• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La haine à visage humain

La haine à visage humain

Dans l'ordre sociopolitique, apparemment, tout le monde aime se faire des ennemis imaginaires. Ainsi de la manifestation philosémite en hommage à Mireille Knoll, où le CRIF appelle à honnir, au nom de l'amour. Et c'est évident : honnir permettra à chacun·e de se reconnaître dans leur amour, fédérant ainsi la France. Il faut vraiment être un·e sot·te pour ne pas le voir ...

  • Image : Jack Nicholson jouant le joker, dans le Batman de Tim Burton (1989)

 

Racisme ou ostracisme, c'est toujours exclusion

Bref, quand une occasion se présentait d'accueillir Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans leur manifestation - ce qui, précisément, aurait été une avenance digne d'apaiser les coeurs et d'unir - le CRIF et affidés ont préféré semer la zizanie : c'était un hommage pour tou·te·s, disait-on, mais moins certain·es que d'autres, c'est-à-dire que tou·te·s ne signifie plus tou·te·s, il faut se rendre à l'évidence. Tou·te·s signifie : ceux que nous reconnaissons pour nôtres, à l'exclusion des autres. Admirable.

La haine à visage humain : d'avoir annoncé que cette manifestation était pour tou·te·s, cela devait-il permettre qu'on exclue deux personnes emblématiques ? ... Personnes prises justement comme emblèmes, de ce qu'on allègue, dans les rangs de ce qu'elles emblématisent ... Si l'on voulait entériner les frontières idéologiques et confirmer les éventuelles franges antisémites dans ces rangs, on n'aurait pas pu rêver mieux que d'ostraciser ainsi leurs emblèmes, au nom de l'antiracisme. Félicitations à tou·te·s ces schizos.

 

Hainamoration utile

A partir de quoi, il est permis de rebondir sur la hainamoration à l'oeuvre : Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen fascinent littéralement ceux·lles qui les honnissent, au point qu'i·elles en oublient leur propre mot d'ordre, censément rassembleur, et qu'i·elles cultivent les détestations qu'i·elles prétendent combattre. Chapeau.

Et, dans cette course, plus les intéressé·es ostracisé·es voudront s'expliquer, plus on les anathémisera sans raison réelle, puisque précisément il était important de se préserver d'ennemis imaginaires clairs, par lesquels on peut facilement s'expliquer de tels actes que le meurtre de Mireille Knoll. Hainamoration utile. On se demande encore à quoi sert de vouloir la vérité, et la justice véritable fondée en vérité - non sur un esprit de vengeance aveugle et stupide prétendant se faire justice soi-même ! (Vive la République ! c'est l'évidence ... )

Enfin, notez qu'il en va ainsi de toutes nos trop bonnes causes pour être vraies, désormais. Des haines à visage humain, moyenâgeuses au nom du progrès ! Si vous manquez de sang-froid, tou·te·s ces jokers dans la démarche vous rendront jokers vous-mêmes ...

Mal' - LibertéPhilo

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Dr Faustroll Kent 30 mars 13:51

    Marine Le Pen a été chahutée mais a pu rejoindre le cortège dans des conditions qui s’expliquent très bien : les responsables de l’expulsion de Jean-Luc Mélenchon sont les mêmes que ceux qui ont porté assistance à Marine Le Pen : la Ligue de défense juive (LDJ), groupuscule classé comme organisation terroriste aux États-Unis.


    • Julien30 Julien30 30 mars 13:58

      @Kent
      Vous avez des preuves de ce que vous avancez ou ça vous plait juste de le croire ?


    • nofutur 30 mars 14:06

      @Julien30
      La Ligue de défense juive (LDJ, traduction de l’anglais « Jewish Defense League ») est la branche française2 d’un mouvement néosioniste créé à New York, aux États-Unis par Meir Kahane, où il est classé depuis 2001 comme organisation terroriste par le gouvernement3, à la suite de la préparation d’une double attaque contre une mosquée et contre un membre du Congrès4. Le Kach, autre mouvement créé par Meir Kahane en Israël a également été interdit par le gouvernement israélien5. Il se présente comme défenseur de la communauté juive française contre la judéophobie.

      Facho un jour, Facho toujours et négationniste en plus.


    • Morologue Mal’ 30 mars 15:15

      @Kent. Si ce que vous dîtes est vrai, cela n’ôte rien au message schizo du CRIF.


    • Jean Roque Jean Roque 30 mars 15:49

      La LDJ a effectivement servi de garde rapprochée à MLP pour énerver papa à St Cloud et Adolf au Walhalla et pour que ce ne soit pas un four pour les cacique du FN. Mais c’est un détail.
       
      Le CRIF est dans son rôle de diviser pour régner, Rothschild s’en portera d’autant mieux. Déjà du tps de la SDN la ligue juive internationale voulait des « constitutions communautaires », ancêtre du communautarisme libéral actuel.
       
      « SOS Baleine, sauvez les baleines, SOS Racisme, sauvez le racisme » Baudrillard
       
      La population musulmane doublera même sans immigration d’ici 2050,
      mais l’élite juive bardée de gardes du corps payés par la ripoublik à sa botte, BHL, CRIF, Fabius, Harlemn, Moscovici etc... s’en fout. Le petit juif payera la note de la volonté mondialiste d’organiser la traite négrière pour régner.
       
       
      « L’Argent est le dieu jaloux d’Israël » Marx


    • Morologue Mal’ 30 mars 15:56

      @Jean Roque. Je croyais que c’était YHWH ... Quant à « Israël », je renvoie à Shlomo Sand : l’Invention du peuple juif.


    • Jean Roque Jean Roque 30 mars 15:58

      https://francais.rt.com/france/49279-marche-blanche-ligue-defense-juive-melenchon-gilbert-collard-ldj-fn-fance-insoumise
       
      “ La guerre des classes existe, et les riches l’ont gagnée, avec le bélier du multiethniquage sans frontièriste détruisant les peuples. La Baudruche aura le privilège de nous divertir comme bouffon, et Garrido de nous ...“
      W. Buffett


    • Jean Roque Jean Roque 30 mars 16:03

      @Mal’
       
      Une invention qui a réussi alors...
       
      « Le Juif s’est émancipé d’une manière juive, non seulement en se rendant maître du marché financier, mais parce que, grâce à lui et par lui, l’argent est devenu une puissance mondiale, et l’esprit pratique juif l’esprit pratique des peuples chrétiens. Les Juifs se sont émancipés dans la mesure même où les chrétiens sont devenus Juifs. »
      Marx
       


    • Rmanal 30 mars 16:18

      @nofutur
      « Facho toujours et négationniste en plus » : pléonasme


    • ETIENNE 2 avril 09:58

      @Mal’

      Sand dont les travaux s’appuient sur ceux du prix nobel Arthur Koestler et de son ouvrage historique « La treizieme tribu » par lequel il démontre que les juifs d’europe centrale n’ont pas d’autre lien avec le proche orient que leur religion. Que leurs ancêtre, nomades des steppes qui mangeaient leurs poux, ont adopté pour des raisons politiques. Autrement dit la majeure partie des juifs qui vivent en israel aujourd’hui ne peuvent se targuer d avoir un seul ancêtre qui soit issu de cette terre. Bref il démontre que la création de l’Etat d’Israel repose sur une escroquerie.


    • Oui, j’ai haï Elisabeth Roudinesco. J’avoue,.... Ne me demandez-pas pourquoi. Vous savez,.... Quel double-bind, impasse. Haïr une fmme que je devrais au contraire apprécier. Le monde est cruel et complexe.


      • Morologue Mal’ 30 mars 15:17

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. C’est moins triste encore : il y a des personnes à principe, et d’autres non. A savoir que ce que j’appelle principe se situe entre protocole strict et valeur idéale. Un principe s’ajuste aux réalités. Apparemment votre star n’est pas si à l’aise avec les principes, à moins qu’elle commette des erreurs : ce qui arrive même aux meilleur-es.


      • @Mal’

        j’ai vécu avec deux juifs. L’horreur d’Auschwitz n’est pas gérable. Un semi-déni du MAL, de l’horreur est compréhensible d’une certaine manière. ZE n’est PAS pozzible,... !!! Hélaaas : si. Les « bobos du politiquement » se retrouvent parmi eux. Vincent Engel par exemple avec lequel j’ai longtemps échangé jusqu’à ce que je donne mon avis sur le « Mariage Homo », CLAP DE FIN.. Pris dans leurs propres déni et contradictions. 

      • Morologue Mal’ 30 mars 15:51

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. Oui. Ci-dessous, Christian Labrune « s’en sort très bien » dans la veine que vous dîtes.


      • doctorix doctorix 30 mars 16:38

        Le peuple juif se caractérise lui même par le fait que le monde entier le déteste. 

        Cette détestation supposée est son ciment.
        Tout acte ou parole d’amitié sera donc perçue comme une tentative de déstabiliser son unité.
        C’est décourageant de voir à quel point ils aiment se faire haïr, et comme ils font tout ce qu’ils peuvent pour ça.


      • @doctorix


        Béla Grunberger associait le juif : AU PERE. Idéalisé et detesté. En astrologie, trois planètes sont associées à l’image du père. La plus lumineuse : le soleil ; la plus stabilisante : Jupiter ; la plus limitative, défusionnante et castrante : Saturne. Saturne, dans l’arbre séphirotique est au Sommet. Associé au samedi (saturnales) au sabbat et au shabbat. La castration, la circoncision, la séparation de l’enfant de sa mère (ou terre matriclelle) ne peut que susciter le rejet, la haine.,....Et pourtant le samedi, jour de shabbat est symboliquement celui qui devrait être associé au détachement matériel pour se consacrer au spirituel et notre intériorité : notre féminin.https://mail.yahoo.com/d/folders/1/messages/26216?reason=invalid_cred

      • amiaplacidus amiaplacidus 30 mars 17:12

        @doctorix

        Le monde entier ? Vraiment ?

        Vous êtes en plein européano.américano centrisme.

        En Extrême-Orient, pratiquement les deux-tiers de la population mondiale tout de même, s’ils savent théoriquement que les juifs existent, pratiquement ils n’en ont « rien à cirer ». Pour eux, juif, pas juif, c’est une notion totalement vide de sens.
        Ce n’est qu’en Europe, en Amérique du nord et au Proche-Orient que cette notion a un sens, au delà ...


      • doctorix doctorix 30 mars 18:12

        @amiaplacidus
        Oui, peut-être bien qu’ils ont besoin de la culture de l’holocauste et de la culpabilisation supposée qui va avec pour qu’on parle d’eux. Mais l’holocauste, on n’était pas nés, et eux non plus...

        Rappelons qu’ils sont 0,8% de la population en France, et qu’un bon quart des informations tourne autour d’eux.
        Je n’ose même pas évoquer la proportion de sionistes dans les rédactions et dans les gouvernements, j’aurais peur d’être indécent.
        Pas facile d’avoir des journalistes et des politiciens indépendants et impartiaux dans ces conditions.
        Je serais assez pour des quotas dans les rédactions et au gouvernement : 0,8%, pas plus pas moins.
        Le roi Salomon n’aurait pas dit mieux.

      • Dr Faustroll Kent 30 mars 19:58

        @doctorix


        parmi les 0.8 %, une part qui est peut-être majoritaire ne demande qu’une chose : qu’on lui laisse vivre sa vie, comme tout le monde et n’en a rien à secouer de tout ça. Admettons qu’ils représentent la moitié du groupe que vous avez évalué à 0.8 %. Il n’en reste que 0.4% qui présentent les caractéristiques que vous évoquez.

      • Gogonda Gogonda 30 mars 23:38

        @doctorix


        Vous généralisez, si ce que vous disiez été vrai, jamais le fils de madame Knoll aurait désapprouvé le CRIF.




      • doctorix doctorix 31 mars 00:14

        @Gogonda
        Mme Knoll était juive, pas sioniste, je suppose.

        Seuls les sionistes font l’objet de critiques. Bien qu’il parait que c’est la même chose.

      • Gogonda Gogonda 31 mars 01:04

        @doctorix

        Vous parliez donc des sionistes pas des juifs, vous avez commencé votre intervention par « Le peuple juif » et non « Les sionistes » c’est pour ça que je disais ça.

        Cordialement.

         
         

      • Christian Labrune Christian Labrune 31 mars 21:14

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. Oui. Ci-dessous, Christian Labrune « s’en sort très bien » dans la veine que vous dîtes.
        ============================================
        Mal
        Il aurait donc écrit quelque chose sur cette page, Labrune ? Je viens de chercher, mais je n’ai trouvé aucun commentaire de sa part. S’il avait écrit quelque chose, on l’aurait donc effacé ?

        Cela ressemble curieusement à certaines photos de l’entourage du Petit Père des Peuples, dans les années 30. Quelques têtes avaient disparu, mais on avait négligé, en bas de la photo, des paires de pieds en trop qu’on ne pouvait attribuer à aucun des figurants. Leurs propriétaires étaient déjà morts, effacés dans le réel comme dans l’image. Cette petite note : Ci-dessous, Christian Labrune « s’en sort très bien », ressemble vraiment à une paire de godasses en surnombre au bas de l’image. Ce n’est pas qu’il s’en sorte très bien, Labrune, c’est plutôt qu’on l’a sorti.

        Je crois me souvenir que je disais à peu près la chose suivante : lorsqu’on s’est fait une fois sur ce site le défenseur du philosophe nazi Heidegger et par voie de conséquence, de « sa solution finale », pour reprendre le sous-titre de Domeracki, tout ce qu’on pourra ensuite écrire sur le sujet d’un meurtre antisémite paraîtra nécessairement fort problématique.

        Cela ne contrevenait aucunement à la charte du forum, et il était impossible d’exiger de la modération la suppression d’un commentaire qui procédait d’un simple droit, des plus légitimes, à la critique. C’est le cas également de la présente intervention, qui s’insurge à juste titre de méthodes tordues qui sont celles du totalitarisme stalinien. Le meilleur moyen de n’avoir jamais tort, c’est de supprimer les contradicteurs. Sur un site de discussion comme AgoraVox, c’est de moins en moins rare, mais de plus en plus préoccupant.

        Je n’avais pas gardé une copie du message qui a été supprimé, mais celui-ci, je l’archive, et il ferait beau voir qu’on le fît encore disparaître.


      • Christian Labrune Christian Labrune 31 mars 22:49

        C’est décourageant de voir à quel point ils aiment se faire haïr, et comme ils font tout ce qu’ils peuvent pour ça.
        =====================================
        @doctorix
        Je ne savais pas que vous étiez juif, mais c’est pourtant votre portrait que vous venez de brosser à grands traits, et vous devez donc être mieux placé que quiconque pour juger de ces choses. Cela dit, si vous aviez simplement déclaré  : je suis juif, et résolument sioniste, dans le contexte actuel, cela aurait largement suffi pour qu’une majorité vous détestât - mais pas moi ! Quel besoin, en plus, de vous faire le thuriféraire vraiment détestable des régimes totalitaires les plus pourris et fascisants ? Pourquoi donner à plein, et de façon systématique, dans le conspirationnisme le plus outré ? Cela, certes, vous rend parfaitement odieux, mais ce sont là des choses que les Juifs, instruits par une longue expérience, auraient plutôt tendance à fuir. Bref, vous vous entendez très bien à brouiller les cartes. Le mystère, par conséquent, s’épaissit, et je ne suis plus trop sûr de l’hypothèse que je formulais en commençant.


      • Christian Labrune Christian Labrune 31 mars 23:20

        Seuls les sionistes font l’objet de critiques. Bien qu’il parait que c’est la même chose.
        ======================================
        @doctorix
        On peut très bien être sioniste sans être juif. Il suffit d’avoir un minimum de culture et de curiosité, une connaissance suffisante de l’histoire européenne comme de celle du Proche-Orient, de ne pas se contenter, évidemment, des informations que donne sur Israël une presse indigente.

        J’ajouterai qu’il ne faut pas non plus être antisémite, c’est-à-dire n’avoir pas besoin, pour expliquer ses propres ratages ou son incurable nullité, d’un ennemi imaginaire sur lequel pouvoir fixer des ressentiments. L’antisémitisme est une pathologie qui a toujours rempli ces sortes de fonctions dans l’économie psychique du minus habens.


      • Je sais que cette haine me pousse à l’écriture. Pour me débarrasser de ce fardeau,...


        • Morologue Mal’ 30 mars 15:18

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. A ce qui paraît, c’est sadique-anal, que d’écrire, de toutes façons ...


        • @Mal’


          Je sais. J’ai lu un très bon livre sur le sujet. Je suis poussée dirais-je par l’écriture (Nabum a bien decrit ses billet quotidien sur les chiottes), ce n’est pas mon cas,...). Je devrais retrouver le livre qui m’avait passionné. Il « anal »ysait l’écriture durassienne. Je vais bientôt ouvrir mes caisse et ai hâte de le relire. La couverture représentait à raison ; la main d’un écrivain traçant son récit sur un corps. Du Magritte si je me rappelle. Je ne suis pas Végan (Refoulement des pulsions sadiques-orales....). Je sais avoir des pulsion dites épistémologique (scène primitive, le savoir) et sadiques-anales puisque je peins et aime le Jambon à l’OS, mais authentifié d’ORigine,...Autre raison qui m’a mise devant le clavier (tap-tap), la mère de mon compagnon, qui s’appelle comme moi : Michèle allait rentrer au canard enchaîné. Morte en 1965 dans un accident de voiture en lozère. Sin fameux Dossier qui aurait pu faire tomber le Général de Gaulle avait disparu alors qu’elle l’emportait toujours avec elle (même sur les plage quand elle prenait des bain de soleil). J’ai pris la place de l’ABSENTE. olivier se rappelle ses clapotements incessants sur sa vieille Rémington,..

        • Passez les fautes d’orthographe. Mon texte est lisible. Je peins aussi de cette manière,...quelques taches sur les mur récemment repeints,... 


        • Morologue Mal’ 30 mars 15:52

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. Je passe.


        • Laulau Laulau 30 mars 13:59

          Bon article, malheureusement difficile à lire à cause des mots orthographiés de façon ridicule ridicule, comme Tou·te·s par exemple.


          • Morologue Mal’ 30 mars 15:19

            @Laulau. Écoutez, pour ce genre de choses, je trouve particulièrement utile d’inclure, et encore d’inclure les femmes, car le préjugé médiatique les donne pour victime automatique. Eh non. L’écriture inclusive a ce génie de révéler que la vilenie n’a pas de sexe ni de genre, non plus.


          • xana 30 mars 15:50

            @Mal’

            Moi j’ai arrêté de lire aux premiers é.e.s.
            Je suis allergique à la mode (dans tous les domaines) et la querelle des genres ne m’intéresse pas.
            Je suis heureux qu’un autre commentateur vous ai fait la remarque.
            Je préfère la langue de Molière à votre « écriture inclusive-é-e-s-l-g-b-xxxx » même lorsqu’il s’agit de vilenie, qui comme vous le dites n’a ni sexe ni genre, et j’ajouterai ni « ethnicité ».
            Exactement comme la cuistrerie.

            Jean Xana


          • Morologue Mal’ 30 mars 15:53

            @xana. Comme vous voudrez ! mais, vous savez, le point médian ou la parenthèse, c’est pareil : l’arbitraire du signe, une question d’habitude, et la langue de Molière venait pour ainsi dire d’être codifiée par l’Académie Française, alors qu’auparavant on écrivait « en langage SMS » (plus ou moins) dirions-nous aujourd’hui.


          • Fergus Fergus 30 mars 16:29

            Bonjour, Laulau

            Vous avez parfaitement raison. Bien que le sujet soit intéressant, j’ai abandonné cet article en cours de route à cause de l’usage de cette écriture inclusive qui en pénalise la lecture et même la compréhension.


          • ZenZoe ZenZoe 30 mars 16:38

            @Laulau
            Pareil. Lecture difficile. Mode à abandonner.


          • Attila Attila 30 mars 21:24

            @xana
            Oué, en fait, c’est l’écriture inclusive qui exclut une partie des lecteurs.

            J’ai fait comme vous.

            .


          • Jean Roque Jean Roque 30 mars 21:38

            @xana
             
            la branlette mondaine « in » - clusive est un attribut bobo, donc j’approuve ce marqueur du snobisme gochiste smiley
             
            Le sociétal en lieu et place du social un classique alibi du collabo 68ard... la forme au lieu du fond, la « valeur » remplace le concept etc.
             
            Du rhizome deleuzien... smiley (je vomis)

             

             


          • HELIOS HELIOS 30 mars 23:05

            @Laulau


            Le 68’ard n’approuve en rien l’ersatz de respect que l’auteur voudrait démontrer.

            il apparait simplement que l’étendue de sa culture s’arrête a u niveau du dernier con qui a parlé.
            Le fait d’écrire au masculin pour les deux genres lorsqu’ils sont réunis n’est en rien une superiorité de l’un par rapport a l’autre mais d’une solution d’intelligence grammaticale et sémantique apportant un code de communication parfaitement adapté.

            Hélas, il n’est pas donné a tout le monde de faire preuve du simple bon sens requis en société.

            L’article me paraissait intéressant, hélas il n’a duré que quelques phrases...

          • doctorix doctorix 31 mars 00:28

            @HELIOS
            « Les femmezélézomes de ce pays »

            « Les françaizeuzéléfrançais »
            Quand j’entends parler ainsi les hommezéléfemmes politiques, j’ai envie de leur foutre des baffes.
            C’est comme « un certain nombre de »qui revient trois fois par phrase...
            Ca m’agace.
            Parfois, c’est « un certain nombre de françaizeuzédefrançais », et là ça m’horripile carrément.
            D’ailleurs, ce sont tous les hommezéléfemmes politiques qui m’horripilent.
            A part Asselineau et Poutine bien sur.
            On peut pas détester tout le monde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès