• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’insurrection qui vient arrive

L’insurrection qui vient arrive

Il y a quelques années était paru un livre 'l'insurrection qui vient" (voir à ce lien) qui théorisait la révolution à venir. Ce livre a eu un certain succès parmi les révolutionnaires de salon et quelques héritiers jouant aux Robin des bois sociaux virtuels dans leur loft de Bastille ou leur deux pièces de République. On a beau être révolutionnaire on est dans l'entre soi Bien entendu il ne s'agissait pas vraiment de changer le monde pour de bon. Il ne s'agissait pas vraiment pour les gauchistes en herbe, les petites filles et petits garçons exaltés de "bons" milieux le lisant de renoncer à quoi que ce soit de leurs privilèges matériels bien réels.

 

"C'est pas parce qu'on doit faire la Révolution qu'on doit renoncer aux vacances à Marbella merde qwaa !"

 

On faisait la leçon au peuple sur son apathie, on le moralisait sur son vote le Pen et son manque de conscience de classe ou de conscience sociale et on s'arrêtait là. Et voilà que le peuple par le mouvement des "gilets jaunes", sans attendre le top départ des grandes et belles consciences sociales bourgeoises, sans leur demander leur avis, exprime sa colère et se heurte comme à l'habitude au mépris des dirigeants, à leur condescendance de "gens instruits" sans parler des larbins prêts à en découdre pour mieux montrer leur servilité (voir ici à quoi je fais allusion, ce député LaREM entendant ses quatre vérités de la part de "gilets jaunes" prêt ensuite à en découdre).

 

On ne voit pas très bien comment le peuple pourrait acquérir quelque conscience sociale que ce soit en militant dans tel ou tel syndicat dépendant tous et quelle que soit leur feuille de route des subventions du gouvernement (voir ici à ce lien de quoi il est question). On ne voit pas très bien comment les partis dits traditionnels et moins traditionnels (comme le Rassemblement National ou la France Insoumise par exemple) pourraient comprendre quoi que ce soit aux "gilets jaunes" alors qu'ils sont tous de l'oligarchie, tous de la caste. Et de toutes façons les "gilets jaunes" l'ont cette conscience de classe. Ils sont les français méprisés de la France dite périphérique, les français dits de souche en voie de paupérisation, à qui l'impôt n'est plus redistribué car ils sont considérés comme trop riches pour en bénéficier, trop pauvres pour ne pas avoir besoin des aides.

 

D'aucuns parmi les bourgeois pédagogues (la peur d'être tondus à la libération ?) se mettent à la remorque des "gilets jaunes" véhiculant des clichés montrant surtout leur inculture historique. De celui qui invoque une nouvelle Nuit du 4 Août à cette autre qui parle de révolution prolétarienne. Je trouve assez savoureux ce texte sur la nouvelle "nuit du 4 Août" (lien) l'auteur faisant partie des nantis, des privilégiés. De plus il semble ignorer que l'abolition des "privilèges" étaient ceux des provinces et non des privilégiés, et que cela a été le début de la fin des campagnes entrainant en premier lieu les "lois d'enclosure". Celles-ci ont causé le début de l'exode rural et la transformation des petits paysans en prolétaires taillables et corvéables à merci.

 

Les "gilets jaunes" ont plein de gros défauts aux yeux des bourgeois pédagogues, ils chantent "la Marseillaise" spontanément, ils arborent le drapeau tricolore et ils tiennent aux traditions de leurs région, à l'histoire de ce pays. Toutes choses méprisées par les bourgeois pédagogues, qui tiennent ces appétences pour fââchiistes, ringardes. Dans leur esprit, qu'ils le disent ou non, ils tiennent les gilets jaunes pour des beaufs, des rustres, des "hommes des bois" en quelque sorte. Ils ne peuvent pas comprendre, ils ne veulent pas dialoguer. Ce qui entraîne les violences et qui entraînera d'autres ainsi que des débordements. L'insurrection qui vient a sans doute débuté samedi, cela ne se fait pas bourgeoisement, il faut bien ça pour réveiller les gouvernants pour secouer les riches...

 

Elle ne se fait pas sous la conduite de maîtres d'école pontifiants...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.34/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 3 décembre 15:17

    Macron restera-t-il dans l’histoire comme le président dont l’incompétence, la morgue hautaine et l’entêtement ont précipité la fin de la Vem République ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 15:26

      @amiaplacidus
      l’insurrection approche dangereusement il me semble


    • Ouallonsnous ? 3 décembre 18:43

      @Amaury Grandgil

      Elle est déjà là, et les tenants du pouvoir ne s’y sont pas trompé, il s’agit maintenant de discréditer le mouvement revendicatif pacifique avec le maximum de casses et de vues d’événements violents afin de sidérer la population comme ils l’ont déjà fait lors des différends attentats qui ont touchés notre pays ces dernières années.

      Leurs dernières manipulations est de lacher des groupes violents venant du monde d’où est issu Castaner l’ordonnateur des basses oeuvres du régime, ces groupes étant encadrés par des fonctionnaires du ministère de l’intérieur avec les brillants résultats que l’on a pu voir sur les écrans des merdias les retransmettant servilement en boucle !


    • Garibaldi2 4 décembre 02:24

      @Amaury Grandgil

      ’’Elle ne se fait pas sous la conduite de maîtres d’école pontifiants...’’

      C’est vous qui pontifiez, comme d’habitude. Éternel donneur de leçons. Comme je vous l’ai déjà écrit, vous avez bien choisi votre pseudo auquel vous faites honneur d’articles en articles.

      Anar de droite, brandissant comme un étendard les éternels arguments expliquant au peuple qu’il aurait tort de s’organiser pour faire entendre sa voix et changer l’ordre des choses : ’’On ne voit pas très bien comment le peuple pourrait acquérir quelque conscience sociale que ce soit en militant dans tel ou tel syndicat dépendant tous et quelle que soit leur feuille de route des subventions du gouvernement’’.

      C’est pourtant bien ce qui fait le plus peur aux nantis : avoir en face d’eux un contre pouvoir structuré.

      Eux ils ont leurs syndicats comme le Medef, leurs partis comme Les Républicains, l’UDI, ou Larem, leurs think tanks, leurs instituts divers et variés produisant des bons clients pour les plateaux de télé, leurs réunions internationales du Bilderberg à Davos, leurs mercenaires dans les médias. Ils sont organisés avant d’être concurrents.

      ’’On ne voit pas très bien comment les partis dits traditionnels et moins traditionnels (comme le Rassemblement National ou la France Insoumise par exemple) pourraient comprendre quoi que ce soit aux « gilets jaunes » alors qu’ils sont tous de l’oligarchie, tous de la caste’’.

      Parce que vous vous y avez compris quelque chose ? Vous qui écriviez un article intitulé : ’’Jacquerie pour la bagnole’’ ?

      ’’Le 17 novembre, suggérant d’arborer un gilet jaune sur son tableau de bord (voir lien), des français veulent protester contre la hausse du prix du gas-oil et de bloquer toute l’activité économique en n’achetant pas, en ne retirant pas d’argent ce jour là, en faisant sorte de freiner toute l’activité économique. Il conviendrait cependant de réfléchir un peu plus loin que le bout de son nez. Que fera-t-on quand il n’y aura plus d’essence du tout et qu’elle sera à des sommets de prix jamais atteints jusque là ? Que fera-t-on quand on ne pourra non seulement plus rouler mais plus produire de plastique entre autres choses ? On mettra deux gilets jaunes sur le tableau de bord de la voiture immobilisée voire trois ? Et je suis certain que monsieur Macron tout comme la plupart des nantis sont terrorisés par ces gilets, qu’ils n’en dorment pas la nuit.’’.


      De droite certainement, anar certainement, visionnaire certainement pas !

      Macron dormait tranquille, vous aussi, vous aviez tout les deux tort et pour les mêmes raisons !


      Vous n’avez rien vu venir, en bon bourgeois que vous êtes, qui ne fréquente pas les réunions syndicales pour y mesurer combien l’exaspération contre les mesures antisociales et fiscales montent, en particulier chez les salariés, depuis des années : juin 2016, 1er mai 2018, la casse du droit du travail, les cheminots présentés comme des nantis, la braderie de notre industrie, le pillage des deniers public versés au grand patronat sans contre-partie, pendant que le sous-traitant tire la langue, les moyens des services fiscaux réduits pour qu’ils ne puissent pas faire la chasse aux grands fraudeurs, ... 

      C’est bien pour cette raison que les syndicats de salariés se sont mis en retrait et ont laissé le pouvoir politique se démerder avec l’émeute. Le message est clair, on ne pourra pas les accuser d’avoir mis le binz ! Quand on ne veut pas négocier avec les corps intermédiaires, viennent les pavés :

      ’’Sur les pavés la rage’’ dit plein d’humour un tag sur les Champs-Elysées *.

      Il reste encore une étape à franchir : que les forces de l’ordre décident de ne plus aller au casse-pipe comme lors de la charge imbécile à l’Arc de Triomphe, où il suffisait de laisser la place aux manifestants pour qu’ils aient l’impression d’avoir gagné quelque chose.

      Le pouvoir a joué la provoc et le coup de menton, il a eu sa réponse. Ca grogne aussi chez le CRS qui, malgré la petite prime promise, n’a peut-être pas envie d’y laisser sa peau pour que Neuilly continue à rouler peinard en Range Rover sans y laisser quelques plumes.

      On pensait que les Français étaient des moutons, ils sont devenus des moutons enragés.

      Maintenant il va falloir négocier. Les belles âmes comme vous vont nous expliquer qu’il ne faut pas que ce mouvement soit récupéré. Et pourtant, il va bien falloir que quelqu’un négocie et approuve un plan de sortie de la crise. Qui ? Un Christophe Chalençon, sous-marin de l’extrême droite ?


      https://www.youtube.com/watch?v=3W9Cc0O2aKk


      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gilets-jaunes-la-defaite-de-la-210040#forum5368206


      * beaux détournementx de ’’Sous les pavés, la plage’’ et de ’’Sous les pavés, la rage’’ de Maurice Gouiran livre de 2008.



    • julius 1ER 4 décembre 08:38

      @Garibaldi2
      ton analyse est juste Grandgil est un individu à la solde des élites il est là pour faire diversion en toute conscience (ou inconscience ) ce qui dans ce cas revient au même !!!!!!!!!!!


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 décembre 08:54

      @Garibaldi2
      Tu parles Charles les syndicats sont subventionnés par l’état DONC aux ordres...


    • Garibaldi2 4 décembre 12:31

      @Amaury Grandgil

      Les chercheurs du CNRS sont payés par l’état DONC aux ordres, l’INSEE idem DONC aux ordres, TOUS les partis politiques perçoivent des fonds d’état en fonction du nombre de voix qu’ils recueillent DONC ils sont aux ordres, TOUTE la presse écrite est subventionnée DONC aux ordres, Amaury Grandgil est payé par le ministère de l’éducation DONC aux ordres.

      Les subventions à la presse en 2013, fichier fourni par le ministère de la culture et de la communication

      dont Le Canard Enchaîné 557 081 euros en 2013.

      Ils sont DONC tous aux ordres !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 décembre 13:08

      @Garibaldi2
      Ben d’une certaine manière oui smiley
      Sauf moi et quelques trublions pour l’EN.


    • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 13:45

      @Garibaldi2

      « Il reste encore une étape à franchir : que les forces de l’ordre décident de ne plus aller au casse-pipe… »

       

      Craignez que les forces de l’ordre ne refusent d’aller au casse-pipe que pour aller plus aisément au pouvoir On sait déjà où vont leur vote, ce n’est pas rassurant pour vous et vous ne devriez pas miser un petit fifrelin sur elles.


    • Julien Esquié Julien Esquié 4 décembre 14:02

      @Amaury Grandgil

      C’est une vue de l’esprit.

      Certains syndicats, pendant de longues années, ont certes été « aux ordres », non pas de l’état qui les subventionnait... mais d’un parti politique. La CGT était un satellite du PCF.

      Pour ma part, j’ai eu quelques responsabilités syndicales. J’ai vu des gens dévoués, qui ne comptaient pas leurs heures, qui assumaient des tâches souvent très ingrates, et se faisaient souvent cracher à la gueule par leurs collègues.

      A aucun moment on ne m’a empêché et mon syndicat ne s’est en pas plus privé de protester avec la dernière virulence contre la politique du gouvernement, lequel était, en outre, notre employeur.


    • Garibaldi2 5 décembre 00:01

      @Cateaufoncel3

      Votre remarque suppose qu’un refus des forces de l’ordre d’aller au casse-pipe impliquerait qu’elles le fassent pour aider à renverser le pouvoir en place au profit du RN.

      C’est pourtant bien leurs interventions aberrantes, comme à l’Arc de Triomphe, qui pourraient pousser encore plus de gens dans les bras du RN.

      Je ne crois pas une seconde à la possibilité d’un coup d’état. Il n’y en a pas eu en 1968, et pourtant il y avait 8 millions de grévistes qui pesaient autrement plus lourd dans la balance.

      Quand un ministre se permet de signaler qu’à Paris c’est le préfet de police qui est en charge du maintient de l’ordre, ça rappelle furieusement le passage de patate chaude dans l’affaire Benalla.

      Que Macron, Philippe, Castaner, soient aller flatter les membres des forces de l’ordre est un signe d’inquiétude de leur part, car la stratégie imbécile mise en oeuvre samedi à Paris n’a pas eu l’assentiment des hommes des forces du maintien de l’ordre.


    • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 5 décembre 00:07

      @Garibaldi2

      "Je ne crois pas une seconde à la possibilité d’un coup d’état.

      "

      Moi non plus, mais je tiens pour possible la prise d’un pouvoir vacant, après des mois de désordres sporadiques


    • Le Panda Le Panda 3 décembre 15:30

      @Amaury Grandgil

      bonjour

      Ce n’est l’insurrection qui approche, mais les vers qui touchent à la bouteille, qui risquent fort de faire vaciller la République.

      Tu ne crois pas ? Merci de ton aide !

      Le Panda


      • robert 3 décembre 15:50

        @Le Panda
        " mais les vers qui touchent à la bouteille,

        ", ça et le titre, cela vaut son pesant de caouètes


      • Sophie Fonsec Sophie Fonsec 3 décembre 19:04

        @robert

        Que voulez-vous, le ver qui était dans le fruit et le fruit dans le ver en ont eu marre.
        Du coup le ver touche trop à la bouteille aujourd’hui et fait n’importe quoi smiley


      • Le421 Le421 3 décembre 16:04

        A mon humble avis, je pense que les baltringues du Gouvernement n’ont pas pris la mesure de ce qui va leur péter au nez.

        Comme ils sont autistes (c’est méchant pour les autistes !!) et complètement à côté de leur pompes, ils ne vont pas céder tant que ce ne sera pas le gros clash, avec des morts et du sang.

        Sauf que quand le ménage va commencer pour de bon, ça ne va pas s’arrêter à un ou deux Porsche Cayenne en feu.

        Pour le moment, c’est plutôt « pipi de chat », les types sont encore civilisés.

        Mais ça arrive !!


        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 décembre 16:54

          @Le421

          D’autant qu’en Périgord , à leur tête , ils ont un vrai « chien de guerre » Ron-Ron le Top-gun smiley
          Et lui il va pas se limiter à incendier les Cayenne et le Robin de l’aero-club

          Voilà ce qu’il va se passer à Sarlat smiley 


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 décembre 13:46

          @Le421

          « A mon humble avis, je pense que les baltringues du Gouvernement n’ont pas pris la mesure de ce qui va leur péter au nez. »

          Les gauchistes non plus smiley


        • dorian 5 décembre 00:11

          @Sharpshooter - Snoopy86
          C’est son papa le grand résistant qui rasait les femmes sur la photo , il vous l’a pas dit. Le 421 est aussi ridicule que son pseudo , et si demain viendrait une dictature d’extrême droite , il enfilerait fissa son uniforme de bidasse , sorti de la naphtaline , et ses merdailles obtenues au comptoir du Mess des sous off.


        • Rincevent Rincevent 3 décembre 17:04

          les « gilets jaunes » l’ont cette conscience de classe. Ah, la conscience de classe ! Ce vieux truc marxiste qui était en voie de disparition, enterré politiquement par Fukuyama et sa ‘’fin de l’histoire’’ et dans la vie de tous les jours par le tout-consommation comme valeur ultime...

          Il semblerait que le citoyen lambda (vous savez, celui qui ne sent pas toujours bon, qui n’est pas toujours finaud non plus…) commence à réaliser ce qu’on veut lui fourguer, sous divers prétextes (économiques, écologiques, sociétaux, etc). En fait, une fois débarrassé des oripeaux de la com, c’est d’une simplicité biblique : plus de moyens pour les riches, à aller chercher dans la poche des autres (pas que les pauvres, la partie basse de la classe moyenne aussi).


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 20:42

            @Rincevent
            Je ne sais pas si vous avez compris que je tourne en dérision cette notion, justement.
            Et que les gilets jaunes n’en ont pas besoin...


          • Rincevent Rincevent 3 décembre 21:17

            @Amaury Grandgil

            On peut tourner en dérision cette notion (ce que j’ai fait un peu aussi). Il n’empêche qu’elle revient spontanément en cas de crise chez des gens qui n’ont probablement jamais lu Marx.


          • Garibaldi2 4 décembre 02:47

            @Rincevent

            ’’Le 25 mai 2005, Warren Buffett déclare sur la chaîne de télévision CNN : « Il y a une guerre des classes, où ma classe gagne de plus en plus, alors qu’elle ne le devrait pas » (It’s a class warfare, my class is winning, but they shouldn’t be).’’.

            Il a confirmé sa déclaration de façon très explicite : "il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner"

            sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Warren_Buffett
            https://www.huffingtonpost.com/2011/11/15/warren-buffett-tax-code-l_n_1095833.html?guccounter=1



          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 décembre 08:49

            @Rincevent
            moi je l’ai lu
            en première année de fac


          • Rincevent Rincevent 4 décembre 15:31

            @Garibaldi2

            Je connais cette déclaration : elle a fait assez de bruit ! Peut-être parce que, habitués à la novlangue (ex : licenciements = plan social), nous avons été surpris que Buffet ne prenne pas la peine de l’utiliser…


          • Rincevent Rincevent 4 décembre 15:36

            @Amaury Grandgil

            A votre avis, quel pourcentage de gilets jaunes a eu le privilège d’aller en fac ? Ce n’est pas le tout de stigmatiser les élites ‘’hors sol’’, encore faut-il ne pas se comporter comme elles, parfois…


          • Cyrus Cyrus 3 décembre 17:20

            @Amaury Grandgil

            1/ le titre , rédigé au futur , me semble en retard sur les événements , elle arrivais a l’ époque du livre , elle est la dans les premier affrontement grave , et elle est déjà a anticiper au passé (même si la formule parait bizarre) par rapport a la préparation du prochain épisode de cette série a succès qui est en train de préparé une « action armée » sur les réseau sociaux .

            2/c’ est bien de confronter les gauchiste « élitiste » a leur responsabilité dans la crise actuelle , mais ne faut t’ il pas faire de même avec la petite droite moutonne qui cautionne la classe des élites alors même que ceux ci les tondent également comme des Mou-geons ? Le faire Egalement avec les abstentionniste qui ne s’ implique plus dans la vie quotidienne de l’ état ? Le faire également avec les pseudo anarchiste casseur , qui déchaîne leur violence au profit de la communication d’ état qui les oppresse en s’ attaquant au citoyen de manière inique et irresponsable en terme de conscience politique , mais aussi populaire  ?

            3/ très bon rappel historique des causes légal du début de l’ exode rural pour servir les intérêt des industrie et des bourgeois(personnel de maison , prostitution) et leur manque de main d’ oeuvre corvéable a merci.Mais aussi ce ces « cadre » qui eux même passe de l’ artisanat au cadrage d’ employé zombie ? 

            4/ Doit t’ on nous même sacrifiez ces « rustre » et ces « cuistres » Pour aller au charbon , faire poids , alors que nous même somme responsables de la dégradation du System actuel par notre passivité voir notre cautionnement de la « classe » politique ? Cette lute des « classe » citoyen contre élite doit elle être payer par le sang de nos force de l’ ordre et celui du peuple ?

            Bonne soiré et merci pour l’ article 


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 20:39

              @Cyrus
              Je suis d’accord il y a aussi la droite dite républicaine qui porte sa part de responsabilité...
              Je pense que l’insurrection selon les auteurs du livre consistaient pour eux à guider le peuple devant les suivre aveuglément smiley


            • Cyrus Cyrus 3 décembre 21:11

              @Amaury Grandgil

              Je vous salue avec un peut de retard , et vous remercie de cette réponse .

              Ce sont tout les pouvoir qui se sont succéder depuis 2007 qui ont laisser passer cette « stratégie du désordre » , ce pamphlet aurais du être interdit ou au moins soumis a une enquête exhaustive .

              Il circule également depuis presque aussi longtemps sur internet des guide de fabrication d’ EEI ce qui va encore plus loin que la manipulation politique .
              (je ne cite bien évidement ni lien ni titre en tant que source ) .

              Il est temps de repenser la république sans se préoccuper des couleur politiques .
              Mais en se préoccupant du bien communs , nous simple citoyen devons nous impliquer davantage dans la vie politique de notre pays , sinon nous allons droit dans le mur .

              Bonne soirée 

               


            • Cyrus Cyrus 3 décembre 21:21

              @Cyrus

              Pour définir , ce qui doit changer , 
              l’ article 68 doit être immédiatement invoquer .
              Suivit de poursuite civile ou militaire .
              un moratoire sur les taxe doit intervenir 

              Une sévérité exemplaire a l’ égard des casseur , mais aussi de ceux qui les finance et/ou les laisse agir doit être appliquer.Nos force de l’ ordre ne doivent plus etre « gaché » a protéger des bien ou des commerce de luxe pendant que des personne sont en danger ... 

              Nous somme a deux doigt d’ affrontement armé entre faction , si rien n’ est décidé cette semaine . 

              Au plaisir de vous lire 


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 décembre 08:42

              @Cyrus
              Bonjour,
              ça remonte à beaucoup plus loin que 2007, je dirais depuis Giscard


            • aimable 4 décembre 13:53

              @Amaury Grandgil
              Giscard et Pompidou qui ont livré pieds et mains liés notre pays aux banques ( quelqu’ en soit les raisons ) pour en arriver a ce résultat qui plombe notre économie.


            • Cyrus Cyrus 4 décembre 18:46

              @Amaury Grandgil

              Bonsoir amaury,

              1/Je suis assez d’ accord et je situe précisément l’ événement a la loi sur la banque de France (même s ’ il me faut sortir l’ antiseche pour passer au tableau ) , je n’ avais en effet qu’ un ans a l’ époque et je n’ ais donc aucun souvenir vécu de l’ événement.

              Je parlais donc plus haut en invoquant 2007 , le moment ou j’ ais intégrer une réalité vécu ce qui m’ as permit de nuancer mes engagements politique .
              Je suis passer dans ma jeunesse par une phase anarchiste , puis je me suit fait rouler par les année mitterand , pour ensuite me faire rouler par chirac (meme si garde une certaine estime pour ce président qui n’ est pas le plus mauvais , et peut être le meilleur de ceux que j’ ais « usé » .

              La phase engagé en 2007 , correspond pour moi a un abandon du bien commun , et de la dignité de la fonction présidentiel au profit d’ intérêt plus obscure . 

              2/ Peut être peut t’ on fouiller un peut plus loin , et se pencher sur « la terreur » de robespierre qui détruisit totalement l’ idéal révolutionnaire ) , provoquant la venue du « directoire » et la transition du première empire ... puis les différente restauration , empire , et république qui alterne pour nous mener a la Vem que nous vivons encore aujourdhui (mais peut être plus pour très longtemps).

              3/ j’ aimerais aller plus loin , et appliquer cette recherche au différent système de royauté qui se sont succéder , on y trouvera certainement également des élément sur ce qui se passe aujourdhui . Je prefére cependant pour l’ instant faire l’ impasse et mieux comprendre l’ histoire récente de la république avant de m’ aventurer plus loin dans un domaine que je maitrise mal car j’ ais bien conscience de mes lacune scolaire .

              4/Je réfléchit également au « système d’ éducation » que j’ ai subit , non pas en accusant les prof d’ incompétence , mais en cherchant a comprendre pourquoi j’ ai été dégoûté des science humaine pour préférer la technologie et les science dur se basant plus sur le factuel que sur une interprétation en fonction des programme dictée par les système politique . Je me remet également en cause en temps que mauvais éleve par reaction .

              En guise de conclusion , Je cherche a comprendre aujourdui , ce que je n’ ais pas su voir hier , car pour sortir de la crise actuel et ne pas se faire a nouveau a voir , 
              un minimum de travail est requis sinon le gouvernement pourra nous manipuler comme un troupeau de boeuf qu’ on mène a l’ abattoir .

              Pour acquérir une conscience politique valable , il me semble indispensable de comprendre le passé .


            • xana 3 décembre 17:22

              « Elle ne se fait pas sous la conduite de maîtres d’école pontifiants »

              C’est marrant depuis deux semaines sur Agoravox le nombre d’articles pontifiants au sujet des Gilets Jaunes.

              On dirait que chacun de ceux qui ont une réputation d’auteur à défendre sur ce site cherche à pondre le texte qui le rendra célèbre après la victoire « Je l’avais bien dit ! Je l’ai écrit ! »...

              Pour moi tous ces auteurs sont aussi minables que Mme Soleil avec leurs prévisions imbéciles.

              Je ne sais pas si le mouvement réussira ou s’il échouera. Je ne sais pas si le gouvernement corrompu parviendra à juguler ce début d’insurrection.

              Clairement je souhaite un changement de régime en France, mais j’imagine qu’il y a de fortes chances que je sois déçu finalement.

              En tous cas, que ce soient Grangil ou les autres, quelle belle brochette d’imbéciles prétentieux (euh non, pontifiants) !!!

              Jean Xana


              • grangeoisi grangeoisi 3 décembre 18:18

                @xana
                 smiley, en tout cas on rigole bien...

                Vous reprendrez bien un peu de verveine mon cher ? Non un doigt un camomille avec un nuage de pavé...


              • Sophie Fonsec Sophie Fonsec 3 décembre 19:00

                En effet, la tentative de récupération ici présente est plutôt comique.
                A quand une vidéo de l’auteur en direct d’un rond-point ou d’un péage mise en ligne sur Agogoravox.tv ? smiley

                Pour en revenir au nartique « l’insurrection qui vient » était, pour ceux qui ont pu lire cet essai politique, plutôt bien foutu et pertinente.
                (Il est étonnant que l’auteur se revendiquant anarchiste n’ait pas été touché par cet essai...mais bon il y a des tartuffes partout)
                A tel point que ceux qui gravitaient autour de ce comité ont sérieusement inquiété le ministère de l’intérieur à l’époque.
                Le reste sinon c’est comme d’hab : bourgeois pédagogues ,gnagnagna, fachistes et lieux communs comme à l’accoutumée.Bref du pret a penser mal digéré essyant d’adapté un système suranné à des évènements inédits.


              • Coriosolite 3 décembre 19:42

                @Sophie Fonsec
                Bonsoir,
                Je suis assez d’accord avec vous sur le livre, je l’ai lu il y a pas mal de temps, et j’avais été frappé par sa pertinence, malgré sa difficulté d’approche pour quelqu’un comme moi vraiment pas intellectuel.
                Livre un peu verbeux et incantatoire, nul n’est parfait, mais que j’engage chacun à lire
                La paternité en est attribuée à J. Coupat, ce qu’il nie je crois.
                Quoiqu’il en soit Grangil se trompe de cible en moquant des « révolutionnaires de salon ».
                Coupat, bien que d’origine plutôt bourgeoise, s’est installé dans le trou du cul de la France (pardon pour les corréziens), sur le plateau de Millevaches, pour y ouvrir un café-épicerie (est ce que ça vit encore ?).
                Pas vraiment un salon parisien.
                En tout cas merci à Grangil de m’avoir remis en mémoire ce livre et merci pour le lien.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 20:37

                @Sophie Fonsec
                Je ne sais pas si vous avez saisi que je tourne en dérision ce bouquin écrit par et pour des nantis révolutionnaires de salon ? smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 20:40

                @xana
                la victoire est encore loin je crois, je parle juste des prémices smiley


              • Sophie Fonsec Sophie Fonsec 3 décembre 20:48

                Vous tournez surtout en rond...mais ça nous fait bien rigoler ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès