• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’acte V des gilets jaunes : le pouvoir de l’image

L’acte V des gilets jaunes : le pouvoir de l’image

Les manipulations de toutes sortes qui ont entouré l'acte V de la mobilisation des gilets jaunes en ce 15 décembre font vaciller dangereusement la démocratie..ou quand l'inquiétude d'un mouvement hors de contrôle fait place à la colère envers un pouvoir de plus en plus isolé.

N'y voyez aucune volonté d'alimenter une quelconque théorie du complot, mais les évènements des 15 et 16 décembre 2018 sont pour le moins inquiétants pour notre démocratie.

La journée du 15 a commencé comme tous ces samedis de décembre sur les réseaux sociaux, avec l'objectif de suivre la 5 ème journée de mobilisation de "Gilets Jaunes". Oui, j'évite les journaux télévisés des chaines publiques et les sources uniques d'information.

Certains la souhaitaient sanglante, terrible, d'autres l'attendaient pour enterrer définitivement ce mouvement citoyen né sur les ronds points (enfin rentabilisés !), d'autres encore allaient tenter pour la 5ème fois de récupérer politiquement le mouvement. Les journalistes des chaines d'info s'etaient mobilisés dans tout Paris et attendaient les casseurs, les experts en tous genre étaient prêts pour analyser à chaud toute image qui pourrait faire le buzz et tous remerciaient Jeff Bezos de leur permettre de commander en ligne leurs cadeaux de Noël au détriment des commercants de centre-ville qui ne voyaient plus aucun client depuis un mois.

Où l'on découvre Deborah de Robertis

JPEG

La première image de la journée fût "Mariane et la gendarme mobile". Image totalement préparée, totalement calculée, qui allait permettre à chacun de choisir son camp. Deborah de Robertis, l' "Artiste" et non la Femen, ou la gendarmette au physique à la hauteur de la provocatrice pas si inconnue que cela ? (Deborah de Robertis sur wikipédia).

Je laisserai chacun avoir son propre avis sur la chose, mais à titre personnel, la beauté de l'image a vite été remplacée par le sentiment de me faire légèrement manipuler.

Le mouvement s'essouffle

JPEG

La journée du 15 décembre fût somme toute assez calme. Les médias, concentrés principalement sur Paris, se sont beaucoup ennuyés. Le nombre de stations de métro fermées, les filtrages massifs dans les gares, les blocages aux entrées de Paris, la mise en oeuvre massives de forces de l'ordre aux moyens nouveaux ont eu raison des plus faibles.

"Le mouvement s'essoufle" a donc commencé à tourner en boucle sur les chaines d'informations. Habile tout de même ! 

Et puis, coup de grace : un "direct" sur BFM TV à 13h15 depuis une ville de province où une manifestation devait commencer à 14h00. Un journaliste sur la place, deux gilets jaunes en arrière plan et un angle très appuyé : "la mobilisation n'est pas au rendez vous ici". Facile, le RDV est prévu dans 45 minutes, les gens mangent, sont dans les transports, arrivent.. Le retour en plateau a également été délicieux : "Effectivement arnaud, très faible mobilisation puisque nous dénombrons en tout et pour tout deux gilets jaunes si j'en crois les images".

Là encore, chacun jugera, mais comment ne pas s'indigner d'une telle manipulation de l'image et de l'information ? Comment de pas s'interroger sur les méthodes employées par l'exécutif pour faire en sorte que Paris soit quasi-désert ce samedi ?

Le mouvement est diffus, atomisé, peu contrôlé et peu contrôlable. La méthode pour tenter de l'étouffer est plus qu'inquiétante ! 

 

L'erreur humaine de France 3

JPEG - 17.2 ko

Et en ce dimanche bien plus calme et plus propice aux achats de Noël dans les commerces qui se doivent d'être ouverts, nous découvrons "l'erreur humaine" de France 3. Un "Macron Dégage" devenu un "Macron" à cause d'un malheureux ripage de gomme photoshop. Il est vrai que brandir un panneau "Macron" place de l'opéra est d'une haute portée symbolique !

Alors, je ne suis plus inquiet, je suis en colère. En colère d'être pris pour un abruti, en colère de payer ma redevance TV pour de l'information manipulée, en colère parce que je sais que les français qui regardent le JT de France 3 ne sont majoritairement pas sur les réseaux sociaux....

L'exécutif doit rapidement réagir et proposer aux Français mécontents de vraies solutions. Les agacés des gilets jaunes doivent ouvrir les yeux. Les gilets jaunes doivent se méfier de toutes ces images.

J'ai peur pour la France !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • math math 17 décembre 2018 08:49

    La propagande du gouvernement est dévastatrice..avec il est vrai le concours des médias...Un exemple...depuis plus de 6 mois, Macron perd des voix dans les sondages, mais est toujours à 23% ?

    Nous sommes en dictature...


    • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 17 décembre 2018 21:04

      @math

      Tout à fait !
      Manque plus qu’un trucage des voix aux prochaines élections (nationales,européennes...) et nous ne pourrons plus en sortir « démocratiquement » de cette absolutisme !!!


    • V_Parlier V_Parlier 17 décembre 2018 22:09

      @math
      A ce niveau il faut reconnaitre qu’ils ne sont pas très doués. Mou du genou quand même, j’ai connu pire !


    • Paul Leleu 18 décembre 2018 00:15

      @math

      bon... par contre je suis sous le charme de la gendarmette


    • math math 18 décembre 2018 07:09

      @math...Ce matin Le Figaro fait encore plus fort avec 27%... smiley


    • moebius 18 décembre 2018 21:56

      @math
       Surtout pas de representant et donc de democratie mais pas non plus de petit pére du peuple pour ce nouveau proletatariat ... ? Donc on attend 


    • Durand Durand 17 décembre 2018 10:11

      Contre la dictature et totalement au dessus des clivages politiques partisans, exigeons le Référendum d’Initiative Populaire !

      Débat chez Tadeï :

      http://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/le-referendum-dinitiative-citoyenne-un.html

      .


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 décembre 2018 14:10

        @Durand

        J’ai pas bien compris, le RIC réglera quoi au juste ?


      • Durand Durand 17 décembre 2018 16:01

        @Olivier Perriet

        Sa portée peut être illimitée, y compris constitutionnelle. Tout dépend du mode d’organisation choisi... Mais en France, le principe reposerait sur une jurisprudence du Conseil Constitutionnel qui a toujours refusé de s’opposer au résultat d’un Référendum... On peut quand-même noter une exception, même si elle reste juridiquement défendable : le non au TCE, suivi d’un accord de constitutionnalité du Traité de Lisbonne deux ans plus tard, alors qu’il s’agissait du même texte baptisé et organisé autrement...

        Pour régler ce problème, il faut également supprimer ou modifier la procédure du Congrès, au moins pour les traités entraînant un partage de souveraineté.

        En Suisse, un sujet de RIP est validé à partir de 100 000 signatures et tous les sujets ne sont pas admis... En France on pourrait monter à 250/500 000 signature mais il existe un moyen de faire valider les sujets des votations suivantes par la soumission d’une liste de sujets validés par 5 à 10 000 signatures, lors de chaque votation. Ainsi les sujets seraient eux aussi validés, certes, en deux temps mais au suffrage universel.

        .


      • Eric F Eric F 17 décembre 2018 17:32

        @Durand
        Un texte soumis à referendum ne peut pas être contraire à la constitution, par exemple un texte abrogeant le république et donnant les pleins pouvoirs constitutionnels à un militaire de haut rang...


      • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 décembre 2018 17:44

        Bonjour Durand,
        .
        L’oligarchie financière et leurs Pions, nos hommes politiques, ne veuillent pas nous accorder le véritable RIC. J’ai attendu aujourd’hui dans les informations que les sujets des référendums seront bridé. C’est l’oligarchie qui se octroi le privilège à se réserver le droit de filtrer les sujets les quelles serront accordé pour un référendum ! Pour ne donner un exemple il nous n’accorderont pas un référendum sur la sortie de l’UE, ni sur le pouvoir de destitution d’un homme politique qui nous trahit. Bref l’oligarchie nous n’accordera jamais la démocratie ! Pour combien de temps encore le peuple supportera t-il de vivre en ploutocratie ?


      • Durand Durand 17 décembre 2018 19:08

        @Eric F

        Oui, la forme républicaine de l’Etat ne peut être modifiée... Mais comme les modalités de fonctionnement du RIC n’ont pas encore été définies, tout peut être envisagé... Ceci-dit, je vois mal une majorité de Français être pour une dictature ou pour un retour à la monarchie...

        .


      • Durand Durand 17 décembre 2018 19:20

        @eau-du-robinet

        Gardons nous de tout défaitisme, rien n’est encore écrit et le combat ne fait que commencer !

        Qui aurait pu dire, il y a un mois, que les GJ exigeraient le RIP ?

        .


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 décembre 2018 19:25

        @Durand

        Le TCE est l’exemple même du prétexte... bidon :

        Sarkozy a été élu à 55% et n’a pas caché son souhait, durant la campagne, de refaire passer le TCE par un vote du Parlement aux 2/3.

        Ca aurait été une escroquerie s’il n’en avait pas parlé.

        Et lors du vote des parlementaires aux 2/3, il a été soutenu par les apparatchiks du PS donc pas par les seuls élus UMP.

        Donc pour résumer, si vous ne vouliez pas du retour du TCE par la fenêtre en 2007, il ne fallait pas voter Sarkozy.

        L’instauration d’un référendum citoyen est donc une fumisterie qui ne changera rien du tout si nos politiciens sont toujours aussi mauvais.

        Les institutions c’est bien, mais si les élites sont mauvaises, ça ne change pas grand chose.



      • Venceslas Venceslas 17 décembre 2018 19:54

        @Olivier Perret
        Mais les candidats susceptibles de gagner au deuxième tour, voulaient eux aussi s’asseoir sur le vote de 2005. Voter Hollande ou Bayrou n’aurait rien changé. 


      • mac 17 décembre 2018 21:14

        @Olivier Perriet
        Vous êtes d’une grande mauvaise foi.

        Sarkozy a noyé le poisson en parlant de traité « simplifié » au milieu de bien d’autres points.
        Or le traité était la copie quasi conforme de l’autre. en outre, les promesses de campagnes sont souvent lues en diagonale.

        Mais peut-être étiez vous en faveur du TCE ce qui expliquerait que vous n’y voyez rien à redire ?
        Dans ce cas, je pourrais comprendre que vous soyez contre le RIC puisque le but du TCE était justement de confier encore plus le pouvoir à des technocrates non élus au services de puissant lobbies et non au peuple.
        Vous dites qu’est-ce que ça changerait ? Et bien je pense, par exemple, que si nous avions eu le RIC, nous n’aurions jamais fait la connerie de vendre nos concessions autoroutières à des fonds en partie étrangers...


      • V_Parlier V_Parlier 17 décembre 2018 22:14

        @Venceslas
        Je suis moi aussi sûr que Macron n’a fait que continuer dans l’application de la feuille de route. Si tout était décalé de cinq ans, ce serait encore Hollande aujourd’hui et ce serait alors lui qui appliquerait les « réformes » une fois l’élastique de la dette trop tendu (cet hypocrite qui fanfaronne !). Ceci dit, j’aurais bien aimé voir Hollande se prendre les GJ dans la tronche, il le méritait bien aussi.


      • Durand Durand 17 décembre 2018 22:22

        @Olivier Perriet

        Votre affirmation est tronquée dans la mesure où il a été obligé de qualifier le Traité de Lisbonne de mini traité pour faire avaler la pilule. Et il n’a jamais dit pendant sa campagne qu’il s’agissait du même texte que celui du TCE, qui d’ailleurs n’avait absolument rien de Constitutionnel. Vous devriez lire à ce sujet, les déclaration du Président du Conseil Constitutionnel (Pierre Mazeau, de mémoire mais je ne suis pas certain) lors des vœux de fin d’année en 2007 ou 2008... Concernant l’UE et ce Traité qui venait d’être ratifié, il souligne « un formidable déficit de consentement populaire » (toujours de mémoire)...

        .


      • Neapolis Neapolis 17 décembre 2018 22:55

        Cela pourrait convenir à tous les articles. Si l’homme est doué de raison, il reste malheureusement prisonnier de ses archaïsmes comportementaux. Son avidité et sa cupidité, pour ne citer qu’elles, rendent sa raison incapable de gouverner. En tous lieux et pour tous sujets, les belles idées (raison) sont stoppées quand les intérêts apparaissent (cupidité, pouvoir...). Alors désolé mais comme le dit Yves PASCALET : L’HOMME DISPARAÎTRA, BON DÉBARRAS


      • Eric F Eric F 18 décembre 2018 10:28

        @Durand
        je parlais de la « recevabilité » d’une proposition soumise à referendum, car cela doit être établi avant le vote, de telle sorte que le résultat du vote ne soit pas annulé pour anticonstitutionnalité après coup.
        Notons au passage qu’un texte proposant la sortie de l’UE ne serait pas anticonstitutionnel puisque cela fait partie des options des traités, mais à ce stade, il semble au vu des résultats électoraux que le résultat de la consultation ne serait pas en faveur de la sortie (il est faux de prétendre que le « non » de 2005 était majoritairement pour la sortie, puisqu’aucun des grands partis ayant défendu le non est favorable au frexit).


      • Eric F Eric F 18 décembre 2018 10:32

        @Durand
        "Qui aurait pu dire, il y a un mois, que les GJ exigeraient le RIP ?

        « 
        bien évidemment, puisque ce thème leur a été »suggéré« par des »référents" extérieurs (Chouard, Asselineau, et soutien de FI et RN).


      • Durand Durand 18 décembre 2018 11:52

        @Eric F

        Mais bien entendu, que les sujets de votations doivent avoir un controle de constitutionnalité à priori ! Qui dit le contraire ?!!!

        Ceci dit, tant que le texte définissant le RIC n’est pas écrit, je ne vois pas comment on peut lui chercher des poux dans la tête, vu qu’il n’existe pas encore...

        Vous pleurez avant d’avoir mal !

        .


      • Durand Durand 18 décembre 2018 12:06

        @Eric

        « bien évidemment, puisque ce thème leur a été »suggéré« par des »référents" extérieurs (Chouard, Asselineau, et soutien de FI et RN). »

        Faut-il, pour la même raison, brocarder également les grands moms de la Révolution, la Magna Carta ou la Grèce antique ?

        Et puis vous n’aviez qu’à y aller, vous, sur les ronds points, pour « suggérer » !

        .


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 décembre 2018 14:56

        @mac et durand

        Désolé de vous rappeler des faits clairs.
        Dire que Sarkozy a « trompé les Français » ..... On l’a entendu très souvent, mais c’est une excuse minable.

        Ses intentions ne pouvaient tromper personne, « traité simplifié » ou « pas simplifié » on s’en fout, tout le monde savait qu’il avait fait campagne pour le Oui, avec un certain Hollande.

        D’ailleurs la ratification a été obtenue avec l’aide de parlementaires socialistes.

        Tout ça pour dire que la procédure démocratique et les institutions ne sont pas mauvaises en elles-mêmes, contrairement à ce que vous pensez.

        Si le personnel politique est dans une logique de manipulation, et que les citoyens n’arrêtent pas de se chercher des bonnes excuses du style « C’est pas de ma faute, Sarkozy il mentait trop bien », ça dysfonctionnera quand même.

        Tout ça me rappelle les mélenconistes qui disaient « Je vote Macron, mais j’irai manifester contre ses mesures dès demain ».


      • ticotico ticotico 18 décembre 2018 23:28

        @Olivier Perriet

        Maximum mauvaise foi...

        En Angleterre, le parti chargé d’appliquer le brexit a une forte composante qui est contre cette sortie, pourtant, il n’est pas question de revenir sur le vote populaire...

        Mais Sarkozy en démocrate, même dans un film de science fiction, on y croirait pas...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 décembre 2018 09:13

        @ticotico

        Je vous remercie de convenir qu’il y a bien un problème avec les hommes politiques français.

        Les mélenconistes qui appellent à voter Macron pour mieux manifester contre lui dès le lendemain, et demander un « RIP » pour tout bloquer sans avoir de responsabilité ne respectent pas plus l’esprit des votes et de la démocratie, désolé.


      • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 11:18

        Malgré tous les efforts des merdias et de leurs journalopes Macron perd des points dans les sondages , c’est bon signe , courage Manu en dessous de zéro la chute sera finie .....


        • Croa Croa 17 décembre 2018 13:51

          À zygzornifle,
          Pas si évident que ça ! Même plus bas que terre un dictateur conserve le pouvoir. 


        • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 13:54

          @Croa

          Le pouvoir de nous en faire voir de toutes les couleurs comme le disait a une époque dans sa pub Benet thon ....


        • Eric F Eric F 17 décembre 2018 17:38

          @zygzornifle
          il n’est pas sur qu’il continue de perdre des points, certains commencent à « tourner la page », soit qu’ils craignent que la révolte nuise à l’économie et plombe l’emploi, soit qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient, soient qu’ils s’attendent à payer encore plus pour financer les mesures.... Reste à savoir s’il conserve une quelconque autorité pour poursuivre son programme. Les super riches (1%) dont les revenus sont à 90% des revenus du capital sont désormais protégés par la flat tax, ils se frottent les mains de n’avoir pas été écorchés dans l’affaire, ils lui diront de surtout ne plus toucher à rien...


        • Croa Croa 17 décembre 2018 14:00

          Nous n’en sommes plus aux images, même si ça compte. Il faut bloquer et tenir. Les manifs ça va un moment mais le pouvoir, qui a l’habitude de ça, sait les contenir efficacement et les pourrir avec ses casseurs. Par contre l’idée d’occuper les ronds-points, péages et autres points stratégiques partout en France est nouvelle, géniale et c’est ça qui fait très peur au pouvoir. Les GJ doivent s’attendre à devoir tenir longtemps tout ça à la manière de multiples ZÀD mais s’ils tiennent, ils ne peuvent pas perdre !



            • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 18:47

              @kalachnikov

               elle a des beaux rats pour ça que ça attire la chatte


            • Paul Leleu 18 décembre 2018 00:48

              @kalachnikov

              mouhais... elle fait un peu pitié... elle est juste pas assez belle pour faire hétaïre... alors elle tente sa chance en « free lance »...

              elle a toujours pas compris que « l’art moderne » n’est qu’une connerie... et que les actrices ne sont que des putes améliorées partiellement platoniques (jetées passé 30 ou 35 ans).

              L’art moderne n’a de valeur que quand il est promu par la classe dominante... il est totalement vide... il est l’expression de la vacuité... la vacuité onéreuse... et donc un instrument de domination sociale pure et simple...

              il n’y a rien à « comprendre » dans l’art moderne... simplement ceci ; « regardez, je peux consacrer des sommes folles (que vous ne gagnerez jamais en une vie) pour un spectactle immoral, inutile, vide, stupide et décandant »... l’art moderne est l’expression pure de « jeter l’argent par les fenêtres »...

              « l’absence de sens » est le dernier sommet de cette arrogance de classe...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 décembre 2018 14:16

              Bon, la vérité c’est que le « gilet jaunisme » commence à taper sur les nerfs de tout le monde.

              Le gouvernement a cédé sur les carburants, Macron a fait son Chirac, et il n’y a plus rien à en tirer.

              Le RIC c’est un peu de la foutaise, comme ces parodies de démocratie directe qui sont tout aussi perméables aux manipulations.

              Manifester pour demander la démission de Macron, sans avoir de solution à mettre à la place, et tout en lui demandant de trouver « tout de suite maintenant » des solutions aux problèmes qui sont en friche depuis 40 ans c’est une grosse blague.

              Demander des institutions meilleures, avec les mêmes hommes, c’est de la foutaise aussi :

              vous pouvez bien avoir une 7e République parfaite, s’il y a Mélenchon et Le Pen pour empêcher toute alternative, ça ne changera rien.


              • Odin Odin 17 décembre 2018 19:50

                @Olivier Perriet

                « ça ne changera rien. »

                Il est certain qu’avec votre défaitisme habituel, rien ne pourrait changer. Vous oubliez une chose importante, la grande majorité des français ne sont pas apathique comme vous l’êtes, ils ont enfin la volonté de changer les choses pour ne plus être des « mougeons » et ce RIC, s’il pouvait passer, serait un premier pas pour changer cette politique, qui depuis 50 ans, favorise l’oligarchie financière et paupérise toujours plus une majorité croissante de la population française.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 décembre 2018 15:00

                @Odin

                Après on fera un référendum, pour savoir s’il est nécessaire de faire un référendum.


              • izarn izarn 17 décembre 2018 15:16

                De toute manière, on se demande ce que peux faire Macron sur son trone, tout seul...

                Il va peut-etre continuer à taxer le peuple ?

                 smiley

                Ceci dit, il est devenu avec Trump un criminel de guerre, pour avoir attaqué un pays souverain, sans aucune raison valable. Sur des mensonges avérés.

                Il rejoint donc Sarkosy et Hollande.

                Il devrait etre immédiatement destitué. Il n’a plus rien à faire à l’Elysée.


                • gueule de bois 17 décembre 2018 20:48

                  @izarn
                  Tout à fait de votre avis. Il est frappant de remarquer que dans les revendications variées des gilets jaunes rien ne concerne la politique étrangère de la France, ou plutôt de Macron qui continue le travail d’Hollande, de Sarko etc... (guerres coloniales, support de régimes ouvertement nazis, etc...).
                  En fait l’examen de la politique étrangère d’un pays donne d’importantes informations sur ce qui se fait à l’intérieur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès