• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La foule qui décide qui doit vivre ou mourir

La foule qui décide qui doit vivre ou mourir

Je déteste la foule.

Enfant la foule était une forêt de jambes d'adultes ne faisant pas attention aux petits enfants, se déplaçant dans un sens puis dans l'autre sans regarder autour de soi. Ne voyant pas de l’œil gauche la foule m'est physiquement inconfortable. Je me cognais aux autres sans le vouloir. Et puis j'ai trouvé mes « stratégies » pour me protéger. Je songe aussi ces grandes personnes qui s'arrêtaient pour dévisager sans vergogne ce gosse « avec les yeux bizarre »...

 

La foule est toujours pour moi un fléau de l'esprit humain. Je hais cet instinct grégaire qui peut pousser des citoyens apparemment équilibrés aux pires des violences, à scander les morts d'ordre les plus cons, cet instinct grégaire entraînant les gens à se perdre et s'égarer juste parce qu'ils ont eu peur de sortir du rang, préférant hurler avec les loups que d'être libres. C'est parfois à mourir de rire, jaune, comme cette foule de voyageurs que je vis s'engouffrer dans un tunnel que je savais sans issue pour trouver une sortie gare saint Lazare.

 

Sans doute y errent-ils encore maintenant ?

Il paraît que c'est une caractéristique des « anars de droite » purs et durs ce dégoût de la foule de « l'épaisse sottise démocratique »...

 

Je ne reviendrai pas sur l'affaire Vincent Lambert, suffisamment douloureuse pour exprimer encore une opinion ici alors que je ne suis pas partie prenante, alors que je n'ai pas tous les tenants et aboutissants en main. C'est toujours complexe, et il est malgré tout délicat d'être trop péremptoire, de condamner l'un et absoudre l'autre. Personne n'est tout blanc ou tout noir, il existe dans le fond de l'âme humaine une infinité de gris. Ce qui est effrayant quand on les lit la quantité d'articles écrits dessus, ce sont les réactions des gens, leurs commentaires absolument effrayants de sottise satisfaite, ne réfléchissant pas une seconde aux conséquences de leurs paroles.

 

Beaucoup semble croire avoir la faculté de décider de qui doit vivre ou mourir. Ils savent, ils en sont certains. Vincent doit mourir. Ses parents sont de très mauvais parents que certains verraient bien euthanasiés également. Mais qui sont ces gens qui se parent d'une telle autorité morale pour émettre des jugements d'une telle dureté, d'un tel manque d'empathie et d'altérité ? Ce qui m'effraie quand je les lis est de savoir que ces gens ont le droit de vote, et donc d'influer sur la vie publique. J'ose espérer qu'aucun parmi eux n’accédera jamais à des responsabilités, ne disposera pas de pouvoir quel qu'il soit.

 

Toujours quand on les pousse un peu dans leurs retranchements on comprend finalement que ce qui choque les gens est que notre société prenne en charge les plus faibles, les plus démunis, il faudrait que ce soit les parents qui supportent seuls la charge de garder en vie leur fils...

 

Tous ces bonn'gens, comme dans la chanson de Brassens (« la mauvaise réputation ») n'aiment pas que l'on suive « une autre route qu'eux ». Et ils s'arrogent donc le droit de vie ou de mort sur leurs semblables. Les mêmes quand on évoque avec eux l'eugénisme des régimes totalitaires, comme le nazisme, ou les staliniens, poussent les hauts cris, s'indignent vertueusement. Le darwinisme social c'est horrible, mais dans les livres d'histoire. Confrontés à celui de notre époque, à un eugénisme d'une férocité n'ayant rien à envier aux dictateurs du début du XXème siècle ils acquiescent, ne voient pas le problème, se récrient, raillent en évoquant les fameux « points Godwin ».

 

Mon petit doigt m'a dit que placés dans les mêmes circonstances ils seront beaucoup moins durs, beaucoup moins péremptoires....

C'est ce qui est arrivé à un promoteur de la loi Léonetti il y a quelques années. Proches de la mort, les médecins lui suggérèrent de faire ce qu'il préconisait pour les autres, à savoir l'aider à mourir dans la dignité. Ils n'avaient pas compris que le personnage parlait pour les AUTRES, que lui évidemment c'était pas pareil, il tenait à sa vie...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • Traroth Traroth 10 juillet 14:56

    Votre article fait un amalgame entre une véritable foule, c’est à dire un groupe de personnes très nombreuses, qui a effectivement des dynamiques particulières et parfois dangereuses qui ont déjà été étudiées par la science, et une foule au sens figuré, c’est à dire la manière indifférenciée dont chacun d’entre nous considère l’ensemble des êtres humains qu’il ne connait pas.

    Cette deuxième foule n’existe que dans votre tête. Chercher à analyser le comportement de personnes avec cet outil est une illusion.

    Dans cet article, vous utilisez cette illusion dans un but de manipulation pour essayer de discréditer ceux qui n’ont pas le même avis que vous sur la question de la fin de vie de Vincent Lambert. C’est très malhonnête.


    • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 15:11

      @Traroth
      Tous les connauds devant leurs tv, ou, dans leurs partis, pour vous épingler de façon sûre, ne sont pas la proie de phénomène de foules.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:12

      @Traroth
      Je suis toujours fasciné par votre capacité à faire de la psy à distance. Vous ètes de ceux donc prétendant sonder les reins et les coeurs et juger et condamner sans aucun problème de conscience.
      Quant à mon avis sur Vincent Lambert figurez vous que je n’en ai pas de si péremptoire que le vôtre, décider qu’il doit vivre ou mourir je n’en ai pas l’autorité, et encore moins le pouvoir. Vous si visiblement...
      Et pourtant je suis certain que l’eugénisme totalitaire vous fait horreur...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:12

      @The False Mirror
      ils sont la proie de leurs instincts grégaires, sont une foule virtuelle


    • Traroth Traroth 10 juillet 15:24

      @Amaury Grandgil
      Vous déformez totalement ce que j’ai écrit. Il ne s’agit pas de faire le psy, mais d’analyser ce que vous avez écrit. Vous parlez de votre détestation de la foule, mais de foule, il n’est point question par la suite. Ne vous en déplaise, les gens qui ne sont pas du même avis que vous (et vous avez visiblement un avis sur la question, qui apparaît de manière limpide à chaque fois que vous vous exprimez sur le sujet, même dans ce dernier commentaire. Dans l’article, vous défendez ses parents, vous condamnez ceux qui pensent qu’il faut enfin laisser mourir Vincent Lambert : c’est parfaitement, totalement, incontestablement limpide !) en sont pas une foule. Vous les qualifiez de cette manière pour les dévaloriser, c’est tout.

      « Et pourtant je suis certain que l’eugénisme totalitaire vous fait horreur... » : Je comprends que vous fassiez l’économie de la démonstration du signe d’égalité que vous mettez entre les deux idées, tant elles n’ont rien à voir.

      Tiens, une autre tentative de manipulation vraiment maladroite relevée dans votre article : « Je ne reviendrai pas sur l’affaire Vincent Lambert », alors que l’article ne parle que de ça ! Ça pourrait faire sourire si le sujet n’était pas si dramatique...


    • Traroth Traroth 10 juillet 15:26

      @Amaury Grandgil
      Et votre histoire de foule virtuelle n’est que le reflet de votre mépris du peuple. Ça n’existe pas, une foule virtuelle. L’instinct grégaire à distance, vous faites de l’humour sans vous en rendre compte ! Il n’y a pas de foule virtuelle, pas plus qu’« individu moyen » ou d’« individu normal ». Il n’y a que des personnes que vous ne connaissez peut-être pas, ce qui vous empêche d’appréhender leurs particularités. Et elles en ont. Toutes !


    • Traroth Traroth 10 juillet 15:30

      @Amaury Grandgil
      Au passage, je me demande ce qui vous permet d’avoir autant de mépris pour vos congénères. Vous ne devez pas vraiment vous prendre pour de la merde...

      Contre quelle maladie avez-vous trouvé un remède ? Quelle oeuvre immortelle avez-vous créé ? Quelle idée révolutionnaire avez-vous émis ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:31

      @Traroth
      oh mais si l’instinct grégaire virtuel ça existe, il suffit de voir comme la meute bien pensante se précipite ici dés que l’on contredit sa bonne parole. J’ai le mépris de la meute, le mépris de la horde, du groupe, du troupeau en effet.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:34

      @Traroth
      je suis un peu comme Audiard après qu’il ait vu une jeune femme se faire tuer à coups de pavé par des résistants tout frais du jour...Ce qui lui a fait dire que la majorité des gens ne vaut rien.
      Je pense en effet que la plupart des gens ne vaut pas grand chose, ce qui rend les personnes de qualité d’autant plus rares et précieuses. Il y en a. Des personnes véritablement « humaines ».


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:37

      @Traroth
      ça vous emmerde hein que finalement vous pensiez comme un nazi ou un stalinien sur l’eugénisme je sais. Mais c’est une réalité.
      Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Vous n’analysez pas ce que j’écris, vous croyez en déduire de la psy donc à distance. Vous guérissez aussi les cors aux pieds à distance ?


    • Traroth Traroth 10 juillet 15:55

      @Amaury Grandgil
      Il ne suffit pas de répéter les mêmes conneries en boucle pour qu’elles cessent d’être des conneries, mon pauvre...

      Voir de l’eugénisme dans le fait de laisser mourir quelqu’un qui en a exprimé la volonté préalablement, dont la vie n’est plus que souffrance, qui n’a aucune perspective d’amélioration de son état et qui a même eu des gestes d’opposition aux soins quand son état le permettait encore, en accord avec ses véritables proches (sa femme qui vient le voir tous les jours, là où ses intégristes de parents, avec lesquels il avait coupé les ponts depuis longtemps au moment de son accident, ne viennent le voir que rarement), c’est à la fois malhonnête et inhumain.

      Quant à vos histoires de psy à distance, je ne comprends même pas de quoi vous parlez. Les déductions logiques, ça marche, vous devriez essayer !


    • Traroth Traroth 10 juillet 15:59

      @Amaury Grandgil
      Et je réitère ma question : qu’est-ce qui vous permet de penser que vous valez tellement plus que « la plupart des gens » ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:01

      @Traroth
      J’aime bien les gens comme vous tellement confits dans leurs certitudes, ils n’ont jamais eu entre les mains le dossier de Vincent Lambert mais attention ! ils savent ce qu’il faut faire en se basant sur des on dits, des cadors on vous dit !
      Vous n’avez pour seul contre argumentaire que des attaques ad hominem ce qui intellectuellement est plus que faiblard, c’est ça ce que j’appelle la psy à distance...
      Et euthanasier les faibles, les handicapés même sur la base d’un pseudo consentement c’est de l’eugénisme, un fait juste objectif...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:03

      @Traroth
      Décidément vous ètes en état de grande carence intellectuelle, je ne me considère pas du tout comme mieux que les autres, je fais partie de la même humanité. Je suis juste lucide.
      Encore très faiblardes vos réponses sur le plan de la réflexion


    • Traroth Traroth 10 juillet 16:06

      Pour aller encore plus loin concernant la fin de vie : pour moi, le suicide est l’ultime liberté, la liberté de ne pas laisser une maladie quelconque me ronger peu à peu et décider à ma place du moment de tirer ma révérence. J’espère, sans le savoir, que le moment venu, j’aurais le courage de m’en servir si j’arrive dans une situation qui ne laisse plus d’échappatoire. Mais que faire quand on ne peut plus, physiquement, en finir soi-même ? Quand on est à la merci de gens comme l’auteur de cet article ou comme les parents de Vincent Lambert, qui se feront un devoir de vous contraindre de boire le calice jusqu’à la lie ? C’est une question que chacun devrait se poser...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:09

      @Traroth
      Quelle purée intellectuelle !
      On espère que ce genre d’individus qui donc veut décréter qui peut vivre ou mourir n’arrivera jamais à quelque forme de pouvoir que ce soit...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:12

      @Traroth
      Fascinant votre réponse, donc si je vous suis, à la moindre souffrance, à la moindre difficulté, à la moindre peine un peu trop difficile on doit pouvoir se flinguer ? Surtout ne pas lui faire face ?
      Que voilà une façon de voir les choses disons originale.


    • astus astus 10 juillet 16:12

      @Amaury Grandgil

      Bonjour,
      La foule n’a en réalité rien a voir dans cette situation puisqu’il ne s’agit que de l’épilogue d’une succession de décisions rendues par la justice légale. Celle-ci a d’ailleurs été sollicitée uniquement par les parents de Vincent Lambert. Et Jean Leonetti, le créateur de la loi qui porte son nom, a reconnu dans l’express du 3 juillet que les médecins qui ont arrêté les traitements « ont médicalement, légalement et juridiquement raison ». La foule irrationnelle décrite par Gustave Le Bon dans son livre de 1895 intitulé « Psychologie des foules » n’a donc aucun rapport avec cette situation. Idem pour "La foule solitaire de David Riesman.

      Cdlt.


    • Traroth Traroth 10 juillet 16:13

      @Amaury Grandgil
      Je serais coupable d’attaques ad-hominem ? Ah bon ? Où ???

      « je ne me considère pas du tout comme mieux que les autres » et juste avant, le type nous explique son mépris pour « la plupart des gens » ! smiley

      Il faut vraiment vous expliquer la relation entre sentiment de supériorité et mépris des autres ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:16

      @Traroth
      très franchement à vous lire ici, j’entends mon petit neveu de cinq ans, il a le même genre de raisonnement.
      Diogène ? Un prétentieux ! Jonathan Swift ? Un prétentieux ! Céline ? Un vaniteux !
      attention hein, je ne prétends pas avoir leur talent mais j’essaie de suivre votre « raisonnement »...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:17

      @astus
      si vous vous étiez donné la peine de me lire vous auriez vu que je parle ici des réactions à l’affaire Lambert en ligne, de la foule de commentateurs croyant donc qu’ils peuvent décider qui peut vivre ou mourir 


    • Traroth Traroth 10 juillet 16:18

      @Amaury Grandgil
      « si je vous suis, à la moindre souffrance, à la moindre difficulté, à la moindre peine un peu trop difficile on doit pouvoir se flinguer ? »

      Si c’est vraiment ce que vous avez compris de mon commentaire, nous n’allons pas pouvoir continuer à discuter. Savoir lire est un présupposé.

      A moins que vous ne considériez un cancer généralisé, une maladie d’Alzheimer avancée ou un sclérose en plaque au stade terminal comme une petite souffrance, une petite difficulté, une petite peine ? Vous êtes sans doute plus jeune que je ne le pensais. Quand on a eu le temps de voir souffrir, puis mourir des proches, je pense que l’avis sur ce genre de question change. Et on a toute la vie pour ça...


    • foufouille foufouille 10 juillet 16:19

      @Traroth
      faudrait savoir car soit il est dans un état végétatif ou proche et ne peut s’exprimer ni ressentir de souffrance soit il peut souffrir et donc s’exprimer.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:21

      @Traroth
      Pauvre con, 
      excusez moi mais je ne vois que ça comme réponse.
      Je souffre de deux affections chroniques handicapantes.
      A vous lire il faudrait donc que je me flingue de suite ? quelle bêtise !
      Je préfère vivre et que ce ne soit pas la souffrance qui gagne la partie.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:22

      @foufouille
      il peut souffrir et s’exprimer, ça a déjà été montré plusieurs fois


    • foufouille foufouille 10 juillet 16:24

      @Traroth
      la loi te demande de faire une déclaration écrite dans ce cas.
      ce n’était pas son cas et un infirmier sait à quoi ressemble le grand handicap.
      libre à toi de crever au lieu d’avoir une chance de guérison.
      la douleur se soigne dans la plupart des cas, le coma existe pour les autres cas.
      est ce qu’une simple colostomie te fais peur ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:24

      @Traroth
      Pauvre con,
      j’ai un proche très malade dépendant des machines de son hopital.
      Trois dyalises par semaine à 45 ans...
      Il faudrait donc qu’il se flingue lui aussi ?
      Il préfère vivre et ne pas laisser la souffrance tout envahir et pourtant dieu sait si il souffre.
      Vous manquez particulièrement d’empathie


    • foufouille foufouille 10 juillet 16:28

      @Amaury Grandgil
      non il est juste au dessus de végétatif avec quelques réactions de temps en temps.
      c’est certain que l’absence de soins n’aide pas vraiment.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:30

      @foufouille
      il n’y a pas de soins au sens strict, il est nourri et hydraté par sonde, et lavé comme un malade impotent, mais il a des réactions, qui d’ailleurs ont été mesurées sur appareils


    • foufouille foufouille 10 juillet 16:43

      @Amaury Grandgil
      par soin, kiné et autre stimuli adapté à son état comme la musicothérapie.
      j’ai lu qu’il en état pauci relationnel et pas plus. il ne peut s’exprimer avec des battements de paupières.


    • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 17:21

      @Amaury Grandgil
      …/… la tv, les partis …/… cf fanatisme.
      « ils sont la proie de leurs instincts grégaires, sont une foule virtuelle »

      L’ensemble de biais de confirmation crée les groupes ; l’appartenance engendre un excès plus ou moins exponentiel, plus ou moins suivi. Je me demande bien ce qui est virtuel là-dedans.

      La pensée qui en découle serait sans effet ?

      Cette fois-ci, sans raillerie aucune, non concrétisée par des actes — puisque impuissante —, cette pensée tend vers le débat sur le sexe des anges.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:30

      @The False Mirror

      Auquel vous participez par ce commentaire smiley


    • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 17:50

      @Amaury Grandgil
      Tout à fait !
      C’est le feuilleton de l’été, le petit Grégory, l’affaire Dominici…

      Ce n’est pas moi, qui ait introduit virtuel : Sans effet.


    • Traroth Traroth 10 juillet 17:54

      @Amaury Grandgil
      Donc vous souffrez de multiples pathologies et en plus vous avez un proche très malade aussi. Je compatis sincèrement à tous ces malheurs, mais je ne vois pas en quoi j’aurais dit quoi que ce soit dont je devrais avoir honte dans ce contexte. Vous essayez de faire du pathos à bon compte, et ce n’est vraiment pas glorieux...

      En plus, vous jouez sur ce pathos pour déformer mes propos en espérant que ça ne se remarque pas (je n’ai jamais dit qu’une personne dialysée devait être euthanasiée, et encore moins contre sa volonté). Vous enchaînez les techniques de manipulation, comme les multiples strawman, ici, et c’est vraiment répugnant. Vous devriez vraiment avoir honte.

      Pas la peine de me répondre, je crois avoir suffisamment fait la démonstration du niveau d’abjection que vous atteignez, et discuter avec les gens qui manient aussi facilement l’insulte quand ils ne savent plus quoi dire, ça me débecte.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:55

      @The False Mirror
      Vous n’avez pas tort, c’est tout un storytelling


    • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 18:18

      @Amaury Grandgil
      « c’est tout un storytelling »
      …Très formateur sur ce que les institutions désirent de nous en terme de fin de vie.
      En terme informatique, c’est une fonction void, qui n’a pas de valeur de retour… Pas de consultations, une acceptation pour certains, un diktat pour les autres…

      Cela, dans d’autres langages est appelé PROCEDURE.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 18:28

      @Traroth
      vous n’assumez pas ce que vous écrivez, quand ce sera le cas, on en reparle 


    • Traroth Traroth 10 juillet 19:01

      @Amaury Grandgil
      Vu.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 19:07

      @The False Mirror
      ce qu’ils désirent c’est un être humain « fonctionnel », sans plus de libre arbitre ni de conscience, un être humain qui devienne un bien, une chose, de la barbaque, marchandisé


    • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 19:57

      @Amaury Grandgil
      Sous couvert d’endoctrinement…

      Si t’es pas endoctriné : t’es pas fonctionnel ! 


    • Positronique 10 juillet 21:14

      @Traroth
      Amaury a raison sur un point au moins , tu n’es qu’un pauvre con , sur de toi , je te souhaites de te choper une belle saloperie grave , on verra ta réaction . Sale petit coco infâme.


    • Jelena Jelena 10 juillet 21:44

      @Positronique >> je te souhaites de te choper une belle saloperie grave

      Si tu aurais un tant soit peu de fierté, cela fait longtemps que tu aurais réclamé l’euthanasie.


    • Positronique 10 juillet 23:16

      @Jelena
      Si j’aurais su j’aurais pas venu , oh espèce de gourde on écrit « si tu avais  » sale petite vermine Serbe.


    • Traroth Traroth 11 juillet 00:15

      @Positronique
      Les compliments, ça ne marche pas avec moi. smiley

      Je suis ravi de réussir à vous faire sortir aussi facilement de vos gonds. Votre médiocrité est très divertissante. Mais votre manque de savoir-vivre nuit à la sérénité du débat.


    • Armelle Armelle 11 juillet 01:30

      @Amaury Grandgil
      je pense que votre pote serait très heureux de vous entendre le comparer au légume qu’était Lambert.... Bravo !!! tout en finesse le grandgil
      Mon père à subi 28 années de dialyses à raison de trois fois 5 heures par semaine et même si cela perturbait sa vie et le fatiguait énormément, en dehors de ces séances, et bien...IL VIVAIT et n’était pas cloué dans un lit d’hôpital !
      Mais qu’est-ce qu’il nous raconte comme nouvelle ânerie ?!?!!
      Documentez-vous un peu mieux sur cette pathologie avant de prendre en otage votre proche pour coute coute avoir raison. Vous êtes affligeant de bêtise mon pauvre monsieur
      C’est cela vos valeurs chrétiennes ? Allez au diable, il vous attend


    • Garibaldi2 11 juillet 10:56

      @Amaury Grandgil

      Traroth ne fait pas de la psy à distance mais commente votre texte.

      L’eugénisme est pratiqué quotidiennement par notre société, à travers les échographies lors de la grossesse (3 obligatoires lors de la grossesse), la détection de la T21 et autres tests prénataux.

      L’article L2131-1 du Code de la santé publique, énonce que ’’le diagnostic prénatal s’entend des pratiques médicales, y compris l’échographie obstétricale et fœtale, ayant pour but de détecter in utero chez l’embryon ou le fœtus une affection d’une particulière gravité.’’.

      Quant à l’eugénisme nazi, je vous invite à lire où il a trouvé sa source, grâce à cet article Wikipedia très bien documenté et dont les sources sont vérifiables :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nisme_aux_%C3%89tats-Unis

      ’’Les mêmes quand on évoque avec eux l’eugénisme des régimes totalitaires, comme le nazisme, ou les staliniens ...’’

      Je ne savais pas qu’il y avait eu un programme d’eugénisme dans l’ex-URSS, mais si vous avez des sources, merci de les communiquer.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 11:17

      @Garibaldi2
      Lyssenko ça vous dit rien ? Toujours aussi ignare


    • Garibaldi2 11 juillet 11:57

      Amaury Grandgil

      Toujours aussi falsificateur : il n’y a jamais eu de programme d’eugénisme dans l’ex-URSS. Les théories fumeuses de Lyssenko n’ont jamais conduit à cette dérive.


    • François Vesin François Vesin 13 juillet 08:28

      @Amaury Grandgil
      « On espère que ce genre d’individus qui donc veut décréter qui peut vivre ou mourir n’arrivera jamais à quelque forme de pouvoir que ce soit...  »

      « Ce genre d’individu » ne décrète rien !
      Il invite chacun à reprendre le pouvoir sur lui-même et
      dans toute la mesure du possible à être maître de son destin.

      Ne vous soumettez pas à « la foule » de vos peurs et de vos phobies
      comme cette bande de vautour l’a fait avec V. Lambert
      en s’appropriant, par bigoterie / intérêt / lâcheté, un corps sans vie !

      Ce sont ces dégénérés qui ont pris le pouvoir et notre société malade
      qui les a laisses torturer ce corps et torturer son épouse qui était la seule
      habilité à représenter V. Lambert et à décider en son nom !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 juillet 19:27

      @François Vesin
      raisonnement à l’envers


    • Vaietsev 14 juillet 09:09

      @Amaury Grandgil

       « Ce qui m’effraie quand je les lis est de savoir que ces gens ont le droit de vote, et donc d’influer sur la vie publique. J’ose espérer qu’aucun parmi eux n’accédera jamais à des responsabilités, ne disposera pas de pouvoir quel qu’il soit. »

      Ce qui m’effraie ,c’est que ceux qui ont comme seul argument le droit de vote sont de ceux bafouées et bien souvent ,pas tous ,traitées comme des chiens ,par la foule comme tu le dis bien ,cette foule qui se teleporte en voiture ou en marchant ,mais cette foule egalement qui entend tes pensées quelque soit la distance et te fais ehhh quand tu envisages une pensée et y a pris un abonnement jusqu’a une fin de vie si on ne se decidai pas à laché parce qu’on serait amoureux !!
      Considère toi comme privilgié ,Amaury ,au vu de ta dialectique ,tu ne m’a pas trop l’air abimée ,tu as meme l’air d’aller très bien .
      Tu voies ,tu parles de la foule ,alors quelle te laisse la place de t’exprimer ,a coup sur parce qu ’avec toi elle ne crains rien et ,si decidé tu es à changer les choses ,la foule sait elle qu’avec toi elle n’a rien à craindre ,voilà pourquoi estime toi heureux d’avoir accès à l’information sans que personne notamment la foule ne te nuie dans ton quotidien et dans leur futur qui est immonde quand on le vis .

      Moi comme plusieurs j’ai rien demandé ,si ce n’est de rattraper le retard des années scolaires perdues par la faute de la foule jeune et insouciante et pilleuse et surtout comme les femmes infiniment hum hum ;et moi de ce que je vis , je n’ai pas tes mots ni tes neologismes mais je sais etre convaincant si je travaille bien ,or la foule veille cette foule de jeunes insouciants qui se teleporte ,et si tu l’a comprend un jour ,elle te fera comprendre que le choix de l’infiniment c.. est d’usage et que c’est la seul voie possible afin de te mettre une valse ,car nous somme ici ou là pour permettre à toutes ses brigands de jouer dans la vie comme dans un blockbusters,qui plus es là ,ou ici      là encore ses hesitations sur l’article sont aussi de la foule ,celle qui te fais comprendre que costume ou pas ,ce sera toujours plus grand .

      Tu a raison sur la foule ,or elle n’est pas fictive ,elle est comme toi ,or elle à un plus ,elle est né du bon coté de la barrière et elle sans fort ,elle sent la mort ,et elle sent la haine ,celle des faibles ,celle qui pille les amoureux ou leur parasite la conscience si tu es trop attentif ,un peu comme les musulmans car ceux là aussi sont les amies de la foule ,ils ont tellment priés devant leur maussolée ou je ne sais quel batiment ,qu’ils en sont devenues les fayots et les nouveaux amies des blancs ,car dans ce milieu les blancs sont faibles ,voilà pourquoi on n’hésite pas à se mentir pour se faire défendre par ses gens extrèmes de couleur  du start systeme ,qui ne savent pas differencier le bon grain de l’ivraie ,les bons des méchants ,et ensuite et après ,on va nous dire qu’il ya que du lourd qui rentre chez ses zozos.

      Vaietsev 1 ,l’ami de Macron qui ne lui veut que du bien ,lui qui ne se prive pas pour s’appuyer sur les choix d’un citoyen,que ce soit lui ou les anciens ,les chirac sarkozy hollande ,car la foule te voue à vivre et rester seul ,c’est pour le bien de ton pays ,et comme le chantait Balavoine "mes faux pas me colle à la peau ,qui ne sont pas des faux pas ,mais juste une marche pour vivre ou survivre ,enfin , avec ses gens ,y’a pas de discussion possible ,il est preferable comme dans ton article de ne faire que voter et tant qu’a faire voter des conneries ,puisque il est dis il me semble ,qu’à l’avenir on ne mettra que des beaux gosses ou des bombasses comme en italie ,celle qui a seduit berlusconi ,une belle celle là dis .

      Bonne lecture amis parisiens des médias et à bientot dans mon quotidien à me dicter vos loies ,moi qui suis votre fayots ,vous savez le fayot dont vous avez ruiné une vie .

       


    • Massaliote 15 juillet 14:18

      @foufouille
      Vincent ne POUVAIT pas parler mais il n’était pas branché ni sous respirateur. Tétraplégique. Il avait essayé de vocaliser il y a quelques mois mais n’avait AUCUNE rééducation.Ca lui avait refusé, comme de séjourner chez ses parents ou simplement d’être promené par les siens dans le parc de l’hôpital. Avez vous vu « un légume » qui dort la nuit ouvre les yeux le jour, tourne la tête et pleure quand l’équipe médicale lui annonce qu’il va mourir de faim et de soif ?


    • François Vesin François Vesin 16 juillet 16:29

      @Amaury Grandgil
      « raisonnement à l’envers »

      C’est notre civilisation qui est à l’envers
      notre démocrature néolibérale européenne qui s’insinue partout
      notre macronie perverse sans éthique ni vergogne
      qui sape chaque jour davantage jusqu’à nos valeurs les plus chères


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 15:42

      Certains se croyant très perspicaces croient discerner chez moi un mépris du « peuple », je n’ai pas de mépris du « peuple », j’ai un profond mépris de « l’épaisse sottise démocratique » ce n’est pas tout à fait pareil.


      • Traroth Traroth 10 juillet 15:57

        @Amaury Grandgil
        Expliquez-nous donc la différence entre le peuple et « la plupart des gens » dont vous parlez si mal plus haut. Qu’on rigole.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:04

        @Traroth
        quand vous pensez faire de l’esprit répondez au moins dans le sujet, je vous ai déjà répondu au dessus...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:06

        @Traroth
        je vais commenter à côté aussi tiens smiley
        Votre truc sur le consentement dans l’euthanasie qui serait donc un contrat on trouve ça dans le bouquin de Milton Friedmann, une idée hyper super libérale.
        Un darwinisme social immonde


      • Traroth Traroth 10 juillet 16:07

        @Amaury Grandgil
        Bref, vous ne savez plus quoi répondre...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:10

        @Traroth
        Quand je lis ce genre de commentaire infantile je déteste un peu plus cette épaisse sottise démocratique qui permet à un a...intellectul dans votre genre qui croit pouvoir décider qui peut vivre ou mourir d’exprimer de pareilles inepties.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:19

        @Traroth
        Encore un esprit fort qui joue les commissaires politiques smiley


      • Traroth Traroth 10 juillet 16:24

        @Amaury Grandgil
        Je n’ai jamais prétendu pouvoir décider qui peut vivre ou mourir.

        Et ça se permet de qualifier les commentaires des autres d’infantiles...

        Vous prétendez n’avoir pas de mépris du peuple, je vous envoie dans les dents une citation de vos propres commentaires qui démontre clairement le contraire. Vous prétendez que je répondrais « à côté », ce qui est à l’évidence inepte, et vous partez dans des trucs sans aucun apport, qui sont peut-être très intéressants, ou pas. J’en conclue que vous ne savez plus quoi répondre. Maintenant, vous dites que mes commentaires seraient infantiles. Ça devient un peu ridicule, mon pauvre...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:26

        @Traroth
        Vous prétendez avoir l’esprit logique.
        Vous martelez depuis je ne sais combien de commentaires qu’il faut laisser mourir Vincent Lambert voire l’y aider, vous prétendez donc en toute logique savoir s’il peut vivre ou mourir.
        De quelle autorité ? De quel droit ? De quelle humanité ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 16:29

        @Traroth
        Vous ne comprenez rien perdu dans vos certitudes débiles...
        J’en viens du peuple, j’ai un profond amour des petites gens, des travailleurs, des personnes dites simples...
        Par contre j’ai un profond mépris de l’épaisse sottise démocratique qui permet à un imbécile de considérer que ces imbécilités sont des opinions recevables..
        « J’ai le droit » nous dira-t-il


      • Traroth Traroth 10 juillet 17:42

        @Amaury Grandgil
        La question de savoir s’il faut laisser mourir Vincent Lambert n’a pas été tranchée par moi, mais par des juristes, des médecins et la famille proche. Figurez-vous que je n’ai pas été consulté.

        En l’espèce, ce que je défends, c’est le respect de cette décision éclairée par une connaissance de la situation et maintes fois réitérée par tous les instances, tous les comités, tous les tribunaux auxquels la question a été soumise. Vous, vous défendez... mais QUOI, au juste ? Que défendez-vous, au fait ? C’est VOUS qui prétendez savoir mieux que toutes ces personnes bien plus impliquées que vous, connaissant la situation bien mieux que vous, y compris ses aspects médicaux et juridiques, qu’il faut maintenir Vincent Lambert en vie coûte que coûte !

        Vous avez décidément des problèmes avec la logique. Vous confondez le cas d’espèce de Vincent Lambert, qui a été tranché par les personnes concernées et pour lequel j’estime qu’il faut respecter leur décision, et le principe général de la fin de vie, sur lequel j’exprime un avis que vous avez le droit de ne pas partager, mais qui n’a pas de rapport direct avec la situation de Vincent Lambert.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:51

        @Traroth
        oh attention un spécialiste qui a lu que des spécialistes ont dit que pendant que d’autres spécialistes disaient exactement le contraire. Mondieu mondieu je suis tout impressionné...
        Quel argument d’autorité ! Je ne sais plus quoi dire smiley
        Vous avez donc fait médecine et une thèse de doctorat de médecine donc pour être aussi certain de ce que vous avancez...


      • Traroth Traroth 10 juillet 17:55

        @Amaury Grandgil
        Vu.


      • foufouille foufouille 10 juillet 17:58

        @Traroth
        donc il faut laisser crever un mec pas en train de mourir car il y a eu une décision.
        combien il faudra en tuer ensuite ?
        10 000 comme en GB ?
        et pourquoi certains hôpitaux veulent bien de lui ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 18:02

        @Traroth
        on joue aux quatre coins ? à cache cache ? smiley


      • oncle archibald 10 juillet 18:03

        @Traroth : .... qui n’a pas de rapport direct avec la situation de Vincent Lambert ???

        Bien sûr que si ! Cet infortuné jeune homme sert à tester les forces en présence avant discussion d’une nouvelle loi bioéthique qui va peut être décider que tous les tétraplégiques dans le cirage voire les Alzheimer en phase terminale pèsent trop lourd sur le budget de la sécu ...

        Les enjeux vont bien au delà du cas de cet homme. Il s’agit une nouvelle fois de légiférer sur la vie et la mort, ce qui a mon avis reste une énorme connerie ouvrant la porte à tous les abus. Si la famille de Vincent Lambert ne s’était pas déchirée sur la place publique et à grands coups de médias et d’avocats interposés il y a longtemps que son cas serait réglé et que sa mère porterait des fleurs au cimetière.

        La vie ou la mort ne peuvent pas être l’objet de l’application mécanique d’une loi qui fixerait qui a le droit de vivre et qui ne l’a pas. Le sort des gens qui se trouvent hélas dans le même cas que Vincent Lambert doit si possible être réglé par l’intéressé lui même s’il est en état de faire connaitre son avis ou s’il a rédigé des directives anticipées, soit par accord unanime et murement réfléchi entre la famille et le corps médical en charge du patient si la première hypothèse n’est pas applicable.


      • Traroth Traroth 10 juillet 18:24

        @foufouille
        Vous pouvez le présenter ainsi, mais dans le cas de l’auteur, le même argument venait d’un type qui disait par ailleurs ça veut juste dire que vous déniez aux gens réellement impliqués dans le cas, c’est à dire la famille, et aux gens ayant réellement étudié le dossier la possibilité de prendre une décision.

        Moi, je m’en remets à eux, parce que je n’ai aucune raison de douter qu’ils veuillent ce qu’il y a de mieux pour Vincent Lambert. Vous apparemment, ce n’est pas la question de la décision qui vous pose un problème, mais bien le principe même de laisser mourir quelqu’un, quelles que soient les circonstances.


      • Traroth Traroth 10 juillet 18:26

        @oncle archibald
        Mais justement, ce n’est pas que l’application d’une loi. La loi permet simplement qu’on puisse envisager de le laisser mourir. Ce sont les proches et des membres du corps médical qui ont pris la décision. Il s’agit bien de décisions prises au cas par cas.


      • Traroth Traroth 10 juillet 18:26

        @Amaury Grandgil
        Vu.


      • pemile pemile 10 juillet 18:28

        @Traroth

        Quid du cas où la personne aurait expressément demandé à être maintenu en vie quitte à « revenir » dans un état de handicap lourd, si les médecins déclarent que l’hypothèse d’un « retour » est quasi nul ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 18:31

        @Traroth
        un peu embrouillé dans le premier paragraphe


      • foufouille foufouille 10 juillet 18:39

        @Traroth
        non il a rien écrit donc ce sont des gens manipulés par ton admd.
        j"aurais rien contre si il était vraiment en fin de vie sans espoir.
        tuer une personne est définitif.
        je ne vais pas dire ce genre de chose pour un mec avec un cancer en phase terminale même si je ne le ferais pas.
        la famille n’a pas a prendre de décision pour une autre personne. ni les médecins. et encore moins le tribunal des bourgeois qui chient dans la soie.


      • Traroth Traroth 10 juillet 18:55

        @pemile
        Personne à ma connaissance ne propose d’empêcher les gens de vivre contre leur volonté. C’est bien évidemment la volonté de la personne elle-même qui prime sur tout, surtout si la personne veut vivre. Ce n’est que si elle a exprimé la volonté de mourir si elle se trouvait dans une situation désespérée qu’on peut se poser la question de la laisser mourir.

        La personne qui exprime le mieux mon point de vue, finalement, bien mieux que je ne pourrais le faire moi-même, c’est François Morel, dans sa chronique sur France Inter le 24 mai dernier :

        https://www.youtube.com/watch?v=h7vu4iZ13tg


      • Traroth Traroth 10 juillet 19:00

        @foufouille
        « non il a rien écrit donc ce sont des gens manipulés par ton admd. »

        Je ne comprends pas cette phrase. Pour ce qu’on en sait, nous, extérieurs à l’affaire, Vincent Lambert a exprimé sa volonté de ne pas vivre dans une situation désespéré à plusieurs reprises, auprès de plusieurs de ses proches. Il ne l’a effectivement pas fait par écrit, mais il me parait un peu fort de tous les traiter de menteurs, quand même !

        Quand à savoir s’il est en fin de vie, je m’en remets au corps médical, qui dit que c’est bien le cas. Il semble bien qu’il ne survive que grâce à l’appareillage médical, que son cas soit irréversible et son état neurologique soit bien un état végétatif. On peut contester ce que disent les médecins, mais il faut des arguments, pour ça, pas juste des opinions ou une envie que ça soit différent.


      • Traroth Traroth 10 juillet 19:01

        @Amaury Grandgil
        Vu.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 19:06

        @Traroth
        ce que vous suggérez c’est dans le livre de l’économiste hyper libéral Friedmann, tout doit devenir un contrat, tout est monnayable y compris la mort.
        Le système économique a besoin « d’iidiots utiles » dans votre genre pour mettre tout cela en place.


      • oncle archibald 10 juillet 19:49

        @Traroth

        La loi Clays-Leonetti s’applique sans état d’âme à des personnes en fin de vie pour abréger leur agonie et faire en sorte qu’elles ne souffrent pas inutilement. Vous savez bien que le problème du cas particulier de Vincent Lambert est de savoir s’il est en fin de vie oú pas. Et par interpolation de s’interroger sur le sort d’un grand nombre de personnes qui se trouvent elles aussi dans un état « pauci-relationnel », leur cerveau réagissant encore à certaines sollicitations.

        Qui va décider à leur place que leur vie vaut oú non d’être vécue dans ces conditions. Un certain Adolph Hitler avait réglé par la loi le problème de savoir qui a le droit de vivre et qui ne l’a pas. Par exemple les malades mentaux n’avaient pas ce droit. J’espère que cet exemple que nous avons tous la possibilité d’analyser ne sera pas suivi en France, même de façon « light » parce que la version « hard » ferait désordre ..... pour l’instant !


      • Traroth Traroth 11 juillet 00:24

        @oncle archibald
        Vous, comme foufouille, cherchez à faire croire qu’il serait possible de tirer une généralité du cas de Vincent Lambert, et en particulier, que sa conséquence serait qu’on va laisser mourir des gens qui n’ont pas demandé à ce qu’on les laisse mourir dans une telle situation. C’est malhonnête et mensonger. Personne à ma connaissance ne propose une telle chose. Je le répète : Vincent Lambert a exprimé sa position à plusieurs reprises et à plusieurs personnes. Je trouve très étonnant cet entêtement à vouloir « oublier » ce point pourtant particulièrement important ! C’est juste LE facteur le plus déterminant, après tout...


      • Traroth Traroth 11 juillet 00:26

        @Amaury Grandgil
        Vu.


      • oncle archibald 11 juillet 09:34

        @Traroth : Ce qui est malhonnête et mensonger c’est de prétendre que la volonté de Vincent Lambert a été clairement exprimée et validée comme étant ses « directives anticipées ». Vous savez bien que si c’était le cas il n’y aurait jamais eu « d’affaire Lambert ».


      • foufouille foufouille 11 juillet 10:29

        @oncle archibald
        tout à fait comme de dire végétatif alors que ce n’est pas le cas.


      • foufouille foufouille 11 juillet 10:34

        @Traroth
        comme chaque personne dans le coma ou pendant une opération. mais il a juste une gastrique comme appareil.


      • Traroth Traroth 11 juillet 11:24

        @oncle archibald
        Le problème, c’est que vous vous arrogez le droit de traiter toute sa famille de menteurs ! Est-ce que vous vous rendez compte de la gravité de ce que vos propos impliquent ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 11:30

        @Traroth
        Et toi pauvre con de quel droit t’arroges tu la capacité de décider qui doit vivre ou mourir .


      • Garibaldi2 11 juillet 11:47

        @foufouille

        sonde gastrique ? Pas sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=x5wBOz627wU


      • foufouille foufouille 11 juillet 12:02

        @Garibaldi2
        il l’avait uniquement pour la nourriture car ne pouvant pas toujours déglutir.


      • oncle archibald 11 juillet 12:37

        @Traroth :

        Moi je n’ai jamais traité personne de menteur mais vous vous ne voyez pas la différence entre une parole rapportée par un tiers et une volonté exprimée par écrit ?

        Chouette, on va pouvoir se passer d’huissiers de Justice, de notaires, etc etc ... Tope là et c’est bon ! Vous vous prenez pour Jules Cesar dans l’arène qui lève ou baisse le pouce à son gré ! Heureusement en France et pour le moment la loi est plus sage que vous !

        S’il n’y a pas de règles très strictes à respecter pour décider d’interrompre la vie de quelqu’un on va avoir une hécatombe commanditée par ce que mon père, médecin, appelait « les héritiers pressés » ! 


      • Traroth Traroth 12 juillet 10:35

        @oncle archibald
        Vous vous simplifiez encore la vie. Vous prétendez qu’un témoignage est sans valeur. Et même de multiples témoignages. Mais surtout, là encore, vous persistez à inventer un automatisme qui n’existe tout simplement pas. Parce que des juges ont décidé de la validité des témoignages des proches, et à plusieurs reprises !

        Cette persistance, cette insistance à voir un mécanisme automatique là où il n’y a RIEN DE TEL, clairement, incontestablement, montre chez vous une volonté de tromper. Donc oui, mensonges !

        Persiste et signe.


      • Traroth Traroth 12 juillet 10:40

        @Amaury Grandgil
        Vu.


      • foufouille foufouille 12 juillet 10:41

        @Traroth
        il existe aussi d’autre témoignages mais pas pro ADMD dont il ne faut pas parler.
        c"est facile dans les deux cas d’inventer un témoignage.


      • Traroth Traroth 12 juillet 10:49

        @foufouille
        Des témoins qui ont affirment qu’il n’a pas dit qu’il voulait mourir s’il se retrouvait dans une telle situation, vous voulez dire ?

        Vous réalisez l’absurdité logique d’une telle affirmation, j’espère...


      • foufouille foufouille 12 juillet 11:15

        @Traroth
        c’est par ce que tu ne voudrais pas vu que pour toi c’est mort ou vivant donc ton « esprit » serait enfermé dans ton corps.
        ce qui certain est qu’il n’a rien écrit.


      • Traroth Traroth 12 juillet 13:43

        @foufouille
        Vous enfoncez des portes ouvertes et ne répondez pas à la question : affirmez que ses proches qui disent avoir entendu sa volonté sont des menteurs ?


      • oncle archibald 13 juillet 10:09

        @Traroth :

        La loi prévoit que la volonté du patient doit soit être consignée par écrit, directives anticipées, soit rapportée par une personne désignée comme « personne de confiance » par le patient lui-même. Estimez vous que la volonté de Vincent Lambert a été exprimée dans l’une ou l’autre de ces hypothèses ? Vous savez bien que non et c’est vous qui essayez de tordre le bras à la loi.

        Si le process de fin de vie a été déclenché c’est parce que les médecins ont estimé que maintenir en vie Vincent Lambert entrait dans le cadre de l’obstination déraisonnable. C’est tout. Et c’est l’objet de la contestation de la mère de Vincent Lambert, et c’est la grande trouille de tous ceux qui ont un parent ou un ami dans le même cas que Vincent Lambert et qui se demandent si demain matin on va leur annoncer qu’on va le tuer contre leur gré.


      • covadonga*722 covadonga*722 10 juillet 16:48

        « Vous prétendez n’avoir pas de mépris du peuple »

        yep , je croyais que nous parlions de foule , j’ai eu l’occasion d’avoir peur dans ma modeste vie , je crois que je n’ai jamais rien vu de plus terrifiant qu’une foule lynchant une femme , c’est bizarre dans ma mémoire j’amalgame ce meurtre collectif a une foule pas a un peuple , je crois d’ailleurs qu’il s’en ai commit d’identique dans notre pays a l’épuration par exemple .....


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:29

          @covadonga*722

          D’ailleurs j’en parle dans l’article smiley


        • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 17:38

          @covadonga*722
          Les « certitudes » idéologiques sont du même acabit : « Pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles »


        • Traroth Traroth 10 juillet 17:45

          @covadonga*722
          Dès mon premier commentaire, j’ai expliqué en quoi la comparaison de l’auteur entre ses contradicteurs et une foule ne tenait pas debout. Son idée de « foule virtuelle » ne tient pas debout. C’est une attaque ad hominem.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:53

          @Traroth
          Est-ce que vous savez ce que ad hominem veut dire ? Sans le secours de vos potes gougueule ou wikipède veux-je dire ?


        • Traroth Traroth 10 juillet 17:55

          @Amaury Grandgil
          Vu.


        • covadonga*722 covadonga*722 11 juillet 09:20

          @Amaury Grandgil
          bonjour, j’entend bien , et c’est ce que je tentais « maladroitement » de récuser , sauf a ce que j’ai mal compris*  bien que je me garde de toutes opinions dans cette affaire Lambert" je trouve votre raccourcis foule=peuple mal venu .


        • covadonga*722 covadonga*722 11 juillet 09:23

          @covadonga*722

          *
          peuple ou tout et parties , médias , corps medical , « opinion publique » je déteste ce raccourcis opinion publique ou chacun est sommé d’avoir une opinion confronté à ineluctable d’autrui je reserve mes pensées et mon opinion pour le mien d’inéluctable .


        • Garibaldi2 11 juillet 11:40

          @Amaury Grandgil

          L’étalage crasse de votre soit-disant KULTUR devient lassant !

          Traroth n’ayant pas la science infuse innée, contrairement à vous, n’a pu apprendre que d’une source, que ce soit de ses parents, de ses profs, de ses amis, de ses lectures, de ses recherches sur le net, ...

          Wikipedia, c’est comme le Larousse, le Robert, l’encyclopédia Universalis.

          Ce sont des individus comme vous qui voulaient empêcher la diffusion de l’encyclopédie de Diderot et de D’Alembert.

          Quand on est professeur documentaliste, on évite de tenir les propos que vous tenez. Au fond, ce qui vous emmerde, c’est qu’il soit possible à n’importe qui d’accéder à la connaissance par le biais d’internet, et ce quelque soit son milieu social et son niveau d’instruction.

          Grandgil ne confondrait-il pas argumentum ad personam et argumentum ad hominem ?!!


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 11:50

          @Garibaldi2
          Vous ètes ignare hé oui, la réalité est douloureuse smiley
          Wikipède n’est de l’accès à la connaissance que si l’assimile, qu’on le retravaille, qu’on y réfléchit voyez...
          Or pour le moment ses utilisateurs en font surtout du copié collé
          Je fais d’ailleurs beaucoup de pédagogie là-dessus.
          Sinon à part la calomnie vous avez d’autres arguments... ?


        • Garibaldi2 11 juillet 12:03

          @Amaury Grandgil

          Sinon à part la calomnie vous avez d’autres arguments ?

          Se faire traiter d’ignare pas une baudruche affabulatrice est un plaisir de gourmet !



          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 17:54

            @Cyrus (TRoll de DRame)
            ça au moins c’est dôle
            photo faite pour un festival du polar


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 juillet 19:41

            @Amaury Grandgil

            c’ est bizarre tout ça j’ avais pourtant bien tapé « medecin etat naziste » ...


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 10 juillet 18:52

            Il est vrai que la grande majorité des gens sont si prompt à soutenir les certitudes dominantes tels des moutons de Panurge, surtout quand cela ne les touche guère et qu’ils se croient à l’abri de toutes surprises. 

            Mais le jour ou ils se retrouvent de l’autre coté de la barrière « Ah mais non pas moi »

            Quand j’ai entendu beaucoup de retraités dirent qu’ils étaient pour la suppression de toutes les aides et le jour ou on a touché à leur retraite « Ah mais non pas moi »

            Quand j’ai entendu beaucoup d’obsessionnels sécuritaires dirent qu’ils étaient pour la verbalisation systématique et le jour ou il se font surprendre avec un portable au volant « Ah mais non pas moi »

            J’ai beaucoup d’estime pour ceux qui font le délicat effort de faire la part des choses et qui se mette à la place de beaucoup de situation délicate qu’on ne choisie pas toujours forcément. Mais c’est un profil de personnes qui se perd....

            J’ai eu beaucoup trop souvent à me débattre avec des expressions directes insupportable.« On s’en fout des autres », « il ne faut pas se casser la tète », « mais quand qu’est-ce que tu va te lâcher », « Arrête de réfléchir, tu gâche ta vie »

            Face à cela, la solitude et la pensée individuelle sont devenus tragiquement des choix de replis réconfortant contre le rouleau compresseur de la bonne parole et des actes schizophréniques. 


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 22:54

              @Florian LeBaroudeur
              100% d’accord avec vous


            • The False Mirror The False Mirror 10 juillet 20:58

              Dire que si les bouffeurs de curés ne s’étaient pas convoqués, ce gars serait toujours certainement alimenté.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 juillet 22:52

                @The False Mirror
                exact


              • Armelle Armelle 11 juillet 02:03

                @The False Mirror
                Alors voyons voir ce que vous nous dites ;
                « si les bouffeurs de curés ne s’étaient pas convoqués, ce gars serait toujours certainement alimenté » ; ce qui clairement insinue (mais ça on le sait déjà) que les curés, dans leur extraordinaire logique ne sont pas d’accord avec cette décision !!!
                Comment alors comprendre ce positionnement quand on sait que ce Monsieur Lambert part donc pour le paradis et que les commerciaux de ce même paradis le préfèrent en souffrance sur son lit !!!
                Que de bon sens et que d’empathie !!! 
                Comme quoi ils ne sont pas si convaincus de l’existence de ce paradis, et s’il n’y a pas de paradis, il n’y a pas d’enfer. Et s’il n’y a pas d’enfer, il n’y donc a de punition dans « l’au delà » et du coup ici c’est la fête du slip, ça viole les mômes sans défense, ça tripote dans tous les sens, enfin la débauche quoi...Ceci explique cela...En somme, les bonnes valeurs chrétiennes comme nous dit avec assurance le spécialiste Grandgil...
                S’il y avait un sujet à ne pas évoquer, c’était bien cette niaiserie pour attardé qui décidément n’a rien voir


              • The False Mirror The False Mirror 11 juillet 05:58

                @Armelle
                Toujours du côté du manche !


              • Armelle Armelle 11 juillet 08:30

                @The False Mirror
                Oui, pendant que « d’autres » le saisissent, sans honte et sans vergogne !!!


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 10:54

                @Armelle
                toujours du côté de la meute


              • Armelle Armelle 11 juillet 11:33

                @Amaury Grandgil
                je ne me range pas du côté de la meute, je me range du côté de mes convictions. D’ailleurs ce propos est un comble quand on voit à quel point mes idées sont systématiquement critiquées et de façon collégiales (et moinser pour ce qui est de la section « maternelle » sup), je ne vois alors pas très bien à quelle meute j’appartiens !!!


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 11:35

                @Armelle
                idées qui sont du côté de la meute


              • Armelle Armelle 11 juillet 12:56

                @Amaury Grandgil
                Avec mes idées jugées très à droite et dans une officine de feu le PS, en effet votre chérence est toujours aussi affûtée !!!
                Et si par hasard vous parliez de cette critique, je dois le dire, grandissante, à l’écart de la chrétienté, et vu le taux de remplissage des paroisses aujourd’hui, il va falloir vous dire que cette belle fable « a vécu »... et que bon nombre d’individus ont enfin compris... Et que de voir des « meutes » comme vous dites, se former pour enfin mettre un terme à cette supercherie, ne me semble pas inepte !
                Avec le temps la vérité finit tjrs pas s’imposer...


              • victormoyal victormoyal 11 juillet 08:12

                Lambert..arrêt des soins le 2..sa longue agonie se poursuit dans l’indifférence totale !


                • JL JL 11 juillet 08:49

                  @victormoyal
                   
                   hé oui ! les esclaves de Poutine si nombreux sur ce site n’ont pas de cœur !
                   


                • victormoyal victormoyal 11 juillet 09:56

                  @JL..odupssssss..une réponse de « Jojo le larbin »...MDR
                  Tous les jours des articles à la gloire du nain russe poutine..mais les décérébrés du site sont trop lâche pour reconnaitre la vérité..Agoravox dédié aux fakes news.. !


                • Fergus Fergus 11 juillet 09:01

                  Bonjour, Amaury

                  Désolé, mais vous racontez n’importe quoi : il ne s’agit pas de « la foule », mais surtout du corps médical et de l’ensemble des instances juridiques françaises et européennes !!!


                  • Fergus Fergus 11 juillet 09:03

                    Comme l’a dit traroth en début de fil, votre propos, basé sur un choquant amalgame est délibérément manipulateur.


                  • Aristide Aristide 11 juillet 09:47

                    @Fergus

                    Si le propos est choquant, il faut souligner que les prises de positions de tous les pros-euthanasie sur CE cas particulier sont assez affligeantes.

                    Cette affaire est le sommet de l’instrumentalisation d’un cas personnel qui devrait faire l’objet de la plus grande réserve tellement il est difficile à la fois par l’opposition radicale des opinions des proches, que sur la lourdeur et la longueur des procédures, ...

                    Le législateur est souverain, la loi détermine clairement les limites et interdit actuellement toute forme d’euthanasie. Il ne s’agit pas de justifier une ou l’autre des positions, les médecins appliquent des pratiques en respect de la loi, votre accusation de « torture » de la part des médecins est ... assez ... je n’ose dire ...


                  • Fergus Fergus 11 juillet 09:54

                    Bonjour, Aristide

                    La sédation profonde et continue est une euthanasie de fait, plus lente et plus barbare dans ses modalités. Il est donc urgent d’autoriser l’euthanasie rapide dans les cas validés par le corps médical.


                  • Positronique 11 juillet 10:12

                    @Fergus
                    L’amalgame et la manipulation , c’est ce que vous pratiquez tous les jours sur ce site , la vérité c’est que chacun doit être libre de choisir ce qui lui convient le mieux. C’est çà la liberté et non pas les affirmations bornées des gochos bobos progressistes de mes deux qui veulent imposer leurs décisions Staliniennes à la majorité.


                  • Aristide Aristide 11 juillet 10:37

                    @Fergus

                    Vous pouvez utiliser comme vous le souhaitez le terme d’euthanasie, mais là tout de même ... la sédation n’est pas une euthanasie qui impose un acte létal. Enfin. Voilà maintenant que les médecins en charge de cette personne appliqueraient des méthode barbares. Vraiment, vous osez ...

                    Il me semble que la loi a été voté en accord avec l’avis des spécialistes du traitement de la douleur, c’est assez prétentieux il me semble de juger de ces avis et décréter que VOUS avez LA solution. 

                    Vous militez pour la légalisation de l’euthanasie, vous en avez le droit mais de grâce évitez ces jugements péremptoires et insultant sur les pratiques médicales, vous attaquez les médecins qui dans cette affaire en ont pris plein la figure, traité de la même manière par le camp opposé au votre.

                    La dignité du sujet exigerait la plus grande précaution oratoire, je vois bien que vous en rajoutez à chaque message, torture, barbare, ... Que sera la suite ?


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 10:50

                    @Fergus
                    Non, l’arrêt des traitements a été décidé suite à l’intervention de l’Elysée dans le dossier qui a demandé de casser l’arrêt ordonnant la reprise des soins.


                  • foufouille foufouille 11 juillet 10:51

                    @Fergus
                    comme ça ce trop rapide pour faire appel et ça libèreras des lits avec des grosses économies.


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 juillet 11:22

                    @Fergus
                    vous ne lisez pas les articles visiblement, je parle ici de la meute hurlante de commentateurs sur le net en particulier réclamant à cors et à cris la mort de Vincent Lambert sous des prétextes divers...


                  • pemile pemile 11 juillet 12:21

                    @Aristide « Voilà maintenant que les médecins en charge de cette personne appliqueraient des méthode barbares. Vraiment, vous osez ... »

                    Le professeur Israël Nissand, président du forum européen de bioéthique, dénonce « une hypocrisie la plus totale » et ne voit pas l’avantage moral d’une mort lente par rapport à une mort rapide.


                  • pemile pemile 11 juillet 12:26

                    @Aristide

                    PS : l’avis de François Lambert, son neveu :

                    "Malheureusement, ce n’est pas une euthanasie, sinon ça irait plus vite, ça serait un petit peu moins sadique de mon point de vue.


                  • pemile pemile 11 juillet 12:29

                    @Aristide
                     Et de Marie Lambert, sa soeur :

                    "Les effets de la déshydratation se font désormais ressentir mais nous ne savons pas combien de jours cela va prendre. Cette attente est très douloureuse pour tout le monde",


                  • Aristide Aristide 11 juillet 12:45

                    @pemile

                    C’est un avis. Le CCNE n’est pas du même avis. Il en a rendu un en Septembre 2018.

                    Reconnaissant certaines faiblesses dans le dispositif identifiées dans la pratique pour certaines situations exceptionnelles il propose : « Le CCNE exprime enfin la volonté que soit réalisé un travail de recherche descriptif et compréhensif des situations exceptionnelles, auxquelles la loi actuelle ne permet pas de répondre, et qui pourraient éventuellement faire évoluer la législation ».

                    « Il ne voit pas l’avantage », oui mais il s’agit du respect de la loi et dans ce domaine, il me semble que la loi doit être strictement respectée, que l’on soit d’accord ou pas, ce n’est pas à un médecin aussi réputé et éthique qu’il soit de décider.

                    Sur le fond, il dit aussi « Je crois qu’il n’y a pas de valeur morale ajoutée à faire en sorte que la mort se produise vite ou lentement »


                  • Aristide Aristide 11 juillet 12:51

                    @pemile

                    Sur les réactions des membres de la famille, j’ose espérer que les pros et antis cesseront d’instrumentaliser cette affaire pour faire avancer leur position. Que répondre à TOUS ces membres d’une famille qui a autant souffert, s’est déchirée, ... en rajouter en donnant un avis de bien portant, très peu pour moi.

                    Toutes ces souffrances sont à respecter, parents, femme, famille, ...


                  • pemile pemile 11 juillet 12:51

                    @Aristide « Sur le fond, il dit aussi »

                    Vous tronquez la phrase qui suit :

                    En l’occurrence, les choix médicaux qui restaient avec la loi Claeys-Leonetti, c’était de supprimer les boissons et l’alimentation. Très franchement je trouve cela cruel.


                  • pemile pemile 11 juillet 12:57

                    @Aristide « Le CCNE n’est pas du même avis. »

                    Vous avez vraiment lu la page 136 qui fait référence à la loi Claeys-Léonetti ?

                    « L’objectif est alors de soulager une personne malade qui présente une situation de souffrance vécue comme insupportable, alors que le décès est imminent et inévitable »


                  • pemile pemile 11 juillet 12:59

                    @Aristide « C’est un avis. »

                    Qui correspond à celui de Fergus, mais il vous est bien plus facile de venir mordiller Fergus ! smiley


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 juillet 15:44

                    @ Amaury

                    Bonjour, il s’agit bien d’une foule décérébrée par des années de déversoir télévisuel de propagande intensive. En tête de cette foule nourrie à la propagande et qui court comme un corps sans tête, l’ensemble des instances juridiques françaises et européennes et c’est bien cela qui est inquiétant !
                    La foule elle, ne fait que suivre ces instances relayées par les médias, sans trop réfléchir, bien sûr, puisque toute réflexion a été aspirée par les médias qui se posent en détenteurs de la vérité vraie et non contournable par ladite foule.
                    Ce que vous appelez la foule, en vérité la masse compacte de suiveurs, ce sont tous ces gens qui économisent la réflexion, dans l’émotionnel, dans l’immédiateté de l’image très choquante d’un tétraplégique sur son lit de souffrance, que la caméra, par tous ses artifices, a rendu palpable à beaucoup d’entre nous et fait rentrer dans toutes les maisons par la magie télévisuelle. Mais c’est une magie trompeuse pleine de duplicité, car la souffrance de V. Lambert n’intéresse certainement pas les média, mais tout ce qui a pu s’y greffer autour : le buzz, la famille déchiré et bien sûr, l’occasion de faire de cette affaire le préalable à une loi qui débouchera tôt ou tard sur l’euthanasie légalisée.

                    La foule suiveuse, a réagi, comme l’on pouvait s’y attendre, par l’émotion et par le sentiment. J’ai pu au long de toutes ces années où l’on parlait de l’affaire Lambert me rendre compte à quel point les jugements étaient d’emporte-pièce, sans se demander pourquoi une quelconque expertise et débats publics contradictoires sur le bien fondé de la décision finale : la mort de Vincent Lambert, n’a jamais été organisée, où tout débat était recentré sur la « nécessité » de sa mort pour des raisons de bien-être et de fin de vie dans ce que l’on appelle la dignité.
                    Mais jamais, jamais, nous n’avons pu entendre un avis contraire à celui ci, très officiel et qui aurait gagné à être mené par des membres du milieu médical opposés à la loi. Il ne fallait surtout pas insuffler le moindre doute dans les esprits. On appelle cela de la manipulation.
                    Mais cela ne nous empêchera pas de décréter que ce ne sont pas seulement que des instances juridiques françaises et européennes qui ont décidé, ce sont aussi des politiciens et politiciennes engagés, sectaires bien souvent,sortant de la neutralité, qui ne raisonnent qu’ en fonction d’une politique eugéniste dont ils se placent en thuriféraires assumés, un grand projet qui ne dira jamais son nom et qui avance de plus en plus sur ses grandes lignes prédictrices futures de notre société bien mal en point. Cette loi n’a jamais été votée pour soulager la souffrance humaine mais pour instaurer un cadre législatif pour ces projets futurs.
                    Que ce soit la foule que vous décrivez ou que ce soient les instances juridiques impliquées dans le débat tous ont ouvert la boite de Pandore. Nous le regretterons.


                  • Fergus Fergus 11 juillet 17:05

                    Bonjour, Positronique

                    « la vérité c’est que chacun doit être libre de choisir ce qui lui convient le mieux »

                    En effet, et c’est pourquoi il est important que chacun rédige des directives anticipées.

                    Mais dans les cas comme celui-ci, c’est au conjoint que doit revenir la décision, en accord avec le corps médical pour établir que l’état végétatif du patient est irréversible.

                    Bref, la loi Claeys-Leonetti doit impérativement évoluer dans ce sens et permettre en outre de pratiquer une euthanasie active et non cette formule barbare qui consiste à euthanasier lentement !


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 juillet 18:09

                    @Fergus

                    Bonjour,

                    qu’elle soit lente ou rapide, une euthanasie reste ce qu’elle est : la suppression d’une vie.

                    Qu’elle soit légale ou pas, l’euthanasie reste ce qu’elle est : la suppression d’une vie.
                    Et je ne parle pas ici, dans ce commentaire du cas Lambert, je parle de bien autre chose qui nous attend tous, lorsque cette loi aura pris ses aises dans le domaine médical, juridique et dans l’opinion publique, en s’acheminant plus directement vers ce que vous réclamez dans votre commentaire précédent : une solution rapide et définitive. Je vous cite : la loi Claeys-Leonetti doit impérativement évoluer dans ce sens et permettre en outre de pratiquer une euthanasie active et non cette formule barbare qui consiste à euthanasier lentement !

                    Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit bien oui, d’une formule barbare. C’est la raison pour laquelle nous devons tous, nous élever contre cette mauvaise habitude des législateurs et politiques de fourrer leur nez partout jusque dans les domaines les plus intimes de l’être, on voit bien aujourd’hui leur interventionnisme forcené .
                    Et c’est au peuple de contrôler et d’empêcher les délires des eugénistes qui grenouillent dans les cercles politiques, et qui n’ont d’autre but que de satisfaire à leur idéologie et au profit que cela pourrait éventuellement engendrer pour eux, qui ne sont pas moindres, on imagine.


                  • Aristide Aristide 12 juillet 08:18

                    @pemile

                    Qui correspond à celui de Fergus, mais il vous est bien plus facile de venir mordiller Fergus ! 

                    Assez savoureux de vous voir ici, faire de même sur mes propos en petit roquet ... Je choisis comme vous mes contradicteurs ... sur ce sujet il s’agit des mots barbare et torture qui m’ont fait réagir.

                    Après qu’une loi soit imparfaite est assez naturel, la jurisprudence est là pour en préciser le sens. Les pros et antis euthanasie instrumentalisent cette déplorable affaire, ... chacun affichant des propos définitifs sur un sujet aussi complexe.


                  • pemile pemile 12 juillet 08:59

                    @Aristide « Après qu’une loi soit imparfaite est assez naturel, la jurisprudence est là pour en préciser le sens »

                    Sauf que dans le cas Vincent Lambert on « utilise » une loi dont « L’objectif est alors de soulager une personne malade qui présente une situation de souffrance vécue comme insupportable, alors que le décès est imminent et inévitable »


                  • Aristide Aristide 12 juillet 09:40

                    @pemile

                    Le cas Vincent LAMBERT ! Une étude de l’INED est plus surement instructive que cette affaire médiatique instrumentalisé ici et là.

                    Résumé :

                    En France, près de la moitié des décès (48 % en 2010) a été précédée d’une décision médicale ayant pu hâter la mort du patient. Mais des médicaments ont été donnés pour mettre délibérément fin à la vie dans seulement moins de 1 % des cas. Les décisions prises s’appuient dans leur grande majorité sur les dispositions de la loi Leonetti qui permet sous certaines conditions de limiter ou d’arrêter
                    un traitement, ou d’administrer des médicaments afin de soulager les souffrances du patient, qui peuvent avoir pour effet d’avancer la survenue de la mort. Toutefois,
                    les prescriptions légales encadrant ces décisions ne sont pas encore totalement connues ou respectées : les décisions de fin de vie ne sont pas toujours discutées avec les patients et les équipes soignantes ; la rédaction par les patients de directives anticipées, proposée par la loi Leonetti pour que les soignants prennent en compte leurs souhaits, reste en pratique très rare.



                  • pemile pemile 12 juillet 10:32

                    @Aristide « Le cas Vincent LAMBERT ! Une étude de l’INED est surement plus instructive »

                    En quoi cette étude serait plus instructive sur le cas Vincent Lambert ??!!


                  • Aristide Aristide 12 juillet 11:03

                    @pemile

                    Lisez au moins, j’ai écrit non pas « plus instructive SUR le cas » mais « plus instructive QUE l’affaire » ... Vous comprenez ? Non ? 

                    Peut être une meilleure connaissance sur l’application de la loi Leonetti après avoir lu cette étude ? Non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès