• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pourquoi une loi sur le port de la Burqa ?

Pourquoi une loi sur le port de la Burqa ?

Un sujet qui fait couler beaucoup d’encre : un débat ouvert par des députés vers une éventuelle loi sur le port de la burqa et du niqab. Les débats sont vifs parmi les politiques et les internautes.

Alors pourquoi devrait-on voter cette loi si jamais elle était proposée ? Essayons de répondre à quelques questions souvent trouvées sur les forums :

Pourquoi les femmes ayant fait le choix de porter un voile ou une burqa devraient-elles l’enlever lorsqu’elles sont en public ?

La réponse est évidente : le respect des règles de la société dans laquelle elles vivent. La France a fait le choix d’exclure la religion et tout prosélytisme dans le domaine public. Le voile ou la burqa est un symbole extrêmement fort sur le plan de la religion.

Oui mais le voile ou la burqa fait partie de certaines coutumes ou d’un style de vie, n’est ce pas la moindre des choses de respecter les coutumes de l’autre ?

Découvrir de nouvelles coutumes ou cultures est une expérience extrêmement enrichissante. Mais retournons la question : pourquoi les femmes journalistes devraient-elles porter un voile quand elles effectuent des reportages dans les pays où l’Islam est très présent alors qu’elles n’en portent pas dans leur pays d’origine et qu’elles ne sont pas citoyennes du pays où est réalisé le reportage ? Toujours la même réponse : elles le font par respect des règles en société du pays dans lequel elles effectuent le reportage.

Quand une femme voilée se balade dans la rue, c’est pourtant du domaine privé et pas public ?

Reprenons le terme de domaine public : il s’agit d’exclure tout signe ostentatoire d’une structure publique dépendant de l’Etat. Alors pourquoi la rue est-elle aussi concernée ? Tout simplement que les règles de vie en société ne se limite pas aux bâtiments publics.

Prenons l’exemple de la langue française : langue officielle mais uniquement obligatoire dans les administrations. Il n’y a aucune loi vous imposant de parler français dans la rue, dans les magasins mais nous le faisons naturellement car c’est une règle de vie en société en France, imprégnée en nous, presque logique dans notre esprit.

Et les prêtres et les Sœurs ? C’est pourtant un signe ostentatoire non ?

Ce n’est pas faux, seulement il y a une grosse différence : les prêtres et les Sœurs ont fait le choix d’une vocation religieuse à plein temps sans aucune autre activité professionnelle (je parle évidemment d’un emploi) et dans une certaine mesure sans vie familiale, ils ont fait le choix d’un parcours entièrement tourné vers leur religion.

Et les mini-jupes ou les femmes dénudées sur des panneaux publicitaires, ce n’est pas aussi dégradant voire plus pour la femme qu’une burqa ?

Effectivement mais cela fait partie d’un débat moral et non religieux. De même, poser dénudée ou porter une mini jupe ne fait pas partie d’un principe d’une religion, c’est un choix extérieur et étranger à toute religion, que ce choix soit dégradant ou non.

N’est-ce pas du racisme déguisé ? Est-ce que l’Etat ne s’acharnerait-il pas sur la religion musulmane parce qu’il est bâti sur des racines chrétiennes.

C’est vrai, c’est un fait : la France a de profondes racines chrétiennes, à tel point qu’on l’appelait « la fille aînée de l’Eglise ». Seulement, la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’est pas passée sans mal à l’époque : exclusion des religieux de l’enseignement public, rupture des relations diplomatiques avec le Vatican, protestation des catholiques y voyant une atteinte aux libertés individuelles, intervention de l’armée pour procéder à l’inventaire des biens de l’Eglise voire confiscations de ces derniers, violences aux portes de certaines églises entraînant des morts parfois... Malgré ses racines chrétiennes, la France a choisi et a payé cher sa séparation avec l’Eglise. L’Islam n’est pas ainsi la seule religion à qui il a été demandé certains sacrifices.

N’est-ce pas indigne de la France qui se veut être la patrie des Droits de l’Homme et du Citoyen ?

Rappelons l’article 1er de la Constitution française : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances

Laïque : la France a fait le choix de la laïcité, en d’autres termes : la religion est absente de toute structure publique et aucune religion n’est privilégiée.

Egalité de tous les citoyens sans distinction de religion : il n’y a aucune discrimination quelle que soit la religion. Alors certes, il y a des discriminations religieuses de la part de certaines personnes, entreprises, propriétaires, c’est un fait mais il ne faut pas oublier qu’il y a des discriminations aussi en fonction du sexe, de l’âge, d’un handicap ou de la catégorie sociale. Mais ce sont des faits individuels, réprimés par la loi et donc par l’Etat qui garantit le respect des croyances, il n’y a aucune loi imposant la discrimination négative.

Et le sapin de Noël ou le Père Noël dans les rues, les magasins ou les écoles, ce n’est pas du prosélytisme chrétien ?

Noël est une fête chrétienne mais jamais le Père Noël n’apparaît dans la bible. Il est plutôt la conséquence d’un détournement commercial d’un événement ; mais ce personnage était déjà présent dans la culture nordique, viking et celte. Demandez à un enfant ce que veut dire Noël pour lui : les cadeaux. Quant aux autres fêtes telles que Pâques ou la Pentecôte, c’est l’héritage chrétien de la France, tout pays a un héritage culturel mais rien n’empêche un individu ou à un groupe de militer pour la disparition de ces fêtes du calendrier civil pour une parfaite laïcité de la société.
 
Ce débat continuera certainement à faire beaucoup parler de lui mais il faut toutefois éviter de tomber dans l’excès dans ce genre de débat. N’oublions pas que le plus important est de se battre pour quelqu’un pour qu’il puisse exprimer ses idées.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

218 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 19 juin 2009 10:51

    N’oublions pas que le plus important est de se battre pour quelqu’un pour qu’il puisse exprimer ses idées.

    Ok pour les idées mais je me battrais jamais pour qu’une personne puisse exprimer ses certitudes.


    • Gabriel Gabriel 19 juin 2009 13:48

      Bonjour,

      Que l’on puisse prendre la défense de ce type de soi-disant marque religieuse en dit long sur la léthargie neuronale des défenseurs du vêtement. De surcroît ce sont à 99% de gros macho handicapés du bulbe qui, eux ne le porteront jamais !


    • jps jps 19 juin 2009 19:26

      On peut s’interroger de la nécessité d’une commission d’enquête pour interdire le nikab ou la burka car si le foulard islamique (le hijab) véhicule des valeurs contraires à l’esprit de la Convention européenne des droits de l’homme, notamment au principe d’égalité entre les hommes et femmes ( CEDH, 15 févr. 2001, req. n° 42393/98, D. c/ Suisse ), ceci est d’autant plus vrai pour le sefseri, le tchador le nikab ou la burka. . SUITE : http://poly-tics.over-blog.com/article-32851879.html



    • who_cares 21 juin 2009 10:14


      sans polémiquer sur les thèmes « la liberté s’arrête où commence celles des autres » ou autre « signes ostentatoires »

      Le port de la burqa dans les lieu public pourrait théoriquement être toléré si :

      1. Les porteurs/porteuses acceptaient de se découvrir sans faire d’esclandre chaque fois que cela serait nécessaire lors des formalités administratives (contrôle d’identité, photo de passport, photo de carte d’identité, etc...)

      2. Si les porteuses le font REELLEMENT de leur plein gré. Et non parce qu’elle ont peur de « passer pour une pute » auprès de leur communauté, quand ce n’est pas celle de se faire passer à tabac par leur conjoint.

      3. Si tous les porteurs/porteuses respectaient la loi.

      Le point 2. est malheureusement invérifiable : il est impossible de vérifier qu’une porteuse de burqa le fait réellement de son plein gré, en effet, si est y est contrainte, oserait-elle le dire ?

      Le point 3 est aussi un réel problème : toute personne mal intentionnée, quelle que soit sa couleur ou sa religion, pourrait se servir de la burqa pour masquer son identité et commettre des délits ce qui -soit dit en passant - jetterai l’opprobe sur la communauté le portant, en nuisant à son image.

      C’est pourquoi je pense que le port de la burqa


    • who_cares 21 juin 2009 10:22

      message précédent tronqué, je termine ...

      ... c’est pourquoi je pense qu’autoriser le port de la bourqa dans les lieux publics irait à l’encontre du bon sens pour des raisons pratiques.

      Le revers de la médaille est que cela deviendra de fait un signe de « nique le gouvernement », ce que ne manqueront certainement pas de pratiquer certain(e)s.


    • ouallonsnous 21 juin 2009 11:48

      Plutôt que d’épiloguer plus longtemps sur ce qu’il faudrait ou ne faudrait pas faire à propos de croyances ou rites qui ne sont pas les nôtres, mais que nous avons prévu de respecter à travers les applications de la laïcité, c’est à dire à conditions qu’elles ne débordent pas du domaine privée, et dans le respect d’autrui, préoccupons nous plutôt des signes ostentatoires de prosélytisme provocateur à l’égard de nos lois.

      Il est évident que le port de la burqa, est une dérive intégriste islamiste, mais que faît-on des dérives et provocations des intégristes juifs sionistes, qui elles se constatent en quantité, journellement et en tous lieux, en premier lieu, dans certains lieux publics et principalement dans ces temples de la laïcité que doivent rester nos écoles, souillées de maniére morbide par ces plaques de marbre noires qu’a imposé la lâchetée des édiles municipaux reniant nos morts et nos principes républicains, au profit uniquement des enfants déportés de religion juive ?

      Cela est attentatoire, à la mémoire de nos disparus quelque que soit leur confession, attentatoire au principe de solidarité insrit dans la constitution et attentoire aux  principes de laïcité et de tolérance qui reconnaît une seule et même valeur à tous les citoyens.

      Il est évident que tous ces « accrocs », aux principes fondamentaux de la République, sont « gravissîmes », et qu’il est tant d’appliquer réellement les régles de vie découlant de nos principes républicains.

      Pour commencer, ne tolérons pas d’entorses à la loi de séparation des églises et de l’état, ce que s’empresse de vouloir faire « qui vous savez » !


    • LE CHAT LE CHAT 19 juin 2009 11:08

      c’est vrai , à Séville , c’est juste les jours de carnaval !


    • Massaliote 19 juin 2009 16:00

      Tout à fait d’accord. A méditer :

      La secrétaire d’Etat à la Ville Fadela Amara se déclare « favorable à l’interdiction totale de la burqa » en France, dans un entretien paraissant vendredi dans « Le Parisien/Aujourd’hui en France » 

      « Je suis pour l’interdiction de ce cercueil qui tue les libertés fondamentales » , confie l’ancienne présidente de Ni putes ni soumises. Pour elle, « il faut que le débat actuel aboutisse à une loi qui protège les femmes » .

      La secrétaire d’Etat à la Ville voit dans le port de la burqa « le signe d’une présence concrète de fondamentalistes sur notre sol » .

      Les femmes qui portent la burqa sont « des victimes » , « en proie à différentes oppressions comme la domination masculine ou l’endoctrinement des intégristes » , affirme Fadela Amara. Pour elle, « l’exigence du port de la burqa est parfois un fantasme sexuel masculin » .


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juin 2009 21:00

      @ Abg... des


       Il me semble bien que vous ayez raison. Il y a une certaine urgence, car la crise économique va renforcer les sentiments identitaires et le choix politique sera entre fermer les frontières a une immigration qui ne veut pas s’intégrer - ce que je souhaite vivement - ou toutes les dérives qui iront au-dela et auxquelles je ne souscris pas. Je crois que l’étranger qui est déjà admis doit conserver le droit d’y rester, pour autant qu’il affirme sa volonté de respect des us et coutumes du pays d’accueil.


    • Grasyop 20 juin 2009 10:43

      « Or, il est interdit de se déguiser sur la voie publique en France, sauf Mardi Gras prévu à cet effet. »

      Première fois que j’entends ça ! Source ?


    • abdelkader17 19 juin 2009 11:03

      je vois dans le voile ou la burqa une réponse à la cécité Française qui depuis des décennies
      refuse l’application de l’égalité républicaine , et se réfugie en permanence dans des concepts aussi vagues et creux que ceux d’intégration.
      Le mirage de l’intégration, la persistance de discriminations, d’un racisme structurel aura définitivement convaincus les individus que la France n’était pas prête de faire une place à ses minorités, voyant même en elle l’ennemi intérieur, le refuge religieux comme retour au source,
      seul élément fédérateur d’une communauté d’exclus.


      • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 11:11

        Abdel, on s’integre, on n’est pas integre. L’integration suppose un effort. Ce n’est pas quelque chose qui tombe du ciel.

        L’integration n’est pas un vain mot, bien au contraire, et la burqa va precisement a l’encontre de l’integration.


      • abdelkader17 19 juin 2009 11:22

        @sebastien
        parler d’intégration pour des nationaux Français est une hérésie,vocabulaire qui masque la persistance d’un regard différencié et suspect de l’altérité.


      • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 11:33

        Oui je suis d’accord avec toi sur le principe. Mais dans les faits, on pourrait parler de reintegration si la personne s’est mise en marge de la societe.


      • abdelkader17 19 juin 2009 11:43

        @Sébastien
        Penses tu que l’on choisisse réellement de se mettre en marge de la société ?
        c’est comme si tu me disais que le sdf est heureux de sont statut.


      • Siggy54 Siggy54 19 juin 2009 11:52

        Ca n’a rien à voir, le SDF n’a pas choisi de l’être car il est une victime économique.


      • abdelkader17 19 juin 2009 12:14

        @Siggy
        que connaissez vous de l’exclusion du haut de votre suffisance et de vos certitudes ?
        On ne choisit pas non plus d’être stigmatisé pour ses origines sociales, ethniques ou religieuse


      • Siggy54 Siggy54 19 juin 2009 12:27

        « @Siggy
        que connaissez vous de l’exclusion du haut de votre suffisance et de vos certitudes ?
        On ne choisit pas non plus d’être stigmatisé pour ses origines sociales, ethniques ou religieuse
         »

        Oh croyez-moi, je sais ce qu’est que l’exclusion pour le vivre. J’avais rappelé que la discrimination négative est réprimée par la loi. Et dans ce domaine on peut parler d’inégalité quant à l’application, ce qui peut faire l’objet d’un autre débat.


      • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 12:38

        Abdel, ne viens pas me dire qu’une personne qui met une burqa dans une societe laique ne se met pas en marge de la societe.


      • samir 19 juin 2009 13:18

        je vous cite
        "Prenons l’exemple de la langue française : langue officielle mais uniquement obligatoire dans les administrations. Il n’y a aucune loi vous imposant de parler français dans la rue, dans les magasins mais nous le faisons naturellement car c’est une règle de vie en société en France, imprégnée en nous, presque logique dans notre esprit."

        Par analogie

        Prenons l’exemple de la laicité vestimentaire : elle est officielle mais UNIQUEMENT obligatoire dans les administrations et structures publiques de l’etat francais. Il n’y a aucune loi imposant a une femme une tenue vestimentaire précise dans la rue, dans les magasins, la liberté vestimentaire est une liberté fondamentale...

        la burqua est anti-laique ? si elle est portée dans la rue je ne vois pas en quoi
        ma liberté s’arrete la ou celle des autres commence, je suis musulman je n’aime pas la burqua ni le niqab importés de cultures qui ne sont pas la mienne (marocaine) mais j’admire la France pour l’espace de liberté qu’elle offre a ses ctoyens...

        votre article tient plus de l’islamophobie sournoise qu’autre chose il n’y a rien de plus ridicule que quelqu’un qui n’assume pas ses opinions

        la procahine étape c’est le voile ?


      • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:37

        Non Samir. La prochaine etape apres l’acceptation de la burqa c’est d’arreter d’envoyer les femmes a l’ecole. D’avoir des bonnes illetrees a la maison qui passeront le temps a changer des couches et a faire la bouffe.


      • samir 19 juin 2009 13:40

        dois je répondre en parlant francais ou en faisant des cris de singe peut etre que vous comprendrez vu le nieavu de votre réponse....poncifs et stéréotypes


      • Noel Flantier 19 juin 2009 14:35

        @ abdel

        « parler d’intégration pour des nationaux Français »

        Nationaux ? Parce qu’ils sont nés sur le sol ? Ou parce qu’ils ont une carte ?

        Non , c’est juste administratif, rien à voir avec la nationalité !


      • Gazi BORAT 19 juin 2009 14:44

        Où que l’on se trouve dans le monde, la nationalité n’est jamais qu’une question administrative.. à ne pas confondre avec les fantasmes identitaires..



        gAZi bORAt


      • samir 19 juin 2009 15:07

        c’est quoi l’intégration ?

        payer ses impots et respecter les lois ca devrait suffire apparemment non


      • appoline appoline 19 juin 2009 15:20

        @ Abdel,

        Voyez vous cela. Le français qui n’accepte pas que l’on piétine la France serait le grand méchant loup. Mais rien n’oblige des étrangers à rester chez nous si ça ne leur convient pas. Le français n’est pas obligé de vous accueillir les bras ouverts, vous vous imposez pour la plupart et n’apportez rien de positif à notre pays. Ce ne sont pas les diplômés qui viennent ici mais des gens non qualifiés qui demandent les droits avant de se mettre au boulot. Et il faudrait que l’on se taise, mais, c’est une plaisanterie. En plus, on se fait cracher dessus, ben voyons.

        Quant à la burqa, cela m’étonnerait que beaucoup de femmes acceptent de se déguiser ainsi. Je souhaite que le législateur interdise cette pratique digne d’un autre âge. Le voile ? Avec les températures qui commencent à grimper, voir ces femmes reluisselantes de transpiration, je doute qu’elles y soient très à l’aise. Dieu a vraiment des idées bizarres par moment, enfin on lui fait dire tellement de conneries.


      • samir 19 juin 2009 15:23

        oui la nation moderne et la construction artificielle des identités nationales a travers le monde sont d’enormes inpeties


      • abdelkader17 19 juin 2009 21:59

        @appoline
        Calmez vous, vous allez faire une attaque est ce que j’ai parlé de piétiner les valeurs de la France ? vos interprétations sont plus que tendancieuses, on ne peut même plus discuter sans que le discours du facho primaire resurgisse, la France aimez là ou quittez la.
        votre discours transpire la haine primaire et ne masque ni vos intentions ni vos perceptions de l’altérité, je suis Français descendant de colonisé et m’exprime en tant que tel sur les dysfonctionnements de la société dans laquelle je vis n’en déplaise à nos petits esprits chagrins.
        Si c’est pour m’invectiver à chaque fois comme vous le fait sans rien apporter au débat je vous ai déjà dit que ce n’était même pas la peine de m’importuner, on peut être en désaccord mais l’amalgame et l’insulte comme marque de fabrique c’est un léger.


      • Acturevue 20 juin 2009 09:59

        Tous ces messages me font bien rire. Les plus sincères dissimulent à peine leurs justifications anti-burka par du racisme et les autres prétendent défendre l’intérêt de la femme. Mais arrêtons un peu l’hypocrisie, depuis quand le sort d’une femme musulmane vous préoccupe ???????? Ce que vous criez dans tous vos messages, c’est que tous les musulmans rentrent dans leurs pays. Votre finalité ? Craindre l’étranger et prier pour qu’il parte.

         Vous osez dire qu’il faut que les femmes ou les hommes immigrés s’intègrent. 
        Mais on ne peut s’intégrer que si celui chez qui on le fait nous accepte. Quelqu’un ici les accepte ? Vous allez tous répondre en coeur que vous les avez acceptés et qu’ils ont piétinés la France. Cela me fait rire quand on connaît le passé français. On entend personne dire « qu’ils gardent leur pétrole ! »... Vous avez même pas l’intelligence de savoir la richesse culturelle, mais aussi matérielle pour les petits bons français comme vous (bon veut dire pour vous détestable). Vous ne faîtes que détruire l’utopie qui consiste à dire que la France est une terre d’accueil et de culture. La différence entre un musulman qui vient en France et un français qui va en Afrique, c’est que là-bas il est accepté, en France le musulman est rejeté.
        Mais je sais que parler avec vous, c’est pisser dans un violon. Je vous suggère une seule chose : Créer le parti extrémiste d’Agoravox, que la France entière profite de votre bêtise et de votre haine !
        Détestablement,



      • LE CHAT LE CHAT 19 juin 2009 11:06

        y’a la burqa pour hommes !  smiley il y a la parité maintenant !


        • Gabriel Gabriel 19 juin 2009 13:50

          Salut le chat. Tu crois qu’ils ont quelque chose à cacher ?


        • GreenGarden GreenGarden 19 juin 2009 13:56

          En tout cas, un sympatique salut, de ces jeunes hommes en buka, que les jeunesses hitlériennes n’auraient pas renié !


          G.

        • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 11:08

          Pour les immigres, je ne comprends pas pourquoi ils viennent en France s’ils veulent continuer a vivre comme chez eux. Changer de pays ne se fait pas uniquement sur un plan geographique mais aussi sur un plan culturel. Quand on veut habiter dans un autre pays, on se doit d’adherer a ses coutumes, sa culture, ses moeurs...

          Pour les francaises qui veulent porter le voile, je ne comprends pas non plus pourquoi alors qu’habitant en France, elles veulent se conformer a des coutumes qu’elles ne connaissent pas et qui ne sont pas celles du pays dans lequel elles vivent.

          Et puis les femmes se sont battues pour acquerir de nombreux droits et je pense que la burqa les renvoie 100 ans en arriere. Et puis si on commence a accepter la burqa, on devra egalement accepter que ces femmes n’aillent pas a l’ecole, n’aient pas de vie sociale. C’est un engrenage extremement dangereux car la burqa n’est que la partie visible d’un mode de vie qui n’est pas celui de la France.

          Aussi je pense qu’il faut vraiment faire la difference entre le voile qui couvre les cheveux et la burqa. On doit permettre aux gens de se conformer a leur religion, evidemment, mais pas a des coutumes qui ne sont pas les notres.


          • LE CHAT LE CHAT 19 juin 2009 11:24

            se déguiser en rabbi Jacob et agiter des drapeaux israeliens dans des manifs , ça le fait pas non plus pour l’intégration !


          • Internaute Internaute 19 juin 2009 12:09

            Le discours humanitaire du respect de la femme et droit de l’hommiste pertube la vision des choses.

            Les immigrés viennent en France pour manger de la bonne soupe, ce qui est vrai de tous les immigrés dans tous les pays du monde. Le reste, ils s’en fichent et il n’y a aucune raison pour qu’ils perdent leur habitudes ni leur culture. C’est vrai pour tout le monde, partout dans le monde. Est-ce que vous vous imaginez que les expatriés français vivant au Japon ont cessé de dormir dans un lit ? Savez-vous que beaucoup de juive à Montréal sont tondues et portent une perruque ? Savez-vous que le succès de la chaîne d’hôtels Hilton vient du standard américain que le touriste US peut retrouver partout dans le monde ? L’américain est inassimilable dans les autres pays (non blancs), inintégrable et cela ne pose de problèmes à personne.

            Ces histoires d’intégrations sont des bêtises de philosophes. S’il est vrai qu’une toute petite quantité de population étrangère peut s’assimiler, la soit-disante intégration cesse dès que le volume augmente un tant soit peu ou dés qu’il s’agit d’une population ayant un lien fort au travers d’une religion différente de celle du pays conquis. Quans en plus les deux réunis l’intégratin est impssible.

            Nous avons des communautés vivant côte à côte et soumises à la même administration. Ceux qui ont provoqué l’invasion de la France en s’imaginant un futur différent se sont mis le doigt dans l’oeil. Nous allons vers un communautarisme de plus en plus exacerbé.


          • Fergus fergus 19 juin 2009 13:04

            Et surtout à des coutumes qui, n’en déplaise à l’argument avancé par celles qui portent la burqa ou le niqab, n’ont strictement aucun fondement religieux, tous les spécialistes de l’islam (oulémas, imams et chercheurs) sont d’accord sur ce point.

            Hors de l’Afghanistan, le port de cet accoutrement n’est imposé que par des intégristes appartenant à des sectes salafistes. Ce type de pratique doit être fermement et définitivement banni du territoire national !


          • claude claude 19 juin 2009 14:06

            bonjour,

            je suis assez partagée sur l’opportunité d’une telle loi.

            en effet, en tant que femme, la burqua et tous ces vêtements qui enferment la femme dans une prison ambulante, me révulsent à un point qu’il est difficile de dire. on devrait faire un immense autodafé avec ces prisons ambulantes !

             j’ai aperçu pour la 1° fois une jeune femme, parlant français, entravée de cette soir, il y a 15 jours à colmar. ma première réaction a été la révolte et l’empathie.
            j’avais envie de descendre de voiture et lui demander pourquoi elle s’emprisonnait ainsi, pourquoi elle abandonnait sa dignité de femme et son droit au libre arbitre...

            mais, si on légifère :

            • leurs imbéciles de maris ou de familles ne vont-elles pas leur interdire de sortir, et d’avoir ainsi encore accès à une minuscule fenêtre vers le monde ?
            • quid est de la liberté de religion ?

            la réponse à ce problème de burka n’est pas simple, ni manichéenne. il faudra beaucoup de doigté pour faire reculer les tentations de l’obscurantisme et faire évoluer les mentalités vers un plus grand respect des femmes par cette portion de musulmans intégristes traditionalistes.

            je suis d’accord aves sébastien : le foulard ne met pas les femmes en retrait de la société et leur permet d’accèder à l’acole, l’université, la formation professionnelle, d’exercer une profession. il leur est ainsi possible d’evoluer et un jour de le quitter.
            on pourrait le comparer au voile des religieuses, qui elles ont pleinement choisi leur engagement religieux.

             la contrainte risquant de donner des résultats à l’opposé de ce qui est attendu, je ne sais vraiment pas quelle est la conduite à tenir.

            la seule solution serait peut-être être un travail de fourmi portant sur l’éducation, l’accès à l’instruction des femmes, une structure d’accueil pour celles qui veulent échapper au poids des traditions, mener un travail social auprès des hommes porteurs de ces mêmes traditions.


          • claude claude 19 juin 2009 14:08

            bonjour,

            je suis assez partagée sur l’opportunité d’une telle loi.

            en effet, en tant que femme, la burqua et tous ces vêtements qui enferment la femme dans une prison ambulante, me révulsent à un point qu’il est difficile de dire. on devrait faire un immense autodafé avec ces prisons ambulantes !

             j’ai aperçu pour la 1° fois une jeune femme, parlant français, entravée de cette soir, il y a 15 jours à colmar. ma première réaction a été la révolte et l’empathie.
            j’avais envie de descendre de voiture et lui demander pourquoi elle s’emprisonnait ainsi, pourquoi elle abandonnait sa dignité de femme et son droit au libre arbitre...

            mais, si on légifère :

            • leurs imbéciles de maris ou de familles ne vont-elles pas leur interdire de sortir, et d’avoir ainsi encore accès à une minuscule fenêtre vers le monde ?
            • quid est de la liberté de religion ?

            la réponse à ce problème de burka n’est pas simple, ni manichéenne. il faudra beaucoup de doigté pour faire reculer les tentations de l’obscurantisme et faire évoluer les mentalités vers un plus grand respect des femmes par cette portion de musulmans intégristes traditionalistes.

            je suis d’accord aves sébastien : le foulard ne met pas les femmes en retrait de la société et leur permet d’accèder à l’école, l’université, la formation professionnelle, puis d’exercer une profession. il leur est ainsi possible d’évoluer et un jour de le quitter.
            on pourrait le comparer au voile des religieuses, qui elles ont pleinement choisi leur engagement religieux.

             la contrainte risquant de donner des résultats à l’opposé de ce qui est attendu, je ne sais vraiment pas quelle est la conduite à tenir.

            la seule solution serait peut-être être un travail de fourmi portant sur l’éducation, l’accès à l’instruction des femmes, une structure d’accueil pour celles qui veulent échapper au poids des traditions, mener un travail social auprès des hommes porteurs de ces mêmes traditions.


          • LeGus LeGus 19 juin 2009 14:42

            @Claude,
            Et bien je suis presque de votre avis, tout arrive smiley
            Néanmoins vous dites :
            "je suis d’accord aves sébastien : le foulard ne met pas les femmes en retrait de la société et leur permet d’accèder à l’école, l’université, la formation professionnelle, puis d’exercer une profession. il leur est ainsi possible d’évoluer et un jour de le quitter.« 

            Et bien justement si la loi leur interdit l’école. Une foi dépassé l’age d’obligation scolaire elle peuvent être »librement contrainte" par leur entourage à ne plus aller à l’école.


          • Mickaelle 19 juin 2009 14:43

            C’est un peu paradoxal tout ça ! Il faut permettre aux gens de se conformer à leur religion, mais dans un même temps, ils doivent avoir les mêmes coutumes que « nous » ? Là, c’est moi qui ne comprend pas. Mais pour que vous vous éclairiez sur la question, souhaitons que pour une raison ou pour une autre, vous soyez un jour obligé d’aller vous installer dans un autre pays, où vous serez à votre tour un immigré. Peut être que les autochtones ne comprendront pas non plus pourquoi vous tenez tant à garder votre identité culturelle, et que vous n’adoptez pas immédiatement la leur.
            Vous pensez que la burqa renvoie les femmes cent ans en arrière, mais qu’en pensent les femmes qui souhaitent la porter ? Gageons que vous ne le savez plus plus que moi.
            Si tous les modes de vie qui ne sont pas ceux de la France sont dangereux, que faire du restant de la planète ?
            Moi qui croyais naïvement que la France était une terre de liberté, une réaction telle que la votre, de même que l’actuel débat autour d’un signe religieux ne fait qu’ amèrement me rappeler que ce bel occident est résolument sûr de posséder la vérité, et sous prétexte de défendre la liberté, ne fait qu’entraver les libertés individuelles.
            Dormirons nous moins profondément après avoir croisé une femme vêtue de la burka ?


          • Mickaelle 19 juin 2009 14:57

            J’ajoute que ce message répond à la première réaction enregistrée, car sorti de son contexte...


          • appoline appoline 19 juin 2009 15:46

            @ Fergus,

            « Hors de l’Afghanistan, le port de cet accoutrement n’est imposé que par des intégristes appartenant à des sectes salafistes. Ce type de pratique doit être fermement et définitivement banni du territoire national ! »

            Je suis de votre avis. Il faut effectivement légiférer car nous allons vers des dérives qui sont malsaines.

            @ Sébastien,

            Vous avez raison, nous assistons à un retour en arrière. Le problème ? Ces femmes sont elles prêtes à se battre et arrêter toute soumission, pas sûr. Elles se plaignent mais devant leur mari, elles plient l’échine. Dans leurs propos, la religion n’apparaît pas en premier lieu, c’est encore plus grave.


          • franck2009 19 juin 2009 17:10

            SEBASTIEN est un étrange phénomène de la diaspora juive.

            Totalement républicain, ici, en France.

            Et totalement théocrate, chez lui, en Israël.

            Aprés celà demandez vous pourquoi les juifs ont inventé la psychanalyse !


          • Le Rêve ou la Vie Le Rêve ou la Vie 19 juin 2009 17:50

            Sébastien
            100 ans en arrière vous etes gentil le monde musulman bat son plein pour l’islam le monde chrétien c’est détourné de l’église il y a déja longtemps de toute façon en se clivant dans des CROYANCES on oublie de pensée de façon logique et sage en occident on a 400-500 ans d’avance sur le monde arabe ( sur presque tout les points de vu ) et puis quid de la centreafrique qui a des religions polythéistes ?
            Hisser les voilers larguer les burka que l’on pense clairement ....:D


          • claude claude 19 juin 2009 18:30

            bonjour Léon,

            viscéralement, je suis pour l’interdiction de la burqua sur le sol de la république française (dom-tom et territoires d’outre-mer compris).
            je ne supporte pas ce spectacle de femmes en noir, dont on n’aperçoit que les yeux. ( de plus, elles doivent crever de chaleur dessous). les mains aussi sont gantées. c’est une horreur !

            mais comment interdire sans que cela ne soit pris pour une atteinte à la liberté d’être ?

             on peut rétorquer qu’il existe des religieuses contemplatives qui sont cloîtrées, mais les carmélites, elles passent par un très long noviciat avant de prononcer leurs voeux définifs et prendre le voile. c’est un choix éclairé de leur part.

            le progrès passe toujours par l’éducation et l’instruction des filles, car on en fait les gardiennes des traditions. c’est la révolte des femmes contre l’immobilité masculine qui fait évouluer les sociétés. on devrait donc rendre obligatoire l’accès à l’école à toutes ces femmes, quelque soit leur âge : apprendre à penser par soi-même et leur donner les clés pour qu’elles puissent s’intégrer à la société, et rompre avec leur isolement.


          • didir 19 juin 2009 19:19

            Ce matin sur France Inter une femme a dit que si cette loi était votée elle quitterait la France pour se rendre dans un pays Musulman.
            C’est donc un espoir d’inverser le flux migratoire


          • GreenGarden GreenGarden 19 juin 2009 19:24

            @Internaute

            "Nous avons des communautés vivant côte à côte et soumises à la même administration. Ceux qui ont provoqué l’invasion de la France en s’imaginant un futur différent se sont mis le doigt dans l’oeil. Nous allons vers un communautarisme de plus en plus exacerbé."

            Excellente analyse !

            En la poussant un peu plus, nous pouvons dire (avec une quasi certitude), que dans 20 à 40 ans la France sera définitivement libanisée.

            G.


          • Dolores 21 juin 2009 18:00


            Depuis bientôt 40 ans les prêtres catholiques ont rangé la soutane et ne la portent que pour la messe et les religieuses ont mis leurs cornettes au vestiaire, sauf dans quelques couvents d’où elles ne sortent pas souvent.
            La très grande majorité des religieux(euses) portent le costume civil en l’agrémentant d’une croix discrète.

            Pour justifier tous les excès, on met en avant la liberté de conscience et la liberté de pratiquer de sa religion. Mais on oublie toujours que ces libertés font partie du domaine privé et qu’elles ne doivent s’exercer que dans le cadre de sa maison et de son lieu de culte.

            Or ces femmes portant voile de toutes sortes, nikab et burka, quoi qu’on en dise, mettent en évidence leur religion dans le domaine public. Elles pensent que c’est leur droit d’exhiber en France des coutumes féodales étrangères au pays.
            La plupart des gens concernés pensent qu’en France du moment que ces liberté existent
            on a le droit de les imposer dans le domaine public. Ce qui ne me semble pas être l’esprit de la loi.

            Ne soyons pas langue de bois ou hypocrite : y a-t-il un lieu plus public que la rue ?
            Nous ne sommes pas tous les jours et à toute heure dans les écoles ou les administrations où les signes distinctifs sont prohibés, par contre nous sommes tous les jours dans la rue pour vaquer à nos occupations.

            A quand les costumes de Croisés pour catholiques voulant montrer leur foi au monde et leur prosélytisme sous prétexte que cela à été un uniforme pendant plus de 2 siècles au Moyen-Age ?

            Je ne suis pas xénophobe et les religions ne me dérangent en aucune manière tant qu’elles ne m’agressent pas. Or je me sens agressée à partir du moment où je sors dans la rue et où je ne croise pas des français mais des musulmans, des juifs, des siks, etc....

            Même s’ils sont français, ils se proclament d’ailleurs en ayant importé des coutumes étrangères dont la vue nous est imposées . C’est sans doute ce qui me choque le plus.

            A cela s’ajoute le fait qu’on efface les femmes de la société où elle ne sont plus que des spectres.
            J’ai entendu à un jt une femme dire qu’elle espérait que toutes les femmes de France adopteraient le nikab pour préserver leur corps de la lubricité masculine et leur pudeur. Où va-t-on ?

            Les signes d’appartenance à une religion devrait être bannis en tous lieux en dehors des édifices religieux et des maisons. Les exiber constament entraînent ceux qui les subissent à l’exspération, l’intolérance et parfois même à la haine

            Les athées sont les seuls à ne rien vouloir imposer aux autres en matière de croyance ou de costume, ne sont-ils pas les plus sages et les plus intelligents ?

             

             


          • LeGus LeGus 19 juin 2009 11:11

            @L’auteur,
            Vous allez fâcher du monde du coté des boutique de luxes et des palaces parisiens si vous prétendez déshabiller les princesses arabes qui y claquent leur pétro-dollars.
            En plus Khadafi risque de ne plus vouloir nos belles centrales nucléaires, comme c’est ballot.

            Plus sérieusement vos contorsions ne leurrent personne, voici encore une loi discriminatoire déguisée en beaux principes. Exactement comme l’affaire du foulard visant à ruiner le crédit de la France auprès des pays musulman après le magnifique discours de Villepin à l’ONU.


            • Siggy54 Siggy54 19 juin 2009 11:47

              Tout comme ça nous paraît discriminatoire que les femmes n’ont même pas le droit de passer le permis de conduire dans certains pays.

              Cette loi peut choquer certains pays et certaines personnes certes mais elle s’inscrit dans la continuité de l’article 1er de la Constitution Française : la France est une république laïque.


            • LeGus LeGus 19 juin 2009 11:56

              Et respectueuse des pratiques religieuses


            • samir 19 juin 2009 15:12

              en quoi les pratiques religieuses sont preponderantes sur votre atheisme ??

              etes vous paranoiaque ?


            • LeGus LeGus 19 juin 2009 15:33

              La loi protège votre athéisme, personne ne peut vous contraindre à la conversion.


            • manusan 19 juin 2009 11:30

              Si aujourd’hui on autorise le port de la Burka, alors de quel droit devrait on interdire de se balader en tenu SS le drapeau nazi au bras ou en cagoule blanche du KKK ?

              la burka symbolise la position sociale inférieur de la femme, cette pratique n’a rien a faire en Europe.


              • LeGus LeGus 19 juin 2009 11:58

                Bien sur que cette pratique n’a rien a faire en France.
                Mais avez vous entendu quelqu’un vouloir l’imposer par la loi ?
                entre l’interdiction et l’obligation il y a un espace énorme appelé LIBERTÉ


              • Internaute Internaute 19 juin 2009 12:19

                Ce que vous dites est juste. Il est absurde qu’on interdise aux gens l’expression de leurs convictions et de leurs sentiments.

                Selon vous, quel est le groupuscule qui est habilité à décider de ce que doivent penser les autres, de ce qu’ils ne doivent pas dire, de comment ils doivent s’habiller, de ce qu’ils doivent manger. D’où vient la légitimité d’un tel ramassis de commissaires politiques ?

                La chappe de plomb on en a marre.

                Tout le monde sait que je suis violemment contre l’immigration car elle détruit notre pays, mais contrairement aux bien-pensants je reconnais aux immigrés le droit de vivre comme ils l’entendent. Nos députés sont aussi responsables qu’eux de leur venue intempestive. Il faudrait les obliger à porter la burka.


              • LeGus LeGus 19 juin 2009 15:26

                Encore faut-il savoir qui est le fort et qui est le faible
                Votez donc une loi contre l’obligation du port du voile et non contre le voile
                Ainsi vous lutterez contre les oppresseurs (ceux qui l’impose mari imam grand frère...) et non contre leurs victimes (les voilées).


              • LeGus LeGus 19 juin 2009 20:55

                @Léon vous avez un défaut de comprenette peut-être.
                Relisez mon post précédent.
                Vous n’aidez pas les victimes de l’obscurantisme en le reléguant un peu plus à la marge.


              • LeGus LeGus 21 juin 2009 10:28

                @Léon,
                Complètement vaseuse votre objection, les chauffard sont dangereux pour les autres.
                Alors c’est sur que se faire faucher par une musulman bourré à 100km/h au volant de ça burka, j’ai peur, surtout que je suis cycliste dans un quartier cosmopolite.
                Et en effet j’avais bien compris que vous ne vouliez pas les aider, juste les les rabaisser un peu plus.


              • okidocman okidocman 19 juin 2009 12:00


                J’habite en banlieue parisienne en Seine st Denis 93 dans les quartiers que vous voyez souvent aux JT. Une population majoritairement de culture musulmane. Beaucoup de barbus et femmes voilées. Délinquance, violence, sans papier, taux de criminalité et chômage très fort...etc ! Un réservoir d’ingrédients pour vos articles tordu !

                Bref, 34 ans dans cette commune et j’ai du croisé 2 femmes en burqa ! Oui 2 femmes !

                J’imagine qu’elles doivent habité en majorité en province près de chez vous ?

                Faudrait aussi faire une loi pour interdire aux gens comme vous de pensé !


                • Siggy54 Siggy54 19 juin 2009 12:13

                  « Faudrait aussi faire une loi pour interdire aux gens comme vous de pensé ! »

                  Hum pas sûr que ça soit constructif pour le débat...


                • RilaX RilaX 19 juin 2009 14:30

                  J’habite marseille ; j’en vois tous les jour moi des femmes en burqa. Et ça me choque a chaque fois. Je suis mal a l’aise, et je n’ose pas les regarder.
                  Est ce normal ?


                • chat noir chat noir 19 juin 2009 12:10

                  D’accord pour l’interdiction de la Burqa qui est une stupidité sans nom puisque tout individu dans le pays doit être reconnaissable par les forces de l’ordre , sauf pour le carnaval et ça c’est la loi qui le prévoit (du moins en Belgique) mais de quel droit peut on interdire le voile dans la rue ??? Je suis un des ceux qui a milité pour l’interdiction du voile à l’école mais dans la rue, le voile n’est pas plus agressif que d’autres vêtements/déguisements/habits. Par contre, je nous vous suit pas dans votre argumentations sur les nones et prêtres ? Donc un Imam et évantullement sa femme qui consacre leur vie à la région ont le droit de s’habiler comme ils le désirent ?


                  • Siggy54 Siggy54 19 juin 2009 12:19

                    Voilà c’est tout le problème et vous avez entièrement raison : quelles devraient être les limites entre laïcité et libre exercice de la religion ?
                    Pour votre question je n’ai pas honte de dire que je n’ai pas de réponse, ce qui prouve que j’ai peut-être tort. Merci pour ce commentaire que je trouve constructif, même s’il prouve que mon raisonnement est peut-être faux smiley


                  • Internaute Internaute 19 juin 2009 12:39

                    Vous pouvez aussi tenir compte que la religion catholique est la religion historique du peuple français et mérite donc un peu plus de considération que les autres.

                    Je remarque que le PCF ne fait plus que 1%. La vrai raison n’est pas que son idéologie ne fasse plus recette mais bien au contraire qu’elle a contaminé tout l’appareil politico-médiatique du PS à l’UMP. Votre position est le couplet de l’Internationale « Du passé, faison table rase... » C’est sûr que si l’on prend comme hypothèse de départ que la France est une terre vierge et qu’on y met brusquement des populations françaises, africaines et venues d’ailleurs, on peut théoriser sur une organisation sociale basée sur une égalité administrative mais cela suppose une première étape terrible qui est le vol de tout ce qu’on fait les français en France depuis 2.000 ans pour les ramener au même niveau que le dernier malien entré sans papier.

                    C’est ignoble, dégueulasse et condamnable.
                     
                    Pour éviter ce genre d’idéologie dévastatrice, il faut graver dans la loi la préférence française pour les emplois et les aides sociales. On ne serait pas les premiers. Par exemple au Vénézuéla tout capitaine de navire doit être vénézuélien et le droit du travail y donne la priorité aux nationaux.


                  • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 12:52

                    Il faut faire la difference entre ce qui tient des coutumes et ce qui tient du religieux.

                    La burqa, comme cela a ete dit maintes fois, est une coutume. L’idee n’est pas d’interdire aux gens de suivre leurs coutumes mais plutot de le faire dans le respect des coutumes du pays dans lequel on vit.


                  • Fergus fergus 19 juin 2009 14:00

                    Vous avez raison, Géraldine, et cela pourrait être un excellent angle d’attaque pour interdire la burqa sans ouvrir de polémique stérile autour des croyances religieuses, fussent-elles erronées.

                    Car on on sait effectivement pas à qui l’on à affaire lorsqu’on se trouve confronté à des créatures qui disparaissent en totalité dans une prison en textile. Pourquoi le gouvernement, si châtouilleux en matière de sécurité, n’interdirait-il pas, tout simplement, que le visage ne puisse être dissimulé ?

                    A défaut, et pour contrer l’inquiétante augmentation de ces cercueils de tissu, je suggère que les casseurs se cachent lors des prochaines manifestations derrière des burqas au lieu de mettre des cagoules désormais interdites. Je serais curieux de voir la réaction de la place Beauvau ! 


                  • appoline appoline 19 juin 2009 19:03

                    @ Fergus,

                    «  Pourquoi le gouvernement, si châtouilleux en matière de sécurité, n’interdirait-il pas, tout simplement, que le visage ne puisse être dissimulé ? »

                    No couilles


                  • miwari miwari 19 juin 2009 12:21

                    Je pense avoir l’esprit large, mais là pour le port de la burka je pense qu’il faut légiférer pour en interdire le port chez nous, honnêtement je ne pense qu’une femme mette ce type de vêtement de « son plein gré » il y a toujours une pression réelle (mon mari, mon frère, mon père...) ou imaginaire (je veux faire plaisir, éviter les problèmes...) dans l’esprit de l’épouse ou soeur pour en arriver là.

                    Des femmes avec le voile islamique ne me posent pas de problème, mais avec la burka « comme sur la photo »,ça non, ce n’est même pas une question de liberté individuelle.

                    Là où j’habite, Nancy, je n’ai pas encore vu de femme en burka et j’espère que cela restera comme cela.


                    • Fergus fergus 19 juin 2009 14:05

                      Pour ce qui est de Nancy, cela va venir : après les agglomérations de Paris, Lyon et Marseille, il y en désormais à Rennes (où j’habite) et probablement dans d’autres villes de préfecture. Sans compter les petites villes à forte proportion de musulmans comme Beaucaire. Il suffit que s’y développe une petite communauté salafiste...


                    • Internaute Internaute 19 juin 2009 12:24

                      La burka a été introduite en France par Michel Rocard, fondateur du PSU, premier ministre de Miterrand. Les français viennent encore de donner en gros 60% à ceux qui se réclament de son idéologie.

                      L’affaire est close. De quoi se plaint-on ?


                      • ZEN ZEN 19 juin 2009 12:29

                        Je cherchais une burqua pour ma copine
                        Je n’ai pas trouvé
                        Avez-vous une adresse ?


                        • LeGus LeGus 19 juin 2009 12:35

                          Exactement on fait une loi pour un problème qui n’existe pas ou de manière ultra marginal.
                          Le but étant de susciter la haine entre la France et le monde musulman.
                          Comme l’affaire du voile était synchrone du discours de villepin à l’ONU
                          Celle-ci est synchrone aux élections en Iran.
                          Attention risque de guerre.



                        • brieli67 19 juin 2009 12:47

                          beau voile non ?
                          ou trop Design ?
                          adresse de la prof de fac allemande
                          http://www.myspace.com/ladybitchray

                          Lady S ray, un peu burned_out ces derniers temps .
                          http://www.youtube.com/watch?v=Uzhl...


                        • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 12:55

                          legus : le but n’est pas de susciter la haine entre la France et les musulmans. Je suppose que la majorite des musulmanes sont contre la burqa. Tiens, d’ailleurs j’aimerais bien qu’on demande a des musulmanes leurs avis. Ca n’a pas encore ete fait je crois.


                        • ZEN ZEN 19 juin 2009 13:13

                          Sur Omma, je n’ai trouvé que ça
                          Un peu léger et frivole, non ?


                        • Olga Olga 19 juin 2009 13:20

                          Zen, 
                          Si malgré tout vous trouviez une burqa qui ne conviendrait pas à votre copine, vous pourrez toujours me l’envoyer, je taillerai des jupes dedans... Des jupes ras la...... euh.....enfin, des jupes qui arrivent un peu au-dessus des genoux. Oh oui, une bonne vingtaine de centimètres au-dessus... smiley 

                          Je vous fais confiance pour la couleur. smiley 


                        • samir 19 juin 2009 13:47

                          je suis contre mais je suis pour la liberté individuelle

                          la laicité ne doit pas primer sur la liberté

                          la laicité est secondaire


                        • le-Joker le-joker 19 juin 2009 13:54

                          La laïcité est un garant de la liberté justement !


                        • samir 19 juin 2009 14:12

                          encore un qui de grosse lacune le-joker au lieu de faire le clown a l’ecole il fallait suivre ce que disait le professeur...

                          les USA representent une nation fédérale ou la liberté est peut etre meme plus grande qu’en France pourtant la laicité ils ne connaissent pas...

                          La laicité n’est absolement pas la garante de la liberté la liberté peut se passer de cette notion

                          La laicité represente juste un espace de neutralité ideologique dans les structures communes d’une nation

                          allez essaie encore aide toi de wikipedia si tu veux...


                        • le-Joker le-joker 19 juin 2009 14:24

                          Ah oui Samir et la liberté de ne pas voir se mélanger la religion et l’état, ce n’est pas une liberté peut-être ?


                        • samir 19 juin 2009 14:40

                          « Ah oui Samir et la liberté de ne pas voir se mélanger la religion et l’état, ce n’est pas une liberté peut-être ? »

                          marrant de voir que para rapport a bien de ceux qui pretendent avoir une souche et une intégration des moeurs et de la culture francaise j’en sache bien plus qu’eux sur les instituions et l’histoire ed ce pays

                          bref votre réponse est un HS : une femme qui se balade en burqua ou habillée en pute dans la rue ne porte en aucun cas atteinte a l’etat vous melangez tout....

                          votre phrase ne veut rien dire de tous les angles envisageables...


                        • appoline appoline 19 juin 2009 16:08

                          @ Olga,

                          Si accessoirement il t’en reste un bout, fait suivre, juste pour faire un bandeau. La nuit, je supporte difficilement les cheveux sur la figure mais pour le reste, comme Marylin sauf que je suis plutôt Guerlain.


                        • Olga Olga 19 juin 2009 17:32

                          @appoline, 
                          C’est bien noté, pas de problème.
                          De toute façon, si il en reste un bout je ne risque pas d’en faire un bandeau pour retenir mes cheveux... smiley A moins de les laisser pousser... 


                        • Acturevue 20 juin 2009 10:21

                          Si cela a été fait par France 2, Le Figaro 17 juin, I télé du 19 juin, le Parisien. Informe toi avant de te prononcer !!!!!!!



                        • Julie Dep Julie Dep 19 juin 2009 12:32

                          L’illustration de l’article, c’est bien Tintin et le capitaine Haddock dans « Coke en stock » ?


                          • clostra 19 juin 2009 12:44

                            1, puis 2 puis 4 puis 10...mais après tout c’est peut-être toujours la même qui s’entraîne ?
                            Dans mon quartier, y’a beaucoup de gens.

                            Je me demande s’il ne serait pas intéressant de demander à l’Iran comment « ils » font pour les reconnaître avant de jeter l’anathème sur tout ce qui pourrait ressembler à une cagoule et puis si les rues de Téhéran sont sous vidéo surveillance.


                            • ambre 19 juin 2009 12:49

                              @SEBASTIEN

                              Beaucoup d’occidentaux vivent dans des pays arabos-musulmans et pourtant ils ne font pas le ramadan, ils ne fêtent pas les fêtes de l’aïd, ils ne donnent pas non plus de prénoms musulmans à leurs gosses alors pourquoi voudrais-tu que les musulmans qui vivent en occident adoptent une culture qui n’est pas la leur, j’ai l’impression que vous cherchez à tout prix les convertir que tant qu’ils resteront musulmans ils ne feront jamais partie de ta société !!!!


                              • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:06

                                Ambre, est-ce que j’ai dit que les musulmans francais devaient aller a l’eglise pour Noel ? Est-ce que j’ai dit que les musulmans francais devaient donner des prenoms francais a leurs enfants (meme si en passant ca les aiderait certainement) ?

                                Est-ce que j’ai dit aussi qu’ils devraient adopter une culture qui n’est pas la leur ? Non. J’ai simplement parle de coutumes. Et a propos, tu trouves pas ca bizarre quand une nana qui est nee en France adopte les coutumes d’Arabie Saoudite alors qu’elle n’y a jamais foutu les pieds ?

                                D’ailleurs si tu avais bien lu mes commentaires, tu aurais vu que je ne suis pas contre le voile dans la rue. Simplement la burqa n’est pas le voile. Et voir des zombies dans la rue, non merci.

                                Enfin pour reprendre ton exemple, si demain je vais m’installer en Arabie Saoudite, je respecterai les coutumes locales et je ne boierai pas d’alcool. Et puis de toutes facons les occidentaux dans les pays musulmans sont expatries pour la plupart et n’ont aucune envie de s’installer dans ces pays a l’inverse des immigres en France.


                              • samir 19 juin 2009 13:42

                                Faudarait arreter l’hypocrisie je vais finir par croire que c’est une spécialité francaise ???!!!!

                                allez donc voir comment vivent les francais au Maroc : ils y vivent comme en France (porc, alcool et tous les plaisirs + L’HOSPITALITE frequente des musulmans)

                                une fois de plus on débat sur des poncifs


                              • ambre 19 juin 2009 12:55

                                miwari, tu ne sais pas de koi tu parles, les femmes qui portent le voile le font uniquement par conviction religieuse, elles le font pour dieu, cela t’échappe pê mais c’est ainsi, tu pourras les torturer qu’elles ne l’enlèveront pas, c’est une chose qui te dépasse, vous vous attachez aux futilités, aux artifices de la vie, elles, elles s’attachent au spirituel.


                                • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:09

                                  Elles le font pour dieu ? Et comment savent-elles que dieu leur demande de porter une burqa ? A-t-il aussi precise la couleur ?


                                • RilaX RilaX 19 juin 2009 14:39

                                  ambre, il est ici question de la burqa, pas du voile.
                                  Cessez donc de faire cet amalgame indigne.

                                  Vous essayez d’embrouiller le debat ; ce n’est pas comme ca qu’on resolve quelque probleme que ce soit.


                                • appoline appoline 19 juin 2009 16:11

                                  @ Ambre,

                                  On n’a pas fini de lui en faire faire des conneries au Bon Dieu. L’homme est d’un compliqué pour se pourrir la vie.


                                • Le Rêve ou la Vie Le Rêve ou la Vie 19 juin 2009 18:05

                                  Bien sur ... c’est désespérant le manque de logique évidente dans les propos que vous tenez les futilitez comme vous dites très cher nous amènent a etre heureux le spirituel dépend de chacun de nous car on a tous une conception de la spiritualité différente
                                  nous n’avons que cette vie vous pensez que nous sommes différents des rats des champs ou des plantes vous me faites rire avec le « spirituel » quand le corps meurt l’ame meurt aussi .
                                  la vrai spiritualité c’est de savoir apprécier a juste mesure ne serai ce que l’eau de pluie ou une floraison de printemps mais j’oubliez cela vous dépasse a fuir les futilité on fuis sa vie
                                  votre dieu a bien fait son travail .......


                                • Yvance77 19 juin 2009 12:56

                                  Commentaire qui s’adresse à Abdelkader et Katlizateur pat la même occasion. Vous êtes dotés d’un sens du dialogue certain. Cela en ai même plaisant j’avoue, surtout pour des personnes appartenant à d’autres communautés. Et vous défendez des idées qui ont le méritent de l’être.

                                  Qu’il y ait un problème sérieux avec les musulmans en France est une évidence surtout avec la seconde et la troisième génération. Parquées dans des ghettos je ne les vois pas s’en sortir de sitôt hormis pour une infime partie.
                                  En ce sens oui c’est un mirage très certainement par que le quota d’acceptation dans une socièté est atteint et que cela est doublé par le fait de l’opposition frontale entre les deux religions.

                                  Mais vous défendez parfois ce qui n’est pas défendable. Le port de la burqa ou du niqab est tout bonnement innacceptable pour les citoyens vivant sur le sol de France. Chacun est maitre chez lui avec ses règles ancestrales et les coutumes s’y rattachant.
                                  Si demain je me rends à Ryad, Dubai, Meknes ou Fez, il ne me viendrait pas une seconde l’idée de me pochtronner en plein rue ou de demander une côte de porc sauce basilic à la terrasse d’un restaurant.

                                  Je veux continuer à pouvoir vivre dans un pays ou je peux dire que j’emmerde les religieux de tout bord et le prisme par lequel il voit le monde et cela y compris la religion musulmane que je n’aime pas au même titre que le catholicisme. Je manque quelque chose OK pour cela on verra à la prochaine vie si je passe par la case purgatoire. En attendant ici et maintenant je revendique cela.

                                  Après c’est comme dans tout job si les règles ne plaisent pas on change de crèmerie. Nos positions sont sans ces habits qui avilissent les femmes, respectez nous ou .... voyez si l’herbe est plus verte ailleurs.

                                  A peluche
                                   


                                  • samir 19 juin 2009 13:32

                                    "Si demain je me rends à Ryad, Dubai, Meknes ou Fez, il ne me viendrait pas une seconde l’idée de me pochtronner en plein rue ou de demander une côte de porc sauce basilic à la terrasse d’un restaurant.« 

                                    des republiques bananieres islamiques sont elles comparables avec une republique bananiere LAIQUE ? votre comparaison est fallacieuse et donc nulle

                                     »Je veux continuer à pouvoir vivre dans un pays ou je peux dire que j’emmerde les religieux de tout bord et le prisme par lequel il voit le monde et cela y compris la religion musulmane que je n’aime pas au même titre que le catholicisme. Je manque quelque chose OK pour cela on verra à la prochaine vie si je passe par la case purgatoire. En attendant ici et maintenant je revendique cela."

                                    je vous mets face a la reciproque je veux egalement continuer a vivre dans un pays ou je peux dire que j’emmerde les athées, anti-religieux et/ou islamophobes de tous bords et le prisme par lequel ils voient le monde.

                                    je suis d’accord pour que vous emmerdiez les religieux etes vous d’accord avec mon point de vue (je ne suis pourtant pas un pro-burka) si nous sommes d’accord l’un l’autre alors nous sommes d’accord sur la définition de LIBERTE


                                  • Yvance77 19 juin 2009 14:48

                                    De samir je cite : "je suis d’accord pour que vous emmerdiez les religieux etes vous d’accord avec mon point de vue (je ne suis pourtant pas un pro-burka) si nous sommes d’accord l’un l’autre alors nous sommes d’accord sur la définition de LIBERTE"

                                    Absolument et à 100%. Si bien sur il y a matière à cela.

                                    A peluche


                                  • ambre 19 juin 2009 13:02

                                    yvance 77, à dubaï ils vendent du pors pour les occidentaux, tu n’as pas dû t’y rendre donc...


                                    • Yvance77 19 juin 2009 13:14

                                      @ ambre

                                      Relisez encore une fois ce que j’ai pu écrire. « J’ai commencé par »il ne me viendrais pas une seconde à l’idée de manger ..."

                                      C’est en cela que je respecte les us et coutumes là ou je me rends. C’est normal.

                                      Et non je ne suis jamais à Dubai ni dans aucune des villes citées. Mais dans d’autres pays musulmans oui ... j’y ai travaillé dans au moins 7 d’entre eux.

                                      A peluche


                                    • Liberdade94 19 juin 2009 13:02

                                      Sur Villiers sur Marne, que j’ai quitté l’année dernière, on n’en voyait pas non plus.
                                      Quand une mosquée s’est construite, j’ai même pensé qu’il y avait de quoi être fier de ma ville de voir toutes les communautés acceptées pour ce qu’elles sont. Durant 2 ans, pas de changement, puis en rentrant de vacance, fin aout, surprise ! Les personnes que je croisais en jogging et claquettes aller prier étaient maintenant rasées et barbues, disparu le jogging, sous la djélabba. Des femmes voilées, on les voyait maintenant en toute occasion, àl’école, en course. J’ai même eu droit àla scène hallucinante d’un jeune homme, bien moins de 25a, qui rentrait àLidl alors que j’en sortais avec sa femme en BURKA qui suivait quelques mètres derrière lui ! Mes idées de tolérance ont vite fait le tour ! On interdit déjàle porc dans beaucoup de cantines, on interdit déjàdes tenues soit-disant indécentes dans certains lieux publics, certaines de mes cousines se font harcelées dans les transports (oui, certains gueshs ressemblent parfois àdes maghrébins) quand elles y mangent en période de ramadan... Alors, qu’on aille plus me parler de tolérance ! Petit àpetit l’Islam radical s’impose en France sous couvert de la laïcité ! Il faut que l’Etat français mette son nez dans les mosquées et ne laisse pas faire ce qui se passe aux Pays-Bas. Car si l’extrême droite y fait des scores de plus en plus importants, ce n’est pas parce que les Hollandais sont devenus rascistes mais simplement qu’ils en ont marre que les immigrés musulmans finissent par profiter de la laïcité et de la démocratie pour imposer leur vision du monde partout où ils peuvent.


                                      • chat noir chat noir 19 juin 2009 13:11

                                        En tout cas, c’est un très bon article, ça sort de l’habituelle propagande islamophobe, l’auteur analyse simplement un vêtement coutumier qui ne rentre pas dans nos mœurs et notre législation (du moins en Belgique) . Je pense que le seul argument valable, est que chaque personne doit être reconnaissable par les fonctionnaires publiques (c’est la loi en Belgique), tout le débat autour de la religion ou des coutumes sera contre productif, si on interdit une coutume ou une religion il faudrait le faire pour les autres religions or je pense que c’est dommage et regrettable d’effacer notre passée, racine, culture chrétienne.

                                        Bien à vous


                                        • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:11

                                          Ce qui est quand meme amusant c’est que ceux qui revendiquent leur anti-communautarisme defendent ici-meme le port de la burqa.

                                          Faut etre coherent 2 secondes les gars. L’anticommunautarisme ca s’applique aussi a soi.


                                          • Castor Junior 19 juin 2009 13:13

                                            C’est vrai qu’au regard des contextes social et économique la question de la burqa est fondamentale et qu’un débat est urgemment nécessaire...
                                            C’est pour cette unique raison que des personnes finaudes comme monsieur Chatel s’engouffrent dans cette voie ouverte par monsieur Gerin, député sûrement bien connu pour ses combats à la pointe de l’actualité.
                                            Allez, sus à la burqa ! Les Contis avec nous ! Les Iraniens avec nous ! Les vrais-faux chômeurs avec nous ! Les vrais-faux malades avec nous ! Les Communistes (?) avec nous !!!
                                            Soyons un peu sérieux dans nos tentatives d’analyses ô combien doctement documentées et n’oublions pas le préalable à tout effort intellectuel : Qui de la poule ou de l’oeuf ?


                                            • le-Joker le-joker 19 juin 2009 13:13

                                              Il faut interdire la Burka car c’est la porte ouverte à tous les extrémismes qui ne manquent pas dans l’Islam.
                                              Au delà du message transmis par la femme souvent contrainte de le porter dans une grande majorité des cas, c’est aller à l’encontre même de l’idée d’assimilation à la société européenne dans son ensemble et manifester son rejet de nos valeurs.
                                              En Belgique certains quartiers deviennent des quartiers musulmans où la charia règne en maître et où les lois de l’état n’existent plus ! L’Arabie Saoudite comme si vous y étiez ! D’ici peu ce sera le cas dans des quartiers français si ce n’est pas des départements entiers !
                                              En Angleterre ce qui n’était qu’un épiphénomène tend à se généraliser chez les Musulmanes à tel point que vous ne pouvez plus faire 5 m sans croiser ces femmes sandwich !
                                              Le concept de société évolutive tant défendu et tant entendu n’implique pas que l’on retourne 1500 en arrière !
                                              Et puis il est un bon principe si l’on veut ne pas voir reculer notre société et nos façons de vivre en Europe : Ne donne pas la main tu te feras bouffer le bras !
                                              Après la Burka, le mariage des jeunes filles de 9 ans ? Le droit de vendre des sacs de caillouX hallal chez castorama pour la lapidation ?
                                              C’est comme cela que dérivera notre société vers une islamisation qu’aucun européen ne souhaite !
                                              Ne cédons pas à l’irénisme ambiant, mou et sans conviction de tous les bobos qui préférent lacher du leste et se faire bouffer pour avoir une paix immédiate et continuer à vivre dans leur petit confort sans idéaux et sans combats !

                                              Définition de l’irénisme : Attitude d’esprit selon laquelle on tolère de façon tranquille des erreurs graves, par désir exagéré de paix et de conciliation


                                              • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:56

                                                « En Belgique certains quartiers deviennent des quartiers musulmans où la charia règne en maître »

                                                D’ailleurs, les jours de marché, les balayeurs municipaux remplissent des containers de mains coupées..

                                                Sans compter le danger pour les riverains à circuler les jours de lapidation..

                                                gAZi bORAt


                                              • le-Joker le-joker 19 juin 2009 14:04

                                                Quel humour Gazi Borat !

                                                L’humour c’est bien mais ça ne contredit pas les faits : http://www.youtube.com/watch?v=VYDuSptRR00


                                              • Fergus fergus 19 juin 2009 14:16

                                                L’islam n’est pas forcément plus porteur d’extrémismes que la chrétienté, l’histoire nous l’a abondamment enseigné. C’est sa lecture obscurantiste qui en fait un danger pour les démocraties. Il suffit à cet égard de voir quelle lecture de paix et de tolérance faisaient du Coran des intellectuels comme le poète, philosophe et mathématicien perse Omar Khayyam...


                                              • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 15:06

                                                Oui Fergus. Tout a fait d’accord avec toi. C’est d’ailleurs aussi pour ca que je n’aime pas la burqa.


                                              • ambre 19 juin 2009 13:20

                                                Mais qu’est-ce que ces histoires, dès qu’il y a une mosquée en construction, on crie au loup, je vous rappelle que pendant des années les seuls cultes qu’avaient les musulmans en France se résumaient à des salles de prières aménagées dans les caves de leur quartier, je ne pense pas qu’un chrétien ou encore un juif ait eu à prier dans des caves alors arrêtons un peu svp.


                                                • samir 19 juin 2009 13:37

                                                  allez au Maroc vous y verrez des juifs qui y vivent tranquillement


                                                • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:59

                                                  Idem pour la Turquie..

                                                  gAZi bORAt


                                                • Fergus fergus 19 juin 2009 14:20

                                                  Vous oubliez, Ambre, les temples protestants au temps où cette croyance pouvait valoir la mort à ses fidèles. Allez dans les Cévennes pour en parler avec les descendants des parpaillots (qu’ils aient été ou non camisard), contraints d’exercer leur foi dans des grottes...


                                                • samir 19 juin 2009 15:18

                                                  HS HS HS
                                                  lol qu’est ce qu’il ne faut pas lire !!!!

                                                  les premiers chrétiens de l’empire romain ? avant Constantin 1er ? mdrrr

                                                  de plus on sait comment l’eglise s’est enrichie

                                                  quelle hypocrisie (ou alors manque enorme de connaissances)


                                                • samir 19 juin 2009 16:23

                                                  non devant tant de vide je prefere m’abstenir


                                                • ambre 19 juin 2009 13:23

                                                  sebastien, je parle du voile et non de la burqa, quant à la buraqa c’est un choix personnel de la musulmane, si elle veut porter le niqab libre à elle....


                                                  • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 13:43

                                                    Ambre, tu as un lien « Reagir a ce message » qui permet de repondre au message du dessus. C’est plus facile pour se repondre.

                                                    Pour repondre justement a ton commentaire, le probleme de la burqa est qu’il est le signe d’une pratique fondamentaliste de la religion qui est incompatible avec la laicite affichee de notre pays. C’est plus en cela que ca me gene.

                                                    Et puis si vraiment c’est un choix personnel, je me demande bien pourquoi ces gens la ne vont pas s’installer dans un pays musulman dans lequel ils pourront s’epanouir et vivre pleinement leur religion.


                                                  • samir 19 juin 2009 14:01

                                                    "Pour repondre justement a ton commentaire, le probleme de la burqa est qu’il est le signe d’une pratique fondamentaliste de la religion qui est incompatible avec la laicite affichee de notre pays. C’est plus en cela que ca me gene.« 

                                                    le qualificatif »fondamentaliste" est tres subjectif et peut ammener a des derives le voile simple peut alors dans un avenir proche etre considéré comme une pratique fondamentaliste selon le bon vouloir des dirigeants...a plus forte raison toute pratique religieuse deviendrait incomptabile avec la laicité affichée en France.

                                                    Encore une fois un argument relativement léger et puant la censure puisque si vous decidez que cette pratique fondamentaliste est incompatible avec la laicité je trouve au contraire qu’elle est en totale adéquation avec la LIBERTE

                                                    En france jusqu’a preuve du contraire liberté > laicité


                                                  • ambre 19 juin 2009 14:02

                                                    merci sebastien pour l’info, c’est plus pratique, donc je tiens tout de même à préciser qu’il y a parmi celles qui portent une burqa, des musulmanes néées en france et des françaises de souche converties à l’islam, où veux-tu qu’elles aillent ??? C’est leur pays non ???


                                                  • Sébastien Sébastien 19 juin 2009 15:27

                                                    Samir, c’est la laicite qui garantit la liberte de culte. Et puis la liberte ce n’est pas faire n’importe quoi. Il y a justement dans une societe des regles qui garantissent la liberte de tous. Tiens, je vais mettre la musique a fond puisque je suis libre de faire ce que je veux. Oui sauf que mon voisin est aussi libre de dormir. Les lois permettent de reguler cela.

                                                    Si tu veux une definition du fondamentalisme, c’est justement penser que les lois divines priment sur les lois humaines. La burqa en est l’une des expressions. La burqa et la mentalite de celles qui la portent et de ceux qui la font porter est incompatible avec la vie en societe telle qu’on la concoit en France.


                                                  • samir 19 juin 2009 15:54

                                                    "Si tu veux une definition du fondamentalisme, c’est justement penser que les lois divines priment sur les lois humaines. La burqa en est l’une des expressions. La burqa et la mentalite de celles qui la portent et de ceux qui la font porter est incompatible avec la vie en societe telle qu’on la concoit en France."

                                                    en quoi est ce incompatoible il faudrait argumenter parce que la c’est 0


                                                  • claude claude 19 juin 2009 20:07

                                                    @ samir,

                                                    les chrétiens étaient persécutés, car ils refusaient de reconnaître la divinité de l’empereur romain (seuls les juifs avaient cette liberté de culte en palestine).

                                                    pour vous remémorer vos cours d’histoire :

                                                    les chrétiens, comme des membres d’autres religions, continuent à être persécutés à cause de leur foi :

                                                    lu sur : http://www.ripostelaique.com/La-persecution-des-chretiens.html

                                                    • La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde, de Raphaël Delpart lundi 27 avril 2009, par Lucette Jeanpierre
                                                    • (...)Raphaël Delpart est athée, et il explique son envie d’avoir écrit cet ouvrage par la vision, en vidéo, d’un couple de chrétiens qui se marie en cachette, dans une cave, en Algérie.

                                                      Il a été sur le terrain, a mené des enquêtes dangereuses, pour recueillir de multiples témoignages.

                                                      Dans cinquante pays au monde, y compris en Europe, dans d’anciennes républiques soviétiques, des chrétiens, catholiques, protestants, coptes, au mieux sont privés de travail, au pire sont torturés, violés, assassinés.

                                                      La plupart des exactions ont lieu dans les pays musulmans, mais d’autres pays, comme la Chine, l’Inde, la Corée du nord, ne sont pas en reste.(...)

                                                    • On ne peut lire un tel ouvrage sans être profondément troublée par le silence qui accompagne ces violences inacceptables, ces meurtres, ces viols, ces actes de barbarie. Silence de l’Eglise catholique, silence des hommes politiques de droite comme de gauche.(...)
                                                    • On reste confondu, après avoir lu ce livre, par l’arrogance des musulmans, dans les pays européens, et en France, quand ils réclament des droits démocratiques pour leur religion, et qu’ils éradiquent, avec des moyens barbares, toute autre religion, et toute autre pensée, quand ils en ont les moyens.

                                                      Mais malgré tout, c’est la Corée du Nord qui remporte la palme du premier pays persécuteur de chrétiens. Mais là-bas, ils persécutent à égalité toutes les religions.

                                                      Ce livre est indispensable à lire, pour bien comprendre les enjeux du 21e siècle, et surtout pour apprécier les acquis démocratiques et la liberté d’expression qui existent en Occident, et le prix des principes laïques d’un pays comme la France.

                                                      Lucette Jeanpierre


                                                  • ambre 19 juin 2009 13:30

                                                    Yvance, en koi ces femmes ne respectent pas vos us et coutumes ??? 


                                                    • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:32

                                                      Pourquoi cette proposition de création d’une commission parlementaire appelée à réfléchir sur les vêtements religieux féminins intégralement couvrants ?

                                                      Car il ne s’agit pas ici d’une proposition de loi, comme le titre de l’article semble le suggérer..

                                                      C’est avant tout une excellente publicité pour André GERIN, député PCF du Rhone et maire de Venissieux pour encore quelques jours. Celui-ci aimerait émerger devant le public et faire ainsi pression sur son parti, où ses positions souvent ambigues ne font pas l’unanimité.

                                                      Il fut longtemps considéré comme une sorte d’archeo-stalinien, hostile à tout changement, puis s’est fait remarquer par des actes curieux : protestations sur la grêve des agents TCL le jour de l’inauguration de la ligne de tramway T4, ce qui le priva d’une belle cérémonie.. Suppression de la cantine pour les employés municipaux.. Entreautres comportements qui font tache pour un élu communiste..

                                                      Et en matière d’intégration ?

                                                      On lui reproche le peu d’engagement dans des actions liées au domaine de l’insertion mais surtout - suprême paradoxe - d’avoir longtemps favorisé le communautarisme associatif et, en gros, d’avoir largement contribué à ce qu’il dénonce aujourd’hui..

                                                      La burqa et le niqab ne sont pas des v^tements dont l’Islam fait obligation à ses croyantes de porter.. d’autant plus que, les Musulmans de France étant majoritairemùent issus du Maghreb ou de l’Afrique, ce type d’accoutrement serait là-bas du plus exotique !

                                                      Il s’agit d’une affirmation dans l’espace public d’un mouvement politique par l’ostentation d’un signe promu au rang de symbole.. comme autrefois ceux qui professaient des idées de gauche, pendant quelques années, se sentaient obligés de porter les cheveux longs..

                                                      On avait alors prédit la fermeture des salons de coiffure pour hommes.. On voit aujourd’hui qu’il n’en est rien..

                                                      Faut-il une loi pour faire disparaitre ce type de vêtements qui, de toute façon, se verra démodés dans quelques années ?

                                                      Que nos parlementaires y réfléchissent.. Vu l’assiduité de ceux ci à leurs travaux, je serais étonné du résultat de leur étude..

                                                      gAZi bORAt


                                                      • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:51

                                                        @ TJ

                                                        Je ne sais pas si vous connaissez le cas de Vénissieux..

                                                        Le jeu de Gerin avec les associations communautaristes, dans les années quatre vingt-dix, et surtout celles dont l’engagement dans la voie de l’Islam radical était largement voyant décrédibilise à mes yeux sa démarche..

                                                        Pour ce qui est du port de ces accoutrements, ils ont à mes yeux, autant de chance de s’étendre que les tenues des femmes loubavitch.

                                                        Par contre, je ne serait pas hostile à une commission d’étude relative à ce phénomène, car les données sociologiques réelles manquent sur ces porteuses de vêtements radicaux..

                                                        gAZi bORAt


                                                      • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:52

                                                        Sans compter la protection aux UV, facteur déterminant dans le développement de nombreux cancers de la peau..

                                                        gAZi bORAt


                                                      • le-Joker le-joker 19 juin 2009 14:01

                                                        Très intéressant ces digressions Gazi Borat sur le fait qu’un homme politique ferait parler de lui à des fins électorales, heureusement que vous êtes là pour nous éclairer sur ce point ! et puis ça permet encore une fois de noyer le poisson sans devoir se positionner d’un façon ou d’une autre...

                                                        Mais Gazi Borat, la question c’est Burka ou pas Burka dans les rues et les espaces publics en France ?
                                                        Les femmes qui le portent sont-elles majoritairement libres de le faire comme essaye de nous le faire gentimment avaler Ambre ou est-ce sous la pression du mari, frère, père que sais-je encore ?
                                                        Quid des violences faites aux femmes qui refusent de la porter, car rassurez-moi vous êtes au courant Gazi Borat ?


                                                      • Gazi BORAT 19 juin 2009 14:10

                                                        Dans le cas contraire, un homme politique prenant position pour la liberté de porter ce type de vêtements, vous seriez le premier à éplucher son parcouirs politique et à l’accuser de rechercher des voix « communautaires »..

                                                        Quant à votre deuxième point, j’y ai répondu : je ne suis pas opposé à la création d’une commission d’étude parlementaire sur cette question, ce que préconise en fait Gerin et qui est interprêté comme une proposition de loi sur l’interdiction de la burqa et du niqab, dont il n’est, pour l’instant, aucunement question..

                                                         ..Cette commission d’étude aurait au moins le mérite d’apporter des données, sociologiques entre autres, sur la question, en place des fantasmes que l’on peut lire tout au long de ces fils..

                                                        gAZi bORAt


                                                      • Fergus fergus 19 juin 2009 14:10

                                                        Vous oubliez, Gazi Borat, que Vénissieux nest l’une des villes de France les plus touchées par le phénomène, et que celui-ci est en expansion.


                                                      • Claude Simon Tzecoatl 19 juin 2009 13:32

                                                        Si cette loi passe, est ce que je pourrais continuer à rêver de faire un numéro de travelo en niqab ?


                                                        • LE CHAT LE CHAT 19 juin 2009 13:34

                                                          Les américains risquent pas d’interdire la burqa en Afhanistan , c’est comme chez eux ! smiley


                                                          • herve33 19 juin 2009 13:34

                                                            Il est un fait incontestable : la multiplication des femmes portant Burka , voire voile islamique a de quoi choqué pour nos sociétés où les droits de la femme doivent etre en principe égaux à ceux de l’homme , mais 

                                                            cela serait une grave erreur de l’interdire , car ce n’est pas en interdisant que vous réglerez le problème bien au contraire , cela risque de provoquer la réaction inverse , cela pourrait faire de la burka un signe d’identification et d’appartenance à une communauté exclue .

                                                            Le seul moyen de faire en sorte que les femmes musulmanes abandonnent la Burka , voire le voile islamique , c’est leur intégration et l’éducation dans la société .

                                                            Seul le dialogue entre les différentes communautés et individus permettent de faire évoluer les choses . Pas le repli sur soi-même , qui a toujours abouti à la haine voire à la violence .


                                                            • ambre 19 juin 2009 13:36

                                                              sampiero, rentrez une bonne fois pour toute dans votre petite tête, que ce n’est ni le mari, ni le père, ni le frère qui impose le voile mais Dieu ok ??? SI vous ne croyiez pas en dieu libre à vous mais n’imposez ni votre vision de la liberté ni votre vision de la vie à d’autres....


                                                              • RilaX RilaX 19 juin 2009 14:18

                                                                ambre, rentrez vous une bonne fois pour toute dans votre grosse tête qu’il n’est pas ici question de voile mais de burqa !

                                                                Vous savez faire la différence ? Nous aussi ! Nous acceptons le voile mais pas la Burqa qui n’est pas un choix pour la femme. C’est une torture imposé par le mâle dominant de la famille.


                                                              • Fergus fergus 19 juin 2009 17:25

                                                                OK pour Dieu, Ambre, mais un Dieu doté d’une paire de roustons, d’une belle barbe et d’une tchache de prédicateur.

                                                                La 1ere femme qui a porté la burqa l’a fait parce qu’un illuminé intégriste lui a fait croire que le Coran l’exigeait. Ce qui est totalement faux, ce texte religieux n’imposant même pas le voile !


                                                              • ZEN ZEN 19 juin 2009 13:38

                                                                Quoi qu’on en dise, la burka représente une excellent protection contre les moustiques
                                                                Et quand on sait que les moustiques transmettent des tas de cochonneries
                                                                La burka représente donc une avancée sanitaire non négligeable
                                                                Cqfd


                                                                • Rounga roungalashinga 19 juin 2009 13:51

                                                                  Sans compter que les femmes qui portent la burqa peuvent s’habiller en pyjama voire nues dessous sans que personne ne le sache, et elles peuvent faire des grimaces aux gens sans même qu’ils s’en doutent. Avouons que ces petits privilèges doivent être amusants, même si on doit se lasser au bout de quelques jours.


                                                                • Gazi BORAT 19 juin 2009 13:57

                                                                  Sans compter la protection aux UV, facteur déterminant dans le développement de nombreux cancers de la peau..

                                                                  gAZi bORAt


                                                                • le-Joker le-joker 19 juin 2009 14:20

                                                                  http://www.e-maville.com/grippe.jpg

                                                                  Ont-elles vraiment besoin de ça ;-P


                                                                • Fergus fergus 19 juin 2009 18:46

                                                                  Elles peuvent même se « faire du bien » en toute discrétion. Pratique !


                                                                • GreenGarden GreenGarden 19 juin 2009 13:47

                                                                  A quand une loi pour en finir avec cette tenue dégradante et toutes ces pratiques moyennageuses de l’intégrisme isalmique ?


                                                                  G.

                                                                  • clostra 19 juin 2009 13:50

                                                                    Pêle mêle

                                                                    Une différence notable entre les voiles qui ne laissent voir que les yeux : le regard est sans doute une donnée biométrique tout comme la voix.
                                                                    La voix, le numéro des portables, qui se cache sous ce portable ?
                                                                    Les voilettes cachaient le regard. Bô.

                                                                    Pourquoi pas des burkas aux armoiries de la ville. Pas noires non ! blancos, white...grises ?
                                                                    Des burkas écossaises, plissées. Jacquard pour Lyon.

                                                                    Sans compter, bon d’accord.

                                                                    Ce que j’aime c’est les Nikes. Autre signe de reconnaissance : la taille des Nikes.

                                                                    On pourrait imaginer une carte d’identité avec juste le regard et les pieds. Donc : l’argument du signe distinctif de reconnaissance par la police est respecté.


                                                                    • GreenGarden GreenGarden 19 juin 2009 13:52

                                                                      J’ajoute que la burka est le signe flagrant et évident d’une dérive sectaire et qu’à ce titre elle doit être prohibée et ses prosélytes mis à l’amende (pour le moins).


                                                                      G.

                                                                      • ambre 19 juin 2009 14:17

                                                                        Ces musulmanes se font appeler « les ninjas » par certains tandis que celles qui osent une tenue assez olé olé se font apeler « putes ou encore salopes » donc si j’ai le choix je préfère tt de même être appelée ninjas c’est tellement plus noble


                                                                        • RilaX RilaX 19 juin 2009 14:25

                                                                          Et donc ca ne vous choque pas le moins du monde de vous faire traiter de pute pour avoir osé la liberté vestimentaire ?

                                                                          Ceux qui vous traitent de putes quand vous mettez des jupes, sont choqué de voir un bout de votre peau et donc veulent vous interdire tout autre vêtements. Et vous les défendez.
                                                                          Ceux qui veulent interdire la burqa veulent que vous puissiez portez les vêtements qui vous plaisent, mis a part cette infamie. Et vous les combattez.

                                                                          Cherchez l’erreur.


                                                                        • ambre 19 juin 2009 14:55

                                                                          rilax je ne combat personne et ne je ne défends personne, je défends juste une liberté, pourquoi faut-il absolument que les droits de la femme passent obligatoirement par son code vestimentaire, pourquoi une femme en mini-jupe serait plus civilisée, plus libre qu’une femme entièrement voilée ??? Dans ce cas, prenez votre courage à deux mains et dès que vous verrez une burqa se balladant avec son mari, dirigez-vous vers eux et discuter non ???


                                                                        • LaMoukat 19 juin 2009 14:27

                                                                          Je n’ai pas encore vu de burqua en France, donc bien que favorable à une étude sur le sujet (pour pouvoir débattre du sujet en connaissance de cause), je ne suis pas certain de l’efficacité d’une loi interdisant le burqua.
                                                                          Cependant, ayant travaillé plusieurs mois à Londres, on rencontre fréquemment des hommes (ne parlant pas un seul mot d’anglais) avec leur harem en burqa (a qui bien évidement il interdit d’adresser la parole ou de toucher leur mains gantées). Et je suis convaincu d’une chose, c’est que je ne veux pas voir cela en France.

                                                                           


                                                                          • Noel Flantier 19 juin 2009 14:27

                                                                            Pourquoi une loi ?

                                                                            Parce que les musulmans ne veulent pas s’integrer à la france, ne respectent pas les us et coutumes du pays d’accueil et veulent s’imposer aux francais.

                                                                            Donc on fait une loi pour mettre les points sur les i, et leur proposer la porte eventuellement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès