• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Lettre d’une grand-mère à ses petits enfants

Lettre d’une grand-mère à ses petits enfants

JPEG

Un lourd passé en héritage

Mes chères petites filles

Le temps est venu pour moi de préparer le grand voyage qui me conduira sur l’autre rive. Avant de partir, j’ai le désir de vous confier un souvenir de famille, une affaire qui ne passe toujours pas malgré le temps. Même si désormais tous les protagonistes ont quitté cette vallée de larmes, il y a encore des héritiers dont certains profitent honteusement de ce qui fut détourné durant une de ces périodes sombres que j’espère de tout cœur, vous n’aurez jamais à connaître.

Nous vivions dans un charmant petit village du Limousin, à l’abri croyions-nous alors, du tumulte d’une guerre qui mit en lumière des actes héroïques tout en s’efforçant d’enfouir dans les mémoires, ceux beaucoup moins glorieux, d’individus qui hier comme aujourd’hui, sont les redoutables opportunistes, des pragmatiques comme ils disent !

Votre grand père Damien avait été de ces milliers de soldats d’une armée vaincue en 1940 qui avait connu les affres de la détention. Lui, avait passé trois années épouvantables dans un stalag. Ses graves problèmes cardiaques en firent une charge bien plus qu’un esclave utile à l’économie de guerre des vainqueurs tant et si bien qu’il fut libéré avant la fin du conflit. Revenu en France, chez ses parents, il tentait de se refaire une santé quand cet épisode survint.

Au pays, les mouches avaient changé d’âne. Le vainqueur arrogant était devenu une bête traqué capable dans sa fuite de commettre les pires exactions. Vous n’êtes pas sans ignorer la terrifiante tragédie d’Oradour-sur-Glane. Dans l’autre camp, nombre de ceux qui jusqu’alors chantaient Maréchal nous voilà, sentant le vent tourner, avaient fait de même avec leur veste. Rien d’ailleurs n’est plus effroyable qu’un pleutre qui s’invente une épopée. Vous allez vous en rendre compte par vous même.

Au temps tant espéré de la Libération, des maquisards de la dernière heure, forts de leur toute nouvelle puissance avaient fait éruption dans a maison occupée par Damien et ses parents. L’arme au poing, des brassards hâtivement constitués au bras, ils vinrent se saisir sans ménagement de votre grand-père pour le conduire manu militari à la mairie du vaillage. Là, les glorieux résistants qui étaient à la recherche d’un des cousins de Damien, soupçonné d’activités collaboratrices, se contentèrent de leur prise pour mener un interrogatoire particulièrement musclé. Ces monstres avaient sans doute en tête le fameux adage : « Qui se ressemble s’assemble ! » pour justifier leur comportement ignominieux.

Son père, votre arrière arrière grand-père (vous n’avez hélas jamais connu ce brave homme qui vous aurait enseigné tant de beaux secrets de la nature), enfourcha sa bicyclette pour apporter à ces soldats d’opérettes le livret militaire de celui qui était accusé d’être resté planqué toute la guerre par des canailles qui avaient profité de cette période pour faire du marché noir et des affaires avec l’occupant. Par cet acte de gloire, les agresseurs s’achetaient à bon compte une nouvelle virginité sur le dos de Damien dont le cœur s'emballait dangereusement.

Damien, disculpé par son carnet militaire, fut libéré au bout de son calvaire. Il ne reçut pas les moindres excuses de la part de ces fameux héros qui l’avaient capturés. Pire encore, et c’est pour ça que je tiens à vous narrer entièrement cette histoire avant de partir, ces gredins qui se mêlèrent aux quelques maquisards qui eux, avaient agi dans la clandestinité au péril de leur vie, participèrent à la réception d’un parachutage anglais. Certains affirment dans le bourg, qu’ils dissimulèrent un caisson rempli de billets de banque tous neufs.

La guerre terminée, chacun reprit le cours de ses activités. Pour Damien, ce ne fut guère facile de trouver un emploi qui tienne compte de son fragile état de santé. D’autres au contraire se découvrirent soudain de nouvelles et belles perspectives d’avenir. Parmi ceux-ci, curieusement, les deux lascars qui étaient venus nous tourmenter.

Leur soudaine prospérité en étonna plus d’un dans le village. Fieffés fainéants, bons à pas grand chose, ils ouvrirent deux rutilants commerces qui sortirent de terre par la magie du Saint Esprit et de la Royal Air Force. Voilà vous savez tout et comprendrez aisément pourquoi notre famille ne mit jamais les pieds dans ces établissements. Aujourd’hui, ces bandits sont décédés, leurs héritiers ne sont certes pas responsables de l’origine de la fortune de leurs pères, mais notre dignité consiste à ne jamais contribuer à leur enrichissement.

Tant que ces deux noms seront encore dans le village, vous maintiendrez mes chers enfants ce qui constitue pour nous le seul héritage de votre Grand-père. Vous apprendrez encore à vous méfier de ces gens qui affichent des fortunes indécentes. Même s’il n’y a plus l’argent de la guerre, il y a bien souvent derrière ces comptes en banque éclatants, bien des souffrances, des trahisons, des coups tordus. Je vous donne pour seul viatique, l’esprit de rébellion et le désir d’équité. Faites en bon usage pour qui sait, un jour, connaître une société où les canailles ne tiennent plus le haut du pavé.

Votre Mémé qui vous a tant aimé, en souvenir de votre arrière grand-père, mon regretté Damien, mon cher mari que je ne vais plus tarder à rejoindre. Ne laissez jamais s’éteindre la petite flamme de la révolte que je vous ai confiée.

 

Mémé

 

Viatiquement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Jean 21 août 18:00

    Merci Nabum, j’ai des dizaines d’exemples autour de moi, il faut le rappeler....


    • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 19:46

      @Jean

      Taisons les car nous aurions tort devant un tribunal


    • baldis30 22 août 09:24

      @C’est Nabum
      bonjour,
       se taire, se taire ..... jusqu’où ?


    • juluch juluch 21 août 19:30

      Il y a eu bien des profiteurs de l’occupations et les maquisards de la dernière heure furent légion.

      Les mêmes qui ont tondu des femmes. On s’achète une conduite comme on peu quant on est un lâche et un enf** !  smiley

      merci pour ce témoignage Nabum. Comment avez vous eu cette Histoire ?

      (Vous ne connaissais donc pas stargate ?)  smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 19:47

        @juluch

        J’ai reçu ce récit avec des lettres et des documents

        J’ai transformé son déroulement narratif et le point de vue initial
        Pour le reste je me suis contenté de mettre en mots

        On m’envoie parfois de telles traces


      • juluch juluch 21 août 20:14

        @C’est Nabum

        Oui, vous avez bien fait de partager.


      • C'est Nabum C’est Nabum 21 août 20:57

        @juluch

        Merci l’ami

        à bientôt


      • Et hop ! Et hop ! 22 août 18:18

        @juluch

        Les maquis gaullo-communistes rançonnaient les populations civiles, les commerçants, les paysans. Chantages, tortures, extorsions de fonds, sous prétexte de sansctionner du marché noir ou de la collaboration.

        Ils attaquaient les banques, et même les transportsde fonds de la Banque de France :

        Les faits se déroulent au lendemain du débarquement allié en Normandie. Les jours de l’Occupation allemande sont comptés et le maquis périgordin a un besoin croissant de moyens. Les résistants apprennent alors que la Banque de France organise un convoi de fonds vers Bordeaux. C’est le préfet Callard qui livre l’information aux Forces françaises intérieures. Les chefs de ces dernières décident de mener l’attaque à laquelle participent plusieurs maquis, en gare de Neuvic. Le butin s’élève à 2 milliards et 280 millions de francs, ce qui représente plus de 400 millions d’euros. ’

        L’argent en question a finalement presque entièrement diisparu.

        Les prétendus résistants étaient presque tous des crapules, ils n’ont pas combattu les armées allemandes, mais les civils français pour prendre le pouvoir par la force apès que l’Allemagne ait été vaincue.

        Il y a eu au moins 180 000 civils assasinés (exécutés sommairement, souvent après tortures) pendant l’épuration.

        Par ordre de comparaison, il y a eu 220 000 Français tués pendant la Campagne de France, environ 90 000 tués par les bombardements anglo-américains, et 75 000 déportés en Allemagne depuis la France, dont 70 000 étrangers juifs dits apatrides (c’est-à-dire ressorttissants d’un État annexé par le Reich).


      • Agafia Agafia 22 août 09:09

        Merci pour cet excellent témoignage...

        A la Libération, ma grand mère paternelle, native de Lucerne, faillit être fusillée par des énergumènes de la FFI, résistants de la toute dernière heure (qui pensait peut être se racheter un ’honneur"  par ce zèle suspect à l’heure fatidique, pour racheter leur lâcheté des années de guerre, ou leurs accointances louches avec l’occupant ??). Ils débarquèrent dans la cour de chez mes grands parents bien décidés à coller ma grand mère au mur. Son crime ? Elle parlait allemand (enfin suisse allemand mais ces abrutis entravaient pas la différence, elle avait un accent boche quoi !!! ) ... Si mon grand père, vétéran et médaillé de la guerre de 14, ne s’était pas mis entre elle et leurs fusils, mon père aurait été orphelin.


        • Agafia Agafia 22 août 09:16

          Oh la la... Vite ! Un troisième café ^^

           (qui pensaient peut être se racheter un ’honneur"  par ce zèle suspect à l’heure fatidique, pour faire oublier leur lâcheté des années de guerre, ou leurs accointances louches avec l’occupant ??). 


        • chantecler chantecler 22 août 09:19

          @Agafia
          C’est arrivé aussi à des Alsaciens , « ces malgré-nous » , cad enrôlés de force pour une grande partie , que l’on confondait avec les Allemands .


        • Agafia Agafia 22 août 09:26

          @chantecler

          Oui... Je connais leur histoire. J’ai un excellent bouquin « Le soldat oublié » de Guy Sajer, enrôlé de force dans la Wehrmacht en 42, il avait à peine dix-sept ans.


        • covadonga*722 covadonga*722 22 août 09:43

          @Agafia
          bonjour Agafia , c’est effectivement un auteur militaire intéressant il est par ailleurs 
          le dessinateur Dimitri « eugene krampon le Goulag » .
          Vous m’excuserez de pinailler ,ces précisions n’enlèvent rien à son courage et ses talents d’ Auteur , mais c’est pour le RAD qu’il a été réquisitionné « une organisation du travail allemande » Pour la division d’élite Grossdeutchland il a été volontaire 
          c’était d’ailleurs une division a la sélection impitoyable il fallait être parmi les meilleurs pour être admis dans son régiment de panzer grenadier .


        • Agafia Agafia 22 août 09:51

          @covadonga*722

          Bonjour Cova,

          Ah ! J’ignorais qu’il était le Dimitri de Eugène Krampon !

          Vous ne pinaillez pas... VOus m’apprenez toujours un tas de trucs ! 
          Je viens de ressortir le livre de ma bibliothèque, faut que je le relise...

          Sur la 4e de couv’, il est dit que vu son age, il n’est pas affecté à une unité combattante effectivement, mais au train des équipages...
          Et effectivement, il est versé durant l’été" 43 dans la division d’élite Gross Deutchland... Sur le front Est... Je me souviens qu’il en a bien bavé.

          Je vais me replonger dedans, je crois...

          Merci pour vos lumières smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:40

          @Agafia

          Quelle désolation

          Les lâches sont toujours dangereux quand le péril est passé


        • philippe baron-abrioux 22 août 09:41

          @l’auteur ,

          Bonjour ,

          merci pour avoir été le « passeur » de cette lettre d’une vieille femme , une grand mère , qui avant de mourir veut divulguer à ses petits enfants des faits qui expliquent certains de ses comportements vis à vis de plusieurs personnes du village dans lequel , elle et son mari ont vécu .

          aucune haine recuite dans cette lettre mais un appel à la prudence ; toutes les périodes de trouble , de guerre , de conflits , génèrent des comportements indignes de la part de ceux qui , finalement ont pignon sur rue mais dont l’origine de la richesse est moins claire que la façade bien ordonnée de leurs maisons .

          « L »ARGENT N’A PAS D’ODEUR « disait Véspasien . mais parfois il pue la forfaiture , le mensonge et la trahison .

          les apparences sont parfois trompeuses et ce n’est pas la présence ici ou là le vendredi ou le dimanche qui détermine la probité et le niveau de respect que l’on doit à ceux qui fréquentent ces lieux pour y chercher une absolution à leurs forfaits .

          j’ai connu un camarade très fier de la fortune (largement affichée ) de son père . parlant avec ma grand mère , j’ai cité son nom et précisé combien ce garçon m’agaçait en se vantant sans cesse de la fortune acquise .

          sa réponse fut brève ; » tu as entendu parler du mur de l’Atlantique ? parles -en avec ton camarade , tout simplement ; il comprendra peut être cette allusion« .

          je me souviens de certaines actions en justice intentées contre les séquestres des biens des juifs pendant l’Occupation des nazis en France ; je ne suis pas persuadé que certains des biens saisis et mis sous séquestre aient toujours été restitués à leurs propriétaires légaux après la fin de la guerre .

          par contre , je pense que certaines fortunes bien connues de ma ville d’origine , ont connu une »embellie« assez hideuse et déshonorante .

           »bien mal acquis ne profite jamais " si c’était vrai certains passeraient de l’I.S.F au R.S.A .

          ET SOMME TOUTE, CE NE SERAIT QUE JUSTICE ;.

          bonne fin de journée !

          P.B.A.


          • chantecler chantecler 22 août 09:57

            @philippe baron-abrioux
            Sans bien évidemment soutenir le nazisme et ses méthodes expéditives ,
            je me suis toujours posé la question de l’origine de ces biens juifs spoliés , minoritairement très riches .
            J’ajouterais que les persécutions antisémites remontent loin dans l’histoire puisque entre autre les banquiers juifs ont été les créanciers des grands de ce monde depuis disons François Premier .
            Quand ceux-ci voulaient monter des armées , des armadas , pour faire les guerres , « découvrir le monde » (et en rapporter des richesses (cf Portugais Espagnols ) ils demandaient leur participation .
            En retour plutôt que de les rembourser , ces mêmes grands préféraient les éliminer cf entre autre par le biais de l’inquisition voulue par les papes et « les rois très catholiques » au nom de la religion catholique qui se devait d’être unique .
            Les Templiers ont été eux exterminés pour les mêmes raisons un peu plus tôt , à la fin des croisades .
            Et il y en a eu bien d’autres
            Etre banquier c’était pas sans risque .
            Avez vous une réponse ?


          • Agafia Agafia 22 août 10:13

            @chantecler

            Philippe le Bel a renfloué les caisses de l’Etat de cette façon... Il a commencé par les Juifs, puis il a récidivé avec les Templiers...

            Quand y a de la gêne, y a pas de plaisir... Bel mais cruel et sans scrupules le Philou... « Maudit ! Maudit tu seras ! »


          • philippe baron-abrioux 22 août 11:06

            .@chantecler

            Bonjour Chantecler ,

            « avez vous une réponse  ? »

            Quelle est votre question si vous voulez que j’y apporte (si ça m’ est possible) une réponse .

            ce qui me semble être une constante c’est le fait que de tous temps , ceux qui détenaient ,sous une forme ou sous une autre, le pouvoir par la possession de biens , et mêmes d’accès à des matières premières recherchées et facilement monnayables ,de liquidités , ont toujours fait l’objet de l’avidité des autres désireux de s’approprier ce qu’ils ne possédaient pas eux mêmes et ce PAR TOUS LES MOYENS ;

            l’origine des banques a été la mise en sécurité autant que possible des biens et valeurs pour se mettre à l’abri des pillages et autres formes de vol . de là l’idée du coffre fort avec code et clefs multiples .

            est ce parce que les Juifs , plus que d’autres peuples, sont parvenus à protéger de façon plus prolongée certains biens (dont des écrits sacrés de leur religion ) qu’ils ont toujours eu la réputation d’être un peuple composé de riches ? et ce fantasme persiste encore depuis des siècles !

            peut être mais sans doute aussi parce qu’ils pratiquent une forme de solidarité entre eux qui ne dément presque jamais . Certains asiatiques font de même ce qui soude la communauté dans laquelle tous sont interdépendants . la civilisation « occidentale » elle ,valorise bien davantage l’individu .

            ai je au moins partiellement répondu à votre non- question ?

            bonne fin de journée !

            P.B.A.


          • covadonga*722 covadonga*722 22 août 11:36

            @philippe baron-abrioux
            bonjour le coté banquier international s’est appuyé sur les différentes diaspora et les liens familiaux afférents. Les plus aisés du ghetto préféraient à l’instar des grands de l’époque marier leur progéniture avec des égaux meme demeurant au loin .Ainsi donc les familles « banquières » renforçaient leurs liens économiques .Dés l’époque de Philippe le bel le porteur d’une lettre de créance émise a Paris pouvait ouvrir un compte dans le ghetto de Rome de Madrid ou de Coblence .Le vocable usité était
            Banquier Lombard au haut moyen age , il n’est pas anodin qu’une de ces grande familles les Tolomei était réputée originaire d’Egypte voir« crypto-juifs » cf J Attali . 


          • chantecler chantecler 22 août 13:04

            @philippe baron-abrioux
            La question :
            "Sans bien évidemment soutenir le nazisme et ses méthodes expéditives ,
            je me suis toujours posé la question de l’origine de ces biens juifs spoliés , minoritairement très riches .

            "
            Bonne fin de journée également à vous


          • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 22 août 15:08

            @chantecler
            Ma connaissance principale, par les livres d’histoires banals, est l’interdiction faite aux juifs d’exercer de nombreux métiers, par l’église avec sans doute l’assentiment les puissants du moment au moyen-Âge.
            Parmi les rares métiers qui restaient à leur portée : prêteur sur gage ; soit quasi banquier, interdit par l’église qui le reliait au « tu ne pratiqueras pas l’usure » de la Bible.
            Par ailleurs, comme dit dans d’autres commentaires, ils bénéficient alors de l’effet « petite communauté opprimée, minoritaires en milieu a priori hostile  puisqu’ils furent boucs émissaires victimes de pogroms et désignés responsables de grands maux comme la peste noire, etc. » 
            D’autres exemples comme celui de protestants en pays majoritairement catholiques aux pires heures des guerres de religion montrent une force et des qualités développées entre les individus et dans leurs rapports aux périls, avec pour résultat, l’histoire ayant tourné des pages, une grande prospérité. Je crois  mais cela reste à vérifier, je n’ai ni les compétences ni le temps présentement, sorry  que la ligue hanséatique en est un bon exemple.
            Je me permets une digression : si à cette prospérité économique et autres qualités est associée, inconsciemment, subconsciemment et/ou consciemment (!) la notion religieuse de « Peuple Elu », je crois que l’on apporte beucoup de danger ici-bas.
            Pardonnez ici un apport d’un peu de spiritualité, qui s’accorde mal avec notre rationnalisme  métérialisme ambiant....
            Car oui, je crois qu’Israël fut « peuple élu », mentalement prêt à recevoir le monothéïsme, entouré de peuples habitués à vivre sous les ailes de multiples divinités ; cependant élu afin de faire preuve d’exemplarité dans sa conduite et, par effet boule de neige, d’inciter peu à peu, siècles après siècles, l’humanité autour à se convertir, à cesser les sacrifices humains, à cesser de se vouer fièvreusement à la divinité la mieux côtée en bourse du moment  rien de nouveau sous le soleil —.
            Je déplore, les concernant, qu’il y ait d’une part des politiques qui croient qu’il faille supprimer un immense état  Israël  qui, même si sa fondation repose sur des maladresses ou fautes historico-politiques, existe désormais bel et bien : l’histoire a fait son chemin, point barre, le nier est être aveugle.
            Je déplore, les concernant, que ceux qui veulent étendre sans cesse les territoires, à contrario, évoquant implicitement le grand Israël antique, soient eux aussi aveugles : non le peuple d’Israël n’ayant pas été (assez ?*) exemplaire, son statut de peuple élu appartient au passé.
            J’ai apprécié mon voyage là-bas, y ais trouvé des gens extrêmement accueillants parmi d’autres,...comme dans d’autres pays. Je n’ai pas trouvé d’êtres lumineux d’humanité, de vie, de bonheur...

            * Dans le même état d’esprit, celui d’un « croyant » on pourrait dire beaucoup des erreurs collectives des autres religions, cela coule de source...divine.


          • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 22 août 15:23

            @chantecler
            Oups, désolé pour les erreurs et quelques oublis : j’ai envoyé par erreur la copie non corrigée.
            J’en profite : merci à Nabum.


          • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:40

            @philippe baron-abrioux

            Merci

            Je vais transmettre à son fils


          • covadonga*722 covadonga*722 22 août 20:10

            @Gracchus, vous avez raison 
            c’est un lapsus calami , le plus beau c’est que j’ai vérifié les dates avant
            mais le diable est dans les détails 
            mea culpa mea maxima culpa 


          • coquecigrue coquecigrue 23 août 11:18

            @chanteclerune réponse à quelle question ? smiley


          • HELIOS HELIOS 22 août 10:21

            .... cette fois,je serai court :

            Mon père, son frère(mon parrain) et son autre frère ainé se sont levès l’âme pour proteger dans les Alpes ceux qui devaient se cacher, depuis la fin de la zone libre,

            A son retour du STO... travail forcé emaillé de prison et après avoir frôlé plusieurs fois le peloton, il guida les avions alliés pour les parachutages, justement et la récuperation de « personnages » sur des terrains minuscules et risqués... et tous les trois, ont vu passer les cantines bien marquées comportant argent, faux documents et autres « facilités ».... 

            La « libération » apres le débarquement (de Provence) on a vu fleurir tous ces « résistants », les poches pleines d’argent qui achetèrent aux veuves et aux familles à la bourse exsangue les terres, les commerces, les édifices et tout ce qui avait de la valeur. Ils sont devenus indispensables partout et certains furent maires jusqu’a des perides proches... tous amis les uns des autres... Avec quelques « accidents » attribués a ces soldats allemands resté cachés -qu’ils disent- qui règlaient soit disant leurs comptes... D’où croyez vous que viennent ces petites plaques « ici fut assassiné Untel, le xx.xx.1945 sous les balles de l’occupant ». Il avait bon dos, l’occupant !

            L’histoire de l’auteur, même si elle est scénarisée, je l’ai entendu dix fois, avec des noms.

            Merci Nabum.

            PS : ma famille a payé au prix fort la liberté et la souveraineté de notre pays, Personnellement je ne renoncerai jamais, et je ne pense pas que mes enfants le fasse, a notre devoir devant les trous du cul prêt a vendre « notre » âme et notre honneur de citoyens pour leur compte en banque ou un brin de pouvoir.

            Voila pourquoi, tous les moyens sont bons pour assumer notre liberté, article 50 ou pas !


            • Agafia Agafia 22 août 10:34

              @HELIOS

              Bonjour et Bravo pour le PS ! 

              Sinon, votre récit me rappelle l’affaire Carteron en 1946...
              Il y a de fortes chances que Carteron ait assisté à ce trafic de pognon chez certains « résistants », dont la fortune d’après guerre ne sentait pas très bon...


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 août 18:44

              @HELIOS 

              Merci

              Mise en forme mais pas scénarisée

              J’ai simplement transformé un témoignage en lettre


            • San Jose 22 août 10:40

              Quel dédain pour les « maquisards de la dernière heure ». Le Christ nous enseigne une vision toute différente avec la parabole des ouvriers de la onzième heure, qui, embauchés tard dans la journée pour aller aux champs où d’autres travaillaient depuis le matin, n’en reçurent pas moins le même salaire. 

              Mais il ne faut pas attendre cette largeur d’esprit dans une république gangrenée par l’incrédulité et la loi de 1905.


              • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:41

                @San Jose

                Je vais vous tendre ma poitrine

                Vous n’aurez plus qu’à appuyer sur la détente


              • alinea alinea 22 août 16:00

                @San Jose
                mais il n’est pas question de rescousse au travail, mais de pauvres cons qui courent se cacher pour protection sous le pouvoir quel qu’il soit ! On appelle ça des lâches, des veules, des pleutres, etc.
                De reste je ne vois pas le christ trouver légitime de payer la même somme à l’un qui a bossé dix heures au cagnard et à l’autre qui a bossé trois heures à la fraîche !
                Je comprends mieux vos partis pris politiques, avec un dieu pareil !


              • covadonga*722 covadonga*722 22 août 11:43

                yep la libération !! j’ai personnellement été témoin d’un lynchage d’une femme en Afrique .Naïvement j’avais 20 ans je pensais mon pays a milles lieux de ça .

                Puis sur Arte memes édulcorées les images de lynchage terrifiantes , cette pauvre fille « peut être coupable » mais pendue par les pieds jupes sur une figure défoncée a coups de crosses par des merdeux en brassards bleu blanc rouge et cette dernière image de cette vieille haineuse cognant ce pauvre corps agité de soubresauts a coups de canne .Ceux qui croit en un dieu ont bien de la chance ..

                asinus .ne variatur 


                • Agafia Agafia 22 août 11:45

                  @covadonga*722

                  De quoi vous dégoûter pour toujours de la nature humaine... 


                • pemile pemile 22 août 12:38

                  @Agafia « Je ne sais pas si vous connaissez : « Jours francs » de Jean Bradley »

                  Je viens de lire ces 69 pages, vite, vite, pour ne pas trop réfléchir, c’est super bien fait pour passer d’une nausée initiale à une autopsie froide de ces deux semaines de folies smiley


                • Agafia Agafia 22 août 12:49

                  @pemile

                  Ce récit m’a bouleversée quand je l’ai découvert... Et même si de vagues témoignages éculcorés nous étaient parvenus, c’est le seul qui va réellement et sans frein au fond des choses dans l’aveu.
                  Et le pire est qu’on ne peut pas se permettre de juger... En tout cas, moi, avec mes petits moyens intellectuels (et mon cerveau au fond de mes chaussures ^^) je n’ai pas pu... Seulement constater. 


                • pemile pemile 22 août 13:29

                  @Agafia « Seulement constater. »

                  L’intro de Kessel le résume bien :

                  « J’ai toujours pensé - et pense encore - qu’il n’est pas de limite à l’expression littéraire et que toute vérité sur l’homme a droit au jour. Singulièrement, si elle est dite avec talent. Et, à mon sens, une inspiration atroce, mais étonnante - et qui sans doute ne se retrouvera plus - éclate dans la crudité sauvage, dans la sanguinaire effusion de ce livre. »


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:42

                  @Agafia

                  Merci de tout cœur


                • C'est Nabum C’est Nabum 23 août 18:45

                  @covadonga*722

                  Horrible


                • arthes arthes 22 août 12:07

                  Dommage que les descendants de chaque famille doivent porter et transmettre un fardeau qui est de s ignorer et de s éviter et ainsi continuer une guerre dans laquelle ils ne furent jamais les acteurs.

                  Lol, si ils tombent amoureux , ce sera une sorte de remake Roméo et Juliette ?


                  • Agafia Agafia 22 août 12:14

                    @arthes

                    Dans le coin où je vis, y a encore des familles ostracisées et des gens qui ne peuvent pas s’encadrer parce que le grand père était milicien et que les autres étaient résistants (ou pas)... Leurs descendants en supportent toujours le poids.
                    Et j’imagine que ce n’est pas le seul coin de France...


                  • arthes arthes 22 août 13:48

                    @Agafia
                    En France et partout en fait..
                    Même pour des histoires de vieilles querelles de voisinage ...Dont plus personne ne se souvient du motif exact.

                    S’pour ça que l histoire de Roméo et Juliette reste intemporel.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:42

                    @arthes

                    L’amour peut remettre les pendules à l’heure


                  • arthes arthes 22 août 17:19

                    @C’est Nabum

                    Voui, accorder le pardon et non l’oubli mais surtout : 
                    « Ettttttt éteindre le feu maudit et misérable de la haine. »


                  • Agafia Agafia 22 août 17:31

                    @Gracchus

                    Pourtant l’amour, c’est souvent un cinq à sept smiley


                  • C'est Nabum C’est Nabum 23 août 18:45

                    @arthes

                    Pardon


                  • Demandez-vous pourquoi la Flandre en Belgique est bien plus riche que la Wallonie. Lire Marcel Sel.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:43

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Vous m’avez fourni la réponse

                      Brel aussi avant vous


                    • jymb 22 août 13:03

                      Puis-je rappeller aux lecteurs, cet article issu de ma modeste plume 

                      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/vie-mort-et-histoire-posthume-du-132477

                      Autre récit où la victime et sa famille deviennent coupables pourchassés...en 2019 les recherches se poursuivent encore et toujours pour que la vérité émerge...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 15:43

                        @jymb

                        Faites donc


                      • jymb 22 août 20:01

                        @C’est Nabum

                        Merci !
                        Les familles gardent parfois cachées des histoires qui ne sont pas celles de l’Histoire, celle que l’on nous sert comme un jeu vidéo, avec les bons ( désinteressés, purs et parfaits en tout points) et les méchants ( affreux, stupides et sanguinaires ) 
                        Que ce soit dans les documentaires, les films ou les séries où les buts saumâtres de certains ne sont jamais évoqués, buts au minimum politiques ( FTP...) sinon vengeance, gloriole et récupération de situations confortables. Et les gardiens des légendes continuent d’interdire une lecture autre que manichéenne et binaire 


                      • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 22 août 19:26

                        Relatif à l’interrogation : quid des biens des juifs ?

                        Commentaire corrigé et légèrement modifié, avec mes excuses pour la répétition.

                        Ma connaissance principale, par les livres d’histoires banals, est l’interdiction faite aux juifs d’exercer de nombreux métiers, par l’église avec sans doute l’assentiment les puissants du moment au moyen-Âge.
                        Parmi les rares métiers qui restaient à leur portée : prêteur sur gage ; soit quasi banquier, interdit par l’église qui le reliait au "tu ne pratiqueras pas l’usure" de la Bible.
                        Par ailleurs, comme dit dans d’autres commentaires, ils bénéficient alors de l’effet "petite communauté opprimée, minoritaires en milieu a priori hostile — puisqu’ils furent boucs émissaires victimes de pogroms et désignés responsables de grands maux comme la peste noire, etc." 
                        D’autres exemples comme celui de protestants en pays majoritairement catholiques aux pires heures des guerres de religion montrent une force et des qualités développées entre les individus et dans leurs rapports aux périls, avec pour résultat, l’histoire ayant tourné des pages, une grande prospérité. Je crois — mais cela reste à vérifier, je n’ai ni les compétences ni le temps présentement, sorry — que la ligue hanséatique en est un bon exemple.
                        Je me permets une digression : si à cette prospérité économique et autres qualités est associée, inconsciemment, subconsciemment et/ou consciemment (!) la notion religieuse de « Peuple Elu », je crois que l’on apporte beaucoup de danger ici-bas.
                        Pardonnez ici un apport d’un peu de spiritualité, qui s’accorde mal avec notre rationalisme — matérialisme ambiants....
                        Car oui, je crois qu’Israël fut « peuple élu », mentalement prêt à recevoir le monothéisme, entouré de peuples habitués à vivre sous les ailes de multiples divinités ; cependant élu afin de faire preuve d’exemplarité dans sa conduite et, par effet boule de neige, d’inciter peu à peu, siècles après siècles, l’humanité autour à se convertir, à cesser les sacrifices humains, à cesser de se vouer fiévreusement à la divinité la mieux cotée en bourse du moment - rien de nouveau sous le soleil -.


                        Non pas élu pour tous les temps, afin d’incarner la direction, la vérité, la lumière... imposés. Tiens, ça me rappelle d’autres gens, euh un peu partout, d’ailleurs.

                        Je déplore, les concernant, qu’il y ait d’une part des politiques qui croient qu’il faille supprimer un immense état — Israël — qui, même si sa fondation repose sur des maladresses ou fautes historico-politiques, existe désormais bel et bien : l’histoire a fait son chemin, point barre, le nier est être aveugle.
                        Je déplore, les concernant, que ceux qui veulent étendre sans cesse les territoires, à contrario, évoquant implicitement le grand Israël antique, soient eux aussi aveugles : non le peuple d’Israël n’ayant pas été (assez ?*) exemplaire, son statut de peuple élu appartient au passé.


                        J’ai apprécié mon voyage là-bas, y ai trouvé des gens extrêmement accueillants parmi d’autres,...comme dans d’autres pays. Je n’ai pas trouvé d’êtres lumineux d’humanité, de vie, de bonheur, ou en tout cas, pas plus qu’ailleurs...

                        * Dans le même état d’esprit, celui d’un « croyant » on pourrait dire beaucoup des erreurs collectives des autres religions, cela coule de source...divine.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 23 août 18:46

                          @un des p’tite goutte

                          Je n’aborde jamais ce dossier


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 22 août 21:07

                          J’avais 10 ans. J’étais en zone occupée par les FTP (Franc tireurs partisans), jamais vaincus par les allemands. Ils faisaienr des raids de proximité et tuaient des allemands. Il y eut des blessés parmi eux, et un tué. En 45, aucun ne s’était enrichi...

                          J’ai vu à la télé ce mois d’aout 19 que ceux aui avaient pris l’hôtel de ville de Paris en 1945 étaient un commando aguerri de réfugiés espanols qui avait fait la guerre d’Espagne et avaient été battus, avec la République démocratiquement élue, battus par Franco apres son coup d’Etat. Ce commando était mené par le général LECLERC de la 2 ème DB qui suivait derrière avec des chars.

                          De Gaulle n’avait plus qu’à se présenter en vainqueur, il est vrai qu’il fut un frand résistant.

                          L’Histoire a aussi oublié ceux qui par leur action ont permis à De Gaulle de prendre le pouvoir et à la France de ne pas passer sous contrôle américain.

                          Voir

                          France, terre de Résistance, Agoravox


                          • generation désenchantée 22 août 23:59

                            @C BARRATIER
                            faut dire un détail a propos de De Gaulle et du Front Populaire avant 1939

                            De Gaulle a théorisé l’armée professionnelle avec , chars , artillerie mobile, infanterie motorisée et logistique pour frapper fort avec l’aviation après un raid de plusieurs dizaines de kilomètres

                            Le front populaire , a voulut réarmer la France très vite , en rendant l’armement plus efficace , celui de la marine et de l’aviation était assez prioritaire , ils voulaient renforcer l’armement des armées
                            Le front populaire a même payer la modernisation , avant la guerre , d’usines de Société d’aviation Américaine construisant des avions moderne pour se faire livrer les derniers modèles conçut , des lightning P38 , des B24 , et autres avions et même construire des avions français dans ces usines

                            http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t2026-des-avions-americains-pour-la-francehttps:


                            //www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2002-3-page-37.htm

                            Ils avaient même prévus de faire construire des chars modèles français par les Usines US

                            Le problème qu’avait De Gaulle et le Front Populaire , c’est les autorités militaires et l’état majors qui en était rester a la guerre 14 18 , la ligne Maginot n’a pas faillie là où la ligne a été bien étudié et préparée 
                            Les italiens en ont fait les frais durant la guerre en 1940 , durant la bataille des alpes

                            On savait depuis 1914 que les allemands pouvait passer par la Belgique et les ardennes avait été déclarée infranchissable par l’état majors et aucune ligne maginot n’a été construite puisque la belgique était neutre

                            Le cahier des charges des chars a été rédigé par l’infanterie , ils devaient rouler au pas de l’infanterie , puisque ils étaient rattachés a l’infanterie , autonomie et grande vitesse n’était pas prévue ainsi que les radios


                          • C'est Nabum C’est Nabum 23 août 18:46

                            @C BARRATIER

                            Utiles précisions


                          • generation désenchantée 23 août 00:15

                            Depuis 1917 , l’armée française avait un fusil semi auto le FSA modèle 1917

                            devinez qu’est ce que l’état majors en a fait et pour quel motif ?

                            Pas une idée ? Ils avaient un Fusil semi automatique , peut être pas avec clips de 8 coups , mais semi auto avec une cadence de tir plus rapide qu’un mauser 98 k

                            Ils ont transformer cette arme semi auto en arme a répétition MANUELLE , pour éviter de GASPILLER des munitions lors des combats

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires