• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mailorama / distribution de cash : les responsabilités

Mailorama / distribution de cash : les responsabilités

Retour sur la fiasco de la distribution de cash par Mailorama. Qui est responsable ?

La Chronologie

Il y a quelques semaines : Rentabiliweb (paiement audiotel) programme une distribution d’argent près de la Tour Eiffel afin de promouvoir sa nouvelle filiale, le site Mailorama.
Celle-ci dépose une autorisation auprès de la Préfecture de Police de Paris (qui est l’autorité de police administrative de la Capitale, chargée de préserver l’ordre public). L’autorisation est accordée
Mailorama fait de la publicité sur Internet pour cet évènement censé lancer son site internet.

Cependant, sentant que la manifestation pourrait engendrer un trouble à l’ordre public, la Préfecture de Police de Paris tente de faire en sorte que la manifestation ne se tienne pas. Mais au lieu de retirer l’autorisation et d’interdire l’évènement comme ils en ont juridiquement la possibilité, la Préfecture de Police de Paris a préféré seulement demander à Mailorama d’annuler la manifestation, les menaçant de poursuites pénales sur le moyen de l’article Article R642-4 du code pénal "Le fait d’utiliser comme support d’une publicité quelconque des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France ou émis par les institutions étrangères ou internationales habilitées à cette fin est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe. [...]". Mailorama, n’en démord pas et maintient la distribution de cash.

Hier Samedi, des dizaines de milliers de personnes (5000 à 30000 selon les sources) se rassemblent attirés par l’odeur de l’argent facilement gagné.
Ils attendent pendant plusieurs heures bloqués entre des barrières installées pour l’occasion. Les esprits s’échauffent quelque peu, certains comptant sur cet argent pour pouvoir vivre mieux ce mois-ci.
Malheureusement pour eux, dépassé par son succès et craignant certainement de se faire lyncher (il n’y en aurait certainement pas eu pour tout le monde), Mailorama annule au dernier moment la distribution (sur les coups de 11h) et laisse ceux qui attendaient à leur rage.

 
S’en est suivi, comme souvent, des "scènes d’émeutes", certaines personnes, chauffées à blanc par l’attente déçue détruisant le mobilier urbain et les vitrines des magasins alentours (voir les images sur AgoraVox TV).
Tout cela sous les yeux des policiers en trop petit nombre pour agir (la préfecture n’ayant pas dépéché de CRS).
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • Emin Bernar Paşa 15 novembre 2009 15:36

    vous avez identifié les responsables
    le préfet de police doir démissionner
    cette société du fric est monstrueuse !


    • kdb 15 novembre 2009 16:05

      trop facile de dénoncer Mailorama !
      ....qui na jamais reçu dans ca boite au lettre une faux chèque ? disant bravo....vous avez gagner 1 million ! avez vous pour autant massacrer des commerces en exigent votre million ?
      ...cette distribution a eu lieu aussi aux USA (pourtant connu pour avoir une violence pire que chez nous ;; ;;) et ca s’est trés bien passé ! pas de femme enceinte terminée a coups de pieds a terre, pas de "jeunes venus avec des machettes ;......je devine la mauvaise surprise en bout de chaine,si cette distribution avait eu lieux !.......



    • kdb 15 novembre 2009 16:22

      identifié les responsables ???? s’est de la même veine que la techno parade,le 14 juillet, le match de foot,(perdu ou gagné)
      que des prétextes !
      "les mêmes capuches et s’est totalement prémédité !
       perso ? je vais pas en sortie avec une machette.....


    • John Eastwood 2 John Eastwood 2 15 novembre 2009 16:42

      Rien à voir aux USA les organisateurs ont fait ça correctement. Il y avait un mini casting avec les personnes les plus touchés par la crise qui témoignaient publiquement et en fonction de la gravité de leur situation, touchaient une somme plus ou moins élevée d’argent.

      Là, les organisateurs ont prévu de jeter des miettes aux pauvres pour se faire de la com, avec bien entendu l’accord de la Mairie de Paris et de la préfecture, et au dernier moment, ne plus donner les miettes pour avoir encore plus de com.

      Honte au petit crétin qui a monté aussi bêtement cette opération, honte à l’entreprise qui a payé cette opération, honte à la préfecture qui a autorisé ce foutage de gueule, honte à ceux qui osent comparer cette opération à celles réalisées en Amérique.

      Ils jouent avec la misère des français pour faire parler d’eux et ils se comparent avec les organisations qui aident vraiment les pauvres ?


    • kdb 15 novembre 2009 16:52

      donc tu trouve légitime le port de la machette.....


    • appoline appoline 15 novembre 2009 17:15

      @ John Eastwood,

      Là, on a toute la mesure que peut donner une poignée cons, à savoir :

      les guignols de la préfecture ne sachant, le cul entre deux chaises, prendre la décision qui s’imposait dès le départ, ne pas autoriser cette mascarade.

      les toquards qui ont organisé cette pseudo pub, c’est ce qui arrive quand on prend des brêles pour le marketing.

      les connards qui pensaient se faire un peu de fric avec une telle opération, il faut vraiment avoir été bercé trop près du mur pour tomber dans ce genre de plan, sachant les risques de ça implique, car en France, rares sont les manifestations qui ne tournent pas au vinaigre et puis sachant aussi qu’il va y avoir un regroupement de blaireaux à cagoules, on les voit partout.

      Qui trinque : le passant qui passe et qui repasse, comme d’hab. Pas d’accord, j’espère qu’un jour, une cagoule se fera étaler, pas par un flic mais par quelqu’un qui en aura assez de payer des impôts et en plus de se faire tabasser sans que la police fasse son boulot. C’est toujours plus difficile effectivement que de dresser procès verbal.


    • Yvance77 15 novembre 2009 15:40

      Salut,

      Une distribution de cash tournant au fiasco, un match de foot perdu qui entraine à Marseille et à Lyon un mouvement de révolte.

      On voit ou en est la France tout de suite ... et je me dis qu’il n’en faudrait plus beaucoup pour qu’une connerie gouvernementale agisse comme la première mèche, et que cela tourne au soulèvement populaire.

      Car pas de doute possible, c’est de plus en plus tendu dans le champ social.

      A peluche


      • John Lloyds John Lloyds 15 novembre 2009 16:27

        « Une distribution de cash tournant au fiasco, un match de foot perdu qui entraine à Marseille et à Lyon un mouvement de révolte »

        Bah ! Le système est une usine à fabriquer des crétins, pourquoi s’étonner que des légions de crétins en sortent.

        Ce qui est sûr, c’est que mailorama a réussi sa com smiley


      • appoline appoline 15 novembre 2009 17:29

        Salut Johnny,

        « Bah ! Le système est une usine à fabriquer des crétins » tu as raison, très cher et ce n’est pas une race en voie de disparition, bien au contraire.

        Je me souviens d’une manif avec les sidérurgistes, c’est ça qu’il faudrait à ces petits cons, se trouver face à face à des gars qui aient des couilles, pas de la manif de lopettes avec des lacrymos, non, non, de la baston, de la vraie, ça calmerait leurs ardeurs. Il ne faut oublier qu’ils s’en sont pris à des gens qui n’y étaient pour rien, alors com réussie, je te l’accorde mais c’est une sacrée connerie de vouloir balancer du cash, sachant que pour 20 euros certains sont pratiquement prêts à zigouiller leur meilleur pote.


      • appoline appoline 16 novembre 2009 12:36

        @ Boris,

        Je pense qu’il faudra tôt ou tard que le citoyen prenne certains dispositions car la police ne remplit plus son office. Elle n’est plus respectée que ce soit par les honnêtes gens qui n’ont plus confiance et ça se comprend, ni même par les malfrats, gangsters et cagoules de tout poil.
        J’ai toujours dit et appliqué que le premier qui rentrait chez moi, c’était lui ou moi. Je ne suis pas violente mais ce que j’ai, est à moi, hors de question qu’on vienne me le barbotter et que l’on s’en prenne à ma personne et aux miens. Le choix est vite fait, même je dois me faire casser la tête.
        A plus tard Boris.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 novembre 2009 00:40

        Nous avons créé une société où la vertu est l’astuce, le beau travail la combine, où il n’y a plus de solidarité, où la gouvernance est une corruption institutionnalisée et le seul droit la force. Ca ne peut finir que par l’anarchie ou la dictature. Tout le système est sans défense et peut sauter demain matin. Sans que PERSONNE ne le décide, sauf tout le monde... Au point où l’on en est, le plus tôt serait peut-être le mieux. Qu’on commence à bâtir autre chose. 



         PIerre JC Allard



      • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 15 novembre 2009 15:49

        Distribution ou non, le résultat du buzz est positif, pour eux je précise. Je les soupçonne de ne jamais avoir eu l’intention de distribuer les petites coupures packagées, et ce malgré le soin intentionnellement affiché devant les caméras lors de la préparation des dites-bourses. Parfois, le marketing prend des tournures pathétiques.
        On profite de la misère pour se faire de la pub ! Ca me dégoute !!!


        • jakback jakback 16 novembre 2009 10:44

          Bien qu’ en accord avec vous sur le montage du buzz,
           http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2500.
          Moi ce qui m’écoeure, c’est cette foule, de sans foi, ni loi, qui sont venus avec l’intention de ramasser le maximum d’argent.
          Le seul but de ces gens étaient la confiscation par la violence de toutes les bourses distribuées.
          L’aliénation a l’argent facile de ces gens, est égale aux pires de nos fauves carnassiers.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 novembre 2009 15:54

          La connerie , de tous côtés est en train de franchir l’ Hymalaya .

          La montagne de l’ irresponsabilité ( cette boite Mailàmoncul ) de l’ imprévoyance ( la Préfecture de Paris rencontrant des diminués cervicaux donne le résultat auquel on assiste .


          • titi 16 novembre 2009 08:11

            « La connerie , de tous côtés est en train de franchir l’ Hymalaya »

            Non non !!! L’Hymalaya c’est une montagne en Asie !!!
            Ce n’est pas l’Hymalaya qui a été franchie...


          • curieux curieux 15 novembre 2009 16:11

            Finalement, a qui profite le crime ?
            A nos gouvernants, bien sûr.


            • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 16:18

              Heuuuuu...... La responsabilité n’est elle pas plutôt à chercher chez les émeutiers ?

              Curieux cette manie de, proprement, chercher midi à 14 heures.


              • italiasempre 15 novembre 2009 16:34

                Dans un monde normal, oui. 

                Mais ici on est dans un monde parallèle..


              • Philippe D Philippe D 15 novembre 2009 16:36

                Chez les émeutiers ???

                Vous avez de ces drôles d’idées Péripate.


              • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 16:44

                Dire que l’auteur est étudiant en droit. Prometteur. smiley


              • M.Junior Junior M 16 novembre 2009 00:12

                Ton second degré t’honore.
                Les îlots de la République en Danger


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 01:44

                Tiens !

                Péripate qui balance une bonne sentence populiste, bien basique, bien spectateur de TF1 (pratique, ça évite d’avoir à analyser un peu la situation ; on ne fait appel qu’au cerveau primaire, ça fatigue moins), et, hop, suit la file des Dupont-Lajoie ; « Ca, c’est ben vrai, ma bonne dame »

                Les Dupont-Lajoie préfereraient des opérations plus « contrôlées », comme lors de la crise de 29 ; du style « On achève bien les chevaux » ; au moins, là, les pauvres, les rejetés, les exclus sont bien sous contrôle ; l’ordre public n’est pas troublé, le struggle for life peut même être médiatisé, montré à la télé ; de quoi se régaler...

                Je rigole, parce que, vu l’évolution de la situation sociale, si le cynisme d’opérations de ce style continue, les « émeutiers » vont se multiplier comme des petits pains : les Dupont-Lajoie risquent même, un de ces quatre, de devoir s’y retrouver...

                Sinon, dans un régime de droit et une société responsable, les voyous de la marque qui a organisé cette saloperie devraient, évidemment, être en taule, et leur boite interdite


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 02:23

                Par Waldgänger (xxx.xxx.xxx.137) 15 novembre 21:07

                Tout est dit peripate.

                On pourrait aussi longuement parler de la misère intellectuelle et lexicale des émeutiers,

                Diantre, fichtre, certes !
                Pouah, beurk ; des gueux même pas capables d’employer l’imparfait du subjonctif !
                (et puis ça évite d’avoir à parler de la misère matérielle  ; pratoc !)

                tout comme du fait qu’ils espèrent leur salut par quelque chose qui leur tombe du ciel ponctuellement (et pour un montant dérisoire par participant), au lieu de se poser la question de savoir comment changer de manière profonde leurs conditions de vie.

                Alors qu’il leur suffit de « se poser la question » pour arriver à la résoudre ; dans un pays où il n’y a pas de chômage, où l’ascenseur social fonctionne à plein turbos, où personne ne vit sous le seuil de pauvreté, où la société, bonne mère, sous la bienveillante compassion des banquiers, veille au bonheur de chacun, et ouvre largement ses bras à tous ses enfants, de quelque origine, couleur, condition, où les chemins de la réussite, largement illuminés de tous les feux de la prospérité, ne demandent qu’un minimum de volonté, pour être empruntés vers un avenir rayonnant, merde quôôa....



              • titi 16 novembre 2009 08:17

                @Sysyphe

                N’y a-t-il rien qui vous choque sur les photos ? Si on ne vous indiquait pas le lieu (Paris) ne seriez vous pas tenter de dire qu’il s’agit d’une capitale africaine ?

                De plus ce W.E a été marqué par des émeutes liées à la défaite de l’Algérie face à l’Egypte en foot. Quel rapport avec la crise francaise ? Quel rapport avec ceux qui nous gouvernent ?

                La vérité est que les gouvernements de droite et de gauche ont fait n’importe quoi en matière de flux migratoire.
                Ce qui c’est passé à Paris, Marseille et Lyon ce W.E. c’est l’application pure et simple de ce dont certains se gargarisent : l’apport de la culture africaine à la culture francaise : je suis pas content je casse ; j’aime pas mon voisin je vais lui rendre visite avec ma machette. Bravo ! quel enrichissement.

                PS : au fait Sysyphe, les banques francaises ont commencé à rembourser les sommes prêtées par le gouvernement. C’est bien vous qui prétendiez qu’elles ne seraient jamais recouvrées. Vous n’avez pas ouvert de sujet à ce propos.


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 08:56

                Par titi (xxx.xxx.xxx.180) 16 novembre 08:17

                @Sysyphe

                N’y a-t-il rien qui vous choque sur les photos ? Si on ne vous indiquait pas le lieu (Paris) ne seriez vous pas tenter de dire qu’il s’agit d’une capitale africaine ?

                De plus ce W.E a été marqué par des émeutes liées à la défaite de l’Algérie face à l’Egypte en foot. Quel rapport avec la crise francaise ? Quel rapport avec ceux qui nous gouvernent ?

                La vérité est que les gouvernements de droite et de gauche ont fait n’importe quoi en matière de flux migratoire.
                Ce qui c’est passé à Paris, Marseille et Lyon ce W.E. c’est l’application pure et simple de ce dont certains se gargarisent : l’apport de la culture africaine à la culture francaise : je suis pas content je casse ; j’aime pas mon voisin je vais lui rendre visite avec ma machette. Bravo ! quel enrichissement.

                PS : au fait Sysyphe, les banques francaises ont commencé à rembourser les sommes prêtées par le gouvernement. C’est bien vous qui prétendiez qu’elles ne seraient jamais recouvrées. Vous n’avez pas ouvert de sujet à ce propos.

                Ce qui me choque, personnellement, c’est que dans une période de crise extrème, ou plus de 8 millions de personnes en France vivent sous le seuil de pauvreté, où 6 millions sont au chômage, 3 millions mal logés, des voyous encravatés osent venir faire une énorme provocation en organisant une opération où ils annoncent distribuer de l’argent en public : c’est à dire organiser une énorme foire d’empoigne, qui va NECESSAIREMENT dégénérer, et que la Préfecture (alors que la loi l’interdit) autorise cette provocation.

                Ca, oui, ça me choque profondément.

                Pour le reste, qu’il y ait, à la suite de ce rassemblement, d’abord autorisé, puis interdit, et de cette distribution annoncée et annulée, des scènes de violence n’est rien moins que ce qu’il y a de plus logique et auquel on devait nécessairement s’attendre.

                Les violences auxquelles on assiste, pour moi, si elles sont répréhensibles, ne s’ont que l’infime écho de la violence faite, tous les jours, par un système qui met les citoyens à genoux, pour assurer la suprématie de quelques mafias de banksters qui dépècent la planète.

                Et vous venez parler des banques !!!

                Des banques qui ont provoqué la plus énorme crise financière, économique, sociale, sociétale de l’époque moderne, engendrant un chômage monstrueux, une paupérisation croissante de la population (1 milliard d’êtres humains souffrent aujourd’hui de la faim), qui se sont vues entièrement renflouer de leur désastre organisé par l’argent des états, donc des citoyens qu’elles avaient volé, et qui, en l’espace de quelques semaines à peine, retrouvent une santé suffisante ; non seulement pour rembourser une partie de leurs dettes, mais également pour engranger des bénéfices fabuleux ; ayant repris, de plus belle, leurs opérations spéculatives, qui vont engendrer la prochaine crise, qui sera, une fois de plus, payée par du chômage, de la paupérisation, de la misère, des morts par millions.

                Vous cherchez un article sur les banques ?

                Mais, mon brave titi ; il suffit de demander ; tenez, juste 2 parus récemment sur AVox, et qui ont dû échapper à votre sagacité ; je suis bon prince, je vous passe les liens ; de quoi vous informer utilement :

                - Eric Laurent explore la face cachée des banques 

                - La régulation financière jour l’arlésienne 

                Certes, ils ne sont pas de moi, mais je vous rassure ; ils sont beaucoup mieux faits, mieux documentés,beaucoup mieux argumentés que si je les avais fait moi-même ; je vous les recommande donc chaudement, pour satisfaire votre légitime curiosité.

                Vous reviendrez nous dire après ce que vous en pensez, n’est-ce pas ?

                Bonne lecture ! 

                p.s. : à part ça, vous auriez pu vous dispenser de vos propos racistes, ça aurait donné un peu plus de tenue à votre intervention ; mais je sais ce que c’est, chez les Dupont-Lajoie ; c’est plus fort qu’eux... Bah... la nature humaine a ses faiblesses, n’est-ce pas ?


              • titi 16 novembre 2009 12:01

                @sysyphe

                Il n’empêche. Il y a un an vous affirmiez que prêter aux banques s’était « donner aux banques ». Qu’aucune garantie n’existait sur un éventuel remboursement.
                Votre analyse était donc fausse.

                « c’est à dire organiser une énorme foire d’empoigne, qui va NECESSAIREMENT dégénérer, et que la Préfecture »
                Avez vous par contre anticipé le fait que le résultat d’un match entre deux nations étrangères entraine des émeutes dans les villes de France ?
                Ce que je pense : c’est que pour une frange de la population, l’action violente fait partie de la culture et du mode de vie, et que tous les prétextes sont bons : coup médiatique de gogos, ou résultats sportifs.
                Alors finalement je suis d’accord sur le NECESSAIREMENT. Sauf que c’est la présence de certains individus à n’importe quelle manifestation, quel qu’en soit le motif qui conduit NECESSAIREMENT à la violence.
                Quel que soit le contexte économique, quel que soit le motif de la manifestation certains viennent pour la baston.
                Et ce sont toujours les mêmes mais, chuuut, il est inconvenant de la dire. Dormez bonnes gens.

                « pu vous dispenser de vos propos racistes »
                Avez vous vu la photo en une de cet article ?
                Comptez les protagoniste ? Quel est la représentativité de la population Caucasienne ? C’est tout simple : c’est celui qui se fait tabassé.
                Selon vous, est il possible que ce soit un hasard ?

                Vous combattez les propos racistes des uns, mais vous cautionnez les comportements racistes des autres. Vous êtes complice.


              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 13:22

                C’est ça, mon gros chaton.

                Et vous, voyons un peu de qui vous êtes complice ....

                Qui se cache derrière mailorama.fr et Rentabiliweb ?
                Le « coup » publicitaire avait viré aux coups de poing samedi à Paris. Des incidents ont éclaté sous la Tour Eiffel après l’annulation, par les organisateurs, d’une distribution de billets de banque. Un « coup » publicitaire destiné à faire connaître Mailorama : un site qui génère de l’argent grâce à l’audience d’internet. A sa tête, un homme original et qui sait s’entourer…

                Le fondateur du groupe Rentabiliweb s’appelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier, il a 39 ans. Et les affaires marchent bien pour lui, puisqu’il est aujourd’hui la 407e fortune de France : selon le classement 2009 du magazine Challenge, il pèse 57 millions d’euros.
                Son groupe, enregistré en Belgique et coté en bourse depuis fin 2006, emploie 120 personnes, en France, Russie, Roumanie et Bulgarie.

                Le concept de cette société fondée en 2001 est, entre autres, de faire payer les internautes en les incitant à appeler des numéros surtaxés ou à envoyer des sms, eux-aussi surtaxés. Tout cela, lorsqu’ils passent sur des sites pour adultes, des sites de rencontres, de jeux ou sur ceux qui ont fait parler d’eux ces derniers mois avec des fortunes diverses : des sites pour noter les profs, les avocats ou les médecins, par exemple.

                Et cela marche plutôt très bien, parce que le concept a séduit de gros investisseurs. Et pas des moindres : Bernard Arnault, le PDG de LVMH, et Stéphane Courbit, l’ancien patron d’Endemol France, font partie de ses actionnaires. Jean-Marie Messier, l’ancien président de Vivendi Universal, et l’ancien ministre de l’Economie Alain Madelin siègent à son conseil d’administration.

                Golden Glaouis Invest

                « JBDV » côtoie donc « J6M » ("Jean-Marie Messier Moi-Même Maître du Monde"), mais il n’a rien d’un patron classique. Ancien avocat d’affaires à Lyon, il porte souvent un kilt, il a les cheveux coiffés en dreadlocks. Et il gère ses affaires et ses « ninjas », ses salariés, seul, depuis trois écrans plats installés dans la péniche où il vit à l’entrée du port industriel d’Amsterdam.

                Deux anecdotes encore qui en disent long sur les motivations du personnage. Son site internet préféré est celui de la fondation Bill Gates, l’homme le plus riche du monde. Et la holding personnelle avec laquelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier possède 57% de son groupe vient d’être rebaptisée « St Georges Finance ». Elle s’appelait encore récemment « Golden Glaouis Invest » : « couilles en or », en argot.

                Rien que du beau monde, comme on le voit...

                Et sinon, vous avez lu les deux articles sur les banques ?

                Vous nous faites part de vos réactions ?

                On a hâte...


              • Traroth Traroth 16 novembre 2009 15:01

                Franchement, Sysiphe, sur ce coup, il est impossible de vous suivre. A moins de considérer les émeutiers comme irresponsables, ils sont quand même les premiers responsables des émeutes (tautologie inside). Après, Mailorama (pour cette proposition complètement délirante. Qu’est-ce que ces putains de génies pensaient qui pourraient bien se passer ???) et la préfécture (parce que la police a de plus en plus tendance à regarder des délits se commettre sans broncher) ont sans doute une part de responsabilité, mais dans un second temps.

                Cela dit, je trouve que ça devient un peu trop systématique : un truc de ce genre se produit maintenant avant chaque élection. Et bizarrement, à chaque fois, la police laisse dégénérer, voire provoque les événements (l’épisode de la foule arrosée à la lacrymo, gare du Nord, en 2006)...


              • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 16:46

                Les émeutiers ne sont pas exempt de responsabilité, c’est certain. Mais ce que j’ai voulu montrer c’est le manque de responsabilité qui a conduit à cette situation propice aux émeutes. Si le rassemblement avait été annulé à temps, cette situation ne serait pas survenue.


                • LeGus LeGus 15 novembre 2009 19:53

                  @l’auteur,
                  Oui la responsabilité des émeutiers est directement visible, celle de la préfecture et de la boite à con, heu la boite à com un peu moins et je vous remercie de le montrer clairement dans votre article.
                  Les renseignement généraux étaient en vacances sans doute, et là c’est la responsabilité ministérielle qui est engagée.
                  Sinon mention spéciale au policier qui prouve qu’il y a aussi du bon sens dans la police :
                  « Vous êtes en train de découvrir qu’entre l’Amérique et la France il y a l’Atlantique. »
                  Et c’est dit sans aucune ironie.

                  Bonne soirée à tous.


                • Michel DROUET Michel DROUET 15 novembre 2009 16:49

                  L’argent rend fou et l’argent rend con : ça se confirme


                  • isabelle_mancini 15 novembre 2009 17:01

                    Avec mon fiancé, nous avons vu le bus Mailorama, il était dans le 17ème arrondissement avec toutes les équipes prêt à décoller. Yavait une très bonne ambiance, j’ai vu plein de kdos qui étaient chargés comme des parapluies, des ballons, yavait aussi des tee shirts et des casquettes...
                    On leur a demandé quand le bus partait et ils nous ont dit qu’ils étaient inquiets parce que la préfecture n’avait pas mis des policiers sur place et de crs contrairement à ce qui leur avait été annoncé. Ils avaient vraiment l’air super motivés, il y avait une sono aussi, franchement leur opération était vraiment saine et l’idée nous on la trouvé géniale....


                    • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 17:16

                      De toute manière si ce n’avait pas été des vitrines, certains auraient « cassé la tête » d’autres participants pour récupérer leur bourse ou leur cadeaux. 
                      En outre, il y aurait eu des mouvements de foule pour récupérer les bourses ou des cadeaux, qui auraient pu engendrer de graves conséquences (piétinements...), ceux qui auraient eu un cadeau et pas une bourse aurait étaient mécontents et on serait repartis sur des émeutes.
                      Non, à mon sens, la situation était inextricable et la seule solution était l’interdiction.


                    • Shaytan666 Shaytan666 15 novembre 2009 19:46

                      Elle est bien bonne celle-la ! Une société privée veut faire une opération de « marketing » et réclame la présence des forces de l’ordre payées par tous les contribuables.
                      La Préfecture n’avait pas à leur promettre, la société n’avait qu’à organiser elle même son service de sécurité.


                    • Shaytan666 Shaytan666 15 novembre 2009 18:17

                      Ou Morice qui va nous sortir que c’est un coup de la CIA et du Mossad  !!!!


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 novembre 2009 17:36

                      En 1975 je travaillais dans le premier hypermarché du Haut Rhin , un samedi après-midi plus de pain dans les rayons . Vers Cinq heures je sors de la boulangerie avec un grand panier à roulette pleine de pain . J’ ai jamais eu le temps de le mettre en rayon , le gens attrapaient la dernière cuisson comme des sauvages, certains prenaient l’ autre extrémité et arrichaient le pain des mains des autres clients . Une horde sauvage.
                      Il n’ y avait ni famine ni pénurie .

                      L’ homme dans son triste état .


                      • Neris 15 novembre 2009 17:51

                        Bof, c’est ce qui se passe à chaque période de soldes.


                      • islandpirat 15 novembre 2009 17:38

                        Salut à tous....moi personellement je suis attéré par tout ce qui se dit et ce qui se passe....je viens de regarder les vidéos et les réactions, il me semble que je ne défende que très rarement la police, mais la seul réponse réelle vient de ce policier :

                        OU SE CROIT ON......LA TUNE NE TOMBE PAS DU CIELL.....

                        Alors je n’ai qu’un mot à dire bravo mailorama qui s’est fait connaître, et bravo au peuple français qui tente de se hisser au niveau des Américain ssur le plan de la connerie, je pense que s’ils poussent un peu ils y arriveront...nan Bravo


                        • wesson wesson 15 novembre 2009 17:41

                          Bonjour l’auteur,
                          bon on est dans le fait divers : en pleine période de crise, avec un gouvernement autiste qui persiste à creuser les inégalités, qu’attendre d’autre comme résultat que cette pagaille ?

                          Il convient de rappeler d’abord que la cause de tout ceci est l’annulation de la distribution. Peu importe si cela était moral ou pas, des gens y ont cru, et ont été déçus, et c’est peu de le dire. L’espoir, c’est la dernière chose que l’on perds avant de faire n’importe quoi !

                          Et la seconde question à poser est : pourquoi la seule personne qui semble avoir été tabassée est un journaliste ?

                          N’y aurait-il pas là matière à interrogation, de savoir pour quelle raison les journalistes sont aussi mal perçus, notamment lorsqu’ils viennent rôder autour de la misère pour en tirer leur subsides ?

                          Il n’est à ne pas douter que cette affaire symbolique fera les chou gras de la presse couchée, qui pourra alors prendre alors une posture de victime. Même, la droite prompte à récupérer toute agitation sociale appuiera parfaitement sur la couleur du/des tabasseur(s), pour être raccord avec la campagne raciste qu’elle mène.

                          Et tout cela se fera sans qu’il ne soit apporté de moindre soin à calmer le climat social délétère qui s’est installé en France, mais qui reste totalement inoffensif tant qu’il ne sera pas structuré. Au contraire, ces petites explosions sociales servent objectivement le pouvoir qui trouve là une justification à son discours sécuritaire.

                          C’est pourquoi je pense que ce genre de fait divers est du pain béni pour le gouvernement. Dans ce contexte, on s’explique beaucoup mieux la valse hésitation de la préfecture qui d’un coté a persisté à laisser se dérouler cet évènement et d’un autre coté à pousser ses organisateurs à l’annuler.

                          Pour moi, cette histoire ressemble à un coup monté opportuniste.


                          • frédéric lyon 15 novembre 2009 18:04

                            Et à Marseille, n’écoutant que leur fibre patriotique, des émeutiers algériens ont protesté un peu vigoureusement contre la défaite de leur équipe nationale de football, en saccageant le centre ville.


                            Il est inutile d’écrire ce genre d’article, pour tenter piteusement de dédouaner les seuls vrais coupables. 

                            Car personne n’est dupe désormais.

                            Personne n’est dupe, car la société Mailorama n’est pas coupable. Elle a seulement voulu reproduire une opération de com, dont on pourra discuter la subtilité, mais qui a eu lieu sans problème à New York.

                            Personne n’est dupe, car la Préfecture n’est pas coupable. Qui pouvait penser que cette opération donnerait lieu à une tel déferlement de violence ? 

                            D’ailleurs les syndicats sont-ils accusés de quoi que ce soit, lorsqu’ils organisent des manifestations syndicales et des défilés de grèvistes dans les rues, qui se terminent désormais tous par des pillages et des saccages ?

                            Et propose-t-on d’interdire aussi les défilés syndicaux, compte tenu du risque qu’ils représentent désormais pour la sécurité publique ?

                            Non, bien sûr.

                            Alors pourquoi accuser aujourd’hui Mailorama ou la Préfecture ?

                            Les évènements continuent de s’enchaîner inexorablement, jusqu’à ce que la population française soient verte de rage et réclame des mesures de rétablissement de l’ordre et de la sécurité publique

                            Nous nous approchons chaque jour de cet instant.

                            Si le problème de l’immigration illégale de populations inemployables et inassimilables que personne n’a invité (il aurait fallu que nous soyons fous pour songer à les inviter !) n’est pas traité avec fermeté, l’Etat finira par perdre toute crédibilité.

                            La liberté de circuler, ou de manifester paisiblement dans nos rues en toute sécurité est en danger.

                            Et la République aussi. 

                             

                            • herve33 15 novembre 2009 18:53

                              @Frédéric lyon

                              Et à Marseille, n’écoutant que leur fibre patriotique, des émeutiers algériens ont protesté un peu vigoureusement contre la défaite de leur équipe nationale de football, en saccageant le centre ville.

                              C’est vrai qu’après les matches de foot , il y a que les supporters algériens qui cassent le mobilier urbain .

                              On sent dans votre commentaire , un certain racisme .


                            • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 05:19

                              "

                              Personne n’est dupe, car la société Mailorama n’est pas coupable. Elle a seulement voulu reproduire une opération de com, dont on pourra discuter la subtilité, mais qui a eu lieu sans problème à New York.

                              J’aime l’euphémisme « dont on pourra discuter la subtilité »...
                              Si on discutait plutôt de la dégueulasserie cynique de provoquer, inévitablement des émeutes, pour se faire de la pub ?


                              Personne n’est dupe, car la Préfecture n’est pas coupable. Qui pouvait penser que cette opération donnerait lieu à une tel déferlement de violence ? « 

                              Lol de lol !!
                               »qui pouvait penser«  ????
                              On pourrait dire plutôt ; qui pouvait ne pas y penser, mais ce n’est même pas le sujet ; cette saloperie d’opération a été volontairement acceptée, sachant parfaitement, en ces temps de crise, qu’elle allait forcément dégénérer, parce que c’est un bon petit coup de pouce au débat sur l’immigr... oups ! sur »l’identité nationale"...


                            • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 18:05

                              Hashtable dans sa chronique « Pignouferie de presse » fait un commentaire concernant l’usage du mot « déçu », qui va comme un gant à cet article alibi. smiley

                              .... quand on est déçu, on fait un petit mouvement avec les lèvres et les sourcils, on hausse les épaules, et on sort éventuellement une petite phrase caliméresque « C’est vraiment trop injuste ! » Ici, rappelons-le, « déçus » s’est traduit par un véhicule vandalisé, des caillassages contre des policiers, un photographe passé à tabac. La prochaine fois, si les individus passent de « déçus » à « mécontents« , je n’ose imaginer la guérilla qui va se jouer. Et au moment où ils passeront à  »en colère », on sera donc dans l’assaut militarisé ....


                              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 05:48

                                Bien sûr.

                                Moi, j’ai une autre citation, qui va comme un gant aux promoteurs de cette saloperie d’opération :

                                Oscar Wilde définit ainsi le cynique : “A man who knows the price of everything, and the value of nothing !” Autrement dit : « Un homme qui connaît le prix de chaque chose et la valeur d’aucune ! ».

                                D’ailleurs, l’espèce de crevure responsable de cette dégueulasserie annonce fièrement la couleur ; une « guerilla marketing » , avec le sourire de circonstance...

                                Mais, ici comme ailleurs, le Péripate à définitivement choisi son camp, où il se reconnait comme dans un miroir... 


                              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 06:16

                                Tiens, Péripate, amateur de citations, une autre, qu’on croirait faite sur mesure :

                                « Quel cynisme de vendre son âme et de sacrifier autrui , pour obtenir une fausse gloire ou quelque sale argent »

                                Yu Dafu


                              • Shaytan666 Shaytan666 15 novembre 2009 18:12

                                C’est ça ! c’est ça ! et si la préfecture de police avait annulé préventivement cette « distribution » il y aurait bien eu un auteur ou l’autre pour nous pondre un article sur la suppression des libertés et sur l’État policier.


                                • Chromino Chromino 15 novembre 2009 18:23

                                  Imaginez que cette société ait annoncé un CDI pour quelques dizaines de personnes....
                                  Nous aurions eu beaucoup moins de monde et surtout pas les branleurs vus à la TV.
                                  Car franchement, il faut être génétiquement crétin , pour croire , pouvoir ramasser 50 ou 100 € à l’oeil dans le rues comme çà.


                                  • titi 16 novembre 2009 08:22

                                    Vous avez dit « génétiquement ».. ;


                                  • islandpirat 15 novembre 2009 18:37

                                    Merci, chromino....
                                    L’espoir est evidemment permis....sinon que serait la vie, mais, faisons preuve d’un minimum de réflexion face à des « choses » pareils, il me fait rire d’entendre des gens persuadés dire : " ils n’y avait pas assez de


                                    • brieli67 15 novembre 2009 18:44

                                      ah on connait ces petits sacs.. de l’Otan à Strasbourg
                                      deux minute trentre 33 sur la première vidéo

                                      Journaliste ou flic en civil ?

                                      Le ministère de l’Intérieur s" est fait des fiches en attendant les prochains inévitables en banlieu.
                                      vOUS les manifestants, les passants .... faites photos et vidéos des CRS et assimilés

                                      La France c’est aussi celà 


                                      Intifada à Strasbourg-Meinau ?

                                      « Un an ferme pour un jet de pierre sur la police » C’est cher payé !

                                      Au fait, les policiers-caillasseurs de la manifestation anti Otan, ceux qu’on voit sur les vidéos ci-dessous, vous en avez entendu parler ?

                                      http://www.youtube.com/watch?v=1UIEYkTWf80

                                      http://www.youtube.com/watch?v=cnW6aLbECkc

                                      Dimanche après-midi, une patrouille de police a été victime de jets de pierre dans le quartier de la Meinau. Alors que des collègues sont intervenus pour leur porter assistance, un cyclomotoriste est descendu de son scooter, a ramassé une pierre et l’a lancée en direction des forces de l’ordre. Il a été appréhendé après avoir été identifié par deux fonctionnaires.
                                      Le prévenu, jugé hier lors des comparutions immédiates, a contesté être l’auteur du caillassage. « Ce n’est pas moi. J’ai déjà expliqué aux policiers qu’ils s’étaient trompés », insiste le jeune homme.
                                      « Depuis quelques semaines une bande de voyous joue à l’intifada dans le quartier de la Meinau et harcèle les policiers par principe en leur jetant des pierres, dénonce le vice-procureur Thierry Massa.
                                      M. L., 23 ans, a été condamné à un an de prison ferme avec placement sous mandat de dépôt.

                                      Édition du Jeu 5 nov. 2009 des DNA


                                      • ASINUS 15 novembre 2009 18:49

                                        yep j adore « le client » plus haut qui imagine un soulevement populaire quel soulevement
                                        les hordes a l oeuvre dans les vodeos sont tres bien dans cette societé vous rigolez
                                        dans les pays dont ils sont issu eux ou leur geniteurs la police aurait tiré dans le tas sont trop bien ici c est cocagne ventre plein rmi hopitaux hlm vous voyez des victimes de la societé vous sur les tofs ? la moIndre de ces racaille a ma paye sur le dos en fringues et chaussures de marque c est a ceux la que nous refusons l int"égrations ou il sont les pleureurs societaux habituels du forum qu ils viennet m expliquer qu il faut que je les integrent ces tribus parce que ça n est rien d autre qu un rezou leur action on frappe on pille et on fuis yep integration mon oeil faut desintegrer oui !une autre equipe identitaire a
                                        rasé un quartier ici et foutu le feux sur le vieux port quand je pense que dans la dictature raciste qu est la france pas un coup de feu n a été tiré yep c est pas que nous somme civilisé c est que nous sommes deja MORTS !


                                        • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 09:04

                                          "

                                          Le fait est que qu’une large majorité de la population « française » actuelle vit aux crochets de l’Etat« 

                                          Ah bon !
                                          Moi, j’avais plutôt l’impression que c’étaient les banques qui vivaient aux crochets des états, et donc de la »large majorité de la population française" (bizarre les guillemets, là...)

                                          Oh, ce doit être une fausse impression, je suppose...

                                          N’est-ce pas ?


                                        • foufouille foufouille 16 novembre 2009 10:03

                                          arbeit macht frei ?


                                        • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 19:30

                                          Vous avez bien résumé la raison pour laquelle j’ai dédouané quelque peu les émeutiers de leur responsabilité. Leur libre arbitre était un peu entamé par l’effet de l’émulation et leur frustration.


                                          • ASINUS 15 novembre 2009 19:47

                                            leur frustration ??????????
                                            yep sacré frustés, ventre plein , fringue de marque transports gratos soins gratos
                                            « sous chiens » à cogner et dépouiller heu sont frustrés de quoi des pays de cicagnes qu ils ont fuit ?


                                            • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 19:50

                                              Probablement que le libre arbitre du violeur est lui aussi quelque peu altéré par la mini-jupe de sa victime. smiley

                                              C’est en substance ce que l’on peut lire : la faute à la police, la faute à la crise, la faute à l’entreprise, et la faute à la mini-jupe.

                                              Les racailles ont des avocats empressés. smiley


                                              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 05:56

                                                Les racailles ont des avocats empressés. 

                                                Effectivement : les racailles qui ont organisé cette saloperie d’opération, cette foire d’empoigne sauvage, qui était INEVITABLEMENT appelée à dégénérer, ont le Péripate comme avocat très empressé !

                                                On ne pourra jamais lui reprocher un manque de cohérence ; toujours du côté des salauds, quoi qu’il se passe...


                                              • ASINUS 15 novembre 2009 19:53

                                                bonjour peripate et encore si nous etions en France cet etat raciste et policier decrit a longueur de textes ici vous imaginez le carnage et les victimes chez les emeutiers ?


                                                • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 19:54

                                                  Juste..........


                                                • ziglapuce 15 novembre 2009 19:59

                                                  J’ai failli pleurer en regardant les images d’émeutes et ces agressions gratuites, 30000 abrutis rassemblés dans un même lieu ça fait un triste spectacle... Mais ce qui me met vraiment en colère, c’est l’attitude de Mailorama : ces derniers n’avaient embauché que 15 vigiles pour contenir leur évènement près de la tour Eiffel ! et en plus ils comptaient sur la préfecture (c’est-à-dire l’Etat) pour assurer la sécurité de son évènement commercial ! Ce que je souhaite avant tout c’est que le jeune patron soit rapidement condamné à payer les dégâts causés par son initiative marketing détestable : le coût des forces de l’ordre dépêchés pour contenir la foule, le remboursement des vitrines cassées et des marchandises volées, du manque à gagner des commerçants du quartier ce samedi après-midi, etc. Après, s’il lui reste des sous, il pourra en filer au Secours Populaire, c’est effectivement une bonne idée. c’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de blessés graves ou de morts, ditribuer de l’argent dans la rue c’est de l’inconscience pure et condamnable.


                                                  • brieli67 15 novembre 2009 20:18

                                                    Tout au bas de l’échelle un jour...
                                                    http://www.youtube.com/watch?v=OGL4iRBolSQ

                                                    au Secours Populaire ?

                                                    Refus de sièger au Parlement Européen comme député
                                                    et re/devenu avocat des affaires
                                                    Quelles affaires ?


                                                    • Nethan 15 novembre 2009 20:19

                                                      La responsabilité est INTEGRALEMENT envers Mailorama, c’est clairement évident. Les émeutiers sont des gens comme vous et moi : Si on se fout de vous, selon la gravité de la moquerie, ça donnera une réaction plus ou moins importante. Ne pas se dire ça est clairement soit se moquer soit ignorer les principes de base de la psychologie humaine.

                                                      Le plus gros souci maintenant est de déterminer l’intention :

                                                      - Y a-t-il eu sous-estimation considérable du nombre de personnes attendue (alors qu’il y a la crise et que tout le monde, je dis bien tout le monde un minimum informé, sait que les français sont de plus en plus dans la misère) et donc de la réaction possible à la suite d’une annulation ?

                                                      Ça serait un cas grave d’autisme très semblable à celui du gouvernement...

                                                      - Y a-t-il VOLONTE de PROVOQUER cet incident ? Autrement dit, le marketing n’a-t-il plus aujourd’hui aucune LIMITE et se permet de se moquer de la population pour faire sa pub ?

                                                      Devant la multiplication de ce genre de buzz (l’agence de voyage, etc...), est-on devant un tournant du marketing vers ce qui est trash et irrespect ?

                                                      Il serait bon de faire intervenir la justice pour calmer certains...


                                                      • Nethan 15 novembre 2009 20:21

                                                        Autant pour moi, j’oubliais l’inaction de la Préfécture de Police.

                                                        D’un autre côté, est-ce juste de l’incompétence, ou une méconnaissance de la puissance d’Internet (pour rameuter des gens) ? Quand on voit ce que ça donne à l’échelon le plus haut (Hadopi et divers), on se dit qu’en bas ça ne peut pas être forcément mieux...


                                                      • ASINUS 16 novembre 2009 06:57

                                                        « des gens comme vous et moi »

                                                        parlez pour vous je ne me reconnais pas sur les photos , ah si pardon comme le« sous chiens »qui derouille par terre , profitez bien de votre quart d heure de compréhension et de mansuetude quand vous aurez cessez d avoir toutes utilités comme « idiots utiles » vos nouveaux amis vous expliquerons leur vision sociétale.


                                                      • Nethan 16 novembre 2009 15:42

                                                        Que vous le vouliez ou non, ce sont des humains et il y a deux facteurs qui jouent pas mal sur la possibilité de violence ou non : Le respect, et la situation économique de chacun.

                                                        Il est assez facile de prendre de haut ce qu’on voit quand on ne l’a pas vécu à un moment de sa vie. Après ça ne veut pas dire que les débordements qui ont eu lieu ne sont pas condamnables, loin de là, ils le sont.

                                                        Néanmoins il n’y a pas ici de violence purement gratuite vu qu’il y a eu une raison préliminaire à cette situation : Un foutage de gueule et un jeu sur la misère des gens.

                                                        Se prendre une double claque sur la figure énerve et peut rendre violent certains... En attendant cette situation n’aurait pas eu lieu s’il n’y avait pas eu une erreur grave de jugement ou d’autisme en premier lieu.

                                                        J’espère honnêtement que les commerces dégradés attaqueront Mailorama.


                                                      • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 20:33

                                                        Il ne s’agit pas d’être avocat des racailles, j’exècre leur comportement. Mais, mon article a pour objet de déterminer les responsabilités. Et j’estime que ceux ci ont eu une responsabilité limitée dans l’histoire.
                                                        Contrairement, par exemple aux émeutes après Egypte-Algérie où il n’y avait aucun lien de causalité entre le fait que l’Algérie perde le match en Egypte, et que les algériens cassent tout en France.


                                                        • Le péripate Le péripate 15 novembre 2009 21:24

                                                          Vous auriez écrit sur la bêtise festivaliste de cette opération marcketing, d’accord.

                                                          Sur l’ambiguïté de la Prefecture, qui s’appretait benoitement à dresser une contravention de deuxième classe, d’accord aussi.

                                                          Mais je doute fortement que le photographe tabassé vous suive sur l’idée de responsabilté qui est la votre. Je suis d’ailleurs assez inquiet de l’enseignement en droit qui vous est dispensé.

                                                          Soyez cohérent, et réclamez des indemnités pour les casseurs « déçus ». smiley


                                                        • Pieyre Biagini 15 novembre 2009 21:48

                                                          Mon enseignement en droit a tout ce qu’il y a d’excellent je vous rassure. C’est justement cet enseignement qui m’a permis d’écrire cet article et ne pas croire comme certains que « y pouvaient pas l’interdire » comme j’ai entendu ce soir au 20h de TF1.


                                                        • Philippe D Philippe D 15 novembre 2009 22:24

                                                          Facile d’avoir raison à posteriori.

                                                          Vous imaginez, avant, prendre la responsabilité, sans aucun délit constitué, seulement une vague impression que ça pourrait se passer mal.
                                                          Etre le seul responsable si ça merde parce que ça a été interdit...

                                                          Tellement facile de donner des leçons à tout le monde.
                                                          Faudrait vous y voir, au quotidien, à prendre des décisions jamais faciles, jamais comprises, toujours critiquées. Par un bord ou un autre.


                                                        • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 06:04

                                                          Par Philippe D (xxx.xxx.xxx.242) 15 novembre 22:24

                                                          Facile d’avoir raison à posteriori.

                                                          Vous imaginez, avant, prendre la responsabilité, sans aucun délit constitué, seulement une vague impression que ça pourrait se passer mal.

                                                          La « vague impression » : lol !!

                                                          Décidément, on voit défiler ici la plus belle brochette de faux-culs, de cyniques, et, pour tout dire, de tous ceux qui prennent les autres pour des cons, pour essayer de justifier une opération de « guerilla marketing » (comme l’annonce la racaille en cravate, responsable de cette foire d’empoigne, avec le sourire marketing), qui était, évidemment, une énorme provocation qui ne pouvait manquer de dégénérer.

                                                          Une belle brochette de la France qui schlingue...


                                                        • Philippe D Philippe D 16 novembre 2009 08:27

                                                          Sisy....

                                                          Comment vous dire ?

                                                           smiley


                                                        • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 09:08

                                                          C’est déjà mieux : ça évite de vous enfoncer...

                                                          Encore un effort ; vous concentrer uniquement sur les soucoupistes, et vous éviterez de passer pour ce que vous êtes...

                                                          (smiley clin d’œil)


                                                        • Lorenzo extremeño 15 novembre 2009 20:56

                                                          BFM vidéo,Stéphane Boukris,responsable du projet :

                                                          « ...ce sera un véritable spectacle vivant,un peu comme une comédie musicale... »

                                                          il y a eu comme un décalage entre la conception marketing et la réalité sociale de la rue non ?

                                                          responsable des dégats je vous le souhaite !

                                                          John, je pense qu’au contraire rien qu’a l’évocation du nom de la boîte les gens se

                                                          sentirons révoltés.




                                                           


                                                          • Axel de Saint Mauxe Nico 15 novembre 2009 21:15

                                                            La bêtise de la populace et son fric.


                                                            • beuhrète 2 15 novembre 2009 21:21

                                                              La racaille, c’est le « délinquant » et plus largement le « jeune de banlieue » d’origine populaire, immigrée et/ou post-coloniale qui, comme le résume bien Alain Finkielkraut, écoute du rap, porte une casquette à l’envers et « parle une langue dévastée  ». La capuche peut à l’occasion remplacer la casquette, mais une chose ne change pas : la « racaille » porte en elle la violence, sous diverses formes : la délinquance crapuleuse, la violence sexiste et raciste (notamment anti-juive, et anti-française ou « anti-blancs ») et l’atteinte à « l’ordre public ».

                                                              À cette première figure vient s’ajouter, dans la dramaturgie raciste-républicaine, une série de « complices » : la famille « laxiste  » et « démissionnaire » (et notamment la mère arabe trop « maternante » et « protectrice »), et l’Institution elle aussi démissionnaire, laxiste et trop « maternante ». Du professeur à l’éducateur spécialisé, tous font preuve, nous dit-on, d’une indulgence coupable, qui leur est inspirée par le « mauvais génie » par excellence : le sociologue .


                                                              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 06:29

                                                                mazette !

                                                                Une intervention à graver dans le marbre de la France profonde ; mais alors, vraiment très profonde, je dirais même abyssale...

                                                                Et les sociologues, on en fait quoi : lapidés sur la place publique, soumis au pal, écartelés, ou dans des cachots de basse-fosse, enchainés ?


                                                              • sisyphe sisyphe 18 novembre 2009 17:57

                                                                Pourquoi, toi tu ne l’as plus entre les jambes, ta queue ? Tu te l’es mise directement entre les fesses ?

                                                                Continue, c’est beau comme du Raoult , mon toutou !


                                                              • dom y loulou dom 15 novembre 2009 21:37



                                                                 POURQUOI DIABLE mailorama n’avait pas prévu de jeter les cadeaux depuis le haut de la tour eiffel, mais en-dessous ??? cela ne fait aucun sens...

                                                                quinze vigiles auraient suffi pour garder le petit escalier... 

                                                                c’est comme un mari jaloux... s’il craint seulement qu’on pénètre la porte des miracles une ceinture de chasteté suffit... mais si c’est chaque regard qui le rend fou... sûr que sa femme va trinquer à toutes les sauces...

                                                                n’est-ce pas un peu pareil ici ?

                                                                et puis depuis quand les entreprises donnent librement de l’argent ?

                                                                mais j’y pense... c’est... le STIMULUS PACK de wall street le responsable !!! ils se filent bien du fric gratos comme ça entre banques... « tiens toi là-bas, la Deutsche bank, t’es un bon copain, une liasse d’un milliard !!! » (que dis-je...) Pas fameux ça comme opération marketing pour Oblabla ?? l’argent tombe du ciel pour les banquiers, mais pas pour les miséreux ??

                                                                machette ou manchette ... that is ze queste sion (? ?)


                                                                • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 15 novembre 2009 21:51

                                                                  attention à ne pas retourner les responsabilités !

                                                                  une société avait apparemment eu une autorisation prefectorale pour une operation certes controversee voire moralement discutable, mais legale, tandis que des « jeunes » s’en sont pris à des biens publics (la voiture de police), privés (les marchandises du Carrefour City) et à des gens (le photographe tabassé).

                                                                  en terme de droit il y donc des auteurs de faits répréhensibles à appréhender et à juger.


                                                                  • MortytheReaper 15 novembre 2009 22:09

                                                                    A voir les videos, le’organisateur est incompétent, les encagoulés qui sont fiers de taper des personnes à terre sont de sombres crétins et donnent toutes les raisons pour inciter aux votes en faveur de l’extreme-droite. Ils auraient fait preuve d’intelligence ne ne cassant ni frappant. vivement qu’ils vieillissent des jeunes idiots. indéfendables.


                                                                    • Le Clem 15 novembre 2009 23:07

                                                                      A ok ca censure les commentaires ici.

                                                                      Juste parce que j’ai eu le malheur de remarquer l’origine ethnique des gens sur la photo en train de tabasser le photographe, et l’origine ethnique de la plupart des racailles qui pourrissent la vie des gens normaux ( Y’a qu’a voir les prisons Francaises )

                                                                      SI vous trouvez ces simples constatations intolerables, c’est que vous avez un serieux problême avec la réalité. 


                                                                      • islandpirat 15 novembre 2009 23:18

                                                                        Attention àla dérive s’il vous plaît...il est clair que 120% des personnes qui sont aller espérer que le gouvernement ( ou mailorama pardon....si vous voyez le rapport) leur donne de la tune n’ont pas un esprit futé certes, se plaindre ensuite est plus que risible...Mais...pas de discrimination « raciale » ( ceux qui font un peu de genetique me comprendont)....si les images que l’on voit sortent tout droit de TF1 ou bien des journalistes de Mailorama eux même ce qui ne m’étonnerait pas...il faut les prendre avec un certain recul...Il y a bien autant de blancs couillons que le reste...Maintenant, seul le patron de mailorama sait ce qu’il voulait faire, et à mon avis il s’en félicite ce soir encore... : 20 Millions de Français connaissent Mailorama et au moins 1/4 d’entre eux pense que cette association a voulu aider la misère ( dans tout les sens du terme -_-’") de la france...Bravo..à tous les protagonistes de cette horrible connerie de nôtre société. Maintenant je pense que l’on peut discuter longtemps le problème est ancré et c’est un manque d’éducation sévère à tous niveau ( je suis en 1ere S et des camarades comptaient y aller....) auquel il sera t. difficile de remédier...et ce n’est aucun de nos chers politicien actuel qui va résoudre le problème. Je l’ai dit, l’espoir fait vivre...mais pour l’amour du ciel...ne nous rendons pa splus ridicules que ous le sommes !!

                                                                        Allez pour tous une ptite chanson des Têtes raides pour ceux qui on le temps d’y voir le rapport :p Bne soirée !

                                                                        http://www.dailymotion.com/video/x3w3ky_notre-besoin-de-consolation-est-imp_music


                                                                        • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 15 novembre 2009 23:23

                                                                          Eh bien moi, je donne cent pour cent raison à l’auteur de cet article.
                                                                          Je déplore en revanche certains commentaires où le racisme a libre court alors que nos articles sont soumis à une batterie de « tets » avant d’avoir l’honneur d’être publiés ici.

                                                                          je suis de plus en plus convaincu que l’attitude « attentiste » de la police est délibérée.
                                                                          J’ai conter ici ma mésaventure récente à la gare St Charles de marseille avec un Officier de CRS ( voir mon article « Quand un Commandant des forces de l’ordre sème le…désordre ! »)

                                                                          On s’aperçoit que de Starsbourg à Poitiers, de la tour Eiffel à Marseille, la police laisse faire.

                                                                          Puisqu’on évoque Marseille hier soir, il paraît qu’il n’y a eu que 50 émeutiers et que 9 d’entre eux ont été appréhendés.
                                                                          Mais on nous dit aussi qu’il y avait cinq cents CRS sur le terrain.
                                                                          Alors qu’on m’explique comment 500 flics, rompus à ce genre d’exercice, mettent pourtant plus de deux heures à venir à bout de cinquante enragés !!! ???

                                                                          jf.

                                                                          www.lamauragne.blog.lemonde.fr


                                                                          • Canine Canine 16 novembre 2009 03:46

                                                                            « On s’aperçoit que de Starsbourg à Poitiers, de la tour Eiffel à Marseille, la police laisse faire. »

                                                                            Soyez honnête, si la Police chargeait des manifestants, algériens ou pauvres (ou bénéficiant d’une quelconque impunité sociologique du fait de leur statut de minorité), sans que ceux ci aient d’abord brisés des vitrines et agressés des passants, ne seriez vous pas le premier a accuser la Police d’abuser ?


                                                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2009 10:26

                                                                            la police attend juste que les gens se defendent
                                                                            les prisons prives manque de travailleurs


                                                                          • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 16 novembre 2009 11:00

                                                                            @ Canine

                                                                            D’abord, vous me faites un procès d’intention.
                                                                            Ensuite, comme je le conseille ci-dessus, allez donc lire l’article que j’ai récemment consacré à l’attitude d’un spécialiste du maintien de l’ordre, justement à Marseille.

                                                                            Pourquoi donc parlez-vous donc uniquement de charge de police. Ces forces de l’ordre n’ont-elles pas d’autres moyens.
                                                                            Expliquez moi pourquoi, La Canebière étant saccagée deux fois en un mois, samedi dernier celle-ci n’était pas, par exemple, complètement fermée et interdite ???
                                                                            Vous ne répondez pas à ma question : « pourquoi n’y avait-il que 500 CRS ».

                                                                            Je vous ferai remarquer, pour vous aider à me répondre,

                                                                            1) Lorsque M. Sarkozy se déplace en province, y compris dans des zones rurales, il y a un dispositif de sécurité d’un minimum de HUIT CENTS CRS et Gendarmes Mobiles.
                                                                            2) Lorsque M. Sarkozy se rend dans une ville, en général dans son centre, celui-ci est totalement bouclé, les voitures dégagées, les écoles et lycées fermés, etc....

                                                                            Alors, s’il vous plait, ne faites pas la fausse ingénue.

                                                                            Bien cordialement,

                                                                            jf.


                                                                          • Canine Canine 16 novembre 2009 15:18


                                                                            Vous ne répondez pas à ma question : « pourquoi n’y avait-il que 500 CRS ».

                                                                            Parce que vous ne posez pas cette question dans votre premier post, ou au contraire, vous semblez vous demandez comment 500 crs peuvent mettre autant de temps à interpeller si peu de gens (cf : Mais on nous dit aussi qu’il y avait cinq cents CRS sur le terrain.
                                                                            Alors qu’on m’explique comment 500 flics, rompus à ce genre d’exercice, mettent pourtant plus de deux heures à venir à bout de cinquante enragés !!! ???)

                                                                            Cela dit, j’ai « peut être mal » interprété votre propos premier, aussi, je vous dirais que 500 crs, c’est largement suffisant d’après moi pour sécuriser un quartier.

                                                                            Expliquez moi pourquoi, La Canebière étant saccagée deux fois en un mois, samedi dernier celle-ci n’était pas, par exemple, complètement fermée et interdite ???

                                                                            Soyons clair, vous préconisez qu’au simple motif que l’Algérie joue un match de foot quelque part dans le monde, on ferme la Cannebière par principe de précaution ? Vous réalisez le lien de cause à effet que vous objectivez là ? Et juste comme ça, vous envisagez d’étendre le dispositif à beaucoup d’autres villes ou c’est juste un privilège marseillais ?

                                                                            Pourquoi donc parlez-vous donc uniquement de charge de police. Ces forces de l’ordre n’ont-elles pas d’autres moyens.

                                                                            Bah en fait, à part la charge, non, je vois pas trop de moyen de controller un horde d’émeutier. Je sais pas trop ce que vous imaginez en disant ça, qu’on les arrêtes quand ils sortent de chez eux, au motif qu’ils ont des têtes d’émeutiers ? Pour qu’il y est intervention de la Police, il faut qu’il y est infraction, et pour qu’il y est intervention légitime médiatiquement, il faut qu’il y est beaucoup d’infractions, afin qu’on ne puisse pas accuser la Police d’excès de zèle.


                                                                          • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 16 novembre 2009 22:46

                                                                            « Horde d’émeutiers, dites-vous Chère Canine ?
                                                                            Où avez-vous trouvez cela ?

                                                                            Moi j’ai vu et entendu le Préfet de Région, Préfet des Bouches du Rhône et donc Préfet de Marseille, à la télévision régionale, nous parler de CINQUANTE CASSEURS tout au plus et il se glorifiait de l’arrestation de neuf d’entre eux.
                                                                            J’ai entendu ce soir, l’Adjointe au maire de Marseille( mairie UMP), chargée de la sécurité, aux mêmes infos régionales, parler de »quelques éléments isolés« , terme sur lequel elle a tenu à insister.
                                                                            Alors peut-être n’ai-je pas bien compris votre propre expression »horde d’émeutiers".

                                                                            Bien cordialement,

                                                                            jf.
                                                                            www.lamauragne.blog.lemonde.fr


                                                                          • Canine Canine 17 novembre 2009 00:23

                                                                            50, c’est pas assez pour vous pour constituer une horde ?
                                                                            A combien de membres estimez vous cette appellation possible ?

                                                                            Pour mémo, la définition du dictionnaire :

                                                                            « Horde, nom féminin,
                                                                            Groupe de personnes aux mauvaises intention. Synonyme : bande »

                                                                            Le terme me parait tout à fait adéquat.


                                                                          • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 18 novembre 2009 00:14

                                                                            Eh bien pour « encadrer » la HORDE qui va déferler sur Marseille demain soir, le Ministre vient de décider l’envoi de SIX CENT CINQUANTE CRS dans la cité phocéenne.
                                                                            Soit CENT CINQUANTE DE PLUS que la dernière fois.

                                                                            Etonnant, non ???

                                                                            jf.
                                                                            www.lamauragne.blog.lemonde.fr


                                                                          • islandpirat 15 novembre 2009 23:23

                                                                            Tu te considère comme une personne normale....-_- une belle estime de soi- même, moi j’ai plus l’impression que tu aurais bien pu faire partie de ces gogos de la tour eiffel, mais non Monsieur fait preuve d’une reflexion beaucoup plus poussé, il analyse la couleur de peau des gens sur les vidéos publiées.....Clap clap ! Nan vraiment mais tu serais pas tombé dans le piège réel de ce coup monté de toute part ?? :o....« Qui pourrissent la vie des gens normaux, il n’y a qu’à voir les prison françaises » Tu serais pas d’extrême droites...ce sont des singes ....juste parce qu’ils n’ont pas eu la chance de recevoir l’éducation que tu as reçu et qui te mène à de belles fins....nan c intelligent


                                                                            • gege061 gege061 15 novembre 2009 23:29

                                                                              Tristesse
                                                                              Juste une impression : des serfs, des gueux venant quémander l’aumône au roi
                                                                              Privé, public, police, manifestants, blancs, basanés peu importe devant une telle situation on ne peut que craindre le pire.


                                                                              • Canine Canine 15 novembre 2009 23:59

                                                                                « La responsabilité de mailorama », faut pas déconner quand même !!

                                                                                Pour mémo, la fin de la techno parade de 2009 « placé sous le signe de la paix et de la mixité » :

                                                                                http://www.youtube.com/watch?v=M9BrnNN3kEI&feature=player_embedded

                                                                                C’est la faute à la techno sans doute ?

                                                                                Distribution de billets, techno parade, manifs anti cpe, manifs pour ou contre la guerre en Palestine, élection de Sarkozy, manifs lycéennes, festivités pour le bac sur le champs de mars, toutes les manifestations, quelque soit le motif, finissent de la même manière maintenant.
                                                                                On a livré le pays à la racaille, elle en profite, c’est tout.


                                                                                • titi 16 novembre 2009 12:08

                                                                                  Merci pour ce rappel.

                                                                                  J’ajouterai que les propos de MAM hier sont clairs : elle va chercher les responsabilités chez mailotrucmuch... Bah oui... Ils sont solvables eux, et ils ne risquent pas de mettre le feu à une cité de la grande couronne. C’est pratique.

                                                                                  C’est un peu la nouvelle manière de fonctionner la justice : on cherche pas les coupables mais des responsables solvables...


                                                                                • Le Clem 16 novembre 2009 00:13

                                                                                  Pourquoi le préfet n’a pas simplement fait une interdiction pour risque de trouble a l’ordre publique ? On se demande hein ?

                                                                                  Le fin mot de l’histoire.

                                                                                  http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2500
                                                                                   
                                                                                  Bon tout le monde avait déja compris je pense, tellement c’était prévisible.

                                                                                  Notre pauvre pays est devenu une poubelle.


                                                                                  • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 16 novembre 2009 00:32

                                                                                    Merci pour le lien.
                                                                                    C’est effectivement fort instructif.
                                                                                    Pourvu que certains « écrivains » ci-dessus prennent cinq minutes pour aller lire l’article en question !

                                                                                    jf.

                                                                                    www.lamauragne.blog.lemonde.fr


                                                                                  • Le Clem 16 novembre 2009 01:22

                                                                                    Je vois pas en quoi le fait que ce pitoyable évenement ait surement était rendu possible par les habituels nuisibles ploutocrates omnipotents qu’on fini par bien connaitre empecherai de parler aussi de la racaille qui a tout dévasté. Ca n’est pas les Messier, Arnault ou BHL qui ont agressé les gens.

                                                                                    Même si ils sont responsables, eux et leurs amis, de l’état général lamentable de notre pays, de l’immigration et du laxisme entre autre pour ce qui nous concerne ici, le libre arbitre ca existe. Comprendre ne doit pas dire escuser. 


                                                                                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 16 novembre 2009 09:28

                                                                                    je ne dedouane pas du tout les casseurs, au contraire, cf mon message ci dessus, mais en l’occurence et contrairement a ce que vous dites, le Clem, le conseil d’administration de Rentabiliweb est hallucinant pour une simple start up Internet. On y retrouve des gens comme Messier ou Madelin, pas vraiment le profil simple petit gerant de SARL de province !


                                                                                  • islandpirat 16 novembre 2009 00:16

                                                                                    Mdr...un pauvre ane de gauche MMMMMDDDRRRR tu t’enfonces le Clem...si tu lisais un peu tous les messages plutôt que ceux qui t’attaquent personellement tu aurais vu que je répugne à toute forme de politique pour le moment que ce soit ceux qui se considère de gauche ( comme les socialistes) ou ceux qui ont définitivement choisi l’option raciste...
                                                                                    « Trouver des escuses à la racaille immigréé » mais franchement tu t’entends...à croire que nos petits français sont des anges xD. Etant en première je vais attendre un petit peu avant de me reproduire, pou ce qui est de mon espece...de ravageurs, j’espère que tu te marres tout seul devant ton écran en écrivant ce tissu d’inbécilité. L’éducation est bonne à prendre à tout âge jeune apprenti


                                                                                    • wesson wesson 16 novembre 2009 01:05

                                                                                      Et voici et voilà ce que l’on découvre sous nous yeux esbaudis : la société rentabiliweb appartient à Jean-Baptiste Decroix-Vernier, un jeune patron qui représente la forme la plus aboutie du mec qui se la joue branché en se prenant pour Largo Winch (dreadlocks, kilt, habite parfois dans une péniche à quai, etc )

                                                                                      Dans le carnet d’adresse du mondain, que du beau monde (BHL, Bernard Arnaud, JM. Messier, ...)

                                                                                      Dans ce contexte, on est plus étonné de la présence de caméra en plus grand nombre que les forces de l’ordre, et surtout de l’annonce à 22H que décidément non, rentabiliweb ne sera pas poursuivi (ce qui au passage fait manger son chapeau à la pauvre Rachida qui visiblement était complètement aux fraises sur ce coup là).

                                                                                      Cette histoire pue le truandage à 10 bornes à la ronde !


                                                                                      • Canine Canine 16 novembre 2009 03:26

                                                                                        J’attire une seconde l’attention des génis politiques qui ici ou ailleurs réclament la condamnation de mailorama pour ces débordements, au profit de l’Etat.

                                                                                        Si une logique jurisprudentielle du genre venait à exister, l’Etat pourrait tout aussi bien rendre la CGT ou FO responsable de la casse lors des manifs anti tout et n’importe quoi auxquelles ces syndicats participent.

                                                                                        L’ordre public est un prérogative d’Etat, en aucun cas elle n’est du ressort d’une société privée, quelle qu’elle soit.

                                                                                        Accessoirement, si aujourd’hui la Police est incapable maintenir cet ordre de manière systématique dans tout les rassemblements populaires (j’ai cité des manifs plus haut, mais c’est aussi valable pour le 14 juillet et..), demandez vous pourquoi ces « casseurs » considérent autrui comme un punchin ball, et comment est-il possible qu’on les laisse faire, et quelle est la bonne réaction face à ce type de comportement. Si votre réponse à cette dernière question est « il faut les comprendre », allez vivre avec eux, faites vous casser la gueule trois ou quatre fois sans pouvoir déménager, puis reprenez à la première question.


                                                                                        • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 05:07

                                                                                          Par Canine (xxx.xxx.xxx.97) 16 novembre 03:26

                                                                                          "J’attire une seconde l’attention des génis politiques qui ici ou ailleurs réclament la condamnation de mailorama pour ces débordements, au profit de l’Etat."

                                                                                          « au profit de l’état » ?

                                                                                          Ca veut dire quoi ?

                                                                                          Et sinon, pour la condamnation de ces voyous de mailorama, elle est inscrite dans la loi :


                                                                                          Article R642-4 du code pénal "Le fait d’utiliser comme support d’une publicité quelconque des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France ou émis par les institutions étrangères ou internationales habilitées à cette fin est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe.

                                                                                          Mais on préferera, bien sûr, crier haro sur le baudet ; en ces temps d’appel au débat sur « l’identité nationale », ça tombe à pic, non ?

                                                                                          Quant au préfet, dans un état de droit, il devrait être mis à pied, sans hésitation.

                                                                                          Mais.....

                                                                                          "... Selon que vous soyez puissant ou misérable,
                                                                                          Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..."

                                                                                          (enfin, plutôt noir que blanc, en l’occurence)

                                                                                          Aaaaahhhh.. ça ne nous rajeunit pas, mon bon monsieur ....

                                                                                          p.s. : génie, c’est pas le masculin de génisse...


                                                                                        • Canine Canine 16 novembre 2009 15:37

                                                                                          « au profit de l’état » ?

                                                                                          Ca veut dire quoi ? 

                                                                                          Quand on rejette une responsabilité qui est sienne sur quelqu’un d’autre, globalement, on peut dire qu’on en profite.

                                                                                          "Et sinon, pour la condamnation de ces voyous de mailorama, elle est inscrite dans la loi :

                                                                                          Article R642-4 du code pénal "Le fait d’utiliser comme support d’une publicité quelconque des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France ou émis par les institutions étrangères ou internationales habilitées à cette fin est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe.

                                                                                          Certes, mais c’est pas de tout la question. Que mailomachin ait enfreint la loi c’est un fait, il devront tôt ou tard subir le couperet implacable de la justice, et régler les 150 d’amende qu’il doivent à la Nation. Mais est-ce qu’ils sont pour autant responsable du passage à tabac de cette jeune femme qu’on voit sur la vidéo, des vitrines brisées etc.. ? Non, ça s’est la responsabilité des casseurs, à moins qu’on ne considère que les violence ayant eu lieu durant les manifs anti Cpe soit du fait des syndicats.

                                                                                          Quant au préfet, dans un état de droit, il devrait être mis à pied, sans hésitation.

                                                                                          Je serais d’accord si on était encore vraiment dans un état de droit, mais précisément, et c’est là mon propos, au jour d’aujourd’hui,si à chaque fois qu’un évènement public dégénère sur Paris il faut changer de préfet, la capitale va en consommer au moins six par an.


                                                                                        • goc goc 16 novembre 2009 05:54

                                                                                          En tout cas on assiste une fois de plus a l’application de la politique du « 2 poids/2mesures »

                                                                                          l’etat prétend qu’il ne peut interdire ce genre de manifestation, alors qu’a chaque fois, l’etat (via les maires ou la justice- dans le cas de l’olympia) n’hésite pas a faire interdire les spectacles de Dieudonné, sous le pretexte de risque de trouble a l’ordre public.

                                                                                          @ l’auteur

                                                                                          votre article est bon et instructif, toutefois je regrette que vous n’alliez pas plus dans l’analyse, car au delà du déclencheur, je crois que ces incidents sont bien plus important par le symbole du mal de notre société


                                                                                          • fouadraiden fouadraiden 16 novembre 2009 06:50

                                                                                             Images terribles dont on aurait tort de sous-estimer l’impact sur l’inconscient . Ils justifieront tous les racismes dans la patrie des droits de l’homme ( enfin selon la propagande officielle).

                                                                                            les photos de ce genre signe l’échec incontestable de la politique de Sarkozy bien que voir en images des jeunes noirs tabasser un blanc au sol ne peut qu’alimenter la propagande de la droite française . Ces noirs sortent tout droit de New-York 1997, enragés et devenus racistes dans une société qu’ils jugent l’être tout autant à leur égard. A tort ou à raison.
                                                                                             
                                                                                            Tiens puisqu’on les tient sous la main profitons-en pour enrichir le débat sur l’identité nationale et demandons-leur qu’est- ce qu’ils pensent que c’est que d’être Français dans la France de 2009. Et pour couronner le tout le plus drôle aurait été de voir des femmes en burqa à cette manifestation.


                                                                                             PS. Pauvre Canine, rassurez- vs , l’état français n’est pas assez stupide pour se donner en spectacle et la racaille allogène il sait où la pourchasser pour finir souvent par la tuer au compte-gouttes dans des courses- poursuites . Tiens prenez de la graine, en ce moment Obama tente de séduire la Chine avec la propagande américain à de jeunes Chinois enrôlés par le Parti chinois. Voyez grand sinon vous allez vous faire subjuguer. L’Amérique est en avance vous à la traîne...


                                                                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 novembre 2009 13:43

                                                                                              Alors que la politique de Bouteflika est une réussite pour la démocratie .

                                                                                              Il est d’ un comique le Fouadorama .


                                                                                            • Canine Canine 17 novembre 2009 13:57

                                                                                              @u pauvre fouad

                                                                                              PS. Pauvre Canine, rassurez- vs , l’état français n’est pas assez stupide pour se donner en spectacle et la racaille allogène il sait où la pourchasser pour finir souvent par la tuer au compte-gouttes dans des courses- poursuites .

                                                                                              Ca ne me rassure pas du tout. Considérant le nombre, le compte goutte est loin d’être suffisant, d’autant qu’il n’a aucune vertu sociologique.


                                                                                            • fouadraiden fouadraiden 16 novembre 2009 07:12

                                                                                              tiens t’as sorti la tête de ton cloaque tôt ce matin .au fait , c’est toi qu’on voit se faire tabasser par une horde de black panthers ?

                                                                                              si oui alors j’applaudis.


                                                                                            • Gazi BORAT 16 novembre 2009 07:58

                                                                                              « Chances pour la France »

                                                                                              Mais d’où sort donc cet avatar moderne du désuet « bougnoule » et que l’on retrouve régulièrement dans la prose de l’extrème droite la plus crade ?

                                                                                              Ne figure pas dans la dernière édition du Robert..

                                                                                              gAZi bORAt


                                                                                            • JL JL 16 novembre 2009 08:28

                                                                                              A qui profite le crime ?

                                                                                              « Deux personnes ont été déférées au parquet de Paris en vue d’un jugement lundi en comparution immédiate »

                                                                                              Ce ne sont pas les organisateurs, les vrais responsables, qui comparaissent.


                                                                                              • Le péripate Le péripate 16 novembre 2009 09:50

                                                                                                SNCF Paris Beauvais : les responsabilités. Où l’on apprend que la Sncf utilise des contrôleurs pour provoquer des « jeunes » , des « pauvres », des « chômeurs ».
                                                                                                Des liens avec la finance mondialisée et cosmopolite ont été établis.

                                                                                                 smiley


                                                                                                • Le péripate Le péripate 16 novembre 2009 10:04

                                                                                                   smiley On retrouve les bons réflexes, Chanteclerc. Un peu stéréotypée comme réaction, mais ça marche toujours.

                                                                                                  Il y a un livre sur le « liberal fascism ». Très intéressant. A un détail près : liberal est ici à prendre dans le sens américain : la gauche fasciste. Bonne lecture. smiley


                                                                                                • JL JL 16 novembre 2009 10:21

                                                                                                  Ce qu’il faut comprendre dans cette confusion des sens c’est que, dans l’inconscient collectif, il yaurait d’un coté les privilégiés et de l’autre, les exploités. Mais si cela était, de deux choses l’une : ou bien la démocratie donnerait toujours le pouvoir aux exploités pour cause de loi des urnes, ou bien nous ne serionspas en démocratie.

                                                                                                  Force est d’admettre que la première chose que font ceux qui arrivent au pouvoir, s’ils ne sont pas déjà du bon coté, s’empressent de le rejoindre en faisant une politique d’alliance avec les puissances susceptibles de les défaire. Et de ce fait, ils embrouillent les cartes, et les mots, et les esprits, et ainsi, joignant l’utile à l’agréable, ils rendent « chèvres » les électeurs.

                                                                                                  C’est pourquoi, gauche et droite n’ont de sens que d’un point de vue historique : l’histoire n’est pas la même partout, au même moment.


                                                                                                • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 10:33

                                                                                                  Trop fort, les références du fasciste Péripate, toujours pour essayer de réécrire l’histoire ! lol !

                                                                                                  Un livre écrit avec les pieds et les lunettes à l’envers d’un conservateur américain pur et dur ; voyons quelques critiques :

                                                                                                  Austin W. Bramwell wrote in The American Conservative : "Not only does Goldberg misunderstand liberalism, but he refuses to see it simply as liberalism... Liberal Fascism reads less like an extended argument than as a catalogue of conservative intellectual clichés, often irrelevant to the supposed point of the book."[17]

                                                                                                  In The Nation, Eric Alterman wrote that Goldberg’s grouping of left-wing politics with fascism is based on weak, tenuous associations : "Some fascists were vegetarians ; some liberals are vegetarians ; ergo... Some fascists were gay ; some liberals are gay... Fascists cared about educating children ; Hillary Clinton cares about educating children. Aha ! ... This is a book that argues that Woodrow Wilson ’was the twentieth century’s first fascist dictator’ and that it is ’impossible to deny that the New Deal was objectively fascistic.’« [18]

                                                                                                  Finalement tout à fait proche des positions du Péripate ; on comprend ses références.

                                                                                                  Sinon, il y a aussi un autrichien national socialiste (je le mets en gras, ça va te faire plaisir, péripate), qui a écrit un super bouquin qui s’appelle »Mein Kampf" : un must !

                                                                                                  Salauds de pauvres !


                                                                                                • Le péripate Le péripate 16 novembre 2009 10:58

                                                                                                  Bien sûr. Le fait de sortir à tout bout de champ le mot fasciste comme les dévôts brandissaient Satan est un infime écho de la violence que j’excerce en exposant calmement quelques faits.

                                                                                                  N’y voyons surtout pas une tentative de me faire taire, écroulé de honte devant la révélation du péché ultime. Ce n’est qu’un Frère du Bien qui s’adresse à l’Autre qui est en moi.


                                                                                                • Philippe D Philippe D 16 novembre 2009 11:07

                                                                                                  Oh Chantecler !

                                                                                                  Vous laisser aller à ça ?
                                                                                                  Comme un vulgaire Sisyphe ?


                                                                                                • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 13:13

                                                                                                  Voyez, Chantecler...

                                                                                                  On se laisse aller à des accointances au sujet du vaccin, et on se retrouve assimilé aux Dupont-Lajoie , qui se soutiennent entre eux .....

                                                                                                  Dangereux, les complicités objectives...


                                                                                                • kalon kalon 16 novembre 2009 10:17

                                                                                                  Christine Lagarde a déclaré que « distribué de l’argent au peuple était un acte irrésponsable »
                                                                                                  C’est vrai qu’en ces temps de disette, il serait préférable de lui donner de la brioche !


                                                                                                  • Den 16 novembre 2009 10:22

                                                                                                    vu plus haut : « Les violences auxquelles on assiste, pour moi, si elles sont répréhensibles, ne s’ont que l’infime écho de la violence faite, tous les jours, »

                                                                                                    C’est mignon l’infime écho....et sinon l’image illustrant l’article n’est que la douce résonnance d’une paire de basket sur la tête d’un bourgeois provocateur parce que porteur d’une écharpe burberry ? [mode Foucauld Noctambus Off]



                                                                                                    • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 14:15

                                                                                                      Par Den (xxx.xxx.xxx.100) 16 novembre 10:22

                                                                                                      vu plus haut : "Les violences auxquelles on assiste, pour moi, si elles sont répréhensibles, ne s’ont que l’infime écho de la violence faite, tous les jours, "

                                                                                                      C’est mignon l’infime écho....et sinon l’image illustrant l’article n’est que la douce résonnance d’une paire de basket sur la tête d’un bourgeois provocateur parce que porteur d’une écharpe burberry ?

                                                                                                      Un infime écho, effectivement, des plaintes de millions de gens condamnés à la précarité, à la survie, à la misère, à la déchéance, et au désespoir...

                                                                                                      Mais ils ne font jamais la une des journaux ; là, pas de photo-choc, et les responsables, eux, ne sont pas arrêtés, jugés ou condamnés : ils se la coulent douce ; pas besoin de coups de basket ; tout en douceur, dans l’ambiance feutrée des conseils d’administration des banques et des groupes financiers. 

                                                                                                      Pas de racaille à capuche ; rien que des cols blancs, et des cravates

                                                                                                      C’est vrai que ça a une autre gueule que la plèbe, hein ? (mode paris-match off)


                                                                                                    • Le péripate Le péripate 16 novembre 2009 14:20

                                                                                                      Tu as juste oublié de citer tes hémorroïdes dont est bien sûr responsable la finance mondialisée.

                                                                                                      D’ailleurs, tu es bien énervé aujourd’hui... Une crise ?


                                                                                                    • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 16:56

                                                                                                      Péripate passe aux arguments de haute tenue ; les hémorroïdes, mon brave, pour toi, elles sont dans ce qui te tient lieu de cerveau ; pas de souci qu’elles soient trop enflammées... pour ce que tu l’utilises...


                                                                                                    • foufouille foufouille 16 novembre 2009 10:31

                                                                                                      la seule chance pour la france est d’avoir plein de ble
                                                                                                      peu importe la couleur


                                                                                                    • Big Mac 16 novembre 2009 10:27

                                                                                                      Comme d’habitude, les images accablantes montrent clairement des autochtones pris à parti par des colons, les faits d’actualité se suivent et se ressemblent, montrant sans cesse la même image d’une France dévasté par ces colons.

                                                                                                      Malgré tout la dénégation gauchiste continue dans son aveuglement perpétuellement renouvelé, allant jusqu’à accuser les autochtones agressés et absoudre les colons agresseurs, insultant les institutions de leur propre pays pour innocenter les fauteurs de trouble.

                                                                                                      Attendons de voir la tête enfarinée de ces gauchistes lors des votes à venir, où même avec les voix acquises de leur faune importée, comme à chaque scrutin depuis une décennie le score sans appel leur rappellera la réalité que rien ne sert de nier.

                                                                                                      Bien sûr, ils traiteront comme toujours leurs propres compatriotes de fascistes, oubliant que les fascistes sont ceux qui comme naguère s’allient aux colons pour combattre leurs compatriotes résistants.


                                                                                                      • Antoine Diederick 16 novembre 2009 10:29

                                                                                                        Lamentable aventure de quelques vendeurs de mauvaise soupe et de crédules chalands.

                                                                                                        Le Champs de Mars livré aux empoignades viriles pour nous signifier que les crétins sont partout, c’est la cinquième colonne des publicitaires qui recrute ses soldats et ses futures victimes.


                                                                                                        • JC. Moreau JC. Moreau 16 novembre 2009 10:35

                                                                                                          @ Pieyre Biagini

                                                                                                          Bonjour,

                                                                                                          Juste quelques précisions concernant la responsabilité présumée de la préfecture.
                                                                                                          Certes l’arrêt Doublet a consacré une obligation pour l’autorité compétente de prendre toutes les mesures nécessaires au respect d’une réglementation et, de façon plus générale, au respect de l’ordre public.
                                                                                                          Mais le Conseil d’Etat se montre également exigeant quant à la proportionnalité des mesures prises pour assurer le maintien de l’ordre public. Or, l’interdiction est généralement considérée comme un dernier recours, et peut être entachée d’illégalité dès lors que d’autres mesures (présence policière, parcours imposé par la préfecture, etc...) paraissent suffisantes pour prévenir les risque de désordres [Cf Cons. d’État, 12 novembre 1997, Ministre de l’Intérieur c. Association « La communauté tibétaine en France et ses amis » : L.Q.J., 21 avril 1998, no 32, p. 7]

                                                                                                          Bref, l’absence d’interdiction n’équivaut pas nécessairement à l’inaction de l’autorité de police comme vous semblez l’affirmer. Point besoin d’ailleurs d’être juriste pour le comprendre : s’il fallait interdire toutes les manifestations susceptibles de provoquer des affrontements, on pourrait tout aussi bien rayer le principe de la liberté de manifestation de nos droits fondamentaux.

                                                                                                          La question serait donc plutôt de déterminer, à mon sens, quels ont été les mesures de police prises par la préfecture pour prévenir les risques de trouble à l’ordre public et de les mettre en perspective avec les éléments portés à la connaissance du préfet (estimation de l’affluence, effets des précédentes manifestations de ce type dans d’autres pays, effectifs de police déployés, etc...).

                                                                                                          La « bonne nouvelle » étant que « grâce » à ce précédent, l’autorité de police administrative aura désormais toute latitude pour interdire ce genre de manifestation, eu égard au « risque sérieux de renouvellement de troubles » (Conseil d’Etat, 5 Août 1908, Leclercq et Grenson). 


                                                                                                          • Armog 16 novembre 2009 10:55

                                                                                                            Une question :

                                                                                                            Que ce serait il passé si la distribution de billets avait vraiment eu lieu ?

                                                                                                            Les jeunes qui sont venus avec des machettes auraient ils laissés repartir un voisin avec un billet de 500€ ?

                                                                                                            Il faut arrêter un peu la rigolade. Effectivement, les organisateurs de mailroma sont de sombres crétins, c’est une évidence mais les « djeuns » ne valent pas mieux.


                                                                                                            • tvargentine.com lerma 16 novembre 2009 13:13

                                                                                                              Le responsable de cette opération marketing doit payer la facture sans parler que cela allait apporter aux médias TV l’application des discours de Lepen sur les « hordes d’immigrés... qui pillent et cassent...... »

                                                                                                              Bref ,le responsable doit aller en prison pour que cela ne se reproduise jamais en France
                                                                                                              car c’est une attente à l’ordre républicain et une manière de destabiliser une république

                                                                                                              La responsabilité du Prêfet est à mettre en question ,au même titre qu’à Lyon et Marseille sur un évenement extèrieur à la France (un match de foot entre l’Algérie et l’Egypte)

                                                                                                              http://www.tvargentine.com



                                                                                                              • Le Clem 16 novembre 2009 16:51

                                                                                                                Ben voyons, ca va être la faute de Le Pen !

                                                                                                                D’ailleur si vous regardez la photo des 6 noirs en train de tabasser un blanc, vous allez voir Le Pen derriere qui les encourage !

                                                                                                                Guignole ...


                                                                                                              • sisyphe sisyphe 16 novembre 2009 13:17
                                                                                                                Qui se cache derrière mailorama.fr et Rentabiliweb ?
                                                                                                                Le « coup » publicitaire avait viré aux coups de poing samedi à Paris. Des incidents ont éclaté sous la Tour Eiffel après l’annulation, par les organisateurs, d’une distribution de billets de banque. Un « coup » publicitaire destiné à faire connaître Mailorama : un site qui génère de l’argent grâce à l’audience d’internet. A sa tête, un homme original et qui sait s’entourer…

                                                                                                                Le fondateur du groupe Rentabiliweb s’appelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier, il a 39 ans. Et les affaires marchent bien pour lui, puisqu’il est aujourd’hui la 407e fortune de France : selon le classement 2009 du magazine Challenge, il pèse 57 millions d’euros.
                                                                                                                Son groupe, enregistré en Belgique et coté en bourse depuis fin 2006, emploie 120 personnes, en France, Russie, Roumanie et Bulgarie.

                                                                                                                Le concept de cette société fondée en 2001 est, entre autres, de faire payer les internautes en les incitant à appeler des numéros surtaxés ou à envoyer des sms, eux-aussi surtaxés. Tout cela, lorsqu’ils passent sur des sites pour adultes, des sites de rencontres, de jeux ou sur ceux qui ont fait parler d’eux ces derniers mois avec des fortunes diverses : des sites pour noter les profs, les avocats ou les médecins, par exemple.

                                                                                                                Et cela marche plutôt très bien, parce que le concept a séduit de gros investisseurs. Et pas des moindres : Bernard Arnault, le PDG de LVMH, et Stéphane Courbit, l’ancien patron d’Endemol France, font partie de ses actionnaires. Jean-Marie Messier, l’ancien président de Vivendi Universal, et l’ancien ministre de l’Economie Alain Madelin siègent à son conseil d’administration.

                                                                                                                Golden Glaouis Invest

                                                                                                                « JBDV » côtoie donc « J6M » ("Jean-Marie Messier Moi-Même Maître du Monde"), mais il n’a rien d’un patron classique. Ancien avocat d’affaires à Lyon, il porte souvent un kilt, il a les cheveux coiffés en dreadlocks. Et il gère ses affaires et ses « ninjas », ses salariés, seul, depuis trois écrans plats installés dans la péniche où il vit à l’entrée du port industriel d’Amsterdam.

                                                                                                                Deux anecdotes encore qui en disent long sur les motivations du personnage. Son site internet préféré est celui de la fondation Bill Gates, l’homme le plus riche du monde. Et la holding personnelle avec laquelle Jean-Baptiste Descroix-Vernier possède 57% de son groupe vient d’être rebaptisée « St Georges Finance ». Elle s’appelait encore récemment « Golden Glaouis Invest » : « couilles en or », en argot.


                                                                                                                Rien que du beau monde, comme on le voit...


                                                                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 novembre 2009 13:46

                                                                                                                  « Golden Glaouis Inves t » 

                                                                                                                  On peut investir en liquide ?


                                                                                                                • armand armand 17 novembre 2009 14:47

                                                                                                                  sisyphe,

                                                                                                                  Information bien utile (mentionnée aussi par Wesson, que je n’ai pas l’habitude de féliciter). Maintenant, il faudrait relier toutes les composantes de l’affaire pour obenir une image d’ensemble. Les voyous d’en-haut ne sont que la vision bling-bling des caillera d’en-bas. Ce sont les meilleurs amis du monde et ils ont en commun les mêmes valeurs. C’est pourquoi il est absurde de dédouaner les uns au profit des autres.

                                                                                                                  Toute autre est la question du non-respect de la loi. En cela les manquements sont légion. Cependant, comme on l’a signalé plus haut, l’interdction pour troubles à l’ordre public semble à géométrie variable pour la Préfecture et, surtout, en France, violer la loi (en employant, par exemple, la monnaie nationale comme support publicitaire) n’entraîne pas automatiquement l’intervention des forces de l’ordre.
                                                                                                                  Quiconque a assisté à des illégalités mineures (4x4 et autres grosses cylindrées garées ostensiblement là où il ne faut pas le long de bling-bling allée à Paris (rue des Saints-Pères par ex)) ; ou plus violentes (diverses déprédations incivilités ou regroupements de cailleras, chaussées ’privatisées’ par des extrémistes religieux) vous le dira. De plus, se joignant à l’impuissance diffuse sous les effets de manche sarkozéens, il y a la doctrine policière de la « moindre violence », selon laquelle on s’abstiendra d’intervenir contre des casseurs s’il y trop de risque de violence. Dans le style, laissons-les piller, les assurances paieront. Rien de tel pour laisser perdurer un sentiment d’impunité.


                                                                                                                • blackoo 16 novembre 2009 13:32

                                                                                                                  Pauvre France....


                                                                                                                  • morice morice 16 novembre 2009 14:06

                                                                                                                    un mec qui a fondé une boîte s’appelant « des couilles en or » à votre avis est prêt à tout ou pas ?


                                                                                                                    • manusan 16 novembre 2009 16:58

                                                                                                                      Avec un sens du civisme aussi développé, estimons nous heureux qu’ils n’aient pas balancé l’argent du haut d’un immeuble comme à New York, il y aurait eu des morts.


                                                                                                                      • M.Junior Junior M 17 novembre 2009 14:48

                                                                                                                        La préfecture aurait pu interdire ce rassemblement.

                                                                                                                        Quels sont les bénéfices à voir une manifestation déraper en plein discours sur l’identité nationale juste avant les régionales ?

                                                                                                                        Radio bistrot


                                                                                                                        • FritzTheCat FritzTheCat 22 novembre 2009 11:16

                                                                                                                          Tout ces crétins venus du 9-3 croient encore au père noel ! depuis quand on donne de la thune gratoche ?? L’argent facile n’existe pas et il faut se sortir les doigts du c... pour avoir sa place au soleil mais ce concept ne semble pas être arrivé jusqu’à eux.


                                                                                                                          En tout cas, ce sont les extrêmes qui feront les choux gras de ce genre de dérive.

                                                                                                                          • rafiki 22 novembre 2009 19:20

                                                                                                                            Je crois que nous sommes vraiment tombés au fond du trou...

                                                                                                                            On a une entreprise completement inconscientequi propose de distribuer de l’argent aux gens comme lorsqu’on distribue des miettes de pain aux pigeons.
                                                                                                                            On a une préfécture de police incompétente qui ne peut même pas penser que distribuer de l’argent en temps de crise pourra conduire a une émeute et n’interdit pas la distribution.
                                                                                                                            On a des jeunes crétin avec capuches et machettes qui qui tabassent les gens sans que personne ne fassent rien.
                                                                                                                            Le pire arrive lorsqu’on essaie de se justifier en prenant l’exemple d’une distribution similaire aux USA. Il faudrait peut-être rappeller que la France et les USA sont deux pays différents et aujourd’hui je ne sais lequel doit être honteux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pieyre Biagini

Etudiant à la Faculté de Droit de Montpellier


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

Société
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. L’idée brillante que Didier Raoult et les médecins de ville ont en commun et dont les médias parlent peu ? Laissons les médecins prescrire ?
  2. Quand Macron ouvre la voie à Le Pen
  3. Le jeu des tests : une brique de plus dans la désinformation COVID-19
  4. La santé aux USA. Au delà de la propagande antiaméricaine
  5. Les trois sources d’amélioration du système de santé selon Pr Karine Lacombe
  6. Des forces de police au service du peuple : l’exemple de Cuba
  7. Message aux mortels
  8. J’ai foi en Didier Raoult comme j’ai foi en Christ !
  9. L’antiracisme, symbole de la bien-pensance pervertie
  10. La mallette nucléaire : l’interrupteur de la Troisième Guerre mondiale

Derniers commentaires