• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les allocations familiales sont des prestations et non une prime au mérite (...)

Les allocations familiales sont des prestations et non une prime au mérite !

 

Personne ne nie que les violences en milieu scolaire sont un fléau pour les enseignants et les élèves.

Cette violence existe depuis de très nombreuses années et depuis quelques temps elle prend des formes inquiétantes comme cette agression d'une enseignante à Créteil.

Il faut que des mesures soient prises, dans le cadre de la loi et aussi que des moyens soient donnés aux établissements scolaires en personnels.

Dans des collèges et lycées de quartiers politique de la ville des postes aidés « adultes relais » ont été créés mais les personnes recrutées ne peuvent pas rester plus de trois ans à la suite de renouvellemernt de contrats et ne reçoivent pour la plupart aucune formation.

Ne faut-il pas créer un nouveau corps de médiateurs au lieu de rafistoler à la petite semaine ?

Si je n'ai jamais été un sécuritaire à tous crins, je ne suis pas non plus un « bisounours ».

Quand un enseignant est agressé par un élève, il est indispensable qu'il porte plainte , c'est d'ailleurs le conseil que j'ai déjà donné à un Principal de Collège qui m'interrogeait.

 

Le gouvernement prépare un plan contre les violences scolaires, plan pouvant contenir la suppression des allocations familiales pour les parents d'enfants violents.

Comment peut-on imaginer de pénaliser financièrement des parents qui rencontrent des difficultés avec leurs enfants ?

C'est la double peine : des conditions de vie difficiles et l'arrêt programmé du versement d'une prestation légale.

Les allocations familiales constituent une prestation et non une prime quiu deviendrait de fait une prime au mérite des enfants.

Cette réforme si elle est menée à son terme transforme les enseignants en prescripteurs de mesures injustes socialement et attribue à l'Inspection académique une fonction judiciaire .

Nous ne pouvons que demander l'abandon de ce pré-projet et rappeler que la lutte contre les violences scolaires passe par plusieurs volets : un volet éducatif pour faire comprendre et partager les principes républicains, un volet de prévention avec la présence de médiateurs formés et un dernier volet répressif qui s'appuie sur l'existant et notamment sur la justice.

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 11 janvier 14:20

    « Comment peut-on imaginer de pénaliser financièrement des parents qui rencontrent des difficultés avec leurs enfants ? »

    Il faut quand même à un moment que quelqu’un assume les conneries des mouflets. Si un gamin brule des poubelles, du mobilier urbain, des voitures ou tags des trains, ce n’est quand même pas hallucinant que les dégâts soient payés par les représentants légaux des gamins. 

    J’ai un cousin qui avait justement été choppé en train de taguer des murs, il a eu des travaux d’intérêts généraux en nettoyant des tags, et c’est très bien.


    • Alren Alren 11 janvier 17:47

      @Buzzcocks
      "J’ai un cousin qui avait justement été choppé en train de taguer des murs, il a eu des travaux d’intérêts généraux en nettoyant des tags, et c’est très bien."

      En effet les travaux d’intérêt général sont un bon moyen de rééducation.
      Et pourquoi ne pas utiliser ce moyen proportionné à la faute de l’élève dans l’établissement ?
      La punition devrait être délivrée par un jury d’autres élèves élus par leurs camarades pour que le puni ne puisse accuser les enseignants d’injustice.

      Pour les cas les plus graves dont les parents ne parviennent pas à venir à bout (mères élevant seules plusieurs enfants en particulier), une solution serait le placement en internat avec des permissions de sortie réservées à ceux qui se sont bien tenus.


    • baldis30 11 janvier 20:42

      @Alren

      bonsoir,
       ce serait nettement moins négatif que le projet gouvernemental ... d’accord
      De toute façon dès qu’il y a une connerie à proposer le pouvoir ne la rate pane s’en prive pas !


    • leypanou 11 janvier 22:16

      @Buzzcocks
      J’ai un cousin qui avait justement été choppé en train de taguer des murs, il a eu des travaux d’intérêts généraux en nettoyant des tags, et c’est très bien 

       : pourquoi se contenter de faire çà à quelqu’un qui a tagué un mur ? Et si on fait çà en plus (au choix) :
      -ceux qui n’ont pas de titre de transport dans les transports en commun
      -ceux qui ne ramassent pas les crottes de leurs chiens
      -ceux qui fument sur les quais des gares
      etc, etc.


    • aimable 13 janvier 01:22

      @leypanou
      le dicton qui s’applique a ceux la est , que les chiens ne font pas des chats et que peut être que leurs enfants en âge scolaire ce retrouvent dans cette délinquance juvénile , puis plus tard n’auront pas de ticket de transport etc etc ...


    • Konyl Konyl 11 janvier 14:46

      « Le gouvernement prépare un plan contre les violences scolaires, plan pouvant contenir la suppression des allocations familiales pour les parents d’enfants violents. »

      « Les allocations familiales constituent une prestation et non une prime qui deviendrait de fait une prime au mérite des enfants. »

      Prime au mérite ? Au mérite de ne pas taper un prof, vous n’êtes pas sérieux ? Je ne parle pas de la suppression des aides sociales je pense que ça ne résoudrait rien, mais vos éléments de langage déresponsabilisent totalement les gens, c’est le principe du communisme me direz vous.

      Les enfants violents doivent être lourdement sanctionnés et les parents fortement impliqués vois sanctionnés pour défaut d’éducation au respect.


      • gaijin gaijin 11 janvier 15:09

        @Konyl
        " Les enfants violents doivent être lourdement sanctionnés et les parents fortement impliqués vois sanctionnés pour défaut d’éducation au respect."
        et vous qui va sanctionner vos parents pour défaut d’éducation au bon sens ?


      • Konyl Konyl 11 janvier 16:21

        @gaijin
        Whaou quelle répartie ! Les anarchistes parlent d’éducation maintenant...
        Mes parents m’ont élevé dans le respect de l’autre, valeur inconnu des anar.

        Avec les gens comme vous c’est toujours la fautes des autres, il est interdit d’interdire, bref des idioties de punks à chien Nantais.


      • gaijin gaijin 11 janvier 18:27

        @Konyl
        " Mes parents m’ont élevé dans le respect de l’autre,

        "
        oui vous n’avez pas de séquelles.....c’est évident


      • foufouille foufouille 11 janvier 20:00

        @Konyl
        tes parents t’ont appris à être un bon esclave obéissant ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 20:59

        @Konyl
        Il y a un truc qui s’appelle l’excuse sociale. On prend ou on ne prend pas, mais il faut bien considérer que la destructuration de la société, le chômage de masse depuis deux ou trois générations ne constituent pas un terreau favorable pour l’éducation. Voilà, c’est une notion à manipuler avec précaution, mais elle existe et les méthodes punitives comme la suspension des allocs ont leurs limites, mais en général elles plaisent au bon peuple qui pense avoir très bien éduqué leur progéniture. Il n’y a qu’un truc qui me gêne, c’est lorsque des gamins déstructurés jouent les caïds dans les écoles et emmerdent les autres avec parfois une grande tolérance de la part des chefs d’établissements. Dans ce cas, il faut absolument trouver des solutions éducatives adaptées.


      • François Vesin François Vesin 11 janvier 21:50

        @Konyl
        Mes parents m’ont élevé dans le respect de l’autre, valeur inconnu des anar.

        Petit mal-élevé !
        L’anarchie, c’est l’ordre
        (et anar prend un s au pluriel)


      • waymel bernard waymel bernard 11 janvier 23:01

        @Michel DROUET
        Mais quelles sont donc les solutions éducatives adaptées que personne n’a encore trouvées ?


      • gaijin gaijin 12 janvier 07:16

        @Michel DROUET
        « Il y a un truc qui s’appelle l’excuse sociale. »
        ça n’est pas le sujet ....le sujet c’est de considérer que ceux qui éduquent mal leur enfants le font exprès et que par conséquent les punir peut constituer une solution au problème ....
        s’il y a des gens qui sont si doués que ça pour l’éducation ils n’ont qu’à monter des associations et aller proposer des cours dans les quartiers .....


      • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 08:39

        @waymel bernard
        Bonne question. On préfère mettre le couvercle sur la marmite que d’inventer des systèmes nouveaux. Bon il existe bien la PJJ ou les AEMO avec suivi par des travailleurs sociaux, mais il n’y a pas suffisamment de moyens dédiés.


      • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 08:46

        @gaijin
        Moi je considère qu’ils ne le font pas exprès et que c’est la conséquence de ce que je cite dans mon précédent post, d’où excuse sociale, même si cela ne couvre pas tout le spectre de la mal éducation.
        Les associations existent déjà dans les quartiers, maintenant, il y a à boire et à manger et il faut surtout se méfier de la récupération et de l’endoctrinement. L’éducation ne doit pas être laissée aux mains de n’importe qui. Elle doit être avant tout éviter les dérives communautaristes.


      • colibri 12 janvier 15:51

        @gaijin

        s’il y a des gens qui sont si doués que ça pour l’éducation ils n’ont qu’à monter des associations et aller proposer des cours dans les quartiers .....

        Ce n’est pas une question d’éducation (sinon vu tout l’argent et l’énergie dépensée jusqu’à présent ca se saurait ) mais de structure familiale solide et surtout avec un père qui dit la loi et l’autorité .C’est l’équilibre psychique des parents qui fait l’équilibre de l’enfant , tout vient du milieu ;
        Quand les parents sont défaillants , c’est déjà trop tard car l’enfant est avant tout le fruit de son milieu de naissance , on aura beau lui apprendre ensuite toutes les bonne manières possibles , et c’est ce qui est fait actuellement avec l’école , les associations etc et ca ne fonctionne manifestement pas puisqu’il y a des quartiers sans loi et sans règle.

        Et il faut dire aussi , puisque les statistiques sur le milieu social et l’origine ethnique sont tabous et politiquement incorrects que les élèves violents sont issus de familles en bas de l’échelle et d’ethnies étrangères .C’est en amont qu’il aurait fallu travailler : sur la notion de famille pour éviter les enfants sans père , les grossesses sans en avoir les moyens financier et psychologiques... 


      • gaijin gaijin 12 janvier 16:33

        @colibri
        « .C’est en amont qu’il aurait fallu travailler »
        bien entendu ...une fois de plus on déplore les conséquences .....
        il était trop simple de soumettre l’ accession a la nationalité a des critères le maitrise de la langue , des institutions etc ..mais on a voulu que la main d’ oeuvre reste sous éduquée ( sinon défois qu’elle comprenne ses droits ) et importer toujours plus de travailleurs clandestins pour avoir des quasi esclaves sur les chantiers .....merci a bouyges et cie ....on sait d’où provient l’argent qui leur permet aujourd’hui de s’être payé les médias ....
        merci aussi aux accords france -maroc pour laisser écouler en france le shit du roi du maroc .....
        résultat même si on mettait en place de vraies solutions on en a pour 3 générations a traiter le problème


      • gaijin gaijin 11 janvier 15:08

        il faut pourtant bien punir les pauvres , les dépassés, ceux qui n’y arrivent pas ....

        nos dirigeants sont des pervers ( au sens clinique du terme )

        pratiquants l’inversion accusatoire , l’injonction contraire et divers autres armes de manipulation massive visant a pousser la population au désespoir ....


        • colibri 12 janvier 15:55

          @gaijin
          l faut pourtant bien punir les pauvres , les dépassés, ceux qui n’y arrivent pas ....

          quand on n’y arrive pas on n’est pas obligé de se reproduire comme des lapins et donc de reproduire le même schéma, 


        • gaijin gaijin 12 janvier 16:42

          @colibri
          " quand on n’y arrive pas on n’est pas obligé de se reproduire comme des lapins

          "
          ça paraît évident pourtant on sait que c’est l’inverse qui se produit , systématiquement .

          https://www.youtube.com/watch?v=4ltVtbPp1wo


        • Rincevent Rincevent 11 janvier 15:45

          Sucrer les allocations ne résoudra rien, c’est sûr. Par contre, les délivrer sous conditions par un système s’apparentant à la tutelle, pourquoi pas ? Mais ça réclamerait des moyens, entre autre du personnel formé.

          On peut me dire qu’il existe déjà des organismes de tutelle dans chaque département (pour les mineurs et les adultes), mais ils croulent sous les dossiers. Au point de fonctionner maintenant comme de stricts comptables, la fonction éducative et de conseil passant à la trappe, plus le temps… Quant aux juges chargés de ça, c’est pareil et vite expédié.


          • math math 11 janvier 16:32

            heu...bientôt 9 milliards d’individus..dont plus d’un milliard qui crève de faim ?



            • Esprit Critique 11 janvier 16:53

              C’est sur que lorsque c’est théoriquement possible la reconduite a la frontière serait plus efficace.


              • covadonga*722 covadonga*722 11 janvier 18:03

                 « la reconduite a la frontière serait plus efficace. »

                yep , et de qui s’occuperont donc la gauche et les associatifs professionnels 

                des pauvres BCF , beurk vous n’y pensez pas ?


                • CHALOT CHALOT 12 janvier 08:49

                  il faut pas écouter les rumeurs. Les textes que je publie et qui ne sont pas de moi sont signés des auteurs à qui j’ai demandé l’autorisation.Pour le reste je vous laisse à vos chants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès