• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mille « Brétigny » en France ?

Mille « Brétigny » en France ?

2 catastrophes ferroviaires viennent de se produire à quelques jours d’intervalle, l’une au Canada, l’autre en France, et posent la question de l’état de délabrement du réseau des voies ferrées du pays, alors que des milliards d’euros continuent d’être envisagés pour la réalisation de lignes LGV inutiles.

La première catastrophe a eu lieu au Canada, dans la commune de Lac-Mégantic et a provoqué la mort d’au moins 13 personnes. lien

La deuxième vient d’avoir lieu, vendredi 12 juillet, à 17h14, dans la gare de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne, avec le déraillement du train inter-cités Teoz Paris-Limoges 3657, dans lequel se trouvaient plus de 370 voyageurs.

Avec un bilan provisoire de 6 morts, 12 blessés, c’est l’un des plus graves accidents ferroviaires survenus en France depuis la catastrophe de la Gare de Lyon, à Paris, qui avait provoqué la mort de 56 personnes en 1988. lien

Mais qui se souvient du 4 juillet 2010, lorsqu’un train de voyageurs, en provenance de Toulouse avait percuté un « train de travaux » lequel effectuait des opérations de maintenance sur la voie ? (lien) ou de cet autre accident à un passage à niveau, lorsqu’un automobiliste s’est trouvé coincé sur la voie ferrée, abandonnant sa voiture, laquelle fut broyée quelques secondes plus tard, provoquant le déraillement du train. lien

Le 20 octobre 2011, le déraillement d’un train de fret sur la ligne Bordeaux-Toulouse a perturbé le trafic des trains de voyageurs, le pire ayant été invité puisqu’un TGV arrivait en sens inverse. lien

Le 8 septembre 1997, l’autorail qui reliait Bordeaux à Sarlat a percuté, lors d’un passage à niveau, un camion chargé de 30 000 litres d’hydrocarbures, le faisant exploser, provoquant la mort de 13 voyageurs. lien

Mais revenons à Brétigny

Au-delà de l’étrange prémonition d’un tweeteur nommé Adrien, qui 4 jours avant la catastrophe, avait écrit, alors qu’il était dans le RER : « toujours cette impression que le train va dérailler en arrivant à Brétigny… » (lien), on sait maintenant que les probables origines de cet accident sont dues à la vétusté du réseau.

Ce serait une éclisse, sorte d’agrafe en acier qui relie 2 rails dans un aiguillage, qui aurait lâché : « elle s’est détachée, elle est sortie de son logement  », explique Pierre Izard, directeur général des infrastructures (lien) pourtant elle avait été vérifiée le 4 juillet dernier. lien

Mais combiens d’éclisses possiblement défaillantes reste-t-il en France, éclisses qui, comme à Brétigny ne supporteront pas le passage d’un train lancé à 140 km/h ?

Alors bien sur la SNCF a annoncé le contrôle de 5000 pièces semblables sur le réseau français, mais est-ce que ce sera suffisant ?

Et si d’autres pièces étaient défaillantes ? Quid des secteurs dangereux, avec des passages à niveaux à problème ?

Après chaque accident, de grandes déclarations d’intention pleines de bons sentiments annoncent que « demain, tout va changer », mais dans la réalité, pas grand-chose ne bouge.

Déjà en 2002 la Cour des Comptes avait dessiné un tableau désolant de l’état du réseau, constatant que « des accidents majeurs ont été frôlés au cours de ces dernières années ».

En 2010, RFF avait déjà lancé un cri d’alarme sur la situation des voies ferrées françaises, constatant le délabrement de celles-ci, estimant le montant des travaux à 6,5 milliards par an, et si les revenus de RFF couvrent 83% de la somme, il n’en va pas de même pour le renouvellement de ces lignes, dont une bonne partie est considérée obsolète. lien

Il y a en France 53 000 km de voies ferrées, et si les plans de remise à niveaux ont bien été mis en œuvre, couvrant environ 2000 km/annuels, il reste encore beaucoup de pain sur la planche, d’autant qu’une partie du réseau date d’avant-guerre.

Le poste d’aiguillage de la gare de Lyon date de 1932…et comme l’a remarqué Marc Pélissier, président à ce moment de la FNAUT (fédération nationale des usagers du transport) : « près de 14 postes d’aiguillage sont encore à commande manuelle  ».

Conséquences, les trains sont obligés de rouler à vitesse réduite sur plus de 1000 km de tronçons pour éviter de mettre en péril la vie des passagers, ce qui a fait décider l’ex président de RFF, Hubert du Mesnil a fermer la ligne entre Montluçon et Ussel en Corrèze. lien

François Hollande a dû apprécier.

En septembre 2005, le rapport de l’école polytechnique de Lausanne faisait état du délabrement du réseau : «  l’évolution des budgets de maintenance (entretien et renouvellement) est inquiétante. Durant ces 20 dernières années, les budgets d’entretien ont perdu 20% de leur valeur en monnaie constante alors qu’environ 2800 km de voies à grande vitesse se sont ajoutées au patrimoine (…) en outre depuis le début des années 2000, le budget d’entretien est maintenu constant à euros courants, ce qui signifie une diminution de valeur réelle d’approximativement 3% par an  ». lien

En décembre 2010, Michel Dubromel, pilote du réseau Transports et Mobilité durable dénonçait : «  en l’état actuel des choses, les péages ferroviaires permettent tout juste de parer au plus pressé : l’entretien courant des voies sans aucune action de modernisation. Il y a donc un réel problème de moyens financiers pour aller au-delà d’une politique « cache-misère  ».

Et Bruno Genty, président en 2010 de FNE (France nature environnement), d’enfoncer le clou : « la modernisation du réseau existant est un impératif si, comme le précise un audit indépendant, on ne veut pas être confronté à l’abandon, à terme, de 30 à 60% du réseau  ». lien

En 2011, RFF continuait de s’alarmer de l’état du réseau déclarant : « le financement du renouvellement du réseau n’est pas assuré sur le long terme y compris celui emprunté par les TGV ». lien

Le 3 janvier 2011 le député Hervé Mariton demandait d’investir sur la rénovation des lignes déjà existantes et de renouveler le matériel roulant plutôt que d’investir sur des nouveaux projets.

Pourtant toutes ces mises en garde n’ont manifestement pas servi à grand-chose, et il reste encore des élus à défendre le financement de projets de ligne LGV, même lorsqu’ils ne sont pas rentables, aux dépens de la modernisation des lignes existantes.

Prenons par exemple le cas de la ligne LGV-fret Lyon Turin : on sait que le rapport Duron a récemment conclu qu’il fallait mettre un terme définitif, ou du moins reporter à 2035/2040, les grands projets inutiles décidés lors du gouvernement précédent.

Ajoutons que ce rapport ne faisait que confirmer celui de la Cour des Comptes qui, dès 2008, critiquait vertement les projets LGV, déclarant : « le lancement de nombreux projets dont la rentabilité socio-économique est insuffisante est d’autant plus inquiétant que les bilans à postériori des lignes à grande vitesse mettent en évidence une rentabilité en général bien plus faible qu’espérée initialement en raison d’une sous-estimation des coûts et une surestimation du trafic assez systématique ». lien

Dont acte, à déclaré le premier ministre, Jean Marc Ayrault, assurant récemment que les 238 milliards prévus par le gouvernement précédent, à destinations des infrastructures ferroviaires de transports, ne seraient finalement pas engagés.

Pourtant, s’il en faut croire Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône Alpes, et d’autres élus favorables au projet, le Lyon Turin ne devrait pas être abandonné.

Lors d’un débat récent sur la question demandé par un élu régional écologiste, les maîtres de la région ont tout fait pour empêcher le débat, limitant les opposants à « poser des questions écrites », et rendant leur prise de parole impossible. lien

Pourtant le réseau régional entre Lyon, Chambéry, Annecy, Ambérieu, la vallée de la Maurienne, et au-delà, est obsolète, saturé, dangereux : la voie est parfois unique, bloquant le trafic régional, pour permettre le passage des TGV.

Plus grave, la France a financé des études pour le projet Lyon Turin, en y incluant le creusement de galeries de reconnaissances, à hauteur de plus de 900 millions d’euros, prévues initialement à 371 millions d’euros, alors que le réseau existant est considéré comme « malade », avec son lot de « trains poubelles » (lien) et de lignes « sous perfusion ». lien

En Autriche, dans la région du Brenner, des ingénieurs ont mis au point des technologies qui suppriment la quasi-totalité des nuisances de la ligne historique. lien

En France, un ingénieur, Alain Margery a obtenu récemment avec son procédé R-shift-R le prix du meilleur projet de fret ferroviaire, lequel permet d’utiliser la voie historique et de prendre des parts de marché à la route, parce que moins cher, plus rapide, en un mot plus fiable que la route. lien

Combien faudra-t-il de « Brétigny  » pour que de véritables décisions soient enfin prises, avec en point de mire la transformation profonde du réseau existant ?

Qu’attendent donc les pouvoirs publics pour faire réellement les bons choix ?

Comme dit mon vieil ami africain : «  le présomptueux devient raisin sec avant d’avoir été raisin mûr  ».

L’image illustrant l’article provient de « actu.last-video.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

L’écologie selon Jean Marc Ayrault

Un Lyon Turin autrement

Les camions, ces mal aimés

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants est sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • In Bruges In Bruges 15 juillet 2013 12:04

    Moi je dis, la réponse est simple :
    LIMITATIONS DE VITESSES.
    RADARS PARTOUT.
    On nous casse les bonbons en voiture pour cela, pourquoi pas les trains. ??
    Parce que les bien pensants qui nous disent que si la vitesse ne cause pas tous les accidents de la route, elle les agrave tous.
    Eh bien , que disent-ils là ?
    Il est clair que si le train était à 70 ( comme sur le periph), son déraillement n’aurait pas fait autant de morts.
    RADARS PARTOUT, y’a que ça de vrai...


    • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 13:38

      in bruges

      c’est effectivement une solution.
      mais ça risque d’être improductif.
      quand un train permet d’être à Paris, en deux heures, venant de Lyon... si le temps est doublé, voire plus, le voyageur cherchera d’autres moyens pour être plus vite là ou il veut être.
      je crois la solution ailleurs : limiter les lignes lgv aux grands axes, et remettre en état tout le « réseau secondaire », en appliquant ce qui se fait en Autriche (voir l’article), cad supprimant la quasi totalité des nuisances.
      tout le monde y gagne : économie de moyens...création d’emplois...gains de temps, sécurité...
      au lieu d’aller gaspiller des milliards à des lignes lgv qui ne seront jamais rentables.
      mais ce n’est que mon modeste avis.
       smiley

    • In Bruges In Bruges 15 juillet 2013 14:48

      Au cas où vous ne l’auriez pas compris, je faisais de l’ironie sur le discours convenu en matière de circulation routière (sur Agoravox et à la Sécurité Routière) selon lequel « la vitesse tue ». Ce qui est à la fois vrai (le moindre déplacement dans l’espace/ temps = une vitesse, ce qui est normal pour un moyen transport, donc seul le voyage immobile ne tue pas).

      Mais ce qu’on trouve normal sur la route, personne ne veut en entendre parler pour le train.
      Et pourtant, l’énergie cinétique ( la masse X par le carré de la vitesse), c’est valable sur le rail comme sur la route.
      Mais sur la route, les gens ont un affect idéologique (surtout les anti-vitesse).

      Bien sur que parsonne ne veut d’un TGV à 70 km/h.
      Mais personne ne veut non plus, avec des voitures modernes et des autoroutes dernier cri, des trajets Paris -Nice qui mettent 3 heures de plus qu’il y a .. 20 ans.C’est pourtant ce qu’on a gagné en 20 ans...
      Faut savoir ce que l’on veut.
      RADARS POUR LES TRAINS, RADARS POUR TOUT LE MONDE, SINON PERSONNE.


    • jacques jacques 15 juillet 2013 23:27

      les trains n’ont pas besoin de radar la bande enregistreuse marque tout et ce qui ne va pas est sanctionné, un dépassement même léger de la vitesse c’est le risque d’être descendu de machine .
      Le permis à un point t’as entendu parler ?


    • appoline appoline 17 juillet 2013 11:15

      Maintenant que la France est saturée en voies TGV, ils vont peut-être s’occuper du reste.



      Ceci dit, il faut comparer ce qui est comparable, l’étendue de la catastrophe au Canada est sans commune mesure avec celle de Brétigny.

      Et puis en France, il faudrait que tout se passe bien, qu’il y ait un danger 0 dans les airs, sur terre enfin bref partout. Mais non, la vie ce n’est pas cela même si c’est regrettable, il y aura toujours des accidents. Ah oui, j’oubliais, il faut toujours trouver les responsables.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 11:27

      Apolline

      la France, saturée de voies tgv ? mais alors pour quelles raisons voulaient-ils faire tous les autres projets ?
      quand a comparer la catastrophe de Bretigny, et celle du Canada....
      à Brétigny, il n’y a pas eu que 6 morts, il y a des blessés graves....seront-ils sauvés...
      et tous les autres, handicapés à vie !
      ce n’est pas rien !
       smiley


    • jako jako 15 juillet 2013 12:17

      Bonjour Olivier, surement plus que cela, il suffit d’observer ( spartacus le confirmera ou joe) que les activitées privatisées ( eau rail et erdf) ne sont plus ou très peu entretenues, et donc vivent sur les normes de sécurité draconniennes à l’époque , résistance normale X5, aujourd’hui l’usure normale fait que le X5 devient X1 ou X0,8 comme dans ce cas là, tout devient une loterie , ne pas être dans le mauvais train ou avion au mauvais moment.


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 13:40

        jako

        la privatisation des services publics est une grosse erreur, en effet.
        car pour gagner des parts de marché, on s’inquiète moins de la sécurité.
        on le voit tous les jours en Angleterre, et ailleurs.


      • titi 15 juillet 2013 14:06

        En attendant, l’accident s’est produit sur une ligne de RFF (entreprise publique « EPIC ») avec un train exploité par la SNCF (entreprise publique « EPIC »)

        Donc expliquer moi en quoi c’est bien mieux quand c’est pas privatisé ?


      • escartefigue 15 juillet 2013 14:08

        c ’est juste pour se bercer d’ illusions ....


      • Panzerfaust 15 juillet 2013 15:02

        J’allai dire : heureusement que SNCF et ERDF ne sont pas privatisés, sinon on aurait pas finit d’entendre parler des méfaits de la privatisation. Il y tout de même un de ces adorateurs du service public qui arrive a nous expliquer que bien que ca arrive dans une entreprise publique, c’est forcement la faute de la privatisation. C’est ce qu’on appelle avoir du culot.


      • Panzerfaust 15 juillet 2013 15:11

        RFF pas ERDF bien sur. On finit par s’y perdre avec tous ces mammouths a dégraisser.


      • jako jako 15 juillet 2013 15:36

        Titi, lol société EPIC (sic) non une EPCI et est effectivement publique , pour ERDF c’est une SA donc une société privée. idem pour l’eau et gaz avec Suez.


      • BOBW BOBW 15 juillet 2013 16:00


        La SÉCURITÉ avant le FRIC.

        Il est temps que les citoyens français prennent conscience que dans l’intérêt et au service des usagers et non des actionnaires (qui ne désirent que de + en + des dividendes ),il est URGENT de « déprivatiser  » mais au contraire de renationaliser totalement :

        - La S.N.C.F.
        - La Poste et la Banque Postale.
        - l’ O.N.F.
        - Les Hôpitaux Publics.
        - Les Écoles , les Lycées et les Universités.
        - L’ E.D.F ( ERDF.)
        - L’ Èpuration et la distribution des Eaux.
        - AIR FRANCE.


      • titi 15 juillet 2013 17:42

        @Jako

        Faut pas confondre
        EPIC : Établissement public à caractère industriel et commercial
        et
        EPCI : Établissement public de coopération intercommunale

        En l’occurrence la SNCF et RFF sont bien des EPIC... pas des EPCI...


      • titi 15 juillet 2013 17:43

        @jako

        J’oubliais : lol...


      • titi 15 juillet 2013 17:51

        @BOBW
        « mais au contraire de renationaliser totalement : »

        La SNCF n’a qu’un actionnaire : l’Etat

        EDF a comme actionnaire l’Etat à 85%
        ERDF est filiale à 100% d’EDF

        La Poste a comme actionnaire l’Etat à 100%
        La banque postale est filiale à 100% de la Poste

        L’ONF est également un EPCI.


        Nan mais sérieux les gars... de quoi vous parlez ?


      • alinea Alinea 15 juillet 2013 19:16

        titi ; vous oubliez les sous- traitants me semble-t-il !


      • titi 15 juillet 2013 19:30

        Et ?

        Quel rapport avec le fait de vouloir nationaliser des sociétés des entreprises dont l’Etat est l’unique actionnaire ?

        Vous voulez nationaliser les sous traitants également ?


      • alinea Alinea 15 juillet 2013 19:52

        Non ! le problème, dans le nucléaire comme à la SNCF, qui sont tout de même des entreprises à qui l’on confie ( pas de gré !) notre vie, ce sont les sous-traitants ; emplois au rabais, incompétence ou sinon, mauvaise coordination, etc ; toutes les repsonsabilités sont diluées, d’où danger accru !


      • titi 15 juillet 2013 21:13

        Ah !! Parce que vous pensez que les responsabilités seront plus claires et plus assumées par des fonctionnaires ?

        C’est une plaisanterie.


      • titi 15 juillet 2013 21:16

        Je vois que j’arrive a avoir des votes négatifs sur le rappel de la définition de EPIC et EPCI...
        Je n’émets aucun avis. Je rappelle juste les choses.

        Wahouu... c’est beau les intervenants citoyens... c’est intelligent et objectif....


      • alinea Alinea 15 juillet 2013 21:59

        Est-ce que j’ai l’air de plaisanter ? Des fonctionnaires formés, compétents, avec de bonnes conditions de travail, formation au cours de la carrière,etc...tout ce que n’offrent pas ceux que la gain appâte.Il n’y a pas que la sécurité du client, il y a le bien-être des travailleurs qui aiment leur boulot. Tout le monde ne s’épanouit pas à être pressuré du soir au matin et du matin au soir, pour un boulot dont on ne fait qu’un bout, pour trois francs six sous et quelques primes attrape-mouches !


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:36

        escartefigue

        un ami me racontait l’histoire d’un mec que l’on avait bercé trop près du mur.
        je m’inquiète pour votre santé.
         smiley

      • titi 15 juillet 2013 23:29

        @Alinea

        Donc c’est bien cela vous voulez nationaliser les sous traitants.

        Vous prétendez que cela améliorera la sécurité et la qualité.

        Moi je suis persuadé du contraire.


      • alinea Alinea 15 juillet 2013 23:42

        pas nationaliser les sous-traitants ; qu’ils n’existent plus tout simplement ; je suis anti capitaliste ! titi !!
        On s’est passé de sous-traitant pendant quelques millions d’années ! non, l’idée que l’on puisse gravir les échelons d’une profession tout au long de la vie me plait bien ; chacun dans sa case, me plaît beaucoup moins. La spécialisation est le pire mal de notre économie, de notre vie commune ! Il n’y a pas si longtemps, il y avait des agents des lignes aux télécoms ; ils étaient fonctionnaires ; ils bossaient aussi bien que maintenant, mais l’organisation était plus simple ! Moins de petits patrons qui se goinfrent


      • titi 16 juillet 2013 07:59

        @Alinéa

         

        La sous traitance existe à la SNCF depuis au moins 1962.

        Cette année là des travaux de rénovation de voix et d’arrachage de voix ont été réalisés par une entreprise sous traitante en gare de Montbart et de Mulhouse.

        Donc ca date pas d’hier.


      • Constant danslayreur 16 juillet 2013 08:09

        « rénovation de voix »
        Contre une laryngite ?

        Si ce soir j’ai pas envie d’ rentrer tout seul
        Si ce soir j’ai pas envie d’ rentrer chez moi
        Si ce soir j’ai pas envie d’ fermer ma gueule
        Si ce soir j’ai envie d’ me casser la voix

        Casser la voix,
        Casser la voix
        Casser la voix,
        Casser la voix

        J’ peux plus croire, tout c’ qui est marqué sur les murs
        J’ peux plus voir, la vie des autres meme en peinture
        J’ suis pas là pour les sourires d’ après minuit
        M’en veux pas, si ce soir j’ai envie
        D’ me casser la voix,

        Casser la voix
        Casser la voix,
        Casser la voix

        Les amis qui s’en vont
        Et les autres qui restent
        Se faire prendre pour un con
        Par des gens qu’on déteste
        Les rendez-vous manqués
        Et le temps qui se perd
        Entre des jeunes usés
        Et des vieux qui espèrent

        Et ces flashes qui aveuglent
        A la télé chaque jour
        Et les salauds qui beuglent
        La couleur de l’amour
        Et les journaux qui traînent,
        Comme je traîne mon ennui
        La peur qui est la mienne,
        Quand je m’ réveille la nuit

        Casser la voix,
        Casser la voix
        Casser la voix,
        Casser la voix

        Et les filles de la nuit
        Qu’on voit jamais le jour
        Et qu’on couche dans son lit
        En appelant ca d’ l’amour !
        Et les souvenirs honteux
        Qu’on oublie d’vant sa glace
        En s’ disant j’ suis degueu
        Mais j’ suis pas dégueulasse !

        Doucement les reves qui coulent
        Sous l’ regard des parents
        Et les larmes qui roulent
        Sur les joues des enfants
        Et les chansons qui viennent
        Comme des cris dans la gorge
        Envie d’ crier sa haine
        Comme un chat qu’on égorge

        Casser la voix,
        Casser la voix
        Casser la voix,
        Casser la voix

        Si ce soir j’ai pas envie d’ rentrer tout seul
        Si ce soir j’ai pas envie d’ rentrer chez moi
        Si ce soir j’ai pas envie d’ fermer ma gueule
        Si ce soir j’ai envie d’ me casser la voix

        Casser la voix,
        Casser la voix
        Casser la voix,
        Casser la voix



      • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 08:14

        essayez le jus de citron, c’est radical

        et merci pour la chanson
         smiley

      • Constant danslayreur 16 juillet 2013 08:22

        Bonjour M.Cabanel
        Citron et miel plutôt. En effet il faut faire gaffe au citron même si c’est un excellent régulateur de l’acidité dans l’estomac, parce qu’au moindre excès, il devient très agressif... étonnant que votre ami africain ne vous en ait pas touché un mot smiley


      • titi 16 juillet 2013 11:16

        Oups....

        Je vais devoir m’inscrire à la prochaine séance d’auto flagellation...


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 11:32

        constant

        bien sur, le citron est agressif, et il ne faut pas en exagerer la consommation,
        comme pour tous les médicaments, qu’ils soient en pillule, ou sous forme de plante...
        le miel en effet permet de réduire l’acidité, 
         smiley

      • Croa Croa 16 juillet 2013 22:51

        à BOBW,

        T’as oublié la Météorologie Nationale ! smiley
        (Maintenant Météo-France.)

        Pour la sécurité c’est un service essentiel... Qui aujourd’hui demande souvent de payer pour voir !!!


      • alinea Alinea 15 juillet 2013 12:25

        À bas les services publics ! Vive le privé !!
        On y est, comme les anglais il y a deux décennies..
        Non ? Je me trompe ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 13:40

          Alinea

           smiley

        • DanielD2 DanielD2 15 juillet 2013 12:28

          Les gens s’excitent sur l’entretient des rails alors qu’on va certainement apprendre d’ici quelques jours que c’est criminel.


          • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 13:41

            daniel

            j’ai l’étrange sentiment que ça vous arrangerait...
            je me trompe ?
            ça ne changera rien sur l’état de délabrement du réseau...
            allons nous attendre le prochain accident ?

          • titi 15 juillet 2013 14:09

            « j’ai l’étrange sentiment que ça vous arrangerait... »

            Il y en a d’autres que ca arrangerait...
            Tous ceux qui sont acteurs du réseau ferré en Ile de France.
            M.Pepy, M.Huchon, etc...


          • BOBW BOBW 15 juillet 2013 16:02

            Ce qui est criminel c’est de détruire tous les Services Public ....


          • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:35

            titi

            vous êtes hors cadre.
            triste fin.

          • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 08:15

            Bobw

            je partage totalement
            merci.

          • Croa Croa 16 juillet 2013 23:04

            « certainement » est de trop !

            C’est possible en théorie donc ça l’est... comme qui joue au loto ! S’embêter à démonter ça pour un résultat très incertain il y a mieux comme sabotage...
            Par contre qu’à force de vibrations et de passages les quatre boulons d’une pièce oubliée se soient dévissés ou aient cassés est bien plus probable dans une gare à fort trafic. Le « certainement » serait plutôt là, à mon avis.

            Attendons les résultats de l’ enquête : Combien tu paries ? smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 06:28

            Croa

            merci de toutes ces contributions
            effectivement, sur les vibrations et les conséquences de celles ci sur les boulons, je suis d’accord avec vous, c’est l’explication la plus plausible


          • BOBW BOBW 18 juillet 2013 12:46

            Sur un autre sujet j’aimerais vous contacter directement : sur mail ou mp ,où ??
             smiley Merci


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 juillet 2013 13:15

            Bobw

            vous pouvez m’envoyer un message privé sur « chanson rebelle »
            je donnerais l’accord pour vous proposer mon mail
            cdt

          • Loatse Loatse 15 juillet 2013 12:46

            Bonjour Olivier,

            Il y a tout de même quelque chose qui m’échappe là... Comment peut on laisser des trains traverser des gares, donc « frôler » les quais ou se trouvent des centaines de voyageurs en attente, à 130 kilomètres/H... ?!

            Alors que sur le réseau routier, la limite de vitesse en agglomération est limitée à 50 ?

            En tiendront ils compte alors qu’on vient d’avoir la preuve avec cette tragédie qu’un train peut fort bien se coucher sur les quais et tout dévaster sur son passage...

            Une chance dans ce malheur, c’est que le quai n’était pas bondé....

            Secondo... Au prix où sont les billets de train, multipliés par le nombre de voyageurs toujours croissant (de plus en plus de gens allant travailler dans les grandes agglomérations faute d’emploi dans les campagnes et banlieues), il devrait y avoir largement de quoi entretenir la totalité du réseau ferroviaire existant, nan ???

            Sauf si l’on fait passer la sécurité des voyageurs après les projets et divers investissements (quelle part des bénéfices ?) auquel cas, comme lu dans un autre site, prendre le tgv c’’est moins dangereux en cas de déraillement, le convoi est « monobloc » ! (et pas dérailler du tout, c’est envisageable ???)


            • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 13:44

              bonjour Loatse

              à mon avis, la solution consiste a stopper tous les projets lgv non rentables (il faut minimum 20 000 voyageurs jour), et mettre les investissements sur la modernisation du réseau existant.
              c’est lui qui est largement le plus utilisé.
              donc, moins de gaspillage financier, meilleure rentabilité pour l’exploitant, et meilleure sécurité pour tous.
              mais possible que des énarques me diront le contraire.
               smiley

            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 16 juillet 2013 09:53

              HONTEUX  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

              quand on voit les bénéfices monstres qu’ils font avec les TGV.................

              LA AUSSI NOS ELUS NATIONAUX LOBBYISTES SE TAISENT ILS NE PAYENT PAS LE TRAIN SINON LE TGV EN 1ère ET GRATIS.................DES RATS..............


            • hurlevent 17 juillet 2013 22:47

              Encore heureux que les trains ne doivent pas freiner à chaque gare. Il y a 100 gares entre Paris Austerlitz et Toulouse, vous imaginez la vitesse si le train devait freiner à chaque gare ? C’est le meilleurs moyen de tuer le train.
              Les trains circulent fréquemment à 160 km/h, et le long des voies il y a régulièrement des gares qui ne sont pas toutes desservies.
              Les péages payés par les compagnies ferroviaires permettent d’entretenir le réseau. Sauf que les cheminots ont la retraite à 55 ans, peuvent voyager gratuitement en train en France, ainsi que leur famille, et même lorsqu’ils sont en retraite, et que leur semaine de travail se termine le vendredi à 13h. Je peux en témoigner, j’en suis un. Or, tous ces privilèges ont un coût. Et l’argent qui permet de financer ces privilèges n’est pas dépensé pour entretenir les voies.


            • gaijin gaijin 15 juillet 2013 12:48

              le tgv c’est mieux
              c’est mieux parce que ça va plus vite .........
              un indien aymara en visite en france a qui on expliquait que le métro, le train c’était pour aller plus vite a demandé
              « mais ou voulez vous aller plus vite ? »
              mais bon un indien ça y connait quoi au train ?

              alors que le tgv c’est bien c’est le progrès
              « mais le progrès vers ou ? »

              il sont fous ces indiens !
              ou pas ..........


              • Loatse Loatse 15 juillet 2013 13:05

                pas ! ;)

                En plus, ca va tellement vite qu’on ne voit plus les vaches dans les champs, ni les champs d’ailleurs...

                vive les tortillards !


                • Croa Croa 16 juillet 2013 23:07

                  C’est aussi parce qu’il y a moins de vaches dans les prés.


                • brieli67 15 juillet 2013 14:10

                  SI TU VAS Z’à RiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiO

                  Si tu vas à SAMPA un ballet d’hélicos

                  Le Brésil possède une flotte nationale de 1.909 hélicoptères, dont 692 se trouvent dans l’État de Sao Paulo. En moyenne, plus de 300 permis d’exploitation ont été émis annuellement au cours des trois dernières années.

                  ça arrive même aux plus riches


                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:37

                    brieli

                    merci de ces liens, toujours passionnants.
                     smiley

                  • alinea Alinea 15 juillet 2013 18:13

                    passionnants... c’est le mot que je cherchais !


                  • Pyrathome Pyrathome 15 juillet 2013 14:11

                    Salut Olivier, article très intéressant, comme d’hab !!

                    D’un côté, ce genre de déraillement est relativement rare à la SNCF, mais je suis d’accord avec toi, il faut moderniser et entretenir aux petits oignons toutes les lignes « dites secondaire » au lieu de vouloir à tout prix faire du TGV extrêmement couteux....

                    Pour le désastre de Lac-Mégantic, j’ai fort l’impression que cette affaire est très troublante et plus que louche.....
                    .
                    http://edition.cnn.com/2013/07/09/world/americas/canada-runaway-train/index.html
                    .
                    Les compagnies pétrolières poussaient pour un oléoduc mais les gens n’en voulaient pas à cause des risques important pour l’environnement et la préservation de la nature...
                    De là à penser complot, cela ne m’étonnerai en rien.....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:40

                      Pyra

                      oui, c’est vrai que la catastrophe canadienne m’intrigue
                      il y a des zones d’ombre.
                      je vais fouiller un peu.
                       smiley

                    • escartefigue 15 juillet 2013 14:13

                      Un coup des hommes verts 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:41

                        joyeusetés

                        bonne réflexion !
                        parce que nous voulons toujours gagner quelques minutes, que ce soit avec la voiture ou avec le train...
                        pour en faire quoi ?
                         smiley

                      • titi 15 juillet 2013 14:42

                        Le problème du train c’est qu’il regroupe deux réalités.

                        Le train-train quotidien avec des lignes archi subventionnées. Cela concerne les habitants d’Ile de France.
                        Le TGV avec des lignes archi rentables. Cela concerne le monde de l’entreprise.

                        Dans le premier cas, il faut aller du point A au point B, le moins cher possible (du moins la part payée par l’usager).
                        Dans le second cas, il faut aller du point A au point B le plus vite possible.

                        Alors chacun pense que la SNCF est là pour le servir, et que l’intérêt de l’autre ne compte pas, voir que cet autre est un con : il n’a rien compris à la philosophie indienne, c’est pour dire !!!!

                        => la solution.
                        Scinder la SNCF en deux. Chacun aura la sienne.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:45

                          titi

                          séparer la sncf en deux ?
                          ça déjà été fait, par le précédent gouvernement...
                          l’idée étant de faire porter la dette sur RFF, et épargner l’exploitant des lignes.
                          le vrai problème, à mon humble avis, c’est que l’on a négligé les TER qui sont pourtant les trains les plus souvent empruntés, et tenté de valoriser les TGV...
                          résultat, dégradation du réseau, accident... et lignes lgv non rentables, qui plongent la sncf dans la dette.
                          donc trop de com, et mauvais choix.

                        • titi 15 juillet 2013 17:00

                          @Cabanel

                          Alors scindons en 3...


                          Dans l’état actuel des choses la séparation RFF / SNCF est une tarte à la crème.
                          RFF et SNCF sont détenus pas le même actionnaire l’état, et la SNCF est quasiment le seul client de RFF.


                        • gonzales gonzales 15 juillet 2013 15:11

                          quand je vois la photo de l’eclisse coincee entre deux rails plusieurs questions me viennent a l’esprit

                          comment qatre boulons d’une taille assez consequente ont-ils put s’extraire de leur logement

                          surtout que cette eclisse a fait l’objet de verification il n’y a pas longtemps

                          ces boulons etant sorti de leur trou ou sont-ils les cherche-t-on personne n’en parle

                          y a t-il eu negligence ou sabotage delibere  ?

                          je trouve cette histoire d’eclisse assez bizarre surtout quand on voit la disposition des waagons et de la loco

                           

                           


                          • Ronny Ronny 15 juillet 2013 15:50

                            @ gonzales

                            Je suis bien d’accord avec vous. Autant j’aurais pu croire à une rupture de rail, cela arrive assez fréquemment, autant cette histoire d’éclisse, posée au coeur de l’aiguille me semble peu crédible. Même si els quatre ’ou 5 ou 6 selon les éclisses avaient lachés, l’éclisse serait plus probablement tombé sur le coté de la jonction du rail

                            @ auteur

                            je ne suis pas votre raisonnement. Pourquoi chercher à faire peur avec un titre aussi racoleur ? Que l’entretien du réseau ait baissé en qualité, c’est probable (voir rapport école polytech. de Lausanne), en revanche il est en l’état actuel imposible de faire le lien avec l’affaire de Brétigny, en d’autre terme que le défaut d’entretien est à l’origine du problème, la dite éclisse ayant d’ailleurs été vérifiée au cours des 2 ou trois derniers mois....

                            D’uen façon générale, la plupart des accidents graves survenus en France récemment, à l’exception d’une casse de rail sur une ligne effectivement delaissée, ne sont pas dus à des défauts d’entretien, mais à des imprudences dont majoritairement des franchissements de PN, ou ont des causes multiples (ex. accident de la gare de Lyon).

                             


                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:47

                            gonzales

                            jolie réflexion.
                            il est difficile d’admettre qu’une éclisse qui a été révisée le 4 juillet puisse provoquer un déraillement 7 jours après...
                            soit, elle a été mal révisée (ou pas du tout), soit la raison est ailleurs...
                            je pense qu’ils vont analyser la pièce, et proposer une autre solution.
                             smiley

                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:56

                            Ronny

                            chercher à faire peur ?! moi ?!!!
                            vous êtes gonflé !
                            tout le monde se tue à dire que le réseau est à l’abandon, que d’autres accidents arriveront, et qu’il faut arrêter de construire des lignes lgv inutiles, en mettant le paquet sur le réseau secondaire... et vous me dites que je cherche à faire peur ?
                             smiley

                          • 65beve 65beve 15 juillet 2013 19:27

                            Bonsoir Gonzales,..

                            Une fois qu’on aura retrouvé ces fameux boulons avec leurs écrous l’enquête avancera.
                            J’ai une explication qui vaut ce qu’elle vaut.
                            Les 4 écrous se sont dessérés et sont tombés dans cet ordre ; 1, 2 et 4 le boulon numéro 3 est resté et l’éclisse a roulé autour, s’est relevée sur un coté qui a été heurté par les roues du train, arrachée et projetée sur l’aiguillage.

                            cdlt


                          • hurlevent 17 juillet 2013 22:50

                            Julien Coupat et Yldune Levy ont été libérés. La dernière fois, ils étaient sur les lieux du sabotage de la ligne TGV à Dhuisy. Où étaient-ils vendredi dernier ?


                          • Nenuphar Nenuphar 21 juillet 2013 10:43

                            Ah oui, vous avez trouvé ça tout seul ! On vous montre la lune, vous regardez le doigt. 


                            Ouais, ouais, mais dites-le, affirmez le fond de votre pensée, puisque depuis Saközy de Nagy-Bosca, le français d’apparence, c’est les musulmans qui sont la tare du pays des droits de l’homme. 

                            Eh ! Franchement, vous qui avez un pseudo qui ressemble à celui de Valls, allez-y, montez donc sur le dos de cette racaille de musulmans qui tous confondus ne sont là que pour manger le pain des français et crachez donc votre venin au lieu de louvoyer ainsi sous les traits de Mylène Farmer. 

                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 juillet 2013 19:45

                            hurlevent

                            comme enquêteur, votre méthode relève plus de l’approximation, de l’amalgame facile, et je trouve un peu gros que sans la moindre preuve vous osiez montrer des doigts des citoyens, dont on ne sait pas encore de quelle manipulation ils avaient été victimes auparavant...
                            ils sont donc pour vous des coupables tout désignés...ce qui relève du fantasme, ou d’élucubrations grotesques sans fondement.
                            je vous suggère de vous calmer un peu et d’attendre le résultat de l’enquête.
                             smiley

                          • ottomatic 15 juillet 2013 16:12

                            Personnellement j’ai des doutes sur la nature de cet « accident ». J’y vois un sabotage.

                            Des petits malins qui ont pris l’exemple du TGV version diligence du coté de Marseille sans la moindre sanction pour les auteurs... pourquoi pas essayer à bretigny... vu qu’on ne risque rien...

                            • ottomatic 15 juillet 2013 16:15

                              Accessoirement, on peut critiquer la SNCF dans tout les sens... mais connaissant des gens bossant pour la sécurité ferroviaire, je peux vous dire que ça ne rigole pas, particulièrement en région parisienne (vu que le réseaux est en étoile).

                              La pièce avait été vérifier 9 jours avant l’accident...

                            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 15 juillet 2013 16:38

                              Sabotage ? sabotage ?
                              comme celui à l’origine du déraillement d’une locomotive ce vendredi 12, à Fromental,
                              par des anti-nucléaires, revendiqué auprès du journal Le Populaire par mail ?

                              Les racailles weshwesh ne sont pas encore assez extrémistes pour faire de tels actes, les khmers verts, si !


                            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 15 juillet 2013 16:41

                              la source, sans insultes outrancières racistes sexistes homophobes haineuses, et pourtant ça me coûte de ne pas les appeler par les dizaines de noms d’oiseaux qui me viennent.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:50

                              ottomatic

                              l’idée du sabotage a été écartée, vu le nombre de trains qui passent dans ce secteur.
                              il parait improbable qu’en plein jour, au milieu du trafic très dense à cet endroit, des saboteurs aient eu le temps d’agir...
                              à la limite le faire la nuit, mais à ce moment la catastrophe aurait eu lieu au petit matin...
                              non, je ne crois pas au sabotage.
                              d’ailleurs si vous avez lu attentivement l’article et ouvert les liens, vous aurez découvert qu’il y a longtemps que de nombreux responsables se plaignent de la dégradation du réseau...
                              ce qui veut dire que d’autres accidents pourraient bien se produire.
                               smiley

                            • ottomatic 15 juillet 2013 16:54

                              @Olivier, et coup de chance, que ce soit pour le sabotage et les sauvageons qui se payent du cadavre.... panne des caméras de video surveillance...


                            • tf1Goupie 15 juillet 2013 21:38

                              Non c’est les illuminati, voire la NSA voire la CIA ou bien le Bildeberg.

                              Y a qu’à attendre le prochain article de Morice qui va nous trouver les 1000 et un détails louches de cette affaire.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:34

                              tf1 groupie

                              vous devriez arrêter tout de suite les produits dangereux
                               smiley

                            • Loatse Loatse 15 juillet 2013 16:15

                              Gonzalès

                              D’après ce que j’ai lu (enfin le résumé) un peu partout, il suffit que le dessous du rail ou de l’un des rails s’affaisse (comme ce fut le cas pour l’autre voie d’ou comblement) pour que sous la tension subie par le poids des convois les vis de l’éclisse soient soumis à dure épreuve....

                              ou bien la mise en place forcée de ces vis dans leur « logement » d’ou cisaillement progressif puis rupture mais d’après certains techniciens c’est impossible à effectuer..

                              La rouille ? l’éclisse avait parait il dépassé les 13 années d’usage au delà desquelles ces pièces doivent être remplacées..

                              Quoi sinon ?, étant donné que ces vis (parfois par 3) qui maintiennent les éclisses sont renforcées par un système de stoppage... (bref, quand elle commencent à se dévisser, le système fait en sorte que le procéssus s’arrête.. bref, elles tournent dans le vide mais ne quittent pas leur logement.

                              mais va t’on nous montrer ces fichus vis ? that is the question....


                              • barrere 15 juillet 2013 21:30

                                vu le nombre d éclisses, multiplié par le nombre de boulons, c’est pile poil le quatrieme boulon en amont de l éclisse devant l’aiguillage qui reste vissé et permet le basculement pile poil de celle ci entre l’aiguille et le rail............

                                il faut jouer au loto...

                                et puis apparemment il ya eu une autre éclisse de dévissé pas loin de l’aiguillage

                                http://img11.hostingpics.net/pics/666947ecli2.jpg

                                ça fait beaucoup quand même..........


                              • cathy30 cathy30 15 juillet 2013 16:37

                                salut Olivier
                                Dans les revendications ces 20 dernières années des cheminots pendant les grèves, ils y avaient aussi l’entretien des lignes secondaires délaissées dont la SNCF voulaient leurs fermetures. Tous les trains doivent passer par Paris smiley

                                Il n’y a pas eu deux mais trois catastrophes ferroviaires, l’autre en Russie. Jamais deux sans trois ?
                                D’ailleurs vendredi tf1 s’est planté lors du reportage et à placé une image de la catastrophe russe. Ont-ils un fichier photos catastrophes, n’avaient-ils pas assez de photos ?

                                Tu imagines un peu dans ce brouhaha, avoir une info fiable, et avec quel sérieux est traité l’info.
                                http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20130713_00335628


                                • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 16:51

                                  cathy

                                  merci de cette réflexion judicieuse, que je partage totalement
                                   smiley


                                  • titi 15 juillet 2013 21:11

                                    En gros, le fait que les militants de Greenpeace s’introduisent dans l’enceinte de la centrale de Tricastin, qui est encore gérée à 100% par EDF, dont l’actionnaire et l’état prouve qu’il ne faut pas laisser cela au privé.

                                    Ca pourrait être pire ? Ils pourraient s’introduire, et s’introduire ?


                                  • SergeL SergeL 15 juillet 2013 22:01

                                    « qui est encore gérée à 100% par EDF »

                                    faux,

                                    EDF, sous-traite au privé


                                    privatiser, c’est privilégier le profit à la sécurité au niveau des décisions : hors la sécurité n’a pas de prix


                                  • SergeL SergeL 15 juillet 2013 20:35

                                    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130715.OBS9561/bretigny-pourquoi-et-comment-l-eclisse-s-est-elle-detachee.html


                                    « A la SNCF depuis près de 30 ans, il a plusieurs fois rencontré des éclisses « cassées » ou avec « un voire deux écrous desserrés ». Mais lui non plus ne s’explique pas comment quatre écrous peuvent s’être totalement détachés, libérant l’éclisse. "On en parle avec les collègues, on ne se l’explique pas." Partageant le sentiment de « tristesse » de ses collègues à la suite du drame, il évoque les problèmes d’effectifs rencontrés par les agents, et la part importance des travaux déléguée aux entreprises privées. »


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:28

                                      serge

                                      au dela de la théorie du complot,lié à des écolos, théorie a mon avis irrationnelle, il est plus que probable qu’avec les vibrations, au fur et à mesure du temps qui passe, ces boulons se dévissent.
                                      la vérification annoncée quelques jours avant l’accident demanderait une enquête.
                                      ce qui est sur, s’il faut en croire la cour des comptes, et tant d’autres, c’est que le réseau secondaire est quasi à l’abandon, ou du moins négligé, faute de moyens.
                                      merci de ton commentaire

                                    • barrere 15 juillet 2013 22:47

                                      non impossible.

                                      si ils se dévissent légerement les vibrations ne sont plus transmises cqfd


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 07:09

                                      barrere

                                      je ne peut que vous encourager à lire plus bas le commentaire donné par durae, et surtout d’ouvrir le premier lien proposé : l’explication est parfaite, et ne permet aucune contestation.
                                      c’est bien la dégradation du réseau qui est en cause.
                                      ce n’est pas moi qui l’affirme, mais le conducteur d’une loco qui connaissait bien ce secteur.
                                      lisez son témoignage, et on en reparle.

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 07:11

                                      Serge

                                      grace à durae, et au lien qu’il a proposé, on a maintenant une explication tout à fait convaincante. je la met en copié collé

                                      L’accident avait paraît-il été pressenti : “entre nous, on se disait : un jour, il y aura une catastrophe”.


                                    • Croa Croa 16 juillet 2013 23:30

                                      « sur tout le filetage »

                                      Nous avions comprit smiley  ! Les rondelles Grower ne sont pas des plus sûres en effet  : en aéronautique on préfère d’autres solutions.


                                    • tf1Goupie 15 juillet 2013 21:36

                                      De la récupération de drame assez glauque.

                                      Les morts ça fait les choux gras des médias citoyens également.
                                      ça émoustille le badaud agoravoxien.

                                      La vitesse sur les routes fait plus de 100 Brétigny tous les ans, mais avez vous vu le moraliste à barbe blanche faire un billet sur les inconscients de la route ici-même ??

                                       


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:30

                                        tf1 groupie

                                        vous savez ce qu’il vous dit, le « badaud agoraxvien » ?
                                        à mon humble avis, vaut mieux que vous ne le sachiez pas !
                                         smiley

                                      • Magnon 15 juillet 2013 21:43

                                        Pour ce qui concerne la catastrophe de Lac Mégantic, il parait que l’arrêt d’un moteur aurait provoqué l’inactivation des freins !
                                        On ne peut pas croire, ou alors, on a rien compris au système de freinage Westinghouse...


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 07:07

                                          lyacon

                                          vous devriez lire le commentaire que donne durae, et surtout le premier lien qu’il a proposé.
                                          la théorie de l’attentat s’effondre comme un vieux soufflé, n’en déplaisent aux adorateurs de complots qui tentaient d’incriminer des écologistes...
                                          dans ce lien, c’est le conducteur d’une machine qui s’exprime, et qui reconnait que depuis longtemps, l’endroit ou l’éclisse à lâché, était connu, reconnu comme « à problème »


                                        • Croa Croa 16 juillet 2013 23:40

                                          En réduisant la vitesse on réduit la fatigue. Le problème c’est que ces facteurs ne sont pas liés de manière linéaire et surtout que la fatigue n’est pas le seul facteur à prendre en compte...

                                          Mais que les (i ?)-responsables rassurent les usagers avec ce genre de mesures plus ou moins bricolées, ça semble bien en effet !


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 07:04

                                          durae

                                          le premier lien que vous proposez est vraiment essentiel.
                                          outre l’explication donnée par le conducteur, on voit bien qu’il y avait un problème à cet endroit, et que ça fait un bout de temps que celà avait été constaté.
                                          je regrette de n’avoir pas eu ce lien au moment de la rédaction de l’article, il aurait fait taire tout de suite ceux qui se complaisent dans des théories d’attentat tout à fait déplacées.
                                          la sncf a vraiment un problème, manque de personnel, obsolescence du réseau, laissant craindre de nouveaux accidents graves.
                                          encore merci.

                                        • leo-81 15 juillet 2013 22:17

                                          Tout à fait d’accord avec cet article. Construire des lignes de TGV peut avoir un intérêt pour rapprocher les villes mais la facture est quand même un peu salée pour les quelques minutes gagnées (par exemple les 8 milliards d’euros pour la ligne de 300 km entre Tours et Bordeaux, qui fait gagner seulement 50 minutes de trajet). C’est dommage que tous ces fonds soient engloutis pour le TGV et pas pour le réseau existant qui est pourtant bien plus utilisé (le RER, les lignes régionales et les « intercités »)...


                                          Et sinon, pour beaucoup moins cher que le train, il y a un mode de transport qui a été inventé dans les années 60... ça s’appelle l’aérotrain, c’est un train qui n’a pas de roues, qui avance grâce à la technique du coussin d’air et qui est guidé sur un rail en béton, sur une voie en viaduc à 5 m du sol... la photo ici : http://www.aerotrain.fr/I80_HV_1.jpg
                                          Ce serait intéressant de se re-pencher sur cet essai !

                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 juillet 2013 22:31

                                            léo

                                            merci pour cette piste ...
                                            on en reparle ?
                                             smiley

                                          • CN46400 CN46400 16 juillet 2013 10:03

                                            Tour-Bordeaux peut se justifier par la saturation de la ligne historique. Par contre Toulouse Bordeaux est archi discutable because :

                                             1- non saturation d’une ligne récemment électrifiée, qui peu, facilement,t être portée à 200km/h !

                                             2-La ligne LGV ne désservira pas les gares d’ Agen, ni de Montauban (gares prévues« dans les champs » sourtout pour justifier les participations des départements 47 et 82)

                                            3- Ne pas oublier que cette ligne au sur de Tour est un PPP avec Vinci qui tiendra les guichets pendant 50 ans....

                                            L’aéotrain n’est pas une bonne solution because : - imcompatibilité avec les voie existantes-, bruit, -vitesse limité par la pression atmosphérique à 400km/h


                                          • leo-81 16 juillet 2013 13:13

                                            Petite description de l’aérotrain par ici pour ceux qui ont envie d’y jeter un oeil :

                                            http://aernav.free.fr/Aerotrain/M_Aerotrain.html

                                            CN46400 :
                                            On est d’accord, la ligne Bordeaux-Toulouse gagnerait vraiment à être aménagée plutôt que de construire une LGV. Ca serait plus facile et beaucoup moins cher, et à mon avis vu les difficultés de financement, c’est la solution qui risque de s’imposer au long des négociations. Et puis ça éviterait de construire des gares nouvelles à Mtb et Agen pour y voir s’arrêter quatre trains par jour...

                                            Pour l’aérotrain :
                                            L’incompatibilité avec les voies existantes, ce n’est pas vraiment un problème... Si un jour on décidait de construire une ligne d’aérotrain, c’est vrai qu’il faudrait la construire de bout en bout, mais compte tenu du prix dérisoire de la voie (5 millions d’€ par km si électrifiée et 1 million € par km si pas électrifiée, contre 20 millions € par km pour une ligne LGV) je pense que ça peut être intéressant, d’autant que les aménagements urbains ne devraient pas être trop difficiles si on veut que la ligne d’aérotrain atteigne les gares de centre ville.

                                            Pour la vitesse, où avez-vous vu que c’était limité à 400km/h ? A l’époque des essais de l’aérotrain, les ingénieurs avaient conçu un prototype qui avait atteint 1300 km/h. Effectivement, plus on veut aller vite, plus il va falloir d’énergie et donc plus ça va coûter cher, mais techniquement c’est possible. Le TGV lui par contre ne peut pas dépasser les 300-320 km/h en exploitation commerciale, car sinon les voies s’usent trop rapidement et il faudrait changer les rails trop souvent !!

                                            Le bruit par contre, il resterait en effet encore beaucoup à faire pour en réduire les nuisances : même si en le mesurant, le bruit de l’aérotrain était inférieur à celui d’un train classique, les hélices ou réacteurs qui étaient utilisés pour faire avancer l’aérotrain avaient un bruit beaucoup trop proche d’un avion et donc effectivement assez insupportable. Une solution consisterait à électrifier la voie pour utiliser un moteur électrique linéaire mais pour un coût un peu plus cher.

                                          • leo-81 16 juillet 2013 13:20

                                            Effectivement tonimarus45 il existe aussi un train à sustentation magnétique : le transrapid, qui a été développé en Allemagne, et le Maglev au Japon, cette technologie est hyper intéressante, mais le coût est beaucoup trop élevé, encore plus cher que le TGV ^^


                                          • CN46400 CN46400 16 juillet 2013 19:23

                                            La vitesse sur terre est conditionnée par deux éléments :

                                             1- la résistance de frottement entre le véhicule et le support qui est indépendante de la vitesse
                                             
                                             2- la résistance à la pénétration dans l’air qui croît comme le carré de la vitesse et qui devient rapidement très supérieure à la première.

                                             Les sustentations aéro ou magnétique résolvent le pb N°1 mais pas le N°2 qui lui ne peut être résolu que par une débauche de puissance ou par la raréfaction de l’air qu’on ne peut obtenir qu’en évoluant en altitude (aviation). Voilà pourquoi la vitesse est limitée (économiquement) à 400km/h sur terre !


                                          • Croa Croa 16 juillet 2013 23:50

                                            Ce n’est rien car la prolongation prévue après Bx à travers les Landes aurait coûté encore autant pour ne faire gagner que 10 mn. Heureusement qu’il semblerait que l’on arrête là ces conneries !

                                            En ce qui concerne l’aérotrain c’était une impasse technologique qui aurait été achevé par le choc pétrolier de toute façons (j’en ai déjà parlé.)


                                          • lahalle 16 juillet 2013 01:01

                                            Il est vrai que le desserrage des boulons de cette éclisse, ainsi que le « saut périlleux précis » qu’elle à effectue paraissent vraiment extraordinaires...
                                            Que les écrous se soient desserrés, malgré les vérifications et les rondelles grower, soit. Mais déjà, ce que personne n’a dit, c’est que pour que l’éclisse sorte de sa place, il faudrait un « miracle », puisque les boulons (ensemble vis-écrou) qui fixent l’éclisse sont montés tête-bêche , de plus, le shunt de rail placé au-dessus empêcherai l’éclisse d’être propulsée vers le haut.
                                            La seule solution possible pour valider l’assertion de l’éclisse projetée dans la pointe de cœur, c’est :
                                            1- Un entretien déficient du ballast au niveau de l’aiguille et en particulier de la jonction interrail sous l’éclisse. C’est à dire qu’en surface tout paraît normal, mais il y a un trou sous la jonction.
                                            2-En peu de temps, le passage des trains sur ce trou fragilise les boulons. Les 3 premiers (dans le sens Paris-Limoges) cassent, le troisième, cassant au passage de la loc du train déraillé. Il reste un seul boulon( desserré) et l’éclisse relevée par les vibrations pivote sur ce dernier boulon et donc s’élève au dessus du rail, touche légèrement une pièce de la loc ou d’une des trois premières caisses et se trouve alors projetée malheureusement dans la pointe de cœur et provoque le déraillement.

                                             


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 06:59

                                              lahalle

                                              merci de cette explication très technique que je trouve convaincante.

                                            • barrere 16 juillet 2013 09:33

                                              l’éclisse fait dix kg et est tenue par un seul boulon. je ne vois pas une vibration la soulever entierement pour la faire retomber.

                                              quant au creux sous le ballast, un aiguillage a de multiples traverses, il faudrait un sacré affaissement ! que les multiples conducteurs de loco n’auraient pas signalé ?


                                            • lahalle 16 juillet 2013 13:54

                                              Exact, mais même, si le fait que l’éclisse encore retenue par un seul boulon ait pu pivoter suite à un choc paraît zarbi, je ne vois mécaniquement que cette explication...(il y a au moins une force : le choc des roues sur le bout du rail, et un levier : le boulon subsistant) qui permette la mise en mouvement de l’éclisse. Et si le boulon restant est suffisamment dévissé, et donc l’éclisse un peu décollée du rail, du moins sur un côté, ça permet d’éviter l’obstacle quasi infranchissable du shunt de rail....
                                              Quant au signalement, le problème est que sur une ligne pourrie, même un signalement de choc anormal( qui fait réagir immédiatement le ban et l’arrière-ban de la hiérarchie sur une ligne TGV) ne representera qu’une anomalie parmi tant d’autres. Il me semble même, qu’à une certaine époque, les hiérarques avaient inventé la notion de « manque de confort voyageurs » pour atténuer les mesures de sécurité à prendre, face aux trop nombreuses remontées de la part des ADC.

                                               comment expliquer que cette même éclisse, coincée sous le shunt de rail


                                            • lahalle 16 juillet 2013 14:02

                                              Je viens d’écrire mon post et je tombe la-dessus...


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 16:42

                                              lahalle

                                              cet article a déjà été envoyé par un commentateur, et je l’ai trouvé si judicieux que je l’ai proposé à plusieurs reprises...mais ça a du vous échapper.
                                              merci quand même de l’avoir reproposé, il le mérite
                                               smiley

                                            • lahalle 16 juillet 2013 17:07

                                              Désolé, mais je ne fais pas partie des « décideurs » d’Agoravox...


                                            • lagabe 16 juillet 2013 09:54

                                              Tu enfonces encore une porte ouverte , ça fait 20 ans que tout le monde sait ça.
                                              A l’initiative de François Mitterand le tout TGV qui a absorbé 90 % du financement.
                                              Une solution était le train pendulaire italo-allemand qui permettait de passer sur une voie normale, mais par exemple sur le trajet Paris-Strasboug 20 mn de plus


                                              • SergeL SergeL 16 juillet 2013 12:00
                                                Déraillement d’un wagon de fret près de Saintes

                                                http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/07/16/deraillement-d-un-wagon-de-fret-pres-de-saintes_3448209_3234.html


                                                « L’essieu aurait tapé sur au moins 200 mètres de voie, "cisaillant les boulons des éclisses" ces pièces métalliques reliant les rails entre eux. Un seul wagon s’est couché sur les quinze que compterait le train. »


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 13:31

                                                  @ tous

                                                  et ça continue
                                                  incendie dans un train... sur ce lien

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 13:32

                                                    encore un autre déraillement

                                                    c’est sur ce lien

                                                    • franc 16 juillet 2013 16:54

                                                      D’après Michel Chevalet ,un journaliste scientifique de compétence incontestable ,il est impossible que que quatre boulons se soient dévissés complètement et que l’éclisse soit complètement détachée et sortie alors qu’il ya en plus des rondelles de sécurités .De plus il est de probabillité quasi nulle pour que l’éclisse de 10 kilos se soit déplacésepour se loger pile poil dans le coeur de pointe à l’aiguillage au croisement de rails ,(le coeur de pointe est une bande creuse extrèment étroite et longiligne)


                                                      Si donc qu’il est de probabillité quasi-nulle que les quatres boulons soient complètement dévissés et qu’il est aussi de probabilité nulle que l’éclisse se soit logée comme par magie si j’ose dire dans le coeur de pointe ,il est de probabilité quasi certaine que ce soit un attentat ,comme d’ailleur dans le cas du train fantôme au Québec qui s’est déplacé rempli de pétrole pendant des dizaines de kilomètres sans que personne s’en apercoive ou s’en inquiète .Je ne crois ni au train fantôme ni aux éclisses magiques ,par contre je crois aux êtres diaboliques .


                                                      Ceci dit je suis d’accord avec l’auteur que c’est une erreur et une faute de privilégier uniquement les TGV,à quoi sert de gagner quelques minutes ouquelques heures pour risquer des accidents mortels avec une trop,grande vitesse ;de plus on ne ne voit plus le charme des paysage ,(jadore voyager en train mais dans des trains anciens qui avancent lentement .)

                                                      • barrere 16 juillet 2013 18:20

                                                        j’habite a coté d’une ligne secondaire ( pau-oloron) qui a été entièrement refaite l’année derniere ( rails ballast.. même train remplacé par des bombardiers)

                                                        et bien même il y a un endroit ou le train roule à 40kh parce que sous le ballast a été détecté un léger glissement de terrain.

                                                        je vois mal la sncf a bretigny laisser un noeud ferroviaire avec un affaisement de terrain ou de ballast sans réagir...alors que de multiples conducteurs l’ont signalé

                                                        je suis tres dubitatif


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 18:45

                                                        franc

                                                        je ne partage pas votre avis sur « les compétences incontestables » de Michel Chevalet.
                                                        j’ai quelques souvenirs sur ces explications peu convaincantes dans le domaine du nucléaire, et de ses accidents.
                                                        pour le reste du commentaire, je ne partage pas non plus votre conviction « d’un attentat ».
                                                        vous devriez ouvrir le lien proposé par « durae », qui propose le témoignage du conducteur d’un train empruntant régulièrement cette voie, et qui était convaincu qu’un accident ne pouvait qu’arriver un jour à cet endroit.
                                                        laissons les juges faire leur travail, et on en reparle ?
                                                         smiley
                                                        et tant pis pour les « êtres diaboliques »
                                                         smiley

                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 juillet 2013 20:34

                                                        franc

                                                        au sujet de michel chevallet, voila ce qu’on trouve dans wikipedia :

                                                        Il me semble compliqué de citer cette personne qui visiblement ne connait pas grand chose à l’industrie nucléaire et qui à commis des approximations graves sur le plateau iTélé lors de sa première intervention parmi lesquelles :

                                                        • Confondre REB et REP : Inpardonnable quand on se veut expert
                                                        • Dire qu’elle sont identiques aux centrales françaises (avant de revirer sur son intervention suivante) qui sont des REP dérivées de la license américaines Whestinghouse
                                                        • Affirmer que les filtres à sable on été mis en place sur les centrales REP françaises suite à Tchnernobyl (faux, c’était suite à Three Miles Island)
                                                        • Affirmer que si l’alternateur a explosé le danger est faible (en parlant de la salle de machines) : c’est faux encore, sur les REB l’eau contaminée passe dans la turbine
                                                        • ... (et beaucoup d’autres choses)

                                                        Que d’approximations, un exposé avec des diagrammes représentant des centrales REP et non REB (il manque la phase vapeur propre aux REB). Beaucoup d’affirmations sans grand chose derrière.

                                                        Effectivement ses interventions ont été faites sans préparation, mais signalons que les propos tenus par Thierry Charles directeur de ISRN avant et après l’explosion ont été optimistes en évitant soigneusement de semer la peur du nucléaire : on aurait aimé un langage de professionnel de la sécurité et pas un marchand de réacteurs. Une précision, en 1981, étudiant en radioprotection, les pontes d’EDF nous affirmaient déjà que les centrales françaises étaient équipées de filtres à sable, mais ils ne nous disaient pas pour la plupart que nos centrales sont prévues pour des séismes d’intensité maximale de 6


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 11:24

                                                        tonimarus

                                                        effectivement, la théorie de l’attentat de tient pas.
                                                        comme vous l’expliquez très bien, 
                                                        d’ailleurs j’ajoute qu’àvec le trafic qui existe à cet endroit, il parait compliqué de trouver le temps, en plein jour, de dévisser ces sacrés écrous...sans se faire remarquer.
                                                        pour moi le seul témoignage qui explique le mieux la situation est celui la
                                                        merci de votre commentaire

                                                      • SergeL SergeL 16 juillet 2013 20:08

                                                        « Dans une prose délirante, le suprématiste blanc, violemment raciste et antisémite, attribue l’accident ferroviaire à un attentat contre les « Européens » et appelle à la « résistance ». "J’ai été furieux pendant toute la journée et je ne comprends pas pourquoi l’Europe ne se révolte pas contre ça« , écrit »Varg" Vikernes. »

                                                        http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130716.OBS9731/neo-nazi-norvegien-comment-la-dcri-a-decide-de-l-arrestation.html

                                                        « Un néo-nazi norvégien, sympathisant du tueur Anders Behring Breivik, et son épouse française ont été arrêtés mardi à l’aube en Corrèze, les enquêteurs du parquet antiterroriste de Paris craignant sa « dangerosité potentielle ». » source AFP



                                                        • gaijin gaijin 16 juillet 2013 20:46

                                                          on aura surement l’occasion d’en reparler mais en l’ état j’aime pas trop cette histoire
                                                          déjà les arrestations « préventives » c’est limite
                                                          ensuite j’ai du mal a comprendre pourquoi on diffuse le nom et la tronche de ce mec
                                                          .......
                                                          bizarre, bizarre ....


                                                        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 16 juillet 2013 22:11

                                                          Le plus étrange est lorsque des hauts responsables prétendent que le vieillissement des voies n’affecte pas leur sécurité.

                                                          Bien sûr que si. Le vieillissement affecte les caractéristiques mécaniques des pièces (rails,aiguillages, boulons, éclisses, etc.), et donc leur probabilité de rupture !

                                                          Et bien entendu, plus la vitesse est grande, plus la masse des trains est importante (marchandises) et plus la fréquence augmente, plus le vieillissement s’accentue.

                                                          Donc les lignes très fréquentées avec des trains de marchandise succédant sans discontinuer à des trains de voyageurs lents (transiliens) et rapides (corails), avec des structures de presqu’un siècle d’âge, voient leur probabilité de rupture augmenter, surtout si lors des contrôles on juge que la pièce est « intacte mais en fin de vie ». Si elle est en fin de vie, cela signifie ce que cela veut dire.

                                                          La mesure minimale serait de remplacer la pièce avant qu’elle ne soit en fin de vie, même si elle est encore intacte !

                                                          Je dois ajouter que je prends le transilien (mais pas le RER C) tous les jours,et le Corail (à partir de Saint Lazare) assez souvent, et qu’il y a souvent toutes sortes de problèmes (dimanche c’était un passage à niveau : 1h 15 de retard pour rejoindre Paris sur la ligne du Havre) : ces propos ne me rassurent absolument pas !


                                                          • le crocodile 17 juillet 2013 07:49

                                                            Et cette éclisse sauteuse se serait dévissée toute seule ,(quatre boulons et quatre écrous de taille et bien vissés ) , et aurait été se loger dans l´aiguillage en le bloquant , comme par enchantement ? De plus j´ai lu que cet aiguillage avait été vérifié dix jours plus tôt !! Le même scénario , une éclisse sauteuse , que je sache , n´est jamais arrivé avant Bretigny . Cela ressemblerait plutôt à un dévissage volontaire qu´à un effet du hazard , mais bon .... nous le saurons peut être un jour .


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 11:19

                                                              le crocodile

                                                              la théorie de l’attentat a fait long feu.
                                                              si vous avez bien lu les commentaires, vous comprendrez vite qu’une croix peut etre faite la dessus.
                                                              vous devriez lire cet article
                                                              tout est clair.
                                                               smiley

                                                            • barrere 17 juillet 2013 12:32

                                                              n’allez pas trop vite non plus........sauf a croire que tous les agents sncf sont des guignolos.


                                                            • lahalle 17 juillet 2013 13:09

                                                              C’est tout de même marrant, cette propension à voir des complots et des attentats partout. Dans le cas qui nous préoccupe, il est évident qu’un attentat est impossible :
                                                              -1 Parce que l’aiguille est situé à proximité et à la vue d’un poste d’aiguillage tournant en 3x8.
                                                              -2 Parce que l’auteur aurait dû être présent, un bon moment entre 17H10 et 17H 40 ,c’est à dire en plein jour pour ôter l’éclisse et la jeter dans la pointe de cœur, or il n’y a aucun témoignage de voyageurs ou de cheminots qui auraient vu quelqu’un à proximité de l’aiguille...
                                                              -3 Parce que si l’éclisse a été installée avant le passage du train, tout le train aurait déraillé...
                                                              -4 Parce que comme le rappelle plus haut un intervenant, il faudrait quand même être sacrément bazzu pour passer son temps, prendre des risques et en ch... comme un russe pour dévisser une éclisse en plein soleil, alors qu’en en amenant une déjà dévissée, ça faisait la rue Michel... Ou alors le gars est un vicieux et il a voulu maquiller l’attentat en accident.

                                                              Ces 4 raisons déduites de simple logique devrait suffire à opter pour la thèse de l’accident et ramener la discussion sur le véritable problème, l’entretien des lignes.
                                                              Et pourtant les « pro-attentat » foisonnent sous diverses formes.
                                                              Il y a d’abord, celui ou celle qui n’y croit pas une seconde, mais dont c’est le boulot , je dirai le sacerdoce, une fois dégueulé le couplet sur les « détrousseurs de cadavres » on embraye aussi sec sur la quasi-certitude d’une attaque inspirée des « naufrageurs de l’océan » qui avec des feux égaraient les navires auprès des côtes pour les piller une fois échoués... Bon, on voit à peu prés l’orientation politique du gazier puisqu’on devine déjà dans sa prose le profil du -ou des- potentiels coupables.
                                                              Il y a ensuite le gars qui ne sait pas trop, mais qui trouve que prendre l’exact contrepied des idées exprimées par les principaux média, ça vous pose un homme... Bon, si l’idée de départ n’est pas mauvaise... Faut peut-être pas exagérer non plus...
                                                              Il y a enfin le mec qui a tout bien lu, qui a tout bien supposé et qui continue à croire dur comme fer que c’est un attentat, sans aucunement avoir d’idées préconçues sur les auteurs. Alors la, celui-là, je plains son entourage lorsque la voiture est en panne ou que le lavabo est bouché...


                                                            • barrere 17 juillet 2013 14:08

                                                              bon bref l’insulte quoi.......

                                                              je peux te dire qu’en 92 des trains ont été arretés ( sans aucun dégat je précise ni sur le matériel ni sur les gens) et cela DEVANT un poste d’aiguillage......

                                                              que la probabilité qu’une éclisse se dévisse totalement na apparemment été jamais vu ( je dis bien TOTALEMENT) que la probalilité devient encore plus foireuse dans la mesure ou le boulon qui est resté en place est ni le premier, ni le deuxieme, ni le troisieme mais le quatrieme permettant a l’éclisse de pivoter dans l’aiguillage sans être ejecté par l’arrivée du train.
                                                              que les témoins des premieres rames restées sur les rails ont senti qu’ils passaient sur quelque chose ( tressautement)...

                                                              la seule chose qui abonde dans votre sens est qu’en voyant la photo de l’éclisse on voit bien qu’un boulon manquait( le deuxieme de mémoire) depuis un certain temps car il n’ya pas de brillance à l’endroit du serrage.


                                                            • barrere 17 juillet 2013 14:10

                                                              je précise DEVANT un poste d’aiguillage.....et que les aiguilleurs n’ont rien vu......


                                                            • lahalle 17 juillet 2013 14:49

                                                              1-Je n’insulte personne mais je me moque... Et apparemment ça marche
                                                              2-"je peux te dire qu’en 92 des trains ont été arretés ( sans aucun dégat je précise ni sur le matériel ni sur les gens) et cela DEVANT un poste d’aiguillage......«  Je ne vois pas trop le rapport
                                                              3-Je ne dis pas que les boulons se sont dévissés mais qu’ils se sont rompus du fait de l’effort de cisaillement (cave dans le ballast sous l’éclisse) et que le dernier ne s’est rompu qu’au passage de la loc provoquant le pivotement de l’éclisse
                                                              4- »que les témoins des premieres rames restées sur les rails ont senti qu’ils passaient sur quelque chose ( tressautement)...". Ben tiens donc, à 130 sur une jonction de rails qui ne sont plus alignés horizontalement, ça devait faire même plus que tressauter.

                                                              J’ajoute qu’une éclisse dans une pointe de cœur fait obligatoirement dérailler un train et que si c’était la loc qui avait sautée, les dégats seraient bien plus importants...
                                                              Petite précision ; des trains, j’en ai conduit pendant presque 30ans...


                                                            • barrere 17 juillet 2013 15:17


                                                              2-"je peux te dire qu’en 92 des trains ont été arretés ( sans aucun dégat je précise ni sur le matériel ni sur les gens) et cela DEVANT un poste d’aiguillage......«  Je ne vois pas trop le rapport

                                                              vous voyez pas le rapport ?.........vous dites qu’il est impossible d’agir à la vue d’un poste d’aiguillage. je vous dit le contraire.

                                                              vous avez conduit des locos pendant 30 ans. ok dans le cas de bretigny il sort maintenant des propos de machinistes qui déclarent qu’effectivement a cet en droit ça tanguait un max...et qu’ils l’ont signalé à plusieurs reprises...

                                                              vous vous amuseriez à passer à 140 ? ou vous engageriez le droit de retrait avec votre syndicat ( ce qui serait logique), ou vous demanderiez a ce que cette zone soit limité à petite vitesse.

                                                              comme je le précise sur une ligne entierment refaite à coté de chez moi ( totalement refaite)

                                                              http://creloc.intermodalite.com/actu10/9-rvb/rvb09.htm

                                                              reste malgré tout une zone ou le ballast serait susceptible d’être mis sur un terrain instable, et bien le Bombardier passe à 40 à l’heure sur 1 km......

                                                              alors je vois mal sur le carrefour bretigny en pleine gare au milieu d’aiguillages la sncf laisser un affaissement de la voie. sachant qu’un aiguillage est la partie sensible

                                                              de toute façon des rapports d’état de la voie doivent avoir été archivés. ne serait ce que pour dédouaner le controleur des voies.


                                                            • lahalle 17 juillet 2013 16:45

                                                              Je ne dis pas qu’il est impossible de faire n’importe quelle c... à proximité d’un poste d’aiguillage, je dis qu’il est impossible de le faire sans être vu et que s’il y avait eu une présence quelconque prés de l’aiguille avant l’accident, les enquêteurs le sauraient aujourd’hui.
                                                              Pour ce qui est du comportement d’un mécanicien envers les anomalies de voie( et tonimarus 45 qui suit le fil pourra vous le confirmer), voilà, en gros, ce qui se passe, si ma mémoire ne me trahit pas...

                                                              -Arrêt immédiat
                                                              -Emission, en double voie, du signal d’alerte lumineux, et de l’alerte radio (sur ligne équipée) et donc arrête de toute circulation sur le secteur
                                                              -Couverture des obstacles sur la voie contigüe si présomption que l’anomalie ne concerne pas que la voie de circulation de son train.
                                                              -Arrêt à distance de couverture des obstacles pour poser sur sa voie (ou à eu lieu le choc) trois pétards et un signal d’arrêt.
                                                              -Application des mesures liées aux faits en liaison avec le cantonnement (avis aux gares encadrantes et au régulateur....)
                                                              -Reprise de marche en marche à vue selon procédure réglementaire (DCO ou signal de cantonnement)
                                                              Et bien entendu annotation du bulletin de service.
                                                              Le train qui sera le moins touché par le retard, sera le votre, car pour les autres, il faudra attendre avis de l’équipement sur la possibilité de passer et la vitesse à appliquer... Et, si c’est la nuit ou le WE, le taupier d’astreinte, maintenant il habite des fois à 100bornes
                                                              C’est bien entendu ce qui est arrivé sur votre ligne toute neuve, ou au bout de 20 bornes de billard, le gars a senti un choc. C’est ce qui arrive dans toutes les situations normales. J’ajoute que tout le monde en parle et qu’on suit l’avancée des travaux avec vigilance et que la hiérarchie de proximité nous tient régulièrement au courant
                                                              Voyons maintenant ce qui se passe lorsque les conditions de circulation sur la ligne se dégradent. Bien sur il faut imaginer ça sur des années. Le premier coup, no problème, procédure appliquée, un ralen de travaux pendant 1 semaine et hop ça recommence, et ça recommence ailleurs et ainsi de suite et à chaque fois c’est la totale, plus un train ne circule avant vérif. Et là ce que je vais dire est grave, mais ça se passe ainsi... La hiérarchie de proximité (nos chefs ceux qui nous notent) intervient , dans le style :
                                                              « Bon t’es au courant la ligne X-Y connaît de légers problèmes de stabilité qui amènent l’accentuation du roulis sur les voitures B2 machin truc dont la suspension a été modifiée (en gros c’est la faute du matos) un soufflage du ballast est prévu dans la première quinzaine de juillet, d’ici là, il conviendrait de réduire de toi-même ta vitesse pour le confort des voyageurs... »
                                                              Bien sûr, ils vont jamais prendre le risque de l’écrire... Bien sûr le soufflage de voie est remplacé par un coup de sifflet bref. Et bien sur au bout de 6 mois, dès que tu dépasses le 110 tu tiens plus debout en cabine...
                                                              Dans le temps, je parle des années 80 et ben c’était pas compliqué, préavis de grève local commun des OS et ils trouvaient les sous pour faire les travaux. Mais depuis qu’on est devenus des preneurs d’otages, ben les gars font comme ailleurs ils gèrent. Donc, comme le mecano l’explique sur rue 89, ils shuntent ce qui fait perdre du temps et essayent d’arranger le coup avec la hiérarchie... Et à mon avis ils ont tort. Je m’avance peut-être un peu, mais si le limougeaud roulait à 137 pour 150, c’est p’tête ben un peu la raison.

                                                              @tonimarus 45 salut compagnon, les roues ça ne me dit rien, j’ai connu les bandages baladeurs, mais c’est pas jeune...


                                                            • le crocodile 18 juillet 2013 09:22

                                                              Mon cher Olivier .

                                                               Cette théorie de l´attentat , n´a peut être pas fait si long feu que vous prétendez . Lisez l´article du Figaro d´aujourd´hui ( 18 Juillet ) et lisez aussi les coms des lecteurs . Il y aurait eu au moins un autre déraillement av des éclisses dévissées VOLONTAIREMENT et l´attentat aurait été REVENDIQUÉ ! . De plus , les employés SNCF disent eu mêmes , qu´un telle autodévissement d´éclisse ne s´est JAMAIS VU de mémoire de cheminot , ce qui veut bien dire quelque chose . 

                                                            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 juillet 2013 10:06

                                                              OU VA LA MANNE DU TGV

                                                              dans les poches de certains élus nationaux LOBBYISTES ???????????????????


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 11:20

                                                                tousensemble

                                                                des noms ! des noms !
                                                                 smiley

                                                              • ETTORE ETTORE 17 juillet 2013 12:35

                                                                Eh bien justement en aéronautique, pour ce que j’en ai vu chez Messier Bugatti, fabriquant de trains d’atterrissage pour avion de chasse et [ feu Concorde] les boulons sont percés et retenus par un câblage métallique, apparemment un système plus sûr que les Nylstop avec inserts plastique ou métal.

                                                                Pour le reste, la petite sonnette d’alarme est toujours présente dans la tête, et c’est vrai que la réalité première est bien le laisser aller pour compte du réseau ferroviaire secondaire, car pour hisser haut et fort la bannière du savoir aller vite Français, il faut bien retirer aux limaçons tortillards un peu de leur entretien pour faire briller la haute technologie qui donne tant d’emplois à certaines sociétés si proche du pouvoir.
                                                                Et le jeyser des dividendes est si généreux pour ceux qui savent s’accommoder de ces priorités ;
                                                                Allez, ne vous faites pas d’illusion, il en est de chemin de fer Français comme de la viande de cheval dans les lasagnes.
                                                                Ceux qui ont les moyens, et sont dans le « moove » de l’économie peuvent prendre le fleuron de la rapidité sur rail, afin que leur temps reste de l’argent.
                                                                Les autres, prenez et circulez en tous, contentez vous des éclisses qui giclent ou marchez à pied ! non mais....croyez pas qu’on va vous offrir le même service de confort et de sécurité !
                                                                sinon ...comment justifier le prix......de votre vie !

                                                                • buygold buygold 17 juillet 2013 13:52

                                                                  le reseau ferré francais est dans un pitoyable etat :
                                                                  -les horaires sont respecter a peu prés autant qu en afrique ou en inde,
                                                                  -voyager en train coute plus cher que voyager en avion.
                                                                  -en 40 ans le nombre de kilometre de rail utilisable a été diviser par 2,


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 19:33

                                                                    buygold

                                                                    je partage totalement
                                                                    merci

                                                                  • franc 17 juillet 2013 16:32

                                                                    je maintiens qu’il est impossible que l’éclisse se soit déplacée et logée dans la bande étroite du coeur de la pointe à l’aiguillage sans l’aide de mains d’homme et guidées par un cerveau d’homme avnt l’accident et encore moins pendant l’accident avec un train dessus le rail .

                                                                    lorsqu’il n’ ya pas de train qui roule sur le rail ,l’éclisse à supposer quelle se soit détachée complètement ,lourde d’une masse de 10 kilos ne peut que tomber vers le bas et à l’extérieur d es rails ,la seule force en présence est la pesanteur .Pour que l’éclisse se loge dans le coeur de pointe il faut qu’elle se soulève et s’élève au dessus du rail et se déplace de quelque mètre et s’aligne parfaitement au dessus l’étroite bande du coeur de pointe pour s’ajuster et s’y poser . C’est contre toutes les lois de la pesanteur et les lois scientifiques en général ,un bloc de métal de 10 kilos ne s’élève pas tout seul et se déplace tout seul , et je ne crois pas à un phénomène de lévitatation d’éclisse comme il y a une lévitatation de la jeune fille possédée par le diable dans l’excellent film « L’exorciste »

                                                                     

                                                                    Lorsqu’il ya un train qui roule sur le rail ,l’impossibilité est encore plus absolue ,à l’impossibilité due aux lois de la pesanteur s’ajoute l’impossibilité causée par la présence du train qui roule et dont les roues emp^che l’introduction de tout objet à l’intérieur du rail , la force cinétique d e la gigantestque masse du train en présence produit une force de pression d’air dirigée vers l’extérieur du train qui repousse tout objet vers l’extérieur du train .

                                                                     

                                                                    Maintenant je ne crois pas du tout à la thèse comme quoi les boulons soient cisaillés par les vibrations ,une vibration ne produit pas un phénomène de cisaillement et m^me pas de cassure car le fer ne se casse pas mais se tord ,et d’ailleurs les ingénieurs ont tout calculé sur les forces en présence pour produire des boulons adéquats résistant au x forces de vibration ou de pression ,sinon ce serait des nuls et il faudrait craindre à tout moment de prendre le train ou de passer sur un pont . S’il ya cisaillement ce ne esrait que par des mains d’homme guidées par un cerveau d’homme encore une fois .

                                                                     

                                                                    la thèse comme quoi le sabotage aurait été vu ne tient pas non plus ,il peut se faire à un moment où il n’ ya personne d’autres sur la voie que les saboteurs déguisés en cheminots ou m^me en présence de certains cheminots qui sont complices ,corrompus ou traitres ou ennemis intérieurs en guerre contre la France ; et comme par hazard les caméras de surveillance ne sont pas activés ou ne fonctionne pas .Mon avis est que l’éclisse a été introduite dans le coeur de pointe quelque jours auparavant après le passage de vérification d’il ya une semaine auparavant (ou d’ailleurs pendant cette vérification pourquoi pas) ;D’ailleurs ceratins ont affirmé qu’à cet endndroit le train semblait gliser prêt à dérailler ,et puis jusqu’au moment où il a pleinement déraillé ,’explication en est que l’éclisse sursaute à chaque passage du train et une fois sur dix l’éclisse s’est soulevée juste au mauvais moment 


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 17:43

                                                                      franc

                                                                      comme enquêteur, pas sur que votre cap soit en vue.
                                                                      par contre comme romancier, vous devriez essayer.
                                                                      avec un peu de chance, et en améliorant le style, faut voir...
                                                                       smiley

                                                                    • lahalle 17 juillet 2013 16:50

                                                                      "a thèse comme quoi le sabotage aurait été vu ne tient pas non plus ,il peut se faire à un moment où il n’ ya personne d’autres sur la voie que les saboteurs déguisés en cheminots ou m^me en présence de certains cheminots qui sont complices ,corrompus ou traitres ou ennemis intérieurs en guerre contre la France ;"
                                                                      ET UNE BONNE DOUCHE BIEN FROIDE... NON ?


                                                                      • franc 17 juillet 2013 17:24

                                                                        Il ya un exellent film,un péplum grandiose et gigantesque du génial Sergio Leone,« Le colosse de Rhode » qui racone l’histoire antique du peuple de RHode qui se croyait invincible avec la construction du gigantesque colosse représentant la statue d’Apollon qui surveille l’entrée de tout bateau par le seul endroit où il est possible d’accoster l’île d e Rhode,tout bateau suspect et non autorisé est complètement incendié par un système mécanique d’arme de lancement de feu contenu dans le colosse. Le roi et le peuple en était tout fier et pensait que l’île était inattaquable et qu’aucun bateau ennemi ne puisse y pénétrer . L’ennemi de Rhode à l’époque étaient les phéniciens excellent navigateurs et commerçants marins ;

                                                                        Mais certains ministres du roi étaient des traitres et complotaient avec l’ennemi phénicien pour s’emparer de l’île de Rhode .Un chef des phéniciens espion déguisé en présence dans la cour du roi aux côtés des ministres traitres disait ceci :"le roi est complètement naif et arrogant ,il croit que son île est inexpugnable et qu’aucun ennemi ne puisse y pénétrer par bateau grâce au colosse de Rhode ;sauf si l’ennemi était déjà à l’intérieur de l’île .En effet les phéniciens avec l’aide des traitres faisaient entrer leurs soldats à l’intérieur déguisés en esclaves pour être des travailleurs pour le compte du roi et des rhodiens .On les faisait entrer enchainés et sous le coups de fouets des soldats phéniciens déguisés en traiteur d’esclaves ;Et le moment venu lorsqu’ils sont assez nombreux et assez puissant ils attaquèrent l’île tuant le roi et massacrant la population de Rhode dont quelques survivant y échappèrent pour venir en Italie et b^tirent la myhtique cité de Rome ,ainsi est la légende ou le conte .

                                                                        mais il ya une morale ou une leçon à recevoir dans cette légende ou ce conte de ce film remarquable et génial ,c’est que le pire ennemi c’est l’ennemi intérieur complotant avec les incontournables traitres ,l’ennemi pouvant venir et provenir de travailleurs esclaves importés et dont le sort peut faire exprimer de la pitié de la part de la population accueillante .

                                                                        la France a beau avoir son colosse de Rhode qu’est l a bombe atomique ,celle-ci ne peut rien contre l’ennemi qui se trouve déjà à l’intérieur du territoire ,l’ennemi intérieur qui est plus dangereux et plus menaçant et plus difficile à combattre que l’ennemi extérieur déclaré ,d’autant plus qu’il se présente caché sous le masque d’un visage avenant du généreux donateur ou d’un visage malheureux produisant de la pitié


                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 17:44

                                                                          franc

                                                                          vous voyez, j’avais raison, le roman est en bonne voie.
                                                                          mais une fois de plus, pour le style, y a encore du boulot.
                                                                           smiley

                                                                        • franc 17 juillet 2013 18:38

                                                                          mr cabanel ,quelle légèreté dans votre réaction que de critiquer la forme ou le style d’un commentaire au lieu de critiquer le fond ou le raisonnement , ce manque de sérieux vous décrédibilise

                                                                          je n’ai jamais prétendu être un écrivain ayant un style de Marcel Proust ou de Bossuet .Par mes commentaires je ne désire que présenter simplement ce que ce que je pense sans autre prétention ni m^me pas de convaincre qui que ce soit .En l’occurrence ci-dessus ,je n’ai pas écrit un roman , j’ai résumé un grand film que j’adore et dont la morale de la fable se prête justement à exprimer ma pensée sur le sujet en question .Les fables de la Fontaine donnent aussi des leçons que vous devriez méditer .

                                                                          .Je constate que les propos de mes commentaires précédents ne sont pas réfutés .


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 19:30

                                                                            franc

                                                                            c’était juste un peu d’humour
                                                                            désolé que vous l’ayez mal pris.
                                                                            ceci dit votre scénario d’attentat n’est pas crédible une seule seconde, mais bon, personne ne peut vous empêcher d’y croire.
                                                                             smiley

                                                                          • lahalle 17 juillet 2013 20:17

                                                                            Allez,franc, pour vous faire plaisir.... On va la faire façon Bellemare... Un « patriote » comme vous ne peut qu’apprécier Bellemare
                                                                            La chaleur est lourde sur le ballast de la petite gare de banlieue en cette fin d’après-midi de ce vendredi de Juillet ; Un écœurante odeur de créosote remonte des traverses et irrite l’odorat ; mais tout à sa mission, l’ennemi intérieur se faufile vers son but à travers les voies. Sa mission, elle est simple, se coucher sous le train 3657 au passage de celui-ci après avoir desserré l’éclisse d’une aiguille et glisser cette éclisse dans la pointe de cœur après le passage du cinquième véhicule...
                                                                            Pourquoi l’ennemi intérieur doit il agir ainsi, il faut remonter le temps de deux jours pour découvrir une explication.
                                                                            En effet, le mercredi, l’ennemi intérieur (pour plus de simplicité, nous lui donnerons un prénom au hasard, par exemple Mohamed...) Mohamed, donc, discutait avec ses amis Karim et, Youssouf à leur habituelle place, c’est-à-dire dans l’escalier de leur immeuble HLM ; lorsque une rutilante limousine germanique stoppa devant les jeunes gens, derrière les vitres fumées les visages n’étaient pas reconnaissables, mais Mohamed sut, à l’instant, que son patron, l’antifrance allait demander son aide. L’antifrance (pour plus de simplicité, nous lui donnerons un prénom au hasard, par exemple Jean-Luc) demanda à Mohamed de monter dans la voiture et après avoir exécuté les salutations maçonniques d’usage( un double salto, suivi d’un grand écart facial), lui dit. :
                                                                            « Mohamed, j’ai besoin de ton aide, je dois me présenter aux élections municipales à Limoges et les sondages ne me sont pas favorables, donc il faut commencer à éradiquer la bourgeoisie limousine pour que j’ai une chance, Tu fera donc dérailler les 3 dernières voitures,du train 3657, grâce à des complicités à l’intérieur de la SNCF, j’ai fait en sorte que ce soit 3 voitures de 1ere classe. S’il y a des survivants tu les éventrera et tu pourra piller autant que tu veux »
                                                                            Mohamed acquiesça et après avoir effectué les salutations maçonniques d’usage (un double saut périlleux arrière), Jean-Luc fit signe au chauffeur de repartir ...
                                                                            Mohamed ne perdit pas de temps et se rendit immédiatement au café du marteau et de la faucille réunis, sis à proximité du local des cheminots CGT de Bretigny. Là se situait la partie la plus difficile de sa quête, sympathiser avec un cheminot et le faire parler, oui difficile, car Mohamed pratique une religion que nous ne nommerons pas mais qui lui interdit l’alcool ; alors que c’est bien connu tous les cheminots sont alcooliques et lorsqu’en plus ils sont cégétistes... Malgré ce handicap, Mohamed, rusé et sournois comme tous ceux de sa race glana de nombreux renseignements et réussi bientôt à se déguiser en cheminot et même, à ce qu’il comprit, en cadre cheminot, c’est à dire qu’il portait un veston, une cravate, un gilet orange et qu’il louchait ostensiblement. Il franchit ainsi tous les barrages susceptibles d’entraver son coupable projet. Il entendit même au passage un homme en cravate murmurer « bonjour monsieur le Président » ...
                                                                            Mohamed est en place le train arrive, il va agir, mais tout à coup son portable sonne, c’est l’imam qui l’appelle pour lui dire qu’il est en retard pour la prière (En effet, Mohamed pratique une religion que nous ne nommerons pas et dont le rite principal se situe le vendredi) ; troublé par cet appel, Mohamed à jeté l’éclisse trop tôt, tout est à refaire, honte sur lui une voiture de première classe est même restée debout bien que sortie des rails,.. Symbole de son échec...
                                                                            Encore une fois l’antifrance n’a pas gagné... Dieu protége toujours sa fille ainée...
                                                                             
                                                                             


                                                                          • escartefigue 17 juillet 2013 18:49

                                                                            @Franc 


                                                                            les auteurs  ( s’ entre-pulbliants ) accumulent un certain nombre d’ articles 
                                                                            finissent pas penser qu’ ils sauraient écrire , avoir du style , de l’ originalité , alors 
                                                                            qu’ ils ont pour eux que le favoritisme immérité et anti-démocratique des modérateurs 
                                                                            qui eux-même imaginent qu’ ils détiennent une quelconque vérité . 

                                                                            D’ où leurs condescendance de repus de la chance .

                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 19:31

                                                                              escartefigue

                                                                              à mon avis, soit vous avez un problème de digestion,
                                                                              ou vous avez des remontées de bile ?
                                                                              essayez l’eau fraîche... à tout hasard.
                                                                               smiley

                                                                            • escartefigue 17 juillet 2013 20:21

                                                                              Oui un problème de digestion , j’ arrive pas à avaler 

                                                                               le fait que des gens toujours les mêmes publient les mêmes
                                                                              salades sur un site citoyen .

                                                                              On lit systématiquement les mêmes auteurs jour après jour .

                                                                              Votre façon de répondre me répugne , vous vous prenez pour ce que vous n’ êtes -pas . 

                                                                              Commencez par un peu d’ humilité pour voir . 





                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 17 juillet 2013 22:26

                                                                                escartefigue

                                                                                l’humilité, domaine dans lequel vous n’avez pas manifestement beaucoup de compétences...
                                                                                je vous cite : « Votre façon de répondre me répugne , vous vous prenez pour ce que vous n’ êtes -pas »
                                                                                il y a la dedans beaucoup de fatuité, d’arrogance, bien éloigné tout ça de l’humilité que vous me proposez.
                                                                                ces « salades » que vous dénoncez, sur ce site citoyen, on en vient à se demander si vous tombez dans le masochisme ? 
                                                                                faire le troll comme vous le faites, est-ce très citoyen ?
                                                                                le fond de votre pensée, exprimé lors de vos commentaires à charge contre les Roms que vous n’aimez pas me laisse à penser que vous êtes assez éloigné de la citoyenneté.
                                                                                mais bon...
                                                                                après tout, c’est votre affaire, et heureusement, ce n’est pas la mienne.
                                                                                le ciel vous tienne en joie.
                                                                                 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès