• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La France rend irréligieux

La France rend irréligieux

En 2016, 47% des jeunes de 18 à 30 ans, déclaraient n'appartenir à aucune religion. Ils ont aujourd'hui de 22 à 34 ans si l'on compte bien, ont peut-être changé d'avis depuis (surtout avec le covidisme), mais n'empêche. On peut se dire que ça n'augure pas des lendemains wahhabites qui chantent, si vous voyez ce que je veux dire, d'autant plus que 50% des personnes pensaient la même année, que les religions n'étaient bonnes qu'à diviser.

 

 


Source de l'image.

 

 

Et pourtant, plus de la moitié des Français se disent chrétiens en 2020. Un tiers, irréligieux (ce chiffre n'a pas bougé depuis 2016, c'est donc que nos jeunes covidés n'y ont pas tant réfléchi que ça). Moins de dix pourcents, musulmans. Moins d'un pourcent sont juifs, idem bouddhistes quasiment à égalité, de même qu'un vaste ensemble de religions du monde dites populaires, dans lequel l'hindouisme se démarque un peu. Du moins, selon la même source que précédemment (Statista).

Car en effet, de plus en plus de Français ne croient plus en Dieu (2019), toutes origines confondues, et la transmission intergénérationnelle se délite même chez les musulmans. « Navré pour les terroristes », mais leur stratégie fait chou-blanc, les Français s'en mettent la baguette sous le bras même coreligionnaires (pour autant qu'on puisse les dire « bons musulmans », ce qui se discute sec dans les milieux humanitaires). Or, il y a « pire » (ou « mieux », selon partisanerie) : les musulmans, qui semblent constituer quelques 8% de la population, tombent à 5 voire 3%, selon les sondages. Demain ne sera pas houellebecquien.

L'extrême-droite a raison d'assurer sa forme de veille démocratique, afin que la communauté territoriale demeure – pour ce qu'il en reste, elle a raison de râler, – mais il faut évidemment ajouter que les pires pronostics invasifs ont tort. La théorie du Grand Remplacement a de l'intérêt critique, au niveau du remplacisme industriel (en cela raccord avec l'interchangeabilité dont parle Cynthia Fleury), elle ne fonctionne « hélas » pas autrement … et ce n'est pas l'énième implantation d'un kebabier qui y changera quelque chose (remarquez l'anecdote finale en lien, d'ailleurs) même si ça jure dans les Pyrénées, en faisant écho aux cavaliers sarrasins repoussés par Charles Martel dans l'Ancienne Poitiers voilà treize siècles.

Cela signifie avant tout, qu'il y a depuis l'an 2000 « un effet Al-Jazeera » si l'on peut dire, et plus généralement un « effet bouquet TV » par régions du monde, avec la télévision satellitaire à l'heure de la mondialisation, principes d'une société de stigmatisation (qui vaut aussi bien pour les morphotypes raciaux, avec Noirs assimilés) … occasionnant certes des communautarismes, du moins dans les secteurs, dont les sentiments communautaires aux solidarités mécaniques, n'ont pas disparus. Or on ne peut pas dire qu'ils soient nombreux en France, bien qu'ils aient une géolocalisation malheureuse.

Reste donc surtout le soiïsme, dit couramment « individualisme » à tort (à tort, du moins pour le philosophe, car votre serviteur se veut individualiste, en tant qu'éthique individuelle depuis la Renaissance de l'antiquité, voilà cinq siècles en Europe – et il est convaincu que vous tenez largement, ô mes lecteurs, à votre individualité : pourvu que ce ne soit pas une misérable soiïté plus ou moins animicentrique à son simple avis).

Que devient la France, dans ces conditions ? … Côté immigration, la France est actuellement peuplée de 40% d'immigrés et descendants d'immigrés sur trois générations. On comprend déjà qu'ils perdent progressivement leur religion sur notre sol, en dehors d'une poignée de radicalisés – un ou deux milliers sur soixante-six mille milliers.

Bref, il y a ici « un effet France », ce qui s'appelle l'assimilation à défaut d'une haute intégration. 60% d'entre eux sont non-Africains, 40% Africains (tout continent confondu, avec une majorité de Maghrébins – sans surprise). Parmi les 60 autres pourcents, ils sont majoritairement Européens : vue la situation de l'Hexagone à la croisée des pays, c'est logique.

Enfin, il faut noter que les immigrées directes, si elles ont un taux de fécondité plus élevé que les natives (tendant vers 4 pour les Algériennes, contre moins de 2), font des filles dont le taux de fécondité s'aligne sur une moyenne de 2 (légèrement plus pour la première génération, et puis cela s'aligne complètement) selon la même source.

Bref, rebelote, il y a ici « un effet France », quand même certains descendants d'immigrés – notamment de troisième génération – éprouvent une forme de sentiment d'exil, de nostalgie pour une origine fantasmée, moitié selon ce qui peut se raconter dans des communautés (histoire familiale comprise), moitié selon ce que raconte la rumeur française elle-même, certes doucement nourrie au lait des témoignages d'immigrés et descendants d'immigrés. Sans parler de celles et ceux qui se laisseraient aller au délire étasunien du floydisme en France, actuellement ...

Et au fond, rebelote aussi : il y a surtout depuis l'an 2000 « un effet Al-Jazeera » si l'on peut dire, et plus généralement un « effet bouquet TV » par régions du monde, avec la télévision satellitaire à l'heure de la mondialisation, principes d'une société de stigmatisation (qui vaut aussi bien pour les morphotypes raciaux, avec les Noirs assimilés) … sans parler d'Internet. Tout ceci accouche de singuliers spectres transculturels, typiques d'une « world culture » à l'heure hexagonale (Paris, GMT+2 en été encore-toujours … ) et c'est donc transréaliste. En somme, c'est raccord avec le transféminisme et le transgenrisme. Donc, au juste, comme en chimie et en plasturgie, il s'agit d'alliages de synthèse et de matières composites, qui néanmoins sont catalysés par une certaine francité (1, 2).

Pour finir, il n'y a qu'en cherchant du côté de la mémoire et l'héritage génétiques et épigénétiques, que peut être compris le débat. Je ne sais pas, d'aucun(e)s – sans distinction de race ni de rien – ne doivent pas tolérer les fragrances sudoripares et phéromonales de leurs concitoyens, car les préjugés racistes sont devenus rares (ou alors ils sont exaltés par ceux qu'ils viseraient même, pour se donner un genre floydiste j'imagine – ou, je ne sais pas, un genre medhiste), et encore plus rares les exactions racistes : elles se comptent en quelques centaines, pour des millions de personnes !

Même à supposer qu'en réalité il y en a le centuple (687 en 2019 multiplié par 100), sur 50.000.000 de +15 ans, cela fait une chance de 0,01% d'être victime d'une telle exaction. Et l'on escompte ici, que le racisme anti-blanc soit acté, voilà pourquoi on se lâche sur les multiplications. Le reste, ce sont des fantasmes, ou bien aussi beaucoup d'émois communautaristes et internautiques, de la part des « racisés » (à commencer par eux-mêmes dans leur façon de se positionner publiquement) comme de la part des supposés « non-racisés ». Bref, il y a des bulles médiatiques comme il y a des bulles financières, et bonne journée pseudo-raciste française chez vous. Mais bon, avez-vous remarqué comme il n'est même plus question de religion dans cet article ? Nous confondons tout et on se laisse tellement emporter, de nos jours. Mais vous avez déjà compris : c'est le même phénomène de bulle médiatique. Je ne sais pas, les gens ont besoin de croire qu'ils existent mieux ainsi, c'est-à-dire en militant.

À la fin, cet article ne dit pas s'il faut, ou non, laisser l'adhan raisonner dans les minarets, ni s'il faut laisser continuer les clochers résonner, pas plus s'il faut augmenter ou filtrer drastiquement l'immigration (bien que votre serviteur désapprouve le monothéisme ainsi que la standardisation pseudo-multiculturelle du capitalisme). On ne voit pas en quoi de simples constats placides engageraient un pronostic. La France est grandement irréligieuse aujourd'hui, et elle rend les gens irréligieux, ce qui n'empêche pas de se sentir une dimension « spirituelle » même quand on est irréligieux (1, 2) ni n'enjoint à abattre toutes les frontières, no-border totalement irréaliste (en effet, le racisme dans le monde, il est surtout le fait des civilisations non nord-atlantiques entre elles, présentement : ne soyons pas fermés d'esprit, ouvrons-nous sur d'autres horizons).

Pour un croyant Néo-Celtique européen tel que moi, archaïquement héritier de la culture Yamna, tout ceci donne l'impression qu'Ogmios en anime beaucoup par assimilation subconsciente. Mais bon. Vu que ça vient des USA, je parierais surtout sur l'influence du Coyote, c'est-à-dire sur une vaste étourderie.

 

 






Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 20 juin 12:14

    Je n’ai pas compris pourquoi tu colles une majuscule au dieu du Vatican. Une bouse de plus, ou une de moins, quelle importance ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juin 17:28

      @Tibère

      Een fait dans un cas, l s’agit d’un nom commun, avec article : un dieu, et dans l’autre il s’agit d’un nom propre, ou même d’un prénom : on dit « Dieu » comme on dit « Zeus » (mot qui a donné « deux » puis « dieu »), ou « Allah » (paradoxe du nom propre de celui qui ne peut être nommé et qui est désigné comme l’« unique »,  الله

      al lah, en deux mots le seul), et Yahvé ou le tétragramme יהוה , YHWH en français,  présenté comme le « nom propre » de l’élohim du judaïsme.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juin 17:32

      @Séraphin Lampion

      résumé : Allah, Yahvé et Dieu sont des dieux de religions monothéistes.


    • babelouest babelouest 20 juin 18:34

      @Séraphin Lampion
      Sauf, mon cher Séraphin que vous le savez sans doute : élohim est le pluriel d’éloah, et apparemment élohim était le nom générique d’un groupe de « personnes » qui plus tard ont délégué YHWH comme porte-parole aux seuls habirous. Tribu assez turbulente, qui devait bien les importuner.


    • babelouest babelouest 20 juin 19:47

      @Tibère
      sauf qu’on dit une majuscule, et qu’il faut s’expliquer sur une précision :
      — est-ce un principe philosophique ?
      — est-ce un principe scientifique ?

      En tout cas tout de suite, personnellement je considère que l’univers existe, qu’il n’a PAS de finalité, et que seules les lois physiques régissent par ricochets (telle loi en implique telle autre et telle autre) tout ce qui existe : voir par exemple les formules de Mandelbrot, selon lesquelles fonctionnent tant de choses dans les êtres vivants sans avoir à chercher plus loin.


    • babelouest babelouest 20 juin 20:20

      @Tibère
      J’en conclus donc que pour vous, comme sans doute pour l’auteur, il s’agit d’un principe philosophique. Pour moi, je crains que non. Je pense que seule la science intervient là-dedans, avec les lois physiques mâtinées de hasard. Le reste est non nécessaire.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 22:52

      @JC_Lavau. C’est vrai qu’il faut les prendre pour des prénoms, comme Ogmios par exemple. Ce sont des dieux tribaux. Mais c’est vrai aussi, que j’ai l’habitude d’écrire prétendu dieu unique, suprême, absolu et transcendant, que c’est un peu long, et surtout que je me suis oublié dans mes sources, qui elles même scientifiques disent « Dieu », les malheureux. Mais j’ai déjà dit que le monothéisme traversait toujours les sciences ailleurs, ce qui est une erreur puisque les sciences sont nées en milieu païen, et on reprit du poil de la bête dès que la Renaissance de l’antiquité advint enfin heureusement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 20 juin 23:12

      @Mervis Nocteau. Monod a détaillé la longue guerre d’indépendance que les naturalistes ont dû mener contre l’animisme et la dictature de la papauté. Encore qu’à Genève, Calvin n’était pas mieux.
      De 1997 à nos jours, je lutte contre l’animisme qu’une secte Göttingen-København impose à la physique théorique, par violence pure.
      Les procédés employés par Niels Bohr pour vaincre Schrödinger.
      Alors ta réintroduction de l’animisme totalitaire, non merci.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 23:29

      J’aime la rage dont tu fais preuve, elle est digne d’un ulfhednar, dans son genre.
      https://www.youtube.com/watch?v=c6MczzFi67M


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 23:30

      Les druides, en somme, furent des naturalistes.


    • babelouest babelouest 21 juin 00:26

      @Tibère
      Quel principe ? L’univers ? Les savants se penchent sur ses mécanismes. Car ce n’est qu’un mécanisme, avec ses contraintes qu’on appelle « lois ». Nul principe. Donc pourquoi étudier ce qui n’existe pas ?


    • babelouest babelouest 21 juin 05:28

      @Tibère
      Ah ce principe-là ? Aucun intérêt, je pourrais citer Laplace répondant à Napoléon : « Je n’ai pas besoin de Dieu pour mon hypothèse »


    • Parrhesia Parrhesia 21 juin 12:20

      @Tibère
      Aucune chance de vous faire entendre ici et sur ce point.
      Vous vous affrontez à des êtres forts !
      D’ailleurs, il n’y a qu’à voir le résultat !!! Ils ont la situation bien en main !!!
      Bon courage quand même !


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 13:58

      Les dieux sont parfaitement étudiés ès humanités, histoire des religions, anthropologies, sociologies, psychologies (jusqu’à la neurologie), qu’importe leur degré d’imaginaire. L’imaginaire est aussi réel que l’empirique, puisqu’il occasionne des comportements empiriques, qu’on le veuille ou non. C’est l’existence minimale des dieux, et elle est réelle. Mais je sens que vos cerveaux vont en griller une diode, tant vous ne pouvez comprendre cette perspective.




    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 12:06

      C’était un hasard, en effet, mais en dehors du fait que les monothéistes y fanatiseront une preuve que leur dieu est grand ... en dehors de ce fait, je sais bien qu’il y a « le Dieu des philosophes », mais philosophiquement il est absurde tout autant. Le principe de l’Un, de la Causa Prima, est une conséquence de pure raison spéculative (dixit Emmanuel Kant, qui était un pré-cogntiviste à sa façon) de sorte que ça ne démontre que le Principe de Raison (Martin Heidegger, qui l’explique ontologiquement après Leibniz, comme abyme de l’être).

      Les sciences actuellement, démontrent allègrement que le fond de l’esprit tourne à l’analogisme, et que c’est de cet analogisme qu’émerge la logique, par formalisation et formulation (les langages, jusqu’aux langages mathématiques et informatiques). « Dieu » donc, n’est qu’une galvanisation illogique de la logique, fanatisante hélas, et délirante aussi puisqu’elle croit pouvoir saisir un hors-monde justement indémontrable en dehors des autopersuasions transcendanteuses. (Pas étonnant, que des logiciens, mathématiciens et informaticiens tels que Kurt Gödel ou Nick Bostrom se prennent alors pour « Dieu » diversement, ou du moins croient pouvoir « le » comprendre ou « le » répéter créativement).

      La transcendance, étymologiquement, ce n’est que la métamorphose, mais ces maniaques et dépressifs sous le coup de tels paralogismes, croient pouvoir la définir en tant qu’abstraction absolue ! Où, quand, comment ? Ils prétendent aussitôt que c’est bien là le mystère de la foi ... Mais les antiques mystères étaient initiatiques : encore une perversion de la part des monothéistes, puisqu’ils n’ont aucune initiation à apporter que leur fantasme.

      Les Anciens Gréco-Romains ont donc prêté le flanc aux monothéismes, pas étonnant qu’ils nous vinrent par là, encore que ces Anciens restaient physicalistes dans leurs genres présocratiques.


    • babelouest babelouest 20 juin 13:09

      Bizarre, j’avais lu il y a deux ou trois ans que la France grosso modo se partageait à la louche (pas de statistiques, certainement pas et j’approuve) entre un tiers d’agnostiques, un tiers de véritables athées, et un tiers de croyants d’obédiences très diverses. Cela relativise beaucoup tout débat, à moins de vouloir mettre sur un piédestal des croyants ou subjugués par tel ou tel gourou, certes très motivés, mais aux effectifs ultra-réduits.

      .

      Car en plus parmi les croyants, beaucoup, la plupart, ne pratiquaient que du bout des lèvres, par pesanteur sociologique. Pourquoi, sauf manœuvres politiciennes vicieuses, s’attarder sur ces ultra-minorités au point de les mettre « en tête de gondole » ? (je ne parle là que de personnes aux profils très divers, avec des convictions fort différentes, irrecevables en face d’une politique qui concerne bientôt soixante millions d’habitants).

      .

      Toute action envers ces minorités ne peut être qu’un moyen de créer le chaos à partir de celles-ci. Rien que cela devrait faire encourir aux Décideurs les rigueurs de la Loi. Ils ont fait tellement pire....



      • doctorix doctorix 21 juin 09:52

        @babelouest
        Ce qu’il faudrait, c’est arrêter de s’occuper de Dieu de la même manière qu’il ne s’occupe pas de nous, si par hasard il existe. Les absents ont toujours tort.
        Le monde ne sera en paix que quand la courbe des non religieux aura atteint 100.
        Après, que chacun cultive sa petite croyance dans son coin ne fait de mal à personne.
        Plus de religion, plus de prosélytisme, plus de fanatisme. Le « plus » valant ici pour « fin de » comme pour « davantage de ».
        Quand l’homme aura fini de s’occuper de Dieu, il pourra s’occuper de l’humanité. Et il sera toujours temps de faire des courbettes au Créateur quand nous serons morts.


      • Parrhesia Parrhesia 21 juin 12:39

        @doctorix
        Quel que soit le jugement que l’on puisse porter sur la religion, le fait est que, globalement, ceux qui en ont sont plus forts que ceux qui n’en ont pas, ou qui n’en ont plus !!!
        Et ceci, même lorsqu’il s’agit d’une religion qui prêche le pardon des offenses et recommande de tendre la joue gauche à des ennemis... qui n’en demandent même pas tant.
        Certains forts (ou « raisonneurs ») qui rejettent les religions du Livre sont eux-mêmes devenus plus forts en se référant, par exemple, à la Bible de Staline ou au Manifeste du Parti Communiste !!!
        C’est aussi un fait.
        A partir de là, on peut, ou non, en tenir compte.


      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:00

        « Les absents ont toujours tort », je n’avais jamais lu ça comme argument pris au sérieux, en dehors de l’instinct grégaire. Donc l’argument ici est moutonnier. OK, j’applaudis avec les otaries.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juin 13:47

        « Pour un croyant Néo-Celtique européen tel que moi,  »

        Vous êtes beaucoup plus nombreux que vous ne croyez, dans votre secte.

        La plupart des catholiques français croient être catholiques alors qu’ils sont polythéistes avec le culte des anciens dieux déguisés en saints et celui de « notre-dame » qui a remplacé la « dame blanche ».

        Les druides n’ont jamais disparu, ils se sont simplement déguisés en curés et en évêques, et les couple roi-druide a continué à fonctionner avec Dagobert/Saint-Eloi, Richelieu/Louis XIII, Mazarin/Louis XIII et XIV, 

        Toutes les superstitions et tous les contes de fées qui forgent l’inconscient des enfants, les fantasmes et les tabous qu’ils traîneront toute leur vie sont des forces vigoureuses qui s’enracinent dans des périodes pré-chrétiennes et continuent à structurer le système de « valeurs morales » de ce que les chrétiens s’attribuent à tort, puisqu’à l’origine, le christianisme est un syncrétisme de Zoroaste/Zaratoustra et de Jahvé/Moïse, des systèmes orientaux dont les seuls héritiers chrétiens sont les coptes, les autres héritiers étant les musulmans.


        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 22:58

          Saviez-vous que druide signifie très-connaisseur, que c’étaient les philosophes celtes, et qu’ils étaient particulièrement bons astronomes ? Ma secte, pour une secte, prône les sciences certes pas le scientisme et je l’aime. Au reste, le problème du christianisme ces derniers siècles, c’est qu’il ne compte plus beaucoup de druide, qu’il s’inspire d’un dieu tribal singulier, et qu’il est du genre saccageur malsain comme son terreau et ses développements.


        • il faudrait 20 juin 13:53

          lu : « laisser l’adhan raisonner dans les minarets » ; excusez-moi, ne serait-ce pas « résonner » ?


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juin 14:30

            @il faudrait

            vous savez, certains raisonnent comme des tambours...



          • Laconique Laconique 20 juin 14:15

            Oh putain. Lavau et Lampion sur un même fil. Il est temps de dire farewell :

            https://youtu.be/2eTxhYT4dUM



            • Esprit Critique 20 juin 17:41

              Qu"est ce qu’on peut raconter comme conneries sur Dieu.

              Et tout ça pour rien, Il est mort. Il s’est suicidé devant moi après que je lui ai fait remarquer qu’il s’’était rendu complices de gigantesques boucheries.

              Vous voudriez peut-être savoir ce qu’il faisait avant le Big Bang ?

              Je lui ai posé la question

              Il se Branlait. Mon grand regret, je ne saurais jamais s’il était Droitier ou Gaucher


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 juin 17:49

                @Esprit Critique

                il changeait de main quand ça venait pas !

                ça s’appelle l’ambidextrie, et ça n’est ni une maladie, ni une perversion sexuelle, et même pas une insulte


              • Esprit Critique 20 juin 18:15

                @Séraphin Lampion
                Vous l’avez donc bien connu vous aussi ! ?


              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 23:11

                Ce prétendu dieu unique est pervers narcissique : « je t’ai fait libre, mais si tu ne me préfères pas, on peut te violenter et cela continuera éternellement en enfer ». Que son fils aurait changé la donne ne change rien, puisque la liberté est toujours fallacieuse : la vie comme épreuve au terme de laquelle il vaudrait mieux s’être converti quand même ... pas étonnant que cela se résume, au fond, à une affaire d’agitateurs vindicatifs, quand au terreau chrétien comme à ses suites.



              • Esprit Critique 21 juin 15:21

                @Séraphin Lampion
                Notre malheur , « En même temps » , vient de ce que Macron n’est pas seulement qu’ Ambidextre. Il utilise la main de l’autre, a l’insu de son plein gré. Cela s’appelle la perversitude.



              • babelouest babelouest 21 juin 19:05

                @Mervis Nocteau
                « la vie comme épreuve au terme de laquelle il vaudrait mieux s’être converti quand même ..... »
                A 25 ans environ, j’ai pris le pari de Pascal à l’envers : je me suis efforcé d’être bon citoyen, bon mari, bon père, tout en décrétant pour moi qu’il n’y avait pas de divinité, à la différence de Pascal. Moyennant quoi, je me suis senti énormément soulagé de l’absence enfin d’un « quelque chose » qui me surveillerait pardessus l’épaule.


              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 19:07

                Ah ça, je peux vous croire. La bonne nouvelle, c’est que les dieux païens ne sont pas intrusifs/violateurs/violeurs/effracteurs, non plus.


              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 19:08

                Je veux dire, tant qu’ils ne courent pas le monde comme certains ... mais les Celtes dont je me réclame ne représentaient pas leurs divinités avant la romanisation, tout comme les Norrois d’ailleurs, et les légendes dont on dispose, narrées par les moins hélas, ne narrent néanmoins pas ce genre de choses.


              • babelouest babelouest 20 juin 18:40

                Pour ceux qu’intéressent les traditions très anciennes des peuplades de toute la Terre, je me permettrai de conseiller un ouvrage d’un américain francophone d’origine italienne, Giorgio de Santillana, qui a écrit « le Moulin d’Hamlet » : on y découvre, avec les transpositions locales bien entendu, que des traditions assez semblables sont nées aussi bien chez les nordiques anciens, qu’en Asie mineure ou en Amérique du Sud. C’est très technique.



                • babelouest babelouest 21 juin 00:34

                  @Mervis Nocteau
                  Donc selon toi il y aurait des archétypes internes à tous les humains : pourquoi pas, l’introspection ne m’intéresse pas. Récemment j’avais offert à l’une de mes filles, diplômée en psychologie, le Grand Livre Rouge de Jung : magnifique, d’ailleurs.


                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:02

                  Non, ce n’était pas tout à fait ça : il y a interactivité psychoculturelle sans Soi, that’s the point.


                • babelouest babelouest 21 juin 19:06

                  @Mervis Nocteau
                   ?
                  Là, pas du tout compris.


                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 11:50

                  Il n’y a pas d’archétypes, bien qu’il y ait du numineux subconscient voire surconscient. Il n’y a pas de Soi que le Moi subcon— surcon et e scient, le Self des langues anglaises.


                • Le421 Le421 20 juin 19:02

                  En 2016, 47% des jeunes de 18 à 30 ans, déclaraient n’appartenir à aucune religion.

                  Vous êtes sûr du chiffre ?

                  Il semblerait que toutes religions confondues, les trois quart de la population sont non pratiquants...

                  Alors, ça fait de la marge entre ceux qui vont à la cérémonie et ceux qui restent à la maison.

                  Et puis, les « croyants » qui font leur communion en expliquant à mamie que cette histoire de Marie enceinte de Dieu et la Terre créée en sept jours, ça fait un peu gros...

                  Quand je pense que certains persistent à penser que la Terre est plate, je me dis que non-croyant, c’est pas si mal !!  smiley

                  Je passe sur les 70 vierges... A moins que ce ne soit 70 verges, là où la décence m’interdit de préciser...


                  • xana 20 juin 19:44

                    @Le421
                    70 verges ? Petit joueur... Apollinaire parlait de 11000 verges, lui...


                  • Cyrus RexImperator 20 juin 19:53

                    @xana

                    70 verge de rocco sifredi , ca doit bien faire les 11 000 de tarek ramadan 


                  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 20 juin 23:17

                    Il y a des gens qui déclarent avoir une religion, on les nomme affiliés, mais qui ne pratiquent absolument pas et sont comportementalement républicains, pour le dire ainsi. Ils peuvent donc bien croire ce qu’ils veulent. De toutes façons, pour ce qu’on compte de croyants au faîte de leurs références sacrées (en l’occurrence le plus souvent, « les livres saint » ... ) ... la plupart sont au fond des suricates. Hélas, il arrive que certains suricates portent une ceinture explosive surtout au Moyen-Orient.


                  • Tesseract Tesseract 20 juin 19:41

                    Catholique par ma mère

                    Musulman par mon père

                    Un peu juif par mon fils

                    Bouddhiste par principe

                    Alcoolique par mon oncle

                    Dépravé par grand-père

                    Sans classe par vieille honte

                    Névrosé par grand-mère

                    Royaliste par ma mère

                    Fataliste par mon frère

                    Communiste par mon père

                    Marxiste par mimétisme

                    Hépatique par la guerre

                    Ruiné par les soeurs-âmes

                    Vieilli par la bonne chère

                    Abruti par ces dames

                    Athée, oh, grâce à Dieu

                    Mouloudji Athée, ô grâce à Dieu



                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 juin 20:21

                      La France se passera des non chrétiens pour résoudre le problème du grand remplacement, car si les Français non chrétiens n’en sont pas conscients, Dieu, lui, en est conscient puisqu’il nous a dit comment il allait résoudre le problème :

                       

                      "Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

                       

                      «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)



                      • Cadoudal 20 juin 23:48

                        – un ou deux milliers sur soixante-six mille milliers.

                         ?


                        Quand tu causes des muzzs pas gentils, tu comptes uniquement ceux en prison, ou tu comptes aussi ceux en liberté  ?


                        « 531 individus sont incarcérés pour des faits de terrorisme islamique. Or parmi eux, objectivement regardés comme les plus dangereux à ce stade, 43 seront libérés au cours de l’année 2020, 57 le seront en 2021, et 46 encore en 2022 »


                        • babelouest babelouest 21 juin 00:37

                          @Cadoudal
                          Que veux-tu, il faut bien qu’ils fassent leur boulot.....


                        • Cadoudal 21 juin 01:12

                          @babelouest
                          Tout le monde doit faire son boulot contre le pouvoir blanc :

                          Angleterre- Bilan provisoire journée mondiale des réfugiés :

                          3 morts et 9 blessés poignardés par un réfugié libyen aux cris d’allahakbar

                          https://twitter.com/shxbzzz/status/1274472704989634561


                        • zygzornifle zygzornifle 21 juin 08:13

                          @Cadoudal
                           43 seront libérés au cours de l’année 2020, 57 le seront en 2021, et 46 encore en 2022

                          C’est une « chance pour la France » 


                        • Parrhesia Parrhesia 21 juin 12:06

                          @Cadoudal
                          Que voulez-vous ... Même le lion britannique n’est plus ce qu’il était...


                        • Cadoudal 21 juin 12:40

                          @Parrhesia
                          Stabbing attack in Reading which left three people dead now being treated as « terrorist incident », say UK police

                          https://twitter.com/BBCBreaking/status/1274649961171427333

                          C’est la guerre entre la BBC et France 24

                          Sur France 24, le Libyen est toujours un jeune originaire de la ville...lol..


                        • Parrhesia Parrhesia 21 juin 13:45

                          @Cadoudal

                          Bien vu !
                          Et lorsque je dis que le lion britannique n’est plus ce qu’il était, ça ne signifie quand-même pas qu’il est aussi décati que le coq mondialisto-gaulois...
                          Bon courage.


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:04

                          Par Teutates ! mais cela est-il un contre-argument sur le devenir-irréligieux de la France dans son impact psychoculturel ?


                        • Cadoudal 21 juin 14:09

                          @Mervis Nocteau
                          Non, c’est juste un argument pour démontrer que tu racontes n’importe quoi...lol...


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:11

                          Toi, tu dis des choses tordues.


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:12

                          Aussi fourbe qu’un radicalisé !


                        • Cadoudal 21 juin 14:27

                          @Mervis Nocteau
                          Et toi tu m’as l’air d’être un pervers pépère..

                          Y aurait pas que les chiffres que tu aime manipuler...lol..

                          1 954 mineurs (dont le plus jeune a 11 ans2), majoritairement de sexe féminin, étaient inscrits au fichier

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier_des_signalements_pour_la_pr%C3%A9vention_de_la_radicalisation_%C3%A0_caract%C3%A8re_terroriste


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 17:29

                          Pour toi sale pervers, du moment que quelqu’un fait un séjour à l’ombre, il devrait y rester jusqu’à la fin des temps ?


                        • Cadoudal 21 juin 17:42

                          @Mervis Nocteau
                          -une poignée de radicalisés – un ou deux milliers sur soixante-six mille milliers.

                          Tu nous sors ton énième papier pour vendre ta camelote de nouvelle droite néo païenne, c’est ton droit le plus absolu de vendre ta camelote...

                          C’est mon droit également de te demander tes sources quand tu racontes des conneries...

                          Moi je te demande juste comment tu les compte..

                          Uniquement les mineurs ?
                          Uniquement ceux en taule ?

                          Le Libyen de Reading, il sortait de taule, il n’était pas fiché...
                          Et hier, un petit coup d’énervement, il surine 6 blancs comme toi, « par hasard » comme ils disent...

                          6 pervers de moins ???


                        • Cadoudal 22 juin 11:27

                          @Cadoudal
                          -Le Libyen de Reading, il sortait de taule, il n’était pas fiché...

                          Erreur, il avait bien sa fiche au MI5

                          - Arrivé clandestinement de Libye en 2012
                          - Régularisé en tant que réfugié en 2018

                          - Condamné à 2 ans de prison en octobre pour une longue série d’agressions, y compris sur un policier

                          - A craché au visage de la juge qui l’a condamné
                          - Sorti de prison il y a 2 semaines, après seulement 8 mois

                          https://www.telegraph.co.uk/news/2020/06/21/reading-terror-suspect-mi5-list/

                          En bref, encore un qui était programmé pour tuer au hasard comme ils disent...

                          Et un beau succès des services de sécurité Britanniques qui fait des jaloux en France :

                          https://www.ouest-france.fr/monde/djihadisme/la-france-rapatrie-dans-la-nuit-dix-enfants-de-djihadistes-francais-de-syrie-6878082


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 11:47

                          Par le Diðs Atir ! Père Destructeur !


                        • zygzornifle zygzornifle 21 juin 08:12

                          Je suis Déiste , je crois en Dieu ou dans une force suprème , un truc de ce genre , mais pas aux religions qui comme les partis politiques sont des pièges a neuneus pleureurs et miasmeux prets a condamner et a faire du mal aux autres ….


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 juin 08:37

                            @zygzornifle

                            « Tu crois qu’il y a un seul Dieu ; tu fais bien ; Les démons le croient aussi, et ils tremblent. 

                            Veux-tu savoir ô homme vain, que la loi sans les œuvres est inutiles ? » (Jacques 2 :19-20)




                          • Parrhesia Parrhesia 21 juin 14:21

                            @Mervis Nocteau
                            Drôle « d’entertainment » !!!

                            Nous en sommes en train de crever la bouche ouverte !!!


                          • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 17:31

                            J’en suis convaincu. Si la France ne sais plus « vivre ensemble » comme on dit, c’est parce qu’elle n’a plus de religions, matrices de toute culture. L’avantage du polythéisme, c’est qu’il fédère dans la diversité, il laisse bien plus libre dont libre de faire de la recherche scientifique que toute autre religion. Le christianisme aura beau dire, il s’est fait scientifique avec la Renaissance de l’antiquité, tandis que le judéo-islamisme n’a dû ses lumières féodales, que de détenir les restes des textes antiques.


                          • CN46400 CN46400 21 juin 08:19

                            Ce qui est notable en France, c’est que le décrochage religieux concerne toutes les religions, favorise le métissage et ne doit rien à une quelconque propagande anti-religieuse.

                            La plupart des lieux de prière ne doivent, en fait, leur survie qu’à leur prise en charge par l’état alors qu’en 1905 la séparation a été vécue comme une spoliation de l’église catholique....


                            • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:09

                              Vivement que l’État lâche l’affaire en application plénière jusqu’en Alsace-Moselle de la loi sur la laïcité.


                            • CN46400 CN46400 21 juin 16:43

                              @Mervis Nocteau
                              Les religions coûtent, certes, plus cher à l’état en Alsace-Moselle, mais la religiosité des populations n’y est pas différente du reste de l’hexagone...


                            • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 17:32

                              Je dis justement qu’il faut cesser de financer, quel est votre problème ?


                            • vraidrapo 21 juin 09:33

                              Demain ne sera pas houellebecquien.

                              C’est bon à savoir... je ne me réincarnerait pas en France !

                              Quand même certains descendants d’immigrés – notamment de troisième génération – éprouvent une forme de sentiment d’exil, de nostalgie pour une origine fantasmée

                              Ils peuvent toujours demander à être dispensé de l’Accord (Pierre Maurois — Alger en 1982) et aller faire le Service Militaire dans le Sahara (2 ou 3 ans).


                              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 14:11

                                Vous aimez donc Houellebecq ? Ce n’est pas un mauvais chantre, dans son genre pessimiste.

                                Au reste, excellent conseil.


                              • vraidrapo 21 juin 16:05

                                @Mervis Nocteau

                                Je n’ai pas trouvé son « Soumission », pessimiste pour peu que l’on se mette dans le sens du vent... sans crispation smiley


                              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 21 juin 17:33

                                Nous sommes d’accord. C’est de la littérature.


                              • Pere Plexe Pere Plexe 21 juin 18:22

                                Enfin une tendance favorable dans le pays.

                                Ce n’est pas tant que les croyants m’incommodent, l’immense majorité a l’intelligence de vivre sa religion de manière totalement paisible et en accord avec les lois du pays.

                                Reste que les extrémistes religieux de tous poils ne survivent que parce que les religions dont ils se réclament ont du poids.

                                Enfin il ne me parait pas très sain de gober des choses invraisemblables, fusse au nom de la foi.



                                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 11:53

                                  * avec un T, rejoint ...


                                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 11:54

                                  Merci d’avoir repéré quel était le but de cet article et de l’avoir dit, car ce n’était pas gagné avec mes précédents commentateurs, d’ailleurs !


                                • Toutes les enquêtes l’ont prouvé. Les djihadistes sont des délinquants qui n’ont pour la plupart jamais lu le coran ni mis les pieds dans une mosquée. Le problème n’est pas tout à fait la religion, mais le vide de la pensée qui a besoin d’un prétexte pour se sentir exister. La religion comme béquille. Le problème, c’est que toutes les religions ont un fond pervers et paranoïaque. Le catholicisme s’est construit sur la haine de la sexualité et du féminin. Encore plus accentué dans le luthéranisme qui a conduit au nazisme. La femme étant ici symbolisée par le juif, l’homo. Contrairement à l’hermétiste dont la paradigme est de relier les contraires (gémeaux, mercure, jumeaux Castor et Pollux, l’ombre et la lumière). Le monde ne peut tenir sans les contraires, les opposés. Le « soi » jungien" s’incarne dans l’HERM-APHRODISME mental. Le religion (religare) au contraire oppose, Diviser pour mieux régner. Thot Hermès Trismégiste est un et double : Herm-Aphrodite. Sans nier la différence, mais en l’intégrant. Comme toute idée a son antagonisme.


                                  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 14:02

                                    Merci de rétablir la vérité sur les djihadistes français, parce que notre Cadoudal n’en peut mais. Au reste, toutes les religions ne sont pas paranoïdes comme les monothéismes, qui se définissent expressément contre le monde païen dès l’origine, bien qu’ils prétendent lui être antérieur et que tout aurait été bafoué. Les monothéismes sont des complotismes. De plus, un monde sans religion devient maniaco-dépressif comme la France.


                                  • @Mervis Nocteau hum quelques interversions de « le » et de la« . Nul heureusement n’est parfait. Effectivement, le monothéisme se construit CONTRE » le paganisme. La maniaco dépression à ne pas confondre avec les variations temporaires de l’humeur. On peut broyer du noir (l’oeuvre au noir des alchimistes) et retrouver la lumière (oeuvre au blanc). 


                                  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 19:04

                                    Nous sommes d’accord.


                                  • L’HERM-Aphrodisme ce n’est pas être l’un et l’autre en même temps (Macron). Mais pouvoir être l’un à un certain moment et l’autre à d’autres (Janus). Non pas dans le déni de la différence mais la reconnaissance des deux polarités.


                                    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 juin 19:05

                                      INSINDE BIAT (ainsi soit-il, en celtique ancien reconstitué)



                                    • SamAgora95 SamAgora95 23 juin 16:34

                                      « ... de plus en plus de Français ne croient plus en Dieu (2019)  »

                                      Quel rapport entre dieu et la religion ? Les jeunes de rejettent pas l’existence éventuelle d’un dieu, mais bel et bien les religions et leur stupidité.

                                      Religions qui s’éloignent de plus en plus de la recherche spirituel pour se rapprocher dangereusement de la superstition, du fanatisme et de l’enfermement communautaire.

                                      Tu m’étonne que les jeunes cherchent à s’éloigner de ces absurdités, qui sont aussi éloigné de dieux que le livreur de jouet de chez Amazon du père-noël.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité