• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La grève, trois petits tours et puis s’en vont...

La grève, trois petits tours et puis s’en vont...

Trois petits tours, enfin, deux pour l’instant, c’est quand le troisième ? On m’a dit qu’il ne faisait pas encore suffisamment chaud en cette fin d’hiver, donc au premier mai en misant sur le fait que le temps sera plus serein, il serait bon alors que l’on revendiquât profitant de ne pas être incommodé par des intempéries intempestives. Il y aurait semble-t-il un espoir pour que l’on émette à cette occasion quelques récriminations à l’encontre de la politique du gouvernement, néanmoins on n’y ira pas trop fort du fait qu’il est un peu bloqué par la crise. Alors vous comprenez, si on augmente les salaires, les entreprises qui sont déjà exsangues vont disparaître. Et puis Madame Parisot l’a dit, la grève ça coûte je ne sais combien de milliards au patron, et faudrait donc pas que ça dure top longtemps car ces pauvres exploiteurs n’auront plus les moyens pour mettre du carburant dans leurs yachts. Il serait regrettable d’en arriver à de telles extrémités. Bien, avec ce genre de raisonnement, on est pas prêt de faire la Révolution !

 

 Malheureusement, c’est le premier constat que l’on peut faire après la journée du 29. J’entends pourtant de partout monter un satisfecit simpliste du genre, vous avez vu le nombre qu’on était dans la rue, plus que le 29 janvier, super, hein ! D’accord, c’était beau, et lorsque un tel déferlement humain déambule il y a de quoi se sentir satisfait, ça prend aux tripes et l’on se dit, voilà enfin, le peuple est en marche. Mais le seul problème qu’il y a, c’est que l’on ne sait pas vers quoi il est en marche. Parce que si c’est comme cela qu’il a l’intention d’impressionner les patrons et le gouvernement, à mon avis, c’est un coup d’épée dans l’eau. D’ailleurs la bourse ne s’y est pas trompée car pendant que les syndicats crient une victoire d’apparence, elle, elle monte, ce qui en général n’est pas bon signe pour l’ouvrier.

 Finalement, les gouvernants vont faire semblant d’être impressionnés, vont dire qu’ils ont conscience du mal-vivre, vont invoquer la crise comme bouc émissaire, peut-être que Sarkozy va encore se fendre d’un discours, et après…. Après il ne faut pas rêver ça va être tergiversations, la réunionite va de nouveau revenir à la mode, et tout cela pour quelques « mesurettes », sortes de cache misère. Portant c’est Parisot qui a donné la solution en gueulant déjà qu’une journée de grève coûtait une fortune. Mais en fait de grève ce fut plutôt un raté.

 Déjà le 19 on avait pas trop insisté sur ce sujet comme si la manif avait seule été suffisante pour faire vaciller le pouvoir. Pourtant le nombre de grévistes n’avait pas été très significatif et le pire c’est que cette fois c’est presque catastrophique….

 Je ne voudrais pas passer pour un censeur car je sais que la critique est facile mais l’art reste difficile. Néanmoins, à la première analyse il semblerait que l’on peut mettre cette désaffection vis-à-vis de la grève sur une certaine apathie des syndicats. Pour leur rendre un peu de justice, ce mal vient du fait aussi qu’ils maitrisent de moins en moins une masse salariale plus dispersée qu’à l’époque où il y avait encore de grand secteur industriel. Les entreprises de service par exemple étant plus difficiles à fédérer dans la revendication. Toutefois, il y a un problème quand on voit la mobilisation dans les transports, les profs et l’hôpital, où je suis allé faire une tour dans celle de ma région, cet après midi du 19, qui n’était nullement agité par la grève et les revendications. Pour tout dire je suis à peine surpris puisque j’avais reçu plusieurs courriels me signalant que la mobilisation était difficile. Cela c’est confirmé, que faire pour motiver les troupes ?

 Car il ne faut pas rêver, le seul résultat patent sera quand la grève générale aura bloqué l’économie que Sarkozy et le Medef commenceront à s’intéresser aux revendications des travailleurs.

 Ceci était une réflexion à chaud, je n’espère qu’une chose, c’est que je me suis trompé et que je n’attendrai pas de nouveau le mois de mai pour assister à un nouveau défilé inutile, servant simplement à donner bonne conscience à un monde endormi !

 Ce n’est pas après demain, c’est demain, c’est tout de suite……

 Sinon ce sera donner raison à Sarkozy : la grève on ne s’en aperçoit même pas !

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Frabri 19 mars 2009 23:07

    A l’ère industrielle quand les syndicats organissaient des grèves, des manifestations c’était pour conquérir des nouveaux droits, pour le progrés social. Ils ont fait gréve pour conquérir quels nouveaux droits ???? pour quel progrés social ??? pour quel nouveau projet de société ??? pour quel nouveau monde ??? On ne le saura jamais.

    Avec des gréves de un jour et des revendications catégorielles, corporatistes, défensives le pouvoir n’a pas beaucoup de soucis a se faire.


    • sisyphe sisyphe 20 mars 2009 04:47

      - Ben vrai, mame Michu : tous ces grevistes, c’est rien que des feignasses et des privilegies : j’te les mettrai au boulot, moi....

      - Ben... y en a de moins en mois, de boulot....

      - Y zont qu’ a rester chez eux, a pas emmerder les bonnes gens, alors... ; est-ce qu’on fait greve, nous ? Et pourtant dieu sait qu’y aurait de quoi....

       smiley


    • tonton17 19 mars 2009 23:22

      En économie libérale tout peut créer une entreprise et s’offrir ...un yacht


      • tonton17 19 mars 2009 23:25

        petit recticatif :
         en économie libérale tout le monde peut créer ....


        • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:07

          et tout le monde peut rever en crevant de faim


        • Montagnais Montagnais 19 mars 2009 23:49

          Trop beau le dessin sur le site du Ragondin ! Trop belle la lettre à Besson..Trop bon l’auteur.

          Au risque de passer au violon, au risque de déclencher la ire des sbires et la rage des idolâtres, je ne resiste pas au désir de livrer la transcription :

          Décret n°1301 du 6 juin 1942 réglementant, en ce qui concerne les sans-papiers, les professions d’artiste dramatique, cinématographique ou lyrique.

           Nous, Empereur des intérêts financiers, en charge de la mise au pas des Français, investi de tous les pouvoirs au nom du Dieu Dollar, plénipotentiaire pour les questions planétaires,

           Sur le rapport du chef du Gouvernement et du ministre secrétaire d’Etat à l’éducation nationale,

           Vu la loi n°2332 du 2 juin 1941 portant statut des Sans-papiers et notamment son article 4 ;

           Vu la loi n°1450 du 29 mars 1941 créant un commissariat général aux questions des sans-papiers, modifiée par la loi n°2169 du 19 mai 1941, par la loi n°3591 du 1er septembre 1941 et par la loi n°545 du 6 mai 1942 ;

           Le Conseil d’Etat (commission représentant les sections de législation, de l’intérieur, des finances et de l’agriculture) entendu,

           Décrétons :

           Art. 1er- Les Sans-papiers ne peuvent tenir un emploi artistique dans des représentations théâtrales, dans des films cinématographiques ou dans des spectacles quelconques, ou donner des concerts vocaux ou instrumentaux ou y participer que s’ils satisfont à l’une des dispositions prévues à l’article 3 de la loi du 2 juin 1941 ou s’ils y ont été autorisés en raison de leurs mérites artistiques ou professionnels par un arrêté motivé du secrétaire d’Etat intéressé pris sur proposition du commissaire général aux questions des sans-papiers et, en outre, dans le cas où le ministre secrétaire d’Etat à l’éducation nationale n’est pas compétent pour donner lui-même l’autorisation d’exercer la profession, sur l’avis dudit secrétaire d’Etat.

           Art. 2- Les Sans-papiers atteints par l’interdiction résultant de l’article précédent devront, dans le délai de deux mois à partir de la publication du présent décret, cesser d’exercer la profession qui leur est interdite.

           Une prolongation de délai peut être accordée par le secrétaire d’Etat intéressé, sur la proposition du commissaire général aux questions des sans-papiers, en vue de permettre d’achever une série de représentations commencée avant la publication du présent décret, une œuvre cinématographique entreprise avant la même publication.

           Art. 3- Le présent décret est applicable en Algérie, aux territoires relevant du secrétariat d’Etat aux affaires étrangères ou du secrétariat d’Etat aux colonies et territoires d’outremer.

           Art. 4- Le Chef du Gouvernement et le ministre secrétaire d’Etat à l’éducation nationale sont chargés, chacun en ce qui les concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal Officiel de l’oligarchie et de la mediacratie.

          Autres temps, mêmes ignominies.



          • souklaye 20 mars 2009 00:40

             La plus grande grève depuis 20 ans titrait la version numérique de mon marchand d’information. Soit, en même temps la grève est le type d’argument évènementiel plébiscité par les foules et les actionnaires, alors autant profiter quitte à la travestir.

             

            Marie Georges Buffet comme égérie de la grève contre le plan de relance, ça ne me provoque pas de montée de sève, bien au contraire.
Il est vrai que je ne suis pas à une méchanceté près, mais des manifestations pour quelqu’un ou quelque chose, ça n’intéresserait personne. Il faut un bouc émissaire, un logo, une mascotte, une cible, mais cela fait bien longtemps que les manifestants tirent à blanc.

            J’entends déjà les pro de la liberté d’expression convenue et les idéologues des luttes, peu importe les luttes pourvu qu’il y en ait une.

             

            http://souklaye.wordpress.com/2009/01/29/docteur-est-ce-grave-si-je-n’ai-pas-la-greve-dans-le-sang-non-mais-ca-vous-fera-21-euros/


            • morice morice 20 mars 2009 00:41

              "Néanmoins, à la première analyse il semblerait que l’on peut mettre cette désaffection vis-à-vis de la grève sur une certaine apathie des syndicats. "



              AUX SOUS BON SANG : les français n’ont plus un rond et n’ont plus les MOYENS de faire grêve ! et les syndicats n’existent plus dans un monde d’égoïste, c’est EVIDENT.. 

              • Axior 20 mars 2009 11:03

                Si l’on décidait unanimement de jeter aux ordures les obligations de tous ceux qui se sont fait avoir en souscrivant des crédits escrovolving, il y a déjà beaucoup plus de français qui auraient les moyens de tenir une grève de deux mois, voire plus.


              • Marc Bruxman 20 mars 2009 01:27

                Le Karnaval a en tout cas eu lieu cet aprem’. 

                La CGT a vendu ses autocollants, le loueur a loué ses camions, le merguezeur a vendu ses merguez. Le Biérier a certainement vendu plus de Bières. Et y’a même eu des cars pour monter à Paris. C’est GrêveBizness as usual. 

                Le public en délire devant Bernard Thibault, Besancenot and co a geulé "Sarkozy Demission". A la fin, petite démonstration de combat de rue entre la police et quelques casseurs avec effets pyrotechnique exclusif fumilacrimo (TM). C’est chaud dans les bermudas !

                L’opération a généré un bon CA pour CGT SA. Et maintenant c’est fini, allez les gars, on se disperse, il faut qu’on démonte !

                Et comme on dit à la fin de chaque événement réussi : "Merci d’être venu ! A l’année prochaine !". Puis les grosses lampes se rallumes, le public s’en va. On recommencera surement. Avec le même public, les mêmes acteurs, les mêmes artistes. 

                Et tout ca recommencera ailleurs, pour une autre cause, avec d’autres artistes. Comme on dit dans le monde des musiques electroniques : when a beat stop somewhere it starts elsewhere on the planet :)


                • sisyphe sisyphe 20 mars 2009 04:53

                  Attends, Bruxman : tu vas moins faire le malin quand il va y avoir la greve generale illimitee : on te verra alors ressortir ton aigreur rance et ton fiel nauseeux....
                  Profites en tant que tu es abrite derriere ton petit clavier , a vivre virtuellement ; dans la vraie vie, tu dois souvent la ravaler, ta morgue cynique : fais gaffe, ca cree des ulceres d’estomac...

                  La greve ponctuelle n’est qu’une etape : on va passer aux choses serieuses bientot ; trouve toi une planque...
                   smiley


                • Jean-paul 20 mars 2009 06:57

                  Ca y est Sysiphe l’adorateur du dictateur Castro a commente .Il ne sait pas quela crise est mondiale et une greve generale illimitee ,il s’en fout il bosse a son compte a ecrire des histoires pour enfants .


                • morice morice 20 mars 2009 09:09

                   ignoble commentaire.


                • morice morice 20 mars 2009 09:10

                   c’est pour Bruxman


                • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:12

                  @ bruxman
                  sur que 6k€ t’as besoin de faire greve
                  en plus le salaire de type 6000 est tellement peu courant que c’est en dessous de 5%, les 95% ont moins de 2500€


                • Axior 20 mars 2009 11:16

                  Je ne connais pas ce Bruxman. A lire vos réactions je suppose que son post a été édité dans un but de nuisance, mais lu hors contexte je dois honnêtement reconnaître qu’il contient une part de vérité.
                  Je ne suis pas confiant dans l’avenir, et je trouve aussi que la journée d’hier n’a servi qu’à sauver la face aux syndicats qui se sont plantés en beauté lors des pseudos négociations, alors que le rapport de force était en leur faveur.
                  Ce que je constate aujourd’hui, c’est que tout le monde a repris le travail heureux d’avoir bien exprimé son mécontentement, et ce malgré les insultes de Fillon et de Sarkozy consécutives à cet événement qui, finalement, n’en est peut-être pas un.


                • sisyphe sisyphe 20 mars 2009 13:15

                  Ca y est ; le pavlovien jean paul a lu le pseudo "sisyphe" et son synapse n’a fait qu’un tour : = Castro !

                  C’est bien, jean paul, c’est bien ; tu as droit à ton nonosse...

                  Quant à Seraphin Lampion, il est en pleine forme de dyslexie : c’est l’âge ...

                  Allez, bonne bourre les aminches, et...en avant vers LA GREVE GENERALE ILLIMITEE, comme nos compatriotes antillais : on va y arriver
                   smiley


                • Axior 20 mars 2009 13:35

                  Tout se passe comme je l’imaginais : au journal de 13 heures on apprend que les syndicats se sont réunis ce matin et n’ont pris aucune décision. Ils se donnent rendez-vous à la fin du mois et réfléchissent ...
                  Quand on dit : "je vais réfléchir" , on sait ce que ça signifie.
                  Est-il nécessaire de préciser à quel endroit de notre physionomie nous pouvons nous fourrer le résultat de tout ça ?


                • fhefhe fhefhe 20 mars 2009 03:28


                  J eudi ( 19 Mars 2009)
                  A ction
                  U nifiéé (des)
                  R incés (de l’)
                  E tat ...
                  S arkossaucissonné !!!

                  Jaurés....que font "Tes" enfants... ????

                  En métropole....nous n’avons pas au PS de..."Demota".... ???

                  Aprés le 19 ....il est -il "Vain" de poursuivre ...pour mieux vivre ce "XXIéme" Siécle.... ???.........22 Voilà les Sarkozivores...qui dévorent encore nos "Acquis"....

                  Au secours....Jaurés Revient... !!!


                  • Bigre Bigre 20 mars 2009 06:57

                    Plus trop de sous dans les poches, oui, ... des syndicats affaiblis par des années de travail de sape des gouvernements, toujours la télé qui endort les cerveaux .... s’ajoutent peur et propagande d’état ....

                    La situation doit devenir bien plus grave pour réveiller le grand nombre. Et cela malgré les communications lénifiantes du gouvernement. C’est pas gagné du tout pour l’instant.

                    Mais.

                    Les citoyens peuvent emmerder ces politiciens :

                    -  écrire à son député popur lui dire tout le bien qu’on pense de lui et son intention de vote

                    - publier et faire circuler la liste des députés (avec adresses) ayant voté pour la révision de la constitution et esuite le traité de Lisbonne

                    - publier et partager la liste des députés ayant voté la loi HADOPI

                    - (re) publier les avantages de ces élus qui parlent de serrer les ceintures des autres

                    un travail de sape, au quotidien, ... qui prend juste un peu de temps ....



                    • fhefhe fhefhe 20 mars 2009 07:09

                      19 (Jour)
                       3 (Mois)
                      .....
                      "193Si"....nous recommencions.... ???!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                      • Le péripate Le péripate 20 mars 2009 07:42

                         C’était quoi cette grève ? On ne s’en est à peine aperçu ! Ca ne va pas du tout. Il faut vraiment que toute la fonction publique descende dans la rue.
                        Pourquoi ? Parce que Sarkozy a été élu pour réformer ce pays, et que jusqu’à présent, harcelé par tous les lobbies, il n’a quasiment rien fait. Il faut donc, puisque la rue ne comprend que le langage de la force, que tous les fonctionnaires s’arrêtent de bosser, que Sarkozy ne cède pas, et d’ajouter la légitimité symbolique à la légitimité électorale. 

                        Allons, encore un effort.





                        • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:14

                          @ peripate
                          comme ca on pourra accrocher les bourgeois aux lampadaires


                        • frédéric lyon 20 mars 2009 08:28

                          Cette nième grève des fonctionnaires n’a évidemment rien à voir avec Charlie Chaplin, l’ouvrier des "Temps Modernes".

                          Il s’agit d’une grève des petites mains de la fonction publique que les hauts fonctionnaires envoient dans les rues pour réclamer (au choix) une augmentation des impôts, ou une augmentation des déficits publics.

                          En effet il n’y a pas d’autres alternatives pour financer de nouvelles dépenses de l’Etat. 

                          Un peu comme si les petits Marquis de l’Ancien Régime avaient envoyé leurs domestiques et leurs palefreniers manifester dans la rue pour la défense des privilèges de la Noblesse.
                           
                          Mais comme tous les contribuables sont partis, ou se sont fait portés pâle, une augmentation éventuelle des impôts entrainera une augmentation de l’absentéisme, et non une augmentation des recettes fiscales.

                          Donc la seule alternative est une augmentation des déficits, qui provoquera, elle aussi, une agravation du sauve-qui-peut général !

                          Nous voilà proche de la phase terminale. 

                          Dans cette attente, les commercants ont descendu les volets, les bistrotiers ont retiré les tables et les caises des terrasses, les ouvriers et employés du secteur privé ont attendu les trains, les métros et les autobus.

                          Et voilà tout.

                          La croyance ancestrale en la puissance des incantations, celles qui font danser en psalmodiant les Sioux autour du totem, comme on marche en braillant de la République à la Bastille.

                          Le degré zéro du syndicalisme. Le seul degré qui semble réellement à la portée du syndicalisme Français, qui est en pleine déconfiture. Comme le reste du pays.

                          Et à son image.


                          • morice morice 20 mars 2009 09:12

                             Le degré zéro du syndicalisme.

                            le degré zéro du post, et une extrême droite jalouse de ne pouvoir y participer...


                          • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:16

                            lyon est pas content, ses domestiques ont fait greve
                            il a du rechauffe un plat cuisine au micro ondes. horreur ! plus de caviar !


                          • abdelkader17 20 mars 2009 09:39

                            @lyon
                            La phase terminale, ce sont les forces du capitalisme de predation qu’il l’ont provoqué, en provenance directe des états unis fabrique du mal par excellence, dont tu ne cesses à longueur de journée d’apporter ta caution maorle et intellectuelle, à une entreprise de destruction massive.



                          • Triodus Triodus 20 mars 2009 10:28

                            ..pas bon le caviar au micro-ondes !


                          • Kalki Kalki 20 mars 2009 08:59

                            Si la grêve n’a plus d’efficacité, et si les revendications du peuple ne sont pas écouté, et sont de plus en plus grande

                            Alors il est temps de changer de forme d’organisation et de combat.

                            Il faut creer la force révolutionnaire, organisé en cellule en réseau, dans un pouvoir et une communication horizontale, pour un meme but.


                            • morice morice 20 mars 2009 09:15

                               c’est mal barré : ils ont tous les outils, mon vieux... vous êtes déjà gaulé.

                              Pour pousser un peu plus loin l’excavation des données glanées, Hérisson permet « la détection et classification d’objets contenus dans une image (personne, véhicule, meuble...). Cette fonctionnalité sera évaluée avec les méthodologies utilisées dans les évaluations Techno-Vision/ImagEval, tâche n°4, PASCAL VOC (Visual Object Classes challenge), et CLEAR (tâche « 2D Face détection »)  ». Sur les vidéos, HÉRISSON « permet la détection et l’identification de personne dans une vidéo. Cette fonctionnalité sera évaluée avec la méthodologie utilisée dans l’évaluation CLEAR (tâche « person identification ») »
                               
                              Exemple piquant, « Le système offre la possibilité de reconnaître l’entité elle-même de plusieurs manières différentes : Soit par mention explicite. Exemple : « Nicolas Sarkozy », Par mention relative (« le nouveau président français »), par mention partielle (« Monsieur Sarkozy », « le Président »), par anaphore (« il », « celui-ci »), par surnom (« Sarko »)  ».


                            • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:18

                              @ morice
                              il faut passer en darknet


                            • Kalki Kalki 20 mars 2009 20:01

                              On est tous fichés et j’ai un sceptiscime assez fort concernant l’anonymat meme derriere des données cryptés.

                              A votre avis pourquoi les niveaux d’encryptage sont limités, c’est décidés par les états ... (pour pouvoir tout décrypté en un temps record si besoin est), tout est déchiffrable.. . question de puissance et de temps

                              Et puis tout ce qui est figé et pas face a face cela permet l’infiltration encore plus facile du "reseau" (ici informatique) mais en fait nous parlons du reseau humain.

                              Donc prudence meme si je vous conseille de vous mettre à freenet ou darknet ou autre

                              D’ailleur on peut en parler.


                            • fredleborgne fredleborgne 20 mars 2009 09:02

                              Le travail de sape : exactement.
                              Sinon qu’il reste encore trois ans, et que les socialistes font partie de la même clique de parvenus carrièristes. La démocratie est morte, et tandis que sur la piste les clowns font leur numéro, les financiers pillent la planète et asservissent les population à l’argent. Espoir de gagner plus, peur de gagner moins, précarité permanente. La grève coute trop cher à celui qui finit à 0 en fin de mois. Si au moins tous les chomeurs avaient fait partie des défilés...
                              D’ailleurs, ce serait peut-être à faire ça, des défilés de chomeurs, tous les jours, pour qu’on les voit bien...


                              • foufouille foufouille 20 mars 2009 09:20

                                @ fred
                                et comme ca le pole emploi aura un pretexte pour les virer
                                tout manifestant est fiche grace aux cameras


                              • morice morice 20 mars 2009 09:15

                                 . La démocratie est morte, tuée par un Hérisson...


                                • fouadraiden fouadraiden 20 mars 2009 09:20


                                   Tony Montana en pleine crise du capitalisme financier c’est pas bon !


                                  • abdelkader17 20 mars 2009 09:28

                                    C’est pas la grève qu’il faut remettre en cause, ce sont les felons et renegats genre Chereque star adulé des médias symbôle de callobaration active avec les forces du capitalisme triomphant.
                                    Dans Lqr La propagande du quotidien Eric Hazan avait analysé ce nouveau discours tendant à vider les mots de leur substance.
                                    Mouvement sociale remplacant grève, partenaire sociaux remplacant syndicats et dans le même temps en dit long sur le processus de démission voir de collaboration des dirigeants syndicaux.
                                    Etre syndicaliste ce n’est pas être partenaire c’est faire parti du camp d’en face, une certaine idée de l’opposition, morte avec le triomphe du syndicalisme du consensus.
                                    Patrons n’existent plus remplacé par entrepreneurs , bénéfice à disparu au profit de retour sur investissement ect , la novlangue tentent de travestir la réalité sociale à l’aide de doux euphémismes,le mouvement syndicale n’est devenu qu’un agent actif du maintien de l’ordre social .
                                    Contraste saisissant entre un Domota et un Chéreque qui en dit long sur l’inexistance de possibilités actuelles de renversement des processus de domination.


                                    • abdelkader17 20 mars 2009 09:45

                                      @Parkway.
                                      Continuer à maintenir un tel type à la tête d’un syndicat majoritaire relève de la même irrationnalité qui à fait que des pauvres ont porté au pouvoir l’ultra libérale sarkozy, et après ca veut faire la révolution, aucune cohérence intellectuelle, symptôme de la faillite avancée de cette société.


                                    • Sambaud 20 mars 2009 09:39

                                      La colère, la révolte, c’est bien pour faire des manifestations, des émeutes et quelquefois la révolution, mais cela ne suffit pas lorsqu’il faut gérer un pays, assurer sa stabilité, sa richesse et son avenir dans la démocratie et l’intérêt de tous, surtout dans un pays comme la France qui croule déjà sous l’impôt et la dette et n’a - pour payer les fausses promesses les illusions ou un échec économique - aucune ressource naturelle (comme l’URSS ou le Vénézuela). Elle n’a, pour combien de temps encore ? que des entreprises saines, efficaces et compétitives, gérées par des patrons un peu masochistes de s’installer en France.

                                      A droite : l’égoïsme, la cupidité, l’arrogance, l’orgueil. A gauche : L’hypocrisie, la démagogie, l’inconséquence, la légèreté, l’aveuglement. Aux extrêmes : l’obscurantisme, l’absurdité, les préjugés, la haine, seront malheureusement toujours là pour créer dans l’affrontement des catastrophes humaines et empêcher une marche tranquille et consensuelle vers le progrès.

                                      Il existe sur terre beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté, mais ce ne sont pas toujours ceux que l’on croit, point n’est besoin pour eux de s’abriter derrière des idéaux factices et un peu faciles. Leur sensibilité, leur ouverture d’esprit, leur générosité naturelle les guide sur le chemin médian pour un monde meilleur et plus juste.

                                      Les révolutions sont-elles faites par des gens biens et pour des gens bien ? C’est la question que l’on peut se poser au vu des résultats de ces révolutions inutiles et meurtrières. C’est la question posée de manière surprenante dans le livre “ un monde rouge ou bleu ” qui traite de l’avènement imminent et mondial du communisme et de la place privilegiée de la France dans ce processus, grâce au pouvoir et au prestige, uniques au monde, de l’extrême gauche dans notre pays.


                                      • catastrophy catastrophy 20 mars 2009 09:52

                                        C’est soit la grève générale soit rien. 


                                        • TSS 20 mars 2009 10:17

                                          @frederic lyon

                                          quelle pretention !quelle morgue ! quel mepris de vos contemporains !toutes vos analyses sont basées sur le

                                          rapport à l’argent et à l’instruction ;vous possedez peut être les deux  !lmais ce qui vous manque,

                                          malheureusement,c’est l’intelligence et c’est en cela que vous êtes la representation type de cette droite que

                                          l’on qualifie de plus bete du monde depuis 50 ans... !!


                                          • barbouse, KECK Mickaël barbouse 20 mars 2009 11:01

                                            bonjour,

                                            le manque de sens de la grêve que vous mettez en avant, ce calcul du cout pour le pays en pleine période de crise, et ce tout ça pour ça qui sent déja qu’au final, ça ne débouchera sur rien de probant, ne prend pas en compte une chose : la possibilité que le mouvement va en grandissant. 

                                            Tous les chomeurs savent, surtout les licenciés des grands groupes, qu’une fois isolé chacun chez soi, plus démunis, plus divisés, plus contraint par les nécessité du quotidien, c’est fini pour eux. Il vont plonger dans l’attentisme ( qui peu durer des années) qu’un possible "investisseur", "entrepreneur", vienne regarder sur leur ville pour créer un espoir, négocier à leur détriment sur le terreau de leur soumission acquise. C’est ça où il va ailleurs, c’est ça ou rien, et là on négocie petitement pour que quelques uns d’entre eux, les plus jeunes, trouve une petite sur quelque années. 

                                            Regarder bien les 3 millions de personnes dans la rue, une fois les licenciements effectués, quelque mois passés, les syndicats s’en vont, ils ne s’occupent que des gens qui travaillent, là où ils ont des cotisations a prendre,

                                            fini les paroles de luttes, d’union sacré, de manifs qui servent à quelque chose, ne reste que l’impression de "s’etre battu" dignement pour se doper un peu l’orgeuil au bain de foule avant l’inexorable sensation de tourner en rond dans une vie de chomage. 

                                            Tous les patrons et les politiques savent que l’important c’est de tenir la distance, que les forces de revendications s’épuisent, se divisent, se neutralisent, et qu’allez manifester coute aussi aux manifestants. Avec les moyens d’un chomeur, on ne peu plus s’offrir le luxe d’aller s’époumoner dans le vide, encore plus quand on a charge de famille.

                                            Aussi, oui, c’est cette année, maintenant, ou jamais, tout le secteur de l’immobilier est en plein crash, directement suivie du batiment, des petites entreprises, des artisans, des caution personnelles, des crédits relais,

                                            mon pote aux impots m’explique qu’en ce moment il ferme 3 société immoblilère par semaine, et que sa hiérarchie, quand ils leur demande de pouvoir offrir des souplesses de payement sur la durée, ils lui répondent qu’il doit les saigner.

                                            Oui vous avez bien lu, les saigner. C’est comme ça que les cadres des impôts parlent a leur inspecteurs. L’état fait des mesures pour garantir à des actionnaires leur dividendes dans les banques, mais rien pour les ouvriers ou le batiment, voilà la vérité

                                            Aussi, n’en doutez pas, dés le printemps, quand les ouvriers du batiment vont se rendre compte qu’aprés la baisse du boulot en hiver, ça ne redémarre pas, et que même les petits chantiers main à la main vont être rare, la grève et la révolte va prendre une toute autre ampleur.

                                            Et ce n’est pas les lobby féministe et gay du PS, le facteur et ses sondages truquées pour le rendre "crédible", ni les syndicats à la botte du pouvoir qui vont être capable de gérer en quoi que ce soi la prochaine vague de mécontentement, quand le recours a l’émeute et à la criminalité est une question de survie.

                                            amicalement, barbouse. 


                                            • jakback jakback 20 mars 2009 11:57

                                              Le gouvernement fait ce pourquoi il a été élu, il purge.
                                              Contrairement a l’idée selon laquelle "ILS" n’avaient pas vue arrivée la crise, la vérité est qu’ ILS ont omis d’en parler, ce qui est très différent.
                                              Ne jamais mésestimé les politiques de quelques bords qu’ils soient, la démocratie induit la concurrence, qui induit les études de marché, qui induisent les décisions en fonctions des intérêts de sa philosophie ect....


                                            • abdelkader17 20 mars 2009 12:10

                                              @jak

                                              La crise ils ne l’ont pas vue arrivée ou savamment provoquée et entretenue ?


                                            • paul muadhib 20 mars 2009 11:41

                                              l exercice...de la greve..de la revendication est delicat.. !!
                                              l immense majorite des humains que je situerais a 99.98% est ce qu on pourrait appeller , capitaliste, un genre de vision personnel d un "soi", meritant mieux que le voisin, tout part de la.
                                              en occident nombre de ceux qui gueulent aujourd hui ont juste peur d avoir moins.bcp moins.
                                              c est plus une reaction de peur de perdre que de remise en cause.
                                              je ne vois pas de remise en cause profonde, nulle part.
                                              l imposture humaine est basee sur la captation du travail commun, communautaire, absolument necessaire pour notre survie ,par un certain nombre.
                                              le vrai travail est manuel est la base, c est un melange de capacite pratique et de reflexion..il a ete capte et emprisonne par des pseudo intello, en fait des vautours, des predateurs, qui utilisent des " concepts" intellectuels pour cacher non seulement leur jeu, mais aussi pour cacher la realite suivante :" toute realisation pratique humaine est toujours communautaire" il va falloir le comprendre le dire et le repeter :sans travail en commun pas de production de quoi que ce soit, sauf de vivre totalement isole...
                                              des moyens de capter/voler le travail des autres il y en a pas mal dont les armes, mais aussi l argent..voyez vous comment ??
                                              Comme je le disais ici l autre jours, prenons le gustave eiffel, sans travail communautaire, il serait encore en train de chercher du minerais quelque part, ..ca veut dire que l autre est indispensable, si on est communautaire et juste, un humain eveille quoi, on coopere sur un projet ..de necessitees vitales.
                                              si la finalite est le profit personnel il faut soit etre bien arme, soit creer des systemes contraignants qui auront en plus l avantage de capter une grosse partie du travail des autres.
                                              cette facon de vivre ne peut que mal finir, et c est ce qui arrive tout le temps..ce n est pas necessairement percu d ailleurs ...c est la que l histoire pourrait etre utile..mais je me demande ou sont les pseudos historiens ??
                                              quoique l on fasse ca nous ramene a soi, a sa vie, a ses peurs , a la mort et la c est 99.999% de la planete que ca n interesse pas


                                              • catastrophy catastrophy 20 mars 2009 11:42

                                                 Les minorités agissantes sont des catastrophes !

                                                 On l’a vu à la Guadeloupe ! Seule la grève générale est une bonne réponse à ce gouvernement d’autistes.
                                                 On a le patronat le plus réac de la planète qui n’a jamais rien cédé dans son histoire sauf dans un rapport de force ! 



                                                • frédéric lyon 20 mars 2009 11:52

                                                  La Droite en France a trouvé plus bête qu’elle, apparemment !

                                                  Des adeptes de la méthode Coué, qui se serrent les uns contre les autres pour se donner du courage.


                                                  • maxim maxim 20 mars 2009 11:55

                                                    d’après ce qu’on avait entendu ,on allait voir ce qu’on allait voir ,les patrons allaient chier dans leurs frocs et les possédants partir en exode ,pendant que les classes laborieuses arriveraient triomphantes dans le temple pour en chasser les marchands et venir enfin prendre leur dû .....

                                                    que dalle ,ma banque était ouverte et j’ai pu déposer mes chèques ,la poste faisait grêve mais bon ,on a l’habitude ,il y avait des trains et des métros pour ceux qui bossaient à Paris ,tout avait l’air de fonctionner normalement ...

                                                    les Socialos se sont bien gardé de moufter ,les professionnels du bordel et de la destruction du travail étaient bien là ( ça rapporte fouteur de merde professionnel ,allez voir un peu Porte de Montreuil le building de la Cgt ...)

                                                    et le gouvernement n’a pas cedé ,parce qu’il n’y a rien à céder ,c’est une crise mondiale ,résultat ,beaucoup de bruit pour pas grand chose !

                                                    héhé ,les vacances approchent ,les factures arrivent ,et faire grêve ça coûte cher !


                                                    • jakback jakback 20 mars 2009 12:01

                                                      @maximin,
                                                      toujours lucide, rarement apprécié, c’est peut être l’endroit qui veut ça ?


                                                    • herve33 20 mars 2009 12:54

                                                      et le gouvernement n’a pas cedé ,parce qu’il n’y a rien à céder ,c’est une crise mondiale


                                                      Pour le monde financier et les banques , responsables de cette crise , là les dizaines de milliards se trouvent à la pelle .


                                                    • jakback jakback 20 mars 2009 13:05

                                                      @parkaway,

                                                      Une fatuité aussi grande, me rassure sur votre pouvoir de nuire.


                                                      Chien qui relève la queue, méprise son ennemi
                                                      Tigre qui la baisse va le dévorer. C’est dormir toute la vie que de croire à ses rêves.

                                                    • jaja jaja 20 mars 2009 12:34

                                                      @ L’auteur : "Je ne voudrais pas passer pour un censeur car je sais que la critique est facile mais l’art reste difficile."

                                                      Eh oui l’art est difficile et pour le moment personne n’a la solution... J’ai manifesté hier à Paris et c’est vrai que la colère est là, pour ceux qui dans notre soi-disant démocratie peuvent l’exprimer... En défilant je pensais à mon collègue resté au boulot à cause de son contrat précaire qui l’oblige à fermer sa gueule s’il veut bouffer... Et les gens comme lui sont de plus en plus nombreux... ce qui ne veut pas dire qu’en cas de mouvement dur ils resteraient passifs...

                                                      Certains sur ce fil parlent d’émeutes et les souhaitent... Moi aussi. Pourtant je sais que l’expérience historique nous apprend qu’après ces dernières vient le temps de la répression et du retour à l’ordre si elles ne débouchent pas sur la Révolution. Mais pour l’accomplir il faut être organisés et préparés à faire face. Ce qui n’est pas le cas aujourdhui les partis et syndicats réformistes contrôlant encore totalement ou presque le mouvement.

                                                      Si Guadeloupéens et Martiniquais n’ont pas eu la force de renverser le capitalisme chez eux leur grève a toutefois été victorieuse et ils ont fait reculer patronat et gouvernement.... et cela grâce à leur organisation exemplaire. Une menace de nervis patronaux sur une boite ? Les membres du LKP (ceux que Fillon appelle méprisamment les "tontons macoutes") interviennent et calment de suite les Békés excités... Les mêmes se répartissent et défendent les barrages, déboulent dans les hypermarchés pour les faire fermer, bloquent les dépôts d’essence etc...

                                                      Qui en France ferait ce boulot en cas d’émeutes généralisées alors que droite comme gauche (directions syndicales comprises), tout comme en Mai 68, dénonceraient les "fauteurs de troubles et autres"casseurs" ?

                                                      Pour ma part j’ai cherché à m’organiser en rejoignant le NPA. Beaucoup ici ne croient pas en l’avenir de ce parti et en sa volonté de transformation révolutionnaire de la société.

                                                      S’ils ont raison alors cet espoir s’évanouira et l’avenir me semble bien sombre, car ce dont nous avons besoin, dans cette période de crise du capitalisme, c’est d’une organisation révolutionnaire sincère dans ses engagements, plus que de stigmatiser un peuple qui lui est prêt à bouger... Ca s’est vu hier... Seules manquent les perspectives et un projet politique reconnu d’égalité sociale entre toutes et tous.



                                                      • jaja jaja 20 mars 2009 12:54

                                                        Place aux jeunes Parkway... Et ne jamais oublier ce vieux dicton "Homme élu, homme foutu" qui en langage populaire démontre toute la vacuité de l’oligarchie, maladie endémique de l’organisation pourtant indispensable...


                                                      • foufouille foufouille 20 mars 2009 13:59

                                                        @ jaja
                                                        ils pas assez de CRS, sinon ils aurait pas tenu un mois
                                                        nous, on a pas cette chance. et au cas ou, il reste l’armee


                                                      • herve33 20 mars 2009 12:43

                                                        Même si l’auteur de cet article a tout à fait raison , c’est pas une grève de 24 H et une manif sans lendemain qui fera plier ce gouvernement qui vit maintenant dans une bulle complètement déconnectée de la réalité aussi bien économique que sociale .

                                                        Ils essaient de vivre comme avant la crise , naviguant à vue , sans objectifs , sans projets autre que prolonger un système moribond . Or l’inaction ou les demi mesures , voire les mesures augmentant la crise comme les heures supplémentaires et le bouclier fiscal , vont continuer à faire augmenter le nombre des chomeurs, faire ralentir la consommation et nous plonger encore davantage dans la déflation et la dépression économique .

                                                        A cela s’ajoute la totale déconsidération , discrédit des élites et du pouvoir politique .

                                                        Nous ne sommes pas à l’aube d’un mai 1968 , mais de quelquechose de plus massif , cela se fera brutalement par des émeutes ou naturellement dans les urnes , mais le changement se fera tôt ou tard , à moins de la mise en place d’une dictature . 

                                                        Il est à noter et cela est très important que même les classes supérieures surtout parmi les jeunes , font parmi les mécontents et soutiennent les mouvements en cours .

                                                        Ce n’est pas avec les vieux retraités atteints d’alsheimer dans les maisons de retraite que l’UMP ( Union pour les riches ) pourra se maintenir au pouvoir , mais encore faut-il une réelle alternative existe .







                                                        • Yohan Yohan 20 mars 2009 12:44

                                                          La colère, la colère . ah oui tout le monde est en colère, les patrons les employés les ouvriers. Mais qu’est-ce qu’on y peut hein ? En colère à l’éducation nationale, depuis 40 ans déjà. Mais, qu’est ce qu’ils attendent pour démissionner en bloc. Voilà le vrai courage...plutôt que de faire chier les autres avec des grèves qui ne servent à rien.


                                                          • Yohan Yohan 20 mars 2009 13:00

                                                            @ Parkway
                                                            Vous pourriez me démontrer à quoi ont bien pu servir toutes ces grèves à l’éduc depuis quarante ans ?.
                                                            Le système est plus délabré et plus mauvais qu’avant. Donc, s’il faut faire une vraie révolution chez eux, autant employer les gros moyens. Après il faudra se mettre au boulot autour de la table et proposer autre chose de d’augmenter sans cesse les dépenses avec l’argent du contribuable.


                                                          • Marsupilami Marsupilami 20 mars 2009 13:16

                                                             @ Yohan

                                                            Je crains que tu ne comprennes pas le double rôle que peut avoir une grève : un rôle revendicatif et un rôle dissuasif. Les effets du rôle revendicatif peuvent être spectaculaires quand les revendications aboutissent clairement. Le rôle dissuasif est plus insidieux : en faisant grève, on envoie le signal d’un rapport de force qui, s’il est en faveur des grévistes, peut inciter le gouvernement à ne pas prendre de mesures législatives dont il sait qu’elles pourraient finir par déboucher sur des grèves revendicatives, beaucoup plus difficiles à gérer.

                                                            Bon, en ce qui concerne l’éducation nationale (je connais bien vu que ma compagne est prof - et qu’elle ne fait grève qu’à bon escient), c’est vrai que le système est vermoulu et qu’il faudrait tout remettre à plat. Et faut reconnaître que d’un côté le pouvoir s’y prend comme un manche (surtout celui-ci dans sa frénésie de privatiser et de rendre concurrentiel tout ce qu’il peut) et que de l’autre les syndicats enseignants sont des bastions corporatistes en général hostiles à tout changement qui remettrait en question leurs rentes de situation. Et c’est un mec de gauche qui te dit ça. Ma compagne aussi est de gauche, et il y a quelques années elle avait décidé de se syndiquer pour essayer de faire avancer le schmilblick pédagogique. Elle n’a pas tenu six mois puis elle a déchiré sa carte syndicale en constatant que le seul sujet d’intérêt de ses collègues syndiqués c’était le pognon et l’avancement de leur carrière.



                                                          • molloy molloy 20 mars 2009 12:50

                                                            Sans doute faudra-t-il patienter encore un peu avant le grand soir. Si la crise economique s’accentue et s’incruste dans le tissu social, on verra sans doute dans un premier temps plus de coup de mains, de révoltes locales voire d’émeutes sporadiques à l’échelle d’une usine ou d’une commune.

                                                            Dans un second temps et si la récession s’avère longue et durable, on assistera à un combat entre une rue plus ou moins unifiée et un pouvoir totalement dépassé mais toujours arrogant. Dans ce cas précis, ça ne pourra finir que très mal vu l’état du principal parti d’opposition.

                                                            Je crains fort que Sarko et sa bande (je crois qu’un projet de loi est à l’étude pour lutter contre les bandes organisées, peut-être devraient-ils l’appliquer pour eux-mêmes) ne poussent la population à entreprendre des actions de plus en plus radicales.

                                                            Bref, un petit goût de sang, de larmes et de sueur sans le labeur.


                                                            • Yohan Yohan 20 mars 2009 13:03

                                                              Ils me font marrer avec leur utopie du grand soir. Les mêmes qui le réclament seraient les premiers à aller s’abriter dans un autre pays, rien que pour pouvoir se nourrir. Parce qu’un grand soir, c’est avant tout le début de la misère et de la violence


                                                            • herve33 20 mars 2009 13:04

                                                              Entièrement d’accord avec ce commentaire , si le mécontentement général n’est pas prise en compte par une structure ou parti politique officiel , c’est la base non controlable qui réagira . Comme les politiques ont perdu toute crédibilités , cela risque de chauffer . 

                                                              Nous avons eu des millions de manisfestants dans les rues , mais si cette foule est exapérée et n’a plus grand chose à perdre , aucun doute qu’il n’y aura plus que l’armée qui pourra rétablir l’ordre . Mais il faut savoir que le mécontentement atteint tout autant les policiers et les militaires .



                                                            • nephilim 20 mars 2009 13:33

                                                              c’est drole de lire des maxim, lyon, craddok et autres petits vieux .
                                                              A vous lire il ne s’est rien passé !! Mais heureusement !!
                                                              Vous ne vous rendez pas compte que tant que les syndicats tiendront les salariés tout ira a peu pres bien.
                                                              si vous avez vu le patron de continental se prendre un oeuf vous avez remarqué que cela s’est calmé tres vite, imaginez ce qui se passera qd les syndicats que vous decriez tant n’auront plus l’impact qu’ils possedent actuellement.............. ; et bien le patron se fera lincher à mort, l’insurection debutera.
                                                              Alors plutot que de railler les syndicats remerciez les se sont eux qui protege vos petits interets de petits personnages ; pour le moment.........


                                                              • pierrix 20 mars 2009 14:59

                                                                c’est drole de lire des maxim, lyon, craddok et autres petits vieux .

                                                                Pas besoin d’être vieux pour voir que ce "mouvement social" de plus ne sert à rien et que ses participants ont été manipulés par des démagogues et des agitateurs professionnels.


                                                              • dapeacemaker911 20 mars 2009 13:51

                                                                Au vue de ce qui s est passé hier soir, a paris et pas seulement, il devient crucial d intensifier la lutte et de definir quelques points importants.

                                                                Hier c etait le carnage. Les CRS ont visiblement eu carte blanche pour defoncer du jeune.
                                                                Defininissons quelques regles afin de s en sortir.

                                                                1)Il faut "sortir", mettre hors d etat de nuir TOUT manifestant qui jette des objets vers les crs et autres forces de l ordre, arretons de leur donner des raisons de bander. On est pas la pour se tapper et de toute facon meme si on etait 100X plus nombreux qu eux, (ce qui n est pas du tout le cas) on ne ferait PAS LE POID.
                                                                Arretons d etre debile, on avance pas.
                                                                Si vous etes malins jeter leur de peluches ou des fleurs ou n importe quoi qui les mettra en face de leur absurdité... mais arreté de tendre les joues.
                                                                A chaque manifs des freres et soeurs sont ou mis aux arrets, ou envoyés a l hosto a cause de quelques bourrés qui jette tout ce qui leur vient. DEBILE.

                                                                2)IL FAUT que les adultes, ces gens qui portent leur pub de syndic toute la journee, RESTE LE SOIR.
                                                                Reste avec les gamins desesperés, reste pouvoir la situation degenerer, voir leurs enfants se faire laminer par des robocop, il faut des ADULTES.

                                                                3)faites front aux CRS, si nous sommes physiquement NON violent, et seulement a cette condition, on pourra les contenir ou en tout cas faire en sorte que cela tourne en notre faveur, mediatiquement.

                                                                4) il NE faut PLUS se cantonner au trajet "legal" des manifs puisqu evidement il nous encercle sur un place et nous defonce la gueule quand on a pu d issu (ce qui c est passé hier soir place de la Nation)

                                                                5)Quand un des votres se fait arreter sans raison valable (si il a reelement jeter un objet, il assume.), alertés tout le monde, il faudrait definir un code un signal pour que l on se rende tous au comicariat le plus proche afin de nous rendre en masse.

                                                                ...... Je suis archi deg de ce que j ai vecu hier soir, c etait la pire manif de ma vie.

                                                                Les abrutis sont dans les 2 camps, on a les notres, il faut faire le menage dans nos camps.

                                                                C est pas dans la violence qu on avancera, ou ca se fera vite a balles reelles.

                                                                Je ne sais pas vous, mais moi je ne desire pas de guerre, mais une prise de conscience, nos actions sont nules.

                                                                DPM


                                                                • dapeacemaker911 20 mars 2009 13:56

                                                                  Les etudiants des 82 universités de france sont en greve depuis 7semaines, greve INVISIBLE.
                                                                  Les medias n en parlent pas, et les politiques ou syndic ne l ouvre pas trop non plus sur le sujet.

                                                                  Les etudiants dont je ne fais pas partie en ont MARRE, ils ont sacrifié leur année afin de defendre leurs droits, les notres aussi, et personne n en parle, ils VONT PETER UN PLOMB.

                                                                  A tous les parents qui lisent ce message, comprenez qu il y a des drames a chaque manifs, et qu il y aura rapidement des morts. Vos enfants en seront peut etre.

                                                                  C est pas au gamins d assumer les responsabilités des ADULTES. VOUS ETIEZ OU HIER SOIR ?

                                                                  J ai la haine. j ai la honte.


                                                                  • foufouille foufouille 20 mars 2009 14:10

                                                                    @ dapeace
                                                                    est ce qu’il y avait des flics en civil pour foutre le bordel ?


                                                                  • dapeacemaker911 20 mars 2009 14:21

                                                                    Comment en etre certain ?

                                                                    Il y a vait des "racailles masqués" qui avaient bien la quarantaine, ca s est sur.
                                                                    Mais malheureusement y avait aussi des mecs bourrés qui faisaient nimporte quoi et ceux la, c etait pas de keufs mais des "notres".

                                                                    Les RG nous ont infiltrés (comme d hab) ca c est certains, j en avai 2 devant moi qui ciblaient les virulents et transmettaient par GSM avec un language explicitement policier.



                                                                    Faut qu on soit carrés pour que ca avance. Hier c etait loin d etre le cas.

                                                                    On fera rien sans les keufs, que vous le vouliez ou non, c est une evidence.

                                                                    T_T


                                                                  • pierrix 20 mars 2009 14:56

                                                                    Les etudiants dont je ne fais pas partie en ont MARRE, ils ont sacrifié leur année afin de defendre leurs droits, les notres aussi, et personne n en parle, ils VONT PETER UN PLOMB.

                                                                     smiley


                                                                  • pierrix 20 mars 2009 15:50

                                                                    C est pas au gamins d assumer les responsabilités des ADULTES. VOUS ETIEZ OU HIER SOIR ?
                                                                    J ai la haine. j ai la honte.


                                                                    Donnez-lui du bromure ! smiley


                                                                  • foufouille foufouille 20 mars 2009 18:55

                                                                    @ dapeace
                                                                    racaille masque + quarantaine = collabo
                                                                    de nombreuses manifs sont infiltres, surtout pour recuperer les meneurs


                                                                  • Login Login 20 mars 2009 14:01

                                                                     
                                                                     Tant que la capacité de nuisance de celui qui subit me coute moins que ce que je peux lui prendre,
                                                                     poursuivre mon action. C’est la base de l’exerice de tout pouvoir, malheureusement. C’est pourquoi
                                                                     Il faut aussi raisonner dans ces termes, froidement. Je trouve que le commentaire fait par
                                                                     bigre est judicieux. Nous votons pour des gens sans savoir en fait ce qu’ils ont concretement 
                                                                     soutenu ou combattu, là où ils se sont alignés à la logique de leur parti au mépris de l’avis de ceux
                                                                     qu’ils representent.

                                                                     Il serait interessant de monter un wiki-politique ou l’on trouverait par homme politique et par theme :
                                                                     ses votes, ses petites phrases, ses mandats, .... Utiliser les reseaux sociaux , les forums, les
                                                                     news-groups pour diffuser l’information, etc.... Tout cela est legal à partir du moment ou l’informaiton
                                                                     concerne l’exercice de leurs mandats.

                                                                     Applqiué de maniere generale, cela ferait exploser tous les clientelismes. On est d’accord avec 
                                                                     un élu dans un certain nombre de cas, et en desaccord pour le reste. Au final, cela nous amenerait 
                                                                     a rehabiliter des valeurs pour conduire nos decisions.. Cela favoriserait egalement l’explosion des
                                                                     logiques de parti en amenant l’élu à afficher sa responsabilite directe dans tout vote.

                                                                     par exemple, pour la defense des libertes fondamentales le "banissement " de l’élu coupable 
                                                                     deviendrait la regle à laquelle devrait adherer tout citoyen. ,Personnellement, je ne voterais jamais
                                                                      pour un deputé ayant voté la loi Hadopi quelque soit par ailleurs ce qu’il a pu ou non defendre.

                                                                     Voila un wiki a monter, bien sur sur un hebergement à l’etranger et la mise en place des techniques
                                                                     de l’Internet pour assurer le foisenement des vehicules de diffusion des informations.

                                                                     Se pose la question, de la qualité de l’information offerte sur ce site. Nous disposons de multiples 
                                                                     associations pour cela... et les moyens de manquent pas pour laisser à chacun et à tous le soin
                                                                     de juger de l’information diffusée.
                                                                     
                                                                     


                                                                    • pierrix 20 mars 2009 14:46

                                                                      Hier, l’Amicale de la lutte finale et des casquettes Ricard réunies défilait pour la énième fois depuis avril 2007 pour défier un gouvernement démocratiquement élu. Ramassis de boulets marxistes, de syndicalistes professionnels, d’étudiants ratés, de militants d’associations lucratives sans buts ; tous les poids morts de la société française s’étaient donné rendez-vous place de la Nation.

                                                                      Du flanc total et du folklore gauchiste à deux balles, comme d’habitude. Espérons que le gouvernement ne baissera pas son froc une fois de plus devant cette minorité nuisible.


                                                                      • TSS 20 mars 2009 14:58

                                                                        ce qui s’est passé hier n’est pas une grève mais une promenade !

                                                                        où etaient les coupures de courant ,de gaz ,les blocages des trains car service minimum ou pas il n’y a pas

                                                                        assez de policiers pour tout surveiller !!

                                                                        @depeacemaker

                                                                        naguère quand des infiltrés etaient reperes dans une manif, ils etaient gentiment emmenés dans un coin

                                                                        tranquille et avaient droit à un peu de chirurgie faciale... !!

                                                                         


                                                                        • TSS 20 mars 2009 15:00

                                                                          @pierrix

                                                                          hier c’etait peut être le defilé des casquettes "ricard" mais vous c’est dans le cerveau qu’il est le "ricard"... !!


                                                                          • pierrix 20 mars 2009 15:05

                                                                            hier c’etait peut être le defilé des casquettes "ricard" mais vous c’est dans le cerveau qu’il est le "ricard"... !!

                                                                            Je ne bois pas smiley


                                                                          • herve33 20 mars 2009 15:04

                                                                            Ramassis de boulets marxistes, de syndicalistes professionnels, d’étudiants ratés, de militants d’associations lucratives sans buts


                                                                            Si 1 à 3 millions de personnes sont des ratés ou des ramassis gauchistes , je crains pour la société française , heureusement ce n’est pas le cas sinon votre mépris est ignoble envers
                                                                            ceux qui risquent de perdre leur emploi , ceux qui ont du mal à boucler leur fin de mois , où même ceux qui s’inquiétent pour l’avenir de leurs enfants .

                                                                            C’est certain avec des citoyens comme vous la France va sortir de la crise .... 


                                                                            • pierrix 20 mars 2009 15:10

                                                                              Si 1 à 3 millions de personnes sont des ratés ou des ramassis gauchistes , je crains pour la société française , heureusement ce n’est pas le cas sinon votre mépris est ignoble envers ceux qui risquent de perdre leur emploi , ceux qui ont du mal à boucler leur fin de mois , où même ceux qui s’inquiétent pour l’avenir de leurs enfants .

                                                                              Ce n’est pas ceux que j’ai vus dans la rue hier soir... Ramassis de vieux cons PCF et CGT et de jeunes cons NPA pour lesquels j’ai effectivement le plus profond mépris. Thiers et Galiffet avaient compris voici presque 140 ans comment traiter pareille engeance : devant un peloton d’exécution.

                                                                              Quand vous aurez compris que les syndicats se foutent éperdument de ceux qui risquent de perdre leur emploi ou qui s’inquiètent (etc.)... Cette journée de revendication n’est qu’une manifestation supplémentaire de la tartufferie des vaincus de 2007.


                                                                            • pierrix 20 mars 2009 16:05

                                                                              C’est certain avec des citoyens comme vous la France va sortir de la crise ....

                                                                              Ah, c’est parce c’est avec des citoyens comme vous que la France va sortir de la crise ? Je suis ignoble, certes, mais vous, vous passez le mur du çon...


                                                                            • ronchonaire 20 mars 2009 15:33

                                                                              Ce que ceux qui espèrent impatiemment Le Grand Soir ne semblent pas comprendre, c’est que les manifs et les grèves d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles d’antant. Avant, les gens manifestaient pour faire changer le système, voire carrément le "faire péter" ; aujourd’hui, ils manifestent pour qu’on ne touche surtout à rien. Les petits bourgeois conservateurs ont remplacé les utopistes dans les cortèges, ce qui rend par définition nul tout risque que cela dégénère.

                                                                              Par ailleurs, quand on voit la faune qui peuple désormais les manifestations, on se dit qu’il n’y a vraiment rien à craindre : des profs et des maîtres de conférences, qui ne prendront jamais le risque de mettre en péril leur petit train-train quotidien et qui sont de toute façon trop péteux pour devenir violents, et des fonctionnaires et employés de bureau en tous genres, qui ne sont pas vraiment des foudres de guerre non plus. On pourrait éventuellement compter sur les ouvriers, mais le fait qu’ils aient voté massivement pour Sarkozy il y a deux ans en se laissant embobiner par son discours au ras des pâquerettes nous suggère que les ouvriers d’aujourd’hui ont nettement moins l’esprit révolutionnaire que leurs aînés. Quant aux étudiants, il faut qu’ils demandent l’autorisation à leurs parents avant de faire quoi que ce soit alors la révolution, vous pensez !


                                                                              • pierrix 20 mars 2009 15:41

                                                                                Les petits bourgeois conservateurs ont remplacé les utopistes dans les cortèges, ce qui rend par définition nul tout risque que cela dégénère.

                                                                                Ce qui en fait, quoi qu’il en soit, un beau ramassis de boulets inutiles et braillards...


                                                                              • jaja jaja 20 mars 2009 16:06

                                                                                Au boucher Pierix : "Ramassis de vieux cons PCF et CGT et de jeunes cons NPA pour lesquels j’ai effectivement le plus profond mépris. Thiers et Galiffet avaient compris voici presque 140 ans comment traiter pareille engeance : devant un peloton d’exécution."

                                                                                Merci de nous rappeler ce que pense la droite basique et ses abrutis du mouvement ouvrier... Ne jamais oublier dans la construction du parti révolutionnaire qu’en face de nous existent des assassins potentiels et que nous devrons nous en protéger....

                                                                                Vos leaders sont plus malins que vous et iraient jusqu’à condamner vos propos. Mais bien sûr si sérieusement menacés n’hésiteraient pas à lancer leurs chiens comme ils le firent pendant la Commune qui reste une grande leçon d’actualité pour nous...



                                                                                • pierrix 20 mars 2009 16:25

                                                                                  Ne jamais oublier dans la construction du parti révolutionnaire qu’en face de nous existent des assassins potentiels et que nous devrons nous en protéger...

                                                                                  Pas besoin d’agiter beaucoup le chiffon rouge pour que le petit gauchiste de base ne réponde à mes provocations grossières en me traitant de boucher et d’assassin. N’importe quoi smiley

                                                                                  Je vous laisse à la construction de votre parti révolutionnaire ; bonne après-midi, vous êtes très distrayants, petits trolls gauchistes.


                                                                                • jaja jaja 20 mars 2009 16:34

                                                                                  Heureux d’avoir distrait un admirateur des poteaux d’exécution de Thiers... C’est pas tous les jours que ça rigole un ami des fusilleurs....


                                                                                • pierrix 20 mars 2009 16:40

                                                                                  Heureux d’avoir distrait un admirateur des poteaux d’exécution de Thiers... C’est pas tous les jours que ça rigole un ami des fusilleurs...

                                                                                  Vous êtes trop sérieux pour moi. Bon vent !


                                                                                • Le péripate Le péripate 20 mars 2009 16:21

                                                                                   C’est vraiment dommage que les grévistes aillent plus se réunir dans une fête triste qu’à une grève effective, complète, et longue. Manque de courage, de conviction, ou les deux. Car une grève de ce type serait inespérée : quel meilleur moyen de réduire la dette de l’état que de faire l’économie des salaires de la machine étatique ?

                                                                                  Il y aurait d’autres avantages : on verrait ce qui est vraiment utile dans la bureaucratie, et, après un temps d’adaptation, les gens trouveraient des solutions de remplacement, des vrais emplois seraient créés.

                                                                                  Mais, hélas, les organisateurs de ces modernes grandes messes savent jusqu’à quel point ils peuvent racketer la société.

                                                                                   smiley


                                                                                  • foufouille foufouille 20 mars 2009 18:59

                                                                                    @ peripate
                                                                                    sur que ca coute pas autant que les banquiers, constructeurs de bagnoles, assureur, le gros BTP


                                                                                  • Le péripate Le péripate 20 mars 2009 20:23

                                                                                     Mon souci ne va pas vers ceux là, mais plutôt vers ceux ci.


                                                                                  • foufouille foufouille 20 mars 2009 20:41

                                                                                    @ peripate
                                                                                    ben c’est ca le liberalisme, tout pour les millionnaires
                                                                                    comme le "communisme"
                                                                                    la difference entre theorie et pratique.............


                                                                                  • Le péripate Le péripate 20 mars 2009 22:18

                                                                                     Ne pas écouter les arguments de l’autre est le meilleur moyen d’avoir raison.


                                                                                  • Colure Colure 20 mars 2009 17:11

                                                                                    La rue n’est pas écoutée ... "ce n’est pas elle qui gouverne" certes mais, elle va pas tarder à exploser et c’est bien là le plus triste, tout est une question de temps.


                                                                                    • maxim maxim 20 mars 2009 17:48

                                                                                      ah les révolutionnaires à la mie de pain ils nous font marrer ,ça va être les vacances de Paques ,ils vont aller soit à la montagne ou à la mer ,aller au resto ou prendre un pot ,et gueuler après le serveur si ce dernier ne va pas assez vite ,ils vont se défouler sur celui qui se tape des heures pas possibles pour leur permettre de jouer les nanabs ..

                                                                                      et après ce sont eux les premiers à pleunicher quand on leur demande un effort lorsqu’ils retrouveront leurs confortable petites place peinarde de fonctionnaires ......

                                                                                      quand aux syndicats et aux politiques d’extrême gauche ,leur but unique ,c’est d’encaisser les inscriptions ,d’en vivre et bien ,de se dégoter un job de député bien rémunéré ,d’encaisser les pots de vin et les dessous de table ,en se foutant bien de la gueule de ceux qui prennent une carte !

                                                                                      on raconte trois salades pour faire mousser le gogo ,on lui fait miroiter les lendemains qui chantent ,j’ai commencé à bosser en 1957 ,j’ai toujours entendu les mêmes discours " on les aura ! c’est nous qui aurons le pays ! à bas le patronnat et la bourgeoisie ! ......"

                                                                                      je n’ai jamais ni vu les chars Soviétiques qui devaient appuyer la révolution ,ni le grand soir ,ni les tripes des bourgeois en guirlandes sur les poteaux éléctriques ,rien ! nada ! oualou ! zobi ! que dalle ! que du vent ! que des courants d’air ! .......

                                                                                      ils sont chouettes tiens les révolutionnaires !

                                                                                      même les ouvriers ont compris qu’on les baisait ils votent à droite maintenant !


                                                                                      • foufouille foufouille 20 mars 2009 19:00

                                                                                        quelle droite ?
                                                                                        le MUPS ?
                                                                                        plutot voter le pen que ca


                                                                                      • jaja jaja 20 mars 2009 18:36

                                                                                        Maxim le premier parti ouvrier pour ces dernières décennies, c’est celui de l’abstention, loin devant tous les autres. Celui qu’on baise, commes vous dites, ne joue plus au petit jeu électoral, manipulé par des médias tous aux mains de propriétaires capitalistes.... Beaucoup ne sont même pas inscrits sur les listes électorales....

                                                                                        Cela ne veut pas dire que ces ouvriers abstentionnistes ou non-inscrits se désintéressent de la vie politique ni qu’ils sont inactifs..

                                                                                        Dire que les ouvriers votent majoritairement à droite est faux... de tous temps il y eut à peu près 20 à 25% des ouvriers qui votaient pour des partis de droite... Plus les ouvriers se réfugient majoritairement dans l’abstention plus ce vote est survalorisé....

                                                                                        .


                                                                                        • jaja jaja 20 mars 2009 18:58

                                                                                          Encore une solution sous le faux masque de la raison "Défiler c ’est fastoche , monter une boîte c ’ est mieux meilleur davantage ...En plus quand on a sa boîte on peut offrir du travail à son voisin ..."

                                                                                          Autrement dit on fait de son voisin son salarié et l’on vit de son travail... La boucle est ainsi bouclée...


                                                                                        • foufouille foufouille 20 mars 2009 19:02

                                                                                          @ archibald
                                                                                          le bon vieux temps est fini
                                                                                          ils ont pas de tune et les banquiers, ca pretent pas aux gauchistes


                                                                                        • Mengneau Michel Mengneau Michel 20 mars 2009 19:27

                                                                                          Et qui c’est qui distribura le courrier après ?


                                                                                        • foufouille foufouille 20 mars 2009 20:46

                                                                                          @ archibald
                                                                                          pas sur pas sur
                                                                                          ca pourrait peter
                                                                                          il suffit d’un chef (pas moi). je veut bien fabriquer les trucs qui se lancent .............
                                                                                          l’avenir est incertain et non previsible en partie
                                                                                          la vie n’est pas pas une carte ou le terrain


                                                                                        • Jean-paul 20 mars 2009 22:20

                                                                                          Foufouille ou la France d’en bas .
                                                                                          Les banquiers ne pretent pas aux gauchistes
                                                                                          Tu ne sais toujours pas que l’argent n’a pas d’odeur .Tu as vu la montre de Dray ???Et Royal a Marbella .
                                                                                          Tu n’as jamais entendu parler de la gauche caviar .DSK au FMI .


                                                                                        • foufouille foufouille 21 mars 2009 10:15

                                                                                          @ jean-paul
                                                                                          sur que le MUPS est pourri
                                                                                          reste les extremes
                                                                                          ensuite un inconnu peut tres bien se transformer en chef ou leader
                                                                                          face au netat, la seule solution est la force
                                                                                          et pour ca il faut etudier la strategie, creer de petites cellules d’action, etc


                                                                                        • Suldhrun LOL 20 mars 2009 18:45


                                                                                           Bah  !

                                                                                           Vous avez la raisonn captaine


                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 19:35

                                                                                            En 2008 environ 3000 mineurs de fond sont morts au travail. Les à peu près 700 émeutes chinoises annuelles sont donc selon vous injustifiées... Ils sont si contents de leurs conditions de travail ces Chinois !


                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 19:39

                                                                                            Par ailleurs si le sort d’environ 20% des Chinois s’améliore nettement avec l’arrivée d’une classe de très riches... 80% d’entre eux sont tranformés en bêtes de somme miséreuses soumises à ces nouveaux nantis...




                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 19:44

                                                                                            Par ailleurs, pour nous qui manifestons, il ne s’agit pas de "faire tomber l’argent du ciel", comme vous le dites, mais de prendre dans la poche des capitalistes celui qu’ils nous ont volé....



                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 20:25

                                                                                            Ceux du CAC 40 ont rarement la chemise mouillée, vous auriez dû le remarquer... Quand à se prendre en main je pense faire aussi bien qu’eux... Je fais mon ménage mes courses et ma bouffe sans personnel, je n’ai pas de chauffeur ni de garde du corps et mon salaire ne consiste pas en dividendes en expansion permanente au détriment de tous les autres...

                                                                                            Puisque vous parlez de ma mentalité la votre est celle du requin de baignoire qui admire les vrais grands prédateurs dont vous auriez aimé faire partie... mais vous n’avez sans doute exploité qu’une poignée de petites vendeuses.

                                                                                            Ah les conditions de travail dans la boulange pour les salariés. Ma boulangère m’en parle presque tous les jours !



                                                                                          • foufouille foufouille 20 mars 2009 20:32

                                                                                            @ arthur
                                                                                            je te propose de vivre dans un taudis froid, avec peu d’eau, on verra combien de temps tu tiendras
                                                                                            en plus tu auras pas le droit au jardin ou a la maison mais au hlm
                                                                                            et encore en plus tu auras pas le droit de te defendre, tu devras attendre la flicaille
                                                                                            tu devras aussi payer des taxes pour le theatre et les rond points
                                                                                            et tu mangrea de la bouffe avarie ou chimique

                                                                                            mais un fils de bourgeois/fonctionnaire ca peut pas savoir


                                                                                          • BlueTemplar BlueTemplar 20 mars 2009 20:33

                                                                                            Justement, le gouvernement est loin d’essayer de résoudre les vrais problèmes. Non seulement il ne peut pas le faire, mais c’est surtout qu’il ne veut pas le faire ! En effet, il est allié du système économico-financier ayant engendré la crise, système faisant tout pour continuer à exploiter les pays du sud.
                                                                                            Je ne vois d’ailleurs pas d’autre solution que de changer de gouvernement, d’instaurer un système démocratique au niveau européen, puis d’essayer de reformer le système économique.
                                                                                            A mon humble avis, une action avec le système politique actuel, ou alors à un niveau inférieur qu’européen, n’aura aucun effet significatif.


                                                                                          • foufouille foufouille 20 mars 2009 20:35

                                                                                            @ arthur
                                                                                            ton OMC vend de la bouffe francaise moins cher que les producteurs africains
                                                                                            faut vraiment etre stupide pour croire tes conneries


                                                                                          • BlueTemplar BlueTemplar 20 mars 2009 20:53

                                                                                            Quand même, n’est ce pas ceux du CAC40 qui ont été les premiers à applaudir la mondialisation ? Ils y ont bien contribué en tout cas !


                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 21:00

                                                                                            Ceux du CAC 40, comme leurs pairs des multinationales, sont ceux qui font crever un Tiers-Monde à travers les outils qu’ils se sont donnés. FMI, OMC etc. sont leurs armes de mort... au même titre que leurs armées impérialistes.

                                                                                            Soutenir les peuples du monde, c’est les aider à combattre ces requins et les soutenir dans leurs luttes contre l’exploitation de leurs richesses nationales et leur indépendance et pour leur libération sociale.


                                                                                          • jaja jaja 20 mars 2009 21:21

                                                                                            "L’OMC est une institution intergouvernementale créée en 1995, et qui a pris la relève de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (Gatt). Comprenant plus de 130 Etats membres, ........ elle a pour unique objectif de supprimer toutes les entraves au commerce mondial. Son postulat est que plus il y aura de commerce, et plus il y aura de croissance et de richesse pour tous. En fait, l’histoire économique démontre exactement le contraire : le libre-échange profite essentiellement aux forts, et il ruine les faibles, comme l’atteste la situation de nombreux pays d’Afrique et d’Amérique latine qui avaient cru à cette chimère idéologique, ou se l’étaient fait imposer."


                                                                                          • BlueTemplar BlueTemplar 20 mars 2009 21:29

                                                                                            Ce n’est pas aussi simple, la suppression des subventions à l’agriculture, sans rien changer dans les pays du tiers-monde, sans installer d’autres formes de protection dans les pays riches entrainera certainement une crise dans les pays du nord, mais sans vraiment améliorer le quotidien dans ceux du sud.


                                                                                          • foufouille foufouille 21 mars 2009 10:24

                                                                                            @ arthur
                                                                                            pour commencer on a pas le choix entre francais ou pas. tu decrais lire les code barres des objets
                                                                                            ce ne sont pas les citoyens qui refusent les augmentations de salaires ou qui font grimper les loyers

                                                                                            un hlm un palace ? tu devrait y vivre. tu aurais la joie de te faire agresser, etc
                                                                                            ta bagnole pourrait crame.....
                                                                                            ils nous fabriques pas, mais certains les font fabriquer des objets pour les revendre 10x plus cher

                                                                                            commence donc par partager ton fric avec les francais


                                                                                          • foufouille foufouille 21 mars 2009 10:28

                                                                                            @ arthur
                                                                                            "Retourner sa veste est bien souvent un geste ntelligent qui vaudra toujours mieux que mourir."
                                                                                            on appelle ca etre un collabo
                                                                                            fais donc une demande de logement dans une zus, genre la ou ca petent


                                                                                          • Suldhrun LOL 20 mars 2009 19:44



                                                                                             la n osé la nosé .... lol



                                                                                             c est quoit le bléme


                                                                                            • jaja jaja 20 mars 2009 22:18

                                                                                              @ Arthur Mage "Fort bien Jaja : développons les entraves à l’échange, établissons des taxes douanières entre les différents départements français !"

                                                                                              Les entraves à l’échange inégal sont pourtant une nécessité absolue et tendent à protéger le plus faible.

                                                                                              Ainsi, pour prendre un exemple, les 3000 producteurs de coton aux USA sont largement subventionnés. L’industrie cotonière africaine n’est plus compétitive, ne peut rivaliser avec celle des Yankees, est ruinée.
                                                                                              Des barrières douanières permettraient de rétablir l’équilibre, tout en favorisant le marché intérieur, donc la satisfaction des besoins des populations autochtones en ce domaine....

                                                                                              Il pourrait en aller de même en ce qui concerne les produits alimentaires, ce qui permettrait d’avancer vers l’autosuffisance, ce qui est très loin d’être le cas aujourd’hui....

                                                                                              Mais c’est interdit par les lois du FMI et de l’OMC, lois impératives et iniques reposant sur la force des armées impérialistes....

                                                                                              Compter sur la bonne volont de ces institutions "internationales", c’est se mettre le doigt dans l’oeil... et bien profond... Exiger des Amerloques qu’ils renoncent à leur protectionisme ? C’est fait... leur réponse ? Allez vous faire foutre...

                                                                                              La solution la plus rationnelle est bien celle d’un protectionisme du plus faible à l’encontre du plus fort.... Mais je le rappelle c’est interdit par les lois du FMI et de l’OMC, véritables lois des plus forts économiquement comme militairement....


                                                                                              • BlueTemplar BlueTemplar 20 mars 2009 23:07

                                                                                                Oui, les rélations internationales sont malheureusement soumises pour le moment à la loi du plus fort, où des multinationales (sans legitimité démocratique) ont souvent plus de pouvoir que des pays entiers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès