• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage gay et homoparentalité : l’idée du référendum définitivement (...)

Mariage gay et homoparentalité : l’idée du référendum définitivement écartée

Depuis quelques mois, les opposants au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe réclament, à cor et à cri, le recours au référendum sur cette réforme. Tous les spécialistes en droit constitutionnel sont unanimes : la Constitution française, ainsi que la législation en vigueur, ne permettent pas le recours à ce type de consultation nationale pour ces questions. La France a connu de nombreux débats de société et c’est toujours le Parlement qui a tranché. Aucune raison de créer une exception.

La garde des Sceaux, Christiane Taubira a dévoilé, mardi, les grandes lignes du projet de loi au journal « la Croix ». Celui-ci sera bien présenté fin octobre en Conseil des ministres. Il est conforme à l’engagement qui avait été tenu par François Hollande, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle. Un seul petit bémol pour le moment : l’exclusion des couples lesbiens au recours à la procréation médicalement assistée (PMA), alors que François Hollande y était favorable. Mais ce n’est qu’un projet et il peut encore évoluer. En ce qui concerne la gestation pour autrui (GPA), elle n’est pas non plus prévue. D’ailleurs, pour que les choses soient claires il n’y en avait jamais été question. Ainsi, les nombreux débats contre l’exploitation du ventre de certaines femmes défavorisées n’avaient pas raison d’être… Mais c’était tellement tentant pour les opposants à l’égalité de s’engouffrer dans cette brèche !

Dès cette annonce, la dame patronnesse bigote Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien Démocrate (PCD), a réclamé à nouveau un référendum, comme elle l’avait déjà fait au mois d'août, juste après l’Assomption où l’Eglise catholique avait appelé à prier pour la France et contre le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. Sur Europe 1, l’opposante acharnée au PACS en 1998, dont Lionel Jospin, Premier ministre à l’époque, avait tenu à la remettre à sa place dans l’hémicycle, a déclaré : « J'ai sollicité auprès du Premier ministre une audience pour l'organisation d'un référendum sur ce texte pour trois raisons : c'est l'intérêt du gouvernement qui est favorable à une démocratie participative, c'est l'intérêt des Français qui pourraient chacun prendre leur responsabilité (...) et c'est enfin l'intérêt pour la paix sociale et civile. » Condamnée à l’anonymat depuis son échec aux législatives, elle retrouve la lumières des projecteurs dans un combat qui lui est cher depuis de nombreuses années : celui contre l’égalité des homosexuels. Mais bien entendu, elle n’a rien contre l’homosexualité car elle a même des amis homosexuels… Elle est comme Nadine Morano qui n’est pas raciste puisqu’elle a « une amie tchadienne, donc plus noire qu’une Arabe. » Des arguments chocs et convaincants dont l’inspiration provient certainement du personnage d’Adolf-Benito Landru, créé par Thierry Le Luron dans les années 80, qui disait : « Je ne suis pas raciste : mon chien est noir ! »…

Aussitôt, Najat Vallaud-Belkacem, Porte-parole du gouvernement, a écarté l’idée du recours au référendum. « D'une certaine façon, le référendum a déjà eu lieu il y a quatre mois, au moment de la campagne présidentielle » réplique-t-telle, en ajoutant : « Est-ce que nous avons caché notre volonté de vouloir autoriser le mariage pour tous et le droit à l'adoption ? Non, au contraire, nous l'avons mis en avant. »

Non ce n’est pas une réforme destinée à « détourner du débat économique et social », comme l’a prétendu Camille Bedin, secrétaire nationale de l’UMP. D’ailleurs Roselyne Bachelot, lors de son passage sur Europe 1, jeudi, a déclaré : « Je dis à mon camp : ne pensez pas une campagne de retard. Déjà sur le PACS, ça s’est passé et tout le monde y est rallié. Ne faites pas la même chose sur le mariage gay. Notre famille est une famille libérale qui a toujours défendu les droits des individus. Le mariage gay fait partie de ces causes de liberté et d’égalité. » Puisse son appel être entendu par l’UMP dont l’unité semble être de plus en plus fragile, avec la « guerre des chefs » qui s’annonce déjà bien dévastatrice.

De son côté, l’Église catholique semble avoir mis de l’eau dans son vin, au lieu de jeter l’huile sur le feu. Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France a déclaré : « Si la République change la loi, nous observerons la loi », tout en caressant l’espoir que le gouvernement puisse changer d’avis sur certains points, en ajoutant : « Les contacts que nous avons notamment avec Mme Taubira peuvent être de nature à infléchir le contenu de ce projet de loi. »

Nous l’aurons bien compris, le recours au référendum est totalement écarté. La fermeté du gouvernement ne fait aucun doute sur ce point. Ainsi, le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe verra bien le jour dans les prochains mois. Et ce ne sont pas les campagnes nauséabondes de mouvements intégristes comme Civitas qui y changeront quelque chose. La loi n’est pas figée dans le marbre, elle doit évoluer avec la société.


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • jean 14 septembre 2012 09:52

    Oui Giuseppe, mais cela ne me rejouit pas, car au delà de ce referendum particulier, c’est clairement toute idée de referendum qui est définitivement écartée


    • Chiitedeservice subcommandante 14 septembre 2012 13:27

      En 2005 ils ont violé notre référendum, c’est pas maintenant qu’ils vont jouer les démocrates. En plus quand on voit les dégénérés au gouvernement, franchement...


    • Aldous Aldous 14 septembre 2012 13:29

      Ca me fait rigoler ces grand démocrates qui nous pondent des articles truffés d’arguments pour nous expliquer à quel point c’est démocratique de ne pas faire de référendums.


      Après le contournement de celui sur le traité constitutionnel, ils feraient mieux de se cacher de honte.

    • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:33

      Il fallait vous plaindre, le moment venu, à Sarkozy lorsqu’il a trahi sa promesse sur le référendum d’initiative populaire en 2008 !


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:39

      subcommandante
      "En 2005 ils ont violé notre référendum, c’est pas maintenant qu’ils vont jouer les démocrates. En plus quand on voit les dégénérés au gouvernement, franchement"

      C’est sur que lorsqu’on voit votre inculture politique , on se demande si la démocratie participative est bien la meilleure solution.


    • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:44

      C’est vrai, le gouvernement était beaucoup mieux sous Chirac et Sarkozy, j’avais oublié !


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2012 20:26

      Force est d’admettre que l’extraordinaire effondrement de notre société coïncide parfaitement avec la montée du lobby homosexuel. Comme si la Bible avait complètement raison. Une pluie de souffre et de feu va-t-il nous tomber dessus ? smiley


    • Chiitedeservice subcommandante 15 septembre 2012 10:06

      C’est sur que lorsqu’on voit votre inculture politique , on se demande si la démocratie participative est bien la meilleure solution.


      —>Quel argumentation ! smiley
      Tu te rappels pas que le peuple avait voté non, et que Sarkozy nous l’a glissé en douce ? zut t’y connais pas grand chose en fait, mais tu te donnes des airs de ’connaisseurs’.

    • Romain Desbois 15 septembre 2012 15:06

      subcommandante

      tu ne te rappelles pas que Sarko l’avait annoncé et que les électeurs l’ont choisi en 2007 ?

      Que les abstentionnistes s’en mordent les doigts.


    • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 17:45

      Un référendum d’initiative citoyenne devrait pouvoir être demandé en TOUTES MATIÈRES car la capacité du peuple ne se borne pas.

      Et notamment sur chaque évolution des traités européens.
      Il n’y a pas de démocratie sans référendum d’initiative citoyenne
      www.ric-france.fr&nbsp ;&nbsp ; signez la pétition !


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:28

      Nous avons librement voté pour élire les députés actuels. Ceux qui ne se sont pas déplacés n’ont pas leur mot à dire car ils ont CHOISI de ne pas s’exprimer.


      C’est aussi cela, la démocratie. Le libre choix de ne pas choisir mais dans ce cas, l’abstentionniste perd le droit de dénigrer le choix des autres.

    • BlackMatter 14 septembre 2012 12:50

      Nous sommes sous un régime parlementaire représentatif. Les gens ont voté pour une majorité il y a à peine 3 mois. Je ne comprends donc pas votre remarque.


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:41

      oui c’est même pire. Car dans notre système, s’abstenir c’est voter pour le gagnant. (c’est permettre au gagnant de gagner)


    • nico31 14 septembre 2012 14:42

      « Nous avons librement voté pour élire les députés actuels. »

      Certes. Nous avons en effet voté pour une majorité qui avait un programme de plusieurs dizaine de points et mis dans l’opposition (c’est à dire rejeté) un parti et un programme qui comportait également plusieurs dizaine de points. Il y avait dans chaque programme des mesures économiques, sociales, sociétales ...

      De la à en déduire que les gens qui ont voté Hollande / PS sont tous pour le mariage homosexuel il y a un pas difficile à franchir.

      Un référendum permettrait de s’en assurer. Mais je comprend que les partisans de l’adoption homosexuelle s’en méfient car un référendum appellerait au préalable un débat publique dont il y a tout lieu de penser qu’il ne serait pas en faveur de leurs opinions.


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 18:34

      nico
      « Mais je comprend que les partisans de l’adoption homosexuelle s’en méfient »

      Arrêtez de généraliser , je suis partisan d’un référendum , militant aussi pour le RIC.

      Mais de toutes façons les électeurs n’ont pas voulu voter pour des candidats qui proposaient de modifier les institutions. Ils n’étaient pas tous homos ! Si ? Je croyais qu’ils étaient minoritaires ?


    • tikhomir 14 septembre 2012 10:34

      En même temps, y a-t-il quelqu’un qui a réellement cru qu’on allait avoir un referendum ? Pour cela il aurait fallu qu’on soit en démocratie, ce qui n’est pas le cas. Et puis on sait jamais, des fois que le peuple voterait « mal », ce serait mauvais pour les ignobles lois. Donc autant ne pas écouter le peuple et c’est ce que préconise notre auteur favori.


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:48

        Déjà merci de ne pas écorcher mon nom !

        Vous pouvez remercier Sarkozy qui n’a pas tenu ses promesses pour le référendum d’intiative populaire en 2008 ! Ne venez pas accuser la gauche !

        Le texte finalement voté rend la chose impossible et en plus aucun texte de loi d’application...


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:53

        « j’ai défendu vainement la « votation suisse » pour la réforme constitutionnelle de 2008. Le dispositif finalement voté rend la chose impraticable, et c’est voulu. »

        Christian Vanneste, ancien député UMP


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:54

        En même temps, le référendum ne peut pas être utilisé pour des questions de société. Uniquement pour la ratification de traités ou pour des amendement constitutionnels.


        Ce qui règle la question.

      • tikhomir 14 septembre 2012 13:09

        C’est sûr que c’est plus simple de changer le mariage que de changer le référendum, on y croit tous. A d’autres merci.


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:34

        Il fallait vous plaindre, le moment venu, à Sarkozy car il avait promis de le faire !

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 13:58

        Mais pourquoi accuser Nicolas Sarkozy ? Il a eu sa part de médisances à son encontre. Le sujet ici, ce n’est pas lui. Ce n’est pas parce qu’il a fait de mauvaises choses que les autres doivent se permettre de faire de mauvaises choses.


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:09

        Vous me parliez de référendum ! Le référendum d’initiative populaire avait été promis par Sarkozy, pas par Hollande !

        Et dans un autre commentaire, vous y trouverez la réflexion de l’ancien député UMP Christian Vanneste sur ce sujet...

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 14:16

        Et alors ? Quel rapport avec Nicolas Sarkozy ? Il n’est plus président à ce que je sache. François Hollande ne pourrait-il pas le faire ?

        Ou alors vous rangez François Hollande dans la même catégorie que Nicolas Sarkozy à ce sujet et là d’accord.


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:22

        Tiens donc, c’est à Hollande de tenir les promesses de Sarkozy ?

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 14:36

        Non, c’est à Hollande de faire des choses bien. Pourquoi parlez-vous de Nicolas Sarkozy ?


      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:48

        Faites semblant de ne pas comprendre !

        François Hollande n’a pas promis de mettre en place un référendum d’iniitiative populaire lors de sa campagne !

        Vous deviez être beaucoup moins exigeant lorsque Sarkozy et sa clique étaient au pouvoir !


      • tikhomir 14 septembre 2012 15:00

        Oh si je comprends bien, il ne veut surtout pas de démocratie, c’est normal pour un dictateur de surcroît, non élu démocratiquement.


      • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 18:48

        F.MITTERRAND avait promis le référendum d’initiative populaire en 1988 pour la présidentielle écrivant que c’était une aspiration profonde des Français..MALHEUREUSEMENT IL A ATTENDU 5 ANS LE 10 mars 1993 pour faire adopter le projet de loi par le gouvernement BEREGOVOY 4 jours avant sa mise a la porte annoncée des législatives.

        Le RPR avait promis le RIP dans l’(année 93 POURQUOI le PS ne l’a t il pas mis a l’ordre du jour en 93 pour CONTRÔLER L’ETAT RPR en reprenant le projet de quelques semaines plus tôt ?????????????


      • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 18:54

        LE PEUPLE dit souverain doit pouvoir intervenir en TOUTES MATIÈRES ouvertes a ses prétendus représentants. C’est la moindre de choses,non ?

        S’il y a égalité homme femmes pourquoi les femmes ne font elles pas les J.O avec les hommes ?


      • eric 14 septembre 2012 10:39

        A part les éléments absurdes, inutiles, socialement injustes ou simplement discutables de ces mesures sur lesquelles on a largement débattu ici, le plus inquiétant est quand même la conception sous-jacente de la démocratie de ces gens qui suinte à peu prêt à chaque remarque, qualification des adversaires etc...
        La palme peut être a Belkacem. Après tout, il y aurait donc eu référendum sur : « le blocage des prix des carburants », la diminution du nombre de Ministres moins couteux, la non nomination de personnes ayant été condamnées, la non taxation supplémentaires des pauvres ( CSG).
        Mais les gauches n’ont pas le monopole des promesses non tenues.

        En revanche, il est vrai qu’elle sont systématiquement hostiles à la consultation de la « société » en direct dés lors que celle ci est entièrement concernée : questions de société. L’idée sous jacente est bien que certains « savent » et qu’il ne faudrait pas demander aux autres au risque qu’ils n’aient pas le bon avis. C’est aussi l’idée traditionnelle à gauche qu’une avant garde, grâce à l’état, doit accoucher une société meilleure, même contre les masses abruties.
        Pire, on se souvient de l’épisode peine de mort. Non seulement on a pas demandé l’avis de la société, mais le parti socialiste a imposé une discipline de vote à ses députés, sur un sujet éthique.
        La loi du partis et de l’idéologie, les impératifs politique doivent l’emporter sur les consciences individuelles. Qu’on se le dise. Quand à la société.... les sondages prouvant qu’elle est pour, il est hors de question qu’elle se prononce.

        Quoi qu’il advienne de ce texte, la vie continue. Comme le dit très justement l’auteur « La loi n’est pas figée dans le marbre, elle doit évoluer avec la société. »
        Notre société évolue, et en particulier à gauche avec un retard de 15-20 ans sur les états unis. Mais nos gauches finissent toujours par suivre les modes d’outre atlantique. Entre deux repris de justice parfaitement interchangeables par exemple, le PS vient de choisir celui qui ressemble le plus à Obama. Physiquement. Qui peut croire que c’est un hasard ?
        Dans ce pays, et dans certains états, on en serait à supprimer les lois sur le « mariage homosexuel » qui existaient.
        En Californie, la population s’est prononcée. 2 juges sur trois ont décidé que la dite population n’avait pas le droit de décider en l’état....Cependant ils ont aussi précisé que le débat se poursuit au niveau national. Compte tenu des positions du candidat Républicain, qui est contre, et du candidat démocrate, qui est pour que les états continuent à décider, ce qu’il font majoritairement contre, il est très possible que non seulement les états récalcitrant le restent ; mais, et notamment en cas de victoire du républicain, que la loi change là où elle l’ autorisait.
        Certes, la France est beaucoup moins démocratique que les États-Unis. Cependant, bon gré mal gré, elle finit souvent par suivre pour le meilleur comme pour le pire.

        L’actuel pouvoir socialiste, comme sur tous les sujets de société, va imposer sans consultation des changements radicaux pour faire plaisir à certains lobbies et clientèles, mais aussi dans le but avoué de déstabiliser les structures élémentaires de la société afin de la livrer plus encore au mains des bureaucrates. On sait de longue date,notamment grâce à l’exemple suédois, que la « libéralisation sexuelle » est corrélée aux taux d’imposition élevés. « baisez bien comme vous voulez, nous on s’occupe de votre argent ».
        Il était bon qu’il soit rappelé ici que ce qu’une minoré impose, une majorité peut aussi le défaire démocratiquement.


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:53

          Eric

          Rien de nouveau, les citoyens ne découvrent pas aujourd’hui les idées et les pratiques du PS.

          êtes-vous en train de dire que les français votent comme des cons ? Que les abstentionnistes sont les complices du système ? Que le choix du peuple n’est pas démocratique ?

          A part les éléments absurdes, inutiles......


        • philouie 14 septembre 2012 16:45

          « Que les abstentionnistes sont les complices du système »

          Personnellement je n’ai pas voté et je suis contant de ne pas avoir voté.

          voter, pour moi ça serait être complice du système en le cautionnant.

          ne pas voter, c’est une façon de dire, votre démocratie c’est de la merde, on nous prend pour des truffes, on veut nous enfiler sans notre consentement.

          voter, c’est se mettre la vaseline autour du trou de balle.


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 19:41

          philoue

          Inculte que vous êtes. en vous abstenant, vous permettez au gagnant d’être élu, ca revient à voter pour lui..

          Merci , grâce à vous , ma voix a eu plus de poids.


        • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:13

          Rétablissons la peine de mort et puis, dans le même temps, enlevons le droit de vote des femmes ! Et pour aller plus loin, pourquoi pas le rétablissement de l’esclavage !

           


        • eric 14 septembre 2012 11:42

          "Rétablissons la peine de mort et puis, dans le même temps, enlevons le droit de vote des femmes ! Et pour aller plus loin, pourquoi pas le rétablissement de l’esclavage ! "

          Surtout, inscrivons en lettre d’or dans la constitution et, pour être plus sur, dans les droits de l’homme, l’interdiction absolue et définitive de consulter la société par référendum sur la société....


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:41

          « Les homos ont les mêmes droits que les autres hommes. Voter, ne pas se faire condamner à mort et se marier avec une femme. »


          Vous avez épousé quelqu’un que vous n’aimez pas alors ?

          Vous êtes un bel exemple de la démocrature suisse. 

          Sous prétexte de laisser la liberté au peuple, on le laisse exprimer ses bas instincts. Cela explique le succès de l’ UDC, qui n’a rien à envier sur le fond comme sur la forme au NSDAP avec ses affiches ou ce qui n’est pas Blanc, catholique, hétéro est systématiquement rejeté comme étant impur.

          Cela explique le rejet maladif de l’Etranger. Les suisses aiment à se croire meilleurs que les autres, mais ils sont autant racistes quand ils se plaignent de ce que les Savoyards viennent manger leur pain. Et ils ne rechignent pas à laisser leurs banques remplies avec l’argent des dictatures, allant jusqu’à donner à leurs « clients » le petit manuel pour ne pas se faire prendre.

          Vous devez être bien fier de votre UBS...


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:56

          « Les homos ont les mêmes droits que les autres hommes. Voter, ne pas se faire condamner à mort et se marier avec une femme. »

          Chouette les lesbiennes peuvent se marier alors !!!!!!


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 13:58

          En Suisse on traite pas les migrants comme des chiens pendant 4 générations Monsieur. Nous avons plus de 20% d’étrangers, tout ça sans histoire coloniale. Chez nous, les « banlieues » ne brûlent pas. : L’ ONU a constaté dans son rapport de 2007 une « une dynamique raciste et xénophobe en Suisse ». Les votations anti-musulmanes sur l’interdiction des minarets en sont un bon exemple. Nous ne sommes pas parfaits, loin de là, mais nous laissons les musulmans orner leurs mosquées de minarets qu’il considèrent eux-même comme étant symboliques et non usuels.


          Une étude de 2006 faite par l’ université de Genève a noté que 50 % des personnes interrogées admettaient avoir des idées xénophobes.


          Nos partis, UDC comprise, s’allient entre eux et un « vert » peut soutenir une cause de la droite nationale. : On ne vous a jamais appris l’importance des convictions pour la conduite des affaires d’un pays ? Ni que pour diner avec le diable, il fallait une longue fourchette ?


          Bas instincts ? Quelle suffisance envers la Suisse. : Comment appeler cela autrement quand la population helvétique ne s’offusque pas de voir l’ UDC illustre des affiches de moutons noirs rejetés par les moutons blancs ? Le symbole ne vous dérange pas même un petit peu ?


          Le secret bancaire à toujours existé, il existe encore à Londres, dans des proportions démesurées.  : Il y a une différence entre le secret professionnel compréhensible et l’obstruction systématique qui rallonge les procédures judiciaires en mois et en années, telle que pratiquée par le système bancaire suisse, même s’il n’est pas le seul. 


          C’est pas ça qui coule l’Europe. Pensez plutôt à la dette de la France, qui est obligée d’emprunter dans les banques « bip » depuis 73, arnaquée par Giscard-Pompidou-Rotschild. : Encore cet argument ? Vous savez quand même que cette loi a été abrogée en 93, et que avant 73, L’ Etat était tenu déjà d’emprunter dans le privé passé un plafond auprès de la Banque de France ?


          Pourquoi d’ailleurs mentionner Rothchild ? La loi a été voté par VGE sous l’impulsion de son gouverneur de l’époque, Wormser. Serait-ce pour donner un petit arrière-goût d’antisémitisme ? Cela se fait déjà dans certains milieux. Vous feriez mieux de surveiller vos arguments.


          Je peux concevoir que le secret bancaire puisse déranger mais venir parler de bas instincs alors que nous somme bien plus tolérants que la France.  : Ah ça, je veux bien vous croire. Vous avez aussi accueilli toutes les fortunes des dictatures africaines, on ne peut pas vous le reprocher.


          Moi j’aime la France, c’est pour ça que ce genre de nouvelles lois me choquent. : Pourquoi donc ? N’êtes vous pas heureux de voir l’ Egalité des Droits progresser encore plus ? N’êtes vous pas heureux de voir que les 40 000 enfants vivant d’ors et déjà au sein d’un couple de même sexe vont enfin bénéficier d’une protection légale et sociale accrues ?

          Par la suite, les Etrangers hors-UE (en situation régulière) auront aussi le droit de vote aux élections locales, ainsi qu’ un droit d’éligibilité local aussi.


          Mais bon, je n’oublie pas que certains cantons suisses interdisaient toujours le vote féminin sur leurs terres dans les années 80 et 90. Les Français n’ont pas été rapide avec un vote féminin en 45, mais les Suisses l’ont été encore moins !


          Vous, visiblement, ce qui vous branche, c’est la soupe mondialiste et la réduction des peuples en esclaves du marché. : ce dernier argument a une saveur particulière quand on voit l’attachement à vos banques. C’est un peu le fabriquant de chaînes qui se plaint de l’usage qui en est fait.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 14:54

          Vous ne répondez pas à ma question. Pourquoi citer Rothchild ? Les seuls qui l’ont fait jusqu’à présent étaient les mêmes qui mettaient en gras certaines syllabes de certains noms, genre « Silverstein ».


          Avec l’intention évidente de souligner le côté « juif » du personnage.

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 14:55

          « Et c’est d’autant plus intéressant que c’est cet attachement qui a permis, et permet encore, à des petits peuples de résister victorieusement au final, à des géants qui étaient mille fois plus forts qu’eux, comme les Finlandais contre les Bolcheviques, les Tonkinois contre les Américains, ou les Afghans contre tout le monde depuis cent cinquante ans. »


          Pour info, les finlandais ont perdu.

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 septembre 2012 02:24

          « Dans un roman de qui ? D’Alexandre Fadeïev ? De Nikolaï Pogodine ? De Constantin Fédin ? »


          Non, dans notre Histoire. Après un début désastreux à cause de l’impréparation et des purges politiques, l’armée soviétique a finalement usé l’armée finlandaise après quatre mois de combats.

          La Finlande y a perdu la Carélie, la région de Salla, quelques îles et presqu’îles.

          Cette guerre d’ Hiver s’est poursuivie avec la guerre de Continuation, au terme de laquelle en septembre 44 le pays perd en plus Petsamo et sa façade maritime sur la mer de Barents.

        • anty 14 septembre 2012 12:27

          @l’auteur

          Vous tartinez les articles maintes fois débattu 
          Je dis que vous avez de la chance de se retrouver sur un site hétéro libre qui accepte tout le monde ce qui n’est pas le cas des sites homo qui sanctionnent toute opinion différente a la ligne droite du parti 

          • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 12:34

            @ anty

            Chaque jour sur AgoraVox des articles sur ce sujet sont publiés et je n’en suis pas l’auteur !

            Qu’en savez-voous à propos des sites gays ?

            C’est un sujet c’actualité et vous en entrendrez certainement beaucoup plus parler dans les semaines et les mois à venir !

             

             


          • BlackMatter 14 septembre 2012 13:01

            Si Anty visitait les sites LGBT, il constaterai que toutes les opinions y sont exprimées comme toutes les opinions peuvent être exprimés ici sauf ceux qui sortent du cadre de la loi. Les LGBT ne sont pas un bloc monolithique où tout le monde pense pareil et c’est tant mieux comme cela.


          • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:15

            @ anty

            Je n’ai pas lu que AgoraVox était un site « hétéro »... C’est un média participatif et citoyen !

             


          • anty 14 septembre 2012 13:27

            En tout cas ce n’est pas un site homo ça c’est sûr 

            sinon ça se saurait 
            Les homos aiment tellement la pub

          • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:35

            Les homos aiment la pub ??? Je ne comprends pas !


          • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:39

            C’est quoi pour vous un « site homo » ? Un site de cul ?


          • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:59

            Pour cet abruti d’Anty les homos sont coupables de tout ce qu’il déteste (exemple la pub maintenant).

            C’est bien le signe de l’homophobie du personnage.

            Au moins lui il ne se cache pas derrière de pseudos arguments bidons.


          • barrere 14 septembre 2012 23:43

            non, un site 2 culs


          • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 14 septembre 2012 13:48

            Selon ce sondage :

            http://www.rue89.com/rue69/2010/10/17/1-4-10-dhomosexuels-en-france-qui-dit-mieux-171376

            0,5% des femmes et 1,1% des hommes se définissent comme homosexuels. Ce sujet doit retrouver la place qui lui est due : sous la pile des problèmes plus urgents à règler !!


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 14:01

              40 000 gosses menacés de perdre leur famille à cause des lois actuelles ne sont pas assez urgent pour vous ?


            • Romain Desbois 14 septembre 2012 14:03

              oui et du coup il n’est pas plus urgent de s’occuper des roms, des SDF, des maladies orphelines, des enfants orphelins.

              Ils sont tellement minoritaires !


            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:03

              Selon ce sondage, réalisé par l’IFOP, ils seraient plus nombreux :

              http://www.tetu.com/actualites/france/une-enquete-exclusive-repond-enfin-a-la-question-qui-sont-les-homos-francais-19675

              Et on pourrait continuer comme ça toute la journée avec les sondages...


            • anty 14 septembre 2012 14:20

              Il y a 2ans un magazine anglais a trouvé un résultat proche soit 1,7% d’homo sur un échantillon de 420 000personnes


            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:25

              @ anty

              Conclusion ?

              J’ai d’autres sondages qui annonceront des chiffres plus importants mais je pense que ce n’est d’aucun intérêt.

               

               


            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:26

              Et puis, n’oubliez pas ceux qui ne répondent pas la vérité...


            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:53

              Où voyez-vous ici un acharnement contre l’Eglise catholique dans cet article ?

              Le fait que je sois ou non franc-maçon n’intéresse personne. Je ne suis pas ici pour étaler ma vie privée.

              Je milite pour l’égalité, tout simplement. Et il y a d’autres causes également qui me tiennent à coeur.


            • tikhomir 14 septembre 2012 16:19

              Oh allez, vous pouvez nous le dire si vous appartenez à la secte ou non. Et puis, si on vous pose la question, c’est que ce n’est pas si discret que ça smiley.


            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 17:46

              De quelle secte s’agit-il ?


            • barrere 15 septembre 2012 11:53

              ah bon vous n’étalez pas votre vie personnelle ?

              pourtant a lire certains de vos articles précédents............


            • lucmentin 14 septembre 2012 14:42

              Si la solution passe sans référendum, à jamais, politiques, alle zvous faire voir. Vous n’êtes pas le peuple. Vous êtes seulement payés (et trop largement) pour prendre de simples décisions de gestion, mais pas celles d’ordre social.


              • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:54

                Je vais vous décevoir : il n’y aura pas de référendum sur ce sujet.


              • Romain Desbois 15 septembre 2012 15:28

                lucmentin

                Mais les électeurs et les abstentionnistes auraient pu choisir un candidat qui propose le referendum (rip ou ric).

                Mais ils ne l’ont pas fait. J’en suis le premier désolé.

                Faut-il pour cela dire que c e n’est pas démocratique.


              • Hervé Hum Hervé Hum 14 septembre 2012 15:21

                Ne vous en déplaise, cher auteur, le mariage reste pour moi l union d un homme ET d une femme.

                La question de notre société est de savoir jusqu où aller. Quel est le « point trop loin ».

                Le « mariage gay » n en est qu’une illustration caractérielle, qui s inscrit bien dans un problème d éthique sociale issu de la technique, permettant ou donnant l illusion de pouvoir s affranchir de toutes limites et barrières physiques. Dont le résultat et la conséquence est la perte, voir la négation de tout sens et de toute sacralité.

                Car le fait par exemple de dire que le mariage a perdu de sa sacralité ne justifie pas pour autant qu il puisse être reconnu aux homos. Dans ce cas, c’est simplement vouloir donner le coup de grâce en lui retirant le peu de sacré qui’il pouvait lui rester.

                Vous pouvez certes me penser conservateur, mais je crois qu il y a certaines choses qui ne relèvent pas du conservatisme, mais de principes immuables. Le mariage en fait partie.

                Ouvrir la porte du mariage aux homos est à terme, ouvrir la porte aux mères porteuses et aux pères donneurs car c est la seule manière de donner l’égalité entre les différents types de couples. En d ’autres termes, le mariage n est que la porte d entrée pour la revendication des couples homos à l obtention de la procréation assistée.

                Ceci est l étape suivante du combat du lobby gay qui en aucune manière ne peut véritablement se satisfaire de la simple adoption.

                Et ici, on revient bien au problème éthique et à la question centrale, pourquoi interdire ce que peut la technique ?

                En effet, pourquoi donc ???

                Pourquoi donc se réguler, se limiter, s interdire, se responsabiliser ? Est ce se priver, se frustrer, s emprisonner par opposition avec ce que vous considérez comme la liberté ?

                Et ces questions ne se pose pas uniquement aux couples homos, ni pour ce seul sujet, mais universellement pour tous les couples et pour tous les sujets. Ceci dans une société qui nous enseigne, nous inculque, nous incite à consommer et vouloir tout et toujours plus sans attendre.


                • Romain Desbois 14 septembre 2012 19:25

                  Le mariage, principe immuable ?

                  Faut pas se contenter de remonter au moyen-âge. Car l’humanité a plus que 5 000 ans.

                  D’ailleurs il y a deux mille ans , il me semble que se marier avec la veuve de son frère et avoir plusieurs femmes était un principe ....immuable.


                • Hervé Hum Hervé Hum 14 septembre 2012 22:14

                  Je note, Romain Desbois, que dans votre exemple cité, le principe du mariage unissant un homme et une femme ne change pas. Il est donc conforme au principe énoncé.

                  EN cherchant bien dans les extrèmes vous trouverez tout et son contraire, mais l exception ne fait pas la règle.

                  Par contre rien n’interdit, a mon sens, de faire reconnaitre son changement d’orientation sexuelle et donc de rester dans le principe énoncé !!!


                • oncle archibald 14 septembre 2012 15:24

                  Je pense que nous pourrions faire facilement de très grosses économies ... D’après Monsieur Di Bella le mariage homosexuel étant dans le programme de François Hollande et celui ci ayant été élu,l’adhésion à ce programme ayant été re-validée par l’élection d’une chambre des députés socialistes,   il n’y a plus rien à discuter ni à dire à ce sujet .. 

                  Ainsi donc toute discussion d’un projet devenant inutile pourvu qu’il ait été ne serait-ce qu’esquissé dans le programme du candidat président, il serait judicieux dans le cadre des économies nécessaires au redressement de la France, de supprimer la chambre des députés. L’avis des sénateurs pouvant également être battu en brèche par le biais d’une seconde lecture et du recours à l’article 49.3 de la constitution il serait judicieux en ces temps difficile de supprimer également le sénat ... Et hop !

                  Pourquoi Monsieur Di Bella et ceux qui pensent comme lui souhaitent-ils avec tellement de force qu’il n’y ait pas de discussion ?? Peut être tout simplement parce que l’enjeu est bel et bien un virage très important de la société, privilégiant les intérêts égoïstes d’une minorité agissante aux interets communs de la majorité ... 

                  Le sujet de l’adoption d’enfants par un couple constitué de deux personnes du même sexe est bien dans ce contexte du confort de quelques individus au détriment, à mon avis, de l’intérêt de l’enfant adoptable, déjà très défavorisé puisque privé de ses parents naturels, auquel on va ajouter un deuxième handicap, celui d’avoir pour parents adoptifs un couple « hors normes », de se ressentir une deuxième fois « différent » ... Un sujet aussi grave mérite mieux qu’une loi vite faite mal faite adoptée avec un simulacre de discussion ...

                  • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 15:36

                    Vous connaissez déjà les réponses à vos questions... Elles vont dans le sens qui vous arrange !

                    Je ne vais pas m’attarder à répondre sans cesse la même chose.

                    Vous avez peur pour vos privilèges ? Et bien que cela vous plaise ou non, les couples de même sexe pourront se marier et adopter dans quelques mois. Ecrivez à votre député si vous n’êtes pas content. Je ne suis pas membre du gouvernement.

                    Ne vous inquiétez pas, vous garderez votre petit confort et ce ne seront pas les homosexuels qui viendront vous le prendre !


                  • bel95 14 septembre 2012 16:07

                    Bien mieux, Ecrire à son Député pour un projet de Loi pour la reconnaissance du Mariage Hétéro


                  • anty 14 septembre 2012 16:19

                    Je ne vais pas m’attarder à répondre sans cesse la même chose.


                    Vous êtes pas obligé de servir aux internautes toujours la même chose alors vous ne seriez pas obligé de vous répétez

                  • oncle archibald 14 septembre 2012 17:04

                    Qu’est ce que mon présumé « petit confort » vient faire là ?? Rien ne changera directement pour moi, pour mes enfants et mes sept petits enfants .. Bien entendu ...

                    Mais est-il illégitime de s’interroger sur le prix à payer pour le « confort » des homosexuels et s’il vaut le risque de « l’inconfort » que ces adoptions peuvent avoir pour les enfants qu’ils revendiquent .... 

                    Votre refus de toute discussion sur le fond, que ce soit ici sur AV, ou devant le corps électoral en dit bien plus long que tout ce que vous pouvez écrire ! 

                  • Romain Desbois 15 septembre 2012 15:36

                    cher vieil oncle
                    "Pourquoi Monsieur Di Bella et ceux qui pensent comme lui souhaitent-ils avec tellement de force qu’il n’y ait pas de discussion ??"

                    C’est instructif cette propension à vouloir généraliser. C’est le propre des racistes et l’homophobie est une forme de racisme. (oui je sais ce n’est pas une race mais je n’ai pas trouvé le mot pour regrouper toutes les haines)


                  • rakosky rakosky 14 septembre 2012 16:28

                     Giuseppe Di Bella


                    il faudrait supprimer aussi les élections,puisque la démocratie fait obstacle au génie de nos élites
                    A quoi bon un Parlement puisque un récent traité va donner tout pouvoir au FMI et à Bruxelles
                    Bientôt tous clochards et ravis d’avoir obtenu ce droit fondamental d’épouser le plombier et de crier Vive la mariée au passage d’un beau moustachu

                    • anty 14 septembre 2012 17:03

                      @l’auteur

                      Avec l’avalanche des articles sur les homos vous faites concurrence à Catherine Segurane qui s’est complètement épuisée avec ses articles sur l’islam
                      A force de trop tirer la corde elle finit par se rompre

                      • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 17:36

                        Je n’écris pas que des articles sur ce sujet. Il y en a un autre publié aujourd’hui sur AgoraVox sur un tout autre domaine.

                        Etrange cette fascination que vous avez pour les articles consacrés à l’homosexualité !

                        En attendant, j’attends de pouvoir lire un de vos articles et ainsi de bénéficier de votre savoir et de vos connaissances exceptionnelles !


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2012 20:57

                        Salut Giuesspe,


                        Merci pour la validation de mon article.

                        Attendons sereinement le vote de la loi, si elle est adoptée, c’est la légalité qui primera !



                        @+ P@py


                      • anty 14 septembre 2012 17:46

                        Etrange cette fascination que vous avez pour les articles consacrés à l’homosexualité !.


                        • anty 14 septembre 2012 17:47

                          Je m’adressais àl’auteur


                        • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 17:53

                          J’attends de lire l’un de vos articles où vous pourrez nous faire profiter de votre savoir et de vos connaissances exceptionnelles !


                        • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 17:51

                          L’homophobie provient souvent d’une homosexualité refoulée...

                          L’homophobie est l’hostilité, explicite ou implicite, mais violente et agressive envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Cette hostilité relèverait de la peur, de la haine, de l’aversion ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l’homosexualité. L’homophobie englobe donc les préjugés sur l’homosexualité, lorsqu’ils se traduisent par des attitudes violentes, et les discriminations (emploi, logement, services) envers les homosexuels. « De même que la xénophobie, le racisme ou l’antisémitisme, l’homophobie paraît être une désignation de l’autre comme le mauvais contraire, inférieur ou anormal[1]. » L’homophobie peut aller jusqu’au meurtre ou, plus souvent, à la condamnation à mort institutionnalisée.

                          L’homophobie peut être de différentes origines : issue de positions religieuses, de considérations cliniques (en médecine, en particulier en psychiatrie, et en psychologie)[2], anthropologiques (au nom de la différenciation des sexes) ou idéologiques (le nazisme, le stalinisme), ou issue de désirs homosexuels refoulés.

                          Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Homophobie

                           


                          • anty 14 septembre 2012 18:26

                            L’homophobie provient souvent d’une homosexualité refoulée...


                            Une théorie non prouvée scientifiquement dont les homos et les acolytes nous rabattes les oreilles

                          • oncle archibald 14 septembre 2012 18:28

                            Et le « ministère de la pensée unique » qui a réussi à empêcher toute discussion sur l’immigration en qualifiant tous ceux qui souhaitaient cette discussion de xénophobes et de racistes veut aussi empêcher toute discussion sur le projet de loi concernant le mariage des homosexuels et le droit d’adopter des enfants qui va avec en qualifiant tous ceux qui souhaitent cette discussion d’homophobes .... Or seule une discussion approfondie permettrait d’évacuer les préjugés et les ressentis alors qu’au contraire le refus de discussion ne fait que les aggraver ... Vous tirez contre votre camp Monsieur Di Bella ... Pire je crains que nous ayons droit à un simulacre de consultation qui permettra de dire que la discussion a bien eu lieu ... L’enjeu de cette loi vaut bien mieux que cela ...


                          • Romain Desbois 14 septembre 2012 18:28

                            Perso ce qui m’effare souvent c’est qu’une victime de racisme soit homophobe ou qu’un homo soit raciste.

                            Également que les victimes de discrimination soient spécistes.


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2012 19:30

                            Salut Tonton,


                            Tiens STP, jette un coup d’oeil sur mon article de hier, et dis moi ce que tu en pense ?

                            Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants


                            @+ P@py 


                          • rakosky rakosky 14 septembre 2012 18:26

                            Pour rigoler un peu et agacer ce Monsieur l’inquisiteur en jupons,un petit extrait d’un article que j’avais publié sur agora

                            l va falloir aussi s’habituer à voir sur le perron des mairies et le parvis des églises, des jolies mariées portant moustaches et coucougnètes sous la blancheur virginale de la robe nuptiale, le seul avantage, c’est qu’au moins ça fera marrer les gosses.

                            Moi qui m’était préparé quelques années tranquilles dans une maison de retraite, à fumer des clopes dans le parc, taper la belote avec les copains et peloter gentiment le popotin des infirmières, l’affaire paraît mal engagée.

                            Encore 15 ans à me coltiner de l’élève au centre du système éducatif, acteur de ses apprentissages, mais qui malheureusement a oublié son stylo et refuse d’ouvrir son cahier, un vrai cauchemar, , , ,

                            Il m’avait pourtant semblé que le petit compromis que l’on avait trouvé était tout à fait raisonnable, les patrons s’en mettaient plein les fouilles, mais en échange le prolo avait son boulot, sa balogne, ses vacances et un salaire suffisant pour payer les traites.

                            Les bourgeois, je ne leur trouvais pas que des défauts et en plus ils ont souvent des jolies femmes qui se laissaient parfois bousculer gentiment.

                            Le truc qu’ils avaient inventé, c’était un mode de vie fondé sur un équilibre subtil entre vices cachés et vertus publiques, en un mot la tyrannie du mariage tempérée par le cocufiage et la morale tempérée par la navette entre la chapelle et l’alcôve.

                            Tout le monde y trouvait son compte Monsieur taquinait la boniche et Madame qui savait si bien se pencher sur les gros soucis des amis de Monsieur.

                            L’homosexualité était condamnée par l’Église, mais tout le monde s’en foutait et dans la tolérance générale qui entourait le libertinage, chacun faisait ce qu’il voulait dans la sphère de son existence privée.

                            Proust avait du génie, Gide avait un immense courage politique et Montherlant et Cocteau un peu de talent et pour le reste, ils ont vécu comme des hommes libres leurs affinités sexuelles ou affectives.

                            Il paraît même que dans la puritaine Amérique, James Dean a eu parfois en lui quelque chose de Tenessee...

                            En un mot, chacun était libre d’enfiler des perles, sa voisine ou son collègue de bureau, avec leur éventuel consentement et rien de ce qui se pratiquait entre adultes consentants n’entrait dans le domaine de la loi ou ne figurait dans le domaine de compétence du législateur.

                            La liberté de chacun était protégée par la loi universelle ce qui dans une république signifie qu’elle s’applique aux individus comme personnes privées et pas en fonction de l’appartenance à une supposée communauté de mœurs ou de religion.

                            Concrètement cela signifie que toute législation particulière accordée à un groupe ou une communauté était dans son essence antirépublicaine.

                            Pour prendre quelques exemples précis dans l’actualité récente, chacun est libre d’arborer dans la rue la tenue vestimentaire de son choix, bermuda, casquette Ricard ou short en cuir et même la burqa , la kippa ou un slip sur la tête.

                            Le principe de laïcité, y compris dans ses interdits vestimentaires, ne s’appliquant que dans l’espace public, selon la définition qu’en donne la loi.

                            Il n’est besoin d’aucune loi particulière pour contraindre quelqu’un à justifier son identité et dévoiler son visage devant un fonctionnaire de police, pour un acte d’état civil ou pour aller chercher son enfant à l’école ; il faut par contre une vraie volonté politique pour que la loi soit appliquée.

                            Dans un autre domaine, une agression physique , un acte de violence , qu’il soit physique ou verbal ou une injure raciste sont des délits punis par la loi, indépendamment de la qualité de la victime, de son appartenance réelle ou supposée à une quelconque communauté religieuse ou de ses préférences sexuelles.

                            Toute dérogation à ces principes élémentaires reviendrait à substituer le droit communautaire au droit républicain, à introduire la reconnaissance par l’état de ce qui relève des choix privés des individus.

                            Nous croyons que, la reconnaissance du droit communautaire au profit supposé de ceux qui en seraient les principales victimes, n’est qu’un instrument pour liquider ce que la V ème République et l’Union européenne ont laissé debout de nos institutions républicaines.

                            Nous croyons que la dissolution de tous les anciens liens de responsabilité, de tous les cadres de la sociabilité ne sont pas forcement l’annonce d’un monde meilleur.

                            On imagine demain le buste de Jean Paul Gautier trônant dans nos mairies, la Marseillaise aux paroles trop viriles remplacée par la danse des canards et chacun de nous sommé de choisir ses accessoires identitaires, les derniers falafels chassés du Marais et le mariage transformé en un contrat de droit privé et non plus comme l’adhésion à des obligations réciproques entre les conjoints et envers les enfants.

                            Sous couvert de progressisme et de libéralisme, ce sont en fait tous les cadres sociaux et juridiques qui protégeaient les individus, toutes les obligations contractuelles des uns envers les autres et de l’État envers tous qui sont en voie de dynamitage.

                            Les nouveaux barbares exhibent aujourd’hui en habits de lumière et comme au temps de Hugo, quand ils forgent une chaine, ils nous disent voilà une liberté.



                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2012 19:22

                              Salut Giuesppe,


                              Dans le « match » entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre, à la date d’aujourd’hui le score est de 1 à 0 pour les partisans du mariage, … mais le « match » heureusement n’est pas encore terminé,...

                              donc affaire à suivre !

                              @+ P@py



                              • Romain Desbois 14 septembre 2012 19:29

                                C’est que si on avait interdit le mariage à vos parents italiens vous auriez changé de camp.

                                Relisez ou lisez « les ritals » de mon ami Cavanna.


                              • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 20:40

                                Salut Gilbert,

                                J’ai lu ton article en modération et je l’ai validé. On peut avoir des avis différents se respecter.

                                Christiane Taubira vient de confirmer à l’instant que le projet sera prêt le 24 octobre et présenté au Conseil des ministres. La détermination du gouvernement est totale sur ce sujet.

                                Il semblerait même que le projet soit présenté au Parlement assez rapidement.

                                 

                                 


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2012 20:49

                                Roamain re,

                                En plus de censurer des commentaires , vous montrez là votre vrai visage ! Ce matin à 11h 55 :

                                C’est que si on avait interdit le mariage à vos parents italiens vous auriez changé de camp.

                                Deux élucubrations dans la journée,... cela devient très très inquiétant !


                                @+ P@py


                              • anty 14 septembre 2012 20:51

                                Le gouvernement par ces mesures veut surtout masquer son bilan désastreux au niveau social et économique.


                              • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 20:57

                                @ anty

                                Quel bilan ? Au bout de 4 mois...

                                C’est à l’UMP qu’il faut en vouloir ! 10 ans de pouvoir et une France au bord de la ruine !

                                 


                              • anty 14 septembre 2012 21:01

                                Oui 

                                mais ce sont les socialos qui gouvernent

                              • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 21:08

                                Depuis 4 mois ! Vous pensez que ce sont des magiciens ? Qu’ils peuvent résoudrent les 10 années de Chirac/Sarkozy en un coup de baguette magique ?

                                 


                              • anty 14 septembre 2012 21:18

                                C’est au socialo qu’on va demander des comptes 

                                pas à la droite qui en dehors du gouvernement et qui n’a pas la voix au chapitre

                              • anty 14 septembre 2012 21:20

                                qui est en dehors....


                              • COVADONGA722 COVADONGA722 14 septembre 2012 20:56

                                la determination du gouvernement
                                ..........
                                yep il passe à la caisse et sous les fourches caudines d’un lobby aux manettes des merdias,
                                C’est vrai que ce probleme est urgentissime hein pas comme si nos centrales nucléaires etaient décaties , pas comme si notre industrie moribonde licenciait à tour de bras , pas comme si nous etions au bord du gouffre economique hein pas comme si des meres de familles faisaient les poubelles .Vous allez avoir votre hochet mr di bella les votre vont s’offrir le droit d’acheter un gosse dans la foulée du mariage gay ......yep quelqu’un d’éduqué comme vous devrait savoir que tot ou tard le fléau de la balance revient , les peuples sont lent à se soulever mais se rémémore toujours les potions qu’on leur fait ingurgiter le comptes se soldes tot ou tard , tot serait le mieux.....
                                Asinus ; ne varietur


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2012 22:17

                                  Salut COVADONGA722,



                                  Ben oui pas comme si....et surtout une promesse qui ratissait large, et ne coûte pas trop d’pognon !


                                  @+ P@py



                                • CHALOT CHALOT 14 septembre 2012 23:41

                                  Voici là un article intéressant et naturellement il est attaqué par les trolls qui ne savent pas argumenter.
                                  Hier quelqu’un m’a dit que l’objectif du mariage c’était la procréation...Interdisons à des femmes de plus de 50 ans de se marier !
                                  Toutes façons la rue de l’histoire tourne et personne, ni le Pape, ni ses cardinaux ne réussiront pas stopper cette roue....


                                  • barrere 14 septembre 2012 23:48

                                    et les mariages à 3 hommes c’est pour quand ?


                                    • Soi même Soi même 15 septembre 2012 03:39

                                      C’EST RÉJOUISSANT DE LIRE UN ARTICLE ÉCRIT PAR UN STALINIEN PUR JUS !


                                      • Denzo75018 15 septembre 2012 09:05

                                        C’est bien la Gauche : Dans l’opposition, ils criaient au scandale et exigeait pour la Démocratie un référendum, une fois au pouvoir : circulez y a rien à voir !


                                        • Adrien Adrien 15 septembre 2012 15:46

                                          c’est bien la droite ! au pouvoir ils n’ont jamais fait passer le référendum d’initiative populaire et maintenant, dans l’opposition, ils crient au scandale et exigent un référendum............. lol


                                        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 septembre 2012 19:13

                                          Je lis sur LYON 1ère que la Fédération du Parti Radical de Gauche « ne comprend pas qu’un haut dignitaire religieux puisse publiquement affirmer que le « mariage homosexuel ouvrirait la porte à la polygamie et à l’inceste… ». »

                                          Comprendra-t-elle mieux ces propos du philosophe Jacques Derrida dans Le Monde en 2004, propos qui alors ne firent pas scandale, et qui proposaient explicitement que le mariage homo débouche sur la polygamie ?

                                          JACQUES DERRIDA (1930-2004)

                                          « Si j’étais législateur, je proposerais tout simplement la disparition du mot et du concept de « mariage » dans un code civil et laïque. Le « mariage », valeur religieuse, sacrale, hétérosexuelle - avec vœu de procréation, de fidélité éternelle, etc. -, c’est une concession de l’État laïque à l’Église chrétienne - en particulier dans son monogamisme qui n’est ni juif (il ne fut imposé aux juifs par les Européens qu’au siècle dernier et ne constituait pas une obligation il y a quelques générations au Maghreb juif) ni, cela on le sait bien, musulman. En supprimant le mot et le concept de « mariage », cette équivoque ou cette hypocrisie religieuse et sacrale, qui n’a aucune place dans une constitution laïque, on les remplacerait par une « union civile » contractuelle, une sorte de pacs généralisé, amélioré, raffiné, souple et ajusté entre des partenaires de sexe ou de nombre non imposé. Quant à ceux qui veulent, au sens strict, se lier par le « mariage » - pour lequel mon respect est d’ailleurs intact -, ils pourraient le faire devant l’autorité religieuse de leur choix - il en est d’ailleurs ainsi dans d’autres pays qui acceptent de consacrer religieusement des mariages entre homosexuels. Certains pourraient s’unir selon un mode ou l’autre, certains sur les deux modes, d’autres ne s’unir ni selon la loi laïque ni selon la loi religieuse. Fin de la parenthèse conjugale. (C’est une utopie mais je prends date.) »
                                          « Je suis en guerre contre moi-même », Le Monde, 19 août 2004.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès