• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Politique, vie privée, sexe et démocratie

Politique, vie privée, sexe et démocratie

Vendredi 14 février 2020, jour de la Saint Valentin

La vie privée des hommes politiques en règle générale m’interpelle relativement peu voire pas du tout, toutefois nous ne pouvons pas rester indifférents à ce qui vient d’arriver à Benjamin Griveaux car, au-delà de l’homme, au-delà même de l’homme politique, cette affaire interroge la vie politique et la démocratie dans leur globalité et la façon dont on en rend compte.

Nous assistons depuis ce matin à des interventions sur les médias audiovisuels toutes orientées vers la réprobation de la diffusion des vidéos mettant en cause la vie privée de Benjamin Griveaux, tous fustigent l’atteinte à la vie privée, mais très rarement sont interrogées d’une part la genèse de ces comportements qui amènent à diffuser des scènes de la vie privée des hommes politiques et d’autre part personne ne semble se préoccuper de l’effet produit sur les citoyens. Nous pourrions aussi nous étonner qu’une fois encore les médias n’interrogent pas, mis à part quelque micros-trottoirs, ce que les citoyens peuvent ressentir d’une telle affaire, une fois encore le « parlement des invisibles » est tenu à l’écart de sa propre vie. Alors que dire face à ce déchaînement de commentaires qui tous proviennent d’hommes et de femmes politiques, de journalistes et quelquefois d’intellectuels boboïsés appartenant au microcosme ?

Tous s’insurgent pour dire qu’une affaire comme celle-ci serait inédite, mais que chacun veuille bien se retourner et relire l’histoire de notre pays plus généralement du monde politique pour voir que des dénonciations de cette nature ont émaillé la vie des sociétés. Que ce soit à l’époque de l’Ancien Régime avec les pamphlets ou à partir de la Révolution avec une presse naissante qui s’est développée rapidement, la vie privée, intime, ne barguinons pas : la vie sexuelle des édiles a toujours fait les choux gras des critiques médiatiques, alimenté les quolibets populaires et a servi, plus que de raison, d’outil de vengeance ou de règlements de comptes politiques. Benjamin Griveaux n’est pas le premier homme politique dont la vie extraconjugale est jetée en pâture, il y a fort à parier qu’il ne sera pas le dernier.

Dans le cadre de l’affaire Griveaux ce qui pourrait être choquant c’est qu’il semble bien qu’il s’agisse effectivement d’un règlement de compte politique. C’est bas mais pourquoi s’en étonner alors que nous avons une gouvernance étatique plus inspirée par Machiavel que par Érasme ? Pourquoi s’en étonner alors que, sans être monnaie courante, la pratique du règlement de compte politique n’est pas une innovation ? Peut-être faudrait-il ici replacer l’affaire Fillon : si l’on ne peut pas soupçonner le premier article du Canard enchaîné d’avoir été inspiré autrement que ce qu’en a dit l’auteur à savoir la lecture des déclarations de patrimoine et d’intérêts, nous pouvons légitimement nous interroger sur la façon dont par la suite les journaux ont été alimentés en informations et la façon dont ceux-ci ont mis en place un système qui a pris la dimension d’un feuilleton ; l’affaire Fillon a vraisemblablement été un règlement de comptes politiques. Fillon, Griveaux et d’autres par le passé, les règlements de comptes politiques émaillent la vie de toutes les sociétés et il serait tout à fait étonnant que cela cesse aujourd’hui.

L’étonnement du microcosme politique et journalistique parisien ainsi que la façon dont certains intellectuels s’insurgent contre ce qui ne serait qu’une atteinte à la vie privée montre à quel point cette oligarchie est incapable de réfléchir à ce qu’elle est et à ce qu’elle fait ! Or la question première qui devrait être posée est celle de savoir ce que la société peut admettre ou refuser des comportements de ceux qui la dirigent.

Il n’apparaît pas à la lecture de l’histoire que les comportements adultères aient jamais été admis, tout au plus étaient-ils tolérés, marquant ainsi un écart très net entre la pensée morale et la pratique des hommes. Qui jadis ne se moquait pas un tel qui entretenait une danseuse, de telle femme du boulanger qui partait avec un jeune berger, relisons les romans du XIXe siècle, relisons la vie d’Honoré de Balzac, relisons Madame Bovary de Gustave Flaubert, et nous pourrions ainsi égrener un ensemble d’exemples qui marquent cet écart entre la morale et la pratique des hommes. Toutefois, une société pourrait-elle être vivante si elle était dépourvue de ces paradoxes. Stefan Zweig[1] décrit bien ce paradoxe lorsqu’il évoque la prostitution, incluant dans ce fait social les demi-mondaines et les maîtresses attitrées, à Vienne à la fin du XIXe siècle : « Elle [la prostitution] canalisait la gênante sexualité extraconjugale. » Pour autant ce qui pouvait être toléré n’était pas tout à fait admis, en tous les cas pas complètement admis et chacun pouvait alors se servir d’une telle situation pour nuire. Cependant il est évident que les rares articles de presse et les lettres anonymes de corbeaux n’avaient pas la même ampleur que les diffusions sur Internet et sur les réseaux sociaux. Là aussi il faut prendre en compte l’importance du développement des médias ; déjà au début du XXe siècle le sociologue Gabriel Tarde[2] signalait l’importance qu’avait la vitesse de diffusion de l’information depuis le développement des journaux devenus quotidiens et l’accélération de leur diffusion grâce au développement du chemin de fer. Toutefois la vraie question n’est pas la rapidité avec laquelle l’information arrive vers des publics variés et lointains, la vraie question c’est celle de la nature même de l’information qui est diffusée. On pourra toujours vilipender l’auteur de la diffusion, interdite par la loi comme l’a rappelé le ministre de l’intérieur, mais pourquoi cette « chose » peut-elle devenir un objet constituer une information que les journalistes portent vers le public ?

Il faudra bien un jour que l’on se penche avec rigueur et raison sur deux axes de réflexion : qu’est-ce que la vie privée d’un homme ou d’une femme « publics », qu’est-ce que la société attend en termes de morale de la part des gens qui la gouvernent ?

Si la morale de chacun n’appartient qu’à ce chacun, contrairement à ce qu’a dit Gaspard Gantzer, dès lors qu’une personne a une position dite publique elle a à rendre compte de ses comportements au regard la morale par rapport à ce que la société tolère ou admet. Dans le cas présent si chacun est à même de pouvoir supporter voire tolérer des conduites extraconjugales de Contrairement à ce qu’a dit Gaspard Gantzer, est-ce que la société accepte qu’un homme politique qui met en scène médiatiquement son attachement au couple et à la famille, ait des pratiques adultères ? N’attendons‑nous pas d’un homme politique, surtout lorsqu’il est représentant d’un mouvement qui voulait mettre en place « une république exemplaire », qu’il mette en cohérence ses paroles et ses actes ? L’incohérence entre les propos de Benjamin Griveaux et ce qu’il a donné à voir de sa conduite ne peut que générer l’ire populaire à partir du moment où elle est filmée et donc susceptible d’être diffusées sur les réseaux sociaux. Cette incohérence qui va au-delà de ce que certains ont appelé l’amateurisme politique, peut laisser à penser à un fonctionnement mental peu propice avec la capacité à gouverner une ville comme Paris ou la société.

D’aucuns relevaient le fait que ce qu’avait fait Benjamin Griveaux n’était pas illégal, mais tout ce qui est légal n’est pas forcément moral. Relevons à ce niveau que « le légal » arrive toujours après la réprobation « du moral ». On l’a vu à propos des différentes affaires récentes de pédophilie ou de comportements sexuels vis-à-vis d’adolescentes ; il fut une époque où ces comportements pouvaient être tolérés ou du moins mis sous silence, et il est aujourd’hui une époque où il est tout à fait insupportable que de tels comportements puissent exister. Entre ces deux périodes le social a créé la loi d’interdiction après que le silence ne fut plus admis lui-même après que le toléré ne soit plus supportable. Cette évolution s’est produite essentiellement parce que l’on a reconnu à l’enfant le statut de personne donc doué d’une dignité et d’une sensibilité que l’on doit respecter, et en même temps reconnaissait un rapport de possible domination entre l’adulte et l’enfant. Ce rapport de domination est extrêmement important et essentiel à prendre en compte dans l’analyse des situations qui occupent la scène politique aujourd’hui. Prenons l’exemple de l’affaire, classée sans suite, du ministre de l’économie Gérald Darmanin. D’évidence la relation qu’il a eue avec une dame à qui il rendait un service afin qu’elle obtienne un logement, pose la question du rapport de domination. Même si cette relation a lieu entre adultes consentants donc ne relève pas des foudres de la loi, quel rapport de domination a pu la permettre ou du moins la susciter. Cette dame qui offre un service sexuel, sous la forme d’une fellation, pour remercier Gérald Darmanin de lui avoir rendu service, l’aurait-elle fait en d’autres circonstances notamment si elle avait eu une position sociale plus importante ? Quels sont l’état psychologique et l’état moral de cet élu de la république qui accepte une « gâterie sexuelle » en remerciement des services qu’il peut rendre ? Inutile d’aller plus loin et de trop vilipender car les exemples de cette nature sont nombreux dans notre pauvre société où les dominants abusent de leur force au détriment des dominés, le monde du cinéma et celui de l’édition viennent de nous en donner quelques exemples cruels. Toutefois, toute personne en position de domination, surtout s’il s’agit d’une personne publique et plus particulièrement un gouvernement, doit rendre compte de son comportement moral. Bien sûr, comme l’a dit Sébastien Chenut, membre du Rassemblement National, il ne s’agit pas ici d’élire un curé, pour autant peut-on élire quelqu’un qui est suffisamment sot pour laisser filmer ses ébats sexuels au risque que ceux-ci puissent être diffusés par des personnes malveillantes ? Une sottise portée à ce niveau relève d’un crétinisme le plus profond qui ne laisse pas augurer que la personne ait une quelconque capacité à gouverner dans la sérénité et dans l’intelligence. Après, rien ne sert de pleurer et de rappeler la loi qui interdit de diffuser des scènes de la vie privée de quelqu’un sans son consentement, d’ailleurs comme l’a dit Christophe Barbier sur BFM TV « Griveaux n’a qu’à s’en prendre à lui‑même  ». Les juristes ne manqueront pas de mettre en opposition dialogique le fait d’avoir filmé et le fait de diffuser, surtout si la victime était consentante à ce que ses ébats soient filmés.

La presse s’est tenue à l’écart de la diffusion de la sextape de Benjamin Griveaux, mais d’évidence il faut s’interroger sur le rôle des journalistes dans la propagation de l’information. S’interroger sur le rôle et le fonctionnement des journalistes, ça a été fait et ce sera fait, ce sera décliné dans tous les axes de la pensée sociologique et politique possible ; ont-ils tort ou ont-ils raison de publier des informations de cette nature, la réponse est difficile à donner car elle est tellement fonction de la position dans laquelle on est, ici le biais de l’analyste est essentiel et plus impliquant que jamais. Ce matin la quasi-totalité des hommes politiques qui sont intervenus sur les médias ont critiqué les journalistes en tant qu’ils seraient complices d’une atteinte à la vie privée, mais le quidam dans sa posture de citoyens remercie les journalistes de l’éclairer sur la personnalité des hommes politiques pour lesquelles il peut être amené à voter. C’est bien là le rôle fondamental de la presse. Est-ce que cette façon de critiquer la presse ne montrerait pas à quel point le monde politique se considérerait comme un monde à part, comme jadis les aristocrates et les nobles qui se pensaient au-dessus de la société où tout leur était permis ?

Le quidam n’attend pas des hommes politiques qu’ils incarnent la vertu. Il attend d’eux d’être respecté, en ça l’histoire de Gérald Darmanin illustre le mépris que les dominants peuvent avoir pour les humbles. Cet homme, devenu ministre, aurait montré une grandeur d’âme s’il avait été capable de refuser la proposition de cette dame. Nous rabâcher le respect de la vie privée et ratiociner à son propos ne sert à rien, tout le monde est bien d’accord là-dessus, sauf que concernant les hommes politiques le quidam attend de la vérité, de la clarté et de l’honnêteté dans les discours et les comportements. Le quidam ne veut que rien soit caché qui concerne la vie des gens qui le gouverne, cela constitue le primum movens de l’établissement de la confiance qui doit exister dans le contrat moral qui lie, en démocratie, le citoyen à son gouvernant.

Ensuite, le quidam attend des hommes politiques qu’ils lui proposent un projet de société alors qu’aujourd’hui la politique se réduit à une peopolisation et à de la communication marketing. Benjamin Griveaux n’a pas échappé, le souhaitait-il, à cette pratique politicienne comme le montre l’article de Paris-Match[3] : « Julia et Paris, les deux amours de Benjamin Griveaux  » où sa vie familiale est mise en scène. On ne peut pas sans cesse créer du storytelling, s’afficher dans des hebdomadaires glamours et se plaindre d’être traité à la hauteur de cette insuffisance intellectuelle. L’on retrouve à travers ce comportement politique l’ensemble de l’évolution de la société qui depuis presqu’une centaine d’années est en plein dans le consumérisme et dans la société du spectacle, elle a abandonné, rejeté au plus profond des oubliettes, la réflexion et la raison. Aujourd’hui il est plus important de paraître que d’être. Ainsi, même à l’Élysée on reçoit plus facilement un rappeur de seconde zone qu’un prix Nobel ou qu’un vrai philosophe, à la limité on côtoie les intellectuels boboïsés et à la mode. Ainsi, aujourd’hui on fait facilement descendre les champs Élysées par la dépouille d’un chanteur, certes de talent et célèbre, que par celle d’un prix Nobel. Ainsi, la place donnée sur les médias télévisuels aux « savants » ou aux « intellectuels » et non seulement bien inférieure à celle donnée à la parole des saltimbanques, la plupart du temps pour traiter des sujets politiques et sociologiques on préfère interroger un acteur qu’un sociologue. Alors ne nous étonnons pas que l’information politique puisse se réduise au comportement sexuel des hommes et des femmes politiques. Peut-être, si ces hommes et ces femmes politiques étaient capables de porter un véritable projet de société le quidam s’intéresserait autrement à eux et en dehors des fosses à purin des espaces politiciens.

La chose est crûment dite, et on m’en fera le reproche, mais cette façon de dire veut montrer à quel point les humbles sont fatigués de ne jamais être entendus. Les journalistes portent une grande part de responsabilité dans la mise à l’écart des gens du « parlement des invisibles », mais « l’autisme » des hommes et des femmes politiques actuelles, notamment du gouvernement et du président de la République, devient intolérable. La société française vit sous le joug d’un narcissisme politique absolument délétère comme l’ont montré tout au long de cette journée les interventions des hommes politiques, de tous bords, qui n’avaient de cesse de nous expliquer que l’on n’a rien à savoir de la vie des hommes et des femmes publiques alors que ceux-ci nous gouvernent : je limite votre champ de liberté mais moi je fais ce que je veux parce que je suis un « gouvernant ». Que l’on ne vienne pas nous dire comme l’a fait Rachida Dati qu’un homme politique a une famille : une femme et des enfants qui n’ont rien demandé, car alors nous ne répondrons que les manifestants qu’ils soient Gilets Jaunes ou grévistes contre la réforme des retraites à qui la police a éclaté un œil ou un pied ont aussi une femme et des enfants mais qui eux demandaient simplement à vivre dignement alors que les autres « qui n’ont rien demandé » se gobergent sous les ors de notre République. Qu’on ne vienne pas nous faire pleurer sur le sort des hommes politiques indélicats alors que la police fait agenouiller mains sur la tête, comme aux pires époques de l’histoire de l’humanité, des lycéens pendant plusieurs heures, qu’on met en garde à vue des lycéens qui manifestaient et qui n’ont brûlé que deux ou trois poubelles.

Alors, le plus détestable dans cette affaire ce n’est pas ce qu’a fait Benjamin Griveaux même si moralement ce n’est pas spécialement reluisant, le plus ignoble dans cette affaire c’est qu’il ait été assez sot pour se faire filmer, le plus épouvantable c’est que la classe politique unanimement retrouvait une cohésion pour se mettre à l’écart du peuple sur un piédestal. La meilleure communication que les politiciens auraient pu faire ce jour-là aurait été de ne pas commenter cette affaire et de pas nous resservir la sempiternelle ritournelle suivant laquelle les hommes politiques ont une vie privée et qu’elle n’a pas à être connue par le peuple.

Au final nous sommes bien obligés de constater que le « Nouveau Monde » est sans doute plus épouvantable que « l’Ancien Monde » et qu’il ressemble à s’y méprendre au monde d’avant la Révolution de 1789. Alors, ne nous étonnons pas qu’il y ait tant de violences dans la société ; lorsque le peuple est ainsi méprisé, ainsi tenu à l’écart de la vie publique que lui reste-t-il à part la violence pour se faire entendre voire pour simplement se dire qu’il a encore un peu de dignité ?

 

 

[1] Stephan Zweig, Le monde d’hier, Livre de poche.

« Ce monde, qui défendait si pathétiquement la pureté de la femme, souffrait de cet abominable trafic de soi‑même, l’organisant et même en tirant profit. »

[2] Tarde G., L’opinion et la foule, PUF, 1901, 1989.


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • JL JL 15 février 18:48

    Très bon billet.

     

    ’’Est-ce que cette façon de critiquer la presse ne montrerait pas à quel point le monde politique se considérerait comme un monde à part, comme jadis les aristocrates et les nobles qui se pensaient au-dessus de la société où tout leur était permis ? ... Ainsi, même à l’Élysée en reçoit plus facilement un rappeur de seconde zone qu’un prix Nobel ou qu’un vrai philosophe, à la limité on côtoie les intellectuels boboïsés et à la mod ... le « Nouveau Monde » est sans doute plus épouvantable que « l’Ancien Monde » et qu’il ressemble à s’y méprendre au monde d’avant la Révolution de 1789. ’’

     

    Je parlerais volontiers de marie-antoinettisme.

     


    • chapoutier 16 février 09:15

      @JL
      macron voulait un homme à poigne pour la mairie de Paris

      il est servi smiley


    • chapoutier 16 février 09:17

      @JL
      Griveaux est celui qu’il fallait puisque c’est à la force du poignet qu’il entendait gagner la mairie de Paris


    • chapoutier 16 février 09:31

      Macron avait besoin de quelqu’un pour faire le job.
      Griveaux a compris self-job


    • chapoutier 16 février 09:36

      faudrait pas prendre Griveaux pour un branleur quand même !
      il postule chez Dorcell pour doubler rocco siffredi


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 11:34

      Il y en a mare de tous ces billets sur « la vie privée » ! Ce n’est pas le sujet.
      Il ne s’agit pas d’histoire de cul, mais de mensonges, comme Fillon, qui vantait l’honnêteté : « Fais ce que je te dis, mais pas ce que je fais ! »
      .
      L’activiste russe a posté ces vidéos pour dénoncer le mensonge en politique, le décalage entre les discours de campagne de Griveaux, qui vantait la famille, les enfants, sa femme, et qui menait une vie de patachon à côté....
      .
      « (Griveaux). C’est quelqu’un qui s’appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu’il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. Mais il fait tout le contraire. Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu’ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes », justifie Piotr Pavlenski dans les colonnes du quotidien


      .
      Comme tous les polichiens euro atlantistes mentent depuis 40 ans, vous pensez bien que le mensonge en politique ne pouvait pas devenir le sujet des débats, ni des médias presstitués, ni de la classe politique !
      .
      Alors, vite, parlons d’autre chose
       : « du respect de la vie privée », alors que c’est Griveaux lui même, qui a posté ces vidéos. Il a respecté la vie privée de sa femme et la vie de famille de ses enfants en postant ces vidéos depuis 2018 ??
      .
      Parlons de « ces vilains réseaux sociaux qu’il faudrait bien censurer ».
      « Pour votre sécurité, vous n’aurez plus de liberté ! ». Parlons cul & politique !
      Parlons de démocratie, pourquoi pas ? ça mange pas de pain.
      Ou de la vitesse du vent en Bretagne ? En voilà un bon sujet !
      .
      Enfin, parlons de tout ce qu’on voudra, sauf des mensonges en politique, parce que ça, c’est tabou ! Philippe Pascot sur la classe politique française.


    • bebert 16 février 11:53

      @Captain Marlo
      Comme l’affiche « Attention Presse ne pas avaler » ...


    • Et hop ! Et hop ! 16 février 16:30

      @Captain Marlo

      Oui, et en plus il ne s’agit pas de la diffusion de « scènes de la vie privées », mais de scènes pornographiques, et c’est lui-même qui les a diffusées auprès de la compagne du réfugié russe pour la draguer.

      C’est simplement la vengeance d’un homme jaloux.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 17:23

      @Aff le loup
      En fait oui, c’est toi qui est hors du sujet !


      .
      Le bal des faux-culs continue ! Avec le double discours du FN, vous feriez mieux de ne pas la ramener avec les mensonges en politique !
      .
      Le FN soutient les travailleurs en France, mais ses Députés votent au Parlement européen, tous les textes en faveur du patronat et des capitalistes !! Ils le savent, vos électeurs, que vous roulez pour les riches qui les méprisent ?
      .
      "(...) Pendant ce temps, au Parlement européen, les eurodéputés frontistes montrent un tout autre visage : ils se désintéressent des accords de libre-échange et de leurs conséquences, refusent de lutter contre les délocalisations, soutiennent le « secret des affaires » qui protège les multinationales, s’opposent à l’égalité femmes-hommes au travail, freinent la prévention des cancers professionnels ou la lutte contre l’évasion fiscale. Les votes des députés d’extrême-droite démontrent qu’ils ne se préoccupent pas des intérêts des travailleurs, et ne souhaitent pas une société moins injuste....etc


      .
      « Le FN vote à Bruxelles, le contraire de ce qu’il prône à Paris !
      .
       »En octobre 2015, alors qu’un enfant européen sur quatre est aujourd’hui menacé de pauvreté ou d’exclusion sociale, le rapport Zuber rappelle les États à leurs responsabilités en matière d’accès à des services publics de qualité et préconise de renforcer «  l’efficacité, la quantité, les montants et la portée des aides sociales destinées spécifiquement aux enfants, mais également aux parents chômeurs ou aux travailleurs pauvres, comme les allocations-chômage et un revenu minimal adéquat  ». Que votent les eurodéputés FN  ? «  CONTRE". 


    • Eric F Eric F 16 février 18:19

      @Et hop !
      « ...diffusées auprès de la compagne du réfugié russe pour la draguer. C’est simplement la vengeance d’un homme jaloux »
      La vidéo date de 2018, antérieurement à ce que cette dame soit en couple avec l’agitateur russe (2019). Qui des deux a approché l’autre ? la probabilité qu’il s’agisse d’un hasard est infinitésimale. Surtout que d’autres vidéos sont alléguées.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 19:19

      @Aff le loup
      Des menaces ? Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article. Tout abus, contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... sera supprimé dans les plus brefs délais. (cf. Charte de bonne conduite)
      .
      C’est ça, donnez moi des leçons de morale ! Quelles menaces ?

      Je ne vous menace de rien, je fais connaître le double langage du FN.

      Et je fais remarquer qu’en matière de mensonges politiques, le FN n’a rien à envier aux autres Partis européistes.
      .
      Que ça vous dérange, je le comprends. Mais à l’UPR on n’utilise pas d’arguments en dessous de la ceinture, on fournit les preuves de ce qu’on avance, ça suffit.


    • V_Parlier V_Parlier 17 février 20:38

      @Eric F
      Ce qu’on peut dire c’est qu’une nana qui finit avec Pavlensky ne pouvait déjà pas être normale à la base. Donc si Griveaux-ministre envoie des vidéos de sa bistouquette à la première greluche venue il n’a qu’à s’en prendre à lui-même.


    • Pere Plexe Pere Plexe 15 février 19:03

      Ce qui interpelle c’est moins les faits, cette forme de sexualité n’est ni exceptionnelle ni illégale, que l’extrême inconscience du type.

      Ce qui pose question de la part d’un type qui brigue des postes à hautes responsabilités.

      Pour le respect de la vie privée c’est savoureux que ceux qui ont fait leurs choux gras de l’affaire Gayet / Hollande donnent des leçons !


      • JulietFox 16 février 10:06

        @Pere Plexe
        Bien balancé.
        Imaginons que ce fut un des députés LFI , ou RN, en vue. Qu’auraient dit la presse aux ordres, et les petits soldats marcheurs. ?


      • jmdest62 jmdest62 16 février 15:09

        @Pere Plexe
        Je suis surpris que Schiappa n’ait pas sorti un #Balancetongrivo , elle qui est si sensible à tout ce qui ressemble à une agression sexuelle.
        @+


      • Et hop ! Et hop ! 16 février 17:03

        @Pere Plexe

        C’est lui qui s’est filmé, et il a envoyé son film pornographique avec son téléphone certifié de ministre à la « compagne » de Piotr Pavlenski en croyant la séduire.


        Soit elle s’en est plaint à Piotr Pavlenski, soit il s’en est aperçu, il en a pris ombrage et il s’est vengé en publiant de façon non anonyme le film, après avoir demand" à son avocat si il risque des poursuites.

        Il n’y a rien à reprocher, pas de violation de la vie privée : Benjamin Grivaux est un parfait imbécile, exibitionniste, en plus d’être un goujat qui drague en envoyant la photo de sa bite.


      • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 17:44

        @Et hop !
        Benjamin Grivaux est un parfait imbécile, exibitionniste, en plus d’être un goujat qui drague en envoyant la photo de sa bite.
        .
        Griveaux s’est pris un Exocet en pleine poire, il s’en remettra.
        .
        Alors que tous ceux qui ont pris un LBD dans l’oeil, en garderont les traces jusqu’à la fin de leurs jours. Tu sais que Griveaux fait partie de l’écurie DSK ?
        .
        Il faut avoir un pois chiche à la place du cerveau pour oublier ce qui est arrivé à DSK ! Et faire des discours sur « la défense des valeurs familiales », tout en envoyant des photos de sa bite à une nana...
        .
        C’est Buzyn qui va le remplacer.
        Et l’Elysée a déjà prévenu qu’en cas d’échec, les Ministres resteraient Ministres !
        En clair, si les électeurs désavouent Castaner & Buzyn, ils peuvent continuer à gouverner la France, où est le problème ? 
        .
        C’est la même chose qu’avec les référendum.
        Les électeurs votent mal ? C’est qu’ils sont cons, on s’en fout, et on fait comme s’ils avaient voté OUI ! Mais Castaner s’est quand même fendu d’une déclaration expliquant que la Démocratie était en danger...  !

         


      • Eric F Eric F 16 février 18:41

        « Griveaux s’est pris un Exocet en pleine poire, il s’en remettra »

        Il s’en remettra mais sa carrière politique a explosé en plein vol, aucune entreprise ne lui confiera un poste en vue (son carnet d’adresses est grillé), ses relations familiales sont fragilisées... Il va raser les murs quelques temps et cherchera à se faire oublier. Macron lui attribuera peut-être discrètement un strapontin dans une sous-commission, ou un tabouret de conseiller dans une ambassade aux antipodes.


      • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 19:29

        @Eric F
        aucune entreprise ne lui confiera un poste en vue

        .
        Si sa carrière politique est finie, personne ne le retient en France.
        Il peut faire des films pornos aux USA, il a l’air assez doué dans sa spécialité.
        La politique, c’était peut-être juste une erreur de parcours... !?
        Ou aller garder les moutons en Patagonie orientale !
        Franchement, on s’en fout.



      • Eric F Eric F 16 février 20:51

        @Captain Marlo
        on s’en fout effectivement, mais sa carrière est foutue.


      • JL JL 15 février 19:24

         je suis sidéré par la réaction de l’éditocratie bien pensante ?

         

        Pourquoi n’ont-ils pas réagi avant, contre les diffusion qui portent atteinte à la vie privée des quidams ?

         

         Pourquoi n’ont-ils pas réagi contre ces harcèlements des adolescents sur le web ? Harcèlements qui poussent certains au suicide et ruinent la jeunesse de tous ? !!!


        • Leonard Leonard 16 février 10:11

          @JL

          Parce que le politique ne défend que son petit intérêt et sa petite famille politique.

          Ces gens sont des lâches ignobles qu’ils conviendraient de pendre pour moitié pour l’exemple.... Les prochains politiques seraient alors conscient de leur rôle...


        • lautrecote 15 février 21:03

          On condamne le « russe » qui a dévoilé la bite à Griveaux.

          On dit qu’il abime la démocratie.

          Et en même temps, il y a 25 ans, quelqu’un a été condamné pour des faits similaires...

          Devinez....... devinez qui.....

          https://www.marianne.net/politique/diffuser-une-bd-porno-contre-son-adversaire-l-erreur-premiere-de-castaner?fbclid=IwAR0cAh-678X5Fhi2lYfXup9X6ay3xsU4TasPKCOjy-yx7kNXNo4rhqDl-vw


          • machin 16 février 08:06

            @lautrecote

            Excellent rappel !


          • bebert 16 février 12:00

            @lautrecote
            Le sinistre de l’interieur qui va se défouler dans un bar a putes à la veille d’une grande manifestation vous n’êtes pas sérieux


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 février 21:24

            Moi, en ce qui me concerne, Griveaux, j’en ai rien à branler !


            • tinga 15 février 23:44

              Un premier cordée qui peut se tirer la nouille en pleine ascension, ça craint un peu. Ya pas à dire macron a su s’entourer des meilleurs, le mec Griveaux aurait pu au moins prendre ça à la rigolade, clamer tel Jésus « que celui qui ne s’est jamais masturbé me jette la première pierre », bon c’est vrai que dans son cas ça fait un peu péché mortel.

              Comment peut on être aussi abruti ? la macronerie s’est fait tellement d’ennemi dans ce monde politique en décomposition avancée qu’une certaine prudence devrait être de mise.


              • jmdest62 jmdest62 16 février 15:13

                @tinga
                « Soyez fiers d’être des amateurs » : conseil du chef
                @+


              • Étirév 16 février 06:51

                L’humanité affolée par des siècles de débauche aspire au bonheur et regarde en arrière vers les temps héroïques, où fut, dit-on, l’amour, qui seul pourra régénérer le monde.
                Les premiers législateurs religieux, en faisant des lois morales pour entraver les fonctions sexuelles, n’avaient visé que le sexe mâle. C’est aux hommes que l’on recommandait de combattre l’instinct et d’obéir à la raison qui en est, pour ainsi dire, le pôle opposé.
                L’instinct, en effet, c’est l’abandon de soi-même aux impulsions de la Nature. Or, depuis le moment où les sexes se séparent, le mâle est poussé par le besoin qu’il ressent d’éliminer l’élément sensitif, à s’enfoncer dans une voie décroissante qui lui donne des caractères physiques qui le rapprochent de l’animal, de l’Anthropoïde. (C’est alors qu’il affirme que le singe est son ancêtre, pour justifier cette ressemblance).
                On a dit, depuis des siècles, que l’homme livré à ses instincts se rapproche de la brute, et ce n’est pas une figure, c’est l’expression d’une vérité physiologique. Il n’y a que le Darwinisme qui ait nié cette vérité, et l’ai renversée.
                L’homme décroit moralement, c’est-à-dire sensitivement, à mesure que la sexualité s’accentue en lui. Dans l’enfance il possède une douceur de caractère, une vivacité d’imagination, une rectitude de jugement, une lucidité d’esprit qui s’atténuent peu à peu, et disparaissent dans l’homme livré à ses passions.
                C’est pourquoi tant d’hommes, qui n’ont pas su mettre un frein aux impulsions de leur instinct sont devenus des êtres dégradés chez lesquels tous les bons sentiments ont disparu et qui n’ont plus en partage que la brutalité, l’orgueil, l’envie, l’égoïsme. Chez eux, plus rien de l’exquise sensibilité de l’enfance et de l’activité intellectuelle qui en résulte, plus aucune élévation d’esprit, plus aucune notion de justice.
                En considérant un homme arrivé à cet état de déchéance, dans son évolution sexuelle, on est forcé d’affirmer une loi toute contraire à celle de la théorie Darwinienne.
                L’homme qui s’abandonne aux impulsions de sa nature, c’est-à-dire qui agit selon la sélection naturelle, cet homme-là ne vient pas du singe, il y va.


                • Raymond75 16 février 07:05

                  En France, la vie privée est privée, à condition de ne pas la rendre publique  !

                  Qu’un homme politique, un homme qui a une vie publique et qui sollicite les votes des électeurs soit assez niais pour se masturber devant une caméra, et de faire diffuser ce ’message’ sur un réseau poubelle, est affligeant : mœurs privées certes mais discutables, méconnaissance des communications actuelles, publication de sa vie privée !

                  Les réseaux poubelles baptisés ’réseaux sociaux’ ont libéré, grâce à l’anonymat, les pires penchants de la nature humaine, et conduisent à un ensauvagement de la société. Tous ces réseaux sont d’origine américaine, pays où la vie privée n’a pas de protection légale, et où toute information peut se vendre.

                  La seule finalité de ces réseaux est de gagner des sommes considérables en espionnant votre vie, et vendant les informations pour les publicitaires, et en les livrant aux autorités.

                  Le fait que pratiquement tout le monde, et surtout les plus jeunes, se précipite sur ces outils, au point d’en être complètement dépendants (et de marcher dans la rue en les consultant en permanence), montre une carence éducative totale, de la part des familles et de l’éducation nationale.

                  Il faut mettre fin à l’anonymat  ; remplacer le pseudo par un alias officiel (Jean-Philippe Smet alias Johnny Halliday), de façon que tout comportement qui relève de l’insulte, du harcèlement, du racisme et de l’appel à la haine ou à la violence soit immédiatement identifiable et sanctionné.

                  Et que l’on ne crie pas à la censure : la liberté n’existe pas sans devoir ni respect de l’autre.


                  • zygzornifle zygzornifle 16 février 08:54

                    @Raymond75

                     D’accord , il faut que Castaner donne tous les noms des policiers qui ont crevés les yeux des manifestants , qui ont arrachés les mains et qui ont tabassé a grand coup de tonfa .
                    On veut les noms et les photos de toute cette racaille en uniforme ....


                  • Leonard Leonard 16 février 10:09

                    @zygzornifle

                    Juste les têtes ! Pas besoin de leur nom !


                  • Raymond75 16 février 10:46

                    @Raymond75

                    Ceci étant dit, cela ne fait jamais qu’un branleur de moins aux affaires ...


                  • jmdest62 jmdest62 16 février 15:22

                    @Raymond75
                    Il faut mettre fin à l’anonymat  

                    Ben voyons !
                    et si un jour un électeur a l’idée de mettre dans l’urne la photo d’un « politique » à la sexualité douteuse , on devra rendre les votes publics...c’est bien ça ???
                    Remarquez cela fera l’économie des isoloirs.
                    @+


                  • Eric F Eric F 16 février 18:59

                    @Raymond75
                    « remplacer le pseudo par un alias officiel »
                    Vous voulez dire je pense un alias connu de l’opérateur mais non divulgué publiquement, qui faciliterait l’identification par la police en cas de délit, ce qui retiendrait les débordements ?
                    J’ai des doutes, car les hackers auraient tôt fait de s’approprier les alias d’autrui, ou d’en créer en shuntant l’identification.
                    En outre, il faudrait que ce soit mondial (aucune chance), car il n’est pas envisageable d’avoir un web « fermé » au niveau national -on n’est pas en Corée du Nord-.


                  • izarn izarn 16 février 20:23

                    @Raymond75
                    Hé bien organisons des goulags et des camps de réeducation.
                    Mein general ?
                     smiley


                  • Raymond75 16 février 21:15

                    @izarn

                    C’est vrai que dire que la liberté suppose des devoirs et le respect de l’autre, c’est être fasciste. Merci de nous faire partager votre intelligence et votre culture.


                  • zygzornifle zygzornifle 16 février 08:51

                    Je me demande devant qui il s’est branlé au quai Branly  ?

                    Un membre du gouvernement je suppose ....


                    • rita rita 16 février 09:53

                      Arrêtons de croire que la caste politique navigue hors du temps ?

                      Griveaux est la parfaite illustration de la macronie, un amalgame de gens jouant sur les mensonges pour faire croire au père Noël !

                      La réalité est tout autre, l’image revient sur terre après un séjour dans le stupre !

                       smiley


                      • rita rita 16 février 12:51

                        @Aff le loup
                        Les « Turpitudes » des politiciens se comptent par centaines sans compter les condamnations tous partis confondus !
                        C’est hélas la réalité mais le pire c’est de vouloir nous faire la morale pour se présenter comme des chevaliers blancs ?
                         smiley


                      • Leonard Leonard 16 février 10:08

                        « le plus ignoble dans cette affaire » c’est qu’on arrête Pavlenski en 48H pour l’exposition de la bite a Griveaux, alors qu’on l’a pas arrêt" pendant 45 jours pour violence volontaire avec arme...

                        Ca démontre le degré d’hérésie de notre société avec cette petite police politique aux ordres...


                        • izarn izarn 16 février 20:32

                          @Leonard
                          Ils commencent à comprendre pourquoi Poutine voulait le mettre en taule ?
                           smiley
                          Arrêter un réfugié politique ! C’est un scandale !
                           smiley
                          Il n’y pas que Grivois, pardon, Griveau qui est un sot ! Bref un con.
                          En plus tout la haut, l’ex dealer du « Tout Paris », Gérard Fauré, déclare que selon lui, Macron prends de la coke...Comme Chirac....
                           smiley


                        • JulietFox 16 février 10:15

                          Félix Faure, mort en pleine parie de jambes en l’air, à l’Elysée.

                          Clémenceau eut ces bons mots :

                          Il se voulait César, il ne fut que Pompée.


                          • Leonard Leonard 16 février 10:18

                            Hey Benji !

                            « Y a de quoi devenir dingue
                            De quoi prendre un flingue
                            Se faire un trou, un petit trou, un dernier petit trou
                            Un petit trou, un petit trou, un dernier petit trou
                            Et on me mettra dans un grand trou
                            Où je n’entendrai plus parler de trou plus jamais de trou
                            De petits trous de petits trous de petits trous »

                            • Attila Attila 16 février 10:24

                              En v’la un pour qui on ne pouvait pas dire qu’il n’en branlait pas une !

                              La compagne arrêtée, qui trouve-t-on sur la photo de famille ?

                              Juan Branco

                              .


                              • Djam Djam 16 février 10:25

                                @ Latouille

                                Deux choses me semblent utiles à rappeler :

                                1/ Le monde d’avant la révolution était à l’évidence très dur en terme de vie au quotidien, mais il avait du Sens. Les hommes de l’époque monarchique ne vivaient pas du tout comme s’escriment à l’affirmer les livres d’histoire. Les gagnant réécrivent toujours l’histoire à leur avantage. L’instauration de la république, ce régime inique et générateur d’une désacralisation totale de l’existence humaine, s’est faite dans le génocide (vendéens et autres résistants de l’époque), le sang, le viol et la terreur. La république a accouché des droits de l’homme et en à fait la nouvelle religion d’un occident dont l’évangile est la Raison toute puissante et le scientisme comme hostie.

                                2/ Griveaux, comme Hollande et ses relations d’ado rondouillard, Sarko et ses histoires amoureuses d’ado nerveux de banlieue, Macron et son épouse-maman poupougnante, Chirac et tous les autres avec leurs « conquêtes » de femmes fascinées par le pouvoir, est victime des dérives arbitraires d’un pays saccagé par le progressisme délirant. L’un de ses délire est la société de la transparence.

                                Transparence totale d’une société qui ne supporte ni les replis, ni les ombres et par conséquent ni les mystères inhérents à la Vie et aux hommes. La modernité veut éclairer la totalité du vivant, humains en tête, d’un éclairage cru, direct, transformant ainsi l’existence en une surface plate écrasée par la lumière fouineuse de l’oeil-qui-voit-tout.

                                L’Occident, en phase terminale évidente, est prise au piège du pire : le Désir de contrôle total. Cela s’appelle un totalitarisme. Tous ceux qui continuent à dire, comme le petit Macron récemment, « Allez donc vivre dans une dictature ! » pour tenter de démontrer que notre société serait une « démocratie » (sans rire) sont des racailles achevées. L’argument est nul, car...

                                ...la dictature d’antan ne fonctionne plus comme celle que l’on nous impose en occident en effet, elle a un autre aspect. La dictature contemporaine occidentale est dite « molle » parce qu’elle porte le masque de la démocratie pour occulter l’envers qui lui, fonctionne selon des diktats tels que : « pour votre sécurité, vous serez surveillés, filmés, tracés, consignés, assignés ».

                                Griveaux est un homme de son époque et il vient de tomber dans le piège mortel de cette transparence dictatoriale, comme tant d’autres passés et à venir... On ne parle même pas de l’internet, devenu le moyen de contrôle absolu dont toute dictature d’antan aurait rêvé d’avoir. Et bien nous, nous la subissons 24h sur 24 et les algorithmes qui l’activent allument cette lumière crue qui écrase absolument tout.



                                • Eric F Eric F 16 février 19:06

                                  @Djam
                                  « Le monde d’avant la révolution était à l’évidence très dur en terme de vie au quotidien, mais il avait du Sens »
                                  Les rois et leurs maitresses et mignons très officiels éveillent probablement une certaine nostalgie chez nos dirigeants politiques, qui cherchent à retrouver le plaisir des Sens d’antan


                                • Hervé Hum Hervé Hum 16 février 10:38

                                  Alors, le plus détestable dans cette affaire ce n’est pas ce qu’a fait Benjamin Griveaux même si moralement ce n’est pas spécialement reluisant, le plus ignoble dans cette affaire c’est qu’il ait été assez sot pour se faire filmer, l

                                  Je ne vois pas ce qu’il il a d’ignoble à être assez sot pour se faire filmer !!!

                                  Dans cette histoire, le mot qui me vient surtout à l’esprit,qui inclut le mot « sot », c’est le ridicule de ce Benjamin Grimeaux, M’est avis qu’il est bien plus difficile pour un homme qui fait de la politique de se relever du ridicule que de l’ignominie.

                                  Ceci étant dit, parler de « menace de la démocratie » comme l’a fait cette médiocratie, n’a évidemment aucun sens, c’est même le contraire, car précisément, c’est bel et bien l’interdiction de pouvoir parler de mensonges des gouvernants, de leur hypocrisie qui relève de la dictature. La transparence, c’est même le baromètre de la démocratie et plus le pouvoir est opaque, plus la dictature est forte. Voilà bien pourquoi la France est une dictature et n’a jamais été une démocratie !

                                  Enfin, en société, la vie privé n’existe pas (tout un chacun peut voir la police débarquer chez lui) et ceux qui la désire le plus, sont ceux qui comme dit le proverbe, ont le plus de choses, de crimes à cacher .Surtout, plus la vie privé est une nécessité, plus c’est la preuve que la société en question est liberticide, car une société libérale est celle où il n’est pas nécessaire d’avoir une vie privé, c’est à dire, où on pose l’interdit de voir ce qui s’y passe, c’est à dire, essentiellement pour cacher ce qui est contraire à la morale publique de ladite société, mais aussi et surtout, pour pouvoir commettre des crimes. Pour exemple, la vie privé est une nécéssité absolu pour les homosexuels en pays musulmans, mais pas du tout en occident, car c’est une liberté individuelle ou seule la morale d’une partie de la population peut obliger certains à conserver l’interdit de la vie publique, donc rester dans la vie privé. Pour preuve, la mafia, quelle soit officieuse ou officielle via les « secrets d’Etat » ou les conseils des ministres, ou les pédocriminels, sont ceux qui font tout pour s’assurer la plus grande vie privé. Sans oublier les dirigeants des sociétés qui ont horreur de ceux qui veulent la transparence sur leur pratique commerciale ou le contenu de leurs produits. Quoi qu’on en dise, seuls ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont rien à dissimuler. Seule une société ou la liberté individuelle est sacrée, est une société où personne n’a devoir d’avoir une vie privé, interdite au regard d’autrui,c’est à dire, dès lors où il n’y a pas atteinte à la liberté d’autrui. C’est si simple, qu’il y a peu de chance que quelqu’un comprenne, car cela exige de s’en tenir au sens propre des mots et non de leur sens détournés où on peut alors dire tout et son contraire, condition pour manipuler n’importe qui, aussi intelligent soit t’il !

                                  Quand à ce sot de Grimeaux, comme l’auteur de l’article le souligne, dès lors où il prend sa famille pour la mettre comme argument de sa vie publique, elle devient de facto publique et ce n’est évidemment pas sa famille qui est visée et qui est menacé de quoi que ce soit, mais seulement ses propres mensonges, tant envers le public que sa famille. Bref, il n’a pas renoncé pour protéger sa famille, rien de plus absurde, mais lui même, pour ne plus apparaître avec un bonnet d’âne sur la tête et sans doute avec un sentiment de honte de lui même qu’il aura du mal à se défaire.

                                  Cette histoire est une franche rigolade !!!


                                  • Leonard Leonard 16 février 11:15

                                    @Hervé Hum

                                    Pour se faire filmer ?

                                    Mais c’est lui même qui a filmé a teub en train de se branler et l’a envoyé !


                                  • oncle archibald 16 février 11:36

                                    @Hervé Hum

                                    Tout à fait d’accord. C’est l’inconséquence dont il a fait preuve qui est hallucinante. Le mec cultive une image de bon père de famille, un espèce de petit saint, qui plus est persécuté par les vilains athées, et il n’est même pas foutu de se méfier de lui même quand il a une poussée de testostérone !

                                    Extrait de son cv dans wikipedia : "

                                    Après avoir été pensionnaire dans un lycée catholique privé de Lyon4, il est diplômé de Sciences Po Paris en 1999 (section « Service public »)5 et d’HEC Paris en 2001 (programme Grande École)6 mais échoue au concours d’entrée de l’ENA7,1, ce qu’il commente en affirmant que ses diplômes et son CV, fils de notaire ayant reçu une éducation jésuite, ne pouvaient pas plaire au jury « chevènementiste »3

                                    C’est hilarant ! Oui cette histoire est une franche rigolade !!! Il est complètement cuit.


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 16 février 12:22

                                    @Aff le loup

                                    je connais, mais je m’en sers jamais !

                                    cela dit, merci de rectifier l’erreur

                                    encore une fois, parce que je me sens obligé de bien insister même si vous avez compris.

                                    Le fait qu’il y a collusion, confusion entre les mots « privé » au sens « individuel » et le verbe priver au sens de privation.

                                    Dans une société où la liberté de chacun (la vie privé pris dans son sens « individuel » et non au sens de privation) est sacrée, indépendamment de votre propre morale et donc de votre propre jugement intérieur. Vous vous interdisez de l’imposer à autrui, uniquement à vous même (ce qui est la 1ère et dernière des choses !) et donc, respectez son intimité, surtout en public.De fait, nul besoin de vie privé (au sens privation de regard), qui par définition n’est pas une liberté, mais une interdiction de liberté, de vie privé (au sens individuel) publique.

                                    Comprenons nous bien, ici, la manipulation consiste à jouer sur la confusion entre les deux sens du mot « privé », mais où le sens de « vie privé » avec le mot « privé » pris comme « individuel », n’implique pas la privation du regard d’autrui, celle ci valant en public en tant que liberté individuelle, tout autant que dans l’intimité. Pour exemple, se promener dans un espace public, reste toujours de la vie privé au sens d’individuel ! A contrario, l’’expression « vie privé » avec le mot « privé » pris comme privation, vaut alors dans le sens d’interdit du regard d’autrui.

                                    Je peux alors dire que la vie privé se respecte en tant que liberté individuelle, indépendamment, tant en public que dans l’intimité et que la vie privé se combat en tant que privation du regard d’autrui quand à savoir si ce n’est pas pour commettre des crimes, c’est à dire, pour atteindre à la liberté d’autrui.

                                    L’art de la confusion, est l’outil principal de tout manipulateur


                                  • alinea alinea 16 février 15:12

                                    @Hervé Hum
                                    On en rigole si l’on a un minimum de méchanceté ! Pour ma part cela met juste un seau de plus dans le grand bain de décadence de notre société !
                                    Sinon, bien d’accord avec ton com’.


                                  • jmdest62 jmdest62 16 février 15:34

                                    @oncle archibald
                                    C’est hilarant ! Oui cette histoire est une franche rigolade !!! Il est complètement cuit.

                                    °
                                    D’accord avec vous sur ce point .
                                    Dans quelques mois il sera sans doute invité par Hanouna pour faire rigoler le bon peuple ...comme , par exemple, R. Bachelot (scandale du H1N1) dans les grosses têtes.
                                    @+


                                  • jmdest62 jmdest62 16 février 19:03

                                    @Aff le loup
                                    « Vous contextuez »
                                    °
                                    Je contextue ???? .... smiley

                                    Revoyez votre vocabulaire et revenez me voir

                                    bisous


                                  • Eric F Eric F 16 février 19:15

                                    @alinea
                                    « cela met juste un seau de plus dans le grand bain de décadence de notre société ! »
                                    La même histoire aurait pu se passer aux siècles précédents sous forme épistolaire, et se retrouver dans des « libelles » distribués sous le manteau. La décadence des mœurs est une constante de l’histoire, car la nature humaine y tend selon l’occasion offerte notamment dans les situations de « pouvoir ». Chaque époque croit que la précédente était plus vertueuse, elle était peut-être juste plus discrète.


                                  • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 19:41

                                    @alinea
                                    cela met juste un seau de plus dans le grand bain de décadence de notre société !

                                    .
                                    Je suppose que tu voulais parler de ce Gouvernement et de Macron ?
                                    .
                                    Il donne le mauvais exemple à ses collaborateurs, en insultant les Français, en disant demain, le contraire de ce qu’il a dit hier. Il assure une immunité quasi totale à tous ceux qui ne payent pas leurs impôts, ou qui ont des conflits d’intérêts...
                                    .
                                    Ce n’est en rien « un Nouveau Monde » ! C’est une République bananière, avec un Chef qui se permet de faire la morale au monde entier, sauf dans sa boutique.
                                    .
                                    C’est exactement ce dont les Français ne veulent plus, des menteurs professionnels, qui méprisent le peuple.


                                  • alinea alinea 16 février 20:19

                                    Non non Fifi, je voulais bien dire« société » ; avec Hollande c’était pareil , avec Sarkozy aussi !

                                    Quand je dis société je ne parle pas des bouseux dont je fais partie, mais du beau monde en vogue, mariage pour tous PMA et GPA, féminisme réduit à l’exploitation préférée des femmes par un patron, pognon comme seule valeur, égoïsme à tous les étages du bétonnage, du goudronnage, des transports et des consommations.

                                    La sexualité par le net ( jadis le moindre paysan se faisait poète),la culture par l’écran officiel, etc.


                                  • Captain Marlo Captain Marlo 17 février 11:08

                                    @alinea
                                    D’accord, je n’avais pas compris, pour moi, la société, c’est nous.
                                    Alors il s’agit de la classe politique ! Ou bien des z’élites...
                                    .
                                    Un livre vient de sortir sur les réseaux de Macron, pas triste !
                                    Entretien avec l’auteur.


                                  • assouline assouline 17 février 15:32

                                    @Captain Marlo
                                    .
                                    L’UPR nous dit :
                                    .

                                    Un livre vient de sortir sur les réseaux de Macron, pas triste !

                                    .
                                    Le même genre de livre était sorti pour Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarko et Hollande...
                                    Des publications prévisibles au contenu tout aussi prévisible...
                                    Il n’y à guère que Marine Le Pen qui est eu droit, sans être élue, à pareil hommage... Y avait de quoi...
                                    Asselineau attend toujours le sien... en piétinant...
                                    Quel mépris...

                                  • cassandre4 cassandre4 16 février 12:18

                                     <<Il n’est pas de sauveur suprême, ni maître, ni Dieu, ni tribun !...

                                      Faisons notre bonheur nous-même ! décrétons le salut commun !.>>. (J.B Pottier . l’Internationale !)  smiley


                                    • Franck Adelin 16 février 12:44

                                      On a envie de demander à l’auteur s’il croit vraiment qu’il soit possible qu’un peuple où chacun ne soucie plus de mettre en accord sa parole avec ses actes puisse être représenté par un homme politique paré d’une telle vertu.

                                      Ce billet oublie que la pyramide de la vertu est retournée par rapport à celle du pouvoir. Que le politique en matière de morale est nécessairement à l’image du peuple dont il est issu.

                                      Si ce qu’il faut bien nommer une dignité du peuple existe, elle passe par le respect de la parole qui n’est pas autre chose que le souci que l’on accorde à autrui.

                                      S’il y a révolution à faire, elle est tout entière là.


                                      • Eric F Eric F 16 février 19:20

                                        @Franck Adelin
                                        "Si ce qu’il faut bien nommer une dignité du peuple existe, elle passe par le respect de la parole qui n’est pas autre chose que le souci que l’on accorde à autrui« 
                                        Cette remarque est proche de la notion de »common decency"


                                      • Franck Adelin 17 février 09:26

                                        @Eric F
                                        Ah, pas du tout, non.
                                        Je n’affirmais pas que les élites ont totalement perdu ce qu’il reste encore sous forme de trace chez le peuple.
                                        Mais bien que le respect de la parole, parole qui est reconnaissance de l’autre en tant qu’autre, a partout disparu, et qu’il est donc normal de ne plus le trouver chez nos hommes politiques.
                                        Ma remarque est plus d’ordre anthropologique que sociologique, elle vient souligner que fondamentalement, l’homme ne parle plus, mais qu’au mieux, il bavarde.


                                      • Rinbeau Rinbeau 16 février 13:04

                                        Que ce soit à l’époque de l’Ancien Régime avec les pamphlets ou à partir de la Révolution avec une presse naissante qui s’est développée rapidement, la vie privée, intime, ne barguinons pas : la vie sexuelle des édiles a toujours fait les choux gras des critiques médiatiques, alimenté les quolibets populaires et a servi, plus que de raison, d’outil de vengeance ou de règlements de comptes politiques. Benjamin Griveaux n’est pas le premier homme politique dont la vie extraconjugale est jetée en pâture, il y a fort à parier qu’il ne sera pas le dernier.


                                        Bien sur ! tout le monde connait maintenant la contrepèterie « il court il court le furet »

                                        qui raille le cardinal guillaume Dubois ! A cette époque il fallait cacher ses moqueries qui pouvaient vous faire passer sur la case cachot sans passer par la case départ.

                                        Et si le popov se retrouve en prison, hé bien réfléchissons, on n’est plus très loin de l’ancien régime. Ce n’est pas le popov qui s’est paluché sur son portable ! autant dire devant tout le monde ! comme il était de notoriété publique que le cardinal sautait sur tout ce qui bougeait !


                                        • ETTORE ETTORE 16 février 13:11

                                          Franchement, actuellement en France, bien plus qu’avant, les histoires de cul, pleuvent , comme des préservatifs usagés un soir de fête brésilienne au Bois de Boulogne .

                                          Vous explique pas les sourires en coins de l’oligarchie mondiale.....

                                          On as eu, il n’y a pas si longtemps :

                                          Micron,.... raide.... comme un cure dent, et imitant un gorille chef de tribu, se frappant la poitrine, avec son tonitruant  ;« Mais qu’ils viennent me chercher ».

                                          (Entre parenthèse, invitation qu’il décline tous les samedis, avec de fausses excuses, et ce n’est pas faute de ramener du « jaune » pour l’apéro)

                                          Penicaud et sa jambe.... raide sur sa..... chaise roulante.....

                                          (Quand on vous dit que les discussion sur « la penicaud/pénibilité au travail »....elle sait de quoi elle parle )

                                          On as maintenant l’ex « porte parole, porte voix » du gouvernement avec son membre... raide.

                                          (Celui qui se plaignait des portes défoncées par les GJ, peut être parce que il était occupé, déjà à l’époque, à jouer au Shadok, pour plaire à ses fans )

                                          Bon, je sais, le peuple français est raide....aussi, et cela à partir du.... 10 du mois !

                                          Comme dit,

                                          Selon que l’on soit pauvre ou puissant....les raideurs se déplacent !


                                          • sylvain sylvain 16 février 13:13

                                            franchement quelle hypocrisie, on sait tous qu’un homme ( ou une femme) se lance dans la course au pouvoir pour le cul, le luxe et l’argent, rarement pour un projet qui lui tient à coeur, rarement pour faire avancer sa société et largement plus par mégalomanie . En réalité la plupart des gens ne voteraient pas pour une personne simple et honnête, ils sont convaincus qu’un bon chef doit être dominateur, toujours sur de lui, au dessus de tout le monde ... et je dirais que ce sont les mêmes gens qui condamneront « celui qui en profite » .

                                            Autant dire qu’ils n’ont pas fini d’être déçus, mais peut être est ce le but ??

                                            "M’est avis qu’il est bien plus difficile pour un homme qui fait de la politique de se relever du ridicule que de l’ignominie

                                            "

                                            commentaire posté plus haut et qui devrait nous ouvrir les yeux sur ce que la majorité attend du pouvoir : on reproche plus à ce type de s’être fait avoir et d’être ridicule que ses pratiques, qu’en réalité tout le monde sait normales


                                            • Leonard Leonard 16 février 13:15

                                              @sylvain

                                              Ces pratiques... tout le monde sait normales...

                                              Ben oui tout le monde à 40 ans se branle devant son smartphone ! Trompe sa femme, déçois ses enfants, ment à ses électeurs... C’est NORMAL apparemment...


                                            • sylvain sylvain 16 février 15:04

                                              @Leonard
                                              "Ben oui tout le monde à 40 ans se branle devant son smartphone ! Trompe sa femme, déçois ses enfants, ment à ses électeurs... C’est NORMAL apparemment...

                                              "
                                              si vous le dites.. personnellement je ne parle pas de tout le monde, je parle des personnes attirées par le pouvoir, et d’une certaine tendance à la mégalomanie .
                                              Si vous avez quelque chose d’intelligent à dire là dessus, adressez moi une réponse, sinon faites vos propres commentaires comme un grand


                                            • Leonard Leonard 16 février 15:08

                                              @sylvain

                                              Tu t’es pris pour Benalla bonhomme ?

                                              Je peux m’exprimer où je dois te demander l’autorisation aussi ?

                                              Et vous êtes qui pour juger de l’intelligence de ce que dise les autres ?

                                              T’es une merde, comme tout le monde, comme moi, comme ton voisin... Alors t’accorde par trop d’importance ça sera pas mal avant de parler de mégalomanie tocard !


                                            • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 18:22

                                              @sylvain
                                              je parle des personnes attirées par le pouvoir, et d’une certaine tendance à la mégalomanie .
                                              .
                                              L’hubris vient de Macron, c’est lui qui donne le ton à tout son personnel politique !
                                              .
                                              Il peut promettre qu’il n’augmentera pas l’âge de la retraite, et l’augmenter quand même ! Il peut insulter les Français !
                                              Dire un jour, qu’il faut faire la paix avec Poutine, et accuser le lendemain la Russie d’ingérence dans les élections en France, sans jamais fournir le début d’une preuve !
                                              .
                                              L’exemple vient de haut ! 
                                              Benalla a été condamné ?
                                              Ferrand n’a pas une casserole judiciaire aux fesses ?
                                              60% des Ministres ont eu un redressement fiscal en 2018.
                                              Ont-ils été en prison comme Balkany ?
                                              Buzyn n’est pas en conflit d’intérêt ?
                                              Delevoye, avec « ses oublis », a eu droit à une perquisition, comme Mélenchon ?
                                              .
                                              Non, ils sont protégés !
                                              Quand on se sert du Parquet National Financier pour attaquer ses adversaires politiques.
                                              Qu’on censure ceux qui parlent du Frexit et de souveraineté, comme s’il s’agissait de pédophilie.
                                              Qu’on nomme des responsables en délicatesse avec la Justice.
                                              .
                                              Mais que Macron décide de l’immunité de tout son personnel politique, comment voulez-vous qu’ils ne se sentent pas au dessus des lois, et qu’ils ne voient aucune limite ? Il a des limites Macron à son hubris ? Il se prend pour Jupiter.


                                            • sylvain sylvain 18 février 12:00

                                              @Leonard
                                              du calme du calme . Vous prenez les choses bien trop personnellement .
                                              Je n’ai de toutes façons pas le pouvoir de vous empecher de vous exprimer
                                              ne vous inquiétez pas inutilement .
                                              Quand vous répondez agressivement et hors sujet à un commentaire qui ne vous est pas destiné, il faut bien s’attendre à ce qu’on vous remette un peu à votre place .
                                              Et, ma fois, comme tout le monde, vous y compris, je trouve ce que les gens disent plus ou moins intelligent, effectivement . Vous me voyez par contre inquiet de votre condamnation scatologique de l’ensemble de l’humanité, comment faites vous au quotidien environné de toute cette merde ?? Ca doit être très salissant, et comment échappez vous à votre propre odeur ?? c’est un truc à devenir fou !


                                            • sylvain sylvain 18 février 12:03

                                              @Captain Marlo
                                              oui, il semblerait qu’au moins la plupart de ses prédécesseurs avaient conscience qu’il fallait au moins sauver les apparences, macron semble avoir quitté la plnète terre


                                            • Rinbeau Rinbeau 16 février 13:18

                                              Tant que des femmes, belles de préférences, ondulent du cul au sein de ces milieux de pouvoir pour tirer les marrons du feu, hé bien nous aurons des hommes cherchant le pouvoir pour pouvoir se les faire ! Tout cela desservant bien entendu la lutte des classes au sein de la gente féminine. Bon courage au Féminisme !

                                              Car au fond, pour un Griveaux, la vie n’est qu’un cul !


                                              • Rinbeau Rinbeau 16 février 15:52

                                                @Aff le loup

                                                hé oui ! nous découvrons que la lutte des classes commence par celle de la condition féminine contre la condition masculine ! ça ne résoudra pas tous les problèmes, mais c’est la base. c’est la pierre sur laquelle on construit l’édifice !


                                              • izarn izarn 16 février 20:56

                                                @Aff le loup
                                                Il n’y a que les sots qui se laissent prendre.
                                                Chirac lui était obligé de menacer les donzelles pour se les faire.
                                                Dixit Gérard Fauré, le dealer du « Tout Paris »....


                                              • alinea alinea 16 février 15:05

                                                Il y a une corrélation très forte entre pouvoir, abus de pouvoir, et indécence voire obscénité ; les hommes (bipèdes) de pouvoir sont licencieux, corruptibles ou corruptifs ou les deux ! Les hommes (bipèdes) soumis, sont vénaux et corrompus. Ce sont les deux faces d’une même scène, mais bien d’accord pour qu’on s’en émeuve à chaque fois.

                                                Seulement si on voulait être dirigés par des gens droits, il ne faudrait leur laisser que peu de pouvoir, rendre celui-ci fragile et complètement dépendant de notre bon vouloir.

                                                Cela dépend de nous, mais je me demande si les spectateurs ne seraient pas en manque de scandales si la gente politique était morale.


                                                • Rinbeau Rinbeau 16 février 16:27

                                                  @alinea

                                                  c’est ce que propose Chouard ! des comités citoyens tirés au sort, renouvelables, chargés de contrôler les parlementaires et où va l’argent de nos impôts !
                                                  Pas d’inquiétude pour les scandales, une humanité sans eux seraient pure utopie !
                                                  Mais attention l’utopie me semble nécessaire dans l’idée de tendre vers un idéal, mais sans jamais l’atteindre car je suis d’accord, l’humanité risquerait de s’ennuyer, et l’ennui effectivement est une hydre prête à bouffer le monde ! 


                                                • nono le simplet nono le simplet 16 février 17:02

                                                  @dimitrius
                                                  sur tes amours éphémères .

                                                  éphémère ? éphémère ? est ce que j’ai une gueule d’éphémère ?


                                                • Arogavox 16 février 17:11

                                                  @Rinbeau
                                                   Au contraire ! L’ennui est le premier cadeau à l’Homme qu’il serait bon de démocratiser !
                                                    Si un maximum des Français de ce jour était confronté à l’ennui plutôt que de se laisser distraire par une banale histoire de moeurs qui défraie la chronique, 
                                                  c’est au moins qu’ils n’auraient pas de soucis plus urgent à régler tout de suite ;
                                                  alors, pour échapper à l’ennui, ils deviendraient plus constructifs et plus inventifs et ne laisseraient pas ce pauvre Chouard envisager tout seul ce que des citoyens responsables devraient co-inventer et réaliser en permanence.
                                                    C’est par le luxe du loisir, qui peut confronter d’abord à l’ennui, que l’essentiel de l’art humain a pu se développer (le ’travail’ d’exécutant n’étant pour l’essentiel qu’une autre forme de divertissement et d’échappatoire devant les questions philosophiques ou politiques  cf Blaise Pascal ... )


                                                • Rinbeau Rinbeau 16 février 17:56

                                                  @Arogavox

                                                  ça se discute ! et pour cela je laisse la parole à Baudelaire !

                                                  Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,
                                                  Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,
                                                  Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampants,
                                                  Dans la ménagerie infâme de nos vices,

                                                  Il en est un plus laid, plus méchant, plus immonde !
                                                  Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,
                                                  Il ferait volontiers de la terre un débris
                                                  Et dans un bâillement avalerait le monde ;

                                                  C’est l’Ennui ! - l’œil chargé d’un pleur involontaire,
                                                  Il rêve d’échafauds en fumant son houka.
                                                  Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
                                                  - Hypocrite lecteur, - mon semblable, - mon frère !


                                                • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 18:40

                                                  @Arogavox
                                                  de se laisser distraire par une banale histoire de moeurs qui défraie la chronique, 

                                                  .
                                                  Les Français raffolent des procès aux Assises, et des histoires de cul !
                                                  Pas de problème, on passe sans transition du mensonge en politique, aux histoires de cul, et ça nourrit les débats à la télé, et sur la toile, au moins pendant 48 heures !
                                                  .
                                                  Pendant ce temps au nord de la Syrie, à Idlib, les barbus mercenaires de l’OTAN se font découper en rondelles ! L’armée syrienne et les Russes, lassés des prétentions territoriales d’Erdogan, bombardent l’armée turque (qui est dans l’ OTAN, faut-il le rappeler), et bien sûr les derniers islamistes. 
                                                  .
                                                  L’armée loyaliste syrienne vient de reprendre la zone d’Idlib, perdue depuis 8 ans aux mains des barbus et de leur prétendu Califat ! Echec et mat pour les occidentaux.
                                                  .

                                                  " (...) C’est là qu’entre en compte le jeu des puissances. Erdogan passe son temps à chouiner depuis le début de l’opération, mais ce qui fonctionne habituellement avec les euronouilles semble tomber dans l’oreille d’un sourd du côté russe. Plusieurs fois embobiné par l’évidente mauvaise foi turque qui n’a respecté aucun des engagements pris lors des cessez-le-feu précédents, l’ours a dû se dire que cette fois, il y en avait plus qu’assez. Quant aux Syriens, ils viennent une nouvelle fois de bombarder un poste turc !

                                                  A peine le Sultan, qui prononcera demain un discours annoncé important sur la Syrie, a-t-il le temps d’avertir Damas que ses soldats sont à nouveau matraqués. Deux, et peut-être même trois fois en deux jours, qui dit mieux ? Ankara ne sait plus comment prendre la chose et alterne menaces et demandes éperdues (s’il vous plaît, dites à vos alliés syriens d’arrêter de bombarder nos postes). Le Kremlin répond placidement : "Faites en sorte que toute attaque contre les forces russes ou syriennes cessent". Dialogue de sourd pendant que les Sukhois vaporisent les barbus...

                                                  .
                                                  Vous en avez entendu parler ? Nada, wallou, rien du tout !
                                                  Les médias créent la réalité, ce dont ils ne parlent pas n’existe pas.


                                                • Arogavox 16 février 19:41

                                                  @Rinbeau

                                                  Divertissement 4 (Laf. 136, Sel. 268)Mais, direz‑vous, quel objet a‑t‑il en tout cela ? celui de se vanter demain entre ses amis de ce qu’il a mieux joué qu’un autre. Ainsi les autres suent dans leur cabinet pour montrer aux savants qu’ils ont résolu une question d’algèbre qu’on n’aurait pu trouver jusqu’ici, et tant d’autres s’exposent aux derniers périls pour se vanter ensuite d’une place qu’ils auront prise aussi sottement à mon gré. Et enfin les autres se tuent pour remarquer toutes ces choses, non pas pour en devenir plus sages, mais seulement pour montrer qu’ils les savent, et ceux‑là sont les plus sots de la bande puisqu’ils le sont avec connaissance, au lieu qu’on peut penser des autres qu’ils ne le seraient plus s’ils avaient cette connaissance.



                                                • Rinbeau Rinbeau 16 février 20:17

                                                  @Arogavox

                                                  quel rapport avec le thème de l’ennui sur lequel nous nous entretenions ?
                                                  hors sujet ! sauf si la démarche veut mettre en exergue les paris à la con que tenait Blaise pascal, mortellement ennuyeux pour un athée comme moi !
                                                  J’avoue préférer dans le cadre de ce billet baise griveaux à blaise pascal ! 


                                                • alinea alinea 16 février 20:21

                                                  @nono le simplet
                                                   smiley


                                                • Rinbeau Rinbeau 16 février 20:30

                                                  @Arogavox

                                                  vous raisonnez en sachant ! dans la vraie vie les jeunes préfèrent le cul à la politique, les quadras le pognon et les vieux la télé propagandiste !
                                                  Pensez bien que la démocratie directe athénienne, ils vous prennent pour un extra- terrestre lorsque vous en parlez ! 


                                                • alinea alinea 16 février 21:13

                                                  Si Fifi, quand même !!



                                                • Elliot Elliot 16 février 15:07

                                                  Ce qui interroge surtout, ce n’est pas tant les modalités qu’il choisit pour assouvir sa vie sexuelle, après tout ce sont ses affaires ( et aussi un peu celles de sa famille qui doit être dans un état d’affliction que l’on peut comprendre ) et l’acte n’est aucunement répréhensible au regard de la loi.
                                                  Mais c’est la puérilité qui l’a amené à se laisser filmer dans cet exercice ou à se filmer soi-même et à partager cette vidéo ou à la stocker dans un endroit accessible à toutes les mauvaises volontés ( dont très probablement certaines de son entourage, défiez-vous de vos amis ! ) et qui peuvent alimenter un règlement de comptes politique. Mais qui a fourni l’aliment ?

                                                   

                                                  Au demeurant il était tout de même inconcevable que quelqu’un d’aussi imprudent et gamin ait pu oser prétendre à diriger la capitale de la France.

                                                  On imagine le discrédit si, par un hasard qui ne semblait pas possible au vu de ses médiocres sondages, il eût décroché la timbale et que ces images eussent été diffusées immédiatement après son élection. La risée universelle !

                                                  D’une certaine manière l’exalté russe, sans le vouloir et tout en étant condamnable pour ses agissements, a tout de même rendu un fieffé service à la ville de Paris. Pour le reste je ne vois pas en quoi la démocratie est affectée par cette affaire : la diffusion a démontré l’extrême fragilité du personnage, ce qui est au demeurant salutaire.

                                                  Ce ne sont tout de même pas des images volées par un paparazzi à son insu où là ce serait une atteinte caractérisée à la vie privée et à la démocratie, c’est une imprudence de son fait à lui qui est révélée.


                                                  • Et hop ! Et hop ! 16 février 16:55

                                                    @Elliot :

                                                    Il a envoyé son film pornographique avec son téléphone certifié de ministre à la « compagne » de Piotr Pavlenski en croyant la draguer.

                                                    Piotr Pavlenski s’e aperçoit, il se venge en publiant de façon non anonyme le film, après avoir demand" à son avocat si il rsque des poursuites.

                                                    Il n’y a rien à lui reprocher, et Benjamin Grivaux est parfait imbécile, en plus d’être un goujat.



                                                  • Et hop ! Et hop ! 16 février 21:44

                                                    @alinea

                                                    Le parquet n’a pas ce pouvoir, le choix d’un avocat est libre.


                                                  • alinea alinea 16 février 22:01

                                                    @Et hop !
                                                    C’est la question que je me suis posée, mais, visiblement, Branco ne la pose pas de la même manière !


                                                  • banban 16 février 15:12

                                                    Une chose que personne semble voir. Bien au delà pour moi de ces histoires de morale, 

                                                    Le potentiel maire de paris c’est mis dans une situation une une « force » aurait pu le faire « chanter » tout au long de son mandat de maire. et cela surement pas pour le bien des 65 millions de Français.

                                                    Merci à ce détestable Piotr.


                                                    • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 18:57

                                                      @banban
                                                      aurait pu le faire « chanter » tout au long de son mandat de maire.

                                                      .
                                                      Le russe a dit qu’il avait d’autres vidéos envoyées par Griveaux !
                                                      .
                                                      Je suppose que sa femme, et à fortiori, ses enfants et sa famille, n’étaient pas au courant des activités cinématographiques de leur héros familial !? Il n’aura pas de trop de la campagne électorale pour ramasser les morceaux, et bien content si sa femme ne demande pas le divorce ! 
                                                      .
                                                      Avec Juan Branco, l’avocat du russe, qui s’est juré d’empoisonner la vie de Macron, il fallait que ça s’arrête, sinon, c’était Macron qui allait payer pour Griveaux.
                                                      .
                                                      Macron a beau n’avoir aucune morale ni limite, les intérêts capitalistes des milliardaires qui l’ont poussé là où il est, doivent passer avant les histoires de cul et les mensonges électoraux d’un Ministre, non ? Ce n’est pas la raison d’Etat, c’est la loi du pognon.


                                                    • Hervé Hum Hervé Hum 16 février 15:35

                                                      Dernière remarque pour la route,

                                                      le fait que ce que défendent depuis le début de cette histoire disons, grviveause, toute cette clique qui occupe le devant de la scène médiatique, c’est une « morale » ou pire, une éthique consistant à pouvoir tromper son entourage sans vergogne et ils appellent cela, le droit à la vie privé. .

                                                      Autrement dit, ils défendent tout simplement le droit à l’escroquerie intellectuelle et menacer ce droit envers les citoyens, ils appellent cela une menace de la démocratie !!!

                                                      Comprenons nous bien, si Griveaux avait toujours défendu le droit à la liberté sexuelle, la débauche, le droit de tromper sa femme, alors, il n’y avait rien à dénoncer du tout et Griveaux n’avait pas à renoncer à sa candidature, mais au contraire, montrer combien il était sincère et en cohérence entre son discours et ses actes. Ce qui serait donc tout à son honneur !

                                                      Sauf que c’est l’inverse...


                                                      • exocet exocet 16 février 15:58

                                                        @Hervé Hum

                                                        "Comprenons nous bien, si Griveaux avait toujours défendu le droit à la liberté sexuelle, la débauche, le droit de tromper sa femme, alors, il n’y avait rien à dénoncer du tout et Griveaux n’avait pas à renoncer à sa candidature, mais au contraire, montrer combien il était sincère et en cohérence entre son discours et ses actes. Ce qui serait donc tout à son honneur !

                                                        Sauf que c’est l’inverse..."

                                                        .
                                                        Bah, oui, et ceux qui crient a la violation de vie privée font semblant de ne pas comprendre qu’en fait, ce qui l’a coulé, le grivois Griveaux, c’est son hypocrisie.
                                                        Cette différence flagrante entre ses paroles de petit saint destinées à flatter l’électeur catho chef de famille, et la cruelle réalité de sa chair faible et de sa fidélité volage, révélée par cette video-branlette.
                                                        Et puis, ce qui l’a coulé c’est aussi un peu la révélation de sa coupable stupidité : à l’heure du web et de l’interconnexion mondialisée de l’information, envoyer une video de son sgueg en action à une dame...
                                                        .
                                                        A l’opposé, un autre candidat inscrit sur une liste pour la Mairie de Paris, Bigard, a posté une video de lui tout nu, « pour ceux qui voudraient voir son sgueg », et est monté dans les sondages, car lui, il est en accord avec ses paroles et ne joue pas le faux-cul moralisateur dans sa campagne...


                                                      • Xenozoid Xenozoid 16 février 16:39

                                                        Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer. 
                                                        Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés. 


                                                        • exocet exocet 16 février 16:54

                                                          Déja, il y a longtemps, le regretté Coluche parlait des « érections pestilentielles », je crois qu’il parlait de ceux qui bandent pour le pouvoir...


                                                          • banban 16 février 17:35

                                                            De toute façon cette vidéo est sortie car ce monsieur n’avait aucune chance, les possesseurs de la vidéo aurait été trop heureux de le faire couiné et craché le frique de la mairie après une élections réussie.

                                                            il y avait finalement qu’un peu de pub a tiré de la vidéo, bon a prendre, mais pas plus.


                                                            • L'Astronome L’Astronome 16 février 17:42

                                                               

                                                              Agnès Buzin annonce qu’elle se présente à la mairie de Paris. Il ne manque plus que sorte une vidéo porno d’elle avec un malade atteint du coronavi-russe, et la boucle est bouclée.

                                                               


                                                              • zazacubana zazacubana 16 février 18:20

                                                                La seule vraie question est : A t il été doublé ?


                                                                • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 16 février 19:36

                                                                  "La vie privée des hommes politiques en règle générale m’interpelle relativement peu voire pas du tout

                                                                  ."

                                                                  -------------------------------------------------------------------------

                                                                  euh. !!! moi ça m’intéresse vraiment.

                                                                  l’on devrait même exiger une copie du B1 B2 B3 vierge .

                                                                  S’il est fichier S,alcoolique, héroïnomanie,cocaïnomane,violeur,pédophile ..etc...

                                                                  salafiste,intégriste en tout genre.

                                                                  ----------------------------------------------------------------------


                                                                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 février 10:29

                                                                    @Ratatouille 2 le retour

                                                                    Mais bien sûr qu’il faut s’intéresser à la vie privée de celui qui est en responsabilité. Tenez, voici les conseils de l’apôtre Paul pour la charge d’Ancien dans l’église :

                                                                     

                                                                    « Cette parole est certaine : Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une oeuvre excellente.

                                                                    Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seul femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement.

                                                                    Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé.

                                                                    Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté ; car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu ? » (1 Tim 3 :1-5)

                                                                     

                                                                    Ne peut-on dire : car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin du peuple français ? 


                                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 février 06:14

                                                                    Le monde de Macron, Griveaux , Chiappa, Castaner, et tous les autres LREM nous a suffisamment dit que nous le peuple nous n’étions pas des exemples.

                                                                    Alors que chaque jour qui passe depuis 2017 Macron et sa bande d’escrocs sont les guignoles de leur propre dérive .

                                                                    Des outrances de Benalla jusqu’aux photos de Griveaux en passant par les affaires juridiques de Ferrand , Bayroux ...etc,
                                                                    La fuite précipitée de Gérard Collomd voit la nomination de Castaner le benêt .......

                                                                    Macron est un menteur, pervers certes mais il bénéficie d’un soutien inconditionnel de la part des bourgeois et de l’oligarchie française et d’autres pays .

                                                                      Alors, alors ....TOUS POURRIS incluant ceux qui ont voté pour Macron et LREM.


                                                                    • ETTORE ETTORE 17 février 11:46

                                                                      La petite bi.. à grivaux, est la (sapine(tte) qui cache la foret de pervers en tous genre de ce gouvernement.

                                                                      Ce qui les agace au plus haut point, c’est qu’il y en ait un qui avance à visage découvert.

                                                                      Le « grand ordonnateur » de toute cette partouze, on sait tous, où son siège anti-social est riveté !

                                                                      Un pas de plus dans l’ignominie et l’inconstance irresponsable de cette engeance,

                                                                      immobilisée, enchainée, dans sa plus profonde « crétinitude » ....

                                                                      Le remplacement du pignoton grivaux par.....

                                                                      Buzyn, qui DEMISSIONNE en pleine crise sanitaire parce que :

                                                                      « Paris me tient à coeur »

                                                                      Mais allons donc ! Une bi.. exposée, et voilà bien des passions qui se font jour !

                                                                      Que penser d’une ministre de la santé qui démissionne alors qu’un virus menace un pays, et qui ne veut plus QUE...... " sauver Paris ?

                                                                      Petites gens, à qui bien des sans dents, pourraient leur montrer la leur ( de bi...)


                                                                      • jef88 jef88 17 février 12:21

                                                                        Quand on entre dans la vie publique, on ouvre, en grand, les portes de sa vie privée ! ! !


                                                                        • JL JL 17 février 12:30

                                                                          @jef88
                                                                           
                                                                           ’’Quand on entre dans la vie publique, on ouvre, en grand, les portes de sa vie privée ! ! !’’
                                                                           
                                                                           Il faut croire que beaucoup de politiciens sont des citoyens hors sol.


                                                                        • JL JL 17 février 12:32

                                                                          @JL
                                                                           
                                                                           des chats au pays des souris.


                                                                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 février 20:00

                                                                          D S K aurait dit ;- Avec sa bande de baltringues Macron est à 50 cm du gouffre. Encore un pas de travers et c’est la chute .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès