• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’effarante campagne du Monde pour les plus riches

L’effarante campagne du Monde pour les plus riches

Décidément, les Décodeurs du Monde se distinguent une autre fois par un manque de précisions et une absence de mise en perspective criante, alors qu’en général leurs éclairages sont de bonnes factures. Pour un peu, on croirait presque lire le Figaro Magazine en pleine révolte fiscale

Décoder les décodeurs
 
Le titre est sans doute ce qu’il y a de plus choquants dans ce papier : « les 20% de foyers les plus aisés ont absorbé 75% des hausses d’impôts  ». Ce titre est un raccourci choquant puisque s’il s’agit d’une étude de la commission des finances de l’Assemblée, elle ne concerne que l’Impôt sur le Revenu, 67 milliards de recettes fiscales en 2013, soit un peu plus de 7% des prélèvements obligatoires. Il ne serait pas inutile de rappeler également que 50% des ménages ne paient pas l’IR, ce qui concentre mécaniquement les recettes de l’impôt sur le revenu sur les ménages aux plus forts revenus. En outre, si on se plonge dans les statistiques de Piketty, Landais et Saez, on déduit que les 20% les plus riches touchent environ 65% des revenus de ceux qui paient l’IR, ce qui relativise aussi grandement les 75%.
 
Et cela concerne seulement les 8 milliards de hausses de l’IR, sur 60 milliards de hausses d’impôts décidées depuis 2011 ou des 28 décidés par la nouvelle majorité, détaillées par le Monde il y a seulement un an. Bref, si on prend de recul, la véritable information, c’est qu’environ un tiers des hausses d’impôts décidées depuis 2012 portent sur l’impôt sur le revenu et que les 20% qui gagnent le plus, qui représentent environ 65% des revenus de ceux qui paient l’IR, en ont acquitté 75%. Pas de quoi aller s’exiler au Luxembourg. En outre, le Monde oublie de rappeler que le taux d’imposition global baisse en haut de l’échelle, comme l’ont révélé Piketty, Landais et Saez, et que les gains de revenus sont aussi très inégaux (aux Etats-Unis, 1% des ménages accaparent 95% de la hausse des revenus depuis 2009).
 
La mythique oppression fiscale des riches

Ce qui est intéressant ici, c’est qu’une présentation trop superficielle et parcellaire de l’information tend à en déformer complètement le sens. La lecture du titre de l’article donne l’impression que les plus riches sont mal traités, alors qu’une mise en perspective relativise grandement cette impression. Je serais curieux de savoir quelle part des revenus additionnels sont revenus aux 20% les plus riches depuis 2008 car même si nous ne sommes pas dans la situation des Etats-Unis, la direction est la même sur les inégalités. Il ne serait pas étonnant qu’ils aient obtenu 75% ou plus, ce qui relativiserait grandement le titre, qui contribue au climat de ras-le bol fiscal, la version française du Tea Party  ?

En outre, cela est d’autant plus abusif que les études montrent que les inégalités ne cessent de progresser et que l’imposition des ménages aux plus forts revenus ne cesse de baisser. Certes, il y a eu la taxe à 75% pour les revenus supérieurs à 1 million, mais son rendement est faible, et elle sera remise au placard l’an prochain, comme l’a rappelé Manuel Valls à Londres. Et pendant ce temps, le taux marginal d’IR, qui était de 56,8% sous Giscard (et même à 65% sous Mitterrand), est tombé à 45%, un niveau proche des autres grands pays. On aurait aussi aimé que l’article rappelle que ce même taux marginal tournait à 70% aux Etats-Unis dans les années 1970, comme le rappelle Olivier Berruyer.
 
Bien sûr, la cible du Monde semble être les CSP+, comme le montrent les idées de cadeaux des pages du magazine, mais il est difficile de se prétendre Décodeurs quand on se contente d’un descriptif biaisé et non mis en perspective qui alimente la thèse fausse de l’oppression fiscale des plus riches.

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • howahkan Hotah 13 octobre 2014 13:58

    Il ne reste plus que 100 personnes sur terre après le cataclysme naturel qui balaya la plupart des humains il ne reste rien, ni outil ni nourriture...quand aux abris ça va encore car les décombres laissent assez de grottes abrités contre la pluie mais pas le froid qui règne..
    y a un gars qui a mis tout son pognon de la banque de coté qui dit aux autres/ eh les gars je vous donne un peu de mon pognon si vous bossez pour moi , vous allez vous aussi être riches si vous bossez pour moi....

    les autres 99% répondent ceci...
    on te propose un truc, nous on coopère ensemble , on partage équitablement car ça y est on est enfin éveillé,on a compris . Alors on fait une expérience tu te débrouille tout seul avec ton pognon , nous on coopère....et on verra ce qui se passe...

    1 semaine après le milliardaire est mort bien sur..les autres ont survécu en paix,ensemble

    c’est pourtant simple non smiley


    • foufouille foufouille 13 octobre 2014 14:22

      avant il avait acheté des fusils mitrailleurs avec de nombreux chargeurs, ils ont vite obéit ......
       smiley


    • howahkan Hotah 13 octobre 2014 15:09

      t’es un vrai soumis toi !!


    • foufouille foufouille 13 octobre 2014 15:34

      en plus il avait acheté un abri anti-tout ou presque avec une tonne de bouffe. ce qui fait qu’il a récupéré les femelles ......
       smiley


    • howahkan Hotah 13 octobre 2014 16:11

      tu vois je ne pensais pas que tu étais un troll........comme quoi, tu étais bien cacher.


    • foufouille foufouille 13 octobre 2014 16:17

      ça dépend des jours. et c’est de l’humour
       smiley


    • dixneuf 13 octobre 2014 18:27

      Qu’est-ce que le cacher vient faire ici, serait-il juif ? smiley


    • dixneuf 13 octobre 2014 18:45

      Qu’est-ce que le cacher vient faire ici, serait-il juif ? smiley


    • howahkan Hotah 13 octobre 2014 19:27

      y’ en a un qui suit , meeeeeerrrrdee.........j’ai le nom................Saint Coluche
       smiley


    • SamAgora95 SamAgora95 13 octobre 2014 20:55

      Pas si simple...


      Car l’argent n’est qu’une énergie stockée, il correspond à un travail fourni par quelqu’un à un moment donnée ! Si vous retirer à l’argent cette qualité il est clair que personnes n’en voudra !

      De ce fait, votre exemple n’est pas bon, car dans votre histoire l’argent a perdu tout valeur et les milliards d’heures de travail qu’il renfermait !

      Si les règles étaient respectées l’argent ne serait pas un problème ! Il n’y a aucune honte à chercher le confort pour soit et son entourage et a travailler dur pour cela ! 

      On peut se raconter des histoires, mais en réalité personne ne travaille gratuitement, on le fait de tant en tant pour rendre service, mais on se sentira très vite exploité et des conflits apparaîtront si la situation se prolonge.

      Le type de société que vous décrivez est valable dans un petit village et encore très vite des conflits apparaissent !

      Les gars qui ont inventé et commercialisé le frigo, la machine à laver, la voiture, le vélos, le chauffage, l’ordinateur, les médicalement, l’électricité, la lumière etc.. etc.. ne l’ont jamais fait par altruisme mais par l’opportunité de s’enrichir ! tout ça pour dire que sans capitalisme il n’y a pas de progrès, le capitalisme c’est la pompe qui nous fait avancer.

      Le choses n’ont pas de valeur absolues, elles valent le prix qu’on est prêt à leur accorder, une société basée sur le partage et l’entraide est condamnée à vivoter dans des grottes insalubres, car la seule chose qui est un prix fixe c’est la nourriture, vouloir s’élever au dessus de de l’état d’homme pré historique c’est entrer dans le monde marchand dans le quel règne la loi de l’offre et de la demande, le capitalisme ! Après rien ne vous empêche d’être généreux et altruiste en tant qu’individu.

      Personne n’échappe à la nature, même pas l’homme.

    • nicolas_d nicolas_d 13 octobre 2014 22:25

      « tout ça pour dire que sans capitalisme il n’y a pas de progrès, le capitalisme c’est la pompe qui nous fait avancer. »
      La vache... La compote de pomme, c’est un capitaliste qui l’a inventé ?

      « Personne n’échappe à la nature, même pas l’homme. »
      La vache... Les pommiers, ils sont capitalistes eux aussi ?

      « la seule chose qui est un prix fixe c’est la nourriture »
      La vache... Faut vraiment que je change de magasin !


    • SamAgora95 SamAgora95 13 octobre 2014 23:12

      On reconnait les gâtés qui ne savent pas de quoi ils parlent, arrêtez de rêver ! la nature est rude très très rude, sinon les clochards qui ont une vie difficiles iraient vivre dans la foret ! même les oiseaux préfèrent la ville à la vraie nature !


      Essayer de faire pousser quelque tomates dans votre jardin et on n’en reparlera ! et combien même vous parviendrez à en faire pousser péniblement une petite dizaine que vous mangerez en 1 semaine, il faudra attendra l’années suivante pour pouvoir en récolter d’autres.

      Sans la technologie vous ne tiendrez pas 1 mois, la pire des prison humaine sera un paradis sur terre !



    • howahkan Hotah 14 octobre 2014 08:54

      ceci est faux,c’est sans collectif que personne ne tiens meme pas une semaine,car alors il faut ôter tout ce qui a nécessité un collectif pour exister, or il ne reste plus rien....
      nos sociétés ne sont que le vol du collectif.......


    • howahkan Hotah 14 octobre 2014 08:56

      ceci est intégralement faux archi faux,c’est sans collectif que personne ne tiens meme pas une semaine,car alors il faut ôter tout ce qui a nécessité un collectif pour exister pour être logique avec ses propos , or il ne reste plus rien....car seul un humain ne survit pas.....
      nos sociétés ne sont que le vol du collectif.......


    • nicolas_d nicolas_d 14 octobre 2014 09:17

      La technologie, c’est quoi le rapport ?
      Celui qui a inventé la roue était capitaliste ?


    • SamAgora95 SamAgora95 14 octobre 2014 09:56
      Toujours dans la caricature ! Il faut redescendre sur terre ! c’est trop facile d’imaginer des sociétés utopiques parfaites, c’est par contre plus difficile de les mettre en pratique !

      Ce que vous décrivez a déjà été testé des dizaines de fois, avec toujours un résultats catastrophique ! 

      Et en quoi le capitalisme serait incompatible avec l’idée de collectif ! On peut-être capitaliste et privilégier le travail en groupe, l’entraide etc.. etc...

      Je vous parle de principe, de philosophie, pour moi capitalisme = être propriétaire des biens que l’on a produit ! c’est pourtant simple ! je ne vous parle pas des magouilles bancaires et de la spoliation qui règne en ce moment qui ne respectent pas ce principe justement !

      Petit exemple : On vous donne un champ à cultiver et la même chose a votre voisin. Vous travailler dur est faite pousser 10 arbres fruitiers, votre voisin lui a choisi un autre mode de vie, il a fait pousser 2 arbres et utilise le reste de son temps à se balader à la plage.

      Dans le système capitaliste  : Les 10 arbres vous appartiennent (la société considère que c’est le fruit de votre travail), libre a vous de les partager avec votre voisin ou non !

      Dans le système collectif  : La collectivité à 12 arbres, les fruits qu’ils produiront seront partagés équitablement, la moitié pour vous et l’autre à votre voisin.

      Voilà ce qui se produira tôt ou tard : 

      Dans le système capitaliste : Vous êtes motivé à garder votre taux de production, voir à cherchez des moyens pour l’améliorer ! car vous ne vous casserait pas la tête pour un fainéant qui préfère faire bronzette, vous ne serait pas dépossédé de vos biens tout simplement, le fainéant en question sera motivé à travailler d’avantage s’il veut nourrir sa famille convenable et a ne pas compter sur le travail d’un autre !

      Dans le système collectif : Vous serait démotivé de voir que votre voisin profite du fruit de votre travaille, alors qu’il mène une vie tranquille (c’est un choix, c’est dans sa nature), votre voisin sera motivé à en faire encore moins, il vire les deux arbres de son jardin car la moitié de 10 lui convient parfaitement.

      ------------------------
      La vie d’Amish est très difficile, mais ça peut-être un choix pourquoi pas , vous n’avez qu’à essayer pour vous faire une idée ! 

      Mais une telle société ne produira jamais de télescope, d’ordinateur, n’ira jamais visiter l’univers, n’enverra jamais de robots sur Mars, ne verra jamais les anneaux de Saturne, ne saura jamais comment le monde fonctionne ! ET CA MOI JE N EN VEUX PAS ! je veux comprendre découvrir, explorer... Rester à la compagne à traire des vaches toute sa vie et pour l’éternité.. NON MERCI !

    • nicolas_d nicolas_d 14 octobre 2014 10:02

      « capitalisme = être propriétaire des biens que l’on a produit »
      Ben zut alors, pourquoi je ne suis pas propriétaire de ce que j’ai produit alors ? Mon patron ne doit pas être capitaliste ?


    • SamAgora95 SamAgora95 14 octobre 2014 14:49

      1 - Rien ne t’oblige à travailler pour un patron !


      2 - Si tu travaille pour un patron, rien ne t’oblige à signer ton contrat de travail dans ses conditions, tout contrat est négociable ! Si un patron t’embauche pour fabriquer des chaises, c’est que vous vous êtes mis d’accord sur deux points : ! 1 - Que les chaises soient vendus ! 2 - que tu perçois un salaire en échange de leur fabrication. 

      3 - Lorsque tu travailles pour un patron le bien que tu a produit c’est avant tout un salaire, tu peux demander à être associé, dans ce cas c’est pour le meilleurs et pour le pire ! si la boite coule tu coules avec !

      4 - L’outil de production peut appartenir à l’ensemble des salariés, ce n’est pas incompatible avec le capitalisme.

      On peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre et partir avec la crémière ! c’est pas possible !

    • lsga lsga 14 octobre 2014 14:53

      SamAgora découvre que le Capitalisme repose sur le marché du travail, et donc sur la « liberté » de se vendre. 


    • Blé 15 octobre 2014 06:29

      Regardez-donc le documentaire sur Arte « Le Capitalisme », on y apprend entre autre chose que le capitalisme sans l’esclavage n’en serait pas où il est.

      Oui, les capitalistes vivent sur l’exploitation des humains, pire que si les humains étaient des animaux. A vous lire, votre condition d’exploiter vous semble bonne mais de grâce ne l’imposer pas aux autres.


    • SamAgora95 SamAgora95 15 octobre 2014 23:43

      C’est la nature qui impose ce système du marche ou crève ! l’homme ne fait que suivre le courant du puissant fleuve contre lequel il ne peut rien, appart faire en sorte que cela ne soit pas trop pénible.


      Vouloir nager à contre sens ne mènera à rien !

      Le capitalisme n’est pas un choix, c’est une loi que la nature nous impose ! Il faut prendre le taureau par les cornes et essayer de le maîtriser !

      Un capitalisme maîtrisé est possible, je ne suis pas pour l’ultralibéralisme qui produira inévitablement des esclaves ! Mais il faut absolument laisser au gents la possibilité de s’enrichir dans la limite du raisonnable ! 

    • devphil30 devphil30 13 octobre 2014 14:36

      J’ai aperçu ce titre du monde et j’ai le même ressenti que ce vous exprimez dans votre article.


      Il me semble naturel que les gens disposant de revenus importants puissent contribuer à l’impôt à la fin il en reste toujours plus que pour le smicard.

      Le problème de l’impôt réside dans sa mauvaise utilisation et les abus qui en découlent qui le rendent détestable pour les Français.

      Je dirais encore heureusement que ce sont les plus riches ont payé le surplus car déjà une grande frange de la population ne pourrait payer un surplus car déjà en difficulté.

      Une dernière chose il me semble que nous sommes sous un gouvernement socialiste dont les valeurs initiales sont l’égalité ,la défense des plus pauvres, la suppression des inégalités 



      Philippe 

      • rocla+ rocla+ 13 octobre 2014 15:30

        Les riches ont gagné la lutte des classes


         Les pauvres ont l’ honneur pour eux , ils sont honnêtes .

        Le monde fonctionne …. smiley


        Je vise le moins dix …. smiley



        • bourrico6 13 octobre 2014 16:29

          T’es très très fier d’être bête dis moi.

          Pour finir, pour rester cohérent avec ton pseudo discours, tu dois renoncer à ta retraite et retourner au boulot.
          Ben oui, un retraité qui bosse pas plus et qui me dit, je cite « je ne vis pas d’allocs , juste du fruit de mon travail . »

          C’est même plus de la bêtise à ce stade, tu te donnes en spectacle.

          En fait, c’est quand tu veux être sérieux que t’es le plus drôle.


        • foufouille foufouille 13 octobre 2014 16:47

          apprenti ça compte pas. faudrait queue t’es une retraite privée uniquement, en plus.
           smiley
           


        •  C BARRATIER C BARRATIER 13 octobre 2014 15:43

          Tous les médias semblent de connivence, c’est sans doute parce qu’une main inconnue les canalise, comme si des inconnus, non élus, qui dirigent la société, dictaient la pensée des gens. 

          On voit très bien les flux d’infos basculer ensemble d’un thème à l’autre.
          Il y a des gens qui espèrent profiter plus au sens fort du terme, le gouvernement s’active pour tenter plus de justice, mais il n’a pas les atouts maîtres.

          On avait déjà eu cela sous une autre forme, mais peu à peu le lavage de cerveau fonctionne. Heureusement, les laveurs ne tiennent pas tous les cerveaux ! Merci pour ce papier.

          Voir en table des news :

          Manip de l’opinion:trop peu de pauvres en France ?

           

          http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=65



          • millesime 13 octobre 2014 17:41

            il s’agit de ’« l’Etat profond » ... !
            Disraeli (ancien premier ministre britannique) disait : « le monde est dirigé par toutes autres personnes que ceux qui nous gouvernent » .
            http://millesime57.canalblog.com


          • dixneuf 13 octobre 2014 18:44

            Je vais vous apprendre quelque chos, et vous ne me croirez pas : pour une certaine catégorie de revenus et d’ISF le bouclier fiscal existe. Il était fixé à 85% (merci Sarko et consors) mais la Cour des comptes a jugé que c’était confiscatoire il y a 2 ou 3 ans et ramené à 75%. Pourquoi 75 ? - Ce qui veut dire que toutes les années précédentes ces contribuables ont été spoliés. 

            >>> ATTENTION : il s’agit d’un pourcentage à partir DU PREMIER EUROS, pas de 1.000.000 comme les 75% de Hollande ! 
            >>> Et SANS COEFFICIENT FAMILIAL - Famille nombreuse ou célibataire, même tarif !!!
            >>> Ni aucunes déduction : calcul facile, tu touches 100 tu payes 75.
            >>> Vous pouvez vérifier sur la 4ème page de la déclaration d’ISF. 
            Pour ceux qui sont ainsi matraqués, pas étonnant qu’ils passent la frontière !!! smiley

            • sls0 sls0 13 octobre 2014 19:59

              Franchement de la part du monde depuis quelques temps on ne peut plus s’attendre à de l’information. Ce n’est que relais de la propagande de personnes à qui Obama, Hollande et consorts obéissent.
              C’est quand même plus facile de faire passer la pilule quand on a le pouvoir et le contre pouvoir aux ordres.
              La pilule c’est faire en sorte que le 1% le plus riche en ait encore plus, ça ne change pas mais comme la croissance diminue il faut appauvrir les 99% restant, la pilule est plus grosse que par le passé. Le pouvoir seul avec son semblant de démocratie ne suffit plus.

              La monté en puissance du 1% c’est la période Reagan/Thatcher, après le 1% c’est sérieusement enrichi et avec l’argent engrangé la puissance est venu.
              Il faut voir la progression des dépenses de lobbying et des élections.
              La démocratie pour le peu qu’il y en avait ne peut pas lutter. Il ne restait que la presse à mettre au pas, on rachète et c’est tout.
              47% des représentants américains sont millionnaires, s’ils ne le sont pas en début de carrière c’est pas un problème. Quels intérêts ils défendent à votre avis ?

              Comme la France a l’habitude de suivre l’exemple US, ça promet quoi que c’est un peu le pantouflage à vie qui est recherché, c’est une autre culture mais il faut le fric quand même pour y arriver.

              Les décisions sont prisent à Bruxelles par des personnes non élues c’est plus simple, on place ses hommes aux points clés.


              • dohc 13 octobre 2014 20:38

                A noter aussi que nos « plus riches » ne payent d’impôts que sur ce qu’ils daignent, ou ne peuvent éviter de déclarer en France.


                • rocla+ rocla+ 13 octobre 2014 20:45

                  Essaie de devenir riche .


                  Et reviens  nous parler ensuite . 

                  Quand tu sauras de quoi tu parles .

                  • Le printemps arrive Le printemps arrive 13 octobre 2014 22:21

                    Rocla+, êtes-vous devenu riche ?


                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2014 08:34

                    Oui , très riche , je suis à la tête d’ un élevage de 30 000 bêtes à cornes .




                    Des escargots de bourgogne . 


                    Et vous  ?

                  • Spartacus Lequidam Spartacus 13 octobre 2014 20:53

                    L’argent de la redistribution des impôts pris aux riche est il plus efficient que si les riches l’avaient dépensé volontairement ???


                    Un riche investi son argent, là ou l’état dilapide l’argent en privilèges et avantages corporatistes.

                    Prendre l’argent des gens pour en faire des « régimes spéciaux » fabriquer des Enarques bon a rien. 

                    • Le421 Le421 14 octobre 2014 11:27

                      Et oui !!
                      Dès l’école, tous les faibles, on devrait les traiter au Zyklon B !!
                      Problème !!
                      Même chez les « bons » et le « performants », il y a les « plus » et les « moins ».
                      Et oui !!
                      On trouve toujours plus malin ou plus fort que soi.
                      Et si il vous fait la peau... Dommage !!


                    • rotule 14 octobre 2014 14:03

                      Monument de bêtise :

                      >L’argent de la redistribution des impôts pris aux riche est il plus efficient que si les riches l’avaient dépensé volontairement ???

                      Comme si les riches dépensaient leur argent. Faut être naïf pour écrire ça ! Les riches thésaurisent, achètent de la dette, spéculent (et nuisent ainsi à la vraie économie). Le théorie du ruissellement est une grosse blague !


                    • Ruut Ruut 15 octobre 2014 08:19

                      Je ne sait pas avoir 3000 paires de chaussures est moins utile que financer une école.
                      Surtout si ces chaussures ne sont pas fabriquées dans mon pays.


                    • lsga lsga 13 octobre 2014 21:17

                      Je crois que ce qu’il y a de plus pathétique chez les gauchistes, c’est leur croyance tenace qu’ils pourront sauver le Capitalisme et le rendre « humain » grâce à l’impôt.



                      Produire et Distribuer : voilà le coeur de l’activité économique, voilà ce qui doit être géré démocratiquement, sur la base de débats scientifiques. Cela ne consiste pas à imposer les riches pour redistribuer aux pauvres. Cela consiste à abolir la propriété privée des moyens de production, et à instaurer la démocratie de conseil à une échelle planétaire. 

                      Mais rassurez vous : c’est pour bientôt smiley

                      • kimbabig 13 octobre 2014 21:45

                        L’activité économique gérée démocratiquement, c’est une excellente idée.

                        Mais qui ne risque pas de se réaliser en France tant que notre pays restera dans cette arme au service du capitalisme nommée « union européenne » et son bébé tafta.

                        Donc si cet avenir radieux est pour bientôt, faut comprendre « bientôt chez Morales, chez Mujica, chez Maduro ». Dans des pays qui ont compris, et gérés par des gens un tant soit peu soucieux des intérêts de leur population.

                        Mais en France, on est longs à la détente : la preuve, il existe des abrutis qui croient à l’« europe sociale » (et pourquoi pas des crocodiles végétariens, c’est dans le même champ sémantique). Heureusement, il y en a de moins de moins (les gens sont pas si cons, quand même !), mais il en reste hélas suffisamment pour pourrir toute perspective de progrès social dans ce pays...


                      • lsga lsga 13 octobre 2014 23:12

                        En France ?


                        aucune démocratie réelle n’est possible à une échelle nationale, pour la simple raison que la production et la distribution sont aujourd’hui internationales. 

                        Pour gérer démocratiquement Mosanto, Google, Coca-Cola, Carrefour, Total, Areva, etc., il faut que le système démocratique soit mondial. Si les Ivoiriens ne peuvent pas voter pour participer aux prises de décision de Total, alors, quelque soit l’état de la démocratie en France à une échelle nationale, et quand bien-même Total serait nationalisé, alors Total ne serait toujours pas géré démocratiquement, car total gère les matières premières africaines. Aujourd’hui, au niveau scientifique et technologique auquel l’humanité est si difficilement arrivé, la démocratie ne peut-être que mondiale. 



                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 14 octobre 2014 21:00

                        Prôner la mondialisation uniforme de la démocratie en faisant fi des traditions, des cultures et de l’envie des gens c’est être...Américain !


                      • lsga lsga 15 octobre 2014 13:23

                        Oh ? Et dis moi, toi, Ô grand défenseur des traditions, quelle langue régionale parles-tu ?


                        Moi, c’est le Catalan, et les traditions catalanes. Et toi ?

                      • kimbabig 15 octobre 2014 22:32

                        La démocratie ne peut justement exister qu’à l’échelle nationale, car elle suppose l’existence d’une communauté humaine suffisamment soudée pour qu’une minorité tolère les décisions de la majorité. Le peuple Français est une communauté humaine suffisamment soudée, et ce depuis des siècles.

                        Au delà, c’est à dire à l’échelle mondiale, c’est la place du droit international basé sur non-ingérence et le respect de la souveraineté des nations.

                        Si le peuple Français reprend la maîtrise de l’économie nationale afin que les fruits de la production soient distribués équitablement, il se rendra vite compte qu’il est bien plus profitable d’aider la Côte d’Ivoire ou le Gabon à se développer et s’industrialiser que de laisser Total piller ces pays en y installant des dictateurs. En gros, si on a en France des dirigeants de la trempe de Morales, je les vois mal soutenir un type comme Ouattara.

                        Quant aux langues régionales... ce sont pour la plupart des langues mortes. Même les accents régionaux se perdent, c’est dommage d’ailleurs.


                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 16 octobre 2014 12:01

                        Pourquoi voulez-vous le savoir ? Pour mettre en avant que vous, vous savez ce que c’est que le régionalisme ? Que vous savez de quoi vous parlez ?
                         
                        La corrida est interdite en Catalogne depuis 2010. Est-ce bien ? Est-ce mal ? Je pense qu’au sein même de votre province, l’affaire fait débat. Pourtant, selon votre vision de démocratie mondiale, ce ne serait plus les catalans qui devraient se prononcer sur le sujet mais aussi les chinois, les sud-américains, les islandais, les russes... Des pays qui peuvent avoir des positions radicalement contraires à ceux du peuple catalan voire pour certains qui ne peuvent pas savoir de quoi on parle.
                         
                        Cette démocratie mondiale accoucherait donc d’énormités comme le commerce et la consommation tolérées de tout type de drogue, l’interdiction du camembert au lait cru, l’autorisation du port d’arme... Et cela avec effet mondial. Une véritable avancée en effet ! Il suffit de voir le succès de certaines directives européennes voulues par Bruxelles et devant être impérativement portées dans le droit national pour s’en rendre compte.


                      • lsga lsga 22 octobre 2014 13:16

                        Oui, vous avez compris. C’est bien. 


                        Par contre : « pays », « peuple », merci de jeter ces mots sans définitions précises aux chiottes. Ce ne sont pas les pays ou les peuples qui votent, mais les individus libres, sur la base de débats scientifiques. Si les Français décident d’éliminer tous les bouquetins des alpes, je trouve cela très bien que les écolos chinois puissent les en empêcher. 

                        Mais sinon, en effet, la démocratie c’est très compliqué, c’est pour cela que les fascistes ont toujours été contre. 

                      • lsga lsga 22 octobre 2014 13:16

                        vala, g répondu...


                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 7 novembre 2014 20:07

                        Merci ! smiley
                        Bon, vous avez compris que je n’adhère pas trop à votre point de vue mais se comprendre c’est progresser. smiley


                      • franc tireur 13 octobre 2014 22:40

                        En tout cas les chiffres de l’exil fiscal sont assez éloquents,ambassades,consulats,lycées francais,avocats,agents immobiliers. Paris se vide, Londres et Bruxelles se remplissent.

                        On ne peut pas ne pas reconnaitre qu’aucun autre pays européen ne taxe autant les riches que la France, c’est la triple peine avec ISF,capital et succession.
                        Dans les années 70 les taux confiscatoires étaient possibles puisque la mondialisation et l’ouverture des frontières n’avait pas grand chose a voir avec aujourd hui.
                        C’est sur qu’on ne va pas plaindre les riches, moi ce qui m inquiete c est le depart de plus en plus frequent de jeunes entrepreneurs, exaspérés par le harcèlement fiscal ( urssaf et cie).


                        • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 2014 08:12

                          Ce que donnent les riches d’un côté, ils s’arrangent pour le récupérer de l’autre, j’ai connaissance d’un riche éleveur de porcs qui possède un château classé monument historique, la vénérable demeure possédait une toiture passablement vétuste, le châtelain a obtenu une aide pour la rénovation. De plus les riches paient des impôts sur ce qu’il déclare ... Pour le reste c’est du net.

                          Avec de bons avocats on peut se permettre bien des choses, rappelons- nous ce riche homme d’affaire tres médiatique qui s’était venté de ne pas pagné d’impôt. 

                          • rocla+ rocla+ 14 octobre 2014 08:48

                            S’ il s’ en est venté c’ est qui ne manque pas d’ air .


                            • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 2014 13:28

                              Merci capitaine d’aérer nos méninges !


                            • christophe nicolas christophe nicolas 14 octobre 2014 10:10

                              Tel est l’horrible destin de celui qui possède tout, obligé de régler toutes les factures....


                              Il y a un moment où, « tout le bénef pour moi et toutes factures pour l’autre » ça capote...

                              L’argent ne serait donc pas le but de l’être humain, on nous aurait menti... bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre... 

                              • Le421 Le421 14 octobre 2014 11:23

                                Je vais vous dire un secret !!
                                Le jour ou le Trésor Public me réclamera (sans faire d’erreur) de payer 5 millions d’euro d’impôt sur le revenu, je me promets de ne pas faire la gueule !!
                                Devinez pourquoi ??
                                Fiscalité actuelle, avec moins de 2000€ par mois de revenus, entre le foncier, la taxe d’habitation et l’impôt sur le revenu, je donne plus de 400€ par mois...
                                Ce qui donne concrètement plus de 20% de taxation directe !!
                                Avec de petits revenus, ça fait très mal au cul !!
                                Je suis prêt à payer 50.000€ par mois si pour cela j’en gagne même que 75.000 !!
                                Ca m’en laisse quand même un chouïa !!
                                Capito ?


                                • christophe nicolas christophe nicolas 14 octobre 2014 12:55

                                  Lorsqu’il n’y avait que la nourriture, un gars ne pouvait pas tout manger. 


                                  Avec l’argent, un gars peut tout manger, c’est idiot... ou plutôt, la cupidité est un vilain défaut, le culte de l’argent est une idole démoniaque...

                                  • Cassiopée R 14 octobre 2014 14:50

                                    J’avais vu ce titre sur lemonde.fr, merci pour ses éclaircissements.


                                    • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 14 octobre 2014 22:34

                                      Le ras le bol fiscal, simple ressenti d’une population de privilégiés ? C’est un peu le fond de l’article. Je la ressens moi-même ce poids de l’imposition donc ce papier m’a un peu bousculé. Comme je suis concerné, je me suis interrogé : pourquoi sommes nous nombreux à ressentir le poids de l’impôt alors que nous ne sommes pas vraiment à plaindre si l’on regarde les chiffres ?
                                       
                                      Qu’est-ce qui a changé depuis ces périodes où l’impôt était plus élevé sans que cela n’ait vraiment conduit à une telle levée de boucliers ? J’ai fait une petite recherche pour comparer la valeur des voitures en 1980 et aujourd’hui. Résultat : à peu près 10 SMIC que ce soit jadis ou de nos jours. C’est plus difficile pour les biens de consommation courante tant ils sont variés mais ce n’est pas vraiment ça qui risque de plomber le budget d’un ménage aisé. J’ai donc laissé tomber cette approche.
                                       
                                      Mettons-nous dans la peau d’un ménage aisé. Une fois que vous êtes rassasié, que vous avez une voiture correcte et une super mutuelle, que la scolarité de vos gamins est assurée et qu’il vous reste assez de reste à vivre pour acheter profusion de matériel électronique/jeux vidéo/smartphones/livres, que visez-vous ?
                                       
                                      Je n’ai pas eu à chercher bien loin : le principe illustré par le tunnel de Friggit est disponible sur Wikipedia sur la page dédiée au marché immobilier français : http://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_immobilier_fran%C3%A7ais
                                      Que nous apprend cette courbe ? Elle montre que depuis le début des années 2000, le prix de l’immobilier s’est envolé de manière exponentielle par rapport aux revenus des ménages. Les ménages se retrouvent donc dans une situation inédite depuis... pfiouuuu ! Super longtemps ! (oui je n’ai aucun chiffre ^^).
                                       
                                      Prenons une famille ayant 2 enfants recherchant un 4 pièces dans le 20ème arrondissement (on ne tape pas trop haut non plus). Ce type d’appartement coûte aujourd’hui la bagatelle de 500 000€. Avec les frais de notaire on tombe à 540 000 €. Sur 15 ans, cela représente des mensualités de 3 729€ avec un taux à 3%. Les banques ne prêtant que si le montant du remboursement n’excède pas un tiers des revenus, ce couple doit donc gagner 11 187€/mois pour espérer obtenir son prêt. Soit, près de 5 600€ chacun. Pas pour un manoir hein ! Non, on parle bien d’un 4 pièces dans le 20ème.
                                       
                                      5 600€ par mois. Qui ici peut dire que c’est une paille ? Nous admettrons tous que c’est une très belle rémunération. D’après les enquêtes, une personne qui touche ce salaire se situe dans la tranche des 3-4% des Français les mieux rémunérés (et pas des plus riches attention à la confusion !)... et donc des plus imposés. Le sentiment qui alimente donc très probablement ce « ras le bol » fiscal c’est donc bien l’injustice d’être lourdement taxé sur son revenu (12 533€ d’impôts pour 67 200€ de revenus, soit 30% selon le simulateur 2013 pour notre « couple témoin ») quand on ne se considère pas comme un nanti puisque l’on n’a pas accès à un hôtel particulier dans le 16ème (je vous rappelle que « le riche, c’est pas moi c’est l’autre »).
                                       
                                      Ajoutez à cela l’état des finances publiques et des services publics en 2014 et vous entendrez sûrement hurler notre couple témoin : « Mais où va notre argent ?! ». Si le prix de l’immobilier baisse, on entendra à mon sens beaucoup moins parler de cette exaspération fiscale.
                                       
                                      Ce qu’il est néanmoins intéressant de calculer sur la base de ce salaire de 67 200€ annuels, c’est le montant des cotisations sociales : environ 80% du salaire net. 53 760 € vont financer les retraites, le chômage, la santé... Ça fait 120 960 € que l’employé coûte au patron ou que le travailleur indépendant doit gagner pour arriver à cette rémunération nette. On retranche les 12 533 € de l’impôt sur le revenu pour tomber à 54 667€ dépensables par an. On applique enfin un taux de TVA d’environ 15% (il n’y aura pas que des dépenses à 20%) sur ce reste dépensable ce qui fait 46 467€. 61% de l’argent gagné repart donc dans les caisses de l’Etat. Il me semble que ça fait beaucoup mais je n’ai pas le bagage nécessaire pour émettre un jugement sur ce sujet. Un avis ?


                                      • Blé 15 octobre 2014 06:33

                                        Ce genre de propagande n’a rien d’étonnant quand on sait à qui appartient ce quotidien qui s’est réduit à être une feuille de chou.

                                        Ce canard ne va quand même pas déblatérer sur les capitalistes encore moins sur ce gouvernement qui donne des subventions afin que la propagande puisse se faire.


                                        • Le Renard 15 octobre 2014 12:21

                                          Quand j’ai lu l’article du monde, c’est vrai j’ai sursauté. je n’ai pas souvenir d’un article du monde pour déterminer qui a bénéficier des baisses d’’impots de ces 30 dernières années. Baisses qui sont à l’origine de l’énorme dette accumulée depuis.
                                          Debut 90 sous Balladur, le taux supérieur de l’impot sur le revenu était de 65% il est tombé à, 40% sous Sarkozy et remonté à 45% depuis. Le taux de l’impot sur les sociétés était de 50% il est aujourd’hui de 33%, 15% pour les petites entreprises. A cette époque les niches fiscales étaient beaucoup moins importantes. Grâce à une petite astuce, le gouvernement Villepin a fait bénéficié les très hauts revenus d’abattements auxquels ils échappaient. Enfin sous Sarkozy, les très hauts revenus ont bénéficié du bouclier fiscal ce qui a permis à Mme Betancourt de se voir restituer près de 30 millions d’euros du trésor public. Les calculs faits à l’époque montraient que me Bétancourt payait 9% d’impots tout compris.
                                          Peut-être que les plus fortunés ont supporté les récentes hausses d’impôts, mais franchement compte tenu de l’ensemble des cadeaux fiscaux orgiesques qu’ils ont obtenu je ne vais pas pleurer sur leur sort.


                                          • Le Renard 15 octobre 2014 12:22

                                            Quand j’ai lu l’article du monde, c’est vrai j’ai sursauté. je n’ai pas souvenir d’un article du monde pour déterminer qui a bénéficier des baisses d’’impots de ces 30 dernières années. Baisses qui sont à l’origine de l’énorme dette accumulée depuis.
                                            Debut 90 sous Balladur, le taux supérieur de l’impot sur le revenu était de 65% il est tombé à, 40% sous Sarkozy et remonté à 45% depuis. Le taux de l’impot sur les sociétés était de 50% il est aujourd’hui de 33%, 15% pour les petites entreprises. A cette époque les niches fiscales étaient beaucoup moins importantes. Grâce à une petite astuce, le gouvernement Villepin a fait bénéficié les très hauts revenus d’abattements auxquels ils échappaient. Enfin sous Sarkozy, les très hauts revenus ont bénéficié du bouclier fiscal ce qui a permis à Mme Betancourt de se voir restituer près de 30 millions d’euros du trésor public. Les calculs faits à l’époque montraient que me Bétancourt payait 9% d’impots tout compris.
                                            Peut-être que les plus fortunés ont supporté les récentes hausses d’impôts, mais franchement compte tenu de l’ensemble des cadeaux fiscaux orgiesques qu’ils ont obtenu je ne vais pas pleurer sur leur sort.


                                            • fg 19 octobre 2014 13:23

                                              ll y a un biais dans l’article : vous raisonnez comme si on partait de zéro, ce n’est pas la cas cela s’ajoute à ce que ces tranches payaient déjà.

                                              De l’autre des limitations au peu qu’il y avait en retour comme les allocations familiales, si c’est une question d’égalité en fonction des niveaux de revenus pourquoi ne pas aller plus loin : dans les boulangeries on montre son avis d’imposition pour les pauvres la baguette à 25 centimes, pour les riches la baguette à 15 euros. 

                                              A force de tout faire pour que personne ne se sente citoyen de rien , on va finir par décrocher le gros lot


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 octobre 2014 23:58

                                                Bonjour,
                                                .
                                                J’ai trouvé ce document fort intéressant qui concerne la France :
                                                .

                                                http://www.ipp.eu/wp-content/uploads/2014/07/n12-notesIPP-juillet2014.pdf
                                                .
                                                On peut y constater que le graphique de la France sur la page 6 correspond tendanciellement à celui de cet article !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès