• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le travail dominical fait débat chez Ruquier

Le travail dominical fait débat chez Ruquier

Samedi soir, sur le plateau d"On n’est pas couché", nous avons eu droit à un débat sur le travail du dimanche des plus inattendus entre Lorànt Deutsch, Jean-Claude Dassier, Soan et Laurent Ruquier. Étrangement les deux journalistes Natacha Polony et Aymeric Caron sont restés silencieux sur le sujet, mais passons.

C’est tout d’abord Lorànt Deutsch qui a ouvert les hostilités en nous disant qu’il est contre cette extension.

Avec calme le comédien nous a déclaré que nous avions vaincu tous les totalitarismes (à voir), qu’ils soient religieux ou autres, et qu’aujourd’hui nous vivions sous le totalitarisme de la consommation.

Pour lui ne pas travailler le dimanche est un acte de Résistance.

Un discours plutôt courageux alors que les médias dans leur grande majorité, qu’ils soient de gauche ou de droite, nous disent qu’il faut généraliser le travail dominical.

D’ailleurs c’est un des leurs présent sur le plateau, et pas des moindres, qui vient s’opposer à la position de Lorànt Deutsch, l’ancien patron de LCI, Jean-Claude Dassier.

L’ancien Présient de l’OM, où il était rémunéré 90 000 euros par mois, (c’est lui qui le dit), et accessoirement proche de Sarkozy, vient de suite nous servir le discours de la pensée unique avec son culot habituel.

Tout d’abord il en a marre des syndicats, les travailleur veulent travailler le dimanche, il faut les laisser travailler (c’est beau de voir ces gens écouter enfin le travailleurs). Et le monsieur est capable de disserter pendant des heures sur le sujet, habitué qu’on laisse ce discours passer et repasser dans nos médias sans la moindre contradiction.

Mais là intervient un élément perturbateur,un trublion, un vulgaire chanteur venu d’un radio-crochet diront les mauvaises langues, qui ose mettre les pieds dans le plat.

Il coupe Dassier, mais "les gens ne veulent pas travailler, l’argent leur suffit"

Dassier réplique, "ils sont même allé manifester devant Matignon "

Soan : "Avec 90000 euros par mois il est facile d’être pour, donnez-leur 5000 euros"

La seule réponse de Dassier, c’est j’en donne 50000 aux impôts.

Et Soan de balancer l’uppercut qui fait mouche

"Comme c’est choquant de voir un type qui gagne 90000 euros par mois de dire aux gens d’aller bosser le dimanche , comme c’est choquant ."

Terrible cette phrase non ?

Un coup porté à tous ces friqués qui passent leur temps à nous faire la morale.

Dassier n’a plus d’argument, il se retourne vers Ruquier comme le boxeur qui n’en peut plus et qui attend que son entraîneur jette l’éponge pour venir abréger ses souffrances. Il est KO le pote de Sarko.

Et Ruquier l’homme de gauche qui se moquait il y a quelques semaines encore de ceux qui s’opposent au travail du dimanche, ménage la chèvre et le choux en bel hypocrite qu’il est :"Les gens sont obligés mais avec la crise on ne peut pas faire autrement ."

Lorànt Deutsch reprend la parole. Pour lui il ne s’agit que d’une vision à courte vue, qui au final servira juste à banaliser le travail du dimanche.

Et Soan de conclure, "on n’est pas là pour demander au peuple de fermer sa gueule".

Avec ses mots à lui, et n’hésitant pas à mettre tous les arguments sur la table, l’ancien vainqueur de la Nouvelle Star a secoué le cocotier hier soir chez Ruquier, il a ébranlé la pensée unique ultralibérale.

Comme quoi c’est possible, mais faut-il encore donner le droit à la parole à ceux qui pensent autrement.

Et c’est bien là qu’est le problème, à force de ne jamais contredire ceux qui servent le même discours à longueur de journée, de nombreux français finissent par croire qu’il n’y a pas d’autres solutions que celles qu’ils nous imposent.

Mais on sait déjà ce qu’ils vont dire, ce n’est que démagogie et populisme.

De la démagogie et du populisme face à l’indécence, la vulgarité et l’esclavagisme de tous ces hommes aux lingots d’or et aux cœurs Dassier.

 (A partir de 50 secondes environ)

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • eric 14 octobre 2013 10:45

    Tartuffe and co
    Les données du problème, c’est qu’un tiers des salaries (8 millions !) travaille en tout ou partie les dimanches. et on ne parle pas des non salaries. Cela commence avec la fonction publique et finit avec les boulangers.
    Les mêmes qui prennent la pause devant Leroy Merlin ou Bricorama, descendraient dans la rue si ils n’avaient pas de bus pour aller chercher les croissant de leurs brunchs du dimanche matin, si les urgences leurs disaient revenez Lundi, ou si les flics de police secours leur répondaient, « la bande qui essaye de rentrer chez vous, regardez les bien pour pouvoir nous donner leur signalement le moment venu... »

    Non seulement ils ne sont pas contre le « travail » le dimanche, mais ils ne sont meme pas contre qu’on gagne de l’argent le dimanche. Non, ils sont contre que « des grandes surfaces appartenant a des grands groupes capitalistes gagnent de l’argent le dimanche... » Et en particulier dans le domaine du bricolage...

    Que l’arabe du coin reste ouvert tous le temps pour se tirer un gros smic, cela les arrange plutôt. Que le smicard de chez Castorama double son salaire le week end, cela ne l’intéresse pas. A croire qu’être a gauche va de pair avec une certaine allergie au travail manuel et au bricolage. Quand on connait le nombre d’intello, de profs et autres militant qui traitent les manuels de bac moins trois,on se dit qu’il y a une piste....
    Ils menace de faire la gréve des achats pour protester contre l’exploitation et la consommation.
    J’y croirai quand il feront la gréve du bus pour ne pas cautionner le travail le dimanche.


    • Laurenzola Laurenzola 14 octobre 2013 11:06

      @Eric,

      Je ne partage pas votre analyse, il ne s’agit pas de supprimer l’ensemble de l’activité le dimanche, un service minimum est évidement souhaitable, mais la généralisation de travail dominical n’apporte rien à l’économie, c’est prouvé par l’expérience.

      La seule chose que ça permettra, c’est d’autoriser l’esclavage à 100%, le salariat mondialisé n’est rien d’autre.


    • eric 14 octobre 2013 11:23

      Et alors ? Si cela apporte a ceux qui travaillent le dimanche ? Il n’y a pas que l’économie dans la vie, il y a aussi l’humain....Quand un tiers du salariat, a commencer par la fonction publique est concerne, ce ne sont pas les ouvertures de quelques supermarchés qui changeront assez la statistique pour pouvoir parler de generalisation.
      Beaucoup de nos fonctionnaires travaillent le dimanche avec les compensations qui vont bien. la position de leurs syndicats, puisque ce sont eux qui les gèrent, ressemble beaucoup a une autre de leurs position celle la plus politique. L’exclusivité nationale. Il est nécessaire d’avoir un passeport français pour déposer une lettre a la boite, même a diplôme égal avec un étranger, Mais il serait inacceptable qu’un employeur prive préfère un local a un étranger.
      Laissez nous bosser le dimanche, la nuit, etc... parce que nous sommes au service du public, mais pas questions que les autres en fassent autant. Vous croyez au désintéressement vous ? Aux gens qui vous disent faites ce que je dis, pas ce que je fais ?
      Tient, plein d’intermittents du spectacle travaillent de nuit, les week end et le dimanche... Allez vous faire la greve du spectacle ? parce que du point de vue de l’apport a la croissance ou a l’emploi .....Et je ne vous parle même pas des émissions tv en direct le week end. Pour ce que cela nous rapporte...


    • bubu123 14 octobre 2013 14:58

      déjà il faut arrêter de comparer l’incomparable


      on ne compare pas les urgences ou la police avec un magasin de bricolage et une grande surface, c’est du bon sens. Je ne me rend jamais dans les magasins le dimanche, on à bien le temps pour sa dans la semaine. Le dimanche je vois ma famille et mes amis




    • eric 14 octobre 2013 19:00

      Et la baguette vous l’achetez ou pour le déjeuner avec les potes et la famille ? Et pourquoi les autres devraient vivre comme vous ?
      Le Brico pret de chez moi, c’etait double paye samedi dimanche. Tu rajoutais le lundi et tu avais fait ta semaine. Et plus si affinités...
      De toute façon il y a des gens qui bossent le le dimanche dans les grands le commerce. Livraisons, réassorts, maintenance. Non, ce que l’on veut interdire c’est bien de vendre, et pas a tous, a certains.
      A Moscou, Leroy Merlin est ouvert 24/24. de toute façon il y a du monde en rayon ( voir ci dessus). Tu mets 2 caissières, et tu fais du chiffres. Il y a plein de gens qui préfèrent acheter tard quand cela roule, que de perdre du temps dans la journée dans les bouchons.
      Et les profs qui preparent leurs cours et corrigent leur copies pendant le week end ? C’est de l’exploitation de l’homme par l’homme ? des gens qui n’arrivent pas a remplir leurs tache dans les temps impartis ? Pourquoi vous ne protestez pas ?
      Quand a celui qui dit, de toute façon, l’homme n’est pas fait pour travailler, en quoi est ce qu’il le serait plus la semaine que le dimanche ? C’est quoi cela ? Un reste de cléricalisme mal digéré ? « Et le septieme jour, il se reposa ? »
      Sur des sujets dont a l’évidence vous ne savez pas grand chose, vous prenez les uns et les autres des position de principe en décalage total avec la réalité.

      A nouveau, la vraie question c’est pourquoi ? a ce stade je reste sur mes positions. Les gens comme vous sont hostiles a ce que des grosses boites gagnent de l’argent, même si cela convient a des travailleurs, soit du fait de leur rythme de vie, soit du fait de leur besoin d’argent, soit pour d’autres raisons qui leur sont propres.

      Mais pas seulement

      Tant que la durée legale du travail est respectee, que les heures sup sont payees en heures sup et les dimanches en dimanche, il n’y a pas de problemes de principe. Au fond, a part l’aspect, ce serait encore mieux si ces boites crevaient ( l’anticapiltalisme le plus borne) il y a peut être aussi « on ne supporte pas les gens qui ne vivent pas comme nous ».


    • appoline appoline 14 octobre 2013 20:09

      Eric a raison, c’est quand cela vous arrange de tolérer le travail du dimanche. Les premiers à gueuler seraient aussi les premiers à en remettre une couche si on leur supprimait leurs privilèges, car les urgences, très cher, ne le sont plus depuis bien longtemps, on y croise tous les tocards de la terre et leur bobologie et ceux là, effectivement il faudrait leur dire de repasser lundi. Fini le café du dimanche matin, la liste est longue mais là, nous avons les beaufs qui viendraient baver qu’il ne faut pas tout confondre


    • eric 14 octobre 2013 21:04

      C’est même pire que cela, ils ne savent pas de quoi ils parlent. Ils s’en foutent. Parce que la question présente, c’est est ce que les magasins de bricolage ont le droit d’ouvrir, comme ceux de jardinage ou les Ikea qui ont deja le droit, compte tenu qu’ils vendent souvent les mêmes choses...
      Et ils sont contre. Par a priori, sans savoir, par idéologie. Par indifférence aussi a ceux qui sont concernés. Les magasins, les employés, les clients...


    • bubu123 14 octobre 2013 21:25

      vous m’avez pas bien compris

      pour moi TOUT les magasins doivent etre fermé le dimanche, point

    • eric 14 octobre 2013 22:45

      Ben voyons ! cela fait un siècle qu’ils sont des tas a être ouvert et on se réveille pour les seuls Brico leroy ? A d’autres....


    • bubu123 14 octobre 2013 23:03

      ah ouai un siecle carrement !


    • TSS 14 octobre 2013 23:52

      Le Brico pret de chez moi, c’etait double paye samedi dimanche.

      C’est faux !ce n’est vrai que pour le Dimanche.

      de 35H à 42H(c’est à dire le Samedi) ce n’est que 50% et encore pas toujours !


    • eric 15 octobre 2013 08:33

      Vous devriez vraiment lire le NO, source incontestable puisque « de gauche ». Une enquête approfondie ( une fois n’est pas coutume) montre des salaires a 150% le dimanche....
      A nouveau, a l’ère de l’internet, il n’est toujours pas indispensable de savoir de quoi on parle pour en parler, notamment de façon péremptoire, mais cela devient plus difficile d’ignorer le réel...

      Dans les grandes surfaces aujourd’hui, les vrais scandales sociaux sont ailleurs. C’est comme dans les administrations. C’est chez les sous-traitants que les gens sont exploites. Ainsi, les livraisons a domicile sont parfois faites par des officines qui elles, vraiment, font bosser les gens tard, sans souci des horaires, sans payer les heures sup etc.... Mais la, il faut s’intéresser aux problèmes sociaux pour le savoir. Et les semaines n’ont que 35 heures pour certains. Difficile de « marier les tous », d’interdire de vendre a certains commerce soigneusement selectionnes et d’avoir assez de temps pour s’intéresser aux pauvres.

      Pour memoire, les administrations ont beaucoup plus recours a ce type de précaires que les boites privées.( chiffres disponibles partout). Elles sont curieusement beaucoup moins controllees. Pire avec les emplois sans avenir, l’actuel gouvernement institutionnalise au frais du contribuable,le recours aux petites mains exploitées pour alléger la charge de travail des statutaires absolument débordés....

      Il serait temps que, même a gauche, certains s’intéressent aux vrais problèmes sociaux plus qu’au bas de bilan des grandes surfaces et a la destruction du capitalisme...


    • arnulf arnulf 15 octobre 2013 18:54

      Oh qu’il est confus, touffus, tout fou le Monsieur.
      Il répond à des questions qui ne sont pas posées et attaque des propositions qui n’ont pas été faites.
      Le Monsieur devrait peut-être postuler comme merdiacrate. Il pourrait être journaleux et passer ses jours à rendre flou ce qui est clair et à engranger les sous pour enfin finir pipol dans TV magasine.
      Le Monsieur a-t-il une rolex ? Sinon il a raté sa vie..


    • eric 15 octobre 2013 21:38

      Mediacrate ? Journaleux ? Dans vos reves ! Je ne vote pas a gauche moi....


    • eric 16 octobre 2013 08:15

      Et oui, un siècle au moins, espèce d’inculte ! Avant 1905, le dimanche était sacre.... Et vous croyez que c’est un hasard si les mêmes sont pour interdire a certains magasins tries sur le volet l’ouverture qu’ils autorisent aux autres et si ils veulent supprimer de nouvelles fêtes religieuses tout en interdisant de travailler le dimanche ? la laïcité de combat progressiste a toujours été un prétexte pour diminuer les avantages des travailleurs et nous n’avons toujours pas vraiment retrouve le nombre de jours fériés qui prévalait avant la révolution française. Dans les cosmogonie de gauche, pousser a l’effondrement du système sous le poids de ses propres contradictions, vient bien avant dans les priorités par rapport aux condition de vie concrètes des travailleurs. Il est dans la nature même des gauches de cacher leurs pratiques anti sociales sous des phraseologies pseudo sociales...


    • escoe 20 octobre 2013 18:05

      Mediacrate ? Journaleux ? Dans vos reves ! Je ne vote pas a gauche moi....

      Barbier, Giesbert, Calvi et Pujadas votent à gauche ? On ne me dit rien à moi....


    • Robert GIL ROBERT GIL 14 octobre 2013 11:24

      le salarié ne décide de rien, les gens pensent que les salariés sont volontaires, mais comment ne pas être volontaire quand on travaille avec des contrats à temps partiel, et que l’on est précaire. Car, petit rappel : un contrat de travail est un contrat de subordination. En clair : « je suis sous les ordres de mon employeur ». La notion de volontariat dans le choix de travailler le dimanche ou tard le soir est un leurre complet, si je ne suis pas volontaire, mon employeur trouvera toujours une façon de l’imposer. ........

      voir : TRAVAILLER LE DIMANCHE, PUIS TARD LE SOIR, ET ENSUITE…


      • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 11:52

        Gil si t’ en veux pas du contrat de travail rien ne t’ y oblige . 


        Tu peux te mettre à ton compte comme ça en plus , si tu es 
        capable tu gagneras un peu d’ oseille . 

        mais pour ça c ’est pas de la gueule qu’ il faut , ou des 
        copiés collés .

      • appoline appoline 14 octobre 2013 20:13

        Exactement, les gens râlent mais ne veulent pas se bouger le cul, il faut assumer dans la vie, c’est avec ce genre de courage qu’on arrive dans une telle merde. Bah oui, il n’ose pas, il y a les gosses, le pavillon de banlieue à payer, vous comprenez si je démissionne, je n’aurai pas droit aux assedics mais pour baver anonymement là, pas de problème, ça ne bouffe pas de pain et surtout, mon employeur n’y verra que du feu. Il ne faudrait pas un autre conflit mondial, car là, on serait vraiment dans la merde


      • bubu123 14 octobre 2013 23:05

        mais vous vivez dans quel monde vous ?

        le temps ou tu quitte ton boulot et tu en retrouve un en traversant la rue c’est fini hein
        et oui il y a des gens qui ont des enfants et qui payent leur « petit » pavillon, et oui il s’ecrasent au boulot pour pas se retrouver sans ressource et tout perdre

      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 11:33

        « Moi, ça me choque »


        Ouais, c’est la télé. Toujours le même concours de celui qui sera le plus « choqué » par les propos de l’autre. On s’en fout que vous soyez choqués, les fillettes. 

        • le naif le naif 14 octobre 2013 11:39

          Tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc.

          J’ai bossé dans la sécurité, on travaillait WE et jours fériés, mais en vacations de 12 heures, soit 13 jours par mois ce qui laissait énormément de temps libre.
          A l’époque, il y avait beaucoup d’étudiants qui étaient volontaires pour travailler ces jours là, cela leur permettait de potasser leurs cours entre deux rondes et d’avoir un salaire correct à la fin du mois pour vivre normalement.
          A contrario, un neveu bossait chez Mc Do, contrat à temps partiel, horaires à la con, il a fini par abandonner ses études....
          Sur ce sujet comme sur bien d’autres, il faudrait abandonner le dogmatisme.
          Certains syndicats à l’image de certaines associations anti-raciste ont trouvé là un combat très lucratif, qui ne correspond pas forcement aux attentes de certains salariés.... Ce qui est tout de même un comble !!!


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 octobre 2013 12:55

            Le travail dominical ou nocturne ? Il y a du pour et du contre.


            Plus d’embauche, cela signifie moins de chômeurs, et plus de rémunération, donc une hausse de la consommation, ce qui peut relancer l’économie du pays.

            En contrepartie, cela pénalise la vie sociétale, la vie de famille.

            Les grandes zones touristiques sont ouvertes 24 h sur 24 en Asie, le commerce tourne à plein régime, et même dans les quartiers résidentiels, les « convinis » ( les arabes du coin locaux...) sont ouverts toute la nuit. Pratique en cas de petite faim ou quand on ne veut pas se taper la foule du samedi 17 heures pour faire ses courses.

            Maintenant, a t-on vraiment besoin de vouloir acheter une perceuse le jeudi à 3 heures du mat ? Surtout qu’en appartement, on ne peut pas vraiment l’utiliser de suite...

            Je crois tout de même que l’ouverture nocturne et dominicale sont possibles, à condition de respecter certaines règles :

            - les horaires décalés ou atypiques doivent être réservés aux étudiants et aux célibataires. Cela leur procurera des revenus complémentaires et ne pénalisera pas (trop) la société.

            - les horaires décalés devront TOUJOURS être plus rémunérés que les horaires normaux. Pour contrer les appétits du MEDEF, on peut imaginer d’inscrire cela dans la constitution sous une forme ou une autre.

            - les sociétés qui font travailler leurs employés en horaires et jours décalés doivent assurer le retour de leurs employés si les transports en commun ne sont plus disponibles. La presse a jeté Séphora en pâture aux biens pensants, mais non seulement leurs employés étaient mieux payés qu’en journée, mais en plus la boîte payait le taxi pour ceux qui finissaient à une heure du matin.

            - la société ou le magasin ne peut pas forcer un employé à effectuer de tels horaires, sauf besoin ponctuel (en cas de maladie par exemple). L’ infraction constaté sera punie par une fermeture administrative temporaire et une interdiction d’ouvrir pendant ces horaires décalés. Vu la concurrence féroce que se livrent les grandes chaînes, les dirigeants comprendront vite ou se trouvent leurs intérêts.

          • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 11:47

            C "est quel jour qu’ on sera libre de faire ce qu’ on veut ?


            De quel droit autoriser ou interdire ? 

            Chacun doit être libre de travailler ou pas  , non ? 



            • jako jako 14 octobre 2013 11:50

              « C »est quel jour qu’ on sera libre de faire ce qu’ on veut ?" cela n’a jamais existé et n’existera jamais et c’est tant mieux, une société pour exister a besoin de règles justement pour éviter ce genre de comportement, cela sert à protéger (un peu) les plus petits, ceux qui ne pourront pas dire non. ET puis pourquoi cela existerait en france et nul part ailleurs ?


            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 11:53

              la liberté , c ’est pas marqué ?


            • jako jako 14 octobre 2013 11:55

              Si c’est marqué mais pas acté comme égalité et fraternité d’ailleurs,


            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 12:02

              La liberté c ’est pas li té ou ber c ’est liberté . 


              Il y en a qui voudraient imposer leur point de vue de ce concept 
              alors que ça veut juste dire liberté . 

            • appoline appoline 14 octobre 2013 20:38

              C’est comme l’égalité, comme disait le seul et unique : « Tous les hommes naissent égaux, sauf qu’il y en a qui sont plus égaux que d’autres ».


              Vous y croyez encore vous, à l’égalité ?

            • Auxi 15 octobre 2013 20:50

              À Rocla : Quand on n’est pas né avec une cuiller d’argent dans la bouche, que l’on a que sa force de travail à vendre pour vivre, on n’est pas « libre » de travailler ou pas… on n’a pas le choix, donc pas de liberté, pauvre buse ! À moins que vous ne soyez un supporter du revenu inconditionnel de vie qui rendra libre de travailler ou pas… Mais il s’agirait là d’un fantastique bond en avant de l’humanité, comparable à la domestication du feu ou à l’invention de la roue, au détriment des dinausores qui vivent de la sueur des autres : actionnaires, patrons… et n’est certainement pas à la portée de votre entendement. Essayez de lire Paul Lafargue, on ne sait jamais, la lumière jaillit parfois là où on ne l’attendait pas.


            • rocla+ rocla+ 15 octobre 2013 20:55

              À Rocla : Quand on n’est pas né avec une cuiller d’argent dans la bouche,


              La pauvre buse vous répond : mettez vous la dans le cul .... smiley

              s’pèce de malpoli .

            • bakerstreet bakerstreet 14 octobre 2013 11:47

              « Arbeit macht frei ! »

              La liberté c’est le travail.
              Devise nazi, inscrite au dessus des portes des camps de concentration. 

              Un peu d’histoire ne ferait pas de mal à certains, le nez dans le guidon, ne sachant même pas où ils vont, pédalant ou ramant selon la mesure, et demandant au garde chiourne d’accélérer la cadence pour doubler la galère d’à coté....

              Arriver à débatttre en dit long sur l’état de la société.....
              Bientôt nous nous poserons doctement la question pour savoir s’il ne faut pas en finir une fois pour toute avec les chomeurs, et certains parleront de solution finale.

              Le sceptre de la liberté est brandi donc quand on veut la brader. le travailleur demanderait plus d’aliénation, de droit de consommer, de bricoler le dimanche.
              Comme si le bricolage était une forme de prière. 
              inutile de rabattre une nouvelle fois les éternels arguments.
              En acceptant un tel débat nous nous mettons nous même dans l’indignité. 

              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 14 octobre 2013 12:33

                quel beau commentaire, intelligent, pas grossier du tout, non non, et puis le rappel aux heures les plus sombres de notre histoire, la cérise...

                PERSONNE NE VOUS OBLIGE A TRAVAILLER LE DIMANCHE, NI LES AUTRES JOURS NON PLUS !


              • appoline appoline 14 octobre 2013 20:54

                Minable de faire référence aux camps de concentration mais vraiment minable. Pauvre imbécile, si vous en aviez un tant soit peu chier dans votre vie ou pire, si vous aviez un de vos proches qui ait séjourné dans un de ces camps, vous ne feriez pas le comparatif. Put......on est vraiment mal barré avec des tocards dans votre genre


              • bakerstreet bakerstreet 15 octobre 2013 08:27

                Appoline jolie prose

                Problème de carburation
                Ou de constipation ?

                Un de vos deux neurones doit être bouché
                Le mieux, plutot de vous énnerver, de taper des pieds, de dire n’importe quoi
                C’est de souffler dans le gigleur !


              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 11:51

                @Spartacus : « Interdire de travailler est une atteinte à la liberté, ne vous en déplaise ! »


                Oui, mais interdire de vendre ses organes (yeux, reins) est aussi une atteinte à la liberté individuelle. Et je la trouve bienvenue, cette restriction. Parce que si chacun était libre de vendre ses organes, cela voudrait dire qu’on pourrait obliger quelqu’un à user de cette « liberté » pour payer ses dettes. Donc, par exemple, cela signifie que L’Etat pourrait vous prélever un oeil ou un rein pour payer vos impôts, Spartacus. 

                La liberté économique totale est un totalitarisme, c’est cela qu’il faut comprendre. La liberté peut être un objectif spirituel, psychologique, mais ce ne peut être le seul principe régissant l’organisation économique et sociale au détriment de toutes les autres valeurs. La civilisation est toujours une manière de restreindre la liberté. Cette restriction doit certes être mesurée et c’est le rôle du débat politique d’en indiquer la mesure. 

                • appoline appoline 14 octobre 2013 20:56

                  Par contre, si vous avez de la connerie à revendre, ne vous gênez pas même le dimanche


                • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 11:54

                  Travailler le dimanche et vendre ses organes c ’est pareil ?


                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:08

                    La liberté de vendre son temps de vie le dimanche ou de vendre ses organes (ou son sang, par exemple), c’est toujours de la liberté, Rocla. Ce que je souligne, c’est que l’invocation de la liberté absolue comme règle de civilisation n’a pas de sens et aboutit à des contradictions fracassantes. Avec la même mauvaise foi, on pourrait aussi invoquer la liberté d’une personne de 15 ans de vendre des services sexuels pour nourrir sa famille, exalter le courage des jeunes travailleurs qui se couchent tard pour aller sucer et honnir ceux qui veulent restreindre leur liberté d’être des travailleurs du sexe alors qu’ils sont sexuellement majeurs, etc. 


                    Dans notre civilisation, le dimanche, on ne travaille pas. Il y a bien sûr quelques exceptions raisonnables qui doivent rester des exceptions. La civilisation, ce n’est pas rien. Et c’est certainement plus important que la guerre des grandes surfaces. 

                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 12:10

                    Gaspard 


                    Les amalgames c ’est chez les dentistes .

                    Qui êtes vous pour interdire ou autoriser quoi que ce soit ?

                  • Kern Kern 14 octobre 2013 12:15

                    Salut Cap’taine

                    Faut excuser Démons’t’Haine : il est sous le choc Brignole

                    Le traumatisme est grand :

                    Ses insultes sont des cris de souffrance

                    Je remarque qu’il n’y a pas pléthore d’articles , ici , sur le sujet d’ailleurs

                    Le contraire eut été différent si l’ordure du FN’Haine avait été battu

                    Agoravox le médias citoyen ? : je me marre  smiley


                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:15

                    Ben pour le moment, j’interdis rien, on cause ! 


                    C’est interdit ?   smiley

                  • eric 14 octobre 2013 12:23

                    Interdit ? Faut croire, relisez bekestreet....


                  • foufouille foufouille 14 octobre 2013 12:31

                    oui d’un point de vue libéral. comme servir de sex toy au miteux


                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 13:54

                    t’ as raison Calmos 


                    il a mal aux brignolles .... smiley

                  • François-xavier 14 octobre 2013 17:40

                    @ rocla+, laisse tomber, tu comprend rien à rien, tu crois peut etre que lorsque le dimanche sera un jour travaillé comme un autre ils vont s’en arrêter là ??? Un peu naif je crois...


                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 20:18

                    ben non , ils vont aussi te faire bosser le lundi et les jours suivants ...


                  • Robert GIL ROBERT GIL 14 octobre 2013 11:56

                    Pour gagner plus, il faut se battre pour de meilleurs salaires, et non pour travailler plus, car lorsque le dimanche sera banalisé, il sera payé comme un jour normal, et ensuite pour gagner plus il vous faudra travailler de minuit à 6H du mat, et à plus ou moins longue échéance vous travaillerez 24/24, 7 jours sur 7 pour le même salaire. Les discours de Marine, de la droite et des milieux souverainistes comme quoi les salariés auraient les mêmes intérêts que leurs patrons et que nous devrions tous nous serrer les coudes ne profitent qu’à ceux qui vous exploitent en France et vivent à l’étranger pour ne pas payer d’impôts. Ne vous trompez pas de combat, un salarié n’a rien à voir avec un actionnaire du CAC 40 ou un dirigeant du Medef, vous ne faites pas partie de leur monde, vous n’êtes pour eux qu’un objet dont on se sert, et que l’on jette après usage........

                    voir : APRES LE COUT DU TRAVAIL, VOICI LA LIBERTE DU TRAVAIL…


                    • petitdragon999 14 octobre 2013 12:24

                      Mouais .... un peu facile celle-là, il me semble plus pertinent de se battre pour avoir des profils attractifs, plutôt que de se battre pour avoir de meilleurs salaires ...
                      Question volontairement brutale : le smic est il une forme d’assistanat ?

                      A partir du moment ou l’on a un profil convoité, les boites n’ont pas d’autres choix que de raquer et le rapport de force s’inverse au bénéfice de l’employé !
                      La solution est donc la FORMATION soit initiale (apprentissage, études supérieures) soit en cours de route (stage, reconversion) ... et enfin des formations de terrain et non théoriques, voir dispensées par les boites elle-mêmes.

                      Tant qu’on prendra le problème à l’envers, cad payer trop cher (*)pour un emploi sans vraie valeur ajoutée, le chômage demeurera.

                      (*) Trop cher par rapport à un emploi qualifié


                    • eric 14 octobre 2013 12:33

                      A un tiers des salaries concernés, le travail le dimanche est banal, tout comme les avantages qui lui sont lies. La question ici est qui a le droit de le choisir et a qui c’est interdit, par qui, pourquoi.


                    • appoline appoline 14 octobre 2013 21:04

                      Demandez aux infirmières et aide-soignantes si elles sont payées beaucoup plus cher, mais là, vous allez me dire c’est normal. Et bien non, détrompez vous, on trouve de moins en moins de personnes. En Italie par exemple dans certains hospitaux, les proches des hospitalisés sont obligés d’employer du personnel de garde. Chez nous, la nuit, il ne faut pas qu’un pépin arrive car vous êtes seul la plupart du temps car cela ne paie pas. Les jeunes qui sortent de l’école d’infirmière ne veulent pas en foutre une ramée et d’un certain côté, ils ont raison. Là , vous pourrez pleurer, des pépins il y en a et ça ne se sait pas. Alors tant qu’à gueuler, gueuler utile


                    • philippe913 15 octobre 2013 09:28

                      @appoline
                      vous le dites parfaitement, les infirmières ne veulent pas faire les nuits car elles ne sont pas, ou n’estiment pas être correctement rémunérées pour ça, donc y’en a plus. Et comme l’employeur ne veut pas payer plus, pas d’employés.

                      Pourquoi en serait il différemment dans les entreprises de bricolage etc ?

                      Monsieur Gil veut nous faire croire qu’on va doucement mais sûrement retourner au 19° siècle si on généralise l’autorisation du travail dominical, mais rien, absolument rien ne peut permettre de le déduire. Encore un argument basé sur la peur pour restreindre la liberté.
                      marrant, en général on dit que c’est la droite qui utilise ce genre d’arguments.


                    • Gorkk 15 octobre 2013 20:50

                      Vous semblez tout mélanger volontairement pour espérer donner plus de poids à vos arguments... Au contraire, travailler le dimanche permet de travailler moins pour le même salaire (ou de gagner plus pour la même durée de travail), justement parce qu’il est mieux valorisé.

                      Travailler de nuit permet déjà soit dit en passant de travailler moins pour le même salaire (ou gagner plus pour la même durée de travail).

                      Tant que l’on maintient la survalorisation du dimanche et de la nuit, « il faut se battre pour de meilleurs salaires » est justement tout à fait compatible avec l’autorisation du travail le dimanche. Ce n’est pas avec des « arguments » bidons et fallacieux que vous ferez avancer votre cause ; tout au plus cela donne encore plus l’impression que votre position relève exclusivement d’un dogmatisme absolu ne s’appuyant sur aucune réflexion.


                    • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 12:07

                      Pour gagner plus , le mieux c’ est pas de glander sur Avox ...


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:10

                        Pas faux mon capitaine, et d’ailleurs on est lundi !


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:11

                        C’est vrai, Capitaine. En plus on est lundi, pas dimanche !


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:12

                        Et voilà, encore un doublon, j’ai l’air malin !  smiley


                      • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 12:23

                         smiley........ smiley


                        • claude bonhomme claude bonhomme 14 octobre 2013 12:29

                          Je suis allé me coucher samedi soir après avoir entendu les propos de ce monsieur Dacier. Il vient d’être licencié, ai-je cru comprendre. Il ne le mettait pas en cause sur le fond, car il respecte la fonction entrepreneuriale, mais il conteste ses indemnnités car elles n’ont pas cinq chiffres avant la virgule. Je ne l’ai donc pas vu se faire mettre en boite par le jeune chanteur.

                          Mais je crois qu’il vient de répondre sur AGORAVOX. C’est bien lui qui se cache sous un casque emprunté à Magnéto (je crois) et sous un pseudo à emprunté à un esclave qui a pris la tête d’une révolte ?


                          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 12:32

                            On pourra parler de « la liberté de travailler le dimanche » quand les gens travailleront librement, c’est-à-dire quand le travail sera choisi et non contraint, ce qui n’est certainement pas le cas des employés de grandes surfaces. Ca n’a aucun sens d’invoquer la liberté de choix de quelqu’un qui est dans un réseau de contraintes. Personne n’interdit à un musicien de composer le dimanche ou à un écrivain d’écrire le dimanche, parce qu’ils sont libres d’organiser leur temps de travail et qu’ils travaillent pour eux-mêmes de manière autonome. Quand les gens ne seront plus obligés de travailler pour survivre, on verra qui veut travailler le dimanche dans une grande surface et à quelles conditions.


                            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 14 octobre 2013 12:42

                              des gars font même la manche le dimanche, pour survivre justement
                              d’autres les VSD, les gardes à l’hôpital, sapeur-pompiers, commissariat police gendarmerie, sncf, GDFEDF, voies navigables de France, TAC, commerces de bouche (resto, boulange, boucherie, bar, tabac... etc etc, finalement qui ne travail pas le dimanche ?


                            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 12:50

                              Il n’ existe pas d’ emplois contraints . 


                              Jamais personne en France contraint qui que ce soit à 
                              travailler . 

                              C’ est de la faute  à personne par après si la faim 
                              la soif et le besoin de se mettre à l’ abri donnent envie 
                              à des gens d’ aller se prostituer dans des entreprises . 

                              A l’ instar de certains qui se démerdent autrement . 

                            • jaja jaja 14 octobre 2013 13:02

                              Pas d’emploi contraint ?... Bah si ! et c’est contre cette contrainte qui les obligeait à travailler le dimanche que les caissières de DIA à Albertville se sont mises en grève 102 dimanches de suite avant que la direction ne cède !

                              Donc pour ce qui est du volontariat c’est bien sûr pipeau et compagnie ! Cette campagne pour le travail du dimanche n’est qu’une attaque de plus du Medef et de ses larbins contre le Code du travail....


                            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 13:07

                              Jaja , 


                              Cite voir un seul exemple où on pointe un fusil sur un salarié 
                              pour qu’ il aille travailler . 

                              Tu as une idée tronquée des mots que tu emploies .

                            • jaja jaja 14 octobre 2013 13:15

                              Je crois que mon post est clair en ce qui concerne l’obligation illlégale faite à des salariées de travailler le dimanche ! Je peux peut-être t’aider en te donnant la définition du mot contrainte :« Pression exercée sur quelqu’un pour obtenir de lui quelque chose. »

                              Bon le fusil c’est la contrainte maximum contre laquelle les salariés n’auraient que le fusil et non plus la grève pour se défendre. On n’en n’est pas là !


                            • Ruut Ruut 14 octobre 2013 15:07
                              <Cite voir un seul exemple où on pointe un fusil sur un salarié 
                              pour qu’ il aille travailler . >
                              Militaire, Policier, Technicien, infirmier, Médecin, Pompier etc...
                              Tous les services qui ont une garde H24 7j/7
                              Les militaires n’ont même pas le droit de grève ni de se plaindre.

                            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 15:55

                              c ’est qui qui décide de la légalité dans ce pays ? 


                              Quelques Schtroumpfs sortis de quelques boîtes à Schtroumpfs 
                              qui décide ce qui est bon et de ce qui serait mauvais . 

                              Alors quelques imbéciles croient que nous sommes en démocratie . 

                              Actuellement quelques schtroumpfs auto -proclamés décideurs disent
                               qu’ il faut  interdire oiu autoriser de travailler le dimanche .

                              Dans une vraie démocratie où , comme en Suisse le peuple 
                              décidait lui-même de ce qui est bon ou mauvais pour lui 
                              on aurait u début de commencement de ce qui pourrait s’ appeler 
                              une démocratie .

                            • jaja jaja 14 octobre 2013 16:06

                              La loi fédérale suisse interdit le travail du dimanche avec grosso-modo les mêmes exceptions que pour la France....  smiley

                              Par contre pour la démocratie suisse je le rappelai récemment lire Jean Ziegler « Une Suisse au-dessus-de tout soupçon » qui relativise la démocratie de « l’impérialisme helvétique » coffre-fort de tous les truands du patronat européen....
                              C’est daté mais toujours d’actualité...


                            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 16:26

                              et le bouquin de Jean-Paul Schlouwaschmeister «  syndicats tous pourris  »  

                              tu l’ a lu  Jaja ?

                            • jaja jaja 14 octobre 2013 16:37

                              Oui Rocla et j’ai bien aimé sa conclusion « Si les Confédérations syndicales n’étaient pas aussi pourries il y a longtemps qu’on en aurait fini avec le patronat »  smiley


                            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 16:43

                              Ben justement , ce patronat que vous haïssez tant , pourquoi ne créez-vous

                              pas des boîtes dans lesquelles vous seriez heureux ? 

                              Répondez , je vous l’ ordonne !

                            • appoline appoline 14 octobre 2013 21:12

                              Pour Jaja,


                              Comme disait Coluche : « Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, le syndicalisme, c’est le contraire ».

                              Comme il avait raison

                            • jaja jaja 14 octobre 2013 21:31

                              Oui et c’était très juste Appoline, surtout que Coluche a formulé cette citation dans les années 70 après que les syndicats aient tout fait pour juguler la grande grève de 1968 au profit du capitalisme....


                            • bakerstreet bakerstreet 14 octobre 2013 21:38

                              Soleil


                              Rigolo de voir combien les imbéciles en redemandent !
                              Le patronat organise des séances de strip tease (désabillé coquin....)
                              Certains esclaves proposent d’aller plus fort que les autres, de défaire leur peau fouettée, après avoir lêcher les pieds de leur propriétaire !

                              Bientot ce seront leurs os. 

                              Voilà le poids d’un vie.

                              Et vos beaux dirigeants, les dompteurs

                              Que croyez qu’ils font ?
                              Croyez vous qu’après avoir bouffé la merde qu’ils ont produit, (je parle des OGM, et des pesticides, dont il existe des gens assez stupide pour défendre l’intéret).
                              Croyez vous qu’ils aillent perdre leur temps à Leroy Merlin s’acheter une perceuse, ou je ne sais quoi d’utile pour torturer leur personnel.

                              Non ?
                              Certains de ces imbéciles se mettent au pied tout seul !
                              Même pas besoin d’un fouet pour les menacer. 
                              Ils montrent les dents, à ceux qui ne sont pas d’accord

                              Dans le temps, on appelait ça, des « marrons »
                              Rien à voir avec ce même nom, qui signalait les esclaves qui s’évadaient, même et surtout le dimanche !

                            • eric 15 octobre 2013 10:56

                              A jaja, je ne vous le fait pas écrire ! Quant il y a un vrai problème social, « Une boite ne respecte pas le droit du travail et ses salaries l’imposent par leur luttes ».on ne le voit pas chez Ruquier...

                              Et je n’ai pas souvenir que les syndicats ou les gauches en aient fait un enjeu national.

                              Quand c’est idéologique, « la famille Mulliez ( Leroy) est bien assez riche comme cela, et eux ont choisit d’être en Belgique alors que la famille IKEA est suedoise par hasard . » et leur respect de la législation sociale est bien inquietante pour l’avenir" on monte au creneau. Et je n’ose même pas imaginer les autres non dit sous-jacent a cette hypocrisie sélective...


                            • Gorkk 15 octobre 2013 20:57

                              @jaja : comme beaucoup d’autres, vous utilisez des agissements illégaux qui persistent parce que non contrôlés pour justifier qu’il faut interdire à tout le monde de travailler le dimanche.

                              Plutôt que de vouloir interdire le travail le dimanche, pourquoi ne pas plutôt vous battre pour que l’on fasse appliquer réellement la contrainte selon laquelle ce travail doit être volontaire ?

                              La loi demande aujourd’hui que le salarié signifie par écrit et explicitement son volontariat pour travailler le dimanche. Que la justice n’ait rien fait, non seulement en amont, mais même après 102 dimanche de grève des employés du DIA d’Albertville est le problème, pas le travail du dimanche en tant que tel. Utiliser cette situation comme « argument » contre une généralisation du travail volontaire du dimanche à d’autres secteurs d’activité est pour le mieux fallacieux.


                            • Auxi 15 octobre 2013 20:59

                              Coluche n’a jamais dit ça.


                            • foufouille foufouille 14 octobre 2013 12:32

                              habiter dans les égouts est libéral


                              • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 13:08

                                le mitron fait du pain , pas des pipes .


                                • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 13:52

                                  alors que l’ agoravoxeur de base fait des moinsseries . 


                                  pas fortiche au turbin mais premier en moinsseries .

                                • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 16:23

                                  t’ as raison bouffigue , je recrutais mes employés avec une kalasch en 

                                   montrant ta photo pour les intimider .... smiley

                                • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 14 octobre 2013 16:55

                                  c’est du Zola, les fatigués de naissances feraient mieux d’aller voir dans les pays socialocommunistes les conditions de travail « progressistes »


                                • Redj Redj 14 octobre 2013 18:01

                                  c’est du Zola, les fatigués de naissances feraient mieux d’aller voir dans les pays socialocommunistes les conditions de travail « progressistes »


                                  et moi je t’encourage à te barrer illico dans ce beau pays que tu as l’air d’admirer. C’est très simple, une carte verte et hop le tour est joué. A toi la liberté, les grands espaces encore inexplorés, l’aventure tout ça...



                                • foufouille foufouille 14 octobre 2013 18:51

                                  la corée du sud, c’est mieux. si tu veut aller chez les cocos, tu te fait fusiller. tu peut aussi te suicider, c’est libéral


                                • Mowgli 14 octobre 2013 13:35

                                  Rocla : C "est quel jour qu’ on sera libre de faire ce qu’ on veut ?

                                  Quand on aura étranglé le dernier boulanger avec les tripes du dernier mitron ! Ja ja ja ja ja !


                                  • marmor 14 octobre 2013 13:46

                                    Il me semble que les salariés travaillant le dimanche ou la nuit, ont des repos compensatoires en semaine.
                                    Il faut legiferer pour maintenir le volontariat pour le travail du dimanche dans les surfaces commerciales, avec l’impossibilité de sanctions patronales en cas de refus, et le problème est réglé.
                                    Il me rappelle que beaucoup de gens de mon entourage, il y a quelques dizaines d’années, travaillaient en usine en horaire trois / 8 ou deux /8. C’était la règle dans des entreprises qui tournaient 24/24 et les salariés acceptaient car ils étaient mieux payés pendant les tranches horaires décalées et ils cumulaient souvent une autre activité durant les heures libres de la journée, ce qui leur permettait souvent de doubler leur salaire, ou d’aller le bouffer au bistrot / PMU du coin, chacun son choix ...


                                    • foufouille foufouille 14 octobre 2013 14:05

                                      usines délocalisées .........


                                    • jocelyne 14 octobre 2013 18:39

                                      C’est déja le cas foufouille depuis bien longtemps, peu de productions sont à délocaliser, le problème majeur pour le merdef, c’est de re-localiser mais au couts de là bas. (suite à la hausse des couts de transport)


                                    • spartacus spartacus 14 octobre 2013 15:47

                                      Tiens les coco réactionnaires n’aiment pas la contradiction.

                                      Ils ont supprimé mes commentaires, faute de réponse sur le fond.

                                      On n’aime pas les arguments du bon sens chez ces gens là. En bon totalitaristes ils sont des adeptes de la censure !

                                      C’est vrai qu’ils se gargarisent sans honte d’avoir supprimé des emplois du dimanche majorés pour les plus faibles revenus de France. 
                                      Des postes de vendeurs et d’étudiant qui attendent après ces jours majorés pour vivre.
                                      Franchement en plus ils la ramènent. Quels gens ignobles et sectaires.

                                      Une atteinte à la liberté de travailler au nom de leur idéologie nauséabonde. Il est vrai que les cocos aujourd’hui ne sont que des vieux retraités majoritairement assis sur la rente étatique, et les monopoles d’état. N’ayant du travail que la connaissance de l’emploi à vie.

                                      Dassier était le seul a gagner de l’argent non étatisé sur le plateau.
                                      Tous ceux autour de lui vivent de l’état, et c’est lui qui paye avec ses 50000€ le salaire des parasites qui l’entouraient.
                                      Son argent venant du commerce des places de stade que les gens donnent librement. 
                                      Entre Ruquier vivant des subvention de la chaîne de l’état, les acteurs des subventions au cinéma, et les journalistes des journaux subventionnés et bénéficiaires de niches fiscales, ces gens là sont vachement placés pour donner des leçons.

                                      Quand à Soan, on imagine que le zozo bolchevique appliquera à lui même ses conseil sur le commerce le dimanche. Qu’il ne fera pas travailler de musiciens le dimanche, ne donnera aucun concert le dimanche.

                                      Les cocos n’ont jamais comprisle monde qui change et les réactions montre que les derniers sont des gens bien fermés et rétrogrades, plus aptes a profiter des privilèges de la redistribution.

                                      Faut ils qu’ils soient stupides pour empêcher à des gens de travailler et gagner de l’argent !
                                       

                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 16:22
                                        « Dassier était le seul a gagner de l’argent non étatisé sur le plateau. Tous ceux autour de lui vivent de l’état, et c’est lui qui paye avec ses 50000€ le salaire des parasites qui l’entouraient.
                                        Son argent venant du commerce des places de stade que les gens donnent librement. 
                                        Entre Ruquier vivant des subvention de la chaîne de l’état, les acteurs des subventions au cinéma, et les journalistes des journaux subventionnés et bénéficiaires de niches fiscales, ces gens là sont vachement placés pour donner des leçons. »

                                        D’une part, cet homme a longtemps vécu du journalisme.
                                        D’autre part quand vous écrivez « Son argent venant du commerce des places de stade que les gens donnent librement. », je suppose que vous plaisantez !! Vous pensez que les stades et les clubs de foot ne reçoivent aucune subvention ? C’est avec les impôts de ceux qui ne vont jamais au stade que les clubs peuvent payer des salaires odieux à leurs guignols, et garnir les poches de leurs dirigeants et autres administrateurs ventripotents.






                                      • spartacus spartacus 14 octobre 2013 17:01
                                        Je suis en accord avec vous, les subventions sont tout aussi risibles que celles données à la presse subventionnée. 

                                        Mais il est bon d’expliquer aux cocos la réalité des chiffres !

                                        En 2013 les impôts payés par l’industrie du Football c’est élevé a 700 millions d’€uros
                                        Les subventions pour cette industrie se sont élevées à 2.8 millions d’€uros.
                                        Soit un ratio hors subventions de 99%.

                                        Pour la presse, les subventions se sont élevées à 150 millions d’€uros pour la presse d’information(cours des comptes), dont 17 millions rien que pour le « monde ». Un journal comme l’humanité a 50% de son journal subventionné par les aides étatiques. http://www.observatoiredessubventions.com/2012/classement-des-aides-a-la-presse/
                                        Les impôts généré par les 88 journaux de la presse d’actualité est 15 millions d’€uros. 
                                        La presse Française est incapable de vivre sans les contribuables étatiste.

                                        Et 1% des Français payent 90% de l’impôt sur le revenu en France. Harceler les « riches » revient demain a punir l’ensemble des non-imposés a les remplacer.

                                        Dassier a déclarer payer 5000€ d’impot sur 90000€ gagné. Sa disponibilité réelle est de 40 000€.

                                         

                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 17:51

                                        « Les subventions pour cette industrie se sont élevées à 2.8 millions d’€uros. »


                                        Vous êtes certain de bien tout compter ? 


                                        Personnellement je suis favorable à une suppression de ces subventions pour le foot (sport d’abrutis) comme pour la presse (propagande d’abrutis). 



                                      • spartacus spartacus 14 octobre 2013 17:57

                                        Au moins on est en accord sur les subventions. Les chiffres indiqués sont ceux payés de 2012. 

                                        En 2013, il faut voir les accordés et refusés.


                                      • Bubble Bubble 14 octobre 2013 18:56

                                        Bonsoir spartacus, 

                                        Il est absolument inadmissible que votre commentaire et ses réponses aient été supprimés. J’avais pu le lire ce midi et je voulais réagir sur le chiffre que vous donniez : le travail du dimanche généralisé pour les magasins en Suède a augmenté le commerce de 6%.

                                        Si un magasin ouvre le dimanche, il augmente ses horaires de 1/6, soit 16.7%. A fortiori donc, en supposant d’après votre hypothèse que cela va permettre d’embaucher, la charge salariale est augmentée de 16.7%, multipliée par le bonus requis pour le travail le dimanche, pour une majoration classique de 20%, on arrive à une augmentation de la masse salariale de 20.04%.

                                        J’en tire deux conclusions possibles :
                                        -> Soit le magasin arrive à faire des bénéfices en augmentant ses ventes de 6%, tout en payant 20% de plus en salaires, auquel cas faut pas venir nous dire que la charge salariale est responsable de tous les malheurs de l’entreprise, c’est faux.

                                        -> Soit le magasin perd des sous à ouvrir le dimanche et on a donc bien affaire à une décision politique, et non justifiée par l’économie.

                                      • spartacus spartacus 14 octobre 2013 19:15

                                        @Bubble

                                        Pas tout a fait. Mais c’est intéressant comme objection.

                                        La masse salariale du dimanche est plus faible, car les services administratifs ou de réceptions sont fermés. Seule la surface de vente est ouverte. A périmètre de chiffre journalier identique, le magasin peut payer mieux les gens dans la surface, par compensation de marge sur les gains de productivité de la partie fermée.

                                        Par ailleurs, le magasin utilise l’argent de sa marge comme il veut et suit la législation obligatoire.

                                      • bubu123 14 octobre 2013 20:39

                                        parce que tu crois que les stades ils sont construits comment cher ami ?


                                        ya de l’argent public aussi pour la construction des stades, et les chefs d’entreprises ils touchent pas de l’argent de l’état peut être ? 

                                        arrêtons de faire croire que seul les journalistes artistes ou fonctionnaires touchent de l’argent de l’état

                                        D’ailleurs pas dur à comprendre que ce qui coûte le plus cher ce sont les cadeaux fait au grandes entreprises. 

                                      • appoline appoline 14 octobre 2013 21:18

                                        Alors que l’état n’a plus de fric, les subventions devraient être supprimées, après tout ceux là on leur a pas demander de travailler le dimanche surtout sur notre dos. Certains seront sur la paille et après, pour nous débiter leur merde, le regret sera bien mince


                                      • marmor 14 octobre 2013 15:52

                                        oui oui fouille, Airbus est fabriqué à Toulouse et les compagnons travaillent en 3/8 ( on est en 2013 )
                                        AZF avant d’exploser travaillait en 3/8
                                        Safran à Blagnac travaille en 2/8
                                        Malet SA routes et voies à Toulouse travaille en 2/8 etc....


                                        • Haze 14 octobre 2013 16:57

                                          J’en connais qui bosse en 3/8 à Airbus ouais, maintenant même si ca ne les dérangent pas maintenant, quand t’a 40 ans et une famille c’est peut être pas la même ...


                                        • foufouille foufouille 14 octobre 2013 17:48

                                          ils seront bientôt délocalisés en chine
                                          c’était pas génial pour ceux que j’ai connu en 3x8
                                          une semaine en rotation ........ une fois de nuit, etc


                                        • COLRE COLRE 14 octobre 2013 16:59

                                          Je ne connaissais pas ce garçon. Non seulement il est souriant et beau, mais il n’a pas sa langue dans sa poche et ne parle pas pour ne rien dire. 

                                          J’ai assisté au clouage en règle de l’obscène monsieur Dassier qui revendique de mériter 90.000 euro par mois ! de gagner en 1 mois ce qu’un salarié médian qui a la chance d’avoir du taf gagne en 5 ans… sans parler, évidemment, des chômeurs, des retraités…


                                          • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 16:59

                                            j’ en connais un qui bosse pas à Airbus , lui .


                                            • fatizo fatizo 14 octobre 2013 17:23

                                              D"habitude au moindre petit clash, tous les médias se jettent dessus pour faire le buzz.

                                              Etrangement celui-ci n’est pratiquement pas repris .
                                              Bizarre comme c’est bizarre.
                                              Mais bien sur, la pensée unique ultralibérale qui est à donf pour le travail du dimanche a été mise à mal, alors il faut le taire .
                                              C’est ça des médias libres et indépendants ?

                                              • appoline appoline 14 octobre 2013 21:21

                                                Et vous, pouvez vous m’expliquer pourquoi des commentaires ont été supprimés ? 


                                              • fatizo fatizo 15 octobre 2013 18:12

                                                Avec la touche « signaler un abus » ,n’importe qui peut faire supprimer des commentaires .

                                                L’auteur de l’article n’a pas plus de pouvoir que vous .
                                                Depuis que je suis sur ce support, je n’ai fait sauter les comms que d’un seul intervenant (aux comptes multiples) qui me harcelait sans arrêt .
                                                Après réflexion j’ai même laissé tomber .Cela n’en valait pas la peine de le victimiser, ses attaques sont si grotesques .

                                              • Edward Bernays Edward Bernays 14 octobre 2013 17:56

                                                NON au travail le dimanche !!

                                                Honte aux suceurs de l’ultra-liberalisme !!!

                                                La prochaine étape c’est quoi ?

                                                « oh les pauvres petits enfants on les empêche de travailler bouh aux méchants gauchistes !!!! »

                                                Comment peut-on défendre cette ignominie ???

                                                La France a plus ou moins un tout petit peu résisté sur certains points à la décadence libérale, le travail du dimanche est une digue que les ultra-liberaux tentent de faire sauter s’ils y parviennent alors c’est la porte ouverte à tout !!!

                                                C’est exactement le même débat que le mariage des gays !! (ce que les gauchistes libertaires sont malheureusement incapables de comprendre dans leur petite tête lol).

                                                Si on laisse passer ça alors les conséquences seront terribles.

                                                Par ailleurs le dimanche c’est le jour du Seigneur !!!

                                                Lorant Dutsh explique très bien en quoi ce rempart spirituel est à défendre contre les ravages du materialisme.

                                                NON aux Liberaux-libertaires !!!!!! (alliance entre les néo-esclavagistes et les dégénérés).

                                                OUI au Catholicisme comme seul rempart efficace contre la société de l’argent fou !!!


                                                • spartacus spartacus 14 octobre 2013 18:06
                                                  Les conséquences c’est « maintenant » les gens les moins diplômés qui avaient un travail avec des revenus majorés le dimanche n’en ont plus ou n’en aurons plus.
                                                  Et ça c’est concret ! 

                                                  Preuve que le social sectariste des cosos fait plus de mal aux gens qu’ils prétendent défendre. Comme quoi les cocos ne sont pas à une contradiction près ! 

                                                  Les syndiqués Marxisés sont jaloux des revenus des plus pauvres. Ils préfèrent que tout le monde soit réglementairement « pauvre » a des gens qui pourraient s’en sortir en travaillant le dimanche....

                                                • Edward Bernays Edward Bernays 14 octobre 2013 18:26

                                                  monsieur votre volonté ne fait qu’entrainer une précarisation généralisée de la société !!

                                                  Vous pensez vraiment que le travail du dimanche se base sur le volontariat ??

                                                  Enfin monsieur le choix des salariés est un mythe dans ce dossier !!

                                                  Vous avez tout à fait le droit de défendre l’ultra-liberalisme, et le demantelement humain de notre société mais assumez-le et ne venez pas vous cacher derrière « le libre choix des salariés » c’est ridicule !!

                                                  Parlez flexibilité, parlez compétitivité soit !!!

                                                  Mais ne faites pas l’apologie de la gazelle avant de la jeter aux crocodiles !


                                                • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 18:33

                                                  Non Spartacus, faut nuancer votre propos :

                                                  le dimanche, beaucoup d’étudiants travaillent pour financer leurs études. Ces personnes prennent le travail de gens ayant peu de diplômes et qui n’ont pas forcément l’envie de travailler le dimanche (ils ont des enfants par exemple). Cela permet au patronat de prendre l’ascendant dans leur rapport avec leurs salariés.

                                                  Si les étudiants n’étaient pas de plus en plus précarisés, ils n’auraient pas besoin de travailler pour financer leurs études. Cela modifierait le rapport de force au sein de l’entreprise quant au travail du dimanche.


                                                • spartacus spartacus 14 octobre 2013 19:00

                                                  @Edward Bernay

                                                  En fait de Mythe vous montrez votre ignorance et votre inaptitude à évoluer.
                                                  La vison de l’entreprise chez des gens comme vous est restée à « Zola ».
                                                  Par exemple, « Leroy Merlin est classé depuis 10 ans comme l’une des entreprises les plus sociales de France. 

                                                  Oui les gens dans les entreprises de Bricolage ont le choix, et ils pleurent s’ils ne sont pas pris le dimanche car ils n’auront pas droit à des primes majorées. 

                                                  Les faits sont intangibles !. La précarisation c’est bien les syndicats qui l’on créé sur ces personnes. 
                                                  Ce sont bien les syndicats qui créent la précarité. Faut il être »c.n« ,pour se vanter de détruire des emplois à notre époque !
                                                  Et dans ces syndicats on y trouve 90% de fonctionnaires abonnés de l’emploi à vie, et dans ces 90% de fonctionnaires, 45% de retraités hors réalités biberonnés intellectuellement à une époque du communisme triomphant, et ils en sont resté à la vison de l’entreprise genre »Zola« de la lutte des classes et n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise privée de leur vie.

                                                  Les syndicats Français sont les plus cons du monde occidental. Leur action ne sert qu’a créer des contraintes et des lois pour qu’ils se justifient. Inaptes à accepter les changements sociétaux et représentatifs que de minorités privilégiées en droits sociaux ne vivant que des impôts , et particulièrement décalés du marché libre.

                                                  En Suisse le droit du travail est plus »libre avec 45 pages là ou en France c’est 6 tomes et 5kg. Les salariés sont ils moins bien payés et moins bien traité ?

                                                • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 19:08

                                                  Ce sont surtout les syndicats les plus faibles d’Europe...

                                                  Se syndiquer est souvent suspect dans les entreprises...


                                                • spartacus spartacus 14 octobre 2013 19:25

                                                  Ce sont surtout des syndicats « politisés » rouge qui font épouvantail.


                                                  Et personne n’a envie de s’associer au drapeau faucille et marteau des zozos qui phagocytent leurs directions.
                                                  Par ailleurs, ces syndicats Français sont des syndicats de « fonctionnaires », là ou les syndicats Italiens ont demandés le droit identique pour tous et la fin des statuts, les syndicats Français se battent pour les privilèges des obligés de l’état et pour les inégalités en droits sociaux entre public et privé.
                                                  Dans le privé, voir ces gens se battre pour des privilège écœure plus n’attire. 

                                                  Regardez donc vos réactions !
                                                  Vous avez réussit a empêcher des emplois et vous vous marrez alors que vous êtes de privilégiés dans l’emploi à vie.
                                                  Vos réactions sont abjectes vu de celui qui cherche un job !. 

                                                • foufouille foufouille 14 octobre 2013 20:01

                                                  « les syndicats Italiens ont demandés le droit identique pour tous et la fin des statuts, »

                                                  bon exemple libéral de crassus : c’est un pays ou les enfants de 8 ans TRAVAILLENT !


                                                • bubu123 14 octobre 2013 20:46

                                                  bien sur ce sont les syndicats qui font les pauvres ...


                                                  et pas du tout les patrons liberale qui payent au lance pierre

                                                  un sacré rigolo ce spartacus

                                                  d’ailleurs j’ai du mal à comprendre pourquoi vous avez choisi ce pseudo vu vos idées à vomir

                                                  vous n’etes sans doute pas à une contradiction pres

                                                • appoline appoline 14 octobre 2013 21:23

                                                  Je vais de ce pas, botter le cul aux petits roms qui font la manche le dimanche dans les rues de La Rochelle, je leur conseillerai même d’aller chez Maxime Bono pour arrondir les fins de mois, après tout, faut assumer quand on est de gauche


                                                • spartacus spartacus 14 octobre 2013 22:06

                                                  Hélas ce sont les syndicats qui font les pauvres en France !

                                                  La CGT et autres en orientant les conflits vers des grèves longues, stériles et suicidaires a détruit des millions d’emplois.
                                                  Par les emplois qui ne seront jamais construits !

                                                  Une petite liste de conflit sociaux ou les syndicats Français ont tué l’économie :
                                                  Le conflit LIP a réussit a détruite toute l’industrie horlogère Française à jamais, alors que c’est en France que fut inventé la montre à quartz...Millions d’empois dans cette industrie qui ne seront jamais créés.

                                                  St Etienne et sa région a perdu a jamais son industrie de VPC et ses fabriques de fusils de chasse avec la destruction de Manufrance par des syndicalistes obtus et débiles.

                                                  Marseille ne deviendra jamais un grand port comme Roterdam ou Amsterdam malgré des avantages géographiques évidents à cause de la CGT. Jamais plus de 80 millions de tonnes traités la ou Rotterdam en fait 400 millions.

                                                  Récemment les cégétistes ont refusé des aménagements. Goodyear Amiens a fermé. Et tous les investisseurs refusent d’investir en France avec la mentalité dans le pneumatique en France aujourd’hui. 

                                                  Le syndicat du livre CGT a « volé » au profit de CUBA des milliers de rouleau de papier journal. C’est dire si ces gens sont des communistes pourris et dégelasses. Les messageries Prestadis sont au bord du dépot de bilan et la sanction devrait arriver bientot.

                                                  Air France et ses grèves à répétition, vous croyez que la faillite et les bilan non re-structurables qui s’annoncent sera pour 2014 ou 2015 ??

                                                  En plus la CGT est un « super patron » On ne compte pas les licenciements abusifs dans les CE gérés par les syndicats.µ

                                                  Mais le pire est a venir. Les pauvres vont arriver. Ma gestion "paritaire de l’assurance maladie et retraite devrait aboutir à une faillite retentissante.

                                                  Spartacus défend la liberté face au collectivisme.

                                                • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 18:27

                                                  C’est l’éternel débat entre la microéconomie et la macroéconomie :

                                                  en microéconomie, en se plaçant du point de vue de l’entreprise, travailler le dimanche peut lui apporter un avantage concurrentiel : elle espère augmenter son chiffre d’affaires. Cette stratégie est d’autant plus gagnante que ses concurrents directs sont fermés le même jour.

                                                  C’est pour cette raison que bricorama a porté plainte pour concurrence faussée.

                                                  en microéconomie, l’agrégat qui va être impacté est la consommation : certains disent qu’ouvrir le dimanche dynamise la consommation et est bénéfique pour la croissance.
                                                  L’effet est discutable : dans des zones touristiques, cela peut-être vrai dans la mesure où l’on a affaire à un effet exogène : le touriste chinois a telle somme à dépenser durant son séjour en Europe occidentale. Si les commerces parisiens sont fermés le dimanche, il en profitera pour aller dans un autre pays où ce n’est pas le cas. Ce sont les commerces londoniens qui en pâtiront Il est difficile cependant de mesurer l’apport de croissance exogène. Est-ce que la durée du séjour en France s’allongera vraiment ? Pour d’autres commerces, l’effet « consommation des agents domestiques » sera très certainement nul toutes choses égales par ailleurs (en particulier les revenus des ménages). Ou bien la consommation sera lissée sur sept jours et non six, ou bien les parts de marchés se modifieront et certains commerces (en général les petits commerces ouverts le dimanche matin) en pâtiront.
                                                  Par ailleurs, si travailler le dimanche n’est plus restreint par la loi, ce jour deviendra à terme un jour normal payé comme un autre jour. Cela annulera (voir pire) le petit effet « consommation » induit par les meilleures rémunérations le dimanche.

                                                  Un gouvernement doit privilégier le raisonnement macroéconomique et ne pas aller dans le sens d’intérêts particuliers. L’intérêt général, aussi bien pour la cohésion des familles que le bien-être des salariés et des quelques commerces ouverts le dimanche (activités culturelles, marchés, petits commerces arrondissant leur chiffre d’affaires comme les boulangeries, urgences) est de ne pas céder aux pressions.


                                                  • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 18:39

                                                    en microéconomie, l’agrégat qui va être impacté est la consommation

                                                    Rectification : c’est macroéconomie


                                                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 18:56

                                                    en microéconomie, l’agrégat qui va être impacté est la consommation

                                                    Rectification : c’est macroéconomie


                                                    dites voir une phrase pareille à un mec qui a rien à 
                                                    bouffer il ve te l’ agréger dans la tronche .... smiley

                                                  • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 19:23

                                                    Mais un ministre ne gère pas des situations individuelles, aussi difficiles soient-elles.

                                                    Il y a une telle résignation parmi les salariés que militer pour une augmentation de salaire est hors de leur portée.

                                                    Dès lors que le travail dominical sera généralisé, il sera perdant.

                                                    C’est le règne du « chacun pour sa gueule ». Cette philosophie a ses limites : la concurrence ne doit pas être faussé.

                                                    Certaines professions peuvent exercer le dimanche : elles doivent généralement avoir une utilité pour la société et être indispensables au bon fonctionnement de la société.
                                                    Est-ce que la vente le dimanche de perceuses et de bacs de rangement est indispensable à la société ?


                                                  • 65beve 65beve 14 octobre 2013 18:28

                                                    Bonsoir,

                                                    Pourquoi les autres magasins de bricolage ne réclament-ils pas une ouverture dominicale ?.
                                                    Si tous les magasins de bricolage ouvraient le dimanche, je peux vous garantir que plus d’un fermerait définitivement. Les clients ne sont pas extensibles à souhait.

                                                    cdlt


                                                    • heliogabale heliogabale 14 octobre 2013 18:38

                                                      Des syndicats avaient porté plainte contre bricorama qui ouvrait le dimanche.

                                                      Ils ont gagné. Bricorama a porté plainte contre ses concurrents directs. Bricorama a gagné.

                                                      D’un point de vue macroéconomique, ça a un effet nul.

                                                      S’ils ouvraient tous, ils seraient gagnants sur les professionnels de l’aménagement intérieur. Et encore, ces derniers vont souvent se fournir auprès de ces mêmes enseignes.


                                                    • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 18:57

                                                      la liberté oui . 


                                                      la contrainte non .

                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 18:59

                                                        Rocla soixante-huitard tardif. 


                                                      • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 19:07

                                                        ben non Gaspard , mai 68  c ’était pour les futurs ayants droit assis 

                                                         dans des fauteuils confortables qui ont jamais mis les mains dans le 
                                                         cambouis . 

                                                        Des genre de Flambys attardés , des Cohn Bendit ayant trouvé le bon 
                                                         côté du manche , tous ces gugusses vivant aux crochets de la communauté .


                                                        Dans ces années là je me levais à deux heures du mat pour que ces 
                                                         couillons de privilégiés puissent manger pendant qu’ ils faisaient le souk 
                                                        en regardant la plage sous les pavés . 

                                                        Un mentalité d’ ayant-droit comme jamais on en a eus .

                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 octobre 2013 19:14

                                                        Alors il ne faut pas reprendre leurs slogans ! smiley


                                                      • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 19:29

                                                        Bon d’ accord j’ irais sur les galets  des golfes clairs ... smiley


                                                      • TSS 15 octobre 2013 00:14

                                                        Dans ces années là je me levais à deux heures du mat pour que ces 
                                                         couillons de privilégiés puissent manger pendant qu’ ils faisaient le souk 
                                                        en regardant la plage sous les pavés . 

                                                        Eh bien moi à cette epoque,je me couchai à 2h du mat après quelques lancer de pavés,

                                                        l’usine au point mort, et le patron etait aux arrêts ,aux patates et à l’eau claire dans son
                                                         
                                                        bureau ... !!


                                                      • Jules Elysard Jules Elysard 14 octobre 2013 18:58

                                                        Damned ! Au moment où j’écris le Jean Claude ramène sans vergogne sa parole d’acier sur I-Télé entre Laurence Ferrari et ’Audrey Pulvar.


                                                        I-Télé, la chaîne qui recycle les licenciés avec de gros salaires.

                                                        • TicTac TicTac 14 octobre 2013 19:00

                                                          Faut arrêter de mettre les choses à l’envers.

                                                          La solution c’est d’interdire d’acheter le dimanche.

                                                          La messe et les réunions de famille, point.

                                                          Le premier qui rentre pas direct à la maison pour accueillir la belle-doche, il prend une semaine de camp pour qu’on lui remette les idées en place.


                                                          • francesca2 francesca2 14 octobre 2013 19:27

                                                             Parce ce que maintenant si on ne peut pas aller à la galerie marchande même le dimanche on se demande où on va ! 


                                                          • lalbator 14 octobre 2013 19:08

                                                            autoriser le travail la nuit et le dimanche fera des victimes:les femmes seules avec des contrats précaires et les enfants qui n ont que le w end pour voir leurs parents.de plus la plus grosse partie des entreprises ne paient pas les heures doubles,ne respectent pas le volontariat et surtout ne donnent plus les 2 repos consecutifs dans la semaine qui suit.bref :le salarié est presque toujours le dindon de la farce.c est une honte de voir sur les ecrans des types comme dassier a 90000 par mois demander aux autres de bosser les w end.plus grave encore hier soir sur canal plus c est auteuil et r berry archi millionnaires tous les 2 qui s y collaient.mais les premiers responsables sont bien l etat qui ne fait pas respecter le code du travail et les cretins qui vont dans ces magasins le w end .


                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2013 19:09

                                                              Je ne comprends pas pourquoi vous vous disputez ? D’abord, on ne vous demande pas votre avis.

                                                              Ensuite les ordres viennent d’en haut, Hollande est chargé de les appliquer, c’est comme ça dans notre belle Europe des banksters.

                                                              Les motifs sont expliqués dans le Figaro.fr du 10 avril 2013 :
                                                              « Bruxelles presse la France de se réformer au plus vite »

                                                              Le Commissaire européen Olli Rehn considère que « le coût du travail, le poids de l’impôt et la résistance aux réformes, ont fait de la France le pays où les marges bénéficiaires des entreprises sont les plus faibles de la zone euro. »

                                                              Votre modèle social français, acquis du CNR, doit disparaître, pour cause d’alignement.

                                                              Le Monde.fr 9 mai 2013, enfonce le clou : « France : Les trois réformes exigées par Bruxelles »

                                                              « Un nouveau délai pour descendre aux 3% du PIB ne peut se concevoir sans contreparties », explique Van Rompuy, le Président du Conseil européen.

                                                              Les trois grandes réformes structurelles exigées par Bruxelles sont :

                                                              * La réforme des retraites. C’est fait. Le FMI demandait une augmentation de l’âge de départ à la retraite. C’est fait.

                                                              * Le marché du travail, comprenez la flexibilité + tout ce qui peut assurer une contraction de la masse salariale. Lavoro in corso, c’est en cours...

                                                              * Une plus grande libéralisation des services et des biens. Je suppose qu’il s’agit d’en finir avec les situations de monopoles comme les taxis, les pharmacies et tout ce qui n’est pas encore « libéralisé ». Lavoro in corso, itou.

                                                              Certains produits vendus en pharmacie seront désormais vendus en grande surfaces etc.

                                                              Hollande est juste le larbin qui doit faire passer la pilule, avec moulte débats ici ou là, dans les médias et sur Internet.

                                                               Ce n’est pas à nous qu’il doit rendre des comptes, mais à eux. ceux qui donnent les ordres.

                                                              Si cela ne vous convient pas, adresser vous au FMI, à Van Rompuy et Olli Rehn.

                                                              Ou rejoignez l’ UPR d’ Asselineau pour sortir de cette usine à gaz et à ruiner les peuples.

                                                              Vidéo « Pourquoi l’ Europe est comme elle est ? » sur le site de l’ UPR.


                                                              • Constant danslayreur 14 octobre 2013 19:47

                                                                Ayé vous fâchez pas, j’ai la solution.

                                                                Ne seront autorisés à travailler le Dimanche que les chômeurs.

                                                                C’est sérieux, les patrons -vilains exploiteurs comme chacun sait- ne pourront pas faire travailler leurs salariés habituels par contre, ils pourront recruter pour un Dimanche renouvelable ad vitam aeternam des personnes qui pontent à l’ANPE le reste de la semaine.

                                                                Et tant pis s’ils perdent en qualification au début, s’ils veulent des travailleurs plus qualifiés ils n’ont qu’à signer un CDDI Contrat dominical à durée indéterminée. Dimanche après Dimanche ils apprendront.

                                                                De l’autre côté et même si c’est à contre cœur, m’étonnerait que les syndicats et autres empêcheurs d’exploiter en rond, refusent à des chomdu le droit de sacrifier leur repos hebdomadaire pour la raison toute simple que du repos, ils en ont bien assez le reste de la semaine...

                                                                Reste la tierce partie, les travailleurs tirant le diable par l’appendice caudal et qui perdent des heures très bien rémunérées. La moitié se fera une raison, parce que c’est la loi. L’autre moitié ne fera pas de vagues parce que le chômage ramené à 0 signifie plus de consommation, donc de la croissance donc un avenir moins inquiétant voire plus prometteur pour tous.

                                                                NB : A en croire ce lien, 6.5 millions de personnes ont travaillé le Dimanche en 2011. Il y a largement de quoi caser les 3.2 millions de chomdu.

                                                                Tain... j’suis génial je cours déposer le brevet ; en attendant je mets au défi le pire des schtroumpfs grognons du site de déconstruire mon idée de génie avec des arguments solides.


                                                                • Constant danslayreur 14 octobre 2013 20:28

                                                                  C’est bien la peine d’avoir des idées de génie si personne ne les commente.
                                                                  En plus ça m’arrive tout le temps depuis mon premier prix de modestie
                                                                  En outre c’est on ne peut plus désintéressé suipque je ne suis même pas gaulois 
                                                                  Et enfin, pourriez au moins me moinsser comme d’hab histoire que j’existe un peu moi aussi bande d’égoistes


                                                                • Constant danslayreur 14 octobre 2013 20:34

                                                                  Ah ben voila, vous voyez quand vous voulez smiley


                                                                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 octobre 2013 20:37

                                                                  c’est plus de WE pour les chômeurs, la bonne idée. Drôlement bonne idée en effet.
                                                                  (remarque qu’il se trouvera toujours une âme charitable pour aussitôt rajouter : mais ils sont déjà en WE toute la semaine... elle est où la cohorte ?)


                                                                • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 20:34

                                                                  Salut Constant , 


                                                                  là je regarde les événements à la télé , des centaines de personnes licenciées 
                                                                  en Bretagne . 

                                                                  On ferme les magasins le dimanche . 


                                                                  Si personne ne voit le paradoxe , ben c ’est presque bien fait que le usines ferment . 

                                                                  • Constant danslayreur 14 octobre 2013 20:41

                                                                    Salut Capitaine, j’ai suivi un peu le cas Alcatel Lucent 900 rien qu’en France près de 5000 en Europe et 10 000 licenciements dans le monde smiley

                                                                    Et pourquoi tout ce gâchis messieurs les nazalistes ?
                                                                    Oh trois fois rien, c’est juste qu’Alcatel Lucent a mal négocié le virage de la 3G perdant des parts de truc muche.

                                                                    Et pendant que le chômage rampe et casse plus de vies, certains en sont encore à compter l’argent des riches et à pester dessus.

                                                                    Et non, comme vous je ne comprends pas qu’on interdise à quelqu’un qui y trouve son compte et qui le dit haut et fort, de sacrifier son jour de repos si ça lui chante. Encore moins quand on sait que travailler le Dimanche signifie avoir droit en sus des heures mieux payées, à une récupération d’une journée de repos - sans le panier -

                                                                    Ce n’est peut être pas le cas de tous, certains travailleurs y sont peut être contraints ? et bien que les inspections du travail fassent leur boulôt et que les prudhommes tranchent ces cas là, c’est tout.


                                                                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 20:52

                                                                    Ben oui Constant , 


                                                                    le paradoxe en la circonstance , des milliers d’ emplois sont supprimés 
                                                                    de par la France . 

                                                                    Des milliers de Chinois de Japonais et autres sont prêts à dépenser
                                                                     leur fric sur les Champs  et des lois imbéciles , des opinions obsolètes 
                                                                    font que ces magasins , qui offrent beaucoup d’ emplois doivent fermer . 

                                                                    On appelle ceci un paradoxe . 

                                                                    Alors cette mentalité d’ idiot à cheval sur des principes de bourrins 
                                                                    perdants à tous les coups tendant à laisser passer du pognon 
                                                                    et des emplois à portée de main est un magistral gâchis au titre 
                                                                    d’ aller à la messe voir si le Bon Dieu nique les religieuses , 
                                                                    ou/et des lois du siècle pré-précédent où Zola parlait de trucs qui 
                                                                    ont complètement disparus et que seuls quelques assidus suceurs 
                                                                      syndicalistes d’ un autre âge voudraient faire la loi .

                                                                  • Zobi Zobi 14 octobre 2013 22:15

                                                                    Associer le dimanche travaillé et la lutte contre le chomage me semble une fausse idée car il n’y a pas de rapport entre les deux en fait si ce n’est un prétexte pour demander aux salariés encore plus de flexibilité et de soumission face à des actionnaires qui réclament du rendement financier, toujours plus d’année après année.


                                                                  • rocla+ rocla+ 15 octobre 2013 07:34

                                                                    Tu as raison Zobi , 


                                                                    il n’ y a pas de rapport entre le travail et le chômage . 

                                                                    Tranquille la vie .... smiley

                                                                  • Zobi Zobi 15 octobre 2013 13:21

                                                                    Et voilà, pas d’argument. Moussaillon d’eau douce, va. ;)


                                                                  • Zobi Zobi 15 octobre 2013 21:36
                                                                    En plus tu n’as même pas compris cette phrase :
                                                                    Associer le dimanche travaillé et la lutte contre le chômage me semble une fausse idée
                                                                    Ce qui n’a rien à voir avec :
                                                                    il n’ y a pas de rapport entre le travail et le chômage

                                                                  • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 20:36

                                                                    Le mieux finalement c ’est de tout fermer . 


                                                                    Tout le monde sera content .

                                                                    • rocla+ rocla+ 14 octobre 2013 21:00

                                                                      Foufouille a un QI élevé , il comprend beaucoup . 


                                                                      Sauf qu’ il a pas de pot question santé .

                                                                      • foufouille foufouille 14 octobre 2013 21:41

                                                                        « d’ailleurs j’ai du mal à comprendre pourquoi vous avez choisi ce pseudo vu vos idées à vomir »
                                                                        il suffit de comprendre qu’un libéral est surtout libre car riche ou larbin
                                                                        spartacus est donc pour eux un bon symbole


                                                                        • foufouille foufouille 14 octobre 2013 21:56

                                                                          en fait, quand on prétend que la baguette est a 1.40€ et le plat du jour a 17, on est de la gauche caviar qui n’investit même pas dans un HLM. la droite est moins faux cul, tu sait a quoi tu auras droit. même mélenchon ne veut pas de la transparence de son patrimoine, c’est tout dire !


                                                                          • franck milo franck milo 15 octobre 2013 10:36

                                                                            que dit Lepen sur le travail le dimanche ?
                                                                            au fait Lepen promet-elle d’augmenter les salaires, du moins le SMIC ?
                                                                            si oui de combien ? quand ?
                                                                            et surtout, comment compte-t-elle faire ? où va-t-elle trouver l’argent ?
                                                                            merci de ne pas me tartiner d’insultes stériles.
                                                                            allons à l’essentiel et mettez-moi les liens


                                                                            • Mowgli 16 octobre 2013 06:29

                                                                              Quand vous parlez de Deutsch vous dites « le comédien ».

                                                                              Pourquoi dès lors ne dites-vous pas « l’enculé mondain » quand vous parlez de Ruquier ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès