• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’effarant retour du débat sur la légalisation du cannabis

L’effarant retour du débat sur la légalisation du cannabis

Avec les élections à venir, les libertaires de service relancent le débat sur la libéralisation du cannabis, en évoquant la lutte contre les trafics, comme l’ont fait quelques Marseillais. Pourtant, plus le temps passe, plus des preuves solides démontrent la folie d’une telle idée, entre les dommages faits à la santé ou l’évolution de la situation dans les pays qui légalisent depuis quelques années.

 

La légalisation : une démission libertaire mortelle
 
Bien sûr, l’argument de la lutte contre les trafics peut sembler intéressant. Mais, d’abord, les trafics peuvent aussi porter sur d’autres drogues, et le cannabis légalisé, ils ajusteraient juste leur portefeuille de produits toxiques. Pire, à moins que cette légalisation concerne absolument tout type de cannabis, s’il y avait, assez logiquement, des normes de composition, alors, le trafic se déplacerait vers du cannabis plus fort que celui non autorisé. En clair, l’argument de la réduction des trafics est totalement bancal. Et puis, après le cannabis, l’héroïne, la cocaïne ? Bien sûr, beaucoup en consomment, mais ne risque-t-on pas d’en avoir encore plus qui le feront si on légalise sa consommation  ?
 
Qui plus est, cela pose un immense problème de santé publique. Bien des études ont démontré l’effet dévastateur du cannabis, sur le QI, la croissance ou la propension à développer des maladies mentales. Le cas des Etats-Unis est particulièrement parlant, puisque la légalisation avance, avec plus de la moitié des Etats qui en acceptent l’usage médical et un nombre grandissant l’usage récréatif. Mais au Colorado, elle a été suivie par une augmentation de la délinquance de 15%, relativisant les arguments de ceux qui disent que cela permet de combattre les trafics… Mais il y a un argument fatal pour la légalisation du cannabis, qui est l’impact sur la consommation de drogues dures et les overdoses.
 
En effet, comme le rapporte The Economist, la légalisation progressive outre-Atlantique s’accompagne d’une hausse de la consommation : 13% de la population globale contre 11% en 2010, et 20% dans les Etats qui l'ont autorisé. Problème, le nombre d’overdoses s’est aussi envolé, de 10 000 en 2005 à plus de 40 000 aujourd’hui, avec une envolée des décès dus à l’usage de l’héroïne et des opioïdes synthétiques à usage médical, passés de 6 000 en 2010 à environ 23 000 en 2015. Tout ceci semble indiquer que la légalisation du cannabis favorise la croissance de la consommation des drogues dures, avec son cortège funèbre : aux Etats-Unis, on meurt plus par overdose que par accident de la route.
 
Cela est confirmé à l’échelle européenne. L’ancienne Tchécoslovaquie est intéressante puisque la Slovaquie continue à interdire le cannabis, alors que la République Tchèque a adopté une attitude plus laxiste. Résultat : 27,9% des 15-64 ans consomment du cannabis dans la seconde, contre 10,5% dans la première. Et cela semble aussi favoriser la consommation des drogues dures, 2 à 5 fois plus importante en République Tchèque. Paradoxalement, cela ne semble pas avoir d’effet sur le nombre d’overdose, alors qu’ailleurs, le lien semble clair : le modèle français d’interdiction du cannabis, c’est aussi un peu plus de 300 morts par overdose par an, bien moins que chez nos voisins plus laxistes.
 
Bien évidemment, une partie de la gauche va défendre la légalisation. Mais les arguments avancés sont infirmés par la réalité : légaliser le cannabis, c’est la porte ouverte à des drogues plus dures, plus de morts par overdose, des conséquences néfastes pour la santé sans réduire les trafics. N’y-a-t-il pas qu’un esprit ultra-libertaire pour vouloir légaliser une substance aussi dangereuse ?

Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • nenecologue nenecologue 14 janvier 2017 15:15

    nombre d’overdose par cannabis : ZERO !!!

    Si vous voulez interdire le cannabis pour raison de santé , vous DEVEZ AUSSI militer contre l’acool , le tabac et même le café qui cause des centaines d’AVC par an ...


    • Le421 Le421 14 janvier 2017 19:19

      @nenecologue
      Tous les pays ayant dépénalisé le cannabis et même légalisé pour certains, ont vu la consommation diminuer.
      Seulement voilà.
      Dépénaliser ou légaliser le cannabis va détruire tout un marché souterrain où circule de l’argent qui n’existe pas. Et cet argent peut servir pour des choses illégales, comme, par exemple, « financer » des politiques et autres margoulins.
      On comprends tout de suite mieux pourquoi ils sont vent debout sur ce « chien écrasé ».
      Si on pénalisait la connerie, il y aurait du monde en taule !!  smiley


    • baldis30 15 janvier 2017 08:27

      @nenecologue

      jamais l’alcool et le café n’ont fait l’objet de trafics aussi importants que celui du cannabis dont l’argent est recyclé dans la péninsule arabique... pour le grand bien des achats d’armes !

      Et cela a été publié dans la grande presse italienne mais la presse française soumise à ceux qui font « du bon boulot » n’en a pas parlé ....( un seul trafiquant a passé quatre milliards d’euro en trois ans .... ça fait combien de kalachnikov ?

      Ensuite si effectivement l’alcool fait des ravages dans la santé que penser de toutes les études sur le cannabis et autres ....


    • nenecologue nenecologue 15 janvier 2017 10:40

      @baldis30
      « jamais l’alcool et le café n’ont fait l’objet de trafics aussi importants que celui du cannabis dont l’argent est recyclé dans la péninsule arabique... pour le grand bien des achats d’armes ! »


      alccol : Vous avez jamais entendu parler de la prohibition aux états unis ?
      armes : Et si le cannabis était controlé par l’état Français cet argent irait dans les caisses de l’état ...

      Bref vous amenez de l’eau à mon moulin ...

    • Micou90 15 janvier 2017 14:21

      @nenecologue Combien d’idiot patenté de zombie sont le fruit de la fumette le sais tu ces gars là sont plus bête KA-BYLE


    • Alren Alren 15 janvier 2017 19:32

      @nenecologue

      Si vous voulez interdire le cannabis pour raison de santé , vous DEVEZ AUSSI militer contre l’alcool , le tabac et même le café qui cause des centaines d’AVC par an ...

      Bien sûr qu’il faut militer contre le tabac et l’alcool et c’est ce que font tous les médecins qui n’ont pas peur de perdre un patient mécontent qui croit qu’on porte atteinte ainsi à sa liberté !!!

      Il n’y a aucune preuve scientifique que le café cause "des centaines d’AVC par an".

      D’autant plus qu’il y a deux sortes d’AVC : ceux qui sont dus à une obstruction d’une artère du cerveau avec privation d’oxygène des neurones qui sont en aval nourris d’ailleurs par les cellules gliales et non directement par l’hémoglobine et ceux qui à l’inverse sont dus à des hémorragies. Alors les neurones en contact direct avec le sang meurent.

      Le café consommé en excès pourrait être accusé à la rigueur de causer de l’hypertension (mais plutôt de la tachycardie) et donc responsable des hémorragies cérébrales, en aucun cas des plaques d’athérome qui rétrécissent le lumière des artères jusqu’à ce qu’un caillot se forme.

      La quasi totalité des hémorragies non traumatiques surviennent après la rupture d’un anévrisme qui s’est formé justement après qu’un thrombus a obturé l’artère.

      Le café étant innocenté, revenons aux deux autres drogues légales du commerce non-pharmaceutique.

      Il est impossible d’interdire l’alcool pour plusieurs raisons.

      La première est qu’il est facile d’en fabriquer à partir de la fermentation d’un liquide sucré et d’un alambic relativement facile à bricoler (comme en fabriquaient les GI’s durant la Seconde guerre mondiale dans les zones où ils ne pouvaient pas se procurer d’alcool chez l’habitant).

      La deuxième est que l’alcool est un conservateur qui détruit les bactéries et les moisissures au point que l’on en trouve parfois comme excipient dans certains médicaments.

      La troisième est que certaines boissons alcoolisées, vin et bière, sont appréciées pour leur goût et possèdent des vertus (antioxydants, vitamines B) qui sont favorables à la santé.

      Il faudrait bannir les alcools distillés comme le whisky ou le cognac et la vodka. Mais il y a derrière ces produits toute une industrie et des emplois.

      C’est aussi le cas pour le tabac, industrie et emplois. Avec ceci qu’il a été introduit en Europe sans qu’on connaisse sa toxicité. On lui prêtait même des vertus curatives.

      On a su tout de suite que le cannabis était mauvais pour la santé. Aussi cancérigène que le tabac auquel il est associé dans les pétards, il détruit les neurones et modifient leurs connexions notamment ceux qui apparaissent à l’adolescence. C’est un neurotoxique, ce que n’est pas le tabac.

      Il est d’autre part patent que son usage « médical » comme antalgique se fait au détriment de la santé.

      Ses "effets secondaires" restent catastrophiques. En aucun cas ce n’est un médicament.

      La seule justification de sa dépénalisation est la lutte contre les trafiquants, les revendeurs en fait.

      Mais l’efficacité de la lutte serait grandement améliorée si l’on pouvait par exemple contraindre les autorités marocaines à lutter à mort contre les producteurs locaux dont les revenus font vivre des régions entières. Et ça ...

      Il faudrait aussi que nous créions une société où le besoin de se « défoncer » soit moins prégnant. Mais ça ...


    • pipiou 15 janvier 2017 22:25

      @Alren

      " Aussi cancérigène que le tabac« .

       » il détruit les neurones et modifient leurs connexions notamment ceux qui apparaissent à l’adolescence« 

      Euh ... vous a des sources plus scientifiques que celles concernant le café pour ces arguments plutôt »relatifs", pour ne pas dire orientés ?

      « Ses »effets secondaires" restent catastrophiques. En aucun cas ce n’est un médicament."

      Pouvez développer ces arguments ?

      En quoi ces effets sont-ils catastrophiques ? Et pourquoi ce n’est pas un médicament ?

      On est plutôt dans la profession de foi ici : ces arguments s’appliquent à beaucoup d’aliments de consommation courante, notamment le téléphone mobile.


    • infodrogue 16 janvier 2017 00:42

      @nenecologue
      Question : avez-vous déjà observé une overdose de tabac ???

      Mais pourtant il fait plus de 70 000 morts par an en France.
      Qu’en est-il du cannabis qui est 5 à 7 fois plus toxique que le tabac ?

    • pipiou 16 janvier 2017 11:55

      @infodrogue

      Sachant qu’on peut faire un coma éthylique avec de l’alcool et mourir en avalant un tube d’aspirine, combien de fois ces produits sont-ils plus toxiques que le tabac ? 10 fois ? 100 fois ?

      C’est hallucinant toutes ces chiffres qu’on nous sort de nulle part sur le Cannabis.
      Ben oui, il faut bien trouver un moyen de le diaboliser.

      Sauf qu’aucune étude épidémiologique ne valide les attributs mortifères de ce produit.


    • nenecologue nenecologue 14 janvier 2017 15:18

      Qui fournit les drogues dures ? Oui ceux qui vendent aussi le cannabis !

      Et ils arrivent à vendre leur héro ou meth ? A ceux qui viennent leur acheter le cannabis !

      Si les dealers multi drogues (TOUS) n’ont plus les clients du cannabis pour proposer leurs autres drogues , qui va leur acheter ?

      • Xenozoid 14 janvier 2017 15:25

        @nenecologue


        qui va leur acheter ?

        la question est qui va les remplacer ?

        la réponse :
        les mosanto et compagnie avec la pharma


      • manu manu 14 janvier 2017 17:52

        @nenecologue

        C’est vrai que certains qui vendent du shit vendent aussi rabla ou coke et ils gagnent plus sur la poudre donc n’oublient pas de t’en proposer.


      • ENZOLIGARK 15 janvier 2017 13:05

        @nenecologue ... , Bonghjornu ... , ... la drogue dure est fournie en Falcon de chez Afflelou via Narkozy et son clan ... , protege par l ’ armee frOncaise qui regarde ailleurs pour avoir encore plus de budget l ’ annee suivante ... ! ... АФФ ИСС ...


      • Micou90 15 janvier 2017 14:30

        @ENZOLIGARK Tu tardes ,t as de mauvaises infos, c est pas chez Sarkozy que les livraisons s effectuent mais chez Hollande du devrais savoir que pour t approvisionner à bas prix ce sont les SOC qui te feront les meilleurs conditions ...les présidentielles sont proche les socialistes espèrent droguer suffisamment d idiots pour passer


      • ENZOLIGARK 15 janvier 2017 14:42

        @Micou90 ... , Hollande ne couche plus avec Bruni et Gayet  ! ? . ... Autant pour moi ... . ... 


      • Micou90 15 janvier 2017 15:17

        @ENZOLIGARK

        Salut à toi Depuis son retrait, il couche seul notre acrobate, il n interrese plus personne, c’est quand même pas pour sa male prestance que les donzelles glouglousaient ....., la gayet est à l affût espérant se taper un president jeunot....Macron s il devait passer pourrait changer de monture, il est grand temps aux dernières infos sa grand mère de femme postule pour une place dans une maison de retraite ( reste une inconnue ont ils pensé à conserver le casque de motard !?)


      • nenecologue nenecologue 14 janvier 2017 15:29

        Et au fait , dites moi quand dans l’histoire les prohibitionnistes ont gagnés ?


        Vous menez un combat perdu d’avance , l’histoire est en marche !!!

        • baldis30 15 janvier 2017 08:28

          @nenecologue
          félicitations pour votre courage incommensurable ....

          d’abandon en abandon ..... on finit au fond des mers ....


        • Le421 Le421 15 janvier 2017 09:17

          @baldis30
          C’est l’histoire du tonneau des Danaïdes !!
          On essaie de vider la mer avec des seaux.
          Et on jette l’eau dans les rivières.
          Qui vont se jeter dans les fleuves.
          Qui vont se jeter... etc.

          L’homme s’est toujours drogué, d’une façon ou d’une autre.
          Certains, c’est le shit.
          D’autre, le tabac, l’alcool, la colle même !! Enfin, tout ce qui shoote plus ou moins.
          Dans les collectivités du fin fond de l’Amazonie, les champignons hallucinogènes font fureur.

          Bref.
          Il faut être complètement azimuté pour ne pas voir la réalité en face.
          Et la seule solution, ce n’est pas de se boucher les yeux, c’est de l’affronter avec clairvoyance.
          Mais, comme je l’ai écrit plus haut, ça casserais tout un bizness.
          La bêtise de certains fait le reste !!

          C’est tellement classe d’être du côté des « bien pensants », ceux qui prêchent la bonne parole et qui parfois tripotent les fesses des enfants de choeur au cathé !!  smiley Une image, bien sûr !! Ca n’existe pas.


        • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 2017 16:36

          la légalisation ça ne changera pas grand chose car la came coule déjà a flot partout en France grandes villes comme patelins perdus , on trouve plus facilement du cannabis qu’un timbre pour son enveloppe, ceux qui en fument continueront et ceux qui s’abstiennent c’est pareil , le changement sera pour les dealers qui par dizaines de milliers devront se recycler dans un autre produit a commercer je pense que cela a plus d’importance pour les politiques que la came elle même car ils ont une trouille bleue que les 1000 cités de non droit se rebiffent, maintenir la paix sociale par tous les moyens quel qu’en soit le prix passe avant tout .....


          • manu manu 14 janvier 2017 17:55

            @zygzornifle

            Ils s’occuperont de la production.


          • baldis30 15 janvier 2017 08:29

            @manu
            bonjour,

            si ce n’est déjà fait !


          • julius 1ER 14 janvier 2017 16:51

            . N’y-a-t-il pas qu’un esprit ultra-libertaire pour vouloir légaliser une substance aussi dangereuse ?


            @l’auteur,
            Moi je suis résolument contre le « cannabis » ... mais je suis pour sa légalisation !!!

            parceque « la prohibition » menée depuis bientôt 50 ans n’ a rien réglé du tout ... si ce n’est faire exploser de manière exponentielle le trafic de cette substance ... 

            alors comme résultat on peut faire beaucoup mieux !!!
            et si vous mettiez l’alcool au pilori comme le cannabis ... le résultat serait le même cad une explosion du trafic !!!
            alors contrairement aux gens ayant une courte vue et faisant l’autruche il n’y a pas de solution miracle pour régler et limiter la croissance du trafic ....

             il faut légaliser et encadrer sinon le trafic continuera d’augmenter et il y aura de plus en plus de trafiquants et de consommateurs !!!

            • Pere Plexe Pere Plexe 14 janvier 2017 19:13

              @julius 1ER
              Pas mieux.

              D’ailleurs l’auteur s’évertue à ne pas faire le bilan de la prohibition.
              Comme beaucoup il se place sur le registre commode et malléable de la morale.
              Morale qui opportunément oubli les morts liés aux trafiques, l’exemple que donnent les trafiquants aux gamins des cités, l’argent qui fini chez les mafieux ou les islamistes...
              Morale qui oublie la totale inefficacité de l’interdiction et donc l’aspect santé publique !

              Quand la réflexion (?) politique s’exonère à ce point des réalités elle discrédite définitivement son auteur.

            • Le421 Le421 14 janvier 2017 19:24

              @julius 1ER
              Plus 1 !!

              Et je n’ai jamais fumé, même goûté, un « pétard »...

              Ma position est identique à JLM.
              A titre perso, je suis contre la consommation. Je ne reviendrais pas sur les dégâts causés, d’autant plus que n’y connaissant rien, je n’ai qu’à m’abstenir sur le sujet...
              Mais par contre, je suis pour la légalisation. Carrément.
              Et me taxer de libertaire ferait bien rigoler ceux qui me connaissent bien.
              Les autres...


            • Le421 Le421 15 janvier 2017 09:19

              @Le421
              J’aimerais que ceux qui moinssent* argumentent...

              *J’ai oublié « connement » !!


            • capobianco 15 janvier 2017 09:40

              @Le421
              « Les dégâts causés » ? Je ne sais si je suis seul dans ce cas mais autour de moi, ami, famille, connaissances des personnes fument et depuis longtemps pour certains sans que ne soient affectées ni leur vie familiale, ni professionnelle et pas de symptôme évidents sur leur santé (des overdoses ???).

               Par contre j’ai multiples exemples des méfaits de l’alcool ou du tabac qui ont pourri la vie dans ces mêmes amis, familles et connaissances. La relation entre le cannabis et les drogues genre coke semble être le principal « argument » des tenants de la répression et cela me parait bien un faux exemple. Je m’interroge des motivations profondes de ces gens.

              Je n’ai jamais gouté au pétard mais je ne désespère pas, les douleurs de l’âge sont parfois insupportables.


            • Bruce Baron Bruce Baron 14 janvier 2017 17:35

              Légalisons


              • Albert123 14 janvier 2017 18:02


                le problème avec vos chiffres et vos conclusions c’est qu’ils sont obtenues avec encore plus de laxisme que les politiques que vous critiquez.

                si la consommation de drogue augmente (produits pharmaceutiques légaux y compris) c’est principalement car le niveau d’aliénation constaté dans nos sociétés capitalistes grimpe en flèche.

                Et si 70 ans de politiques répressives n’ont rien donnés c’est uniquement qu’on ne solutionne pas un problème en s’attaquant à ses conséquences

                 




                • Yaurrick Yaurrick 14 janvier 2017 22:30

                  @Albert123
                  Quel rapport avec la société capitaliste ? Vous croyez que les produits psychotropes ou l’alcool (dont le cannabis ) n’existaient pas avant ? Le cannabis est bien moins dangereux que l’alcool ou la cigarette, on est juste en face d’un blocage idéologique.


                • Raoul-Henri Raoul-Henri 15 janvier 2017 04:50

                  @Yaurrick

                  La volonté d’en finir avec ce monde pourri est évidente. La cigarette a la même racine étymologique que ciguë. Nous parlons de suicide collectif là, de can-abysse. Bien que cette descente aux enfers soient paradoxalement salutaire. Un p’tit calumet ?

                  Le rapport avec le capitalisme exclusif est de se mettre en adéquation psychanalytique avec un monde économique qui ne pense que par le sale-air. Pour l’alcool et autres drogues dures leur consommation tiens peut-être à une position plus radicale quant à l’auto-destruction.


                • Le421 Le421 15 janvier 2017 09:26

                  @pirate
                  Je ne sais pas. Je pense qu’il est missionné pour raconter en boucle les mêmes conneries afin de pourrir tout espace de discussion.
                  Les franges totalitaires du pays ont une sainte horreur de l’échange entre personnes.
                  Nous, les démocrates, nous acceptons de discuter entre gens d’opinion différente voire opposée.
                  Les totalitaires, pour ne pas dire les fachos, n’acceptent que la pensée unique, celle du chef de la bande. Et j’aurais aussi pu marquer « cheffe »...
                  En fait, depuis le début, ses « bobos de la gôgôche » (le pauvre ne voit même pas que les socialistes ne sont pas plus à gauche que les taupes volent dans le ciel) répétés à qui mieux mieux signalent immédiatement le troll genre Bloc Identitaire.
                  Poubelle !!


                • pemile pemile 14 janvier 2017 20:27

                  @Laurent Herblay « le trafic se déplacerait vers du cannabis plus fort que celui non autorisé. »

                  Une négation de trop ?


                  • jessyzz jessyzz 14 janvier 2017 20:52

                    Salut Contrairement ce que dit l’auteur le chichon n’a jamais tu personne c’est mme le meilleur anti dpresseur naturel qui soit (vaporise et non fume) si des drogues dures sont sur le marche d’ou viennent elles ? d’Afghanistan : la CIA multiplie par 5 la production elle se charge du transport et du raffinage bravo et merci Oncle Sam. La cocaine Bonjour la situation en Colombie...Les USA toujours. La drogue (dure donc chere) a toujours servi financer les guerres . J’aurais beaucoup dire sur ce sujet je finirai par ceci « l’Inca , avant de disparatre donna la feuille de coca a son peuple pronostiquant la mort de ceux qui en extrairait la substance active... » Vala @+ JSM


                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 14 janvier 2017 21:46

                      Oui, qu’on légalise et qu’on en donne aux enfants.

                      Sa petite fille ingère du cannabis : une grand mère mise en examen

                      A deux ans, ça provoque convulsions et coma, c’est super rigolo.

                      "Après avoir absorbé le cannabis, la fillette, qui a récupéré depuis et se porte bien [...]"

                      Elle se porte bien ! Vous voyez, on ne risque rien !

                      Allez distribution nationale, sauf moi, je donne ma part à qui la voudra.


                      • Yusakira 13 février 2017 00:00

                        @ben_voyons_ !


                        Alors déjà l’article parle de « morceau de cannabis » cela sous entends que ce n’est pas du vrai cannabis (plante) mais de la résine...

                        La résine est une modification de la plante faite par les trafiquants et mélangé avec pleins de cochonneries (terre, eau de javel...).
                        En gros la résine est au cannabis ce qu’est le tabac commercialisé (modifié avec différents goudrons, kérosène...) à la feuille de tabac prise à même la plante.

                        Donc en effet c’est dangereux, dangereux comme faire des raviolis à la javel pour se nourrir ou certaines choses composé par l’homme qui n’étaient pas des drogues (amiante principalement)...
                        Il faut donc arrêter de se voiler la face dans notre monde beaucoup de choses sont dangereuses, attention je ne dis pas non plus que ce n’est pas grave !

                        Mais par contre ça légalisation si elle est vraiment faite pour arrêter le trafique illégal permet aussi d’éviter les produits modifié qui sont en effet extrêmement risqué pour la santé de plus on parle d’une légalisation uniquement pour les majeurs....

                        L’éducation et la négligence des parents est un autre sujet, vous êtes donc totalement hors propos.
                        Je ne vous en fait cependant pas le reproche il est vrai que nous sommes dans un monde ou l’information circule très vite et donc certaines erreur (ou omission de détails) sont fréquentes.

                      • Citoyen de base 15 janvier 2017 01:38

                        Comme il a été dit plus haut, si le cannabis n’a pas été légalisé depuis quarante ans en faisant semblant de lutter contre, c’est bien pour ne pas tarir le flux financier vers les cités qui découle du trafic. Un moyen d’acheter la paix sociale à bon compte, en quelque sorte.


                        • baldis30 15 janvier 2017 08:37

                          @Citoyen de base

                          la paix sociale de façon immédiate... mais aussi les armes et explosifs quelques semaines après.

                          la drogue circule dans un sens et les armes dans l’autre : d’excellents banquiers se chargent d’opacifier le transit financier. ..... moyennant une honnête (euh..... ) rémunération .


                        • pirate 15 janvier 2017 02:17

                           smiley ahahahahahah le ridicule prohibitioniste typique, entre opinion personnelle, interprétation pseudo scientifique à l’aune de sa seule certitude et je ne parle pas des liens, entre tout ceux qui renvoit exclusivement au site de l’auteur à ceux qui on aucun rapport comme ce vaccin anti opiacé, pour le cannabis smiley.... et je ne parle même pas de cette totalement ridicule, parfaitement ringarde, posture idéologique du réac qui voit des « libertaires » partout derrière cette folie.... c’est à pleuré de bonheur. Bon je ne vais pas perdre du temps à re débunker toute les bêtises qui sont dites ici, du mythe du cannabis qu rend fou à et autre mythe du taux de THC de la mort en passant par cet argument absurde et anti scientifique du « le cannabis entraine vers d’autre drogue c’est scientifiquement prouvé par moi-même ».... ce qui montre 1)que ceux qui ont laissé passer cette pitrerie n’ont pas lu les liens ou ne comprennent pas l’anglais ou les deux 2)que quoi que la civilisation fera pour s’élever, les barbares seront toujours tapis dans l’ombre. Non je ne vais pas perdre mon temps, j’ai déjà écrit deux articles fort complet sur ce sujet s’appuyant non pas sur ma seule opinion personnelle comme ici mais sur la réalité des faits. J’aimerais juste que l’idéologue à l’origine de cette plaisanterie en forme de plaidoirie réactionnaire se contente de revenir un peu sur terre et sorte de ses combats d’un autre temps alors

                          1)les libertaires de tous les pays n’existent tout simplement pas, il n’y a ni mouvement libertaire autre qu’anecdotique, ni union sacré à part dans l’imaginaire du farceur qui a écrit ce machin et moi je n’ai simplement pas de temps à perdre avec les idéologies sur ce seul sujet.
                          2)l’année dernière la très conservatrice OMS citait encore le portugais en exemple, mais c’est surement un complot libertaire smiley
                          3)en dépit des fantasmes de l’auteur c’est essentiellement des acteurs de la prohibition qui réclament sa fin, des criminologue, des flics, des professionnel de santé, bref des gens qui eux savent de quoi ils parlent.

                          Comme vous vous en doutez à la petite note en modo je n’avais pas voté pour votre torchon, les autres ont apparemment estimé que votre seule opinion personnelle constituait un argument, c’est les limites de la liberté et de la démocratie, o est jugé par des gens qui n’y connaissent rien et parfois ne vérife même pas les liens, ça n’empêchera donc pas les erreurs de casting, mais en tout cas chapeau vous avez réussi à réunir en un seule papier tous les clichés que nous sert la prohibition depuis 1937 sur a base de votre seule certitude et interprétation. Je conseille donc à tout ceux qui veulent croire que le chemin ne va pas encore être long ou qui voudrait lire mes articles sereinement à lire d’abord ce truc ici même, pour goûter à la lumière il ne faut jamais hésiter à visiter la caverne.


                          • Le421 Le421 15 janvier 2017 09:32

                            @pirate
                            Là où je ne vous rejoins pas, c’est qu’à priori, vous faites vous aussi partie de ceux qui savent tout.
                            Avec Laurent Herblay, vous êtes du même tonneau.
                            Acceptez la différence, c’est quand même mieux, non.
                            En plus, votre argumentation permets aux profanes dans le domaine, genre moi, de se faire une idée.
                            Je ne connais pas ces produits, mais je raisonne de façon pragmatique sur le sujet.
                            Même si vous n’avez pas toujours perçu le sens de mes propos...
                            Bonne journée.


                          • pirate 15 janvier 2017 09:58

                            @Le421
                            allons ne confondez pas votre seule vexation parce que je me moque du ringard dont vous vous êtes entiché avec le fait de tout savoir, et puis évitez de me comparer ici à ce complet ignare. J’ai pas la prétention de tout savoir mais de me documenter pardon si en plus ’ai une mémoire d’éléphant et s je suis rebelle à toute forme de nouvel emblème, il est pas mal d’ailleurs le zigouigoui ont s’est marqué les ouailles du Che du système, ll me rappel un peu celui du film la Vague, pour une démarche un peu équivalente d’ailleurs smiley


                          • velosolex velosolex 15 janvier 2017 10:03

                            @Le421
                            J’ai travaillé dans la santé, en psychiatrie, c’est à dire en première ligne. C’est à dire que j’ai été confronté à ces produits, à des personnes qui utilisaient des palliatifs pour tenter de résoudre leur mal être. De façon souvent pas astucieuse, voir catastrophique, tant les produits qu’ils achetaient étaient trafiqués, distribués par des gens parfois dangereux, avec tout ce qui en découle. 

                            Je ne fais en aucun l’apologie de ces produits, et même du cannabis, qui est une catastrophe pour certains sûrment, comme l’alcool peut l’être pour d’autres, un produit qui les fait psychoter enfermés sur eux mêmes et sur un monde d’intérêts de plus en plus restreints, et qui dans associés à certaines structures mentales, peuvent potentialiser des états psychotiques. 
                            Etre pénalisé, se retrouver en prison pour certains, pour avoir été pris la main dans le sac s’avérait catastrophique, une descente en enfer...Le mieux, c’est de garder le lien, de guider et d’aider, de faire en sorte d’accompagner la personne dans son choix, mais pas de la déterminer pour elle. Le tout évidemment en gardant une éthique de santé, qui veut dire « équilibre » dans la définition de L’OMS. Etre pragmatique, c’est de regarder cette vérité en face, de s’adapter de la façon la plus efficace à une problème de santé publique associée à la marginalisation et à la délinquance tant que la prohibition existe. Et demain être surement plus efficace si elle n’existe plus. 

                          • Raoul-Henri Raoul-Henri 15 janvier 2017 04:53

                            @ Laurent,

                            pour qu’un jour nous puissions nous rejoindre fume un joint.


                            • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 15 janvier 2017 07:07

                              La vraie question est : sur quelles bases un état peut-il interdire la consommation d’un produit quelconque ?

                              La réponse est : dans un pays respectueux des libertés individuelles, l’état ne peut interdire que la consommation d’un produit qui peut nuire indirectement à autrui. Ainsi, la consommation d’alcool est interdite, en tous cas sévèrement limitée, à ceux qui conduisent des véhicules à moteur. Mais rien n’interdit de cultiver chez soi sa cirrhose. Le traitement est même pris en charge par l’assurance maladie.

                              Si j’ai envie de verser tous les matins une cuillerée de Bonux dans mon café par exemple, je ne vois pas ce qui justifierait que l’état s’arroge le droit de pénaliser ma consommation. Il y a de fortes chances d’ailleurs que je renonce de moi-même à cette consommation.

                              La réalité est que le cannabis est une substance inoffensive à petite dose, sauf à considérer les dommages qu’il crée aux poumons, et l’incitation au farniente. Mais est-ce en soi si grave ?. Il peut même, comme toutes les drogues, être thérapeutique. En tous cas, certainement beaucoup moins dangereux que les neuroleptiques que le corps médical prescrit à tout va.

                              En fait, c’est le développement du capitalisme et la folie productiviste qui ont amené les états modernes à réglementer à la fin du XIXème siècle la consommation de substances. Pour un honnête homme du XVIIIème siècle, la question aurait parue incongrue.


                              • pirate 15 janvier 2017 09:08

                                @Frédéric BOYER
                                "En fait, c’est le développement du capitalisme et la folie productiviste qui ont amené les états modernes à réglementer à la fin du XIXème siècle"

                                Vous oubliez le racisme car une des raisons réelles et jamais invoquées par les prohibitionniste pour justifier leur turpitude c’est bien le seul racisme. C’est parce que les principaux consommateur d’opiacé était les femmes que la Californie inscrit l’opium et l’héroïne au tableau du Poison Act de 1905, on avait en effet peur que les nouveaux arrivant chinois n’en profite pour faire rentrer la femme blanche dans le circuit de la traite. C’est parce que les principaux consommateurs étaient mexicains que la marijuana se retrouva au registre du même acte, c’est parce qu’on avait peur que la cocaïne influe sur la vigueur et l’ensauvagement supposé des noirs que la cocaïne fut proscrite. Jamais, ni quand la France interdit la C en 1914, ni à Chicago en 61 l’argument sanitaire ne tenait ni même était réellement invoqué, et si l’opium commercialisé par ailleurs en Indochine, Inde et Chine par la France et l’Angleterre a été interdit c’est surtout parce qu’on ne voulait pas subir ce qu’on faisait volontairement subir à la Chine, une intoxication massive. D’ailleurs c’est simple, les études un peu sérieuses et pas exclusivement à charge sur le cannabis n’ont pas plus de 20 ans. C’est dire si la pseudo argumentation scientifique de nos réacs apeurés par le changement (car au fond ce n’est que ça, la peur de grandir) ne repose pour l’essentiel que sur la projection d’un produit qu’ils ne connaissent pas mais qu’en plus avec leur grille de lecture passéiste attribue à la seule jeunesse. L’alcool fait 45000 morts par an le cannabis 0 (l’argument conduite n’étant pas démontré en France ni nulle part en fait et en France ne repose que sur une législation scélérate) mais c’est ce dernier que nos paniqués montre du doigt.

                                Mais ce je trouve marrant ici c’est ce corolaire mystérieux que fait le farceur qui a écrit ce machin (parler d’article serait un peu exagéré) entre les OD et la fume. Comme si une force mystérieuse poussait les camés à se surdoser sous l’influence d’une simple législation même pas uniforme. Il apparent que ce farceur a veillé à ne pas sortir de la seule consommation du cannabis mais surtout à ne tenir absolument pas compte de ce qui est dit dans un de ces liens, par la commission européenne elle même, à savoir qu’en terme de consommation de drogues, au pluriel, les habitudes changent d’un pays à l’autre. Notre ami vante le peu d’OD en France et attribue ça à une législation totalement impuissante qui fait de nous les premiers consommateurs de cannabis d’Europe et les hollandais parmi les derniers.... smiley mais occulte avec soin que l’héroïne se vend également moins (50.000 consommateurs environs, contre 14 millions d’irreguliers pour le cannabis) alors que la même héro aura bien plus de succès en Angleterre au même titre que les ectsa par exemple. Bref du brouet mais du brouet sans consistance donc sans portée.


                              • Abou Antoun Abou Antoun 15 janvier 2017 09:37

                                @Frédéric BOYER
                                En tous cas, certainement beaucoup moins dangereux que les neuroleptiques que le corps médical prescrit à tout va.
                                D’accord avec vous sur ce point. Les prescriptions massives et quasi permanentes de benzodiazépines, d’opiacées diverses (tramadol, codéine), d’antidépresseurs, sont un véritable scandale. C’est le soma du ’Meilleur des Mondes’ et la réalité dépasse la fiction.


                              • captain beefheart 15 janvier 2017 14:29

                                @pirate
                                Apparemment les français conduisent plus mal que les autres,sous cannabis,car çe n’est pas une considération faite dans des autres pays où c’est interdit.Par contre aux Pays-Bas on fait depuis des années 80 attention aux benzodiazepoines (en étiquettant "dangéreux pour la conduite)et autres medocs,qui font qu’on conduit mal.


                              • foufouille foufouille 15 janvier 2017 18:45

                                @captain beefheart
                                "Par contre aux Pays-Bas on fait depuis des années 80 attention aux benzodiazepoines (en étiquettant "dangéreux pour la conduite)et autres medocs,qui font qu’on conduit mal."
                                c’est le cas en france aussi.
                                il suffit de lire le papier fourni avec la boite.


                              • velosolex velosolex 15 janvier 2017 09:44

                                Article qui est une caricature. Qu’est ce qui préside à la rédaction d’un tel ramassis de clichés ?...La mauvaise information, les œillères, un problème personnel, l’envie de faire absolument débat ?...On remarque tout de même qu’à Marseille, ce ne sont même pas les consommateurs, mais les élus et même les policiers qui ont manifesté leur ras le bol, et la nécessite de légaliser. Des gens qui collent au terrain tout de même...En France, le pays d’Europe le plus dur au niveau de la répression, nous avons le plus grand nombre de consommateurs...Des services comme la bac sont mobilisés en pure perte pour un traffic aussi insaisissable que mouvant....Légaliser ne veut pas dire encourager, ça veut dire contenir, ça veut dire mettre un terme à l’insécurité, et que ce phénomène arrête de faire tache d’huile, d’alimenter une mafia tentaculaire, qui prend ses racines dans ce traffic....Le même problème que pour la prohibition de l’alcool aux states dans les années 20....Je ne doute même pas une seconde qu’un type comme Cazeneuve reconnaisse que la légalisation ’est la seule solution, mais comme c’est un carriériste, attaché à l’opinion des petites gens, de la masse, il se raidit ne veut rien savoir continue la langue de bois.

                                Tous les arguments peuvent être retourné, voir ridiculisés, tant ils ne tiennent pas debout. L’auteur nous dit que les vendeurs augmenteraient la teneur en THC« alors, le trafic se déplacerait vers du cannabis plus fort que celui non autorisé. »....C’est comme si certains avaient affirmé que la fin de la prohibition aux states se solderait par la production illicite d’un whisky à 80 degrés..Passons sur les passages redondant sur le danger du cannabis, comme celui surement de l’alcool, et de la masturbation....Quand quelqu’un se nourrit de pourcentages et de statistiques orientées, pour convaincre son auditoire, c’est un aveu de faiblesse d’une argumentation sociale, philosophique, ou plus simplement pratique, adaptée à la réalité. 

                                • pirate 15 janvier 2017 10:04

                                  @velosolex
                                  « un problème personnel, l’envie de faire absolument débat ?... » je me suis posé la même question quand j’ai lu ce torchon en modo, je me suis dit tiens y’a un monsieur que mes articles ont fâché smiley mais je crains que l’auteur de cette blague en effet caricatural préfère garder sa superbe. Il a raison, c’est mieux :-> smiley


                                • velosolex velosolex 15 janvier 2017 10:38

                                  @pirate
                                  Après tout quelle que soit l’argumentation, la pertinence est de poser le problème.

                                   Mais voilà déjà dix fois qu’il est posé, et que ça n’avance pas, un peu comme les territoires occupés....
                                  Il existe bien sûr des solutions radicales. 
                                  On pourrait s’inspirer d’Alep, la sainte ville jadis du savon, et balancer des bidons d’essence au dessus des quartiers nord de Marseille, dans cette course toujours plus à la répression.
                                   Mais ne s’en serviraient ils pas pour allumer leur joint ?

                                • pirate 15 janvier 2017 10:54

                                  @velosolex
                                  mais c’est presque la solution déjà employé, les américains ont balancé des tonnes de glyphosate sur les plans de coca résultat : 1)les cultures vivrières ont également été touché, ruinant des paysans qui donc n’avaient pus le choix que de se tourner vers les trafiquants
                                  2)les cartels se portent à merveille et le CA de la coke monte en flèche. Bravo à la prohibition redoutablement efficace comme toujours ^^


                                • gaijin gaijin 15 janvier 2017 09:55

                                  faudrait aussi se souvenir que derrière l’interdiction du chanvre il y à a l’origine le lobby du coton et que le chanvre est une plante plus facile a cultiver avec moins d’eau que le coton .........voilà la vraie raison de l’interdiction internationale de culture du chanvre ( il y en avait partout en europe autrefois )
                                  mais peut importe la vérité et peu importe le sens , peu importe aussi qu’au niveau médical les dérivés du cannabis rendent plus de services que ceux de l’opium sans dépendance ce qui compte c’est que le cannabis ne sera jamais légalisé pour deux raisons :
                                  >pas casser l’économie souterraine des citées qui deviendraient des poudrières
                                  >il y a un accord entre la france et le maroc : nous importons votre shit et nous exportons nos pédophiles ................( les plantations sont toutes au roi du maroc )

                                  donc cela n’est qu’une promesse de campagne et ceux qui dans un sens ou dans un autre font semblant d’y croire sont des imposteurs ...........


                                  • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 11:12

                                    l’auteur, pourquoi écrivez vous un article sur un sujet qui vous échappe ?
                                    (« fumes un joint, t’auras l’air moins con.. ».)

                                    Vous usez de toutes les idées reçues possibles et imaginables,
                                    toutes les ânerie non fondées colportées par des imbéciles....

                                    Ne pensez vous pas que chacun d’entre nous est adulte et en capacité de décider et de choisir ce qui est bon pour lui ?ou pas...
                                    Trouvez vous normal que des états infantilisent les populations et décident à leur place ce que chacun peut ou non faire de sois même ?
                                    => vaccins obligatoires , cannabis interdit, alcool autorisé...etc...

                                    Nous (peuple) sommes de grandes personnes, responsables et capables de décisions, contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire....
                                    Faudrait arrêter de nous prendre pour des abrutis !


                                    • oncle archibald 15 janvier 2017 12:26

                                      @tatoucompri : « chacun d’entre nous est adulte et en capacité de décider et de choisir ce qui est bon pour lui, ou pas » .....

                                      Ben non, il y a beaucoup d’adultes incapables de se débarrasser d’addictions qu’ils voient pourtant clairement, qu’ils savent nuisibles à leur santé, ....ou pas.

                                      Donc ça n’est pas du tout une ânerie de dire que le cannabis est un produit dangereux capable de pourrir la vie de ceux qui en abusent.

                                      Ce que ne voit pas l’auteur avec sa morale lénifiante c’est que légaliser le cannabis ne va pas changer grand chose au problème posé par la consommation excessive. Les addicts le resteront tant qu’ils ne seront pas « désintoxiqués » exactement comme les alcoolos ou les grands fumeurs de tabac.

                                      Et la légalisation permettrait à l’état de récolter des taxes spéciales, de la TVA, des impôts sur le revenus des revendeurs autorisés, etc etc ... et que tout ce pognon pourrait même éventuellement servir à mener des campagnes d’information sur les méfaits de cette merde, exactement comme pour l’alcool et le tabac.


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 12:37

                                      @oncle archibald

                                      et donc on doit par la force obliger d’autres se comporter comme « il se doit » ?

                                      Cela s’appelle la dictature !

                                      Chacun à le droit de disposer de lui même, cela s’appelle la liberté !


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 12:47

                                      @oncle archibald
                                      manier un couteau dans sa cuisine est dangereux !


                                    • oncle archibald 15 janvier 2017 12:56

                                      @tatoucompri : ben non, t’a rien compris, en tout cas t’a pas compris ce que j’ai écrit.

                                      Liberté ou pas un pochtron qui roule dans le caniveau ou un mec sous cannabis qui conduit sa bagnole sans savoir ce qu’il fait et qui va écraser le pochtron qu’il n’aura pas vu, tous les deux sont dangereux pour eux même et pour la société. Je dis pas qu’il est interdit de se suicider. Je dis qu’il est souhaitable de soigner les malades.


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 13:16

                                      @oncle archibald
                                      « ’il est souhaitable de soigner les malades. » oui à une seule condition : que le « malade » le veuille bien...
                                      Après qu’il y ait des interdictions de conduire dans certains états est quelque chose que je comprend évidement ! puisque là on pourrait faire du mal à autrui...la question n’est pas là,
                                      nous parlons de liberté individuelle, de la conscience et des actions d’une personne sur elle même.
                                      nous parlons des choix personnels qu’aucun état n’a le droit de faire à la place des individus libres.


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 13:30

                                      @oncle archibald
                                       
                                      https://blogs.mediapart.fr/abouadil/blog/290814/lettre-m-le-legislateur-de-la-loi-sur-les-stupefiants

                                      Il y a bientôt un siècle, mais ça reste très actuel.


                                    • oncle archibald 15 janvier 2017 14:48

                                      @tatoucompri : il me semble que le sujet de ce fil est légalisation ou pas du commerce et de la consommation de cette drogue, pas la liberté de se bourrer la gueule ou de se suicider au tabac et au cannabis en pesant lourdement sur les dépenses publiques puisque le financement des soins de santé est mutualisé.


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 20:05

                                      @oncle archibald

                                      Non le sujet est : l’état a t’il le droit de décider à ma place ce que j’ai le droit de consommer....
                                      Donc il est bien question de prohibition ou de légalisation.


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 20:14

                                      Après la manière de libéraliser, légaliser ou autre moyen de rendre sa liberté au consommateur, est l’affaire des économistes et toutes sortes de spécialistes en addiction, santé, etc...

                                      Nous, tout ce que nous demandons c’est la levée de cette ridicule, et hypocrite prohibition...


                                    • tatoucompri tatoucompri 15 janvier 2017 20:26

                                      @oncle archibald
                                      Pour ce qui est de l’argumentaire sur la santé publique, si on va dans votre idée on dois empêcher tout le monde d’avoir quelconque conduite à risque pour sa santé...

                                      Alors terminé les sports à risque, plus de sucreries, plus d’alcool, plus de macdo, plus de café, plus de tabac, plus acides gras saturés, plus de produits chimiques connus pour être cancérigène (et il y en a des centaines dans ma, votre, notre consommation courante), etc, etc....

                                      C’est ce que je reproche aux états prohibitionnistes dès mon 1er post : soit d’infantiliser la population....de décider à sa place....
                                      Si vous penser que ce système doit s’appliquer au cannabis alors il faut l’appliquer pour TOUT produits néfastes.....(vous pouvez commencer à vider votre frigo et vos placards !) et l’état va se mettre à vérifier tout vos faits et gestes, toute votre consommation avec l’argument de vous empêcher de peser « lourdement sur les dépenses publiques puisque le financement des soins de santé est mutualisé. »
                                      C’est ce monde là que vous prônez ?


                                    • oncle archibald 15 janvier 2017 23:49

                                      @tatoucompri : la justification de l’obligation légale de boucler sa ceinture de sécurité avant de conduire est bien que l’on soigne les blessés de la route aux frais des contribuables et des assurés sociaux. La justification simplement logique est que la ceinture évite des blessures graves en cas d’accident à petite vitesse. Il ne me viendrait pas à l’idée de circuler sans boucler ma ceinture même si ca n’était pas un délit.


                                       Avec le cannabis c’est exactement pareil. Il est logique de ne pas en consommer parce que ca ruine la santé et subsidiairement parce que les soins apportés aux intoxiqués coûtent cher à la collectivité.

                                       À titre personnel j’essaye de persuader mes petits enfants de ne jamais toucher à cette merde ce qui est la meilleure façon de ne pas devenir addict, et en qualité de citoyen je suis pour la légalisation vu le nombre de consommateurs addicts parce que ça permettra à l’état de contrôler la vente et de remplir ses caisses pour pouvoir avec l’argent collecté financer les soins des malades sans ruiner la sécu et faire des campagnes de dissuasion pour éviter des addictions. Ma position est pragmatique, point barre.

                                    • pipiou 16 janvier 2017 12:08

                                      @oncle archibald

                                      « les soins apportés aux intoxiqués ».

                                      C’est quoi concrètement les soins aux intoxiqués du Cannabis ??


                                    • oncle archibald 16 janvier 2017 18:18

                                      @pipiou : les aider à se débarrasser de leur addiction, exactement comme pour le tabac et l’alcool. Non ?


                                    • pipiou 16 janvier 2017 18:53

                                      @oncle archibald

                                      Non aujourd’hui on ne dépense rien pour combattre l’addiction au Cannabis, d’autant plus que, contrairement au tabac où à l’alcool, il n’y a pas de dépendance physique au Cannabis ...

                                      Mais il y aura toujours des gens pour vous inventer cette addiction, ces dégats sanitaires effroyables et ces coûts ébouriffants liés à la consommation de Cannabis.


                                    • oncle archibald 16 janvier 2017 19:43

                                      @pipiou : on a beau chercher on ne trouve aucune publication qui explique que la consommation de cannabis ne procure que des bienfaits, même si cette drogue ne produit pas les mêmes effets de dépendance physique que d’autres dites « drogues dures »....

                                      Voici un lien vers un site qui est un des moins « cannabisophobe » qui donne des explications très claires sur les phénomènes d’addiction .....

                                      http://www.reussirmavie.net/Addiction-comment-le-cerveau-devient-accro_a1784.html


                                    • pipiou 16 janvier 2017 20:48

                                      @oncle archibald

                                      Vous tombez dans la caricature : personne ne dit que le Cannabis c’est génial.
                                      Mais entre le diaboliser comme vous le faites et le considérer comme une addiction relativement bénigne il y a un monde.

                                      Avez-vous protégé vos enfants contre ces « merdes addictives » que sont le sucre, le sel, le tabac, la télé, les jeux informatiques, le télephone mobile avec la même rage que celle vous employez contre le Cannabis ?

                                      Le mieux un avis équilibré plutôt qu’un ramassis de clichés.


                                    • oncle archibald 16 janvier 2017 23:18

                                      @pipiou : vous avez tout à fait raison, c’est la modération qui devrait être la règle pour tout, pour le sel, le sucre, le tabac (j’ai payé mon écot avec un cancer des cordes vocales), l’alcool, etc etc ...


                                      J’ai enfumé sans même m’en rendre compte toute ma famille pendant plusieurs décennies et du coup, sans que j’ai eu à leur dire que le tabac c’est de la merde, il n’y a aucun de mes enfants qui fume. 

                                      Quand je vois quelques potes de mes petits enfants qui ont l’esprit complètement occupé par le cannabis, ne pratiquent aucun sport, ont l’air avachis à 100/%, traînent en queue de peloton au lycée, je les plains et j’essaye d’eviter ça à ceux qui sont de mes chromosomes. 

                                      Si on peut leur éviter d’être prisonniers d’une addiction, leur permettre de respirer à pleins poumons, de comprendre que la vie est un choix perpétuel et qu’il leur appartient d’être assez libres pour décider eux mêmes de leur avenir, on n’aura pas tout raté.

                                    • Polity 15 janvier 2017 12:14

                                       

                                      Oui, mais il n’est plus utile de s’accrocher au radeau de la prohibition en naufrage.

                                      Car c’est bien cette politique répressive qui invente l’accusation de disposer de sa liberté de santé, propage des crimes, des trafics, une répression arbitraire obstinée par une classe politique qui soutient l’incurie dans le mensonge de santé publique et une promotion sécuritaire qui rapportent sans doute de ronflantes et discrètes corruptions. D’autre part, la multitude de produits et drogues synthétiques, n’existent, et ne sont disponibles qu’à cause de la prohibition des plantes originales : Coca, pavot, chanvre, sont proscrits par l’embargo de monopoles financiers coloniaux et ségrégationnistes du siècle dernier, dont les empires tentaculaires sont encore au palmarès des marchés mondiaux.

                                      C’est la raison du florilège de propagandes grotesques étayées d’études arrangées faisant le discrédit des qualités du cannabis depuis trois décennies. Mais les fabulations médiatisées sont rapidement démenties par les récentes études scientifiques accessibles grâce à internet , comme les excellents rapports de l’université du Colorado.

                                      De fait, il n’est plus question de débat, mais de la détermination d’une majorité de Français, d’abolir l’idéologie inacceptable de criminaliser des millions de personnes pour l’usage de plantes bénéfiques à leur bien-être, par la persécution et la tyrannie d’une législation violant les principes de liberté, d’égalité, et d’opinion.

                                      Une opinion majoritairement respectueuse de la constitution qui condamne tout ce qui menace nos valeurs de liberté, égalité, fraternité, de lutter contre la tyrannie et la persécution d’une partie de la population, qui doit rester unie et indivisible... C’est ce qui est enseigné depuis les cinq dernières républiques, pour éviter les fléaux idéalistes, les dictatures, et les génocides. 


                                      • pipiou 15 janvier 2017 13:39

                                        Si l’on veut parler des « dégâts causés », il faut le faire honnêtement.
                                        Or on a beau vouloir diaboliser le Cannabis, aucune étude médicale ne fait apparaitre de dégâts physiologiques significatifs ; les policiers eux-mêmes ont arrêté d’aborder la problématique sous cet angle.

                                        Mr Herblay qui manque d’arguments crédibles dans ce domaine en est réduit à faire sur son site des amalgames avec l’héroine (!) ou à citer des exemples d’effets indésirables chez des enfants de 12 ans.
                                        Mais combien de produits légaux usuels sont déconseillés aux enfants ? Ne serait-ce que l’aspirine.
                                        Et Mr Herblay envisage-t-il une dépénalisation du Cannabis avec un accès libre aux mineurs ?
                                        Est-il au courant que le produit addictif le plus néfaste pour les enfants est le sucre, ce produit massivement encouragé par notre société ?

                                        En réalité le dégât le plus inquiétant occasionné par la consommation de Cannabis c’est l’isolement et la désocialisation.
                                        Ce trouble peut-être très grave, et il faudrait pouvoir en parler dans le cas d’un vrai débat.

                                        Mais les gens comme Herblay veulent étouffer un tel débat car ils ont été formatés par la désinformation des années 60 qui les a enfermés dans une posture pavlovienne mensongère.

                                        Or le mensonge est toxique pour les enfants et il est pourtant distribué ici-même gratuitement par l’auteur.


                                        • captain beefheart 15 janvier 2017 13:54

                                          Allez Herblay,arrêtez ces conneries,on va vous soupçonner d’être payé par la mafia politique,qui en profite,de cet interdiction qu’aucune philosophie saurait défendre.


                                          • captain beefheart 15 janvier 2017 14:08

                                            Il faudra aussi légaliser les autres substances.Addiction à l’héroine est une maladie,qui se soigne seulement avec de la héroine.Traiter ces malades avec de la Methadone,ou Subutex,c’est rajouter un deuxième addiction à ces gens,celui étant profitable aux laboratoires.L’héroine et la morphine ne coûte presque rien,1 euro/jour pour ceux qui ne veulent ni peuvent s’arrêter.

                                            Il est grand temps de laisser tomber votre moraline calviniste,et avouer et accepter que au moins 20 millions personnes dans ce pays n’en ont rien à foutre.Vous préférez vraiment casser les familles dans leur vie sociale ,en mettant celui qui gagne sa vie en prison,qu’il perd son boulot,pour ce genre de conneries.

                                            A réflechir aussi,que l’opium pur,la coca en feuille,le cannabis,et autres plantes,sont d’abord des panacées ,qui traitent et guérissent nombreuses maladies,ce qui va contre la volonté des labos,pour créer et vendre des médicaments pour chacune de ces maladies.

                                            Dernière réflexion,comment se fait-il qu’on entend jamais au grand jamais des riches ou des artistes connus,ou des politiques en prison pour cause de drogue ?Je vous assure que leur usage n’en est pas moins important que celui des classes populaires .De temps en temps il y en a un qui meurt,Prince,George Michael,Phjilip Seymour Hersh,mais ils n’ont jamais inquiété par la police.Pourquoi,à votre avis ?


                                            • ENZOLIGARK 15 janvier 2017 14:21

                                              ... Smoke Two Joints ( Music parfumee by Sublime ... ) . ... АФФ ИСС ... 


                                              • captain beefheart 15 janvier 2017 14:22

                                                Sans oublier que la politique des drogues est un outil important de socio-ingiénerie.La Cia a délibérément infesté les ghettos étatsunien dans les années 70 avec d’abord Héroine,puis cocaine,pour casser la force des noirs,Black Power et Soul Brothers.Les médias aidant on arrive aux chanteurs rap,plein de bracelets bling-bling en or qui ne chantent que la domination masculine au lieu de l’amour ,qui remplacent les Curtis Mayfield,Marvin Gaye et Guy Heron et autres chanteurs de Soul.


                                                • pirate 15 janvier 2017 14:48

                                                  finalement je soupçonne cet auteur d’être ce qu’on appel une putaclic smiley


                                                  • agent ananas agent ananas 16 janvier 2017 09:25

                                                    Mettre toutes les « drogues » dans le même sac en confondant cannabis et opioïdes/opiacés dont ces derniers sont les seuls responsables des overdoses en dit long sur l’auteur qui manifestement ne connaît rien au sujet et qui également confond légalisation et dépénalisation.
                                                    Avant d’écrire quoique ce soit, l’auteur serait avisé de faire des recherches au lieu de nous faire part de son parti pris.


                                                    • jocelyne 16 janvier 2017 12:25

                                                      Attention à la plupart des intervenants, ne pas oublier que le grand combat de milton friedmann est la liberalisation de tout ce qui coûte à être contrôlé.....


                                                      • fcpgismo fcpgismo 16 janvier 2017 18:35

                                                        Toutes les drogues devraient être en vente libre et le droit au suicide bien encadré. Autonome et rien d’autre les plus faibles peuvent être protégé mais pas contre leur gré.


                                                        • Brice Bartneski bartneski 17 janvier 2017 10:43

                                                          Bilan de l’interdiction du cannabis :


                                                          Le france est le plus gros consommateur de cannabis en europe.

                                                          Comment peut-on continuer comme ça ? Comment peut-on fermer les yeux sur les dealers à la sortie des écoles ?

                                                          C’est interdit le cannabis ? Pourquoi en trouve t-on à tous les coins de rue ?

                                                          Et on continue comme ça ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès