• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les révolutions à faire dans le monde arabe

Les révolutions à faire dans le monde arabe

 

Les vraies révolutions dans le monde arabe, encore à faire, ce seront les femmes qui les feront, ou plus exactement les militantes féministes qui oseront braver tous les interdits et tous les dangers pour entrainer à la résistance l'ensemble des femmes arabo-musulmanes.

 Elles reprennent le combat qui avait mobilisé les féministes européennes il y a déjà plus d'un siècle. En Europe, ce combat est loin d'être terminé, comme l'ont montré à Paris le 8 mars les débats tenus pour la Journée internationale de la femme. Beaucoup de discriminations et d'inégalités demeurent encore contre lesquelles les femmes doivent continuer à lutter, sans trop compter sur les hommes qui, dans le meilleur des cas, ne les soutiennent que du bout des lèvres. Sans compter non plus sur les églises et les traditions, encore trop répandues, pour qui le seul statut acceptable pour la femme est d'être au foyer, sous la dépendance d'un mari.

Mais dans le monde arabo-musulman, à commencer par le Maghreb, pourtant si proche de nous, ce combat n'a pas vraiment commencé. Ne parlons même pas des monarchies pétrolières du Golfe, dont les hommes omni-présents et omni-puissants imposent aux femmes un véritable esclavage. On s'interroge parfais en Europe sur le fait que, nulle part au monde, les sociétés arabes n'ont réussi à maîtriser les facteurs qui leur permettraient de se développer pacifiquement. Ni les enseignements ouverts, ni les recherches scientifiques, ni une démocratie critique et plurielle n'ont pu s'y implanter. Il en résulte que, malgré leurs atouts naturels, malgré l'argent à odeur de pétrole ou de trafics qui parfois y circule, ces pays n'arriveront pas à être pris au sérieux et sur un pied d'égalité par le reste du monde – y compris par la Chine et l'Inde, puissances dorénavant bien établies.

Les causes de ces faiblesses constitutionnelles ont souvent été dénoncées. Il y le poids écrasant que continue à y peser l'islam. Ceci non en tant que religion proprement dit (chacun est libre de croire en un dieu, quel qu'il soit) mais en tant que système de pouvoir imposé aux sociétés par ceux profitant de croyances venues sans modifications du fonds des âges pour s'imposer au peuple. Il en résulte qu'en dehors des écoles coraniques, nul système éducatif ouvert ne fonctionne encore. De même, puisque apparemment l'islam se fonde aussi sur le pouvoir des mâles, rien ne peut encore provenir de ceux-ci pour faire évoluer les sociétés. La domination des hommes sur les femmes et, accessoirement, sur les enfants, reste entière. Une loi inspirée de l'islam, la charia, continue à imposer, notamment aux femmes, des châtiments ayant dès la Renaissance quasiment disparues d'Europe, le fouet, les amputations, la lapidation.

D'une façon apparemment plus anodine, mais tout aussi aliénante, les hommes continuent à imposer aux femmes de rester voilées, que ce soit du visage ou de la tête aux pieds – même aux championnes sur les stades. Cette marque d'assujettissement aux hommes avait régné en Europe jusqu'à l'âge des lumières, avant de disparaître, sauf dans les couvents. Les hommes musulmans prétendent, y compris en Europe, que les femmes elles-mêmes demandent le voile. Mais on sait ce qu'il en est, les victimes restent le plus souvent complaisantes à l'égard de ceux qui les oppriment, pères, grands frères et même mères des générations précédentes ne tolérant pas que leur filles et petites filles fassent ce qu'elles n'ont jamais osé faire.

Il en résulte que dans ces pays soumis au pouvoir des hommes et de la religion, la moitié de la population, sa composante féminine, est tenue à l'écart de tous les circuits de décision et de développement. Il n'est donc pas étonnant que ces pays n'arrivent pas à se hisser au niveau atteint ou ambitionné par le reste du monde. Plus immédiatement, il n'est pas étonnant que, de ce fait, les prétendues révolutions du monde arabe aient partout abouti à restaurer les anciens pouvoirs, les anciens préjugés et, en ce qui concerne les femmes, des aliénations renouvelées. Récemment, en Tunisie et en Egypte notamment, les manifestantes le faisaient au péril de leur vie, coups, blessures et viols, de quelque côté qu'ils proviennent.

C'est pourquoi, dans un pays comme la France, offrant aux rares militantes féministes arabo-musulmanes un minimum d'espace de liberté, il est bon que celles-ci en profitent pour recruter des appuis féminins. Cet espace est très minime. Il suffit pour s'en convaincre de lire les commentaires orduriers ou ineptes que les journaux ayant relaté la manifestation du 8 mars ont recueillis. Il reste que des manifestations inspirées des Femen où des militantes se montrent nues ont une immense importance. Dans la société de communication qui est la nôtre, le pouvoir viral des images est plus fort que de longs discours. Cette affirmation du droit à la nudité, les slogans peints sur leurs corps, les risques par ailleurs courus, car même en Europe il n'est pas bon de braver les interdits, donnent à leur action une portée profonde, une valeur exemplaire sans égale. On en verra sans doute plus tard les bons résultats dans le monde arabe, comme aussi dans nos banlieues où l'aliénation des femmes n'est guère différente de celle s'exerçant ailleurs.

C'est pourquoi aussi en ce qui nous concerne nous offrons autant d'échos que possible aux Femen et à leurs homologues. Des lecteurs nous ont reproché une sorte de complaisance graveleuse à ce faire. Certes, où le diable ne va-t-il pas se nicher ? Mais dans l'immédiat il nous paraît que nous avons un devoir minimum à l'égard de ces militantes courageuses : mettre au service de leur lutte la capacité de diffusion dont nous disposons sur le web, fut-elle infime.


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 2014 10:51

    Je redis ce que j’ai déjà dit ailleurs et ce que tout le monde pense :
    prétendre lutter contre la marchandisation des femmes en posant publiquement à poil laisse...songeur.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 2014 09:23

      La principale faiblesse de la manifestation et de l’article est dans le fait de limiter la critique aux pays déjà sous soumission islamique en oubliant, comme c’est presque toujours le cas dans ce genre d’action et d’article de soutien, que les gouvernements français, de Sarkozy hier et d’Hollande aujourd’hui, méprisent et détruisent dans les faits nos lois républicaines, tout spécialement la laïcité, pour favoriser l’islamisation de la France.


    • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 11:04

      Que les femmes fassent dans le monde entier la révolution en faisant la grève du SEXE...le seul moyen de changer notre société pourrie.. !


      • Aldous Aldous 10 mars 2014 11:10

        Idée de base de la pièce d’Aristophane « L’assemblée des femmes ».


        On en rigolait déjà il y a 2500 ans tellement c’est con.

      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 11:23

        Par Aldous....Riez aujourd’hui....vous pleurerez demain.. !


      • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:10

        j’en tremble d’avance. smiley


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 13:37

        Que les femmes fassent dans le monde entier la révolution en faisant la grève du SEXE...
        Vous avez-certainement raison claude-michel. Mais puis-je vous faire remarquer que si les classes laborieuses faisaient la grève de la consommation (achats de pure survie), conjointement avec un ’bank-run’ elle foutraient le capitalisme à terre en quelques semaines.
        Les solutions les plus simples semblent inefficaces.


      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 15:38

        Par Abou Antoun ....Les solutions les plus simples sont incomprises des peuples qui eux sont inéficaces... ?


      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 15:38

        Par claude-michel...oupssssssss.....« FF »...


      • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:28

        Tu as oublié d’effacer le é...


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 17:38

        Oui, plus il y a d’f et plus c’est efffficace.


      • Ruut Ruut 10 mars 2014 18:41

        Elle ne pourraient pas tenir.


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 19:00

        Elle ne pourraient pas tenir.
        95%


      • 65beve 65beve 10 mars 2014 11:11

        Olivier Pierret,
        4 femmes à poil sur plus de 3 milliards de femmes dans le monde, ça fait un petit pourcentage.
        Sinon, je suis d’accord avec l’article qui traite uniquement des femmes dans la sphère arabo-musulmane (soumission des hommes à Dieu et soumission des femmes à Dieu et aux hommes). Dans le reste du monde des femmes morflent en dehors de toute considération religieuse.

        Y’a du boulot, dans la forme et dans le fond.
        cdlt


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 2014 17:08

          4, vraiment ?

          J’en vois beaucoup plus ; pas tellement celles qui font commerce de leurs charmes, puisque là au moins ça reste logique.

          Mais dans des pubs pour des produits laitiers, dans des clips « musicaux » souvent US (la Madone a montré la voie), sur les marches du fesse-tival de Cannes, etc...


        • Aldous Aldous 10 mars 2014 11:11

          On sent l’affaiblissement du recrutement : ils sortent les boudins. smiley


          • tinga 10 mars 2014 12:58

            Encore un pauvre mâle à l’esprit formaté par les merdia qui impose des critères de « beauté » assez lamentable, libido sous contrôle ?


          • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:12

            Je vous les laisse bien volontiers. Des goûts et des couleurs... smiley


          • fnath fnath 11 mars 2014 15:35

            " le pouvoir viral des images est plus fort que de longs discours. Cette affirmation du droit à la nudité, (? ??)(....) donnent à leur action une portée profonde, une valeur exemplaire sans égale.
             On en verra sans doute plus tard les bons résultats dans le monde arabe, comme aussi dans nos banlieues où l’aliénation des femmes n’est guère différente"

            QUEL GENRE DE BONS RESULTATS attendez VOUS ,, ? CET auteur est un troll , ?
            car il est tout à fait impossible d’être humainement aussi stupide
             Il est clair que les femen et pussy et autres aliénés qui les soutiennent ne cherchent qu’à instaurer l’état de guerre
             ce qu’il va se passer dans les banlieues après de telles manifestations, j’ose pas l’imaginer
            ce sont en effet ces femmes musulmanes coincées entre 2 cultures qui en feront les frais

            femen et autre pussy sont là uniquement pour détruire l’image de la femme, et semer la discorde ( les pussy s’enfoncent des poulets dans le cul, font des orgies, les femen pissent partout, blasphèment dans les églises, remercient parfois les nazi d’avoir bombardé dresde, ...) finalement , je m’aperçois quand on fait l’énumération de leurs actions qu’ il n’y a qu’une seule secte qui réunit ce genre de rites : le satanisme

            Elles avilissent la femme notamment occidentale, ces femen seront brandies comme des épouvantails produits par le modèle occidental
            elles renforceront l’idée que pour rester en dehors de cette société occidentale grotesque il est préférable de se voiler

            que les femmes se voilent oui , mais par conviction !
            surtout pas pour se retrancher de la société
            or, voila ce qui se passe : on va leur dire (et elles vont elles même penser) que si elles ne se voilent pas elles seront comme ces putes dégénérées de femen 

            (je précise que je ne suis ni d’origine sémite ni musulmane)


          • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 12:02

            Ca rit grassement dans le corps de troupe.


            N’empêche, qu’il faut un sacré courage à ces femmes. 
            Même si elles ne se jettent plus sous les sabbots des chevaux, comme en 1913, à l’époque des sufragettes lors du derby d’Ebson.

            Elles sont à poils, mais le poil hérissé....Ce que certains ne comprennent pas, même si ça les chiffonne, qu’elles ne soient pas lascives, comme sur des couvertures de magazine. 

            L’idée est justement celle ci : S’attaquer à l’image de l’éternel féminin : Femme érotique, femme poupée, faible, maternelle, rougissante, honteuse...Tout ce qui en fait bander certainement, et reconduit tous les clichés de domination.

            La femme s’enlaidit et se rend agressive quand elle se sent menacée : Elle se blinde bien plus, ainsi dans un corps nu, mais négativisée de ses fonctions sacrées, qu’à travers un discours lambda. 
            Elle renvoie à travers la sidération qui nous parcourt, toute la violence du monde. 
            Surtout elle affiche sa détermination, sa volonté d’être combattante jusqu’à l’extrême, en levant les tabous, et les paradigmes qui font vendre : Femme chic, à la cuisse, ou au décolleté baignant dans l’ombre, femme aux lèvre pulpeuses, « la blonde »....« Si t’as la bagnole, t’as la poupée.... »

            Sûr que ces femmes ne sont pas des prix de tombola offertes aux vainqueurs...
            .
            A l’époque ou certains tentent de leur mettre un tchador, forme la plus repoussante de la négation de leur corps, et symbolisme de propriété de certains religieux, j’ai du mal à comprendre que tant de gens ne voient pas la modernité de leur combat. 

            CECI N’EST PAS UNE PIPE ! Comme disait Magritte. 
            Comparaison qui en fera encore rire gras certains, mais pourtant à mon avis adaptée à la situation.

            Il faut voir au delà des apparences, et en l’occurrence, on n’a pas le choix, tant elles nous indisposent, et provoquent en nous un court circuit.

             Le rire peut être une défense, mais ça ne fonctionne pas longtemps, quand il n’y a plus de lumière.
             
            Quand Diane crache sur son corps, avant de l’exposer en grimaçant, il y a là bien plus qu’une farce !



            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 12:58

              CECI N’EST PAS UNE PIPE ! Comme disait Magritte.
              Excusez bakerstreet, il faut bien que quelqu’un se dévoue pour le ’rire gras’. Alors on s’y colle ...
              Magritte avait peint une fellation ?


            • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:05

              cela devient effrayant, dégout du corps vivant, mais volonté de le formater en représentations idéalisées, peur de la mort et peur de la vie, enfermement dans des images, refus de la réalité (déréaliser pour construire des réalités littéraires, médiatiques, numériques etc ...).


            • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:17

              Et ceci n’est pas Artémis non plus.


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 13:26

              Artemis n’est ni à poil ni un boudin.
              Mais Artemis est lesbienne (arc symbole phallique).


            • Bubble Bubble 10 mars 2014 13:29

              Bonjour bakerstreet,
              Pour vous reprendre,
              « La femme s’enlaidit et se rend agressive quand elle se sent menacée : Elle se blinde »
              Et j’arrête là ma citation ; ne pensez vous pas que le tchador relève de la même réaction ? Je ne comprend pas pourquoi vous y voyez un sens différent. Le voile est tout autant une affirmation de féminité, agressive autant que la nudité pour nos yeux occidentaux non habitués. Et qui exige sans doute une certaine dose de courage, de même.
              La différence entre les deux phénomènes relève bien sur de la relation aux hommes. Là dessus, j’aimerais dire deux choses : d’une part, le port du voile imposé par les hommes / la religion est un cliché inexact, même si existant, en France. On trouve beaucoup de voilées dans des familles non pratiquantes et chez des femmes non mariées ; et ce sont les mères qui transmettent le voile aux filles. D’autre part, les hommes connaissent le même phénomènes d’affirmation (moche et agressive) de masculinité en se laissant pousser des barbes hideuses et en se mettant de plus en plus eux aussi en tenue traditionnelle.

              Le combat des femen reste le plus moderne puisque leur féminité se cherche dans le refus de la complémentarité des sexes (ce qui explique, j’imagine, que les mouvements féministes et LGBT soient aussi liés), tandis que celui des musulmanes la cherche dans des rôles traditionnels, ce qui provoque conjointement une résurgence des inégalités de statut historiques.
              La question de la féminité demande sans doute un peu plus que de la provoc, quelle que soit l’opinion qui est portée en habit.


            • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:43

              Oui mais, Artémis se promène dans les forêts tout comme les dieux marins, tous ensembles, créatures des bois et créatures maritimes, ils ne sont pas forcement dans la Cité.


            • Aldous Aldous 10 mars 2014 15:23

              ... pendant que les marmottes plient le papier alu ? smiley 


            • Xenozoid 10 mars 2014 15:26

              et les capotes se remplisse de haine,non ?


            • CASS. CASS. 10 mars 2014 16:07

              publicité des grosses bourges féministes, pour la promotion de la femme réduite à l’état de morceau de bidoche objet et esclave de leurs divers commerces avec lesquels ces grosses salopes de bourges féministes s’engraissent


            • Merci Bakerstreet.
              J’avais écrit dans l’article " Il suffit pour s’en convaincre de lire les commentaires orduriers ou ineptes que les journaux ayant relaté la manifestation du 8 mars ont recueillis "Agoravox n’échappe pas à la règle


            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:16

              Abou


              Les surréalistes avaient plus d’un tour dans leur sac à malices....

            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:19

              Automates


              Difficile d’être absolument moderne, comme aurait dit Rimbaud. 
              Les temps changent, la contestation s’adapte aux nouveaux paradigmes. 

            • Xenozoid 10 mars 2014 16:24

              et puis ecrire des mots n’a janais dit la raison,faux fair gaffe


            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:25

              C’est sûr que l’attitude de la piéta, et de la veuve éplorée, sont juste bons pour les almanachs Vermot. 

              Le nu est choquant, c’est un fait. 
              Notons que la religion chrétienne, avec son christ décharné, a déjà fait beaucoup dans le genre : « Regardez père, ce qu’ils m’ont fait... »

              Message révolutionnaire, qui a été repris par ces femmes.
              Rien de plus de dérangeant que les gens qui se dépoilent, qui exhibent leurs plaies et leurs souffrances. Et la féminité peut être une souffrance dans certaines situations.

            • CASS. CASS. 10 mars 2014 16:28

              ça elles ne sont pas représentatives de Paul et virginie, mais plutôt du modéle objet morceaux de bidoche commerce de putes très lucratif.


            • Xenozoid 10 mars 2014 16:41

              mais cass en quoi une femme. ne peut etre libre ?


            • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:31

              Bubble : « Pour vous reprendre »

              *************

              Une fois suffit, non ?

              Ménage tes forces.


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 17:41

              Les surréalistes avaient plus d’un tour dans leur sac à malices....
              Sacré nom d’une pipe !


            • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:42

              The pipe sucks !


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 18:13

              Bonjour Serpico,
              The pipe sucks !
              Je suis tout a fait d’accord avec votre remarque. Allons un peu plus loin puisqu’on est dans les américanismes.
              Là-bas il disent ’blow job’ et ’blow’ ça veut dire ’souffler’.
              Bon si Madame est gentille et compréhensive demandez lui un test comparatif. A mon avis vous en conclurez assez vite à la supériorité de la civilisation européenne.

              Pour votre information et puisqu’on est dans un comparatif ’civilisationnel’ en Russie on dit familièrement ’Ice-cream’ ; Imagé, non ?



            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 18:40
              A une époque où le viol est une arme de guerre, nous dit-on, et où le hard est une la dernière forme de boucherie en gros, elles sont simplement le miroir du monde tendu.

              Si ça dérange les bonnes âmes, leur message passe.

            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 18:52

              La provoc n’est pas une fin en soi,elle est là pour déranger les bonnes âmes endormies.

              Tout mouvement d’opposition et de revendication passe par ce stade, une sorte de happening attirant la lumière, le débat, avec le paris qu’on ne peut pas faire la révolution en levant le doigt, en demandant benoîtement d’exposer ses idées. 

              Dans la société du spectacle, le corps de la femme est une marchandise ; ces femmes choisissent de rompre deux tabous : Le nu....plus très révolutionnaire maintenant qu’on exhibe les femmes pour vendre n’importe quoi. 
              Mais elle le font en s’enlaidissant, en prenant des poses que certains jugeront obscènes. En tout cas, elles rompent avec les lois de l’érotisme, de la pudeur, qui excitent tant certains....
              On comprend que ceux ci soient irritées, et qu’ils traitent ces femmes de sorcière, de putes....Et provoquent rires gras de collégiens, grosses blagues, autant de marques de défense.
              Le contraire serait même étonnant.
              Tous les mouvements d’émancipation féminine, sont passés par là. 




            • Serpico Serpico 10 mars 2014 20:06

              Abou

              Mais je sais comment on dit chez les ricains. On parlait de pipes : la vôtre et celle de Magritte. J’ai concaténé les deux.


            • Bubble Bubble 10 mars 2014 20:08

              Bakerstreet, d’accord avec vous sur le fonctionnement à une remarque près : les femen ne sont pas vraiment laides, elles sont assez belles pour que leur représentante soit le modèle pour la Marianne des timbres poste (et elles sont, il me semble, sélectionnées sur leur physique) ; c’est leurs actions qui donnent dans le crade. C’est ce qui les fait mousser auprès de la presse.


              De fait, ce que je voulais vous faire remarquer, c’est que en rendant compte d’un mouvement d’émancipation de la femme en dehors du modèle plastiqué et lascif des écrans occidentaux, qui a pour action de se rendre moche, agressive en apparence, c’est exactement le port du voile que vous décrivez. Le phénomène fait aussi réagir les bonnes âmes, vous remarquerez. On essaie d’étouffer ça en faisant passer le voile pour un symbole religieux, et on refuse de voir que les femmes le portent volontairement de plus en plus.

              Vous ferez le constat que cette journée de la femme a fait gros plan sur des femen et beaucoup moins (euphémisme) sur des femmes voilées par conviction.

            • bakerstreet bakerstreet 11 mars 2014 09:57

              Bubble


              Masquer son visage, c’est entretenir la honte, la possession de l’autre, son maître, sur soi : Vieux fantasme des sociétés patriarcales. 

              Que la religion donne son aval et son sceau, là dessus, quoi d’étonnant. ? Les imbéciles n’auront plus qu’à exécuter au pied la lettre, et se mettre aux ordres d’un barbu..

              Que faut il attendre d’autre des systèmes religieux, qui n’ont prouvé depuis la nuit des temps que leur capacité à trouver des prétextes aux gens pour se haïr, se senti « élus », avec tout ce que ça peut générer en termes de pogrom, lapidation, répudiation...Des choses qui existent c’est vrai à l’état naturel, comme les décharges, mais qui trouvent là prétexte à se lâcher complètement.

              Que des femmes choisissent....elles même le port du voile, d’un costume en kit d’apiculteur pour les formes extrêmes, en dit long sur la société, la peur d’être femme, le renoncement à soir, la préférence à se soumettre ...

              Dans l’ouest, quand on demandait à mettre en sécurité dans une prison, par les shérif, ça voulait dire que ça craignait, qu’il valait mieux ne pas trop traîner dehors. 

            • Antoine Diederick 10 mars 2014 12:57

              laissez les arabes penser par eux-mêmes....


              • Aldous Aldous 10 mars 2014 15:19

                Meuh non, l’occidental progressiste doit imposer au demeuré d’arabe le concept occidental que l’occidental n’est pas supérieur à l’arabe.


                Heu... ou bien c’est l’inverse ? Enfin. on a raison quoi. smiley

              • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:01

                la femme comme image des égéries manquantes en somme....

                mais en Occident, les égéries imposées comme avatars de la liberté, se révèlent être des lesbiennes narcissiques qui défendent un féminisme offensif qui n’a plus rien à voir avec les droits des femmes....c’est le féminisme dévoyé.


                • zygzornifle zygzornifle 10 mars 2014 13:24

                  Le nudisme est la meilleure manière de lutter contre le voile intégral car c’est son opposé ....


                  • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 13:31

                    Oui mais enfin, le tablier de sapeur (ou de forgeron) ???
                    Dieu est-il musulman ?


                  • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:33

                    Ce qui est excessif est insignifiant.


                  • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:36

                    bof, remarquez, c’est jamais grand-mère qui se fout à poil pour revendiquer le droit à la liberté, la nudité comme subversion c’est simplement faire plaisir au paternalisme.

                    l’ensemble des images dans nos sociétés de la nudité , comme révolutions de pacotilles , sont une redites du paternalisme qui n’existe plus. Ce sont en somme les extensions d’une révolte absorbée par le consumérisme et à destination non plus du bourgeois mais des masses populaires qui se croient victimes de la classe bourgeoise mais en même temps ne fait que lorgner vers les valeurs bourgeoises pour les imiter.

                    c’était la petite minute de sociologie... smiley

                    en fait comme il y a destruction des liens culturels populaires (dans le sens noble du terme), il y a une substitution de ces valeurs via le consumérisme.


                  • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:20

                    Ce qui insignifiant l’’est encore plus

                    A noter que si elles ne dérangeaient pas tant que ça, personne ne parlerait d’insignifiance. 
                    Déjà un mot de trop pour révéler l’esprit. 

                  • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:44

                    Aldous :« Ce qui est excessif est insignifiant. »

                    --------------------

                    Et vice-versa ?


                  • Prudence Gayant Prudence Gayant 10 mars 2014 13:57

                    Les femmes se mettent nues pour revendiquer ? 

                    En faisant le compte de toutes celles qui se dénudent volontairement dans les cochonneries d’émissions de télé-réalité, des publicités pour vendre un aspirateur, des chanteuses se mettant à poil pour chanter, et j’en passe, je me demande si les hommes s’y retrouvent et font la différence.
                    Une femme nue est une femme nue qui sera reluquée sous toutes les coutures sans oublier les grivoiseries obligatoires.
                    Il faudrait autre chose à présent que les touffes de poil au vent pour faire avancer la cause féminine.
                    J’imagine le petit garçon regardant ces femmes nues et jetant un regard de côté à sa petite copine d’école se demandant si sous sa jupe il y a la même chose des fois que !
                    Mais c’est juste une imagination, car j’ignore ce qu’il y a réellement dans la tête des hommes.

                    • Aldous Aldous 10 mars 2014 15:05

                      Un cerveau ? smiley


                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 10 mars 2014 20:40

                      Aldous,

                      Pourquoi pas ? tout est possible

                    • Aldous Aldous 11 mars 2014 08:57

                      Ola ! Prudence, Prudence.


                    • Serpico Serpico 10 mars 2014 14:07

                      Jusqu’à aujourd’hui PERSONNE n’a démontré l’efficacité ni même fourni le sens de la nudité de ces « militantes ».

                      En quoi s’exhiber ainsi serait-il révolutionnaire ou même subversif ?

                      La pub a fait mieux et plus beau...


                      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 18:16

                        La pub a fait mieux et plus beau...
                        Oui, oui, je me souviens fort bien de la campagne ’Demain j’enlève le bas’. je suis allé bosser en bus pendant une semaine.


                      • Serpico Serpico 10 mars 2014 14:10

                        Le plus irritant est cette fausse sympathie pour le monde arabe : pour bien le maintenir dans la merde, on invoque toujours ce genre de « liberté » bafouée.

                        On se rappelle tous l’image de « liberté » que donnait la tortionnaire stupide d’Abou Ghraib.

                        Que l’occident s’occupe de sa propre merde : il y a du boulot !


                        • Antoine Diederick 10 mars 2014 15:28

                          a Serpico

                          tout à fait d’accord, ce serait tout de même gênant qu’un musulman nous fasse la leçon morale.


                        • Talion Talion 10 mars 2014 15:57

                          Je n’ai personnellement jamais éprouvé la moindre sympathie pour les putes de Soros...

                          Leurs revendications de petites bourgeoises mal baisées et vouées à devenir de vieilles célibataires acariâtres ne suscite en moi que mépris et indifférence.

                          Une vraie femme digne de respect ne se fout pas à poil dans la rue. C’est ce qui les différencient des filles publiques et autres semi-mondaines dont le rôle est de satisfaire les marins à l’escale.


                          • CASS. CASS. 10 mars 2014 16:12

                            Oui oui Talion


                          • Denzo75018 10 mars 2014 16:00

                            Qu’elles aillent se foutre à poils dans le monde arabe au lieu de nos églises !!! Facile et BOBO !!!


                            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 10 mars 2014 22:07

                              Judicieuse remarque : Enfin, voici la culture érigée en religion.
                              (Mais qu’est-ce que vos églises ont à voir avec cette manif svp ?)


                            • Xenozoid 10 mars 2014 16:43

                              alors la femme ne peux pas etre libre ?l’homme ? a bon,non plus ?


                              • psynom 10 mars 2014 17:18

                                Les Femens ces femmes courageuses qui n’approchent jamais les synagogues, qui scandent « fuck islamisme » devant les mosquées (islamisme, pas islam), et pénètrent dans les églises pour pisser sur leur autel.

                                Les Femens ces femmes courageuses toujours brutalisées, devant les caméras, par des hommes en blousons qui ne sont jamais arrêtés par la police ni traduit en justice.


                                • grenobloise68 10 mars 2014 17:26

                                  pourquoi instrumentaliser mon corps pour faire passer un message ? la femme n’est -elle pas capable de trouver des moyens raisonnables pour se faire entendre ?

                                  Se mettre nu est bien le moyen le plus facile, n’est-ce pas là faire preuve de peu d’imagination ?

                                  Des femmes à poil, ce n’est pas ce qui manque, il n’ y a rien de révolutionnaire dans ce qu’elles font. Elles ont juste l’air bien bête, c’est tout. Faire cela en France n’a aucunes valeurs.


                                  • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:45

                                    Et avec le beau temps qui s’annonce, on ne va voir que ça...

                                    Putain de réchauffement climatique !


                                  • grenobloise68 10 mars 2014 17:39

                                    « Mais on sait ce qu’il en est, les victimes restent le plus souvent complaisantes à l’égard de ceux qui les oppriment, pères, grands frères et même mères des générations précédentes ne tolérant pas que leur filles et petites filles fassent ce qu’elles n’ont jamais osé faire. »

                                    hahahaah !!! Et d’où savez vous cela ? des statistiques ? d’une étude anthropologique ? Ce que vous dites tiens du non sens.

                                    Oui le Maghreb est fait d’hommes machistes mais on voit que vous n’avez jamais eu d’italiens et de portugais comme voisins.

                                    « Une loi inspirée de l’islam, la charia, continue à imposer, notamment aux femmes, des châtiments ayant dès la Renaissance quasiment disparues d’Europe, le fouet, les amputations, la lapidation. »

                                    L’Algérie est une république démocratique et populaire : les lois ne sont pas celles de la charia même si parfois elles s’en inspirent mais quand je vois les licences 4 qui sont de plus en plus distribuées, je me dis quand même on est bien loin de la charia. C’est plus une dictature communiste qu’autre chose.

                                    Apprendre à connaitre demande avant tout de voyager et écrire un article derrière son écran sans jamais avoir réellement vu, je me dis ce n’est pas de l’info c’est juste une opinion. mais pensez-vous vraiment que votre opinion mérite un article.


                                    • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:47

                                      Le mot-clé est « on sait ce qu’il en est ».

                                      Un savoir « spontané ».


                                    • OMAR 10 mars 2014 18:14

                                      Omar33

                                      L’auteur :« C’est pourquoi, dans un pays comme la France.... ».

                                      La France ? Parlons-en :

                                      En 2007, plus 410.000 femmes ont osé déclarer être victimes de violence, 130.000 violées et 137 sont décédées sous les coups de leur conjoint.
                                      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/femmes-battues-des-chiffres-qui-font-mal_580846.html

                                      S’il est vrai que beaucoup reste à faire dans le monde et pas uniquement dans les pays « arabo-musulmans » pour les droits de la Femme, ce ne sera jamais ces femens financées de manière occulte et, par conséquent manipulées,
                                      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/29/01016-20131229ARTFIG00092-interrogations-sur-le-financement-des-femen.php

                                      et servant de harem pour, par exemple, Caroline Fourest, qui serviront de modèle.
                                      http://www.liberation.fr/societe/2014/01/21/caroline-fourest-et-inna-shevchenko-une-romance-militante_974320

                                      Torchon purement provocateur, sans plus....


                                      • Ruut Ruut 10 mars 2014 18:44

                                        Avez vous les chiffres pour les violences faites aux Hommes...
                                        Où est ce encore tabou en France ?


                                      • OMAR 10 mars 2014 19:16

                                        Omar33

                                        En France, sont 110.000 à être chaque année, battus par leur conjointe....
                                        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/08/26/01016-20100826ARTFIG00447-les-hommes-aussi-sont-victimes-de-violence-conjugale.php

                                        Mais combien d’hommes le déclarent-ils réellement ?


                                      • Antoine Diederick 10 mars 2014 18:51

                                        a l’auteur,

                                        vous avez raison sur le fond, mais je me suis laissé dire que les femmes dans les pays musulmans ne se laissent pas faire et qu’elles s’expriment....


                                        • epicure 10 mars 2014 19:04

                                          Montrez la lune, et l’idiot regardes le doigt, ici le doigt c’est les femmes nues sur la photo.

                                          Les problèmes de l’aliénation des femmes dans ces sociétés ne les concernent pas, déjà que souvent la même chose pour les femmes d’ici.

                                          Alors pour information, on est quand même dans des sociétés qui interdisent la nudité en public, sauf sur les affiches de pub. Manifester nue c’est pour elles une façon de se manifester débarrasser de toutes les injonctions sociales et surtout patriarcales imposées aux femmes par la culture sexiste.
                                          Et oui comme l’a fait remarqué quelqu’un ici leur nudité n’est pas lascive, sexuellement provocante. C’est une attitude anti-sexuelle ici la nudité.
                                          Le corps nu débarrassé du carcan sexuel imposé par la culture sexiste et surtout pudibonde.


                                          • Aldous Aldous 10 mars 2014 19:17

                                            Pour que nous vissions la lune encore aurait-il fallu qu’elles nous tournassent le dos. smiley


                                          • Antoine Diederick 10 mars 2014 19:44

                                            à en croire Jean-Claude Guillebaud, les nouveaux pudibonds ne sont peut-être pas ceux que nous croyons...

                                            je crois que cela vaut la peine d’aller lire ses bouquins....
                                            faudrait commencer par :

                                            « La Trahison des Lumières »
                                            Enquête sur le désarroi contemporain.

                                            après les autres bouquins depuis 1995. Il y a là des clés pour comprendre notre époque.


                                          • Serpico Serpico 10 mars 2014 20:02

                                            epicure« Montrez la lune, et l’idiot regardes le doigt »

                                            ***************

                                            Ne parlons pas du crétin à qui on montre le soleil et qui regarde le trou : la nudité est interdite aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Rien d’anti-féministe dans cette interdiction.

                                            Par contre, il y a des tas de vraies interdictions anti-féministes que ces pouffes ont laissé passer...


                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 2014 09:11

                                            Oui Antoine, il faut lire Guillebaud, mais sans perdre de vue qu’il reste complice de la hiérarchie catholique dans son entêtement à justifier et pérenniser ce qui reste criminogène dans le dogmatisme « chrétien ».

                                            Il participe donc lui aussi au désarroi contemporain.


                                          • epicure 11 mars 2014 17:31

                                            @Par Serpico (---.---.98.206) 10 mars 20:02

                                            il n’est pas question d’interdiction proprement dite, mais au fait que les machos de service, ont tout de suite assimilé leur nudité avec les prostituées etc...
                                            Or ce n’est pas la même démarche qui est à l’œuvre.
                                            C’est pour ça que ma mention de l’idiot qui regarde le doigt est parfaitement appropriée.

                                            De plus dans les pays musulmans où certains ont tendance à sexualiser chaque centimètre de peau féminine, mes propos sont encore plus vrais.
                                            Si la nudité est interdite c’est avant tout parce que le discours sociétal dominant c’est de sexualiser la nudité. C’est pour ça que ça choque les gens.

                                            Mais bon dans un article où il était question de naturistes faisant des « randonnues » en pleine campagne, la réaction des gens qui les croisaient c’était plus le rire que le choc, l’offense. Ça sortait de l’ordinaire, mais comme leur attitude était désexualisée et dénué de toute séduction ( c’est des gens ordinaires pas des mannequins ), cela ne choquait pas vraiment les gens qui les croisaient.


                                          •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 10 mars 2014 19:25

                                             Pour l’auteur.

                                            C’est toujours la meme chose dans ce genre d’articles qui fait dans l’amalgame plutot qu’autre chose. 
                                            Ce que vous appellez monde arabe ( du Maroc au Yamen) comprend un ensemble de pays qui n’ont pas l’homogéité que vous leur pretez. 

                                            Si au Maghreb nos pays ont des traits communs, nous sommes bien loin des pays du Golfe qui vivent sous un Islam wahabite rigoriste alors que nous suivons un rite malékite beacoup plus ouvert. Si la femme chez nous au Mghreb a des acquis indéniables et se bat grace à une société civile dynamique pour l’égalité, dans les pays du Golfe par contre, ils en sont au fait que la conduite automoblie pour une femme est prohibée.

                                            Dire que les pays arabes appliquent la Charia est une contre vérité, le seul pays qui l’applique stricto sensus est l’Arabie Saoudite. Dire ausi aussi que dans ces pays les écoles coraniques constituent le systéme d’enseignement est une grossiére abération. 

                                            • titi 10 mars 2014 19:30

                                              C’est très bien ces jeunes femmes qui revendiquent...

                                              Sauf que c’était pas devant la pyramide du Louvre qu’il fallait manifester, mais devant les celles de Gyzeh.

                                              Comme les Femens.. c’est pas à Notre Dame qu’il faut manifester. C’est à Saint Bazile de Moscou, à la mosquée Bleue d’Istanboul.

                                              Mais là subitement, les volontaires se font plus rares.
                                              C’est bizarre...


                                              • anar75 anar75 10 mars 2014 20:50

                                                Moi perso, je trouve que les femmes se débrouillent plutôt bien.

                                                De plus, on va bientôt pouvoir parler de discrimination pour les hommes, car dans pleins de domaines, on voit des aides accordées spécialement aux femmes (création d’entreprise), alors qu’il n’y en a pas spécialement pour les hommes...


                                                • Vipère Vipère 10 mars 2014 20:50


                                                  Entre découvrir le bas et couvrir le haut, n’y a t-’il pas un juste milieu chez la femme musulmane ?


                                                  • Corinne Colas Corinne Colas 10 mars 2014 22:52

                                                    Sous couvert d’un « mouvement » commercial réduit à 20 nanas et dont les divers courants féministes se désolidarisent, nombre d’articles font la promotion des idées simplistes, celui-ci n’y fait pas exception !

                                                    Ce serait le syndrome de Stockholm qui affecterait les femmes revendiquant le port du voile ? Quoi qu’elles disent, il ne faut donc pas les croire… Qu’en pense Mme Zahra Ali, l’intellectuelle française d’origine irakienne  ? Pas du tout la même chose que Mme Fourest…

                                                    Moi-même de par ma culture, je considère en effet que c’est une violence faite aux femmes que de les voiler ou/et les couvrir des pieds à la tête. De même, je ne supporte pas l’idée des horaires séparés selon le sexe dans les piscines et diverses autres mesures en vogue dans mon pays. Pourtant force est de constater que ce qui m’agresse, est revendiqué par d’autres comme quelque chose de réconfortant. D’ailleurs, elles ne sont pas toutes issues de la banlieue contrairement aux schémas misérabilistes des journaleux.

                                                    J’en déduis qu’au moins chez nous, c’est plutôt l’expression symbolique d’une bataille d’une culture contre une autre culture, l’une et l’autre ne voulant pas disparaître. En tant que femme occidentale, je suis issue d’une histoire confrontée à une autre histoire… Cela dépasse le cadre du féminisme tel qu’il est conceptualisé.

                                                    Cependant d’après l’article, la grande bringue venue du froid va sauver les pauvrettes de leurs propres errements …. Cela non avec l’aide du Saint Esprit comme aux temps anciens désormais révolus mais en montrant ses nichons, ce qui est en 2014, est tout aussi ringard et inepte en matière de miracle.

                                                    A défaut d’idées, on montre sa foufoune et on affiche des slogans si vides de sens qu’ils tiennent en  deux ou trois mots sur un torse. La suite à tout ça ? 

                                                    Ben y’en a pas malheureusement !

                                                    Franchement les gens peuvent s’habiller ou se déshabiller, on s’en moque. Sur le trottoir ou sur le mur, le côté subversif a fait long feu, ne restent que des produits à vendre…

                                                    Plutôt que d’épiloguer sur le concept du droit à la nudité (sic) comme symbole de la libération des femmes à l’heure du marketing destiné aux bas du front, on s’intéressera surtout au message phare de cet article qui se résume à la lutte contre l’Islam, un système autant politique que religieux.

                                                    Un discours sans faux semblant pour une fois !... Mais voilà pourquoi d’ailleurs aucune femme sensée ne se fourvoiera dans une démarche faisant le jeu de l’Islamophobie… (ou de la christanophobie lorsque ça arrange d’autres intérêts).

                                                    En ce temps de capitalisme triomphant, ne sont orchestrées médiatiquement que des guerres (sélectives) contre la religion des uns ou des autres, voire des guerres entre les uns et les autres à cause de leur sexe ou défaut de sexe…

                                                     L’instrumentalisation à ces fins, du féminisme est à son apogée. Il n’y a pas de « nouveau » féminisme… ce féminisme est déjà mort en Occident avec l’ingérence trop voyante des lobbies !

                                                    Qu’en est-il dans la vraie vie ?

                                                    La majorité des femmes aiment les hommes et sont heureuses d’avoir un utérus pour porter des enfants. Elles élèvent leurs fils sans rêver de les châtrer. Quant à leurs filles au lieu de chialer parce qu’elles ne peuvent pas faire ceci ou cela comme les garçons, elles se demandent si elles savent déjà le faire en tant que…filles ! Celles-là deviennent aviatrices, navigatrices, exploratrices, éducatrices, agricultrices...(pour rester ds les « ices ») ou défendent les droits des femmes de manière concrète en devenant des syndicalistes ou des inspectrices du travail. D’autres encore, ont compris l’arnaque de l’émancipation de « la femme au travail » et revendiquent le droit… de ne rien faire. Tout n’est pas rose mais la situation de l’homme au RSA n’est pas plus réjouissante !

                                                    Le machisme ne disparaîtra pas (rêver d’éradiquer la sottise ressemble à un projet totalitaire) mais la la majorité des hommes est non sexiste, préfèrant vivre en harmonie avec sa compagne (et vice et versa) sans l’ingérence de l’Etat dans sa vie de couple. 

                                                     

                                                    Les partis politiques n’ont apporté que désillusions, et le féminisme occidental milite contre les femmes en réalité. Il est aux mains des hystériques et des ultras libéraux !


                                                    Dans le « monde arabe » ( très divers en réalité), qu’en disent les femmes ?

                                                    Lorsque la « libération » vient d’en haut, elle n’est jamais véridique. Quand hors frontières en plus, « les » Femen disent aux musulmanes ce qui est bon pour elles, cela ne peut que mettre en rogne ces dernières ! En effet, dans le « monde arabe », les luttes féministes ne se focalisent pas nécessairement sur le précepte : « la religion, c’est caca boudin » à la façon des Fourest encouragées par l’U.E mais sur des dénonciations concrètes :

                                                    “Liberté de décider de leur vie, liberté de choisir leur conjoint, droit de divorcer, droit à l’indépendance, droit à l’enseignement, droit de travailler, droit de vote, droit de se porter candidates, droit de propriété, égalité dans la garde des enfants, égalité au travail, égalité dans la société, protection contre la violence conjugale…”

                                                    http://www.courrierinternational.com/article/2012/10/25/ma-virginite-c-est-mon-affaire

                                                    Ce qui veut dire que le féminisme n’est pas contradictoire pour beaucoup avec l’Islam/religion… Ainsi certaines revendiquent le droit de devenir mufti ou de porter le voile par ex tandis que d’autres récusent la charia lorsqu’elle est imposée. Une minorité s’essaie même aux théories du genre. Concernant la sphère Islam/politique, le féminisme musulman en plein essor, est complètement ignoré par nos médias car la démarche est en porte-à-faux avec celui islamophobe véhiculé par la propagande Femen. Pourtant les deux sont laïques et d’inspiration libérale.

                                                    Bref, la plus grande injustice faite aux femmes, c’est bien ici tout un discours colonialiste sur les « révolutions à faire dans le monde arabe » sans évoquer une seule fois ne serait-ce qu’une des nombreuses féministes qui y vivent ainsi que l’action des divers mouvements…

                                                    Ignorance ou parti pris, à ce titre : le choix d’une photo de type Femen est révélateur de l’incongruité à se servir d’un thème pour ne pas en parler au final. On voudrait faire de la publicité à un groupuscule qui n’existe pas en dehors des médias que l’on ne s’y prendrait pas autrement ! 

                                                    Réparons une injustice en évoquant au moins un « mouvement fun » qui devrait plaire aux médias : 

                                                    The uprising of women in the Arab world

                                                    https://ar-ar.facebook.com/intifadat.almar2a

                                                    N’hésitez pas à faire descendre votre « souris » jusqu’au dessin d’une blonde occidentale en train de vouloir arracher un foulard à une nana...

                                                    La réponse est claire : Freedom of choice !



                                                    • fnath fnath 11 mars 2014 07:07

                                                      corinne, heureusement que vous êtes là pour conclure , ce qui prouve, qu’en dehors des femen, la femme est toujours supérieure à l’homme (surtout pas égale) lol
                                                      comme le chantait un certain chanteur
                                                      « Car aucune femme sur la planète. Ne sera jamais plus con que son frère. Ni plus fière, ni plus malhonnête. A .part bien sûr » ....

                                                      (celles qui se prennent pour des mecs)..


                                                    • fnath fnath 11 mars 2014 07:21

                                                      car en effet cet article semble bien sortir de la gueule d une machine non pensante,dans laquelle on aurait entré uniquement des « on dit » et « on sait » en guise de base de données
                                                      ou sont les modérateurs d’agora vox ???
                                                      aucune documentation, rien
                                                      on a pas besoin d’agora pour faire la promo des femen les merdias s’en chargent suffisamment
                                                      Elles sont là uniquement pour détruire l’image de la femme, et semer la discorde :
                                                       ce qu’il va se passer dans les banlieues après de telles manifestations, j’ose pas l’imaginer


                                                    • Docteur No Docteur No 11 mars 2014 01:12

                                                      Si je puis me permettre d’apporter ma modeste brique à l’édifice du débat, je dirais ceci : les féministes de ce type, et je suis ravi que vous montriez ces photos en « couverture », ont exactement le même procédé que les islamistes radicaux qu’elles prétendent dénoncer. Je m’explique. Les fondamentalistes veulent imposer leurs Foi en un Dieu à l’espace publique, puisqu’ils veulent appliquer la Charia, la loi islamique en tant que socle de la vie sociale et politique. Ils transposent donc, et veulent imposer à l’espace publique leur relation qui relève du privé, du personnel celle de l’Homme et de Dieu. Ils forcent donc les autres, ou tentent de les forcer à accepter quelque chose de personnel à l’ensemble de l’espace publique. Ce que font ces femmes en se promenant nues en publique c’est la même chose. Elle imposent à l’espace publique leurs nudités, qui est peut être ce qu’il y’a de plus personnel et même de sacré (on n’offre pas sa nudité à n’importe qui, seulement à celui ou celle qu’on aime sincèrement), elles veulent forcer tout le monde à regarder à accepter le privé au sein de la sphère du publique, ce qui revient au même quand les islamistes veulent faire entrer de force le privé comme socle du publique, et bien les féministes des pays arabes (si on en croit la photo) font de même, imposer le privé au publique. Alors quand Fourest bouffe de l’Imam radical (et du prêtre aussi, même si le combat n’est plus vraiment audacieux dans notre pays, qui, quoiqu’on en dise est assez libre), elle soutient les même procédés, mais à l’envers. Les objectifs sont les mêmes, forcer l’autre, le faire accepter par l’incursion publique, quelque chose qui relève du privé, alors les diatribes républicaines et « libératrices » des FEMEN, je m’en gratte le dos. 


                                                      • smilodon smilodon 11 mars 2014 21:18

                                                        @ docteur no : Entièrement d’accord !... Laissons-nous bouffer gentiment, sans rien faire ni sans rien dire !... Ca a toujours été la meilleure façon de gagner un combat, car c’en est un, et pas un petit !... On sait tous que se coucher devant l’adversaire a toujours fait de l’agressé le vainqueur !... La preuve en 1940 !..On s’est bien couché, on a tout bien fait comme ils demandaient (et même plus), et 70 ans plus tard tout le monde est bien d’accord avec, comment déjà, ah oui, pétain !... Ne rien faire, se laisser bouffer gentiment, obéir, se soumettre...... C’est ça qu’il faut faire !... La preuve, se foutre à poil pour dénoncer tout ça, c’est du cinoche !... De l’esbrouffe !... Comme se barrer en Angleterre et être condamner à mort par contumace, en d’autre temps !... Du « terrorisme », de la « trahison » on disait à l’époque du côté des « bien-pensants » !... Ben non, cher « docteur no », ce qu’on fait ces femmes c’est « pas rien », même si ma comparaison était un peu « audacieuse » !... Dans « l’esprit » c’est du pareil au même !... Et combien « d’hommes » derrière ces meufs courageuses, sinon pour leur reluquer les fesses !!!.. Combien « d’hommes » seraient assez courageux pour se mettre à poil pour une cause !... Pas pour un calendrier « bobo », mais une cause, une vraie ??.. Allez, combien ??!... Ces meufs sont belles à poil, mais aussi et surtout sont belles dans leurs âmes et dans leur coeur !.... Voilà ce que j’en pense, moi !.... La « force d’un biceps masculin » est une chose qui arrive à peine au niveau de la « cheville du courage féminin » !... Voilà ce que je pense. Adishatz.Et bravo à ces femmes.....BRAVO !...


                                                      • Claudius Claudius 11 mars 2014 03:09

                                                        Elles reprennent le con bas dites-vous


                                                        On espère qu’il y a des règles

                                                        ça va saigner

                                                        Qui fera tampon ? 

                                                        • smilodon smilodon 11 mars 2014 20:58

                                                          @ l’auteur : Non « l’islam » n’est pas une religion comme une autre en 2014 !... L.’islam d’aujourd’hui c’est le catholicisme du moyen-âge !.... Normal aussi, vu que cette religion est née 600 ans après !.... 1560, les guerres de religions en France !... Avec 600 ans de « décalage », le problème de l’islam devrait être résolu vers 2160 !....A condition toutefois qu’en 150 ans, la démographie « musulmane », en France et ailleurs, n’ait inversé les « proportions » !....... Un jour il sera trop tard, et ce jour n’est plus très loin. Alors oui, ces femmes nues dans paris ont raison de crier leur colère... Sauf qu’à part faire une belle photo sur les journaux papiers ou sur les sites « web », ce combat est déjà perdu !.. Aux enfants à naitre je n’aurais qu’un conseil à donner : naissez « hommes » !... Même ici, puisque vos parents ne voient rien venir.... Naissez « hommes » !... La place de la femme dans 150 ans, contrairement à Aragon ou Jean Ferrat, je la vois mal partie !...Désolé. Adishatz.


                                                          • loko 13 juin 2014 15:07

                                                            êtes vous capable de demander a votre fille de faire la même chose !? ou même ... vous n’avez pas besoin de lui demander de faire la même chose. si par ses initiatives elle fait le même chose vous seriez d’accord avec elle !? je ne pense pas ! vous êtes autant fanatique que les fanatiques de religions. sauf que vous êtes tous les deux siyués en une extrémité inverse


                                                          • smilodon smilodon 11 mars 2014 21:33

                                                            En tant que père d’une fille que j’adore plus que tout, j’espère que sa vie sera ce qu’elle veut en faire. Et vu comment sa mère et moi l’avons élevée, notre fille sera « libre » avant tout !..... Elle en prend le chemin et j’en suis heureux. Pourvu qu’aucun ne vienne le lui barrer son chemin !.... Mais je sais que nous l’avons élevée pour savoir dire NON !..... Les « pères » et même les « mères » « normaux » me comprendront, j’en suis certain !... J’aimerai le plus beau des monde pour ma fille !... Pas celui que l’islam veut pour elle !.... Ni une quelconque autre religion !... Les « religions » sont faites pour les morts !.. Ma fille est vivante !.... Vivante et libre !....Comme sa mère et comme son père !... Je hais les religions !... De plus en plus....Toutes les religions, et une en particulier !...... Désolé pour les « gentils » de toutes obédiences, mais avouez qu’on ne vous entend pas beaucoup !....Adishatz.


                                                            • loko 13 juin 2014 15:03

                                                              la religion n’a rien avoir avec tout ce qui se passe au nom de religion. vous voulez corriger une erreur et vous en créez une autre.


                                                            • yvesduc 13 mars 2014 19:03

                                                              Les femen font-elles avancer la cause des femmes ? Elles semblent surtout (télé)guidées par d’autres objectifs.


                                                              • loko 13 juin 2014 14:59

                                                                quelle honte !!! c’est ça l’image de la femme qu’elles veulent représenter ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès