• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La fin de l’innocence

La fin de l’innocence

Après tes grandes vacances …

La cloche a sonné, tu fais partie des grands, ceux de CM2 qui ont salué une dernière fois la maîtresse. Tu as pris ton cartable pour franchir définitivement la porte de l’école primaire. Tu ne savais pas encore que c’est un tournant dans ton existence comme le fut le premier jour à l’école maternelle. Après les grandes vacances, un autre monde s’ouvre à toi, un monde bien plus impitoyable que les adultes veulent bien le reconnaître.

Adieu le groupe de camarades avec lesquels tu as passé plus de sept longues années. En septembre, la belle équipe sera fractionnée, dispersée, dissoute dans un plus vaste ensemble avec des enfants venus d’ailleurs, des inconnus qui bientôt deviendront les nouveaux compagnons. C’est une part de la naïveté qui s’effondre alors, il faudra conquérir ces nouveaux amis sur des bases toutes différentes, prouver que tu es à la mode, au fait des dernières émissions, des vedettes du moment, que tu as la tenue qui convient dans cette terrifiante machine à formater le consommateur futur.

Adieu les horaires uniques, fixes, incontournables. Tu vas découvrir et parfois t'engouffrer dans un univers de permissivité. Ce sera pour toi l’occasion de profiter d’une liberté qui peut vite devenir un piège. Un professeur absent, un cours qui saute et c’est la porte ouverte à l’escapade. Sauras-tu rester raisonnable ? Pourras-tu profiter de cela sans en abuser ? Là sera sans doute le premier enjeu de ce changement.

C’est ainsi que tu vas découvrir la fragmentation du temps. Il convient de t’apprendre ainsi qu’à tes camarades, à courir après le temps, à découper en tranches tes activités, à ne plus avoir le plaisir ou simplement le confort de prendre ton temps, d’aller à ton rythme. Tu découvriras bien avant que temps ne se transforme en argent pour toi, qu’il te sera d’abord compté et mesuré.

Tu auras surtout autant de professeurs que de matières différentes. De grands spécialistes, bardés de diplômes qu’il t’appartiendra, paradoxalement, de ne plus jamais appeler « Maître ! ». Ils n’auront qu’une vision parcellaire de ce que tu es. Tu t’habitueras à être résumé à une moyenne , quelques notes et parfois quelques mots sur un carnet. Tu seras désormais ce que tu vaux et non plus la richesse d’une personnalité complexe.

La plus terrible nouveauté, la plus parfaite initiation à ta vie d’adulte résidera dans cette étrange document qui sera désormais ton fidèle compagnon. Véritable passeport scolaire, il constituera la fiche anthropométrique de ton séjour en ce lieu de liberté surveillée. Le carnet de correspondance devra te suivre en tous lieux lors de ces quatre années d’initiation à la vie d’adulte sous contrôle permanent. Gare à toi si tu l’oublies, l’égares et pire que tout encore, le perds. Tu seras châtiée à la mesure de cet effroyable crime.

Tu rêves d’un chemin semé de roses. Le collège est tout au contraire parsemé d’épines et de pièges, de travers et de mauvaises surprises. C’en est fini du temps de l’insouciance et de l’enfance. Sois la bienvenue dans ce curieux environnement, réglementé dont toutes les étapes sont scandées par une affreuse sonnerie. C’est à une plongée dans un monde hostile, impitoyable parfois, toujours régi par un règlement qui n’a d’autre but que d’être contourné, détourné, transgressé.

En cela et en bien d’autres caractéristiques que tu auras la surprise de découvrir progressivement, tu quittes vraiment le temps béni de l’enfance pour le premier véritable et redoutable formatage, conditionnement à ton futur statut de sujet obéissant, courbé et pressurisé. Alors, avant de te fabriquer une carapace, profite pleinement de tes vacances, c’est bien là, l’ultime refuge pour la naïveté, le rêve et l’insouciance. Ne crois pas un traître mot des jérémiades de ce vieux monsieur, il te sera bien temps d’ouvrir les yeux sur cette vallée de larmes.

Préventivement tien.

Documents joints à cet article

La fin de l'innocence

Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Quand les enfants jouent, généralement, ils ont l’air très sérieux. Je me souviens à quatre ans avoir reçu un petit fer à repasser de couleur bleue. Et très fière, je mis mon mouchoir mouillé dans une pochette en plastic. Ce jour là, fut traumatique : le plastic troué, le fer encrassé et le mouchoir jauni. Je culpabilisais à mort. Zut, je ne serai jamais une bonne femme au foyer comme dans le livre de recette de Tante LEA (je l’ai toujours, on savait comment faire des gaufres en ce temps là,...). Mais il fallait bien grandir et les traces de crayon sur le mur montaient,...et plus je grandissais, plus je m’apercevais que les adultes rapetissaient et me semblaient de grands enfants. Franchement, mettre une ficelle autour de ma dent et ouvrir une porte pour la faire tomber...Quel enfantillage,...https://www.youtube.com/watch?v=-ekwj6UApPI. Les montres ne veulent pas de moi. Je suis magnétique,...elles se détraquent,...


    • arioul arioul 8 juillet 09:57

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Continues à t’enfoncer Mélu. Mais de grace épargnes nous tes délires.


    • @arioul

      Plus je m’enfonce, plus mon carnet d épargne grimpe. Que du bénef,...

    • armand 7 juillet 17:40

      Merci, rien que la photo m’évoque tant de choses... bon week-end


      • C'est Nabum C’est Nabum 7 juillet 18:45

        @armand


        Avec plaisir

      • Le stress en 1999. Un jour, comme une somnambule, je me lève, petit-déjeune, roule dans ma vieille Renault pour me rendre Boulevard de l’ABATTOIR (déjà, le nom,...), l’école où je travaille. Inquiétante étrangeté, on entend les oiseaux, les rues sont désertes, j’avance sans problème. Arrivée devant la porte, je m’apprête à faire le code. Merde, on est dimanche,....


        • Self con troll Self con troll 7 juillet 18:02

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Je te suivais, tu avais détraqué ma montre au passage, il fallait que tu remettes ma pendule à l’heure, et soudain ...




            • juluch juluch 7 juillet 19:31

              La 6eme !!


              Quand on est au CM2 est les plus grands, au collège on est les plus petit jusqu’à la troisieme.... smiley

              Pitin que ça passe vite !!  smiley

              profitez en bien les minots !!!

              • DkleinePrinz DkleinePrinz 7 juillet 19:39
                @juluch

                après la claque systématique

                la réponse du marronnier au marronnier

                ce qu’il reste « d’expression » sur les articles du grand homme...

                la censure, c’est aussi une perte de diversité et de qualité !

                mais il m’effacera aussi !

              • C'est Nabum C’est Nabum 8 juillet 19:42
                @DkleinePrinz

                N grand ni censeur

                J’espère simplement un comportement courtois et des commentaires adéquats

              • C'est Nabum C’est Nabum 8 juillet 19:42
                @juluch

                En sixième certains en bavent vraiment

                Dans la vie aussi des adultes trinquent

              • Certaines personnes aiment être admirées, starisées et d’autres détestées. Raison pour laquelle les femmes (je ne sais ce qu’il en est des hommes, mais cela doit être à peu près identique), aiment leur compagne ou compagnon : pour leurs défauts. Ils ont cet avantage d’accrocher, de retenir l’amour. Tout le contraire de la peau lisse ou du bel éphèbe. 


                • EH oui, cette pilule achetée (ORTHO-NOVUM) en 1972 au Centre NORMAN BETHUNE !! (Robert de BAR et Jeanne de Béthune. Pas du genre à avaler des couleuvres,....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 juillet 19:41
                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Avec vous, ce sont les vipères qui risquent d’être avalées

                  • @C’est Nabum


                    Surtout le VIT MERE.

                  • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 19:23
                    la fin du primaire a été pour moi la fin de tout et le début de tout ...
                    rentré au CP à 3 ans 1/2 (si,si) sur dérogation de l’inspecteur d’académie (harcelé par ma mère) j’ai redoublé le CE1 bien que 1er exæquo ... incompréhension totale ... et en 6eme j’ai trouvé sur ma route un fils de prof, grosse tête, qui a eu d’ailleurs plus tard 20/20 au bac ... et j’ai fini 1er accessit ...
                    je n’étais plus le meilleur ... je me suis tourné vers le sport et les filles ... quel bonheur ... j’ai failli être une grosse tête et je ne suis qu’un gros con ... soupir de soulagement smiley

                    • C'est Nabum C’est Nabum 8 juillet 19:40
                      @nono le simplet

                      Gros con je le fus, depuis j’ai maigri

                    • DkleinePrinz DkleinePrinz 8 juillet 19:27
                      Alors C’est Nabum...

                      pensez vous que le blocage des commentateurs sur Agoravox et la suppression des commentaires sur Overblog soient à la hauteur de votre statut de bonimenteur libre !!!???

                      • C'est Nabum C’est Nabum 8 juillet 19:40
                        @DkleinePrinz

                        Monsieur votre harcèlement est indigne et votre liberté d’expression doit s’accompagner d’un comportement acceptable


                      • DkleinePrinz DkleinePrinz 8 juillet 20:18

                        @C’est Nabum


                        Le seul comportement acceptable est celui de l’auteur qui ne bloque pas la critique... rien d’indigne à le souligner 

                      • @DkleinePrinz


                        Des auteurs prennent le temps d’écrire un article. ILS MERITENT AVANT TOUT LE RESPECT. Etre taxée de démente, de Rombière, si j’écrivais un article : j’éjecte. Dans une classe un élève qui ne respecte pas le prof recevait des : mauvais points en conduite ou même était prié de sortir de la classe . J’ai aussi traité Reysen de crapule. Il accepte, c’est son choix,....

                      •  C BARRATIER C BARRATIER 8 juillet 21:39

                        Le saut se fait en 5 ème, En 6 ème, ils sont encore petits et les professeurs dédiés essaient de créer une transition douce. Les problèmes de l’adolescence ne se manifestent pas encore.
                        Mais ils vont qua,d même ressentit de grosses différences entre eux, surtout s’ils ne brillent dans aucune matière. Les retards scolaires de l’école élémentaire risquent de s’accentuer. En primaire, on n’a pas pris le temps de la remédiation du fait de la concentration des heyres de cours en peu de jours. Champions comme « béneficaires » de vacances scolaires plus longues et nombreuse que partout en Europe, ils vont continuer nombreux à être les champions de l’échec.
                        Je ne suis pas d’accord avec BLANQUER qui ’a p u faire qu’un replâtrage.

                        En table des news mon point de vue

                        Ecole,projets reforme Blanquer examen critique http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=296

                        • Relire : 

                          L’entrée dans la vie : essai sur l’inachèvement de l’homme
                          Livre de Georges Lapassade

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès