• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nationalisons Lactalis : il en va de notre santé, de notre agriculture (...)

Nationalisons Lactalis : il en va de notre santé, de notre agriculture !

Exploiteur-milliardaire – c’est la 11e fortune de France avec plus de 9 milliards d’euros – Emmanuel Besnier a été incapable de gérer le retrait de lait pour bébés contaminé. Et avec lui ses comparses de la grande distribution dont les principales enseignes (Leclerc, Auchan, Carrefour, Système U) ont admis avoir écoulé des produits concernés par les rappels successifs.. Au risque d’empoisonner nos bébés en plus de liquider les agriculteurs. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « blessures involontaires », « mise en danger de la vie d’autrui », « tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine » et « inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit » préjudiciable à la santé. Dix huits bébés ont été hospitalisés rien qu’en France, mais trente sept pays sont concernés par le scandale.

Le scandale met aussi profondément en cause l’euro austérité et la politique du gouvernement, notamment les baisses drastiques de budget et d’effectif de la répression des fraudes (DGCCRF). Rappelons que lors de son passage à Bercy le ministre de Hollande Macron s’est aussi attaqué à la DGCCRF. Les syndicats de la répression des fraudes dénoncent le scandale Lactalis comme une conséquence de la casse du service public de contrôle (lire ici le communiqué de CCRF-FO par exemple).

Pour la Fédération nationale agroalimentaire et forestière (Fnaf) CGT, le scandale est de « l’entière responsabilité de la stratégie » de Lactalis. Le syndicat estime que, « par son incurie persistante et son objectif de profit à court terme », le groupe laitier « scie la branche, instable et branlante, sur laquelle sont assis des milliers de salariés ». « Les salaires et la reconnaissance des qualifications au rabais, les conditions de travail déplorables, les licenciements à tout va, les externalisations et les précarisations sont des réalités sociales qui sont les causes de ce désastre industriel », a ajouté la Fnaf CGT dans un communiqué publié vendredi 12 janvier dans la soirée.

Faut-il rappeler que deux tiers des producteurs de lait sont soumis au chantage de Besnier qui fixe des prix ridicules à leur production poussant ceux-ci à la misère, parfois pire ? depuis des années que le prix du lait payé par Lactalis est en deça des prix de production, combien d’agriculteurs poussés au suicide ?

Cette entreprise privée de 75000 salariés est en situation de quasi monopole. Il est grand temps de dire clairement que rien de logique et de rationnel ne permet de prétendre qu’il existe une raison pour qu’une telle situation perdure.

La propriété privée d’une telle entreprise est une aberration. Il est une seule mesure de défense de la santé publique, des intérêts des paysans, des consommateurs et du pays : la nationalisation sans indemnisation de Lactalis. Rappelons que d’après le journal Capital, Bercy a accordé à la famille Besnier le droit de ne pas s’acquitter des droits de successions lors de l’héritage de son père par Emmanuel du n°1 mondial du lait, autorisant un étalement du paiement pour garder le groupe entièrement à leur main.

Ce scandale, qui s’ajoute à bien d’autre, des lasagnes frauduleuses à la vache folle, démontre la nécessité d’imposer le contrôle direct des travailleurs sur les usines, et de sortir de la dictature des monopoles capitalistes qui sont toujours prêts à empoisonner l’humanité, détruire la planète, exploiter les travailleurs pour remplir toujours plus leurs coffres. Les nationalisations sont une des mesures du programme franchement communiste proposé par le PRCF. Celle de Lactalis est une nécessité urgente !

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/nationalisons-lactalis-va-de-sante-de-agriculture/
Retrouvez une info triple A (actus, analyses et actions) sur www.initiative-communiste.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Petit Lait 15 janvier 17:51

    Etant donné la quantité de scandales sanitaires directement imputables à l’Etat, je ne suis pas certain que nationaliser Lactalis ne soit véritablement un gage pour notre santé ! Quelle bonne blague. 


    D’une manière générale, si l’Etat savait gérer des entreprises, ça se saurait... quelle bonne blague... 

    La société actuelle n’est certainement pas la panacée, mais de là à promouvoir le communisme comme alternative et solution aux problèmes rencontrés, franchement, il faut vraiment avoir une sacrée couche de merde sur les yeux ! Personne n’a quelque chose d’un peu plus disruptif, original, nouveau ? 

    • Trelawney Trelawney 16 janvier 16:11

      @Petit Lait
      C’est comme pour la SNCF. Il y a trop d’incidents nationalisons là. Ah merde c’est déjà fait !


    • gardiole 15 janvier 18:02

      Les contrôles sanitaires internes à l’entreprise ont merdé, mais le contrôle étatique aussi.
      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/salmonelles-chez-lactalis-l-efficacite-du-controle-sanitaire-en-question_1973008.html
      Il ne sert à rien de nationaliser si L’État n’est pas foutu de faire son boulot.


      • PRCF PRCF 16 janvier 16:51

        @gardiole
        « l’etat »... plus exactement les tenants des privatisations sont ceux qui ont organisé par des coupes sombres dans les effectifs les difficultés de l’Etat pour controler les multinationales...

        bref, qui veut tuer son chien lui injecte la rage. C’est ce qui se passe avec l’austérité tuant les services publics, et les politiques sabotant les entreprises publiques pour justifier leur privatisation.


      • Petit Lait 16 janvier 18:02

        @PRCF

        Heu... l’Etat français, c’est déjà pas un de ceux qui a le plus d’agents par habitant ? Je ne parle pas des hopitaux, polices ou autres armées, mais uniquement des « entreprises publiques » genre SNCF, gaz et électricité, Areva, La Poste etc etc ? Agents bénéficiants de régimes particuliers, comparativement au privé ? Avec quels résultats ? Où sont les « coupes sombres » ici ? Je veux dire, les vrais ? Pas celles qui ne se font jamais mais qui font croire que chaque ministre en charge à « mis la main à la pâte », alors qu’il n’a absolument rien fait d’autre que des annonces ? 

      • L'Astronome L’Astronome 15 janvier 18:03

         
        Outre qu’on peut s’interroger sur les prétendus bienfaits du lait dans l’alimentation des humains, ne serait-il pas plus simple de revenir à l’allaitement maternel ou aux nourrices pour contrer ces prétendus laits pour enfants (« laits infantiles ») ?
         


        • straine straine 15 janvier 18:09

           « Nationalisons Lactalis : il en va de notre santé, de notre agriculture ! »
          -> Nationalisons l’état avant  smiley


          • eric 16 janvier 11:10

            @straine
            Alors là, OUI ! Notre état appartient à ses collaborateurs et non plus aux citoyens. Les premiers font tous ce qu’ils peuvent pour échapper au contrôle des politiques, c’est à dire de nos représentant.
            Au fond, il importe souvent assez peu qu’un truc appartienne à l’État ou à une structure privée. L’important, ce sont les procédures d’évaluation et de contrôle.


          • Ruut Ruut 15 janvier 18:53

            La question est si l’entreprise rapporte, pourquoi l’état de produit il rien l’histoire de pouvoir diminuer les impôts grâce aux bénéfices de ses productions ?

            Pourquoi l’état vend il tout ce qui rapporte et ne garde que ce qui coûte.
            C’est presque un pillage mafieux organisé.


            • cétacose2 15 janvier 20:05

              Sang contaminé ,lait contaminé...laissons les faire leur beurre !


              • Armelle Armelle 15 janvier 23:44

                IHillarant !!!
                Le communiste patenté a décidément la mémoire courte, il suffit juste de rappeler la belle affaire du sang contaminé !!!
                Il ne faudrait quand même pas que vous usiez des subterfuges les plus grossiers (voire les plus débiles) pour espérer voir vos rêves absurdes se réaliser...
                ...N’importe quoi pourvu que ça mousse !!!


                • Lugsama Lugsama 16 janvier 00:06

                  Nationaliser une multinationale avec 75.000 employés repartis sur 43 pays et en plus « sans indemniser », amusant concept.


                  • Ratatouille Ratatouille 16 janvier 11:08

                    @Lugsama
                    Il faudrait d’abord coloniser les 43 pays ,renverser les gouvernement et obliger l’armée à prendre d’assaut les infrastructures de Lactanus avant qu’elle déménage , smiley


                  • Lugsama Lugsama 16 janvier 16:26

                    @Ratatouille

                    Dans les et pays a coloniser il y a entre autres la Chine, la Russie et les USA. Du boulot pour l’armée en perspective smiley

                  • bob14 bob14 16 janvier 06:12
                    Lactalis..un scandale sanitaire de plus en France, couvert par le gouvernement en place !..Son PDG étant au courant et couvert la vente de produits frelatés devrait etre en prison..ben non on ne touche pas un milliardaire-véreux dans votre pays et ce sont 82 pays qui sont touchés par ce scandale !

                    • bob14 bob14 16 janvier 09:08

                      @bob14....Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, a affirmé dimanche que l’opération de retrait du commerce de lait en poudre pour bébés concernait 83 pays et plus de 12 millions de boîtes, dans un entretien à l’hebdomadaire Journal du dimanche...source 



                    • bob14 bob14 16 janvier 09:18

                      @bob14...Marrant la « Pravda » française..toujours à côté de la plaque !


                    • Lugsama Lugsama 16 janvier 16:20

                      @bob14

                      Ou avez-vous vu que le PDG était au courant ? On peut s’interroger sur les moyens accordé à la sécurité mais je doute que le PDG soit assez bête pour risquer la réputation de l’entreprise pour vendre un peu de lait, surtout que le groupe est en pleine expansion et négocie en Chine.

                    • Emohtaryp Emohtaryp 16 janvier 18:12

                      @Lugsama

                      Ou avez-vous vu que le PDG était au courant ?

                       smiley
                      S’il n’est pas au courant, il ferait mieux de faire autre chose.....
                      Arrête de prendre les gens pour des cons, bien-sûr qu’il est au courant, qu’est-ce que tu crois ?
                      Au courant et même responsable, mais pas coupable, c’est ça ?
                      Le mec grassement payé pour porter une responsabilité mais pas au courant des faits et agissements de sa tôle, nan mais allô quoi....


                    • CN46400 CN46400 17 janvier 09:45

                      @Lugsama
                      « Ou avez-vous vu que le PDG était au courant ? »

                      Chez Lactalis, Dieu n’est responsable de rien et ses apôtres de tout......


                    • kelenborn kelenborn 16 janvier 07:23

                      Article ou le répugnant le dispute à la bêtise !

                      Je connais assez Lactalis pour habiter à 15 km du siège et je n’ai pas de sympathie particulière pour Emmanuel Besnier mais il y a des limites à la décence !
                      1.On sait dans quel état l’économie étatique a laissé ce que fut l’URSS : famines à répétition jusqu’au miieu des années trente malgré les massacres qui réduisaient les bouches à nourrir, pénuries permanentes après guerre et malgré le travail de Poutine la Russie a le PIB de ...l’Italie
                      2.La santé !!! l’espérance de vie dans les pays communistes était à un niveau lamentable !comme aujourd’hui au Venezuela !!
                      Et le plus minable dans cette argumentation est ce qui suit : l’imbécillité communiste a été abandonnée par le prolétariat comme les cathos ont fini par se lasser des promesses de Dieu et de son fils !Pardi la nouvelle humanité souffrante c’est Gaia, victime chaque jour que dieu fait du harcelement sexuel de Rotshild et de l’ogre capitaliste ! Je suis favaorable à la liberté d’expression et me battrais , s’il le fallait pour que les auteurs de ces articles puissent continuer à uriner leurs imbécilités . Et pourtant, dès gens se sont retrouvés devant un tribunal international pour crime contre l’humanité pour moins que cela ! Recevez mon plus parfait dégoût !!
                      Petit détail : quelques gamins ont eu la colique ! En 1944 , Mayenne est bombardée : 400 morts en une nuit :: 5% de la population mais.... bon dieu mais c’est bien sûr ! c’étaient ces salauds d’anglo américains ! 

                      • CN46400 CN46400 17 janvier 10:03

                        @kelenborn
                        « la santé !!! l’espérance de vie dans les pays communistes était à un niveau lamentable !comme aujourd’hui au Venezuela !! »

                        Et aucun chiffre pour étayer cette affirmation :
                        2015 :
                         Cuba = 79,55
                         USA = 78,4
                         Vénézuela = 74,41
                         Colombie = 74,18


                      • mursili mursili 16 janvier 09:03

                        En 1944 , Mayenne est bombardée : 400 morts en une nuit :: 5% de la population mais.... bon dieu mais c’est bien sûr ! c’étaient ces salauds d’anglo américains !

                        Ben non, c’étaient pas des salauds puisque c’étaient des libérateurs du camp du Bien. Et puis les victimes étaient probablement toutes pétainistes... Aucun intérêt, dommages collatéraux... 


                        • Buzzcocks 16 janvier 10:18

                          Le hic, c’est la grande concentration des groupes actuels. L’europe est censée combattre les monopoles, hors, c’est tout l’inverse qui se passe avec dans tous les domaines, des groupes qui avalent tout, comme Airbus, Siemens qui bouffe Alstom.
                          On aboutit à des groupes d’une puissance égale à des états qui dictent ensuite tout ce qu’ils veulent via du chantage à l’emploi, ou des demandes de législation pour empêcher tout nouveau entrant d’arriver sur un marché donné. De même, ces groupes imposent de telles conditions à leurs fournisseurs, que tous doivent toujours faire des concessions vers le moins : blocage des salaires etc...


                          • Lugsama Lugsama 16 janvier 16:22

                            @Buzzcocks

                            L’UE impose régulièrement de grandes amendes pour situation de monopole ou entente sur les prix. Airbus et Siemens ne sont pas en position de monopole par ailleurs.

                          • Spartacus Spartacus 16 janvier 11:29

                            On voit pas pourquoi cette entreprise serait nationalisée par l’état Français.

                            Elle n’a que 15000 salariés en France...

                            Et puis s’il est pas content le bolchévique...
                            Le conseil d’administration mettra le siège ailleurs. Et ils auront raison.

                            Par ailleurs d’ou vient cette connerie que l’état et des fonctionnaires soient capables de gérer une entreprise de lait ?

                            SNCF, EDF, sont des exemples d’entreprises gérées par l’état et sont des états dans l’état pleine d’intouchables. Bien pire qu’une entreprise du secteur marchand.


                            Les cocos. La seule chose qui les intéresse c’est de spolier et se faire un patron à la place du patron sans avoir une once de compétence....
                            Les salariés ils s’en branlent, ce n’est que l’excuse de leurs pulsions...

                            Y’a qu’a regarder comment est gérée la CGT.


                            • samuel 18 janvier 15:18

                              @Spartacus


                              Dans la mesure où il s’agit d’une société en état de quasi monopole dans la collecte du lait français, c’est comme si il s’agissait d’une société nationale.

                            • Armelle Armelle 16 janvier 11:59

                              « Nationalisons LACTALIS, Il en va de notre santé, de notre agriculture »
                              L’auteur
                              Rien que votre titre fait rire !!! 
                              Si nos entreprise nationalisées se préoccupent de notre santé (d’après les bolchéviques), on constatera qu’elle se préoccupent moins de notre sécurité ; Les « usagers » SNCF de Brétigny s’en souviennent que trop...
                              En effet l’efficience au sein des entreprises nationalisées est remarquable !!!
                              La jalousie maladive et chronique enlève toute objectivité, il faudrait quand même que vous pensiez à grandir, l’adolescence a parfois du bon pour la douceur de l’insouciance mais il y a des limites !!!


                              • eric 16 janvier 12:00

                                Nationalisons le PRCF !
                                Composé de fonctionnaires, apparentés, associatifs et retraités, etc.. cette organisation groupusculaire vit de toute façon d’argent public, directement ou indirectement.
                                Or, elle ne rend aucun compte aux élus du peuple.
                                Alors qu’il y a tant de vraie pauvreté dans notre pays, souhaitons nous vraiment que l’argent du contribuable serve sans aucun contrôle aux activités récréatives de personnes âgées revendicatives et vindicatives ?


                                • baldis30 16 janvier 13:13

                                  Bonjour à tous

                                  je ne vais pas noter cette proposition car personnellement je l’ai PROPOSEE dans une réponse fait à Victor Ayoli .... Alors facile de copiller sans citer et de s’approprier la réflexion !

                                  De plus je suis attiré les foudres de Spartacul CE QUI EST UN HONNEUR ! et marque sa propre déchéance intellectuelle !

                                  Invoquer l’argumentation du PCRF c’est aller droit dans le mur de la stupidité ! Ceux qui n’ont rien compris au sens des nationalisations sont aussi bien ce qui pérorent ci-dessus au sujet de la SNCF, sans avoir réfléchi à ce qui s’est passé en Grande-Bretagne et hurlent contre les fonctionnaires parce que leurs propres capacités n’ont pas été jugés suffisantes pour y prétendre !

                                  Une belle conjonction de profiteurs associée à une classe d’incompétents ...

                                  Le problème n’en déplaise au PRCF comme à Spartacus et à leurs soutiens respectifs est la SANCTION SUR TRAHISON ....

                                  Les faux débats PRCF/Spartacus pour les vrais intérêts cachés des uns et des autres n’ont aucun intérêt !

                                  Ont-ils pensé les uns et les autres au risque différé dont les conséquences peuvent être tragiques pour les personnes comme pour les familles sans que personne ne s’aperçoive que les (ir)-responsables ont fait leur bénéfice, ont même peut-être été décorés pour cela, et sont bien à l’abri par la distance de la géographie et celle du temps, voire des contrats ....


                                  • sirocco sirocco 16 janvier 14:39

                                    Loin de moi l’idée de dédouaner Lactalis de sa responsabilité directe dans la mise en danger de tous ces nourrissons et de son obligation d’assumer pénalement sa culpabilité vis-a-vis de ces familles.

                                     
                                    Non. Ce qui m’interpelle, c’est le traitement dont le PDG Emmanuel Besnier a fait l’objet de la part de nos merdias aux ordres. C’est très inhabituel qu’un grand patron se fasse ainsi unanimement étriller sur les ondes et sur le papier. D’habitude, les critiques sont beaucoup plus timorées. Prenez par exemple les scandales sanitaires de ces dernières années qui ont fait pourtant beaucoup plus de victimes que le lait en poudre : nos merdias se sont-ils déchaînés contre les multinationales pharmaceutiques ? Pas vraiment, leurs propos sont toujours restés assez réservés et ils n’ont jamais manqué de rappeler qu’il resterait aux victimes à prouver le lien direct de cause à effet entre le produit incriminé et les ennuis de santé induits.

                                     
                                    Alors pourquoi cet acharnement particulier contre Lactalis ? Ne s’agirait-il pas de représailles contre ce groupe qui a ouvert des usines de produits laitiers en Russie et qui a ainsi contourné, avant même qu’il ne soit mis en place par l’UE aux ordres des USA, l’embargo anti-russe ?


                                    • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 15:47

                                      Ben oui nationalisons comme cela le gouvernement mettra un de ses PDG pote qui dort dans un bureau et quand arrivera les conneries le contribuable payera .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès