• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La belle époque de la Burqa

La belle époque de la Burqa

Le voile intégral n’a pas toujours gêné la France, voire n’était-il pas le signe d’un orientalisme raffiné, synonyme d’évasion et doté d’un romantisme aujourd’hui occulté ?

C’est ce que soulève avec un brin de provocation peut-être, mais avec beaucoup d’à propos, Bertrand Louvel, Président de chambre à la cour de cassation, devant la mission parlementaire sur la burqa, le 9 décembre :

"Bertrand Louvel : La dignité est affaire de cœur, de for intérieur. L’exemple du voile intégral est tout à fait démonstratif, puisque les uns disent que la femme qui le porte est victime d’une atteinte à sa dignité et celle qui le porte sincèrement et volontairement nous explique avec la même sincérité qu’elle le porte pour protéger sa dignité. Nous avons là deux cultures qui ont cohabité sous le drapeau français très longtemps à une époque qui n’est pas si ancienne et la France a toujours respecté cela.

Jacques Myard : Il n’y avait pas de voile intégral.

Bertrand Louvel : Ah Monsieur ! J’ai ici des photos d’Alger au moment de l’Indépendance, des rues d’Alger où vous ne voyez que des voiles intégral . C’est indiscutable. Elles sont à votre disposition.

Jacques Myard : C’était avant 1930.

Bertrand Louvel : Non Monsieur, c’est 1958. Regardez le 13 mai, vous avez des femmes intégralement voilées à côté des Françaises. La France a toujours respecté la diversité religieuse. C’est sa tradition. La diversité religieuse. Lorsque Charles X a mis le pied en Algérie, il a dit : "Je respecterai, nous respecterons votre religion et vos femmes". La France a toujours été fidèle à cet engagement qui a été pris en son nom par un régime finissant. La France était en Algérie et aujourd’hui l’Algérie est en France, le problème n’est pas tellement différent."

Alors, ça fâche peut-être un peu. Mais cela rappelle que le "vivre ensemble" n’est pas un "vivre comme quelques parlementaires l’ont décidé".

Bertrand Louvel évoquera aussi la parfaite adéquation de notre système pénal pour pouvoir condamner les cas de "burqa forcée". Le reste est affaire de liberté et de choix, protégé par nos conventions sur les droits fondamentaux.

Un extrait de l’ouvrage de Frantz Fanon L’an V de la révolution algérienne (1959) illustre bien cette vision poétique de la culture algérienne, et de la femme voilée :

"Il y a chez l’Européen cristallisation d’une agressivité, mise en tension d’une violence en face de la femme algérienne. Dévoiler cette femme, c’est mettre en évidence la beauté, c’est mettre à nu son secret, briser sa résistance, la faire disponible pour l’aventure. Cacher le visage, c’est aussi dissimuler un secret, c’est faire exister un monde du mystére et du caché. Confusément, l’Européen vit à un niveau fort complexe sa relation avec la femme algérienne. Volonté de mettre cette femme à portée de soi, d’en faire un éventuel objet de possession.
Cette femme qui voit sans être vue frustre le colonisateur. Il n’y a pas réciprocité. Elle ne se livre pas, ne se donne pas, ne s’offre pas. L’Algérien a, à l’égard de la femme algérienne, une attitude dans l’ensemble claire. Il ne la voit pas. Il y a même volonté permanente de ne pas apercevoir le profil féminin, de ne pas faire attention aux femmes. Il n’y a donc pas chez l’Algérien, dans la rue ou sur une route, cette conduite de la rencontre intersexuelle que l’on décrit aux niveaux du regard, de la prestance, de la tenue musculaire, des différentes conduites troublées auxquelles nous a habitués la phénoménologie de la rencontre."

Alors quoi dire ? Comprendre que ce qu’il faut combattre, c’est l’obligation qui peut être faite à une femme de se voiler ? Mais alors que penser de la femme qui se voile volontairement ? C’est un droit fondamental.

Et bien que pour Monsieur Myard, les juristes devraient obéir à la volonté politique plutôt qu’aux conventions internationales ("Lorsqu’il y a une pression politico sociale, que ce soit la cour de cassation, la cour européenne des droits de l’homme ou le conseil constitutionnel les cours acceptent..."), rien ne permet à un élu de juger de la croyance d’un musulman, d’un chrétien ou d’un agnostique en sa qualité d’élu. Il est tenu de respecter les opinions, les confessions et les pratiques religieuses de ses concitoyens et de ses administrés.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • JL JL 15 décembre 2009 10:44

    Je lis : « La France était en Algérie et aujourd’hui l’Algérie est en France, le problème n’est pas tellement différent. » (Bertrand Louvel)

    Non monsieur, la France était en Algérie, et aujourd’hui, si la France n’est plus en Algérie, l’Algérie n’est pas davantage en France ! Vous êtes un sophiste !


    • appoline appoline 15 décembre 2009 20:22

      Que voulez-vous, certains aiment se pignoler les neurones avec ce genre de conneries, c’est lamentable.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 15 décembre 2009 10:52


      Je ne comprends pas pourquoi, s’agissant de la Burka ou du Niqab, on parle toujours des femmes. À ma connaissance, qui porte Burka ou Niqab n’est qu’un bipède asexué dont il est essentiellement important de savoir si ce n’est pas un(e) terroriste armé(e) d’une ceinture d’explosifs.

      http://www.sincerites.org/


      • John Eastwood 2 John Eastwood 2 15 décembre 2009 12:25

        Si votre « connaissance » a des lacunes, voyagez, plutôt que d’écrire des conneries.

        Jean pierre LLABRES, ce commentaire restera longtemps.


      • ltrobat ltrobat 15 décembre 2009 10:55

        Au fait, pourquoi est-ce que c’est toujours les femmes que l’on cache ?
        Je n’ai jamais vu d’homme voilé.


        • JL JL 15 décembre 2009 11:07

          @ Itrobat, je vous cite : « Je n’ai jamais vu d’homme voilé ». Qu’en savez-vous ?  smiley


        • ltrobat ltrobat 16 décembre 2009 20:29

          Soyez un peu honnête...
          En voyageant dans divers pays musulmans (Maroc, Tunisie, Egypte, Turquie, Qatar), j’ai vu des femmes diversement voilées, mais je n’ai jamais vu d’homme voilé.
          Pourquoi les religions régulent-elles la coexistence homme-femme uniquement en emmerdant les femmes ?


        • Annie 15 décembre 2009 11:05

          Combien d’attentats ont été perpétrés par des terroristes se cachant sous une burqa ?


          • stephanemot stephanemot 15 décembre 2009 14:12

            le numero 2 d’al Qaeda s’est vante d’avoir echappe a une descente planque sous une burqa.

            mais ce n’est pas la planque d’explosifs qui importe : la burqa est incompatible avec la republique.


          • Annie 15 décembre 2009 14:17

            Il aurait pu aussi se camoufler en mettant une fausse barbe. Faut-il les interdire pour autant ? et la question reste posée : combien de terroristes ont perpétré un attentat en cachant des explosifs sous une burqa ?


          • coudjouac 15 décembre 2009 14:18

            « La burqa est incompatible avec la république » ? AH bon ? c’est écrit dans la constitution ? C’est écrit dans les fondements de la république ? Ou c’est votre interprétation intégriste de la laïcité ?
            On dirait bien que vous reprochez aux autres ce qui est votre manière de vivre. L’intégrisme au nom de textes qui n’ont jamais dit ce que vous voulez leur faire dire.


          • Big Mac 15 décembre 2009 14:28

            Un attentat à la bombe a fait au moins 19 morts en Somalie, dont trois ministres du gouvernement de transition.

            L’attentat serait l’oeuvre d’un kamikaze qui avait dissimulé une bombe sous des vêtements de femme. Il s’est fait exploser dans un hôtel de la capitale Mogadiscio, dans un secteur pourtant contrôlé par le gouvernement, lors d’une cérémonie de graduation d’étudiants en médecine.

            Source



          • Big Mac 15 décembre 2009 14:35

             GHALANAI : Au moins 13 militants islamistes ont été tués mardi lors d’un affrontement avec les forces de sécurité suite à l’arrestation de cinq arabes vêtus de burkas, d’un ressortissant afghan et d’un résident de la zone tribale appelée Mohmand Agency.
            Quatre des cinq Arabes sont des ressortissants saoudiens - Ahmed, Ali, Mohammad et Obaidullah - et le cinquième est un ressortissant libyen, Abdullah.


          • Philippe D Philippe D 15 décembre 2009 14:42

            Ex détenu de Gantanamo.

            ... Yéménite.
            La poudrière yéménite n’a pas fini de nous péter à la figure.
            L’Iran, L’arabie Saoudite, Al Quaïda et Oncle Sam ont décidé de transformer le pays en terrain de manoeuvres.
            L’islam (chiites et sunnites) y rencontrera son aboutissement dans une volonté quasi suicidaire de jusqu’au boutisme.


          • Philippe D Philippe D 15 décembre 2009 14:48

            J’avais d’ailleurs fait un article sur mes craintes à propos du Yémen.
            Une sorte d’adieu à un moment de presque félicité pour ce pauvre pays.

            Yémen : Félix Arabia : Le pays de l’Arabie heureuse !  smiley


          • Annie 15 décembre 2009 14:48

            Désolée, mais il s’agit d’un bon exemple de manipulation de l’information. Pas une des personnes citées n’a commise un attentat avec des explosifs cachés sous une burqa. Par contre, ils se sont enfuis cachés sous une burqa, et l’un était un des responsables de l’attentat de Londres, qui avait caché ses explosifs dans un sac à dos.


          • Philippe D Philippe D 15 décembre 2009 14:53

            Annie,

            Désolée, mais il s’agit d’un bon exemple de manipulation de l’information. Pas une des personnes citées n’a commise un attentat avec des explosifs cachés sous une burqa. Par contre, ils se sont enfuis cachés sous une burqa, et l’un était un des responsables de l’attentat de Londres, qui avait caché ses explosifs dans un sac à dos.

            Manipulation ? Peut-être, qui peut vraiment savoir ?
            Mais vu le nombre de Burqas au Yémen (100% des femmes), et d’extrémistes ; si ce n’est pas encore arrivé (ce qui m’étonnerait) cela ne manquera pas de se produire.


          • Big Mac 15 décembre 2009 14:58

            Dites Annie, vous savez lire ? Les 19 morts en Somalie par un terroriste déguisé en burqa ça ne vous suffit pas ?

            Ou alors êtes vous si endoctrinée que vous ne pouvez même plus lire une information sans la déformer ?


          • Annie 15 décembre 2009 15:03

            Mais est-ce vraiment sur cette base qu’il faut poser la question de la burqa ? L’interdire parce quelqu’un, un jour, pourrait potentiellement cacher des explosifs pour perpétrer un attentat ? Cela ne revient-il pas à dire que toute personne portant une burqa peut être suspectée de vouloir commettre un attentat ? Et cela avant que cela se soit produit, jusqu’à preuve du contraire.


          • Big Mac 15 décembre 2009 15:05

            La burqa est l’habit de rêve pour n’importe quel crapule :


            - Mise en confiance par le fait d’être pris pour une femme.

            - Vêtement ample permettant de cacher armes à feu et explosifs.

            - Anonymat garanti grâce au visage entièrement masqué.

            Mais quelques idéologues à l’aide d’une mauvaise foi abyssale trouveront toujours le moyen de nier les évidences.


          • Philippe D Philippe D 15 décembre 2009 15:09

            Annie,

            Vous avez raison, c’est un « à côté ».
            Juste un télescopage de souvenirs dans ma mémoire.


          • Annie 15 décembre 2009 15:38

            Big Mac,
            Je trouve cet argument fumeux, c’est tout. D’autres arguments me paraissent beaucoup plus pertinents, même s’ils ont échoué jusqu’ici à me convaincre, mais je peux au moins les comprendre. Et pas par endoctrination, j’ai toujours dit que je ne roulais pour personne.


          • stanc 15 décembre 2009 17:35

            De toute façon, cet argument pour interdire la burqa est stupide. L’imagination humaine est sans limite. On a pas besoin d’une burqa pour dissimuler ses traits ou des explosifs.


          • stanc 15 décembre 2009 17:59

            « En effet, Disneyland nous offre un choix très étendu. »

            L’imagination humaine est sans limite disais-je ? Bon enfin, ça dépend pour qui apparemment smiley


          • anty 15 décembre 2009 18:18

            Attentat à la pudeur j’espère


          • appoline appoline 15 décembre 2009 20:29

            Frère voiture,

            « L’Europe a le choix : soit elle se soumet à l’Islam, soit elle fait la guerre aux musulmans ».
            Le Colonel Kadhafi"

            Chante ma poule t’auras une cage neuve. Ah ce canard Daffy toujours le mot pour rire, il peut toujours essayer de nous faire rentrer dans une mosquée de force, même ma mère n’a pas réussi à me faire rentrer à l’église, mais bon, je m’arrangerai pour le noyer dans le bénitier, le rat du désert.


          • Ali 15 décembre 2009 11:50

            il ne fait pas bon de remuer les cendres encore chaudes du colonialisme

            liberté : laisser vivre les gens comme elles ou ils l’entendent


            • Shaytan666 Shaytan666 15 décembre 2009 12:29

              Mais bien sûr qu’ils peuvent vivre comme elles/ils l’entendent mais alors qu’ils aient vivre en Algérie, au Maroc, en AS, en Iran enfin dans n’importe quel pays qui font de la religion de paix, d’amour et de tolérance, la religion d’État. Mais qu’ils viennent pas nous faire ch*** avec leurs déguisements de carnaval.


            • Ali 15 décembre 2009 13:48

              Chaytan

              le système tribal en Afrique noire a fait ses preuves pendant des millénaires c’était surtout un système social
              la pratique commerciale des arabes permettait de vivre tranquillement
              vinrent les européens pour civiliser et créer dans ces pays un semblant d’européanisation

              les aigles sont vaincus par leurs conquête faut en payer le prix et accepter


            • oncle archibald 15 décembre 2009 13:02

              « Le voile intégral, signe d’un orientalisme raffiné » ne gène en rien .. dans les pays orientaux et rafinés ... mais faire le marché et se demander si on est bien dans sa petite ville du midi ou à Marakech, ça coupe toute poesie orientaliste raffinée ... Ca rappelle qu’il y a en France des gens qui veulent bien y être, mais pas complemetemnt .. 


              Bref, à tout prendre, faute d’Arlésiennes en costume camarguais,pour « faire exotique et raffiné » sur la place du marché, je préfererai des cariocas à moitié à poil que des mousmées planquées derrieres leurs suaires .. 

              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 15 décembre 2009 15:23

                pourquoi Tonton ??En France il fauT etre comment pour y resté ??

                Aujourd’hui le voile demain la mini-jupe,le jean troué ou la crête ,riez,riez mais autorisé l’etat à décidé de nos mode vestimentaire est très dangereux.C’est un retour en arrière.ça vous trou le cul hein.

                Quand au midi de la france ,il est ce qu’il est ,je suis français fils d’un italien et d’une espagnol n’est dans le Massif des maures ,j’ai grandi avec tout ce que la méditerranée peut offrir comme culture.Quelle richesse pour un enfant.
                Quand je me balade sur un marché et que je voit la méditerranée réunifié pour faire ses course,je pense pas à Marrakech mais plutôt aux légumes qu’il me faut.Faut arretez de focalisez Tonton,respire,respire,la peur c’est pas bon.


              • Triodus Triodus 15 décembre 2009 16:50

                @ Mr.K  : Y’en a plein qui ont de la peine à respirer ces temps-ci !!.. P’têt’ même que c’est pas une grippe mais un rhume de cerveau...


              • oncle archibald 15 décembre 2009 18:03

                Mr K : le roseau pensant qui a écrit cet article nous la joue sur l’air de « c’est joli l’exotisme » .. je lui réponds sur le même ton ... Je n’ai ni l’intention ni les moyens d’interdire quoi que ce soit à qui que ce soit, mais je me sens le droit de dire que ça m’emmerde d’être à Marrakech quand je suis à Arles ou à Montpellier , à Béziers ou à Carcassonne ...

                « Faut arrêtez de focaliser Tonton,respire » mais j’aimerai bien arrêter de focaliser .. mais devant mes yeux, mes yeux hagards, c’est pas Zorro qui arrive c’est Belphegor ! et elle me fout les boules avec ses oripeaux !

                « respire,la peur c’est pas bon » mais je respire, je n’ai pas peur de me faire coloniser. C’est de voir que nos « invités » m’expliquent que c’est pas beau chez moi, qu’ils seraient mieux chez eux si ça n’était les allocs et la sécu, qu’en aucun cas ils ne voudraient ressembler à ces pauvres cons de français de souche gauloise... Je me dis tout ça va nous faire péter un truc pas bien joli dans la gueule, voila ce qui me fait peur ... Il n’y a qu’à voir comment nos politiques s’en servent, les uns et les autres.
                Expliquez moi pourquoi ils ne veulent absolument pas « s’insérer » dans la société du pays d’accueil et peut être, si la raison est bonne, je changerai de point de vue ....

              • perditadeblanc perditadeblanc 15 décembre 2009 13:05

                bon article.. !


                • denis84 15 décembre 2009 14:49

                  La belle époque de la burqua,portée par michele mercier dans angélique et le sultan...

                  N’empeche que pour etre vendue « correctement »,ils la lui avaient enlevée !!


                • Anaterya 15 décembre 2009 15:08

                  Il serait bon aussi d’utiliser les mots à bon escient, et d’arrêter de confondre tout le temps burka et niqab.

                  Au Yemen, par exemple, les femmes ne portent pas la burka, qui est traditionnelle de l’Afganistan et du Pakistan, mais le niqab, qui est aussi ce qui enflamme la polémique en France.


                  • Le Clem 15 décembre 2009 15:12

                    VOILA CE QUI SE PASSE DANS LES RUES DE PARIS ! DES MUZZS FERMENT LES RUES ET FONT LA LOI VIOLAMENT !

                    DANS QUEL PAYS VIT-ON ?!

                    http://www.dailymotion.com/video/xbh81v_dlr-75018-la-laicite-remise-en-caus_news


                    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 15 décembre 2009 15:35

                      Xénophobie quand tu nous tient....

                      Moi je voit des musulmans sans lieu de culte agressé par un citoyen-camera plein de préjugé qui cherche le clash,volontairement.Et qui bien sur ce voit confronté au plus agressive d’en face,il l’a bien cherché.Un bon journaliste interloqué par cet situation aurait tout d’abord discuté avec des responsable pour filmé,pas se présenté la camera au point.Et je doute fortement qu’il « passait par là » avec sa camera.
                      Il veulent juste priez tranquille,cet abrutis croit franchement qu’il peut filmer les gens quand il le souhaite,pathétique..

                      Et comme de par hasard,quand la femme mulmans tente de lui expliquer que c’est pas interdit mais comme vous les catholique a la messe...et la sa coupe.
                      Une musulmanes qui explique les chose calmement,non c’est pas se qu’on recherche madame.

                      Manipulateur

                      Respirez,respirez,la peur c’est mauvais.


                    • Le Clem 15 décembre 2009 16:33

                      Ben voyons !

                      La prochaine fois que je vois un journaliste ou un touriste, je pense a vous :

                       Je l’agresse, je lui explique que la loi ici c’est mooooa, je lui dit de foutre le camps de ma rue parce que ma secte des mangeurs de babybel ou des adorateurs des lutins en a pris possession parce que la mairie ne veut pas nous construire un palais, et que chez mooa c’est comme ca que ca se passe. Et en prime je le traite de xénophobe !

                      Du délire ... M’enfin c’est bien, continuez de lécher de la babouche.


                    • projetX projetX 15 décembre 2009 17:03

                      Quick s’y met aussi, et l’etat ne fait rien :

                      http://fr.novopress.info/42470/islamisation-culinaire-quick-se-met-au-halal/

                      perso, je ni’irai pas manger dans cette chaine de fast food « hallal »


                    • Yohan Yohan 15 décembre 2009 17:49

                      Les épiceries Halal mangent parfois leur chapeau, car mine de rien, le boycot s’organise.
                      Les italiens s’en veulent pas, mais en France on préfère raser les murs


                    • oncle archibald 15 décembre 2009 18:16

                      La provoc c’est pas bon non plus !


                    • Big Mac 15 décembre 2009 21:01

                      « Il veulent juste priez tranquille »

                      Oui bien sûr organiser la barrage de plusieurs rues avec service d’ordre, installation de haut parleur et tout le toutim, c’est bien plus tranquille que de prier chez soi.

                      Gageons que si les prieurs avaient été judaïques monsieur K aurait hurlé contre le sionisme envahissant la France.


                    • COLRE COLRE 15 décembre 2009 15:32

                      Article confus : c’est quoi le le sujet ?! 

                      Affirmations péremptoires, déclarations d’autorité cachées dans une pseudo-poétique romantique de l’orientalisme à la Pierre Loti et mêlées d’injonctions morales de son cru qui n’ont rien à voir avec la République, ses lois, sa constitution ni ses élus…

                      La « belle époque de la burqa », en France, c’est demain, quand elle aura été interdite explicitement. 


                      • anty 15 décembre 2009 18:57

                        Ne confonds pas la burqa et l’intégrisme.

                        En Égypte un pays relativement tolérant ou les autorités lutte contre la burqa

                        des nombreuses femmes s’habillent en burqa de leur propre volonté

                        pour elles c’est la mode

                        un moyen de dire merde au gouvernement et accessoirement merde aux occidentaux que nous sommes.


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed 15 décembre 2009 16:35

                        « La France était en Algérie et aujourd’hui l’Algérie est en France, le problème n’est pas tellement différent. »


                        Et si « l’Algérie » est aujourd’hui en France, je pense que vous comprenez cette politique abracadabro-navrantesque des politiques français qui ne reconnaissent pas avoir léssivé tout un teritoire !

                        « Bertrand Louvel :
                        Non Monsieur, c’est 1958. Regardez le 13 mai... » 

                        Oui à la faveur de la compréhension naissante du grand Charles !

                        Ces quelques phrases de l’auteur ont le seul mérite de circonscrire les problèmes épineux remués ces dernières années à ces deux territoires de haute hypocrisie qui se font depuis 50 ans un face à face avec des burka intégrales au sens propre du terme !


                        Juste un mot « Roseau » pensant, si vous voulez vraiment éviter les amalgames de tous les achoppements qui risquent de nous casser la pipe, ne saupoudrez plus vos articles avec les fantasmes de l’autre époque : Frant Fanon n’avait pas compris !

                        Mohammed.


                        • projetX projetX 15 décembre 2009 16:57

                          1 burqua dans une rue, c’est de l’exotisme
                          10 burqua (ou voiles) dans ma rue, c’est le maghreb et l’integrisme.

                          Ceux qui veulent vivre comme afghanistan peuvent aller le faire en afghanistan !
                          ici c’est France, pas de burka !


                          • sadri sadri 15 décembre 2009 20:20

                            @ Big mac (et non Big car franchement y a pas photo)
                            @ Frère voiture, Alias Samuel L. Jackson
                            à vous lire, on devient persuadé qu’en France tout va tellement bien, que les français pour passer leur temps libre, se consacrent à un sport favori : la masturbation intellectuelle au sujet de l’islam et des musulmans.
                            Alors de un, je suis contre la burqa et le voile, mais jamais il ne me viendrait à l’idée de les interdire si jamais j’en avais le pouvoir.
                            Si je dois défendre mon droit de porter un jeans serré, un haut sans bretelles, un bikini sur les plages de la méditerranée, ou porter une robe neu neu avec une ceinture en noeud de papillon, alors celle qui a décidé de porter le voile ou la burqa doit avoir le droit de le faire.
                            Des millions de filles portent le voile en France et dans le maghreb et ailleurs dans le monde contre la volonté de leurs parents. Personne ne les a forcées, au contraire leurs parents sont souvent contre
                            Ou est le problème ?
                            C’est votre intolérance à l’existence des musulmans autour de vous qui vous fait dire des ignominies. Vous ne supportez pas les arabes et les musulmans, vous avez une allergie épidermique contre ces deux espèces qui parfois peuvent être distinctes. Alors ce que vous faites, derrière votre écran, vous profitez de tout ce qui bouge et qui ne bouge pas pour lancer des appels à la haine à l’encontre de l’islam et des musulmans.

                            En plus, cet argument à la con, non mais vraiment à deux balles et demi, sur les terroristes qui font des attentats cachés sous une burqa non mais votre QI est vraiment celui d’un oiseau, pour perpetrer les attentats du 11 septembre, aucune burqa n’a été utilisée et puis meme si on interdit la burqa, qu’est ce que ça change ? celui qui veut perpetrer un attentat il trouvera un autre moyen de cacher ses explosifs non mais vraiment vous êtes nazes.

                            et puis @Frère Voiture, tu n’es pas le frère de personne ici, encore moins le mien et même pas celui de Samuel L Jackson, lui au moins, cest un gars intelligent , j’ai souvent entendus ses interviews et il me semble avoir des opinions ouvertes et tolérantes malgré qu’il il a grandit à la Nouvelle Orléans et ses parents et grands parents ont beaucoup souffert de l’esclavage et des inégalités raciales aux USA. Ça ne lui a pas fait detester ni les blancs, ni les rabes ni les jaunes, ni les amerindiens, au contraire, il en est sorti plus tolérant et tu devrais prendre son exemple pusique tu nous brandis sa photo sur ton profil..
                            Toi tu as un blème avec les arabes et les musulmans. Mon conseil, suis une thérapie, cela se soigne bien de nos jours.
                            Et au lieu de nous sortir tes citations à deux balles soit disant de Khadafi et je ne sais quel autre taré, citations qui d’ailleurs sont totalement désuètes... va t’informer un peu et arrête de nous casser les pieds..



                            • Big Mac 15 décembre 2009 20:27

                              Et bien Sadri si votre avalanche de salive c’était pour démontrer mon racisme, pas besoin de vous fatiguer : Oui j’admets être raciste.

                              Maintenant une autre petite précision : je suis maghrébin.


                            • Cascabel Cascabel 16 décembre 2009 03:26

                              @ Grand Mamaouchi

                              "Vous ne supportez pas les arabes et les musulmans, vous avez une allergie épidermique contre ces deux espèces qui parfois peuvent être distinctes"

                              Ce ne sont pas des espèces distinctes mais des êtres humains comme vous et moi.


                            • JC. Moreau JC. Moreau 15 décembre 2009 21:47

                              @ l’auteur

                              Autant l’argument de la dignité humaine est inopérant pour justifier une interdiction du voile intégral ( lorsque ce dernier est porté par une femme « en son âme et conscience », ce n’est pas à autrui de définir à sa place en quoi doit consister sa propre dignité ), autant l’argument tiré du passé colonial de la France pour « tolérer » ce même voile me paraît foncièrement anachronique.

                              Car contrairement à ce que suggère M. Louvel, les données du problème entre l’Algérie française d’hier et la France multiculturelle d’aujourd’hui sont différentes.

                              En premier lieu, dans le contexte de l’Algérie française, le respect de la diversité religieuse évoqué par M. Louvel était surtout motivé par l’opportunisme politique de l’administration coloniale : respecter la religion musulmane, c’était s’assurer une paix relative en ne bouleversant pas l’ordre social.

                              Ensuite, ce respect s’inspirait bien plus de la politique gallicane d’Ancien Régime que de la loi républicaine de 1905 (qui n’a jamais été appliquée en Algérie). Les gouverneurs coloniaux intervenaient dans le choix des oulémas et entretenaient la sujétion de ces derniers en s’assurant de leur dépendance économique : les monarques n’avaient pas agi autrement pour inféoder le clergé.

                              Enfin et surtout, M. Louvel passe un peu vite sur les conséquences de la « tolérance » coloniale quant à la condition des femmes algériennes. Outre le fait que la polygamie n’a jamais été interdite sous la domination française ( par crainte de provoquer une trop grande crispation chez les « indigènes », et également parce que la pratique était considérée comme marginale et appelée à disparaître ), les mariages forcés et la pratique de la répudiation réservaient aux femmes musulmanes un sort peu enviable en comparaison de celui de leurs consoeurs européennes.

                              Autrement dit la tolérance tant vantée par M. Louvel se caractérisait surtout par une indifférence de l’Etat colonial à l’égard statut de la femme musulmane. Certains auteurs (dont Julia Clancy Smith) soutiennent d’ailleurs la thèse selon laquelle le maintien de l’infériorité juridique de la femme musulmane aurait été plus ou moins négociée entre les confréries religieuses musulmanes et le pouvoir colonial.

                              La référence à « la belle époque de la burqa » est donc pour le moins malheureuse...

                              Enfin concernant le texte de Fanon, il me semble impropre à rendre compte du débat actuel autour du voile intégral, sauf à considérer que les représentantes des associations féministes qui plaident en faveur d’une loi d’interdiction sont dominées par de troubles pulsions saphiques...

                              Néanmoins, Fanon emploie (malgré lui) un terme qui offre aujourd’hui l’une des clés de la problématique actuelle : le port du voile intégral abolit la réciprocité dans l’espace public.

                              ***

                              PS : Pour ceux qui souhaiteraient plus d’informations sur le statut de la femme musulmane dans l’Algérie française, quelques livres et articles de référence :

                               

                              - Louis-Augustin Barrière, Le statut personnel des musulmans d’Algérie de 1834 à 1962, Presses universitaires de Dijon,1993.

                               

                              - Diane Sambron, Les Femmes algériennes pendant la colonisation, Edition Riveneuve, 2009.

                               

                              - Julia Clancy-Smith, Le regard colonial : Islam, genre et identités dans la fabrication de l’Algérie française, 1830-1962, article paru dans la revue « Nouvelles Questions Féministes » : « Sexisme et Racisme : le cas français » Volume 25 N° 1-2006.


                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2009 14:31

                                Merci pour cet excellent commentaire, JC Moreau. L’idée selon laquelle les femmes musulmanes furent maintenues dans un statut d’infériorité juridique négocié entre le pouvoir colonial français et le pouvoir religieux algérien est intéressante, et très cohérente.

                                Les féministes de culture musulmane témoignent toutes, en effet, que dès leur arrivée au pouvoir et en vue de le maintenir, les oulémas et autres autorités religieuses islamiques s’empressent avant toute chose de restreindre les libertés des femmes.


                              • Cascabel Cascabel 16 décembre 2009 03:11

                                La burca ?

                                Une appropriation islamique de l’espace public, voila ce que c’est. D’ailleurs c’est bien simple, si vous allez dans les quartiers où elles apparaissent souvent, vous ne vous sentez plus en France mais en terre d’islam. Et c’est bien le but recherché.

                                Quand à savoir si on peut légiférer là dessus c’est une autre histoire. Personnellement je trouve ça idiot d’en arriver là. Le mieux serait de donner des ordre à la police pour faire du zèle avec le voile intégral. Recherche d’identité, obligation de se découvrir devant la police, dans la rue, garde à vue à la moindre résistance, etc.

                                Pas la peine de légiférer.


                                • lowlow007 lowlow007 16 décembre 2009 05:23

                                  au moins avec la burqa, elles ont le 16 /9...
                                  ok, je sors !



                                    • François-Marie 17 décembre 2009 14:16

                                      Si j’ai bien compris en suivant toute l’intervention sur le site de l’AN , c’est un débat de juristes.La question posée en droit serait : est-ce que la France peut interdire aujourd’hui sur son territoire national une pratique qu’elle y a acceptée dans le passé comme entrant dans la liberté de religion( l’Algérie formée de départements français était une partie de la France en droit constitutionnel).C’est un argument qui pourra être présenté au Conseil constitutionnel si une loi interdisant le voile intégral est adoptée( et avec le recours-citoyen bientôt mis en place, la loi sera sûrement discutée devant les juges).Ce n’est pas vraiment de l’exotisme...


                                      • dokharley dokharley 26 décembre 2009 20:58

                                        Bruxelles : Elle porte la burqa : 200 euros d’amende


                                        Elle porte la burqa à Etterbeek : 200 euros d’amende

                                        La burqa est-elle un obstacle à la sécurité ? C’est en tout cas ce que pensent les autorités communales d’Etterbeek. Le port du voile intégral ne permet pas de reconnaitre les personnes et c’est donc contraire au règlement communal. Une femme a déjà été verbalisée deux fois et refuse de payer l’amende.
                                        Elle porte la burqa à Etterbeek : 200 euros d’amende

                                        Votre région - Bruxelles 10:24

                                        Sujet sensible et intervention difficile pour la police. Une musulmane, déjà verbalisée pour port illégal de la burqa, a reçu une deuxième contravention. Elle devrait normalement payer 200 euros mais refuse de le faire. Elle porte l’affaire en justice.

                                        Cette musulmane originaire de Schaerbeek va déposer ses enfants à l’école fondamentale islamique Al Ghazzali d’Etterbeek. Mais elle est en infraction : elle porte la burqa, ou plus précisément le niqab, un voile sur le visage qui ne laisse apparaître que les yeux. Selon le règlement communal, pour des raisons de sécurité publique, il est interdit de circuler masqué dans la rue en dehors du carnaval.

                                        200 euros

                                        La police l’a verbalisé une première fois (35 euros). Somme payée par la dame. Mais à cause d’une récidive quelques temps plus tard, l’amende est passée à 200 euros. Estimant qu’il s’agit d’un « acharnement », la jeune maman a introduit un recours.

                                        Du côté de la commune, la réaction est claire. "Le règlement est le règlement. Nous devons l’appliquer", explique Vincent De Wolf, bourgmestre MR (libéral).

                                        http://www.rtlinfo.be/info/votre_region ... w_comments


                                        • jack mandon jack mandon 1er février 2010 12:49

                                          @ Dokharley

                                          La France était en Algérie et aujourd’hui l’Algérie est en France, le problème n’est pas tellement différent."
                                          La différence est énorme.
                                          Nous étions des intrus en Algérie. Celle-ci a gardé un gout pour l’empire ottoman, les précédents envahisseurs. Si mes ancêtres ont connu des velléités coloniales, je refuse d’en assumer les conséquences.
                                          L’Islam et ses pratiques médiévales ne fait pas l’unanimité en France.
                                          Je ne vois pas ce que la patrie des droits de l’homme a de commun avec des coutumes et symboles de l’époque d’Abraham, de qui l’on se moque !
                                          Un référendum populaire serait tout à fait révélateur du raz le bol français pour ces conceptions d’un autre âge. Le respect de la différence se vit dans les deux sens.


                                          • jack mandon jack mandon 1er février 2010 17:12

                                            @ Dokharley

                                            raz de marais. lapsus appuyé du ras le bol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès