• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les peuples pleurent les tyrans

Les peuples pleurent les tyrans

APRÈS LE TEMPS DU RESPECT ET DU SILENCE, LE TEMPS DE LA VÉRITÉ

Après quelques jours de silence, il faut ouvrir le dossier de Cuba et du Castrisme. Il faut enfin oser s'attaquer au mythe.

Comme le Stalinisme, et le Maoïsme, il a fallu des années avant que l'histoire puisse imposer la vérité et déboulonner de fausses idoles et de fausses valeurs.

Castro a-t-il été aussi un illusionniste ?

 

Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d'un tyran qui les a maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ?

Comment admettre que la manipulation à un tel degré soit possible, que la force politique et la maîtrise des médias puissent conduire à un tel comportement.

47 ans de pouvoir absolu sur Cuba

47 ans d'un régime dictatorial

47 ans de lavage de cerveau ont façonné un peuple asservi mentalement à un régime d'oppression intellectuelle et physique sans limites.

Ce peuple ne veut peut-être pas de la vérité, elle est trop dure, se rendre compte que l'on s'est bercé d'illusions pendant des décennies, que l'on a refusé d' ouvrir les yeux sur des réalités douloureuses, c'est difficile, alors autant garder le mythe, ne conserver que l'image des premiers instants de la révolution, se préserver de la désespérance . Pourtant cet homme fit au départ naître un immense espoir.

 

En 1959 la révolution cubaine dont Castro était un des principaux dirigeants chassa le dictateur BATISTA pour installer à sa place un autre Dictateur El commandante

Le coup d'État de 1952

Le 10 mars 1952 Fulgencio Batista avec l'appui de l'armée prend le pouvoir.

 Coup d'état qui installe une dictature. Plus de constitution, plus de partis.

Corruption, tortures, exécutions, sont le quotidien de ce régime. Cuba sous contrôle économique américain n'est pas pauvre mais les inégalités sociales sont insuportables.

La lutte de Fidel Castro pour chasser le dictateur est épique.

Entouré au départ seulement d'une poignée d'hommes, il sait rallier les paysans miséreux en colère à sa cause, et arrive par des exploits militaires qui forcent l'admiration à chasser Batista.

Mais voilà, le héros remplace Batista, mais prend ses habits, il se transforme en dictateur.

Le pouvoir transforme l'homme.

 

L'épuration commence très vite sous la direction de Ché Guevara

Dès 1960, 600 condamnations à mort et 70.000 prisonniers politiques.

Les nombreuses tentatives d'assassinat, la déconfiture de l'agression américaine de la ''baie des cochons '' n'ont fait que renforcer la légende de Castro.

 

Mais l'important est, quelles ont été les conséquences du castrisme sur Cuba et les cubains ?

 

Parti unique, pouvoir familial, pas d’élections où serait présent un opposant, censure totale, répression policière, camps de travail, emprisonnement des dissidents et exécutions.

Pire encore, coercition intellectuelle et physique de la population.

Des comités de défense de la révolution contrôlant chaque quartier,

Surveillance des individus, les dissidents immédiatement traqués.

Pas l'ombre d'un début de démocratie, voilà comment a fonctionné et fonctionne encore le régime castriste, quand le frère remplace le frère.

 

Alors l'exil a été pour beaucoup une solution

Malgré les difficultés pour sortir du territoire, malgré la difficulté pour avoir des visas américains,

Près de 2 millions de Cubains, 20% de la population ont fui leur pays.

Plus de 30.000 Cubains choisissent l'exil chaque année, et des études récentes prévoient une augmentation de ces chiffres, l'Amérique ayant récemment rallongé la validité des visas.

 

La liberté de circulation

Info RFI

Jusqu'à présent, les Cubains étaient tributaires d'une administration qui concédait ces autorisations de sortie au compte-goutte, tout comme les passeports, à cela s'ajoutaient les visas pour certains pays.

Au total, l'obtention de ces sésames pouvaient coûter plusieurs centaines d'euros aux habitants de Cuba. Rappel du salaire moyen 20 Euros par mois

Cependant, malgré de nouvelles mesures, la liberté de circulation reste encore fragile : l'octroi du passeport ne se fera que si les citoyens qui le demandent répondent aux dispositions établies dans la Loi migratoire actualisée. La procédure reste donc encore largement maîtrisée par les autorités.

Une anecdote qui montre à quel point ces régimes autoritaires méprisent le peuple.

Le ministre de l'intérieur Cubain avait organisé une petite réunion invitant quelques étudiants pour démontrer que la parole était libre

L'un des étudiants posa une question non préparée sûrement

-Monsieur le ministre, je voudrai aller voir l'endroit où est mort le CHE, je n’y suis pas autorisé, pourquoi ?

-Cher Monsieur imaginez que l'on distribue des autorisations en trop grand nombre, imaginez les problèmes et les dangers pour la circulation aérienne que cela poserait !

J'ai regardé deux fois cette vidéo, me suis pincé pour être sûr d'être bien éveillé, et sûr de la réponse de ce ministre, je me demandais quelle crainte, quelle pression, obligeaient un étudiant et à travers lui le peuple, à supporter d'être traité comme un arriéré mental.

Cet étudiant a disparu des radars pendant plusieurs jours sûrement pour être recadré, quand il est réapparu, il affirmait que tout allait bien, et proclamait son attachement au régime.

 

On vante le régime Cubain où l'école et la santé sont gratuits.

Exact, c'est un des seuls points positifs du régime mais le salaire moyen étant de 20 euros mensuels comment le cubain pourrait-il accéder aux soins ?

 

On ne parle pas bien sur des hôpitaux qui se dégradent, ni des médecins qui touchent des salaires de misère.

 

80% de la population travaille pour l'état, alors on assiste comme dans la Russie à l’époque du rideau de fer, où le guide vous vantait le chômage zéro, et avec une fierté pitoyable vous donnait la date à laquelle ce dernier chômeur avait retrouvé un emploi à des situations ubuesques dues à la gestion catastrophique des deniers publics.

La réalité.

L'état emploie 3 personnes pour faire le travail d'un seul, avec pour conséquences un fonctionnement chaotique, des salaires de misère et un niveau de vie équivalent à celui de tiers monde.

 

Depuis près de 50 ans a existé à Cuba un CARNET DE RATIONNEMENT appelé pudiquement livret de fournitures, j'ignore si depuis deux ans il est encore en vigueur.

 

Voilà ce à quoi il donnait droit pour que le peuple ne meure pas de faim.

Livret de fournitures  : cinq œufs, une livre (460 grammes) de haricots, quatre livres de sucre, une demi-livre d’huile, une livre de poulet, sept livres de riz, quatre onces (115 grammes) de café, un paquet de pâtes. Le peuple dépend complètement de la '' générosité'' de l'état

 

Cuba n'a pu sauver son peuple de la faim que grâce à l'aide de l'ex URSS vers laquelle est s'était tournée peu de temps après l'arrivée de Castro

65 milliards de dollars jusqu'en 1992.

En 2014 Poutine voulant sauver le régime et son économie a annulé 90% de la dette de Cuba soit 30 milliards de dollars.

Après l'aide de l'ex URSS, le relais a été pris par le Vénezuela socialiste

130.000 barils de pétrole par jour, plus quelque milliards de dollars.

Pour que Cuba survive

 

Ne parlons même pas de niveau de vie,de possibilité pour le citoyen d'achat de voiture ou de logement, la vente était interdite jusqu'à il y a deux ans. un rêve inaccessible.

Si beaucoup de vieux Cubains sont effectivement propriétaires de leur logement, plusieurs générations s'entassent dans des petites maisons, et ne peuvent accéder à un logement décent.

Seuls 50 véhicules neufs et d'occasion ont été écoulés par les concessions contrôlées par l'État depuis la libéralisation du marché auto en janvier dernier. La raison ? Des prix inabordables pour l'immense majorité des Cubains.

Des magasins à devises (CUC) existent comme autrefois en EX URSS, mais où les cubains n'ont pas accès car

Ils n'ont pas les moyens d'acheter, ces magasins sont destinés aux touristes, qui sont source de revenus importants pour Cuba.

Ne parlons pas trop du tourisme sexuel et de la prostitution qui est un facteur de réussite sociale, accepté par la population comme un recours à la misère.

Ne parlons pas trop non plus de la vie de luxe de Fidel Castro. L'homme au treillis pour se présenter devant le peuple, menait une vie de nabab dans sa propriété de Cayo Piedra s'értendant sur deux îles privées avec restaurant flottant et zoo marin.

Parlons de la liberté de presse. Classement RSF 2016

sur 180 pays CUBA est classé 171ème un peu devant la Corée de Nord

 

Mais Castro avait trouvé la parade aux reproches sur la situation catastrophique de l'économie Cubaine due en partie seulement c'est vrai à ses errements économiques.

 

Le BLOCUS américain. On avait désigné au peuple le seul coupable, celui qui maintenait la population Cubaine dans la misère.

Le peuple était en colère, mais Castro avait su aiguiller cette colère contre les Etats Unis qui avaient bien sur une part de responsabilité dans cette misère.

 

Quand j'observe le phénomène Cubain, cet attachement réel ou joué à un tyran, je comprends alors la puissance les dégâts causés à l'intelligence par des d'années d’endoctrinement imposées par les politiques et les médias à leur solde.

Je comprend pourquoi en Russie j'ai rencontré un peuple soumis à l'idéologie dominante à l'époque du rideau de fer, et qui s'offusquait de la moindre remarque sur le fonctionnement du régime.

 

Ce fut la même chose pour les maoïstes

beaucoup d'adeptes dont Jean Paul Sartre ont revu leur copie. Les historiens considèrent aujourd'hui cet idéologie totalitaire aussi néfaste que le Stalinisme.

Ce doit être la même chose en Corée du nord, ou la vénération du peuple pour ce régime ignoble est patente mais incompréhensible.

Combien d'idoles, l'Histoire a réussi à déboulonner, mais au bout de combien de temps et d'efforts de réflexion et d'analyses.

Quand je lis des papiers dithyrambiques sur le régime Cubain, je suis un peu étonné du traitement de l'information, ou plutot de la désinformation.

Il est des questions que l'on est en droit des se poser, et des conclusions que l'on peut en tirer.

La continuité de cette dictature aurait été possible si le peuple Cubain avait évolué vers un niveau de vie plus élevé ?

La dictature cubaine a-t-elle prospéré sur le misère et la pauvreté. ?

 

Le peuple est influençable, malléable, avec une tendance naturelle au panurgisme, méfions-nous de la pensée unique, des désinformations programmées, des fausse offres démocratiques, de ceux qui vous promettent le bonheur. Personne ne peut se dire à l'abri de ces manipulations.

Les manifestations qui nous sont transmises par Cuba sont sûrement aussi orchestrées par le régime du frère de Castro en place actuellement .

L'unanimité est loin d'être certaine.

 

Les grands de ce monde sont petits par leur opportunisme et leurs manque de courage.

Vladimir Poutine
"Cet homme d'État émérite est à juste titre considéré comme le symbole d'une époque de l'Histoire moderne du monde", a dit le président russe.

Xi Jinping
"Le camarade Castro vivra éternellement", a assuré le président chinois.

Le pape François
Le pape a fait savoir dans un télégramme qu'il adressait des "prières au Seigneur pour son repos".

( et le repos de ceux que le régime a assassiné aussi je suppose)

 

J'ai aussi lu certains articles où on larmoyait sur la mort de ce héros qui nous quittait, certains se lamentaient d'avoir perdu un guide, un ami.

Désolé, un dictateur , qu'il soit de droite ou de gauche reste un dictateur, un être malfaisant, nocif, criminel, et ne pourra jamais être un ami pour le peuple.

La médaille Castro a deux faces, correspondant à deux périodes,

celle courte pendant laquelle il fut sans conteste un héros, celle beaucoup plus longue pendant laquelle s'exerça sa tyrannie. on ne doit pas se contenter de contempler une seule face.


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

238 réactions à cet article    


  • Ben Schott 3 décembre 2016 09:35

     

    Jean-Pierre Llabrés me prie expressément de vous faire parvenir ce message :

    « Mourir aura été la seule bonne action de la vie de ce dictateur sanguinaire ! ! ! »
     
     
    (Il viendra peut-être nous en dire plus quand il aura fini de faire caca.)
     


    • JL JL 3 décembre 2016 09:55

      @Ben Schott
       

        smiley

       Il viendra peut-être nous en dire plus quand il aura fini de faire caca sur un autre fil !

    • doctorix doctorix 3 décembre 2016 11:36

      @Ben Schott
      L’auteur a un soutien inconditionnel en la personne de Michel Onfray :

      Mais un méchant auteur lui fait sa fête ici :


      Je suis plus tenté par cette version. Nettement plus.
      Je crois qu’Onfray vire au BHL.

    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 11:52

      @doctorix

      Les faits , seulement les faits .

      Fidel Castro a été un héros jusqu’à la prise de pouvoir, après il s’est mué en dictateur.

      47 ans de pouvoir absolu suivi du passage de pouvoir à son frère depuis 10 ans , et ce n’est pas fini.

      une liberté de presse qui est à peu près celle de la Corée du nord.

      57 ans de castrisme, avec une télé et une presse à sa botte.

      comment penser un seul instant que cela puisse ressembler à une démocratie.

      L’idolâtrie est incompatible avec un raisonnement sain.

       Ou alors il faut assumer et dire que l’on pense qu’il y a de bons dictateurs, et que ce mode type de pouvoir est acceptable ce n’est pas mon cas.


    • Ben Schott 3 décembre 2016 13:50

      @doctorix
       
      Je n’ai jamais considéré Onfray comme un penseur de haut vol, et je pense qu’il ne le sera jamais.
       
      Oui, il se BHLise...
       


    • doslu doslu 3 décembre 2016 16:57

      @moderatus

      tien au sujet de Onfray (le cousin germain de BHL)
      https://www.legrandsoir.info/les-errements-intellectuels-de-michel-onfray-sur-cuba.html


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 décembre 2016 18:14

      @moderatus

      « Comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d’un tyran »


      SIMPLE, mon cher Watson : ce peuple ne le considère PAS comme un tyran. Si vous avez d’autres questions de ce genre, dites toujours, je vous répondrai avec une grande patience.

      Pjca






    • izarn izarn 3 décembre 2016 18:28

      @moderatus
      C’est le meme discours stéréotypé contre Kadhafi et Al Assad...
      « Ils massacrent leur peuple »
      Et puis qu’est ce qu’ils en ont à fiche de Castro, les Onfray et Cie ?
      Ils ont une propriété à Cuba ?
      Castro a déclaré la guerre à la France ?
      Castro a financé Sarkosy ?
       smiley
      Pour une fois que les socialos sont d’accord avec Poutine !
       smiley

      Tout ceci est ridicule.


    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 19:04

      @Pierre JC Allard

      Simple mon cher Sherlock

      Quand on est né avec le castrisme qui dure depuis 57 ans , quand on a été nourri au biberon de la propagande castriste, quand on ne sait même pas ce qu’est la démocratie, parce qu’on ne l’a jamais vécue, comment voulez vous reconnaitre le tyran ?

      Le deux millions de cubain qui ont fui le pays , soit 20% de la population eux savaient faire la différence.

      Ma réponse vous convient-elle ?

       merci pour votre visite.


    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 19:10

      @izarn

      Ce n’est pas le même discours .

      on a tué Khadafi, on veut éliminer Assad.

      Castro a reçu beaucoup de témoignages élogieux de Moscou, de la Chine , et aussi des hommage sibyllins, même du pape


    • SEPH SEPH 3 décembre 2016 21:56

      @Ben Schott

      Article de merde et de mensonges appuyé par de pauvres types


    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 22:35

      @SEPH

      permettez moi d’intervenir ;

      Vous écrivez des articles sur ce site ,et vous vous permettez un tel langage .

       vous ne respectez pas les règles de base d’Agoravox.

      respectez ceux qui comme vous écrivent des articles et ceux qui les commentent.

      je pense que votre langue est allée plus vite que votre cerveau, ou que vous n’étiez pas dans votre état normal.

      merci, pour le respect de ce site d’échanges de ne pas récidiver.

       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 décembre 2016 00:13

      @moderatus

      Quant on est né dans une démocratie et que, depuis que les USA existent, on n’y a dit que du bien de cette forme de gouvernement, qu’on n’a jamais connu rien d’autre ni même entendu un bon mot pour une quelconque alternative - puisque TOUS les médias sont POUR la démocratie - comment pouvez-vous ne pas vénérer la démocratie ? 

      Pourtant, quand, dans un pays de grande richesse, 41 000 000 d’individus survivent d’une assistance alimentaire, les soins de santé et l’éducation sont réservés a ceux qui en ont les moyens, la population autocthone a été massacrée, on a exploité plus d’esclaves que l’Émpire Romain durant ses mille ans d’Hstoire... quand les injustices, le racisme et la violence augmenent sans cesse (30 000 victimes des armes a feu chaque année), et que le pays a été en guerre durant 222 des 239 années de son existence..... est-ce qu’on ne devrait pas voir s’il n’y a pas « autre chose » ?  

      Toute chose vaut par ses fruits... et je préfère les fruits de la ’’dictature" de Fidel à ceux de la pseudo démocratie américaine, qui n’est qu’un leurre et la première responsable du mal et de la misère dans e monde aujourd’hui.



      PJCA



    • moderatus moderatus 5 décembre 2016 09:41

      @Pierre JC Allard

      Je respecte votre position , mais je ne la partage pas.

      les dictatures ne donnent que peu de fruits, elles n’ont souvent que des épines.
      Mao, Staline ,Pol Pot, je vous épargne les chiffres des millions de morts et autres exactions.

      La démocratie est le pire des régimes,à l’exception de tous les autre disait Churchill

      permettez moi de préférer ce camp

      Bien sur les démocraties comme l’Amérique méritent de nombreuses critiques, Mais l’immigration se fait toujours dans un sens. Populations pauvres ou sous régime autoritaire vers les États Unis , jamais l’inverse. il y a bien une raison.

      C’est idem pour tous les pays démocratique, L’immigration se fait vers eux.

      De plus les régimes qui permettent le renouvellement des dirigeants ont permis de virer le Clan Clinton et d’installer Trump.,

      je ne sais ce que fera Trump,pendant 4 ans, mais, l’important pour moi est que le peuple ait pu choisir..

      Salutations


    • moderatus moderatus 5 décembre 2016 09:43

      @Michel Maugis

      Je vous ai déjà répondu

      j’espère que vous retrouvez peu de calme et de dignité.


    • Ouam Ouam 6 décembre 2016 01:48

      @Pierre JC Allard

      Salut PJC, je suis etonné par ton coté maichéen (c’est pas ton genre)

      J’ai pas envie de défendre les usa (que je trouve aussi tres tres limite dictature), mais ceci me heurte.

       

      « 30 000 victimes des armes a feu chaque année »

       

      C’est vrai et faux, ce qu’il faiut savoir que énormément de gens (comptés dans les victimes des armes à feu) sont des suiscides.

      Alors chez nous interdisons les trains (chose que nous appelons pudiquement en france incident voyageurs), les couteaux, mateaux, cloueuse, batte de base ball, cric, etctct...

      Je ne parles meme pas des voitures ou certains se finissent en jetant leur propre voiture contre une autre arrivant EN FACE, ou cedlui d’en face n’avait absolument pas lui (ou euxs) envie de se sucider.

      Le plus grand génocide recent (le ruwanda, 2 millions de morts) s’est bien fait sans armes à feu (majoritairement) mais à la machette, coupe coupe et autres ustensiles du genre.

       

      En suisse chaque personne possede son fusil chez lui, et trouve moi une dictature (dure) ou le peuple possede un moyen de défense contre une dictature (on est dans le coeur du sujet)

      Avant par idélogie sans reflexion, avant d’avoir lu l’exellent débat sur le blog d’etienne chouard sur les armes (chez soi bien sur, pas dans la rue) , j’avais ce meme avis (le anti armes), j’en suis revenu.

      Chez toi (ou tu demeure) cad au canada, il me semble que le reglement est bien plus souple qu’ici

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Contrôle_des_armes_à_feu

      Apres pour relativiser pour les dictatures les comparer les unes aux autres, je ne sais pas si cela à un sens, ca reviens à preferez vous etre fusillé ou pendu.

      Dans les deux cas ce sonts bien des meutres, alors de la à défendre l’un ou l’autre des procédés ME parait... limite... voir...douteux.

      Qu’en penses tu ?


    • Enabomber Enabomber 6 décembre 2016 03:39

      @Ouam
      Je ne parles meme pas des voitures ou certains se finissent en jetant leur propre voiture contre une autre arrivant EN FACE, ou cedlui d’en face n’avait absolument pas lui (ou euxs) envie de se sucider.
      C’est bien le problème en France : pas un seul site de rencontres pour suicidaires.


    • Ouam Ouam 6 décembre 2016 13:02

      @Enabomber :

      « C’est bien le problème en France : pas un seul site de rencontres pour suicidaires. »

       smiley smiley

      Bon je rigole bien avec ton message humoristique

      mais c’est vrai que pour celui en face ca l’est nettement moins rigolo, et j’ai aussi voulu relativiser le discours sur les arles et les 30.000 morts aux usa.

      C’est un peu comme avec castro (ou d’autres) lorsqu’on veut absolument abattre son chien on dit qu’il à la peste smiley

      Alors que souvent c’est pas forcément si simple et blanc OU noir, on ira plutot dans les nuances.


    • Etbendidon 3 décembre 2016 09:36

      Et ben moderatus écrire ça ici, vous allez recevoir un volée de bois vert

       smiley

      M’enfin faut distinguer les bons tyrans et les méchants tyrans sur agoravox

      Castro bon dictateur tyran

      Pinochet méchant

      Staline méchant mais avec des excuses

      Hitler, total pipi caca

      Etc..

      Tiens en parlant du fureur, s’il n’était pas strictement interdit d’en dire du bien sous peine de terribles poursuites pénales, je suis sûr que des millions de fanatiques en Allemagne et ailleurs lui rendraient hommage !

       

      Ah à propos le blocus américain explique pourquoi seuls les privilégiés avaient droit à du beure le matin.
      Les vaches cubaines étaient contrariées et ne produisaient que très peu de lait

       smiley


      • moderatus moderatus 3 décembre 2016 11:39

        @Etbendidon

        J’ai regardé une vidéo récente de OnFray dans laquelle cet homme de gauche explique qu’un Tyran de droite ou de gauche est un Tyran.

        on peut être de gauche et lucide.

        Je sais que mon papier va froisser certains idéologues, mais l’essentiel est de ne pas rester
        dans l’idéologie et le politiquement correct.


      • izarn izarn 3 décembre 2016 18:41

        @Etbendidon
        L’argument que le lait soit une denrée rare à Cuba, pour démontrer la dictature, est assez burlesque en effet !
         smiley
        Aprés tout en Amérique du Sud, ils ne sont pas obligé d’aimer le beurre...
        Allez on se la refait :

        Onfray donc se déplaça en Libye, il fut invité sous la tente des bédouins, et demanda du beurre pour son petit déjeuner. Un homme lui glissa dans le creux de l’oreille :
        -Vous savez en Libye, le beurre est trés rare !
        Ebranlé, de retour en France, Onfray eu la révélation que la Libye était une dictature impitoyable qui affamait son peuple !
        C’était évident, aucune vache dans le désert ! Le preuve de l’incapacité du régime à produire un élevage digne de ce nom !


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 décembre 2016 19:13

        @moderatus


        Une gouvernance dite "democratique’ - en fait le controle d’un processus èlectoral simpliste par ceux qui controlent le fric, les medias et les forces de l’ordre - suffit a rançonner les pauvres au profit des Riches. Mais si on veut faire un vrai développement et de vraiss changements il FAUT une gouvernance ferme et motivée. C’est ce qu’ont fait Mao.... et Castro. BRAVO. 

        Il n’y a pas pire lessivage de cerveaux que la propagande pour la démocratie. Surtout aux USA, où on a tellement dépolitisé une population gardée socialemnet ignare, que l’Americain moyen croit qu’il est libre, quand il peut choisir entre le bonnet-blanc Démocrate et le blanc- bonnet Républicain. ! .... Maintenant il y a Trump, mais on en reparlera... SI on lui permet d’accéder a la Présidence le 20 janvier.

        Ou pour ceux qui sont plus serieux, quand nous aurons une vraie démocratie.




        PJCA


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 3 décembre 2016 10:07


        « dans une forteresse assiégée, toute dissidence est une trahison »


         Ignace de Loyala

        • JL JL 3 décembre 2016 10:12

          @Jeussey de Sourcesûre
           

           C’est une belle parole, mais elle a ses limites : voyez à Alep Est par exemple ...

        • moderatus moderatus 3 décembre 2016 12:01

          @JL

          Aucune dictature, qu’elle soit de gauche , de droite ou religieuse ne peut être acceptée.

          On a eu des compromissions entre autres, pour le stalinisme, le maoïsme, quelques dictateurs africains.

          La liste est longue des régimes totalitaires ou sanguinaires que l’on a accepté ou soutenu par aveuglement ou idéologie.

          Après on fait amende honorable, on reconnait que l’on s’est trompé, et on compte les morts.

          Autant essayer d’être lucide avant


        • moderatus moderatus 3 décembre 2016 14:32

          @Jeussey de Sourcesûre

          Bonjour,

          Parole de jésuite

          Synonyme populaire de Jésuite, Hypocrite
          est-ce une bonne référence ?

          cordialement


        • izarn izarn 3 décembre 2016 18:49

          @JL
          C’est une légende à double entrée...Valide pour les deux camps.


        • Ouam Ouam 5 décembre 2016 05:10

          @Michel Maugis :

          Je TE cites :

           

          Voilà le niveau de QI de moderatus !! (Michel Maugis 5 décembre 02:41)

           
          Vous êtes tout simplement une petite merde. (Michel Maugis 5 décembre 02:37)

           
          Quelle belle hypocrisie, de petit fasciste de merde. (Michel Maugis 5 décembre 02:34)

           
          Petit criminel de merde, INCULTE !! (Michel Maugis 5 décembre 02:29)
          Vous êtes UN LÂCHE et STUPIDE
           

           

          Plus de doutes possibles, tu est bien un vérirable Castriste smiley 

          Ps : Ségolène va dans ton sens, Castro etait un grand démocrate (sisi)

          A quand l’éloge de Kim Jung Un par notre oligarchie et ses caniches obéissants  ?

          Un facho peut en cacher un autre, suivez mon regard....


        • moderatus moderatus 5 décembre 2016 09:04

          @Michel Maugis

          Monsieur, Vous êtes indigne d’écrire sur un site comme Agoravox, Ce site prône la courtoisie, la politesse et interdit la haine et les insultes qui sont vos seuls arguments.

          J’aurai pu signaler vos propos, mais étant plus tolérant et démocrate que vous ne le serez jamais , je ne le ferai pas.

          Définition de DICTATURE

          Une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne les limite. La dictature est donc synonyme de régime autoritaire.


          C’est la seule définition que l’on puisse appliquer au régime de CUBA


        • moderatus moderatus 5 décembre 2016 09:16

          @Ouam

          Bonjour OUAM

          Désolé d’interférer dans vos messages, Mais devant les tombereaux d’insultes, les positions extrémistes , je suis étonné que peu de monde ose s’exprimer différemment des déclarations d’amour enflammées à l’encontre de Castro.

          Le club des idolâtres et des intolérants n’acceptent même pas la définition de base de Dictature

           

          Une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne les limite. La dictature est donc synonyme de régime autoritaire.


          C’est la définition du régime de CUBA

          etbendidon m’avait prévenu, j’allais recevoir une volée de bois vert, il avait raison, c’est même allé au delà.


          Salutations.



        • JL JL 5 décembre 2016 09:55

          @moderatus
           

           le franc parler consiste à tenir des propos humanistes sur le ton qui va bien, fut-il violent.
           
           Le sabir néolibéral c’est de tenir des propos violents de manière policée.
           
           C’est cela la pensée unique diffusée dans les médis néolibéraux stipendiés par ce pouvoir économique que Jack London a appelé Le Talon de fer. On pourrait dire pour paraphraser la célèbre formule : un talon de fer dans une pantoufle de velours.

        • Pomme de Reinette 5 décembre 2016 10:10

          @moderatus

          je suis étonné que peu de monde ose s’exprimer différemment des déclarations d’amour enflammées à l’encontre de Castro.

          Ne soyez pas trop étonné, la plupart des gens normaux se retiennent de tirer sur les ambulances, surtout quand elles passent toutes sirènes hurlantes avec les beuglements de Maugis ...


        • Ouam Ouam 5 décembre 2016 10:23

          @moderatus :

          Salut modératus.

          Comme d’ab je vais faire chier smiley

          Parce que je trouve que tous (toi compris) vous avez des positions manichéennes

          (trop tranchées quoi)

          Pour toi par exemple, mets toi 5mn a la place de castro, t’a vu l’histoire de la baie des cochons (et tout le reste du meme acabit), reconnais 5mn que il y à de quoi etre plus que parano, surtout pour celui ayant un peu suivi l’histoire de l’amérique du sud (tu me comprends ? oui non n’hésites pas à y revenir si tu ne me trouves pas assez précis)

          Donc, ben, c’est vachement difficile lorsquetu est dan un ilot d’ennemis (avec que des requis autour de toi)

          C’est d’ailleurs étonnant de ta part et celle de pjc (qui lui part dans l’autre position inverse mais tout aussi certaine)


          maintenant ca va etre une couche pour tous les défenseurs de castro

          (tous les autres la liste est longue).

          Alors c’est vrai castro etait dans une situation délicate, cf plus haut , mais quelque part, il n’a pas du tout été démocrate, il n’a pas passé a main, s’est cru unique et à agi comme les pires des dictateurs, aussi ceci n’excuse pas cela.

          Demain vous soudriendriez aussi polpot et kim jun un, lazare ou tant d’autres de cet acabit. ?

          Suimplement parce qu’il accorde quelques miettes à son peuple ?.

          Bah avec des comme vous, on ne risque pas de briser nos chaines (j’me comprends sigh...)

          Vous vous ségolènisez .... allez vous demain vous hollandiser ? smiley


        • moderatus moderatus 5 décembre 2016 10:37

          @Ouam

          Bonjour, j’aime bien quand tout le monde est servi, j’accepte sans problème, mais dans mon article je ne faisais que le procès des régimes autoritaires, répondant au louanges pro castristes et déclaration d’amour dont on abreuvait Castro et son régime sur ce site.

          bien sur que tout n’est pas noir ou blanc, mais nier que Cuba est une dictature autoritaire, c’est refuser de donner aux mots leur signification



        • moderatus moderatus 5 décembre 2016 10:40

          @Pomme de Reinette

          Enfin un peu d’air,

          je croulais sous les attaques extrémistes pas très courtoises.


        • JL JL 5 décembre 2016 10:54

          @moderatus
           

           la « Théorie du fou » est l’idéologie des plus dangereux assassins terroristes sur cette planète.

        • Pomme de Reinette 5 décembre 2016 22:08

          @moderatus

          C’est parce que vous avez fait mouche sur des vérités que les totalitaires ont peur d’entendre.
          Avec calme et sérénité.
          Bravo pour votre article.


        • Ouam Ouam 6 décembre 2016 01:12

          @Michel Maugis :

          j’ai pas envie de défendre modératus, mais j’aimle bien ses articles (qui pretent souvent à polémique d’ou débat)

          il ne t’a pas dit que seul cuba etait une ictature, j’ai l’impression que c’est la ou tu « bloques ».

          Alors oui mon gars cuba est une dictature (ou à le caractere de) et contrairement à modératus, tu pourrra tres difficilement te retrancher derriere mon coté accusateur de cuba, tu n’a qu’a aller voir le 1er paru sur agora vox (celui paru par le pRcf) et lire mes écrits de l’époque donc avant ceux de l’article de modératus pour etre tres clair sur la datation, j’ai été le seul à l’époque à defendre (ou du moins expliquer) une de raisons de cet etat totalitaire.

          Les usa que tu cites ont aussi un caractere tres totalitaire, oui, personne n’ira le nier (pendant certaines periodes de son histoire, celle de bush par exemple), l’iran mais mon ami c’est pareil, lis l’exellent article du monde sur les mosques qui se vient par « raz le bol » de cet islam totalitaire, le nicaragua (avant le tres bon président actuel qu’ils onts qui st un type extra, si je ne me gourre pas de pays d’amérique du sud ?) etait ussi un etat totalitaire.

          La bielorussie je ne connais pas ?, qd à la russie des amis photographes ont couvert les JO de l’epoque et forcément en dehors du boulot faisaient du trekking (donc discutaient avec le peuple russe) et bcp aimaient poutine, et il n’y ont pas ressenti un coté dictatorial (sauf pour les homos, la c’est pas cool pour ceux faisant partie de cette orientation sexuelle), mais sinon ca va, c’est pas pire que la france, pays ou je te rapelle qui frise de tres près la dictature, parce que que penses tu d’un pays qui fait un référendum (qui dure qd meme 6 mois) et que un an apres on se torche littérallement avec le vote légitime du peuple en chiant littérallement sur son choix.

          Regarde par curiosité ou la libertée de la presse est classée (son rang).

           

          Ben moi j’appelle ca une dictature, douce certes, mais dictature, en suisse une telle action sur un sujet de cette importance est impensable par exemple.

          Voila, et arrete avec tes « camps », le mot « camps » peut plutot rappeller de mauvais souvenirs.

          Et les lecteurs aussi, peuvent prendre leur libertée d’analyse d’un sujet, un rédacteur n’est pas un gourou sacré smiley

          Allez bonne soirée, et tu peut m’insulter si cela te fait du bien, mais ca te fera pas avancer.


        • Ouam Ouam 6 décembre 2016 01:25

          @moderatus

          « ... mais nier que Cuba est une dictature autoritaire, c’est refuser de donner aux mots leur signification »

          Je ne me sens pas concerné, j’approuve une partie de tes propos, ce que je voulais te dire, c’est que c’est loin d’etre la pire, regarde ce qui se passe en ce moment avec erdogan (turquie), alors à choisir je préfère et de loin en ce moment etre chez castro que chez erdogan (ou la c’est par brouettes que les gens sonts emprisonnés sans raisons évidentes), ce qui bien sur n’exclus pas le caractère dictaturial de cuba, mais le relativise.

          idem si tu regarde haiti (avec les tontons macoutes, les duvalliers & co), ces deux ils partaient un peu d’un meme départ, regarce ce que à fait castro de cuba (education etc) et ce qu’est devenu haiti (et l’etat de sa population), il n’y à pas photo, je prefere 100 fois la vie à cuba que à port au prince.

          bref pas si simple, j’ai repondu aussi à m maugis si tu peut lire cette partie pour plus de details.

          Bonne soirée et surtout continue tes articles, il y à réaction (d’ou reflexion), c’est positif.


        • moderatus moderatus 6 décembre 2016 11:51

          @Ouam

          Bonjour OUAM,

          Bien sur il y a Erdogan, ,les pays du Golfe , les Salafistes, les Théocraties qui asservissent l’homme, Mais on ne peut traiter dans un article tous les problèmes du monde ou disserter sur toutes les Dictatures.

          Je savais en écrivant cet article à ce moment que j’allais créer une polémique, et c’est le poumon de ce site, une respiration de liberté, échanger des idées ,des informations, polémiquer, Mais je ne m’attendais pas à des réactions haineuses , des insultes de la part de quelques militants extrémistes qui ne supportent pas la contestation, et qui sont bien dans la ligne dictatoriale de l’interdiction de s’exprimer sauf si on est de leur avis .

          Je l’ai fait surtouten réponse à tous ces articles de propagande qui ont envahi Agoravox, lettres d’amour enflammées envers Castro et son régime.
          Je l’ai bien cherché, mais pas de regrets.

          UN saludo.


        • Ouam Ouam 6 décembre 2016 13:11

          @moderatus :

          «  Mais je ne m’attendais pas à des réactions haineuses , des insultes de la part de quelques militants extrémistes qui ne supportent pas la contestation, et qui sont bien dans la ligne dictatoriale de l’interdiction de s’exprimer sauf si on est de leur avis . »

          Pourtant à ton noble age smiley tu devais t’y attendre un peu...avec un tel article.

          C’est pour cela qu’il est bon (enfin c’est ce que je penses, je ne détiens pas la verité ..c’est juste un avis) de toujours relativiser et de citer d’autres exemples à coté, cela force indéniablement à la reflexion et à la modération des propos des intervenants qui ne sonts pas d’accord, et c’est bien cela fait la richesse de la discussion.

          Bien sur il existe certains « incurables » mais pour eux...bah ....

          Bonne journée à toi et à tous.


        • howahkan 3 décembre 2016 10:08

          Salut

          je crois que la france qui écrit ce genre de propos ferait mieux de regarder le désastre grandissant de ce pays colonial destructeur de la vie des autres , n voie de destruction lui même aussi, et oui c’est notre tour ! , car c’est un pays sous domination totale qui ne possède absolument aucun produit nécessaire à sa survie, énergie, minerais sans lesquels il n’y a plus assez de bouffe etc au lieu de faire une morale à deux balles chez les autres...

          ceci étant sensé nous faire passer pour des gens bons....

           smiley


          • izarn izarn 3 décembre 2016 18:52

            @howahkan
            Les dictatures sont des pays ou l’on ne peut pas fabriquer de fromage. smiley
            Car par ici le bon beurre !


          • JL JL 3 décembre 2016 10:14

            ’’Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d’un tyran qui les a maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ?’’ 

             
            Peut-être que ce peuple connait mieux son tyran que vous ne le connaissez ?
             
            Au fait, qu’est-ce que vous en connaissez ?

            • moderatus moderatus 3 décembre 2016 12:08

              @JL

              Surement que le peuple Cubain connait mieux son Tyran que moi. 57 ans de Castrisme .Pour son bonheur ?

              J’ai des amis Cubains et d’autre qui ne sont pas cubains et qui ont travaillé pendant des années à

              Cuba, au Laos au Vietnam, au Congo, comme moi qui ai travaillé dans de nombreux pays.

              On en a vu des peuples manipulés et d’autres maltraités.


            • JL JL 3 décembre 2016 12:16

              @moderatus.

               
              vous voulez dire que tout un peuple était affecté du syndrome de Stockholm .
               
               Je l’crois pas ! 

            • moderatus moderatus 3 décembre 2016 13:58

              @JL

              Bonjour,

              Je comprends qu’il soit difficile pour ceux qui se sont forgés une image de Héros de Castro

              d’ admettre certaines vérités, et je suis prudent dans mes affirmations, car je suis conscient que je suscite de la part de ses admirateurs un rejet et de la colère, mais essayer de faire la part des choses entre le héros qui a existé et le tyran qu’il est devenu est un devoir de vérité. Pas facile, je n’ai pas le beau rôle.

              Sans aller jusqu’au Syndrome de Stockholm , on peut penser

              qu’une télé aux ordres
              que des médias au ordres,

              Que 50 ans de propagande quotidienne, puissent altérer le jugement du peuple ;
              Le culte de la personnalité a été entretenu pendant toutes ces décennies.

              Rappelez vous l’admiration envers le « petit père du peuple »
              Rappelez vous la mort de Kim JONG en corée du nord en 2011 pays où le culte de la personnalité a été poussé à son paroxysme

              article du Monde

              Né officiellement le 16 février 1942, Kim Jong-il a succombé samedi à 8 h 30 locales (minuit et demi à Paris) d’un « infarctus du myocarde sévère et une crise cardiaque » dans son luxueux train blindé, au cours d’un déplacement en province. Annoncée à la télévision d’Etat par une présentatrice en pleurs, la mort du « cher dirigeant », victime de « surmenage physique et mental », a provoqué des scènes de « tristesse indescriptibles à travers le pays » selon l’agence centrale de presse coréenne (KCNA).

              Toute la journée, les médias officiels ont diffusé des images de citoyens éplorés se recueillant devant des statues à la gloire du dictateur ou sur leur lieu de travail. Les funérailles nationales ont été fixées au 28 décembre à Pyongyang.


              En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/19/les-nord-coreens-pleurent-leur-dirigeant-reactions-prudentes-a-l-etranger_1620606_3216.html#Zt0sIqTwW3LHrb6V.99


            • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 3 décembre 2016 14:34

              @moderatus

              Sans aller jusqu’au Syndrome de Stockholm , on peut penser

              qu’une télé aux ordres
              que des médias au ordres,

              Que 50 ans de propagande quotidienne, puissent altérer le jugement du peuple ;
              Le culte de la personnalité a été entretenu pendant toutes ces décennies.

              vous parlez des cubains ou des peuples occidentaux ? Pour ma part en ce qui concerne les tenants du pouvoir, l’un joue la franchise et les autres ont une tendance marqué pour l’hypocrisie. À vous de voir quelle qualité humaine vous fait vibrer. Comme j’ai déjà écrit, pas un enfant de cœur M. Castro,mais se qui fait dire à Poutine et aux autres que vous cité et j’ajoute à cette liste feu Nelson Mandela dont le respect mutuel entre les deux hommes est immuable, un éloge à la grandeur de l’homme qu’était Castro semble totalement vous échappez.


            • izarn izarn 3 décembre 2016 19:12

              @moderatus
              J’ai oublié le nom ce soir, je crois que c’est Aldo Sterone (Le mec qui se filme dans sa bagnole), qui disait que finalement, les gens qui pleuraient Kim Jong Il, étaient tout a fait sincères, et que personne ne les avaient forcé.
              Je crois que c’était la meme chose avec Staline, ou Mao...
              Je crois que pour Castro, c’est aussi vrai...
              Mais que d’autres les détestent, et qu’on les censure, ça c’est sur...
              Votre argumentation ne tient pas quand meme sur ce seul fait.


            • Pomme de Reinette 5 décembre 2016 10:56

              @moderatus

              Bonjour Moderatus, tous les régimes dictatoriaux sont des régimes basés sur la terreur parce qu’il n’y a aucun contre-pouvoir et aucune opposition possible.
              Et cette terreur crée un traumatisme culturel et psychologique durable, engendré par la peur et l’obligation de silence ; et un conformisme généralisé.
              Ce traumatisme peut s’étendre sur plusieurs générations, comme on l’a vu en union soviétique (le goulag : 11 millions de victimes dont 1 million de fusillés, auquel il faut ajouter 5 millions de personnes privées de leurs droits civiques) et jusqu’à aujourd’hui encore.


            • phan 5 décembre 2016 20:13

              @moderatus
              Pouvez me donner le nom d’une rue Fidel Castro à Cuba ? d’une place , d’un aéroport , avez vu une photo de Fidel Castro dans une mairie ?


            • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 5 décembre 2016 23:05

              @Pomme de Reinette

              tous les régimes dictatoriaux sont des régimes basés sur la terreur parce qu’il n’y a aucun contre-pouvoir et aucune opposition possible.
              Et cette terreur crée un traumatisme culturel et psychologique durable, engendré par la peur et l’obligation de silence ; et un conformisme généralisé.
              Ce traumatisme peut s’étendre sur plusieurs générations, comme on l’a vu en union soviétique (le goulag : 11 millions de victimes dont 1 million de fusillés, auquel il faut ajouter 5 millions de personnes privées de leurs droits civiques) et jusqu’à aujourd’hui encore.

              Ne vous arrêter pas au milieu de la route comme cela, vous êtes si bien parti pour nous expliquer un régime dictatorial !

              Combien de personnes ont perdu leur travail par la délocalisation, la recherche de profit et l’austérité appliquer ?

              Combien de personnes fréquentent régulièrement les banques alimentaires (de plus en plus fréquemment même chez les travailleurs) afin de nourrir disons ’convenablement’ leur famille ?
              Mais comme il s’agit de droit humain, ça ne fait pas le poids devant le droit civil.

              Quels sont les effets psychologique durable sur les plus chanceux des travailleurs qui ont un régime de retraite privé ou autre produit financier, devant cette symphonie des fluctuations boursières, récession et autre manigance. Si bien orchestré d’une main de maître par l’oligarchie, que même Beethoven serait rouge de jalousie devant une telle symbiose.

              C’est la différence entre la franchise et l’hypocrisie, ceux que vous décrivez sont en lien direct avec la population, les miens, se cachent derrière la façade du pseudo droit civil pour assouvir leur pulsion dominatrice, rien n’est parfait mais avouer que la franchise est une belle qualité humaine !


            • Pomme de Reinette 5 décembre 2016 23:53

              @Le paysan hystérique

              Ne vous arrêter pas au milieu de la route comme cela, vous êtes si bien parti pour nous expliquer un régime dictatorial !

              Oui, pourquoi pas. Dans l’exemple que je donne, celui de l’URSS, il arrivait qu’une femme doive dénoncer son mari, ou les enfants, leurs parents, ou des voisins entre eux, ou des collègues de travail, pour échapper aux arrestations et aux purges, c’est à dire à la disparition et à la mort.
              Chacun en était arrivé à se méfier de tout le monde. Les solidarités les plus élémentaires, les liens les plus vitaux en étaient brisés.
              Cela s’appelle la terreur.

              Pour ce qui concerne la société dans laquelle nous vivons, je suis comme vous : je travaille à mon compte, en fragile équilibriste et je n’aurais qu’une minuscule retraite, si je puis même songer à en prendre un jour ... mais je suis heureuse de vivre dans une société libre. Il y a toujours des plus chanceux et des moins chanceux que d’autres mais le bonheur n’est pas forcément fait d’avoirs.


            • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 6 décembre 2016 00:47

              @Pomme de Reinette

              La terreur à différend visage, vous le savez très bien.

              Les autres exemples que j’ai donné ne sont que le gros bon sens élémentaire. Je ne parle pas d’avoir, mais bien d’être.

              Pour avoir une pomme vous devez allé la cueillir, le pommier quand à lui est disponible à chacun, donc remettre les pendules à l’heure en changeant le modèle politico-économique est essentiel pour qui aspire à une vie meilleure pour tous et chacun, c’est incontournable. Les droits imprescriptibles à chacun (ÊTRE) doivent primer de manière dictatoriale sur les droits civils qui entre autre préserve l’ avoir. C’est se qui jailliras du réveil des peuples, s’il est authentique et non télégraphier par le chef d’orchestre.

              Bien à vous !


            • Pomme de Reinette 6 décembre 2016 09:27

              @Le paysan hystérique

              On ne peut pas dire que vous soyez très clair .... à part prôner le vague principe d’une révolution qui devrait imposer de manière dictatoriale on ne sait quoi ...
              Si vous pensez au communisme, ou à tout autre forme de dictature, on sait déjà que ça a totalement raté, avec des millions de morts à la clé. Donc bon : autant apprendre de l’histoire pour éviter de refaire les mêmes âneries !
              Vous avez fait un contresens sur les droits civils en reprenant cette expression de mon propos précédents.


            • moderatus moderatus 6 décembre 2016 11:59

              @Pomme de Reinette

              Bonjour,

              "tous les régimes dictatoriaux sont des régimes basés sur la terreur parce qu’il n’y a aucun contre-pouvoir et aucune opposition possible.
              Et cette terreur crée un traumatisme culturel et psychologique durable, engendré par la peur et l’obligation de silence ; et un conformisme généralisé."

               C’est exactement ce que j’ai voulu exprimer,les peuples à qui on restreint la liberté de penser et de s’exprimer subissent des traumatismes.

              J’en sais quelque chose, je les ai entendus j’ai subi l’attaque de quelque uns, Un tel intégrisme fait peur

              heureusement, certains sont venus à ma rescousse.

              Cordiales salutations


            • Pomme de Reinette 6 décembre 2016 12:30

              @moderatus


              Oui, et c’est instructif : il y a sur ce forum pas mal de nostalgiques des régimes totalitaires.
              Et leurs méthodes sont toujours les mêmes, vous l’avez expérimenté « en live » à petite échelle.
              Cela donne une idée de ce qui pourrait arriver si ces gens se retrouvaient par malheur au pouvoir dans notre pays de liberté.


            • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 7 décembre 2016 01:25

              @Pomme de Reinette

              Vous avez totalement raison ce n’est pas clair, je vais formulé autrement.

              Pour le communisme et ainsi éviter de faire les mêmes âneries, je pense qu’il est impératif de ne pas s’aveugler volontairement. C’est un modèle politique parmi d’autre et la politique est une science et comme toute science, elle progresse dans un modèle d’essai erreur. Ne commettons pas l’erreur de balayer du revers de la main toute l’idéologie derrière les histoires d’horreur, rien n’est totalement noir ou blanc.

              Pour ce qui est du droit civil, je ne reprend pas votre expression, mais je fais référence à toutes les entreprises, banques, multinationales, lobbying etc,,, qui sans exception sont des personnes ’morales’, en clair elle doivent leur existence légale au droit civil en France tout comme au Canada et partout sur le globe.

              La dictature est la suivante, la personne physique (humain) est l’autorité supérieur sur toute entité morale sans ambiguïté. Ce qui est malheureusement impossible à appliquer dans les modèles politique existant. Il y à des secteurs économiques qui concerne les besoins vitaux de chaque être humain, alimentation, logis etc qui devrait être totalement soustrait de l’économie de marché et prioritaire sur tout développement de ce dernier.

              Je fais un comparatif, extrême certes, mais qui je pense est adéquat, Prenez un criminel, un boucher qui compte plusieurs meurtres à son actif. Nos sociétés respective ont abolis la peine de mort, donc cet individu à droit au logis, la nourriture, quelques activités. De l’autre côté, un travailleur qui du jour au lendemain perd son emploi, perd sa capacité de subvenir à ses besoins vitaux. Heureusement nous avons un filet social, que nos gouvernement saccage à coup de hache à cause d’une soi disant dette, pour quelques personnes humaines qui ne crèverons pas de faim demain matin, contrairement au travailleur précaire. En terme de droit, nos sociétés accordent plus de protection au boucher, qu’au travailleur. Pour ajouté l’insulte à l’injure, le gouvernement Français ’Socialiste’ , vient de vous foutre au cul la loi travail 49 3 et ce au nom du libre marché.

              Hollande avait raison, son ennemi est la finance. Il a surestimer la détermination de ces acolytes pour mettre un peu d’ordre dans se bourbier, ce qui la castré. Nous pouvons aisément les comprendre, politiciens, affairistes, juges, avocats, ingénieurs etc... qui sont pour la plupart dans le haut du pavé économique de nos sociétés. Tous ses chasseurs ne veulent pas se tirer dans les pieds, ce qui est tout à fait normal. Et quand une personne à l’audace de faire se genre d’analyse, la plupart du temps les fameux goulags de l’Union Soviétique apparaisse dans le discours comme s’il n’y avait que cela.

              Je suis convaincu que vous pourriez me raconté quelques histoires tristes en lien avec cette réalité. Ne trouvez vous pas qu’Il est temps que ce dénigrement de la race humaine de la part des entités fictives du droit civil, cesse ?
              Bien à vous, espérant être un peu plus clair cette fois !


            • devphil devphil 3 décembre 2016 10:37
              @moderatus

              La lucidité et l’humour de votre présentation sont de remarquables à la différence de cet article.

              Cet article représente le régime de Fidel Castro de manière biaisé et partisane.

              Que celui ci ne fût pas parfait je l’entend bien.

              Il faut remettre ce régime dans le contexte de l’aversion des USA envers Cuba, cette petite île si proche des USA et totalement inféodé à l’orthodoxie occidentale.

              La punition des USA fût 50 ans d’embargo.

              50 ans d’embargo , après la désastreuse tentative d’invasion de l’île par la Baie des Cochons par les USA , méthode habituelle des USA pour mater les dirigeants trop indépendants aux USA.

              Les USA ne pouvaient plus intervenir car la Russie protégeait l’île donc la vengeance USA fût longue et terrible.

              L’embargo permet de monter une population contre son dirigeant mais cela n’a pas fonctionné.

              Cuba aurait pu largement s’épanouir si une fois de plus les USA n’avait pas décider quel peuple doit vivre ou souffrir 

              Et malgré cet embargo des améliorations ont été faites dans le domaine de la santé et de l’éducation.

              Voyons si un jour la France est en mesure de dire non aux USA et voyons l’effet de 50 ans d’embargo 

              Bravo à Fidel Castro pour avoir résister et sauver son pays 

              Philippe

               

              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 12:10

                @devphil

                Bonjour

                laissez moi le droit de ne pas avoir les mêmes idoles que vous et la m^me lecture des évènements.


              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 12:27

                @devphil

                Bonjour,

                Je ne veux pas détruire votre croyance, Je me suis interdit de nombreuses informations qui auraient noirci sl’image de Castro.

                Vous savez qu’un ancien garde du corps de Castro, 17 ans à son service à écrit un livre sur la face cachée du « comandante. » Ne le lisez pas si vous voulez conserver votre enthousiasme.

                Mais il y a un point sur lequel je me dois de vous informer.

                Bien sur il y a eu des améliorations sur le plan de la santé, je l’ai écrit, mais encore une fois il ne faut pas idéaliser et essayer de voir la réalité.

                Les médecins à Cuba sont si peu payés qu’ils sont obligés de faire le taxi ou gratter la guitare le soir dans les boites pour pouvoir faire vivre leur famille.
                J’ai vécu 15 ans dans l’océan indien, et à Madagascar la situation est la même, les médecins ne peuvent vivre de leur métier et sont obligés de faire taxi ou maçon ;

                Cela relativise un peu certains discours.

                Salutations
                 


              • devphil devphil 3 décembre 2016 17:24

                @moderatus


                Ah bon et comment cela se passe en Angleterre où les mesures de Tatcher , de Blair et de Cameron obligent les Anglais à cumuler plusieurs boulots pour s’en sortir ? 

                Comment cela se passe en Angleterre avec le contrat zéro heure ou le salarié est corvéable à souhait selon la nécessité de l’employeur ? 

                Dans san faire dans l’angélisme , je préfère un système qui aide les gens plutot qu’un système capitaliste marche ou crève pour le plus grand bénéfice de ceux qui ont la richesse.

                Cela dit il ne s’agit pas de croyance mais de clairvoyance par rapport à un système capitaliste dévoyé à ceux qui sont le biais de la démocratie place les peuples en situation d’esclavage par les petits boulots.

                A ma connaissance Cuba n’est pas situé dans l’océan indien , restons dans le cœur du sujet ... ! 

              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 décembre 2016 18:45

                @moderatus

                J’ai fait nla navette de Cuba au Canada de 1960 a 1962 et j’y suis retourne quelques fois récemen, dont 4 mois en 2011 Depuis au moins 10 ans, la médecine à Cuba est supérieure à celle qu’qu’on donne au Canada. Le rôle d’un médecin, est de traiter et si possible de guérir ; ils le font a Cuba beaucoup mieux qu’au Canada. UNE des raisons étant que le nombre de médecin par habitant est le double de celui du Canada.... et il y a aussi d’autres raisons.


                PJCA

              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 18:54

                @devphil

                Très difficile de s’attaquer à des mythes, Les idolâtres et idéologues vous tombent dessus et se refusent à trouver des arguments. IL ont l’habitude, ils ont pratiqué de même avec de nombreux régimes dictatoriaux et répressifs, jusqu’à que l’Histoire leur fasse admettre leurs erreurs.
                alors là ils ont accepté de déboulonner les idoles et de reconnaître qu’il s’étaient trompés.
                on en a vu des Marchais des Montand et des Sartre avaler leur chapeau, mais très tard, trop tard.

                Il est peut être encore trop tôt pour Cuba ?

                je dis deux choses

                Castro a été un héros à une certaine période , Puis s’est mué en dictateur.

                pour étayer mes propos je cite des faits précis..

                Un régime qui depuis 57 ans se maintient au pouvoir
                un régime qui a imposé un parti unique
                un régime ou il n’y a pas de liberté de presse
                un régime ou les médias autorisés font depuis 57 ans la propagande quotidienne du ’comandante’
                un régime qui a provoqué l’exode de 2 millions de Cubains soit 20% de la population.
                un pays qui emprisonne toujours les dissidents politiques.

                et ceci sans parler de la gestion de l’ économie et du niveau de vie sur lesquels il y aurait beaucoup à dire.

                Personne vous entendez , personne ne répond sur ces points précis.

                personne n’avance un seul argument contradictoire. on se contente de mépriser vos propos, de vous vilipender

                on vous accuse de faire un procès inique, de déformer les faits, on vous interdit simplement de toucher à l’idole, de formuler une critique.

                l’idéologie vitrifie la raison, l’intolérance est la seule réponse.

                Si donc tous ces points sont exacts, pensez vous que ce régime  mérite les louanges qu’on lui fait et même la tolérance que l’on montre à son égard.


                Si c’est là une aspiration pour les peuples , adieu la démocratie, adieu la liberté.

                 


              • izarn izarn 3 décembre 2016 19:21

                @moderatus
                Il n’y a peut-etre pas que les médecins qui sont obligés de gratter la guitare pour leur fin de mois ?
                Préjugé de classe, petit canaillou !
                Déja pour faire taxi, il faut une auto...Ce qui prouve que la médecine ça rapporte smiley


              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 19:22

                @Pierre JC Allard

                Comme tous les pays socialistes, purs et durs l’état emploie 3 personnes pour le même poste, avec les conséquences que l’on peut supposer .

                Je ne dis pas que tout soit blanc ou noir, il y a des aspects positifs dans la médecine cubaine qui a privilégié le prévention.
                je ne peux faire de parallèle avec le Canada je n’ai pas les informations

                mais il faut ne pas cacher les aspects négatifs . Le salaire payé à ces médecins du fait de leur multiplication est ridicule , et nombreux sont ceux qui sont obligés d’exercer un autre métier, taximan
                par exemple.J’ai un ami très proche qui a vécu plusieurs années à Cuba mais payé par la France heureusement, et je vous assure que mes informations sont solides.


              • Harry Stotte Harry Stotte 3 décembre 2016 20:28

                @devphil

                « L’embargo permet de monter une population contre son dirigeant mais cela n’a pas fonctionné. »



                La réalité, c’est exactement le contraire ! 


                Vous ne connaissez pas grand-chose en matière de psychologie des peuples. Si ça peut vous rassurer, les Américains non plus.

                Sans l’embargo, sans la mobilisation permanente contre l’embargo, le régime castriste n’aurait peut-être pas survécu à l’effondrement de son soutien soviétique.

              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 21:17

                @izarn

                A moins que le véhicule soit fourni par l’état qui a la main mise sur tout.

                Voulez vous connaître le salaire d’un médecin à, Cuba ?

                il vient d’être doublé très récemment 50 EUROS

                j


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 décembre 2016 00:36

                @moderatus


                 Il faut être prudent sur ces Cubains qui ont quitté Cuba.... Que la pppulation pauvre ait voulu passer en Floride - où elle gagnerait au moins quatre foIs (4) plus en pouvoir d’achat réel - n’était pas une décision idéologique.... Pas plus que celle des Berlinois qui sautaient le Mur au péril de leur vie....mais qui, rendus en RDA, votaient pout l’extrêne - gauche deux fois plus que les Wessies d’origine !

                PJCA



              • devphil devphil 5 décembre 2016 07:27

                @moderatus

                Sans remettre totalement en cause vos dires, ni une possible dérive de l’homme.

                Les raisons de ce durcissement ne sont elles pas à chercher dans l’attitude de son proche et dangereux voisin ? 

                Nous avons bien vu le pouvoir de nuisance des USA vis à vis des peuples et des nations qui ne sont pas pour eux ....
                Selon les dires de Bush junior, « ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous » , analyse simple mais redoutable en terme géopolitique.

                Combien de révolution et de coup d’état initié par les USA depuis 1945 ? 
                A ce demander même si ils ne sont pas à l’origine de tous les renversements de régime tellement la liste serait longue sauf peut être en Afrique ou c’était encore il y a peu de temps le domaine des Français pour les renversements de régime.

                Voila pour dire que si Castro a tenu d’une main de fer son pays c’est pour ne pas livrer Cuba aux USA , ceux ci ayant déjà tenté une invasion.

                Chacun ses opinions mais en terme des droits de l’homme , je ne suis pas certain que les USA puisse donner des leçons vis à vis de leur attitude par contre ils savent bien désigner les autres.

                Que serait Cuba aujourd’hui sans Castro ? 
                Nous le saurons probablement dans les années à venir car le consumérisme et les constructions vont détruire ce pays d’ici à 20 ans 

                Philippe 
                 


              • alinea alinea 5 décembre 2016 13:10

                @moderatus
                Et alors ? Pourquoi un chirurgien gagnerait plus qu’un éboueur ? qu’un planteur de canne à sucre ? Ce n’est pas parce que ça se fait comme ça chez nous que c’est bien ! le chirurgien a coûté un max à tous pour faire ses études ; il a un boulot important mais qui se juxtapose avec tous les autres boulots importants pour faire vivre une communauté !


              • moderatus moderatus 6 décembre 2016 12:15

                @alinea

                Bravo pour votre théorie,

                Vous avez la caution de Maugis, cela vaut un diplôme.

                Vous partagez la doctrine des socialistes purs et durs qui aiment tellement les pauvres qu’ils en fabriquent.

                Vous vivez sur Mars ?

                vous ne savez pas les années de sacrifice pour l’étudiant et les parents que cela demande.
                Des années pendant lesquelles l’étudiant ne gagne pas d’argent, les sacrifices que cela demande aux parents.

                12 à 15 années d’études pour être chirurgien

                Aucun métier n’est déshonorant, mais ce n’est pas parce qu’à Cuba le médecin est payé une misère ( 50 euros par mois, il en gagnait 25 il y a peu de temps) , qu’il faut prendre cette situation en référence e et oser avancer des arguments pareils.

                Vous faites du mal au modèle que vous prétendez défendre.


              • Harry Stotte Harry Stotte 3 décembre 2016 11:55

                « Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d’un tyran qui les a maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ? »



                Parce qu’il a su, comme bien d’autres dictateurs « populistes » avant lui, exalter l’esprit de fierté nationale, à travers, en particulier, le défi lancé à la plus première puissance mondiale, les Etats-Unis d’Amérique. 


                Et c’est une baffe de plus aux prétendues Lumières qui avaient, dans la foulée de quelques précurseurs, prêté à l’homme des aspirations qui n’étaient que celles des philosophes eux-mêmes.


                Si vous lisez, dans « Nous et l’Occident », d’Alexandre Zinoviev, la perception que la mère de l’auteur avait de Staline, vous comprenez combien nous sommes à côté de la plaque humaine avec notre idéalisation de la liberté, des droits de l’homme et du suffrage universel :

                "Ma mère conserva dans son Evangile, jusqu’à sa mort (en 1969), un portrait de Staline (mort en 1953). Elle a vécu toutes les horreurs de la collectivisation, de la guerre et des années d’après-guerre. S’il fallait décrire en détail tout ce qu’elle eut à supporter, les lecteurs occidentaux ne le croiraient pas. Et malgré tout, elle a conservé un portrait de Staline. Pourquoi ? (...) à cette époque, le pays connut une promotion sans précédent dans l’histoire de l’humanité, des millions de personnes quittèrent les couches inférieures de la société pour devenir contremaîtres, ingénieurs, instituteurs, médecins, acteurs, officiers, chercheurs, écrivains, etc. Peu importe de savoir si la Russie aurait connu un phénomène similaire sans le stalinisme. Pour les acteurs de ce processus, les choses se sont passées au cours du stalinisme et, leur semblait-il, grâce à lui. Et il est vrai que c’était grâce à lui, à bien des égards, Ces millions de personnes, qui en influencèrent des millions d’autres, furent précisément l’assise et la force de frappe du stalinisme."


                • moderatus moderatus 3 décembre 2016 14:48

                  @Harry Stotte

                  Bonjour,

                  L’homme est pétri de contradictions, comment peut on accepter certaines choses et en rejeter d’autres suivant, l’époque , le milieu, le pays où l’on est né , l’éducation que l’on a reçue.

                  Votre digression sur la mère de Zinoviev est d’un enseignement indéniable, comment peut on rejeter un régime et en accepter certaines avancées qui semblaient primordiales . C’est toute la complexité des comportements humains .

                  mais il y a quand même des paramètres qui permettent de faire la différence entre un chemin démocratique et une dictature .
                  mais rien n’est en noir et blanc c’est une évidence.
                  merci pour votre apport à la réflexion.


                • Harry Stotte Harry Stotte 3 décembre 2016 20:20

                  @moderatus

                  « L’homme est pétri de contradictions... »



                  Sans doute le sommes-nous tous, mais j’ai le sentiment que beaucoup de contradictions apparentes, dans le cas qui nous occupe, résultent du fait que les attitudes comparées appartiennent respectivement au viscéral pour les unes et au superficiel pour les autres.


                  Pour illustrer mon propos, j’utiliserai une citation tirée de « De la horde à l’Etat », d’Eugène Enriquez :


                  «  Pourquoi les hommes, se voulant guidés par le principe de plaisir et les pulsions de vie, aspirant à la paix, à la liberté et à l’expression de leur individualité, et qui, consciemment, disent désirer le bonheur au profit de tous...« 


                  Pour moi, c’est l’illustration même du superficiel, parce que la grande majorité de ceux qui rêvent d’une société découlant de ces principes ne croient plus vraiment qu’elle puisse advenir un jour. 


                  Ceux qui, à l’opposé, s’y accrochent sincèrement, sont une minorité d’idéalistes de gauche prolétarienne »à l’ancienne« , dont un Gérard Filoche pourrait être l’un des ultimes représentants. 


                   »...forgent-ils le plus souvent des sociétés aliénantes favorisant plus l’agression et la destruction que le vie communautaire ? "

                  Cela, c’est le produit du viscéral.


                • leypanou 3 décembre 2016 12:36

                  On vante le régime Cubain où l’école et la santé sont gratuits.

                  Exact, c’est un des seuls points positifs du régime mais le salaire moyen étant de 20 euros mensuels comment le cubain pourrait-il accéder aux soins ? : l’auteur se contredit lui-même. La santé gratuite et il faut encore payer ? Et puis, qui vous dit que 20 € là-bas ont le même pouvoir d’achat qu’ici ?

                  A vous lire, comme les gens ne touchent que 20€, ils doivent tous être à poil dans la rue. Et puis, RFI, comme propagandiste, ils sont assez forts là-dedans.

                  Désolé, un dictateur , qu’il soit de droite ou de gauche reste un dictateur, un être malfaisant, nocif, criminel,  : je préfère avoir à faire avec un dictateur comme F Castro, pour moi ici en France qu’un non dictateur comme G W Bush. Et les prétendus crimes de F Castro ne sont que du pipi de chat par rapport à ceux de G W Bush.


                  • moderatus moderatus 3 décembre 2016 15:04

                    @leypanou

                    Bonjour,

                    vous m’avez habitué à plus de lucidité

                    Bien sur que le pouvoir d’achat n’est pas le même suivant le pays ou vous vivez, mais les exportations se payent et Cuba ne vit pas en autarcie.

                    La différence évidente entre entre un dictateur et un président élu, c’est que l’élu ne règne jamais 57 ans, c’est une sacré différence non ?

                    Vous pouvez être un défenseur de Castro, mais accepter certaines vérités
                    vous pouvez estimer que le héros est plus important que le dictateur, mais pas refuser certains faits prouvés..

                    je reconnais qu’accepter certaine critiques sur une idole est difficile, et je ne suis pas très heureux d’avoir à désillusionner certains.

                    c’est difficile pour vous et pour moi .

                    le plus facile eût été pour moi de chanter ses louanges comme cela a été fait sur ce site.


                  • izarn izarn 3 décembre 2016 19:39

                    @moderatus
                    Mais c’est vous qui etes tordu...
                    Vous n’avez pas remarqué que Staline, Mao, Castro étaient communistes ?
                    Qu’ils n’ont rien à voir avec Franco, Mussolini et Hitler ? (Aidés par le Capital)
                    Que jamais ces dictateurs communistes n’ont agressé un état ? Fut-il capitaliste ?
                    Qu’ils ont passé leur vie à défendre leur pays, leur peuple ?
                    Cela ne fait donc pas une différence pour vous ? smiley
                    Pour moi, si....


                  • moderatus moderatus 3 décembre 2016 20:58

                    @izarn

                    Premièrement , ce n’est ni malin ni courtois de traiter les gens de tordus, votre langue a été plus rapide que votre cerveau.

                    Je veux bien vous répondre pour vous signaler les énormités qu vous proférez.

                    MAO près de 8O millions de morts

                    STALINE près de 30 millions de morts.

                    Hitler 17 millions est loin derrière.

                    Révisez un peu votre histoire du monde avant de proférer des inepties

                    j’espère que vous serez plus prudent à l’avenir, pour votre crédibilité.

                     prêt à discuter avec vous ,mais sérieusement et calmement.


                  • moderatus moderatus 5 décembre 2016 17:00

                    @leypanou

                    La seule différence mais de taille, c’est que le règne de Bush ne dure pas 57 ans


                  • Sparker Sparker 3 décembre 2016 12:38

                    Il y a des auteurs sur ce site qui s’achètent de la grandeur d’âme à bon compte....


                    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 15:19

                      @Sparker

                      Je suis un défenseur de Mélenchon,et mon souhait sur mon dernier article était de voir Mélenchon au

                      deuxième tour des présidentielles .

                      Seulement je ne me sens pas inféodé à tout ce que pense Mélenchon, et quand je pense qu’il a tort,
                      je le dis , je garde ma liberté de penser.

                      Entre deux hommes de gauche s’étant exprimé sur Castro , Onfray et Mélenchon, je suis en accord parfait avec Onfray.

                      Un dictateur de droite ou de gauche reste un dictateur.


                      Désolé la grandeur d’âme n’a rien à voir dans cette histoire, ni la morale, mais seulement la priorité de conserver ma liberté de pensée .

                       Je n’achète rien, je donne à réfléchir, on prend ou on laisse.

                      donnez moi des arguments pour étayer votre point de vue ,je suis preneur.
                      des jugements lapidaires ne font pas avancer la réflexion.

                      Sans rancune

                      cordialement


                    • petit gibus 3 décembre 2016 16:54
                      @moderatus

                      « 

                      Je suis un défenseur de Mélenchon,et mon souhait sur mon dernier article était de voir Mélenchon au

                      deuxième tour des présidentielles . »


                      woué en ce moment c’est un peu la mode smiley

                      sur que tu es très éclectique
                      dans un autre post ,
                      tu affirmais avoir une préférence pour Poisson smiley

                    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 17:58

                      @petit gibus

                      Bonjour,

                      J’ai écrit un article sur la possibilité de Mélenchon au second tour.

                      J’ai effectivement écrit qu’entre tous les chevaux de retour de la primaire, je préférais Poisson qui était pratiquement inconnu et n’avait pas exercé ses mauvais talents comme les autres .Rien à voir avec Mélenchon .
                      Logique.


                    • petit gibus 3 décembre 2016 15:03
                      @ moderatus

                      « Surement que le peuple Cubain connait mieux son Tyran que moi. 57 ans de Castrisme .Pour son bonheur ? »

                      Alors laisse lui 4 ou 5 ans le soin d’écrire son histoire,
                      laisse lui le temps de nous en faire une analyse
                      un peu plus objective que la tienne

                      Derrière tous tes mots transpire une haine de Castro
                      Est elle justifiée ?
                      Je n’en sais rien, c’est aux Cubains à me le dire

                      mais surtout pas à moderatus comme historien ! smiley



                      • petit gibus 3 décembre 2016 15:12
                        @petit gibus

                        PS
                        Il y a 8 ans , ma compagne a passé plusieurs moi à Cuba
                        dans le cadre d’un échange en milieu médical
                        elle en est revenue bouleversée

                      • agent ananas agent ananas 3 décembre 2016 16:27

                        Pour quelqu’un qui ne connaissait pas Soros il y a encore peu de temps, il n’est pas surprenant que cet article reprenne tous les poncifs éculés jusqu’à la caricature...
                        L’auteur est sans doute un nostalgique du temps du dictateur Batista où la mafia US sous la houlette de Meyers Lanski et Lucky Luciano, avait fait de cette île un immense tripot-lupanar pour échapper à la prohibition et où la marijuana et la cocaïne étaient à peine plus chères qu’une bouteille de rhum...
                        Bon pour la peine, je m’en retourne écouter Ruben Gonzalez. Que rico...


                        • moderatus moderatus 3 décembre 2016 17:00

                          @agent ananas

                          Aucun argument pour défendre vos idées et c’est dommage, vous devez en avoir surement.
                          cela épargnerait des accusations lapidaires qui ne font avancer en rien la réflexion, ou la connaissance historique.

                          Je l’ai clamé à plusieurs fois comme Onfray, et tant d’autres.

                          Un dictateur de droite ou de gauche n’est qu’un dictateur.

                          Batista est encore plus condamnable car lui , je l’ai écrit, avait plongé le pays dans un système
                          inégalitaire destructeur. Ne faites pas de faux procès SVP

                          Je ne connaissais pas Soros, mais vous ne connaissez surement pas Juan Reinaldo Sanchez garde du corps de Castro pendant 17 ans qui a dévoilé dans un livre la face cachée de Castro.

                          Vous savez ce site peut servir à échanger des informations, et ne pas connaitre Soro n’est pas le signe d’une inculture crasse.

                          Si vous voulez avoir une idée plus précise de votre héros intouchable, je vous conseille.

                          la vie cachée de Fidel Castro, Juan Reinaldo Sanchez et Axel Gylden. Michel lafon editeur. 329 pages. 19,95 euros.

                          Salutations


                        • alinea alinea 3 décembre 2016 19:57

                          @moderatus
                          Qui vous dit que ce type n’a pas été payé très cher par la CIA ? Qu’il ne nourrissait pas une jalousie féroce à l’égard de Castro, et qu’il ne rêvait pas de filles au bord d’une piscine, enfin, tout ce qu’offre la richesse ? Nous, nous ne le saurons jamais, alors pourquoi croire l’un plutôt que l’autre ?


                        • izarn izarn 3 décembre 2016 20:08

                          @moderatus
                          Pourquoi voulez vous que Castro eut caché sa vie ? (J’adore le passé antérieur)
                          Vous faites dans le complotisme ? smiley

                          Peut-etre que Castro avait 30 femmes (je dis ça, j’en sais rien !), mais bon c’est moins que le démocratique DSK...
                          Ou Bill Clinton !


                        • alinea alinea 3 décembre 2016 21:06

                          @moderatus
                          Souvenez vous de Kadhafi !! Après sa mort, une femme a écrit un livre !! où elle détaillait ( enfin je ne l’ai pas lu mais en ai entendu parler !) les nuits folles où Kadhafi violait trente vierges !!
                          Je n’ai pas suivi le nombre de ventes, mais enfin, ça s’est publié !
                          Alors Castro trafiquant de drogue dans son pays, avec des îles en veux-tu en voilà et tout ce qui va avec comme repas somptueux et divertissements, pardon, mais ça nous fait furieusement penser à de la calomnie, et bas de gamme en plus !


                        • moderatus moderatus 3 décembre 2016 22:13

                          @alinea

                          Je n’ai jamais parlé de trafic de drogue pour Castro, quand à sa propriété luxueuse, elle était connue.

                          je n’attache pas trop d’importance à ces révélations calomnieuses ou pas, ce qui m’intéresse c’est le parcours de cet homme héroïque au départ et qui est devenu un dictateur, comme quoi le pouvoir est une drogue qui peut faire perdre tout sens moral.
                          Je voudrais que l’on réfléchisse au sort d’un peuple qui pendant 57 ans a subi et subit encore un pouvoir sans partage, et n’a aucune prise sur son avenir, entièrement dépendant des décisions d’une dictature éclairée ou pas.


                        • agent ananas agent ananas 4 décembre 2016 10:52

                          @moderatus
                          Bonjour
                          Se baser sur une seule et unique source pour écrire un article c’est un peu « cheap », non ?
                          Hélas le non recoupement de l’info est très tendance aujourd’hui. Faites plutôt une « critique » du livre de Juan Reinaldo Sanchez et Axel Gylden.
                          Que Castro ait commis des crimes, sans doute. Mais après avoir échappé à 638 tentatives d’assassinat on peut comprendre qu’il y ait une certaine répression... S’il y a des crimes à Cuba aujourd’hui, ils sont surtout commis à Guantanamo... Tout n’est pas blanc ou noir... Il faut voir toutes les nuances de gris entre les deux, du plus clair au plus foncé et vice versa.
                          Quant à la misère à Cuba, vous semblez oublier que ce pays est l’objet d’un embargo et que malgré ce blocus économique la population jouit d’un bon niveau en matière d’éducation et de santé. Même que de nombreux américains y viennent s’y faire soigner étant donné les coûts prohibitifs aux US (voir le documentaire de Michael Moore « Sicko »). Pour anecdote, pendant mes nombreuses années au Laos, j’ai pu constater le dévouement des docteurs cubains, impliqués dans des programmes de formation des docteurs locaux.
                          Enfin, malgré ses maigres ressources, les chercheurs cubains ont fait d’énormes progrès dans la lutte contre le cancer que les multinationales pharmaceutiques montrent un vif intérêt. Est-ce pourquoi Obama a initié un processus de normalisation avec Cuba ?


                        • Christian Labrune Christian Labrune 8 décembre 2016 15:17

                          Je n’ai jamais parlé de trafic de drogue pour Castro, quand à sa propriété luxueuse, elle était connue.

                          @moderatus

                          J’ai habité quatorze ans à Dieppe. Près de la place Duquesne, il y avait alors (peut-être qu’il y est encore) un excellent marchand de fromages qui se vantait d’envoyer périodiquement par avion à Fidel Castro les très bonnes spécialités normandes qui trônaient sur son étalage. Je n’ai jamais songé à vérifier. Peut-être ce brave commerçant, qui n’avait rien d’un communiste (je ne lui ai jamais vu le couteau à fromage entre les dents), était-il un peu mythomane, mais pourquoi aurait-il imaginé ça ? Quitte à inventer, il aurait été plus simple - et sans doute plus prestigieux ! - de se dire le fournisseur de la reine d’Angleterre ou du pape.


                        • fcpgismo fcpgismo 3 décembre 2016 17:12

                          La tyrannise capitaliste néo libéral a fait cinquante millions de mort en Europe et poursuit son œuvre malfaisante alors le Castrisme !


                          • Dom66 Dom66 3 décembre 2016 17:31

                            A l’auteur, @ moderatus

                            Je n’avais pas remarqué que votre article parle de la France J’ai juste lu quelque bribes et changé quelques mots

                            Exemple :

                            Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse veauter pour Sarko et des Hollandouilles qui les ont maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ?

                            Comment admettre que la manipulation à un tel degré soit possible, que la force politique et la maîtrise des médias puissent conduire à un tel comportement. smiley


                            • moderatus moderatus 3 décembre 2016 18:09

                              @Dom66

                              Bonjour, je partage votre opinion et je l’ai plusieurs fois écrit.

                              Comment peut on expliquer qu’on se laisse manipuler par les médias et que l’on vote à chaque fois pour une alternance qui mène la France au désastre.
                              Comment peut on expliquer que l’on puisse nous vendre Fillon la doublure de Sarkozy.

                              Mais soyez Franc, vous auriez supporté un Hollande , un Sarkozy ou un de leurs prédécesseurs 57 ANS ?

                              il y a là une situation anormale qui mérite que l’on se pose quelques questions non ?


                            • Dom66 Dom66 3 décembre 2016 19:01

                              @moderatus

                              "Mais soyez Franc, vous auriez supporté un Hollande , un Sarkozy ou un de leurs prédécesseurs 57 ANS ?".....surtout pas

                              il y a là une situation anormale qui mérite que l’on se pose quelques questions non ?

                               Oui

                              Les questions  des 57 ans « gaijin Julius 1ER et Auxi » ont répondu pour et avant moi, je les en remerci

                              Si le blocus de l’empire n’avait pas été aussi dur les choses auraient été sans doute autrement.

                              Par contre posez vous la question des différences sur l’éducation, la médecines par rapport aux autres colonies US des caraïbes. Ainsi que le nombre de disparus tués assassinés dans le doux monde de l’Amérique latine avec un niveau de prostitution qui ressemble à l’ère de Batista.


                            • moderatus moderatus 3 décembre 2016 21:03

                              @Dom66

                              Bonsoir,

                              J’ai condamné le régime de Batista, mais un dictateur, n’en excuse pas le suivant, ou ne le rend pas plus supportable.
                              qu’il y ait eu des points positifs bien sur.


                            • gaijin gaijin 3 décembre 2016 18:08

                              @ modératus
                              oui castro vilain pas beau bravo mais contrairement a qui ?
                              dommage de ne mentionner qu’en une seule ligne le blocus illégal des usa qui a affamé ce peuple dans l’indifférence générale .................
                              vous dites : « des peuples manipulés et maltraités »
                              oui hélas je vois ça ici aussi un peuple manipulé et maltraité ......
                              les gens manipulés c’est comme les cobayes de laboratoire : eux seuls ne savent pas qu’ils le sont


                              • moderatus moderatus 3 décembre 2016 19:33

                                @gaijin

                                Tout a fait d’accord avec vous, le rôle néfaste des Américains est important, mais la gestion économique du régime de Castro a été aussi désastreuse.
                                l’indifférence des peuples face au blocus Américain est bien sur à déplorer.

                                La Russie a beaucoup aidé Cuba puis le Vénézuela.

                                Votre paralèlle entre les peuples manipulés et les cobayes est éloquent.

                                je répondais à un des intervenants que les gens qui sont nés avec le Castrisme qui dure 57ans ne se sont pas rendu tout à fait compte, qu’ils vivaient dans un régime autoritaire, car ils n’avaient aucune idée de la démocratie.
                                Seuls les deux millions d’exilés ont pu faire la différence


                              • gaijin gaijin 4 décembre 2016 09:32

                                @moderatus
                                " je répondais à un des intervenants que les gens qui sont nés avec le Castrisme qui dure 57ans ne se sont pas rendu tout à fait compte, qu’ils vivaient dans un régime autoritaire, car ils n’avaient aucune idée de la démocratie."
                                j’avais bien entendu mais quid des 66 millions de français ?


                              • julius 1ER 3 décembre 2016 18:26

                                article uniquement à charge comme celui de Ratkoarisson eh bien sûr on minimise les 57 années d’embargo qu’a subit Cuba comme si ce n’était qu’une simple formalité ..... 


                                quelle mauvaise foi de l’auteur, j’imagine la France sous embargo pendant 57 ans je me demande ce qu’il en resterait,.....

                                 c’est si facile de dénoncer les cubains comme des incapables.... ah oui ils ont été aidés pendant quelques années par les soviétiques puis lorsque les soviétiques sont partis tout s’est écroulé .... 
                                à la bonne heure !!!

                                eh ben oui Modératus c’est cela un embargo si personne ne vient le contourner ....vous crevez en silence apparemment cela vous amuse .... 

                                est-ce par anti-communisme primaire comme les yankees qui n’ont toujours pas levé l’embargo ???
                                vous n’avez pas encore compris que c’est parceque il y a eu le blocus que le régime castriste s’est durci sinon il aurait pu se libéraliser bien plus vite si les yankees n’avait pas durci le jeu, il y a là une relation de cause à effet .... 

                                mais je pense que pour vous c’était mieux avant pour les cubains sous Batista et les cubains auraient du accepter (sitôt que les US faisaient les gros yeux) de retourner à l’ ère Batista c’est à dire être le « bordel » de l’amérique .... quel programme pour un peuple !!!! 

                                en tous cas cet article fleure bon l’impérialisme de l’Oncle Sam on sait où vont vos préférences !!!!

                                • Auxi 3 décembre 2016 18:43

                                  @julius 1ER
                                  on minimise les 57 années d’embargo qu’a subit Cuba


                                  J’allais le dire, vous m’avez devancé. Pas un mot sur cet embargo dans cet article uniquement à charge… Et les gros pleins de fric réfugiés à Miami – faut avoir les moyens ! – s’accommodaient fort bien de la dictature sanglante de Batista, à la botte de Washington. La responsabilité des États-Unis dans la situation de Cuba est écrasante, mais il paraît que c’est une démocratie…

                                • moderatus moderatus 3 décembre 2016 21:36

                                  @Auxi

                                  2 millions de gros pleins de fric réfugies Miami.

                                  Aucune décence, aucune compassion envers ces victimes du régime.

                                  Plus de 2 millions de Cubains près de 20%de la population qui fuient leur pays, et que vous méprisez de la sorte , c’est honteux . Pas touche à l’idole, sinon je vomis sur tout le monde.

                                  répondez à de vrais question , en faisant fonctionner votre cerveau et non votre haineou votre idéologie.


                                  Un régime qui depuis 57 ans se maintient au pouvoir
                                  un régime qui a imposé un parti unique
                                  un régime ou il n’y a pas de liberté de presse
                                  un régime ou les médias autorisés font depuis 57 ans la propagande quotidienne du ’comandante’
                                  un régime qui a provoqué l’exode de 2 millions de Cubains soit 20% de la population.
                                  un pays qui emprisonne toujours les dissidents politiques.

                                  osez répondre à ces réalités .

                                  auriez vous supporté 57 ans de Hollandisme ou Sarkozisme ou de quiconque ?


                                  Trouvez vous cela supportable et admissible.

                                  Si vous avez des arguments , je suis près à les entendre.

                                  Le blocus des états unis , exact , mais il restait le reste du monde, et beaucoup de pays ont commercé et aidé Cuba.

                                  Désolé mais vos inepties m’ont fait un peu hausser le ton.


                                • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 3 décembre 2016 22:05

                                  @moderatus

                                  Ceux qui ont fui leur pays sont ceux qui avaient l’argent et le pouvoir et profitaient bien du régime Batista et vivent très bien à Miami (une ville très chère). Ils regrettent juste leur puissance passée.

                                  Les 80% qui sont restés à Cuba étaient sous leur joug et n’ont rien perdu, la loi de la démocratie c’est celle du plus grand nombre.


                                • moderatus moderatus 3 décembre 2016 22:19

                                  @Parlez moi d’amour

                                  Très bien, les salauds sont partis, les justes sont restés et un règne de 57ans, qui continue, d’une fratrie est un gage de démocratie.

                                  Ecoutez, je n’ai rien a à dire, votre lucidité est aveuglante.

                                  Si vous voulez échanger sérieusement, avec des arguments je suis à votre disposition

                                  au plaisir de vous lire.


                                • Aristoto Aristoto 3 décembre 2016 20:59

                                  Fausses ou vrai valeurs je peux pas me prononcer sur ce cas... !!! Par contre du besoin et de la nécessite d’éradiquer physiquement la vermine ça incontestablement oui nous devons apprendre du stalinisme du maoisme et du castrisme.

                                  Pas de demi mesure. La résistance à l’exploitation ne cessera qu’à l’élimination des exploiteur ! A bon entendeur.


                                  • moderatus moderatus 3 décembre 2016 21:07

                                    @Aristoto

                                     je crains de comprendre votre message

                                    Mao 8O millions de vermines exterminées
                                    Staline 30 millions de vermines exterminées

                                    j’espère pour vous que ce n’est pas ce que vous avez voulu dire

                                    rassurez moi


                                  • Et hop ! Et hop ! 3 décembre 2016 21:14

                                    Compte tenu de la pression des USA, Cuba ne pouvait avoir qu’un dictateur ou tomber dans une misère noire comme Haïti.


                                    On peut penser que Castro a été un dictateur moins dur pour le peuple cubain que ceux qu’auraient imposé les USA.

                                    600 exécutions en 50 ans, pour 380 tentatives d’assassinats, c’est pas tellement.

                                    • moderatus moderatus 3 décembre 2016 21:46


                                      Un régime qui depuis 57 ans se maintient au pouvoir
                                      un régime qui a imposé un parti unique
                                      un régime ou il n’y a pas de liberté de presse
                                      un régime ou les médias autorisés font depuis 57 ans la propagande quotidienne du ’comandante’
                                      un régime qui a provoqué l’exode de 2 millions de Cubains soit 20% de la population.
                                      un pays qui emprisonne toujours les dissidents politiques.

                                      Et tout cela à cause des états unis ?

                                      d’autres gouvernants dans une démocratie auraient pu négocier avec l’Amérique. tellement de présidents se sont succèdés pendant que régnait l’indéboulonnable Castro. Était- il le seul à pouvoir tenir tête aux américains ?

                                      mais vous êtes vous posé seulement la question.

                                      n’est ce pas le combat contre les états unis qui a permis une dictature de déjà 57 ans ?


                                      • phan 5 décembre 2016 19:49

                                        @moderatus

                                        Je connais aussi une prison à ciel ouvert qui se nomme « Gaza »
                                        date de création : 1948, ça nous fait 68 ans de privation et d’humiliation.
                                        Comme les exilés cubains à Miami, vous avez 700.000 palestiniens qui ont fuit à l’époque
                                        maintenant vous avez environ 5 millions qui attendent le retour.
                                        Vous avez un blocus qui est plus dur qu’un embargo.
                                        A Mr Onfray, à Gaza :
                                        Nous n’avons pas de « Jambon Beurre », le porc nous mangeons pas, à la place nous avons une double ration de « Plomb Endurci », le beurre nous n’avons pas parce il nous faut de l’électricité pour alimenter nos frigos, et l’électricté nous avons peu.
                                        Le mot Shoah évoque beaucoup de chose dans la mémoire collective, Par contre le mot Nakba (arabe : النكبة, an-Nakbah, lit. « désastre » ou « catastrophe ») évoque peu de chose.
                                        Vous qui combattez pour la liberté du peuple cubain, pensez aussi à d’autres peuples
                                        de Palestine, du Yémen, du Bareïn...
                                        Ici je relaie le plaidoyer de l’archevêque Desmond Tutu pour le peuple d’Israël : « Libérez-vous en libérant la Palestine. » :
                                        Et tout cela à cause des états unis ? oui

                                      • alinea alinea 3 décembre 2016 22:46

                                        Je voudrais comprendre comment on peut parler de la démocratie avec des sanglots dans la voix comme si c’était la voie unique - alors qu’il n’y a qu’à ouvrir les yeux pour voir ce qui se cache derrière- et un peu plus loin dire que le peuple est malléable, un troupeau de mouton quoi !
                                        Une démocratie qui laisse crever les gens, sans jugement et pour cause, qui exploite à qui mieux mieux, qui se trouve des dépositaires qui mentent, arnaquent, trichent,etc... je n’en ai rien à foutre ; la démocratie deviendra bientôt un gros mot !


                                        • moderatus moderatus 3 décembre 2016 22:59

                                          @alinea

                                          La démocratie est fragile

                                          surtout la démocratie représentative, surtout si le peuple n’est qu’en partie représenté.
                                          le referendum corrige certaines dysfonctionnements.

                                          le danger de la manipulation médiatique et politique est toujours présent, mais il y a quand même des contre pouvoirs.

                                          La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres .
                                          disait churchill.

                                          L’avantage c’est que nous pouvons changer de dirigeants tous les 5 ans chez nous, et ne pas être obligés de subir certains dictateurs plus de 50 ans.

                                          c’est quand même un avantage conséquent , et je vous le dis sans sanglot dans la voix connaissant la faiblesse et la fragilité des démocraties.


                                        • alinea alinea 3 décembre 2016 23:50

                                          @moderatus
                                           Ce que je pense, et pas simplement pour vous, c’est qu’on se préoccupe bien du sort de ceux qui ne nous demandent rien ; assez souvent jusqu’à aller détruire leur culture, leur patrimoine et leur pays. Aussi, ne connaissant pas le problème de l’intérieur, m’en fiant à ce que je lis et ce qu’on m’en dit, je ne vois pas l’utilité de démolir un régime qui a tenu tête si longtemps... à notre camp ! ( sauf Hollande, qui aime bien Cuba et les Castro) ; comme notre camp me révulse chaque jour davantage et que les Cubains ne lancent pas de SOS indéniables, je ne vois pas l’intérêt de rajouter une couche à notre propagande ; ils s’en chargent, pas besoin de les seconder.
                                          Pour ce qui est des exilés, on comprend bien le mal du pays, mais ils étaient dans le mauvais camp ! et vus de ma fenêtre, dans le camp des salauds.
                                          J’ai eu beaucoup d’amis sud américains, dans les années soixante-dix, qui fuyaient leur pays en proie aux dictatures « américaines » !!! Voyez ? mais ils n’étaient pas des salauds.


                                        • moderatus moderatus 4 décembre 2016 11:11

                                          @alinea

                                          Bonjour, Comme vous m’y poussez, je vais aller plus loin.

                                          Depuis de longues années Un certaine gauche a soutenu envers et contre tout

                                          Le régime Stalinien qui a fait 30 millions de morts

                                          La Chine de Mao qui a fit 8O millions de morts

                                          ont salué la victoire des Khmers rouges , fermant les yeux sur leurs massacres, leurs persécutions
                                          ethniques et politiques
                                          je vous en passe et des plus graves.

                                          Tout cela au nom d’un communisme radical comme à Cuba

                                          L’internationale communiste se devait de défendre ces régimes

                                          Quand l’Histoire a rétabli la vérité, ils ont fait amende honorable mais très tard .

                                          c’est ce qui se passera pour Le régime de Castro

                                          déja quelques voix dissonantes osent s’exprimer, difficile, je viens d’en faire l’expérience

                                          « Cuba, autoproclamée république socialiste à parti unique, est le pire pays d’Amérique latine en matière de liberté de la presse », estime RSF sur la page web de son site consacrée à Cuba. « Le clan Castro, au pouvoir depuis 1959, maintient un monopole de l’information et ne tolère aucune voix indépendante. Arrestations et détentions abusives, menaces, campagnes de dénigrement, confiscations de matériel et fermeture de sites web sont les formes les plus courantes d’un harcèlement omniprésent, renforcé par un arsenal de lois restrictives. »

                                          La Croix

                                          L’embargo commercial infligé à Cuba est loin d’être responsable de tous les maux du pays. Démonstration.

                                          Selon un mythe tenace et savamment entretenu, "l’embargo commercial américain« (rebaptisé »blocus" par Cuba) serait la principale cause des difficultés de la révolution. Il n’en est rien. Comme en Union soviétique ou en République démocratique allemande (RDA), le fiasco économique cubain s’explique d’abord par l’inefficacité du système marxiste-léniniste mis en oeuvre par Fidel et Raúl Castro. Il s’est traduit par la nationalisation de toute la vie économique, y compris les coiffeurs et les marchands de glaces, et par l’abolition du droit d’entreprendre. 


                                          L’Express 30 novembre




                                        • alinea alinea 4 décembre 2016 15:28

                                          @moderatus
                                          Vous m’opposez l’Express !!! alors je vous réponds ça :

                                          https://www.legrandsoir.info/serie-documentaire-revolucionarios.html

                                          Voyez-vous, il est fort probable que nous ne soyons pas dans le même camp ; mais... tant qu’on peut discuter !
                                          Le fait est que je ne prends pas notre modèle de société pour « le » modèle !
                                          Je vous incite à écouter ces vidéos, à votre rythme, puisque c’est long !


                                        • moderatus moderatus 4 décembre 2016 18:51

                                          @alinea

                                          Bonjour,

                                          Je ne sais pas si nous sommes dans le même camp, mais on peut être dans le même camp et ne pas partager un avis identique sur tous les points, c’est peut-être le cas.

                                          L’article de l’express était anecdotique, il y en a d’autres qui vont dans le même sens. Mais j’aurai aimé votre avis sur la mon argumentation principale.

                                          "Depuis de longues années Un certaine gauche a soutenu envers et contre tout

                                          Le régime Stalinien qui a fait 30 millions de morts

                                          La Chine de Mao qui a fit 8O millions de morts

                                          ont salué la victoire des Khmers rouges , fermant les yeux sur leurs massacres, leurs persécutions
                                          ethniques et politiques
                                          je vous en passe et des plus graves.

                                          Tout cela au nom d’un communisme radical comme à Cuba

                                          L’internationale communiste se devait de défendre ces régimes

                                          Quand l’Histoire a rétabli la vérité, ils ont fait amende honorable mais très tard .

                                          c’est ce qui se passera pour Le régime de Castro"

                                          pensez vous que mes constatations sont erronées, et que pour Cuba comparaison n’est pas raison. ?



                                        • alinea alinea 4 décembre 2016 20:01

                                          @moderatus
                                          certains se sont suicidés !
                                          Soutenir depuis la France n’était pas bien criminel ; vous le saviez, vous, avant qu’ils ne le sachent ?
                                          Ils soutenaient un idéal qu’ils croyaient réalisé. pas de quoi fouetter un chat.


                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 décembre 2016 07:22

                                          @moderatus


                                          « La démocratie est fragile, surtout la démocratie représentative, surtout si le peuple n’est qu’en partie représenté. »


                                          Une démocratie « representative » est une contradiction formelle, un sophisme : revoyez Castoriadis. La Suisse l’est plus que les USA, bien sûr, mais si peu .... Ce qui s’est le plus rapprochée d’une vraie démocratie, récemment, c’est la Libye de Kadhafi. Evidemment on l’a détruite.


                                          https://nouvellesociete.wordpress.com/2011/07/24/la-libye-des-faits/


                                          https://nouvellesociete.wordpress.com/2011/10/30/100-jours-apres-la-libye-des-mefaits/


                                          C’est ce que l’on aurait fait a Cuba si, au lieu d’un Castro, on y avait eu un Jaures ou un Allende démocratique.

                                          PJCA

                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 décembre 2016 00:52

                                          Ce qui est incontestable, c’est tous ces videos de gems ces gens qui pleurent Fidel aujourdùi. Vous croyez que c’est la police secrète qui a forcé 4 millions de Cubains a attendre des heures pour le long de 900 km de routes pour voir sa dépouile ? 


                                          PJCA

                                          • moderatus moderatus 4 décembre 2016 10:45

                                            @Pierre JC Allard

                                            Rebonjour

                                             Étonné que vous n’ayez pas réagi à notre dernier échange je répondais par avance à votre question..

                                            Docteur Watson va répondre à votre remarque d’une autre façon.

                                            je ne suis pas étonné de ces vidéos. Elles m’attristent

                                            Je me demande combien d’années il faudra à ce peuple que je respecte, pour retrouver sa liberté de pensée, j’allais écrire sa faculté de penser .
                                            2 millions ont pu s’exiler 30.OOO partent chaque année. Pourquoi ?

                                            Ces manifestations

                                            Réactions normales quand on a subi pendant 57ans quotidiennement les louanges orchestrées de Castro et de son régime. Le culte du comandante

                                            Fin 2011 à la mort de KIM JONG IL en Corée du nord

                                            les mêmes vidéos de scènes de désespoir et d’adulation.

                                            Alors il faut vanter le régime Coréen puisque ce dictateur était adulé par son peuple ?

                                            j’aimerai une réponse sincère, pas du genre comparaison n’est pas raison.


                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 décembre 2016 07:36

                                            @moderatus

                                            "Alors il faut vanter le régime Coréen puisque ce dictateur était adulé par son peuple ?

                                            S’il l’était, INDUBITABLEMENT. Sinon, pourquoi parlez vous de démocratie.. ?

                                            Quand les États riches veulent la démocratie pout les pauvres, ils veulent simplement qu’y règne une zizanie programmée qui permettra de soudoyer plus facilement leurs dirigeants, afin qu’on puisse les gouverner par des quislings locaux, s’épargnant ainsi les lourds frais d’une occupation armée permanente. 

                                            PJCA


                                          • Jacques-François Bonaldi 4 décembre 2016 04:31

                                            Monsieur Moderatus

                                            Je ne sais qui vous êtes, ni au nom de quelle connaissance de Cuba vous prononcez votre jugement péremptoire sur Fidel.

                                            En tout cas, les gens comme vous, qui, du haut de leur tournure d’esprit Premier Monde et de leur dédain pour les sauvages, pensent que les autres peuples, ceux du Tiers-monde, sont des veaux, incapables de se rendre, les pauvres idiots, qu’ils vivent en dictature depuis presque soixante ans, ne méritent pas qu’on prête l’oreille à leur pseudo-arguments.

                                            Je vous invite à venir ici. Si vous êtes honnête (mais en général les gens à l’esprit colonialiste comme vous ne le sont pas), vous vous rendrez compte de ce que pensent les Cubains de « votre » dictateur.

                                            Bien à vous.

                                            Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • moderatus moderatus 4 décembre 2016 10:26

                                              @Jacques-François Bonaldi

                                              Aucun argument, que des invectives , je ne suis pas preneur et ce n’est pas le principe d’Agoravox.
                                              J’ai parcouru vos plaidoiries pro castristes , et je respecte votre opinion en tout cas le fond pas la forme.

                                              Je vous conseille d’aller lire l’article , Fidel Castro les chiens de garde et les Cubains qui est un chant d’amour comme vous adorez à Fidel Castro avec en prime
                                              un acte de foi.

                                              ON DEVRAIT TOUS ÊTRE COMMUNISTES.
                                              Les nostalgique de Staline et de Mao s’y sont donné rendez vous.

                                              Pas nécessaire de venir chez moi si vous refusez tout dialogue


                                            • Sparker Sparker 4 décembre 2016 13:41

                                              @moderatus
                                              Mais vous ne dialoguez pas non plus, vous nous assenez votre compréhension supérieure avec votre bonne conscience « qu’un dictateur de gauche ou de droite reste un dictateur » ça vous permet de mieux dormir mais ça ne fait pas avancer la vérité. Le long de ce fil des points de vue vous ont été donnés qui ont battus en brèche votre article propagandiste. Vous vous pensez lucide, en traitant ceux qui ne veulent pas hurler avec les loups, d’idolatres soumis et aveugle. Pour qui vous prenez vous derrière votre clavier ??
                                              Si vous voulez susciter le débat d’argument, ne faite pas d’article propagandiste et si vous voulez vous appuyer sur « les faits, les faits, les faits » alors prenez les tous et pas seulement ceux qui alimentent votre « bonne conscience à bon compte ».
                                              Lancez une enquète citoyenne sur Avox, « Castro était-il un dictateur » ou « le régime castriste est-il une dictature » et là on pourra discuter.
                                              Discuter alors que vous avez déjà jugé, comdamné, exécuté, c’est plié, ne reste plus que la mousse que vous ajoutez à votre bonne conscience. façon chantilly, pour la bonne bouche.


                                            • Jacques-François Bonaldi 4 décembre 2016 14:06

                                              @moderatus

                                              Où voyez-vous de l’invective dans ce que j’ai écrit ? Je vous ai tout simplement demandé à partir de quelle connaissance de Cuba vous écriviez ce que vous écrivez. Vous ne m’avez pas répondu.

                                              Je suis en droit de me sentir insulté quand quelqu’un me traite de veau et de mouton pour ne pas être capable de comprendre que je vis sous le règne d’un sinistre dictateur... Et le peuple cubain avec moi, qui a le mauvais goût et la stupidité de pleurer son tyran.

                                              Je vous ai demandé de venir ici pour vous rendre compte par vous-même des sentiments du peuple cubain, mais vous préférez considérer comme crédible le « temoignage » d’un garde du corps du dictateur. Pour quelqu’un qui nous déclare sans ambages qu’il faut avoir le courage de dire rien moins que la VÉRITÉ, vous n’êtes guère sérieux.

                                              Et ce n’est pas en reprenant comme une litanie à chacune de vos réponses votre petite liste des méfaits du dictateur, puisée aux mêmes genres de sources, que vous serez plus convaincant.

                                              Bien à vous.

                                              Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • alinea alinea 4 décembre 2016 15:45


                                              Vous savez ; Monsieur Bonaldi, Cuba a résisté pendant cinquante ans contre l’impérialisme occidental dont la France est devenue une serpillère servile, on ne va pas demander à ses ressortissants heureux de leur sort de comprendre qu’on ne résiste pas à ce genre de pouvoir en distribuant des bonbons !
                                              Parce que la supériorité de l’occident, c’est de ne pas supporter la violence, n’est-ce-pas ? un pouvoir assez fort pour coaguler une résistance, oh my god : c’est trop !
                                              Dans un autre genre, les réflexes et réflexions sont les mêmes vis-à-vis de « nos » dictateurs sanguinaires que sont Assad, Poutine, et naguère Kadhafi.
                                              Mais je vous garantis qu’on ne trouvera chez eux, jamais la bonne idée de « comment faire » ? Ce n’est pas leur problème.
                                              Ils n’ont aucune idée de ce qu’est la liberté ; ici, la liberté est devenue licence que seuls les riches peuvent se payer ; savoir que la liberté se paye tous les jours, mais pas avec de l’argent, même pour le petit quidam dans son bled, ils n’en ont pas idée. Ils sont convaincus que le fric rend libres ! et après ils racontent que ce sont les Cubains qui ont été formatés, embrigadés, et « piégés » !! C’est risible, si l’on a accès au cynisme.


                                            • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 4 décembre 2016 16:27

                                              @alinea

                                              Plus de 80% des reproches formulés par l’auteur sont du pipi-caca consumériste, voiture, niveau de vie, etc. L’autre 20% dont la liberté d’expression, à voir et à lire ce qu’en fait volontairement la presse ’libre’ pas sur qu’ils en comprennent vraiment la signification alors pour la morale de l’histoire on repasseras. Quand on pense aux pauvres médecins cubains, heureusement qu’il n’y a pas que la philosophie des médecins occidentaux comme modèle d’éthique professionnelle car des organismes comme Médecin sans frontière n’aurait pas vu le jour avec toutes les conséquences que cela implique pour les humains soignés par eux, qui incidemment protège toutes les autres populations de risque d’épidémie. Mais ne demander pas à des individus comme l’auteur qui semble avoir une calculatrice comme hémisphère gauche dans la boite à poux, de comprendre quoique que soit en dehors du champ de compétence de leur comptable comme rendement positif sur leur existence, c’est trop leur demandé. En passant, l’indice de la qualité en développement durable, donc de la capacité d’une nation de vivre le plus possible en harmonie avec terre mère dans tout les domaines de consommation, Cuba est dans le haut du pavé, petite omission volontaire de l’auteur, son comptable n’est pas au fait de l’économie environnementale dommage. Moyennant quelques pesos je pourrait tomber dans le cynisme, encore une fois votre commentaire me fait réagir, bien à vous !


                                            • alinea alinea 4 décembre 2016 17:18

                                              Bien à vous aussi, cher Canadien !
                                              la liberté d’expression, c’est aussi un sujet à discuter !!!


                                            • moderatus moderatus 4 décembre 2016 18:42

                                              @Jacques-François Bonaldi

                                              "Je vous invite à venir ici. Si vous êtes honnête (mais en général les gens à l’esprit colonialiste comme vous ne le sont pas), vous vous rendrez compte de ce que pensent les Cubains de « votre » dictateur"

                                              Dédain pour les sauvages

                                              malhonnête

                                              Colonialiste

                                              Si pour vous ce ne sont pas des insultes, pour moi ci

                                              La seule chose que je peux vous répondre ,c’est que quand j’aurai le plaisir de lire vos prochains articles, j’en contesterai surement certains passage, mais sans employer les termes que vous employez.
                                              On peut ne pas être d’accord , ce qui fait l’intérêt de nos échanges , mais respecter son contradicteur

                                              cordialement.


                                            • moderatus moderatus 4 décembre 2016 19:05

                                              @Sparker

                                              Je n’ai rien de particulier contre Cuba, et surtout pas contre son peuple.

                                              je fais un constat historique sur ce qui s’est passé depuis des décennies

                                              Une certaine gauche au nom d’une solidarité communiste internationale a pendant des années défendu Le Stalinisme, la chine de Mao , les massacres des Khmers rouges et bien d’auteres vilenies. 

                                              Quand les historiens ont rétabli la vérité cette gauche a fait marche arrière et reconnu ses erreurs .

                                              Je pense que le processus est le même pour Cuba. Un régime communiste dur. Un Pouvoir autoritaire, depuis 57 ans et qui va encore durer. pas de liberté de circuler, pas de liberté de presse.
                                              tout d’un régime totalitaire.
                                              On peut remettre en question le mythe de l’idole Castro.

                                              ou faut-il attendre comme on l’a fait pour les autres dictatures.

                                              n’a -t-on pas le droit d’avoir cette analyse sans se faire incendier ?

                                              salutations


                                            • moderatus moderatus 4 décembre 2016 19:19

                                              @Sparker

                                              j’espère que pour vous aussi un dictateur de gauche ou de droite reste un dictateur.

                                              Ma seule démarche est une analyse historique.

                                              Des régimes dont s’est inspiré Castro , La Russie de Staline, la Chine de Mao, le Cambodge,

                                              ont longtemps été soutenus par une certaine gauche au nom de la solidarité communiste internationale.

                                              Quand les historiens ont fait le bilan de ces régimes et ont condamné leurs exactions, cette gauche a reconnu son erreur et fait amende honorable.

                                              je crois qu’il en sera de même pour le régime de Cuba .

                                              La même gauche pose les mêmes interdits, et n’accepte aujourd’hui aucune contestation de ce régime.

                                              laissons les enquêtes aux historiens , c’est dommage que l’on se heurte à un refus d’analyse critique.

                                              Salutations


                                            • Jacques-François Bonaldi 4 décembre 2016 20:04

                                              @moderatus

                                              Mais c’est vous, monsieur Moderatus, qui m’avez insulté le premier, et le peuple cubain avec, en nous traitant de veaux assez idiots pour ne pas se rendre compte que nous sommes sous la férule d’un tyran et même pas assez courageux pour nous en débarrasser !

                                              Et pour moi, et pour le peuple cubain, oui, c’est bel et bien du mépris, ne vous en déplaise. Qui a tous les relents d’une vision colonialiste des peuples qui ne sont pas assez mûrs pour prendre leurs destinées en main.

                                              Je vous ai par ailleurs demandé au nom de quel titre ès qualités vous nous présentiez avec beaucoup de suffisance (OSER DIRE LA VÉRITÉ...) un tel bilan, et vous ne m’avez toujours pas répondu. Parce que les sources unidirectionnelles où vous puisez sans jamais les citer (mais il n’est pas difficile de savoir d’où elles viennent) indiquent un survol superficiel et beaucoup de poncifs plutôt qu’une analyse sérieuse, surtout après nous avoir annoncé que vous auriez l’audace de dire la vérité...

                                              Bien à vous

                                              Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • moderatus moderatus 4 décembre 2016 20:41

                                              @Jacques-François Bonaldi

                                              "Mais c’est vous, monsieur Moderatus, qui m’avez insulté le premier, et le peuple cubain avec, en nous traitant de veaux assez idiots pour ne pas se rendre compte que nous sommes sous la férule d’un tyran et même pas assez courageux pour nous en débarrasser !"

                                              Je n’ai jamais écrit ce que vous dites . jjr n’ai jamais parlé de veaux, d’idiots de manque de courage

                                              je respecte le peuple Cubain, il est VICTIME et non coupable.

                                              voilà la réponse que j’ai faite à un autre intervenant.

                                              Quand on est né avec le castrisme qui dure depuis 57 ans , quand on a été nourri au biberon de la propagande castriste, quand on ne sait même pas ce qu’est la démocratie, parce qu’on ne l’a jamais vécue, comment voulez vous reconnaitre le tyran ?

                                              où est la culpabilité du peuple Cubain ?


                                            • Xenozoid 4 décembre 2016 20:44

                                              @moderatus


                                              Quand on est né avec le castrisme qui dure depuis 57 ans , quand on a été nourri au biberon de la propagande castriste, quand on ne sait même pas ce qu’est la démocratie, parce qu’on ne l’a jamais vécue, comment voulez vous reconnaitre le tyran ?

                                              quid des autres,que tu ne nomme pas car ce n’est pas le sujet

                                            • Jacques-François Bonaldi 5 décembre 2016 00:53

                                              @moderatus

                                              Ne chinoisez pas, monsieur Moderatus. Vous l’avez écrit implicitement et explicitement tout au début de votre papier. Le problème, c’est que les gens de votre espèce, au moins aussi formatés que ce pauvre peuple cubain, dans leur bonne conscience et leur béatitude de leur petit terroir,
                                              ne sont même pas capables de se rendre compte de leur mépris inconscient. Alors, je vous le rappelle votre début : 

                                              "Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d’un tyran qui les a maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ?

                                              "Comment admettre que la manipulation à un tel degré soit possible, que la force politique et la maîtrise des médias puissent conduire à un tel comportement.

                                              47 ans de pouvoir absolu sur Cuba

                                              47 ans d’un régime dictatorial

                                              47 ans de lavage de cerveau ont façonné un peuple asservi mentalement à un régime d’oppression intellectuelle et physique sans limites.

                                              "Ce peuple ne veut peut-être pas de la vérité, elle est trop dure, se rendre compte que l’on s’est bercé d’illusions pendant des décennies, que l’on a refusé d’ ouvrir les yeux sur des réalités douloureuses, c’est difficile, alors autant garder le mythe, ne conserver que l’image des premiers instants de la révolution, se préserver de la désespérance . Pourtant cet homme fit au départ naître un immense espoir."

                                              Comme vous persistez à ne pas répondre aux deux ou trois questions que je vous ai posées (entre autres, d’où vous vient votre (me)connaissance de la réalité cubaine ?), et que vous vous rabachez, j’arrête là.

                                              Je voudrais simplement vous en poser une autre, toute bête, mais qui ne vous vient pas à l’esprit apparemment : et si celui qui est pour vous un épouvantable tyran était pour le peuple cubain, qui le connaît sûrement un peu mieux que vous, un absolu bienfaiteur, voire, comme tant et tant de Cubains l’ont répété ces jours-ci, un père ?

                                              Tiens, puisque, étant un si fin connaisseur de la réalité cubaine, vous devez forcément maîtriser l’espagnol, je vous invite, avant de me retirer, à entrer sur le site CubaDebate où, à l’heure où j’écris (18 h 45 à La Havane), 4 287 témoignages de Cubains vous donneront un autre son de cloche que celui que vous voulez faire prendre à vos lecteurs pour la VÉRITÉ

                                              http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/12/03/esta-pagina-es-toda-tuya-comparte-con-cubadebate-tu-homenaje-a-fidel-castro/

                                              Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • Jacques-François Bonaldi 5 décembre 2016 01:05

                                              @moderatus

                                              Ah, je vous ai proposé aussi de venir faire un tour ici pour connaître les Cubains de près et leur demander s’ils partagent votre vision du « tyran » ! Ou pour constater sur place s’ils se considèrent « des victimes » ! Apparemment, ce n’est pas une bonne idée pour vous. Et pourtant.... Mais je doute fort que même une connaissance vécue et réelle vous dessille les yeux. C’est vous qui avez raison, et eux qui ont tort.

                                              Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • moderatus moderatus 5 décembre 2016 08:50

                                              @Jacques-François Bonaldi

                                              une seule réponse simple

                                              Définition de DICTATURE



                                              Une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne les limite. La dictature est donc synonyme de régime autoritaire.


                                              C’est le régime de CUBA


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 5 décembre 2016 10:42

                                              @moderatus

                                              Voilà une définition perverse et donc, manipulatoire.

                                              En effet, cette définition est faites pour faire croire que nous vivons en régime démocratique car nous supposons que ceux qui exercent le pouvoir sont soumis et limités par les lois et les institutions. Sauf que c’est oublier que ce sont les mêmes qui font les lois et les institutions.

                                              Ainsi, les lois et institutions des pays occidentaux sont faites quasi exclusivement dans un seul sens, dans un seul but, servir et enrichir les propriétaires économiques et eux seuls.

                                              Ainsi, les dirigeants des pays occidentaux avec en tête de gondole les dirigeants US, suivi de la France, sont t’ils les plus grands pourvoyeurs de dictatures à travers le monde, mais savent faire croire à leur propre con-citoyens qu’ils vivent dans une démocratie. Pourtant et comme vous le soulignez, nos dirigeants politiques se moquent éperdument des volontés contraires des citoyens.

                                              En d’autres termes, il faut différencier deux types de dictatures, celle qui dit « ferme ta gueule » et celle qui dit « cause toujours ». Mais on peut noter que celui qui ferme sa gueule à rarement à craindre, alors que celui qui ouvre sa gueule pour révéler la corruption et les manipulations de tous les pouvoirs se voit très vite réduit au silence. Soit de manière soft en l’achetant, soit de manière brutale si cela ne fonctionne pas. Bref, dans les « démocraties » occidentales, il est permis d’ouvrir sa gueule tant que c’est juste pour gueuler contre les personnes politiques, qui ne sont que de simples marionnettes faites justement pour permettre aux con-citoyens de gueuler,, mais pas pour menacer le système, car là, c’est « ferme ta gueule’ » (dernière exemple caricatural avec Tsipras). Cela marche si bien que même les partis dits de gauches ferment leur gueule et font tous allégeance au système capitaliste avec bien entendu ses lois et institutions.

                                              Ainsi, en situation de crise économique, c’est à dire où le système est remis en cause,il est interdit d’ouvrir sa gueule, surtout aux USA, mais autorisé lorsque le système n’a rien à craindre.

                                              Ainsi et l’histoire ne montre que cela, au dessus des hommes de pouvoir, trône les lois et les institutions du système capitaliste et si les premiers peuvent être facilement éliminés car remplaçable à l’infini, le second ne le peut pas. Aussi, la prochaine guerre qui vient (comme les précédentes) ne dépend pas des égos des hommes de pouvoirs en place, mais du système capitaliste menacé sur ses bases.

                                              Dernier élément, mais on peut continuer encore très longtemps, le baromètre de la démocratie est la transparence dans la décision politique, or, il n’y a aucune transparence en la matière dans les pays occidentaux, c’est le règne de l’opacité et du secret d’état. Donc, de la dictature.

                                              Autrement dit, une dictature peut très bien s’appuyer sur des lois et institutions, c’est même plus efficace, dès lors où ces mêmes lois et institutions servent prioritairement sinon exclusivement les intérêts du groupement de personne propriétaires de l’économie du pays car on oubli ou on se laisse aller à oublier qu’il est impossible de dissocier l’économie de la politique et du social. C’est à dire, de savoir qui conditionne qui....

                                              En conclusion, les dirigeants occidentaux accusant le régime castristes, c’est l’histoire de l’hôpital qui se moque de la charité.


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 5 décembre 2016 14:04

                                              @Xenozoid

                                              Pour parler de démocratie, encore faut t-il savoir ce qu’est une démocratie et l’auteur fait surtout étalage de sa propre ignorance dû à son propre conditionnement.

                                              Ainsi, la phrase

                                              Quand on est né avec le castrisme qui dure depuis 57 ans , quand on a été nourri au biberon de la propagande castriste, quand on ne sait même pas ce qu’est la démocratie, parce qu’on ne l’a jamais vécue, comment voulez vous reconnaitre le tyran ?

                                              s’applique parfaitement pour lui même ; il faut juste remplacer castrisme par gaullisme ou capitalisme.

                                              Surtout que cette phrase sous entend que nous ne vivons pas sous un régime politique usant de la propagande et de la manipulation et ce, depuis le biberon, alors que dans sa présentation il nous dit le contraire.

                                              Bref, pour l’auteur, il n’y a de tyrannie que s’il y a tyran identifié, dans le cas contraire, c’est la démocratie où la propagande (qui n’a de sens que dans le sens de la désinformation et le mensonge aux fins de manipulations) n’en est plus une et où tout ce qu’on met dans le biberon est forcément bon.

                                              C’est bien ce qu’ont compris les bourgeois occidentaux, qu’une dictature n’a pas besoin de dictateur, mais de lois et d’institutions dictatoriales auxquelles il faut faire admettre l’impossibilité de s’y soustraire. Et c’est bien ainsi qu’il faut comprendre la citation de Churchill, car il ne parlait pas de la démocratie, mais du système capitaliste. C’est d’ailleurs un sacré coup de génie que d’avoir associé (merci l’URSS), dans l’imaginaire des con-citoyens, l’idée que démocratie rimait avec capitalisme, alors que c’est le système le plus anti démocratique qui soit, car il ne repose pas sur l’ensemble de la société, mais uniquement sur la minorité propriétaire de l’économie et elle seule.

                                              Sinon, l’auteur est un modéré... !

                                              Bref, son discours est truffé de contresens, mais il le dit avec force conviction et sincérité... Ce qui le sauve effectivement de la malhonnêteté intellectuelle, mais certainement pas de la bêtise.

                                              Le choix est difficile !


                                            • moderatus moderatus 5 décembre 2016 16:16

                                              @Hervé Hum

                                              J’ai lu votre long exposé bien construit,, et je partage quelque unes de vos réserves sur les régimes démocratiques, je n’arrive pas du tout à vos conclusions sur vote acceptation de la dictature et sa primauté sur les régimes démocratiques.

                                              "Autrement dit, une dictature peut très bien s’appuyer sur des lois et institutions, c’est même plus efficace, dès lors où ces mêmes lois et institutions servent prioritairement sinon exclusivement les intérêts du groupement de personne propriétaires de l’économie du pays car on oubli ou on se laisse aller à oublier qu’il est impossible de dissocier l’économie de la politique et du social. « 

                                              Je n’ai jamais yu une dictature fonctionner comme vous la décrivez.
                                              une dictature, c’est la définition que donne le Dictionnaire
                                              une personne qui possède tous les pouvoirs

                                              toutes les dictatures que l’on a pu observer fonctionnent de la même façon
                                              -parti unique
                                              -pas de liberté de presse
                                              - pas de liberté d’opinion
                                              - pas de liberté de circulation.
                                              - culte de la personnalité
                                              -endoctrinement continu et quotidien de la population.

                                              Le peuple n’a jamais la parole.

                                              Malgré le défauts de la démocratie, je me range à la définition de Churchill

                                               »La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres."

                                              Salutations

                                               


                                            • Jacques-François Bonaldi 5 décembre 2016 19:30

                                              @moderatus

                                              J’allais me retirer, mais vraiment, votre méconnaissance de Cuba, au sujet de laquelle vous vous exprimez avec une telle autorité, est si abyssale que je dois réagir. Vous ne savez rien de la façon dont est organisé le pouvoir politique (exécutif, législatif) à Cuba : sinon, vous vous rendriez compte (mais votre problème est que vous ne vous voulez pas vous rendre compte) que votre définition de la dictature ne colle absolument pas à la façon dont le pouvoir politique et populaire est organisé à Cuba. Mais bien évidemment, quand on a pour source un prétendu garde du corps ou un certain Machover et d’autres de son acabit, on ignore beaucoup de choses.

                                              Renseignez-vous un peu avant de nous débiter avec une telle suffisance de telles âneries !

                                              Jacques-François Bonaldi (La Havane)


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 6 décembre 2016 09:06

                                              @moderatus

                                              Vous me lisez très mal ou c’est moi qui m’exprime mal.

                                              Relisez donc la définition de Wikipédia que vous relayez ici, elle parle d’une personne ou groupe de personnes ;

                                              Les régimes politiques occidentaux obéissent tous à un groupe de personne, aussi appelé haute bourgeoisie, c’est à dire, celle qui vit du profit réalisé par la propriété économique. Un impôt privé qui ne veut pas dire son nom et dont les serviteurs font tout pour faire oublier et détourner la vindicte populaire sur l’impôt public. La dictature sous laquelle nous vivons usent des mêmes expédients que la Rome antique, du pain, des jeux et du sexe, mais avec une puissance mille fois supérieure car les médias actuels et l’outil de production le lui permet. Les libertés que vous énoncez font partie de l’illusion, sinon, on ne saurait expliquer un tel taux de violence civique à l’intérieur de ces pays. Ni les taux de stress et de peur.

                                               Les régimes occidentaux sont et ont toujours été des dictatures et non des démocraties.. Seulement, ce sont des dictatures dont l’endoctrinement est plus efficace que les autres pour certaines raisons que je ne vais pas développer ici. Mais la méthode repose sur un raisonnement biaisé de la réalité sociale et politique. Juste un exemple pour étayer mon propos, la monnaie n’est pas la mesure de la valeur des marchandises, mais celle du temps de vie dédié à autrui ou détenu sur lui (le développement et la démonstration se trouve dans mes articles traitant de la monnaie).

                                              Enfin, les libertés que vous énoncez sont réservées aux seuls propriétaires économiques et à leurs serviteurs zélés ou parfaitement endoctriné ;

                                              Mais surtout, vous persistez à nier le fait que ce sont ces régimes que vous qualifiez de démocraties, qui sont responsables des plus grands génocides, soutient aux pires dictatures et qui attisent le plus la violence entre les peuples et à l’intérieur des peuples. Tout cela pour une seule raison, soutenir la dictature à l’intérieur des pays occidentaux, car le système capitaliste tel qu’il existe est incompatible avec la paix sociale, il ne peut survivre qu’à la condition de la guerre sociale ou bien l’éradication pure et simple du prolétariat économique. L’entretien de la violence systémique se faisant le plus souvent par la peur d’un ennemi extérieur et lorsque cela n’est pas suffisant, par la désignation d’un ennemi intérieur que l’on aura armé et motivé.

                                              Le système capitaliste se fonde sur le culte du chef, car c’est une condition pour faire accepter à la population le principe de la propriété économique avec le profit qui va avec (sans ce dernier, la propriété est vide de sens). Or, sans l’état d’urgence, il est très difficile, sinon impossible de faire accepter à long terme le fait de la domination d’une élite sur la majorité. La guerre ou état d’urgence est le meilleur allié du chef, la paix son pire ennemi. Etc..

                                              Pour finir, je suis contre toute dictature, quelle que soit soit la qualité du dictateur, donc, je suis contre le castrisme. Sauf que je vois très bien le fait que les régimes politiques occidentaux sont des dictatures, car la manipulation est permanente et ce, dès le biberon. Vous en êtes un parfait exemple !


                                            • moderatus moderatus 6 décembre 2016 11:32

                                              @Michel Maugis

                                              Mon cher Maugis,

                                               Ayant fait des études de médecine, je me suis penché sur votre cas .Vous souffrez je pense d’une pathologie que l’on appelle la CASTRISTE AIGUË dont les symptômes sont la « diarrhée verbale. »

                                              Bon, rien de bien grave pour l’instant.

                                               le remède que je vous conseille pour que cette affection n’évolue pas, sont le repos et surtout le silence.
                                              si il y avait une aggravation pour non observation de mes conseils, n’hésitez pas à me contacter de nouveau, je vous indiquerai des remèdes complémentaires.

                                               


                                            • phan 7 décembre 2016 09:41

                                              @moderatus
                                              Encore une approximation historique :

                                              L’Urss de Staline,la Chine de Mao, le Vietnam de Ho Chi Minh
                                              Le Pote Paul du Kampuchea démarre en 1975, la révolution cubaine en 1953 
                                              bien à vous !

                                            • Hervé Hum Hervé Hum 4 décembre 2016 14:14

                                              et pour vous, comment il s’appelle le tyran vénéré ?

                                              Je suis sûr qu’en grattant un peu le verni on y trouvera bien pire qu’un Castro.

                                              On fait le pari ?


                                              • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 2016 15:20

                                                les tyrans nosaure rex .....



                                                  • rocla+ rocla+ 5 décembre 2016 06:59

                                                    Un homme qui s’ empare du pouvoir  pendant cinquante ans ne peut 

                                                    être mauvais .

                                                    Fidel Castro a été un immense garant de la liberté .


                                                    Il incarne  le rêve  de nombreux exploités du capitalisme .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès