• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pas mon genre...

Pas mon genre...

 La première fois que j'ai entendu parler des "théories du genre" et non des "études de genre", c'était dans le cadre d'un stage en 2009 dans la grande maison dont je fais partie : on s'y tutoie tous, on s'y aime tous, on est tous pour le "vivrensemble", j'ai nommé l'Éducation Nationale. Ce stage n'était pas obligatoire bien sûr mais fortement conseillé. Qui n'y assistait était sans doute un salaud un peu trop genré. C'était sous le ministère de Luc Châtel et je tiens à disposition de mes lecteurs de droite qui en douterait la convocation officielle à la chose...

 

Les dégâts, les innovations sociétales n'ont pas commencé ave Najat Vallaud-belkacem, tant s'en faut.

 

La causerie, sans possibilité de poser des questions à la "missionnaire" venue nous porter la bonne parole, était un long défilé de dogmes et lieux communs dont la moindre contradiction valait déjà au trublion des regards courroucés et un sermon bien senti pour lui remonter les bretelles. Il n'y avait pas encore de menaces de judiciarisation. La jeune femme nous dispensant ces vérités officielles était visiblement de ces bourgeois en rupture de ban, comme l'indiquait son look "col claudine, petit carré etc...".

 

 Le tout n'a cessé de croître -et j'allais dire embellir- jusqu'en 2018. La plupart des gens suivant ces nouveaux préceptes ne le font pas par sincérité mais par peur d'être largués par les autres dans une illusoire course au progrès et à la belle image que l'on prétend renvoyer de soi-même aux autres, une image tellement moderne....

 

Je n'ai jamais compris ce point de vue d'ailleurs. Les adeptes du genre, de la libération des LGBTQ+ des normes traditionnelles disent rejeter les vérités révélées et idéologies impliquant une morale, des vérités réputées intangibles pour en imposer d'autres. Ils ont raison. Ils sont dans le vrai, le reste du monde se trompe, voilà qui est très religieux, voire très simpliste.

 

Toute personne émettant des opinions contraires est tout de suite qualifiée de phobe quelque chose, suspectée des pires nostalgies totalitaires. La nature est niée, ou l'évidence, car de petites filles riches névrosées ou des petits garçons mal dans leur peau l'ont décidé (voir la vidéo ci-dessous). Rien ne compte plus que partout ailleurs dans la société que leur petit moi, que tout le monde s'y intéresse, qu'ils soient au centre de l'attention.

 

Ces bourgeois pédagogues ont trouvé le filon ultime pour justifier leur égoïsme de classe, leur avidité matérielle, leur âpreté au gain aussi dure que celle de leurs ancêtres : les pseudo-progrès dits sociétaux Bien entendu rien ne change vraiment, tout comme il existe l'étranger de service, le musulman, le juif, le bouddhiste de service, il y a l'homo ou la lesbienne de service. Implacablement, impitoyablement toute personne un peu mal dans sa peau à l'adolescence, vivant mal sa puberté, sera déclarée forcément homosexuelle voire trans-genre ou bi...

 

...Même si souvent ça n'a rien à voir.

 

L'on enferme une personne dans sa sexualité, dans des penchants intimes qui pourtant ne définissent pas toute sa personnalité, qui l'enferment tels ces passages cloutés "arc en ciel" qui enferment les gays dans un ghetto mental et une communauté (voir à ce lien).

 

Ce qui est hautement ironique est que ces braves gens côtoient une population où l’hyper-masculinité est la norme, la femme soumise et les homosexuels rejetés immanquablement. C'est comme des planètes ayant des orbites parfaitement parallèles qui jamais ne se croiseront. Il se peut cependant qu'un jour cela arrive, les premiers surpris en seront les bourgeois pédagogues, mais là il sera trop tard.

 

Et c'est ainsi que Zoroastre est grand... 

 

illustration empruntée ici 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen 

Amaury - Grandgil


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • pallas 2 juillet 16:05
    Amaury Grandgil

    Bonjour,

    Les faibles et lâches feront toujours tout pour ce montrer en public et voulant imposer leurs points de vues.

    Notre nation en est même une caricature.

    Mais, que sa soit dans le passé et le présent, ce monde à toujours été par la loi du plus fort, et malheureusement pour beaucoup je suis un fort.

    La médiocrité et l’impuissance voila qu’est le peuple.

    Que les individus revendiquent leurs sexualités ou autres choses, ça m’importe peut.

    Mon jugement sur une personne qu’il soit homme ou femme est uniquement sur le sabre dégainé à la main, seul l’acte compte, le reste n’est que pipeau.

    Salut

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 juillet 16:13

      @pallas
      ben justement les actes on les voit


    • Cateaufoncel2 2 juillet 16:21

      Qui peut croire que Schneidermann ne connaissait pas le pedigree, genre inclus, de ses invités ?


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 juillet 21:15

        @Cateaufoncel2

        Évidemment, il voulait du buzz


      • astus astus 2 juillet 16:24

        Pour les esprits curieux qui se méfient à juste titre des théories du genre, lesquelles n’existent pas contrairement à la doxa habituelle, il y a un un article documenté ici « Le sexe a-t-il mauvais genre ? » :



        • blablablietblabla blablablietblabla 2 juillet 21:46

          @astus

          Je viens de voir votre article de 2014 , bravo cher monsieur .


        • astus astus 3 juillet 14:27

          @blablablietblabla

          C’est sympa votre appréciation, et cela change de ceux qui « moinssent » en passant sans expliquer pourquoi ils n’ont pas aimé ou sont en désaccord, dont je pense l’auteur de cet article.
          Bien sûr chaque lecteur en a le droit, mais le fait de l’avoir n’implique pas qu’on le fasse et a fortiori qu’on le fasse sans laisser de trace. C’est finalement une question de savoir vivre. Merci.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 14:48

          @astus

          Vous êtes sans doute psy fakir extra lucide ?
          Je viens de lire votre article qui dit tout et son contraire oubliant UNE chose, une légère évidence : le corps humain n’est pas un ressenti subjectif mais une réalité au sens physique du terme, une réalité tangible.
          Beaucoup de théoriciens au cours des siècles ont sublimé leurs angoisses, leurs problèmes en en tirant des idéologies ou des études censées apporter les solutions parfaites. Je songe à Fourier, qui vivait chez sa mère, vieux gars célibataire et solitaire, qui prônait de grandes tablées conviviales et un habitat collectif ressemblant en somme à un QHS.
          Judith Butler fait de même, suivi par des milliers des personnes qui voient ainsi expliqué leur mal être, leur aliénation à cette société atomisée par une théorie globalisante faisant d’eux en plus des victimes...

        • pallas 2 juillet 17:25
          Amaury Grandgil

          Bonsoir,

          Il ne s’agit pas d’acte de leurs part, mais uniquement du prosélytisme.

          Leurs faiblesses et lâchetés va au point de ce définir comme acteur de leurs propres fantasmes.

          En l’occurrence l’article parle de la gay pride, mais il est un exemple de plus.

          C’est la meme chose pour les dealers ce prenant dans le film scarface.

          Un humain n’est qu’un automate stupide et puéril, bon à être piétiné sous une botte éternellement, c’est ça véritable place.

           smiley

          Salut



          • Jean Roque Jean Roque 2 juillet 17:44

             
            L’homme féminisé est meilleur consommateur. Le rayon « beauté homme » des Galleries Lafayette est en pleine expansion.
             
            L’homosexuel ultra féminin, le « gay », icône du capitalisme moderne, fera passerelle.
            Adopte les valeurs féminines, beauté, apparence, dialogue, précaution, attention, ne soit plus un hirsute qui porte « beau » (gros), vindicatif, ni un paysan radin avec son costume à vie, ni même un mignon d’Henri II qui sortaient l’épée pour un rien. Consomme cordialement. La convivialité est l’idéologie du libéralisme (Clouscard)
             
            Le fils d’immigré arabe venge la castration subit par son père, chômeur, employé subalterne, déraciné. Il devient salafiste, outil religieux pour macho suprême. Quand la rue est interdite aux femmes chez lui, en face les gaulois portent une jupe pour signifier qu’ils ne ont que des femmes comme les autres.
            Mépris pour ces décadents. Et le salafiste bande évidement plus avec une femme objet. 
            Le mari occidental n’a le choix que dégénérer en 2ème mère où se barrer.

            Les seuls pers onnages machos de l’imaginaire télévisuel sont le rappeur noir où le salafiste.
            Fini les Delon où Ventura.
            La journée de la jupe est la représentation instaurée pour les mâles blancs.
             
            La mère est la promesse d’un monde de câlins sans contrepartie. Le père, vrai où de substitution, qui dit non et exige, et qui dans l’ordre naturel marque moins d’attachement à l’enfant, instaure la nécessité de se battre dans la vie et d’avoir une discipline.
             
             
            https://www.google.fr/search?tbm=isch&q=hommes+f%C3%A9ministes+journ%C3%A9e+de+la+jupe&tbs=imgo:1&gws_rd=cr&dcr=0&ei=Dt6HWrrDEci0Uej3i4AE
             


            • Jean Roque Jean Roque 2 juillet 17:48

               
              Nano P... Asservie : LE GODE EST UNE GRANDE AVANCÉE RÉVOLUTIONNAIRE
               
               
              CLUB DRAG KIDS POUR GOGOCHONNETS “PROGRESSISTES”
               
              Desmond, new-yorkais, 10 ans drag queens les plus populaires du monde. L’icône Pédérasto-gouine a annoncé la création d’un club réservé aux gogochonnets travestis. Il y a aussi Lactalia, 8 ans à Montréal, qui veut être une fille avec un pénis... Un autre vrai petit gogochonnet “progressiste” !
               
              « Il y a des filles qui ont un pénis et des garçons qui ont une vulve. C’est aussi simple que cela ».
               
              Campagne gogochonne de castration des glands remplacés espagnols
               

              http://www.npa2009.org/content/le-ph%C3%A9nom%C3%A8ne-sextoys%E2%80%89-un-atout-des-plaisirs
               
              http://www.abc.es/espana/madrid/abci-hazteoir-desafia-carmena-y-circulara-autobus-antitransexualidad-delante-despacho-201703011050_noticia.html
               
              https://francais.rt.com/international/47012-10-ans-cree-haus-amazing-premier-club-drag-queens-enfants-ados
              http://lesmoutonsrebelles.com/lactatia-un-jeune-drag-queen-de-8-ans-devient-la-coqueluche-des-medias-lgbt/


            • Voltairine de Cleyre 2 juillet 18:36
              Bien heureuse de constater que ces quelques bandes de peinture colorée dérange autant les bien-pensant et autres bourgeois pédagogues ! smiley


              • pallas 2 juillet 19:06

                @Voltairine de Cleyre


                Bonsoir,

                Sa ne me dérange pas que la vermine face audience ou bienséance.

                Bienvenue dans notre univers tout plein de contradiction.

                Je suis le méchant de service.

                Le Jabberwocky ou bien le reaper, démon, ou Hadès lui mime, sa dépend des gens.

                Que les pédagogues, les manipulateurs face œuvres, ils ne sont que des proies, un prédateur à besoin de ce nourrir, c’est la loi de la nature.

                 smiley

                Salut

              • jymb 2 juillet 20:17

                @Voltairine de Cleyre
                aucun souci, mais que tout le monde ait DROIT ( mot à la mode) à ses bandes à ses couleurs

                Sinon c’est une odieuse DISCRIMINATION ( re mot à la mode) 

                Quand on mets le petit doigt dans une engrenage stupide....

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 juillet 21:01

                @Voltairine de Cleyre

                Je vois, vous vous êtes contenté de la photo c’est fatiguant de lire


              • pallas 2 juillet 21:12
                @Amaury Grandgil


                Bonsoir,


                Tâte le terrain, ne lit pas les articles, mais surtout les commentaires, tu a parfaitement raison.

                Ce terrain de jeu sera profitable, le tout est de s’y lancer.

                Évidemment je serais le méchant de service.

                Faisons une partie de Poker jeune fille smiley

                Salut

              • Voltairine de Cleyre 3 juillet 18:39

                @Amaury Grandgil


                J’ai lu .

                Mais soyez plus précis, duquel de vos amalgames parlez vous particulièrement ?

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 18:48

                @Voltairine de Cleyre

                C’est marrant cette manie des petits bourgeois moralisateurs de très vite se la jouer flic


              • Voltairine de Cleyre 3 juillet 19:05

                @Amaury Grandgil


                 ???????????

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 20:12

                @Voltairine de Cleyre
                Elle comprend pas la pauvrette


              • colibri 2 juillet 19:57

                La théorie du genre a été inventée pour détruire encore un peu plus le socle familial et surtout la réalité de la différence des sexes , c’est une négation de la réalité .


                • jymb 2 juillet 20:15

                  Je n’ai rien compris à ce gloubi boulga où se mélange Liban, bois de Boulogne, Palestine, anti ou pro barboullage de passage piétons, mec refusant d’être un mec, SdF et jeux gays (? ??) 


                  La principale surprise est quand même que l’on ouvre complaisamment le micro a ces zozos 
                  A côté de ça le zapping est une émission culturelle 

                  • Milka Milka 2 juillet 20:44

                    Les LGBT faut reconnaître que même s’ils nous emmerdent, eux ne s’emmerdent jamais !!  smiley


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 juillet 21:10

                      @Milka

                      Les backrooms y’a mieux côté sensualité


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 2 juillet 21:11

                      @Milka

                      Y’a mieux que les backrooms pour la sensualité


                    • pallas 2 juillet 20:51

                      Bonsoir,

                      Comme vous êtes nouvelles et timide, et curieuse de différents commentaires et pseudo.

                      Faites lecture sur moi smiley

                      J’espère profiter de votre expérience jeune fille, me parlant d’amour, de compassion, d’un monde tout gentillet, de proches faisant acte d’amour.

                      Enfin bref le baratin habituel.

                      Et derrière la façade,il n’y a rien, que des déchets et parasites, bouffant autrui.

                      Répondez moi, faites tord à mon existence.

                      Ma haine et ma noirceur augmente perpétuellement.

                       smiley

                      Salut

                      • blablablietblabla blablablietblabla 2 juillet 21:36
                        bsr, il faut arrêtez de fantasmer sur « la théorie du genre » c’est du n’importe quoi, le « genre » en France a été adopté depuis 1990 par les anthropologues retard du en raison de sa polysémie , avant ils disaient « sex social » .
                        C’est dans les années 1950 qu’un médecin Robert Stoller qui a inventé ce nom en travaillant sur les transsexuelles , en faite il a séparé le sex du genre , « genders » en anglais qui a été emprunté au français . A partir de ce fait ça à permis aux transsexuels d’échapper à l’homophobie de l’état américain du au maccarthisme. C’est à partir de moment là qu’il fut utiliser le terme « genre » .Ensuite dix plus tard les féministes américaine se sont approprié le terme en tant qu’outils ou concept en anthropologie et sociologie pour souligner le caractère socialement construit des identités sexuel .
                        En sociologie c’est pas évident d’utiliser le terme de « sex social » , en effet il entérine le fait biologique alors que le genre lui a une approche plus transversal , pluridisciplinaire il aborde tous les thèmes pas que la différence entre hommes et femmes .
                        Voilà en gros la signification du terme genre. Donc je vois pas ou est la « théorie » je dirais plutôt les « théories du genre » si je puisse dire .

                        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 08:33

                          @blablablietblabla

                          Ce n’est pas moi qui fantasme mais les lobbies,« si je puisse dire »


                        • colibri 3 juillet 09:03
                          @blablablietblabla
                          si si il y a bien une théorie perverse qui remet en cause le fait qu’il y ait des hommes et des femmes 
                           alors les sciences sociales essayent de disséquer le masculin et le féminin de façon à ce qu’ils soient « un genre » non collé à un individu , ainsi cela permet de considérer qu’il n’y a pas de normalité et que les individus sont neutres à l’origine.C’est un coup de passe passe très malin , car maintenant il est politiquement incorrect de décréter ce qui était la norme depuis des siècles et que personne n’aurait eu l’idée de mettre en doute : qu’il n’y a que deux sexes qui sont complémentaires et que cette complémentarité crée la vie . 


                        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 10:14

                          @colibri
                          Et que surtout le corps, sa physiologie n’est pas une apparence, une enveloppe mais une évidence physique


                        • blablablietblabla blablablietblabla 3 juillet 17:18

                          @colibri
                          Et les « intersex » (sex ambiguë) ils sont dans la normalité eux aussi ??


                        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 juillet 18:29

                          @blablablietblabla

                          Personne ne parle ici de normalité mais de réalité physique


                        • ZenZoe ZenZoe 3 juillet 10:27
                          Un groupe de gens décide de repeindre la voie publique, et personne ne trouve rien à redire ?
                          Pas de poursuites pour dégradations alors, pas de condamnations ?

                          C’est là qu’on voit que la France est à la ramasse, franchement... Chacun y fait ce qu’il veut, et merde pour les lois... Et les autorités approuvent même, c’est dire si on dégringole !

                          • zygzornifle zygzornifle 3 juillet 10:54

                            @ZenZoe


                            Après les prières de rues il va y avoir les prières de cul ....

                          • imago imago 3 juillet 15:28

                            @ZenZoe

                            « Chacun y fait ce qu’il veut, et merde pour les lois... »
                            dépasser le 80 kmh et vous allez comprendre qui sont les chouchous.

                          • zygzornifle zygzornifle 3 juillet 10:53

                            La vente de sex-toys explose (pas comme les compteurs Linky) pour les Végans et autres amateurs de crudités et qui n’aiment pas copuler dans la viande et bientôt avec l’IA et la robotique on se mariera a la caisse chez Darty ou par internet sur Amazob en achetant son robot et il y en aura meme des voilés intégral pour Imam que l’on pourra asservir caillasser et passer par la fenêtre dans une gerbe de rondelles de boulons et de puces sans crainte de la justice .... 


                            • Gorgoneion 3 juillet 11:44

                              Choqué, dimanche matin, en allant visité le Musée de l’Homme à Paris avec mon fils de 8 ans.

                              La théorie du genre y est insidieusement suggérée au travers de messages interactifs.
                              Ou alors je deviens parano.


                              • jocelyne 3 juillet 18:03

                                @Gorgoneion
                                tu ne le deviens pas, tu l’es


                              • Gorgoneion 4 juillet 15:56

                                @jocelyne
                                Toujours à insulter les autres...

                                Et Toi, tu y a été à cette expo, Toi ? Un avis ?

                              • blablablietblabla blablablietblabla 3 juillet 17:26
                                Vous me faites vraiment rire là , y a eu un article en 2008 ici même sur la féminisation du monde . Et un autre plus sarcastique de Tavard éric, je crois .En tant que trans’ je me suis fait traiter de « tarlouze » ici même par des mecs qu’ils ignorent complètement qu’ils risquent de le devenir ou leurs enfants .
                                Le deuxième vous avez du le lire sans doute plus rigolo mais le fond est vrai :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès