• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La collusion mise en lumière

La collusion mise en lumière

Gilets jaunes

Avec les « gilets jaunes » les bourgeois mondialisés ont redécouvert qu'il existait encore un peuple de France, un peuple en ruralité, ou en zone périurbaine. Ce peuple avant, dans la caste, on l'appelait « les ploucs », c'était facile, c'était simple, net et sans bavures. Ces « ploucs » votaient le Pen en plus pour la plupart donc on pouvait y aller dans le mépris et la condescendance la plus abjecte, ils écoutaient Johnny et fumaient des clopes malodorantes forcément. Et voilà que ce peuple se met en colère, dans un premier temps les pseudo z-élites sidérés ont été tétanisées, puis elles ont joué la compassion allant recueillir les témoignages, faisant mine de les soutenir.

 

Seulement voilà ça risque de se prolonger jusqu'aux fêtes et ça c'est pas bon, ni pour les affaires ni pour le reste, pour endormir un peu le peuple et faire passer en douceur le Pacte de Marrakech. Et donc depuis quelques jours ils ont la trouille, une trouille bleue, évidente, criante, et le pouvoir s'affole, déjà 317 interpellations policières sur les Champs au moment où j'écris ce petit texte, juste pour présomptions de violence (voir à ce lien), 317 vies et souvent ménages foutus en l'air avec un casier judiciaire...

 

Ce qui s'est passé juste avant ce samedi met donc particulièrement en lumière deux choses évidentes, bien entendu ce n'est pas nouveau mais là c'est en pleine lumière :

Primo : Syndicats retirant leur mot d'ordre de grèves, journalistes appelant « au calme », partis dits "traditionnels" sermonnant les « gilets jaunes », philosophe botuliste comparant les « gilets jaunes » aux nazis (voir à ce lien) et autres s'entendent sur le dos du peuple pour conserver pouvoir et prérogatives. Pour une raison évidente, la peur de perdre leurs subventions, la peur que s'arrête leurs petites affaires bien juteuses. Jouer la comédie de l'affrontement alors qu'en coulisses tout ce petit monde s'entend.

Il n'y a pas de réel clivage entre eux ils sont tous de la caste. La seule chose qui compte c'est leurs privilèges, même si privilèges bien étriqués. Et puis, « merdalors, peuvent même pas faire leurs courses tranquilles avec tous ces « gilets jaunes » qui bloquent les Champs Elysées ! ». C'est pas normal « ma chèère ».

 

Deuxio : Pour la plupart des gens qui ne subissent pas encore la paupérisation que subit la France périphérique, quel que soit leur niveau de revenus, il convient de demeurer soumis aux premiers sus-cités plus haut par peur de perdre ce qui leur reste de confort matériel. Pierre Desproges appelait ça les « serreurs de fesses effarés ». Comme dit l'humoriste la Bajon dans un de ses sketchs "On leur en laisse suffisamment pour qu'ils aient peur de le perdre". (lien ici) Ils le perdront quand même mais ne voient pas plus loin que le bout de leur nez qu'ils ont court.

 

Pour vivre heureux ils vivent soumis, et se hâtent de répéter ce genre de leçons aux précaires, aux français dits périphériques en voie de paupérisation. Ceux-là doivent fermer leur gueule et peut-être qu'ils seront aidés. C'est d'ailleurs le sens de la diffusion massive de la vidéo des 151 gamins arrêtés comme dans un régime policier à Mantes la Jolie, une mise en scène bien entendu pour faire passer un message très clair d'un pouvoir aux abois, d'un président qui a peur.

 

Les précaires n'ont pas le droit de protester, sinon il leur en cuira. Ce ne sont pas les flics sur la vidéo qui jouent les cow boys le problème mais les donneurs d'ordres, que l'on connaît. Les donneurs d'ordre ont déjà largement montré leur orgueil, leur mépris, leur dédain du peuple qui les a pourtant élu, certes sur un malentendu. Fallait faire barrage au FN,aux z-heures les plus sombres de notre histoire...

 

...On voit maintenant quelle blague, quelle farce c'était et c'est toujours.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 8 décembre 13:41

    Alors vous aussi, vous nous servez « la lèpre nationaliste » en contre-point de Trouduq ?

    La faillite des organisations traditionnelles touche tout le monde, en fait, y compris le RN, et c’est bien ça qui désoriente les tireurs de ficelles


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 15:02

      @NEMO
      Je suis pas du RN mon grand, faut arrêter avec vos étiquettes


    • NEMO NEMO 8 décembre 15:42

      @Amaury Grandgil

      primo : je ne suis pas grand, ni à vous, et « mon grand » est une formule dédaigneuse que vous pouvez vous garder

      deuxio : mon commentaire ne portait pas sur vous que je ne connais pas et n’’étiquette’ pas, mais sur ce que vous avez écrit : « Fallait faire barrage au FN,aux z-heures les plus sombres de notre histoire... » Relisez-vous


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 16:26

      @NEMO
      donc vous vous excusez de votre vote Macron en disant que l’autre aurait été pire


    • NEMO NEMO 8 décembre 17:16

      @Amaury Grandgil

      je n ai pas voté du tout


    • math math 9 décembre 08:30

      @NEMO....Les gens qui ne votent pas, sont des LÂCHES...des sans couilles qui travaillent pour la mafia politique !


    • Tall Tall 9 décembre 09:10

      @math
      Ou des types qui en ont marre de voter intelligemment pour rien, vu que la majorité des veaux votent toujours pour l’abattoir.


    • math math 9 décembre 10:03

      @Tall...l’excuse des sans couilles ?


    • Tall Tall 9 décembre 10:28

      @math

      C’est pas une excuse ... la bêtise du peuple est himalayesque.

      Tu crois que les gilets jaunes ont pigé quoi que ce soit à ce que c’est l’UE ?
      Tu crois qu’ils ont pigé que leur pays n’a plus de souveraineté ?
      Et que donc, au bout du compte, tous ceux qui sont morts pour la patrie en 14 et 40 sont morts pour rien ... puisque sans tirer un seul coup de feu, leur pays est passé sous les ordres de Bruxelles : uns instance supra-nationale tenus par une clique de politicards ripoux totalement inféodés aux lobbies

      Va donc sur les ronds-points leur expliquer tout ça ... tu vas être sidéré par les réactions.


    • Balkanicus 9 décembre 10:33

      @Tall

      Avec l ufo, vous allez sortir de l ue, de l euro et de l otan

      Avec l ufo, vous aller meme sortir de la planete et de l univers

      Nous a l ufo, on ne raconte pas de salade..... on n en a pas sur notre planete

      Nous a l ufo, on va changer l univers avec une carote et du bon sens

      Nous a l ufo.... on sait !


    • math math 9 décembre 10:45

      @Tall....Pa faux en effet..mais ce sont les petits qui se révoltent sans comprendre souvent comment fonctionne notre système politique..un peu comme le starter sur une bagnole..un rôle utile en fin de compte ?


    • Tall Tall 9 décembre 11:06

      @math
      Oui, ça pourrait être utile, s’ils tiennent la distance ...
      Qui aurait cru au début de mai 68 que les étudiants allaient provoquer Grenelle un mois + tard ?
      Ce n’était même pas leur but à eux


    • pemile pemile 9 décembre 11:13

      @Tall « la bêtise du peuple est himalayesque. Tu crois que les gilets jaunes ont pigé quoi que ce soit à ce que c’est l’UE ? »

      C’est plutôt l’information du peuple qui est inexistante, non ?


    • Tall Tall 9 décembre 11:46

      @pemile

      Les 4 années de Macron au service de Hollande étaient sur sa fiche wikipedia que tout le monde connaît.
      Pour rappel  : 2 ans comme secrétaire à l’elysée puis 2 ans comme ministre des finances.
      Une lecture de 5 min suffisait donc à comprendre ce qu’il allait faire.
      Et c’est ce qu’il fait.
       
      J’ai expliqué la mécanique de cette arnaque dans un article récent


    • Tall Tall 9 décembre 11:52

      @pemile
      oui je sais... il a quitté le gouvernement pendant 2 mois 1/2 ( 10/6 > 26/8/2014 )
      Mais ça ne change rien à l’essentiel


    • Tall Tall 9 décembre 11:57

      Le problème de la fiche wiki, c’est qu’elle n’est pas pédago, on est noyé dans le détail des références, ce qui ne donne pas tenvie de se taper la tartine.

      Un détail qui suffit à éloigner duveau de la vérité qui est devant son nez


    • math math 9 décembre 13:04

      @Tall....C’est utile en face d’un gouvernement de bras cassés..qui se félicite d’avoir maintenue les casseurs ?...sauf qu’il y a plus de casses que samedi dernier avec plus de service de police ?..les médias ont toute la journée diffuser des images restreintes de la réalité du terrain...on est plus en démocratie mais en dictature..Politiciens et merdias sont corrompus..heureusement que les gilets existent...
       


    • Tall Tall 9 décembre 13:30

      @math

      oui, ce serait chouette que ça donne enfin quelque chose ... on va voir


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 décembre 10:04

      @NEMO
      C’est donc encore pire que tout


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 15:03

      Nouvelle fiable

      des « gilets jaunes » montant à Paris de Normandie ont été bloqués par les flics au péage de Mantes la Jolie


      • JBSERBIST JBSERBIST 8 décembre 20:21

        Ce que j’ai appris de cette journée, c’est que la police a confisqué les Marteaux, les cure-dents, etc... aux gilets jaunes et que les pillards ont pu repartir tranquillement avec leur butin. 


        • izarn izarn 8 décembre 22:22

          Je ne crois pas aux « précaires » qui feraient la Révolution. Selon Cavana, le créateur de l’ex Hara-Kiri, ça n’existe pas. Les pauvres ne font pas de révolution.

          Certes, il doit bien y avoir 5 millions de précaires sans emplois...Mais leur truc est-ce de risquer un casier judiciaire pour retrouver un emploi ?

          Non, il s’agit de la classe moyenne, en exclusion de la classe moyenne supérieure, classe de collabos à la classe supérieure, et qui ne se bougeront certainement pas le cul...En plus y pigent que couic, il suffit de les lire !

          Cette classe moyenne est face à une dépression économique depuis 2008, qui par divers mensonges, a été effacée des merdias. Les salaires baissent à l’aide de taxes augmentées, de refus de hausse des bas salaires et des retraites. Le mensonge sur une inflation maitrisée.

          Les stats économiques sont fausses. Calculées frauduleusement.

          Il n’y pas de croissance ni de baisse du chomage, pas même aux USA !

          Il y a des QE, et des taux négatifs, pour éviter que le Capital ne croule sous les pertes. Point.

          Même la Chine dont les exportations sont vitales, a vu sa croissance baisser énormement...

          Les gens ont vu leur niveau de vie baisser...Baisser encore et encore.

          IL NE S’AGIT PAS DE PAUVRES QUI EN VEULENT PLUS !

          Et Macron cerise sur le gateau vient les insulter.

          Ca énerve...

          Alors pour encore exploiter le peuple, car les riches ont comme qui dirait, peur de perdre leur capital, on s’attaque aux droits du travail, en échange des droits aux homos et aux femmes, aux migrants, à la lutte contre le CO2 et le sauvetage des ours polaires...Bref de la daube.

          En plus, au nom des droits de l’homme on va détruire la Libye, la Syrie à coup de bombardement couteux pour l’Armée, qui du mal à joindre les deux bouts.

          Et surtout cela fait des dizaines de milliers de morts musulmans.

          Mais aussi des centaines de morts à Paris entre 2015 et 2016.

          Ca énerve, les notres de musulmans en France...Pardi !

          Bref ceux qui dirigent, n’arrêtent pas de tourner, comme les cons en orbite.

          Souhaitons qu’ils redescendent sur terre, avec ou sans parachute !


          • Garibaldi2 9 décembre 08:14

            ’’Syndicats retirant leur mot d’ordre de grèves’’ . Pas de grèveS mais de la grève. Les syndicats demandaient un engagement écrit des patrons sur la majoration des heures supplémentaires des chauffeurs routiers. Ils l’ont obtenu, donc ils ont annulé leur préavis. Ça n’a rien à voir avec les gilets jaunes. Puisque les gilets jaunes ne veulent pas que les syndicats se mêlent de leur mouvement : qu’ils se démerdent !

            Je vous poste à nouveau mon commentaire du 4 décembre, en réponse à votre article du 3 décembre, copie conforme du présent.

            ----------------------------------------------------------------------------

            "[La révolte des gilets jaunes] Elle ne se fait pas sous la conduite de maîtres d’école pontifiants...’’

            C’est vous qui pontifiez, comme d’habitude. Éternel donneur de leçons. Comme je vous l’ai déjà écrit, vous avez bien choisi votre pseudo auquel vous faites honneur d’articles en articles.

            Anar de droite, brandissant comme un étendard les éternels arguments expliquant au peuple qu’il aurait tort de s’organiser pour faire entendre sa voix et changer l’ordre des choses : ’’On ne voit pas très bien comment le peuple pourrait acquérir quelque conscience sociale que ce soit en militant dans tel ou tel syndicat dépendant tous et quelle que soit leur feuille de route des subventions du gouvernement’’.

            C’est pourtant bien ce qui fait le plus peur aux nantis : avoir en face d’eux un contre pouvoir structuré.

            Eux ils ont leurs syndicats comme le Medef, leurs partis comme Les Républicains, l’UDI, ou Larem, leurs think tanks, leurs instituts divers et variés produisant des bons clients pour les plateaux de télé, leurs réunions internationales du Bilderberg à Davos, leurs mercenaires dans les médias. Ils sont organisés avant d’être concurrents.

            ’’On ne voit pas très bien comment les partis dits traditionnels et moins traditionnels (comme le Rassemblement National ou la France Insoumise par exemple) pourraient comprendre quoi que ce soit aux « gilets jaunes » alors qu’ils sont tous de l’oligarchie, tous de la caste’’.

            Parce que vous vous y avez compris quelque chose ? Vous qui écriviez un article intitulé : ’’Jacquerie pour la bagnole’’ ?



            ’’Le 17 novembre, suggérant d’arborer un gilet jaune sur son tableau de bord (voir lien), des français veulent protester contre la hausse du prix du gas-oil et de bloquer toute l’activité économique en n’achetant pas, en ne retirant pas d’argent ce jour là, en faisant sorte de freiner toute l’activité économique. Il conviendrait cependant de réfléchir un peu plus loin que le bout de son nez. Que fera-t-on quand il n’y aura plus d’essence du tout et qu’elle sera à des sommets de prix jamais atteints jusque là ? Que fera-t-on quand on ne pourra non seulement plus rouler mais plus produire de plastique entre autres choses ? On mettra deux gilets jaunes sur le tableau de bord de la voiture immobilisée voire trois ? Et je suis certain que monsieur Macron tout comme la plupart des nantis sont terrorisés par ces gilets, qu’ils n’en dorment pas la nuit.’’.


            De droite certainement, anar certainement, visionnaire certainement pas !

            Macron dormait tranquille, vous aussi, vous aviez tout les deux tort et pour les mêmes raisons !

            Vous n’avez rien vu venir, en bon bourgeois que vous êtes, qui ne fréquente pas les réunions syndicales pour y mesurer combien l’exaspération contre les mesures antisociales et fiscales montent, en particulier chez les salariés, depuis des années : juin 2016, 1er mai 2018, la casse du droit du travail, les cheminots présentés comme des nantis, la braderie de notre industrie, le pillage des deniers public versés au grand patronat sans contre-partie, pendant que le sous-traitant tire la langue, les moyens des services fiscaux réduits pour qu’ils ne puissent pas faire la chasse aux grands fraudeurs, ... 

            C’est bien pour cette raison que les syndicats de salariés se sont mis en retrait et ont laissé le pouvoir politique se démerder avec l’émeute. Le message est clair, on ne pourra pas les accuser d’avoir mis le binz ! Quand on ne veut pas négocier avec les corps intermédiaires, viennent les pavés :

            ’’Sur les pavés la rage’’ dit plein d’humour un tag sur les Champs-Elysées *.

            Il reste encore une étape à franchir : que les forces de l’ordre décident de ne plus aller au casse-pipe comme lors de la charge imbécile à l’Arc de Triomphe, où il suffisait de laisser la place aux manifestants pour qu’ils aient l’impression d’avoir gagné quelque chose.

            Le pouvoir a joué la provoc et le coup de menton, il a eu sa réponse. Ca grogne aussi chez le CRS qui, malgré la petite prime promise, n’a peut-être pas envie d’y laisser sa peau pour que Neuilly continue à rouler peinard en Range Rover sans y laisser quelques plumes.

            On pensait que les Français étaient des moutons, ils sont devenus des moutons enragés.

            Maintenant il va falloir négocier. Les belles âmes comme vous vont nous expliquer qu’il ne faut pas que ce mouvement soit récupéré. Et pourtant, il va bien falloir que quelqu’un négocie et approuve un plan de sortie de la crise. Qui ? Un Christophe Chalençon, sous-marin de l’extrême droite ?

            https://www.youtube.com/watch?v=3W9Cc0O2aKk

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gilets-jaunes-la-defaite-de-la-210040#forum5368206

            * beaux détournement de ’’Sous les pavés, la plage’’ et de ’’Sous les pavés, la rage’’ de Maurice Gouiran livre de 2008

            ------------------------------------------------------------------------------------------------

            J’ajouterais que les gilets jaunes sont dans une impasse. Ils n’ont pas de structure, donc le pouvoir et les médias vont désigner eux-mêmes les porte-parole du mouvement. Ils ont d’ailleurs déjà commencé à le faire.

            Ceci conduira bien entendu à une scission du mouvement entre ceux qui ’’dialoguent’’ et les ’’radicaux’’ que les médias présenteront comme des irresponsables.

            En 1968, à la veille des vacances, le pouvoir gaulliste a fait croire aux Français qu’ils ne pourraient pas partir en Espagne à cause d’un blocage des raffineries. Le retournement de l’opinion a été instantané. Les législatives des 23 et 30 juin 1968 ont donné à De Gaulle une ’’chambre introuvable’’.


            • math math 9 décembre 08:33

              bof..les mecs en black qui chargent gagnent autant par mois que les gilets jaunes..mais abrutis par la bière et les médocs tapent comme des cons sur les pauvres !

              Leur connerie n’à plus de limite...


              • zygzornifle zygzornifle 9 décembre 09:01

                On verra le nombre de voitures cramées pour le jour de l’an , c’est la fête des concessionnaires ....


                • Pere Plexe Pere Plexe 10 décembre 10:30

                  @zygzornifle
                  La mise a la casse prématuré de voiture serait bon pour la planète selon nos savants.
                  Ceux qui les crament ont sans doute des motivations écologiques.


                • Raymond75 9 décembre 09:11

                  La France des ’sans dents’ et des ’gens qui ne sont rien’ se sont rappelés à l’attention des élites qui nous dirigent, et nous enfument avec le sociétal faute d’être capables de gérer le social ...

                  Mais ce mouvement devra bien un jour se structurer et élire des représentants, et proposer un cahier de ’doléances’ qui forme consensus, sinon il sera récupéré par les uns et les autres, après que l’on ait jeté quelques bonbons au ’peuple souverain’.


                  • Tall Tall 9 décembre 09:27

                    Il reste un espoir quand même pour un retour à peu + de justice financière.

                    C’est que le jeune arrogant qui est au pouvoir aille un pont trop loin par suffisance.

                    Ce genre de mec a très difficile à mesurer la force inertielle de certaines choses.

                    La sociologie révolutionnaire c’est comme le réchauffement climatique : quand ils réalisent enfin que ... c’est déjà trop tard.


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 décembre 12:20

                      @Tall
                      Il est allé trop loin hier déjà


                    • Julien Esquié Julien Esquié 9 décembre 12:38

                      @Amaury Grandgil

                      Qui est allé trop loin ? En quoi ?


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 décembre 12:50

                      @Julien Esquié
                      152 gamins arrêtés à Mantes comme des terroristes
                      1000 interpellations hier dont une bonne partie de « préventives » ça vous choque pas ?


                    • Julien Esquié Julien Esquié 9 décembre 14:05

                      Ce qui me choque, c’est la comparaison.

                      Pour ce qui est des terroristes, ils ont en général des armes de guerre. On commence donc par se planquer. On essaie ensuite de les capturer, mais, quand ne peut pas, on les abat.

                      C’est donc ce qui s’est produit à Mantes-la-Jolie ?

                      Mais, au fait, qui a été blessé, parmi ces « gamins » ? Qui a été mis en examen ? Qui passera au tribunal ? Qui sera condamné aux travaux forcés ?

                      On n’aura, hier, interpellé que 1000 personnes. On ne pouvait pas interpeller tous ceux qui contrevenaient à la loi !

                      On l’aura compris : les policiers se sont comportés comme aux pires heures de notre histoire. On est allé jusqu’à empêcher des citoyens on ne peut plus pacifiques de manifester avec des boules de pétanque, des marteaux, et choses de ce genre.

                      C’est une honte.


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 décembre 08:26

                      @Julien Esquié
                      Que 1000 personnes ? 1173
                      C’est une vraie honte pour ce pays.
                      Cela montre un pouvoir aux abois.
                      Je ne parle même pas des arrestations « préventives ».


                    • Julien Esquié Julien Esquié 10 décembre 18:25

                      @Amaury Grandgil

                      Il faut croire que, pour vous, le sang n’a pas suffisamment coulé. On n’a pas embastillé ces gens. Il aurait mieux valu, je suppose, les laisser balancer leurs boules de pétanque, leurs marteaux, etc., sur les forces de l’ordre ?


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 décembre 20:30

                      @Julien Esquié
                      qu’ils s’insurgent contre un pouvoir libéral libertaire me va très bien


                    • Julien Esquié Julien Esquié 10 décembre 22:50

                      @Amaury Grandgil

                      Ce pouvoir n’est absolument pas libéral. J’ose même dire que, pour un libéral conséquent, la politique menée par E. Macron est quasi-socialiste.


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 décembre 08:44

                      @Julien Esquié
                      Alors là vous ètes franchement drôle


                    • Julien Esquié Julien Esquié 11 décembre 13:07

                      @Amaury Grandgil

                      https://www.amazon.fr/lib%C3%A9ralisme-contemporain-Maurice-Flamant/dp/2130451594/ref=sr_1_3 ?ie=UTF8&qid=1544530025&sr=8-3&keywords=que+sag-¬je+liberalisme


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 décembre 18:15

                      @Julien Esquié

                      Oui la France c’est la Corée du Nord elle est bien bonne


                    • Julien Esquié Julien Esquié 12 décembre 06:33

                      @Amaury Grandgil

                      Il faut vous documenter. Gratuité scolaire, quasi-gratuité universitaire, protection sociale, pensions, etc. Sans oublier le paritarisme. Une petite comparaison avec les États-Unis serait éloquente. Je ne prends pas la peine de détailler : cf. Google.

                      Le taux d’imposition français est le deuxième du monde. Il est d’ailleurs presque le double de ce qu’il est aux États-Unis.

                      Je vous invite à lire un peu les libéraux. Il ne s’agit certes pas d’une lecture passionnante. C’est même assommant. Mais cela pourrait vous éviter d’écrire des sottises, et de vous auto-persuader que notre société serait quelque chose comme le pire des mondes libéraux.

                      A vous lire, je ne peux pas m’empêcher de penser à F. Lordon. Voici un économiste qui n’a que le libéralisme à la bouche. Macron est, selon les cas, un néo-libéral (il existerait un libéralisme ancien, celui d’A. Smith, qui aurait ses vertus), ou un ultra-libéral.

                      Quand il a signé telle ou telle tirade anti-libérale, destinée au Monde diplomatique ou autre, F. Lordon, dont le traitement est versé par l’état (le dit traitement, comme pour tout chercheur au CNRS, n’est pas extraordinaire, d’où, j’imagine, cette propension du chercheur à cracher sur la main qui le nourrit), va voir son médecin, pour une visite de contrôle, et ne paie pas ; un peu plus tard, il passe prendre ses nouvelles lunettes, dont les verres ont été presque intégralement à la charge de sa mutuelle ; il va enfin chercher ses enfants à l’école publique.

                      La journée sera passée très vite.

                      Il a peut-être encore un peu de temps pour écrire un article destiné, celui-ci, à la presse militante qui, on ne sait pourquoi, n’a pas encore été interdite dans le but de démontrer que nous vivons courbés, cachés, traqués, dans une société policière.

                      Les CRS qui de toute éternité seront des SS n’ont-ils pas matraqué à tour de bras les vaillants petits soldats de la lutte des classes ?

                      N’ont-ils pas procédé à des arrestations arbitraires ?

                      N’ont-ils pas, dès vendredi soir, parqué aux alentours de la capitale de paisibles aspirants à la manifestation ?

                      N’ont-ils pas aligné contre un mur, à genoux, les mains derrière la tête, 150 élèves qui sortaient dans le calme de leur établissement, pour ensuite les abattre d’une balle dans la tempe ?

                      https://www.causeur.fr/lyceens-mantes-la-jolie-police-video-156935

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès