• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les moralisateurs « vegans »

Les moralisateurs « vegans »

Quotidiennement -j'ai beaucoup de chance je sais, une chance folle- je côtoie des "vegans", des vrais, des purs et durs, qui savent ce qui est bon pour l'être humain, pour la planète. Ils sont tels les croyants d'une nouvelle religion. Ce sont des missionnaires de leur foi. Ils mélangent tout, bon sens et délires malthusiens, et finalement on en revient toujours au bon vieux :

 

"Faites ce que je dis mais pas ce que je fais".

 

La plupart d'entre eux prennent l'avion pour partir en vacances dans des destinations d'éducation au développement durable ou à la consommation raisonnée, sans voir la contradiction dans l'utilisation de ce moyen de transport. Ou pensant peut-être que leurs efforts méritent ces petites incartades à leurs yeux.

 

J'ai donc la chance insigne dés que je sors la nourriture que je me suis préparé pour mon repas du midi d'entendre ce genre de sermons pénibles dont je certifie l'exactitude (il est vrai que j'exagère, même ma nourriture est politiquement incorrecte, par exemple aujourd'hui petit salé aux lentilles) :

 

"Il est vrai que vis à vis de l'environnement, aucune solution n'est idéale, car tant la multiplication des ordinateurs que l'excès de papier, encre, traitement au chlore du papier n'épargnent la nature..."

 

Personne de bon sens ne peut être réellement opposé à ces considérations très raisonnables, le problème est qu'elles sont suivies de ce genre d'affirmation suivante :

 

"Les conséquences de l'activité humaine sont toujours désastreuses ! (lire "la 6e extinction !")

 

Le problème au fond c'est donc l'humanité pour eux. Derrière ce propos on a le malthusianisme, le darwinisme social. Et la haine profonde de nous-mêmes. Je suis toujours effaré de cette détestation de l'humaine espèce. L'humain est toujours le mal pour les idéologues et les théocrates obtus, toujours en trop. Il est toujours la variable ajustable pour laquelle on n'a strictement aucune considération.

 

"Vive la décroissance, la Low technologie, le recyclage, la sous consommation....à vos potagers, crayons, poulaillers !"

 

Des actions nécessaires, utiles, et finalement bénéfiques que tout cela. Plutôt que de racheter un Smartphone ou un ordinateur tous les six mois on pourrait se contenter d'un vieux téléphone portable costaud qui suffit amplement ou d'appareils anciens permettant un usage rationnel. Le mot qui fâche c'est la "décroissance" surtout venant de "vegans" travaillant et vivant dans les quartiers les plus favorisés de Paris loin de la "France périphérique" qui se fait enfin entendre en ce moment avec les "Gilets Jaunes".

 

Ces injonctions ne tiennent jamais compte des difficultés des populations, de leurs angoisses présentes, les méprisant il est vrai. Les trois quart de la population n'ont plus accès à de la nourriture saine et cultivée intelligemment. Le mode de vie prôné par les vegans est inaccessibles à la France en voie de paupérisation...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil/p>

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 30 novembre 2018 08:46

    Le mode de vie prôné par les vegans est inaccessibles à la France en voie de paupérisation...

    Et c’est pas un mal. Tout en voulant épouser la nature les Vegans se mettent dans les pattes de l’industrie agroalimentaire qui leur concocte de belle saloperies diététiques.


    • gaijin gaijin 30 novembre 2018 10:16

      le véganisme , comme l’anorexie , la boulimie et l’ orthorexie est une maladie psychologique du digestif ....c’est a dire au fond un trouble du rapport a soi même et a sa capacité a exister dans le monde ....


      • placide21 30 novembre 2018 11:11

        @gaijin

        Contrairement à l’anorexie le veganisme n’est pas seulement le symptôme d’un trouble de la personne, c’est un plus une idéologie de domination des autres par le régime alimentaire, comme l’islam, il s’ajoute aux autres idéologies de domination actuelles,comme le féminisme de genre ,si seulement les gilets jaunes pouvaient aussi venir à bout de ces merdes.......


      • Balkanicus 30 novembre 2018 11:18

        @placide21

        Le veganisme, c est la volonte des legumes qui s exprime !!!!!


      • gaijin gaijin 30 novembre 2018 12:15

        @placide21
        " plus une idéologie de domination des autres par le régime alimentaire,

        "
        ça fait partie du symptôme : la volonté de contrôle


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:14

        @gaijin
        un genre de puritanisme


      • Albert123 30 novembre 2018 16:57

        @gaijin

        « le véganisme est une maladie psychologique  »

        oui comme toute idéologie qui permet aux frustrés d’appréhender le réel qu’ils ne peuvent supporter

        pour s’imposer aux autres qui sont encore sain d’esprit , elle doit réécrire l’histoire humaine et nécessite la création d’un énième « homme nouveau » que seul un totalitarisme peut imposer.


      • machin 1er décembre 2018 07:31

        @placide21

        Avec un bon manche de pioche psychologique on peut les aider à guérir.

        C’est la passivité et surtout la lacheté des honnêtes gens qui fait la force des voyous.


      • mttp 30 novembre 2018 10:23

        A strictement parler, les vegans sont juste des gens qui ne mangent pas de viande (certains ont d’autres motivations que l’avenir de l’humanité ; leur santé par exemple). Moi j’en mange, je pense que c’est bon pour ma santé, je suis plutôt pour l’élevage fermier, et contre l’élevage industriel. Mais bon, admettons que de nombreux vegans prônent aussi la décroissance, et que quand vous parlez des uns vous parlez des autres.

        Vous dites que au fond pour ces gens là, le problème c’est l’humanité. Sous-entendu, ils se trompent de cible ? d’où vient le problème alors ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:15

          @mttp
          Je ne comprendrai jamais cette haine de l’humanité, comme si nous étions incapables de raison.


        • Cali Cali 1er décembre 2018 05:42

          @mttp
          merci pour ce message qui résume exactement ce que je voulais dire en lisant l’article.. L’auteur mélange tout là, c’est n’importe quoi


        • lala rhetorique lala rhetorique 30 novembre 2018 10:48

          Bientôt faudra s’alimenter chimiquement, ou virtuellement, car tout est vivant dans la nature, y compris l’herbe, les légumes, etc..... Etre vegan c’est en quelque sorte adhérer à une secte, se différencier des autres, sans aucun discernement, et mépriser ces pauvres enfants dans les pays en guerre qui crèvent de faim !


          • Balkanicus 30 novembre 2018 10:59

            @lala rhetorique

            C est vrai que c est idiot d etre vegan dans un pays en guerre....

            Alors qu il suffirait de se manger les uns les autres ....


          • covadonga*722 covadonga*722 30 novembre 2018 11:25

            yep ,

            manger bio , pas de soucis 

            je m’apprête a passer au cannibalisme , ya rien de plus bio qu’un végan 


            • amiaplacidus amiaplacidus 30 novembre 2018 14:48

              @covadonga*722

              « ...rien de plus bio qu’un vegan...  » ?

              Pas vraiment, avec toutes les saloperies qu’ils avalent sous le nom de « compléments alimentaires ».


            • Julien S 30 novembre 2018 11:57

              Et Grandgil nous fait un article moralisateur par jour. 


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 12:47

                @Sophie Fonsec
                excellente phrase
                pas besoin de moi smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 12:51

                @Julien S
                « c’est çui qui dit qui y est » ?


              • Julien S 30 novembre 2018 13:17

                @Amaury Grandgil
                .
                Vous ne faites pas un article moralisateur par jour ? J’aurai mal regardé. 


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:28

                @Julien S
                en langage psy vous faites un transfert.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:29

                @Julien S
                Les vegans sont des nantis, oui,c ’est un souci de nanti, de bourgeois.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:40

                @Sophie Fonsec
                Bon, voilà au moins un com qui parle du sujet...
                Et qui n’est pas que dans l’attaque perso, il y a du progrès.
                Bien entendu, ce laïus de moralisation, ce ton de sermon est insupportable.
                Moi je ne moralise pas, je me moque nuance.
                Ce veganisme c’est un truc de pauvre petite fille riche en somme...


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:57

                @Sophie Fonsec
                Plus du tout d’humour hein ? (enfin d’humour)
                Bien sûr que c’est votre liberté mais vous et ceux de votre espèce l’imposez aux autres et particulièrement aux moins nantis que vous comme parole d’évangile et ça c’est insupportable.
                On me dira, les nantis ont toujours été dans ce besoin de contrôle des moins nantis.


              • Julien S 30 novembre 2018 13:58

                @Sophie Fonsec
                Attention, Sophie, vous faites un transfert.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 14:10

                @Sophie Fonsec
                Versailles ?
                J’habite dans le 77.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 14:10

                @Sophie Fonsec
                Heureusement que t’es là on rigole bien, et ça donne de l’audience à mes textes


              • gaijin gaijin 1er décembre 2018 07:12

                @Sophie Fonsec
                ne confondez pas svp végétarisme et véganisme .....
                pas plus que les musulmans et les islamistes .....


              • docdory docdory 30 novembre 2018 13:25

                @Amaury Grandgil

                Un nouvel exemple hilarant de cette folie purificatrice de ces nouveaux savonaroles que sont les végans. Ils sont maintenant offensés par la toponymie des rues et mettent en demeure un maire de débaptiser une des artères de sa commune, la « rue de la saucisse »    !!!


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 2018 13:29

                  @docdory
                  Oui, c’est PETA, une association d’illuminés américains antispécistes/.


                • aimable 30 novembre 2018 15:56

                  je trouve que les végan agissent comme une secte qui veut nous faire revenir a l’époque de l’inquisition , nous pouvons également , avec leurs comportements sauvages les comparer aux extrémistes musulmans qui n’ont que leur « dieu » , le coran et la charia en tête .


                  • Esprit Critique 30 novembre 2018 16:40

                    Le « Végan » est un abruti extrêmement dangereux. Il faut toujours revenir aux définitions pour comprendre.


                    • Elisa 30 novembre 2018 17:56

                      Etes-vous familiers des magasins bio ?

                      Si c’est le cas observez les mètres linéaires de produits inutiles, placebos, poudre de perlimpinpin, crèmes improbables, gadgets ésotériques.

                      On pourrait remplir plusieurs poubelles de suremballages, de documents inutiles sur des méthodes de vie saines pour les gogos.

                      Sans oublier l’instillation obsessionnelle de dangers alimentaires irrationnels.

                      Ne parlons pas des soulagements apportés par des régimes absurdes à des maux qui n’en sont pas mais qui permettent de légitimer et d’imposer à d’autres, parfois des enfants, des habitudes alimentaires insensées.

                      Et pourtant ces adeptes du véganisme sont souvent dplômés mais pas cultivés pour autant.


                      • jjwaDal jjwaDal 1er décembre 2018 16:12

                        @Elisa
                        Etes-vous familiers des supermarchés classiques ?
                        Si... insensées.
                        Et pourtant ces consommateurs qui ignorent tout de ce qu’ils mangent sont souvent diplômés mais pas informés sur l’alimentation pour autant... smiley


                      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 2018 13:31

                        @Elisa
                        "

                        Etes-vous familiers des magasins bio ?

                        Si c’est le cas observez les mètres linéaires de produits inutiles, placebos, poudre de perlimpinpin, crèmes improbables, gadgets ésotériques

                        "
                        Exactement


                      • Him_ 30 novembre 2018 18:42

                        Pour ma part, je ne mangerai rien de ces sal**eries tant que je ne verrai pas un produit vegan light bio équitable label rouge :)

                        Blague à part, les vegans sont effectivement très loin de quelques cultures d’émancipation, et veulent plutôt dire aux autres ce qu’ils doivent manger.
                        On commence à trouver, dans les supermarchés, des saletés industrielles estampillées Veggie.... Qu’en pensent les végationnistes ?


                        • seken 30 novembre 2018 18:45

                          Bha, moi je les amalgame avec les islamistes.


                          • funky5 30 novembre 2018 20:13

                            voir vidéo drac https://www.youtube.com/watch?v=nARgSa0Efeo

                            Michel Drac parle de la crise du sens

                            vers la 20ème minutes

                            exemple :les anti-chasses menacent de mort sur les chasseurs...

                            tous les valeurs sont inversés ,on marche sur la tête,ça ressemble à l’enfer... ??


                            • jeanpiètre jeanpiètre 30 novembre 2018 20:15

                              bof, faut bien diriger l’attention des morveux sur des sujets inutiles, à priori , ça marche assez pour qu’on en parle , et suffisement pour qu’on en rigole.

                              les animaux de compagnie ont déjà de fait plus de droits qu’un sdf . 


                              • osiris 30 novembre 2018 21:17

                                L’homme est omnivore ,sa dentition le prouve ,alors pourquoi les vegan veulent ils imposer à tout prix que les hommes ne mangent plus d e la viande .

                                 Si c’est pour ne pas tuer et faire souffrir les animaux alors ils devraient aussi interdire aux animaux carnivores de tuer et manger d’autres animaux , tiens ne plus introduire les ours ou loups qui tuent et dévorent le s moutons ,il faudrait aussi interdire la dératisation et désinsectisation (au fait aujourd’hui dans mon immeuble il est affiché que le service de désinsectisation va passer , et qu’il est obligatoire selon la loi de laisser entrer pour accomplir ce massacre des cafards et autres petites bêtes nuisibles) ,il faudrait aussi que les hommes arrêtent de tuer les microbes et les virus qui envahissent et détruisent le corps humain, que les humains meurent plutôt que les charmants petits animaux microscopiques .

                                Moi qui comme catholique et rationaliste transcendant ,pense comme l’Eglise Catholique que le divin transcende l’humain et que l’humain transcende l’animal et l’animal transcende le végétal et le minéral , je devrais donc réviser toutes mes croyances et affirmer dorénavant qu’il n’ y a plus de différence fondamentale entre l’homme et la moustique ou que l’homme est égal avec le vers de terre (et donc que les hommes ne construisent plus de maisons qui détruisent le s maisons d es vers de terre ). C’est pas demain la veille , mais priez pour moi messieurs et mesdames les vegans. 


                                • machin 1er décembre 2018 07:46

                                  @osiris

                                  « catholique et rationaliste  »

                                  C’est antinomique et totalement absurde.


                                • osiris 1er décembre 2018 19:48

                                  @machin

                                   Catholicisme veut dire universalisme et donc n’est pas en principe et a priori contradictoire avec rationalisme ,au contraire seul le rationalisme c’est à dire la pensée et l’action conforme à la Raison ,raison universelle ,absolue et transcendantale, est universel et donc catholique ,car il n’ y a que la Raison qui puisse unir tous les hommes dans la vérité commune ,étant donné que chaque homme possède la raison objective bien que chacun l’exerce de manière plus ou moins droite ,plus ou moins parfaite alors que les sentiments subjectifs et les passions individualistes non maitrisées divisent et déchirent les hommes entre eux.

                                   Il ne faut pas confondre Catholicisme et Eglise Catholique avec ses dogmes ,ses doctrines et son clergé ,qui peut se prétendre du Catholicisme mais qui ne l’est pas pleinement et totalement en pratique ni même en théorie ,elle ne l’est que partiellement catholique car partiellement et non totalement rationnelle nonobstant le thomisme qui lui donne pourtant en théorie le fondement rationaliste avec la Somme Théologique de St Thomas d’Aquin ,théologien Père de l’Eglise ,seulement voilà l’Eglise n’a pas exploité et appliqué totalement l’esprit rationaliste thomiste en particulier en manquant de continuer à rationaliser tous ses dogmes et toutes ses doctrines conformément à la Raison ,Logos de l’Univers ,donnant le sens de l’Histoire et le progrès de de l’Humanité dans le cours d e son Evolution historique.

                                  Je rappelle que le principe du Rationalisme Transcendant du thomisme est exprimé par St Thomas d’Aquin en ces propositions :

                                  1. C’est la Raison qui détermine le bien et le mal dans le monde du créé immanent .
                                  2. la Raison humaine est la projection dans le plan immanent de la Raison divine .

                                  Le corollaire de ces propositions étant qu’en obéissant à la raison humaine universelle on obéit à la volonté transcendantale divine.

                                  Donc en résumé le Catholicisme peut être synonyme de Rationalisme Transcendant mais non pas de l’Eglise Catholique.


                                • machin 2 décembre 2018 06:08

                                  @osiris

                                  C’est plus grave que ce que je pensais.

                                  En fait, vous êtes un allumé.
                                  Cela peut devenir dangereux.


                                • xana 2 décembre 2018 13:54

                                  @machin
                                  Mais non, ce n’est qu’un con qui emploie des grands mots creux pour faire du vent.


                                • osiris 2 décembre 2018 19:28

                                  @xana

                                   Oui je sais ,on me dit aussi que je suis pontifiant ,personne n’est parfait.


                                • soi même 30 novembre 2018 21:18

                                  J’ai travailler chez des végans, leurs credo étaient sans gluten, pas d’aliment carmé, pas de chaussure en cuir, bref de vrai télé évangéliste du 7jours.


                                  • leypanou 1er décembre 2018 10:08

                                    @soi même
                                    J’ai travailler chez des végans, leurs credo étaient sans gluten

                                     : qu’est ce que « sans gluten » a à voir avec vegan ? Tous ceux qui adoptent un régime sans gluten sont vegans ?


                                  • soi même 1er décembre 2018 20:20

                                    @leypanoun : ( : qu’est ce que « sans gluten » a à voir avec vegan ?) Moi même j’ai été surprit de se partie prit, de considérer que le blé était un aliment nuisible au même titre que les dérivés des produit animaux.

                                    Par le faite de les avoir fréquentés de près, sans doutes une branche de ce mouvement, je l ai considéré qui sont aussi extrémiste que les viandars.

                                    Et c’est surtout pas en utilisant des position radicale qui frise pour certain l’extrémise qui fleurte avec un bon un relent de fanatique que l’on est en droit d’imposé un changement radical d’alimentation, un changement radicale de consommer.

                                     


                                  • jjwaDal jjwaDal 1er décembre 2018 16:08

                                    Notre alimentation carnée actuelle (entre 80 et 100kg par personne/an) est un scandale sanitaire et environnemental (vu nos effectifs). Dans ce contexte, des alternatives alimentaires peu ou pas carnées sont souhaitables et le véganisme est une bonne option sur ces deux points. Comme tout le monde j’ai grandis dans un environnement où la viande était considérée comme vitale pour la santé (ce qui est strictement faux), en tout cas nécessaire (faux itou). La majorité a toujours raison et ne terrorise personne, c’est entendu, mais elle a bien des manières plus subtiles de diffuser sa connerie et son idéologie dans l’esprit des nouveaux venus... L’histoire est pourtant faite par les minorités contre l’esclavage, contre l’expression du racisme, contre le travail des enfants, contre l’asymétrie de droits entre femmes et hommes, contre la peine de mort et j’en passe.
                                    Après, attention aux amalgames, sinon on pourrais aisément remarquer que l’immense majorité des cons et des violeurs et assassins sont des mangeurs de viande...
                                    Un lien ?
                                    Corrélation ne vaut que rarement causalité. Vous connaissez des végans cons comme des convertis de la dernière heure ? C’est fort dommage, mais ça n’égratigne nullement ce mode alimentaire prometteur.
                                    Il faut rappeler que la base de l’alimentation végane est constituée de dérivés des céréales et des légumineuses, qui sont très bon marché et que leur seule obligation de complément alimentaire est pour la vitamine B12.
                                    Après 30 ans de végétarisme et sachant ce que je sais, j’estime ce mode alimentaire aussi bon que le végétarisme pour ceux qui s’intéressent à la diététique.
                                    Quant à leur prosélytisme, il n’égalera jamais la pub pour l’alimentation actuelle que personne ne semble trouver intrusive et attentatoire à sa liberté de choix (sous influence).


                                    •  Christian Saint Rata de l’himalaya 2 décembre 2018 12:27

                                      @jjwaDal
                                      -
                                      Il est très intéressant de pratiquer le véganisme,5 à 6 mois
                                      au moins une fois dans sa vie,pour comprendre et ressentir la différence .mais ne pas faire n’importe quoi ,ce choix n’est pas anodin et peut comporter des risques ,voir éventuellement aussi un suivi médical .Les radicaux végans ne m’inspirent pas du tout confiance même pour une expérimentions de cette durée .L’arrêt total alimentaire de même 15 jours c’est risqué ,je l’ai fait Heuh... faut pas bosser ni conduire.
                                      Je pratique aussi l’empoisonnement (depuis 40 ans) qui est aussi très intéressant, mais une bonne chimio fera l’affaire si cela vous tante ... smiley

                                      et puis sans que vous le souhaitez vous êtes déjà empoisonnés par l’industrie chimique
                                      cordialement .


                                    • jjwaDal jjwaDal 2 décembre 2018 13:05

                                      @Saint Rata de l’himalaya
                                      Le jeûne est comme le véganisme : ça ne se décide pas sur un coup de tête et on fonce dans le brouillard. Le véganisme nécessite de faire primer les connaissances nutritionnelles sur l’idéologie (pas le cas de ceux décrits par l’auteur) et le jeûne aussi.
                                      J’ai déjà jeûné deux semaines complètes tout en conduisant et travaillant. Il faut bien contrôler ses apports minéraux (sodium, potassium, calcium avant tout) via une eau minérale bien choisie, savoir qu’on est plus sensible au froid et que le cerveau se comporte comme un moteur diesel (il lui faut un temps de chauffe, sinon réflexes amoindris), donc vigilance accrue. J’ai même fait la seconde semaine une séance de « cardio » d’une heure à 140 (pulsations par min) sans fatigue notable par rapport à l’habitude. Bref, on peut faire beaucoup de choses avec le corps humain (je pourrais étonner tout le monde sur ce site, mais bon...)
                                      mais éviter de se laisser aller à l’idéologie et aux émotions. Hors des sentiers battus la précaution est de mise, plutôt que l’arrogance des nouveaux convertis.


                                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 2018 13:30

                                      @jjwaDal
                                      Excusez moi mais j’ai l’impression de lire un sermon de missionnaire


                                    • jjwaDal jjwaDal 3 décembre 2018 17:05

                                      @Amaury Grandgil
                                      Non, je ne suis pas végan et n’ai pas l’intention de le devenir. Je dis simplement que c’est un régime alimentaire sain dans un pays développé (vu l’éventail des produis disponibles et de l’info nutritionnelle accessible). Je le trouve inutilement austère, vu nos effectifs actuels et à venir, mais le principe de sobriété et simplicité volontaire est au coeur de ma démarche donc si des gens veulent sacrifier leur confort de vie, je n’y trouve rien à redire. C’est tout.
                                      Si les mangeurs de viande pouvaient détruire leur santé sans mettre à sac la planète, je n’y verrais pas de mal. C’est toujours passionnant de voir les gens courir après le cancer et les maladies cardiovasculaires et je me moque par exemple que des gens fument, picolent ou se droguent.
                                      Je présente des opinions alternatives là où vous semblez voir du prosélytisme. Je vous rappelle que les dépenses publicitaires mondiales c’est 550 milliards de $ et elles font la promo d’un mode de vie aux antipodes du mien. Vous baignez dedans au quotidien depuis l’enfance, d’où un peu de dissonance cognitive en lisant mes commentaires...
                                      Cordialement.


                                    • xana 1er décembre 2018 17:00

                                      Bonjour Amaury Grandgil

                                      Et merci pour votre article. Une fois n’est pas coutume, mais cette fois je suis globalement d’accord avec vous.

                                      Par contre l’immense majorité des commentateurs de ce fil ne montre qu’ignorance et préjugés à propos du « véganisne ».

                                      D’abord, il y a vegan et vegan. Je veux dire, il existe toutes sortes de « vegans », depuis les végétariens par pitié pour les animaux que nous élevons comme des « choses » pour nous en nourrir et pour ceux que nous continuons de pourchasser, jusqu’à ceux qui sont simplement adeptes d’un nouveau régime alimentaire « à la mode ». En passant par les écolos (toutes sectes confondues) et par ceux qui ne jurent que par un régime alimentaire entièrement synthétique. Comme quoi chez les végans aussi il y a à boire et à manger...

                                      Les décroissants, il y en a chez les végans ; moi je suis décroissant mais pas végan. Cela n’a rien à voir. Un décroissant c’est quelqu’un qui ne croit pas à la vieille fable « nous allons à la catastrophe, mais avec notre fameuse intelligence, on trouvera forcément une solution avant la chute ». C’est quelqu’unqui pense que la fuite en avant n’est pas une solution universelle. Ca n’a rien à voir avec le véganisme, faut pas tout mélanger.

                                      Pour ma part je crois que les végans qui pensent à autre chose qu’à être à la mode ou à se faire mousser, ceux qui sont végans de bonne foi donc, font fausse route. Le big problem, c’est l’empreinte humaine sur la vie terrestre, et pour cela la cause principale est que nous somme devenus beaucoup trop nombreux à consommer et à polluer. Ne pas faire de mal aux animaux, c’est gentil, mais quand on a confisqué pour notre seul profit l’essentiel des terres et quand on consomme plus de poisson que ce que l’océan peut nourrir, c’est juste une façon de se donner bonne conscience pour pas cher. Les végans de bonne foi sont donc (à mon avis) dans l’erreur, ils se battent contre l’effet et non contre la cause.

                                      Les autres végans (à mon avis la majorité) sont des consommateurs idiots comme les autres. Ils ne méritent pas d’être distingués de la masse des crétins qui participent au désastre. Et quand la société de consommation s’effondrera, ils feront comme les autres.

                                      Quant à ceux qui se moquent d’eux sur ce fil, pas un seul ne fait exception. Les imbéciles rient des autres imbéciles.

                                      Jean Xana


                                      • Le Panda Le Panda 2 décembre 2018 12:39

                                        Bonjour à tous

                                        Monsieur Emmanuel Macron a giflé la France comme personne et je l’écris, tout comme la valeur de cet article. Puis « Merde à Vauban » oui !

                                        Le Panda

                                        Patrick Juan


                                        • Claude Simon Claude Simon 2 décembre 2018 18:17

                                          Oui, le véganisme, pourquoi pas.

                                          Cependant, ça semble dangereusement un régime idéal pour un oisif idéal.

                                          La complémentarité entre règne végétal et règne animal étant tel, cela met en péril des considérations agricoles.

                                          il y a des tas de composants alimentaires animaux nécessaires lorsque le corps peut être en stress, ou ne synthétisant plus. Je pense à l’astaxhantine, aux omega 3 animaux, à la gélatine, au lait animal au lieu du lait maternel, aux probiotiques, etc.


                                          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 2 décembre 2018 18:39

                                            @Claude Simon

                                            Non , on confond de nos jours le « végétalien » meme poussé au produit animaux comme le cuir ou les engrais poudre d’ os , mais philosophie personelle et pourquoi pas morale , ethique ...
                                            et le « vegan » proselythe qui voudrais imposer cette doctrine aux autres de maniere violente si necessaire . 

                                            Etre végétalien est a peine plus mauvais pour la santé que de fumer (tabac ou même canabis) , de manger macdo tout les jours , ou de s’ exposer aux poluant .
                                            Pas plus non plus que de se gaver d’ antidepresseur ou de sommnifere pour supporter le stress de la vie actuelle quand on doit assumer une charge de travail mais aussi des déplacement atteignant parfois 3h aller retour .

                                            Il est temp de traiter les activiste « vegan » comme l’ on traite les islamiste violent ou les « black block » . Et de bien les differncier des « vegetalien » ethique qui respecte les droit des autres . 

                                            @amaury 

                                            Plutot un bon article , meme si vous avez la capacité d’ aller plus loin dans votre raisonement et peut etre egalement de differencier les deux type de mouvement , celui qui est « baba cool » et celui qui est par essence « factieux » et dominateur .

                                            Bonne soirée a vous deux .


                                          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 décembre 2018 13:29

                                            @Cyrus
                                            Bonjour Cyrus, c’est un peu le jeu de ce genre d’articles qui induit une part de pamphlet.


                                          • osiris 3 décembre 2018 20:03

                                            @Cyrus

                                             Bonne analyse


                                          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 3 décembre 2018 22:11

                                            @Amaury Grandgil

                                            Re-bonsoir amaury ,

                                            Effectivement tout les pamphlet ne sont pas négatif , l’ irrévérence et l’ expression sont importante pour faire réfléchir et poussé a la roue .
                                            De nos jours , on voit plus souvent des « propagande sournoise » que de vrai pamphlet argumenté , le votre me semble être dans la bonne catégorie.

                                            Merci pour votre sincérité (y compris dans vos coup de gueule ) en ces temps d’ hypocrisie et de perte des repères et valeur sociales c’ en est presque rafraîchissant .

                                             


                                          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 3 décembre 2018 22:16

                                            @osiris

                                            Merci , osiris 
                                            pourtant mon analyse est très « simplette » 
                                            Je n’ ais rien d’ un littéraire , je suis plutôt un technicien de base .

                                            Pourtant nous qui avons le droit de vote , devons nous interroger sur les nombreuse question de société qui pose problème dans la mesure de nos capacité .
                                            Il n’ y a que comme ca , que nous pouvons sortir du cercle vicieux de la démagogie-tvrealité qui par le poid de la masse (dont nous faisons également partie ) déforme le principe républicain et démocratique .

                                            Ne nous demandons pas seulement ce que l’ état peut faire pour nous , mais aussi ce que nous pouvons faire pour l’ état .

                                            Bonne soirée

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès