• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le racisme antichinois en France

Le racisme antichinois en France

Curieusement, s’il est une communauté ethnique qui ne se plaint pas des attaques dont elle est la cible, qui ne proteste pas aux clichés et aux insultes et qui ne menace pas en permanence de porter plainte pour racisme, discrimination et ségrégation, il s’agit bien de la communauté chinoise. On pourrait étendre cette affirmation aux diverses communautés asiatiques de l’est et sud-est de ce continent, car pour la plupart des Français, « les Viets » comme le braqueur Bonnal et le commissaire N’Guyen Van Loc affichés tous deux du sobriquet « le Chinois », les Cambodgiens et les Lao ou les Hmong, c’est du pareil au même. Bien sûr quelques égarés ont rejoint les rangs des comités de sans-papiers et les troupes exaltées de RESF, mais ces quelques clandestins sont minoritaires et non significatifs. Ce sont de pauvres types manipulés par des intérêts politiques et militants purement français et non représentatifs de la communauté. Les Chinois de France ne revendiquent aucun régime spécial en leur faveur, se moquent éperdument de ce que les Français peuvent penser d’eux. La plupart sont très bien intégrés dans la société française sans pour autant être assimilés. Et s’il existe indubitablement une criminalité à l’intérieur de la communauté, elle ne s’est pas répandue en dehors. La délinquance est plutôt d’ordre économique, dans les domaines du travail au noir, de la contrefaçon et de la dissimulation fiscale. Pas de violence vis-à-vis des autochtones, celle-ci reste intra communautaire. Malgré tout, les Chinois et en général ceux qui sont qualifiés de jaunes font peur, souvent envie et subissent en permanence préjugés, réflexions et poncifs qui seraient considérés comme racistes et discriminatoires s’ils s’adressaient à une autre minorité.

Déjà avant la chute de Saigon en 1975, alors que les communautés asiatiques étaient numériquement insignifiantes, il courait déjà des bruits et des rumeurs à leur sujet. Ils ne mourraient pas, les cadavres disparaissaient et les passeports étaient utilisés pour faire venir des clandestins. Il suffit d’aller dans un cimetière en France urbaine pour trouver des tombes avec des patronymes bien chinois, et puis beaucoup se font incinérer, certains font rapatrier les corps, mais la légende a la peau dure.

Ensuite, ils faisaient cuire des rats, des chats et autres animaux étranges dans leurs restaurants, d’ailleurs, on ne les voyait jamais acheter de la viande. Depuis Tang Frères et les supermarchés alimentaires de Belleville et du XIIIème arrondissement, il faut bien constater qu’on y trouve toutes les viandes et des acheteurs dont certains sont restaurateurs, mais la rumeur continue. Les Chinois ne mangent que du riz, alors que le blé qui fait les nouilles est préférablement consommé dans toute la Chine du Nord au climat peu propice au riz.

Les Chinois pratiquent obligatoirement tous les arts martiaux, quelques fois on leur attribue même la connaissance de sports de combat d’origine japonaise. De fait, en dehors de quelques individus sportifs, la plupart des Chinois ne savent pas se battre et même les gangs qui pratiquent l’extorsion intracommunautaire, préfèrent utiliser des armes à feu, des couteaux ou hachoirs à viande plutôt que le kung-fu à mains nues.

Autre cheval de bataille de la propagande anti chinoise, les restaurants et le manque d’hygiène, la preuve on est souvent malade quand on va manger chinois oubliant l’intolérance au glutamate de certains tubes digestifs occidentaux. S’il existe indubitablement des carences d’hygiène dans certains petits établissement de type fast food et take away, il est probable que les inspecteurs de l’hygiène alimentaire font des constatations similaires quand ils interviennent dans des couscous, des kebabs et des pizzérias de même catégorie. Mais seuls les restaurants chinois sont pointés du doigt par des reportages télévisés et des articles dans les magazines. Aucun journaliste n’oserait risquer blâme opprobre et même sanction en disant que certains Turcs et Arabes cuisinent aussi salement. En ce cas la plainte est proche pour propos racistes, injurieux et discriminatoires. Sans parler des cafards dans les cuisines du Fouquet’s pourtant difficilement assimilable à un boui-boui ethnique !

Les filles sont toutes des putes, mais paradoxalement, elles sont tellement étroites que seules « les petites bites » de leurs compatriotes arrivent à les pénétrer. On pourrait accumuler toute une liste de propos acerbes qui font parti du langage et des croyances au quotidien sans émouvoir ni les journalistes, ni le politiques ni les défenseurs des droits de l’homme.

Depuis le début des années 80, les Chinois et autres Asiatiques sont de plus en plus nombreux, il est normal qu’ils suscitent des jalousies, des convoitises, du rejet et de l’envie comme toute communauté qui devient nombreuse et prospère. Mais les attaques, quelques fois justifiées, souvent fantasmées et exagérées ne déclenchent aucune réaction des ligues bien pensantes et de la classe politique qui pousse normalement des cris d’orfraie au moindre dérapage à connotation ethnique. Les Chinois ne peuvent pas non plus attendre une solidarité des autres minorités ethniques et les propos les plus hostiles et racistes sont aussi le fait de non-blancs. Le Chinois est mal vu dans les banlieues sinistrées car il est le représentant du petit commerce de proximité qui a été délaissé par les Français de souche en ces lieux déshérités. Et comme ils réussissent mieux que les autres commerces ethniques ils sont jalousés, enviés et détestés par certains autres émigrés.

Un bel exemple réside dans le film Taxi, au scénario bien mince, adulé par un public de jeunes désœuvrés de banlieue, qui voit à l’hilarité générale un commissaire déclencher une « Opération Niaquoué » contre des trafiquants ayant l’air de Chinois. Sans aucune protestation de la commission de censure et des ligues de vertus qui s’insurgent aux propos de Georges Frèche sur les noirs de l’équipe de France et aux commentaires en voix off de Manuel Vals sur le manque de « white ou blancos » sur le marché d’Evry. S’il est encore possible de dire « Citron, bridé, chinetoque » à propos des Chinois, sans s’attirer les foudres des bienpensants, aucun scénariste n’oserait introduire « Youpin, bicot ou négro  » dans ses dialogues pour qualifier un groupe de délinquants au cinéma. Alors que le moindre propos vis-à-vis des autres minorités quand il est jugé tendancieux déclenche une levée de boucliers et les protestations outragées des intellectuels, du Cran, SOS Racisme et de la Licra, les réflexions sur les Chinois n’émeuvent personne. La Chine est une fourmilière où la disparition de quelques milliers voire millions d’individus n’entraine aucune solidarité spéciale, le tremblement de terre en Haïti suscite plus d’émotion que celui qui toucha la Chine avant les Jeux Olympiques.

Azouz Begag, qui décrit pourtant si bien ce que l’on peut ressentir comme discrimination, même quand on est ministre, dans « le mouton dans la baignoire », se permet des propos bien péremptoires sur l’invasion chinoise qui n’ont à peine été repris dans la presse et pas du tout à la télévision. Pour lui le péril jaune a encore un sens et s’il n’y a pas de solidarité entre blancs, noirs et arabes on va tous se faire coloniser par les Chinois. « Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité. »

Si un film comme « les Chinois à Paris » de Jean Yanne a pu voir le jour, ce n’est pas par ce qu’il était une parabole de la veulerie de nombreux Français pendant l’occupation allemande, mais parce qu’il utilisait pour sa métaphore un peuple qui n’avait pas envie de protester. Imaginez un peu le tollé si le film avait été, « les Arabes à Paris », avec les armées Egyptiennes ou Algériennes paradant sur les Champs-Elysées. Les bonnes âmes de BHL à Finkielkraut, en passant par les commentateurs sur les radios et Internet, tous les fins analystes politiques auraient hurlé à la haine raciale et auraient demandé l’interdiction du film

La Mairie du XIème arrondissement recevait les doléances des riverains de la rue Popincourt se plaignant de l’afflux massif de commerces de confection tenus par des Chinois. La raison évoquée était la lutte contre la mono activité qui tue la vie de quartier. Il n’est cependant venu à personne l’idée de lutter, protester, manifester dans la rue et devant la Mairie contre la même activité dans le quartier du Sentier aux mains de commerçants juifs, ni de s’opposer, pétition en main contre le nombre de boucheries hallal à Goutte d’Or. Les défenseurs de l’égalité des chances, de la morale républicaine et de la protection des minorités qui s’insurgent de façon sélective auraient derechef dénoncé un antisémitisme larvé.

Pourquoi cette indifférence des Chinois à ces attaques, calomnies et insultes ? Probablement parce que la situation économique et sociale de nombreux Chinois, la réussite scolaire et universitaire de leurs enfants et un communautarisme fort leur permettent de faire abstraction de quolibets. Pour la plupart d’entre eux, les chiens aboient la caravane passe. L’apolitisme apparent des Chinois fait qu’en dehors des départements d’Outremer aucun élu n’est d’origine asiatique en dehors de quelques conseillers municipaux. Et puis les Chinois sont habitués aux pogroms et lynchages en Asie du sud-est, dans les îles du Pacifique, aux Antilles et aux Etats-Unis (où les Coréens partagent ce triste privilège) qui leur ont appris à adopter un profil bas et a passer inaperçus. De plus ce que pensent d’eux les « étrangers » n’inquiète pas particulièrement les Chinois qui ont un sentiment exacerbé de ne pas perdre la face à l’intérieur de leur communauté mais ne se sentent pas atteints par les insultes des autres. Ce sens de la face (qui n’a rien à voir avec l’honneur occidental et le sentiment de culpabilité judéo-chrétien) est tellement développé que pendant longtemps les malades mentaux, les délinquants et les marginaux étaient renvoyés au pays quasiment de force aux frais des dirigeants et les membres influents de la communauté afin de ne pas tenir l’image du groupe.  Mais depuis quelques années un petit nombre de biffins sans dignité fait les poubelles à la nuit tombante pour récupérer des petits objets qui seront revendus sur des marchés de rue informels. Ce genre de comportement aurait été impensable il y a dix ou quinze ans.

Mais ce qui irrite ou fait encore plus peur à un grand nombre de Français, ce ne sont pas les appartements raviolis, les confectionneurs entassés avec leurs machines à coudre, les ateliers clandestins, les prostituées ou les vendeurs de légumes d’informatique ou de vêtements, mais avant tout la République populaire de Chine, son commerce, sa production industrielle et son agressivité commerciale. La demande de boycott de la Chine semble presque naturelle alors que celui d’Israël, de l’Iran ou des pays arabes est immédiatement suspecté d’arrière-pensées racistes. Car les produits chinois sont obligatoirement toxiques comme les chaussures et les canapés, nos enfants vont tous crever à cause des jouets chinois car près des trois-quarts des malfaçons déclarées le sont sur des jouets en provenance de ce pays. Mais si l’on considère que plus de 85% des jouets de bas de gamme sont fabriqués en Chine, paradoxalement, trois quart de malfaçons les rendent plus sécurisés que les productions d’autres pays !

La plupart des Chinois et des Français d’origine chinoise ne se prennent ni pour des martyrs, ni pour des victimes, ils n’ont pas ce coté plaintif et revendicateur de beaucoup d’autres minorités. Ils laissent les protestations au bon soin de l’Ambassade qui ne cesse de stigmatiser les horreurs dont ont été victimes les Chinois lors des conflits contre le Japon. La seule chose qu’ils demandent, c’est qu’on leur fiche la paix. Ils ont suffisamment conscience de leur culture, de leur langue de leur civilisation pour ne pas être apeurés par quelques apostrophes et restent totalement indifférents à ce qu’on peut bien penser d’eux tant qu’un ne s’attaque pas à eux et à leurs biens. Il n’existe pas encore de Chinois procéduriers, réclamant des quotas à l’université, à l’Assemblée, à la télévision ou dans les médias. Il ne faudrait pas qu’ils se laissent convaincre de devenir aussi revendicatifs et procéduriers que d’autres minorités ethniques en France qui voient l’empreinte du racisme à chaque coin de rue et s’en servent pour justifier leurs échecs, carences, faiblesses et anomalies comportementales. Et puis, en dehors de quelques réactions haineuses, la plupart des affirmations sur les Chinois viennent avant tout d’une méconnaissance de leur culture, coutumes et mode de vie. Aussi ne faut-il pas en faire tout un plat, juste remettre les pendules à l’heure.

PS : J’écris très rarement sur la Chine et les Chinois, non par honte ou désintérêt, mais par ce que je me considère avant tout comme Français. Mais je ne peux m’empêcher de réagir à certaines attitudes erronées, mensongères ou calomnieuses qui passent sans aucune réprobation à la télévision et dans les autres médias

Ecologie-démocratie, armes de destruction massive contre la Chine

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/democratie-ecologie-armes-de-42627?id_forum=1787386#commentaire1787386

Attali, Sarkozy et les poupées chinoises

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/sarkozy-attali-et-les-poupees-34926?id_forum=1605845#commentaire1605845

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 22 janvier 2010 14:42

    le mulet Tchee du commissaire Moulin s’apelle aussi le chinois !  smiley


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 23 janvier 2010 04:32

      Il faudrait déjà savoir si les « races humaines » existent ! Les études scientifiques ne le confirment pas.

      Les théories anthropologiques sur les prétendues « races humaines » furent la grande mode de la période coloniale, mais précisément elles arrangeaient « trop bien » les lobbies coloniaux.

      Déjà sous Napoléon III, la Chine fut attaquée par les impérialistes français et britanniques. Plus tard, Léon Gambetta ira jusqu’à écrire en décembre 1882 :

       (extrait de l’article Jules Ferry, CNRS, universités et colonialisme (III) )

      « La civilisation européenne aura à lutter un jour contre la subversion de la race chinoise... La France doit conserver son rôle de soldat de la civilisation. Dans le choc qui aura lieu, la civilisation latine, dont la France est la tête, doit préparer son terrain sous peine d’être écrasée et annihilée en Asie Centrale entre la race anglo-saxonne et la race slave. Il faudra donc que la France s’établisse au Tonkin... afin de mettre la main sur l’Annam, sur le Royaume du Siam et sur la Birmanie et d’avoir ainsi barre sur les Indes, et d’aider la civilisation européenne contre la race jaune. »

      (fin de citation)

      Cité par Pierre Guillen dans « L’expansion 1881-1898 » (Collection Politique étrangère de la France, Imprimerie Nationale, Paris 1984) p. 180, se référant à une lettre de Léon Gambetta du 15 décembre 1882, citée par Dietrich Brötel dans Französichen Imperialismus in Vietnam. Die koloniale Expansion und die Errichtung der Protektorates Annam-Tongking, 1880-1885, Zurich, Atlantis, 1971.

      L’intox sur la « race » servait en l’occurrence à déguiser les intérêts de l’oligarchie « nationale » et à « mieux » envoyer les soldats aux expéditions coloniales.

      (fin de l’extrait de l’article Jules Ferry, CNRS, universités et colonialisme (III) )

      Voir également les Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris, en ligne pour la période depuis 1859 à l’adresse (accès gratuit) :

      http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/bmsap

      (PERSEE est un site édité par le Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation)

      Ce qui dérange actuellement, c’est la montée de la Chine et d’autres pays de l’Asie (la partie russe comprise) au détriment des puissances occidentales. Mais ces dernières n’ont à s’en prendre qu’à elles-mêmes. Après plus d’un siècle et demi d’exportation permanente de capitaux et de toutes sortes de guerres et de massacres, ça devait nécessairement mal finir.

      Voit ces articles :

      Vers une délocalisation générale de la recherche scientifique française et européenne ?
      Délocalisations, recherche scientifique et propagande politique
      Recherche scientifique et technologique : où est la « guerre économique » ?
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (I)
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (II)
      CNRS, délocalisation de la recherche et débâcle européenne (III)

      ou encore, sur les résultats du baratin des « nos grands dirigeants » à propos de la prétendue « division internationale du travail » pour justifier et défendre les délocalisations :

      La Chine et la débâcle de la « division internationale du travail »


      Cela n’excuse pas le chauvinisme « grand Han » qui puisse apparaître dans telle ou telle situation, et que Mao Zedong avait déjà dénoncé et combattu. Mais on n’a pas le droit de faire semblant de ne pas voir où se situent les principales responsbilités historiques.

      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 23 janvier 2010 04:54

      Voir également les articles dont nous avions déjà fourni les liens dans ce commentaire :

      http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/seisme-en-haiti-la-malediction-68280#forum2396084

      sans oublier cet extrait de Jules Ferry (Source : Le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 (I) ) :

      M. Jules Ferry - Si l’honorable M. Maigne a raison, si la déclaration des droits de l’homme a été écrite pour les noirs de l’Afrique équatoriale, alors de quel droit allez-vous leur imposer les échanges, les trafics ? Ils ne vous appellent pas… (Interruptions à l’extrême gauche et à droite - Très bien ! très bien ! sur divers bancs à gauche.)

      (fin de citation)

      ou encore d’autres extraits du même discours de Jules Ferry, justifiant ouvertement la grande expansion coloniale par le besoin d’exporter des capitaux, que nous avions repris ici :

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/modernisme-et-colonialisme-68227#forum2394395

      Le collectif Indépendance des Chercheurs


    • Rounga Rrrrroungalashinga 22 janvier 2010 14:57

      Ce n’est pas que le « racisme » envers les chinois est scandaleux, mais c’est plutôt l’antiracisme qui s’est emparé de toutes les autres communautés qui est une plaie. C’est par contraste que cette situation où l’on peut effectivement rire sans risque des préjugés sur les chinois est problématique. Moi j’aimerais bien qu’on puisse utiliser les clichés les plus énormes sur les arabes, les noirs, les juifs, etc. sans tomber sous le coup d’une accusation de racisme. Quand on peut se permettre de faire des blagues sur tout le monde avec la conscience tranquille, c’est qu’il n’y a pas de tension intercommunautaire. Regardez Astérix : tous les pays européens et les régions françaises sont moquées allégrement à l’aide des clichés les plis éculés, et ça n’a jamais scandalisé personne.
      Le piège que la communauté chinoise a eu l’intelligence de repousser et dans lequel elle ne doit pas tomber maintenant, c’est bien celui de l’antiracisme.


      • LE CHAT LE CHAT 22 janvier 2010 15:33

        Oui , peu ou pas de chinois ou de vietnamiens dans des marches « antiracistes »

        quand on les voit , c’est pour la fête du têt ou pour des manifs contre les dirigeants en visite ( chine , tibet )


      • Rounga Rrrrroungalashinga 22 janvier 2010 15:43

        Il me semble d’ailleurs que la manifestation de commémoration de la défaite de Dien Bien Phu organisée par les Indigènes a fait un flop.


      • Fergus Fergus 22 janvier 2010 16:46

        Au delà de cette intéressante réflexion de Rrrrrougalashinga, je tiens à préciser que sur ce coup-là, je ne suis pas d’accord avec Georges Yang (que je salue en passant). J’ai vécu 30 ans dans le 13e arrondissement en bordure du Chinatown et je n’ai jamais constaté de racisme envers les Asiatiques, pas plus qu’un ancien instituteur de mon fils parti enseigner dans une école de l’avenue de Choisy. Même chose pour ma soeur qui a habité très longtemps dans une tour au coeur de ce Chinatown.

        Les seules difficultés que j’ai constatées l’ont été à Belleville et La Chapelle où les Chinois (terme générique) sont entrés directement en concurrence territoriale avec les Noirs et surtout les Maghrébins qui occupaient les lieux avant leur arrivée. 

        Qu’il y ait des histoires plus ou mins drôles qui circulent sur les restaurants Chinois, c’est vrai, mais elles ont toujours existé et sont considérées, y compris par ceux qui les colportent en se marrant, comme des galéjades sans fondement. Sauf par quelques imbéciles, mais ceux-là sont en général d’indécrottables racistes qui stigmatisent toutes les communautés.


      • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 23 janvier 2010 03:49

        Les asiatiques... ça englobe beaucoup de gens ça...les asiatiques, quels asiatiques ceux du nord, du sud est, de l’est ?

        Les asiatiques connaissent mal la langue Française ?
        Alors je suis l’exception qui confirme la règle, ainsi que pas mal de mes autres amies asiatiques, et tout les enfants scolarisés dans le 13eme de famille venant d’asie également.

        Ces histoires de pertes de face sont bonnes pour les salles de cinéma d’arts martiaux, non mais franchement, on est pas au Japon au 18eme siècle dans la classe dominante pour perdre une quelconque face et s’ouvrir le ventre.

        En ce qui concerne la religion, l’asie n’est pas homogène si il y a bien deux pays au monde où l’on trouve le plus d’athée ce sont bien la France et le Japon.


      • Georges Yang 23 janvier 2010 08:32

        Je fais bien la differencwe entre les diverses communautes asiatiques et meme entre kles differentes communautes chinoises qui different par le dialectcte, les coutumes, le morphotype, mais je souligne l’incapacite freequente de distinguer les asiatiques pour de nombreux europeens


      • alibaba alibaba 23 janvier 2010 12:01

        @ Frère Voiture : « L’asiatique est donc, selon ces trois premières propositions, culturellement bien plus prôche de l’européen que ne l’est l’africain (j’y inclus le maghrébin) »

        Absolument, c’est la toute la différence et quelle différence !

      • zelectron zelectron 22 janvier 2010 15:08

        Est-ce que espèce de chinto-arabo-blanco-mulsulmano-juivo-catho-black est une insulte raciste ?


        • zelectron zelectron 24 janvier 2010 16:10

          @vieille guimbarde
          euqnam ed top : non !


        • manusan 22 janvier 2010 15:09

          Un chinois dit d’outre mer, (Vietnam, Hong kong ...) et un chinois du continent n’ont pas la même morale de vie en société.

          un exemple : en Chine, un noir africain est un singe et un musulman est un terroriste (ouïgour compris)


          • LIBERTE LIBERTE 22 janvier 2010 15:57

            un exemple : en Chine, un noir africain est un singe et un musulman est un terroriste (ouïgour compris), ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • faxtronic faxtronic 22 janvier 2010 16:20

            et un Indien une boule puante. Oui, les chinois de Chine sont assez racistes, et alors ?? Au japon aussi, en Inde aussi, le monde entier est raciste. Il y en qu en France que l on s en emeut, du racisme.


          • manusan 22 janvier 2010 16:26

            oui partout, entre pays africains par exemple :

            http://www.liberation.fr/monde/0101614395-tu-vas-voir-ce-que-c-est-la-brutalite-policiere-you-zimbabbouen

            et je ne vous parle même pas en ex-indochine entre laosien, vietnamien ect ...

            J’ai entendu aussi dans le golf, des saoudiens dire que les maghrébins étaient une sous-race, qu’ils n’étaient pas pures.

            ... et non le racisme n’est pas une maladie uniquement occidentale, désolé si mon franc parlé en a choqué certains.


          • manusan 22 janvier 2010 17:22

            On sait Hengxi, vos chinois ont 200 de QI, sont tous formidables et pas un seul sur 1,3 milliards n’est raciste.

            Si tout le monde était chinois, la vie sur Terre serait plus simple, selon Hengxi.

            Il faudra quand même un jour que vous nous expliquiez pourquoi il y en a autant qui partent de leur pays définitivement, les plus « intello » pour la plupart.


          • Georges Yang 22 janvier 2010 18:16

            Merci Henxi pour cet encouragement> Je ne nulle part que les Chinois ne sont pas racistes, mais ceuux qui vivent en France ne participe pas a la derive communautaire revendicatrice> Cela dit, il y a tout de meme unn cote positif, les gens apprecient le Nouvel An chinois et ne protestent pas comme cvis a vis de manifestations de joie des musulmans a la fin du Ramadan>
            Certains commentaires sont previsibles, aussi je n’ai pas envie d’insister a expliquer


          • oncle archibald 23 janvier 2010 11:31

            Faxtronic : « Il n’y a qu en France que l’on s’en emeut, du racisme » .. et c’est tout à notre honneur ! Mais ça n’autorise pas pour autant à instrumentaliser le racisme à des fins communautaristes, ni politiques. C’est la que la bât blesse.


          • alibaba alibaba 23 janvier 2010 11:56

            Il n’y a pas qu’en France, en Allemagne aussi, et vous savez pourquoi...pas besoin d’explications, et c’est bien à cause de cela que le racisme tombe sous le coup de la loi et que la France doit subir les invasions africaines et d’ailleurs sans broncher car nous sommes tous égaux et frères suivant la doctrine de la bien-pensance et des droits d’lomme. Tout ça pour protéger une certaine ethnie au détriment des autres. C’est tout simplement du racisme sous couvert de bon sentiments mais que nous payeront très cher si nous ne limitons pas ces invasions.

            Quand aux asiatiques, eux ils bossent et respectent la loi. De plus ils sont en général très subtils et intelligents. Ils n’y a qu’à voir les bons résultats qu’ils obtiennent à l’uni contrairement aux français d’origine d’Afrique sub-saharienne et nord africaine qui ont besoin de quotas. Pas les asiatiques, pour eux ils faudrait plutôt des quotas négatifs... 

          • Mr-J 24 janvier 2010 16:40

            @ Frére voiture 


            Pitié, arrête d’être con. S’il te plait, c’est une vrai demande, si tu le fait pas pour toi, fait-le pour les autres.
            Franchement, tu déconne : pseudo chelou, image perso pourrit et en plus de tout ça, être raciste semble selon-toi être bénéfique pour chaque société, et totalement légitime. T’es un minable frère voiture, un foutu dégénéré, rien d’autre. Tu sais ce que c’est le racisme ? C’est haïr une personne sans la connaitre, stigmatisé une communauté en leur affublant les mêmes traits et vomir sa haine sur des gens qui ne t’ont rien demander, des gens qui ont eu le ’mahleur’ de naitre dans la mauvaise communauté. Le racisme c’est mépriser des gens qui vivent chez eux, parceque ce foutu lopin de terre, toi et tes amis les défenseurs de la nation vous le méritez plus que n’importe qui au monde.
            Tu vrille complet, tu vas me dire : « mais non, je suis pas comme ça, les minarets c’est les baïonnettes de l’islam tu te rends pas compte comme c’est dangereux ? Mon dieu, mes voisins vont devenir musulmans si ça continue ! J’aime pas non plu les burqua, moi je respecte les femmes et eux qui sont si différents, ne les respectent pas de la même manière que moi, ils les tuent même parfois dans certains pays, la burqua est un odieux symbole, bouhouhou. »

            (Puisse la gente feminine me pardonner un jour), mais le facho-bisounours : c’est toi, tous les autres cons et votre racisme politiquement correct, en total contradiction avec les valeurs de la république, mais désirant ardemment la défendre, t’es un foutu manipulateur manipulé tu dois être du genre à pointé du doigt un fait, en excluant toute responsabilité des européens et hurlant sur tout les toits que tout est de la faute aux arabes. Mais quand un couple vas mal, c’est de la faute des deux partis, toi, tu es la tare de la partie européenne, ce sont les racistes qui ont fait tout cet engrenage. Tu mérite de quitter ton pays, mais moi qui suis sensible a la pitié et au pardon, j’espère simplement que tu change d’avis et que tu souffres de ta stupidité, que tu te dégoute et que tu en ressorte plus fort.

          • saint_sebastien saint_sebastien 22 janvier 2010 15:34

            la grosse différence entre les chinois et les autres , c’est qu’il existe une vrai communauté , qui existe pratiquement en autarcie , les seuls contacts qu’on a avec c’est via les commerces qu’ils rachètent ( tabas , restos , bars , etc ... ).


            On ne peut donc parler de racisme anti chinois , ils sont particulièrement invisibles.
            Par contre il existe une certaine violence entre eux ( envers les femmes notamment ) , pour diverses raisons , la mafia est omniprésente dans leur vie ( et pas juste quelques vendeurs de shit à la petite semaine ).

            Les chinois se prêtent aussi de l’argent entre eux à des taux défiant toute concurrence , c’est à ça qu’on reconnaît une communauté , aux liens économiques entre les individus.

            Il n’y a aucune solidarité économique entre arabes ou noirs même d’un même pays
            Dans une même bande , ils n’hésitent pas à se rouler entre eux et se battre, bref la notion de communauté arabe ou noir en France n’est qu’un mirage. Il n’y a que 3 communautés , les juifs , les turques ( je ne classe pas les turques comme ’arabes’) et les chinois solidaires économiquement.

            • Fergus Fergus 22 janvier 2010 16:49

              D’accord avec Saint_Sébastien : les Asiatiques vivent esentiellement en circuit fermé et les violences, lorsqu’il y en a, sont intra-communautaires. Pour le reste, pas de racisme anti-Chinois (voir plus haut mon précédent commentaire).


            • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 23 janvier 2010 03:55

              Arrêter de faire des généralités et de dire les « asiatiques »
              Je dit pas les « caucasiens » pour désigner les français, en Europe, il y a quand même quelque différences entre Portugais et Finlandais non ?


            • alibaba alibaba 23 janvier 2010 12:10

              Ok Tetsuko, pour remettre les choses en place, il y a d’abord les Japonais (avec un grand J) qui on le QI le plus élevé (du monde !), ensuite pas loin derrière viennent les Chinois et encore pas très loin derrière le reste des asiatiques.


            • fabounio fabounio 23 janvier 2010 15:10

              Vous oubliez la communauté arménienne..


            • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 janvier 2010 04:43

              @alibaba
              Mais de quoi parlez vous ?

              J’ai tout de même le droit d’émettre une petite réserve quand j’entends à tout vas « les asiatiques » surtout quand ici sur AgoraVox dès qu’on dit les maghrébins ou les arabes on se fait lyncher parce qu’on a pas préciser la nationalité.

              Vous imaginez si je parlais des français au Japon en disant les Européens ceci les Européens Cela, ça serait vraiment faire dans l’approximatif.

              Alors ne faisons pas dans l’approximatif surtout quand on parle de racisme envers les Chinois.

              Au demeurant avec votre petite tirade suggérez-vous que je sois raciste ?
              ça serait vraiment mal venu pour ne petite Hispano-japonaise, il doit y avoir une grande caverne dans votre tête.


            • courageux_anonyme 22 janvier 2010 15:50

              Bonjour et désolé pour le hors sujet, mais depuis quelques temps je n’arrive plus à lire les commentaires dés lors qu’il y en a trop.
              On dirait un bug d’affichage qui ne se manifeste qu’avec agoravox. Est-ce que d’autres intervenants ont le même problèmes, svp ?

              Je précise que j’utilise Mozilla Firefox.


              • Big Mac 22 janvier 2010 17:06

                Quelle version de Mozilla ?


              • courageux_anonyme 22 janvier 2010 23:24

                Version 3.5.7, désolé pour le retard.


              • courageux_anonyme 22 janvier 2010 23:34

                Je suis passé à la version 3.6 : bug disparu !
                Merci beaucoup pour le tuyau, Big Mac !


              • COLONEL KURTZ 22 janvier 2010 16:07

                « Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité. »

                Quel con ce BEGAG...
                Dans le cadre de l’immigration choisie, voulue, nécessaire...et du droit d’asile, les Chinois sont les bienvenus...comme d’autres.
                Mes critéres de « sélection » se situent ailleurs.

                La citoyenneté est le fait pour une personne, pour une famille ou pour un groupe, d’être reconnu comme membre d’une cité (aujourd’hui d’un État) nourrissant un projet commun et qu’ils souhaitent y prendre une part active. La citoyenneté comporte des droits civils et politiques, et des devoirs définissant le rôle du citoyen dans la cité et face aux institutions. Au sens juridique, c’est un principe de légitimité : un citoyen est un sujet de droit.

                « PAS DE CITOYENNETE SANS LOYAUTE »


                • Patrick Lefèvre 22 janvier 2010 16:28

                  Bien interessant cet article
                  Et qui a le mérite de rappeler quelques évidences qui vont irriter notre belle bien-pensance politique ou influente
                  Pour en revenir aux produits fabriqués en Chine et importés en France :
                  - ne jamais oublier que les importateurs bien français sont surtout très interessés par la marge phénomènale qu’ils réalisent
                  - les chinois savent faire de la qualité mais ils adaptent leur production à la demande des importateurs sus-nommés 


                  • Lapa Lapa 22 janvier 2010 16:33

                    si je comprends bien, vous appelez racisme les clichés éculés et grossiers que l’on a sur une communauté nationale (ou éthnique puisque finalement vous employez le terme chinois pour parler des asiatiques en général) ? Comme par exemple bouffer du riz et être expert en arts martiaux. (efnin bon y’a des trucs que vous sortez en considérant que c’est acquis par tous mais que je découvre hein ! )

                    Dois-je en conclure que ceux qui voient les français avec un baguette sous le bras et toujours en grève sont des racistes ?

                    Oui finalement l’anti-racisme de base (qui n’a jamais empêché le racisme d’ailleurs) n’a pas atteint cette communauté ethnique.

                    Pourvu que ça dure avant qu’on ne foute la Halde là dedans avec des quotas et des délits d’opinion.


                    • Massaliote 22 janvier 2010 16:43

                      Lapa, ça ne va pas tarder. A quand le Conseil Représentatif des Asiatiques de France ? Il faut au moins ça pour combattre le racisme des Français.


                    • Georges Yang 22 janvier 2010 18:37

                      Les cliches ecules sur les juifs et les arabes sont pourtant bien consideres comme racistes> Les Chinois s’en foutent et ils ont bien raison


                    • Fergus Fergus 22 janvier 2010 19:11

                      Concernant les clichés éculés et les blagues qui vont avec, si les Arabes y sont généralement rétifs, les Juifs en revanche se les servent eux-mêmes avec beaucoup de verve ! Sauf naturellement les intégristes religieux.


                    • Reinette Reinette 22 janvier 2010 16:44



                      bonsoir Georges Yang

                      j’ai toujours du plaisir à vous lire smiley


                      Le racisme antichinois - des européens et autres - n’est pas nouveau - loin de là !

                      j’ai en ma possession un « beau » livre :
                      Histoire illustrée de la Chine - 1843-1944
                      édition les grands dossiers de l’Illustration
                      - 1er article : missionnaires partant pour la Chine
                      - dernier article : conflit sino-japonais et guerre de Chine

                      dans ce livre - qui reprend les articles de journaux de l’époque - les français ne sont pas les pires dans leurs rapports avec les Chinois, sans toutefois excuser leurs a-prioris. J’ai ressenti un grand malaise en le lisant, les préjugés grossiers des européens envers les Chinois était peut-être souvent imposée par l’époque, l’éducation.

                      bref, si vous avez l’occasion de le lire, c’est enrichissant

                      http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?VISuperSize&item=300381277668


                       smiley mes voisins chinois sont charmants !



                      • bo bo 22 janvier 2010 16:52

                        Les chinois sont intelligents, ils ont leur culture (quelques milliers d’années)....et ils sortent petit à petit d’une très longue période difficile qui a voulu « détruire » les liens familiaux« .
                        Cela a au contraire resserré les liens familiaux et amicaux à l’opposé de l’occident qui va un individualisme forcené.
                        Le racisme ils font avec ..........(comme beaucoup d’entre-nous) et sans en parler, ce qui est la meilleure façon de le tuer et le contraire ...........des personnes qui n’arrêtent pas d’en parler, l’alimentent en le mettant en exergue en permanence avec la discrimination positive ou le signe du quota.

                        A saint_sebastien

                        votre description et votre vision sort de mauvais romans de gare qui fleurissaient au milieu du vingtième siècle et ou tout ce qui était exotique avait un parfum de mystère et de danger.
                        La Tontine existe encore c’est vrai mais oubliez la mafia avec couteau entre les dents.....il n’y en a pas plus qu’en occident et c’est beaucoup plus risqué (peine de mort pour trafic de drogues, racket, vol..) .
                        Les femmes sont très éduquées et indépendantes et impliquées dans les affaires à un niveau souvent plus élevé qu’en occident.....
                        Avant d’avoir ce type d’idée : fréquentez les chinois, allez en Chine....vous y aurez beaucoup de plaisir : ......ils ont aussi beaucoup d’humour : entre eux ils désignent un chinois sous le nom de »banane« quand il est bien »occidentalisé"...car jaune à l’extérieur et blanc dedans
                          smiley


                        • alibaba alibaba 23 janvier 2010 12:24

                          « Avant d’avoir ce type d’idée : fréquentez les chinois »...et les chinoises !!! Vous ne reviendrez plus.


                        • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 janvier 2010 04:55

                          Je suis assez d’accord avec vous sur le fait qu’il faille prendre les propos racistes avec humour, ça dépend tout de même du contexte et de la fréquence dans lesquelles les insultes sont proférées, en ce qui concerne l’insulte « banane », que j’ai du entendre des centaines de fois, tant qu’il s’agit de mettre en exergue l’occidentalisation d’un asiatique ça reste assez anecdotique, mais quand il s’agit de montrer du doigt le métissage jaune-blanc là on ne le reçoit pas de la même manière.

                          Autre petite plaisanterie de merde à laquelle j’ai eu droit et je suis sûr que d’autre fille métisse asiatique-caucasienne on eu droit c’est :
                          Le seul moyen de mélange le blanc et le jaune c’est de les battre.

                          Je vous assure que vous vous sentez assez moyenne quand vous on vous le dit


                        • Sandro Ferretti SANDRO 22 janvier 2010 16:59

                          Article pertinent, à l’angle d’attaque original. Cela nous change du tout venant, comme souvent avec Yang, surtout quand il ouvre la vanne du Ying.
                          Ce faisant, vous aurez moins de trolls, mais moins de réactions et de clic que les articles traitant d’autres ethnies et d’autres formes de racisme.
                          Mais les asiatiques s’en accomodent, ils sont silencieux (limite sournois, Georges, vous avez oublié ce poncif, je me permets de vous le rappeler amicalement).


                          • Georges Yang 22 janvier 2010 18:20

                            Il faut dire fourbes et en plus ils rient jaune !


                          • Sandro Ferretti SANDRO 22 janvier 2010 18:26

                            Oui, ce sont des « Pékins moyens », autre expression stigmatisante.
                            De mon temps, Monsieur, on disait « il y avait trois vagues pélerins qui se les gelaient », pour dire qu’il n’y avait personne (à Marseille, on dit « dégun »).
                            Aujourd’hui , on dit « le premier Pékin venu », ou, pour un spectacle raté : « il n’y avait que trois pékins qui ne comprenaient rien ».


                          • Big Mac 22 janvier 2010 17:04

                            Excellent article qui démontre que si le racisme est universel est si toutes les ethnies en sont victimes, certaines ethnies n’arrête pas de sortir au moindre prétexte les violons de la stigmatisation.

                            Et ne nous y trompons pas les violons de la stigmatisation sont certainement proportionnels aux méfaits à cacher.


                            • ZEN ZEN 22 janvier 2010 17:12

                              Je fréquente peu de Chinois dans ma campagne, où l’on voit plus de maïs que de riz
                              Près de chez moi, les Célestes « malgré-nous » ne font pas de bruit
                              Beaucoup ne savent plus pourquoi ils sont là...


                              • King Al Batar Albatar 22 janvier 2010 17:52

                                J’habite dnas le treizieme, ce lui qu’on appelle le quarier chinois, alors que ce ne sont pas des chinois. Ce sont des gens qui sont issu de l’ex indochine. Donc Cambodgien Laosien et thai. Le vrais chinois sont dans le 19eme.

                                On pense que c’est une communauté fermé, mais beaucoup de choses changent quand même ; Je le vois avec les jeunes qui n’ont rien a voir avec leur parents. Ils sont integrés. A tel point qu l’un d’entre eux me confirmait que cela lui était reproché. Comme dans tout communauté quoi.

                                Mais vous verrez qun jour, après les communiste et les muslmans, les prochains ennemis de la société se seront les chinois.... Parce qu’ils sont le prochain danger pour le modele economique americano occidental, c’est leur performance dnas les domaines economiques compte tenu de leur nombre et du cout de la main d’aouvre qui va engendrer cela. Comme l’a été le communisme et comme l’est l’Islam aujourd’hui, la seule religion a proposer un mode de vie en opposition avec les pratiques economiques et financière du monde occidental.


                                L’autre jour je disais qu’on se comporte avec les musulmans aujourd’hui, comme on se comportait avec les juifs en 1900.... Je leur souhaite un meilleur sort. J’espere que les chinois ne seront pas les musulmans d’hier et juifs d’avant hier.....
                                 
                                Peut etre qu’ils ne réagissent pas parce qu’il existe différents types de racisme. Le racisme qui part de la haine (celui de l’arabe, du noir ou du juif) et le racisme qui tient de la moquerie (celui du chinois « bonzour », du portugais « les poils », ou du belge), et qu’effectivement, les communautés reagissent au racisme lorsqu’elles se sentent menacées.... On en reparle dans 50 piges !
                                En tout cas merci à l’auteur c’est un article très interessant qui meriterait d’etre plus commenté !


                                • french_car 23 janvier 2010 08:05

                                  Le post de bigmac est honteusement antisémite !


                                • french_car 23 janvier 2010 08:06

                                  Et celui de frère voiture antimusulman.
                                  Comme quoi tous les racismes se valent bien.


                                • french_car 23 janvier 2010 08:09

                                  Albatar si je me souviens bien il y a eu des émeutes anti-coréennes à Los Angeles il y a une vingtaine d’années, j’étais passé par là. Lorsqu’une communauté prend le leadership sur le commerce et les services ça crée des jalousies et des réactions xénophobes ou racistes comme vous le signalez si bien.


                                • King Al Batar Albatar 23 janvier 2010 11:50

                                  Frere voiture, il serait bon que vous rentriez dans votre crane (presque) vide que je ne suis pas musulman. Au cas vous ne l’avez pas encore compris, je suis juif, mais je suis aussi humain et certainement pas aussi categorique que vous.

                                  Je ne sais si vous avez lu le Coran, mais je ne crois aps que ce que vous dites concernant les juifs dans ce livre Saint soit vraiment ecrit. Vous vous montez le cerveau pour rien.

                                  Vous avez indiqué que vous avez acquis ces idées en vous connectant sur le web, j’espere que vous en aurez d’autres en continuant à surfer. Peut etre qu’avec le temps vous comprendre que le racisme et la haine de l’autre pour sa différence quelqu’elle soit (religion couleur, etc....) et le fait des cons et non pas d’un peuple ou d’une communauté.... Et des cons il y en a partout et en très grosse quantité.


                                • caramico 24 janvier 2010 14:19

                                  Certains, toujours les mêmes, exposent « ad nauseam » leurs monomanies, leurs tentatives de manipulations, leurs huiles sur le feu...
                                  Tout est bon pour essayer de monter la population française contre l’islam et les arabes.

                                  Il y a des intégristes dans toutes les religions, des minorités qui appellent au meurtre de tout ceux qui ne sont pas de leur bord, des rabbins, des imams, des curés et des pasteurs.
                                  (tiens, aucun religieux asiatique !)

                                  Et il y a la grande majorité d’êtres humains qui ne placent pas leurs croyances au dessus de tout, qui veulent vivre en paix, comme tous mes voisins, qu’ils soient juifs, arabes, « chinois », je ne fais aucune différence entre eux, malgré les tentatives pathétiques des criminels sus-nommés qui polluent de leurs déjections la plupart des articles où ils peuvent déverser leur bile.
                                  Messieurs, je vous méprise, vous vous reconnaitrez..


                                • Tarouilan Tarouilan 22 janvier 2010 20:22

                                  Bravo pour cet article, car le vrai racisme gratuit, ce sont bien les chinois qui en sont les victimes, et cela semble empirer.

                                  Comme le souligne un autre intervenant, s’il y avait le centième de ce type de comportement à l’égard d’une certaine communauté, suivez mon regard, nous aurions de suite, des milices armées dans les rues et probablement responsables (à l’égard  d’autres communautés) de multiples bavures étouffées, car il y aurait des ordres en ce sens, et le chef de l’état interviendrait immédiatement à la télé.

                                  Et si cela se passe aussi calmement, c’est en raison finalement de ce caractère placide et discret qu’affectent nos chinois, ce qui permet aux racistes français franchouillards de dépasser constamment les limites, qui ne franchiraient en  aucun cas avec d’autres communautés…. bien trop peur des conséquences, ce sont de fiers courageux, mais pas trop….

                                  Et je pense que l’auteur est en deçà de la réalité,  car il y a deux autres problématiques qu’il n‘ont pas  été abordées, la conjoncture économique de la France, pour laquelle inconsciemment les franchouillards au QI un peu juste, attribuent  la paternité à la Chine, et surtout la guerre géopolitique et économique que mène les USA contre la Chine, et ou la France de plus en plus atlantiste n’est pas en reste, avec tous les complots menés par les USA, visant à déstabiliser et à affaiblir la Chine ; Le Tibet, les Ouigours, Falun Gong, etc…….. tous financés presque ouvertement par la CIA (via NED etc…).

                                  Sans parler de sites de désinformation sue le Web, fréquentés par des franchouillards indécrottables comme « Aujourd’hui la Chine » émanation « d’Ikari Productions » une boite de productions audiovisuelles, destinées uniquement aux chaines de télé d’état, avec l’orientation que l’on peut deviner, très orienté dans la mise en avant des habituels et lassants complots US, brulots indigestes resservis mainte et mainte fois, et qui ne lassent pas, apparemment nos franchouillards décérébrés.

                                  Bravo à nouveau pour cet article, espérons une suite plus étoffée.


                                  • Charles Martel Charles Martel 22 janvier 2010 21:03

                                    Il ne faut pas éluder le problème religieux. Peu de prosélytisme au niveau des asiatiques, et le français généralement n’y comprend rien à la spiritualité asiatique ; qui ne lui fait pas peur. Ce qui n’est pas la même choses pour un certains nombre d’autres communautés qui ont .. disons le poliment... une religion conquérante dont les modèles sociaux visibles dans le monde entier ne sont guère flatteurs et plutôt synonyme de régression moyennâgeuse.


                                    • Charles Martel Charles Martel 23 janvier 2010 01:42

                                      Oui, surtout quand ils sont auvergnats !


                                    • french_car 23 janvier 2010 08:11

                                      Charles Martel je trouve votre remarque stupide car le judaïsme n’est plus prosélyte depuis des siècles et cela n’a pas empêché l’antisémtisme.


                                    • pigripi pigripi 22 janvier 2010 21:28

                                      Merci Georges pour cet article peu commun et assez complet sur la communauté chinoise en France.
                                      Lors d’un conseil de quartier j’ai entendu des commerçants chinois se plaindre au maire d’être systématiquement agressés et demander la protection de la police. J’ignore la suite.
                                      Jentends régulièrement des parisiens pester contre la main mise des commerçants et artisans chinois dans le 11ème au détriment des petits commerces de quartier et il est vrai que lorsque les maghrébins, les Kabyles en particulier, achètent tous les cafés, ces mêmes personnes n’y trouvent rien à redire comme quand la rue JP timbaud est complètement envahie de commerces musulmans (ouvrages et objets religieux), de prières musulmanes, ainsi que la Goutte d’or.
                                      Je ne les ai pas encore entendus pester contre le rachat des tabacs par les asiatiques mais ça ne saurait venir...

                                      La plus ancienne communauté chinoise est installée vers Turbigo et a été fondée par les Chinois recrutés par l’armée française pendant la guerre de 14-18, comme chair à canon. Ensuite il y a eu les Chinois recrutés pour travailler chez Renault, Citroën et Peugeot dont certains sont devenus cadres de la Révolution communiste chinoise.

                                      Il est exact que la communauté asiatique du 13ème rassemble des Chinois qui ont émigré dans les pays limitrophes (Laos, Cambodge, Taiwan, etc.) pour fuir Mao. Ils ont toutefois conservé toutes leurs traditions chinoises et se considèrent chinois tout en étant regroupés dans des associations différentes.

                                      Les Chinois de Belleville sont surtout des paysans du Wenzhou qui ont succédé aux Maghrégins qui eux mêmes avait succédé aux Juifs d’Europe de l’Est, le 19ème-20ème étant traditionnellement un lieu d’accueuil des migrants parce que ces arrondissements sont les plus pauvres de Paris et les plus accessibles financièrement pour se loger. Mais ça change car il y a eu beaucoup de rénovations et de nouvelles constructions.

                                      Je connais bien les asiatiques en général et les chinois en particulier car j’ai fait de l’alphabétisation et je me suis liée avec certains d’entre eux. Je les apprécie énormément. Une amie chinoise me dit que les Français et les Chinois se ressemblent beaucoup car ils aiment pareillement, rire, boire, rester longtemps à table, bien manger et beaucoup discuter. Mais il est vrai que les paysans du Wenzhou sont plus renfermés, plus durs, comme tous les paysans de la terre.

                                      Les commerçants chinois que je fréquente me font toujours de petits cadeaux ou de petits prix. On peut dire qu’ils sont commerçants mais c’est fait avec tellement de gentillesse que je le prends pour un don d’humanité sans contrepartie immédiate et exigée de ma part...

                                      J’aime beaucoup la littérature et les arts chinois, de temps en temps je regarde CCTV en français ou en anglais, il y a de superbes émissions culturelles ou documentaires. Et le cinéma de Chine continentale, de Hong Kong ou de Taïwan est admirable.

                                      Et puis les Chinois ne sont ni collants, ni agressifs, ils n’imposent pas leurs croyances ni leur religion, ils ne tentent pas de changer les lois et les principes de la république laïque. Je n’ai jamais été importunée par un asiatique, jamais agressée verbalement ou physiquement, jamais insultée, jamais déshabillée du regard, jamais regardée de travers ou contrainte de faire des choses contre mon plein gré....

                                      Le 14 février, c’est le Nouvel an Chinois, il y aura sans doute de beaux défilés. Bonheur, santé et prospérité, comme disent les Chinois smiley)))


                                      • Georges Yang 23 janvier 2010 08:43

                                        Merci de votre intervention
                                        2 points a preciser
                                        Les Chinois du 13 ieme n’ont pas fui Mao pour la plupart, mais la chute de Saigon aux mains de communistes , ces Chinois sont une communaute a part avec dialecte, coutumes et superstitions differentes des ’continentaux’ ce sont des sortes de pieds noirs chinois
                                        2 Je suis par mon pere originaire du Wenzhou, immigation datant des annes 3O juste apres ceux qui creuserent les tranchees en 1914 Les gens du whenzhou sont certes des ruraux qui ne parlent pas mandarin, mais ils ne sont pas tristes, surtout en groupe, voire assez bruyants et festifs
                                        par contre a Belleville , les prostitueses viennent du nord, de la province du Dongbei et n’ont pas le meme morphotype que les Whenzou , elle sont plus claires de teint hors maquillage et au visage carre


                                      • Tarouilan Tarouilan 25 janvier 2010 00:43

                                        Bonjour Georges, nous pourrions rajouter que les Wenzhou de Belleville, sont rarement originaire de la ville de Wenzhou, mais plutôt de Rui An, ville au sud de Wenzhou à 20 Km, qui d’un petit bourg est devenue aujourd’hui assez impressionnante, avec ses grands immeubles neufs, j’ai pour projet de faire un travail dans ce secteur (et aussi constituer une Sté à Hong Kong ou je ne mettrais que très rarement les pieds, pour faire face aux taxes fiscales européennes iniques et antichinoises) je dois m’y rendre en principe cette année, les Wenzhou, sont effectivement dynamiques et gais (pour la plupart) un caractère finalement bien à eux,  et je confirme que la prostitution à Belleville n’a rien à voir du tout, avec les Wenzhou.

                                         


                                      • pigripi pigripi 22 janvier 2010 21:31

                                        Pour info, il y a régulièrement sur radio BFM (96.4) une émission consacrée à la Chine : Chine Hebdo. C’est vivant, intéressant, intelligent avec des interlocuteurs chinois et français installés en Chine ou commerçant avec la Chine.


                                        • Corbeau 22 janvier 2010 21:39

                                          @George Yang,

                                          Très intéressant point de vue !

                                          2 remarques en passant :

                                          1) ...« Sans parler des cafards dans les cuisines du Fouquet’s »...
                                          C’est une affirmation gratuite où vous avez des références ?

                                          2) Besson n’est pas (désolé de froisser certains) une lumière ni un bien grand cinéaste.
                                          J’ai été étonné aussi de ces propos choquants sur les « niaques » dans l’opus que vous citez. Vous aurez remarqué aussi que dans un autre opus c’est les « bosches » qui sont maltraités : tous les moyens sont bons pour faire des entrées...


                                          • Georges Yang 23 janvier 2010 08:45

                                            L’histoire des cafards du Fouquet’s a ete debattue il y a environ 10 ans a la radio et dans la presse et prouve que meme dans les etablissement les plus huppes , on n’est pas a l’abri de ce genre de probleme


                                          • 65beve 65beve 24 janvier 2010 11:21

                                            Bonjour,

                                            .« Sans parler des cafards dans les cuisines du Fouquet’s »...

                                            Un certain soir de main 2007, il y en avait même dans la salle.........


                                          • ChatquiChouine ChatquiChouine 24 janvier 2010 19:23

                                            @ 65beve

                                            La vache, celle là, elle est cinglante et efficace !


                                          • pigripi pigripi 22 janvier 2010 21:39

                                            Les Chinois ne font pas que du commerce.
                                            Les derniers jours de Claude Nougaro qui se mourait d’un cancer ont été adoucis par les massages d’un kiné chinois qui avait éudié la médecine chinoise en Chine pendant 5 ans, puis la kiné européenne en Europe pendant encore 5 ans. Un kiné extrémement doué et consciencieux....

                                            Très humain et sensible, la veille de la mort de Nougaro, il m’a raconté, les larmes aux yeux, qu’ils avait senti en le massant que son corps était plein d’eau et qu’il avait compris que c’était la fin...


                                            • pigripi pigripi 22 janvier 2010 22:00

                                              On parle toujours des Chinois comme des copieurs mais on oublie que, dès le 19ème siècle, les Européens et les Français en particulier ont imité le style chinois en peinture, faïence, porcelaine, suclpture, décoration,tissus,etc. Ce style s’appelle officiellement « chinoiseries ». On peut en voir un exemple au château de Champs sur Marne qui a conservé son « salon chinois », un must dans toutes les demeures aristocratiques.
                                              Les « chinoiseries » ont cédé ensuite la place au « japonaiseries », en fait le « japonisme » qui ont été déterminantes dans l’impressionisme. Van Gogh a imité Hiroshige. Monet avait une collection de gravures japonaises de Hokusai et Hiroshige qu’on peut encore admirer à Giverny...
                                              Les célèbres faîences de Delft découlent directement des porcelaines chinoises.
                                              La porcelaine a longtemps été une richesse qui figurait dans les cabinets de curiosité des monarques dont l’un a même enfermé un ingénieur(Bottger, je crois) jusqu’à ce qu’il trouve le secret de la porcelaine qui est à l’origine des manufactures de Sèvres et Limoges, puis de Vista Allegre au Portugal.
                                              Au Musée Guimet, à Paris, on peut voir de la vaisselle armoriée réalisée en Chine pour les rois selon leurs goûts.


                                              • Georges Yang 23 janvier 2010 08:47

                                                Excellente remarque
                                                J’ai vu l’albm japonais de Van Gogh il il a 15 ans a Paris dans une galerie pres de la rue mazarine
                                                A l’inverse Fujita a peint bdes scenes de bistro parisien et Zao wu ki c’est mis a l’abstrait, Donc pas uniquement des imitateurs


                                              • pigripi pigripi 22 janvier 2010 22:34

                                                1) ...« Sans parler des cafards dans les cuisines du Fouquet’s »...
                                                C’est une affirmation gratuite où vous avez des références ?

                                                Les cafards et les souris sont la face cachée de l’hotellerie et de la restauration, il y en a partout à cause de la chaleur et de l’humidité.
                                                Demandez aux vendeurs de produits de désinsectisation, de dératisation, de souricides, de pièges anti-cafards....
                                                Visitez les magasins réservés aux hotelliers et aux restaurateurs, les rayons dédiés à ces produits sont très fournis....


                                                • caramico 24 janvier 2010 14:26

                                                  D’ailleurs, il vaut mieux des cafards (vivants) que des cadavres d’insectes décimés par des poisons que personne ne remarque mais que tout le monde ingère.


                                                • tvargentine.com lerma 22 janvier 2010 22:39

                                                  Encore un article d’un « salarié » d’AGORAVOX délocalisé dans un pays à bas cout qui s’invente une identité française pour écrire des articles dont le contenu est provocateur pour faire des compteurs (ratio post/pub)

                                                  Les centres d’appels pratiquent la même méthode

                                                  http://www.tvargentine.com



                                                  • Ibn Taymiyya 23 janvier 2010 02:52


                                                     Article d’une inculture « socilogique » profonde . Et la prochaine fois ayez au moins l’indulgence de ne pas vous servir du « cas » chinois pour défendre votre thèse qui consiste à vous en prendre aux arabes et autres turcs relégués à vos ghettos urbains. Plus de courage bon sens !

                                                    Résumé et paraboles de ce baragouin tricolore :

                                                     si les Noirs ont accepté , contrainte oblige, de se soumettre aux Blancs , c’est la preuve que la résistance des Amérindiens à l’esclavage occidental est une ineptie. Si les filles de l’Est accpetent la sodomie pour quelques euros , c’est etc etc etc

                                                     Auscultez vos genoux et vos vagins et foutez la paix aux gens.


                                                    • saint_sebastien saint_sebastien 23 janvier 2010 07:27

                                                      Si les filles de l’Est accpetent la sodomie pour quelques euros , c’est etc etc etc 


                                                      un connaisseur qui traîne à Gard du Nord lol smiley

                                                    • Ibn Taymiyya 23 janvier 2010 02:55

                                                       « sociologique »


                                                      • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 janvier 2010 05:16

                                                        On peux fuir sont pays parce que justement on porte dans sont coeur ce qu’était vraiment ce pays avant de devenir ce qu’il est maintenant.

                                                        Ce que vous avez dit n’est pas juste pour les immigrés car vous leur interdisez quand ils le veulent de devenir citoyen du nouveaux pays qu’ils embrassent.

                                                        Et puis peux être êtes vous un descendant de « sale » goth, ou allamand, ou celte d’y il y a quelques siècles venu envahir le paisible peuple des francs (histoire approximative et clash des périodes, n’en garder que l’image SVP)


                                                      • meschiottes meschiottes 23 janvier 2010 04:45

                                                        L’école laïque française marche admirablement bien avec les enfants des immigrés asiatiques (j’englobe le tout, indochinois, chinois du continent, chinois d’outre mer, japonais, coréen ...).

                                                        Welcome


                                                        • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 janvier 2010 05:20

                                                          Je confirme


                                                        • Georges Yang 23 janvier 2010 08:53

                                                          A part quelques derapages habituels, je m’attendais a pire, ou alors , c’est mon cote chinois indifferent a l’opinion des autres qui me fait reagir ainsi , (je plaisante !)
                                                          Hengxi a eu tort de partir, il aurait pu continuer a expliquer la « Chine pour les Nuls » a ceux qui n’y comprennent rien>
                                                          Pour ma part, j’ai d’autres sujets de preoccupation litterraire et ne veux pas devenir « le Chinois » du site aussi vais je parler d’autre chose, mais peut etre reviendrais je episodiquement sur la Chine un jour


                                                          • meschiottes meschiottes 23 janvier 2010 09:06

                                                            Georges,

                                                            Les dérives du débat nationale n’ont pas concerné les asiatiques car il n’y avait pas lieu d’être, comme je disais plus haut, leur intégration marche en une seule génération grâce à l’école. Si vous en faite partie, vos impressions sont la bienvenue.

                                                            Concernant Hengxi ; désolé, mais un rédacteur qui menace les commentateurs/rédacteurs comme Chantecler et d’autres, de divulguer leur mail sur la place publique parce qu’ils sont en désaccord, n’a ni sa place sur Agoravox, ni sur rue89. Et puis, sa vision du pays est tout sauf objective quand on écoute ce que raconte les immigrés chinois fraichement arrivés en France, en tout cas ce que j’en ai entendu, concernant ses pratiques, on a du 100% dirigeant politique chinois.

                                                            cordialement


                                                          • Dragoncat Dragoncat 24 janvier 2010 01:03

                                                            A l’auteur

                                                            Je vous félicite pour votre article. Pour les préjugés, comme pour les réflexions racistes et le reste, c’est à 100% vrai.
                                                            Deux amies françaises d’origine coréennes ont pu m’ouvrir les yeux en me racontant, vivant à Paris, comment elles subissaient ce genre de comportement au quotidien.
                                                            Dans le meilleur des cas, c’est le vendeur de magasin qui vous répond « tching tchong tchoung », croyant probablement être hilarant - je vous laisse imaginer la réaction à une blague équivalente s’adressant à un maghrébin ou à un black...

                                                            Dans le pire des cas, ce sont des agressions verbales, limite physique, quand les agresseurs se disent qu’on a le droit de traité ces filles asiatiques de « sale niakoué » puisque les « jaunes » ne se défendent jamais. Allons-y gaiement ! Le plus drôle, c’est quand on sait que le black qui avait balancé cette réflexion à mon amie sortait, à Nation, d’une manifestation de SOS Racisme. Si, si...

                                                            On ne sait pas s’il faut en rire ou en pleurer.

                                                            Dragoncat


                                                          • Iren-Nao 23 janvier 2010 10:00

                                                            Toujours excellent Georges.

                                                            Le racisme est la chose la plus naturelle et la mieux partagee du monde, y compris chez les antis...

                                                            Et plus raciste que les Chinois c’est dur a trouver, ils sont si persuades de leur superiorite qu’ils n’en ont rien a foutre des jugements des autres qu’ils meprisent. D’ailleurs ne sont ils pas le haut du pave en Asie et dans le Pacifique et au dela, ce qui leur coute quelques pogroms a l’occasion.

                                                            Un ami Chinois (de S’pore)me disait fort justement " Tu peux apprendre a parler Chinois, c’est assez facile (si il le dit.. smiley) mais tu ne penseras jamais Chinois.
                                                            Je le verifie tous les jours, si on est pas nes dedans c’est un peu difficile.

                                                            On a deja bien de la peine a se comprendre entre Homme et Femmes, alors avec d’autres races...Faudrait pas trop rever, il y a des limites.

                                                            C’est d’ailleurs tres bien comme ca.

                                                            Mais en Asie, on est poli presque toujours, et a part quelques necessaires massacres a l’occasion on sait vivre ensemble. Poliment.

                                                            Ca n’empeche pas les sentiments.

                                                            Cordialement

                                                            Iren-Nao


                                                            • Georges Yang 23 janvier 2010 11:21

                                                              Remarquez que je ne dis nulle part que les Chinois ne sont pas racistes, une majorite l’est souvent par ignorance, certains comme partout par connerie ou par crainte
                                                              Et puis je peux ausi dire a ceux qui n’apprecie pas les Chinois pour paraphraser Corneille ; « Je suis jaune il est vrai, mais aux ames bien nees , la couleur n’attend pas le nombre des annees »


                                                            • alberto alberto 23 janvier 2010 14:07

                                                              Bonjour, Georges Yang :

                                                              J’espère qu’il n’est pas trop tard pour te féliciter pour ton excellent article que je vais m’empresser de transmettre à les mes ami(e)s chinois(e)s...

                                                              Pour fréquenter depuis plus de vingt ans certains membres de cette communauté, j’ai pu apprécier leur discrétion dans les débats franchouillards entretenus par les médias, la dignité de leur attitude quand il arrive qu’ils soient l’objet de visées racistes, et leur application à progresser dans l’échelle sociale de la République, particulièrement le soins avec lequel ils entourent et surveillent l’éducation de leurs enfants.

                                                              Merci d’avoir informer les lecteurs d’AV.

                                                              Bien à toi.


                                                            • Iren-Nao 26 janvier 2010 11:26

                                                              @ Georges Yang

                                                              Remarquez, s’il vous plait que je ne dis nulle part que je n’apprecie pas les Chinois. C’est par le fait le contraire, ce qui ne dit nullement qu’ ils ne deviendront pas un probleme plus tard pour l’Europe, ainsi va le monde. et que je n’aurait pas de sujet de critique a leur egard. J’ai.
                                                              Les Franchouillard sont une mine riche de defauts imbuvables, et alors ??

                                                              De nos miserables jours il suffit de la moindre pensee un tant soit peu negative a l’egard de quelque Nation ou communaute que ce soit pour se faire traiter de raciste,.

                                                              Bien cordialement

                                                              Iren-Nao qui vous apprecie grandement.


                                                            • alibaba alibaba 23 janvier 2010 12:43

                                                              Xièxie ! Yang


                                                              • ADNdidiot 23 janvier 2010 12:49

                                                                Qu’il y ai autant de différences de comportement qu’il y a de communautés est une évidence. C’est une simple question de culture qui dicte l’attitude à adopter dans telle ou telle circonstance, mais ce n’est bien qu’une simple attitude de façade et en aucun cas une preuve d’une meilleure intégration ou d’un plus grand respect de l’autre bref d’un « meilleur fond ». 


                                                                Le racisme est un sentiment naturel : c’est l’instinct de survie de la meute qui parle... après il y a « ceux » qui parlent trop fort et ceux qui chuchotent.

                                                                Signé :
                                                                Un français biens affublés lui aussi de sobriquets comme « gaulois », « fromage blanc », « Jean-Marie », « blanche neige », « blond » (l’expression préféré d’un humoriste, pour parler affectueusement des français... mais ça c’est de l’humour pas du racisme).

                                                                • bookofjob314 bookofjob314 23 janvier 2010 12:55

                                                                  Des associations comme SOS racisme ou des intellectuels comme Bernard-Henri Lévy ont fait beaucoup de mal aux étrangers.

                                                                  En stigmatisant systématiquement les propos ou les attitudes qui leur déplaisent, ces gens ont créés un malaise qui n’a fait qu’augmenter le racisme là où il n’existait pas.

                                                                  Quand on parle des étrangers, la majorité des gens choisissent soigneusement leurs mots pour éviter d’être taxer de raciste ou d’antisémitisme.

                                                                  L’attitude moralisatrice de ces gens fait que certaines discussions de sont plus possible et que les débats que nous entendons à la radio ou à la télé sont mièvres et politiquement corrects.


                                                                  • Georges Yang 23 janvier 2010 13:59

                                                                    On arrive a la fin des commentaires, je le repete , ca aurait pu etre pire> Cela dit, pour en revenir a l’article sur les incivilites sur Agoravox, il ne faut pas donner trop d’importance aux elucubrations de certains, il ne meritent meem pas d’etre censures


                                                                    • globulos nilasse 23 janvier 2010 15:20

                                                                      très très bon article. étant un métisse maghrébin européen,j’adhère pourtant pleinement a ce que l’auteur décrit dans son article. d’ailleurs je vais vivre en Asie du sud-est a la fin mars. juste une chose au sujet de la vision colonial et caricatural qu’ont beaucoup de français,elle ne s’arrête pas seulement aux chinois,mais a tous les peuples asiatiques. combien de fois je me suis pris la tête avec des gens qui ne voulais pas comprendre qu’il y a autant de différences entre un indonésien et un chinois,qu’entre un finlandais et un espagnol. pour nombres de français « un bridé » est « un bridé ». quand on voit des manifs anti chinois a paris,je suis pétri de honte pour la France. tout autant que par l’agression cette athlète féminin handicapé pendant le passage de la flamme olympique a paris,sous couvert de défense du Tibet,alors même que la plupart de nos concitoyens ignore tout de l’histoire de la chine dont le Tibet fait parti intégrante depuis le 14eme siècle. de toute façon,rien n’arretera la chine dans son élan et ce n’est pas ces manifs puant le racisme a 10 km qui changeront quelque chose a la détermination d’un peuple comme celui ci.


                                                                      • Georges Yang 23 janvier 2010 17:06

                                                                        C’est ausi difficile d’expliquer les differences entre Algeriens et Egyptiens, aspect physique, langue vernaculaire, coutumes, cuisine etc Et lors des recentes bagarres entre supporters, plus d’un Francais a du etre surpris. Les Arabes pas tellement


                                                                      • frédéric lyon 23 janvier 2010 17:25

                                                                        Pour l’intégration des populations Asiatiques ne pose aucun problème en France tandis que les populations Maghrébines ne parviennent pas à s’intégrer ?


                                                                        Vaste question !

                                                                        Et que peut-on en conclure ? Qui sont les plus racistes dans ces conditions ?

                                                                        Les Français, les Asiatiques ou les Maghrébins ?

                                                                        Il semblerait bien que ce soit ceux qui ne parviennent pas à s’adapter à des lois, des coutûmes, des moeurs et des façons de vivre qui leurs sont étrangères. Et non ceux qui se contentent de vivre comme ils ont toujours vécu sans jamais créer d’incident.

                                                                        Voici une information qui vient de tomber et qui prouve que certaines personnes ont des problèmes avec les chats internet que l’on aurait pas soupçonné et qu’ils n’auraient pas soupçonné eux-mêmes s’ils étaient restés au bled :

                                                                        « Deux frères de 28 et 32 ans, soupçonnés d’avoir battu leur soeur de 16 ans au domicile familial de Saint-Gratien (Val-d’Oise) parce qu’elle discutait sur MSN, ont été placés en détention provisoire hier, a-t-on appris de source policière. L’aîné est serait plus particulièrement soupçonné. Le père de la victime, »musulman rigoureux« affirme le Parisien, est suspecté d’avoir laissé agir ses deux fils. Il a également été incarcéré.

                                                                        Les trois hommes avaient au préalable été déférés devant un magistrat du parquet de Pontoise (Val-d’Oise), a indiqué la source policière. Souffrant d’un oeil, la jeune femme avait, après avoir été interdite de sortie pendant un mois, consulté, contre l’avis de ses parents, un ophtalmologiste. Le spécialiste avait relevé des traces de coups. Elle risque de perdre cet oeil, a-t-on expliqué de source policière »


                                                                         

                                                                        • highlight 23 janvier 2010 18:32

                                                                          Brillant article .
                                                                          A la fin de l’article, il faut écrire ’ s’en ’ et non ’ sans ’, je le signale car l’article est vraiment parfait .
                                                                          Y a t-il un rapport entre le fait que les pays d’Extrême-Orient et d’Asie du Sud-Est aient un développement économique supérieur aux pays Moyen-Orientaux et d’Afrique subsaharienne, et leur refus de se victimiser ?


                                                                          • Georges Yang 24 janvier 2010 08:17

                                                                            Je sais, je m’en suis apercu trop tarrd


                                                                          • highlight 24 janvier 2010 10:32

                                                                            Vous devez demander à AgoraVox de rectifier, et la rectification sera faite !


                                                                          • fhefhe fhefhe 24 janvier 2010 04:56

                                                                            Le Soleil c’est toujours levé à l’ Est et couché à l’Ouest.


                                                                            • Canine Canine 24 janvier 2010 05:49

                                                                              Simple hypothèse prise dans des grandes lignes :

                                                                              J’ai souvent pensé que, au moins pour parti, cette absence de revendication communautaire à la con de la part des chinois et autres asiatiques en occident, venait du fait que leur identité n’avait jamais été altérée par un prisme occidental.

                                                                              Je veux dire, si on prend les Africains d’Afrique Noire qui se revendique fier de leur origine, en général, ils sont surtout fier d’une espèce de vision occidentale de la dite origine. Par exemple, quand on discute traite négrière avec des Noirs en France, rare sont ceux qui admettent, ou même arrive à envisager que la traite négrière ait pu être relayée par des chefs locaux dont la peau était tout ce qu’il y a de plus noire, parce qu’ils envisagent « Les Noirs » comme un ensemble cohérent, tel que définis en oppositions avec « les Blancs », ce qui d’une totale absurdité.
                                                                              Dans le même genre, quand l’Algérie a perdue contre l’Egypte, il n’y a eu aucune manif’ à Oran ou à Alger, par contre, des voitures ont brulé à Marseille. Ces français d’origine algérienne sont plus réactifs aux résultats de l’équipe d’Algérie que les algériens eux même.
                                                                              Ces gens là ne sont pas fiers d’être africains, ou algériens, ou que sais-je, ils sont fiers d’être autres autre choses que français en France, parce qu’ils ne sont pas reconnu comme français ici, mais ils sont reconnus comme français en Afrique ou en Algérie, etc.. et du coup, ils ne sont pas grand chose. Beaucoup de français d’origine africaine ou algérienne ou autres sur-évalue ou sous-évalue la valeur de leur origine, pour la bonne et simple raison qu’il ne la connaisse pas, n’étant ni vraiment français, ni vraiment de leur origine, ils imaginent ce qu’ils devraient être à défaut de l’être.
                                                                              A contrario, les asiatiques n’ont la plupart du temps ni honte ni fierté de leurs origines, ils en ont seulement une juste conscience, et quelle place ils ont ici ou ailleurs en fonction de ce passif.


                                                                              • Canine Canine 24 janvier 2010 05:51

                                                                                On notera d’ailleurs que la réflexion sur les Chinois est également valable pour les Indiens ou les Sud Américains.


                                                                                • jourdan 24 janvier 2010 11:33

                                                                                  Bonjour Georges,


                                                                                  Vous devez faire une poussée de pessimisme :)

                                                                                  pour ma part (française typique, genre « Bonnemine dans Astérix ) je n’ai JAMAIS rencontré de racisme »anti-chinois« bien au contraire, alors que les sous-entendus, les silences lourds et autres regards désapprobateurs envers les noirs et les arabes, oui.

                                                                                  Les français soutiennent massivement les festivités du nouvel an chinois, ça les intèresse, ils aiment ça. Vous imaginez un nouvel an Algérien :) Vous êtes tranquille, ça ferait scandale.
                                                                                  Si une chinoise avait la fantaisie de sortir en costume traditionnel, elle serait admirée et flattée. Face à une arabe en costume, je crois que la moitiée des français feraient une poussée d’urticaire :)

                                                                                  Je dirais que paradoxalement, les blagues lourdes et les préjugés contre les chinois sont signes qu’ils sont bien intégrés et ne posent pas problèmes, qu’ils sont même appréciés. On peut blaguer sur eux, comme sur un belge, un écossais (radin, forcèment radin) , un anglais, un auvergnat .... c’est bête, mais c’est aussi un exercice du vivre ensemble.

                                                                                  Je vous accorde que les français se méfient de ce qui est mis dans les restau asiatiques, mais ça ne les empêchent pas d’y aller :)

                                                                                  Bien au contraire, j’ai souvent entendu l’exemple de la conduite des chinois prise en otage par les racistes anti-arabes » et pourquoi les asiatiques eux, s’intégrent parfaitement, pourquoi ils font pas d’histoires, c’est bien qu’il y a un problème avec les arabes, les musulmans...« cette phrase là et ses dérivés, je l’ai entendue des dizaines de fois.

                                                                                  Il est vrai (statistiquement vrai ) que les enfants asiatiques nés de parents immigrés réussissent mieux scolairement que TOUS les autres enfants : français de souche compris. C’est assez fascinant. J’ai entendu une émission sur la réussite scolaire sur France culture, et l’explication à cela n’est pas claire. On avance l’explication de la cohésion familiale, la culture »Confucius« ...

                                                                                  à écouter là :

                                                                                  @chantecler, je ne me revendique pas particulièrement française de souche, mais je pense effectivement que l’immigration n’est pas une bonne chose. Et ce n’est pas du racisme. Effectivement l’économie y est pour beaucoup. Mais ce n’est pas parce qu’on refuse le nivellement, la globalisation, je dirai moi »le gloubiboulga" de la culture, que l’on est raciste. L’immigration massive est nocive pour TOUS, les pays d’accueil et les émigrès, L’humain à besoin de racines. Pourquoi les asiatiques font mieux avec les leurs que les autres communautés ? peut-être parce qu’il ne leur vient pas à l’idée de se positionner en victimes, et que personne ne les regardent ainsi.

                                                                                  On peut refuser l’immigration en tant que système et accueillir l’immigré en tant qu’humain, ça n’a rien à voir.
                                                                                  Je vous répond un peu vite, veuillez m’excuser si mes propos sont peu clairs :(

                                                                                  • bob 24 janvier 2010 12:19

                                                                                    Bravo pour cet article lucide et sérieux.

                                                                                    L’auteur aura cependant oublié à la marge quelques comportements dont sont victimes les asiatiques :

                                                                                    - l’oubli de la monnaie : le commerçant oublie de rendre la monnaie sur des billets de valeur faciale importante. L’asiatique se tait et réclame peu en règle générale.
                                                                                    - corollaire du prédécesseur, le ticket d’achat sur lequel « on s’est trompé » et qui prélève toujours dans le bon sens un petit viatique en faveur du commerçant.
                                                                                    - l’aggression/pickpocket sur la population asiatique « parce qu’elle est riche » ( d’autres communautés disposant de la même réputation ne sont pas attaquées aussi souvent et aussi massivement)
                                                                                    - des prix montant occasionellement lorsque l’acheteur est asiatique pour revenir à la normal après son départ
                                                                                    - des réflexions archétypales prouvant l’ignorance de l’interlocuteur ( « tching-tchang-tchong » par exemple)
                                                                                    - les pathétiques tentatives de dragues assénées par des gros lourds
                                                                                    - les blagues stupides et grasses ( indiquer la mauvaise direction, perdre à escient le touriste, ...)

                                                                                    Pour avoir vu ces types de comportement que je n’imaginait même pas, je puis affirmer qu’il existe un racisme anti-asiatique relativement poussé et plus prégnant dans la société française que le racisme « traditionnel » ( anti black-beur-juif).


                                                                                    • globulos nilasse 24 janvier 2010 14:24

                                                                                      je crois que l’intelligence chinoise,a contrario des maghrébins ou noirs africains,a été leur communautarisme. les immigrés des années 60 et 70 venant d’Afrique ont trop voulu vivre a la française et se sont trop occupés de ce que l’on pensait d’eux. les chinois au contraire se foutent royalement de ce que pense les français qui se disent de souches. resultat,ils ont des business un peu partout et la communauté a un fort ascendant sur les individus,ce qui pousse a la réussite. les chinois n’envie pas le monde occidental parce que (hormis des comptoirs commerciaux) ils n’ont jamais été colonisés et n’ont donc pas été éduqué avoir d’eux mêmes, face «  »a la blancheur immaculée«  » de l’homme bien blanc,une image rabaissée. sans compter sur leur histoire plurimillénaire ou quand l’homme européen était encore a manger des feuilles dans les arbres,genre « la guerre du feu »,eux avaient déjà des scientifiques,avaient inventé le billet de banque,l’imprimerie(ce n’est pas guttenberg comme on cherche a nous le faire croire) et nombres d’autres choses,ils n’ont donc aucune raison de rougir de ce qu’ils sont.


                                                                                      • Merlin 24 janvier 2010 15:46

                                                                                        « je me considère avant tout comme Français. »

                                                                                        Votre texte démontre le contraire ...

                                                                                        « La plupart sont très bien intégrés dans la société française sans pour autant être assimilés. »

                                                                                        Un Français est forcément assimilé, pas « intégré ».


                                                                                        • Antoine 24 janvier 2010 23:18

                                                                                          Quelque chose de curieux que j’ai découvert récemment au contact des chinois : ils sont très racistes en ce sens qu’ils considèrent leur monde à eux comme supérieur ou tellement différent et en général n’imaginent pas se mélanger aux autres. C’est d’ailleurs pour cela que très souvent ils ne parlent que chinois et très peu le français même ceux qui sont en france depuis de nombreuses années car ils restent entre eux. Il est rare qu’une chinoise imagine avoir pour mari ou petit ami un « français » : un chinois ou rien ! Finalement les plus racistes sont ceux qui sont indifférents comme les anglais par exemple. Ici, malgré les apparences, nous le sommes moins puisque nous voulons vivre ensemble sans différence trop marquée et qu’ainsi les autres nous ressemblent ou presque.


                                                                                          • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 janvier 2010 05:29

                                                                                            A mon avis le racisme de la part des chinois et le même que celui des français.

                                                                                            Quand on vient du fin fond de la campagne avec peu d’éducation et de culture, la méfiance envers l’autre est plus importe, ceci est valable aussi bien pour un français que pour un chinois.


                                                                                          • globulos nilasse 25 janvier 2010 10:36

                                                                                            antoine dit :

                                                                                            ils sont très racistes en ce sens qu’ils considèrent leur monde à eux comme supérieur ou tellement différent et en général n’imaginent pas se mélanger aux autres.

                                                                                            j’ai plutot l’impression que vous parlez des français,car c’est exactement le reproche que les etrangers nous font. et vous dites :

                                                                                            C’est d’ailleurs pour cela que très souvent ils ne parlent que chinois et très peu le français.

                                                                                            je connais bien l’asie et vous pouvez me croire,il est tres difficile de parler le français pour un asiatique qui est né et a grandit dans son pays d’origine.


                                                                                          • pigripi pigripi 25 janvier 2010 09:59

                                                                                            @georges Yang

                                                                                            Merci pour vos précisions et la rectification de mes erreurs et désolée de vous avoir vexé. Les qualifications que j’ai communiquées sur les Wenzhous proviennent de mes observations personnelles sur le terrain, je vais souvent à Belleville, et d’informations rapportées par des associatifs du quartier.
                                                                                            Je dois moi-même faire attention à ne pas généraliser...
                                                                                            Nobody’s perfect smiley))

                                                                                            Pour ce qui est de la pâleur de la peau des femmes du Nord (toutes prostituées ???), vous me faites penser aux écrivains japonais (Kawabata, Soseki...) qui prisent la peau blanche, décrivent leur éclat sublime de tout leur art et le soin des belles à se poudrer de blanc des épaules au front pour se plier à ces standards de beauté.

                                                                                            Hé oui, contrairement aux préjugés, beaucoup de « jaunes » sont blancs, tout comme les « blancs » peuvent être bruns, jaunâtres, olivâtres, cuivrés, etc.


                                                                                            • Georges Yang 25 janvier 2010 12:07

                                                                                              puisque vous vous vous interressez aux WenZhou, allez faire un tour vers la rue au Maire dans le 3ieme arrondissement, c’est la plus ancienne communaute de Paris, il y serve une veritable cuisine locale, totalement differente de ce qui se fait dans les resto chinois classiques> Les Wenzhou etait aussi nombreux jusqu’en 1970, 80 dans l’ilot Chalon, aujourdhui detruit derriere la Gare de Lyon


                                                                                            • pigripi pigripi 25 janvier 2010 14:06

                                                                                              Merci Georges, je connais la rue au Maire et les environs.
                                                                                              En ce moment, je fréquente pas mal une boutique de perles de la rue Turbigo, des gens très agréables. L’une des vendeuses m’a dit qu’elle était originaire du Nord. Elle est rigolote car elle a un petit dictionnaire électronique dans sa poche et le sort chaque fois qu’elle ne comprend pas un mot...Elle me donne alors l’équivalent chinois mais je suis une bûche, je ne parviens pas à mémoriser les mots chinois, à part bonjour et merci.
                                                                                              Non seulement les prix sont raisonnables mais on me fait des petits cadeaux de temps en temps alors que je ne suis pas une grosse cliente...

                                                                                              Ceci dit, ma pâtissière qui est normande me fait aussi de petits cadeaux de temps en temps ...


                                                                                            • pigripi pigripi 25 janvier 2010 10:13

                                                                                              Hier debat sur LCP a propos des relations France Afrique. On a beaucoup parle du « colonialisme chinois » et le prince UMP Axel Poniatowski a brille par ses prejuges et son ignorance du peuple chinois.
                                                                                              En ce qui concerne l’aveuglement des Chinois sur les Droits de l’homme quand il s’agit de business, il s’est quand meme trouve quelqu’un pour rappeler que la France fermait les yeux au temps de l’apartheid en Afrique du Sud et sur nombre de dictatures africaines, qu’elle n’avait pas de leeons àdonner sur les DH.
                                                                                              Il n’empeche, le racisme anti chinois ne de la frustration de ne plus avoir la main mise sur l’Afrique planait sur le debat...

                                                                                              Le probleme de la petite France est que ses dirigeants sont chauvins, pretentieux, egocentriques et paresseux, qu’ils sont jaloux de toutes les nations qui reussissent, en particulier l’Ameique et la Chine.
                                                                                              Heureusement, il y a des francais qui comprennent que notre interet et d’unir nos forces et collaborer en respectant chaque partie. Idem du cote chinois...


                                                                                              • pigripi pigripi 25 janvier 2010 10:20

                                                                                                C’est d’ailleurs pour cela que très souvent ils ne parlent que chinois et très peu le français même ceux qui sont en france depuis de nombreuses années car ils restent entre eux. Il est rare qu’une chinoise imagine avoir pour mari ou petit ami un « français » :

                                                                                                FAUX !!!!

                                                                                                Pour avoir enseigné le français à des chinois, je peux vous dire que notre langue est extrêmement difficile pour eux parce qu’elle est pleine d’exceptions à ses propres règles grammaticales et syntaxiques, que notre prononciation met en oeuvre une mécanique très différente de la leur.
                                                                                                D’ailleurs, la réciproque est vrai, pour les français, les cours de chinois commencent par l’apprentissage des sons et du positionnement dans la bouche et la gorge.

                                                                                                D’autre part, la plupart des migrants dont la langue n’est pas latine, comme les chinois ou les arabes, qui n’ont pas étudié le français à l’école avant de venir, ont du se mettre directement au taf et n’ont pas eu le temps de prendre des cours. Par contre les enfants des familles chinoises sont généralement des élèvres très appliqués, très sérieux qui maitrisent parfaitement le français.

                                                                                                Moi j’ai rencontré plein de chinoises qui rêvaient d’avoir un petit « nami » français et il y en a pas mal qui y sont parvenues.....


                                                                                                • pigripi pigripi 25 janvier 2010 10:29

                                                                                                  J’ajoute à l’attention des remarques erronées d’Antoine que la grande majorité des Chinois est scolarisée, ce qui n’est pas le cas de maghrébins dont bon nombre n’a jamais eu l’expérience de l’apprentissage scolaire autre que la mémorisation par coeur du Coran et qui après toutes une vie passée en France, anonnent péniblement quelques mots de français...
                                                                                                  Et pour ce qui est de la mixité entre les musulmans et les chrétiens comparée à celle des confucéens, boudhistes et chrétiens, je vous laisse évaluer...
                                                                                                  D’ailleurs le boudhisme ou le confucianisme n’excluent pas le syncrétisme religieux et j’ai rencontré pas mal de chinois qui adoraient fréquenter les églises....certains élèves qui m’ont ramené de l’eau bénite de Lourdes smiley)))


                                                                                                  • pigripi pigripi 25 janvier 2010 10:33

                                                                                                    J’ajoute encore que en France, les Bretonnes se marient avec des Bretons, les Corses avec des corses, les Auvergnats avec des Auvergnates, etc.
                                                                                                    Heureusement, il y a des exceptions...comme chez les Chinois....


                                                                                                    • enlight 25 janvier 2010 12:41

                                                                                                      Il y a une autre catégorie ’ethnique’ stigmatisée jusque dans les émissions comme C dans l’Air : les gens du voyage


                                                                                                      • Helene 26 janvier 2010 00:15

                                                                                                        Merci pour cet article intéressant.
                                                                                                        Il est indéniable que la communauté asiatique est devenue la cible de toutes les critiques et de toutes les attentions notamment de la part de l’administration qui traque les travailleurs sans papier, l’hygiène dans les restaurants etc. Ceci est tellement véridique et officielle que je me souviens avoir discuté avec un avocat Français qui m’avait ouvertement confié que les restaurateurs asiatiques avaient intérêt à être irréprochables à tout point de vue car ils étaient surveillés par l’administration et qu’ils avaient une probabilité beaucoup plus forte de faire l’objet d’un contrôle.
                                                                                                        Je trouve personnellement cet acharnement scandaleux ! Mais il est temps de dépasser cette phase de constat et de réfléchir à la manière de changer cette situation, de changer cette image ! La communauté asiatique est restée trop longtemps silencieuse face aux attaques, aux images négatives véhiculées en particulier par la presse, en pensant que cela passera, en imaginant que les conséquences seront mineures. Or cela au contraire a renforcé l’impression que la communauté asiatique était une cible facile, docile...Selon moi, changer l’image perçue par l’opinion publique passe par deux points

                                                                                                        1) Renforcer la visibilité dans les médias

                                                                                                        • Pour véhiculer son opinion à la télévision, dans la presse, sur internet via toutes les formes de médias existants.
                                                                                                        • Il faut sublimer l’art de la communication, trouver des portes paroles jeunes, dynamiques, parlant la langue de Molière de manière impeccable et maniant superbement l’art de la rhétorique. Il s’agit de montrer à l’opinion publique une autre facette de cette communauté si méconnue et surtout leur expliquer son point de vue, si souvent (intentionnellement ?) négligé par les médias.

                                                                                                        2) Afficher un effort d’intégration

                                                                                                        • Pour obtenir l’acceptation de la population
                                                                                                        • Il faut faire le premier pas et leur montrer notre bonne volonté i.e que l’on respecte non seulement leurs lois mais également leurs valeurs. Il faut faire un travail de fond en coopération avec les quartiers, les arrondissements, les villes, afin de regagner cette « confiance ». Il ne s’agit pas d’une défaite ! Mais plutôt d’une reconstruction, bénéfique à moyen long terme pour tout le monde et permettant de vivre harmonieusement en communauté !  

                                                                                                         

                                                                                                         


                                                                                                        • Serge LEFORT Serge LEFORT 8 mai 2010 23:57

                                                                                                          Je découvre tardivement votre article. Le thème est intéressant car en effet peu traité, mais je regrette les côtés généraliste et impressionniste de votre article. Il manque notamment des références pour argumenter votre propos.


                                                                                                          Les médias dominants sont pourtant prolixes pour conspuer la Chine. Il existe aussi une multitude blogs, animés par des journalistes, qui usent et abusent du racisme anti-chinois (voir : http://www.netvibes.com/mondeenquestion#Chine). Il serait intéressant d’en faire la critique.


                                                                                                          Il est vrai que le racisme anti-arabe est dominant en France et masque en partie le racisme anti-chinois. La raison est historique : les nostalgiques de l’Empire colonial français n’ont toujours pas digéré l’indépendance de l’Algérie (voir : http://mondeenquestion.wordpress.com/2010/05/10/massacres-coloniaux/).


                                                                                                          La Chine, vue de l’Occident, est totalement imaginaire (voir : http://mondeenquestion.wordpress.com/2010/02/26/la-chine-imaginaire/). Comme l’a longuement expliqué Edward SAÏD (L’orientalisme - L’Orient créé par l’Occident, Seuil, 1980) l’Europe coloniale a construit, depuis le XVe siècle, un Orient barbare pour justifier le colonialisme de la civilisation (voir : MANCERON Gilles, 1885, le tournant colonial de la République, La Découverte, 2006).


                                                                                                          • Georges Yang 9 mai 2010 08:13

                                                                                                            Merci pour le commentaire, mais l’article est volontairement généraliste pour être accessible à ceux qui n’ont aucune idée de la (ou plutôt des) communautés chinoises
                                                                                                            La Chine fantasmée n’est pas l’apanage des incultes, et ne date pas d’hier, seul le mode d’expression varie selon les époques et le niveau culturel et social

                                                                                                            Je conseille le livre de François Debré sur « les Chinois de la Diaspora »


                                                                                                          • Serge LEFORT Serge LEFORT 9 mai 2010 17:48

                                                                                                            J’ai découvert dans un livre, imprimé au Mexique au XVIIe siècle, une diatribe contre la concurrence du textile chinois... Très amusant rétrospectivement.


                                                                                                          • pham phu 19 juin 2010 17:26

                                                                                                            Voici mon texte publié dans le Cercle de réflexion sur l’avenir des français d’origine asiatique à l’occasion de la manifestation de Belleville
                                                                                                             : http://www.facebook.com/group.php?gid=228351229436&ref=ts

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès