• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Liberté économique ou évolution logique ?

Liberté économique ou évolution logique ?

L’éco consommation quotidienne concerne le type d’énergie utilisée pour la maison ainsi que l’utilisation de l’eau courante.

Notre alimentation est aussi concernée par des choix de proximité, en privilégiant les amaps ou en refusant de consommer des produits d’exportations ou hors saison. Limiter la consommation de viande, surtout la bovine, fait partie des gestes d’éco consommation.

Se mobiliser pour la mise en place d’une poubelle à compostage au bas de son immeuble, termine un cycle de consommation alimentaire.

Ces nouvelles habitudes passent aussi par le covoiturage, la location de vêtements, celle d’outillages entre particulier, de voiture ou de location de vacance.

Nous constatons donc un changement rapide de ces cinquante dernières années.

Serait-ce la conséquence du choc pétrolier de 1973 ? De la crise de 2009 ? De l’évolution des consciences ? Ou la mise en place de nouvelles habitudes face à l’amenuisement des ressources ?

 

Il est un fait que depuis 1945 la publicité n’a eu de cesse d’épier nos habitudes, de disséquer nos comportements, afin de marteler nos cerveaux pour un placement de produit plus efficace.

Car si vous ne possédez pas le dernier truc XPN hi-Tech, non seulement vous êtes un looser mais vous ne pouvez non plus être heureux sans.

Après avoir compris qu’il n’existe pas dix usines différentes de lessive en France, la consommatrice a pu reprendre la liberté de choix qu’elle a toujours eue. Elle s’est rendue compte que les petits suisses, du petit dernier, de la marque X contenaient en 2000 plus d’additifs et de colorants que la marque du distributeur. Le dictat a moins de prise sur son esprit, ce qui lui permet de voir qu’il existe un choix plus large à sa disposition.

Les femmes, de façon générale, échangent plus facilement leurs expériences. Le bouche à oreille continue donc de faire son travail. A cela s’ajoute un pouvoir d’achat qui s’amenuise face à l’augmentation des prix ainsi qu’une volonté de nourrir sa famille plus sainement.

Nous pouvons constater que cette dernière décision ne passe pas obligatoirement par l’achat de produits Bio. Même si les produits Bio deviennent de plus en plus abordables, une différence de prix existe qui ne rentre pas dans tous les budgets. Savoir n’est pas forcément pouvoir.

Le covoiturage peut s’avérer un système D pour l’une et peut se révéler être une conviction écologique pour l’autre. Quoi qu’il en soit nous sommes aujourd’hui devant des modes de consommation différents qui prennent de plus en plus d’importance.

Avec plus de sept milliards de consommateurs ne serait-ce pas finalement une conséquence logique devant l’amoindrissement des ressources ?

 

Adame MANODE .


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • JL JL 12 décembre 2017 09:13

    Bonjour Adame MANODE ?
     
    ’’si vous ne possédez pas le dernier truc XPN hi-Tech, non seulement vous êtes un looser mais vous ne pouvez non plus être heureux sans.’’
     
     Je crois que c’est autre chose. Je ne nie pas l’effet mode, ou consumériste au sens que vous évoquez. Mais je crois que cette envie de posséder le « dernier modèle » tient à ce que j’appelle la dictature des objets : dès lors que nous possédons un objet, nous attendons de lui le mieux qu’il puisse nous offrir.
     
    Contrairement à la plus jolie fille du monde qui ne peut offrir que ce qu’elle a, dans notre société productiviste, les objets peuvent toujours nous offrir plus : il suffit de les remplacer pour de nouveaux ; ce qu’il est impossible de faire avec la plus jolie fille du monde. Par définition !


    • Choucas Choucas 12 décembre 2017 09:20

       
      FLUX ENTROPIQUES COMPARÉS (consommation d’énergie) :
       
      SOLEIL = 800W / m3
       
      HOMO SOUCHIENS = 1kW / m3 < SOLEIL
       
      BOBO GOGOCHONUS = 150kW /m3 = 17 FOIS LE SOLEIL
       
       
      A cause de verroterie crétine qui va avec le gogochon (150 esclaves « énergie »). L’Esprit du Monde utilise Gogochon comme destruction de l’énergie organisée primordiale en énergie crétine (chaleur et sueur de bronze fesses) ; Le suicide français prend ainsi part au suicide universel
       
      L’ÉNERGIE RENOUVELABLE N’EXISTE PAS, SEUL LE GOGOCHONNAGE ENTROPIQUE EXISTE.


      • Choucas Choucas 12 décembre 2017 09:24

        rectification
         
        GOGOCHON = 150kW /m3 = 170 FOIS LA CONSOMMATION DU SOLEIL
         
        1ère partie de la capsule sur :
         
        LA SÉLECTION DE LA PARENTÈLE
         
        sociobiologisme. 1970 Hamilton et Price
         
        « Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs (des colonies d’amibes en lutte antibiotique aux mammifères). Les insectes qui partagent
        la même reine forment la même société. La sélection naturelle et la société agissent donc réciproquement génétiquement... »

         
        Les islandais, tous cousins, sont très solidaires donc, et leurs banksters ont fini en taule.
        Une génération de coréens du sud s’est sacrifiée au boulot par holisme. 
        Alors que le prédateur frelon capitaliste est peinard dans le pillage de la ruche multiethniquée, aucun insectes benêt ne se bougera pour des gènes différents ... Multiethnique et impera !
         
        http://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA (2eme partie)
         


      • Choucas Choucas 12 décembre 2017 09:26

         

         
        AVANT D’ÊTRE ENTERRÉ EN PÉTROLE LE CO2 ÉTAIT DANS L’ATMOSPHÈRE :
         
         
        GOGOCHONO FESTIVUS NE FAIT QUE RÉTABLIR LA NATURE PRIMITIVE
         
         
        On est écolo où on l’est pas .... smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 12 décembre 2017 15:41

          Bonjour Adame, 


          Je répondrais à votre question du titre par « évolution logique »
          L’évolution économique n’en est que le précurseur.
          Aujourd’hui, il faut faire plus avec moins.
          Tout le dit.
          J’ai fait partie des contributeurs de ce mouvement dans ce qu’on appelle aujourd’hui le « numérique ».
          L’écologie en a pris la suite.
          Il faut consommer intelligent, se relier en réseaux intelligents.
          Consommer intelligent avec le meilleur rendement et le moins de pertes inhérent à la consommation bête et méchante.
          C’est parfois acheter en seconde main.
          C’est faire du compost de la nourriture 
          C’est trier ses déchets

          Quand on vit au dessus de ses moyens, c’est rationaliser tout cela.
          Difficile à faire quand on change de paradigme de manière aussi drastique.
          On peut se retrouver groggy de « l’opération séduction » quand on ne tente pas de sauter dans le train qui roule déjà à trop grande vitesse. 

          • L'enfoiré L’enfoiré 12 décembre 2017 15:45

            Excellent débat sur ARTE hier soir.

            On y apprenait qu’il était déjà interdit aux élèves d’utiliser leur smartphone en classe et qu’il était maintenant question de l’interdire dans l’école elle-même
             


          • L'enfoiré L’enfoiré 12 décembre 2017 15:46

            .PORTABLES INTERDITS, UNIFORMES : L’ECOLE, C’ETAIT MIEUX AVANT ? Le gouvernement parviendra-t-il à faire raccrocher les élèves ? Dimanche dernier, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a réaffirmé sa volonté d’interdire les téléphones portables dans les écoles et les collèges, à partir de septembre 2018. Une décision qui semble impossible à mettre en œuvre pour la plupart des associations d’élèves et des professeurs. Comment stocker les portables de centaines d’élèves ? Seront-ils également interdits dans la cour de récréation et les couloirs ? En parallèle, vingt députés ont proposé le port de l’uniforme pour « gommer les inégalités » et éviter « les tensions sociales ». À l’heure où les méthodes d’éducation se tournent de plus en plus vers l’utilisation des écrans, n’est-ce pas une décision à rebours de notre époque ? L’uniforme a-t-il encore sa place dans nos écoles ?


          • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2017 14:19

            @L’enfoiré

            Je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque alors de voir une génération de parfaits imbéciles.

            ― Albert Einstein


          • L'enfoiré L’enfoiré 13 décembre 2017 17:45

            @zygzornifle,


             C’est en effet, en partie déjà vraie aujourd’hui, non ?
             L’école est totalement en déphasage avec des notions périmées.

          • L'enfoiré L’enfoiré 12 décembre 2017 16:00

            Au sujet de la mobilité, le billet « Tous otages de notre mobilité » devrait vous amuser.

            A Bruxelles, on est un peu « au courant »...

            • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2017 14:17

              La liberté économique on la trouve au parlement européen ou les députés se laissent acheter leurs votes pour des poignées d’€....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès