• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nucléaire : ça sent le sapin...

Nucléaire : ça sent le sapin...

... Et ça va nous coûter bonbon !

Pour tous les candidats de droite ou d'extrême droite à l'élection présidentielle, le nucléaire constitue la réponse universelle aux problèmes d'approvisionnement en énergie du pays. Pourtant, leurs idées en la matière pourraient bien se révéler inapplicables.

Selon Ouest France, quatre réacteurs français ont été arrêtés, suites à des problèmes de corrosion. Trois autres viennent de suivre le même chemin (source).

Fin 2021, 17 des 56 réateurs nucléaires français étaient déjà arrêtés (source).

Les partisans du nucléaire évoquent régulièrement l'intermittence des énergies renouvelables pour dénigrer celles-ci. Mais aujourd'hui, c'est bien l'énergie nucléaire qui se révèle intermittente !

La ministre de la transition énergétique s'inquiètait de la sécurité d'approvisionnement en électricité pour cet hiver (source). On peut la rassurer : nous avons presque passé l'hiver. Par contre, le prochain risque d'être très problématique !
 
En effet, le chauffage électrique est très répandu en France (source ). Si un hiver rigoureux s'ajoutait à de nombreuses centrales en rade, les choses pourraient très mal se passer. Les difficultés ont d'ailleurs déjà commencé. Le 24 novembre, la perfide Albion a secouru la France, dont plusieurs centrales étaient en panne, en lui exportant de l'électricité d'origine éolienne (source). Cela vaut bien quelques poissons !
 
Les difficultés ne s'arrêtent pas là. Non seulement il devient difficile d'assurer le fonctionnement des centrales existantes, mais en plus, on n'arrive pas à en fabriquer de nouvelles.
 
En effet, c'est l'E.P.R (Evolutionary Power Reactor), initialement un projet de réacteur nucléaire franco-allemand, lancé dans les années 90 qui était sensé prendre le relais des vieilles centrales (source). Mais là aussi, les difficultés s'accumulent.
 
Plusieurs E.P.R sont en chantier ou en service :
 
  1. Olkiluoto (Finlande) : en construction depuis 2004. Mise en service prévue initialement pour 2009, mais reportée en 2022. Le budget prévu départ : 3,2 milliards d'€ a été triplé (source).
  2. Flamanville 3 (France) : en construction depuis 2007. Mise en service initialement prévue pour 2012, mais reportée en 2023. Budget de départ : 3.4 milliards d'€ a dérivé jusqu'à 19,1 milliards d'€ (source 1, source 2).
  3. Taishan (Chine) : deux réacteurs. Construction et mise en service de 2008 à 2019. Le coût serait de 12 ;2 milliards d'€. L'un des réacteurs est à l'arrêt depuis juillet 2021 à la suite d'un incident (source).
  4. Hinkley Point C (Angleterre) : En chantier depuis fin 2019. Coût initialement prévu de 24,5 milliards d'€, dont 65,5% à la charge d'EDF. Un retard de 15 mois et un surcoût de 10% sont dores et déjà annoncés (source).
Les déboires de l'E.P.R ne sont peut-être pas terminés. En effet, selon la CRIIRAD, l'incident qui a provoqué la mise à l'arrêt de Taishan 1 serait dû à un défaut de conception de la cuve du réacteur. Ce défaut pourrait frapper tous les réacteurs de la filière E.P.R (source).
 
Le 9 décembre, l'Autorité de Sûreté Nucléaire réagissaiit sur le sujet en conditionnant l’autorisation de mise en service de l’EPR de Flamanville au “retour d’expérience de l’écart de l’EPR Taishan 1” (source). 
 
L'alerte est donc sérieuse. Dans la suite de l'article, je vais examiner les conséquence de son éventuelle confirmation.
 
Vers l'abandon du nucléaire
 
En raison des dérives financières et des retards déjà pris, la confirmation éventuelle de l'alerte de la CRIIRAD signerait l'arrêt de mort de tous les EPR déjà construits ou encore en chantier. Plus persornne ne voudrait prendre le risque de nouveau dérapages budgétaires et de retards supplémentaires de longues durées.
 
La France n'aurait donc plus aucune possibilité de renouveler ses centrales nucléaires.
 
Suivraient des faillites en cascade dans le secteur nucléaire. À cause de la perte de savoir-faire qui en résulterait, il faudrait accélérer la fermeture des anciennes centrales nucleaires, faute de pouvoir en assurer la sécurité.
 
La France se retrouverait donc avec une production d'électricité nucléaire fortement réduite, vouée à disparaître à plus ou moins court terme.
 
Cette situation serait d'autant plus catastrophique que nous avons mis tous nos œufs dans le même panier. Les alternatives ne sont pas prêtes.
 
Nous produisons quatre fois moins d'électricité éolienne ou photovoltaïque que l'Allemagne (source).
 
En matière photovoltaïque, nous sommes même derrière le Royaume-Uni, qui n'est pourtant pas réputé pour son ensoleillement ! (source).
 
La France est devenue le cancre européen des énergies renouvelables (source). Ce n'est pourtant pas le souhait des citoyens, qui sont par exemple largement favorables à l'éolien (source) !
 
Pendant que la France s'enlise dans le nucléaire, l'Écosse met le paquet sur les éoliennes (source). Nous sommes largués.
 
 
Quelles conséquences ?
 
Si les difficultés actuelles du nucléaire se confirment c'est donc une véritable pénurie d'électricité qui attend notre pays au plus mauvais moment. En effet, la France consomme actuellement environ 450 TWh d'électricité par an, et les prévisions pour 2050 se situent entre entre 600 et 800 TWh (source).
 
En situation de pénurie, il est évident que le prix de l'électricité va fortement augmenter. En effet, l'électricité est un bien qui ne se stocke pas. Tout déséquilibre du marché se traduit donc par de fortes variations de prix. Le site eco2mix permet de suivre en temps réel l'évolution du prix de gros de l'électricité. En été, la demande ralentit. Le prix de gros se situe alors vers 7 ou 9 centimes au kWh. Par contre, en hiver, la demande est forte, et le prix navigue entre 20 et 40 centimes du kWh. On parle ici des prix de gros et non du prix de livraison au particulier. Pour ce dernier, le tarif réglementé est d'environ 16 centimes par kWh (source).
 
Lorsqu'il y a une forte demande, le tarif actuel de livraison de l'électricité au particulier est donc deux ou trois fois inférieur à son prix de gros.
 
Si EDF devait acheter toute son électricité au lieu de la produire, il est donc clair qu'en hiver, elle devrait la vendre au moins deux ou trois fois plus cher qu'actuellement.
 
Concrètement, prenons une famille qui habite un logement de 80m², chauffé à l'électricité, étiquette D (environ 200 KWh par an et par m²). Cette famille consomme donc 16 000 KWh par an pour son logement. Pour le moment, cela coûte 2560 € par an.
 
Si le prix venait à tripler, la facture monterait à 7680 € par an. Autant dire que la plupart d'entre nous ne pourraient plus payer.
 
C'est pourtant bien ce qui risque d'arriver. Nous allons payer très cher l'imprévoyance de nos dirigeants, qui ont tout misé sur le nucléaire !
 
Quelles solutions ?
 
Solution n°1 : le doigt d'honneur
 
  • Nos centrales sont dangereuses et il faut les arrêter ? Qu'importe ! Faisons un doigt d'honneur à toute l'Europe et maintenons les quand même en service. De toutes façons, les vents dominants vont d'ouest en est. En cas d'accident, la radioactivité sera donc évacuée vers la Belgique, les Pays Bas, la Scandinavie, l'Allemagne, la Pologne, l'Autriche, etc.
  • Nous sommes tout de même obligés d'arrêter les centrales nucléaires et nous ne pouvons pas passer au charbon à cause du réchauffement climatique ? Qu'importe ! Faisons un doigt d'honneur au mode entier et installons quand même des centrales à charbon pour les remplacer ! De toute façon la France ne réprésente que 1% de la population mondiale, ce sera une goutte d'eau dans la mer.
Le problème du doigt d'honneur, c'est que celui-ci serait adressé à des pays puissants, de plus en plus soucieux de transition énergétique, qui pourraient facilement mettre à genoux un pays désindustrialisé, déficitaire et endetté.
 
Nous ne pourrons donc pas recourir à cette solution.
 
Solution n°2 : les énergies renouvelables
 
Cette option est tout à fait réaliste, car la France dispose d'un fort potentiel solaire et éolien. Mais comme nous l'avons vu plus haut, nous avons pris un énorme retard dans ce domaine et le rattrapage prendra des décennies. De plus, une présidente ou un président de droite sera élu au printemps, et nous savons dores et déjà que son programme repose sur le nucléaire, donc sur du sable. Nous pouvons donc prévoir prévoir une longue période d'alternoiements supplémentaires avant de nous lancer dans les renouvelables.
 
Solution n°3 : les économies
 
On peut isoler les bâtiment pour économiser le chauffage, remplacer les chauffe-eaux à résistance par des appareils thermodynamiques, substituer le chauffage au gaz au chauffage électrique (mais on fait le contraire). Tout cela est possible, mais les entreprises qui font ce travail ont des capacités limitées, il faudra donc beaucoup de temps.
 
Solution n°4 : le rationnement
 
À court terme, ce sera donc la seule solution. Il faudra rationner l'électricité. Et comme on avait prévu de remplacer du pétrole par de l'électricité qui ne viendra pas, il faut prévoir aussi une forte augmentation des produits pétroliers, voire leur rationnement.
 
Pour ceux qui en douteraient, voici une information intéressante : pour extraire du pétrole, il faut de plus en plus de... pétrole (source).
 
En plus de la pénurie d'électricité, on peut donc prévoir une pénurie de pétrole !
 
Vers un confinement énergétique
 
En raison de l'imprévoyance de nos gouvernants, notamment de ceux de droite et d'extrême-droite, qui continuent à tout miser sur le nucléaire en dépit du bon sens, le rationnement énergétique sera la seule solution possible dans un premier temps. À plus long terme, les énergies renouvelables et les économies d'énergie prendront le relais, mais en attendant, c'est un véritable “confinement énergétique” qui nous attend.
 
En hiver, dans les logements, la température descendra à 15°C. Nous devrons prendre l'habitude de nous habiller chaudement à l'intérieur. La nuit, on coupera le chauffage. On installera partout des dispositifs pour limiter les douches à 5 litres.
 
Dans les bureaux et les écoles, il faudra instaurer des pauses toutes les 30 minutes pour que les gens puissent se réchauffer un peu en bougeant.
 
En été, les climatisations seront mises à l'arrêt et remplacées par des ventilateurs. Ceux qui ont un balcon au soleil y mettront à chauffer des jerricans d'eau pour leur toilette. On défoncera le bitume pour planter des arbres et limiter ainsi le réchauffement des villes en panne de climatisation.
 
L'utilisation de l'internet et du téléphone portable reculeront, ainsi que les téléchargements de vidéos.
 
Le voitures rouleront moins souvent. Les automobilistes redécouvriront la marche à pied, le vélo, le train et l'autobus.
 
Chacun devra se rapprocher de son lieu de travail, faute de pouvoir payer le transport.
 
Les voitures particulières seront interdites dans les centres-villes.
 
Il sera défendu de rouler seul dans sa voiture. Les automobilistes pendront les stoppeurs pour éviter les amendes.
 
Sur les autoroutes, la vitesse sera limitée à 80 km/h.
 
Les SUV ne se vendront plus. Les constructeurs sortiront en catastrophe des petites voitures à essence.
 
Les camping-cars resteront au garage, puis ils seront revendus bon marché à de jeunes couples qui les transformeront en "tiny houses".
 
Vous n'y croyez pas ? Et si en 2019 on vous avait dit que vous resteriez confinés chez vous pendant plus d'un mois, vous y auriez cru ? Et pourtant, c'était moins prévisible que la pénurie qui s'annonce !
 
Source de l'image : Openclipart.

Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 9 février 09:17

    Voter pour des traîtres, ça se paye in fine...


    • Désintox Désintox 9 février 14:49

      @Clocel
      Quand on entend quelqu’un employer des mots insultants, on sait pour qui il vote.
      Votre candidat s’est prononcé en faveur du tout nucléaire ...


    • Clocel Clocel 9 février 14:53

      @Désintox

      Je ne veaute pas, et, je sodomise les colombes... Moralement seulement !



      • Désintox Désintox 9 février 14:51

        @Claude Simon
        L’énergie de fusion ne sera pas opérationnelle avant longtemps.
        Mon article parle des quelques années qui viennent.


      • CN46400 CN46400 9 février 20:50

        @Désintox
        Les chinois avec 17,6minutes, viennent de battre le tokamak français (6,5 minute) à 70 millions de degrés C°. A 60 minutes on entrera dans le sérieux...


      • vesjem vesjem 9 février 21:00

        @Désintox
        on va remplacer vite fait les quelques tuyaux fissurés, et on repart pour 20 ans ; ainsi on va pouvoir voter le pen, zemour, asselineau, phillipot, dupont, na !


      • Claude Simon Claude Simon 10 février 08:00

        @Désintox

        Nous sommes d’accord, je la vois vers 2050/2070.


      • chantecler chantecler 9 février 09:24

        Solution 5 :

        On arrête nos conneries avec la Russie et on souscrit en attendant une base de réacteurs qui fonctionnent , des contrats gaz pétrole à long terme .

        Et on construit , ou on fait repartir , des centrales gaz qui coutent 10 fois moins chères et qui sont 10 fois plus fiables .

        Ca va faire de la peine à nos amis anglo américains ?

        Qui ne pourront plus jouer en bourse nos approvisionnements ?

        Comme c’est triste ... !

        Mais eux ils sont de l’énergie à revendre !


        • Trelawney 9 février 10:32

          @chantecler
          De où écrivez vous vos messages ? du bar PMU du coin ? Parce que c’est limite bas du front.


        • Doume65 9 février 11:56

          @Trelawney
          Limite bas du front, peut-être, mais pourtant tellement vrai !
          Il est clair que ce n’est pas le moment de se brouiller avec le premier (et fiable) fournisseur de gaz de l’UE. Le gaz permet à moindre frais de prendre le relais des autres énergies si il y a nécessité. Et il y a nécessité. Les Ricains prétendaient sauver notre indépendance énergétique en condamnant le NS2. On voit ce qui en est (sauf les aveugles, bien entendu, comme dirait le grand Georges à la pipe).


        • Désintox Désintox 9 février 14:54

          @chantecler
          Les centrales à gaz sont une solution valable, mais carbonée, qui pourrait compléter les énergies renouvelables, afin de pallier l’intermittence de celles-ci.

          Mais de toutes façons, la panne nucléaire menace dans les 2 ou 3 années qui viennent, et aucune solution de remplacement ne sera prête d’ici là.


        • Trelawney 9 février 15:17

          @Doume65
          Si vous vous projetez sur 15 ans, et qu’à cette époque vous êtes toujours dépendant du gaz et du pétrole, vous avez perdu la partie.
          Donc, aujourd’hui, on peut facilement se passer des 18% de gaz russe, ainsi que de son pétrole. Le tout est de la faire parvenir par gazoduc, car on n’a plus beaucoup de ports méthaniers. Mais il faut se passer du gaz dans un avenir proche.
          On peut aussi réaliser des centrales solaires thermiques comme celle d’Odeillo. Les marocain en construise pour 650 millions d’euros ce qui met leur KWh à 20 centimes d’euros (moins cher que le nucléaire) mais avec une puissance de 200MW contre 1300MW pour un réacteur.
          On peut aussi faire de l’éolien marin qui a fait ses preuves (mais franchement marre de se battre contre des moulin).
          On peut aussi faire du marémotrice.
          Le tout est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.


        • vesjem vesjem 9 février 21:02

          @Doume65
          le grand georges à la pipe-line


        • vesjem vesjem 9 février 21:05

          @Désintox
          refaire vivre la centrale de creys-malville, qui brûle plus complétement les résidus nucléaires


        • mmbbb 10 février 12:07

          @Désintox   votre pseudo est mal choisit , C est plutot de l intox . Vous faites référence à l Allemagne , Vous devriez consulter les rapports de l equivalent de la cour des comptes . La transition énergetique dans ce pays a ete d un cout exorbitant . Par ailleurs ce pays doit utiliser pres de 50 % de thermique dont du gaz. Il n y a rien d ecolo
          Quant à la France, l Eolien est désormais du domaine privé et par un tour de passe passe , EDF est obilge d acheter cet electricite a un cout fixe 
          la baie de St brieuc ce sont des investisseurs espagnols,

          Par aillleurs cerains operateurs ne font que revendre cet électricité en achentant des certificats
          En revanche la facture elle ne cesse d augmenter , puisque le raccordement au reseau est payé par une taxe Un truc que les ecolos ne clament pas
          Quant a l eolien les couts sont cachées et par exemple en Espagne les pales " recyclable sont enterrees en catimini Le socle en beton c est aussi tres ecolo et les terres rares aussi
          Maurice Allais prix Nobel d economie defendait le modele francais un des réseaux les plus au monde Mais désormais c est du passe,

          Cet hiver le reseau a failli être saturé , ce qui arrivera a terme selon certains ingeneiurs ,


        • Doume65 10 février 19:34

          @Trelawney
          Tout à fait d’accord, mais le propos « bas de plafond » concernait l’immédiat. Je cite : « en attendant une base de réacteurs qui fonctionnent »

          « Les marocain en construise pour 650 millions d’euros ce qui met leur KWh à 20 centimes d’euros (moins cher que le nucléaire) »
          Tu as dû faire une erreur de frappe, car cela est très cher ! Le photovoltaïque standard est aujourd’hui à moins de 6 centimes.


        • Doume65 10 février 19:41

          @mmbbb
          Petite mise à jour : Les terres rares, dans l’éolien, grosso-modo, c’est terminé.


        • tashrin 9 février 10:16

          Plutot favorable au nucléaire mais pas fermé... Ceci étant : 

            Vous pouvez ajouter la problematique de l’approvisionnement en combustible, nos dernière pérégrinations géopolitiques au Mali démontrant la fragilité de nos positions. Ainsi que le traitement des déchets

            On peut également aborder la question du savoir faire. Nos ingénieurs n’ont plus les connaissances techniques nécessaires, et le nucléaire attire peu

           — Faisons un doigt d’honneur au mode entier et installons quand même des centrales à charbon pour les remplacer

          Comme l’Allemagne donc ? Jusque là ca leur a pas trop porté préjudice

            c’est que celui-ci serait adressé à des pays puissants, de plus en plus soucieux de transition énergétique, qui pourraient facilement mettre à genoux un pays désindustrialisé, déficitaire et endetté

          Les pays les plus puissants ne sont pas particulièrement soucieux de transition énergétique. Avant qu’on vienne faire suer la France avec ses pauvres centrales, l’Inde, les US, et la Chine qui sont les principaux émetteurs devront se mettre au diapason. Et ils sont globalement pas en meilleur état que nous...

           — Cette option est tout à fait réaliste, car la France dispose d’un fort potentiel solaire et éolien

          Outre le probleme de l’intermittence et de l’impossiblité de stockage, c’est le choix de l’Allemagne... Qui s’en sort en ayant relancé le charbon. Sinon ca suffit pas. Sans compter que ces technologies nécessitent de l’énergie et des matières premières rares et en quantité limitée. Ca ne fait qu’au mieux reporter le probleme...

           — Pour ceux qui en douteraient, voici une information intéressante : pour extraire du pétrole, il faut de plus en plus de... pétrole

          C’est vrai, le ratio énergie nécessaire/énergie récoltée s’amenuise inexorablement. Pablo Servigne le décrit très bien dans Comment tout peut s’effondrer. Mais vous oubliez juste un truc : le même raisonnement est valable pour le renouvelable, qui nécessite des outils technologiques basés sur l’extraction de terres rares. Des éoliennes, ca se fabrique pas en pate à papier, et comme le rendement énergétique est moindre, au final ca change pas grand chose au probleme en plus de ne pas suffire aux appros nécessaires

           — En raison de l’imprévoyance de nos gouvernants, notamment de ceux de droite et d’extrême-droite

          Oui, mais pas que... Ce que veulent ou pas les dirigeants français (la gauche n’a pas mieux anticipé la question...) n’a strictement aucun impact si le monde entier n’agit pas de manière coordonnée. Ce qui n’arrivera que trop tard si ca se produit. On pourrait arreter toute consommation énergétique chez nous et se peler le cul l’hiver que ca changerait rien au probleme global

           — c’est un véritable “confinement énergétique” qui nous attend.

          Je suis assez d’accord. L’énergie et l’eau seront les monnaies de demain. Le transport sera réservé à l’Elite, la voiture individuelle l’équivalent d’un yacht aujourd’hui. M’est avis que le prix du cheval va monter :)

            En hiver, dans les logements, la température descendra à 15°C. Nous devrons prendre l’habitude de nous habiller chaudement à l’intérieur. La nuit, on coupera le chauffage

          Lol, c’est déjà le cas dans plein de familles françaises

           — L’utilisation de l’internet et du téléphone portable reculeront, ainsi que les téléchargements de vidéos.

          Remarque intéressante. La croissance verte à base de numérique est effectivement impossible, car l’écologie et le numérique sont antagonistes. 

          La question n’est pas de savoir si l’effondrement aura lieu mais quand et comment. Si la croissance éonomique s’arrete, tout s’effondre. Si elle ne s’arrete pas, tout s’effondre. Avec un effet domino et dévastateur, comme le démontre Servigne

          Mais comme dans le film, on ne réagira que lorsque la comete nous arrivera sur la tronche. C’est déjà trop tard

          La planète s’en remettra très bien ? Nous moins


          • Trelawney 9 février 10:27

            @tashrin
            nos dernière pérégrinations géopolitiques au Mali démontrant la fragilité de nos positions
            Combien de fois faudra-t-il vous répéter qu’il n’y a pas d’uranium au Mali ?
            C’est au Niger qu’est l’uranium et il représente 28% de nos besoins.


          • tashrin 9 février 11:00

            @Trelawney
            Lol oui je sais merci. 
            Et vous pensez qu’on y est pour quoi au Mali ? 


          • amiaplacidus amiaplacidus 9 février 11:53

            @Trelawney
            Combien de fois faudra-t-il vous répéter que le Mali, c’est la porte d’accès au Niger, regardez une carte de l’Afrique pour comprendre.

            Et la Russie prend pied au Mali (par le biais des milices Wagner) et au Kazakhstan (autre fournisseur d’uranium), cette fois directement par son armée appelée par le dirigeant Kassym-Jomart Tokaïev.
            Bon, peut-être ne fallait-il pas faire des misères à la Russie sur injonction de not’bon maître les USA, les Russes sont de très bon joueurs d’échecs et ont bien des coups d’avance.


          • Trelawney 9 février 14:48

            @tashrin
            Au départ c’était pour maintenir l’ancien régime malien en décrépitude et aussi pour lutter contre les islamistes nouvellement installé au Sahel. Il aurait été préférable d’envoyer nos troupes dans le sud algérien, mais l’Algérie ne veut aucun militaire étranger sur son sol (tout juste si elle accepte son survol. Alors le mali a été choisit pour faire d’une pierre deux coups.
            Je pense que dans les prochain mois il y aura un redéploiement au Niger, histoire de laisser la junte malienne et Wagner se démerder avec Daesh. 


          • tashrin 9 février 15:00

            @Trelawney
            Oui, évidemment, c’est pour défendre la démocratie :) Comme les ricains en Irak

            Pareil pour les autres puissances étrangères qui sont en train de poser leurs jalons au même endroit, c’est évident... Un bout de sable sans grande ressource ni tourisme, ca doit être pour ça que Poutine y place ses pions...
            https://letmegooglethat.com/?q=quels+sont+les+interets+francais+au+mali+%3F
            C’est un pays pauvre, sans grandes ressources hormis un peu d’or, de Bauxite et de pétrole. Maiiiiis, qui est surtout la voie d’accès du Niger, dont l’importance stratégique est bien plus élevée pour un pays ayant basé sa strétégie énergétique sur le nucléaire. C’est juste la déclinaison 21eme siecle de notre bonne vieille politique colonialiste, avec pour fer de lance Areva 

            La présence française a pour unique but de veiller au maintien de nos interets stratégiques.


          • CN46400 CN46400 10 février 16:21

            @tashrin
            On peut aussi garder les chaussettes la nuit et le pyjama sous la chemise le jour. En 56 c’est comme cela qu’on a passé l’hiver dans la pension où je sévissais....


          • Trelawney 9 février 10:18

            Certains réacteurs ont retardé leur mise en service à cause d’un retard de chantier du au Covid. Mais en l’état ca n’est pas trop grave pour la production d’électricité

            La dessus s’est greffé un problème de corrosion sur des système de sécurité (2 réacteurs à Chooz et 2 à Cattenom). Puis fin décembre 1 réacteur à Gravelines s’est arrêté brutalement et il n’a pas redémarré depuis. Aujourd’hui on annonce l’arret de Chinon 3, Cattenom 3 et Bugey 4. Ce qui nous fait 8 réacteurs arrêtés brutalement et pas redémarrés depuis.

            EDF a remis en service les 4 centrales à charbon (Nantes, Le Havre, Saint Avold, Gardanne) pour pallier au manque d’électricité.

            On a donc 5 réacteurs arrêté pour maintenance prévu, 9 réacteurs arrêté pour retard travaux, 8 réacteurs arrêté pour problème de corrosion ; soit un total de 22 réacteurs sur 56. Il n’y a pas le feu au lac, mais comme Macron pour des raisons électorales a bloqué le prix de l’électricité, comment va faire EDF pour pallier son manque d’énergie par de l’éolien, du solaire photovoltaïque et du charbon réputé plus cher que le nucléaire PER.

            PS il faut toujours ajouté « photovoltaïque » à solaire, car il existe du solaire beaucoup moins cher. Et PER à nucléaire car il existe du nucléaire beaucoup plus cher



            • Décroissant 9 février 13:30

              @Trelawney

              Merci de préciser fort justement que le solaire ne se limite pas aux panneaux photovoltaïques. Les panneaux solaires thermiques peuvent alimenter en fonction de leur surface un ballon d’eau chaude ou un plancher chauffant, le panneau solaire à air autonome mettre hors gel des locaux non chauffés ou apporter un complément, les murs « Trombe » ou les serres bioclimatiques réduire les apports énergétiques. Selon l’adage, l’énergie la moins chère étant celle que l’on ne consomme pas, le premier poste à soutenir devrait être celui de l’habitat et des économies d’ énergie, par ailleurs créateurs d’emploi.

              Plutôt que de rechercher LA solution unique, la logique voudrait plutôt que l’on recourt aux solutions combinées et que l’on mette au pas les différents lobbies poussant à l’hyper-consommation énergétique ( Promouvoir la voiture électrique déjà pourvue d’une batterie fort lourde en mettant en avant des SUV plus lourds que la moyenne relève d’une aberration conceptuelle confinant à la connerie !).


            • Désintox Désintox 9 février 14:59

              @Trelawney
              « soit un total de 22 réacteurs sur 56. Il n’y a pas le feu au lac »

              22 sur 56, ça fait déjà 40% !


            • pemile pemile 9 février 12:20

              @amiaplacidus « Ce sont de faits vérifiables »

              Et j’attends toujours avec impatience que vous trouviez le temps de faire un article pour détailler votre installation. smiley


            • pemile pemile 9 février 12:32

              @javanais « Demande à visiter. »

              Ma nouvelle moto est immatriculé dans le 74, mais un ptit article synthétique me suffirait pour que tous les lecteurs d’AVox en profitent smiley


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 février 12:48

              @pemile
              Salut. Tu as acheté quoi ?


            • 6russe2sioux cyrus 9 février 12:52

              @pemile

              ca y est le naba as encore claquer des tune dans une moto pendant que des gens meurt de faim et de froid smiley

              tu sait que tu peut la reimatriculer dans ton departement et que ca paira ta part de l’ aceuil des migrant delinquant ?

              radin !


            • pemile pemile 9 février 12:57

              @Aita Pea Pea « Salut. Tu as acheté quoi ? »

              Mon premier twin, ça gueule moins dans les tours que la Z et moins brutal que le DR à bas régime.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 février 12:58

              @pemile
              Un trail ?


            • pemile pemile 9 février 13:41

              @Aita Pea Pea « Un trail ? »

              Non, routière avec bulle haute, du coup, entre le twin qui ronronne à bas régime et l’absence de prise au vent, je dois faire gaffe à la vitesse !


            • amiaplacidus amiaplacidus 9 février 17:25

              @pemile qui dit : « Et j’attends toujours avec impatience que vous trouviez le temps de faire un article pour détailler votre installation. »

              Je suis impardonnable, le roi de la procrastination, mais, promis, je vais m’y mettre.


            • alinea alinea 9 février 10:28

              Je suis d’accord avec votre programme...sauf qu’il fera plus chaud chez moi parce que je coupe moi-même mon bois mort !

              Bon, je n’ai pas lu le problème de revente au rabais de la production EDF aux privés, histoire d’obéir à la sacro-sainte « rivalité faussée » non c’est pas ça :« concurrence non faussée » !

              Sinon mes sources m’ont dit qu’ Olkiluoto était en marche !

              Si on faisait payer le jus à son vrai prix, il y a longtemps qu’on serait habitués à le payer dix fois plus cher ! seulement, ça passe dans les impôts, ni vu ni connu.

              Il fallait faire croire que le nucléaire était propre  grosse pub/gros mensonges et ça a marché ; on a fait croire que le nucléaire était sécure, ça a été à peu près vrai tant qu’il y a eu des compétences pour s’en occuper, de haut en bas de l’échelle des métiers concernés ; la concurrence ne se faisant pas sur la compétence mais sur le prix de l’heure, on se doute que les moins chers ne sont pas les plus compétents ! Du coup le savoir faire s’est perdu, la preuve par l’EPR.

              Voilà, on n’a même plus d’abeilles pour faire des bougies ; je ne sais pas où on va mais le bout du tunnel qu’on aperçoit, c’est l’entrée.


              • alinea alinea 9 février 11:52

                @javanais
                c’est pas une croyance ; le coût de construction, le prochain coût de démolition, le coût des déchets, sans parler des extravagances de Lavergeon, des guerres de l’uranium... allons, ouvrez votre conscience avant de causer.
                Et je ne parle pas de la corruption aux maires des communes où l’on installe les centrales ni de l’impossible dédommagement des déchets en mer, des accidents ( irradiation des salariés...pff
                ( vous oubliez que l’État est actionnaire d’ AREVA, enfin Orano !!) repffff


              • alinea alinea 9 février 13:05

                @javanais
                on clôt le débat quand on n’a rien à dire ; non seulement vous n’y connaissez rien mais en plus vous arborez l’originalité des lieux communs !
                le fanatisme !! regardez-en donc la définition.


              • Désintox Désintox 9 février 15:17

                @alinea
                "Bon, je n’ai pas lu le problème de revente au rabais de la production EDF aux privés, histoire d’obéir à la sacro-sainte « rivalité faussée » non c’est pas ça :« concurrence non faussée » !"

                Je ne prétends pas avoir fait le tour de la question !


              • alinea alinea 9 février 15:49

                Désintox
                Je sais bien, ce n’est pas un reproche c’est juste que ça insiste sur l’aberration de la situation !
                Pour moi un article est un appel à la discussion, ce qui inclut d’autres données, ce qui peut faire rebondir aussi celui qui a écrit ! mais je vous accorde que nous sommes peu nombreux à voir les choses de cette façon.


              • Aristide Aristide 10 février 11:28

                @javanais

                EDF reçoit en douce de l’état une subvention égale à 9 fois (10 fois moins une) le total des factures qu’elle émet.

                Là, elle est déjà larguée donc le reste ...


              • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 9 février 10:49

                On oublie de mentionner l’uranium qui est aussi une énergie fossile, épuisable et dont les approvisionnements proviennent du Sahel et de l’Asie Centrale, des régions instables géopolitiquement où se trouve des lignes tectoniques entre les grandes puissances. 


                • tashrin 9 février 14:05

                  @javanais
                  C’est pas compliqué de comprendre l’idée : le terme n’est pas adéquat certes, mais ca reste une ressource minière, épuisable, et dont l’extraction a un cout energetique et politique. Et l’argument est exact et tout le monde l’avait compris...
                  Mais effectivement, on peut trouver pertinent de regarder le doigt plutot que la lune :)


                • Désintox Désintox 9 février 15:18

                  @Florian LeBaroudeur

                  Oui.


                • tashrin 9 février 16:57

                  @javanais
                  L’uranium est il renouvelable ?
                  Si non, que se passe-t-il une fois qu’on a extrait ce qui était le plus accessible ? Puis ce qui l’était moins et qu’il n’y en a plus ?
                  OSEF du CO², la problematique c’est celle d’une croissance infinie dans un monde aux ressources fixes
                  Et donc c’est parfaitement légitime de comparer uranium et petrole, mêmes’il ne s’agit pas à proprement parler d’une matière fossile
                  La lune, le doigt, tout ça


                • tashrin 9 février 19:21

                  @javanais
                  A nouveau, OSEF du CO², la problematique c’est celle d’une croissance infinie dans un monde aux ressources fixes

                  Le reste c’est du blabla


                • Louis Louis 9 février 10:55

                  Pour tous les candidats de droite ou d’extrême droite, de gauche ou d’extrême gauche et du centre à l’élection présidentielle, le tout vaccinal constitue la réponse universelle aux problèmes de virus.

                  Bref, ça sent le sapin

                  Je sors smiley


                  • Désintox Désintox 9 février 15:21

                    @Louis
                    Le vaccin est la seule solution dont nous disposons en dehors du confinement.

                    A titre indicatif, nous en sommes à 134 000 morts du COVID, ce qui représente environ un siècle et demi de criminalité.


                  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 9 février 11:04

                    Vers un confinement énergétique ?

                    Les gens n’ont tout simplement pas la force mentale pour l’appliquer par eux-mêmes.

                    C’est la raison d’être de ce qui se passe depuis 2 ans... 



                    • PascalDemoriane 9 février 11:32

                      @Désintox... ou Surintox, c’est selon

                      Bon, vous faite de la militance anti-nucléaire, ok, on connait.
                      Et vous savez que votre raisonnement peut être convertit point par point en argument pro-nucléaire. C’est sans fin. Aucun intérêt. Nous autres, marxiens radicaux, ne sommes ni pro ni anti quoi que ce soit. Seul les conditions objectives de survie populaire importent. Depuis De Gaulle, l’industrie nucléaire civile nous à aidé à survivre moins mal, c’est un fait.

                      Inquiétant, votre propos est à une pseudo-crise énergétique annoncée et terrorisante exactement ce que le mythe pandémique ourdit avant 2019 fut à la pseudo-crise sanitaire finissante. Vous semblez donc avoir déjà incubé la nécéssité et l’adhésion à un passe-énergétique terroriste s’ajoutant aux passes de contrôle social en cours d’instauration.
                      Chacun ses goûts, chacun ses fantasmes, chacun ses complicités.

                      Vous parlez des imprévoyances de « gouvernements de droite et d’extrême-droite ». Bon, je savais pas que l’extrême droite avait gouverné depuis 50 ans... Par contre il n’est pas infondé de dire que c’est souvent la gauche au pouvoir qui a bridé, érodé, saboté l’industrie, la techno-maîtrise et la recherche nucléaire, (super-Phénix, Astrid) pour le plus grand profit du capital industriel étranger et pour satisfaire à l’hégémonie allemande (hypercarbonée) dont c’est le projet atavique. N’oublions pas que l’écologisme vert, dont l’anti-nucléaire, est génétiquement allemand et germano-européiste forcené, belliciste, canal historique néo-nazi sous contrôle USA. On a le référentiel qu’on peut.

                      Votre militance anti-nucléaire sent donc l’européisme anti-national et anti-France du peuple de loin ! Si vous étiez aussi citoyennement responsable, et d’une gauche réellement sociale, vous diriez comme J.M.Jancovici qu’on ne pourra pas faire de révolution énergétique sans la participation éclairée et productive du peuple, premier concerné, et en le menaçant de carences, de privations comme vous le faites ici.
                      Donc finalement l’extrême droite n’est peut-être pas celle qu’on croit, on s’en est rendu compte avec cet ancien du parti socialiste, vous savez le petit banquier promu par le socialiste Attali, un certain quoi, micron ? Macro ? Sais plus, celui qui a bradé Alstom pour saboter notre industrie nucléaire militaire. Tiens comme par hasard !
                      Et si on calmait le jeu de con des anti et des pro ?


                      • pemile pemile 9 février 15:08

                        @PascalDemoriane "Et vous savez que votre raisonnement peut être convertit point par point en argument pro-nucléaire"

                        Pour l’EPR j’attends de voir votre démonstration !


                      • Désintox Désintox 9 février 15:25

                        @PascalDemoriane

                        "Vous parlez des imprévoyances de « gouvernements de droite et d’extrême-droite ».« 

                        Fausse citation. Cette phrase ne figure pas dans mon article.

                        J’ai dit :

                         »Pour tous les candidats de droite ou d’extrême droite à l’élection présidentielle, le nucléaire constitue la réponse universelle aux problèmes d’approvisionnement en énergie du pays"

                        Vous êtes de mauvaise foi.


                      • PascalDemoriane 9 février 15:52

                        @Desintox alias Super intox
                        relisez-vous ! je vous cite texto  "En raison de l’imprévoyance de nos gouvernants, notamment de ceux de droite et d’extrême-droite, qui continuent à tout miser sur le nucléaire en dépit du bon sens"

                        Re-question : l’extrême droite a t-elle été au gouvernement depuis 50 ans ?

                        La réponse est non ! Qui le prétend de mauvaise foi ? Vous ! Qui fuit le débat ? Vous ! et tout à l’avenant...


                      • alinea alinea 9 février 15:58

                        @PascalDemoriane
                        Ah !! ce n’est pas l’extrême droite aujourd’hui ? La droite extrême peut-être ?


                      • jefresi 9 février 11:41

                        Un article qui sent les Verts et leurs délires forestiers de ventilateurs et de l’agriculture de plaques de silicium.


                        • Clocel Clocel 9 février 12:03

                          @jefresi

                          Ach... L’agriculture conventionnelle, ça eut payé...

                          Les Verts transforment en merde tout ce qu’ils touchent...


                        • alinea alinea 9 février 12:07

                          @Clocel
                          Eh oui !! ça s’appelle l’engrais naturel ; l’engrais organique, et c’est bien mieux, croyez-moi que ce que propose le grand pharma !smiley


                        • Clocel Clocel 9 février 12:17

                          @alinea

                          Les Verts ne remettent pas en cause le fait qu’on pisse et qu’on chie dans de l’eau potable, si on lie attentivement le texte qu’ils ont produit au sujet des toilettes sèches, on comprend qu’ils n’ont rien compris à l’enjeu.

                          Tu vas pas me refaire le coup de défendre l’indéfendable, tu as évolué sur LFI, fais-en autant pour l’écologie politique, la défense du vivant est à ce prix.

                          On n’a plus beaucoup de temps.


                        • alinea alinea 9 février 13:14

                          @Clocel
                          Non, non !! j’ai bien compris.
                          La base de notre société, qu’adoptent les « verts » ( hein !) c’est qu’il ne faut pas faire confiance au péquin de base et que seuls les experts, en chambres, savent.
                          Du coup, tout ce qu’ils sortent est débile. Et quand ça se veut écolo, c’est le pompon !!
                          On est bien d’accord.
                          Les normes pour les toilettes sèches, je n’ai même pas voulu les lire, c’est débile et, en plus ça ne mentionne pas le meilleur : votre caca ne sera pas de l’engrais bio si vous bouffez mal ; si vous prenez des médocs !!!
                          Je n’ai pas à évoluer sur l’écologie politique, je le suis depuis le début...( début des années soixante dix !) j’ai plein d’articles ici qui datent s’il y a des années pour le prouver.
                          Alors, ta petite leçon, hein, tu te la gardes !smiley
                          Et je maintiens que le programme FI est le meilleur, que ceux qui le portent sont des gens bien, et comparés à tous les autres, ça vaut son prix, mais je ne voterai plus parce que ce monde-ci me fait gerber, et ma nausée m’empêche dorénavant de m’y intéresser.


                        • alinea alinea 9 février 18:09

                          le javanais qui ressemble à un Niçois : le bio n’a pas d’emballage en plastique, juste carton/ papier. Si ce n’est pas le cas c’est que c’est industriel et attrape gogos.


                        • Mellipheme Mellipheme 9 février 12:35

                          Non à l’énergie éolienne développée par la Mafia avec l’argent sale reconverti.

                           smiley

                          Oui aux centrales individuelles (6Kw de solaire sur le toit aident à passer l’hiver) et oui aux restrictions. En particulier il faut interdire les voitures électriques de plus de 500 kgs et 30 Kw !!


                          • Mellipheme Mellipheme 9 février 12:51

                            @Mellipheme
                            J’ai oublié de mettre un lien sur les relations troubles de la mafia et des énergies renouvelables :
                            https://antimafia.net/2021/07/10/la-mafia-a-lassaut-des-energies-eoliennes-et-photovoltaiques-2/


                          • alinea alinea 9 février 13:45

                            @Mellipheme
                            Tout à fait !!
                            quand « ils » parlent éolien, ils oublient de dire « Total » ! et ça change tout.
                            Quant aux voitures électriques !!!...


                          • roby roby 9 février 15:24
                            Privatisation des barrages français : un acte de haute trahison
                            Le gouvernement Philippe, naufrageur de l’intérêt général, a capitulé sans combattre devant une vieille exigence de la Commission européenne. La France, en pleine phase de transition vers un nouveau modèle énergétique, sera le seul pays européen à affaiblir un secteur vital. Un crime irrémissible contre l’avenir.

                            • Désintox Désintox 9 février 15:29

                              @roby
                              C’est vrai. Il n’y a que quelques huluberlus gauchistes qui ont protesté !


                            • PascalDemoriane 9 février 15:42

                              @Desintox alias Super intox

                              je vous cite texto  "En raison de l’imprévoyance de nos gouvernants, notamment de ceux de droite et d’extrême-droite, qui continuent à tout miser sur le nucléaire en dépit du bon sens

                              "

                              Re-question : l’extrême droite a t-elle été au gouvernement depuis 50 ans ?

                              La réponse est non ! Qui le prétend de mauvaise foi ? Vous ! Qui fuit le débat ? Vous ! et tout à l’avenant...


                              • Désintox Désintox 26 février 17:07

                                @PascalDemoriane

                                1. À qui appartiennent les chaînes qui ont fait la promotion de Z ?
                                2. Qui a offert une petite croisière à Sarkozy après son élection ?
                                Eh oui, c’est bien la même personne ! Cherchez un peu


                              • nono le simplet 9 février 15:59

                                quel bel article ! concis, précis, clair ! bravo

                                merci pour l’info sur Taïshan que les pronucs se gardent bien de diffuser ...


                                • nono le simplet 9 février 16:49

                                  @javanais
                                  quand les chinois arrêtent un réacteur pendant plus de 6 mois c’est à cause de la CRIIRAD ? je les ignorais si puissants ...
                                  et au passage, sans eux, le nuage de Tchernobyl serait resté à la frontière ... c’est même ce gros mensonge d’état qui est l’élément fondateur de la CRIIRAD ...


                                • nono le simplet 9 février 16:52

                                  @javanais
                                  Le type sur ton avatar me dit quelque chose, mais quoi ?
                                  pour le moment il sourit ... mais même souriant je le trouve inquiétant ... non ?
                                  moi il va falloir que je m’habitue ... il me fous les jetons ...


                                • alinea alinea 9 février 18:11

                                  @nono le simplet
                                  C’est que tu regardais ailleurs !! mais sûr que ce ne sont pas les pro nucs qui le racontent, pourquoi voudrais-tu ? déjà qu’il y a zéro mort de toute l’histoire nucléaire !


                                • Aristide Aristide 10 février 10:45

                                  @javanais

                                  Allons Neuneu est un expert en épidémiologie, modèles de prévision, cuisine au kiravi, ... et bien sûr le nucléaire !!! 

                                  Cabanel, que ce même neuneu insulte sur d’autres fils est ici félicité pour sa lucidité. On fait mieux que l’expert en patate électrique pour parler de nucléaire mais bon ...

                                  J’ai cherché chez les vrais experts : l’ASN, j’ai trouvé cela "Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2020, 

                                  Extrait : Editorial du Collège

                                  La crise liée à la pandémie de Covid-19 a profondément marqué l’année 2020. L’ASN estime que le niveau de sûreté et de radioprotection atteint est resté satisfaisant et que les responsables d’activités nucléaires ont su s’adapter et faire face à la situation.

                                  En ce début d’année 2021, la crise sanitaire n’est toutefois pas terminée et il convient de rester prudent sur les enseignements à en tirer, dans un contexte qui reste incertain et évolutif.

                                  L’ASN estime que cette situation soulève dès à présent des questions de nature systémique, qui pourraient se poser, dans les mêmes termes, en cas de crise nucléaire. C’est le cas notamment des relations de confiance des citoyens envers l’expertise scientifique et les autorités, et des conditions d’acceptabilité de mesures contraignantes de protection des populations.

                                  Plus globalement, l’ASN estime que les premières analyses tirées des difficultés rencontrées lors de la crise sanitaire confirment le besoin impératif qu’elle a régulièrement souligné, de renforcer la culture d’anticipation et de précaution chez l’ensemble des acteurs concernés par le nucléaire.

                                • nono le simplet 10 février 11:05

                                  @Aristide
                                  tu as fait de gros efforts récemment pour me convaincre que tu étais un imbécile prétentieux ... même si la démarche était peu utile elle a rempli ses objectifs au delà de toute espérance ... tu es un gros con narcissique ... smiley


                                • Aristide Aristide 10 février 12:35

                                  @nono le simplet

                                  Un neuneu qui expose sa tronche, se donne en exemple de toutes ses compétences prétendues, ... pas narcissique le neuneu. 

                                  Allons, vous êtes un prétentieux qui se croit plus compétent sur la sureté nucléaire que l’ASN !!! c’est dire !!!

                                  Le boulet qui n’a que l’insulte en argument !!!


                                • nono le simplet 10 février 09:59

                                  @pemile
                                  loool ... c’était marengo ... le pseudo qui fait tilt ...
                                  et je dois dire que le nuclèaire c’est un peu secondaire dans mon esprit en ce moment ...
                                  tu l’avais logé javanais ?


                                • pemile pemile 10 février 10:07

                                  @nono le simplet « tu l’avais logé javanais ? »

                                  Non, depuis l’arrivée de Joséphine et Chat maigre, j’abandonne tout espoir de savoir qui est qui, c’est, je crois, Cyrus qui avait fait le lien sur un post parlant d’ULM !

                                  « et je dois dire que le nuclèaire c’est un peu secondaire dans mon esprit en ce moment »

                                  Pas moi, le feuilleton EPR/EPR-NM/EPR2 traîne un peu mais le suspense est là ! smiley


                                • pipiou2 9 février 21:05

                                  Nos centrales sont dangereuses ... !

                                  L’auteur s’est-il vraiment renseigné ?

                                  Sur les dangers pour la santé des centrales à charbon qui prolifèrent en Allemagne ?

                                  Sur le bilan CO2 de la France comparé aux autres pays ?

                                  Sur le prix de l’électricité en France comparé aux autres pays ?

                                  Bref, l’auteur sait-il de quoi il parle ? Connait-il le sens du mot désintox ?


                                  • CN46400 CN46400 10 février 08:16

                                    Bof c’est la facture qui commande, ce matin à 8heure :

                                    -Eolien = 5% (3400MW)

                                    -Gaz = 11% -(8000Mw)

                                    -Nucléaire = 65% (46000Mw)

                                    Plus d’éolien, c’est +de gaz + de CO2......


                                    • nono le simplet 10 février 09:21

                                      il se passe tout de même un phénomène inquiétant ...

                                      il y a deux ans les centrales françaises pouvaient produire pendant les 30 ans qui viennent ...

                                      et deux ans plus tard elles sont dans un état catastrophique ... de la rouille partout ... sabotage ou intox ?


                                      • nono le simplet 10 février 11:09

                                        @javanais
                                        c’est surtout ce matin que notre monarque annonce sa décision pour l’avenir du nuclèaire, s’il est réélu ... j’espère qu’il ne va pas me donner un argument pour voter MLP au 2e tour ...


                                      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 10 février 10:23

                                        L’avenir, c’est l’EPR !!  smiley

                                        Dès qu’on saura au moins en construire un en France.

                                        Et pour ça, il faut commencer par retirer le marché des pattes de Bouygues !!


                                        • sylvie 10 février 10:34

                                          @Le421... Refuznik !!
                                          pas que en France, il faudrait en faire fonctionner UN EPR pour voire.


                                        • alinea alinea 11 février 15:20

                                          @sylvie
                                          à Olkiluoto


                                        • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 10 février 10:25

                                          En plus, j’adore cet argument de « l’indépendance énergétique du pays »...

                                          Les types ils te prennent pour le dernier des imbéciles.

                                          Ils te feraient croire que l’uranium vient de Bessines sur Gartempe.

                                          Franchement.


                                          • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 10 février 13:39

                                            @javanais
                                            Le « phénix » n’a pas marché comme on l’espérait... ( surrégénérateur )


                                          • CN46400 CN46400 10 février 17:36

                                            @Le421... Refuznik !!
                                            Faux, super phenix a été fermé par Jospin-Voynet aprés avoir fonctionné plein pôt pendant une année pleinne et avoir produit autant qu’un REP classique. Le pb principal (les feux de sodium) étant maîtrisé. On s’est même empressé de détruire des pièces clef pou interdire tout redemarrage....


                                          • troletbuse troletbuse 10 février 11:41

                                            Mais cette pénurie d’électricité est probable et prévue dans le plan au même titre que la plandémie du Covid.

                                            La promotion des SUV était faite il y a quelques années et les mougeons se sont jetés dessus

                                            Puis la promotion des hybrides qui ont une autonomie électrique ridicule et qui ont environ 400 kgs de plus à mouvoir

                                            Enfin le Graal, le véhicule électrique, juste bon pour faire ses courses en périphérie des villes vu que les commerces des centre-ville ont disparu.

                                            On y ajoute l’interdiction des moteurs à combustion en ville, celle des chauffages au gaz et fioul et m^me au bois.

                                            Remarquez que la consommation d’un véhicule électrique ne coûte pas chère en ce moment. Mais attendez, les élections passées, l’utilité du ctr Linky va être démontrée magistralement et le prix va coûter un bras pour le chauffage, la recharge des batteries, même le fer à repasser smiley

                                            Pour les centrales nucléaires, il serait intéressant de savoir quel pourcentage du surplus de coût est parti sur des comptes off-shore. Mais c’est secret comme les notes sur le waxxin.

                                            Enfin, pas de problèmes, les mougeons qui sont de plus en plus nombreux, vont eux-mêmes à l’abattoir comme l’a dit Attali


                                            • eau-mission eau-pression 10 février 11:53

                                              @troletbuse

                                              Il faut arrêter avec le réflexe conditionné contre la voiture électrique.

                                              Bien sûr que l’énergie verte est l’occasion de toutes les tromperies (j’ai lu hier que la mafia mange aussi à ce ratelier).

                                              Mais si un panneau solaire me donne l’autonomie pour la journée, pourquoi pas ?

                                              J’ai lu (où ?) que le recyclage des batteries lithium n’était pas un problème insoluble.


                                            • eau-mission eau-pression 10 février 11:55

                                              @eau-pression

                                              Et dans les idées de transition, pourquoi pas la voie-ferrée solaire ?


                                            • troletbuse troletbuse 10 février 12:18

                                              @eau-pression
                                              Actuellement nous avons des hivers doux. Je me souviens des retours de vacances d’hiver avec des autoroutes bloqués par le neige. Quelle autonomie du véhicule électrique quand il fait -10° ou moins ?
                                              Si embouteillage sur autoroute et plus de batteries, comment faire pour repartir ? A part le véhicule de dépannage.
                                              Les essais pour l’autonomie ne nous parle jamais de la température extérieure.
                                              Aujourd’hui sur autoroute (où la consommation est minimum), un véhicule combustion avec le plein a une autonomie d’au moins 800 kms.
                                              Dans ma jeunesse, sans voiture, on pouvait se rendre partout avec les transports en commun. Quid aujourd’hui, c’est la galère.


                                            • eau-mission eau-pression 10 février 12:41

                                              @javanais

                                              Bien sûr, on peut comprendre que les trains ne marcheront que quand il fait soleil.
                                              Finalement, c’est commode le carcan des horaires et des voies fixes pour s’économiser la réflexion.


                                            • eau-mission eau-pression 10 février 13:07

                                              @troletbuse

                                              L’organisation des transports changera quoi qu’il arrive. Perso, voyager c’est sortir de son univers, les grandes étapes entre glissières c’est pas mon truc préféré.

                                              Et puis surtout, il n’y a pas de réponse universelle pour s’adapter à un monde où l’énergie sera plus chère.

                                              J’avais fait sourire le pseudo @Helios en lui disant que mes besoins actuels, et la plupart de mes besoins passés auraient été satisfaits si on m’avait proposé d’embarquer mon Twizzy (ou Ami) sur un train ou un camion.
                                              Quand on se déplace en transport en commun sur des étapes de quelques centaines de km, c’est bien souvent les étapes de départ et d’arrivée les plus laborieuses. Et comme déjà dit, consommer un max à 130 km/h entre deux glissières n’est pas mon trip.


                                            • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 10 février 13:40

                                              @eau-pression
                                              Si vous roulez la nuit et rechargez la journée...  smiley


                                            • eau-mission eau-pression 10 février 13:51

                                              @Le421... Refuznik !!
                                              Dans les grandes villes, combien de gens laissent leur voiture stationnée dehors pendant qu’ils sont au bureau ?

                                              Je redis, en choeur avec presque tous ceux qui s’intéressent à l’énergie, qu’il n’y a pas de solution unique. Il s’agit donc de grandes villes du sud ensoleillé.


                                            • zygzornifle zygzornifle 11 février 08:48

                                              Après Disneyland on pourra transformer les carcasses des EPR qui ne seront jamais mis en service en EPRland pour venir s’y amuser en famille ......


                                              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 30 avril 21:28

                                                Bonjour,

                                                Je me permets de vous solliciter à nouveau. Si je ne procède pas ainsi, mes articles seront interdits par les pro-Poutines. J’ai dû récrire mon article « un microcosme » puisque j’avais laissé une grossière erreur (inversion entre pro-Poutines et anti-Poutines). Je remercie ceux qui me l’ont signalée. Du coup l’article repart à zéro en modération.

                                                Je propose un autre « article » intitulé « les autorités biélorusses veulent décapiter les syndicats indépendants ». J’y ai mis trois textes qui ne sont pas de moi. Il s’agit de lutter contre la répression de syndicalistes en Belarus (Biélorussie) et d’organiser une action de solidarité en direction des ukrainiens.

                                                Je vous demande de les accepter en modération.

                                                Merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité