• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > PMA une des parties visibles de l’iceberg

PMA une des parties visibles de l’iceberg

PMA une des parties visibles de l'iceberg.

La PMA est une des parties visibles de l'iceberg contre lequel se fracasse notre société.

Le Comité consultatif national d'éthique se prononce en faveur de l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. C'est à dire que les femmes seules ou les couples de lesbiennes pourront bénéficier de la procréation médicale assistée, gratuitement bien sur, c'est tellement vital !

La PMA est la suite logique du mariage pour tous, on a ouvert la boite de Pandore, la suite, c'est le droit à l'enfant pour tous.

La prochaine étape, la GPA.

Aujourd'hui La PMA étendue aux femmes seules et aux couples de lesbiennes, demain obligatoirement en vertu de l'égalité des sexes la GPA, c'est à dire la marchandisation des corps.

Quand on écoute les commentaires sur la PMA, quelle que soit l'émission , les intervenants, ont les mêmes arguments. :<< c'est la société qui change , elle se modernise , c'est donc une évolution normale, les lois doivent suivre l'évolution de la société . Même si cette évolution est destructrice. Les mêmes arguments sont répétés sans cesse.C'est maintenant possible parce que la technologie le permet, donc c'est bon il faut absolument le faire.>>

Les mentalités ont changé et on doit modifier, adapter notre société suivant nos caprices , nos égoïsmes.

Les lois naturelles, les valeurs, les principes, les règles de vie il faut les balayer les jeter à la poubelle. Le processus naturel de procréation, fadaise, on peut faire sans !

Des lois sociétales qui s'empilent, sans limites, sans barrières sans règles, sans précautions, sans restrictions.

la PMA.

On est en droit de se poser la question

Est ce but de la recherche médicale de s'éloigner de sa finalité qui est le traitement des maladies et le soulagement de souffrances, pour sortir des actions thérapeutiques, et dévier pour répondre à des évolutions sociétales qui ne sont pas sans poser quelques sérieuses interrogations sur la notion de progrès, de mieux être et d'évolution positive de notre société ?

Priver volontairement un enfant de père. Quelle est la justification, la raison de ce crime contre l'enfant ?

Réponse

''Il ne faut pas priver les femmes de leur désir d'enfant''.

C'est à dire, seul est important le désir de l'adulte, l'enfant est une variable d'ajustement. On va donc créer un enfant orphelin de père.

Tout le monde sait pourtant qu'un enfant a un besoin vital d'un père et d'une mère, pour son évolution, pour son éducation, pour forger son identité, pour sa stabilité, et pour de multiples raisons que tous les psychologues expliquent.

Mais cela fait longtemps que l'égocentrisme, l’égoïsme, le narcissisme, l'irresponsabilité, régissent notre quotidien.

Ces couples homosexuels s'il rêvent d'élever un enfant, peuvent adopter, et alors ce serait valorisant pour eux et une chance extraordinaire pour l'enfant adopté, ils sont tellement nombreux ces enfants qui par les aléas de la vie n'ont ni père ni mère.

La GPA demain.

Pour des raisons d'égalité entre les sexes, la GPA est une revendication qu'on ne pourra pas refuser, demain la GPA sera adoptée.

Demain, deux messieurs en désir d'enfant, loueront un ventre pour en fabriquer un.
Cet enfant acheté comme une marchandise quelconque, peut être sur catalogue, et le prix sera différent suivant les qualités physiques ou le QI de la mère porteuse, cet enfant se verra privé de l'essentiel tout au long de sa vie, d'une mère.

A cause de l'addition de deux égoïsmes, on va priver cet enfant ce qu'il y a de plus beau, de plus enrichissant, le miracle de la fusion entre une mère et son enfant. Un crime impardonnable. Cet enfant recherchera sa mère toute sa vie, et toute sa vie il souffrira de ce manque intolérable.

Comment une société peut-elle être respectable et perenne quand elle fonctionne par l'addition et la multiplications des égoïsmes.

Le droit à l'enfant doit céder devant un droit supérieur, celui de l'enfant.

La GPA désigne le recours à une tierce personne pour « porter » l'enfant d'un couple (avec ou sans implantation d'un ovule fécondé in vitro), qu'il soit hétérosexuel ou homosexuel. Elle donnera lieu à une rémunération de la mère porteuse.

Est-ce cela le progrès ?

Les évolutions sociétales sans règles ni précautions se sont succédées. La manipulation de ces lois, la suppression successive de toutes les règles et précautions qu'elles contenaient à leur création les ont rendues mortifères.

L'IVG

devenu moyen de contraception.

La loi Veil était une révolution nécessaire, une réforme essentielle pour la femme et le couple, une avancée indispensable, mais celle loi a depuis a été dévoyée, manipulée pour la rabaisser aujourd'hui à une pratique contraceptive.

La notion essentielle définie par Simone VEIL, la notion de détresse a disparu.

Au nom du slogan des féministes

'' Mon corps m'appartient, j'en fais ce que j'en veux.''

On se retrouve avec un nombre d’IVG qui ne baisse pas depuis des décennies alors qu'avec tous les moyens contraceptifs qui existent et qui ont évolué au cours des années, cet acte chirurgical qui n'est pas anodin ne devrait être qu’exceptionnel. Il y a même des multi récidivistes en IVG, c'est gratuit, donc pourquoi s'en priver. Les médecins deviennent de plus en plus réticents à pratiquer cet acte car il est le résultat d'une inconséquence grave.

La France encore recordman

Nombre d'avortements 2014

FRANCE 211.000

ALLEMAGNE 99.000

ITALIE 103.000

ESPAGNE 108.000

Le DIVORCE

Cette avancée sociétale qui était elle aussi indispensable, les aménagements successifs ont rendu cette pratique ridicule, on divorce comme on change de club de tennis.

50% de divorces.

Quand il s'agit de couples sans enfants aucune gravité, c'est une histoire d'adultes, mais quand il y a des enfants parce qu'on a décidé d'en avoir, on doit se poser des questions, le paramètre le plus important a-t-il été pris en compte, les enfants.

La première des responsabilités est de considérer l'intérêt de l'enfant et non le caprice de l'adulte pour décider d'une séparation. A-t-on tenu compte de l'intérêt de l'enfant ?

On est responsable de sa création, donc de son avenir.

L'enfant n'a rien demandé, alors il faut tout lui donner.

La Famille monoparentale.

En France, une famille sur cinq est monoparentale, gérée par la mère dans plus de neuf cas sur dix, et près de 35% de ces familles vivent sous le seuil de pauvreté.

Alors que dans la réalité soit ces femmes ont voulu faire un bébé toutes seules sans pour certaines en appréhender les difficultés, soit elles sont mises enceintes et abandonnées, soit cas le plus fréquent, c'est le résultat de divorces .

Pour celles qui ont voulu faire un bébé toutes seules

Les a-t-on prévenues des problèmes pour elles, pour l'enfant , pour la société, ou les a-t-on encouragées pour leur 'esprit de liberté'.

Pour celles mises enceintes et abandonnées.

Qui sont les pères ? Où sont ces pères ? qu'elle est leur responsabilité, comment peut on les identifier et exiger qu'ils assument leur acte, au moins financièrement ?

Non, rien n'est fait, c'est vous et moi qui payons pour des irresponsables, mais coupables d'avoir fait un enfant, de s'en foutre et de laisser la société assumer les responsabilités qui leur incombent, en l'obligeant à assister ces femmes qui sont dans la détresse sociale et financière du fait du comportement irresponsable et immature des pères.

Puis les divorcées car ce sont souvent les femmes qui se retrouvent avec la garde des enfants. La proportion de familles monoparentales dans l'ensemble des familles est passée de 9,4% à 23 % entre 1975 et 2014.

Toutes les études montrent que les problèmes divers de comportement, la dérive vers la délinquance se développent nettement plus chez les enfants vivant dans les familles monoparentales, mais c'est un paramètre qui est tabou. Pas de mise en garde, comme pour l'IVG.

Et on pourrait décliner encore de nombreuses ''avancées sociétales'' qui ne font que produire des effets négatifs dans notre société.

On pourrait en déduire que ces analyses révèlent d'une posture réactionnaire, passéiste. Ce n'est pas du tout mon propos.

Toutes ces mesures sociétales étaient nécessaires, indispensables, mais se seraient révélées positives si elles avaient été appliquées avec mesure, réflexion, encadrées, expliquées, pour ne pas, par leur interprétation et mise en place, être dévoyées de leur but premier et aboutir en définitive à l'inverse du but recherché, conduisant à une dégradation de notre société.

Rabelais disait

<<Science sans conscience n'est que ruine de l'âme>>

Le progrès n'est pas que dans la nouveauté, ou dans le développement des sciences et techniques, mais dans l'utilisation que l'on en fait et sa capacité à rendre une société plus humaine et plus agréable.

Par son incapacité à tirer la quintessence de mesures qui devaient rendre la vie plus facile et qui ont abouti à une dégradation des mœurs et un abandon des valeurs essentielles notre société est en lente déliquescence.

On peut faire deux constats qui doivent nous interpeller

primo

Malgré cette extension pléthorique du droit à l'enfant, nos sociétés se meurent de manque d'enfants et on doit faire appel à l'immigration pour assurer le renouvellement des générations.

Secundo

Les principaux dirigeants européens n'ont pas d'enfants .

Macron, Merkel, Thérésa May, Juncker, Gentilone, les dirigeants écossais, néerlandais , luxembourgeois, etc.

Peut être peut-on lier ces deux constations pour comprendre la volonté politique de ces dirigeants, pour lesquels, la cellule familiale, la nation, le patrimoine, la culture du pays sont secondaires par rapport à leur idéologie mondialiste. Pour eux, que la cellule familiale soit la source de la pérennité de nos sociétés n'est plus leur préoccupation, que sa mort soit la fin des nations, c'est le chemin vers la mondialisation qu'ils veulent emprunter, et là où ils veulent nous conduire.

Mais prenons garde

Les sociétés et les grandes civilisations sont mortes non à cause des guerres mais souvent par la dissolution des mœurs, et de l'abandon des valeurs. Nous en prenons le chemin, au nom de ''fais ce que voudras''

Arnold J. Toynbee disait "Les civilisations ne meurent pas assassinées, elles se suicident."


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    



    • moderatus moderatus 2 octobre 2018 13:30

      @Jean-Pierre Llabrés


      Toutefois, à voir les réticences de nombre d’homosexuels à s’accoupler hors de leur couple, on ne peut que se demander si leur attachement « à leur droit » à la PMA ne résulte pas d’une pudeur excessive à l’idée que leur vagin puisse être pénétré par une verge ou réciproquement. Une telle pudeur est absolument hors de propos.

      Considérant ces principes simples et naturels, la Grossesse Pour Autrui (GPA) perd toute pertinence.


      Bonjour, j’ai lu votre lien, Bien sur pour moi la GPA est une erreur lourde de conséquences, et on n’a pas mesuré encore toutes les conséquences néfastes qu’elle va entrainer.



    • Alren Alren 2 octobre 2018 17:09

      @moderatus

      "Les sociétés et les grandes civilisations sont mortes non à cause des guerres mais souvent par la dissolution des mœurs, et de l’abandon des valeurs"

      Lesquelles sociétés et civilisations ?

      Toutes les études établissent au contraire que la plupart des civilisations sont mortes soit parce qu’elles étaient détruites par un envahisseur - cas des incas détruits pas les conquistadors espagnols- soit par la sécheresse qui entraînait l’exode -cas des Mayas- ou la guerre civile.

      Ainsi dans la Rome de l’Antiquité où l’empereur était généralement assassiné lors d’affrontements de guerre civile durant les épisodes de mauvaises récoltes.

      En plus petit, on a aussi l’exemple de l’île de Pâques

      Il n’y a pas eu de décadence romaine. Mais un phénomène de glissement vers le nord de la puissance militaire qui a progressivement minoré la place de la ville dans Rome dans l’échiquier européen.

      Ce phénomène avait débuté quand Rome a conquis l’Égypte et la Grèce et détruit Carthage.

      Tout le monde sait que si le mécontentement grondait dans différentes classes sociales de la France de 1789 - notamment de la haute bourgeoisie qui n’accédait pas au pouvoir- les mauvaises récoltes dues aux intempéries des années précédentes entraînant un hausse du prix du pain populaire, ont amené le petit peuple à faire la Révolution.

      Un cas très particulier est la civilisation minoenne de Crête qui semble avoir été balayée par un tsunami consécutif à une gigantesque éruption volcanique dans l’île de Santorin.

      Jamais ce que l’auteur considère, de son point de vue de catholique intégriste, de dépravations n’a abouti à la fin d’une civilisation.

      Pour une raison simple : elles ne touchaient que les classes les plus élevées et demeuraient discrètes. Ainsi le fameux libertinage du XVIIIe siècle ne concernait que la -haute- noblesse.

      Les mœurs dans le peuple soumis au clergé étaient bien plus austères qu’au Moyen-âge par exemple.

      Cette austérité apparaît dans les discours des révolutionnaires qui n’avaient que le mot « vertu » à la bouche.


    • moderatus moderatus 2 octobre 2018 18:22

      @Alren

      Excusez moi , je vais vous faire une réponse succinte , mais il faudrait plusieurs articles pour pouvoir disserter sur la mort des civilisations. les causes de la mort des civilisations sont multiples, la lecture que l’on peut en faire diverse. Vous en avez une lecture qui n’est pas identique à la mienne. Quand je parle de délitement des mœurs et des valeurs, c’est par exemple ce qui ,sepasse en Europe, lisez Onfray. Le manque de courage, l’abandon de nos valeurs,et de notre religion, l’acceptation de migrations subies, le multiculturalisme, l’appel à d’autre populations parce que nos générations sont incapables de se renouveler , l’arrivée de cultures et de religions plus fortes, quand le but d’une société est d’avoir le dernier smartphone, alors que ceux qui arrivent sont prêt à mourir pour des idées, c’est le déclin assuré , et la disparition à long terme .

      Rome s’est suicidée, quand vous faites comme Caligula danser les légionnaires en jupette, quand vous faites appel à des troupes étrangères que vous recrutez pour vous défendre, quand routes les valeurs sont dégradées alors c’est le début de la fin car le danger est alors intérieur, et c’est vous qui l’avez créé.

      <Suicide ou assassinat ?

      <<Meurent-elles du dehors ou du dedans ? A l’origine, les controverses du XVIIIe et du XIXe siècle à propos de la chute de l’Empire romain. Est-elle due aux Romains ou aux Barbares ? La question vaut en un sens pour toutes les civilisations. Leur disparition est-elle l’oeuvre d’agressions externes (guerres, catastrophes naturelles, épidémies, etc.) ou bien la conséquence d’un effritement intérieur (décadence, incompétence, choix désastreux…) ? Arnold Toynbee, au siècle dernier, était catégorique : « Les civilisations meurent par suicide et non par meurtre. » Cette formule de l’historien britannique, auteur d’une monumentale Etude de l’Histoire en douze volumes, parus de 1934 à 1961, est devenue célèbre. L’académicien français René Grousset, dans son Bilan de l’Histoire, publié en 1946, développa la même idée : une civilisation se détruit « de ses propres mains ». Suicide, donc, plutôt qu’assassinat. On ne saurait mieux dire : une civilisation, même sans le savoir clairement, meurt toujours de sa propre main – par manque de clairvoyance, de courage, d’endurance… L’usure interne l’emporterait sur les agressions militaires et les perturbations climatiques.>>


    • Plotina Plotina 3 octobre 2018 08:58

      @moderatus
      Je suis entièrement d’accord avec vous. Malheureusement Agoravox ne prend pas en compte mes votes. Quelle en est la raison ? Je n’ai trouvé nulle part une explication... 


    • moderatus moderatus 3 octobre 2018 12:03

      @Plotina



      Malheureusement Agoravox ne prend pas en compte mes votes.

      je ne comprends pas de quel votes vous parlez.

      Votes envers les intervenants ou le rédacteur ?


    • Plotina Plotina 3 octobre 2018 20:17

      @moderatus
      Votes concernant les articles et les commentaires...



    • moderatus moderatus 3 octobre 2018 21:52

      @Plotina


      Votes concernant les articles et les commentaires...

      je ne vois que la solution de vous réinscrire puisque votre inscription est très récente.

    • Nicolas_M bibou1324 2 octobre 2018 13:18

      Tout le monde sait pourtant qu’un enfant a un besoin vital d’un père et d’une mère, pour son évolution, pour son éducation, pour forger son identité, pour sa stabilité, et pour de multiples raisons que tous les psychologues expliquent.


      C’est bizarre, alors expliquez nous pourquoi les enfants élevés par les homos sont en moyenne plus heureux que ceux élevés par les hétéros ? 

      Au fait savez vous que la GPA est gratuite dans certains des pays qui l’ont légalisé ?

      Au final, légaliser la GPA est bon pour les enfants, et ne crée aucun business, si l’on prend le bon modèle. Vos arguments tombent à l’eau. 

      Quand à la vieille morale chrétienne dont tout le monde se fiche, sachez que moins de 5% des français vont encore de temps en temps à la messe. L’éthique d’une nation évolue avec le temps, rien de plus normal. Le bien et le mal ne sont pas absolus.


      • moderatus moderatus 2 octobre 2018 13:41

        @bibou1324


        Au final, légaliser la GPA est bon pour les enfants, et ne crée aucun business, si l’on prend le bon modèle. Vos arguments tombent à l’eau.

        Vous avez le droit de refuser de voir certaines réalités.

        La GPA sera Suivie obligatoirement de la GPA et la vous aurez, un commerce du ventre des femmes , une autre forme de prostitution. Qui sera surement organisée avec des réseaux.


        Quand à la vieille morale chrétienne dont tout le monde se fiche,

        Pas autant que moi , je suis athée, mais ce qui m’importe c’est le sort des enfants, quand vous dites que les enfants élevés par les homos sont plus heureux, c’est une absurdité. Que les homos adoptent des enfants si ils en veulent, mais acheter un enfant et le priver de mère est injiuste , et lour de conséquences.
        . désolé de vous le dire comme je le pense. Je ne connais pas votre vécu et je ne cherche pas à vous blesser , mais pour moi l’important c’est l’enfant, pas le désir d’enfant.





      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 14:03
        @bibou1324

        « C’est bizarre, alors expliquez nous pourquoi les enfants élevés par les homos sont en moyenne plus heureux que ceux élevés par les hétéros ? »
        CE qui est encore plus bizarre, c’est que nous autres . j’inclus moderatus - on n’a que de médias pourris, pleins de mensonges, de propagande éhontée, d’informations tronquées ou carrément inventées.

        Vous fait comment vous pour tomber, comme ça, pilpoil sur le premier média rigoureux, fiable, sérieux, crédible, qui me tombe sous les yeux depuis le début de l’année ?

      • Nicolas_M bibou1324 2 octobre 2018 15:22

        @moderatus 


        Donc ce que vous dites c’est qu’en France il serait impossible de faire comme en Belgique et d’interdire via la loi tout marchandage d’enfant ? On est tellement plus idiot ?

        Pour trouver des informations correctes, c’est simple, il faut chercher des études et ne pas lire ce qui est écrit dans les médias. Un sondage produit des chiffres brut et vérifiables, un avis de psychologue relayé par les médias est un avis personnel ne pouvant être pris comme vérité générale. Je suis désolé mais vous, comme moderatus, prétendez que les enfants d’homos sont plus malheureux. J’ai inclus, en ce qui me concerne, un lien vers une étude qui me semble fiable, même s’il n’est pas possible d’en établir une certitude absolue. De votre part, vous affirmer que « ça ne peut pas être vrai ». J’aimerais savoir pourquoi et sur quoi vous vous basez pour affirmer cela.

      • Nicolas_M bibou1324 2 octobre 2018 15:46

        J’ai eu beau chercher partout, je n’ai trouvé absolument aucune étude montrant que les enfants d’homos étaient plus malheureux. Aucune, zéro. Bien entendu je suis tombé sur des avis de pédiatres et autres psy, mais comme expliqué plus haut l’avis de ces gens n’a aucune valeur : ils sont influencé par leurs croyances, leur expérience qui n’est pas forcément représentative, leurs cursus.

      • Alren Alren 2 octobre 2018 17:13
        @moderatus

        Si seul le sort des enfants vous importe, vous devriez demander aussi l’interdiction du divorce qui, en cas de conflit entre les ex-époux, a généralement pour résultat de priver les enfants d’un père, décrié par la mère.

      • vesjem vesjem 2 octobre 2018 17:36
        @moderatus
        tout-à fait de ton avis
        soral a fait quelques vidéos sur le sujet
         avortement,pma, gpa , après le mariage pour tous ; il restera aux franc-mac l’ultime imposture : l’euthanazie pour tous les vieux
        ...mais, je complote

      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 17:37

        @bibou1324

        « Pour trouver des informations correctes, c’est simple, il faut chercher des études et ne pas lire ce qui est écrit dans les médias. »

        Vous serez sans doute surpris d’apprendre que Le Monde, Libération, Slate, le Huffington Post, et quasiment toute la presse mainstream, propagent les mêmes théories que vous quant au bohneur des enfants d’homosexuels.

        « Un sondage produit des chiffres brut et vérifiables… »

        Un sondage, ce sont des chiffres à prendre ou à laisser, et qui sont tout sauf vérifiables

        « Je suis désolé mais vous, comme moderatus, prétendez que les enfants d’homos sont plus malheureux. »

        Je ne prétends pas cela, et moderatus non plus, me semble-t-il, j’estime, et lui aussi, que c’est un risque à ne pas prendre, parce que rien ne le justifie.

        Même pas l’exemple animal qu’on nous serine pour démontrer que l’homosexualité est partout dans la nature. Avez-vous déjà entendu parlé, ou mieux vu, deux pingouins mâles se relayant pour couver l’œuf pondu par une pingouine ?

        « De votre part, vous affirmer que « ça ne peut pas être vrai ». »

        Vous inversez l’ordre des mots ou je me suis mal exprimé. Ce que j’affirme, c‘est que ça peut ne pas être vrai

        « J’aimerais savoir pourquoi et sur quoi vous vous basez pour affirmer cela. »

        Sur le fait qu’à peu près tout ce que répandent les médias, peut ne pas être vrai.

        « …une autre étude état-zunienne qui montre également que les enfants élevés par les homos sont aussi heureux que ceux élevés par des hétéros, mais davantage persécuté en raison de l’orientation sexuelle de leurs parents. »

        Et vous ne vous demandez pas ce que déversent les « parents » comme compensation sur ces gosses, qui soit supérieure à la mortification de se faire traiter de « fils d’en—lés » ? Moi oui !


      • moderatus moderatus 2 octobre 2018 18:38
        @Alren

        Si seul le sort des enfants vous importe, vous devriez demander aussi l’interdiction du divorce qui, en cas de conflit entre les ex-époux, a généralement pour résultat de priver les enfants d’un père, décrié par la mère.

        Pourquoi faire des procès d’intention, je n’ai jamais demandé l’interdiction du divorce, j’ai dit au coontraire que c’était un progrès essentiel.

         Ce qui me préoccupe c’est le sort de la société et son évolution. le sort des enfants est un des paramètres le plus important mais non le seul.


        Soyez gentil lisez l’article, je parle du divorce , de l’IVG et des familes monoparentales
        J’ai écrit sur ces avancées sociétales

        Toutes ces mesures sociétales étaient nécessaires, indispensables, mais se seraient révélées positives si elles avaient été appliquées avec mesure, réflexion, encadrées pour ne pas par leur interprétation et mises en place, être dévoyées de leur but premier et aboutir en définitive à l’inverse du but recherché, conduisant à une dégradation de notre société.

        Si sur chaque avancée vous voulez avoir des explications que je n’aurais pas suffisament expliquées dans mon article, nous pouvons en débattre.


      • JC_Lavau JC_Lavau 2 octobre 2018 22:21

        @Alren. Discrètement, c’est le lobby de l’Honorable Monopole d’avocat qui modèle les lois de la République, et impose une conflictualité maximale et ruineuse dans les familles.

        Quand je propose ici un article à ce sujet, il est censuré par le Parti Intérieur de Gorgonavox.
         

      • Ruut Ruut 3 octobre 2018 07:30

        @bibou1324

        Qu’est ce qui empêche ces enfants de tomber sur un couple de prédateur pédophiles ?

        L’histoire sur l’église et les prêtres homosexuels pédophiles devrait nous mettre en garde.

        Et quid des couples lesbiennes qui haïssent les hommes et auraient un garçon. (un Homme est psychologiquement détruit par le chaud froid féminin.)

        L’Hétérosexualité as au moins le mérite de minimiser l’impacte des déviances des adultes.


      • Plotina Plotina 3 octobre 2018 09:42

        @bibou1324
        Quel pays de mécréants, la France !


      • V_Parlier V_Parlier 3 octobre 2018 11:15

        @Plotina
        Les activistes LGBT s’imaginent toujours qu’il n’y a que les croyants qui sont contre leurs délires. ca les rassure...


      • Plotina Plotina 3 octobre 2018 20:26

        @V_Parlier


        Plus facile de dénigrer les catholiques . Je suis très croyante mais pas intégriste ou réactionnaire pour autant. 

      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 13:55
        « La prochaine étape, la GPA. »

        Ca, ce sera le sommet de l’émancipation féminine :
        La maternité sans peine, en neuf mois,
        le slogan.

        On livre le matériel génétique à un quelconque pays du tiers monde, ensuite, on attend la livraison du produit fini à la date de son choix.

        Pour Noël. Quand il a fait ses dents. Quand il sait parler. Quand il est propre. Pour entrer à l’école enfantine, dernier délai quand même.

        Pour le reste, pas de nausées, pas de prise de poids, pas de vergetures, pas d’accouchement difficile, pas de couches souillées et nauséabondes, pas de dépression post partum.

        Que du bonheur !

        Et peut-être aussi - rêvons un peu plus - possibilité de refuser le produit fini s’il n’est pas conforme à la commande

        C’est un sujet très porteur d’espoir dont vous nous gratifiez aujourd’hui

        • moderatus moderatus 2 octobre 2018 14:43
          @Cateaufoncel3

          Bonjour,

          On livre le matériel génétique à un quelconque pays du tiers monde, ensuite, on attend la livraison du produit fini à la date de son choix.

          cela est une certitude

          mais on aura pire,
          Peut être un jour, on peut cauchemarder, on aura un rayon Enfants sur commande sur Amazon , on aura des fiches de mamans ventre disponibles, il y en aura pour toutes les bourses , sans humour bien sur.

          je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer,

          Si cela arrive et cela risque fortement d’arriver, la mort de ce type de civilisation ne me chagrinerait pas.


        • oncle archibald 2 octobre 2018 15:38

          @ Moderatus : "Comment une société peut-elle être respectable et perenne quand elle fonctionne par l’addition et la multiplications des égoïsmes.« 

          Elle ne peut pas être respectable et perenne, elle ne l’est déjà plus, et va disparaitre. Vous le rappelez à la fin de l’article : »Les sociétés et les grandes civilisations sont mortes non à cause des guerres mais souvent par la dissolution des mœurs, et de l’abandon des valeurs. « 

          L’espoir c’est qu’après des excès, quels qu’ils soient, quand on est arrivé au bout de la course folle, par un effet de »retour de balancier« on repart dans l’autre sens et au bout d’un certain nombre d’années on peut retrouver un équilibre serein ..... jusqu’à la prochaine folle séquence. L’ennui c’est que souvent les »contre révolutions« sont aussi passionnées, violentes et destructrices que les »révolutions« qui les ont provoquées.

          Marcher en équilibre finalement ça n’est pas si facile quand on est une »bande de cons". Or d’après le grand Georges, que j’adore, dès qu’on est plus de quatre ....


          • moderatus moderatus 2 octobre 2018 16:06

            @oncle archibald


            L’espoir c’est qu’après des excès, quels qu’ils soient, quand on est arrivé au bout de la course folle, par un effet de »retour de balancier« on repart dans l’autre sens et au bout d’un certain nombre d’années on peut retrouver un équilibre serein .

            je ne suis pas croyant , mais je prierai qui vous voulez pour que l’avenir soit celui que vous prévoyez.
            personnellement je crois que cet équilibre serein est une utopie, nous sommes arrivés à un niveau et pas que sur ce problème, ou le retour à l’équilibre est très compromis .

            je suis comme Onfray , je pense que les civilisations après une apogée se délitent , déclinent jusque à disparaitre ?

            je pense que l’Europe est sur ce toboggan . je souhaite me tromper.

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 19:35

            @moderatus


            A propos de droit, je me demande depuis longtemps d’où les services compétents tiennent le droit d’infliger des parents homosexuels à un(e) petit(e) gosse, aussi innocent(e) qu’il est possible de l’être ?

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 19:41
            @moderatus

            Vous avez lu ça  ?
            Le Québec élit un gouvernement nationaliste et anti-immigrationhttps://www.huffingtonpost.fr/2018/10/02/le-quebec-tourne-la-page-liberale-et-elit-un-gouvernement-nationaliste_a_23547955/

          • moderatus moderatus 2 octobre 2018 20:36

            @Cateaufoncel3


            A propos de droit, je me demande depuis longtemps d’où les services compétents tiennent le droit d’infliger des parents homosexuels à un(e) petit(e) gosse, aussi innocent(e) qu’il est possible de l’être ?

            c’est cela qui est révoltant , que le droit à l’enfant prime sur le droit de l’enfant.
            Il y a tellement d’orphelins pour lesquels cette solutions serait meilleure peut être que pas de parents du tout.



          • moderatus moderatus 2 octobre 2018 20:46

            @Cateaufoncel3



            J’a ientendu cela à la télé , mais ils n’en font pas des tonnes nos médias, omerta oblige. Encore des populistes qui ont gagné, je pense que la vague va devenit un tsunami. J’y crois.

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 21:11
            @moderatus

            « J’y crois »

            Mais, pendant ce temps-là, Bruxelles mijote des mesures pour restreindre la liberté d’expression des « populistes »

            http://europa.eu/rapid/press-release_SPEECH-18-5883_en.htm

            « En France, au Royaume-Uni et en Allemagne. La haine en ligne est à la hausse. »Et ces tendances dangereuses ne sont pas seulement visibles dans la popularité croissante des partis extrêmes. Malheureusement, les partis traditionnels acceptent une partie de cette rhétorique exclusive.« Cela signifie que l’exclusion, la discrimination et le manque de respect pour les minorités se sont étendus des marges au centre et ne rencontrent pas assez de résistance de la part des médias, des politiciens ou des leaders d’opinion. »Les nationalistes qui défilent à Chemnitz, la campagne anti-Soros en Hongrie ou la rhétorique anti-musulmane ou anti-rom croissante ne sont que quelques exemples qui montrent que malgré la Charte, malgré un cadre juridique solide et des personnes dévouées, comme vous-mêmes, nous avons un problème."

             

            C’est Věra Jourová, qui s’exprime, une Tchèque de.. centre-droit, Commissaire européen à la Justice, aux Consommateurs et à l’Égalité des genres (Vienne, 25 septembre 2018)

             


          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 2018 21:41
            @moderatus

            « ...mais ils n’en font pas des tonnes nos médias »

            Même pas une brève dans Libération en ligne


          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 07:58

            @Cateaufoncel3



            Même pas une brève dans Libération en ligne

            Ce matin rien aux infos sur internet, il ne faut pas donnner de idées aux autre peuples .

            Alors on va passer la journée dans les médias télévisuels à voir défiler les LREM pour nous expliquer en long et en large l’affaire Collomb .

            Après les embrassades Macronesques avec ces deux gars débraillés, Collomb et Ridoine qu’on a récupéré avant sa prochaine escapade.

            Comment voulez vous que nos médias trouve le temps de parler du Québec. ?

            Pauvre France !

          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:04

            @Cateaufoncel3



            en cherchant , on arrive à trouver

            Et là on découvre les magouilles des sondeurs qui veulent influencer les résultats, on parle de les interdire.

            Les sondeurs n’avaient également pas prédit la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine de 2016 ni l’issue du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne quelques mois plus tôt.

            https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1127437/ecart-historique-sondages-vote-elections-quebec-2018


          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 10:29
            @Cateaufoncel3


             »Les nationalistes qui défilent à Chemnitz, la campagne anti-Soros en Hongrie ou la rhétorique anti-musulmane ou anti-rom croissante ne sont que quelques exemples qui montrent que malgré la Charte, malgré un cadre juridique solide et des personnes dévouées, comme vous-mêmes, nous avons un problème."

             

            C’est Věra Jourová, qui s’exprime, une Tchèque de.. centre-droit, Commissaire européen à la Justice, aux Consommateurs et à l’Égalité des genres (Vienne, 25 septembre 2018)

            Si ce n’est que maintenant qu’elle se réveille et constate qu’il y a un problème , elle a du retard à l’allumage, et ce la va s’accentuer, je pense qu’elle s’en aperçoit.


             


          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 10:31

            @moderatus


            Deux articles dans Google-actualité : Le Figaro et Huffingtonpost

            Hier soir deux articles : 20 minutes et Huffingtonpost"

            Après les embrassades Macronesques avec ces deux gars débraillés, Collomb et Ridoine qu’on a récupéré avant sa prochaine escapade.« 

            A quelque chose, malheur est bon, ça fait monter le discrédit de Jupiter.

             »Comment voulez vous que nos médias trouve le temps de parler du Québec. ?"

            Si chaque médiateux bossait trois heures par jour au lieu de deux, ils devraient y arriver à mon avis

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 10:41

            @moderatus


            « Et là on découvre les magouilles des sondeurs qui veulent influencer les résultats, on parle de les interdire. »

            Peut-être, mais il y a un facteur dont on ne parle presque jamais : la décision à la dernière une étude publiée en 2007, montrait que 21 à 22 % des électeurs se décidaient quasiment dans l’isoloir. C’est énorme 22 % quand vous pensez qu’une élection se joue à 3 ou 4 %.


          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 10:42

            @Cateaufoncel3


            Si chaque médiateux bossait trois heures par jour au lieu de deux, ils devraient y arriver à mon avis

            La TV est muette et la presse n’en parle presque pas .
            Quand elle en parle c’est pour signaler les différents avec MLP .Décidément le lavage de cerveau continue.

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 10:57
            @moderatus

            « ...Si ce n’est que maintenant qu’elle se réveille et constate qu’il y a un problème , elle a du retard à l’allumage... »

            Peut-être pensaient-ils que la poussée populiste ne serait qu’un feu de paille, mais voilà que les Démocrates de Suède se retrouvent en position d’arbitres avec 62 sièges, entre deux centrismes aussi hétérogènes l’un que l’autre, à 144 sièges pour le centre-droit et 143 sièges pour le centre-gauche, ou l’inverse.

            Sur quoi on annonce - info ou intox - que la CSU bavaroise pourrait s’allier avec l’AfD, pour gouverner ce Land plus peuplé que la Belgique : ce serait le plus gros séisme politique européen depuis la fin de la guerre.

            On nous ressortirait grosse comme une maison, l’alliance de Hitler, en 1933, avec la démocratie-chrétienne (Zentrum) que l’Adolf roula dans la farine en cinq mois

          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 11:08

            @Cateaufoncel3



            Peut-être pensaient-ils que la poussée populiste ne serait qu’un feu de paille, mais voilà que les Démocrates de Suède se retrouvent en position d’arbitres avec 62 sièges, entre deux centrismes aussi hétérogènes l’un que l’autre, à 144 sièges pour le centre-droit et 143 sièges pour le centre-gauche, ou l’inverse.

            le populisme , un feu de paille qui va mettre le feu à une Europe fédérale . Des incendies s’allument un peu partout, en Europe et hors Europe et tous ont la même origine, l’immigration massive et le manque de souveraineté ou de volonté pour la contenir.

            Mais le temps qui nous sépare des élections est long, et il faudra être costaud contre ces agressions qui vont se multiplier, la bête blessée n’en est que plus dangereuse.



          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 11:59

            @moderatus

            "Mais le temps qui nous sépare des élections est long"

             Avec, dans l’intervalle,  beaucoup de stations intermédiaires qui seront autant de prises de température :

            05-06.10 - Sénatoriales tchèques

            06-07.10 - Roumanie - Référendum contre le mariage homosexuel

            07.10 - Elections en Lettonie, où l’Alliance nationale (populiste) a remporté 17 sièges sur 100 en 2014

            14.10 - Belgique - Elections communales et provinciales, avec l’apparition d’un partiidentitaire, NATION

            14.10 - Bavière – Régionales

            21.10 – Italie – Régionales du Trentin-Haut Adige

            28.10 – Allemagne – Régionales du Land de Hesse

            06.11 – Etats-Unis – Elections de mi-mandat


          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 12:07

            @Cateaufoncel3

             Avec, dans l’intervalle,  beaucoup de stations intermédiaires qui seront autant de prises de température :


            J’ai noté toutes les dates que vous m’avez envoyées, je vais suivre cela de près , merci.


          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 17:27
            @moderatus

            « je vais suivre cela de près , merci. »

            #MeToo

            Le 14 octobre, il y a encore les élections luxembourgeoises, mais les eurosceptiques - ( 3 sièges sur 60 au parlement national) - Parti réformiste d’alternative démocratique - ont, au parlement européen, passé du groupe où se trouve la Ligue à celui où se trouvent les libéraux allemands, europhiles. Ils ne sont pas nets, c’est la raison pour laquelle je ne les ai pas mis dans ma liste

            On aura l’occasion de commenter tout ça.

          • sls0 sls0 2 octobre 2018 17:53

            Les ultra-cathos ont un os à ronger en ce moment.


            • moderatus moderatus 2 octobre 2018 18:44

              @sls0


              Bonjour slso

              Les ultra-cathos ont un os à ronger en ce moment.

              personnellement , je n’ai ni Dieu ni maitre, je suis athée et n’ai jamais adhéré à aucun parti. les ultra -Cathos en France , ne sont pas nombreux , je ne sais pas si c’est le cas là ou vous vivez, mais ici les églises ne sont pas très fréquentées.








            • sls0 sls0 3 octobre 2018 05:01

              @moderatus
              Le fait que vous sortiez le même thème et les mêmes arguments que les ultracathos ça porte à confusion, vous ne trouvez pas ?


            • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:36
              @sls0

              Bonjour,

              Le fait que vous sortiez le même thème et les mêmes arguments que les ultracathos ça porte à confusion, vous ne trouvez pas ?

              Non pas vous , pas ces arguments,

              vous me faites penser à ces politiques qui pensent que quand Marine le Pen, dit que l’eau mouille, si vous dites elle a raison, vous considèrent comme un sale extrémiste qui fait le jeu de RN ;

              Épargnons nous ce type de raccourci, merci.

              mes arguments ne que sont ceux d’un père de famille, et je lai défendu vis à vis de mes enfants et maintenant de mes petites enfants .

              « Fais ce que voudras » était un thème de Rabelais dans une de ses œuvres Gargantua.
              mais il fallait lire la suite et l’analyser

              Toute leur règle tenait en cette clause : FAIS CE QUE VOUDRAS, car des gens libres, bien nés, bien éduqués, vivant en honnête compagnie, ont par nature un instinct et un aiguillon qui pousse toujours vers la vertu et les éloigne du vice ; c’est ce qu’ils nommaient l’honneur.

              je pense que notre société est loin de pouvoir se permettre cette utopie











            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 octobre 2018 19:35
              Bonsoir moderatus,
              Vous avez entièrement raison, bien sûr, mais comme vous en êtes conscient, vous criez dans un désert, pourquoi ? Parce que les gens fonctionnent à partir de gratifications, et qu’actuellement elles sont dirigées vers l’individu et que l’image que l’on donne de la collectivité n’est pas gratifiante. Il n’y a donc aucune chance que les gens la confortent, toute la société marchande est exactement à l’opposé.

              Les démarches actuelles sont toutes dirigées vers l’individu, on cherche le bon plan vacances, on part en Thaïlande parce que les gens peuvent s’occuper des enfants 40h par semaine pour pas cher, on ne se demande évidemment jamais comment cela est possible. Et bien sûr, avoir un enfant comme on veut et quand on veut, avec livraison gratuite si possible et réduction sur la commande suivante.

              Vous et moi ne sommes pas d’accord avec cette orientation, et nous pensons que notre civilisation ne tiendra pas longtemps de cette manière. Mais nous sommes minoritaires, ne nous faisons pas d’illusions.


              • moderatus moderatus 2 octobre 2018 20:33
                @Gilles Mérivac

                Vous avez entièrement raison, bien sûr, mais comme vous en êtes conscient, vous criez dans un désert, pourquoi ? Parce que les gens fonctionnent à partir de gratifications, et qu’actuellement elles sont dirigées vers l’individu et que l’image que l’on donne de la collectivité n’est pas gratifiante. Il n’y a donc aucune chance que les gens la confortent, toute la société marchande est exactement à l’opposé.

                Bonsoir Gilles, j’aime prêcher dans le désert en espérant qu’il y aura de l’écho.
                je crois que les gens savent ce qu’est la PMA actuellement et on peut la comprendre .

                certains ignorent que son extension va priver un enfant de père et qu’elle va nous coûter la peau de fesses


                Il faut que les gens sachent que la PMA va arriver incessamment et qu’elle va priver un enfant de mère, ce qui est criminel. Alors il faut se battre, car une société qui laisserait faire de telles pratiques comme la marchandisation des ventres est une société qui court à sa perte.


                Il y a ds populismes qui progressent contre l’immigration sauvage
                j’espère qu’il y aura des populistes pour s’élever contre ces lois scélérates.

              • foufouille foufouille 2 octobre 2018 19:38

                "Demain, deux messieurs en désir d’enfant, loueront un ventre pour en fabriquer un.

                Cet enfant acheté comme une marchandise quelconque, peut être sur catalogue, et le prix sera différent suivant les qualités physiques ou le QI de la mère porteuse, cet enfant se verra privé de l’essentiel tout au long de sa vie, d’une mère.’
                ce qui existe aux USA pour ceux qui ont les moyens.
                pour le divorce, tu ne peux savoir sur ce qui tu vas vraiment, certaines personnes sont très manipulatrices. pareil pour les femmes sans père, j’en ai connu plusieurs avec des enfants de pères différends car elles avaient décidées que le père resterait si elles étaient enceintes.


                • moderatus moderatus 2 octobre 2018 20:41

                  @foufouille


                  ce qui existe aux USA pour ceux qui ont les moyens.
                  pour le divorce, tu ne peux savoir sur ce qui tu vas vraiment, certaines personnes sont très manipulatrices. pareil pour les femmes sans père,

                  Foufouille , le droit de l’enfant et notre devoir qui consiste à faire de ces enfants des êtres responsables, comment peut on se dérober à notre devoir et priver volontairement un enfant de son père ou de sa mère ?
                  on marche sur la tête.

                  le désir d’enfant, le droit à l’enfant, c’est leur crédo, mais le droit des enfants d’abord !



                • moderatus moderatus 2 octobre 2018 21:06
                  @phil 168

                  , c’est comme ça, un couple ne dure pas obligatoirement longtemps

                  C’est comme ça parce qu’on accepte que ce soir comme ça , on a le choix et surtout le devoir de se poser la question, quel est l’intérêt de l"enfant quand on pense à divorcer.

                • Esprit Critique 2 octobre 2018 19:57

                  Je n’aime pas le fromage, quand je vais manger dans un restaurant et que le menu prévoit du fromage, je vais exiger d’avoir un autre plat de mon choix a la place, et j’envoie la facture a la sécu !

                  Logique.


                  • McGurk McGurk 2 octobre 2018 20:50
                    Ce qui me gêne en premier dans cette mesure, c’est qu’on supprime un cran supplémentaire dans la socialisation. Parce qu’en effet, il y a de plus en plus d’individus qui ne veulent déjà plus - et ce depuis bien des années - de « relations » (soit disant parce que c’est « contraignant » et « trop long ») mais plutôt « un plan cul » (ou une série de plans culs) ou bien on parle de « sex friend » - càd une relation sans sentiment et que physique.

                    Ici, c’est exactement la même chose en fin de compte. On veut le gosse sans les inconvénients, à savoir l’homme - devenant une « usine à sperme » - et encore moins être avec lui ni même accomplir l’ « acte naturel » pour avoir ce que l’on souhaite. Un peu comme si on voulait un sandwich poulet...sans tuer le poulet.

                    Il est normal de se poser la question de l’équilibre de l’enfant quand celui-ci n’a qu’un parent au lieu de deux, chacun jouant un rôle bien précis. Cela veut-il dire que la mère seule doit faire le double ou qu’elle doit se reposer sur les grand-parents ou d’autres membres de la famille pour arriver au même résultat ?

                    Je ne suis pas d’accord à propos de l’idée que le schéma « une mère un père » est forcément vital. Je ne peux que supposer que deux personnes du même sexe peuvent servir de référent père/mère (enfin l’équivalent) pour apporter à l’enfant ce dont il a besoin.

                    Quant à l’adoption, j’ai toujours entendu dire que peu de personnes y ont recours en raison du nombre de procédures et surtout du temps à attendre. Après tout, pourquoi s’ennuyer à faire un enfant - et donc endurer tout ce processus long, douloureux et contraignant - lorsqu’on peut en avoir un « directement » ?

                    La question mérite effectivement d’être posée et ce serait sans doute plus moral voire plus profitable pour tous ces gosses (800 000 de moins de 25 ans en 2017) qui trouveraient stabilité et amour, en plus d’un semblant de filiation - donc une base à laquelle s’accrocher et se référer.

                    • moderatus moderatus 2 octobre 2018 21:20

                      @McGurk


                      Quant à l’adoption, j’ai toujours entendu dire que peu de personnes y ont recours en raison du nombre de procédures et surtout du temps à attendre. Après tout, pourquoi s’ennuyer à faire un enfant - et donc endurer tout ce processus long, douloureux et contraignant - lorsqu’on peut en avoir un « directement » ?

                      Mais oui, on va bientôt les acheter sur Amazon, mais il y aura des prsx différents suivant la plastique de la mère et son QI ,
                      sinon pour les payer moins cher on pourra aller sur le marché des ventres tenu par des proxénètes qui obligeront des femmes à louer leur corps.

                      L’enfant , son avenir , quelle importance , on aura satisfait notre désir d’enfant et notre droit à l’enfant ; le droit des enfants , lui on s’en tape.

                      peut être qu’il y aura même un marché pour les échanger s’il ne nous conviennt pas et sont trop emmerdants.


                      Je ne suis pas d’accord à propos de l’idée que le schéma « une mère un père » est forcément vital.

                      Mais non , qu’est ce qu’on a été con depuis 2000 ans , alors que maintenant on peut faire son marché aux enfants comme on veut.

                      Qu’il était con ce RABELAIS quand il disait

                      « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »

                      comme il fait bon vivre dans cette société ou tout s’achète., même les enfants tous faits.

                      je vous la laisse cette société monsieur Gurk, je n’en veux pas , mais je sui un vieux con réactionnaire moi aussi, c’est vrai.



                    • McGurk McGurk 2 octobre 2018 22:22

                      @moderatus


                      En fait vous n’avez pas compris mon propos. Je ne suis pas du tout pour la marchandisation des enfants.

                      Je disais simplement que cette nouvelle loi autorisant plus de personnes à avoir des enfants via un intermédiaire se heurte au fait qu’il y a déjà un paquet de gamins sans famille, qui en attendent justement une et qui sont probablement aussi sains que ceux voulus.

                      Je me suis également élevé contre cette déconnexion de l’acte et le fait de les élever, c’est-à-dire assumer sans assumer - tout du moins pour les femmes qui verraient les relations naturelles comme un obstacle.

                      Votre référence aux « deux mille ans » n’a pas de fondements solides. La société a été pendant très longtemps patriarcale (sauf chez certains hommes préhistoriques, càd avant les premières sociétés), avec comme vision « la femme aux fourneaux/qui élève les gosses et le mari ramenant l’argent », c’est-à-dire un stéréotype figé dans « la tradition » (que certains ici élèvent comme un modèle immuable).

                      Rien ne vous dit que deux hommes/femmes ne feraient pas aussi bien voire mieux. Tout comme les familles recomposées peuvent parfaitement fonctionner si les bonnes personnes (en terme de qualité et non de sexe) sont présentes. Or, pendant des décennies, ces familles avaient « mauvaise réputation » car le « modèle originel » était très ancré en France.

                    • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:58
                      @McGurk

                      Bonjour,


                      En fait vous n’avez pas compris mon propos. Je ne suis pas du tout pour la marchandisation des enfants.

                      Je disais simplement que cette nouvelle loi autorisant plus de personnes à avoir des enfants via un intermédiaire se heurte au fait qu’il y a déjà un paquet de gamins sans famille, qui en attendent justement une et qui sont probablement aussi sains que ceux voulus.

                      Désolé si je vous ai mal compris , votre explication est claire .

                      Bien sur il existe un tas d’enfants sans père ni mère , et leur officier un foyer par le biais de l’adoption par un mère seule , un couple homosexuel est déjà un mieux pour cet enfant. Pa besoin de créer des orphelins de père ou mère supplémentaires.

                      Votre référence aux « deux mille ans » n’a pas de fondements solides.

                      Vous pouvez tourner vos explications Côme vous voulez un enfant est le fruit d’un homme et d’une femme , qu’on se serve d’un sexe ou d’une seringue , et un enfant a en lui une part de sa mère et une de son père.

                      quand les aléas de la vie privent un enfant de père ou de mère c’est un drame, tous les psychologues sont d’accord, alors le rendre orphelin en disant assouvir un désir d’enfant est pour moi une erreur, pire , une faute grave

                      Avant de demander un droit à l’enfant , on se penche d’abord sur les droits de l’enfant.



                    •  C BARRATIER C BARRATIER 2 octobre 2018 21:13

                      L’évolution du climat risque fort de faire disparaitre l’espèce humaine, d’autres espèces ont disparu et l’univers continue, d’autres espèces se développent et prennent leur place...Où est le problème, vous qui évoquez le passé ? Il en est ainsi depuis des millions d’années.

                      Ce qui m’intéresse le plus dans votre article, c’est qu’il ,nourrit le paradoxe politico religieux que j’ai relevé et qu’il tend à ne pas laisser faire à chacun, à chacune ce qu’il veut faire en conscience et aussi par amour et respect pour ses enfants.

                      En table alphabétique des news ;

                      Paradoxes politico religieux http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=301

                      • JC_Lavau JC_Lavau 2 octobre 2018 21:27

                        @C BARRATIER. Des variations climatiques, rien que durant la période historique, il y en a déjà eu de sacrément grosses.

                        L’Adour a déjà changé trois fois de lit et d’embouchure dans la période historique. Problème : il n’y avait pas la télévision aux ordres pour te faire peur.

                      • moderatus moderatus 3 octobre 2018 09:12

                        @C BARRATIER


                        Ce qui m’intéresse le plus dans votre article, c’est qu’il ,nourrit le paradoxe politico religieux que j’ai relevé et qu’il tend à ne pas laisser faire à chacun, à chacune ce qu’il veut faire

                        Mon discours n’est ni politique, ni religieux, j’ai la chance et la volonté d’avoir ni Dieu ni maitre..

                        Votre phrase me rappelle la phrase de RABELAIS « fais ce que voudras »  dans gargantua au sujet de l’abbaye de Thèlème ou la règle d’or était celle là.

                        Mais vous oubliez qu’il y a des conditions particulières pour que cette règle s’applique , ou alors on en revient aux absurdités de Mai 68 ,’’ il est interdit d’interdire’’, on voit où cela nous a mené.


                        Toute leur règle tenait en cette clause : FAIS CE QUE VOUDRAS, car des gens libres, bien nés, bien éduqués, vivant en honnête compagnie, ont par nature un instinct et un aiguillon qui pousse toujours vers la vertu et les éloigne du vice ; c’est ce qu’ils nommaient l’honneur.

                        Vous pensez que notre société remplit ces critères pour se permettre de décliner « fais ce que voudras » ?







                      •  C BARRATIER C BARRATIER 3 octobre 2018 20:58

                        @moderatus
                        Fais ce que voudras ne se référait pas à l’exercice du pouvoir dans une démocratie. Des groupes de pression ne peuvent pas censurer ce qui a été voté légalement. Chacun peut avoir ses propres vues sur la morale, la civilisation...mais ce ne sont que les siennes, et justement il ne fera pas ce qu’il voudra !


                      • moderatus moderatus 3 octobre 2018 22:00

                        @C BARRATIER


                        Fais ce que voudras ne se référait pas à l’exercice du pouvoir dans une démocratie. Des groupes de pression ne peuvent pas censurer ce qui a été voté légalement.

                        Fais ce que voudras se référait à une société dont chacun se comportait selon son bon vouloir,

                        mais société dont les membres avaient les qualités requises pour que ce comportement soit viable.

                        Des groupes de pression ne peuvent pas censurer , ce n’est pas certain , mais des groupes de pression peuvent imposer des lois , c’est sur.

                      • VIO59 2 octobre 2018 21:48

                        Pour les familles monoparentales je crois que vous passez à côté du vrai problème, qui ne se situe pas là où vous croyez et qui est beaucoup plus grave que vous imaginez.


                        Regardez bien le barème du RSA, et vous comprendrez pourquoi autant d’enfants sont élevés sans père dans notre pays.


                        Déjà la mère d’un seul enfant est fortement incitée à priver les enfants de leur père, puisque avec moins de 2 Euros par jour je ne vois pas comment on peut nourrir un homme, mais si elle est très bête elle pourrait encore ne pas comprendre ce que la société attend d’elle.

                        A partir du 2ème enfant cela devient très clair. Une mère de deux enfants au RSA qui met le père de ses enfants à la porte et coupe tout lien entre lui et ses enfants devient parent isolé et voit son RSA bondir de 1.156,96 euros à 1.179,10 euros alors qu’elle a désormais une bouche (et adulte) en moins à nourrir !

                        La raison pour laquelle il y a autant de familles monoparentales c’est que de même qu’on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs, on ne peut pas assassiner les jeunes hommes sans faire de leurs enfants des orphelins.

                        Car en effet, quelle est le résultat attendu par ceux qui ont pondu ce barème ? Ils savent qu’une fois dehors et privé de tout lien avec ses enfants, le père n’a plus droit à rien, même pas au RSA, s’il a moins de 25 ans. Il n’a plus qu’à s’asseoir sur le trottoir et tendre la main.

                        L’explosion des familles monoparentales n’est que le dommage collatéral, accepté en toute connaissance de cause, d’une abjecte guerre d’extermination contre les jeunes hommes des classes populaires.

                        • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:15

                          @VIO59


                          L’explosion des familles monoparentales n’est que le dommage collatéral, accepté en toute connaissance de cause, d’une abjecte guerre d’extermination contre les jeunes hommes des classes populaires.

                          Votre explication à mon avis ne peut être que partielle ,

                          En France, une famille sur cinq est monoparentale, gérée par la mère dans plus de neuf cas sur dix, et près de 35% vivent sous le seuil de pauvreté.

                          Donc pour maintenir ces familles à flot il faut mettre la main à la poche et cette situation nouxs coûte la peau des fesses.

                          Pour moi la raison première est l’irresponsabilité totale dans laquelle notre société vit,.

                          le divorce est une avancée sociale car parfois nécessaire, mais nier la gravité du divorce , ses conséquences sur la famille et surtout sur les enfants, déresponsabiliser complètement les couples est une absurdité.


                          un des piliers de l’éducation est la frustration, et on l’a supprimé, on veut tout tout de suite, sans effort , sans concessions, on ne fait pas la part du possible , du souhaitable.





                        • Jeanlaquille 3 octobre 2018 08:16

                          Félicitations...

                          Parfaite analyse....

                          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:39

                            @Jeanlaquille


                            merci pour votre appui

                            je pense qu’il faudrait rejeter l’extension de la PMA qui est le catogan vers le désastre de la GPA

                          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 08:44

                            @Jeanlaquille


                            je pense qu’il faudrait rejeter l’extension de la PMA qui est le toboggan vers le désastre de la GPA

                            Excusez la faute de frappe sur ma réponse précédente, les brumes de la nuit ne se sont pas complètement dissipées.

                          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 10:24

                            @Le Panda



                            être parent ne consiste pas uniquement à profiter d’un exercice physique agréable.

                            il faut assumer ensuite et ce n’est souvent. pas facile

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 11:05

                            Merci Modératus. Vous devriez rajouter les LEBESBORN rêvés par Hitler (sachez que ce sont généralement les même profils qui sont choisis dans les catalogues ; une erreur de « casting » en Italie, l’enfant étant noir a provoqué le rejet de l’enfant). Et les psys de rajouter : l’importance de la scène originelle ou primitive pour la structuration de la personnalité. MAis ce serait rentrer dans des développements que ne peuvent saisir les non adesptes de la psychanalyse.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 11:50

                              Les militantes de la JUSTE dictature du Femellariat ne supporteront jamais que quand on fonde une famille, on contracte une obligation de santé mentale. En raison de ses nouvelles responsabilités.


                              • moderatus moderatus 3 octobre 2018 11:59

                                @JC_Lavau



                                quand on fonde une famille, on contracte une obligation de santé mentale.

                                Sans aller jusqu’à la santé mentale, mais fonder une famille c’est endosser des responsabilités importantes et c’est vouloir les assumer. surtout quand vous décider de faire de enfants, eux n’ont rien demandé , donc vous leur devez tout.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 12:59

                                @moderatus. 

                                Après la naissance de la petite dernière, mon épouse s’est battue contre toute l’inspection académique pendant six semaines, pour faire sauter une classe à notre fils. Il a donc sauté le CE2, pour se retrouver en CM1 à l’autre bout de la ville. Il est donc resté en échec scolaire tout le restant de sa scolarité.

                                En 2003, dans la halle d’escalade de la fac de Bron, M. Guyot m’a reconnu : prof de d’EPS, il était prof principal de Bertrand en 6e. Il avait proposé qu’on arrête là le massacre, et qu’on permette à Bertrand de retrouver sa classe d’âge et son niveau réel en redoublant la 6e. Définitivement butée, l’autoritaire paranoïaque a refusé.

                                Et pourquoi cette entrée en paranoïa ouverte post partum ? C’est qu’avec deux enfants du même père, qui se ressemblent et qui ressemblent à leur père, Geneviève prévoyait que ça allait finir par se voir, que l’aînée était adultérine. Pour une femme si secrète et dissimulatrice...
                                Il va avoir 40 ans dans deux semaines, mon gamin, qui avait commencé comme un très doué.

                                Et moi ? Hé bien, je dis mon point de vue, puis je me tais. Pas du tout à l’échelle d’une telle paranoïa de combat.

                                Du coup, les féminazies de combat ne tarissent pas d’accusations : « Salopard de père, masculiniste, macho-facho-dégénéré ! Punaise masculiniste ! Pédale ! Macho ! Violeur d’enfants ! Misogyne ! Pas gai ! ... »

                                Et pour son anniversaire de 32 ans, voir comment le gang des tueuses conjurées se vantait publiquement d’avoir fait de mon fils une épave droguée, rêvant de meurtre. Forum Déontologie pour la famille. Consolation potentielle : jamais, jamais le gang des tueuses conjurées n’a dit la vérité sur quoi que ce soit.

                                Cela avait été exprimé avec justesse par Gérard Jugnot dans son rôle de thérapeute bref, film Oui Mais. Pour toute famille dans notre cabinet nous avons pour motivation de redresser celle-ci à temps, alors qu’autrefois nous fûmes impuissants à redresser nos familles d’origine, parties dans des dérives et délires désastreux.

                              • moderatus moderatus 3 octobre 2018 13:45
                                @JC_Lavau

                                Après la naissance de la petite dernière, mon épouse s’est battue contre toute l’inspection académique pendant six semaines, pour faire sauter une classe à notre fils. Il a donc sauté le CE2, pour se retrouver en CM1 à l’autre bout de la ville. Il est donc resté en échec scolaire tout le restant de sa scolarité.

                                Désolé , mais vous m’avez paumé entre histoire vraie et film, je n’arrive pas à suivre, si vous pouviez me dire les conclusions que vous tirez de cette expérience ou film , j’essayerai de vous donner mon opinion.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 14:17

                                @moderatus. Le film « Oui mais » n’apparaît qu’au dernier paragraphe. Le thérapeute bref ne peut intervenir dans le duel entre mère et fille que parce qu’il est né en dehors des jeux psychotiques de cette cellule familiale-là, et qu’il consacre un soin professionnel à rester non piégé, adulte de référence.
                                 

                                Le sujet, c’était l’obligation de santé mentale, que moralement on contracte quand on fonde une famille.
                                Les féminazies sont contre. C’est bien pourquoi elles sont financées par leurs marionnettistes, hé hé hé ! La C.I.A. se refinance notamment par la drogue qu’elle fait fourguer à nos enfants déboussolés.

                              • moderatus moderatus 3 octobre 2018 15:31

                                @JC_Lavau


                                Merci pour vos explication,,maintenant je sais de quoi parle le film ’’oui mais’’ et j’ai appris la signification d’un terme que j’ignorais

                                les féminazizes.

                                Y a-t-il un lien entre les féminazies et la GPA , c’est un autre question. à laquelle je n’ai pas de réponse et c’est une question qui n’a pas été posée

                                Les LGTB oui c’est certain.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 15:57

                                @moderatus. Le plus simple est de les regarder agir et écrire.

                                http://deonto-famille.info/index.php?topic=27.msg50#msg50
                                 
                                Désolé pour l’imprécision de la troisième main : je n’ai pas gardé trace du lieu ni de la date.
                                Oratrice : 
                                Le MLF était au départ un mouvement lesbien. Au départ, hein !
                                Voix dans la salle : 
                                Et à l’arrivée.
                                 
                                Retrouvé, 1970 :

                              • moderatus moderatus 3 octobre 2018 16:13
                                @JC_Lavau

                                e plus simple est de les regarder agir et écrire. http://deonto-famille.info/index.php?topic=27.msg50#msg50
                                 

                                je suis allé sur ces sites qui se disent vouloir éviter la haine, mais qui e réalité en déversent des tombereaux.

                                Ces sites valent le détour, pour les éviter.


                              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 3 octobre 2018 20:30

                                @moderatus, ,
                                Je viens de suivre votre lien, je tombe sur une Michèle de 2001, qui écrivait : « Pour moi, tout homme est un » salaud « en puissance, comme on pourrait dire que tout homme est un violeur. » Sa vision des hommes avait un avantage considérable : s’attendant à chaque seconde d’être violée, elle n’était pas vraiment traumatisée quand ça lui arrivait.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 21:11

                                @Cateaufoncel3. Vierge et martyre de son état, la Dayras.


                              • Pierre Sanders Pierre Sanders 3 octobre 2018 20:37

                                @moderatus

                                « Quand j’ai voté vous étiez +4 score honorable et positif. »

                                En y réfléchissant bien, est-ce que vous vous souvenez d’un score, d’un seul, supérieur à + 4 ?

                              • moderatus moderatus 3 octobre 2018 21:56

                                @Pierre Sanders


                                « Quand j’ai voté vous étiez +4 score honorable et positif. »

                                En y réfléchissant bien, est-ce que vous vous souvenez d’un score, d’un seul, supérieur à + 4 ?

                                Franchement je ne m’en souviens pas, sais pas , mais +4 est très positif . cet article aurait du passer.

                              • Pierre Sanders Pierre Sanders 3 octobre 2018 22:37

                                @moderatus

                                Sur plus d’une centaine de modération, il n’y aucun cas observé de score à +4.

                                En partant de la toute fin, il est assez aisé d’en trouver une demi-douzaine

                                A la date du 2 octobre, on trouve avec + 4, le Panda - L’Elysée cherche remplaçant de Gérard Collomb, avec +4 également, Renaud Bouchard, Modération, pré-censure et police de la pensée... 

                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 12:20

                                Ceci semble une blague de potache ; mais quelle monstruosité se cache derrière (si je puis dire, ; le sujet). Un petit garçon élevé par des homos de rentrer par hasard dans la SDB où il voit un des ses « papa ». Et celui-ci de s’exclamer : si tu voyais celle de ta mère,.....


                                • moderatus moderatus 3 octobre 2018 13:24

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                  Ceci semble une blague de potache ; mais quelle monstruosité se cache derrière (si je puis dire, ; le sujet). Un petit garçon élevé par des homos de rentrer par hasard dans la SDB où il voit un des ses « papa ». Et celui-ci de s’exclamer : si tu voyais celle de ta mère,.....

                                  est-ce vraiment une blague ? ou la triste réalité ?


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 13:55

                                  @moderatus

                                  Cela ne peut être que la réalité. Extrait du livre sur Oedipe et psychanalyse d’aujourd’hui. « Ainsi Cabaret, de Harold Prince, qui se passe à Berlin en 1931, commence dans un musis-hall de travestis où le »meneur de jeu" (on croirait Macron,...), au sens propre et au sens figuré, maquillé comme une poupée, à la voix haut perchée (hystérie des discours de Macron), représente le diable (ou, si l’on veut, Hitler in uns), celui qui connaît les hommes, les manipule et les conduit jusqu’à l’accomplissement inéluctable de leur destin. Tout le film scandé par les séquences qui se déroulent dans le cabaret de travestis, microcosme où apparaissent comme grossies à la loupe et stylisées comme dans un cauchemar, les étapes successives de la montée du nazisme. Le film n’a pas du tout vieilli et pour l’anecdote, il est sortit en Belgique le lendemain de la naissance de Macronhttps://www.youtube.com/watch?v=hBlB8RAJEEc

                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 12:25

                                  En Belgique, en 2002, des psychologues ont défilé contre la loi sur le mariage homosexuel, s’exposant dans la rue, ce qui est contraire à leur déontologie : sachant ce qui se préparait. ET ILS ON EU RAISON DE JOUER LES CASSANDRES. Le résultat est là : La monstruosité. J’attends et espère toujours un procès, avec Madame Roudinesco du côté des accusées. 


                                  • moderatus moderatus 3 octobre 2018 13:32

                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                    En Belgique, en 2002, des psychologues ont défilé contre la loi sur le mariage homosexuel, s’exposant dans la rue, ce qui est contraire à leur déontologie : sachant ce qui se préparait. ET ILS ON EU RAISON DE JOUER LES CASSANDRES. Le résultat est là : La monstruosité. J’attends et espère toujours un procès, avec Madame Roudinesco du côté des accusées. 



                                    je partage ces inquiétudes, on a ouvert la boite de Pandore.

                                    Donner les mêmes sécurités aux couples homosexuels , par un contrat spécifique, pourquoi pas, mais instituer le mariage pour tous , dévoyer cette institution à mon avis a été une erreur.

                                    Le mariage est une institution pour instaurer une sécurité pour la famille et les enfants issus de ce mariage.

                                    Donc mariage donne accès à désir d’enfant et droit à l’enfant donc on abouti à la Pma étendue et à la GPA .

                                    On aboutit à une dérive catastrophique..



                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 13:40

                                    @moderatus


                                    Nous savions étant formés par Janine Chasseguet-Smirgel. Elle met en garde dans son livre : 

                                    Oedipe et psychanalyse d’aujourd’hui

                                    Auteurs collectifs sous la direction de Sztulman Henri

                                    Published by Privat, Paris . Elle met clairement en garde. Le déni de la différence sexuelle fait le nid du nazisme. Elle prend le film : Cabaret pour illustrer ses propos.


                                  • Trelawney Trelawney 3 octobre 2018 12:44

                                    Chaque année la France compte de moins en moins de mariages et 20% de ses mariages ne tiennent pas les deux ans. Ensuite 40% de ses mariages ne tiennent pas les 10 ans. Pour finir à un mariage sur 2 qui fini par un divorce.

                                    Aussi vos salades de l’enfant qui ne peut se concevoir autrement que dans une famille hétérosexuel et unie, ne sont plus d’actualité. Et cela qu’on autorise ou pas la PMA.

                                    Que penser d’un enfant dont les parents ont divorcé puis se sont remarié et qui se retrouve avec 4 grands père et 4 grands mères et des oncles et tantes à ne plus savoir qu’en faire. 

                                    Posez la question aux jeunes de moins de 25 ans et tous vous diront qu’un mariage c’est une bonne occasion de faire la fête et c’est tout. Que l’important dans un couple marié ou pas hétéro ou pas, ce se n’est pas le pacs ni le mariage, ce sont les enfants et la façon dont on les éduque et n’allez pas croire qu’un enfant est mieux éduqué dans une famille dont les parents sont hétérosexuels et mariés.

                                    • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 13:13

                                      @Trelawney. Tu charges une barque jusqu’à ce que l’eau passe par dessus le bordé. C’était lequel des surpoids qui était le coupable du naufrage ?

                                      Tu rajoutes des poids, tu rajoutes des poids, tu rajoutes des surcharges...

                                      Avec trop peu de poids en bas, trop de poids dans le mât, et pas de largeur, le Pitalugue vendu par Panisse au lyonnais M. Brun, et conté par César, avait un roulis si lent, si lent, que plouf, mât dans l’eau...
                                       
                                      Vois-tu, je n’ai aucun bien à dire de la dictature d’une homosexuelle, qui dresse ses enfants à une mission parricide. Les résultats sont calamiteux.

                                    • moderatus moderatus 3 octobre 2018 13:38

                                      @Trelawney



                                      Chaque année la France compte de moins en moins de mariages et 20% de ses mariages ne tiennent pas les deux ans. Ensuite 40% de ses mariages ne tiennent pas les 10 ans. Pour finir à un mariage sur 2 qui fini par un divorce.

                                      Votre constat aboutit à des chiffres que j’ai,trouvés et vérifiés.

                                      Que penser d’un enfant dont les parents ont divorcé puis se sont remarié et qui se retrouve avec 4 grands père et 4 grands mères et des oncles et tantes à ne plus savoir qu’en faire.


                                      Que penser de la stabilité d’un enfant qui élevé par deux hommes ou deux femmes va se retrouver en cas de divorce, ce qui est fréquent avec 4 pères ou 4 mères, il va se retrouver en Absurdie. alors qu’on l’a au départ privé d’un père ou d’une mère.

                                      S’il s’en sort indemne c’est un miracle.




                                    • troletbuse troletbuse 3 octobre 2018 13:16

                                      Après avoir essayé de faire un enfant avec une ménopausée, Macronimbus a essayé avec des hommes ; pas de résultats. Alors à Saint Martin, il a décrété que tous les Français étaient ses enfants. J’espère qu’on peut refuser d’avoir un père pareil.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 16:17

                                        Sachant que le PMA et la GPA se pratiquent à la chaîne en Belgique, j’ai demandé s’il était possible de devenir apatride,, ne me reconnaissant plus dans les lois de ce pays. On m’a rit au nez,...J’était, ll est vrai en partie très sérieuse. Ecrire ne sert à rien. Portes fermées partout. Les planning où se pratiquent les GPA. On raccroche aussi sec.


                                        • moderatus moderatus 3 octobre 2018 16:42
                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                          Sachant que le PMA et la GPA se pratiquent à la chaîne en Belgique,

                                          La Gpa n’est pas aussi facile à pratiquer en Belgique .
                                          La porte est semi ouverte

                                          En Belgique, il est possible d’avoir recours à une mère porteuse, tout simplement car aucun texte de loi ne l’interdit. La GPA se pratique donc en dehors de tout cadre juridique puisqu’elle n’est prévue par aucun texte. La responsabilité incombe aux quelques hôpitaux belges qui proposent la GPA, et qui de fait établissent des conditions d’accès strictes qui sont souvent les mêmes :

                                          • Aucune GPA de confort n’est pratiquée en Belgique : la femme doit être dans l’incapacité de porter un enfant ;

                                          • Le couple intentionnel doit présenter une mère porteuse dite « relationnelle » (amie, femme de la famille) ;

                                          • Celle-ci ne doit pas être rémunérée, elle doit être déjà mère et ne pas avoir encore 40 ans. 



                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 octobre 2018 18:07

                                          @moderatus

                                          j’ai de nombreux contact avec les psys qui reçoivent des jeunes affalés qui leur demandent : je suis qui (ou pire : quoi) : moi ?????

                                        • VIO59 3 octobre 2018 21:20
                                          Je persiste à penser que nous passons à côté du vrai débat.

                                          Divorce : savez vous que quand un homme perd son emploi, le risque que sa femme demande le divorce dans les deux ans qui suivent est multiplié par trois ?

                                          Et cela participe aussi, bien entendu, à l’augmentation de la part des familles monoparentales.

                                          PMA : au fur et à mesure que les femmes attendent plus longtemps avant de faire leur premier enfant, on voit la nécessité de recourir à des techniques de PMA augmenter en flèche. Pourquoi les femmes attendent-elles aussi longtemps, si ce n’est à cause du chômage ?

                                          Il ne suffit pas de dénoncer une société irresponsable, ce qui ne mange pas de pain et ne dérange personne. Il faut être plus précis, plus concret.

                                          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 22:10

                                            @VIO59


                                            Divorce : savez vous que quand un homme perd son emploi, le risque que sa femme demande le divorce dans les deux ans qui suivent est multiplié par trois ?

                                            Et cela participe aussi, bien entendu, à l’augmentation de la part des familles monoparentales.

                                            Si des femmes demandent le divorce parce qu le mari a perdu son emploi cela prouve que les couple n’a pas de bases très solides , on est marié pour le meilleur et pour le pire, pas très en vogue aujourd’hui ou on fait le tour de son nombril à bicyclette.

                                            Si la moindre difficulté dans le couple est source de séparation, c’est que le couple n’a pas les qualités qu’il devrait avoir, chacun doit soutenir l’autre en cas de difficulté. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et si au moindre courant le partenaire se barre , c’est qu’il y a un os dans les couples actuels.
                                            Une société un peu trop égoïste et irresponsable non ?

                                            résultat

                                            En France, une famille sur cinq est monoparentale, gérée par la mère dans plus de neuf cas sur dix, et près de 35% vivent sous le seuil de pauvreté.

                                            c’est cela le progrès ?


                                          • VIO59 3 octobre 2018 22:43

                                            @moderatus


                                            C’est pas seulement une question d’égoïsme, la mère refuse de priver les enfants pour nourrir le père.

                                            "En France, une famille sur cinq est monoparentale, gérée par la mère dans plus de neuf cas sur dix, et près de 35% vivent sous le seuil de pauvreté.

                                            c’est cela le progrès ?"

                                            D’où l’importance de ne pas se tromper sur les causes, si on veut les traiter.

                                          • moderatus moderatus 3 octobre 2018 22:51

                                            @VIO59


                                            C’est pas seulement une question d’égoïsme, la mère refuse de priver les enfants pour nourrir le père.

                                            Vous connaissez beaucoup de cas ?


                                            D’où l’importance de ne pas se tromper sur les causes, si on veut les traiter.

                                            OK d’après vous quelles sont les causes ?

                                          • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 23:01

                                            @VIO59. Erreur : c’est surtout une question d’autoritarisme débridé, et de concentration du pouvoir dans les mains matriarques.


                                            La presse est féministe parce que ça fait bien, ça fait vendre, ça rapporte de la publicité. Or c’est une école de malveillance et de déni d’autrui. Les résultats sont là, à présent.

                                          • Trelawney Trelawney 4 octobre 2018 07:35

                                            @moderatus

                                            En France, une famille sur cinq est monoparentale, gérée par la mère dans plus de neuf cas sur dix, et près de 35% vivent sous le seuil de pauvreté. 

                                            c’est cela le progrès ?

                                            C’est certainement la résultante du progrès ! Pour avoir une vie confortable, le couple passe la plus grande parti de sa vie hors du foyer. Et les enfants aussi, avec la garderie, l’école et pour certain une fin d’après midi où il est seul chez lui livré à lui même, car les parents sont au travail quand ils ont la chance d’en avoir. Aussi la « vie de famille » telle que les gens se l’imaginent n’existe plus. Et c’est aussi pour cela que le lien entre époux et épouse est aussi peu solide.

                                            On se trompe de débat avec l’autorisation de se marier pour les couples homme ou femme ou la PMA. La réalité est que nos sociétés modernes ne sont pas faite pour la vie en couple et la création dune famille.

                                            La GPA est à sortir du débat car je connais des femmes shootée aux hormones qui se font un bébé par an pour toucher les 50 000 euros. Et quand vous voyez une femme de 30 ans qui a déjà eu 10 grossesses on peut faire un parallèle avec un type qui s’ingurgite le ventre de boulettes de cocaine pour 5000 euro et un billet d’avion vers un pays meilleur


                                          • VIO59 4 octobre 2018 21:08

                                            @moderatus


                                            Mais enfin c’est évident !

                                            Lisez les commentaires sous le lien et vous découvrirez que les mères allocataires du RSA parent isolé n’arrivent pas à s’en sortir. Comment feraient-elles si elles n’avaient pas rompu tout lien entre les enfants et leur père ? Leur situation serait encore pire.


                                            Vous semblez raisonner comme si l’explosion des familles monoparentales était la cause de la pauvreté de ces familles, alors que s’en est la conséquence. Si seulement cette conséquence était purement naturelle, mais non, le phénomène est aggravé artificiellement par la manière dont la société les accule à la monoparentalité, notamment avec ce barème du RSA dont la perversité devrait vous révolter.

                                          • moderatus moderatus 4 octobre 2018 21:29

                                            @VIO59


                                            Vous semblez raisonner comme si l’explosion des familles monoparentales était la cause de la pauvreté de ces familles, alors que s’en est la conséquence

                                            A mon avis vous inversez causes et conséquences.

                                            Un loyer , un foyer , deux salaires, c’est l’idéal et cela devrait être la norme.

                                            Comment voulez vous vous que cela aille mieux, si il y a deux loyers , un salaire , et des charges de garde supplémentaires.

                                            c’est la pagaille pour chaque parent et une salade pour le ou les enfants.

                                            Un foyer équilibré a beaucoup moins de problèmes et en cause beaucoup moins à la société qu’une famille monoparentale , et c’est logique.

                                          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 4 octobre 2018 22:09

                                            @moderatus

                                            Bien le bonsoir et, siou plaît, votez mon nouvel article.



                                          • VIO59 4 octobre 2018 22:15

                                            @VIO59


                                            Un exemple trouvé sur internet qui montre bien les vrais questions que se posent ceux qui sont concernés par le problème de la monoparentalité. Au moins celle là ne tombera pas dans le piège de jouer au plus fin avec la CAF. Elle va bientôt comprendre ce que la société attend d’elle.


                                          • VIO59 4 octobre 2018 22:47

                                            @moderatus


                                            « Un loyer , un foyer , deux salaires, c’est l’idéal et cela devrait être la norme. »

                                            Donc quand il y a un ou zéro salaire votre norme n’est pas respectée. Mais cela c’est presque la définition de la pauvreté, et je vous disais justement que la pauvreté est la cause du problème et pas la conséquence.

                                            Je ne comprend toujours pas comment vous pouvez tolérer que le barème du RSA punisse les foyers qui respectent la norme familiale que vous promouvez et récompense (chichement) les autres ;

                                          • moderatus moderatus 4 octobre 2018 23:18

                                            @VIO59



                                            Donc quand il y a un ou zéro salaire votre norme n’est pas respectée.

                                            Il y a un peu plus de 9% de chômage et 50% de divorces , Le chômage et le RSA n’ont rien à voir avec la séparation des couples. C’est le valeur mariage et l’esprit de responsabilité qui sont absents.



                                          • VIO59 5 octobre 2018 22:51

                                            @moderatus


                                            Tous les lecteurs d’agoravox savent que pour trouver le vrai chiffre du chômage en France il faut multiplier par deux au moins le chiffre officiel.


                                            Le chiffre réel est donc d’au moins 20%, ce qui nous amènerait à peu près à 40% de couples dont au moins un partenaire est au chômage...si le chômage était innocent dans la destruction du couple et de la famille.

                                            Les 50% de divorce dont vous parlez se rapportent à ceux qui ont été mariés au moins une fois, pas à l’ensemble de la population française qui compte de nombreux célibataires jamais mariés, et pas moins frappés par le chômage, au contraire car quand on est au chômage il est plutôt irresponsable de se marier.

                                            Je ne vois toujours pas dans les chiffres ce qui permettrait de conclure que les premiers ennemis du couple et de la famille ne sont pas le chômage et la misère.

                                            Au fait, si vous déplorez l’absence de la valeur mariage et de l’esprit de responsabilité, vous avez dû être horrifié par le modèle économique du RSA.

                                          • lilas 3 octobre 2018 22:16

                                            Merci pour votre article


                                            • moderatus moderatus 3 octobre 2018 22:20

                                              @lilas


                                              merci à vous pour le lire et pour l’apprécier.

                                            • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2018 22:55

                                              Toynbee peut être révisé. Ces civilisations qui étranglent et zigouillent leurs producteurs s’étouffent elles-mêmes.


                                              Pour l’instant, les super-prédateurs trouvent très chouette d’organiser des guerres civiles dans tous les peuples qu’ils veulent réduire à l’esclavage.
                                              Après ils découvriront qu’ils n’ont plus d’agriculteurs, plus d’artisans, plus de plombiers, plus de chercheurs qui trouvent...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PMA


Palmarès