• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mademoiselle ou Madame, fini de choisir !

Mademoiselle ou Madame, fini de choisir !

Osez le féminisme et Chiennes de garde lancent une nouvelle campagne intitulée « Mademoiselle, la case en trop ». Leur but est de dénoncer le choix que les femmes sont obligées de faire entre « Mademoiselle » ou « Madame » et le sexisme qui en découle.

Avec cette nouvelle campagne, Osez le féminisme et Chiennes de garde veulent dénoncer un « sexisme ordinaire qui perdure dans notre société ».  Elles rappellent que les femmes doivent encore choisir entre être une mademoiselle ou une madame alors que depuis longtemps les hommes n’ont plus à choisir entre mondamoiseau et monsieur (la preuve en est que le correcteur Word ne connaît même le mot « damoiseau »). 

Au-delà du choix qui doit être fait, peu importe le formulaire à remplir, elles dénoncent la différence de traitement qui en résulte. On peut, par exemple, citer un des nombreux témoignages publiés sur viedemeuf.blogspot.com  : « Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m'a alternativement appelée "ma puce", "ma chérie", puis "mademoiselle", avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c'était "madame", il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n'êtes pas mariée, le respect, c'est secondaire. #viedemeuf. ThB  ».

Il est donc question de par la suppression de cette case, de ne plus pouvoir porter de jugement sur la vie privée, comme si être « mademoiselle » signifiait comme au moyen âge être pucelle et vierge, et qu’une femme s’accomplissait enfin en devant « madame » lorsqu’elle était mariée.

Dans le même acabit, les associations féministes dénoncent aussi l’utilisation du terme « nom de jeune fille » qui devrait être remplacé par « nom de naissance ». On est loin de l’époque où l’expression « nom de jeune fille » signifiait l’utilisation temporaire du nom du père dans l’attente du mariage qui donnait un véritable nom à la femme.

Nous vivons dans une société où existe toujours un sexisme latent que seule les femmes remarquent parce qu’elles le subissent au jour le jour, quelle femme ne s’est pas faite hélée par dans la rue, quelle femme ne s’est pas faite appelée « ma petite mademoiselle » et tutoyée, quelle femme ne s’est pas faite critiquée parce qu’elle porte une jupe et reluquée, etc…

Alors si certaines femmes sont intéressée, Osez le féminisme et Chiennes de garde, propose, sur le site www.madameoumadame.fr un « kit "changer de civilité" » pour qu’on ne vous appelle plus Mademoiselle, parce que cette campagne a aussi pour vocation de « mettre fin à cette inégalité, mais aussi à informer les femmes de leurs droits et à mettre à leur disposition des outils pour faire changer leur civilité ».


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 28 septembre 2011 10:50

    Ah, mais comme elles ont raison ces revendicatrices !

    L’appellation Madame à la place de Mademoiselle, c’est quand même plus important que l’inégalité des salaires, plus important que les femmes soumises aux caprices des petits chefs, plus important que la promotion-canapé quasi obligatoire, etc.


    Que ces « féministes » bobo aillent travailler en usine, à la chaîne, pour apprendre un peu à vivre et ainsi échapper à leur milieu bourgeois et à leur féminisme cucul.

    En tout cas, les ouvrières se foutent comme de l’an quarante qu’on les appelle Mademoiselle ou Madame.
    Ce qu’elle demandent, c’est « à travail égal, salaire égal » et le respect que l’on devrait* avoir à l’égard de tout(e) travailleuse, travailleur.
    Mais, bein sûr, ces « féministes » salonnardes n’en ont rien à cirer, au contraire, ajuster les salaires féminins/masculins sur une fourchette haute diminuerait leurs dividendes. Alors, elle font joujou avec la terminologie en se croyant révolutionnaires. Pitoyable !

    * Notez le conditionnel.


  • impertinent3 impertinent3 28 septembre 2011 11:05

    Au fait, je crois qu’il y a une erreur avec le prénom de l’auteur il s’agit de Marie-Chantal et non pas Marie Hélène,


  • bnosec bnosec 28 septembre 2011 11:10

    Il est vrai qu’il y a des combats plus importants. Ceci dit il est vrai que c’est ridicule de faire un distingo entre mademoiselle et madame sur des formulaires. Monsieur, ou madame, point barre.
    Une femme pacsée, c’est quoi ? Mademoidame ?


  • Walden Walden 28 septembre 2011 11:15

    « Rappelons donc à ces dames que La Grande Mademoiselle (...) cousine germaine de Louis XIV, n’était pas à proprement parler une “incapable civile” (...) Mademoiselle était le titre des femmes nobles non titrées (...) Quant à Madame, c’était le titre honorifique donné aux femmes des hautes classes de la société (...) Mademoiselle est également une marque de respect qui perdure dans les milieux artistiques... »"

    Sérieusement, espérez-vous convaincre qui que ce soit par un tel étalage de références aussi passéistes et ringardes ? Cela étant, vos exemples ont le mérite indirect de souligner que la dichotomie Madame/Mademoiselle n’est qu’une survivance du patriarcat aristocratique et bourgeois de l’Ancien Régime.
     
    C’est pourquoi, plus de 2 siècles après la Révolution Française, il ne semblerait pas absurde d’envisager de passer à autre chose. Cette époque avait d’ailleurs brièvement connu le remplacement de ces vocables par Citoyenne et Citoyen pour Monsieur.

    Sans vouloir davantage revenir à ces dénominations, on pourrait sans dommage imaginer des civilités plus modernes. A vrai dire, si l’on veut vraiment sortir du sexisme institutionnel, ne faudrait-il pas reléguer cette distinction de genre ? Pourquoi pas un terme unisexe ? smiley

    ...

    Quant à la question des violences, c’est totalement hors sujet (Ce nonobstant, vos récents articles sur la condition masculine paraissent intéressants, ne serait -ce que sur un plan didactique).





  • tikhomir 28 septembre 2011 11:22

    « Sans vouloir davantage revenir à ces dénominations, on pourrait sans dommage imaginer des civilités plus modernes »

    Genre « ma meuf » et « mon keum » ou alors « ma lopsa » et « mon tarba » ? En plus, ça facilitera la tâche à certains jeunes... ET puis c’est moderne et « affectueux »...


  • Walden Walden 28 septembre 2011 12:13

    @ B’ N’ R

    « Citoyen/Citoyenne pourquoi pas mais ca fait vraiment bon petit soldat quant à un un mot unisexe surtout pas, nous avons besoin de l’altérité. »

    Citoyen/Citoyenne ne m’inspire pas non plus, surtout dans un contexte où la citoyenneté est si peu valorisée : cela reviendrait à coller une étiquette sur une coquille vide.

    Mais de la même manière, l’altérité n’a pas besoin d’être décrétée par les mots : elle existe comme une évidence (ou elle n’existe pas).

    Par unisexe, j’entends plutôt un mot invariable qui permettrait d’accorder symboliquement à chaque homme ou femme un respect identique a priori. Certaines sociétés ont tenté « camarade », qui répond à cette exigence, mais le terme est à présent bien trop connoté pour être acceptable smiley


    @ tikhomir

    Je suggérais d’imaginer, mais apparemment vous ignorez ce que cela signifie ?
    « meuf » ou « keum » renvoient à une vision bien singulière et partielle de la modernité, quant à vos autres suggestions, leur vulgarité suffit à vous situer dans le débat.


  • tikhomir 28 septembre 2011 14:04

    Walden n’aime pas rire... zut alors...


  • Dominitille 29 septembre 2011 00:56

    Les femmes qui revendiquent sont d’infâmes sexistes qui haïssent les hommes mais le contraire c’est quoi ?
    Votre explication date de l’ ancien régime, nous sommes au 21ème siècle. les choses ont changé depuis.

    Vous envahissez av vous et vos compères pour propager vos idées On dirait une horde de féministes sauf que vous êtes des hommes. Les temps changent décidément.
    Vous parlez de sexisme commencez par balayer devant votre porte !


  • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 01:12

    les ouvrieres pourquoi les ouvrieres qu’est ce que ça veut dire on parle là de la condition des ouvriers sans distinction de sexe, je ne comprends pas votre discours, selon vous, il faudrait se battre pour les ouvrieres et non la condition des ouvriers qui concerne tous au passage, si vous êtes payés peanuts c’est une affaire pour tous, si on vous vole et payent de moins en moins...


  • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 09:45
    Dans des billets d’une misogynie sans limite diffusée sur le net on peut lire, que le corps de la femme est une agression érotique, une invitation au viol en quelque sorte, à l’instar des talibans et des pires extrémistes pour qui le corps féminin est diabolique.

    Pour certains, le corps de la femme est un objet sexuel, qui provoque, agresse, et puisque le viol est interdit alors en sous-entendu en filigrane dans ces textes, on peut lire l’air de rien qu’à l’origine les femmes sont responsable d’être violées. Bien entendu pour faire avaler ses propos, on voile tout ça derrière une victimisation des hommes, en affirmant qu’ils sont bridés car évidemment pour ses hoministes la sexualité d’un homme est bestial, un homme c’est incapable de voir une jambe de femme, un sein sans avoir la pulsion de lui sauter dessus…
     
    On voit surgir des diatribes digne du pire extrémisme, car selon ses nouveaux talibans occidentaux le corps de la femme doit respect à l’homme, accusant le corps de la femme en mini jupe de stigmatiser la sexualité masculine en Europe. Tout en affirmant qu’organiser des marches dans des grandes villes occidentalisées, c’est sans risque, oubliant au passage que personne n’irait organiser une quelconque manifestation dans ses pays en guerre, et que nous sommes dans une démocratie et non à Kaboul justement.

    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 09:46

      Laissons donc faire ces féministes. Ne leur donnons pas l’impression que leur combat d’arrière-garde mérite d’être contré. Quand la forteresse est détruite, à quoi bon défendre les gravats sur lesquels les soldats retardataires s’acharnent ?


      • ottomatic 28 septembre 2011 09:46

        Je suis partagé entre l’envie de rire et celle de pleurer... je crois que le terme affligeant colle aussi bien à l’article qu’a l’initiative dont il est question...

        Ecore une fois, je ne peux faire que le parallèle entre ce féminisme et SOS racisme : ça semble partir d’une bonne intention et ça aboutie à l’effet inverse...

        Vous vous imaginez messieurs, approcher une charmante demoiselle et la voire se changer en isabelle alonzo hystérique et agressive au simple son du doux mot « mademoiselle ». LOL

        En tout cas, c’est pas ce genre de féminisme psychiatrique qui arrangera les relations homme/femme, bien au contraire...

        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 10:05

          Perso je me fiche du demoiselle où mme mais ce qui est affligeant est que la france le pays de l’hyper discrimination est l’un des rares pays où ça fait un cirque, alors que la suede le portugal etc...et au passage je ne comprends pas en quoi ça regarde les hommes l’appellation madame où mademoiselle personne ne va pas les appeler ainsi


        • BHL=MST 28 septembre 2011 10:12

          Féminisme psychiatrique...Ces deux mots vont si bien ensemble, comme le sel et le poivre, Goldman & Sachs...


        • tikhomir 28 septembre 2011 10:14

          @Lorelei

          « personne ne va pas les appeler ainsi »

          Si, moi je le fais et je prends soin de regarder si la femme en face de moi porte une alliance ou non. Si je me trompe sur la civilité, je me corrige poliment.


        • ottomatic 28 septembre 2011 10:18

          @Lorelei

          Vous percevez comme discrimination ce qui relève de la bienséance et du savoir vivre...

        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 28 septembre 2011 19:33

          Je crois que de nombreuses femmes tiennent à cette distinction !

          Tiens ? DISTINCTION quel joli mot ! Que dis-je ? Quel mot magnifique !

          Hélas, discriminatoire ! Hélas incompatible avec avec la médiocrité de notre société égalitaire...

        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 21:03

          humm ainsi quand vous voyez un mec sans la bague vous le nommez damoiseau....et c’est de la politesse pour vous, ouii, bon...


        • tikhomir 28 septembre 2011 23:45

          « damoiseau » non puisque ce n’est pas l’équivalent de « mademoiselle », mais « jeune homme » est d’usage par contre.


        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 10:02
          Les thèses et les origines du masculinisme où hominisme.l’auteur j’ai voté pour votre article car il y a une mouvance hoministes sur le site désirant nier la violence faites aux femmes etc...et qui cherche automatiquement à amalgamer sa mouvance d’extreme droite avec le masculin pour pouvoir ensuite affirmer que les hommes sont maltraités et que les femmes ont tout, qu’elles mentent etc...

          cette mouvance a pour fond de commerce le mensonge l’amalgame etc...ils oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants


          • ottomatic 28 septembre 2011 10:14

            Ca releve de la psychiatrie décidément ! Le complot des hommes contre les femmes, LOL !


            Il y a des femmes battues, violés, exploités.... certainement... et vous proposez pour les aider de supprimer la case mademoiselle...
            Croyez moi, il doit y avoir un paquet de femme dans le monde qui vous cracheraient au visage en lisant de telles inepties...

            « ls oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants »

            Je crois surtout que vous vous touchez la nouille, ce ne sont en rien vos récriminations ici qui changeront la situation des femmes dans le monde...

            Ici vous pourriez lutter contre la première des discrimination envers les femmes : le salaire...
            Mais non, vous préférez vous battre sur des mots... C’est là qu’on perçoit l’essence du mouvement féministe, financé par la CIA (comme toujours) a ses débuts : 
            une déchirure communautaire de plus pour les pauvres moutons camouflé sous des délires de bourgeoise qui n’ont rien d’autre a faire pour occuper leur journée...

          • BHL=MST 28 septembre 2011 10:23

            Une mouvance hoministe ? Vous parlez au nom des femmes, or vous n’en êtes pas une. Vous êtes une espèce de givrée scientologue. 


          • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:21

            c’est marrrant encore un qui ecrit en gros que si on n’est pas content d’etre esclave on est un imbécile financé par la cia...vous avez une belle mentalité de serf en tout cas


          • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:25

            pernod

            bah j’ai lu qu’apres la guerre 39-45 les gens tenterent de justifier par tous les moyens leurs haines de l’autre, et je sais que ceux qui ont la haine des libertés de culte de critiquer les idéologies etc...forment la masse la plus dangereuse de l’humanité....car elles entrainent la majorité à ne rien faire, et à ne pas l’a combattre, hitler n’a pas été élu par une majorité mais par une minorité de cons et ça suffit, car la majorité ne bougera pas et dans l’histoire de l’humanité il y a toujours eu une hyper minorité pour faire avancer les choses

            quant à l’autre mst, tu veux faire quoi détruire les scientologues, ouvrir un camps de concentration en raison de ta haine de liberté de culte, en gros tu veux t’attaquer à des gens car ils sont arabes, juifs occidentaux, africains et scientologue, toi tu vas aller direct chez les givrés sans aucun doute...


          • mike gallantsay 29 septembre 2011 01:58

            « .ils oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants »

            Et les chimpanzés alors ? Et leurs guenons ? Affreusement torturés dans les laboratoires, qu’en faites-vous ?
            Et ces malheureuses poules pondeuses dans leurs camps d’extermination ?
            Et nos braves holsteins réduites au rôle dégradant de pisseuses de lait ?
            Élargissez votre combat que diable ! Tous les êtres de sexe féminin ont droit à la justice et à la dignité ! Ne vous résignez pas au spécisme, élargissez votre combat à l’universel !

            Que diriez-vous d’un beau slogan rassembleur genre :
            « Les femmes sont des singes comme les autres ! »

            Ça aurait une sacrée gueule non ?
            Déjà qu’on a eu droit à la campagne : « Osez le clito ! » avec affiche explicite d’une rare délicatesse...
            Et tellement digne...

            Moi, pour la prochaine Gay-Pride je propose : « L’anus c’est un plus ! »

            Avec le joli dessin idoine, il va sans dire...


          • BHL=MST 29 septembre 2011 08:51

            Vous disjonctez, Lorelei. Vous projetez sur vos interlocuteurs votre souhait le plus secret et le plus intense car vous brûlez d’établir vous-même des camps pour rééduquer les populations à la scientologie. Vous avez besoin d’une religion d’amour, ou alors d’une structure spécialisée.


          • mike gallantsay 29 septembre 2011 12:04

            "dans l’histoire de l’humanité il y a toujours eu une hyper minorité pour faire avancer les choses« 

            Ptêt’ bien qu’elle fait avancer, mais vers où ?
            Aveugle fétichisme du  »progrès"...

            Et puis la plus hyper, des hyper minorités, c’est encore le (la) dictateur tout seul.
            Dictatrice ? Dictateuresse ? Dictateuse ?


          • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 21:39

            lol vous avez la haine de la liberté de culte et vous cherchez à faire passer vos idées immondes nauséuses pour une forme de bien être, mais croyez moi, si vous touchez la tête d’une seule personne car elle est mormonne, scientologue, musulmane etc...vous finirez chez les barges à vie..


          • tikhomir 28 septembre 2011 10:11

            « la preuve en est que le correcteur Word ne connaît même le mot « damoiseau » »

            Mauvaise preuve, sur mon Word 2007, ce mot est tout à fait reconnu et intégré dans le dictionnaire et la correction orthographique fonctionne très bien sur ce mot, au singulier comme au pluriel.

            Perdu donc et encore un mensonge des intégristes féministes de dénoncé smiley


            • Marine Hélène 28 septembre 2011 10:15

              Autant pour moi, tant mieux si votre word connait ce mot, je vous assure que le mien ne le connaissait pas !


            • tikhomir 28 septembre 2011 10:33

              Non mais même s’il n’était pas reconnu (vous devriez vérifier votre installation si vous n’avez pas de dictionnaire complet), ça ne constitue aucune preuve de rien du tout... tsss

              Word ou pas word, il y a le dictionnaire de l’Académie Française et « damoiseau » est dedans et la définition exacte est :

              (1)DAMOISEAU n. m. XIIe siècle. Du latin populaire *domnicellus, diminutif de domnus, pour dominus, « seigneur ». 1. HIST. Au Moyen Âge, jeune gentilhomme qui n’était pas encore armé chevalier. 2. Vieilli. Fam. et iron. Jeune homme qui fait le galant auprès des femmes.

              Bon et bien voilà pourquoi on ne l’emploie pas pour les hommes, simplement parce que des chevaliers, il n’y en a plus beaucoup même si ça existe toujours et la seconde définition n’a rien à voir avec un formulaire quelconque.

              Pour mademoiselle ceci est la définition de référence :

              (1)MADEMOISELLE n. f. (pl. Mesdemoiselles ; abréviation Mlle et, au pluriel, Mlles). XVe siècle. Composé de ma et de demoiselle.
               1. Titre qu’on donne à une jeune fille, ou à une femme célibataire. Mademoiselle Dupont. J’ai rencontré mademoiselle votre nièce. Bonjour mademoiselle. Anciennt. Appellation de toute femme mariée qui n’était pas noble, et de toute femme noble qui n’était pas titrée. 2. HIST. Absolt. Titre donné à la fille aînée de Monsieur, frère du roi. La Grande Mademoiselle, la duchesse de Montpensier, fille de Gaston d’Orléans. On donnait aussi ce titre à la première princesse du sang, tant qu’elle n’était pas mariée. 3. Titre naguère donné aux actrices et danseuses de renom, même mariées. Mademoiselle Mars. 4. Appellation donnée autrefois à la gouvernante, à l’institutrice au service d’une famille. 5. S’emploie pour désigner la fille de la maison ou s’adresser à elle, dans des phrases formulées à la troisième personne du singulier. Mademoiselle est sortie. Titre célèbre : Mademoiselle de Maupin, de Théophile Gautier (1835).

              Alors on garde les formulaires tels qu’ils sont et je continue à servir du mademoiselle et du madame aux bonnes personnes. Maintenant, vous pouvez toujours faire une réclamation à l’Académie pour qu’ils changent les définitions des mots, mais je doute que ça passe smiley.

              En plus « mondamoiseau » (orthographié comme ça), ça n’existe pas ! Donc il faudrait créer le mot.


            • fwed fwed 28 septembre 2011 10:34

              Le féminisme est tombé bien bas.
              Olympe de Gouges doit se retourner dans sa tombe.


              • Robert GIL ROBERT GIL 28 septembre 2011 10:39

                il existe pourtant des differences entre les hommes et les femmes, notament le fameux element 115, voir ce PPS :

                http://2ccr.unblog.fr/2011/03/08/pps-lelement-115/


                • docdory docdory 28 septembre 2011 10:46

                  @ Marine Hélène

                  Les américains, qui ont l’art de se créer des problèmes existentiels, ont trouvé semble t-il un terme intermédiaire entre « Mrs » et « miss » , et ont donc adopté le terme « Miz »
                  Il ne reste plus qu’à trouver un terme équivalent en français, un intermédiaire entre « Madame » et « Mademoiselle » . « Mamelle », peut-être ?

                  • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 10:51

                    J’ai adoré la réflexion d’un posteur sur le nouvel obs qui disait : « j’espère que l’expression »quelles connes ! " ne va pas disparaître du dictionnaire !
                    je souscris !!


                    • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 11:21

                      Cher Verdi,

                      Lamentable. elles s’en prennent même aux charmes de la langue. « Auteure », « proviseure » , merci !
                      Des Vaugelas en jupon , pardon en jeans !
                      Bientôt on interdira le tutoiement en France parce que c’est la forme utilisée par les mecs quand ils disent « tu viens ici, petite ! » et qu’en anglais on ne dit que « vous » . Parce que nos sufragettes sont quand même très atlantistes !!


                    • gaijin gaijin 28 septembre 2011 12:51

                      on pourrait aussi envisager de supprimer le genre des mots
                      il est en effet discriminatoire que le soleil soit masculin alors que la lune est féminin .....

                      il est également discriminatoire de différencier les prénoms il n’y a aucune raison pour qu’une femme n’ai pas le droit de s’appeler roger ou maurice

                      un plainte a également été déposée contre dieu pour discrimination ( a cause de cette histoire de pisser debout ) elle n’a pas aboutit
                      ce qui prouve bien que dieu est un sale phalocrate


                    • Dominitille 29 septembre 2011 00:18

                      Ariane,
                      Lu sur le net : En 2007, l’ association Mix-Cité saisit la halde du cas d’une femme à laquelle on réclamait 145e pour modidier le « mademoiselle » en « madame » sur sa carte grise.
                      De nombreux pays ont abandonné la distinction comme l’Allemagne.
                      Si j’en veux pour preuve les nombreux commentaires graveleux concernant cet article il va sans dire que les hommes portent un regard très désobligeant sur les femmes.
                      Demande t-on à un homme s’il est damoiseau donc non marié et puceau encore ?
                      pourquoi oblige t-on les femmes à prouver cette distinction ?
                      Les féministes contrairement à ce que je lis ici ou là dans les commenaires oeuvrent pour plus d’égalités salariales avec les hommes. Poser la question c’est prendre les femmes pour des demeurées.
                      Les hommes gloussent à chaque fois que les femmes veulent faire tomber un bastion inégalitaire ou discriminant envers les femmes.
                      Je suis pour un terme unique pour les femmes. Faut-il qu’une femme porte une alliance pour qu’elle soit prise au sérieux ? c’est ce que j’ai lu dans un forum dans lequel une jeune femme récemment pacsée se demandait comment il fallait l’appeler madame ou mademoiselle ? son compagnon sait-il posé la question damoiseau ou monsieur ?
                      En quoi cela regarde t-il les hommes ce que veulent les femmes ?
                      Demain je me pacse, vais-je me faire appeler madame pour être une femme bien ?
                      Bonne nuit


                    • mike gallantsay 29 septembre 2011 03:02

                      « Lamentable. elles s’en prennent même aux charmes de la langue. « Auteure », « proviseure » , merci ! »

                      Et les couvreuses, les soudeuses, les chauffeuses, les tourneuses, les mixeuses, les coureuses et les sauteuses (à la perche)

                      Les coffreuses, les carreleuses, les charpentières, les grutières, les façadières, les foreuses...

                      Les staffeuses et les verrières...

                      Sans parler des huissières, des ingénieuses, des encadreuses, des médecines...

                      Et des pompières !


                      Et prenant garde surtout de n’oublier la témouine !

                      Que ferait-on sans elle ?


                    • tikhomir 29 septembre 2011 11:01

                      @dominitille

                      « De nombreux pays ont abandonné la distinction comme l’Allemagne. »

                      On s’en fiche de l’Allemagne, c’est une autre culture, un autre pays, ils font bien ce qu’ils veulent chez eux. Pourquoi eux ne feraient pas comme nous ? Donc voilà, l’Allemagne, c’est pas notre problème comme je l’ai déjà dit.

                      « Demande t-on à un homme s’il est damoiseau donc non marié et puceau encore ? »

                      Pareil, déjà dit, mais il y en a qui ont du mal avec les définitions et du mal à ouvrir un dictionnaire. « Damoiseau » n’est pas l’équivalent de « mademoiselle » ou de « demoiselle » ou de « damoiselle ». De plus « mondamoiseau » ou « mondemoiseau », cela n’existe pas.

                      Par contre il est d’usage de dire « jeune homme ». La distinction pour les hommes est donc bien faite, c’est simplement que nous, on n’a pas notre case dans le formulaire.

                      Et il faut arrêter avec votre délire de puceau ou pucelle, vous ne pensez vraiment qu’au sexe, ça en devient malsain.


                    • symbiosis symbiosis 28 septembre 2011 10:58

                      Le féminisme est une arme hobbessienne parmi tant d’autres permettant à l’oligarchie de lever les un(e)s contre les autres.

                      Le pivot idéologique de l’oligarchie, pour se maintenir, est la guerre de tous contre tous.

                      Il n’y a pas de guerre des sexes au sein de l’oligarchie, bien trop occupée à mener à terme sa propre guerre contre la multitude.

                      Le jour de l’explosion d’un four de retraitement de déchets nucléaires à Marcoule, le 12 septembre, une bande de Bouffons abrutis par leurs bêtise et leur solipsisme collectif défilait à Vencouver, exhibant leurs nichons et leurs fions, en attendant la prochaine explosion nucléaire pour exhiber leurs tripes à l’air.

                      Ce qui montre le niveau absurde, dérisoire, décalé et fragmentaire de certaines luttes.


                      • bnosec bnosec 28 septembre 2011 11:06

                        « Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m’a alternativement appelée « ma puce », « ma chérie », puis « mademoiselle », avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c’était « madame », il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n’êtes pas mariée, le respect, c’est secondaire. #viedemeuf. ThB  ».

                        Je pense que le vendeur s’est surtout dit : « houla celle là c’est une chieuse qui n’a pas envie de rire ou discuter, gardons nos distances »


                        • tikhomir 28 septembre 2011 11:14

                          "En fait, quand on pense que vous n’êtes pas mariée, le respect, c’est secondaire. #viedemeuf.« 

                          C’est surtout une belle idiote... Elle demande du respect pour aller poster sur un site qui appelle les femmes, des »meufs« (#viedemeuf).

                          Donc elle s’en prend bien à ce qui l’arrange, mais qu’elle ne vienne pas parler de respect. A priori, et vu sa liste »ma puce, ma chérie, mademoiselle« , elle préfère se faire appeler »meuf« que »mademoiselle« , c’est simplement ridicule.

                          J’espère que le mec l’appellera désormais »meuf« ou »ma meuf" on verra si elle apprécie autant.


                        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 21:11

                          Sur ce site on peut lire que : selon Warren Farrell, auteur à succès masculiniste (The Myth of Male Power) et figure de proue du lobby américain National Coalition of Free Men (NCFM), pour qui le viol marital est un non-sensl’inceste devrait bénéficier du label plus guilleret de « family sex »31, vu ce que Farrell appelle ses aspects « positifs », qu’il vante notamment aux adeptes du magazine pornographique Penthouse32. Le lien entre le masculinisme et l’industrie pornographique - le média le plus lucratif aux USA (Lederer 1983) - est significatif. Dans The Hearts of Men, Ehrenreich relie les débuts de la vague masculiniste actuelle - il y en a eu d’autres au moment de chaque vague féministe33 - à des essais parus à la fin des années 1950 dans la revue pornographique Playboy, où l’on invitait les hommes à se percevoir comme opprimés en tant que pourvoyeurs. Les idéologues masculinistes les plus lus aux USA sont d’ailleurs les chroniqueurs Asa Baber et Sidney Siller, eux aussi affiliés à la NCFM, dont les appels aux armes tirent à plusieurs millions d’exemplaires chaque mois dans Playboy et Penthouse ».

                          Autre exemple du discours de libération masculine face aux droits des femmes et des enfants : les plus connus des témoins experts pour la défense d’accusés de viol auxquels réfèrent les sites Web masculinistes ont publié des propos sympathiques à la pédophilie.

                          Le ressentiment envers les femmes et la nostalgie d’une sorte mythique de la masculinité n’est pas unique à Breivik. Certains masculinistes ont fait l’apologie des meurtriers de masse s’attaquant aux femmes comme l’a fait Jean-Claude Rochefort sur le blog encensant ce tueur Marc Lepine en écrivant :(« Do us a favor, Marc, kill all the bitches » dixit l’image... soit "Rends-nous service, Marc, tue toutes ces salopes)

                          Les thèses et les origines du masculinisme où hominisme.
                          Affaire DSK : une séduction qui n’est que sexisme ordinaire…
                          http://www.ladominationmasculine.net/themes/42-masculinisme/148-masculinisme-origines.html

                          n’importe qui peut cliquer sur les sites en question on trouve l’origine de cette mouvance extremiste au usa et au canada elle prone la dépenalisation de l’inceste de la pédophilie etc...


                        • Vipère Vipère 28 septembre 2011 11:12

                          Bonjour à tous

                          Moi, dès lors que l’on ne me dit pas Monsieur Vipère

                          tout me va, Mademoiselle, Madame !


                          • Clojea Clojea 28 septembre 2011 11:17

                            Article complètement inutile et inexact dans certaines définitions que donne l’auteur. En effet comme le souligne plus haut Tikomir, le terme damoiseau à une sens bien précis, et le terme mademoiselle aussi.
                            Le terme Mademoiselle signifie une jeune fille ou femme célibataire. Pas de quoi en faire un plat. 
                            Je propose que les messieurs se rebiffent et que l’on créé la case « Jeune Homme ». C’est vrai quoi.... D’ailleurs un enfant et un ado, on l’appelle Monsieur ???
                            Donc, on aurait :
                            Monsieur
                            Jeune Homme 
                            Mademoiselle
                            Monsieur
                            Dans le grand guignol......... smiley
                             


                            • tikhomir 28 septembre 2011 11:30

                              « Je propose que les messieurs se rebiffent et que l’on créé la case »Jeune Homme« . C’est vrai quoi.... »

                              En tout cas, ça aurait plus de sens que de supprimer le « Mademoiselle »...


                            • jef88 jef88 28 septembre 2011 14:41

                              moi j’écrirais « jeunomme » ou « jenomme »

                              c’est mieux non ?


                            • tikhomir 28 septembre 2011 11:32

                              Enfin de la misère avec l’argent du contribuable (ah le miracle des subventions !), vous et moi donc... Il y a de quoi râler un peu.


                            • tidup87 28 septembre 2011 11:32

                              Voilà ce qu’on appele un combat pertinent... Je pense qu’actuelleemnt vec les affaires qui valsent en France, ça devenait une priorité... L’immunité de DSK pour les poursuites au civil c’est peau de balle n’est ce pas...


                              • Dominitille 29 septembre 2011 00:22

                                les affaires qui valsent en France ? des affaires douteuses d’hommes. DSK un homme à problèmes c’est sûr que les hommes ont du boulot pour regagner leur dignité !


                              • tikhomir 29 septembre 2011 11:03

                                « c’est sûr que les hommes ont du boulot pour regagner leur dignité ! »

                                Voilà comment on voit que les féministes détestent les hommes, ce sont des êtres sans dignité à leurs yeux. Un seul fait une bêtise et tous les autres ont perdu leur dignité... Non mais ça va pas bien...


                              • Dominitille 29 septembre 2011 19:40

                                Et si je vous répondais que je répondais à un commentaire ? donc pas d’amalgame en ne lisant qu’un bout de phrase
                                bonne journée


                              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 septembre 2011 12:16

                                Sinon, on pourrait appeler tout le monde « Eminence », comme ça ce ne serait ni masculin ni féminin vu que c’est à la base un adjectif respectueux.

                                 smiley smiley smiley

                                J’aimerais bien qu’on me dise « Votre Eminence » sur les formums d’Agoravox au lieu de me faire traitrer de « CONNARD » , « NAZI » , « AGENT DU MOSSAD » , « ISLAMOPHOBE » et j’en passe.

                                 smiley smiley smiley




                                • Walden Walden 28 septembre 2011 12:37

                                  Pour tout dire, et sans sortir du sujet, sauf votre respect, « Eminence » ça fait un peu slip pour homme smiley


                                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 12:22

                                  Encore un caprice de riches grognasses désoeuvrées. 


                                  • LeGoJac 28 septembre 2011 12:34

                                    Il va être difficile d’inscrire sa fille à la maternelle en la faisant appeler Madame. Pourtant ce sont surtout des madames dans les écoles maternelles.

                                    Rappelons aussi que ce distinguo est réclamé/demandé par ? Les femmes tout simplement.
                                    Vous êtes les seules à avoir le choix de la « civilité » qui préfixe votre nom.
                                    C’est bien plus souvent pris comme une geste d’élégance fait aux femmes, du moins dans les formulaires qui laissent le choix parce que certaines VEULENT être appelées Mademoiselle. Cela n’a aucun autre impact, pour preuve : il est demandé dans le même formulaire et pour les hommes tout pareils la situation familiale (célibataire, marié, divorcé, tout ça tout ça)

                                    Si c’est différent chez les commerçants, changez de crèmerie, faites vous appeler madame (ou marquise même... on a bien le droit de jouer), bref vous avez le choix, justement le choix.


                                    • Dominitille 29 septembre 2011 00:24

                                      Personne n’appelle un garçon en âge d’entrer en maternelle « monsieur » !!!
                                      Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire parfois !


                                    • LeGoJac 15 octobre 2011 16:39

                                      Tiens je retombe sur ce comm..

                                      Je parlais de la fiche d’inscription. Il serait difficile de cocher « Madame » pour une enfant de 3 ans.


                                    • Dominitille 15 octobre 2011 17:06

                                      peut-être parcequ’il n’y a pas de case madame ou monsieur. En fait il y a quoi comme indication fille garçon ?
                                      Si on supprimait totalement la notion de mademoiselle, il faudrait bien s’adapter au madame quel que soit l’âge de la personne. Personne ne s’offusque de dire à un jeune garçon « monsieur » mais tout le monde ou presque pousse des cris d’orfraie pour un madame à une gamine de 10 ans.
                                      C’est plutôt le mademoiselle qui vire au madame lorsqu’il y a passage à l’acte sexuel.
                                      A une époque la jeune fille en robe blanche devenait automatiquement madame au sortir de la mairie au bras de son nouvel époux. pourtant rien ne changeait pour le nouvel époux. Est-ce normal cette discrimination sexiste ?


                                    • TOHT 28 septembre 2011 12:43

                                      Cela est du même tonneau que les délires Gender, trans etc... Une proposition contre cette altérité naturelle détestée. L’ablation à la naissance du pénis et des poitrines. Ensuite pour bonne mesure diffusion en masse de prothése à la demande. C’est con et c’est la cas de la dire. 


                                      • foufouille foufouille 28 septembre 2011 12:59

                                        je vote pour damoiseau
                                        mais je veut le port de la dague voire de l’epee
                                        na !


                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 septembre 2011 16:32

                                          Pourquoi pas Padawan alors , histoire d’avoir un sabre laser, ce qui est tout de même plus classe !

                                           smiley smiley smiley


                                        • Dominitille 29 septembre 2011 00:25

                                          Foufouile,
                                          Savez monter à cheval ?


                                        • jymb 28 septembre 2011 13:09

                                          Longtemps on m’a interpellé par « jeune homme... »

                                          Maintenant simplement avec « Monsieur ... »

                                          Je regrette l’époque précédente ...

                                          Et saluer « Madame... » une jeune personne de sexe féminin relève pour moi de l’injure latente, presque autant que de la traiter de mamie ou de mémère


                                          • symbiosis symbiosis 28 septembre 2011 13:11

                                            En Ararbie Saoudite, avec qui nous sommes très copains et que nous n’avons pas encore envahi pour libérer les femmes, ils sont très ennuyés pour distinguer les dames des damoiselles, des gouines, des salopes, des nones, des vierges, des grands-mères.....
                                            Mais ils avancent vers l’égalité des sexes sous les bons hospices du Nouvel Ordre Mondial.
                                            C’est Merkhel qui le dit... alors ? Merkhel, c’est une femme, non ? Malgré sa ressemblance à un clone Orwellien ?

                                            Nul n’est besoin, dès lors, d’aller vitrifier l’Arabie Saoudite....

                                            http://www.voltairenet.org/Feminisme-a-la-saoudienne


                                            • Serpico Serpico 28 septembre 2011 13:24

                                              Ça c’est de la priorité !

                                              On dirait une femme au foyer qui se demande à chaque fois ce qu’elle peut bien cuisiner pour surprendre tout le monde.

                                              Et à propos de la féminisation des titres, on attend toujours la masculinisation de « SENTINELLE et de »ORDONNANCE".

                                              MDR.


                                              • vasionensis 28 septembre 2011 14:37

                                                 Merci à Ariane Walter de sa défense du français, attaqué - c’est un comble - jusque dans l’Education nationale.
                                                 Il est du reste comique que les féministes, qui se sentent insultées par le regard d’un homme, tiennent avec tant de hargne à féminiser ce qui n’a rien à voir avec leur sexe (ce qui semble prouver que leur nombrilisme vise un peu bas) : ’proviseur’ désigne effectivement une fonction, pas une paire de couilles, et le mot est masculin parce que de toutes façons en français il faut choisir.
                                                 Abondant dans le sens de Serpico, je fais à mes contemporains la confidence que je suis une basse et que cela ne me diminue pas sexuellement ipso facto face aux ténors - aux dires des alti ...
                                                 La rage lexicale de ces dames se manifestait autrement il y a un demi-siècle : il leur fallait de la ’doctoresse’, de la ’professoresse’ etc. Heureuse époque où les instances officielles ne s’étaient pas encore avisées que le ’e’ muet final est le critère du féminin. Et voilà ce qui fait que StéphanE est depuis des lustres un prénom féminin, tandis que Chantal devrait bientôt désigner un homme (dans la cohorte d’analphabètes qui défilent aux guichets de l’Etat civil, il doit bien se trouver des parents insistant pour déclarer leur fille ChantalE).


                                              • Lorelei Lorelei 30 septembre 2011 00:20

                                                il y a regard et regard....que l’on soit mec où nana on se passerait volontiers des regards type porcs où type hé toi qu’est ce que t’a à exister...


                                              • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 28 septembre 2011 13:38

                                                Indigence totale, vacuité monstrueuse, inutilité complète et tout le bastringue.

                                                Dépenser autant d’énergie pour des combats dont la victoire n’apportera rien, c’est volontairement laisser mourir des causes autrement plus importantes et qui meriteraient certainement qu’on se bouge un chouilla la couenne à se débattre pour elles.
                                                Quand je vous vois vous démener dans le vide en gueulant comme les harpies de la mythologie toutes regroupées autour de l’os minable qu’on vous a lancé pour vous occuper, j’ai honte.



                                                • gummibaerli 28 septembre 2011 13:48

                                                  Bah, en Suisse et en Allemagne, l’usage du « mademoiselle » et du « Fräulein » est tombé en désuétude depuis longtemps.


                                                  Et saluer une femme d’âge mûr, avec des enfants, mais non mariée ou pacsée, de mademoiselle, n’est-ce pas aussi indélicat ?

                                                  • tikhomir 28 septembre 2011 14:18

                                                    En Suisse et en Allemagne, ils font ce qu’ils veulent, c’est pas notre problème.

                                                    Chez nous, on a une culture, une tradition galante, un vocabulaire avec des mots qui vont bien, etc., c’est comme ça. Suisses et Allemands ont apparemment d’autres références culturelles à ce sujet, c’est tout.

                                                    Si à chaque fois il fallait faire comme les voisins, ce serait invivable.


                                                  • vasionensis 28 septembre 2011 14:51

                                                     Ah parce que vous aussi vous réclamez leurs papiers aux gens que vous rencontrez dans la rue ? Je croyais qu’il n’y avait que les marchands de quatre-saisons ...
                                                     Et s’il s’agit d’une personne connue de vous, vous avez besoin qu’un règlement dicté par des oisives vienne vous imposer ce que la plus élémentaire courtoisie devrait vous dicter ?

                                                     Il fut un temps - lointain je vous l’accorde - où la société française donnait le ton à l’Europe.
                                                    Je vois que vous aspirez à une tardive réciproque, ce qui est bien votre droit.
                                                     Répondant à votre souci, ainsi qu’aux amateurs d’« unisexe », je vous suggère d’interpeller vos contemporains « Mensch ! ». Surtout en Suisse et en Allemagne !
                                                     Si les féministes ne viennent pas se pâmer pas à vos pieds, c’est que ce sont des ingrates.


                                                  • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 21:21

                                                    en fait c’est discriminant, on pense qu’une femme jeune merite mademoiselle, et un homme jeune où vieux un monsieur, la réalité est qu’il s’agit bel et bien de discrimination et la france est le top des listes des pays en europe où regne tous les types de discriminations, quand on pense qu’ils ont osés traiter des héros de guerre d’indigenes, des types qui ont défendu ce pays et à qui on fila un retraite de misere sous le pretexte qu’il etait basané, qui discrimine partout, et pour que ça arrive suffit de regarder sa population blanche et voir comment elle pense en majorité...


                                                  • tikhomir 28 septembre 2011 23:50

                                                    « en fait c’est discriminant, on pense qu’une femme jeune merite mademoiselle, et un homme jeune où vieux un monsieur, la réalité est qu’il s’agit bel et bien de discrimination »


                                                    Effectivement Lorelei, les hommes sont discriminés car « jeune homme » est d’usage mais ils n’ont pas le droit à leur case dans les formulaires contrairement aux femmes. Mais bon, cette histoire de discrimination est bidon au final, ce sont juste quelques intégristes féministes qui font du bruit pour essayer de prouver qu’elles existent.

                                                    Si elle veulent absolument se faire appeler « madame », eh bien elles cochent la case « madame » et voilà tout, rien ne les force à cocher la case qui ne leur convient pas...

                                                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 14:00
                                                    Tout ça, c’est une question de style. 

                                                    http://www.youtube.com/watch?v=OBPHesOGEBA

                                                    • vasionensis 28 septembre 2011 14:03

                                                       « Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m’a alternativement appelée « ma puce », « ma chérie », puis « mademoiselle », avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c’était « madame », il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n’êtes pas mariée, le respect, c’est secondaire. #viedemeuf. ThB  ».

                                                       Ah ça, c’est de la démonstration !!! Quand on pense qu’il y a encore des arriérés pour douter de la logique féminine, l’indignation nous prend à la gorge :

                                                       Il est bien évident que c’est au vu d’un formulaire M/Mme/Mlle que le marchand s’est livré à ces familiarités ! Il faut être le dernier des bipèdes pour ne pas en être aveuglé !

                                                       Je profite de la circonstance pour exhorter tout(e) un(e) chacun(e) à un geste fort de résistance civique : refusez votre CNI au charcutier, cachez votre permis de conduire au quincailler, prétendez à la crémière - qui ne sera peut-être pas dupe, mais qu’importe ! - que votre extrait d’état civil est resté à la maison.

                                                       Et puis, mesdames et mesdem...oups, pardon : faites la gueule !!! La frigidité sociale, c’est comme l’autre, ça refroidit les ardeurs ...


                                                      • Serpico Serpico 28 septembre 2011 14:15

                                                        L’auteur : "Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m’a alternativement appelée « ma puce », « ma chérie », puis « mademoiselle », avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c’était « madame », il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n’êtes pas mariée, le respect, c’est secondaire« 

                                                        **************

                                                        Le »respect" à la place de formules affectueuses, c’est parfait. Ce féminisme frigorifié casse les rapports humains.

                                                        Ne vous plaignez pas si les marchands de légumes auront l’air distants.


                                                        • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 15:11

                                                          Je soupçonne de la part du vendeur soit un paternalisme éhonté, soit une agression sexuelle sous forme de drague...

                                                          La prochaine fois qu’une marchande d’olives et de bananes me dit « Mon chou » (mais oui, ça arrive), ou se permet une familiarité en disant : « Qu’est-ce qu’il veut, le joli Monsieur ? » (ça arrive aussi), puis-je aller poser une plainte pour harcèlement sans passer pour un pisse-froid ou un idiot ?

                                                          Vive les marchés de France et leur sympathique familiarité !


                                                        • oncle archibald 28 septembre 2011 18:06

                                                          Chez ma fille lorsque ses trois rejetons commencent à se crêper le chignon à peine levés elle s’écrie : « stop !! tout le monde revient au lit .. Et maintenant levez vous du pied droit ! Attention je regarde !! »

                                                          Ca m’amuse beaucoup .. et j’aime beaucoup aussi les accompagner à l’école du petit village proche de Rouen ou ils habitent parce que la cour de récré jouxte de grands champs et que les vaches viennent voir les enfants en avançant contre la clôture .. Moi qui suis d’un pays ou il n’y a que des vignes .. enfin ou il n’y avait .. Ils arrachent à tour de bras pour récuperer les primes .. Drôles de viticulteurs et drôles de bonnes femmes qui ne sont même pas conscientes de leurs pouvoirs et ont besoin de s’opposer pour avoir le sentiment « d’exister en tant que femmes » ... Pfff .. les pauvres ..

                                                        • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 14:36

                                                          « Mademoiselle » a un charme délicieux, style France heureuse, amour courtois, bals au bord de l’eau, jeu relationnel émouvant. « Jeune homme » aussi.

                                                          Ce sont des civilités. Mais dans le rouleau compresseur boum boum actuel, et dans le féminisme actuel, la finesse, faut par rêver. Yaka voir et entendre la célèbre porte parole « d’Osez le féminisme »... A elle seule c’est une arme de destruction massive du féminisme.

                                                           smiley


                                                          • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 19:42

                                                            Yes.

                                                             smiley


                                                          • Dominitille 29 septembre 2011 00:32

                                                            La galanterie ? la courtoisie ? combien d’hommes ayant moinssé cet article tiennent la porte à une femme ? portent ses lourds paquets ? la défendent l’épée au poing lorsqu’elle se fait agresser ? lui laissent la place dans l’autobus ?


                                                          • mike gallantsay 29 septembre 2011 02:22

                                                            "La galanterie ? la courtoisie ? combien d’hommes ayant moinssé cet article tiennent la porte à une femme ? Portent ses lourds paquets ?« 

                                                            Ben... Moi...
                                                            Mon fils aussi... La majorité de mes amis... Du moins à ce que je peux en voir.

                                                            Alors vous, les mecs vous la claquent à la gueule et vous laissent trimballer les valises ?
                                                            Vous leur avez fait quoi ?

                                                             »la défendent l’épée au poing lorsqu’elle se fait agresser ? « 
                                                            Le port d’armes n’est pas autorisé dans ce pays.

                                                             »lui laissent la place dans l’autobus ?"
                                                            Ah... Plus maintenant, l’âge et l’arthrose... Ma pov’ dame !
                                                            Mais il y a 15 ans, sans problème.
                                                            Attendez... Vous glapissez comme une perdue pour exiger l’égalité et vous voudriez qu’un monsieur âgé station debout pénible cédât la place à une gigolette de 20 ans qui revient de son jogging ?
                                                            Vous attigez un peu quand-même non ?


                                                          • amipb amipb 29 septembre 2011 07:10

                                                            Moi également, Dominitille. Même si c’est une forme de... discrimination.


                                                          • gaijin gaijin 29 septembre 2011 07:26

                                                            moi également


                                                          • hommelibre hommelibre 29 septembre 2011 13:46

                                                            Moi ossi... En plus, tenir la porte, cela permet en général d’être gratifié d’un beau sourire... hé hé... Des fois, la discrimination a du bon quand elle fait plaisir aux deux...


                                                          • Dominitille 29 septembre 2011 19:34

                                                            Monsieur Mike,
                                                            je réagissais au commentaire de HommeLibre.
                                                            ne vous fâchez point, mauvais pour le coeur surtout s’il est usé.
                                                            vous me rassurez tout de même car des hommes galants existent encore
                                                            bonne journée à vous


                                                          • Dominitille 29 septembre 2011 19:37

                                                            Bonjour HommeLibre
                                                            J’ai fait un peu de provocation sur l’article en y répondant. Mais, c’est tellement agréable de lire les commentaires des messieurs horripilés qui s’imaginent que toutes les femmes sont des chipies. Et puis, c’est surtout Ophélia et ses orages électriques qui m’ ont déstabilisée.
                                                            Bonne journée à vous


                                                          • Dominitille 29 septembre 2011 19:47

                                                            Moi aussi il m’arrive de me lever dans l’autobus pour laisser ma place à un vieux. je n’en fais pas tout un fromage.


                                                          • Annie 28 septembre 2011 14:47

                                                            J’aime bien que l’on m’appelle « ma puce » ou un peu l’équivalent en Angleterre « love ».

                                                            Sinon, dans Annie, il n’y a que le « e » qui soit muet !!


                                                            • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 15:15

                                                               smiley

                                                              Je tâcherai de m’en souvenir, au cas où on se prendrai la tête dans des commentaires... Moi j’aime bien « chou »... Ce qui n’est pas une raison pour tenter de me faire passer à la casserole ni pour me raconter des salades !...

                                                               smiley


                                                            • Annie 28 septembre 2011 20:41

                                                              Ne vous affolez pas. Si nous ne sommes pas d’accord, vous le saurez immédiatement, je ne vous ferai pas poireauter.


                                                            • Loatse Loatse 28 septembre 2011 15:45

                                                              Bordu, on a touché le fond !!!!

                                                              Allez les filles, je vois que vous vous ennuyez....

                                                              quelques propositions :

                                                              Faire Interdire la layette rose...
                                                              Les talons aiguilles
                                                              Obliger les mecs à porter des jupes
                                                              Supprimer des filles d’attentes, les panneaux « priorité aux femmes enceintes »
                                                              Exiger les casseroles unisexes (avec une poignée d’un coté et un joy stick de l’autre)
                                                              Appeler au boycott des packs de petites cuillères, fourchettes et couteaux, que l’on appele « ménagère ». (avec les doigts c’est mieux !)
                                                              Réhabilation du poual aux pattes et aux aisselles avec défilé de poilues....

                                                              et j’en oublie... :)


                                                              "


                                                              • tikhomir 28 septembre 2011 16:05

                                                                Propositions intéressantes smiley

                                                                J’aurais aussi quelques suggestions :
                                                                « Obliger les mecs à porter des jupes » : non, il y a des hommes déjà endoctrinés qui essayent déjà et qui militent pour... (tapez « hommes jupes » dans Google et vous verrez qu’il y a même des associations pour en faire la promotion !).
                                                                « Supprimer des filles d’attentes, les panneaux »priorité aux femmes enceintes«  » : oh ben non, depuis que la société a déclaré qu’être enceinte était une maladie, on ne va tout de même pas pénaliser les personnes malades...
                                                                « Exiger les casseroles unisexes » : je suggère des casseroles sans poignée, la poignée ou le joystick sont des symboles phallocrates (c’est bien connu, les féministes ramènent tout à ce qui les obsèdent : le sexe de l’homme). Tant pis pour l’aspect pratique, il faut lutter à tout prix !


                                                              • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 16:12

                                                                Et pour les bouteilles ? Tous ces goulots ne sont-ils pas des symboles phalliques par excellence ? Et des appels à la fellation ?

                                                                Je propose des bouteilles sphériques.

                                                                Pas très pratique pour entreposer, en plus ça ne tient pas debout, et pour verser je vous dis pas, mais faut ce qu’il faut...


                                                              • tikhomir 28 septembre 2011 16:22

                                                                Vivement les bananes et les concombres transgéniques qui seront ronds... Quelle insupportable nature qui produit de telles horreurs phalliques !


                                                              • symbiosis symbiosis 28 septembre 2011 16:54

                                                                Je rigole mais les défilés de poilues ça existe déjà.
                                                                Ça redevient à la mode, tu ne savais pas.
                                                                Bon, si tu veux plaire aux hommes t’as plus qu’à faire repousser tout ça !!!!


                                                              • symbiosis symbiosis 28 septembre 2011 17:12

                                                                Oué ! Et puis vivement les melons en forme de nibards


                                                              • Loatse Loatse 28 septembre 2011 18:46

                                                                voilà tickomir ! :)))

                                                                et cessez de nous offrir des fleurs... un bouquet de tournevis y’a que ca de vrai pour déclarer sa fl....euh que vous nous considérez comme vos égales... ;)

                                                                D’ailleurs ne sait on pas qu’un homme qui offre des fleurs, c’est signe que celui ci à des choses à se faire pardonner.. quoi on n’en sait rien mais ca permet de ne pas s’attendrir... :)

                                                                et une féministe qui s’attendrit c’est la fin des haricots ! :))


                                                              • tikhomir 28 septembre 2011 23:56

                                                                « D’ailleurs ne sait on pas qu’un homme qui offre des fleurs, c’est signe que celui ci à des choses à se faire pardonner.. »


                                                                Ou c’est un gros macho phallocrate qui cherche à passer une comment dire... très agréable soirée au lit avec la femme qui reçoit les fleurs smiley

                                                                Mais on le sait : jamais un homme ne fait plaisir à une femme juste pour le plaisir de faire plaisir, c’est bien connu, surtout des féministes...

                                                              • oncle archibald 28 septembre 2011 17:04

                                                                « « Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m’a alternativement appelée »ma puce« , »ma chérie« , puis »mademoiselle« , avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c’était »madame« , il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n’êtes pas mariée, le respect, c’est secondaire. »

                                                                Il faut être drôlement couillon(ne) pour penser cela .. 

                                                                Le tutoiement et les petits surnoms c’est une façon de faire au marché .. J’y accompagne parfois mon beau père de 94 ans et presque aveugle .. Quand on lui donne du « qu’est ce qu’il veut le petit pépé » je me dis que s’il connaissait la culture et la carrière professionnelle de celui qu’il a en face de lui il reculerait à six pas et se mettrait au garde à vous ! 
                                                                Aucune atteinte au « sexe faible » dans cette façon de s’adresser à son client .. Juste une tentative pitoyable d’être gentiment racoleur ...

                                                                • oncle archibald 28 septembre 2011 17:11

                                                                  A Béziers un homme qui n’a jamais été marié on l’appelle (on l’appelait) un « vieux jeune homme » et du temps des corbillards à chevaux si l’on enterrait un de ces messieurs on mettait des plumets blancs aux angles du corbillard en signe de « pureté » même si le mec avait été un coureur invétéré toute sa vie ! Et c’était marrant, voire charmant ...


                                                                  • Loatse Loatse 28 septembre 2011 18:51

                                                                    humpf ?

                                                                    Comment appelle-t-on un homme intelligent, sensible et beau ?



                                                                    Une rumeur....

                                                                    (j’suis plus là)............>[ ]


                                                                    • Annie 28 septembre 2011 18:54

                                                                       smiley 


                                                                    • garisamui garisamui 28 septembre 2011 18:59

                                                                      non, pas« rumeur » mais :

                                                                      garisamui

                                                                      j


                                                                    • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 19:36

                                                                      Et bien, Loatsé, cela fait un bien fou d’être une rumeur....

                                                                       smiley


                                                                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 septembre 2011 00:00

                                                                      Ca tombe bien, il y a beaucoup de rumeurs qui traînent sur Internet, dit-on. (Mais c’est peut-être une rumeur.)


                                                                    • garisamui garisamui 28 septembre 2011 18:55

                                                                      Pour celles qui n’auraient rien compris, perso je vous adore , vous les femmes ; vous nous êtes bien supérieures dans pleins de domaines,intellectuellement c’est sûr, mais y compris physique ; par exemple, pas de femmes chauves, sauf alopécie maladive, les travaux qui réclament lenteur et précision car le système nerveux de la femme est plus « patient » sur la durée etc etc..
                                                                      Bref je fais partie de ceux qui ont compris que on ne prend pas une femme dans ses bras mais que l’on se blotti contre elle.....
                                                                      En fait ça baigne quand il y a respect et reconnaissance mutuels


                                                                      • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 19:08

                                                                        Adresse ? Mail ?


                                                                      • garisamui garisamui 28 septembre 2011 19:25

                                                                        @ Ariane

                                                                        je voudrais bien, mais imaginez le carnage si on met notre mail ici.......
                                                                        Quant à l’adresse, allez, devinez dans un rayon de 12 000 kms de Paris ; mousson et cocotiers toute l’année  ?!

                                                                        Ok vous plaisantiez, j’ai compris ;moi aussi à cette heure j’ai la« boutade » qui me monte au nez...


                                                                      • earth75 earth75 28 septembre 2011 19:16

                                                                        Bonjour, Misogynie VS Misandrie.


                                                                        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 28 septembre 2011 19:28

                                                                          Elles (et ils ???) vont décidément racler les fonds de tiroir du féminisme....


                                                                          • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 21:33

                                                                            Autre chose : pourquoi l’égalité serait-elle la similarité ? Car en voulant supprimer « Mademoiselle » c’est ce qui est proposé : pareil pour tou-te-s, pas de différences.

                                                                            Pourquoi n’y aurait-il pas de différences ? Qu’est-ce que cette uniformisation au nom d’une égalité de régiment ?

                                                                            Il n’y a aucune obligation à supprimer ce terme, ni aucune à l’utiliser, ni aucune à trouver une symétrie pour les hommes. La symétrie, on peut la laisser aux livres d’école. Et les différences de termes ne signifient pas une hiérarchie de valeur entre l’homme et la femme.


                                                                            • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 21:57

                                                                              tous le monde est unique et différent et l’egalité en droit est pour tous, le baratin consistant à faire croire que la différence doit amener des droits différents n’est rien d’autre que de la discrimination


                                                                            • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 23:20

                                                                              Dans la catégorie sombres crétines : les féministes.

                                                                              Il y a dans la langue Française un mot charmant, délicat, qui sent bon la rose fraîchement éclose : « Mademoiselle. » C’est aussi le nom d’un parfum et toutes les filles du monde rosissent quand la voix des hommes leur chuchotent : « Mademoiselle ». Mais la partie absurde des féministes, encore un clan qui a ses folles, jugeant sans doute que l’actualité internationale n’est pas assez dense, a initié une proposition audacieuse : supprimer des formulaires ce nom « demoiselle » car il signifie « pucelle ». Il est donc vexant pour les vieilles demoiselles et personne n’a à savoir ces choses-là. Et puis, puisque le but de toutes ces fadaises est tout de même que les femmes soient les égales des hommes, ( et les féministes arrivent sans mal à être les égales des hommes les plus lourds ), elles font remarquer qu’on ne demande pas à un garçon s’il est « damoiseau » ou « monsieur ».

                                                                              On va donc dire aux gamines de dix ans « madame Odile », ce qui fait un peu maison close, et on va se faire appeler en secret « mademoiselle » quand nos amants se glisseront la nuit sous nos rideaux ! J’appelle toutes les femmes à manifester avec Tristane Banon devant le palais de Justice pour sauver ce mot « mademoiselle » des griffes de nos harpies révolutionnaires !


                                                                              • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:28

                                                                                le probleme n’est pas dans le mot damoiseau où damoiselle, mais je crois que ça demande un peu trop de reflexion pour certains, il suffit de rétablir damoiseau pour les jeunes mecs et on verra la réaction ....car apres tout nommez un gamin de 10 ans monsieur c’est ridicule


                                                                              • Antoine 28 septembre 2011 23:33

                                                                                 .Mademoiselle (?) Ariane, ce que vous pouvez être vieux jeu en n’y voyant pas à quel point la féminité s’en trouve plombée ! Et d’ailleurs, pour le deuxième coup des rideaux, ce sera « Madame », non ?

                                                                                 


                                                                              • tikhomir 28 septembre 2011 23:43

                                                                                @Lorelei


                                                                                « Demoiselle » ou « Damoiselle » n’est pas l’équivalent au féminin de « Damoiseau » et inversement... Si vous voulez rétablir « Damoiseau », alors rétablissez la chevalerie... Chevalerie qui n’a pas disparu, je vous l’accorde puisqu’il existe toujours des chevaliers, mais c’est quand même très rare d’en croiser et ce n’est pas tellement mis en valeur comme activité.

                                                                                Cet argument féministe avec « damoiseau » est ridicule puisque c’est un faux ami de la langue Française.

                                                                                Nombre de gens (hommes comme femmes) appellent les jeunes hommes « jeune homme » et c’est très bien ainsi et aucun homme ne s’en plaint.

                                                                                « Jeunes homme », ça c’est à peu près l’équivalent de « mademoiselle » et c’est utilisé... Comme quoi, votre histoire de discrimination, c’est du vent. 

                                                                                Par contre, proposez d’ajouter dans les formulaires « jeune homme », parce que c’est une discrimination envers les hommes de ne pas y avoir droit comme les femmes. 

                                                                                Les vrais discriminés si on voulait vraiment en trouver dans cette ridicule histoire : ce sont bien les hommes.

                                                                              • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 23:43

                                                                                Il y a toutes sortes de jeux de langue entre gens intelligents...


                                                                              • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:53

                                                                                mais j’aime bien l’idée de damoiseau, ça n’a rien à voir avec le chevalier car c’est une qualité, une femme peut être un chevalier...on eut utiliser le passé pour créer le futur et le présent..

                                                                                le damoiseau comme la damoiselle, c’est le jeune âge until la trentaine...

                                                                                pour les affaires de discriminations je sais de quoi je fais un taf en ce moment et vous seriez choqués de voir que la france est en europe l’un des pays qui discrimine le plus à tous les niveaux aussi bien les femmes, les gens d’origine, les jeunes etc...

                                                                                jeter un coup d’oeil à l’assemblée et au senat etc...


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 00:02

                                                                                Au passage l’histoire des chevaliers d’Arthur c’est une affaire de démocratie en realité, le chevalier ce terme englobe une qualité, du courage, de l’honneur, de l’ethique etc..et cette qualité est une affaire de personne et non de sexe, ni d’âge, c’est ça le truc, l’idée qu’un chevalier est un homme alors qu’il s’agit d’un symbole pour l’honneur et un comportement ethique...est assez typique des mentalités en france...


                                                                              • tikhomir 29 septembre 2011 00:03

                                                                                Une femme chevalier ? Moui, bof... à titre très exceptionnel pourquoi pas mais globalement non... C’est déjà une galère les femmes (soldats surtout) dans l’armée alors si c’est pour faire chevalier, certainement pas. Donc comme vous dites : UNE femme peut être chevalier, pas plus sinon c’est n’importe quoi après.


                                                                                La France est un pays qui discrimine ? Moui, bof aussi. Disons que si c’est la question de la « discrimination » avec le « mademoiselle » eh bien je serai très fier de discriminer encore longtemps à vos yeux.

                                                                                Mesdemoiselles, préparez-vous à la Grande discrimination ! smiley

                                                                              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 septembre 2011 00:04

                                                                                Quelle coquine cette Demoiselle Ariane !


                                                                              • tikhomir 29 septembre 2011 00:09

                                                                                « le chevalier ce terme englobe une qualité, du courage, de l’honneur, de l’ethique etc.. »


                                                                                Simplement parce qu’il détenait un titre de noblesse et que ça s’est développé ensuite à part, mais un chevalier, c’est un combattant, un soldat, un guerrier.

                                                                                Faut arrêter de transformer tout comme ça vous arrange...

                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 00:13

                                                                                ah ainsi les qualités de courage, d’honneurs d’ethique etc...qui sont symbolisés par le mot chevalier et comme je te le dis l’histoire du roy arthur et de la table ronde est une histoire de démocratie, la table ronde est une idée selon laquelle on ne laisse personne derrière soi et que tous peuvent participer à la démocratie autour d’une table..

                                                                                Les femmes ont été, des scientifiques, des écrivains, des poètes, des résistantes,l’une d’elle est morte dernièrement, la souris blanche fut la personne la plus recherchée par la Gestapo et pourtant dans les pages d’histoires les femmes n’ont que très peu de place. Ses exploits lui ont valu le Médaille de George, la Croix de Guerre avec palme (deux fois), la Croix de Guerre avec les étoiles ; la Médaille de la Résistance (une décoration rare pour un étranger) et la Médaille de la Liberté américaine avec la paume de bronze.


                                                                                Au final la force ou le courage, la puissance ne sont pas une affaire de genre mais de personne, une femme n’est pas une espèce de petit être que l’on doit cacher, qui se doit de servir comme la majorité des hommes ne sont pas des prédateurs.

                                                                                donc ces femmes sont un mythe c’est l’une des plus importantes resistante, un vrai chevalier ...


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 00:15

                                                                                je ne transforme rien à la base la notion de chevalier concerne des qualités, c’etait un etat et non un sexe, qu’apres l’on est décidé de faire de cet état une affaire de fric de noble, mot qui avait lui aussi un autre sens au passage la noblesse ce n’etait pas une affaire de fric mais de comportement....puis s’est devenu une caste riche...


                                                                              • tikhomir 29 septembre 2011 00:26

                                                                                N’importe quoi... qu’est-ce qu’il ne faut pas lire tout de même... Tout ça pour admettre que les femmes ne sont pas chevalier, le fait d’avoir ces qualités ne fait pas un chevalier, c’est très insuffisant et cette histoire de symbolique est bien arrangée, mais le symbole ne convient pas pour ce cas-là. Vous êtes chevalier une fois adoubé, et on n’adoube pas les femmes, c’est tout. Une femme ne peut donc pas l’être, même en triturant de façon ridicule une pseudo symbolique de façon arrangeante.


                                                                                Qu’est-ce certains idéologues n’écriraient pas pour promouvoir leurs absurdités... Des femmes chevalier... Mieux vaut en rire.

                                                                              • tikhomir 29 septembre 2011 00:28

                                                                                « Je ne transforme rien à la base la notion de chevalier concerne des qualités, c’était un état et non un sexe »


                                                                                Retracez l’histoire des femmes chevaliers qu’on rigole et vous verrez si c’était pas une histoire de sexe... Et à la base, un chevalier, c’est un guerrier (ce qui ne change rien aux qualités que vous évoquez, mais vous oubliez totalement le côté guerrier).

                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 00:37

                                                                                Peu importe on parle des qualités qui fait de vous un chevalier et non pas de l’adoubement, le fait que vous soyez riche et puissiez être chevalier ne vous donnait pas ses qualités vous comprenez, je parle du plus important pas de l’apparence, or vous semblez croire que l’apparence est supérieur aux qualités et moi je vous dis que non , si on s’arrete aux apparences on aura la discrimination d’où le fait de vous dire qu’une femme peut être chevalier comme un homme, je vous parle des compétences des qualités des actes pas de l’apparence, cela ne vous aucun droit...et si ça vous en donne alors on parle de discrimination...

                                                                                Il y a eu des héros héroines, ce sont des chevaliers ils en avaient les qualités, et on s’en fiche de leurs apparences...

                                                                                Et même alors qu’en france les femmes n’avaient pas le droit de vote, que les algeriens etaient vu comme des indigenes etc...et que vous les regardez comme incapables, ils ont été des chevaliers pour certains...on parle de qualités pas des apparences.

                                                                                Dans ce pays on est bloqué sur l’apparence, alors qu’il faut regarder les compétences les qualités


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 00:39

                                                                                au passage ce que vous ne savez comme il y a eu de grandes résistantes il y a eu des femmes samourais...et vous feriez mieux de comprendre la notion de qualités de compétences, un chevalier n’est pas un sexe mais une qualité un comportement, il faut lire où du moins essayer d’apprendre, si vous croyez que c’est une affaire d’apparence la chevalier, de sexe de richesse et de titre alors vous êtes bon pour une oligarchie...


                                                                              • Antoine 29 septembre 2011 00:52

                                                                                 Ariane, quelle chance, j’ai une brosse à dents toute neuve et je viens d’avaler pluisieurs gelules de tryptophane !


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 01:04

                                                                                Il serait temps de comprendre dans ce pays que seuls vos compétences vos qualités doivent compter et non votre genre, vos fringues,votre âge, vos couleurs de peaux, vos croyances, vos religions etc...

                                                                                Nulle nation ne peut se dire civilisée si elle se permet d’avoir des castes en fonction de critères d’apparences, de genre où de couleurs...

                                                                                Seuls vos qualités devraient être pris en compte et tout le monde devrait avoir droit à super éducation, et les gens feraient mieux de se battre pour que leurs enfants puissent avoir accès à une super éducation plutôt que de se battre pour imposer des rôles aux gens, car si on commence avec ça on peut penser que le noir est fait pour balayer et le ménage, la femme pour la maison etc...


                                                                              • mike gallantsay 29 septembre 2011 03:21

                                                                                « Il y a eu des héros héroines, ce sont des chevaliers ils en avaient les qualités, »

                                                                                Ah non !
                                                                                Il faut féminiser, ce furent des ... Chevalières.

                                                                                Quant à moi j’exige, et je suis prêt à me battre jusqu’à la mort que l’assistant obstétricien soit dénommé sage-homme, le type qui grimpe au mat, le vigilant et celui qui monte la garde un sentineau !
                                                                                Pucelle puceau, damoiselle damoiseau... Y’a pas de raison !

                                                                                Sur ce, après ce grand moment de rigolade, je vais aller me coucher.
                                                                                Merci pour ces instants de fraiche gaieté.


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 09:54

                                                                                on s’en fiche de la féminisation, il s’agit de la qualité, des compétences et non de l’apparence....

                                                                                apres si on veut pour des questions de langage discriminatoire, aller vers un langage moins connoté mentalité raciste avec des notions comme on a eu type ils sont indigenes etc...c’est un pas, le langage montre aussi une culture


                                                                              • tikhomir 29 septembre 2011 10:03

                                                                                Ah pareil, je me marre bien, c’est vraiment n’importe quoi, les idéologies et leurs idéologues ont de beaux jours à venir malheureusement.


                                                                              • mike gallantsay 29 septembre 2011 13:03

                                                                                "Au final la force ou le courage, la puissance ne sont pas une affaire de genre mais de personne, une femme n’est pas une espèce de petit être que l’on doit cacher, qui se doit de servir comme la majorité des hommes ne sont pas des prédateurs.« 

                                                                                Mais enfin Lorelei qui dit le contraire ?

                                                                                Bon allez... Je vais être sérieux cinq minutes, quoique cette bouffonnerie du  »mademoiselle« n’y invite guère.

                                                                                Une Louise Michel, une Bertie Albrecht, une Rosa Parks, et tant d’autres, furent des femmes d’un courage et d’une noblesse admirable. D’une façon générale, d’ailleurs la vie m’a donné à connaitre que les femmes sont bien souvent, au quotidien, plus courageuses que les mecs.
                                                                                Personnellement je ne crois pas que j’aurais eu celui de Rosa Parks.

                                                                                Il est sans discussion aucune que les femmes soient les égales des hommes en droit et en dignité. Et les disparités salariales ou autres sont scandaleuses :  »à travail égal salaire égal !«  C’est un b a ba du mouvement ouvrier et démocratique.

                                                                                Mais, bon sang de bois, quel rapport avec cette niaiserie prétentieuse de vouloir supprimer le  »mademoiselle«  ?
                                                                                Sincèrement ?
                                                                                A part nous diviser ?

                                                                                Il y a 15 jours, dans ces colonnes, c’étaient les vieux qui trustaient les richesses et étranglaient la jeunesse.
                                                                                Hier, Sarkozy relançait la vieille scie de droite du Privé qui combat poitrine découverte contre le Public, tous ces planqués, abrité derrière leur statut.
                                                                                Aujourd’hui ce sont »les femmes« (toutes ?) opprimées par les hommes.(Lesquels ?)
                                                                                Un rêve de dominants : la guerre de tous contre tous.

                                                                                Le nouvel évangile de l’Oligarchie :
                                                                                 »Opprimez vous les uns les autres comme vos maîtres terrestres vous oppriment !"


                                                                              • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 21:36

                                                                                Cela ne divise pas mais montre ce qu’est la france, l’une des nations européennes où la discrimination est la plus forte, cet esprit latin, cette culture hygieniste, est contre le vivre ensemble, et je me demande comment vous voulez avoir une humanité comme vous dites si on a des majorités opprimées où des minorités opprimés sans que cela ne choque plus personne où presque...

                                                                                il y a dans l’histoire des black américains des gens qui disaient comme vous mais taisez vous vous ne devez pas combattre l’oppression dont vous êtes victimes au nom de l’humanité et puis on nous sortir quoi encore comme autre argument pour faire du déni ?


                                                                              • johnsmith johnsmith 29 septembre 2011 03:17
                                                                                @l’auteur :

                                                                                « Nous vivons dans une société où existe toujours un sexisme latent que seule les femmes remarquent parce qu’elles le subissent au jour le jour »

                                                                                Je trouve ce propos révoltant.
                                                                                 Il est d’ailleurs assez courant de l’entendre, et je trouve aberrant chez les gens qui dénoncent le sexisme d’employer un argument aussi « sexiste » : comme si les femmes étaient les seules à pouvoir décrypter notre société et voir l’évidence.
                                                                                Réduire les hommes ainsi n’aidera pas votre combat, ce genre de construction ne peut qu’alimenter une guerre des sexes.

                                                                                Pour revenir au sujet, « madame » ou « mademoiselle », figurez vous l’homme que je suis comprend parfaitement le sexisme autour de cette question.
                                                                                Question que je ne trouve que pas si futile, malheureusement, car elle est quelque part symbolique de l’omniprésence de l’héritage machiste qui affecte tous les étages de notre société.

                                                                                Néanmoins Il est bien dommage que ce combat nous prive d’un aussi joli mot que Mademoiselle.

                                                                                D’un autre côté, notre monde évolue, il faut évoluer avec lui, sans doutes...
                                                                                Se faire siffler comme un clébard « hé mademoiselle mademoiselle t’as un 06 ? », il faut biern reconnaître qu’on n’est plus dans le charmant d’une époque révolue.

                                                                                Mais brûler, détruire, castrer... ne résoudra rien, je ne pense pas.
                                                                                Il est utopique d’espérer balayer des siècles d’influence en légiférant ici sur des mots, là sur des quotas. 
                                                                                Il y a d’ailleurs fort à parier que ce genre de lutte amènera les hommes à se défendre eux aussi des formes d’injustice qui existent AUSSI à leur encontre dans notre monde.
                                                                                Pour arriver à une société aseptisée de nos caractères primordiaux et purifiée de son histoire  ? Non merci.

                                                                                Y’a sûrement mieux à faire, ne croyez vous pas ?
                                                                                A commencer par s’attaquer aux fondements du sexisme : l’éducation des enfants, dans le respect de la personne et des sexes, et non pas ce formatage idiot et cette mécanique de rôles sur lesquels est construite notre société. 

                                                                                Et là, il y a vraiment du boulot pour les âmes courageuses !
                                                                                Parents, école, publicité, télé, jouets, livres, films, manuels scolaires...

                                                                                Courageuses et patientes.


                                                                                • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 09:55

                                                                                  j’adore l’idée qu’enlever du langage raciste rend la société aseptisée....


                                                                                • johnsmith johnsmith 29 septembre 2011 15:57

                                                                                  Je salue vos efforts pour répondre à côté de la plaque à chacune de vos interventions.

                                                                                  C’est du grand art.

                                                                                  Vous ne méritez vraiment pas qu’on vous fasse l’honneur de vous répondre, mais je vais quand même le faire.

                                                                                  Vous faites une erreur d’interprétation de mon post, et le détournez sournoisement, en atteignant directement le point Godwin.

                                                                                  Je n’ai pas dit qu’enlever « sexisme » du dictionnaire aseptiserait la société : on parle du mot « mademoiselle » comme on aurait pu parler du mot « salope » ou « bonasse », ou celui de votre choix et qui serait symbolique du machisme.

                                                                                  Si vous tenez absolument à faire une comparaison avec le racisme, il aurait fallu citer le mot « bougnoule », par exemple, et non pas le mot « racisme ».

                                                                                  Et ce n’est pas l’ablation d’un seul mot qui aseptise une société : ce serait plutôt, dans l’esprit de mon post, la somme de toutes ces ablations : autant celles faites au dictionnaire qu’ à l’histoire, à notre patrimoine au sens général... ainsi que le lissage par le bas de nos caratéristiques humaines.

                                                                                  Est-ce trop vous demander de réfléchir avant de dire n’importe quoi ?


                                                                                • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 21:31

                                                                                  le racisme concerne le sexisme qui est l’un des racisme les plus ordinaires de la terre....

                                                                                  un peu de culture

                                                                                  http://www.slate.fr/story/30435/cerveau-raciste-science

                                                                                  « Mon (et votre) cerveau raciste... » L’histoire d’un racisme ordinaire : le sexisme

                                                                                  « Associer minorités et criminalité est irrationnel, injuste et... parfaitement normal »  

                                                                                   Et j’écrirai en parodiant ce propos...
                                                                                   « Associer intelligence et sexe est irrationnel, injuste et...parfaitement normal »
                                                                                   « Mon (et votre) cerveau raciste... »
                                                                                   
                                                                                  Je commence ce billet en citant et en parlant sciemment de ses généralités qui font le nid des racismes les plus ordinaires...
                                                                                   
                                                                                  Shankar Vedantam - Traduit par Bérengère Viennot

                                                                                • johnsmith johnsmith 30 septembre 2011 02:08
                                                                                  huhu.

                                                                                  D’accord d’accord,
                                                                                  j’en parlerai à mon cheval.


                                                                                • Lorelei Lorelei 30 septembre 2011 21:33

                                                                                  réponse tres representative de votre niveau smiley


                                                                                • aliceines 29 septembre 2011 08:22

                                                                                  bravo les filles,

                                                                                  contrairement à ce que pense cette mjorité d’homme, il n’y a pas de combats d’arrière garde... ce sont avec ces petites victoires que nous avançons pas à pas...
                                                                                  personnellement mariée, célibatiare, remariée, il a fallut que je me farcice ce genre de reflexionx une bonne partie de ma vie, biffer sur les papiers admistratifs systématiquement la case mademoiselle, m’affronter avec mon banquier qui voulait absolument me voir cocher « mademoiselle », et puis « madame », et puis mon nom de jeune fille, jusqu’a ce que je décide, que quitte à porter le nom d’un homme autant rester avec celui de mon père, qui j’en suis sure restera toujours le même..
                                                                                  c’est bien les filles bougez vous, je suis fière de vous...


                                                                                  • Loatse Loatse 29 septembre 2011 11:27

                                                                                    Alicéine,

                                                                                    L’autre jour, une voiture s’arrête alors que je cheminais, dedans un couple égaré
                                                                                    , et j’entend l’épouse du conducteur m’appeler « mademoiselle, mademoiselle » !!!!

                                                                                    Ca vaut une séance de botox..... :)))

                                                                                    (j’ai 50 balais tout de même....)

                                                                                    quitte à enlever quelque chose au niveau de la civillité, j’enleverai « madame »... ce mot à quelque chose de cérémonieux, officiel, pompeux, bref pas sympa

                                                                                    En plus, il faut passer par la case mairie pour l’obtenir :)

                                                                                    Mademoiselle, c’est doux, c’est joli, c’est aérien....


                                                                                    ps : il ne serait pas un poil bureaucrate tatillon votre banquier ?






                                                                                  • mike gallantsay 29 septembre 2011 12:15

                                                                                    "personnellement mariée, célibatiare, remariée, il a fallut que je me farcice ce genre de reflexionx une bonne partie de ma vie, biffer sur les papiers admistratifs systématiquement la case mademoiselle, m’affronter avec mon banquier qui voulait absolument me voir cocher « mademoiselle », et puis « madame », et puis mon nom de jeune fille,"

                                                                                    Diable ! Quelle épopée ! Quel combat héroïque !
                                                                                    Vous vivez intensément vous !
                                                                                    Vous êtes la Rosa Parks de notre temps.
                                                                                    Bravo !


                                                                                  • hommelibre hommelibre 29 septembre 2011 13:52

                                                                                    @ Mademoiselle Loatsé :

                                                                                    « Mademoiselle, c’est doux, c’est joli, c’est aérien.... »

                                                                                    Yeeeeessssss !........


                                                                                  • Dominitille 29 septembre 2011 19:55

                                                                                    HommeLibre,
                                                                                    De tous les commentateurs masculins sur cet article, vous êtes le plus galant et aussi le plus doux. Vous êtes un gentil poète.
                                                                                     Bonne journée


                                                                                  • hommelibre hommelibre 29 septembre 2011 20:39

                                                                                    C’est ma nature profonde, Dominitille. Merci pour le compliment, et content que nous ne soyons pas toujours en bagarre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marine9


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès