• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’Europe permet de faire le poids contre les USA. Vraiment (...)

L’Europe permet de faire le poids contre les USA. Vraiment ?

Lorsqu'une discussion s'emballe au sujet de la construction Européenne, il y en a toujours qui, à cours d'arguments, ressortent le fameux "L'Europe permet de faire le poids contre les USA"

C'est effectivement le cliché qu'on nous assène depuis quelques décennies.

A supposer que cet argument soit fondé, il serait logique que les USA, qui sont loin d'être des crétins, aient tout tenté pour freiner, voire empêcher cette construction Européenne.

Alors comment expliquer les citations suivantes ?....

Général Eisenhower (1) :

(1) interview dans Paris Match n°136, p.18 du 27 octobre 1951

http://www.amazon.fr/Paris-Match-136-Eisenhower-Catholicisme/dp/B003N10MI8

JPEG - 97.3 ko

A l’époque commandant en chef des forces alliées en Europe. Elu Président des USA deux ans plus tard.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dwight_David_Eisenhower

 

Bill Clinton (2) :

And I want to once again reaffirm my personal strong support for Turkeys European Union candidacy … I feel very strongly that one of the four or five key questions to the future of this whole part of the world is whether Turkey is a full partner with the European Union. So I will continue to advocate it.

http://www.gpo.gov/fdsys/pkg/PPP-1999-book2/pdf/PPP-1999-book2-doc-pg2090.pdf

(Trad. : Et je tiens à réaffirmer une fois de plus mon fort soutien personnel à la candidature de l'Union européenne de la Turquie ... Je crois très fermement que l'une des quatre ou cinq questions clés pour l'avenir de toute cette partie du monde est de savoir si la Turquie est un partenaire à part entière avec l'Europe Union. Donc, je vais continuer à la défendre.)

(2) Président des USA, discours à Ankara (Turquie), le 15 nov 99.

 

George W. Bush (3) :

All of Europe's democracies, from the Baltic to the Black Sea and all that lie between, should have the same chance for security and freedom and the same chance to join the institutions of Europe as Europe's other democracies have.

http://www.gpo.gov/fdsys/pkg/CHRG-108shrg91300/html/CHRG-108shrg91300.htm

(Trad. : Toutes les nouvelles démocraties de l’Europe, de la Baltique à la Mer Noire et toutes celles qui se trouvent situées entre les deux, doivent avoir la même chance pour la sécurité et la liberté – et la même chance de rejoindre les institutions européennes.)

We welcome a Europe that is truly united

http://www.nytimes.com/2001/06/16/world/president-europe-bush-s-vision-we-will-not-trade-away-fate-free-european-peoples.html

(Trad. : Nous faisons bon accueil à une Europe vraiment unie)

(3) Président des USA, discours à l’Université de Varsovie (Pologne), le 15 Juin 2001,

 

Condoleezza Rice (4) :

America has strongly supported the European project. We have paid dearly to support Europe's transformation and integration — because it was in our interests

http://2001-2009.state.gov/p/eur/rls/rm/2003/21989.htm

(Trad. : L'Amérique a fortement soutenu le projet européen. Nous avons payé cher pour soutenir la transformation et l'intégration de l'Europe - parce que c'était dans notre intérêt)

(4)Secrétaire d’État américaine, discours à l'International Institute for Strategic Studies, London, le 26 juin 2003

 

Face à une évidence qui dérange, 4 attitudes sont possibles :

1/ Nier en bloc, sans arguments

2/ Contester, sans arguments

3/ Tourner en dérision

4/ Remettre en question ses propres convictions.

Quelle attitude choisirez-vous d'adopter ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 18 novembre 2014 10:35
    L’Europe..c’est le passage du « gué » entre l’Occident et l’Asie..une sorte de territoire stérile ou ne pousse que les banques !

    • lsga lsga 18 novembre 2014 11:10

      La Russie et les USA s’entendent depuis 70 ans pour couper l’Europe en deux et empêcher l’émergence d’un impérialisme concurrent.

       
      Mais bon, les sous-doués préfèrent croire au complot juif....

      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 11:44

        Comment s’y prennent-ils ? Quels sont les traités qui les unissent dans ce but ? Quelles opérations ont-ils lancées contre l’émergence de cet impérialisme européen ?


      • lsga lsga 18 novembre 2014 11:51

        1. La guerre froide

        2. Le traité de Paris 
        3. La division de l’Allemagne et le rideau de fer. 
         
        D’autres questions ?

      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 12:48

        1. La véritable cause de la guerre froide ne serait donc pas l’opposition entre deux blocs pour des raisons de divergences idéologiques radicales, mais aurait eu pour but secret de prendre l’Europe en étau pour empêcher son émergence ? C’est une thèse intéressante, bien que complotiste, mais il me manque toujours des éléments de preuve qui l’étayerait.

        2. Je ne suis pas au courant du rôle joué conjointement par les USA et la Russie dans le traité de Paris. Merci d’apporter des éléments factuels. 


      • lsga lsga 18 novembre 2014 12:55

        Une divergence idéologique entre les USA et l’URSS ? lol et pourquoi pas entre Cuba de Castro et le Chili de Pinochet tant que vous y êtes ?

         
        La 2nd Guerre Mondiale, tout comme la première, a été déclenché par les puissances impérialistes dans leur intérêt mutuel. En l’occurrence, un des intérêts principaux de toutes les puissances impérialistes était d’écraser le Socialisme Démocratique qui émergeait en France et se répandait dans toute l’Europe.
         
        Staline ne voulait surtout pas d’un Socialisme concurrent au sien, les USA ne voulaient pas d’une démocratie économique (temps de travail, salaires, etc.) concurrente à leur démocratie politique (élection chef des armées), les Bourgeois européens ne voulaient pas de socialisme du tout.
         
        Les USA et la Russie ont donc déchiré l’Europe en trois en 1945. Une partie était soumise à l’URSS, l’autre au plan Marshall (De Gaulle & co.), enfin une autre à des dictatures fascistes anti-socialistes. 
         


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 13:03

        Ok, je veux bien admettre que ça s’est passé comme si les blocs avaient voulu empêcher l’Europe de prendre de l’envergure. Mais ça ne veut pas dire que c’est la réalité. Est-ce que tu aurais un document à me citer qui rendrait compte d’une réunion où les dirigeants américains et russes se seraient dit : « bon, on fait semblant de se taper sur la gueule, comme ça les européens ne nous emmerderons pas » ? Asselineau a déjà montré que les USA appliquaient bien cette stratégie, mais je n’ai pas connaissance de preuves montrant des connivences avec l’URSS dans ce plan.


      • lsga lsga 18 novembre 2014 13:08

        Les USA ont vendu du pétrole à Hitler jusqu’à la fin. Staline a signé l’accord de non agression avec l’Allemagne pour bien leur laisser le temps de marcher sur les socialistes français.


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 13:37

        Tu continues à parler dans le vent. Rien de ce que tu dis n’est soutenu par une analyse sérieuse (ou alors tu ne l’exposes pas). Tu présentes des faits en même temps que leur interprétation, pour faire croire qu’ils en sont indissociables. Mille raisons peuvent expliquer la signature d’un traité, car les enjeux sont toujours très complexes, surtout dans des périodes comme celle-là. Alors tout ramener à un seul facteur pour expliquer le tout, c’est du pur charlatanisme.

        Pourquoi ne dis-tu pas, par exemple, que l’Allemagne se dirigeait vers une économie socialiste ? L’étalonnage du Reichsmark sur le travail, et non plus sur l’or ou le dollar, permettait à l’économie allemande de s’émanciper de la Banque, ce qui lui a permis de se relever d’une crise économique extrêmement dure en seulement quelques années, de réduire à presque rien son taux de chômage, d’augmenter considérablement le niveau de vie des ouvriers, de leur garantir des retraites et une sécurité sociale dignes, de les faire participer aux décisions. Le contrecoup de l’étalon-travail était le rationnement : il fallait limiter la consommation pour maîtriser l’évolution des prix, mais ce problème devait se résoudre par l’union de plusieurs pays de même niveau de vie, de même culture, de même race (parce que les nazis étaient racistes), et de mêmes habitudes de consommation. Une telle union, en mettant en commun des économies diverses et aux productions variées, mais fonctionnant sur le même principe, aurait pallié le problème du rationnement, et aurait donné un territoire éminemment prospère et puissant, qui aurait été le mieux à même de fonder le socialisme car indépendant de la finance. En d’autre termes, ce que tu dis est vrai : les USA et l’URSS se sont allié pour empêcher l’éclosion d’une superpuissance dont la réussite aurait apporté un démenti cinglant à leurs théories économiques. Mais ce que tu omets de dire, c’est que cette superpuissance qu’ils ont combattu et empêché de se développer, ce n’est pas l’UE, mais bien le projet européen d’Adolf Hitler ! C’est dur à admettre (parce que moi non plus je n’aime pas Hitler, ne va pas te faire des idées) mais c’est comme ça.

      • lsga lsga 18 novembre 2014 13:47

        bon et bien continuez à croire que les USA sont méchants et les Russes sont gentils, et vous passerez de la domination de l’un à l’autre siècle après siècle....


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 13:49

        continuez à croire que les USA sont méchants et les Russes sont gentils


        Je n’ai jamais dit une telle chose !!!

      • lsga lsga 18 novembre 2014 13:52

        en fait : taisez-vous, ce sera mieux pour vous. 

         
        L’Europe est déchiré en 2 par les USA et la Russie depuis 70 ans. Et je tiens à le dire : TANT MIEUX. 

        L’Impérialisme européen a été d’une barbarie sans égale. 
         


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 13:58

        L’Impérialisme européen a été d’une barbarie sans égale. 


        Et l’impérialisme américain ? Le Chili, le Vietnam, l’Indonésie, l’Irak, etc. ?

      • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 14:01

        Laisses le s’exciter, je crois qu’on a affaire à un planqué de la république, genre fonctionnaire ou syndicaliste, qui n’est pas concerné par la réalité économique dans laquelle nous sommes. Cà lui donne toute latitude pour théoriser.


      • lsga lsga 18 novembre 2014 14:18

        le chili ? 

         
        Alors, pour rappel, quand les européens ont colonisé l’amérique du Sud, ils ont massacré 80% de la population en 50 ans.
         


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 14:32

        C’est quoi ton but ? Pourquoi tu ne parles plus du sujet ?


      • lsga lsga 18 novembre 2014 14:41

        Mon but c’est de rappeler qu’il nous faut une Révolution Mondiale, que les oligarchies Russes et Américaines roulent ensemble, et que les nationalistes sont des imbéciles qui ne comprennent rien. 


      • Rounga Rounga 18 novembre 2014 14:49

        Eh ben c’est raté.


      • lsga lsga 18 novembre 2014 14:51

        ça commence à peine. Bien sûr, la racaille nationaliste sera face à nous. 


      • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 14:52

        Attention, on a presque atteint le point GODWIN. 

        Bravo à Lsga

      • lsga lsga 19 novembre 2014 00:37

        Guigui : avec 30% de la population française qui vote pour un parti créé par d’anciens Waffen SS, le point Godwin est permanent en France.


      • GUIGUI971 GUIGUI971 19 novembre 2014 01:25
        Quel rapport avec les sujet ? De qui parles tu ? Quelles preuves as tu ?

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 novembre 2014 19:43

        GUIGUI,
        Il n’a aucune preuve de ce qu’il avance, c’est un troll qui pourrit tous les fils, particulièrement ceux qui montrent le dessous des cartes qu’on cache aux Français depuis 40 ans...


        C e genre de document, par exemple :

        Une analyse du rôle de Robert Schumann dans la construction de notre belle Europe de la prospérité ? « De Pétain à la CIA, la face cachée de Robert Schuman »



      • Daniel Roux Daniel Roux 18 novembre 2014 11:20

        ON NE NOUS DIT PAS TOUT ! Je plaisante.

        Il est avéré que l’UE a été voulue par les US :

        http://journal-audible.org/monnet-schuman-peres-de-leurope-ou-fils-des-americains/

        Il faut être sourd et aveugle pour ne pas s’être rendu compte que l’UE ne sert que les intérêts des riches actionnaires des multinationales, c’est à dire de l’oligarchie.

        En bref, c’est une arnaque contre les peuples.

        http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/un-protectionnisme-europeen-assume-39817


        • lsga lsga 18 novembre 2014 11:27

          mais oui.... L’union Européenne UNIQUEMENT économique et non politique est souhaitée par les USA et la Russie. 

           
          Une Europe unie, impérialiste, serait une concurrence trop forte à leur propre impérialisme. 

        • c’est pas grave 18 novembre 2014 12:01

          Face à une évidence qui dérange, 4 attitudes sont possibles :

          1/ Nier en bloc, sans arguments

          2/ Contester, sans arguments

          3/ Tourner en dérision

          4/ Remettre en question ses propres convictions.



        • lsga lsga 18 novembre 2014 12:08

          @cépogrove : voir les extrême-droitards remettre en cause leurs convictions ?

           
          L’Europe était de très loin la première puissance mondiale au 19ème siècle. À cause des crétins de nationalistes qui se sont mis dessus lors de la première guerre mondiale, est des fachos et des racistes qui ont recommencé à la 2nd, l’Europe s’est effondrée.
           
          C’est une réalité Historique, que tout le monde connait, y compris eux. Que veulent-ils ? Remettre ça...


        • c’est pas grave 18 novembre 2014 13:25

          « Une Europe unie serait une concurrence trop forte à leur propre impérialisme »

          ah ah ah ah

          sacré troll libéral mondialiste

          y a pas de danger qu’elle soit unie , c’t’Europe ; les Américains l’ont très bien compris d’ailleurs , qui sont à la manoeuvre depuis le début, pour faire en sorte que cette UE soit à poil face à eux .

          plus on est , moins ça marche

          alors , à quand l’entrée des prochains européens ?... vite , ça urge !...

          ^^

           


        • lsga lsga 18 novembre 2014 13:30

          pas compris ta réponse : 

           
          Tu es bien d’accord pour admettre que c’est à cause des nationalistes, des patriotes, des fachos et des racistes que l’Europe s’est effondrée au profit des USA et de la Russie ?

        • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 13:32

          Démontres le !


        • lsga lsga 18 novembre 2014 13:36

          oui bon bah à ce niveau là...

           
          1ère Guerre Mondiale : Les nationalistes français et allemands qui se foutent sur la gueule la fleur au Fusil. Résultat : la France et l’Allemagne sont à genoux, et la Russie et les USA prennent le lead. 

        • c’est pas grave 18 novembre 2014 13:43


          sacré troll libéral mondialiste , va
          tu pourrais être plus fin dans tes attaques , tu baisses

          en attendant , n’oublie pas d’appuyer sur + et - , des fois que ça te convainque toi-même

          ^^

           


        • lsga lsga 18 novembre 2014 14:55

          quelle capacité d’argumentation incroyable.

           
          Donc, oui, pour rappel, avant que les nationalistes et les facohs ne déclenchent les 2 guerres mondiales, l’Europe était la première puissance mondiale, et de très loin. C’est grâce à la conneries des Nationalistes et des fascistes français et allemands que les États Unis et la Russie ont repris le lead. 

        • c’est pas grave 18 novembre 2014 15:47

          il sont bien tes sempiternels copiés-collés , trollos ; ils n’ont juste qu’un tout petit inconvénient : aucun rapport avec l’article que tu « commentes »

          quel rapport , en effet , entre tes diversions libérales mondialistes habituelles , et l’un des éléments majeurs de la propagande européiste depuis des décennies, ( et décrit dans l’article ) , consistant à prétendre que si l’UE s’est faite , c’était pour faire contre-poids aux Etats-Unis  ?

          aucun

          cela dit , si tu as des infos pour nous prouver que cette propagande n’a jamais existé , je suis preneur 

           

           


        • lsga lsga 18 novembre 2014 16:45

          aucun rapport ?

           
          Mais branche tes neurones mon ami :
           
          1. L’Europe a été la première puissance mondiale durant des siècles
          2. Les Nationalistes et les Fachos français et allemands l’ont mis à genoux avec 2 guerres mondiales
          3. Cela a a permis à la Russie et aux USA de prendre la domination mondiale
          4. La Russie et les USA ont continué à financer les nationalistes pour diviser l’Europe
           
          Aucun rapport avec l’article... trololo

        • c’est pas grave 18 novembre 2014 22:25


          de même que la recette de la tarte aux pommes ou du flan lorrain , ça n’a toujours AUCUN rapport avec l’élément de propagande décrit dans l’article , et donc l’article !

          tu comprends ça , connard ?

           



        • c’est pas grave 19 novembre 2014 10:43

          c’est à leur langue d’emprunt qu’on reconnait les laquais de l’occupant

          ( merci )

          ^^


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 novembre 2014 19:54

          Dans les documents américains déclassifiés en 2000, on trouve une note de Monnet en date de mai 1943. « De Gaulle est un ennemi du peuple français, de ses libertés, un ennemi de la construction européenne. Il doit être détruit. »


        • Piotrek Piotrek 18 novembre 2014 12:18

          Face à une évidence qui dérange, 4 attitudes sont possibles :
          1/ Nier en bloc, sans arguments
          2/ Contester, sans arguments
          3/ Tourner en dérision
          4/ Remettre en question ses propres convictions.
          Quelle attitude choisirez-vous d’adopter ?

          C’est sympa de nous aider à penser.
          Je choisis le 3/ (c’est le seul qui sous-entend qu’on a au moins un argument)


          • Ruut Ruut 18 novembre 2014 13:26

            C’est vrais que la France a beaucoup perdue depuis la révolution Française.
            Il suffit de voir nos films de science fictions ou la qualité de nos œuvres d’art pour en être convaincus.


            • lsga lsga 18 novembre 2014 13:28

              oui, les films de SF c’était tellement mieux sous Louis XIV....


            • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 13:30

              A te lire, elle a aussi beaucoup perdu au niveau de l’ortographe...


               smiley


            • GUIGUI971 GUIGUI971 20 novembre 2014 00:05

              Tout à fait. 

              Un autre article étayant cela :

            • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2014 14:19

              Hi Guigui, 


              Nice to see you again.
              You are right. Europe is still the departure of the States.
              All the story of the States is also taking part in our story.
              They have only recent history on the ground of the USA.
              In the past, the relationship with France was evident.
              Lafayette is mixing both.
              The statue Of Liberty was build in France.
              There was a exposition which was remembering it 
              Denying, would be an error.
              Deriving the idea without argument would be crazy.
              But times are going on.. 
              and memories are taking different ways. 

              • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 14:22

                Constitution du 4 octobre 1958

                Article 2 La langue de la République est le français


              • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2014 14:38

                Et vous avez intérêt d’apprendre d’autres langues.

                Le monde n’est pas la France.

              • lsga lsga 18 novembre 2014 14:42

                Viva Catalunya lliure !

                Mort als putos Gabaxos !
                Parisino : No te vollem !
                 
                Ah, les intégrés, soumis à la culture parisienne mondialisé...

              • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2014 14:43

                Je rappelle que les liens qui ont fait partie de l’article étaient en anglais.

                Ce qui impose d’avoir quelques connaissances dans la langue de Shakespeare, non ?
                 smiley

              • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2014 14:44
                Buenos dias, Isga
                Como le va ?

                Je vois qu’il y a tout de même des gens qui ont quelques connaissances qui viennent d’ailleurs.

              • Xenozoid 18 novembre 2014 14:47

                L’enfoiré, c’est évident,on se demande dans quelle oxymore ils vivent,this is obvious. it is asking wich oxymoron is the driving force...., highly sugested translation, yes


              • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 14:47

                It was a joke of course. I’m bilingual.


                Cependant, l’usage de la langue n’est pas anodin.

              • lsga lsga 18 novembre 2014 14:48

                dit guigui, à part le parisien mondialisé, tu parles une des langues françaises ?


              • Xenozoid 18 novembre 2014 14:50

                isga is in the joke, allez
                Isga, fait nous une leçon


              • lsga lsga 18 novembre 2014 14:54

                Leçon Numéro 1. Repeat After Me :

                 
                - La France est une entité supra nationale, construite en écrasant les régions
                - La France est naturellement pluriculturelle
                - Le parisien n’est pas « LE » Français, mais une des langues françaises
                - L’Occitan est la plus belle des langues françaises, vient ensuite le Catalan, le Corse, le Provençale smiley
                - Le Basque est la plus anciennes des langues françaises
                - Le Breton rennait de ses cendres

              • Xenozoid 18 novembre 2014 14:57

                mais même les bretons savent que les esclavages n’ont pas de frontiéres, quelques soit les langues


              • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2014 14:59

                Tout à fait d’accord, Isga.

                C’est François 1er qui a imposé la langue parisienne.


              • Rounga Rounga 18 novembre 2014 15:04

                L’écrasement des régions, la langue unique, c’est pas le Progrès ?


              • lsga lsga 18 novembre 2014 15:06

                le polyglotisme c’est le progrès. 


              • Xenozoid 18 novembre 2014 15:08

                bien sure, je parle plusieurs langues, cela m’a enrichis,inclusif la langue sans mots


              • Gnostic GNOSTIC 18 novembre 2014 16:41

                lsga

                You are dechainated today ?
                 smiley

              • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 18 novembre 2014 18:29

                @ L’enfoiré

                Vous dites :
                « Je rappelle que les liens qui ont fait partie de l’article étaient en anglais. »

                Et alors ? Eh bien l’auteur a fait l’effort de traduire les citations en français, ce qui est la moindre des choses si on a quelque respect pour son auditoire.

                Merci à lui.

                Cordialement.

                Thierry Saladin

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 novembre 2014 20:08

                La défense des langues minoritaires, c’est vachement bien ! Il y a même une Charte européenne.
                C’est pour cela que Clinton a été décoré du Prix Charlemagne, pour services rendus à la construction européenne. « Le prix Charlemagne décrypté ».


                Une super idée, de faire des euro-régions par langues minoritaires, pour faire éclater les Etats Nation, une super idée....Sauf aux USA, où les Indiens sont parquées dans des Réserves, qu’il n’est nullement question de transformer en collectivités territoriales avec des pouvoirs, quels qu’ils soient...

                Aux USA, les langues minoritaires sont tellement chouchoutées, que si vous cherchez sur Wikipédia, ce machin américain, « Langue Navajo », c’est traduit en breton, en galicien, en piémontais..., mais pas Navajo, ni dans aucune langue des Indiens...

                C’est dire comme le gouvernement américain, qui vient en Europe, caresser les régionalistes dans le sens du poil, applique leurs méthodes habituelles : deux poids, deux mesures, et diviser pour mieux régner !

              • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2014 10:08

                Salut Thierry, 


                « Eh bien l’auteur a fait l’effort de traduire les citations en français, ce qui est la moindre des choses si on a quelque respect pour son auditoire ».

                A mon avis, il faudrait une petite traduction en esperanto.
                puisque vous n’avez pas compris. smiley
                 

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 novembre 2014 18:29

                Il suffit juste de savoir que l’Amérique a été le « Rêve de l’Europe ». Ce premier rêve s’était réailisé une première fois sur les terres indiennes et on sait à quel prix !

                Comme l’accomplissement de ce rêve n’avait pas engendré la mort comme c’est le cas pour certains organismes vivants qui donnent naissance en laissant la vie, nous sommes alors face à un problème génétique au sens plein du terme. La Vieille Europe pourra t-elle influencer et contrôler son enfant terrible ? Évidemment non, tous les Européens l’avaient compris depuis toujours et c’est même cela le vrai sens de l’utopie du « projet de la Nouvelle Europe ». Mais là personne ne peut croire à cette impossible entreprise qui est contre la « Loi fondamentale de l’organisation sociale et humaine » qui n’autorise pas la simple addition des peuples disparates sur une carte de géographie (une géographie gravement torturée aujourd’hui) pour réussir à créer un Empire : C’est simplement ridicule !

                L’Europe ne peut ni contrôler, ni influencer, ni devancer, ni combattre, ni dépasser par quelque moyen que ce soit les USA, elle ne peut détruire son rêve tout en y croyant fortement ... C’est un non-sens non ?


                • Xenozoid 18 novembre 2014 18:35

                  mais qui ce fous de l’europe ?,les cons élus au pouvoir ?ou les cons qui y croivent ? , que l’europe a libèré le monde ?ou mis en évidence le pouvoir dans la lumiére ? car il faux bien dire ce qui est,il n’y a pas de difference entre le pouvoir de la force et celui de la peur,pas de différence


                • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 18 novembre 2014 20:50

                  @Guigui971
                  "Lorsqu’une discussion s’emballe au sujet de la construction Européenne, il y en a toujours qui, à cours d’arguments, ressortent le fameux « L’Europe permet de faire le poids contre les USA »

                  C’est vrai mais plus généralement l’argument des européistes est que l’UE permet de faire le poids contre le reste du monde. C’est le vieil adage « l’union fait la force ». Ce qui d’ailleurs semble une évidence au premier abord. Seulement il faut bien constater que loin d’être une « union », l’UE est un champ de bataille où les pays membres se livrent entre eux une guerre économique sans merci. C’est à qui détruira son voisin pour s’assurer l’hégémonie.

                   Et comme d’habitude, les français sont partis la fleur au fusil dans de beaux pantalons rouges carmins. Résultat : après avoir perdu notre industrie on est en passe d’y laisser complètement notre agriculture. Non seulement l’Europe ne nous a pas aidés mais elle nous a coulés. Il y a de grands gagnants dans l’UE, ceux qui ont su imposé les règles du jeu qui leur étaient favorables : l’Allemagne avec l’euro fort, le Luxembourg avec les règles fiscales... Et il y a les grands cocus de l’histoire, dont les français, encore une fois trahis et floués par l’incompétence de leur « élite ».
                  Pour finir, vous avez raison de souligner que tout ça s’est fait à l’initiative de l’oncle Sam car au final, « l’union européenne fait la force des Etats-Unis. »
                  Tout ça est décrit de façon très claire dans les nombreuses conférences de François Asselineau sur le site de l’UPR.


                  • GUIGUI971 GUIGUI971 18 novembre 2014 21:26

                    Entièrement d’accord avec vous riff_r@ff.9. Et merci d’apporter un peu de raison dans ce débat.

                    Les commentaires échangés sur ce post sont très instructifs et révélateurs : on met sous les yeux de Français un point fondamental et incontestable sur la tromperie dans laquelle ils sont bercés depuis leur enfance, et ceux-ci se perdent dans un gros délire, pas loin du point Godwin.

                    Pourtant cette tromperie impacte leur vie de tous les jours (emploi, justice, santé, pollution...) et va s’aggraver avec le TAFTA. Et là c’est pareil, on leur dit que le TAFTA nous rendra plus forts, et ils vont le croire...


                    Alors que la révélation de cette tromperie généralisée devrait les amener à se révolter tous ensembles, quelques soient leurs couleurs, origines, penchants politiques…. contre les TRAITRES qui nous gouvernent depuis 40 ans ...

                    Ces TRAITRES sont les élites qui savent, autant que celles ne comprennent rien.


                    Je rappelle simplement 3 articles de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen du 24 juin 1793 :

                    Article 25
 La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

                    Article 27
 Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.

                    Article 29
 Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents. 

                    Et tu vas voir que je vais me faire traiter de facho….


                    Au prochain épisode, je décrirai le vrai visage des pères fondateurs de l’Europe. Et là aussi, c’est pas du gâteau comme tu le sais probablement...


                  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 18 novembre 2014 22:59

                    @l’auteur,


                    Je ne connaissais pas l’acception : point Godwin.
                    Après m’être informé sur Wikipédia, je me permets d’aller dans votre sens en ce qui concerne de nombreux débats sur Agora Vox notamment. Très vite ça part dans tous les sens. Pour dire des sottises la plupart du temps et hors sujet, bien sûr.

                    Plus précisément, quand vous semblez regretter la crédulité des gens et peut-être même leur apathie, c’est le lot de chaque humain : une certaine paresse associée à une tendance conservatrice.
                    Les traitres l’ont bien compris et ils ont sans doute encore de beaux jours devant eux. Hélas pour le peuple. il faut croire qu’il n’en pas encore pris suffisamment sur la g...

                    La traitrise des élites en France va aussi jusqu’à brader la langue française, le ciment de tout un peuple, et cela dans une indifférence remarquable. Hélas, trois fois, hélas.

                    Merci pour votre article et j’attends celui sur les « pères » de l’Europe.

                    Cordialement.

                    Thierry Saladin



                  • GUIGUI971 GUIGUI971 19 novembre 2014 02:58

                    peut-être même leur apathie, c’est le lot de chaque humain : une certaine paresse associée à une tendance conservatrice.

                    Vous résumez probablement assez bien le drame. N’y a t-il pas quelque chose de schizophrène dans l’apathie d’un peuple dit de râleurs...

                    Pour la question de la langue, on est en plein dans le sujet. D’ailleurs, saviez-vous que les accords Blum-Byrnes de 1946 http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_Blum-Byrnes, puis le plan Marshall http://scholar.lib.vt.edu/theses/available/etd-05062006-142739/unrestricted/MarshallFilmThesis.pdf imposaient la diffusion de films Américains en France ?? 

                    Comme l’a bien résumé Mme Rice - : - parce que c’était dans notre intérêt –


                    • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 19 novembre 2014 14:18

                      @ l’auteur,

                      Oui, je connais les accords Blum-Byrnes de 1946.
                      Je connais aussi le rapport final et secret de l’Anglo-American Conference Report de 1961.

                      Mais, le problème avec notre langue française, c’est qu’aucun, je dis bien « aucun » homme politique français ne veut revenir sur tout ça.(la loi Fioraso entre autres).
                      Tout se passe comme s’ils avaient délibérément décider de tirer un trait sur quinze siècles de langue française. 
                      Et ce n’est pas François Dernier, le locataire actuel de l’Élysée, qui sera à la hauteur de l’illustre roi de France, qui, lui, promulgua l’Édit de Villers-Cotterets.

                      La priorité de la politique de la France, ce devrait être la défense de la langue française ! En France d’abord, et aussi à l’étranger.

                      Mais allez faire comprendre ça à certains sur Agora Vox, dont je partage pourtant les analyses, et qui sur ce chapitre sont... disons : « complètement à côté de la plaque ! », et bien entendu, sûr d’eux-mêmes.
                      Ils savent ce qui est prioritaire, eux. 
                      Qu’un peuple perde sa langue, ce n’est pas leur soucis.

                      Mais gageons que le peuple ne se laissera pas faire, lui.

                      Cordialement.

                      Thierry Saladin

                      • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2014 13:24

                        Thierry, 

                        Comme je vous ai déjà répondu, la liste des langues par nombre de locuteurs natifs place le français en 14ème position avec 75 millions de personnes. Mais elle est la cinquième dans l’échelle des valeurs reconnues.
                        A vous de la diffuser en allant passer vos vacances là où elle est minoritaire en sortant de l’hexagone. Osez que diable. Sortez de votre cocon enfariné.
                        L’espoir du français se trouve en Afrique et pas en France. 
                        Les langues de chez nous sont multiples.


                        • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2014 10:10

                          Salut Guigui, 


                          Votre question était « L’Europe permet de faire le poids contre les USA. Vraiment ? »
                          Je vous répond donc, aujourd’hui avec ce texte qui vient de sortir


                          • GUIGUI971 GUIGUI971 23 novembre 2014 22:35

                            En fait c’était plus une boutade, histoire de contredire l’argument de merde que les Européistes , ou les ignares, nous sortent fréquement.

                            Aussi, je me demande les gens n’ont pas noté mon article sur cette question, en disant NON l’Europe ne nous protège pas contre les US.



                          • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2014 09:08

                            Guigui,

                             Moi, je me demande si vous avez lu mon article ou non ?
                             Vous n’avez apparemment rien pigé, aussi.

                          • Ruoma Ruoma 25 novembre 2014 17:59

                            Article très intéressant et qui correspond en tous points à ce qu’explique l’UPR...
                            J’ai même tout d’abord cru que l’auteur était un adhérent qui avait écrit un article en reprenant ces analyses. Cependant, j’ai appris certaines choses qui sont un bon complément et, par ailleurs, l’UPR n’est mentionnée nulle part...
                            GUIGUI971 puis-je vous demander si vous vous êtes inspiré des analyses de l’UPR et si vous vous considérez en complet, partiel ou peu en accord avec ses positions ?
                            N’ayant pas de moyen de vous joindre, j’utilise le biais de poster un commentaire sur votre article.
                            J’espère que vous en serez informé... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès