• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pourquoi la rémunération de Carlos Tavares pose problème

Pourquoi la rémunération de Carlos Tavares pose problème

Le doublement du salaire du patron de PSA, à 5,24 millions d’euros pour 2015, en incluant sa rémunération variable, a déclenché une polémique médiatique, l’Etat se hâtant de dire qu’il avait voté contre cette mesure. Une nouvelle illustration du nécessaire débat sur les inégalités.

 
Passer de 150 à 300 SMICs en une année !
 
Bien sûr, certains défendent le doublement du salaire de Carlos Taverez, en soulignant que Carlos Ghosn gagne trois fois plus que lui, que cela serait la juste récompense de la réussite de son plan de redressement de PSA. D’autres pourraient dire que sa rémunération ne dépasse que légèrement la moyenne de ceux du CAC 40, ou même que les salariés de PSA ont touché 2000 euros de prime de résultats l’an dernier. Pierre Gattaz a estimé qu’il fallait le « féliciter du redressement exceptionnel qu’il a fait de PSA (…) Quand il y a de réussite, ça ne me choque pas qu’on récompense la réussite  ». Sauf que le patron des patrons oublie que les récompenses de la réussite n’ont pas le même poids en haut et en bas. En bas, elle est au mieux de 10%, pour le patron, c’est 100%. Deux poids, deux mesures.
 
Qui plus est, il faut rappeler ici que les écarts de rémunérations ont explosé en deux décennies. Au début des années 1990, Jacques Calvet avait choqué quand le Canard Enchainé avait révélé qu’il touchait alors plus de deux millions de francs par an, environ 300 000 euros aujourd’hui, environ 35 SMICs de l’époque. Raymond Lévy, son homologue de Renault, émargeait à un million de francs par an, soit un peu plus de 15 SMICs de l’époque. Aujourd’hui, Carlos Ghosn gagne environ 15 millions d’euros par pour ses deux postes, environ 1000 SMICs. Non seulement les rémunérations des grands patrons progressent beaucoup plus vite que celles des autres employés, mais en plus, l’écart a explosé en. Et on peut ajouter que le taux maximum d’impôt sur le revenu est passé de 56,8 à 45% dans le même temps !
 
Il est bienheureux que l’envolée de la rémunération du patron de PSA provoque une polémique. Car cela montre que nos sociétés sont en train de toucher des niveaux d’indécence dans les inégalités qui pousse l’opinion publique à réagir. Le temps du sursaut démocratique approche.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • Nicolas_M bibou1324 30 mars 2016 10:08

    Sursaut démocratique ? Vous êtes optimiste. C’est bien.


    Enfin en étant un petit peu réaliste, le doublement de salaire de Tavares a provoqué quoi ? Quelques milliers de réactions sur Twitter ? Quelques grognement sur Facebook ? Et demain, vous pensez que quelqu’un en parlera encore ? Que les gens iront manifester dans les rues, se mettront en grève ?

    Actuellement, les 67 plus riches détiennent autant d’argent que la moitié de la population humaine. Et tout le monde s’en fiche.

    • christophe nicolas christophe nicolas 30 mars 2016 10:55

      Pour ce salaire, il ne fait même pas de maçonnerie, il y a de l’arnaque...


      • Doume65 30 mars 2016 22:51

        @christophe nicolas
        « il ne fait même pas de maçonnerie »
        Qu’est-ce que tu en sais, tu es un « frère » ? smiley


      • julius 1ER 30 mars 2016 11:09

        sursaut démocratique ???? il faut y croire .... en tous cas je pense que les gens sont encore dans l’illusion du monde merveilleux des milliardaires .... qu’ils envient par ailleurs !!!!


        peut-être que lorsqu’ils auront à peine une assiette de pâtes chaque jour, ils vont se dire qu’il y a un immense décalage entre leur vécu et le monstre onirique que les médias leur vendent !!!

        • Fergus Fergus 30 mars 2016 17:43

          Bonjour, julius 1ER

          Bah... Spartacus nous dira que ces revenus ne sont ni extravagants ni choquants ni scandaleux, mais la juste récompense du travail accompli.

          Il n’a pas tort : Tavarès doit pouvoir, comme les autres grands patrons, se payer tous les mois une nouvelle maison et une nouvelle Porsche. Quand on a un standing à défendre...


        • Spartacus Spartacus 30 mars 2016 18:41

          @Fergus

          Le vrai problème c’est que les gauchistes et souverainistes sont des jaloux maladifs.

          Et en France ces archaïques de cette France rancie jamouse on a des quintaux....

          Et alors c’est pas votre pognon. Si vous êtes pas content n’achetez pas de Peugeot.

          Au moins ses fabricants de maisons, les maçons, les électriciens, les jardiniers ne rejoindront pas les 6 millions de chômeurs.

          Si on comptait sur toi FERGUS, les ouvriers de chez Porche ou fabricants de yacht pointeraient au chômage....

          Si on écoutait ta jalousie c’est leur mise au chômage....
          Mais toi les ouvriers de Porche sont au chômage, tu t’en branles ?
          Tu préfères marxistement que tout le monde soit au SMIC et bouffe des patres.
          Quand tu vois une Porche, tu te certainement obligé de la rayer, parce que le bon choix c’est ton Kangoo de 8 ans..


        • César Castique César Castique 30 mars 2016 18:45

          @Fergus

          « ...Tavarès doit pouvoir, comme les autres grands patrons, se payer tous les mois une nouvelle maison et une nouvelle Porsche. »



          Voulez-vous dire par là, que c’est net d’impôts, cette rétribution* ? 


          Soyez si possible imparablement précis dans votre réponse. Merci d’avance.


          * Si tel est le cas, permettez-moi d’attirer votre attention sur le fait qu’une cagna à 436’666.67 euros, se situe beaucoup plus près de la Villa Ça M’Suffit, que du Petit Trianon.

        • Fergus Fergus 30 mars 2016 19:24

          Bonsoir, Spartacus

          Personnellement, je ne jalouse strictement personne. Ce qui ne m’empêche pas d’être écoeuré par les accaparations extravagantes de biens sociaux (c’est le cas des profits d’une entreprise).

          Tu écris : « Si on comptait sur toi FERGUS, les ouvriers de chez Porche ou fabricants de yacht pointeraient au chômage ». Désolé de te le dire ainsi, mais c’est une ânerie : ces ouvriers vendraient tout autant de voitures et de bateaux de luxe si les profits étaient mieux répartis. Car il en va des grands patrons comme des footballeurs : à quoi rime de donner à l’un les moyens de posséder 10 bagnoles de luxe alors qu’en répartissant les mêmes sommes entre les collaborateurs, ce sont 10 cadres supérieurs qui pourraient s’en payer une.

          Quand je vois une Porsche, je ne la raye pas. Pourquoi ferais-je ça si son proprio ne m’a jamais emmerdé ? D’ailleurs, il y en a une juste devant chez moi (une Macan). Elle appartient à un voisin qui aime ce genre de voiture. Libre à lui. Et libre à moi de garer ma 206 cabossée et rayée (peut-être par ce voisin jaloux ? smiley ) juste derrière sa Porsche.


        • Fergus Fergus 30 mars 2016 19:27

          Bonsoir, César Castique

          436 666.67 euros, c’est le prix d’un deux-pièces à Paris, et celui d’un manoir du 16e siècle avec 15 pièces habitables dans la Creuse !


        • Fergus Fergus 30 mars 2016 19:28

          Euh... Quelques travaux à prévoir dans le manoir ! smiley


        • Attilax Attilax 30 mars 2016 21:54

          @Spartacus
          La jalousie des gauchos on s’en fout. Le problème, c’est l’injustice. Bien sûr que c’est normal que le patron gagne plus, mais pas à ce point là. En 1960 le ratio de salaire entre patrons et ouvriers de grande entreprise était de 35. Aujourd’hui, il est de 400 (1000 pour Mr Ghosn), et la population se paupérise. L’avidité humaine n’a pas de limite, c’est pour ça qu’on fait des lois, en théorie...


        • Spartacus Spartacus 30 mars 2016 21:57

          @Fergus

          Mais le revenu n’est pas un bien social, c’est un bien privé.
          Pas plus que ton porte monnaie est la charité ou un bien social.

          Une entreprise n’est pas une église. Pas plus que tu n’es un curé.

          La morale n’est pas une donnée de responsabilité. Payer un talent un tonneau d’or pour ne pas licencier et se libérer des problèmes économique c’est du bon sens.

          Peut être préfèrerais tu Lauvergeon, la faillitaire de Areva payée 3 fois moins ?

          Tavares joue sur un marché mondial. Ton raisonnement est franco-français.
          C’est un trou du cul face au PDG de GM 13 millions d’€ ou de WV 17 millions d’€.


        • tf1Groupie 30 mars 2016 22:06

          @Fergus

          « ces ouvriers vendraient tout autant de voitures et de bateaux de luxe si les profits étaient mieux répartis »

          C’est totalement faux cet argument.
          Je comprends que l’affirmation. de Spartacus vous dérange, mais elle n’en est pas moins évidente.

          Ce n’est pas parce que l’on supprimera Louis Vuitton, Dior et autres luxures que les gens vivront plus heureux.
          Ils n’auront pas plus d’argent, ils auront simplement moins d’occasions d’être jaloux.


        • Norbert 30 mars 2016 22:08

          @Spartacus

          Vous avez une méconnaissance totale de comment s’exprime le sentiment de jalousie : Les « petits » employés ne jalousent pas le « gros » PDG mais plutôt leurs proches collègues dont ils peuvent trouver qu’ils quittent le poste plus tôt qu’eux et arrivent à se faire bien voir pourtant mieux qu’eux. Les médecins sont jaloux de leurs confrères concurrents médecins et les commerçants de l’autre commerçant juif qui leur fait de l’ombre Les milliardaires sont jaloux des autres milliardaires et les intellos médiatiques des autres intellos médiatiques.

          Votre « thèse » de la formation d’une conscience politique de gauche par la jalousie caractérise bien une idéologie de comptoir de bas étage.

          Si seulement cette prétendue « jalousie » pouvait servir de signal pour un authentique regroupement de classe, alors longue vie à elle. 


        • tf1Groupie 30 mars 2016 22:14

          @Norbert

          Pourtant ici c’est très caractéristique : les citoyens d’Agoravox se soucient toujours de ceux qui gagnent plus qu’eux et ignorent assez facilement ceux qui sont moins riches qu’eux.


        • Spartacus Spartacus 30 mars 2016 22:19

          @Attilax

          L’injustice ?
          Tavares est dans les moins payés des grands constructeurs européens alors qu’il a replacé sa boite dans les 2 premiers d’Europe...
          Il est injustement payé par rapport à l’ensemble de tous ses concurrents.

          On fait des lois pour la justice, pas pour l’égalitarisme.
          Tavares n’est pas responsable de la « paupérisation » de la société. Elle se paupérisait déjà avant lui.

          Au contraire, sa richesse enrichit lui et en même temps les 190 000 personnes qu’il a en charge.

          Parfois le moins cher c’est plus cher........Areva en est l’exemple. Une belle faillite....


        • Spartacus Spartacus 30 mars 2016 22:27

          @Norbert

          Si vous n’avez pas tors sur tout, je persiste a penser que l’éducation nationale et ses 90% de profs gauchistes et ses programmes scolaires marxistes, sont une grande responsabilité dans la jalousie plus élevée des Français que les autres peuples.

          Henri Hazlitt résumait le gauchisme comme cela :

          Henri hazlitt "Tout l’évangile de Karl Marx peut être résumé en une seule phrase : Haïssez l’homme qui est plus riche que vous. N’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu’il a fait en faveur de toute la société."

          Phrase toujours d’actualité.


        • Spartacus Spartacus 30 mars 2016 22:32

          @Norbert

          Est il besoin de préciser que Henri Hazlitt ne figure dans aucun livre scolaire de l’éducation nationale en France et aucune de ses analyses n’existe en France....

          Et pourtant il a écrit un livre d’économie extraordinaire sur l’éthique....Mais qui ne rentre pas dans la pensée doctrinaire de cette éducation nationale d’endoctrinement marxiste.


        • TSS 31 mars 2016 01:08

          @Norbert
           
          leurs proches collègues dont ils peuvent trouver qu’ils quittent le poste plus tôt qu’eux et arrivent à se faire bien voir pourtant mieux qu’eux.(resumé en deux mots "leche c.l )


        • TSS 31 mars 2016 01:13

          @Spartacus

          Mais le revenu n’est pas un bien social, c’est un bien privé.

          Parler de bien privé quand l’etat deverse des milliards d’aide sur ces

          entreprises sans creer un seul emploi ,cela s’appelle du foutage de gueule... !!


        • ecophilopat 31 mars 2016 09:01

          @tf1Groupie

          Ce n’est pas parce que l’on supprimera Louis Vuitton, Dior et autres luxures que les gens vivront plus heureux.
          Ils n’auront pas plus d’argent, ils auront simplement moins d’occasions d’être jaloux.

          Bien sur que non, il est de notoriété publique que c’est en supprimant les avantages de certains cheminots, comme vous l’écrivez sur un autre fil, que les gens seront plus heureux, n’est ce pas.


        • Fergus Fergus 31 mars 2016 09:41

          Bonjour, tf1Groupie

          Vous m’avez mal compris : ce n’est évidemment pas en répartissant les sommes extravagantes de Tavarès à l’ensemble des employés du groupe que cela permettra à chacun d’acheter une Porsche. Mais si ces sommes étaient mieux réparties en cascade en proportion des responsabilités sur l’encadrement, elles permettraient à des cadres supérieurs qui n’en ont pas les moyens actuellement de s’acheter eux aussi leur Porsche. Les ouvriers du groupe ne seraient donc pas perdants. ils y gagneraient même car les grands patrons ne sont pas aussi abrutis que les footballeurs qui achètent des voitures de luxe qu’ils n’ont jamais la possibilité d’utiliser.

          Pour effectuer une comparaison, c’est comme si on limitait les gains du 1er rang de l’Euromillion pour augmenter de manière significative les gains du 2e rang. Résultat : au lieu de faire un super riche, on ferait plusieurs riches à chaque tirage ! 


        • Algunet 31 mars 2016 09:44

          @Fergus
          Les écœurements sont sélectifs !!!

          C’est un gagne petit ce Tavares !
          Il gagne en un an primes incluses ce que gagne un Messi en un mois ou un Zlatan en un mois et demi... hors primes et autres revenus associés (pub etc) Mais pour les footeux c’est normal ils donnent du plaisir aux sans dents, Tavares lui, l’affreux, il ne donne que du travail mal payé

        • JL JL 31 mars 2016 10:13

          ’’ce n’est évidemment pas en répartissant les sommes extravagantes de Tavarès à l’ensemble des EMPLOYÉS du groupe que cela permettra à chacun d’acheter une Porsche.’’

           
           Les grands patrons ne sont pas seuls à gérer la boîte, et il n’y a pas un gouffre entre les salariés et eux : les cadres supérieurs sont d’autant mieux rémunérés que le grand patron est gâté. Ce n’est pas la seule rémunération des patrons qui pose problème, mais celle de l’encadrement tout entier, et je parle là des cadres supérieurs qui perçoivent des rémunérations colossales au regard des cadres ordinaires.
           
          Hier, tout ce monde là était rémunéré par des primes qui ne figuraient pas dans les documents accessibles. Pour gonfler artificiellement la rémunération du travail vs la rémunération du capital, les primes ont fait place aux salaires : les gros salaires sont de ce fait, la double peine pour les travailleurs.

        • Fergus Fergus 31 mars 2016 11:11

          Bonjour, Algunet

          Si vous me lisiez plus souvent, vous constateriez que je dénonce également avec virulence les excès de fric du football. Au point que cela participe à mon écœurement d’un sport dont je suis détourné après l’avoir pratiqué durant... 32 ans.


        • Hermes Hermes 31 mars 2016 13:35

          Bonjour,

          Les malades ce sont ceux qui vivent dans le conflit permanent, l’avidité toujours insatisfaite et qui entrainent dans leur névrose malsaine toute une société, en masquant le tout sous des mots creux impossibles à justifier sauf par la logique circulaire : la loi du marché, la libre concurrence, etc etc (les mots sont différents en d’autres lieux, mais pas moins ineptes). Ces malades déclencheront une guerre in fine pour éviter d’avoir des comptes à rendre.

          C’est la face obscure de la « civilisation », la domestication abétissante de l’être humain au service de pouvoirs concentrés et centralisés, qui a commencé il y a environ 20000 ans et plongé l’humanité dans un sommeil profond. L’homme a cédé à la peur et accepté cette soumission, mais s’il se réveille la peur disparait. Le sommeil est la condition sine qua non de la survie de ces systèmes.

          Tous les concepts dont on nous abreuve depuis l’age le plus tendre ne servent qu’à masquer le néant intérieur total de cette démarche.

          Il n’y a qu’en ayant le courage d’arrêter de se raconter des histoires, et de cesser de croire à quoi que ce soit, que l’on peut voir toute la souffrance inutile que génère cette direction pour l’humanité, et que les guerres destructrices ne sont que le nécessaire exutoire de cette souffrance, exutoire lui même exploité par ces malades.

          La porte des sortie est à l’intérieur de nous-même. La bienveillance de notre être nous y attend.

           smiley


        • Habana Habana 31 mars 2016 14:41

          @Spartacus
          Plus aucun doute, vous êtes effectivement atteint du « syndrome du Larbin »


        • Algunet 31 mars 2016 14:42

          @Fergus


          Aux temps pour moi !

        • mmbbb 31 mars 2016 21:10

          @Spartacus Arretez de nous emmerder avec K MARX la situation sociale ’etait completement différente le contexte politique aussi Par ailleurs si la Russie des TSARS est devenue communiste c’est avant tout une affaire de famiile Guillaume II voulait emmerder Nicolas II Le fourgon blinde dans lequel Lenine a traverse l’allemagne vous connaissez Ce sont les empires liberaux qui se sont suicides Vous citez Volskswagen Cette firme va prendre une super amende parce que les amercains ne supportent pas in fine la concurrence Je ne plains pas les allemands Les americains préoccupés par l ’ecologie une blague. il n’y a pas d’ethique en economie Les memes americains ont refuse d’acheter la Caravelle et ont pique les plans ect etc ect Il n’y a pas plus d’ethique chez les liberaux que chez les marxistes . Ce sont des ideologies l’une et l’autre

           

        • mmbbb 31 mars 2016 21:16

          @Algunet mais le foot est une religion avec ses icones Il faut des jeux pour le peuple le foot est un divertissement et les stades sont un peu a l’image des arenes


        • alinea alinea 1er avril 2016 16:38

          @Attilax
          Ah bon ? Et pourquoi est-ce normal. l’usine doit sa bonne marche au moindre travailleur, à la moindre femme de ménage et au moindre laveur de carreaux. L’un manque et c’’est la machine qui se grippe.
          Ah ! les travailleurs sont interchangeables ? Mais les patrons aussi ! Et si le laveur de carreau serait bien incapable de diriger l’usine, le patron serait bien incapable de laver les carreaux.
          Allons, on vous en a mis des trucs dans la tête !


        • joletaxi 1er avril 2016 17:15

          @alinea

          l’égalitarisme poussé jusqu’à l’absurde, comme d’hab

          sur que la centrale nuc a besoin de Mme Michu pour la cantine, autant que le professeur Nimbus au pupitre de commande

          Un bon exemple Apple
          après des débuts fulgurants, Jobs quitte l’entreprise qui va droit à la faillite.
          Jobs revient, et cela devient la plus grosse capitalisation des USA

          Mais pour nos gauchistes , c’est Mlle Wang, quelque part en Chine qui fait la fortune de Apple

          mais quelle bande


        • alinea alinea 2 avril 2016 16:30

          @joletaxi
          La « réussite » d’Apple, on s’en bat les... : elle n’apporte rien au genre humain.
          Moi aussi, si j’ai le malheur de laisser deux jours toutes mes bêtes entre d’autres mains, c’est le bordel ; beaucoup de temps pour remettre tout en harmonie !
          Mais cela n’a rien à voir avec ce que je dis plus haut !


        • julius 1ER 30 mars 2016 11:30

          bien sûr que c’est indécent .... tout cet argent pour ce type et lorsque Gattaz le félicite cela montre la solidarité de classe entre ces gens !!!


          l’envol de ces rémunérations dans les années 90 a bien signé la fin de l’épisode des 30 glorieuses parenthèse dans l’histoire du Capitalisme et pour cause !!!!

          ce Capitalisme Friedmannien va apparaître dans quelques années comme la raison de la mort de la société humaine ......

          on cherchera les causes et comme pour le Nazisme on ne comprendra pas l’aveuglement et le soutien d’une grande partie de la population à ce modèle court-termiste !!!!!

          et on ne peut pas dire que ce soit l’intérêt de la majorité qui perpétue ce modèle mais bien son indifférence ou sa lâcheté quand ce ne sont pas les deux facteurs cumulés !!!!

          alors plutôt qu’en faire des tonnes sur ce genre de constat puisque dans les jours qui suivent un autre exemple remplacera celui-là avec toujours des gens qui diront que c’est bien .. qu’avec la théorie du ruissellement on s’en portera mieux demain !!!

          je vais simplement dire que c’est une course mortifère que cette captation des richesses par une minorité qui ne s’accroit pas quoiqu’on en dise ......

           mais le plus grave c’est que cette « greediness » stérilise tous les efforts pour un modèle plus juste et plus durable car il ne répond à aucune « bonne »question à savoir comment perpétuer et surtout comment retrouver un équilibre nécessaire dans toute organisation humaine.

          alors il va falloir s’armer encore de plus d’intelligence pour en finir avec ce dévoiement de l’économie !!!!!!!!!!!

          • straine straine 30 mars 2016 12:43

            Pour fructifier la vigne a besoin entre autre d’un bon sécateur ; La République ELLE d’une bonne guillotine ..... :->


            • TOUS ENSEMBLE (---.---.75.168) 30 mars 2016 18:19

              @straine

              PAR CE QUE nos élus nationaux ont atteint le SEUIL DE PETER DEGRE MAXIMUM D INCOMPETENCE !!!!!!!!!!!!!!

              parce qu’ils sont 10 FOIS TROP NOMBREUX

              parce qu ’ils sont trop remuneres et appointés

               ( ex giscard 30000 EUROS MOIS Y COMPRIS CONSEIL D ETAT 12000 EUROS)
              + 15 GENDARMES OU POLICIERS GARDANT SES PROPRIETES 7 PERSONNELS DE MAISON
              4 GARDES DU CORPS 2 CHAUFFEURS ET UNE VOITURE DE LUXE + PRET DE 500000 EUROS A TAUX ZEROS 1 VOITURE FRANCAISE DE LUXE A 50 % DU PRIX

              PARCE CE QUE CE SONT LES SANS DENTS ET TRAVAILLEURS QUI PRENNENT LE METRO
              QUE L UE L ASSEMBLEE ET LE SENAT SONT GARDES COMME FORT KNOX (jamais d’élu tué ni blessé )

              PARCE QU ILS N ONT PAS SURTOUT A DROITE LES COJONES POUR FAIRE PASSER LA DECHEANCE DE NATIONALITE !!!!!!! ni OUVRIR UN GUANTANAMO A CAYENNE LES DJIHADISTES SERAIENT ENCADRES PAR LES HOMMES POLITIQUES VEREUX QUI AURONT DROIT A LA REINSERTION POUR LES DJIHADISTES ILS POURRONT SERVIR DE REPAS AUX CAIMANS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


            • TOUS ENSEMBLE (---.---.75.168) 30 mars 2016 18:22

              @TOUS ENSEMBLE

              parce que les GROS PATRONS NE DEVRAIENT PERCEVOIR QUE 20 FOIS LE SMIC NET SOIT 24000 EUROS MOIS ET NON 400000 EUROS MOIS COMME TAVARES  !!!!!!!!!!!!!!


            • Le421 Le421 30 mars 2016 15:30

              Attendez deux secondes !!!

              Où est le problème ?
              Les français ont toujours voté à droite et demain, ils feront pareil.
              Alors, je ne comprends pas ce qui gène tant.

              Tout pour les uns, rien pour les autres, c’est bien la doctrine de la droite, non ?
              Ils ne sont pas soudainement devenus partageurs chez les Républicains ou au FN ?? Je ne parle même pas du PS, chez eux, ça devient même caricatural !!


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 20:12

                @Le421
                Où voyez vous que les Français votent à Droite ? La moitié ne vote plus.
                Et l’autre moitié va voter « pour faire barrage au FN ».
                Les Français n’en veulent plus du FN, du PS et des Rép !!
                78% sont prêts à voter pour de nouveaux candidats. C’est pour cela que la Loi Urvoas va rendre encore plus difficile les conditions d’accès aux élections présidentielles !


                Au lieu de taper sur les électeurs, vous feriez mieux de défendre la démocratie pour que tous les Partis politiques aient accès aux médias de manière égalitaire, et pas en fonction de sondages payés par les gros candidats. Et que les électeurs puissent se débarrasser de ces « 3 encombrants ».

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 20:36

                @sampiero
                Pourquoi les médias ne parlent que des 3 Partis de Droite : PS, FN et Républicains ?
                Pourquoi les petits Partis n’ont pas accès aux médias et sont inconnus des électeurs ?
                Pourquoi le PRCF et l’ UPR sont censurés ?
                Pourquoi Hollande prêche partout la liberté d’expression, sauf en France ??
                Pourquoi la Gauche de Gôooche ne défend pas la liberté d’expression politique dans les médias ??


                Pour que les électeurs votent autre chose qu’à Droite, il faut l’égalité des temps de paroles, et faciliter l’accès aux 500 signatures. C’est tout l’inverse de la loi Urvoas, contre laquelle je ne me souviens pas d’avoir lu votre désaccord ??

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mars 2016 06:38

                @sampiero
                Le NPA ne veut pas sortir de l’ UE, il attend le grand soir pour faire de l’ UE la nouvelle URSS pour les travailleurs. Et si cela n’arrive jamais ? Il n’a aucun plan B.


              • Julien30 Julien30 31 mars 2016 09:52

                @Le421
                « Tout pour les uns, rien pour les autres, c’est bien la doctrine de la droite, non ? »

                Qu’un militant de 19 ans du NPA écrive ça à la rigueur mais vous à votre âge...

                « Je ne parle même pas du PS, chez eux, ça devient même caricatural !! »
                Assez drôle de vous voir ensuite utiliser le mot caricatural à propos des autres.

              • Jeekes Jeekes 31 mars 2016 13:17

                @sampiero



                 
                 « 70% des votant ne peuvent être idiots ou masos pour soutenir ainsi ceux qui les écrasent ! »

                 Sissi !


              • Habana Habana 31 mars 2016 15:18

                @sampiero
                Pitié, ne mettez pas le FN dans le même sac que l’Herpès (LRPS).L’Herpès a toujours détesté le FN et le FN déteste logiquement l’Herpès.L’Herpès est une maladie contagieuse dont le remède est le FN.Le FN (comme le PCF ou l’UPR et bien d’autres...) ne veut plus de cette Europe mafieuse dont l’Herpès constitue une branche majeure.Le FN veut supprimer le sénat qui, chacun sait, ne sert à rien !Le FN ne veut plus privilégier l’étranger au détriment du Français.Le FN a une politique économique d’extrême gauche, dixit l’Herpès (et personne n’a réagit même pas le PCF !!!). Ce qui devrait ravir 85% de la population non ?Les idées du FN sont reprises par tous les partis politiques sans exception (mais ça il ne faut surtout pas l’avouer !)Le FN veut, comme tous les Français, redonner une souveraineté à la France.Nous n’avons aucunement besoin de l’Europe (les échanges entre pays continueront exactement comme ils avaient lieux autrefois) qui ne fait que creuser les inégalités et les injustices toujours au profit de cette oligarchie dégueulasse !On ne cite plus l’innombrable quantité d’économiste de tous pays qui milite en ce sens ! Je ne dis pas que le FN est le « parti miracle » mais franchement, regardons la réalité et les faits.Rien ne peut être pire que de remettre le couvert avec ces andouilles !Lorsqu’on essaie d’enfoncer un clou avec un tourne vis pendant 50 ans et qu’on persiste à constater que ça ne fonctionne pas, il est vraiment temps de changer d’outil non ?Nos médias, à la botte de nos parti politiques actuels (c’est à dire LRPS) font peur aux Français depuis plus de 30 ans avec leur propagande à vomir.Mais les Français n’ont plus peur ! La peur a changé de camp !Il est temps de renverser la vapeur ! Mort à l’inaptocratie ! (https://fr.wiktionary.org/wiki/inaptocratie)


              • César Castique César Castique 30 mars 2016 17:11

                Pose problème ? Pas plus que celle, rendue publique le 23 février, du directeur général du Crédit suisse - qui, la veille, annonçait la suppression de 2000 emplois, sur un total de 6000 prévu en 2016. Elle se monte, cette rémunération, à 3.29 Tavares, soit 17.25 millions d’euros.



                La somme se décompose ainsi : 1.56 million d’euros de salaire fixe (soit 130’000 euros par mois sans 13e, ou 120’000 euros par mois avec 13e), + 2,61 millions d’euros liés à la performance + un dédommagement de 13.07 millions d’euros, correspondant à la perte subie du fait de son passage de la société Prudential plc, compagnie d’assurances britannique, au Crédit suisse.


                Du coup, Tavares fait plutôt gagne-petit...

                • Fergus Fergus 30 mars 2016 19:33

                  @ César Castique

                  Le problème, c’est que les « gagne-petit » genre Tavarès justifient toujours leur voracité par le fait que d’autre sont pire qu’eux.

                  Et c’est ainsi que l’on dérive vers toujours plus d’indécence et, en creux, toujours plus de mépris pour les vrais travailleurs, ceux sans qui ces suceurs de sang ne seraient rien !


                • César Castique César Castique 30 mars 2016 20:23

                  @Fergus


                  Suceurs de sang ! Suceurs de sang ! 


                  Par rapport aux effectifs de l’entreprise (184’000 personnes au 31.12.2015, selon Wikipedia), Tavares spolie chaque salarié de 2 euros 40 par mois... Il n’y a vraiment pas de quoi décrocher le rôle principal dans un prochain Dracula.


                  Et si ça se trouve, c’est avant impôts, puisque vous n’avez rien précisé sur ce point... 


                  Cela dit, bien sûr que c’est trop de fric pour un seul homme, mais j’avoue que j’ai de la peine avec certaines indignations. D’autant plus qu’il y a des tas de sportifs et de show bizeux qui gagnent beaucoup plus que ça, tout en votant à gauche...

                • philouie 30 mars 2016 20:36

                  @César Castique
                  Cela dit, bien sûr que c’est trop de fric pour un seul homme,
                   
                  Pourtant lui, du capital, il n’a que les miettes.


                • julius 1ER 31 mars 2016 17:09
                  Pose problème ? Pas plus que celle, rendue publique le 23 février, du directeur général du Crédit suisse - qui, la veille, annonçait la suppression de 2000 emplois, sur un total de 6000 prévu en 2016. Elle se monte, cette rémunération, à 3.29 Tavares, soit 17.25 millions d’euros

                  @César Castique

                  çà me rappelle en 2009/10 quand UBS et Crédit Suisse ont commencé à tanguer suite à leurs pertes abyssales à cause de mauvais placements.... = 100 000 comptes perdus ou à peu près !!!

                  et qui a joué les Tavarès du moment ???? 

                  eh bien le 3ie dans la hiérarchie des banques en Suisse Raffeisen (sous réserve Mr P Gisel) qui se targuait d’avoir augmenté le nombre de ses clients et pour cause en pleine crise ....

                  il avait du récupérer tous les fuyards de chez UBS et Crédit Suisse ... mais de suite ses prétentions avaient augmenté augmentation mirifique, déplacement en hélicoptère .... etc 
                  çà avait quand -même mis le feu au lac !!!

                  comme quoi même en Suisse un greedy reste un greedy !!!!

                • marmor 30 mars 2016 19:49

                  Les milliers d’employés de PSA en poste depuis 5,10, 15 ans ou plus, ont toujours fait leur boulot comme on leur disait. Cela n’a pas empêché PSA de frôler la faillite, ainsi que la banque du même nom. Donc leur contribution n’a rien changé, on est d’accord ?
                  Arrive Carlos Tavares : il prend les décisions nécessaires et indispensables, dures parfois, mais il redresse et sauve le groupe, qui fait des bénéfices et octroie des primes. Les employés sont toujours en poste, et rien n’a trop changé dans leurs attributions et fonctions. Donc à qui devons nous la sauvegarde de PSA ? à Carlos Tavares ou aux employés, qui étaient déjà en poste au moment de la quasi faillite ? Moi je dis que lorsqu’un décideur, salarié et non pas « grand patron » sauve un fleuron français, même avec l’aide de l’état et des chinois, des dizaines de milliers d’emplois et des centaines de milliers de sous traitants, celui-ci mérite une récompense à la hauteur de son exploit, et le conseil d’administration ne s’y est pas trompé en votant sa nouvelle rémunération. N’oubliez pas pour autant que ce n’est pas Tavares qui vote le salaire de Tavares....


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 20:22

                    @marmor
                    On croirait presque ce sont les ouvriers qui sont responsables des ennuis financiers de Peugeot... Les causes de la quasi faillite de Peugeot ?
                    Les USA qui ont viré Peugeot du gros marché iranien.


                    Voilà comment les USA remercient leurs vassaux bien soumis...
                    Un peu comme les sanctions contre la Russie, soutenues par la France et l’ UE, avec les produits agricoles des pays de l’ est qui inondent le marché européen, plombant les prix.
                    C’est vachement utile de faire partie de l’ OTAN, non ?

                  • mimi45140 30 mars 2016 21:45

                    @marmor
                    L’année prochaine du fait des bonnes vente à l ’ étranger , notamment avec l IRAN du fait de l’ arrêt de l’embargo monsieur TAVARES vas doubler son salaire , pour moi arrivé un certain niveau de salaire ce n’est plus un gain, mais une déviance. Je comprend fort bien de vouloir gagner plus pour

                    améliorer son confort mais à partir d’un certain niveau cela deviens maladif , manger dix steack par jour , conduire 4 voitures à la fois à la barre de ses 2 yachts , dotant plus que pour moi il est moins patron que le serrurier de ma rue qui emploi 2 personnes du fait du capital qu’il a investi pour faire sa petite boite.

                  • TSS 31 mars 2016 01:19

                    @marmor

                    et le conseil d’administration ne s’y est pas trompé en votant sa nouvelle rémunération. N’oubliez pas pour autant que ce n’est pas Tavares qui vote le salaire de Tavares....

                    Vous n’avez pas dû assister à beaucoup de conseils d’administration ,

                    ce n’est qu’une chambre d’enregistrement tout est décidé à l’avance... !!


                  • julius 1ER 31 mars 2016 08:56
                    On croirait presque ce sont les ouvriers qui sont responsables des ennuis financiers de Peugeot... Les causes de la quasi faillite de Peugeot ? 
                    Les USA qui ont viré Peugeot du gros marché iranien

                    @Fifi Brind_acier

                    Là-dessus pour une fois FIFI tu as raison car il a suffit que GM entre au Capital de Peugeot pour que ceux-ci se tirent une balle dans le pied ....car pour Peugeot le marché Iranien c’était plus de 45% des ventes .... 
                    marché perdu au profit de QUI depuis la levée des sanctions contre l’Iran ???? eh bien je vous le donne Emile au profit de GM et d’autres grandes entreprises américaines !!!!!!

                     cela rappelle l’épisode ou la saga des Mistrals presque amusant si ce n’était autant d’emplois et de vies gâchées car l’épisode Iranien a coûté la fermeture d’Aulnay (autour de 3000 emplois si je ne m’abuse ) !!!!!
                    on a des politiques qui sont tellement soumis à l’ordre US que cela est presque pathétique .... 
                    on a aussi « Nos belles de jour » au parlement !!!

                  • alinea alinea 1er avril 2016 16:42

                    Fifi, il faut savoir se sacrifier pour ses idéaux, surtout si ce sont les autres qui payent !


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 20:49

                    @sampiero
                    C’est l’ hôpital qui se moque de la charité !
                    Vous critiquez l’ UPR alors que vous soutenez l’Europe des banksters, capitaliste et libérale !! C’est comme si Tsipras se revendiquait anti capitaliste et anti libéral, vous vous couvrez de ridicule.

                    L’ Histoire du CNR par Claude Beaulieu, Comité Valmy....


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 21:28

                    @sampiero
                    Si vous étiez « anti capitaliste et anti libéral », comme vous le dites, vous seriez au PRCF .
                    Ce qui n’est pas le cas .


                    Tous les autres sont pro européens, des réformistes pro -européens, comme le PCF et le PG.
                    La preuve, c’est que vous ne proposez jamais de sortir de l’ UE.
                    Vous êtes un leurre.

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 mars 2016 21:46

                    @sampiero
                    « Moi je n’ai pas peur de clamer de façon claire et précise : »Je suis anticapitaliste-libéral !"

                    Et c’est quoi, un anti capitaliste libéral ? Un collabo nouvelle mouture ?


                  • julius 1ER 31 mars 2016 09:13
                    On a compris à tes circonvolutions que l’UPR ’est un parti de droite pro capitaliste libéral et basta !

                    @sampiero

                    en fait l’UPR .... représente la roue de secours de la Droite et du centre au cas où les français passeraient le rubicon cad voteraient massivement pour la vraie Gauche !!!

                    ils sont plusieurs sur ce segment de marché cela va de De Villiers quand il est motivé en passant par Dupont Gnan-gnan et aussi Cheminade et autres Boutin etc.......

                    qui sont l’armée de réserve de la Droite ....car celle-ci sait très bien que son option politique de toujours nourrir les mêmes depuis tant d’année la mène au désastre on le voit avec l’agriculture si tant est qu’il faille un exemple pour montrer que cette politique sectaire et hiérarchisée sur un segment qui se rétrécit est totalement à contre-courant de la massification du paupérisme !!!

                    il y aura un moment où les masques vont tomber !!!!

                  • Legestr glaz Ar zen 31 mars 2016 09:38

                    @julius 1ER

                    Quelle étroitesse d’esprit, quelle manque de mise en perspective. Je comprends mieux pourquoi avec des gens comme vous les oligarques parviennent facilement à tondre la laine sur le dos du peuple français désorienté.

                    Je vous prie de noter que l’UPR, propose de mettre fin à la procédure du congrès ! Vous comprenez ce que cela veut dire ? Cela signifie que « nos » élus n’auront plus le pouvoir de modifier la constitution comme bon il leur semble. Ils perdront ce pouvoir. L’UPR propose de mettre en place, dans la constitution, le référendum d’initiative populaire. Le pouvoir de nos « élus » sera une fois encore repoussé. Ces deux mesures phare du programme de l’UPR proposent de donner le pouvoir au peuple et non à ses élus qui seront sous le contrôle absolu du peuple de France. Ce sera le retour à l’intérêt général.

                    Vous devriez y réfléchir plutôt deux fois qu’une. Ce que vous écrivez sur l’UPR n’a strictement aucun sens, ne procède d’aucune analyse, ne soutient aucune argumentation. Fin de la procédure du congrès, mise en place du référendum d’initiative populaire, muni de ces deux « armes » le peuple français verra revenir vers lui l’intérêt général, l’intérêt collectif, l’intérêt commun. Nous serons dans une démocratie « directe ». Aujourd’hui notre « démocratie représentative », magnifique oxymore, ne protège que les intérêts particuliers d’une petite caste. Y avez vous réfléchi ?


                  • julius 1ER 31 mars 2016 16:33
                    Quelle étroitesse d’esprit, quelle manque de mise en perspective. Je comprends mieux pourquoi avec des gens comme vous les oligarques parviennent facilement à tondre la laine sur le dos du peuple français désorienté.

                    @Ar zen

                    j’adore ce genre d’argumentation parceque justement il est réversible ..... l’UPR propose , l’UPR dit :mais sans être au pouvoir quelle valeur pour ces engagements ????? 

                    aucune valeur mon général !!!

                    même Adolphe promettait la retraite à 35 ans à ses soldats qui se languissaient sur le front russe !!!
                    pour cet exemple assez prosaïque, je scrute l’histoire et je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que faire des promesses n’engage que que ceux qui les croient !!!!!

                    en tous cas mon petit doigt me dit que c’est plus avec des gens comme toi Arzen que les oligarques nous tondent car ton exemple de l’initiative référendaire aurait déjà du être entériné depuis longtemps pas besoin de l’UPR pour cela, j’ai déjà signé une pétition il y a 3 ans de cela ....

                    en Suisse 100 000 personnes suffisent pour déposer une initiative ici c’est 1 million or ce chiffre n’est pas incommensurable ....... mais, mais, mais si les gens ne se mobilisent pas plus c’est que là encore une fois il doit y avoir une forme de schyzophrénie ou double discours des gens comme toi qui discutaillent mais finalement ne font pas grand-chose.... 

                    mais les choses ne vont pas très vite dans ce pays quand à la modification de la constitution on voit très bien que la déchéance de nationalité semble avoir du plomb dans l’aile alors que cela a été le phare de la pensée depuis 3 mois .... c’est vrai que déchoir des candidats au suicide semblait être le summum de la pertinence !!!

                    mais ton problème Arzen que tu projettes sur moi ....

                    c’est comment être de Droite et être progressiste , ?????
                    il n’y a pas de réponse positive car la pensée de Droite ne peut-être que réactionnaire !!! 

                    aussi comme FIFI tu vas devoir t’entraîner à la barre pour les assouplissements , car le grand écart va être de plus en plus difficile à faire !!!
                    alors salut et sans rancune !!!


                  • Legestr glaz Ar zen 31 mars 2016 23:36

                    @julius 1ER

                    Et ce manque de mise en perpective qui se poursuit ! Soit vous êtes un parfait imbécile, ce que je ne pense pas un instant si je dois tenir compte de votre manière de rédiger, soit vous êtes un agent trouble. Je penche donc pour cette deuxième hypothèse.

                    Votre « Adolphe promettait la retraite à 35 ans » est d’une telle indigence que je me demande combien de temps il vous a fallu pour trouver une pareille ineptie. Je vais vous confier un secret. Figurez vous que cet « Adolphe » avait écrit un livre à succès bien avant de prendre le pouvoir, dans lequel il égrenait déjà son programme de gouvernement.

                    Quant au fait de « signer une pétition » cela équivaut strictement à l’engagement que mon coiffeur a placardé sur la porte de son salon de coiffure : « demain on rase gratis ». Je vais vous confier un deuxième secret, c’est votre jour de veine : les pétitions ne sont pas reconnues dans la constitution en France, elles n’ont aucune portée, aucune valeur. C’est dingue non ? Vous ne le saviez pas ?

                    A vous lire, je m’aperçois que vous ne connaissez qu’imparfaitement le fonctionnement de la démocratie « directe » telle qu’elle se pratique en Suisse. En effet, troisième secret, le nombre de signatures à récolter n’est pas le même lors de la proposition d’un référendum « facultatif » (comprenez celui initié par le peuple et non par l’autorité au pouvoir en Suisse, qui lui est le référendum obligatoire) ou d’une initiative populaire. Le nombre de signatures, en France, serait proportionnel au nombre d’électeurs de ce pays. Pourquoi cela provoque t-il chez vous un malaise vagal ?

                    Alors Julius 1er, il conviendrait, pour votre information, de mettre en perspective l’oxymorienne « démocratie représentative » et la démocratie « directe ». Celle ci vous fait elle frémir, transpirer, angoisser, cauchemarder ou mourrir de peur ? Parce ce que toute la question est là. Je lis, dans vos écrits, une magnifique fuite en avant avec des arguments que même mon fils de maternelle n’oserait pas émettre. Il y a des connections défectueuses chez vous. Votre véhémence à vouloir justifier l’injustifiable est grotesque et enfantine. Lorsque l’on manque d’argument on en arrive à ne plus se rendre compte de la naïveté extrême de ses propos.

                    Parce que tout ce que redoute l’oligarchie, aujourd’hui, c’est la démocratie « directe ». Celle ci lui enlèverait son pouvoir. Réfléchissez y, si, toutefois, après cette lecture, vous ne me donnez pas le pouvoir de vous perturber. Je voudrais simplement que vous mettiez votre intelligence à votre service. Cela me ferait plaisir.


                  • julius 1ER 3 avril 2016 19:14

                    @Ar zen


                    décidément Arzen, je crois que j’ai fait mouche en te faisant monter sur tes grand-chevaux !!!
                    tu veux démontrer chaque point que j’ai mis en évidence mais tu te plantes à chaque fois .... 

                    d’abord Adolphe n’a pas tout écrit dans Mein Kampf toutes les mesures qu’il a édicté après son accession au pouvoir en 1933 n’étaient pas pas contenues dans cet ouvrage, juste des points essentiels de sa pensée mais dans la pratique toutes les lois et décrets promulgués pendant son règne ne pouvaient pas figurer car un livre de 688 pages ne peut résumer 12 années de pouvoir !!
                    j’espère que nous sommes d’accord là-dessus ????

                    quand à l’initiative référendaire en Suisse, tu as délibérément tronqué mes propos ... c’est pas bien çà !!!!
                    prenons un exemple concret, l’initiative référendaire lancée il y a 2 ans maintenant par un groupe de citoyens sur la mise en place en Suisse d’un revenu citoyen ..... au total si je ne m’abuse 130 000 signatures ont été enregistrées... plus que le quota nécessaire de 100 000 signatures .... 

                    et c’était l’an dernier que le projet a été déposé au parlement avec pour devoir pour celui-ci de mettre en forme un projet dans les 2 années qui suivent la déposition du dit projet...... ce qui a été fait puisque celui-ci cette fois à l’automne 2016, celui-ci va être soumis à un référendum populaire !!
                    donc tu es pris en défaut avec tes invraissemblances car ce que tu écris là ne correspond pas à ce que je viens d’écrire ... je laisse les internautes juger tes propos 

                     :A vous lire, je m’aperçois que vous ne connaissez qu’imparfaitement le fonctionnement de la démocratie « directe » telle qu’elle se pratique en Suisse. En effet, troisième secret, le nombre de signatures à récolter n’est pas le même lors de la proposition d’un référendum « facultatif » (comprenez celui initié par le peuple et non par l’autorité au pouvoir en Suisse, qui lui est le référendum obligatoire) ou d’une initiative populaire. »
                    cette phrase que tu cites est un total contresens !!!!!!
                     (comprenez celui initié par le peuple et non par l’autorité au pouvoir en Suisse, qui lui est le référendum obligatoire)

                    le pouvoir doit mettre en forme un projet dès l’instant où le quota de signatures est atteint et contrairement à ce que tu racontes il doit soumettre sa proposition à référendum ce qui est la procédure légale mais il doit aussi respecter l’esprit du projet initial car jusqu’à preuve du contraire avant d’être mis en forme ce n’est qu’un projet et ne peut devenir référendum que lorsqu’il va être soumis à la votation populaire !!!

                    mais bon que tu t’emploies à déformer systématiquement mes propos n’est pas grave puisque l’objectif n’est pas de convaincre quelques « trublions » inféodés à l’UPR mais à essayer de remettre les choses en perspectives et apporter parfois quelques idées ou réflexions qui puissent améliorer la compréhension de certains sujets aussi jouer les agents troubles est plutôt un compliment en regard de certains qui sont les courroies de transmission bêtes et méchantes d’un ordre ou d’une idéologie à laquelle ils adhèrent sans en comprendre les finalités !!!!


                  • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 30 mars 2016 21:31

                    Dans un premier temps Tavarès redresse PSA, dans un deuxième comme très bien expliqué dans la Tribune. Tavarès / PSA sera tenu par les actionnaires de développer des marchés en Iran, Inde, et ailleurs, va très vite rencontrer des problèmes de « ressources humaines », à cause de l’externalisation des tâches. Tout cela pour dire pudiquement : on va licencier en masse, pour aller voir ailleurs une main d’oeuvre bien, bien moins chère.

                    Alors ces millions attribués au redresseur ne sont qu’un préalable et la récompense de ses futures actions de « nettoyeur ». Ces hommes-là sont des « killers », il ne faut pas l’oublier, et se conduisent comme tels.

                    Cette masse de millions est terriblement symptomatique de la folie qui s’est emparée du monde de la Finance.


                    • Jeekes Jeekes 31 mars 2016 13:24

                      @Nicole CHEVERNEY
                       

                      Oh putain, oui !

                    • sheridan31 30 mars 2016 22:28

                      Salut à tous,

                      Franchement faut se calmer avec ce que gagne ce type y’a bien d’autres sujets sur lesquels dépenser son énergie serait plus utile !
                      Nominé début 2014 il a renforcé la remontée des bénéfices de Peugeot initiées par son prédécesseur partit dans les conditions que l’on sait.
                      Maintenant cela vaut-il le doublement de son salaire ? J’en doute mais quand on regarfe le CA de Peugeot c’est quand même anecdotique je trouve...
                      Au moins mes gars quand ils vont bosser ils se disent qu’ils bossent pas pour un couillon et que du coup les décisions stratégiques à venir seront sans doutes bonnes pour la pérénité de leur emploi.
                      On sait que Peugeot à moins tendance à délocaliser que Renault par exemple.

                      • julius 1ER 31 mars 2016 09:21
                        Nominé début 2014 il a renforcé la remontée des bénéfices de Peugeot initiées par son prédécesseur partit dans les conditions que l’on sait.

                        @sheridan31
                        Là-dessus les apparences sont ce quelles sont !!!! tu as raison car il a suffit que GM entre au Capital de Peugeot pour que ceux-ci se tirent une balle dans le pied ....car pour Peugeot le marché Iranien c’était plus de 45% des ventes .... 
                        marché perdu au profit de QUI depuis la levée des sanctions contre l’Iran ???? eh bien je vous le donne Emile au profit de GM et d’autres grandes entreprises américaines !!!!!!

                         cela rappelle l’épisode ou la saga des Mistrals presque amusant si ce n’était autant d’emplois et de vies gâchées car l’épisode Iranien a coûté la fermeture d’Aulnay (autour de 3000 emplois si je ne m’abuse ) !!!!!
                        on a des politiques qui sont tellement soumis à l’ordre US que cela est presque pathétique .... 
                        on a aussi « Nos belles de jour » au parlement !!!

                      • DantonQ oncle bin’s 30 mars 2016 22:39

                        Qu’ils en profitent bien de leur pognon pourri, ça ne va pas durer !
                        L’heure du jugement arrive :

                        « A vous maintenant riches ! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes.

                        Votre or et votre argent sont rouillés, et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours ! Voici le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées.

                        Vous avez vécu sur la Terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasiez vos coeurs au jour du carnage » (Jacques 5 : 1-5)

                        Ces paroles de la Bible sont certaines, la condamnation qui attend ces gens qui amassent des fortunes indécentes au détriment d’une juste répartition des richesses est déjà écrit ! Dieu fera bientôt justice car il s’est réservé un jour pour juger les pécheurs qui ne se seront jamais repentis et ce jour grand et terrible s’appelle le « jour de l’Eternel » et il est imminent !


                        • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 2016 09:00

                          Dans le système actuel, ces rémunérations extrêmes sont normales et sont même devenus nécessaires.

                          Si vous êtes indigné par ces rémunérations, il faut vous indigner du système économique actuel, fondé sur la propriété de l’environnement économique. Sinon, il faut les saluer !!

                          Le patron de grande entreprise a ceci de particulier qu’il est la courroie de transmission des ordres des propriétaires de l’entreprise. Son rôle n’est pas de servir l’entreprise, les salariés et encore moins la collectivité, son rôle exclusif est d’obéir aux intérêts exclusifs des propriétaires de l’entreprise.

                          autrefois, la monarchie donnait un titre de noblesse aux roturiers les plus serviles et compétents, aujourd’hui, la monarchie ayant pris les traits de la ploutocratie, la récompense de ces mêmes serviteurs se fait en leur permettant de rejoindre le club très fermé de la ploutocratie (minimum, 10 millions d’euros ou équivalent en épargne productive d’intérêts).

                          Bref, ces rémunérations servent surtout à acheter la fidélité de ces hommes et femmes qui, ayant eut accès au arcanes du pouvoirs véritables, sont potentiellement leur pire ennemis, car fondamentalement ils prouvent une chose, c’est que l’économie n’a pas besoin de propriétaires de l’environnement économique, mais simplement de salariés, où l’outil de production est collectivisé. Car l’économie actuelle, où tout le processus productif est maitrisé, n’a pas besoin de concurrence portant sur l’offre et seul justifiant de patron au sens capitaliste. En effet, le principe du salariat n’est pas lié au capitalisme, mais au socialisme et communisme et n’est pas incompatible avec le libéralisme véritable. Bref, le principe du salariat s’oppose en lui même au capitalisme et ces rémunérations servent essentiellement à le faire oublier pour certains et ne pas en prendre conscience pour les autres.

                          Cette pratique est une conséquence du principe capitaliste, (la propriété comme moyen d’exploitation d’autrui) qui commence avec la noblesse et se poursuit avec la bourgeoisie.

                          Si vous n’êtes ni l’un, ni l’autre et n’aspirez pas à le devenir, alors, vous avez deux solutions, soit accepter cet état de fait, soit le renier et cesser de soutenir ce système, d’abord par la réflexion.


                          • Trelawney Trelawney 31 mars 2016 09:26

                            Il n’y a que deux catégories de patrons : Celui qui fait des chèques avec son propre argent et celui qui fait des chèques avec l’argent des actionnaires.

                            Le premier ne peut se verser un salaire qu’en fonction de ce que lui rapporte sa société, sinon c’est « abus de biens sociaux » (mais on n’a jamais vu une personne être emprisonnée pour « abus de biens sociaux »).

                            Pour le second c’est plus délicat : Il ne peut exercer son métier de patron et se verser les salaires en conséquence qu’avec l’aval du conseil d’administration. Et si vous pensez qu’un patron est choisit en fonction de se compétences et que s’il a un gros (énorme) salaire c’est en rapport à sa valeur, c’est faut !. Et les faits avec des entreprises sur le déclin par la faute des patrons sont là pour le prouver. Pour qu’une personne soit nommer PDG, il faut qu’elle est l’aval du conseil d’administration et donc qu’elle « arrose » ses membres. Donc la rémunération exorbitante de nos PDG ne sert qu’à payer les dessous de table des administrateurs. C’est un sujet tabou, mais dans les faits seulement 20% de la rémunération du patron revient à celui ci, pour le reste ca va dans la poche des administrateurs, ainsi que de certains partis politique (Suivez mon regard).

                            Pour le cas de PSA, c’est assez anachronique, car ce patron en plus d’être un excellent « diplomate » et aussi un excellent patron. C’est peut être pour cela qu’il est jeté en pâture par les autres beaucoup moins compétents


                            • joletaxi 1er avril 2016 00:10

                              @Trelawney

                              vla ot chose

                              et qui sont les administrateurs , des membres du conseil d’administration ?
                              ils sortent d’où ?
                              ils sont désignés par l’AG des actionnaires sur propositions,
                              ils sont ou pas actionnaires
                              et que fait le conseil d’administration ?
                              il se choisit un, ou plusieurs administrateurs délégués, quelques fondés de pouvoir, qui eux même proposent un président , dont la nomination dépendra d’un vote de l’AG, si des actionnaires décident de poser la question.
                              les émoluments divers des administrateurs et autres membres du conseil dont le président sont proposés à l’AG, qui décide à la fois des montants,sur propositions toujours du conseil, mais également de renouveler ou non sa confiance , et qui accepte en outre de valider ou non,le rapport de gestion.

                              et croyez moi, ou non, ce n’est pas du formalisme, c’est très surveillé

                              juste pour infos hein, car votre méconnaissance du fonctionnement d’une société permet toutes les élucubrations

                              dans le cas présent, les actionnaires ont voté(l’état représenté a voté contre d’ailleurs) rien à signaler

                              demain recette de la tarte aux pommes


                            • Trelawney Trelawney 1er avril 2016 18:39

                              @joletaxi
                              Mise à part le fait que la cuisine a l’air d’être votre domaine, je n’ai strictement rien compris à ce que vous dites.

                              Une société est très loin d’être démocratique et à partir du moment où les rapports d’assemblées sont données en temps et en heure, le contrôle est complétement anodin. Et de toute façon qui aurait il à contrôler ?

                              Les décisions sont prises au vote à raison de 1 action = 1 vote dans la majorité des cas . Autrement dit si vous possédez 70% des actions, vous avez la majorité absolue. Et c’est toujours vos décisions qui l’emportent

                              Cela fait 30 ans que les plus grosses société françaises sont dirigées par un groupe qui de coopte d’une société à l’autre. Cette organisation a été mise en place par Jean Marie Messier quand Balladur était 1° ministre des privatisation. C’était la création du « noyau dur » afin d’empêcher tout interventionnisme des pays étrangers lors du « rachat » des sociétés nationalisées (je mets rachat entre guillemets car vu les prix de ventes c’était plutôt cadeau). Jean Marie Messier a été récompensé par un poste de PDG dans une société française (la compagnie générale des eaux) qu’il a baptisé Vivendi. Tout le monde connait le résultat de ce qui était un fleuron de l’industrie française.

                              Aujourd’hui rien n’a changé et une minorité de personnes squattent les différents directoires ou conseils d’administration se rendant mutuellement des services et apportant leurs voies lors de vote, avec en plus la mode des rachats de postes de direction (énorme sujet tabou)

                              Pour ce qui est de PSA, ce sont les institutionnels français et étrangers (les banques et fonds d’investissement divers) qui possèdent 45% des votes, la famille Peugeot environ 22 et l’état français comme les chinois 12 chacun, les individuels le reste. Donc ce sont les banques qui décident qui quoi et où


                            • julius 1ER 31 mars 2016 09:35

                              . Car l’économie actuelle, où tout le processus productif est maitrisé, n’a pas besoin de concurrence portant sur l’offre et seul justifiant de patron au sens capitaliste. En effet, le principe du salariat n’est pas lié au capitalisme, mais au socialisme et communisme et n’est pas incompatible avec le libéralisme véritable.

                              @hervé Hum
                              au delà de la provocation, tu ne vas pas réécrire le Capital !!!
                              le salariat c’est la genèse du Capitalisme industriel dire le contraire est une contre-vérité !!! 

                              • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 2016 11:54

                                @julius 1ER

                                Je maintien mon affirmation

                                Surtout que Marx a écrit « le Capital », il n’a pas écrit le Coran ou la bible. Entendre par là, que sa parole n’est pas d’évangile et n’est pas la vérité révélé !

                                Marx c’est fondamentalement fourvoyé sur la monnaie et ici, sur le salariat.

                                Le salaire est la contrepartie d’un travail ou au sens général, d’un temps de vie dédié à la production, que ce soit de biens ou de services.

                                Le salariat n’est pas lié au système capitaliste, mais au mode de production, qui lui même dépend de son degré de complexité, donc, du nombre d’intervenants dans la chaine de production.

                                Bref, le salariat est tout autant nécessaire en système capitaliste que communiste ou n’importe lequel, dès l’instant où on a affaire à une production complexe. Pour supprimer le salaire en tant que contrepartie du temps de vie dédié à une activité de production, je ne connais pour l’instant que deux alternatives. L’automatisation complète du processus de production ou bien le retour à une société sans production complexe, donc, de supprimer l’industrie

                                Dit autrement, la lutte idéologique repose sur la propriété de l’outil de production et non sur les moyens nécessaires à la production. Ne pas confondre la fin et les moyens. En système capitaliste, le but, c’est le capital pour pouvoir exploiter le temps de vie d’autrui, en système communiste, c’est le social ou chacun ne peut que s’exploiter lui même. Dans le premier cas, il faut la propriété, dans le second cas, la responsabilité, mais on ne peut pas supprimer le principe du salaire dans le second cas, uniquement dans le premier via l’esclavage. C’est la monnaie scripturale qui a permise de passer de l’esclavage au salariat universalisé, mais c’est le salariat qui peut seul permettre l’émancipation du prolétariat économique.

                                Du point de vue économique, le prolétaire n’est pas définit par le fait qu’il soit ou non propriétaire de son outil de travail, mais s’il doit ou non s’employer lui même pour produire. Les agriculteurs en font l’amère expérience qui tout en étant propriétaire, doivent quand même beaucoup s’employer eux même pour toucher un revenu, qui, en tant que contrepartie de leur travail, correspond à un salaire variable.

                                La différence essentielle porte donc sur le calcul du salaire, pour un simple salarié, celui ci est fixe alors qu’il sera variable pour les autres. mais tant qu’on reste dans la contrepartie d’un temps de vie dédié, on reste dans le principe du salariat. La confusion essentielle, vient du fait qu’un salaire peut être converti en capital via l’épargne. Mais cela signifie surtout que le salaire est démesuré et on revient au coeur du sujet de l’article.

                                Bon, je m’arrête là, sinon, je vais commencer à réécrire le Capital !


                              • julius 1ER 31 mars 2016 16:45

                                @Hervé Hum

                                sauf que dans ton exposé tu oublies que le mode de production Capitaliste est le MODE de production dominant de l’économie depuis 2 siècles or il n’ y a aucun intérêt pour faire avancer le schmilblick de savoir si le salariat était journalier , semainié , ou mensualisé à l’époque des Manufactures , ou alors me trompe -je ??????

                                autre chose, quand quelqu’un commence à me parler d’évangile à propos de Marx je suis sûr que celui-ci l’a lu en diagonale ou à l’envers !!!

                              • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 2016 18:27

                                e@julius1er

                                Tout d’abord, je ne parle pas de l’évangile selon Marx, mais des marxistes qui prennent Marx pour leur prophète et le Capital comme leur bible révélé. Bref, je t’accuse toi de te comporter en religieux ! Donc, cesse de mettre Marx comme le messie, de prendre sa parole pour l’évangile et réfléchit par toi même  !

                                Pour répondre à ta question, je dirai que tu me lis en diagonale et à l’envers !

                                Car encore une fois, tu confond mode de production et répartition de la production. Le mode de production dépend d’une part du rendement de la production désiré et d’autre part, du niveau de technicité désiré. Je répète donc ce que j’ai écris dans mon précédent commentaire, le mode de production n’est pas ce qui différencie fondamentalement le système capitaliste du communiste ou de tout autre système, ce qui les distingues fondamentalement, c’est le mode de répartition de la richesse produite, quel que soit le mode de production choisi.

                                on peut simplement dire que plus la production est complexe et massive, plus elle exige de main d’oeuvre qualifié, où le salariat ne peut être supprimé qu’à la condition de l’automatisation complète du processus productif, mais avoir une production complexe, massive et non automatisé sans salariat, exige une condition qui ne semble pas pouvoir être rempli, soit, le don de soi, l’altruisme !

                                Ce n’est pas impossible, mais même ainsi, cela n’est pas contradictoire avec le principe du salariat, car encore une fois, celui-ci repose sur l’équilibre entre un droit (le salaire) et un devoir (le temps dédié à la production). Le travail est un devoir, pas un droit, ça, c’est une lecture inversé de la réalité promu par les capitalistes.

                                Là aussi je me répète, le capitalisme ne repose pas sur l’équilibre, mais sur le déséquilibre entre le salarié et le propriétaire de l’outil de production, sans cela, le système capitaliste est vidé de son sens. C’est ce qu’explique et dénonce Marx, le fait que le propriétaire tire une plus-valu indu sur le salarié, alors que le système communiste supprimant la propriété économique, reporte toute la plus-valu dans le gain de productivité. Donc ne pouvant être prélevé en usage privé, mais uniquement répartit entre tous.

                                Bref, connaître l’évolution du salariat en système d’exploitation capitaliste est essentiel pour en tirer les leçons, pas pour tout détruire, pour cela, inutile de faire appel à Marx ou quiconque.

                                Pour le dire en métaphore, supprimer le salariat avec le patronat, c’est vouloir jeter le bébé avec l’eau du bain l

                                Idem pour la monnaie, la bourse et l’appareil d’état, ce sont des outils dont l’usage dépend de ceux qui en ont le contrôle et non l’inverse, comme on le fait croire à la majorité des gens, toi y compris.

                                C’est quand que les gens comme toi vont arrêter de confondre le marteau et la main qui le tient ? Il serait temps, parce que la main frappe de plus en plus fort...


                              • Legestr glaz Ar zen 1er avril 2016 09:26

                                @Hervé Hum

                                Merci Hervé Hum pour cette démonstration. La plus juste répartition de la richesse produite devrait être la clé de notre réflexion. Ceux qui veulent opposer « capitalisme » et anti-capitalisme« reste coincés dans une idéologie. Faire en sorte de répartir au mieux et d’une manière la plus équitable qui soit, ou tendre vers celle-ci, est la solution à rechercher. Il faut considérer, par exemple, que 57% des Françaises et des Français sont propriétaires de leur logement. Ils sont donc »capitalistes« . Il est donc totalement utopique de penser qu’il est possible d’atteindre un système »anti-capitaliste" tel celui rêvé par le PRCF par exemple. Jamais, au grand jamais, il ne se trouvera une majorité du peuple en France pour rejeter complètement le capitalisme puisque cette majorité tire profit et bénéfice de ce système. Les Françaises et les Français ne seront jamais majoritairement d’accord de collectiviser tout l’habitat.

                                La juste répartition de la richesse produite est la clé de cette affaire, en dehors de toute idéologie. Mettre l’intérêt commun avant les intérêts particuliers voilà vers quoi nous devrions marcher.


                              • Hervé Hum Hervé Hum 1er avril 2016 14:33

                                @Ar zen

                                Merci du compliment.

                                Toutefois, l’analyse est plus subtile et complexe, car il faut distinguer la propriété économique de la propriété sociale. La maison d’habitation (donc, non spéculative) n’est pas une propriété au sens capitaliste, car elle ne permet pas d’en tirer un profit suffisant pour vivre sur la plus-valu généré par elle. De ce point de vu, si l’agriculteur ou l’artisan sont propriétaires de leur outil de travail, ils sont aussi salarié de leur outil de travail et donc, ne sont pas des capitalistes au sens propre du terme. Seuls les grands propriétaires céréalier ou viticoles peuvent prétendre être des capitalistes.

                                L’arnaque sémantique utilisé par les propriétaires économiques consiste à faire croire à ces autoentrepreneurs-salariés qu’ils sont capitalistes, alors qu’ils sont aussi salarié. L’astuce consiste à jouer sur la confusion entre rente et salaire. entre salaire fixe et variable.

                                Donc, pour obtenir l’adhésion du plus grand nombre, il faut arriver à faire prendre conscience qu’en réalité, très peu de personnes sont propriétaires au sens capitaliste (ce fameux 1%) tandis que tous les autres sont des prolétaires économiques (toujours au sens capitaliste) car devant s’employer ou être employé.

                                L’autre grande confusion sur laquelle joue les capitaliste, c’est le fait qu’en devenant retraité, on devient mécaniquement rentier, déplaçant son intérêt vers celui du capital plutôt que du salariat.

                                Bref, c’est assez complexe, mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que la propriété d’usage qu’est sa maison n’est pas une propriété économique et donc qu’être seulement propriétaire de sa maison, ne fait pas de soi un capitaliste. Tant qu’on ne peut pas vivre sur sa rente et qu’on doit s’employer pour vivre, alors, on est un prolétaire économique (artisans, agriculteurs, professions dites libérales comme les médecins, etc).

                                La lutte qui s’est amorcé mais que tout le monde ne veut pas encore voir est entre les actifs (salariés) et les retraités (rentiers).

                                C’est surtout là que tout doit se décider, dans la répartition de la richesse produite entre les actifs et les retraités. Mais pour cela, il faut se démarquer idéologiquement de la croyance en la nécessité de la propriété économique, qui ne l’est plus que pour maintenir la richesse des uns par l’exploitation des autres. Il n’y a pas de richesse matérielle sans l’exploitation d’autrui, car vous pouvez bien être possesseur de 10 tonnes d’or, si personne n’en veut, sa valeur est égale à zéro !. On est riche par sa capacité à commander aux autres, pas pour ce qu’on possède en bien matériel (la valeur de ce dernier repose lui aussi sur la capacité à échanger ce bien contre du temps de vie d’autrui dédié à sa personne). La richesse des banquiers repose sur leur contrôle du temps de vie des êtres via la monnaie, qui les places ainsi au dessus de tous les autres !

                                Si on prend l’exemple de ce qu’il se passe en Suède (si je me trompe pas de pays), l’accord entre actif et retraité ne peut passer que par un équilibre entre les deux et non pas ou plus, entre salariés et propriétaires économiques.

                                Bon, je suis sans doute un peu en avance sur la conscience des gens, mais il n’y a pas d’autres alternatives en dehors du chaos. Sachant que ce rapport doit s’étendre à la planète entière pour devenir effectif, c’est à dire, stabilisé.


                              • julius 1ER 3 avril 2016 19:38

                                @Hervé Hum

                                heureusement que tu rectifies sur l’aspect outil de production et possession d’un logement sinon toute ta démonstration serait tombé à l’eau !!!!
                                mais je te le redis ce n’est pas toi qui va m’apprendre Marx que ce soit la valeur d’usage ou la valeur d’echange et la genèse de la plus-value .... 

                                déformer ma pensée pour en tirer une espèce de satisfaction nombriliste n’ a rien de pertinent !!!
                                ton exposé sur le rentier n’est qu’emprunté au Capital de Marx... 

                                tu répètes cela en te situant comme une avant-garde qui aurait tout compris me fait sourire au moins toi tu es un « vrai » modeste .... allez sans rancune !!!! 

                              • siddark (---.---.47.76) 31 mars 2016 09:41

                                Bonjour, je travaille chez PSA, son salaire est ce qu’il est peu importe, ce qu’i faut savoir et que la presse ne dit pas ou déforme largement c’est que les 2000 euros ne sont que 1500 toutes taxes déduites et qu’il y a eu depuis son arrivée plus de 15000 suppressions de poste d’une manière ou d’une autre. Pas de plan social sec, certes, mais des conditions de travail dégradées. Les erreurs stratégiques qui ont émaillées la vie du groupe ces dernières année ne sont pas le fait des employés mais des collègues grand patron de l’actuel. Cela fait 4 ans que les employés ont vu leurs salaires figés pour essayer d’enrayer l’hémorragie générée par les fautes passée, alors les 2000 euros, mort de rire... A+


                                • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 31 mars 2016 17:26

                                  @siddark

                                  Merci de cette mise au point. 2000 euros tout le monde en fait des gorges chaudes, comme si cela était un exploit ! L’on se doute bien que contre cette aumône, il y a une contrepartie : celle de « motiver » le personnel pour « relever » la société et le faire marner sans trop rechigner pour la mettre aux normes afin de la voir prête à aller ailleurs et dans de bonnes conditions financières, car le marché de main d’oeuvre est très alléchant dans les futurs eldorados capitalistes comme l’Inde, par exemple qui semble être la visée actuelle de beaucoup de promoteurs de projets expansionnistes commerciaux. 


                                • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 31 mars 2016 17:28

                                  @Nicole CHEVERNEY

                                  Tavares est plus qu’un dirigeant d’entreprise, c’est un « planificateur », il prépare le terrain. Dans quelques mois je pense que l’on parlera de PSA et de Tavarès en d’autres termes moins admiratifs.


                                • Fanny 31 mars 2016 12:23

                                  Taper sur Tavares,(avec porterait à la une) c’est encore une fois se tromper de cible. C’est bête, injuste et bien dans l’air du temps où l’on crée de faux boucs émissaires pour le défoulement des neuneus (nous tous).

                                  Tavares est un ingénieur passionné d’automobile. Son talent l’a propulsé au sommet, rien à dire. Il ne décide pas de sa rémunération. Comme il est lucide, il doit savoir que le redressement de PSA qui a doublé sa rémunération résulte de décisions qui l’ont précédé.

                                  Ces salaires délirants nous viennent des USA. Cette inflation résulte de mécanismes économiques, de phénomènes d’images (les meilleurs sont les mieux payés) que les journalistes pourraient analyser finement, et dénoncer s’ils le jugent utile. Mais aller au fond des choses n’est pas à la portée des journalistes moyens. Alors ils tapent sur un type qui n’y est pour rien : le populisme se trouve là, pas ailleurs. 


                                  • rocla+ rocla+ 31 mars 2016 13:45

                                    Sauf que le patron des patrons oublie que les récompenses de la réussite n’ont pas le même poids en haut et en bas. En bas, elle est au mieux de 10%, pour le patron, c’est 100%. Deux poids, deux mesures.


                                    C ’est à dire  des en bas , des ouvriers employés etc ...on en 
                                    trouve à la pelle , ils sont des wagons pleins ceux qui savent serrer 
                                    un écrou pour produire un boulon avec une vis .

                                    C ’est pas deux poids deux mesures , le poids des ouvriers 
                                    employés etc ... pesés tous ensemble fait  exploser la balance 
                                    tandis qu’ un génie à longue vue fait exploser le Chiffre d’ Affaire .

                                    Des ouvriers , employés etc ... il y en a autant qu’ on veut . 

                                    L’ employé , l’ ouvrier sait faire grévès

                                    Tavares , lui , fait florès .



                                    • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 2016 15:10

                                      @rocla+

                                      Un esclavagiste n’aurait pas dit mieux !

                                      La société vivrait infiniment mieux sans ce genre de génie, elle devrait même se faire un devoir de les mettre à nettoyer les chiottes. Bref, comme le disait Coffe, c’est de la merde.

                                      Les vrais génies ne demandent pas de telles rémunération, les escrocs, si... C’est même à ça qu’on les reconnais.

                                      Et c’est à çà qu’on reconnait les cons dans votre genre qui badent les escrocs pour leur capacité à abuser des autres.

                                      Mais bon, vous pouvez préférer les génies criminels, à chacun ses références !!!


                                    • rocla+ rocla+ 31 mars 2016 17:37

                                      @Hervé Hum


                                      Il n’ y a plus d’ esclavagiste il n’ y a plus que des cons sentant 
                                      qui restent  librement  se faire exploiter  chez un  salaud de patron . 

                                      La société vivrait infiniment mieux sans ce genre de génie, elle devrait même se faire un devoir de les mettre à nettoyer les chiottes , dites vous ....

                                      Que penser alors  de tous ces cons qui restent dans une entreprise
                                      dont le patron devrait nettoyer les chiottes . 

                                      Hum , essayez , une seule fois de réfléchir à la bêtise de vos propos 
                                      rien qu’ une seule fois .

                                      C ’est vrai que le salaud de patron peut pas renvoyer simplement 
                                      un employé . 

                                      Alors qu’ un employé peut pratiquement partir très rapidement sans 
                                      aucune sanction d’ aucune sorte . 


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 31 mars 2016 18:36

                                      @rocla+

                                      rassurez vous, je ne vais pas entrer en compétition avec vous, on ne boxe pas dans la même catégorie.

                                      Que penser de tous ces gens qui n’ont pas, pour quelque raison que ce soit, les capacités ou l’envi de marcher sur la tête des autres ?

                                      Selon vos propos... Qu’ils acceptent d’être traité en esclave, ou qu’ils crèvent !

                                      Maintenant, je vous invite vous à réfléchir à l’ineptie de votre dernière phrase, si vous ne voyez pas, je me ferai un plaisir de l’expliquer. Pas à vous, car votre QI ne vous permet que de comprendre les insultes, mais pour celui ou ceux qui suivraient.


                                    • rocla+ rocla+ 31 mars 2016 19:16

                                      Cher ami Hervé , 


                                      Avez-vous vu qu’ il existe maintenant et enfin , le statut auto-entrepreneur 
                                      qui vous permet de vous lité-rer du joug de  ce salaud d’ exploiteur 
                                      qu’ est ce vil capitaliste .

                                      Vous n’ aurez besoin d écraser personne ni marcher sur la tête des autres .

                                      Si ne comprenez pas les phrases que j’ écris là faites moi 
                                      le savoir , je très pédagogue . 

                                      Je peux l’ expliquer lentement pour les lents .

                                      Rapidement pour les rapides .

                                      • Hervé Hum Hervé Hum 1er avril 2016 08:42

                                        @rocla+

                                        Le statut d’auto entrepreneurs, que voilà une belle chose ! C’est aussi un auto salarié, bref, on en sort pas.

                                        Mais dans le système capitaliste, c’est à dire avec l’environnement économique sous le contrôle quasi exclusif d’une toute petite minorité, ce sont surtout des auto esclave. C’est d’une certaine manière, le rêve absolu de tout bon capitaliste. Imaginez, plus besoin de les mener au fouet, ou par la menace en entreprise avec tous ces risques de contestations possibles, là, le salarié est son propre bourreau !

                                        voyez les agriculteurs comme ils sont heureux en tant qu’auto entrepreneurs e pourtant, ils sont propriétaire de leur outil de travail !

                                        vous même en tant qu’artisan boulanger vous étiez ce type d’auto entrepreneur-salarié,

                                        C’est très bien, mais la question ne concerne pas ce type de salarié, elle porte sur les salariés de production de masse où l’auto entrepreneuriat ne peut exister qu’à une seule condition... La collectivisation des moyens de production de masse !

                                         En effet, on peut (et devons) étendre le principe de l’auto entrepreneur-salarié à l’industrie lourde qu’à la condition que l’outil ne soit pas la propriété particulière d’une ou d’un groupe de personne prélevant sa dîme, mais uniquement que la plus-valu soit répartie, selon sa nature, dans le prix de vente ou comme part de salaire.

                                        Car cher ignorant, croyez vous que vous auriez une voiture, de l’électricité, un ordinateur, etc, sans personne pour accepter soit par la contrainte soit volontairement de travailler collectivement pour produire des biens de masse avec une forte valeur technique ? Et pourquoi croyez vous que dans le système capitaliste, seulement une proportion limité peut se faire auto entrepreneutr-salarié ? Parce que son offre est tout aussi limité et conditionné aux propriétaires économiques. Et que sans salariés acceptant de travailler collectivement, il n’y aurait pas de production de haute technologie, ni de production de masse.

                                        Quel que soit le système, la contrainte existe toujours, mais la liberté consiste à être son propre maître et non de subir la loi d’un autre, sinon celle de la collectivité.

                                        autrement dit, dans le système actuel, l’auto entrepreneur est une escroquerie intellectuelle, car il reste toujours aussi dépendant des propriétaires économique.

                                        Pour avoir une société d’auto entrepreneur-salarié (ce dont vous étiez en tant qu’artisan), il faut obligatoirement collectiviser les moyens de production et remplacer la propriété économique par la responsabilité économique.

                                        Bon, je crains d’avoir dépassé vos limites intellectuelles. Désolé !


                                      • rocla+ rocla+ 1er avril 2016 09:06

                                        @Hervé Hum


                                        Ecoutez moi bien cher ami , 

                                        Absolument rien oblige quiconque à faire un truc qu’ il a pas envie de faire . 

                                        Le type qui veut pas se soumettre au salariat , entrepreneur , auto-entrepreneur
                                        ou n’ importe quelle autre forme d’ assujettissement il est libre 
                                        de prendre son baluchon et de faire le tour du monde , ou alors il va habiter 
                                        dans les bois ou sur une ile déserte . 



                                        Aucun patron ne peut être tenu pour responsable de la soumission d’ un
                                        employé vu que personne oblige ce dernier à venir travailler chez lui . 

                                        Je crois comprendre que pour des gens comme vous , Monsieur Hum 
                                        la société vous devrait  offrir sur un plateau  une chose qui n’ existe pas 
                                        dans les faits . 

                                        Essayez de venir pygmée en Afrique  , je crois qu’ il y a pas de patrons 
                                        chez eux .

                                      • foufouille foufouille 1er avril 2016 09:35

                                        @rocla+
                                        « Absolument rien oblige quiconque à faire un truc qu’ il a pas envie de faire . »
                                        toujours aussi con. tu as besoin de manger, te chauffer, habiter, etc.
                                        la plupart des gens ne sont pas rentier de naissance comme toi.


                                      • rocla+ rocla+ 1er avril 2016 12:40

                                        @foufouille


                                        Ben justement  espèce de naze à roulettes , avant , avant l’ industrialisation , 
                                        on va dire au moyen-âge il n’ y avait pas d’ usines , pas de patrons dans les 
                                        régions reculées les gens construisaient leur maison , cherchaient alentour à 
                                        manger , ramassaient du bois pour se chauffer , c ’est vrai que ceux comme toi qui 
                                        sont accrochés comme des moules à leur petit confort et qui en 
                                        contrepartie  penseraient qu’ ils auraient aucun effort à faire  se mettent profond 
                                        le doigt dans l’ oeil .

                                        Les enfoirés critiquant leur salaud de patron s’ ils ont un peu 
                                        d’ orgueil quittent celui qui les exploitent  et se démerdent par eux-mêmes .

                                        Bon d’ accord ce

                                        Cela nécessite un cerveau en état de marche , tu n’ es pas concerné 
                                        par  le fait .
                                         

                                        Et tous les petits cons dans ton genre qui nous les cassent à défiler 
                                        un jour , peut-être , ils constateront  que le mieux c’ est de savoir se démerder 
                                        plutôt que d’ attendre qu’ un salaud de patron te berce contre le mur de 
                                        tes lamentations .

                                        Donc je répète encore une fois  :

                                        Absolument rien oblige quiconque à faire un truc qu’ il a pas envie de faire . 





                                      • rocla+ rocla+ 1er avril 2016 12:47

                                        Foufouille 


                                        Et si tu es pas content de ta vie de merde , tu fais une lettre 
                                        recommandée à ta mère lui disant que tu vas lui faire un procès 
                                        pour avoir mis au monde un abruti et que tu aurais préféré être 
                                        normal .

                                        Avec ta pathologie et un bon avocat tu vas le gagner ce procès .

                                      • foufouille foufouille 1er avril 2016 13:26

                                        @rocla+
                                        « 

                                        Ben justement espèce de naze à roulettes , avant , avant l’ industrialisation , 
                                        on va dire au moyen-âge il n’ y avait pas d’ usines , pas de patrons dans les 
                                        régions reculées les gens construisaient leur maison , cherchaient alentour à 
                                        manger , ramassaient du bois pour se chauffer , »
                                        pas vraiment débile profond.
                                        on t’a donné ta boulangerie ? sans rien à payer ?
                                        si tu remontes aux gaulois, c’était possible mais aprés tout appartenait à un seigneur.
                                        le bois a un propriétaire débile. comme la nourriture en hiver ou la terre.
                                        toi comprendre ?
                                        y avait pas de retraite du RSI non plus. faut te suicider et jeté ton ordi gratuit, edf gratuit ..............
                                        tu as trop picolé hier soir, vieux débris.

                                      • Hervé Hum Hervé Hum 1er avril 2016 13:38

                                        @rocla+

                                        Plus je répond à vos commentaires, moins vous répondez aux miens !

                                        par exemple, vous écrivez :

                                        Le type qui veut pas se soumettre au salariat , entrepreneur , auto-entrepreneur
                                        ou n’ importe quelle autre forme d’ assujettissement il est libre 
                                        de prendre son baluchon et de faire le tour du monde , ou alors il va habiter 
                                        dans les bois ou sur une ile déserte .

                                        ce qui est fâcheux, c’est que j’écris le contraire, à savoir que toute production de masse ou nécessitant un certain niveau technologique, nécessite mécaniquement le salariat. Que ce salariat n’est donc pas lié au système capitaliste, donc à la nécessité qu’il y ait des patrons, mais aux conditions de réalisation de toute production de masse ou technique.

                                        C’est vous qui avec vos commentaires abscons, affirmez que la société actuelle n’a pas besoin de salariat en affirmant que tous le monde peut se faire auto entrepreneur (dans le sens de ne pas être salarié et soumis à un patron ou à un quelconque système hiérarchique. Votre commentaire semblerai indiquer que vous avez pris conscience qu’effectivement, être auto patron fait de soi un auto salarié. Mais ce n’est pas le cas, car il vous manque trop d’intelligence pour comprendre les conséquences d’un tel constat, même en vous l’écrivant de toute les manière possible.

                                         C’est vous qui faites comme si l’environnement économique reposant sur l’espace commun, n’était pas déjà accaparé, approprié par quelques uns imposant leur dictat aux autres sous peine soit d’être envoyé en prison, soit mourir en se révoltant, soit devoir se soumettre à leur dictat. et quand ces mêmes se révoltent, vous écri.vez avec la même assurance, qu’ils n’ont pas à se battre, mais à se soumettre.

                                        C’est toujours vous qui affirmez que les patrons n’ont pas besoin de salariés, mais reconnaissez qu’aucune production de masse ou technologique ne peut se faire sans salariat, mais persistez à dire qu’ils sont parasites, voir inutile.

                                        c’est vous qui dites qu’un salarié peut aisément changer de patron et ignorez que c’est le patron qui est propriétaire de l’outil de production et qu’en tant que tel, c’est lui et lui seul qui décide qui il emploi, pour combien de temps et de plus en plus à quel salaire. Que le salarié devrait remercier le patron de l’employer et avoir honte de lui réclamer un salaire décent. Etc...

                                        Bref, quand ils se soumettent, s’est bien fait pour eux, mais quand ils se révoltent, s’est intolérable et ce sont des voyous, voir des terroristes.

                                        Mais à part cela, vous êtes ni facho, ni esclavagiste, ni con, vous êtes juste crétin, mais cela ne vous pose aucun problème, car il vous faudrait une conscience pour cela !

                                        bon, j’en ai sans doute trop écrit pour votre pauvre capacité intellectuelle.

                                        Vous confirmez juste ce que j’écris à la fin, le fait que j’ai malheureusement dépassé vos limites intellectuelles.

                                        Aussi, j’en resterai là... !



                                         

                                      • rocla+ rocla+ 1er avril 2016 13:42

                                        @Hervé Hum


                                        Restons  zen là , vous avez raison .... smiley

                                      • rocla+ rocla+ 1er avril 2016 13:47

                                        @foufouille


                                        t ’ en es où avec ton procès , tu as trouvé un avocat ?

                                        Fais  attention pendant le procès , tu restes comme tu es , ne surjoues 
                                        pas , tu as tous  les atouts  de ton côté .

                                        Allez   , bonne chance , et si tu perds  t’ auras une chance au grattage .

                                        Tu pourras te gratter ... smiley


                                      • foufouille foufouille 1er avril 2016 17:17

                                        @rocla+
                                        quel procès ?


                                      • eric 31 mars 2016 22:24

                                        La bonne question est plutôt à qui elle pose problème ?

                                        Or, sans négliger l’explication de Spartacus, qui a du mérite, elle ne me parait pas suffisante.

                                        La jalousie oui.

                                        Mais quand non suit les revendication des gauches, elles veulent : que le moins possible de monde gagnent plus qu’elles. C’est pas tellement qu’elles veulent plus, qu’elles ne supportent pas d’avoir moins et c’est différent. C’est plutôt une question de reconnaissance et d’angoisse existentielle. « Si il a plus, est ce que cela veut dire qu’il vaut mieux que moi ? » En règle général, ces gens sont parfaitement prêt à accepter une certaine médiocrité à condition qu’elle soit partagée par tous. C’est même une cause de la perestroika. Les riches soviétiques ont longtemps accepté des privilèges gigantesque par rapport à leurs administré mais ridicules par rapport aureste du monde. Ils ont fait sauté leur socialisme réel parce qu’ils en avaient marre de ne pas pouvoir se lâcher sur tous ce qui est matériel ou alors en cachette.

                                        Le troisième aspect, c’est que cela relève d’un matérialisme aigu. Une vison du bonheur liè à l’argent. Personnellement, je connais des tas de gens plus riches que moi, mieux payés, etc...mais je vis heureux comme je suis. C’est je pense aussi largement cela qui manque aux socialisant.

                                        Fondamentalement, la question des rémunération des 0,00000001% de la population réputés les plus talentueux dans leurs domaines respectifs est une question impossible à résoudre par ce qu’elle est toujours dans le domaine de l’exception. De l’Humain. Combien vaut un génie ? Qui est un génie ?

                                        La fascination qu’elle provoque chez certains est la preuve de leur matérialisme angoissé ; Quand les gauches se résoudront à placer l’humain au cœur de leur réflexion et non l’argent et les apparence, elles se demanderont comment nourrir les plus pauvres (11 millions) peut être presque autant que comment baisser les salaires des 40 plus haut salariés.
                                        Elles comprendront peut être aussi que le lien entre les deux n’est pas celui qu’elle croient. En les mettant tous à 5 million, cela fait 200. C’est pas une journée de carence des fonctionnaires...
                                        Tua s 80 boites et non 40 qui créent autant de richesse, et déjà, tu as moins de chômage. Si il faut trouver 40 Type à 5 millions, je trouve que cela vaudrait la peine.

                                        Ils existent ; Un certain nombre d’entre eux sont d’ailleurs à Moscou. D’autre les y rejoindront.

                                        C’est aussi un choix de société socialiste. Libé titrait, casse toi riche con. On y court.


                                        • cyberfurax 1er avril 2016 08:25

                                            @ sampiero

                                          « UMP+FN+UDI+Centristes+ Divers droites = 70% des votes. 

                                          70% des votant ne peuvent être idiots ou masos pour soutenir ainsi ceux qui les écrasent ! »

                                          70% de quoi ? On parle de 70% des votants, pas des inscrits. Et là, on retrouve l’électorat naturel des droites, 35%.
                                          Ca ne fait pas de la France un pays de droite forcenée,

                                          Il y en aurait de la place pour asselineau si nous n’étions pas sous régime facho/sioniste.

                                          Tout ce remue ménage pour ne soulever que de la poussière ne m’inspire que méfiance.

                                          Nos zelites sont bien décidées à nous faire marcher au pas de l’oie, la fleur au fusil.

                                          De toute façon, ce sont eux qui gagnent, et s’ils lisent les vacheries que tous ceux qui fréquentent AV se balancent, ils doivent se dire qu’il ne faut rien changer à la stratégie, ça marche.

                                          Pour ma part, après avoir écumé l’offre politique française, j’avoue que, jusqu’à lire et entendre F. Asselineau, je n’avais plus d’espoir de voir un jour émerger un monde meilleur. Ca n’est pas que je déborde d’enthousiasme, ça n’est pas le meilleur orateur que je connaisse, mais le contenu de son offre est celui qui se rapproche le plus d’un idéal humaniste, ce qui me semble en préalable devoir présider à toute préoccupation politique.

                                          Au lieu de ça, nous allons avoir droit à une énième loi électorale restreignant encore davantage cette offre pour n’être réduite qu’à celles choisies pour nous. NE LAISSONS PAS PASSER CA. DESCENDONS DANS LA RUE POUR AVOIR LE CHOIX.

                                          Manifestons contre ce projet de loi scélérat. Si ça passe, s’en est fini de nous débarrasser de ces nuls malhonnêtes corrompus


                                          • smilodon smilodon 1er avril 2016 16:34

                                            @ l’auteur : " vends 308 peugeot’ année 2011 / 5000 euros !... Y’a preneur ??? Adishatz.


                                            • lloreen 2 avril 2016 09:23

                                              Je ne sais pas s’ il y aura un sursaut démocratique dans la mesure où la démocratie n’ a jamais existé.
                                              Par contre, il y existe un mouvement, le contributionisme, qui permet à tous ceux qui veulent agir à leur niveau pour créer la société où ils vivent libres et souverains, c ’ est- à dire sans argent.
                                              Les plus brillantes sociétés ancestrales ont été des sociétés où l’ argent n’ a jamais existé. C’ était l’ allusion au Jardin d’ Eden de la bible avant l’ arrivée de colons qui ont apporté la servitude et la tyrannie à des sociétés qui auparavant vivaient dans l’ aisance et l’ abondance.

                                              Le terme Contributionisme représente une société où chacun contribue au plus grand bien de toute la communauté. C’est un concept très simple.

                                              Chacun est honoré et respecté, en tant qu’être humain, de chair et de sang, et en tant qu’âme infinie, faisant partie de la divine création du Créateur de Tout.

                                              Il y a cinq points fondamentaux qui distinguent UBUNTU de tout ce que nous avons connu, en tant qu’espèce.

                                              . Pas d’argent

                                              . Pas de troc

                                              . Pas d’échange

                                              . Il n’y a aucune valeur reliée à quoi que ce soit, c’est-à-dire que rien ne vaut moins que quelque chose d’autre, parce que toutes nos contributions sont considérées comme égales et ont une valeur infinie.

                                              . Tout le monde contribue en partageant leurs talents divins ou des talents acquis, pour le plus grand bien de la communauté.

                                              Nous adhérons à la sagesse de nos ancêtres : « Si cela n’est pas bénéfique pour tout le monde, cela n’est pas du tout bénéfique ».

                                              Il existe une façon de vivre et de survivre en harmonie avec toute la création et d’expérimenter l’abondance dans tous les domaines de notre vie, sans avoir besoin de conflit, ni de séparation d’aucune sorte.

                                              Mais pour y arriver, nous devrons adopter une façon de penser complètement différente, car nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes en continuant d’utiliser les solutions qui ont échoué. Nous devons adopter un paradigme complètement éloigné de tout ce que l’on nous a enseigné et de tout ce que nous avons tenté jusqu’à maintenant.

                                              Notre vision est de débuter, aussi rapidement que possible, une structure sociale qui fonctionne sans aucun besoin d’argent. Après tout, l’argent est un outil artificiel d’esclavage et de contrôle absolu sur la race humaine.

                                              Pensez un peu à ceci. Un esclavage « normal », expérimenté dans toute l’histoire de l’humanité, sous-entendait que le maître devait nourrir, vêtir et abriter les esclaves. L’esclavage économique est infiniment plus rusé et trompeur. Le maître donne aux esclaves l’illusion qu’ils sont libres, mais les esclaves doivent gagner de l’argent, se nourrir, se vêtir et s’abriter eux-mêmes.

                                              Et où les esclaves se procurent-ils de l’argent ? L’argent provient du maître qui crée l’argent et qui garde un contrôle absolu sur la création et la distribution de cet argent. Je fais référence ici au petit nombre de familles politiques royales de l’élite, incluant les familles bancaires des Rothschild, des Rockefeller et des Morgan.

                                              Alors, si vous pensez que vous êtes libres, pensez-y bien.

                                              Si vous avez encore des doutes à ce sujet, je vous incite à faire des recherches sur l’origine de l’argent et de partager cette information avec tout le monde et ainsi, vous aiderez à répandre la lumière de la conscience dans toute l’humanité. Notre site web contient une grande quantité de renseignements pour vous aider.

                                              En tant qu’espèce, nous ne pouvons survivre qu’en nous débarrassant de l’argent et en suivant les lois de base de la nature. Nous sommes en contradiction avec ces lois et notre comportement actuel sur la planète Terre est un chemin assuré vers l’autodestruction.

                                              Le Contributionisme UBUNTU fournit une plateforme pour un tout nouveau système d’égalité et d’abondance absolues pour tous, où l’argent ne peut pas être utilisé pour créer de la division parmi l’humanité.

                                              http://www.ubuntuparty.org.za/p/home.html

                                              Les personnes qui agissent dans le système de contribution UBUNTU ne sont pas des politiciens ou des sociétés avec un esprit de profit ou de contrôle. Nous sommes un groupe grandissant d’HUMAINS de tout horizons de vie qui se compose de mères, de pères, de scientifiques, d’enseignants, de médecins, d’inventeurs, de femmes au foyer, et beaucoup d’autres gens ordinaires qui se soucient des autres humains. Nous avons fais le choix de partager nos connaissances avec tout le monde en nourrissant la conviction que cela nous aidera à aller vers l’unité et l’abondance pour tous.

                                              « Nul n’est plus esclave que ceux qui croient qu’ils sont libres. » Goethe

                                              Cela ne signifie pas revenir à l’âge des ténèbres en vivant dans des grottes dépourvues de technologie comme certains pourraient le penser – en fait, cela signifie tout le contraire. Abondance dans toutes les sphères de la vie, au-delà de notre imagination la plus folle.
                                              Nous ne pouvons tout simplement pas continuer sur la voie sur laquelle nous sommes plus longtemps. Si nous voulons survivre en tant qu’espèce, nous devons jeter tout ce qui est en conflit avec notre propre survie.
                                              Je tiens à vous accueillir tous et à partager avec vous la joie d’UBUNTU. Une nouvelle structure sociale, pour un monde nouveau en Unité de Conscience.

                                              Je vous invite à lire, écouter et voir tout le matériel disponible pour vous informer autant que vous pouvez et rejoindre le mouvement UBUNTU.

                                              (Traduction française Maryannick Raffault)

                                              À lire et à relire : UN MONDE SANS ARGENT par Michael Tellinger


                                              • petit gibus 3 avril 2016 22:43
                                                Quand les frigos des 70% des Français « prolétaire capitaliste »

                                                (J’adore cette excellente définition de notre société)

                                                seront vides,
                                                ce qui ne saurait trop tarder smiley

                                                A la relecture de nos discutes ,
                                                de nos larmes de crocodiles d’humanistes indignés
                                                sur le salaire ce PDG de PSA

                                                nous pourrons dire...
                                                nous l’avons bien cherché  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès