alors le peuple.

            La bienpensance , le politiquement correct, le pas d’amalgame le pas de vagues, les politiquement corrects assénés par les politiques et les médias ont désarmé complètement le peuple , elle l’ont anesthésié et il est dans la soumission.

            Soumission à des minorités qui elles ont des idéologies extrémistes à défendre et sont immunisés contre tout autre manipulation que celles qu’elles ont subies

            C’est minorités on les voit à l’œuvre même sur les réseaux sociaux ; il se regroupent et agissent de concert dès qu’une opinion différente est émise .Ils chassent en meute.

            Si on prononce des mots comme juifs ou islam, patrie, identité culture, immigration alors là ils accourent avec leur discours de propagande appris par cœur.

            et la ;majorité silencieuse sous soporifique reste immobile.

            Lâcheté comme vous dites , soumission, découragement ?

            peut être un peu des trois.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 novembre 21:51

              @moderatus
              un peu des trois en effet


            • Sophie Fonsec Sophie Fonsec 17 novembre 13:51

              Certains commentaires de généticiens en herbe (ou eugénéticiens ?) font froid dans le dos. smiley

              La France est plus forte quand elle est plurielle, multiple et généreuse.

              Vouloir diviser la France et les français va à l’encontre de l’article premier de notre constitution :

              « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d’origine ou de religion »



              • Cadoudal Cadoudal 17 novembre 14:05

                @Sophie Fonsec
                Encore un gauchiste qui vient de s’emplâtrer dans un vieux menhir :

                « J’ai essayé de montrer que les modèles génétiques surestimaient l’impact de la génétique à cause de leurs hypothèses folles. » Il soupire. « Mais au final j’ai fini par montrer qu’ils avaient raison. »

                « J’ai encore quelques doutes sur ce qui peut être réalisé avec ce type de recherche, à quel point elle peut être explosive sur le plan politique « , dit-il. « Mais en tant que personne qui veut se plonger dans le comportement humain, je ne pense pas qu’on puisse l’ignorer davantage. »

                Dalton Conley, professeur de sociologie à Princeton

                https://www.nytimes.com/interactive/2018/11/16/magazine/tech-design-economics-genes.html
                http://www.fdesouche.com/1107691-etats-unis-un-sociologue-de-gauche-ne-jurant-que-par-les-determinismes-sociaux-etudie-la-genetique-pour-refuter-ses-folles-hypotheses-et-change-davis

                Faites gaffe et roulez doucement c’est une épidémie :

                L’antiracisme moderne naquit après la défaite du nazisme, sous les auspices des organisations internationales nouvellement créées. Pour lutter contre le racisme, ces organisations ont décidé d’éradiquer la notion de races humaines. Jusqu’au début des années 2000, la science apportait un soutien unanime à cette idée. En effet, la génétique des populations alors en vogue semblait démontrer que les races humaines n’existent pas. La situation a changé au début du XXIe siècle, avec l’invention de nouvelles méthodes d’exploration du génome humain. Wiktor Stoczkowski présentera, au cours de cette conférence, les résultats de ces différentes recherches, afin d’analyser leurs conséquences sociales, politiques et morales.

                Les commentaires ont été désactivés pour cette vidéo.

                lol...

                https://www.youtube.com/watch?v=ymLnfHEbkGw&feature=youtu.be
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Wiktor_Stoczkowski


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 novembre 09:26

                @Sophie Fonsec
                « La France est plus forte quand elle est plurielle, multiple et généreuse. »

                Mantra petit bourgeois actuel
                La seule chose c’est que les petits bourgeois ne veulent pas de la diversité chez eux, sont pas fous, ils la veulent chez les autres, chez ceux qu’ils méprisent chez les « ploucs »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès