• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Piège en Total Energies !

Piège en Total Energies !

 

Il m'est arrivé assez souvent de contacter un fournisseur d'électricité pour plaider la cause d'une personne en difficulté.

A chaque fois j'ai exposé la situation et proposé, non la gratuité mais un engagement réciproque : la famille promettant de payer et le fournisseur acceptant un échelonnement.

Aujourd'hui, pour la première fois, non seulement j'essuie un échec, mais en plus je me fais piéger.

Un jeune homme, libre entrepreneur qui a souffert du confinement reprend du « poil de la bête » et son activité repart.

Malheureusement, ayant des problèmes de trésorerie, il a quelques retards de paiement d'électricité.

Je contacte son distributeur Total Energies et propose un accord.

J'essuie un premier refus de négocier par téléphone et les deux mails que j'envoie n'obtiennent aucune réponse.

La limitation de courant qui est mise en place immédiatement empêche le frigidaire de fonctionner ... Ce qui pose des problèmes de sécurité car le fils du monsieur, malade a besoin de médicaments conservés au frigidaire.

Il y a là une rupture de la chaîne du froid et c'est effectué mécaniquement sans avertissement ni conseil !?

Je viens de réitérer mes appels successifs à trois numéros différents qui me sont donnés :

pourquoi faire facile quand on peut compliquer les choses ?

Après de très longues minutes, je compose le numéro du médiateur et je tombe sur un répondeur m'indiquant que le service reprendra lundi.

Il est 17H15 et la médiation prend son week-end !?

Je prends mon mal en patience, je rappelle le numéro précédent et finis par avoir une responsable au bout du fil.

Elle me propose de régler une somme par carte, ce que je fais en donnant 200 € et elle me dit d'attendre la réponse du technicien.

10 minutes après, elle me répond que le courant sera remis dès le paiement du restant dû !

Me voici piégé, j'ai réglé une partie de la facture et hop, la somme donnée est encaissée et tant pis pour l'enfant malade !?

Je suis très en colère car les familles démunies tombent ainsi dans « les pattes » d'opérateurs qui se moquent des gens et multiplient les déclarations d'intention sur leur esprit d'écoute pour se comporter comme des loups.... et là je suis injuste avec les loups qui n'en méritent pas tant !

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 juin 08:42

    Que vous le vouliez ou non, à un moment donné, il va falloir intégrer à votre schéma de pensée ce qui était réellement à l’oeuvre derrière le plan « COVID », si vous continuez à raisonner avec l’ancien paradigme, forcément...

    Un des buts était de faire crever les travailleurs indépendants et de concentrer le pouvoir économique entre quelques mains...

    « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux »... 

    Il faut qu’ils annoncent clairement le plan au 20 heure pour que vous en teniez compte ?

    Heureux peuple de gôche, le revenu universel arrive ! Alléluia !


    • charlyposte charlyposte 25 juin 09:02

      Avec un SMIC à 1500 euros...adieu les aides sociales et les avantages sociaux , L’APL par exemple !!! smiley sans oublier les restos du coeur auxquels vous n’aurez plus accès.... etc...etc... smiley les migrants se frottent déjà les mains avec un sourire jusqu’aux oreilles ! smiley


      • Clocel Clocel 25 juin 09:17

        @charlyposte

        Ce ne sera pas un SMIC, oubliez-ça, ce sera une allocation conditionnelle tracée...

        Vous voulez bouffer ?

        Mettez-vous donc à jour avec les injections...


      • charlyposte charlyposte 25 juin 09:27

        @Clocel
        Imagine un revenu universel à 750... 800 euros en payant soi-disant une retraite minimum à 1100 euros pour une carrière pleine !!! une équation impossible si de surcroît l’âge de départ est fixé à 65 ans ( et plus ) avec 45 ans de cotisations en 2027....voir davantage smiley


      • troletbuse troletbuse 25 juin 09:35

        @Clocel
        Le problème des retraites est un faux problème puisque, grâce aux waxxins, ils veulent faire crever les gens bien avant l’âge. Cette réforme est un leurre.
        Disons que pour les zélites auto-proclamés, l’âge de 40 ans est le meilleur moment pour faire disparaître les moutons, ceux-ci étant moins rentables ensuite. Pareil que pour l’élevage où on ne laisse pas vieillir les bêtes afin de ne pas les laisser se transformer en carne. smiley..


      • Clocel Clocel 25 juin 09:45

        @charlyposte

        Tu raisonnes encore sur l’ancien schéma, il est caduque, le casino est mort, la banque a sauté, le dernier qui sortira éteindra la lumière, l’Europe a l’air bien placé pour ça...


      • Clocel Clocel 25 juin 09:48

        @troletbuse

        En attendant, la retraite sera comme le reste, conditionnée...

        Le crédit social à la chinoise, c’est ça qui nous pend aux c*uilles...


      • charlyposte charlyposte 25 juin 09:50

        @troletbuse
        Sachant que dans 15, 20 ans il n’y aura plus de travail smiley la robotisation, la technologie remplacera l’humain tout job confondu smiley pour preuve : à ce jour se fait déjà des maisons en 3D avec des imprimantes géantes sur site et pas que dans ce domaine smiley


      • troletbuse troletbuse 25 juin 09:55

        @Charlyposte/
        Crois-tu qu’on pourrait répliquer Nono en 3D ? Pas besoin d’y mettre un cerveauj, il n’en a pas !  smiley


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 juin 09:56

        @Clocel
         
        Il est clair que les réfractaires aux piquouzes seront exclus du RU. Mais ça ne dérangera pas les piquolâtres et autres QR-Codolâtres.
         
        Je connais des gens qui ont fait pendant la folie des QR-Codes des choses qu’ils ne faisaient pas avant, uniquement pour jouir d’un droit que n’avaient pas les autres, et pour le montrer.


      • charlyposte charlyposte 25 juin 10:03

        @Clocel
        L’occident a surtout besoin d’une guerre dans les 10 ans à venir smiley il va pour cela racoler et enrôler un max de pays à travers le monde pour se préparer au pire smiley selon moi l’occident tombera liquéfié dans les méandres de l’histoire en ayant supprimé au passage plus de 4 milliards de bipèdes sur la planète smiley


      • Clocel Clocel 25 juin 10:08

        @Francis, agnotologue

        Je n’ai pas oublié pendant les manifs contre le pass, ceux qui étaient ostensiblement assis aux terrasses des cafés et qui nous regardaient passer...

        Des regards de provocation et de haine, jamais je n’avais ressenti la guerre de classe de cette façon...


      • charlyposte charlyposte 25 juin 10:13

        @troletbuse
        En 2050, avoir un vrai cerveau ne sera pas à la portée de toutes les bourses ! hormis celui d’avoir un cerveau complètement lobotomisé de surcroît pucé et traçable au premier mètre accompli... idem via la première pensée hors des clous smiley inutile de parler du langage qui deviendra obsolète à cette date smiley


      • Aristide Aristide 25 juin 10:14

        @charlyposte

        Il parait même que cela fait l’électricité, le chauffage, pose les menuiseries et le carrelage, couvre le toit, et même pose la cuisine intégrée !!! Enfin, la construction ne se limite pas à monter des murs en béton !!!

        Il y a de bon clients pour les fakes. Le coulage du béton est une partie infime de la construction d’une maison. En béton le plus long est la construction de l’armature métallique ... Les constructeurs utilisent depuis des lustres les techniques de coffrage en bétons banché ou de parpaings adaptés !!! Et toujours la nécessité du ferraillage !!!


      • Clocel Clocel 25 juin 10:15

        @troletbuse

        Pourquoi faire ? Pour aller faire la claque chez Hanouna ? smiley


      • troletbuse troletbuse 25 juin 10:19

        @Clocel
        Et une bonne partie va être obligée de se faire piquouser pour aller boire un café ou aller au resto ou en vacances à l’étranger. Peut-être un trou dans le masque pour passer une paille. smiley
        Tiens ca me fait bander  smiley


      • charlyposte charlyposte 25 juin 10:21

        @Aristide
        Pour une maison la limaille de fer suffira amplement sans oublier qu’à ce jour il y a aussi la fibre synthétique ultra légère ! smiley


      • Aristide Aristide 25 juin 10:04

        La limitation de courant qui est mise en place immédiatement empêche le frigidaire de fonctionner ...


        A ma connaissance, la réduction de courant garantit au minimum de 3KW/h. Largement suffisant pour alimenter un frigo classique d’une puissance de l’ordre de 300 à 400 w. 

        Frigidaire est une marque ancienne, frigo on parle réfrigérateur. C’est un temps que les moins de etc, etc ...


        • troletbuse troletbuse 25 juin 10:07

          @Aristide
          Frigidaire est une marque ancienne, frigo on parle réfrigérateur

          Vous auriez du laisser dire celà à Arrias  smiley


        • Clocel Clocel 25 juin 10:12

          @Aristide

          Un réfrigérateur consomme entre 100 et 150 Watts...


        • charlyposte charlyposte 25 juin 10:16

          @Clocel
          Une glacière branchée sur l’allume cigare de la bagnole ! ça le fait ou pas ? smiley


        • troletbuse troletbuse 25 juin 10:20

          @Charlyposte
          Si t’as du carburant !


        • Aristide Aristide 25 juin 10:20

          @Clocel

          Les nouveaux, là il s’agit d’un frigidaire, un vieux machin. J’ai volontairement augmenté la puissance nécessaire.


        • Clocel Clocel 25 juin 10:39

          @charlyposte

          Pour maintenir du froid quelque temps, pas pour en faire, en tous cas, pas de quoi rafraîchir un pack de bières en été.

          Pendant ma période « clochardisme marin », on allait récupérer la glace après les ventes à la criée, et moyenant quelques astuces à base de modules Peltier, on arrivait à boire de la bière à peu près fraîche pendant 4 à 5 jours...

          A cette époque les panneaux solaires faisaient 50 Watt maxi, c’est peut être possible aujourd’hui, je n’ai, pour ma part, pas de frigo à bord...


        • bonnot 25 juin 22:05

          une contrIbution d’Aline la bretonne

          Il ne m’est pas difficile d’imaginer la conversation : tu as dû penser tomber sur le service de médiation de Total énergie. Tu as expliqué la situation difficile de cette famille et as proposé un échelonnement de la dette. La dame , formé à une rhétorique commerciale pleine de faux-semblants a dû te répondre : « je comprends la situation et nous acceptons cet échelonnement. Nous vous proposons dans un premier temps de payer immédiatement 200 euros, est ce possible pour vous ? »

          • bonnot 25 juin 22:07

            suite Aline

            Aucune promesse dans cette phrase mais le terme « je comprends » le fait facilement croire, c’est normal, c’est fait pour celà. L’opératrice est certainement au courant du processus de rétablissement de l’électricité vu que tu n’es certainement pas le premier a la contacter pour ce sujet. De toute façon, elle est loin de ce problème, très loin probablement puisqu’elle travaille certainement dans une plateforme basée à l’étranger (parfois dans des pays non francophones) par souci d’économie de masse salariale.
            • J’aime

            • bonnot 25 juin 22:07

              fIn du texte

              Ces plateformes sont parfois des sous traitants des opérateurs et n’ont aucun lien hiérarchique avec le donneur d’ordre. Au niveau des clients, tout est fait aussi pour brouiller les pistes : pas de possibilité d’envoyer un mail (eux en revanche en envoient beaucoup en non Replay), impossible d’identifier clairement le service quand on parvient à les avoir avoir au téléphone : le client bien souvent se transforme en patate chaude en étant transféré à différents interlocuteurs impossibles à identifier. Bref des services clients ubuesques qui évitent les contentieux mais rapporte (le prix des communications est souvent exorbitant) . Bref il y a de quoi se faire piéger comme tu dis.


              • CHALOT CHALOT 25 juin 22:54

                Merci à Bonnot d’avoir reproduit le texte d’Aline qui est très intéressant. Dommage qu’il soit en trois parties


                • corsica2ab 27 juin 18:36
                  Pour effectuer une coupure pour impayés, le fournisseur doit suivre une procédure réglementée qui impose un courrier d’avertissement puis un délai. Quand le paiement n’est pas arrivé 14 jours après la date limite, alors un courrier d’avertissement est envoyé. Ce courrier informe le détenteur du contrat énergétique qu’un délai supplémentaire de 15 jours lui est accordé pour qu’il règle sa facture. Il lui notifie également que passé ce délai, si aucun paiement n’est identifié, une coupure pour impayés sera effectuée. Les délais imposés entre l’avertissement et la coupure
                  Lorsqu’aucun règlement n’est parvenu au fournisseur, ou qu’aucun accord de paiement n’a été conclu entre les deux parties, alors la coupure pour impayés est décidée. Pour cela, un nouveau courrier est adressé au titulaire du contrat, au minimum 20 jours avant la date prévue de la coupure. Pour les situations précaires, le délai de 15 jours entre l’avertissement et la coupure pour impayés est porté à 30 jours. Ce cas de figure ne concerne que les personnes bénéficiant d’un tarif social ou de l’aide du fonds de solidarité logement (FSL). Ce qui est dramatique, comme bien souvent malgré tous ces délais, nous sommes interpellés au moment de la coupure, alors que nous aurions pu intervenir bien en amont et trouver une solution. Ne pas rester isolé et répondre aux injonctions est primordial afin de ne pas vivre se genre de situation. Idem pour les expulsions

                  • CHALOT CHALOT 27 juin 21:09

                    C’est cela justement la précarisation. La personne complètement submergée, perd pied et ensuite laisse passer les échéances. On voit cela aussi pour la prévention des expulsions locatives. Tous les militants de terrain savent cela c’est pourquoi ils font de la prévention mais quand les délais sont passés, ils ne jugent pas les personnes et cherchent à trouver avec le fournisseur ou avec le bailleur s’il s’agit d’un problème de loyer. Dans ce cas là, il y a la pression et aussi l’intervention nécessaire d’une association de consommateurs, c’est pourquoi j’ai saisi le CNAFAL. On ne peut pas rester au niveau du « il n’y avait qu’à »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité