• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Merci patron

On connait la chanson des Charlots qui flattait au second degré les vertus des patrons. (paroles)

La loi Khomri leur fait aujourd’hui la part belle, et le 9 mars, il y aura du monde dans la rue pour dire NON à cette loi, même si le gouvernement tente une retraite discrète, tout en prétendant le contraire.

Pour résoudre le chômage, les patrons seraient donc le problème au lieu d’être la solution ?

Pris dans l’enfer de la concurrence, il s’agit, pour les grandes entreprises, de gagner ou de disparaître, et s’il n’y avait pas quelques règles pour protéger ceux qu’elles emploient, nul ne doute que toutes les limites seraient franchies.

Or, les entreprises ont découvert dans notre législation quelques failles, comme celles qui permettent d’employer du personnel bon marché, en recrutant, par sous-traitants interposés, des femmes et des hommes vivant dans des pays à bas salaire, ce qui est le cas notamment pour de nombreux Pays de l’Est.

Il est difficile d’estimer exactement le nombre de ces travailleurs ressortissants de l’Union Européenne, qui travaillent en France à prix cassé et le chiffre officiel était, il y a 4 ans, de 110 000, soit 3 fois plus qu’en 2006, mais, s’il faut en croire une note confidentielle publiée dans « le Parisien  » le 13 novembre 2012, le nombre réel de ces travailleurs à bas salaire se situerait entre 220 000 et 330 000. lien

Pourtant il existe une législation qui encadre ces travailleurs à « bas salaire », sous la forme d’une directive européenne qui demande aux États de veiller à ce que « les entreprises garantissent aux travailleurs détachés sur leur territoire les conditions de travail et d’emploi qui sont fixées dans l’état sur le territoire duquel le travail est effectué  ». lien

Sauf que l’Union Européenne rappelle que si les conditions de travail et de salaire sont celles du pays d’accueil, les charges sociales doivent être celles du pays d’origine.

Et puis ce serait oublier que les patrons fraudeurs recourent souvent à la sous-traitance, façon habile de brouiller les cartes, et de passer entre les gouttes des contrôles, ce qui est d’autant plus facile que le nombre de contrôleurs est bien modeste face à l’étendue de la fraude.

L’un d’eux en fait le cruel constat : « les entreprises ont conscience qu’elles peuvent passer entre les mailles du filet. On n’est pas assez nombreux et elles le savent (…) globalement, tout cela génère un sentiment d’impunité  ». lien

Alors bien sur, l’Europe a réagit, adoptant une nouvelle directive, mais comme le dit la rédaction du Figaro : « les textes européens restent assez flous. Aucune limite de durée de la mission n’est par exemple fixée ». lien

Ça été l’occasion pour Michel Sapin de pratiquer une délicieuse langue de bois.

Tout en reconnaissant « c’est un phénomène qui est connu, qui est extrêmement présent (…) un phénomène qui est illégal », il ajoute « ce sont des entreprises françaises qui utilisent ce type de main-d’œuvre illégale », appelant ensuite chacun à être « cohérent ».

Mais la cohérence n’est-elle pas pour le ministre qui est chargé d’empêcher ces dérives, d’agir, plutôt que d’en rester aux simples paroles ? lien

Récemment, le premier ministre menaçait de prendre des sanctions, les amendes passant de 150 000 euros à 500 000, sauf qu’il n’y a eut que 54 constat d’infractions constatées, alors que 500 gros chantiers sont en cours, comme celui de l’EPR, chantier liés à une cascade de sous traitants, le tiers des 3000 ouvriers qui y travaillent venant surtout de l’Europe de l’Est.

Les polonais, pour ne prendre que cet exemple, ont été recrutés par Atlanco, agence d’intérim irlandaise, ayant des bureaux à Chypre, montage malin pour échapper à des contrôles de toute façon peu probables. lien

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’EPR qui, malgré l’utilisation massive de ces ouvriers si mal payés, a vu son prix exploser, passant de 3 milliards à plus de 10 aujourd’hui, dépassement qui aurait été encore plus conséquent si AREVA avait respecté la législation. lien

Valls a beau promettre un renforcement des contrôles, la COP 21 a démontré qu’il ne s’agissait que d’un vœu pieux.

Alors que le nombre de chômeurs ne cesse de grandir, malgré quelques modestes reculs, comment justifier aujourd’hui les pratiques de ces patrons voyous, sachant que tout en trichant, ils privent d’emplois quelques milliers de français ?

Au-delà de ces pratiques bien peu citoyennes, c’est aux pratiques des « grands patrons » qu’il faut s’intéresser.

L’un des plus fortunés d’entre eux, Bernard Arnault, mérite le détour.

Plutôt que d’engager de la main d’œuvre étrangère, il est plus radical, ferme les ateliers qui étaient sur le sol français, et en inaugure dans les pays à bas salaire.

Ainsi l’entreprise Kenzo, du groupe qu’il dirige, LVMH, salariait des ouvrières de la petite ville de Poix-du-Nord, qu’il payait au smic…mais c’était encore trop couteux pour lui, et il a mis ces ouvrières au chômage, délocalisant les ateliers d’abord en Pologne, puis en Bulgarie. lien

Que l’on se rassure, ses complets cintrés ne se vendent pas moins cher pour autant, un millier d’euros en moyenne, et la fortune de Bernard Arnault est maintenant de 37,2 milliards.

Il a fait de même avec Givenchy, qui lui appartient aussi, fermant les usines de Normandie, pour les ouvrir en Pologne, et ce sont maintenant des ouvrières polonaise, payées 200 euros mensuels qui assurent la production de l’entreprise.

Ce n’est pas un exemple isolé, une partie de la fabrication Vuitton vient de Roumanie, voire des Indes, 4% des costumes de l’allemand Hugo Boss vient de Shanghai, Burberry s’est délocalisé à Canton, et la liste est longue ce ceux qui sont prêts à tout pour gagner toujours plus. lien

Malgré tout ils ne refusent pas les aides de l’État, l’occasion de rappeler ce qui s’est passé dans les années 80, lorsque la commission européenne contestait la légalité des subventions versées par l’état français lors de la reprise de l’ex-empire Boussac.

Laurent Fabius avait choisi Bernard Arnault pour reprendre cette société dans laquelle on trouvait Dior, Cardin etc… et avant ça, le groupe ne survivait que grâce aux aides de l’État.

Bernard Arnault s’était engagé à garder 12 000 salariés, alors que le groupe en avait auparavant 30 000, mais en fin de compte, il n’en a gardé que 9000, alors que les aides de l’état avaient été à la hauteur d’un milliard de francs.

L’Europe a dû batailler ferme pendant 7 longues années pour obtenir enfin que le groupe rende à l’état français 356 millions de francs. lien

Aujourd’hui, malgré les promesses hollandaises, on délocalise à tout va, les stocks options sont généralement maintenues, les parachutes dorés aussi, ce qui n’empêche pas le patron des patrons, de réclamer plus de « flexibilité », menaçant de mettre toujours plus de travailleurs à la porte, se plaignant des lourdeurs administratives, des punitions infligées par le Conseil des Prudhommes, et encourage le gouvernement à maintenir la proposition de refonte du droit du travail en l’état.

Aujourd’hui, le gouvernement comprend qu’il ya le feu au lac, d’autant qu’il se souvient que 68 avait commencé par une révolte massive d’étudiants, et tente de rassurer, de prendre du recul, promettant d’amender le texte initial…

Mais à part quelques syndicats troublés qui seraient prêts à accepter quelques amendements, la grande majorité des citoyens ne veut plus entendre parler de cette révision du code du travail qui fait passer l’intérêt du patron avant celui du travailleur, comme le prouve la pétition qui, en quelques jours, va atteindre le million de signatures. lien

Tentez donc ce quizz, afin de voir si vous avez bien compris le projet de Khomri.

Mais le mot de la fin revient à François Ruffin, réalisateur du film « merci patron  » :

«  On le sait, désormais, ils iront jusqu’au bout.

Ils raseront les forêts, ils videront les mers des thons, des baleines, des sardines. Ils pressureront les roches.

Ils feront fondre les pôles, ils noirciront l’Alaska, ils réchaufferont l’atmosphère jusqu’à ébullition, ils nous vendront un air côté en bourse, ils affameront des continents, ils sauveront les banques avec nos retraites, ils solderont les routes, les iles, les jardins publics au plus offrant.

Ils spéculeront sur nos maisons, notre santé, notre éducation. Ils mettront, à force de stresse, la moitié des travailleurs sous antidépresseurs, et l’autre moitié au chômage.

Ils lèveront des impôts sur nos égouts, nos chaussettes, notre haleine, plutôt que de toucher à leurs bénéfices. Le doute n’est plus permis : qu’on les laisse faire et tout ça ils le feront.

Voila leur programme pour ne rien changer, ou si peu.

Pour préserver leurs privilèges leurs dividendes, leurs jets privés, leurs allers-retours en classe affaire.

Pour se bâtir des ghettos sociaux, sécuritaires, climatiques, où les plus riches de nos enfants, les plus serviles, les plus laquais seront admis en leur compagnie  ».

« On vaut mieux que ça  », disent les citoyens, jeunes ou vieux, sur leur site. Lien

Comme dit mon vieil ami africain : « l’arbre qui tombe fait plus de bruit que la foret qui pousse  ».

Le dessin illustrant l’article est de Jiho

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Faut arrêter les Khomri

le salaire du bonheur

que les gros salaires lèvent le doigt

elle est poubelle la vie ?!

nos rêves seront vos cauchemars

Le triomphe de l’utopie

l’argent par les fenêtres

la fable du « ruissellement »

1000 € pour tous…utopie ou nécessité ?

La fable du modèle allemand

Au doux pays de l’autarcie

Par quatre chemins

L’énergie en partage

L’odeur nauséabonde de l’argent

Travailler ? moi jamais !

Mon village en utopie

L’homme jetable

Salauds de pauvres


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 4 mars 2016 09:23

    Bonjour, Olivier

    Bravo pour cet article qui énumère opportunément un certain nombre des dérives patronales que, la vue bouchée par leurs œillères, seuls les plus fidèles partisans du libéralisme décomplexé ne veulent pas voir.

    Bien sûr, le propos de Ruffin est caricatural, mais c’est en grossissant le trait comme il le fait que l’on peut éclairer l’opinion sur l’écœurant cynisme et la voracité sans limite du grand patronat.

    Je précise « grand patronat » car il convient tout de même de ne pas mettre tous les petits patrons de PME-PMI, et a fortiori de TPE, dans le même sac que les dirigeants du Cac40 ou des filiales des grands groupes industriels et financiers.

    Nombre d’entre eux travaillent en effet dur et dans une ambiance de respect mutuel entre la direction et les ouvriers ou employés. Mais ce ne sont pas ces patrons-là que défend Gattaz et que le trio Hollande-Valls-El Khomri entend brosser dans le sens du poil au mépris de tous ceux qui les ont portés au pouvoir.

    D’où l’utilité d’un article comme celui-là car il contribue à remettre les pendules à l’heure. Puisse-t-il contribuer également à mobiliser l’opinion pour lutter efficacement contre la fuite en avant ultra-libérale qui menace non seulement de justes acquis, mais aussi le modèle de société qui a fait notre pays.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 09:33

      @Fergus
      merci, venant de ta part, ça me touche.

      c’est vrai que j’ai tenu à ne pas mettre dans le même sac les grands et les petits patrons, qui eux doivent ramer pour s’en sortir, n’ayant pas une armada de conseillers, d’avocats, pour échapper à l’impot, et découvrir dans la loi toutes les failles utilisables.
      j’espère, comme toi, que la mobilisation ne faiblira pas, et je pense que ce sera le cas, tant le sentiment d’injustice et de trahison est fort dans notre pays, et pas seulement là !
      à+

    • Gasty Gasty 4 mars 2016 10:05

      @olivier cabanel

      Oui ! espérons que Rocla + ne viendra pas une fois de plus pourrir ce fil en ce prenant pour ce qu’il n’a jamais été... Si c’est par provocation ou par bêtise ( car ce n’est même pas vouloir s’exprimer) il ne peut que s’avilir un peu plus par de tels comportements devant l’importance de ce qui est en train de se passer actuellement pour l’avenir des jeunes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 10:17

      @Gasty
      oui, on peut espérer que c’est uniquement pour mettre un peu de « dérision/légèreté » malgré l’ampleur du problème...une forme d’humour noir en quelque sorte.

      merci pour ton commentaire

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 13:04

      @olivier cabanel
      « La fuite ultra libérale », c’est celle de l’Union européenne, qui a permis les délocalisations et les accords sur les salariés déplacés. Et ce n’est que le début...


      Vont suivre les privatisations des barrages, des aéroports de Nice et de Toulouse, la privatisation de la Sécurité sociale et des services publics, la fin des CDI et du SMIC, etc. La liste est ICI.

      Contre les mêmes réformes imposées, les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, sans jamais demander à sortir de l’ UE et de l’euro.
      Résultat, ils sont ruinés.

    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 13:34

      @Fifi Brind_acier
      la messe n’est pas dite, et un vent de colère souffle sur tous ces manigances européennes qui ont confié leur sort à des commissions, lesquelles sont aux mains des lobbys...

      on en reparle ?
       smiley

    • Donbar 4 mars 2016 14:12

      @thomas abarnou
      Cette grande entreprise, simple système monstrueux, n’appartient donc à personne ?


    • tonimarus45 4 mars 2016 14:47

      @Gasty— ça y est ilest venu et c’est avili un peu plus, mais au point ou il en est ??????


    • ho...bah (---.---.60.180) 4 mars 2016 15:03

      @rocla+
      Je suis venu, j’ai vu, et je m’en fus* 


    • Fergus Fergus 4 mars 2016 17:15

      Bonjour, thomas abarnou

      « Les dérives de la grande entreprise sont tout autant systémiques qu’humaines. »

      C’est sans doute assez largement vrai. Il n’empêche qu’il existe ici et là un vrai mépris pour les collaborateurs modestes de la part de certains dirigeants appartenant au top management. J’ai pu le vérifier personnellement.

      Quant aux actionnaires, c’est encore pire, les salariés n’étant à leurs yeux que des formes évoluées de machines à sous.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 19:26

      @thomas abarnou
      Bernard Arnault fait partie de ces petits malins qui ont fait fortune grâce à l’argent public, comme la plupart des CAC 40, d’ailleurs.
       « Argent public, fortunes privées » d’Olivier Toscer.


    • Le421... Résistant Le421 4 mars 2016 21:17

      @Gasty
      A noter que cet après-midi, un parfait abruti déclarait qu’il ne comprenait pas pourquoi les jeunes se mobilisaient pour une loi qui ne les concernait pas... Sur BFMTV je crois.
      J’ai pas noté le nom de l’idiot de service, mais j’ai trouvé qu’il fallait être « trop grave » pour sortir ça...

      J’espère que les jeunes vont bouger.
      Je serais avec eux le 9.
      Au fait, et l’état d’urgence, on en fait quoi ??


    • foufouille foufouille 4 mars 2016 22:36

      @thomas abarnou
      "Les responsables syndicaux ont pour moi leur part de responsabilité, en refusant de sortir du binarisme primaire et de la lutte des classes,"
      c’est leur rôle pourtant. il faudrait qu’ils fassent quoi ?


    • foufouille foufouille 5 mars 2016 00:10

      @thomas abarnou
      " Moi j’ai été salarié jusqu’à très récemment. Pas à un moment je ne me suis reconnu dans leur discours, en tant qu’employé de bureau."
      normal car tu as obtenu ton boulot par copinage en bon fils de la france d’en haut.
      pour négocier, il faut demander beaucoup et se battre pour avoir moins.
      truc que tu ne peut comprendre vu que c’est l’élysée qui te paye.
      je trouve que les syndicats sont frileux face à certains patrons voyous.


    • foufouille foufouille 5 mars 2016 00:12

      @thomas abarnou
      « Mais la violence ne doit jamais être la solution »
      mais si, comme en 1789. faudra pas oublier les larbins cette fois.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 00:41

      @trouduku puduku
      le gouvernement actuel n’est pas un gouvernement de gauche.

      je pensais que vous l’aviez remarqué ?
       smiley

    • foufouille foufouille 5 mars 2016 01:11

      @thomas abarnou
      « je dirais même qui contribue à créer des clivages artificielles dans notre société. »
      ben voyons, presque tout est réserver à ta caste. que ce soit les soins, assurances ou droits. donc c’est bien ta caste qui fait un clivage sans oublier sans les tarés finis que vous défendez quand ils sont coupables. comme la noblesse d’avant la révolution.
      et ton boulot est fourni par l’élysée.
      au pire tu es un traitre, un vendu.


    • foufouille foufouille 5 mars 2016 11:09

      @thomas abarnou
      tu ne condamnes rien, tu fais semblant. ce serait trop d’avaler la vérité pour un futur kappo prêt à tout pour réussir comme dati ou d’autres.
      tu es surtout un jeune con qui ferait mieux d’étudier le monde réel : pour avoir moins, il faut demander plus. donc le patronat et les syndicats sont bien dans leurs rôles.


    • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 14:51

      @marmor

      Pas d’accord désolé, d’une certaine façon votre cherchez à généraliser votre probité à l’ensemble des patrons. Or c’est par exemple ignorer tout du management à l’américaine qui est devenu la norme et dans lequel toutes ces préoccupations win-win, on s’en tape grave le coquillard, pour parler cru.

      Au surplus j’ai été patron pendant les deux tiers de ma vie professionnelle, et je le serai de nouveau dès que l’opportunité se présentera. Ayant de plus été notamment patron d’une boite de comm et d’une boite internet créant des sites dans des secteurs d’activité très différents et pour des entreprises de taille variée, oui je sais donc de quoi je parle.

      Si je devais donner un %age de patrons à tendance « paternaliste » comme vous vous décrivez quelque part, c’est moins de 15% sachant que j’estime l’étiage en proportion de ce que tous ces patrons eux exigent comme qualités et de probité de la part des salariés en règle générale

      Et j’adore aussi en dessous rocla qui dit : y’en a pas plus de cinq patrons ici et qui auraient donc le droit de l’ouvrir sur AV. Or avec Spartacus, on est déjà 4 ; la liste grossit à vue d’œil. smiley

      En tout cas si tout doit se résoudre à une solidarité de classe, faut donc se dire que personne ici ou ailleurs en fait ne veut que cela change en bien pour tout le monde, ni plus ni moins !


    • marmor 4 mars 2016 16:01

      @ORANGE SKUNK
      Je ne souhaite pas généraliser et absoudre certains mauvais employeurs. J’essaye d’appliquer des méthodes de relation employeur/employé / résultats / salaires. Je suis exigeant avec moi-même comme avec mes collaborateurs, et quand les résultats sont là, j’applique le win win comme vous dîtes , gagnant - gagnant. Sans un certain altruisme, et pas « paternalisme », l’entreprise ne peut obtenir de résultats probants assurant sa pérennité et donc les emplois. Je n’ai qu’un but, la satisfaction de l’ensemble des intervenants dans l’entreprise, c’est le gage de son bon fonctionnement, et de ce côté, nous sommes tous satisfaits, nous prenons des parts de marché, la trésorerie permet cette conquête.
      De manière générale, une entreprise prospère lorsque tous les participants y trouvent leur compte, celui qui n’a pas compris ce corollaire est voué à l’echec, et ce n’est pas faire du paternalisme qu’utiliser les bonnes méthodes pour se développer, c’est simplement appliquer le BDM : besoin / désir / moyens . Je le fais pour moi, bien sûr, mais en étant suffisamment conscient que sans mon entourage je ne suis rien, donc il leur faut leur part de gâteau. Et ceux qui trouvent que ma part de gâteau est plus grosse que la leur, je leur explique les risques que je prend et leur conseille, pour manger plus, d’appliquer mes méthodes.


    • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 17:06

      @marmor

      Loin de moi l’idée d’avoir voulu critiquer votre fonctionnement, surtout à l’aune de votre deuxième commentaire. J’espère juste que vous aurez saisi la portée de mon message en dehors du seul témoignage personnel, et visant le nécessaire dépassement de son propre cas pour pouvoir envisager des solutions globales (quelque part un patron qui n’agit pas comme vous, il est en fait plus votre ennemi que n’importe quel salarié). 

      Bonne fin de journée


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 9 mars 2016 13:55

      @marmor
      Bonjour,
      A voir le plébiscite de ton commentaire je devrais humblement me taire. Mais il y a un hic ! pour l’exemple de bon patron que tu veux donner,mais aussi au niveau du personnel.Pour moi tout est un ensemble et là je ne vois qu’avec mes petits yeux, une chose qui manque et me parait être l’essentielle.
      Pou moi le meilleur fonctionnement de l’entreprise ne passe pas par la carotte. Les employés pour qu’ils soient bons dans leur travail ne doivent pas s’ingérer dans le commerce (marché qui pour ma part est un jeu de dupe,même avec des compromis plaisant) mais s’attacher à la qualité et à la valeur de leur travail ,point barre (pourtant ,je ne suis qu’un ouvrier)
      Alors a chacun sa tâche .Toi en tant que patron tu vends des choses que tu crois (derrière le personnel fait de son mieux pour cela)
      A contrario la carotte est pernicieuse et excuse que trop facilement les manquement a une cohésion de l’ensemble. Je ne vend pas ,je vous ai donné une carotte alors basta , je décide que les risques vous les payé par votre perte d’emploi.
      Tout cela est aimablement et insidieusement mis dans les esprits ,mais ce n’est qu’une autre forme de marchage pourri. Mais même en étant un trou du cul .Si j’avais eu quelques moyens d’entreprendre je connais mon monde et le problème est bien la confiance .Alors la confiance ne marche que si les deux parties y trouvent équitablement son compte.Non ! et non ! la carotte est une fausse excuse et une mauvaise excuse,désolé.


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 10:11

      Bonjour,
      Voila un bon article.
       Sur agoravox waouh ! deux articles differents lucides en deux jours,certainement pour cela qu’il flotte dehors,« humour »
      Nous entendons toujours la même chanson en boucle « il suffit de lire le commentaire d’Et bin ! dit donc »
      Personnes n’as jamais critiqué les patrons,se ne sont qu’eux qui proclament ces messages perfides. Qui reprochent leur travail ,leur courage ? Non c’est surtout le fait d’abuser toujours plus et de n’avoir que les règles qu’ils voudraient imposer. en fait tout le contraire d’un monde juste et équilibré.
      Mais passons cela. S’il y avait un combat à effectuer ce n’est pas ces petites paroles réconfortantes (?) mais plutôt de se battre pour une mondialisation des populations.Tant qu’ils nous reste un peu de liberté de communication. Alors oui ! il faudrait une monnaie internationale et des règles identiques partout.
      Là nous verrions le talent de chef d’entreprise, de créateur.En fait cela obligerait à être créatif.Pour ma part cela nous sortirais d’un faux modernisme du monde actuel ou tout est figé.
      Et surtout cela ne donnerais plus l’opportunité de se barrer avec la caisse ,dans d’autres lieux aux mœurs bien douteux.
       


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 10:18

        @hervepasgrave !
        pas mieux.

        je partage et remercie.

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 13:14

        @hervepasgrave !
        Merci, mais la fin des Etats Nations, c’est ce dont rêvent toute multinationale et tout financier, particulièrement ceux qui contrôlent la FED.
        Moins il y a d’ Etat, moins il y a de régulations et de lois sociales, et mieux ils se portent !


        Ils adorent les Etats désarmés qui ne peuvent plus défendre l’intérêt général...
        C’est même pour cela qu’ils ont inventé l’ UE et l’euro !
        Pour « envoyer les Etats- providence aux égouts ! »

      • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2016 10:17

        la grande majorité des citoyens ne veut plus entendre parler de cette révision du code du travail qui fait passer l’intérêt du patron avant celui du travailleur


        Mais non, mais non regardez les gueulards.Agoravox en est la preuve. 
        100% des articles sortent de la caste fonctionarisée ou statuts publics.

        Ceux qui ne veulent pas en entendre parler sont ceux qui n’en dépendent pas.

        -Des statutaires qui dépendent de la législation, publique et absolument pas du code du travail.

        -Des étudiants non assujettis à un employeur, manipulés de clichés Zolastiques par la MNEF syndicat de fêlés gauchistes.

        -Des élus bobos (en général "en disponibilité de la fonction publique).

        -Des retraités.

        -Des syndicalistes qui passent leurs temps a réclamer des privilèges pour les caste protégées.

        Regardez leurs hypocrisies

        Si c’est si FOR-MI-DABLE, pourquoi cette meute n’en veut pas pour elle même ?

        Ce qu est bon pour vous ne serait pas bon elle ?

        Dites-vous bien que vous n’avez rien à attendre de ces gens-là. Ils ne répondrons pas à la question. Juste des attaques ad personam ou à coté...

        Le social pour eux se résume à haïr le secteur marchand d’un racisme ordinaire anti-patron.

        Derrière la façader aciste anti-patron , c’est de l’esbroufe pour pas qu’on parle de leur comportements corporatistes puants qui consiste a réclamer pour toujours plus en vous enfermant dans des cloisons de codes et bureaucratiques ou ils peuvent gagner la gamelle à emmerder la société qui les a à charge.

        • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 13:22

          @Spartacus
          Bonjour,
          Je ne vais pas m’excuser de te nommer pauvre con !
          Pourquoi ? mais pourquoi ? aie,aie !

          La raison est d’un simplisme déconcertant la majeur partie de la population essayent de bouffer à leur faim. Ils n’ont pas le temps de se battre ,l’urgence est journalière. Dire qu’ils acceptent est vraiment ridicule (dommage que je n’ai pas d’autres qualificatifs plus dur)
          Et puis sur quelle belle âme peuvent-ils se reposer ? Ils ont compris même inconsciemment qu’ils ne peuvent faire confiance en personne aujourd’hui(! ?). Alors tu t’en prends a ce que tu aimerais être détruit.J’en ai chier beaucoup pour mon compte et j’ai toujours donner le meilleur de moi même,sans compter.Mais je ne jalouse pas les gens que tu accuses.Il est vrai que pour beaucoup ils ont été pistonné ,ou ont eu de la chance d’avoir des emplois protéger,et bien tant mieux.La seule chose que je ne veux pas entendre de leur bouche c’est d’être supérieur,ou d’être les références.Mais je leur laisserais une chance quand ils veulent défendre le droit,même si eux sont a l’abri.
          Tu n’est pas un abruti,mais un arriviste sans foi ni loi. Tu es tout petit.Profite en bien ,mais ferme la.Soit modeste dans tes prétentions.


        • Pyrathome Pyrathome 4 mars 2016 14:16

          @hervepasgrave !
          Je ne vais pas m’excuser de te nommer pauvre con
          .
          Surtout pas !!
          Faut juste lui dire << Casse-toi, pôv con >>.....


        • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2016 14:30

          @hervepagrave


          J’ai écrit 2 textes plus haut : 
          « Dites-vous bien que vous n’avez rien à attendre de ces gens-là. Ils ne répondrons pas à la question. Juste des attaques ad personam ou à coté... »

          Et ta réponse est bien preuve que j’ai raison !....




        • tonimarus45 4 mars 2016 15:17

          @Spartacus—bonjour—« 
           »«  »Si c’est si FOR-MI-DABLE, pourquoi cette meute n’en veut pas pour elle même ?«  »« dites vous

          Non personne ne dit que c’est formidable ou trop comme le »merdef« (car en fait c’est cela qu’il susurre) ,mais ce que nous propose les hollandes ,valls , khomri ou l’insatiable gattaz qui nous promettais des millions d’emplois en echange des milliards qu’il a reçus, c’est bien pire et heureusement qu’il y a des fonctionnaires pour s’allier au prive dans leur lutte contre cette loi scelerate
          Ceci dit,defendant bec et ongles les propositions du »merdef" je comprends votre colere contre ceux qui veulent s’y opposer
          Tenez dites moi de quoi, dans cette loi, les ouvriers peuvent t’ils se rejouir ?????

        • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 16:28

          @Spartacus
          Bonjour, mais je n’attends rien de personne ! Ma réponse serait la preuve que vous avez raison,humm ! c’est vraiment a voir.Allez cadeau,pour toi je suis généreux,ah !ah.
          Tu n’es dans tous les cas pas mieux que tes contradicteurs ,voila tu es match nul avec eux.
           Au minimum.Laisse donc la population ou est-elle est malheureusement.
          et puis depuis toujours se sont les mieux lotis qui se plaignent toujours.Et il ne faut pas avoir fait science po pour les reconnaitre ! Tu devrais avoir un peu plus de raison ou te taire. Mais c’est un combat permanent de vouloir s’octroyer le droit ,alors je ne me fais pas d’illusion quand à toi.D’ailleurs je m’en contre fou et ne te connais malheureusement que par ta langue de vipère. A méditer ! peut-être si un jour tu vois la lumière ah !ah !


        • Spartacus Lequidam Spartacus 4 mars 2016 17:46

          @tonimarus45


          Tenez dites moi de quoi, dans cette loi, les ouvriers peuvent t’ils se réjouir ?

          1-Les ouvriers qui resteront après une conjoncture de corde raide pourront se réjouir de voire leur boite perdurer et pas plombée par une trésorerie en berne pour payer des coûts de licenciements de ministres qui les achèvent comme actuellement.

          Çà aidera a maintenir les entreprises sur la corde raide ou en difficulté qui doivent licencier pour se retourner au lieu de fermer...

          Ça limitera juste l’hécatombe d’entreprises en dépôts de bilan. 70 000 en 2015. Ce qui est un chiffre énorme auquel on doit mettre fin.

          -2-Les employeurs hésiteront moins à recruter au premier signe de reprise. Actuellement embaucher c’est s’acheter des problèmes....

          Juste un détail sur lequel nous sommes en accord.
          Ça créera peu d’emploi en plus. Ça préservera surtout des emplois dans les entreprises en trésorerie négative.

          Créer des emplois il n’y a qu’un moyen et pas 50. L’investissement....

        • tonimarus45 4 mars 2016 18:38

          @Spartacus—bonjour-«  »«  une conjoncture de corde raide  »« que voulez vous dire par là ???

          Ceci dit croyez vous que c’est en permettant a un apprenti de travailler 10 heures par jour que l’on va preserver l’emploi ????
          Croyez vous que c’est en faisant travailler ceux qui travaillent encore plus(c’est ce que cette loi scelerate propose) on va supprimer des chomeurs ou l’on va en creer plus ?????
           Croyez vous que c’est en repoussant sans cesse l’age de la retraite que cela va liberer des emplois pour ceux qui n’en ont pas ?????
          Croyez vous que c’est en permettant de cumuler emploi retraite sans plafonnement(on peut le comprendre pour les petites retraites) que l’on va permettre au demandeurs d’emploi de s’incerer dans le monde du travail ????
          Pour que les entreprises aillent mieux et embauchent, surtout les artisans, puisque parait t’il, la baisse du chomage pourrait venir d’eux, ils faut que leur carnet de commande soit convenablement rempli et pour cela il faut que la clientele potentielle ait les moyens de depenser plus et pour cela il faut que leur pouvoir d’achat augmente surtout ceux de la france d’en bas qui reinvestissent et pour cause, ((ils n’ont pas les moyens de mettre a gauche)) tous leur revenus dans l’economie de la france(ils n’ont pas les moyens comme les nantis de planquer leur argent en suisse ou dans les paradis fiscaux)
          Alors vous abordez la situation des entreprises qui ont comme on dit un »coup de bourre«  » mais qui ont peur d’embaucher a cause de la difficulte de licencier et donc sachez que l’on peut faire appel a des cdd ou des boites d’interim ou des contrats de mission dans certains cas et que POUR AVOIR DROIT A UNE PRIME DE LICENCIEMENT IL FAUT AVOIR TRAVAILLE UN AN DANS LA MEME ENTREPRISE
          Et j’ajouterais que il y a en marre des promesses non tenues, depuis les professionnels de la grande restauration demandant la baisse de la tva(et deja cela etait une arnaque) proposant entre autre des embauches qui n’ont jamais vu le jour ou l’inenarrable «  »gattaz«  »faisant miroiter un million d’emplois entre contre parti de 50 milliards de baisse de cotisations(qu’il aurait du rendre puisque parole il n’a pas tenu) que d’autres paieront(il a eu une bonne partie du pognon mais les emplois ;bernique) et maintenant ce meme « merdef »« qui fait miroiter en contre partie de la loi »khomri" une baisse du chomage qu’ il se garde bien de chiffrer car il sait tres bien que cette loi scelerate ne crera aucun emploi mais au contraire en supprimera


        • tonimarus45 4 mars 2016 18:48

          @Spartacus—«  »Ça créera peu d’emploi en plus«  » pire cela en supprimera

          Quand a la situation des chomeurs qui d’apres le « merdef » coutent trop cher puisque il veut leur raboter et leurs indemnites et les periodes de chomage on leur donne de quoi vivre DECEMMENT afin d’eviter qu’ils deviennent sdf ou on les euthanasie tout de suite(suis sur que cette derniere solution conviendrais a votre«  »gattaz)

        • Spartacus Lequidam Spartacus 5 mars 2016 10:00

          @tonimarus45

          Un apprenti travailler 10h
           ? Quel patacaisse. 

          Les apprentis ont entre 16 et 22 ans. En pleine force de l’age. Au lieu de faire 5 jours à 7h faire 3 jours de 10h et un de 5 leur laissera le vendredi...Ils ne demandent que ça les gaillards.

          Travailler plus donne plus de travail. Le travail entraîne des besoins et de l’activité. 
          C’est la dynamique. L’échec des 35h de cette absurdité qui croit que c’est partageable est l’exemple.

          Emploi retraite ? Pourquoi pas. C’est un choix de liberté individuelle et personnelle. 

          La baisse du chômage par les artisans ? Qui vous a dit ça ? 
          L’artisanat fonctionne avec des zones de chalandise faibles et des profits souvent faibles, dans des environnements réglementaires souvent complexe avec des charges sociales folles. Non ils ne sont pas la solution au chômage.

          clientèle potentielle ait les moyens de dépenser. Réveil. Plus personne n’achète à 500m de chez soit sauf les besoins primaires. 
          Vous achetez encore des 33 tours ? Non c’est immatériel et téléchargeable de partout sur terre. Vous vous contentez de vendre à vos voisins ? Non les entreprises qui n’exportent pas et sont franco-françaises fonctionnent. Les besoins actuels créant de la vraie valeur ajouté sont immatériels, sur des zone de chalandise mondiales. L’économie locale c’est bidon.

          Prime de licenciement. Je ne crois pas que les licenciés appellent cela « prime » mais plutôt indemnité. En fait les prud’hommes sont comme un casino ou le salarié ne peut que gagner sans payer de droit d’entrée. L’important c’est de porter plainte. Le risque pour le licencié c’est de gagner le jackpot. C’est bien l’entreprise qui paye. A force de payer des jackpots, elle ne veulent plus embaucher. 

          Gattaz ? C’est un syndicaliste. C’est de la posture. Pas plus fiable que les syndicats soi disant ouvrier qui in finé ne défendent que les castes d’état. Il ne représente que des minorités. J’y ai cotisé qu’une année et me suis barré de suite...C’est du copinage.  J’ai écrit au moment du pacte de responsabilité cet article........http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pacte-de-responsabilite-allez-vous-148088


        • tonimarus45 6 mars 2016 11:03

          @Spartacus— Deja soit vous mentez soit vous n’estes pas au courant en effet en ce qui concerne la loi « khomri »« ,ellle prevoit que les apprentis pourait faire 10 heures par jours ET 40 HEURE par semaine et non 35 comme vous le dites

          Travailler plus ne donne pas de travail mais au contraire creera du chomage car la seule chose qui ceera du travail c’est les carnets de commande bien remplis et donc ce carnet de commande n’etant pas extensible du fait que le pouvoir d’achat est ce qu’il ,est une entreprise couvrant sa charge de travail avec 10 ouvriers travaillant 35 heures soit total 350 heures (10/35) pourrat faire cela avec 9 ouvriers travaillant par exemple ne serait ce que 39 heures 9 multiplie par 39 egale 351 heures et que dire si on autorise comme la loi »khomri« le prevoit 60heures par semaines
          Quand aux 35 heures , si vous etes patron, vous devrez savoir toute les possibilites de les contourner ce qui fait qu’elles n’existent vraiement plus
          —Emploi/retraite , c’est un choix dites vous ; oui puisque la loi le permet , mais elle ne permet pas de liberer des empois pour ceux qui en ont besoin ce que ,vous ne niez pas
          —Baisse de chomage par les artisans mais cela est dit partout y compris sur ago
          --- clientele potentiele ????votre exemple est absurde et mauvais exemple. les 33tours vinyls car on recommence a en presser et en acheter ;Ceci dit la france d’en bas se nourrit , s’habille, se soigne, se loge ect parfois avec difficulte et une relance du pouvoir d’achat ne pourrait etre que benefique et pour le commerce et pour les entreprises
          —Les prudhommes( qui jugent que les licenciements abusifs) ?Dois je vous rappeller fonctionnent a parite patrons/representant des ouvriers, la presidence etant assurree en alternance et d’autre part il est totalement malhonnete de dire que les ouvriers gagnent a tout les coups nombreux sont deboutes
          J’AJOUTERAIS(mais relisezvous »« travailler plus donne du travail »)QUE C’EST VOUS QUI AVEZ DECLARE QUE CETTE LOI(KHOMRI)NE CRERAIENT PAS D’EMPLOIS ETQUAND J’EXPLIQUE POURQUOI ,VOUS DITES QUE SI CELA EN CREERA(LE TRAVAIL DONNE DU TRAVAIL)


        • tonimarus45 6 mars 2016 12:49

          @rocla+—bonjour— Oui on le sait il n’y a que vous qui savez et avez travaille et pourtant si je vous disais ;En outre j’informais simlement spartacus que les apprentis selon la loi « khomri » pourraient faire 40 heures et donc plus de 35 heures comme il le pretendait

          D’autre part je disais simplement et je ne disais rien d’autre «  »que je ne voyais pas comment cela reglerait ne serait ce qu’un peu (qu’ils fassent ou non10 heures) le probleme du chomage
          Quand a gland a la cgt ??? etait ce moins bien qu’une personne sans la moindre humanite, sans la moindre compassion pour ceux qui n’ont pas eu sa chance ,accompagne d’une haine feroce envers les sdf, chomeurs, syndicalistes essentiellement ouvriers,sans parler des fonctionnaires qui pourtant vous ont aide a vous faire votre petite pelote.Quand a«  »Le pire c’ est de sorti de l’ école sans savoir lire ni écrire«  »« je ne vois absolument ou vous voulez en venir si ce n’est dire cela en pensant a vous
          Alors lisez bien ce que je dis(je n’ai jamais qu’un apprenti pourrait mourir de tavailler 10 heures bien que je ne sois pas d’accord pour cela)et cessez de »troller« comme un »« bestias »


        • foufouille foufouille 6 mars 2016 15:29

          @rocla+
          « j’ ai fait plus que 10 heures par jour en tant qu’ apprenti . »
          en comptant les pauses et c’était tellement bien que tu n’as pas continué.


        • Spartacus Lequidam Spartacus 6 mars 2016 20:21

          @tonimarus45


          35 ou 40, çà n’est pas l Pérou.
          Un emploi est mieux au travail qu’a la retraite. 
          Le retraité dans un système par répartition devient à charge pour la société, Ca ne se voit pas directement ais indirectement pèse une louche de plus sur les charges sociales de la collectivité. C’est donc un frein à la croissance.

          Si le 33 tour est l’avenir vous avez le droit d’y investir....
          Essayez aujourd’hui d’ouvrir une boite et ne vendre qu’a coté de chez vous....Petit chiffre d’affaire, petits revenus et risque maximum pour rentabilité faible. 

          Les prud’homme, est un casino pour le salarié. Les employeurs n’y sont pas défendus, souvent par des cadres car plus aucun employeur n’y participe. les jurisprudence sont toutes à charges de l’employeur.

          Par ailleurs je confirme que la loi va juste arrêter l’hémorragie. Les emplois crées ne réduiront pas le chiffre du chômage. 



        • tonimarus45 7 mars 2016 10:23

          @Spartacus-bonjour-Ce qui est agaçant chez vous c’est quand vous n’avez aucun contre argument vous deformez ou « trollez ».Je repete pour vous et eventuellement pour rocla, que j’ai dit simplement ceci

          —JE NE VOYAIS PAS COMMENT EN FAISANT TRAVAILLER DES APPRENTIS 10 HEURES ,40 HEURES PAR SEMAINES,CELA ALLAIT RESORBER NE SERAIT CE QU’UN PEU LE CHOMAGE 
          Et c’est vous qui apres, aide par votre compere rocla avez trollez en faisant croire que j’avais susurre cela serait trop penible pour ces gamins ;JE N’AI DEJA JAMAIS DIT CELA(vous avoir compris)
          --- Concernant les disques vinyls je disais simplement que contrairement a vous qui disiez « que cela etait fini » ,on en repressait et on recommencait a en vendre ;JE N’AI JAMAIS DIT QUE CELA ETAIT L’AVENIR, mais faut croire cependant que certains investissent dans ce qu’ils croient etre un bon creneau ???
          ---Concernant les prudhommes QUI NE JUGENT QUE LES LICENCIEMENTS ABUSIFS (ou n’ayant pas respecte les regles du licenciement)c’est faux et archi faux de dire que que c’est toujours le patron qui est condamne et si cela arrive c’est bien souvent que les representants des patrons votent pour sanctionner une derive patronale
          JE REPETE QUE DANS CETTE JURIDICTION LES REPRESENTANTS DES PATRONS ET DES OUVRIERS SONT A EGALITE, et donc qui si un patron est sanctionne c’est que un representant de ceux cis a vote la sanction
          J’AJOUTERAIS QUE CONCERNANT LE CHOMAGE QUE SELON LE GOUVERNEMENT LA LOI « KHOMRI » DOIT FAIRE BAISSER ;C’EST VOUS MEME QUI AVAIT ECRIT QUE CETTE LOI AURAIT UN IMPACT TRES FAIBLE SUR CELUI-CI("il ne baissera que tres peu )
          Alors arretez de deformer mes propos cela n’est pas digne de vous ou tout au moins d’une personne responsable,honnete et objective


        • tonimarus45 7 mars 2016 10:46

          @foufouille— bonjour —ceci dit a part avoir commence sa carriere d’apprenti avant 1919, je ne vois pas comment il pouvait faire 10 heures par jour ;et voici pourquoi

          «  »« Le contexte économique de l’après-guerre, propice aux revendications ouvrières en raison de la reconstruction du pays, permet le vote enthousiaste de la loi des 8 heures. Elle est adoptée le 23 avril 19191, non sans quelques péripéties, la Chambre et le Sénat s’opposant sur son principe. »«  »

        • devphil30 devphil30 4 mars 2016 10:57

          Merci pour cet article qui montre la réalité de ces patrons défendus par des politiques corrompus.


          Attention toutefois à l’erreur sur le salaire horaire des Polonaises à 200 € cela pourrait risquer de provoquer un afflux de chômeurs Français vers la Pologne.
          Je doute que Bernard Arnault soit si généreux.

          Philippe 
           



          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 17:42

            @devphil30
            j’ai vérifié, et répondu au commentateur qui évoquait « cette erreur »

            à quelques 60 euros près, mes 200 euros sont bien le smic net polonais

          • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 10:59

            Bonjour Olivier

            à l’instar de ce qu’écrit judicieusement Hervepasgrave au dessus, c’est effectivement juste dommage de montrer du doigt des hommes. A tout le moins toutes les précautions sont bonnes en la matière pour dire que l’on parle bien de la fonction et par devant de tout l’arsenal de règles qui permet à n’importe qui d’en profiter ou pas.

            Dans la même veine, la critique de la dérive généralisée de notre système économique libéral, si elle est indispensable tant l’injustice règne en maître, manque dans l’absolu de de point d’ancrage tant il apparaît qu’aucune autre façon de gérer les affaires des hommes sans les priver de leurs libertés fondamentales de créer et de prospérer en fonction de leur talent, n’a fait ses preuves.

            Par contre il est un attribut de ces libertés fondamentales qui est incontestablement le point d’achoppement sur lequel trop peu osent se pencher convenablement à mon humble avis, celui de la propriété privée. Sachant que tout le hiatus est sur le type de propriété dont on parle : propriété matérielle (des biens, des moyens de production) ou propriété intellectuelle ?
            Or tout l’arsenal juridique repose sur un hiatus de l’histoire qui ne veut pas évoluer deux siècles après que le socle ai été posé.

            En clair dans la DDHC de 1789, deux articles abordent le sujet :

            Art. 2. -

            Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

            Art. 17. -

            La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

            Et das la DDHC de 1948 :

            Article 17 

            1. Toute personne, aussi bien seule qu’en collectivité, a droit à la propriété.

            2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

            Toute type de propriété serait donc à considérer comme inviolable est sacré ?

            Et bien la lumière de l’évolution du monde, je crois qu’au XXIeme siècle, il est plus que probant que l’on devrait opérer un distinguo farouche et formel.

            Quant à la propriété matérielle des biens, rien n’a changé vraiment depuis plus deux siècles, sauf le passage du communisme entretemps et son échec qui paraît quand même montrer que l’on peut difficilement priver l’homme de ce droit de profiter d’un bien matériel qui ne serait pas mal acquis.

            Quant à la propriété intellectuelle par contre, peut on dire qu’il en advient de même ?

            En principe tout l’arsenal juridique affairant à ce droit repose sur le postulat que l’on est pas propriétaire de ses idées.

            Or qu’en est il dans la réalité, par les biais des marques, des brevets, du droit d’auteur, etc, etc on a laissé prospérer par tous les biais possibles et imaginables les moyens de détourner cette idée de base.
            Or qu’est ce qui grâce aux économies d’échelles, à la massification tous azimuts, à l’effet levier prodigieux du numérique, permet le plus surement à certain de dégager la majeure partie de la plus value économique mondiale, des richesses puis de la séquestrer : la propriété intellectuelle toujours considérée comme un droit sacré alors même que c’est exactement le principe contraire qui court dans les faits : on empêche quiconque n’est pas armé pour dérouiller ses acquis de profiter de la liberté d’utiliser l’idée comme patrimoine universel irréductible et insécable.

            Supprimons la propriété intellectuelle, et nous remettrons l’ensemble du monde à taille humaine.

            Et face aux hurlements hystériques des possédants virtuels et des idiots utiles qui un jour ont créé un machin (rendons alors à la famille de de Vinci tous les droits sur tous les « créations » qui ont depuis la Renaissance été réalisés grâce à ses idées de base, la paternité lui en revient smiley ), il suffit de répondre que le patron qui a du talent prospéra toujours, mais que ces béquilles juridiques pour lui permettre d’accaparer ce que ne devrait jamais pouvoir l’être, est l’entrave la plus fondamentale, la plus virulente et la plus sournoise au bien vivre ensemble.

            PS : ceci n’était pas un troll smiley smiley


            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 11:10

              @ORANGE SKUNK

              Oups on empêche quiconque n’est pas armé pour vérouiller ses acquis


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 11:25

              @ORANGE SKUNK
              Bonjour,
              Voila pour ma part un bien bon commentaire que je ne suis pas à la hauteur de faire.J’y retiendrais deux choses et qui sont primordiales.
              La première « la propriété » ,je considère que c’est la cause fondamentale de l’échec de la révolution Française. Un détournement à la source.
              Il est vrai que peu de gens s’imaginerait ce que le monde serait devenu aujourd’hui.Même pas moi !
              Mais à l’époque il y avait encore la place pour ce changement radical.Un nettoyage de fond en comble avec un nouveau départ à zéro.
              La deuxième la perversion des lois. Et là c’est un combat que je n’entends pas ! Il est pourtant primordial qu’il soit fait ,c’est la base d’une société. « Tout a été annexé » dans tous les sens du terme.

              Ces deux choses, sont le fondement des règles que nous avons. Volontairement oubliées ? Même les plus braves contestataires,pacifistes , progressistes, font l’impasse « eh ! des fois quand même ! il faut bien s’assurer un replis, alors motus et bouche cousue »


            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 11:38

              @hervepasgrave !

              Pour sûr, mais le Droit, c’est bien ce qu’il y a de plus rébarbatif pour un esprit libre.

              Et en matière de perversion rien n’est pire que la Fac de droit, tous y rentrent avec la soif de défendre la liberté, mais seuls ceux qui auront été jugés bon à faire peu ou prou le contraire seront les élus qui pourront exercer leur talent sur le plan professionnel (je caricature mais c’est pour tout l’esprit qui dans les faits irrigue in fine cette communauté, bras armé de la servitude volontaire).

              Etat de Droit = Etat inhumain, mais comment se défaire de la certitude que c’est sensé être notre bien commeun le plus précieux !

               


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 13:19

              @ORANGE SKUNK
              Quand il n’y a pas d’ état de droit, c’est la loi du plus fort, c’est sans doute ce dont vous rêvez ?


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 13:39

              @ORANGE SKUNK
              tu as parfaitement raison.Cela me fais grandement plaisir de ne pas me retrouver tout seul en ce lieu.

              Mais le peuple a d’autres soucis et il faut bien en l’excuser de prendre quelques récréations. Il lui manque simplement l’idée du devoir que chacun devrait porter sur l’avenir des nouvelles générations. Mais la je suis bien impuissant pour pallier et porter un message intelligible !
              En ce qui concerne un esprit libre ,cela ne signifie pas à mon sens ,de faire abstraction de quelques obligations.Car tu peux avoir un esprit libre que tu sois éternellement fauché ou a l’abri des infortunes.Le monde malheureusement dans son nouveau millénaire à besoin de règles ,de coup de pompes dans le cul.Alors après ils pourront les nouvelles générations avoir une base sereine.
              Esprit libre ne veux pas dire pour moi contestataire de tout par principe. Je reconnais imbécilement quand vieillissant je me suis dis pourquoi n’est je pas été anarchiste ? Mais décidément ,non ! du désordre ne peux naitre que du désordre.J’aime l’ordre et j’aimerai utopiquement un monde régie avec quelques règles immuables et justes.


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 13:59

              @ORANGE SKUNK
              bonjour

              merci de cette réflexion intelligente.
              ça mériterait un article.
              on en reparle ?

            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 14:00

              @Fifi Brind_acier

              Tu réponds avec tes pieds aujourd’hui ?

              Non j’essaye juste d’expliquer le fait que parce que l’on nous serine tous les jours que l’on vit sous un Etat de Droit, l’édifice juridique serait donc forcément là pour nous protéger de la loi du plus fort, et nous fait avoir une foi aveugle dans l’édifice apparent des règles alors qu’il faudrait surtout s’intéresser ingénierie juridique qui sous tend tout l’édifice en amont. Sachant que le plus fort, ben il passe justement le plus clair de son temps à traficoter en amont l’édifice juridique en son cœur pour mieux nous manger le trognon.

              Je vais vous donner deux exemples précis :

              - le premier gouverne et truande tout l’édifice des relations étatiques et économiques depuis plus d’un siècle : en 1910 aux Etats-Unis passent les lois anti trust, on prétend alors avoir mis en place tout un arsenal pour lutter contre les monopoles et autres concentrations restreignant la libre application des lois du marché, et ce grâce à tout un tas de dispositifs légaux nationaux.
              Or très exactement dans le même temps, on créé le off-shore, et l’Etat du Delaware devient le premier Etat américain à pouvoir accueillir des holdings financières échappant en tous points aux règles contraignantes fédérales et ce grâce à des conventions inter étatiques avalisant en tous points ces exceptions.
              Et donc on a pas fait ces lois anti trust pour nous protéger mais bel et bien pour faire échapper le vrai pouvoir économique concentrationnaire aux différents dispositifs législatifs nationaux. Depuis cela a a fait son chemin, la moitié des capitaux et liquidités mondiales passent chaque année par l’intermédiaire de ces paradis fiscaux.

              - le 2eme est tout résolu dans les propositions d’Etienne Chouard sur l’absolue nécessité de mettre en place une constitution édictée et contrôlée en tous points par le peuple pour se préserver du pouvoir, de tous les pouvoirs, et non en laissant aux gouvernants ou soi disant représentants de la nation disposer du pouvoir de manier cet instrument comme bon leur semble.

              Vous faîtes donc bien de venir m’interpeller car sur ces deux points fondamentaux sur lesquels si on opère aucun changement radical, rien de rien ne changera, l’UPR est aux abonnées absents. Ou alors merci de m’éclairer de toute urgence sur mes lacunes.


            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 14:00

              @Olivier

              avec plaisir smiley


            • HELIOS HELIOS 4 mars 2016 16:09

              @ORANGE SKUNK


              ... voila un discours que j’entends et qu’on ne peut que soutenir !

              Merci pour l’avoir ecrit.

            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 16:52

              @HELIOS

              You’re welcme smiley

              @hervepasgrave

              Je t’entends bien, et je suis le premier à me demander si l’équation est soluble.

              La seule chose qu’il est toujours possible de faire concrètement ou sur le plan virtuel comme ici ou ailleurs sur le net, c’est de se compter entre pairs, de faire des choses à l’échelle où on le peut, en faisant tout son possible pour se prévenir des parasites et en essayant de ne pas subir les affres d’un système organisé en tous points pour la prédation, le plus souvent à l’insu du plein gré de la plupart de ses exécutants.

              En cela tous les circuits locaux qui se développent montrent qu’il y a moyen, et même si cela ne constitue pas un contrepoids suffisant,à tout le moins comme c’est la seule solution pacifique, faut la prendre à bras le corps smiley


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 20:02

              @ORANGE SKUNK
              Ce n’est pas parce que les médias serinent que nous sommes dans un état de droit, que c’est vrai...
              « L’ Europe, la mise en place d’une dictature », serait plus conforme à la réalité.


              Quant à la Constituante de Chouard, tant que nous sommes dans l’ UE, c’est la Constitution européenne ( TFUE) qui prime, le droit européen est supérieur au droit des Etats.

              Chouard est bien gentil, comme il est favorable à la sortie de l’ UE, il ferait mieux se bouger les fesses pour qu’on en sorte, plutôt que de faire rêver des milliers de gens.

            • ORANGE SKUNK 4 mars 2016 20:39

              @Fifi Brind_acier

              Mais il fait des conférences tous les jours ou presque je crois, sur le terrain sans faire ouin ouin toutes les trois secondes parce qu’il passe pas dans les merdias, beaucoup plus qu’Ass sous le lino assurément qui ne cherche qu’une chose se faire lustrer l’ego, et puis lui ne cherche pas un strapontin pour aller pavaner sous les ors de la Rep. Voilà la méga différence !!

              Au demeurant ses solutions sont donc les bonnes et t’essaye de le descendre quand même ? Minable, absolument minable, un vrai c....ard de politichien

              Et puis surtout pas un mot sur les paradis fiscaux, la vraie source de malfaisance du système, comme c’est bizarre. Ben oui faut avoir une chance de toucher à la bonne soupe donc ne jamais s’attaquer au vrai problème central sinon bye bye le pouvoir : pathétique mais tellement évident !

              Bon dans le même temps j’ai fait ma journée no troll, et fallait bien que je me tape en retour un monstro propagandiste du rond de serviette smiley


            • HELIOS HELIOS 5 mars 2016 00:22

              @ORANGE SKUNK


              vous savez, les paradis fiscaux ce ne sont que des centres destinés a accaparer la richesse produite ailleurs, mais en plus anonyme et sans impots. 

              Il n’en reste pas moins que Londres comme Francfort sont des points de concentration de richesse « volée » alors que ce ne sont en rien des paradis fiscaux.

            • Kerloc’h Ar zen (---.---.175.124) 5 mars 2016 09:48

              @ORANGE SKUNK

              Très intéressante démonstration mais vous faîtes une erreur capitale dans votre conclusion en disant que « l’UPR est aux abonnées absents ».

              Alors ma réaction pour vous signifier que l’UPR, dans son programme de gouvernement, propose la suppression de la procédure dite du « congrès ». L’UPR propose aussi de mettre en place, dans la constitution « l’initiative populaire » qui permet au peuple souverain de modifier tout ou partie de sa constitution. Contrairement à ce qui se passe aujourd’hui, seul le peuple sera en mesure de modifier le cadre qui le protège. L’UPR propose aussi de mettre en place, dans la constitution, le référendum dit « facultatif » qui permet au peuple de dénoncer une loi scélarate, de la modifier, de l’annuler.

              Le cadre d’une telle constitution constitue une démocratie « directe ». En France nous n’avons jamais été en démocratie ! Notre démocratie est représentative. Le seul pays au monde dans lequel est pratiquée cette démocratie directe est la Suisse. L’oligarchie tente bien d’attaquer cette démocratie directe, mais, pour le moment, le peuple souverain s’en sort bien puisqu’il possède, seul, le pouvoir. Il sait se mobiliser autour des problèmes essentiels. Il y aurait matière à renforcer encore cette démocratie directe, qui a un coût, mais, pour le moment, si la France parvenait à obtenir cette démocratie directe, un grand pas serait fait dans le sens de la protection de l’intérêt commun.

              J’ajoute qu’initiative populaire et référundum se déclinent au niveau national, régional et même communal. C’est ce qui se passe en Suisse. L’oligarchie craint par dessus tout cette démocratie « directe » qui lui enlève le pouvoir décisionnel sur les grands sujets de société. C’est pour cette raison qu’elle n’existe que dans un seul pays au monde, qui est, quel hasard, la plus vieille démocratie (directe et représentative confondues) au monde.

              L’UPR propose aussi la reconnaissance du « vote blanc » dans la constitution. Si le vote blanc parvient en tête d’une élection alors tous les candidats battus ne peuvent plus se représenter. D’autres candidats émergent. L’UPR propose aussi le non cumul des mandats. L’UPR propose également le non renouvellement des mandats pour éviter la « professionnalisation » de la fonction politique.

              J’ajoute, pour être parfaitement honnête, que l’UPR parle de « référendum ». En effet, pour la très grande majorité des Françaises et des Françaises « l’initiative populaire » ne signifie rien. Mais le référendum dont parle l’UPR n’est pas le référendum que l’on connait aujourd’hui en France, mis en oeuvre à la seule demande des autorités de l’Etat. Il s’agit d’un référendum initié par le peuple, sur le sujet qui l’intéresse. Ceci ouvre des possibles infinis.

              Voici un lien qui indique le fonctionnement de la démocratie « directe » en Suisse

              https://www.ch.ch/fr/droits-politiques/

              Je terminerai en ajoutant que nos femmes et hommes politiques jouent constamment sur l’ambivalence du terme « démocratie ». Ce substantif est un terme générique dont le sens se modifie par l’adjonction d’un qualificatif. Ainsi, une démocratie « directe » n’a strictement aucun lien de parenté avec une démocratie « représentative ». Dans le premier cas le peuple est le souverain, dans le second, le pouvoir est confié à une minorité soigneusement sélectionée pour défendre des intérêts particuliers. La chance du peuple est de pouvoir accéder à la démocratie « directe ». C’est bien pour cette raison que François Asselineau est barré, absolument barré de tous les médias dominants. Le programme de gouvernement qu’il a mis sur pied propose d’enlever son pouvoir à l’oligarchie. Ceci n’est pas acceptable pour elle. Toutes les personnes qui insultent Asselineau, en faisant remarquer son parcours, toutes les personnes qui parlent de « micro » parti pour l’UPR ne se rendent même pas compte que le programme de gouvernement de l’UPR est un programme de « libération nationale ». Le peuple français est donc bête à manger du foin à refuser la mise en place, dans notre pays, d’une démocratie directe. La propagande de l’oligarchie fonctionne à merveille. J’espère que sur Agoravox quelques esprits éclairés arriveront à faire la différence entre démocratie « directe » et démocratie « représentative ».

              Voyez vous Orange Skunk, à votre corps défendant, je pense, vous ignorez le programme de libération nationale de l’UPR. Cette démocratie « directe » mérite bien que l’on y réfléchisse. Plutôt deux fois qu’une !


            • ORANGE SKUNK 5 mars 2016 10:26

              @Kerloc’h Ar zen

              Je vous entends bien et en accepte l’augure sur le fond des propositions. A tout le moins vous donnez ici une vision plus cohérente et surtout moins à l’emporte pièce que Fifi hier soir (qui de toute façon avec son spam compulsif est totalement improductif).

              Face à son avis lapidaire sur Chouard, lequel apparaît comme un exemple à suivre pour la clairvoyance, la tempérance et la façon de procéder sans s’enfermer dans aucune chapelle ni mouvement (c’est en tout cas ce qui ressort de toutes les interventions où j’ai pu l’entendre et de la façon on ne peut respectable dont il se dépatouille des vices que l’on cherche à lui prêter et de tous les procès d’intention qui vont avec pour essayer de l’accabler), j’ai eu en accès de dégoût, et je me suis pas privé de lui faire savoir.

              Dans le même temps ce serait moi même reproduire des schémas contre lesquels je m’insurge, je lui présente dès lors mes excuses.

              A tout le moins je ne crois pas une seule seconde à la viabilité d’un changement par la forme des partis actuels et leur participation au barnum médiatique et représentatif. Pour retrouver une chance de faire émerger la voie du peuple il faut bel et bien zapper toute l’intermédiation pourrie et gangrénée d’une République dévoyée.

              Ne pas se rendre compte que participer d’une quelconque façon à cette foire aux bestiaux orchestrée et verrouillée est la tactique la plus vaine qui soit indique pour moi une seule chose : l’UPR et son chef sont à côté de la plaque.


            • Ar Zen (Kerloc’h) (---.---.175.124) 5 mars 2016 12:09

              @ORANGE SKUNK

              Je partage votre avis sur Etienne Chouard. Je l’aime beaucoup et lui rend hommage pour tout ce qu’il a entrepris, même dans la tourmente. Il dérange par ses idées et l’oligarchie lui en fait payer le prix. C’est systématiquement le jeu de l’oligarchie de « diaboliser » celui ou celle qui va à l’encontre de leur pouvoir ou qui prétend proposer une telle orientation.

              Je ne partage pas votre avis sur la manière d’opérer le changement. A mon sens, il est possible, dans le système actuel, de faire émerger la conscience d’une démocratie « directe ». Il suffit d’utiliser son bulletin de vote. C’est possible. En revanche, et il suffit de lire Bourdieu pour cela, la lutte des classes est terminée. Pourquoi ? Parce que la conscience de classe n’existe plus ! Les gens se pensent dans la classe « moyenne » ou dans celle des « dominants ». Il n’existe plus d’autre catégorie. Dès l’instant où vous percevez le SMIC, vous imaginez être dans la classe moyenne. Derrière vous il reste les Rmistes et les exclus. Un professeur de lycée se pense également dans la classe moyenne, tout comme une coiffeuse, un mécanicien, un boulanger, un cadre moyen, un ouvrier, un artisan, une secrétaire, même un ingénieur . Donc, plus de lutte de classes par manque de combattants !

              Le changement que vous appelez de vos voeux viendrait de quelle manière ? Quelles sont les conditions de mise en mouvement de ce changement ? La révolution insurrectionnelle ? Depuis que le monde est monde les « révolutions » n’ont été que des prises de pouvoir d’intérêts privés sur d’autres intérêts privés (la révolution française était la prise du pouvoir des bourgeois sur les aristocrates, ou, du moins, le partage du pouvoir avec eux). La révolution anglaise de même. Itou la révolution bochévique. Alors comment le changement, hors les urnes, serait-il possible ? Je n’en ai pas la moindre idée. Pouvez vous lancer des pistes ? Merci.


            • tonimarus45 7 mars 2016 10:35

              @HELIOS-bonjour— tout a fait d’accord avec votre « post » et sans oublier la suisse ,monaco, et lichtientein et le luxembourg et j’en oublie


            • jaja jaja 4 mars 2016 11:46

              Bravo pour cet article... Juste une petite restriction concernant les petits patrons qui souvent sont au moins aussi rapaces avec leurs salariés que les plus gros capitalistes... Heures supplémentaires non payées, législation pas respectée, partie du salaire de la main à la main, travail clandestin, humiliations et j’en passe....

              Travailler dans un petite boite du Bâtiment comme arpète ou comme caissière dans un petit supermarché, par exemple, c’est souvent voir sa personnalité humiliée pour un salaire de misère...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 13:24

                @jaja
                Le respect du droit du travail relève des Inspecteurs du travail, mais les coupes sombres dans les budgets publics sont imposées par Bruxelles...
                « Une Inspection du travail aux abonnés absents »


              • aimable 4 mars 2016 13:27

                @jaja
                pour certains patrons artisans , l’ouvrier est un consommable comme un autre et ont comportement esclavagiste , mais il ne faut jeter la pierre a ceux qui ont un comportement normal et qui certainement sont les plus nombreux 


              • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 13:44

                @jaja
                Bonjour,
                tu as parfaitement raison de souligner cela.Je peux l’affirmer avec un paquets d’années d’expériences. Mais tout cela est à prendre avec une indifference.L’exemple en ce moment c’est l’agriculture,et là aussi c’est du même acabit.
                Mais beaucoup aiment faire des soit disant différences qualitatives,mais fausses ,archi fausses voir même dans si ce n’est la majorité des cas encore pire que les soit disant coupables commis d’office.


              • flourens flourens 4 mars 2016 12:15

                Le problème du patronat en France, petit ou grand, c’est qu’il est de droit divin, il se passe une alchimie bizarre quand un simple citoyen passe le pas, un peu comme dans le film de Disney ou Dingo est présenté comme un piéton respectueux calme et humble et se transforme en bête sanguinaire dés qu’il monte dans sa voiture
                dés qu’il est patron, il a tous les droits, je suis conseiller du salarié, j’ai été CHSCT, DP, CE et DS et je suis bien placé pour le savoir, 95% des licenciements auxquels j’assiste sont abusifs, du simple fait que le patron ne respecte pas le code du travail, je suis chez moi, je fais ce que je veux et je te vire quand je veux, le grand classique, c’est je te vire avec une rupture conventionnelle sinon je te fais une faute grave, et le salarié a intérêt à obéir car sinon c’est l’enfer pour lui et à 100% des cas il est viré sur l’heure pour faute grave, en mise à pied sans salaire et sans indemnités, bien sur il y a les Prud’hommes, 3ans après, et malgré ce que disent les rocla et sparta, rien n’est gagné d’avance
                alors oui, 99% des patrons que je côtoie au travers de mon mandat sont des voyous
                je n’ose imaginer ce qui va se passer avec la loi belle connerie, l’emploi va en prendre plein les dents, faites moi confiance


                • gogoRat gogoRat 4 mars 2016 13:28

                  @flourens

                   le mot d’ordre des prud’homme semble bien n’être que de dissuader quiconque d’y recourir !
                   J’en veux pour preuve ne serait-ce que l’excessive durée et lenteur des procédures.
                   
                   Tout un secteur professionnel dont le principal objectif est de dissuader ses potentiels clients de venir à lui : on ne peut pas suspecter là une logique libérale !
                   
                   Donc, même sans réforme ubuesque, voilà bien un hic qui ne sera pas remis en cause.
                   
                  Pourtant, ça devrait bien finir par se savoir ?
                   Lorsque la mascarade est éventée, ’chat échaudé craint l’eau froide’ dit le proverbe.
                   Sauf que la mécanique est bien huilée. Le discrédit infligé par cette expérience (quel que soit le verdict), couplé au déni de témoignage rencontré dans l’entourage bien-pensant qui a bien trop peur de devoir envisager que ses garde-fou officiels ne sont qu’un leurre ... font que tout signalement de bug à cet endroit restera aussi ridicule que pisser dans un violon.

                   Et ne parlons même pas des cas où une récidive de passage aux prud’hommes doit se produire !
                  ( Nos légistes n’ont même pas pris la peine d’envisager la chose tant l’opprobre est censé avoir plié le ’cas’ )
                   
                   Seuls celles et ceux qui risquent vraiment le chômage pourraient prendre conscience que tout contrat de travail (ie : de subordination) est absolument indissociable des prud’hommes - et, jusque dans le détail, de leur manière de fonctionner !
                   ( Point su les i , au cas où : Pourquoi signer un contrat de travail s’il n’existait aucun risque d’être amené un jour à devoir s’en servir !)


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 13:34

                  @flourens
                  Pourquoi se gêneraient-ils ?
                  Le syndicalisme est défaillant, l’Inspection du travail est défaillante, et les gouvernements sont soutenus pour détruire le droit du travail, par le FMI, la BCE, l’ OCDE et la Commission européenne...

                  ** Syndicalisme défaillant.

                  ** Inspection du Travail défaillante.

                  ** FMI

                  ** BCE

                  ** OCDE

                  ** Commission européenne.

                  Vous voulez rester dans l’ UE ??
                  Et bien, l’ Union européenne, c’est tout ça ensemble.


                • HELIOS HELIOS 4 mars 2016 16:17

                  @Fifi Brind_acier

                  la, vous deco... a plein tube !

                  Ces organismes ne sont pas mauvaise en eux-même, pas plus que les entreprises.

                  Ce sont leurs responsables(dirigeants) qui, exactement comme les patrons voyous, les pourrissent et les transforment en enfer réglementaire.

                  Il leur manque le respect des états, des institutions, des citoyens pour que le système fonctionne correctement. Alors, chaque fois que vous critiquez, vous êtes pour la destruction de tout ce qui fait l’intelligence d’une société humaine.

                  Au lieu de détruire ce qui est patiemment construit, vous devriez vous battre pour leur redonner leur finalité première et les améliorer. Ce n’est pas en détruisant qu’on construit

                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 16:43

                  @flourens
                  Bonjour tu as parfaitement raison de parler comme cela.Tu peux te crever le cul pour une entreprise, de dire à ton patron qu’il fait une connerie qui sera catastrophique,mais comme c’est lui le taulier,il veut avant tout pas perdre son pouvoir. ? incompréhensible normalement surtout s’il n’écoute pas et récidive ,mais perte ou pas il confond travail et pouvoir !
                  Mais j’ai beau n’être qu’un ouvrier ,je n’en suis pas moins conscient que certains personnels sont a balancer d’urgence ,car il protège leur job et se foutre et contre foute des plantages,eux ils sont là bienveillant ,faux cul.Alors wouh ! ce n’est pas demain la veille que tout ce petit monde changeras quelque chose. C’est beaucoup de gaspillage ,dans tous les ordres (humain,mentalité,productif,qualitatif)


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 20:57

                  @gogoRat
                  re bonsoir, tu ne dis pas que des co.. et des insanité !
                  Les seuls exemples de gens que j’ai côtoyé(salariés) qui ont eu a faire au prud’homme ,mon pour la plupart dis que n’étant pas syndiqué ,il était vivement de le faire (se syndiquer) pour avoir une bonne défense ? Alors parité patron syndicat comme juges ??? wouah !
                  La justice est ou ? Faut-il vendre son cul ,pour avoir un jugement digne de s’appeler justice ?


                • tonimarus45 6 mars 2016 11:32

                  @flourens— J’approuve totalement sans restriction,comme vous dites j’ai eu a connaitre d’un cas ou un proche a eu ce chantage«  » je ne peux compte tenu de ton anciennete te virer car si tu allais devant les « prudhomms »cela risquerait de me couter cher mais soit tu accepte une« rupture conventionnelle »soit je te pourrierais la vie et c’est toi qui sera oblige de partir ;Le gars a accepte et derriere il a embauche un jeune.

                  Je me souviens d’un autre cas(tres proche) ou le matin a l’embauche le patron a vire «  »manu militari" pour une pecadille, une secretaire(inutile de dire que cette façon de faire lui a coute cher)


                • elpepe elpepe 4 mars 2016 12:33

                  Le constat que vous faites sur les patrons on peut faire exactement le meme constat avec l etat et ses 5/6 millions de fonctionnaires, ils ont deja commence a trucider ce pays pour se payer leurs retraites, salaires, augmentation de salaire, et tutti quanti.
                  Alors entre 3 maffieux, les patrons, la finance et l etat lequel est le plus néfaste pour moi et risque de me tuer moi et ma famille, et ben le winner est l etat, bravo, bravo .....
                  Car l etat contrairement aux deux autres, cumule toutes les tares.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 13:44

                    @elpepe
                    oui, effectivement, il y a un gros problème avec les fonctionnaires.

                    et certains ont beaucoup d’avantages
                    pourtant, ils ne sont pas tous toujours les mieux lotis.
                    je pense à l’éducation nationale, à la justice, et quelques autres qui ne sont pas à la fête.
                    mais ceci est une autre histoire, comme disait Kipling
                     smiley

                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 16:50

                    @olivier cabanel
                    re,
                    Non il n’y a pas spécialement de problème avec les fonctionnaires.
                    Mais il faut être lucide et réaliste quant à en parler.
                    Il n’y a pas si longtemps vouloir être fonctionnaire était plus une ambition pour avoir un travail sur et régulier.l’avancement était long, alors la motivation n’était pas vraiment le pognon( il n’y a que cela apparemment qui compte ?)
                    Mais nous arrivons au terme d’une lutte contre les salariée du privé, ils sont KO. Alors maintenant les nouveaux coupables déja depuis un bon moment sont ceux qui travaillent dans les administrations.Ils leur est difficile de privatiser l’état,cela ferais désordre,alors désordre pour désordre autant monter les gens entre eux,c’est moins risqué,visible et tout bénéfice.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 20:10

                    @hervepasgrave !
                    « Il leur leur est difficile de privatiser l’état », c’est pourtant exactement ce qui est dans les projets européens : privatiser les entreprises d’état, les services publics, la sécurité sociale etc.

                    L’ OCDE explique même depuis 1996, comment il faut faire pour privatiser l’école ; Dégrader la qualité des services publics jusqu’à ce qu’il soient tellement déglingués, que la privatisation puisse être présentée comme la seule solution possible !

                    C’est la recette appliquée partout dans les services publics.


                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 20:26

                    @Fifi Brind_acier
                    Bonsoir,
                    Mais je le sais bien . Ce que je veux dire c’est que cela se fait en douceur et en profondeur,en attaquant sur tous les fronts. Et quoi de mieux que de se servir des peuples pour qu’ils fassent en partie le sale boulot.Je ne suis pas aussi nigaud que tu peux l’imaginer.


                  • elpepe elpepe 5 mars 2016 20:50

                    @hervepasgrave !
                    bonjour le pb n est pas sentimental, il est juste un pb d argent et pouvoir,
                    L argent obeit aux vases communicants, c est fluide, s il tombe ds ta poche il n arrive pas ds la mienne c est aussi con que ca
                    En payant 6 M de fonctionnaires les entreprises meurent sous les taxes et licencient des peines culs comme moi c est comme ca c est aussi simple il n y a aucun jugement de valeur just un fucking rapport de force that s all folks smiley
                    Bien cdlt


                  • tonimarus45 6 mars 2016 11:37

                    @olivier cabanel—bonjour- s’agissant des fonctionnaires vous me decevez.beaucoup.il faut prendre comme regle de ne parler que des metiers que l’on connait


                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 11:47

                    @tonimarus45
                    bien, alors parlez nous de ces fonctionnaires... vous ne pensez pas qu’il sont largement mal lotis, je pense à l’éducation nationale, mais pas que ?


                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 6 mars 2016 14:59

                    @elpepe
                    Bonjour,
                    Ah !Ah ! tu as raison ,dans ce monde de fourberies,il n’y pas de place aux bons sentiments.Tout domaine confondu.
                    Slt


                  • tonimarus45 7 mars 2016 09:33

                    @olivier cabanel— vous m’avez tres mal compris mais oui « l’education nationale, mais pas que ».bien que je ne connaisse pas tres bien ce metier « education nationale » je ne peux m’imaginer ce que peut etre une classe de 35 eleves gamin de 10 ans alors qu’il est deja tres difficile,et je parle en connaissance de cause, de controler 2 petit fils.Ce qui m’a gene c’est votre «  »avantages de certains fonctionnaires« DONT J’AIMERAIS QUE VOUS EN DISIEZ PLUS » et c’est pour cela que je dis qu’il faut bien connaitre les avantages et les inconvenients d’un metier pour en parler et surtout pour critiquer

                    Ceci dit j’approuve tres tres souvent vos interventions ?on voit en vous comme chalot ou nabum, je pense, un « humaniste » qualite qui pour certains « tartufes » qui hantent « ago » parait etre une injure

                  • gogoRat gogoRat 4 mars 2016 12:34

                     Encore un ’raciste’ qui n’aime pas les Polonais !

                     Qui c’est ? C’est l’ plombier français ? Celui qui est devenu son propre patron ?
                     si ça continue avec ces emmerdeurs et fainéants, incapables, l’état d’urgence de suffira pas,
                    il va bientôt falloir dissoudre le peuple !


                    • gaijin gaijin 4 mars 2016 12:39


                      salut olivier
                      et oui, on se prend a rêver d’un printemps français .......
                      mais avec l’hiver qu’on a eut ( le plus chaud depuis 1900 n’en déplaise aux négationnistes du réchauffement ) le vieil adage se confirme : y a plus de saison ma pauvre dame !
                      plus de saison = pas de printemps ou alors un printemps pourrit avec un temps a ne pas mettre un révolutionnaire dehors .......

                      enfin on verra

                      comme chante la mome nolwenn
                      « le gouvernement et ses petits copains
                      a passé dans le pré a mangé tout le blé
                      ............
                      quand le printemps viendra, le printemps viendra
                      le gouvernement il s’en repentira
                      j’entends le chomeur et l’étudiant gronder
                      j’entends le chomeur , l’artisan et l’étudiant .....
                      j’entends le chomeur et l’étudiant gronder »

                      https://www.youtube.com/watch?v=BRLfx5vr5rA


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 13:45

                        @gaijin
                        belle chanson !

                        merci de l’envoi
                        à+
                         smiley

                      • tf1Groupie 4 mars 2016 12:52

                        Pour défiler dans la rue contre une loi on trouvera toujours du monde. La police est déjà prête à faire le comptage.

                        Et puis on invoquera le glorieux mai 68, celui où on nous disait qu’un autre monde était possible.

                        On se fait un grand soir tous les 5 ans, puis on remballe les banderoles et les barbecues jusqu’à la prochaine.

                        Belle génération de rebelles qui a créé un truc génial mais qui n’est pas côté en bourse : le chomage.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 13:47

                          @tf1Groupie
                          c’est amusant, donc je résume, pour vous ce sont les rebelles de mai 68 qui ont crée le chômage ?!!!

                          ce ne sont pas les patrons voyous ? pas le gouvernement complice ? pas l’Europe des banksters ?
                          vous ne manquez pas d’imagination.
                           smiley

                        • tf1Groupie 4 mars 2016 14:04

                          @olivier cabanel

                          C’est la génération 68 : je mets tous les coupables dans le même sac contrairement à vous qui trouvez le bouc émissaire que vous voudrez.
                          Les différents gouvernements c’est vous qui les avez élus pour ensuite vider les caisses et freiner des 4 fers pour bloquer toute initiative.

                          Ce sont ça les acquis de votre generation de contestataires : l’immobilisme et le chomage.


                        • Pyrathome Pyrathome 4 mars 2016 14:13

                          @tf1Groupie
                          Ce sont ça les acquis de votre generation de contestataires : l’immobilisme et le chomage.
                          .

                          Punaise, mais quel bolos ce néotroll...
                          Plus naze, tu meurs.... smiley


                        • tf1Groupie 4 mars 2016 14:17

                          @Pyrathome

                          Je suis bien conscient que ce sont les meilleurs arguments que tu as en stock, alors je ne te jette pas la pierre.

                          Entreprise de démolition, à part ça qu’aurais-tu pu créer d’autre ??


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 14:44

                          @tf1Groupie
                          merci pour ce moment ...

                          y longtemps que je n’avais pas tant rigolé
                           smiley

                        • izarn izarn 4 mars 2016 16:08

                          @tf1Groupie
                          Si tu vois pas que c’est la globation voulue par l’UE....Qui suit ses preceptes débiles à la lettre....FMI, OMC, Doha, Cop21, et autre entubage de première grandeur pour se faire arnaquer.
                          J’oubliais l’ONU ! smiley
                          La larme de Fabius à la COP21 smiley smiley smiley
                          La droite et la gauche ? l’UMPS ? Le Système dans toute sa splendeur....
                          Tous les memes connards....
                          Alors Cabanel pleurniche....
                          Cabanel sort du Système ! Arretes de respirer l’air vicié...Ce n’est pas du CO2...Mais ton diesel qui pollue...


                        • HELIOS HELIOS 4 mars 2016 17:08

                          @olivier cabanel

                          ... faut pas rigoler, il est sincère le TF1truc, il pense que la génération 68, qui a eu du respect pour lui en le laissant s’avachir devant sa télé est coupable de sa fainéantise de son irresponsabilité et au final de toute le misère qu’il a entretenue lui et les autres limaces de son acabit.

                          Il aurait préféré surement qu’on lui refile des coups de pieds au cul pour qu’il bosse et qu’il ait plus de respect pour ses parents et la société.. ; mais c’est seulement dans l’idée car quand il faut passer au actes, il n’y a plus personne, la preuve il se démène pour interdire la fessée.

                          Ceux qu’il critique, les entrepreneurs voyous, ne sont que ses pairs, car les 68 sont tous a la retraite depuis longtemps, dans leur pavillon de banlieue qu’ils ont payés a crédit avec l’argent qu’ils ont économisé ne le dépensant pas en abonnement cellulaire et autres paiements d’applications et jeux internet.

                          Les patrons voyous sont d’autres rejetons qui a la différence avec lui, ne sont pas resté devant la télé, mais sont allés rançonner les autres et ils continuent aujourd’hui donnant libre cours a leur mauvaise education sans contrainte. ils sont passés a coté des valeurs morales qui ne rentrent dans la tête qu’a coup de martinet... mais le martinet, nous, en 68, nous l’avons foutu a la poubelle, question d’humanité.

                          Alors, sa sincérité et ses interventions, on les connait, sur le fond il a presque raison, il lui a manqué des colonies de baffes pour qu’il soit aujourd’hui a la tête d’une entreprise en respectant ses ouvriers, en n’arnaquant pas ses clients et en ne détournant pas les impôts qu’il doit a la société... et s’il etait salarié, a la place de partir a 5h 59 apres avoir rangé son poste de travail alors que la fin du boulot est a 6 heures.... tiens regardez un peu les ouvriers d’Airbus qui veulent encore gratter les quelques minutes qui servent a s’habiller ou se deshabiller... tiens il faudrait que le patrons les fassent badger chaque fois qu’ils vont au chiot, bandes de taches !!!

                          ... pauvre type, ce n’est pas sa faute, c’est la notre, les vieux de 68, qui avons eu trop de respect pour lui.



                        • Pyrathome Pyrathome 4 mars 2016 14:10

                          Bonjour Olivier,

                          Article ô combien pertinent !
                          Pardon pour le hors sujet, mais ça vaut le coup d’être dit ! :
                          .
                          http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/04/un-incident-dans-la-centrale-de-fessenheim-a-ete-plus-grave-qu-annonce-selon-des-medias-allemands_4876722_3244.html
                          .
                          http://www.lepoint.fr/environnement/nucleaire-les-allemands-exigent-la-fermeture-rapide-de-fessenheim-04-03-2016-2022933_1927.php
                          .
                          D’autre part :
                          .
                          http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/02/01016-20160302ARTFIG00398-geneve-porte-plainte-contre-la-centrale-nucleaire-francaise-du-bugey.php
                          .
                          On a tous les voisins en colère au cul et la Ségo veut en remettre une couche pour 30 ans et la Jupette a dit qu’il ne fermerait pas Fessenheim....  smiley  smiley.....


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2016 14:47

                            @Pyrathome
                            merci de l’envoi

                            entre les suisses qui portent plainte contre Bugey... les allemands qui ne veulent plus de fessenheim, l’epr qui explose son budget, et la folle du poitou qui s’accroche à ce vieux nucléaire, pas doute, hollande et les autres sont mal barrés.
                             smiley

                          • julius 1ER 4 mars 2016 14:55

                             On le sait, désormais, ils iront jusqu’au bout.

                            Ils raseront les forêts, ils videront les mers des thons, des baleines, des sardines. Ils pressureront les roches.

                            @l’auteur,

                            François Ruffin .... lui homme bien car lui parler comme Sitting Bull avec 200 ans de retard ....mais vieux motard que jamais !!



                            • izarn izarn 4 mars 2016 16:01

                              Oh il y a une solution qui pourrait etre utile : Sortir de l’UE.

                              A quoi bon se plaindre quand on veut rester dans le camp de concentration ?

                              La mondialisation est dure, mais le serait moins si nous étions pas dans l’UE...


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 20:14

                                @izarn
                                Hélas, on ne peut plus compter sur le FN, il cogite sur « Une Nouvelle Europe »...


                              • glenco01 4 mars 2016 16:18

                                Félicitation pour ce texte et ce travail qu’il ne faut pas hésité à partager.
                                Une erreur s’est glissée : les ouvrières polonaise, payées 200 euros de l’heure.
                                Pour information le SMIC polonais est de 410€ mensuel.
                                Je vous envoi vers ce lien : http://www.legrandsoir.info/l-article-63-un-article-qui-merite-l-attention.html
                                L’article 63 du Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne ratifié par les 28 états membres nous interdit d’empêcher les délocalisations.
                                Il faut donc sortir de l’Union Européenne par l’article 50 sinon nous sommes condamnés et le nombre de chômeur continuera inexorablement d’augmenter.
                                Idem pour les travailleurs détachés qui constitue une concurrence déloyal et contribue à une hausse du nombre de chômeurs.



                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 10:55

                                  @glenco01
                                  merci... 

                                  au sujet du salaire polonais minimum, une autre source évoque 340 euros brut, soit 260 euros net, -ici)
                                  sortir de l’Union, ou changer l’article 63...
                                  cette europe que nous n’avons pas voulu comme ça, est une europe des banques et des lobbys, au lieu de jeter le bébé avec l’eau du bain, pourquoi ne pas envisager de la changer de l’intérieur ?
                                  je pose la question...

                                • Ar Zen (Kerloc’h) (---.---.175.124) 5 mars 2016 11:42

                                  @olivier cabanel

                                  Tout simplement parce que les dispositions des traités ne peuvent être modifiées qu’à « l’unanimité » des pays membres. Ce qui était possible à 6, puis envisageable à 10 est impossible aujourd’hui à 28. Il faut bien considérer que les impétrants à l’UE acceptent les acquis communautaires d’un bloc. Les traités de Rome, Maastricht, Amsterdam, Nice et Lisbonne, aujourd’hui rassemblés en deux traités, le TUE et le TFUE, sont irréformables. Il est impossible de modifier les traités depuis « l’intérieur ».

                                  Il faut bien se rendre compte que ce sont d’éminents juristes qui ont rédigé, sur du très long terme, les différents traités. Ce n’est pas un hasard s’ils sont comme ils sont. Ce n’est pas un hasard si les traités n’ont envisagé aucune harmonisation fiscale, sociale ou salariale au sein de l’U.E. Ce n’est pas un hasard si la Commission Européenne à, seule, l’initiative législative :

                                  "Article 17

                                  1. La Commission promeut l’intérêt général de l’Union et prend les initiatives appropriées à cette fin. Elle veille à l’application des traités ainsi que des mesures adoptées par les institutions en vertu de ceux-ci. Elle surveille l’application du droit de l’Union sous le contrôle de la Cour de justice de l’Union européenne. Elle exécute le budget et gère les programmes. Elle exerce des fonctions de coordination, d’exécution et de gestion conformément aux conditions prévues par les traités. À l’exception de la politique étrangère et de sécurité commune et des autres cas prévus par les traités, elle assure la représentation extérieure de l’Union. Elle prend les initiatives de la programmation annuelle et pluriannuelle de l’Union pour parvenir à des accords interinstitutionnels.

                                  2. Un acte législatif de l’Union ne peut être adopté que sur proposition de la Commission, sauf dans les cas où les traités en disposent autrement. Les autres actes sont adoptés sur proposition de la Commission lorsque les traités le prévoient."

                                  Ce n’est pas un hasard si le rôle du parlement européen est réduit à celui d’observateur dans 21 domaines essentiels, que la procédure de « co-décision » soit remplacée par celle de la « consultation », précisément dans ces 21 domaines. Ce n’est pas un hasard si c’est la Commission, et elle seule, qui a le pouvoir de négocier les traités internationaux au nom de l’UE, comme le TAFTA. Ce qui explique que les négociations soient secrètes et que le parlement n’ait pas son mot à dire, à n’importe quel moment du processus.

                                  Changer l’UE de l’intérieur ? Mais pour quoi faire ? Pourquoi faudrait-il que des pays adoptent la même politique économique pour collaborer. Les collaborations internationales existent et fonctionnent parfaitement bien sans qu’il soit obligatoire de lier son destin à travers des règles économiques immuables à 27 pays, et bientôt davantage. C’est une magnifique supercherie ! L’UE ne sert à rien d’autre qu’à asseoir le pouvoir hégémonique des USA sur les vieilles nations d’Europe et de favoriser les intérêts particuliers d’une oligarchie qui nous gouverne. Refuser de le prendre en compte, c’est scier la branche sur laquelle nous sommes assis.


                                • jcr04 (---.---.93.196) 5 mars 2016 16:21

                                  @olivier cabanel
                                  et pourquoi ne pas sortir de l’euro seulement, comme 13 membres de l’UE, comme le dis une palanquée d’économistes dont 8 prix Nobel de l’économie.
                                  On ferait déjà un grand pas, récupèrerait pas mal de marge de manœuvre pour lutter réellement contre le chômage


                                • glenco01 5 mars 2016 16:41

                                  @olivier cabanes Comme l’écrit Ar Zen ci dessous : pour changer la moindre virgule du traité de Lisbonne ratifié par les 28 états il faut l’unanimité des 28 ce qui est impossible.

                                  Ce qu’a obtenu le Royaume Uni (et il s’agit d’une promesse) c’est à la marge du traité et donc pas grand chose.
                                  Je vous invite à regarder les article 32, 63, 106, 121 du Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne :


                                • soi même 4 mars 2016 16:18

                                  A force de vous lire l’on comprend mais vraiment beaucoup de chose sur la médiocrité des moutons de Panurge .


                                  • gogoRat gogoRat 4 mars 2016 17:29
                                    • Nous sommes alertés depuis quelques années à propos de la remontée du travail « onshore » dans nos SSII et chez nos clients, à savoir le recrutement et le détachement d’informaticiens étrangers depuis les pays à bas coûts (Maghreb, Afrique noire, Europe de l’Est, Inde, Chine…) généralement pour des prestations d’assistance technique (régie) et dans des conditions illicites (dumping social, absence de déclaration, prêt illicite de main d’oeuvre/délit de marchandage…).’

                                     :
                                    citation de https://munci.org/Enquete-Conditions-de-travail-des-informaticiens-etrangers-en-France-recrutement-salaires

                                    • gogoRat gogoRat 4 mars 2016 18:53

                                       racisme ? jalousie ? incompétence ? prétexte à fainéantise ? (j’en passe, et des meilleures ! ...) de la part des collègues ’français-d-origine’ ?

                                       le MUNCI établit :

                                      •  ’Cette situation de DUMPING SOCIAL est intolérable, d’abord, bien évidemment pour ces informaticiens étrangers eux-mêmes, mais aussi pour la profession dans son ensemble’
                                        ... ’
                                        De même, en raison de leur méconnaissance de notre droit du travail, une plus grande “flexibilité” (voire « captivité »…) est parfois imposée à ces informaticiens étrangers.’

                                      • ’S’agissant des étudiants étrangers qui ont obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en France et qui sont aussitôt recrutés par une entreprise française, nous ne constatons généralement pas de différences de salaires flagrantes avec leurs homologues français.’

                                      • ’le MUNCI déplore VIVEMENT l’extraordinaire OMERTA autour de ces pratiques, bien qu’il s’agisse d’un « secret de polichinelle » dans nos SSII.’
                                        Si le dumping social relève évidemment de l’entière responsabilité de nos SSII, nous constatons que l’OMERTA, quant à elle, est entretenue aussi bien par les salariés concernés eux-mêmes que par certains syndicats, sciemment ou non…
                                       

                                       Face à la connivence de ceux de nos statutaires français qui ne devraient pas être autorisés à ignorer à la fois ces pratiques et cette OMERTA,
                                       ce n’est ni à eux, ni aux pantins qui nous gouvernent que s’adresse cette ’réaction’.
                                       Voilà juste une alerte destinée à celles et ceux qui (par excès de confiance ’naïve’, par ignorance imputable à une anti-culture de rétention d’information, par négligence, ou par forfanterie ...) pourraient, plus rapidement que supposé, en être bientôt réduits à s’entendre dire qu’il faut arrêter de victimiser et  : ’se sortit les doigts du cul’  smiley (formule con-sacrée de nos plus valeureux ’méritants’ français infatués d’une Qulture avant-gardeuse ; je vous le met avec grand Q ou avec un petit q ?) (il se l’applique à lui-même  ! - et moi qui croyait que ce n’était qu’une question de difficulté d’expression ! CQDF alors : on ne prête que ce qu’on a  ! Ben voyons, drôle de façon de cogiter chez ceux qui poussent à toute cette agitation qui nous laisse constater ce que l’on sait)

                                       Juste encore ces citations-pied-de-nez , pour éviter le piège des stages ou bénévolats récupérés par ceux-la mêmes qui ne cherchent qu’à justifier leurs mérites et la mise au pilori des ’naïfs’ ;
                                       Blaise Pascal disait :
                                      J’ai découvert que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer au repos dans une chambre.

                                      ( Sinon, pour les hyper-actifs, la grève du zèle c’est pas mal aussi - mais plus pour emmerder -cf tendance actuelle de la mode culturelle- que pour cultiver son ’sapere aude’)

                                       Marc Aurèle disait :
                                      ’ Toute chose que nous percevons est une opinion, non un fait.
                                      Toute chose que nous voyons est une projection, non la vérité’


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 20:23

                                      @gogoRat
                                      Pourquoi essayez vous de diviser les salariés ?
                                      1- Les statutaires ne sont pas responsables de ce que décide la Troïka.
                                      2- Si leur sort est si enviable, pourquoi ne se mobilisent-ils pas pour avoir les mêmes ?
                                      Ce n’est pas en égalisant vers le bas les salaires et les conditions de travail que ça va arranger les choses...


                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 4 mars 2016 20:45

                                      @Fifi Brind_acier
                                      Re,
                                      N’ecoute pas ces propos ce n’est qu’un méchant idiot.
                                      Il est jaloux de ces triches légales,mais pour se remonter(se refaire disent les joueurs !?) il voudrait infliger la punition aux citoyens Français.Lui est une victime,Eh !Eh, le dangereux faux cul ! Oui dangereux car ce genre de personnes qui n’as foi qu’en ces intérêts et pas de pitié pour les autres.


                                    • gogoRat gogoRat 5 mars 2016 00:49

                                       @Fifi Brind_acier

                                       c’est donc là le niveau de maturité de ces gens qui veulent ’éclairer’ leur compatriotes, leur décrypter la marche du monde, et leur expliquer comment et pour qui il faudrait veauter ?!!

                                       Désespérant, navrant, tuant, de constater que les arguments supposés pour défendre des statuts contre-démocratiques se réduisent à de telles billevesées, sempiternellement rabâchées de la naissance (ou presque) jusqu’à la tombe !
                                       * diviser les salarié !  smiley
                                       ( Comme si des statuts différents, c’est à dire des droits différents, n’étaient pas, ontologiquement, d’abord, ce qui divise, pas seulement les salariés , mais jusqu’au sein des familles et des couples !
                                       Combien de fois dans chaque vie de Français, aura-t-il fallu entendre l’inévitable ’Chez nous (les fonctionnaires)’ D’après nos ’garants de la démocratie’, dont certains se sentent même investis de faire grève pour ces malheureux du privé qui ne peuvent pas se le permettre, l’égalité en droit est garantie par une inégalité en droit ?! Belle cohérence, gage d’un mérite indépassable :->

                                      Les autres sous-entendus sont tout aussi éculés :
                                      - jalousie
                                       Savez-vous lire ? Ce n’est qu’une projection ! faite presque systématiquement, sans aucun examen clinique, par interlocuteurs n’ayant strictement aucune légitimité ni légitimation honnête à établir ce genre de diagnostic d’ordre psychologique.
                                       ( Ici, ou même ailleurs, où peut-on prétendre voir que l’avatar gogorat ait pu laisser entendre que le sort des statutaires soit enviable ? Gogorat se contente de remarquer que des droits différents conduisent fatalement à des perceptions différentes d’un même espace-temps, et à des vécus qui ne peuvent être comparables. Peu importe alors dans quel sens, de quel côté peut sembler pencher le ’plus enviable’. Ce qui n’est pas honnête c’est de nier le fatal déséquilibre engendré par le défaut d’égalité en droit )
                                      - incompétence supposée de la part de celles et ceux qui n’auraient pas su ’se mobiliser ?
                                      (habituellement, les moins diplomates parlent de « passer les concours »)
                                       Pourquoi voudriez-vous que celles et ceux qui ne sont pas adeptes des défauts d’égalité en dignité et en droit (par exemple, ceux dont la priorité serait la volonté générale du peuple, plutôt qu’une course au mérite officiellement échelonnée au centime près, collant à l’étymologie du mot aristocratie), pourquoi voudriez-vous qu’ils cherchent à obtenir des statuts de plus-égaux ? sachant que vous n’avez même pas prouvé qu’ils envient ces statuts ? !!  smiley

                                      - égaliser vers le bas les salaires ?
                                       Là encore : projection !
                                       Où, dans les propos de gogorat, vous croyez-vous permis d’interpréter ainsi ?!
                                       Factuellement, ce ne sont que vos propres propos qui nous font voir une telle peur !
                                       D’aucuns risquent de trouver assez symptomatique que vous n’ayez pas envisagé l’option inverse :
                                      égaliser vers le haut ! smiley

                                       Comment se comprendre si on ne s’écoute pas ?
                                       Gogorat n’a pas souhaité un égalitarisme (une mêmeté, une égalité matérielle),
                                      mais une honnêteté de la part de celles et ceux qui prétendent viser à une démocratie : une égalité en dignité, donc en droits et en devoir !
                                       
                                       ( noter que ce n’est même pas demander une démocratie à celles et ceux qui, en fait, rêvent de l’aristocratie qui correspond à leurs barèmes de mérite. Non. C’est seulement faire appel à un effort indispensable de cohérence et d’honnêteté. Quand on appelle un chat ’un chat’ l’effort de communication est plus crédible !)


                                    • gogoRat gogoRat 5 mars 2016 00:53

                                      @hervepasgrave !
                                       
                                       ne décollons surtout pas du niveau ’cour de récréation’
                                       çui qui dit c’est çui qui y est ! na na nère smiley


                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 6 mars 2016 15:05

                                      @gogoRat
                                      Bonour,
                                      est-ce raisonnable de te répondre ? Pour le niveau de cour de récréation,je suis preneur, car ici ce n’est malheureusement que cela. Les sujets de durent pas,ce ne sont que des affirmations sur des contre affirmations sans lendemain,sans réalité ni suivi.Alors tout le monde fait mumuse,non ?


                                    • Ruut Ruut 4 mars 2016 17:39

                                      Le premier employeur de main d’œuvre sous payé reste l’état via ses contacts sous traités.


                                      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 4 mars 2016 18:55

                                        Allez, un de moins, c’est tout chaud, c’est de ce matin, à 6h30 :

                                        Alsace : un chef d’entreprise se suicide par immolation sur son lieu de travail.

                                        http://www.sudouest.fr/2016/03/04/alsace-un-chef-d-entreprise-se-suicide-par-immolation-sur-son-lieu-de-travail-2291490-7.php

                                        Vous allez fêter ça ?


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mars 2016 20:24

                                          @ben_voyons_ !
                                          1 agriculteur se suicide tous les 2 jours, vous allez fêter ça ?


                                        • tf1Groupie 4 mars 2016 20:30

                                          @Fifi Brind_acier

                                          1 agriculteur est un chef d’entreprise


                                        • gaijin gaijin 5 mars 2016 07:59

                                          @tf1Groupie
                                          c’est là toute l’imposture
                                          il n’ y à pas de commune mesure entre les entreprises du grand bordel de la finance internationale et les petits patrons qui crèvent étouffés sous les normes (mises là pour ça ) et étranglés par le rsi ..............

                                          de toute manière quand un employé se suicide c’est jamais a cause de sont travail ......et là d’un coup ......étonnant non ?
                                          mais pas pour un professionnel du confusionisme comme vous bien entendu


                                        • Le421... Résistant Le421 4 mars 2016 21:10

                                          Je suis particulièrement étonné que le Medef soit satisfait de la loi El-Khomri (si c’est elle qui a pondu ça, ce dont je doute fort !!), aucun volet de ce texte ne prévoit le retour de l’esclavage*.
                                          La réduction des congés exceptionnel pour un enterrement ? C’est prévu !!

                                          Y’en a un qui m’a fait le coup, à Souillac.
                                          Je me suis fait engueuler comme du poisson pourri parce que j’avais pris un jour de congé pour enterrer ma mère (que j’avais à la maison depuis des années...).
                                          Un quart d’heure plus tard, j’avais écrit ma lettre et je filais la poster.
                                          Et je lui ai dit que là aussi, je m’absentais sans prévenir.
                                          Et mon travail, il se l’est rentré dans le fion bien profond.
                                          Il a même eu le culot de me dire que je le foutais dans la merde... Cet empaffé !!

                                          Je sais pas vous, mais des patrons, j’en ai eu quelques-uns après ma retraite militaire.
                                          Pas un qui méritait ce titre.
                                          Le dernier insultait et menaçait quasiment tous les jours.
                                          Un ancien rugbyman, je l’ai excusé un bon moment...

                                          *A ce sujet, la CFDT a déjà prévu de négocier le poids des chaînes...


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 00:48

                                            @Le421
                                            oui, j’ai vu cette phrase dans les réseaux sociaux,

                                            négocier le poids des chaînes
                                            parfaitement lucide
                                             smiley
                                            merci de l’avoir rappelé

                                          • marmor 6 mars 2016 12:06

                                            @Le421
                                            Là, je rêve !!
                                            Le mec s’absente sans prévenir son employeur et il voudrait les félicitations ???? Je pense que si vous aviez prévenu votre employeur que vous aviez besoin d’un congé pour décès, il n’aurait pas pu ni voulu vous en empêcher et peut-être aurait-il envoyé une couronne de fleurs pour votre maman .


                                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 mars 2016 09:41

                                            Sept ans de radio sur France Inter, puis un journal alternatif, et enfin ce film engagé, drole révélateur et percutant, la consécration pour ce jeune homme bien de chez nous au cœur vaillant et de bonne trempe, merci O pour ce retentissement efficace.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 17:52

                                              @Lisa SION 2
                                              et merci Lisa de ton commentaire.

                                               smiley

                                            • babadjinew babadjinew 5 mars 2016 11:19

                                              Tous pourris ???? Grand patron, petits, syndicalistes, employés, fonctionnaires, politiques......


                                              En gros c’est un peu la patate chaude qui ce refile histoire de trouver le RESPONSABLE de quoi d’ailleurs ?????

                                              Certes les carnassiers de haut vols aidés de leur lobbyistes soudoyeurs de politiciens ont réussi à tirer largement à eu la couverture, et il est certain que si on les laisse faire tout entière ils la prendront ! Et après ?? Cela changera quoi ???? Nada

                                              Le temps n’est plus à la production, nous savons tous que cette production effréné droit dans l’abîme nous emporte..... 

                                              Alors oui il est temps de créer et de réfléchir mais dans quel bible est il donc écrit que créer doit forcement ce traduire par de la vente et du profit ????

                                              La réflexion actuel toujours gangrené par le fantasme du plein emploi à créer ce texte de loi scélérat, qui aujourd’hui risque de ne pas passer. Mais demain il passera car ce fantasme du plein emploi nous le nourrissons tous..... Pourtant avec 10 Millions de têtes, 20 millions de bras sans activité profitable au grand capital manquons nous de quoi que ce soit dans nos supermarché....., Produisons nous moins d’avions de voitures, de dummy’s phone... Ben non toujours plus..... Ceci est valable pour tous les pays du monde d’ailleurs.........

                                              Alors quid ?????

                                              Gueguere de 20 eim siècle rouge contre bleu ?????

                                              Les solution sont ailleurs.......

                                              Wake up

                                              • eric39 (---.---.67.91) 5 mars 2016 11:25

                                                Casses toi riche con ! Ainsi titra Liberation. C’est un des organes officiels finance par l’etat qui nous montre courageusement la voie. Etant entendu que ce sont exclusivement les travailleurs qui creent la richesse, le depart du capital et du patronat qui les exploitent est une tres bonne nouvelle. Les ouvrieres de Kenzo vont enfin produire pour elles et garder leur argent grace au depart du patron et des actionnaires qui ne servent a rien sauf a vouloir vider les oceans de leurs sardines.

                                                Evidemment, on peut avoir une vision diametralement opposee et moins optimiste. Comme toute la richesse vient du travail et que les mechants emigrent en Pologne, ce pourrait etre parce que le travail francais produit moins de richesses ? Nos travailleurs seraient mauvais ? Meme pas vraiment. Leur productivite reste du double de celle des polonais. Smic brut 4 fois plus eleve, productivite double, charges francaises effrayantes (saviez vous que les salaries du prive financent seuls, le gros des aides aux spectacles vivant ?http://www.telerama.fr/scenes/le-budget-du-ministere-de-la-culture-en-hausse-de-2-7-en-2016,132201.php le ministere donne un peu, le reste est rackette sur les cotisations chomage). Enfin, la part des salaires dans les couts de l’industrie de luxe, c’est variable.....

                                                Non, au final, la surabondance de normes de taxes d’impots de charges, et peut etre surtout de haine conduisent au resultat attendu, au resultat recherche. Le depart des riches, la fuite des bons, l’exode des createurs, la demission des patrons. Mais pas seulement. Meme et surtout, de nombreux pauvres courageux, creatifs se barrent.

                                                A la fin, je crois que ce n’est meme pas vraiment une question de lutte de classe ou de fric. La tres mediocre classe moyenne socialiste supporte tous simplememt mal l’existence de gens qui ne vivent pas comme elle. Elle fait tout pour qu’ils partent. Experience parallele en URSS. A la fin, on a construit des murs pour empecher les gens libres de fuir. Ils sont reste malgre eux, et grace a la force d’inertie agissante, on finit par achever le systeme par la stagnation. Le,prix humain fut faramineux. Entre la nullite culturelle, le vide de leur media, les consequences de elurs normes, controle impots, sur nos agriculture, nos entreprises, nos ecoles, ces gens veulent rendre notre pays a leur image. Mediocre, haineux, stagnant. Nous avons encore les urnes. Cela sera-t-il suffisant ? Pas sur. Enkystes dans notre argent public, ces gens ne sont pas democrates et ne respectent pas les choix du peuple. Alors,,comme face a toutes les formes de gauche tradi, il reste la possibilite de voter avec ses pieds.... Mais ici, on voit, on sent qu’ils commencent a comprendre que, « qui nous financera si ceux qui bossent se tirent » Apres s’etre bruyemment rejouis du depart de monsieur lvmh, ils commenc3nt a le lui reprocher, ils finiront par tenter de lui interdire........Il ne fait pas s’y tromper ! Il y a de plus en plus de gauche souverainistes. Elles veulent des frontieres. Pas pour empecher les migrants de rentrer, mais bien pour nous empecher un jour de sortir.......


                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 mars 2016 16:50

                                                  bonjour olivier cabanel


                                                  J’ai répondu à Valls sur sa page facebook ;
                                                  -----------------
                                                  Manuel Valls : « « Le projet de loi El Khomri représente une avancée pour les plus fragiles »« 

                                                  https://www.facebook.com/manuelvalls/photos/a.715876908492656.1073741827.168 884259858593/1003798146367196/?type=3
                                                  ------------------
                                                  Vous vous trahissez en voulant jouer sur les sentiments des Français ! Pourquoi voulez-vous que les travailleurs soient »les plus fragiles«  ? C’est sur le travail que repose la condition humaine, son développement et son avenir ! C’est la politicaille qui est fragile et qui est faible devant les milliardaires hors la loi des multinationales et des paradis fécaux !!! Pourquoi donner le nom »d’El KHOMRI au « projet » de Hollande, c’est d’ailleurs le vôtre aussi non ? Elle finira sans doute par être éjectée comme la TAUBIRA, c’est ça ? Dites la vérité au Français : La courbe du chômage est raide et presque verticale : LE FAUX PARTI FAUSSEMENT SOCIALISTE A ECHOUE ! 


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2016 17:50

                                                    @Mohammed MADJOUR
                                                    Valls n’a pas du apprécier, c’est pourtant la triste vérité.

                                                    au delà des dérives des « grands » patrons, c’est aussi la question du travail qu’il faut se poser.
                                                    il n’y a plus de travail, ou disons de moins en moins, et il y en aura toujours de moins en moins.
                                                    c’est ce que l’Homme a voulu, donnant a la machine le soin de le remplacer, et c’est chose faite, 
                                                    sauf que les robots ne consomment pas, à part un peu d’énergie...
                                                    les robots ne sont pas dans les supermarchés à remplir des caddys
                                                    et les humains remplacés ne sont plus payés, 
                                                    ils ne peuvent donc plus consommer, 
                                                    alors la parade trouvée par le patronat, c’est de chercher de la main d’oeuvre encore moins payée.
                                                    ce qui ne résout rien à long terme.
                                                    et nous commençons tout juste à en voir les conséquences.
                                                    merci de votre commentaire.

                                                  • eric39 (---.---.67.91) 5 mars 2016 21:32

                                                    @olivier cabanel

                                                    A part que dans les grands pays liberaux, on a des taux de chomage qui s’apparentent au plein emploi et qu’ils ont besoin d’absorber des migrants pour faire face a la demande. Il n’y a vraiment que les socialisant francais pour essayer de nous faire croire que leur preference pour le chomage, organisee par leurs bureaucrates inamovibles serait une fatalite. Un seul exemple, tu arrete d’oberer la rentabilite du travail non qualifie, en le,chargeant du milliards des propagandistes du PS intermittents du spectacle, tu crees immediatement des emplois en plus.

                                                    Dans un pays ou le travailleur de base est a 80% d’une classe d’age au bac, les moins qualifiesmsavent compter. Ce n’est donc pas un hasard si les travailleurs votent aussi massivememt a droite


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 07:36

                                                    @eric39
                                                    le plein emploi ?

                                                    où ça ???
                                                    le chômage ne se mesure pas uniquement en pourcentage, même s’il n’y avait que 1% dans un « grand pays libéral », celà représente toujours des milliers de femmes et d’hommes sans emploi, et ça ne ne peut aller en s’améliorant.
                                                    c’est mathématique.
                                                    si, comme vous le dites, on a besoin « d’absorber des migrants », c’est aussi parce qu’ils sont plus « malléables » dans le droit fil de la flexibilité voulue par gattaz.
                                                    et si les travailleurs votent à droite, c’est qu’ils n’ont pas confiance dans cette gauche qui trahit ses promesses, et qui finalement fait une politique de droite.
                                                    c’est bien un acte de désespoir que de se tourner encore plus à droite, vers le fn, qui pousse les travailleurs à ce triste choix.

                                                  • eric39 (---.---.67.91) 6 mars 2016 09:49

                                                    @olivier cabanel

                                                     !!! Vous en etes la ? C’est de l’indifference aux problemes sociaux economiques, de l’ignorance ou du mensonge delibere dans le cadre d’une agit prop peu regardante sur les moyens ? Dans la seconde hypothese, faites quelques recherches, vous consgaterez vite que 1%de chomage statistique, cela veut dire un fort deficit de main d’oeuvre. Dans une hypothese de ce genre, les chomeurs sont, a part les cas sociaux, les gens qui se donnent le temps de chercher, ceux quinont mis fin a un contrat et attendent que le,suivant debute. J’ai quand meme du mal a croire que vous ignoriez a ce point l’economie et le monde du travail !?

                                                    Vos autres remarques sont tellement mathematiquement absurde qu’on hhesite meme a vous repondre.... les ouvriers qui votent a droite parce qu’ils sont hostiles a la politique xe droite du gouvernement des gauches....Tenez, je vous accorde un Pisa en math. Un en francais et un en logique....


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 13:42

                                                    @eric39
                                                    je vous demande simplement de répondre à la question posée, sur votre affirmation, tentant à prouver que « le travail n’est pas mort »...

                                                    ensuite on verra dans quel camp se troupe l’absurdité
                                                     smiley

                                                  • Calva76 Calva76 6 mars 2016 18:31

                                                    @olivier cabanel
                                                    Intéressante cette injonction d’une réponse de la part d’un sinistre personnage ayant la fâcheuse habitude de ne JAMAIS répondre aux questions que l’on lui pose. smiley


                                                  • eric39 (---.---.67.91) 6 mars 2016 20:43

                                                    @olivier cabanel

                                                    Ah, vous n’avez pas compris la reponse !? Dans les grands pays liberaux, sans 35 heures, avec parfois moins de conges, beaucoup plus de migrants acceuillis, des salaires plus eleves, beaucoup de delocalisations industrielles, on a beaucoup moins de chomeurs. EUA chomage 4,9 en baisse -croissance 4,4 France socialiste 10,2 et sans doute sans compter les emplois artificiels,et sans avenir. Croissance entre zero et pas beaucoup.

                                                    Le chomage en dessous de 5%, en gros, c’est quand on oblige les gens a occupper un poste quelconque comme dans les pays communistes. Bon, la j’imagine que ce n’est pas votre faute. C’est pas des trucs qu’on apprend a l’ecole francaise....Ce serait un peu long a vous expliquer. D’autant que vous n’avez pas les bases il me semble. Peut etre un exemple simple. Si tu change 5 fois d’employeur dans ta vie, et a chaque fois tu te prend 2 ou 3 mois pour rechercher le truc qui te plait vraiment ou juste pour te detendre, et ben en gros, tu aura ete chomeur 2,5% de ta vie active. Si tous le monde en fait autant.... Vous entrevoyez ?


                                                  • Alibaba007 Alibaba007 6 mars 2016 22:20

                                                    @eric39

                                                    Blablabla... que tout ça !!! 

                                                    Le NAIRU est imposé pour maintenir un taux d’inflation bas dans chaque pays par les banques centrales
                                                    . voir l’article très intéressant de Zevengeur sur AV

                                                    Pour se libérer de l’esclavage il faut commencer par s’émanciper des liens qui nous maintiennent dans l’asservissement du tripalium

                                                    Allez voir « DEMAIN » le documentaire de Cyril DION et Mélanie LAURENT qui nous expliquent les enjeux d’aujourd’hui et les solutions pour demain.

                                                    Tout est à revoir dans notre « Société dite démocratique », mais ce film prouve que le changement est en route, qu’il est tout à fait réalisable contrairement à ce que les mérdias nous rabâchent à longueur d’années et est même inéluctable si l’on veut réellement parler d’avenir sur notre planète.

                                                    N’en déplaise à tout les profiteurs du système établi !!!

                                                    Un site plein d’infos positives à parcourir également sans restrictions : KAIZEN Magazine sur les mêmes sujets. 

                                                    @ Olivier CABANEL

                                                    Merci pour vos articles toujours bien sourcés et longue vie à votre vieil ami africain.
                                                    Bien à vous.

                                                    Un de vos lecteurs assidu  smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 22:24

                                                    @eric39
                                                    non seulement j’entrevois, mais je vois...

                                                    je résume, 
                                                    vous prétendiez que dans quelques pays l’emploi ne présentait pas de problème
                                                    mais finalement, vous admettez que le chômage, dans ces pays « privilégiés » il serait aux alentours de 5%...
                                                    pourtant je vous avais bien fait remarquer l’aspect manipulateur des pourcentages.
                                                    5% ? ça fait combien de monde ? 
                                                    mais comme vous l’avez bien compris, la croissance, c’est quasi rien.
                                                    et c’est normal.
                                                    dans un pays ou la machine a remplacé l’homme, sans que celui ci perçoive son salaire, le travailleur ne peut plus consommer parce qu’il n’en a pas les moyens, et le robot, ou la machine, lui ne va pas dans les supermarchés...
                                                    je suppose que vous avez bien compris l’équation proposée ?
                                                     smiley

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 22:27

                                                    @Calva76
                                                    pauvre garçon.

                                                    je comprend bien que vous n’ayez pas digéré la disparition de vos commentaires sur le fil précédent, mais vous saviez que les injures n’avaient pas cours sur ce site, et pourtant...
                                                    et maintenant, vous tentez le n’importe quoi.
                                                    vous n’avez manifestement pas grand chose à faire.
                                                     smiley

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2016 22:28

                                                    @Alibaba007
                                                    merci

                                                    ravi de vos encouragements
                                                    espérant ne jamais vous décevoir.

                                                  • Alibaba007 Alibaba007 6 mars 2016 23:21

                                                    @olivier cabanel « espérant ne jamais vous décevoir. »

                                                    Évidemment, j’imagine comme tout le monde, on a des hauts et des bas, des passages inspirés ou à vide, mais ce que j’admire également chez vous c’est que malgré les trolls pisse-froids qui vous rentrent dans le lard pour défendre leur beefsteak et leur mauvaise foi, vous persévérez à maintenir le dialogue avec humour.

                                                    Ne changez rien ! merci

                                                    Pour info, Un petit extrait « presque hors sujet » de KAIZEN MAGAZINE qui devrait vous intéresser sur une autre aberration de notre monde dit « Civilisé »

                                                    Construire un autre monde ... pas à pas

                                                    ...en informant et en prenant part aux mouvements des citoyens qui s’opposent aux décisions qui sont prises contre leur intérêt (à court, moyen ou long terme) sur notre petite planète, cher monsieur Cabanel, vous contribuez pacifiquement à construire un autre monde.

                                                    Je vous en félicite.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2016 07:54

                                                    @Alibaba007
                                                    merci sincèrement, me voila regonflé à bloc pour la semaine.

                                                    mardi, je vais proposer une autre réflexion sur le nucléaire.
                                                     smiley

                                                  • eric39 (---.---.67.91) 7 mars 2016 10:28

                                                    @olivier cabanel

                                                    Je dois dire que vous m’ouvrez des horizons..... je me demandai regulierement si les gens qui pensent comme vous savent et mentent ou, plus simplement, ne comprennent pas. Dans un sens, vous me rassurez. Alors au fond, vous n’etes pas reelement des fascistes ? Vous etes seulement des bolcheviques ? Les fachos savaient que les juifs n’y etaient pour rien mais qu’une societe en crise a besoin d’un bouc emissaire, de preference bien localise. En gros, t’es allemand,,tu peux arriver a prouver que tu es aryen. Les bolcho, completement irrationnels et prives de,raison raisonnante, transforment tous le monde en bouc potentiel. Il est impossible de prouver qu’on est pas un koulak ou un petit bourgeois interieur....Ainsi, les tendances a la,guerre civile,genocidaire entre socialistes internationalistes sont toujours plus forte qu’entre socialistes nationalistes. Nenmoins, je coir aux possibilite de,progres intellectuel meme pour les gens comme,vous. Surfez un peu. Vous devriez assez,facilement vous convaincre que les economies developpees ou il y a le plus de croissance et le moins de chomage, sont aussi les plus robotisees.

                                                    En meme temps, je dis cela.....non, tous le monde le sait que notre retard dans l’investissement en France est un des aspects de notre preference pour le,chomage. Qu’il y a plus de robots en allemagne, au japon, en suisse, au danemark,,et moins de chomeurs. Non, vous ne pouvez pas,pretendre ne pas savoir. Et pourtant, vous continuez a pretendre le,contraire !

                                                    Le mystere reste entier....


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2016 13:02

                                                    @eric39
                                                    il n’y a pas de mystère.

                                                    ne posons pas la question en nombre de robots existant ça ou là, 
                                                    à la seconde ou vous proposerez un chiffre, il sera dépassé.
                                                    c’est une constante : nous avons voulu (et pourquoi pas ?) nous faire remplacer par des robots chaque fois que c’était possible,
                                                    mais voila, les robots ne consomment pas,... et ceux qui ont été remplacés ne peuvent plus consommer, faute de revenus.
                                                    l’équation est limpide.
                                                    il suffirait que les responsables politiques, ou financiers, comprennent ce qui est en train de se passer pour que tout ça change... mais ces énarques n’ont manifestement pas été formés à ce genre de réflexion, et nous allons dans le mur.
                                                    il suffirait donc que l’utopie (que vous ne manquerez pas de dénoncer) se mette en oeuvre, et que les salaires perdus (puisque les robots ne sont pas salariés) soit versés tout de même aux travailleurs remplacés leur soit tout de même versés.
                                                    ainsi, les « remplacés » pourraient à nouveau consommer, et les entreprises pourraient a nouveau vendre leurs produits.
                                                    pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre ça.
                                                    sauf qu’il est probable que les ANES de l’ENA ne soient pas en capacité de le comprendre.
                                                     smiley

                                                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 7 mars 2016 13:35

                                                    @olivier cabanel
                                                    Bonjour,
                                                    Il n’est pas question « d’équation qui serait limpide » concernant les robots.Cela me parait-être une vision tardive. Qui au regard de vos articles ne correspondent pas a votre élan futuriste !
                                                    Surtout et que vous êtes comme la majorité des personnes qui s’expriment (je met de côté les jeunes ,avec la plus grande fourchette,sur ce coup là) d’une génération qui rêvait des proprets de l’an 2000 (mais pour ne pas passer pour un c..Ce n’est pas le chiffre ,je ne suis pas un abruti de millénariste) mais d’un projet d’avancée progressiste de l’humanité.
                                                    Mais faut-il arriver au terme d’une insouciance générale et d’une vision du réelle qui nous tombent sur le coin de la G.. Pour commencer par réfléchir (enfin réfléchir est un bien grand mot) mais plutôt pour faire des comptes ? Il n’y a pas que l’ENA qui est coupable, c’est une culpabilité générale,d’ailleurs plus importante que l’ ENA qui elle ou toutes les cliques qui y sont assimilables ne travaillent pas pour entretenir les rêves d’un monde meilleur.


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 7 mars 2016 00:38

                                                    Dans une société post industrielle, maitrisant tout le processus industriel, la dernière raison d’existence des « patrons », c’est la fausse concurrence.

                                                    Car un artisan ou un chef d’entreprise qui doit s’employer lui même, n’est pas un propriétaire au sens économique, il reste un prolétaire économique.

                                                    Bref, la quasi totalité des artisans et es agriculteurs, sont tous autant entrepreneurs que salariés. Exploitants, qu’exploités. Bien sûr, cela fait plus noble de se dire entrepreneur ou exploitant que salarié et exploité, mais il n’en reste pas moins vrai que le salaire, est le fait du travail de l’entrepreneur ou exploitant lui même et de personne d’autre !

                                                    Quand les gens comprendrons que leur propriété d’usage ou de travail n’en est pas une au sens économique, tant que vous ne pouvez pas vivre sur l’intérêt ou le profit, ils comprendrons peut être que la propriété économique est une grosse escroquerie multimillénaire à laquelle ils continuent de se laisser berner.

                                                    C’est rai qu’un retraité d’aujourd’hui est un rentier, mais il le doit, normalement, à son propre travail et non à celui des autres, Car on ne devient pas riche par son seul travail, mais uniquement par l’exploitation de beaucoup d’autres.

                                                    Enfin, quand les gens comprendrons cela, il pourront aussi comprendre que nourrir la guerre des salaires entre salariés (travailleurs de différents pays), ne fait que nourrir ce grand capital tant conspué.

                                                    La guerre économique n’est pas celle des classes sociales ni des nations entre elle, mais entre ceux qui se sont accaparé l’environnement économiques et les prolétaires économiques, ceux qui doivent travailler, s’aliéner pour eux.

                                                    La société actuelle se divise donc en deux grandes classes, les rentiers et les salariés. Tant que les salariés croient en leur rente future ; tandis que les retraités continuent de percevoir leur propre rente, le système peut perdurer, même avec toutes ses destructions. Mais que la rente ne soit plus assurée et alors tout est possible.

                                                    En attendant, comme le dit Bossuet

                                                    « Dieu se rit de ceux qui vénèrent les causes dont ils déplorent les conséquences »


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2016 07:55

                                                      @Hervé Hum
                                                      belle réflexion que je partage,

                                                      j’ai adoré la citation de Bossuet
                                                      merci

                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 7 mars 2016 09:28

                                                      @Hervé Hum
                                                      Bonjour,
                                                      Tu soulignes bien les choses,notamment sur les salaires entre salariés (travailleurs de différents pays). C’est un petit jeu perfide , sans cesse rabâché .« Rentrez vous ça bien de le crâne ».
                                                      Ils aiment déployer des tableaux,stat...... Mais tout cela n’est que du vent.Comme d’ailleurs tous les exemples de comparaisons , qu’ils voudraient nous faire gober.En ignorant volontairement les détails qui font les différences.Et quand je dis détails !

                                                      Nous ne sommes plus au XI siècle ,quoique ! mais tant qu’ils créerons des guerres ,ils y aura toujours des pays qui seront preneur de peu ou de quasiment rien.Une roue qui tourne, ,mais comme instrument de torture .Des différences ? non chacun son tour.
                                                      Et puis, il ne faut être trop aveugle ,que beaucoup livrent une guerre de château. A quand une nouvelle révolution Française,mais pas qu’ici. Pourvu que les populations ne se laissent pas bringuebaler dans cela,car ils n’en seront que les outils,mais pas les bénéficiaires.
                                                      Oui ! un mélange de Xi siècle et de XVIII siècle
                                                      J’ai bien peur que cet ordre mondial qui se met en place de plus en plus rapidement,devrait être contre carré par celui des peuples,mais là je rêve !


                                                    • Hervé Hum Hervé Hum 7 mars 2016 13:29

                                                      @hervepasgrave !

                                                      J’ai bien peur que cet ordre mondial qui se met en place de plus en plus rapidement,devrait être contre carré par celui des peuples,mais là je rêve !

                                                      L’ordre mondial des peuples, ne peut être que celui de l’abolition de la propriété économique et donc, de la souveraineté des nations. Là, il ne s’agit pas de rêve, mais de condition pour éviter le chaos, donc, le cauchemar des peuples.

                                                      Sans cette transposition de la propriété vers la responsabilité économique, point de salut.

                                                      Mais tant que les peuples défendrons une propriété à laquelle ils n’ont pas accès (la propriété d’usage et de travail, ne sont pas des propriétés économiques au sens capitaliste, car la condition est de pouvoir vivre sur l’intérêt), mais subissent ses excès, alors, Bossuet continuera d’avoir raison....


                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 7 mars 2016 14:00

                                                      @Hervé Hum
                                                      Bonjour, laisse donc Bossuet ou il est ! S’il vivait aujourd’hui nul doute qu’il ferait fortune,mais ne changerais pas l’ordre du monde,ou peut-être que son image et son confort .
                                                      Mais pour les autres choses, la dernière fois tu étais un défenseur des bourses, Je pressent que tu es aussi un défenseur de l’économie.Même si ta vision est celle d’une justice dans ce domaine ,de bonnes répartitions ,Le monde ne changeras pas en mieux tant que toutes ces valeurs persisterons, ce n’est que du tripatouillage,il faut bien se laisser aller à voir un autre monde.Alors vous pouvez resté ébahi devant le talent d’orateur de Bossuet ,mais il était contre toute modernité et remise en cause des choses établis ?! C’est comme tout. Nous ne prenons,extrayons que ce qui nous intéresses .Alors si le grand maitre à raison, que pouvons nous dire et faire ???


                                                    • Hervé Hum Hervé Hum 7 mars 2016 22:02

                                                      @hervepasgrave !

                                                      Je ne connais de Bossuet que cette citation. Je rappelle juste l’auteur de la citation, c’est tout.

                                                      D’autant que la citation ne concerne pas le fait qu’il faille changer quelque chose, mais simplement de dire qu’on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, la chèvre et le chou en même temps, tout en prétendant à la justice.

                                                      Maintenant, le drame est sans doute le fait de ne plus comprendre ce qu’on lit, parce que cela demande un peu trop de temps de réflexion, alors qu’on s’est habitué à consommer de la lecture où l’on ne peut comprendre le fond, mais uniquement la forme.

                                                      Ainsi, je n’écris pas que je défend les bourses, c’est absurde, j’écris qu’elle sont indispensables dans une société économique complexe. De la même manière, je ne défend pas l’économie, mais qu’elle est au coeur de la société humaine, sa raison d’être primaire, sans laquelle le social ne peut se développer.

                                                      Maintenant, pour se passer et de la bourse, et de l’économie, il n’y a que deux alternatives, soit la robotisation totale de l’économie, soit retourner à vivre à l’ère paléolithique.

                                                      Aussi, voir un autre monde sur la planète Terre avec l’humanité dedans, ne peut se faire en détruisant son passé, car alors, il faudra en passer par la destruction et le chaos. Mais en fait, ce serait se replonger dans l’oubli et repartir pour un tour du même système.

                                                      Le principe de l’évolution de l’Univers ne détruit pas le passé, il le dépasse en neutralisant ses effets négatifs, pathogènes, qui menace son évolution vers une conscience toujours plus profonde de la réalité physique. C’est à dire, le lieu commun de toutes les expériences particulières. Autrement dit, nous pouvons penser individuellement n’importe quoi, sans limite d’aucune sorte, mais confronté à la réalité, nous sommes limités par les mêmes règles de la physique, comme celle de mourir, se nourrir, se reproduire, se battre.

                                                      On peut choisir de refuser de jouer le jeu ou essayer de changer certaines règles, mais pas de l’interdire !


                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 8 mars 2016 09:39

                                                      @Hervé Hum
                                                      Bonjour,je comprends ce que tu dis, d’ailleurs je ne vois pas bien comment je pourrais m’y soustraire.
                                                      Par contre sur le reste ,je pense que tu as tord.Car ce serait plutôt l’inverse qui se produit depuis toujours et encore. a savoir : que ton principe de l’évolution de l’Univers ne détruirait pas le passé, il le dépasserait en neutralisant ses effets négatifs. Wouh ! la je ne suis pas d’accord
                                                      Ce serait plutôt une accumulation des connaissances du comportement humain sous toutes ces formes qui au bout du compte nous dessert plus qu’autres choses. La c’est simplement la réalité.Elle n’est peut-être pas visible du premier coup d’oeil , mais prouvable.


                                                    • Hervé Hum Hervé Hum 8 mars 2016 14:30

                                                      @hervepasgrave !

                                                      Quand je parle de l’évolution de l’Univers, je ne parle pas de l’humain en particulier, mais de la vie en général, à commencer par la matière avec les particules élémentaires. C’est un principe universel valable partout et pour tous.

                                                      Pourrait t-on expliquer autrement la perfection des cellules, puis des corps constitués tels que l’humain ? Je ne le crois pas !

                                                      L’accumulation de connaissances n’a de sens qu’avec le principe d’évolution, en dehors de cette dernière, cela n’a absolument pas de sens. Or, une forme de vie quelconque peut elle évoluer sans accumulation de connaissance ? Peu probable !

                                                      Bref, tu es face à un gros dilemme, car si tu considère que l’accumulation de connaissance nous dessert, alors, cela veut dire que tu considère que c’est le fait de notre propre existence en tant qu’humain qui nous dessert, autrement dit, nous devrions disparaître en tant qu’espèce.

                                                      En effet, l’humain ne serait pas humain sans cette capacité et volonté d’acquisition de connaissance, mais serait un animal comme les autres, c’est à dire, accumulant de la connaissance non par réflexion, mais par inflexion via son bagage génétique.

                                                      La différence est là, l’humain infléchit la nature, quand l’animal est infléchit par elle.Bon c’est plus subtil, mais c’est plus complexe aussi et surtout, infiniment plus difficile à expliquer par écrit.

                                                      Donc non, ce n’est pas l’accumulation de connaissance qui dessert l’humain, mais ce qu’il en fait et surtout, les différents degrés, niveaux de connaissances entre les uns et les autres.

                                                      La domination d’une minorité sur la majorité repose aujourd’hui exclusivement sur cet écart de connaissance entre ceux que l’on nomme les initiés et les ignorants. Si la démocratie est un interdit du système actuel, c’est que la démocratie exige la transparence, autrement dit, un même niveau de connaissance sur la chose publique, donc, sur les règles et rapports économiques et sociaux. Toutefois, il faut reconnaître qu’encore trop de gens ne veulent pas de la connaissance et préfèrent rester ignorant et en subir les conséquences tout en s’en plaignant.

                                                      Mais il est vain et faux de s’en prendre au marteau (la connaissance est un outil) plutôt qu’à la main qui le tient (qui use de la connaissance face à l’ignorance pour dominer et exploiter ce dernier).

                                                      Etc...


                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 8 mars 2016 16:04

                                                      @Hervé Hum
                                                      Wouh !Wouh ! stop, je suis réaliste et surtout je ne veux pas philosopher.Je suis attaché par la réalité, elle me tient par les couil.... alors je fais simple et efficace. Je ne vais pas me mettre boudiste. S’il fallait atteindre un niveau supérieur pour résoudre les malheurs du monde,nous ne sommes pas sorti de la m.. Je me balance des principes philosophiques. Alors restons sommes toute dans le monde du réel.
                                                      Le problème est de remonter sur les causes et de les vendre. Aujourd’hui c’est peut-être la mode ? mais ne me convient pas.
                                                      Non quand on me montre des exemples qui ne sont pas convenables à mon sens ,je le fais remarquer.C’est de l’égarement ou simplement vouloir le dernier mot.Je m’en contre fou ! j’entends et mes oreilles siffles ,je réagis comme je le peux. Dans tous les cas de figure cela nourrit pas son homme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité