• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Parler d’Islam en France

Parler d’Islam en France

 

A propos de la haine contre Zineb El Rhazoui

JPEG

On l'a vu avec les réactions sur le fil "Twitter" (TM°) de Zineb El Rhazoui, parler d'Islam en France est quasiment interdit sinon impossible. Elle a été immédiatement victime d'injures abjectes diverses et variées, de menaces de mort (voir à ce lien). Elle, elle a encore de la chance d'un certain point de vue. Elle est une miraculée de la tuerie de "Charlie Hebdo", elle est d'origine maghrébine et de culture musulmane. Elle est protégée 24h sur 24 et mène une vie d'errance. Le prix de son courage. Et de la lâcheté de la majorité des gens envers l'Islam dans ce pays.

 

Elle ne sera donc pas soupçonnée par les arbitres des élégances politiques de la moindre connivence avec le Rassemblement National ou Marine le Pen, ou de nostalgie des z-heures les plus sombres de notre histoire.

 

Ils n'osent pas trop encore. Mais elle les emmerde quand même copieusement. Certains le disent déjà un peu en fronçant le nez, "elle est quand même beaucoup applaudie par l'extrême droite". Ils aiment bien l'attaque personnelle allusive, la calomnie par en-dessous. Il est curieux d'ailleurs qu'une femme libre, un modèle de féminisme, je veux dire de vraie féminisme, de véritable émancipation les dérange autant, cela à mes yeux veut tout dire. Et elle elle le dit sans sourciller, sans barguigner. La question de l'islamisme, ce n'est pas que ce soit une entité abstraite posée à côté de la Foi religieuse issue du Coran, le problème c'est l'Islam en soi.

 

"Fondamentaliste" ou "modéré". Qu'il y ait des musulmans pacifiques, qui ne feraient pas de mal à une mouche c'est aussi un fait mais la cohérence de leur foi avec les hadits, les prescriptions religieuses, leur vie de tout les jours, les pousse naturellement vers une pratique radicale.

 

Elle l'explique très bien dans ce petit livre, "Détruire le fascisme islamique" (voir à ce lien). Elle connaît le sujet ayant fréquenté les écoles coraniques. Mais encore faut-il être capable de le lire avec attention, et non de répliquer comme il est d'usage en France depuis des décennies qu'il faut être contre tous les intégrismes comme s'il existait en France des "tradis" catholiques ou juifs qui posent des bombes ou égorgent des innocents. Et répéter le mantra "pas d'amalgame" ou "c'est pas ça l'Islam" ne change rien à cette réalité de fait inscrite dés l'origine de cette religion qui refuse toute sécularisation, celle-ci étant dans les gènes du Judaïsme ou du Christianisme avec le statut des laïcs, l'exégèse, interdite pour le Coran.

 

Dire tout cela c'est être comme Zemmour suspect de vouloir répandre la haine, de monter les français les uns contre les autres. Comme si évoquer la réalité c'était mal. Comme si se mettre la tête dans le sable, cela évitera de subir la violence terroriste qui ne sera pas résolu avec de jolies peluches et des petites bougies ou des fleurs.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

249 réactions à cet article    


  • Raymond75 21 décembre 2018 13:18

    La ’communauté’ musulmane en France a toujours fait preuve d’une très grande discrétion pour exprimer sa désapprobation des dérives islamistes et sa solidarité avec l’ensemble de la population française (bien que nombre d’entre eux soient de nationalité française).

    Ce groupe social revendique l’entre soi et le rejet des autres ; il est regrettable (pour être poli) que les musulmans modérés ainsi que les Arabes athées (ils existent) fassent profil bas. Illustration des dérives communautaristes.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 13:33

      @Raymond75
      Les musulmans modérés n’ont jamais manifesté la moindre désapprobation à quelques exceptions ultra minoritaires près


    • aimable 21 décembre 2018 15:20

      @Amaury Grandgil
      tout ceci parce qu’une grande majorité d’entre eux, ne sont pas des Français de confession musulmanes mais des musulmans ayant la nationalité Française entre autres , ce sont des multi-cartes .


    • Christian Labrune Christian Labrune 21 décembre 2018 17:55

      @Amaury Grandgil

      L’année dernière, un certain nombre d’imams, « muslims against terrorism » avaient affrété quelques cars pour sillonner l’Europe. J’étais allé les attendre à la porte de Vincennes où ils devaient déposer une gerbe devant l’Hyper Cacher en mémoire des victimes de l’attentat.
      C’était sidérant : il n’y avait pas plus d’une cinquantaine de Parisiens au rendez-vous ; pour la plupart, visiblement, des Français « de souche », beaucoup portant kippa. Impossible d’approcher à moins de cent mètres de la cérémonie à cause d’un impressionnant dispositif policier. Entre la « foule » des gens venus manifester leur soutien et les imams sortis de leur car, il y avait même un tireur d’élite en civil, lourdement armé, qui faisait les cent pas entre deux rangées de CRS.
      Ces quelques imams, au nombre desquels le pauvre Chalghoumi qui bénéficie d’une protection policière permanente, avaient été menacés de mort, et l’on craignait visiblement quelque tireur embusqué qui eût fait un carton sur les participants.
      Voilà les musulmans « modérés » en France ! Ils sont exécrés par leurs coreligionnaires à qui la chaîne al-Jazeera et le site de l’UOIF tiennent lieu de cerveau. Quand on leur dira de mettre en pratique le verset cinquième de la sourate IX, s’ils n’osent pas s’y coller eux-mêmes, ils applaudiront les exécutants.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 18:52

      @Christian Labrune
      Oui, voilà ces « musulmans modérés » toujours montés en épingle


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 décembre 2018 21:00

      @Raymond75
      La communauté musulmane de France ?
      Elle est à peu prés aussi homogène que la communauté chrétienne du pays.
      C’est à dire d’accord sur rien.
      Et surtout les plus athées, les plus nombreux, sont aussi ceux qui ne sont jamais représentés et qui ne sont jamais interrogés.

      C’est un des points que dénonce Zineb El Rhazoui


    • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 décembre 2018 21:29

      @Pere Plexe

      « C’est à dire d’accord sur rien. »

      Mon pauvre ami, elle est unanime à considérer que les non-musulmans sont des mécréants et se situent, par là-même, très au-dessous de la merde. 


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 22:50

      @Pere Plexe
      ils sont au moins d’accord sur une chose qui est souvent l’antisémitisme


    • covadonga*722 covadonga*722 21 décembre 2018 23:12

      @Pere Plexe
      yep , elle est surtout foutrement silencieuse lors des attentats 
      ne dit on pas 
      qui ne dit mot consent.
      par ailleurs dés 2015 un rapport remis au sénat par les services spéciaux précise 
      je cite ’
       « nos services ne se souviennent pas avoir jamais ressenti de la part d’une partie de la population , un tel mauvais vouloir une telle absence de collaboration et d’aides dans la collecte d’informations sur l’islam radical.
      les islamistes actifs ou en devenir bénéficient a défaut d’une aide active de tous d’une omerta et d’un silence de tous »


    • Jonas 22 décembre 2018 00:16

      @Amaury Grandgil « ces « musulmans modérés » toujours montés en épingle »

      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antieuropéen, antichrétien et antisémite :
      http://islamineurope.unblog.fr/
      https://vimeo.com/user75660018


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 décembre 2018 01:17

      @Amaury Grandgil

      La plupart des « musulmans modérés » ; quand ils ne sont pas carrément idiots, sont des athées nés dans l’islam et qui préfèrent ne pas assumer clairement leur incroyance. Cela vaut pour beaucoup de ceux qu’on appelle des « intellectuels musulmans ». Ils sont désireux de faire un peu progresser le monde dont ils sont issus et ils savent très bien que s’ils disaient : « Je suis athée », ils seraient immédiatement frappés d’ostracisme et, par voie de conséquence, seraient condamnés à parler dans le vide sans avoir la moindre chance d’être lus ou entendus, de faire si peu que ce soit progresser les choses. On ne peut donc pas leur reprocher cette forme de « takiya » : elle est pour la bonne cause et il faut faire semblant de prendre pour argent comptant leurs très humanistes déclarations.

      L’islam est et restera jusqu’au bout une religion d’assassins rêvant de massacrer les Juifs pour commencer (voir le discours « palestinien »), et tous les autres ensuite, dans une sorte de Saint-Barthélémy à l’échelle de la planète. Fort heureusement, l’islam rend con, interdit tout accès à la modernité, et s’il persévère, il connaîtra à peu près le même destin que les mamelouks avec leurs sabres, en 1798 à la bataille des Pyramides, chargeant sur leurs bourrins une puissante artillerie très efficace et fort bien commandée.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 décembre 2018 09:21

      @Jonas
      Je le sais déjà


    • Alren Alren 22 décembre 2018 13:03

      @Pere Plexe

      La solution est là : l’athéisme ou du moins l’abandon de tout pratique religieuse.
      Pourquoi cette évolution qui s’est opérée chez les chrétiens et les juifs ne se fait-elle pas chez les musulmans ?

      À mon avis, c’est parce que les musulmans restent confinés majoritairement dans les classes sociales défavorisées et qu’ils ressentent la vie dans un pays aussi riche, offrant autant de tentations inaccessibles que la France avec toutes ces publicités, comme une frustration permanente.
      Aussi, ils cultivent l’espoir qu’en étant pieux, ils connaîtront, après la mort terrestre, une vie au paradis d’Allah toute de bonheur. C’était aussi le rêve des chrétiens pauvres du passé à qui on prêchait la résignation face à l’ordre social injuste en leur disant qu’un pauvre irait plus facilement au paradis qu’un riche ou un puissant.

      S’ajoute à cette exclusion de fait à la consommation, le sort effectivement scandaleux réservé aux Palestiniens par les juifs soutenus par les chrétiens, et celui des Rohyngias en Birmanie persécutés par les boudhistes pour accréditer ce sentiment que les non-musulmans sont des ennemis jurés des musulmans.

      Et qu’en conséquence il faut se serrer les coudes et se défendre comme on le peut face à eux.


    • Garibaldi2 22 décembre 2018 13:20

      @Amaury Grandgil

      ’’parler d’Islam en France est quasiment interdit sinon impossible’’, vous êtes la preuve par cet article que c’est tout à fait faux.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 décembre 2018 19:46

      @Garibaldi2
      j’aurais dû rajouter sans susciter d’hystérie, d’injures, de calomnies


    • benamri 23 décembre 2018 03:10

      @Cateaufoncel3
      la communaute musulmane considere les non musulmans comme des mecreants
      quoi de plus logique
      ton pretre pedophile n admettra jamais que les musulmans sont des fideles de l eglise !!!


    • Garibaldi2 23 décembre 2018 03:23

      @Amaury Grandgil

      Vous connaissez beaucoup de sujets qui ne suscitent pas d’hystérie, d’injures, de calomnies sur les forums et les réseaux sociaux ?

      ’’Et de la lâcheté de la majorité des gens envers l’Islam dans ce pays.’’. En quoi les gens sont-ils lâches ?


    • Garibaldi2 23 décembre 2018 04:29

      @Christian Labrune

      Vous avez oublié le grand Mufti !

      Votre diatribe traite tous les Musulmans d’assassins, ce qui tombe sous le coup de la loi.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 décembre 2018 09:51

      @Sophie Fonsec
       smiley
      La voilà !
      Je parle de vos allusions dans le début de l’article...
      Plutôt que de réfléchir on parle des z-heures les plus sombres, de récupération toussa,,c’est mieux, ça évite de penser


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 décembre 2018 09:53

      @Garibaldi2
      Tiens un autre indic
      Bien planqué derrière son pseudo (du moins le croit-il)


    • Garibaldi2 23 décembre 2018 12:43

      @Amaury Grandgil

      C’est une menace ?

      Vous avez déjà commencé la constitution des listes à remettre à la Kommandantur ?!


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 décembre 2018 16:26

      @Garibaldi2
      Non j’ai déposé une main courante


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 décembre 2018 16:27

      @Garibaldi2
      Vous serez le septième
      Ils ne s’en sont curieusement pas vantés quand la main courante s’est transformé en plainte, et curieusement n’intervienne plus sous mes articles.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 décembre 2018 13:41

      Ceux qui tiennent à distinguer soigneusement entre l’islam et l’islamisme, ce qui est en fait le programme de Macron, se mettent le doigt dans l’œil. La tendance naturelle de la communauté musulmane est l’application stricte du coran, considéré comme plus important que les lois du pays, et comme les islamistes radicaux vont dans ce sens, ils seront toujours soutenus.

      La conséquence est simple et terrible : même si nos services de renseignement parvenaient à éliminer les cellules radicales, le terreau sur lequel elles se développent resterait intact, ce qui veut dire que nous ne pourrions jamais baisser la garde et que l’insécurité serait permanente.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 13:48

        @Gilles Mérivac
        Oui, l’islamisme en fait n’existe pas. C’est une invention pour se rassurer


      • Christian Labrune Christian Labrune 21 décembre 2018 18:12

        Ceux qui tiennent à distinguer soigneusement entre l’islam et l’islamisme, ce qui est en fait le programme de Macron, se mettent le doigt dans l’œil.

        ===================================
        @Gilles Mérivac

        Ces crétins gagneraient à lire le bouquin déjà ancien (2011) de Wafa Sultan : L’islam en question. On ne peut pas reprocher à cette femme, médecin d’origine syrienne, née dans une famille musulmane, de ne pas savoir ce qu’est l’islam. Or, elle le répète constamment : l’islamisme que tout le monde s’accorde à dénoncer, n’est en fait que la partie émergée de l’iceberg. En vérité, « Le problème, c’est l’islam ».
        https://www.amazon.fr/LIslam-en-question-Wafa-Sultan/dp/2845472366

        Je n’ai pas lu l’auteur qu’évoque l’article d’Amaury, Il ne m’apprendra probablement pas grand chose que je ne sache déjà, mais je vais le commander le bouquin, ne serait-ce que par solidarité.


      • Franchounet 21 décembre 2018 18:33

        @Amaury Grandgil 
        ou encore « islam politique » doux euphémisme et pléonasme .


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 22:56

        @Franchounet
        quand ils seront soumis à la chariah, ils pourront toujours se gorger de bonnes intentions


      • math math 21 décembre 2018 15:16
        Parler d’Islam ?..lisez le coran qui appèle au meurtre..du grand n’importe quoi...

        • MKT 21 décembre 2018 17:08

          L’islam en tant que tel est un système fermé.

          Il est à la fois une organisation politique et une religion qui sont interdépendantes et qui se justifient dans un processus autoréférentiel.

          Nulle exégèse, nulle remise en cause n’est possible.

          La notion de droits de l’homme n’est pas pensable en dehors de l’adjectif islamique.

          Dans la mesure où la foi prime, la raison est bannie.

          Le catholicisme a connu cela, il s’en est émancipé. mais peut être a-t-il pu le faire parce que l’exégèse est au cœur de la religion (cf la réforme).

          Donc pour l’islam c’est pas gagné, le chemin est encore long si ce n’est bouclé sur lui-même comme une surface de Moebius.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 décembre 2018 18:50

            @MKT
            Pour le Christianisme, la laïcité était par essence dedans en effet


          • Pere Plexe Pere Plexe 22 décembre 2018 12:27

            @MKT

            Dans la mesure où la foi prime, la raison est bannie.

            Oui.

            Pour toutes les religions.


            Le catholicisme a connu cela, il s’en est émancipé

            Non.

            Pas le catholicisme.Les catholiques.

            Ces derniers ont, dans leur immense majorité, su prendre des distances, relativisé les messages de l’église. Au grand dam de celle ci.

            Les religions « du livre » ont beaucoup de mal à évoluer.

            Entravées par des écrits sacrés elle peuvent difficilement s’en défaire.

            Pour autant les fidèles peuvent, dans un cadre laïc, évoluer et garder de la religion ce qui leurs semble essentiel.


          • JL JL 22 décembre 2018 12:56

            @MKT
             
             ’’Dans la mesure où la foi prime, la raison est bannie. ’’
             
             « Le sommeil de la raison engendre des monstres » Goya


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 décembre 2018 19:28

            @Pere Plexe
            Quel ignare !
            l’idée même de sécularisation, de laïcs est dans l’Evangile, la phrase sur César..
            Le refrain ah mais toutes les religions sont intégristes on connait


          • Garibaldi2 23 décembre 2018 04:00

            @MKT

            L’église catholique est une organisation religieuse et politique qui a un état, le Vatican, un chef, le pape, qui est un monarque absolu qui exerce souverainement le triple pouvoir exécutif, législatif et judiciaire.

            Elle a des représentants politiques dans la plupart des pays du monde en plus des nonces apostoliques qui eux ont rang d’ambassadeurs.

            Avant elle avait une armée, qui se résume aujourd’hui à quelques gardes suisses.

            Elle bénéficie de toutes les prérogatives d’un état souverain, comme celui d’émettre des euros avec sur une face le profil du pape. Elle émet également des timbres poste car il y a une poste vaticane.

            Elle a une radio qui émet en 40 langues (Radio Vatican)

            Elle imprime un journal quotidien, L’Osservatore Romano, un mensuel « femmes Eglise monde » et un tabloïd mensuel en plusieurs versions : italien, français, anglais, espagnol, portugais, polonais, allemand.

            Elle ne verse aucun impôt sur les dons qu’elle reçoit.

            Dans certains pays le catholicisme est religion d’état :Philippines, Costa Rica, Malte, Monaco, et bien sûr le Vatican !

            Bien entendu, sur Avox personne n’a jamais entendu parler de l’Opus Dei, ni du journal ’’La vie Catholique’’, ni de la CFTC (confédération française des travailleurs chrétiens), ni d’aucun parti chrétien-démocrate, ni des universités, collèges ou écoles catholiques.

            En résumé, l’église catholique est juste là pour les mariages, les baptêmes et les enterrements !


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 décembre 2018 09:49

            @Garibaldi2
            Et puis les cathos égorgent des femmes et font sauter des bombes c’est bien connu.
            Pauvre c...


          • Julien Esquié Julien Esquié 23 décembre 2018 11:16

            @Amaury Grandgil

            Il faut lui conseiller ce livre. Il saura, ainsi, ce que sont des barbares :
            https://www.amazon.fr/Am%C3%A8re-lib%C3%A9ration-Eliane-Patriarca/dp/2081376334


          • Jonas 23 décembre 2018 12:19

            @Garibaldi2
             Tout ce que vous écrivez est vrai. Mais cette église, ne demande pas à celles et ceux qui veulent choisir une autre religion qu’ils soient égorgés ou décapités ? 
            Aucun chrétiens vivant dans un pays musulman n’a égorgé un imam en criant « vive le christ roi » 
            Cette Eglise est muette dans les pays de l’islam archaïque . Cette Eglise , par la bouche de son Pape demande a ses ouailles d’être bienveillants avec les immigrés musulmans , fuyant , la misère , la pauvreté. 
            Alors que la plus grande représente de l’islam sunnite Al-Azhar enseigne , la violence , et la mort pour les non musulmans. C’est le président Egyptien Al-Sissi qui avait demandé à ce repaire de terroriste de changer et de s’adapter à son époque. 
            C’est vers les pays Chrétiens que les masses , musulmanes, affamées ,miséreuses sales ,qu’elles viennent demander refuge et non vers les PARADIS d’ALLAH, qui est rien d’autre qu’un enfer sur terre. Quand des femmes et des hommes préfèrent mourir dans les Océans que vivre dans les pays de l’islam cela a une signification ? 


          • Garibaldi2 23 décembre 2018 12:40

            @Amaury Grandgil

            Et puis les escadrons de la mort, le MS13 ne tuent personnes.

            Les ’’croisés bushiens’’ qui sont allé écraser les Irakiens sous les bombes, détruit tout le système de traitement des eaux, les infrastructures électriques, assassinés par milliers des civils innocent c’est des légendes. Pauvre c...


          • Garibaldi2 23 décembre 2018 13:04

            @Jonas

            Vous pouvez me rappeler combien de guerre ont été menées chez les Musulmans dans un passé récent par les occidentaux sous divers prétextes ?

            ’C’est vers les pays Chrétiens que les masses , musulmanes, affamées ,miséreuses sales, qu’elles viennent demander refuge’’, vous avez oublié ’’incultes’’ ! Il y a 4 à 5 millions de réfugiés musulmans en Turquie, en Jordanie et au Liban.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès