• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Prostitution : la chasse à l’homme va commencer

Prostitution : la chasse à l’homme va commencer

Après la ministre Roselyne Bachelot, ce sont des députés français qui emboîtent le pas. En l’occurrence ceux de la mission d’information parlementaire sur la prostitution et leurs rapporteurs : Danièle Bousquet et Guy Geoffroy. La proposition est de punir les clients des prostituées par des sanctions pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison et 3‘000 euros d’amende. Mais ce rapport contient des mensonges et exagérations, et propose une conception incohérente du droit. Explications.

Guerre des sexes

Le premier constat est la virulence, voire l’agressivité et le mépris de la mission parlementaire envers les hommes. L’outrance du langage surprend. Une petite phrase relayée par la presse est explicite : « Ce pauvre homme dont le seul petit plaisir est d'aller aux putes. Ce serait presque lui que l'on considérerait comme une victime, de sa solitude. »

Ce propos ouvertement misandre et dénigrant est difficilement acceptable dans la bouche de députés. C’est une attaque en règle contre les hommes. D’ailleurs les phrases du rapport destinées à la presse ne parlent que des prostituées femmes : « Danièle Bousquet et Guy Geoffroy ne ménagent pas leurs mots à propos de « ces hommes », dont ils dénoncent la « complaisance », face à ces femmes « stigmatisées, dénigrées et quotidiennement injuriées ». L’attaque contre les hommes est confirmée, qui sont une nouvelle fois désignés comme des prédateurs.

On est d’emblée dans un nouvel épisode de la guerre des sexes.


Que disent les chiffres ?

Le rapport de la mission d’information fait état de chiffres, détaillés ci-après. Préalablement il faut savoir que la mission n’a pas elle-même enquêté sur les chiffres. Elle n’a fait que reprendre les chiffres qui existaient avant. D’où viennent-ils ? Du ministère de l’Intérieur, précisément de l’Office Central de Répression de la Traite des Êtres Humains. Ils sont déjà cités par Brice Hortefeux le 11 mai 2010, un mois avant la constitution de la mission.

« Il est difficile d’évaluer avec précision le nombre de personnes livrées à la prostitution en France. (...) A titre de comparaison, les autorités espagnoles et les autorités allemandes évaluent chacune à 400 000 le nombre de prostituées travaillant dans leurs pays respectifs. Les prostituées seraient également 20 000 aux Pays-Bas, alors que la population de ce pays représente guère plus que le quart de la population française. »

On remarque d’emblée que le ministère reconnaît la difficulté d’évaluer la situation. Il ne fournit ni ses sources précises hors des rapports de police ni la méthodologie de son estimation. Le chiffre n’est donc pas le résultat d’un comptage précis mais d’une estimation. Il y aurait 18‘000 à 20‘000 prostituées en France, dont 80% viendraient de l’étranger, particulièrement des pays de l’est.

Comparé au chiffre avancé par les autorités espagnoles, soit 400‘000 personnes prostituées, le rapport est de 1 à 30 (proportionnellement au nombre d’habitants). Comment un tel écart est-il possible ? Pas de réponse.
prostitution7.jpg
Mais alors, avec des chiffres « estimés » et non certains, comment peut-on affirmer qu’il y aurait 80% de prostituées de l’est ? Bonne question. Sans réponse. Le ministère affirme que les chiffres sont stables depuis 1990. La mission affirme pour sa part que depuis 1990 et la chute du mur de Berlin, les prostituées d’Europe de l’est, qui n’étaient que 20% il y a 20 ans, sont aujourd’hui le 80 % des péripatéticiennes. Il y aurait donc 4 fois plus de femmes venant de l’est et pas plus de prostituées. Ce qui suppose que dans le même temps il y a 4 fois moins de françaises qui pratiquent ce métier. Comment cette diminution s’explique-t-elle ? Sur quelles études ou sources se fonde-t-elle ?

Ces chiffres sont-ils sérieux ? Comment y croire ? Ne servent-ils pas plutôt à alarmer la population en grossissant le nombre de femmes victimes des réseaux mafieux afin de forcer le passage à un projet de loi liberticide ?

Mais supposons un instant que ces chiffres et ce pourcentage soient réels. Cela signifie qu’elles seraient environ 15‘000 prostituées de l’est. C’est-à-dire des prostituées contraintes subissant la traite des femmes. Admettons donc 15‘000 prostituées subissant un proxénète. En 2009 827 individus ont été mis en cause pour 464 faits constatés de proxénétisme. Il n’y aurait donc qu’environ 3% de faits de proxénétisme mis en cause. Alors soit il y a peu de proxénètes, soit c’est un genre de délit qui intéresse peu la police.


Haro sur le client

On veut faire du client un complice objectif des réseaux mafieux. Mais la criminalisation du client est un non-sens. Comme je l’écrivais il y a des prostituées indépendantes qui exercent librement et volontairement. S’il n’y a pas de contrainte il n’y a pas à avoir de répression. Cette loi serait de plus quasiment impossible à appliquer et donc ne servirait à rien : le client devra être pris en flagrant délit. Or le seul flagrant délit valable c’est l’acte sexuel. A moins de voir la police faire des descentes dans les hôtels de passe, je ne vois pas comment tomber sur un flag.

Allons plus loin. L’idée du projet de loi est : pas de client pas de prostituée. Mais l’inverse est également valable : pas de de prostituée pas de client.

D’autre part est-il cohérent de criminaliser le client d’une activité qui elle n’est pas illégale ? Si le client commet un crime c’est bien parce qu’il y a une offre et une incitation. Si donc le client est criminalisé, la prostituée volontaire doit l’être également : prison et amende pour elle, faute de quoi on est dans la discrimination. Elle devra même être davantage pénalisée pour incitation au crime. La prostituée contrainte sera protégée et la volontaire ira en prison. Or le Nid, mouvement d’inspiration religieuse, soutient le projet de loi et affirme : « Nous prônons une éducation à la sexualité et une évolution de la loi vers une responsabilité pénale du client avec comme support l'interdiction d'achat de l'acte sexuel et une dépénalisation totale pour les prostituées ». On va bien vers la discrimination à l’encontre des hommes.

En clair : soit la prostitution devient illégale et à ce moment le client est dans l’illégalité. Soit elle n’est pas illégale et juridiquement le client ne peut être considéré comme commettant un délit. Le projet des députés est donc un non-sens juridique et intellectuel.

Ne faudrait-il pas aussi interdire la production et la consommation payante de films érotiques, ainsi que le fait de jouer dedans pour une rémunération ? Interdire le strip-tease payant ? Fermer le Moulin Rouge et les grands cabarets parisiens ? Ne s’agit-il pas là d’incitation au délit puisque le client paie pour une prestation à forte connotation sexuelle et objétisation du corps ?

Il faudra aussi dépister et condamner les gigolos. Et d’une manière générale toute relation avec un homme ou une femme plus riche que soi : on ne sait pas qui est vénal, donc on prévient. Allons jusqu’à l’absurde : on interdira aussi les cadeaux dans une relation amoureuse, car de nature à obtenir des faveurs affectives et sexuelles ou à les maintenir. Tout rapport marchand, direct ou indirect, pourrait être vu comme une chosification et un rapport dominant-dominé.


Le modèle suédois

La mission affirme que les modèles réglementés, comme la Suisse, ont vu la criminalité liée à la prostitution augmenter. Quelle est leur source pour affirmer cela ? Vivant à Genève je n’ai rien vu ou lu dans ce sens. Cette information au mieux invérifiable, au pire délibérément fausse, montre l’état d’esprit dans lequel la mission a travaillé.

La France s’inspire ouvertement du modèle prohibitionniste suédois. Dont il se dit en maints endroit qu’en réalité, si la prostitution visible a diminué, c’est parce qu’elle s’est exportée sur des ferrys ou en Allemagne, ou qu’elle passe par ces canaux incontrôlables. Le modèle suédois est celui où le fait de faire l’amour à votre copine pendant qu’elle dort peut vous valoir une plainte pour viol, comme Julian Assange. Ce modèle suédois est celui où rabaisser l’homme est la norme, comme quand on oblige dans certaines écoles les petits garçons à faire pipi assis pour qu’ils ne soient pas en position dominante ! Le modèle suédois sera un jour l’enfer des hommes.

Au nom de la liberté de l’individu, et de celles qui choisissent de pratiquer volontairement la prostitution, ce projet de loi est une erreur. Il est inique et discriminant à l’encontre des hommes. Le client n’est pas le criminel. Le criminel est le proxénète ou le réseau mafieux. C’est cela qu’il faut combattre. Dans ce sens j’admets que certains montrent un réel souci de la santé et de l’intégrité des prostitué-e-s. Mais il ne faut pas se tromper de cible.

La présidente de la mission parlementaire a indiqué que son partie, le Parti socialiste français, a mis ce projet de loi dans son programme politique pour 2012. Ce parti reste sous l’influence très forte du féminisme anti-homme qui inspire ce genre de projet abolitionniste, comme en Suède.

VoteSocialiste-2.jpg
Oppositions

Il y a des oppositions à ce projet de loi. Entre autres : le syndicat des travailleurs du sexe (Strass), l’association Cabiria.


Le Strass, cité par Libération :

« Pour les associations et syndicats de défense des droits des prostituées, très majoritairement opposés, la pénalisation est une mesure « liberticide ». Elles relèvent que les parlementaires de la mission, présidée par la socialiste Danièle Bousquet, confondent trop souvent prostitution et exploitation. Or, selon Tiphaine Besnard, du Strass (syndicat des travailleurs du sexe), « 90% des prostituées le sont par choix ». Selon lui, seule « la légalisation de la prostitution permettrait de mieux déceler l’exploitation et de lutter contre ».

90% seraient libres. Qui dit vrai : le Strass, syndicat des prostitué-e-s ? Ou les députés sous influence de l’idéologie féministe ?


20 Minutes cite cette anthropologue :

« Marie-Elisabeth Handman, anthropologue, enseignante-chercheuse à l'EHESS et spécialiste de la prostitution, analyse la proposition de députés, à laquelle Roselyne Bachelot n'est pas opposée.

La mission d’information parlementaire sur la prostitution propose notamment de punir pénalement les clients de prostituées. Cette mesure peut-elle être dissuasive, selon vous ?

- Non. Et la prohibition risque au contraire d’entraîner plus de violences. Quand les hommes sont traqués, ils deviennent méchants. En Suède, il y a beaucoup plus d’attaques de prostituées depuis 1999 et l’adoption de la loi qui pénalise les clients. Les femmes sont obligées de travailler en appartement et sont donc plus vulnérables. Et les mafias russes fleurissent.

Selon vous, la pénalisation de la prostitution ne protège donc pas ces femmes ?

- Non. A force de les considérer comme des victimes, d’un point de vue féministe, on en fait de vraies victimes. Cette nouvelle mesure, c’est faire fi du consentement entre deux personnes majeures et mépriser les femmes qui disent exercer cette activité librement. Les prostituées ne sont pas toutes des aliénées, elles sont capables de consentir aux relations qu’elles tarifent. En tout cas, on ne peut pas mettre tout le monde dans le même sac. »


Libération cite l’acteur et féministe Philippe Caubère :

« Il faut bien essayer, au moins de dire, sinon comprendre, pourquoi des hommes vont « voir les putes » avant de les punir. Non ? Ne pas vouloir les écouter, encore moins les entendre, se contenter de faire appel à la loi, à l’état, au législateur, je ne sais quoi de cet ordre-là, pour pouvoir plus vite et mieux les châtier, les sacquer, les humilier, c’est tout de même un acte d’une extrême indigence, d’une extrême pauvreté, d’une extrême lâcheté. Non ? »


Personne jamais n’a pu éradiquer la prostitution. Pas plus que la drogue. Le seul moyen serait un Etat fasciste, et encore. Les humains étant les mêmes partout, ce qui existe continuera à exister. Il est préférable de donner aux prostituées un cadre légal, des garanties sanitaires, de sécurité et d’indépendance, et d’aider celles qui veulent en sortir. Et n’oublions pas que le proxénétisme est à 40% pratiqué par des femmes. En effet les proxénètes sont répartis en 60% d’hommes et 40% de femmes. Pas la peine de traiter à longueur d’année les hommes de criminels, de salauds, de viandards, et j’en passe.


Ce projet, par la virulence de l’attaque contre les hommes, par les imprécisions voire les mensonges qu’il véhicule, est dangereux pour la démocratie. Il montre la volonté de passer en force. Il généralise et amalgame. Que l’on défende mieux les prostituées victimes de réseaux mafieux, certainement. La traite des humains est inacceptable. Pour le reste laissons les gens vivre leur vie librement s’ils sont consentants. La loi n’est pas faite pour imposer un code moral, mais pour poser une limite aux comportements qui ne respectent pas les choix de l’autre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Krusty Krusty 15 avril 2011 09:07

    Bienvenue dans un monde de droite...

    Ou la sanction remplace l’éducation, les prisons remplacent les écoles, l’humanisme fait place à l’égoïsme...un monde de c..ns réactionnaires en des termes plus simples (spéciale dédicace pour toi, camarade Lexington smiley)...

    Dans un pays qui compte 4 millions (officiellement) de chômeurs, nos camarades du gouvernement ne trouvent rien de mieux à occuper leurs énormes soldes, que de sortir des lois à la con qui n’interessent personne (à part peut être le parrain de Marine mais c’est un autre histoire)...
    Il suffirait pourtant de réduire le paupérisme (que le capitalo-libéralisme fait croitre à grande vitesse ces dernières années) pour diminuer d’autant le nombre de femmes obligées à proposer leurs services.

    Il est vraiment dommage que la connerie ne puisse être utilisé comme énérgie. En France, nous serions parés pour des années (lumières)...


    • Castor 15 avril 2011 09:20

      Au jeu de la répression, les régimes de droite n’ont rien à envier aux régimes de gauche.


    • Krusty Krusty 15 avril 2011 09:38

      Vous me décevez...
      Je parle idéologie, pas de sa mise en place bien entendu...Vous ne pensez quand même pas que la Chine actuelle est encore communiste et applique l’idéologie Marxienne ?

      Difficile de défendre le bilan de ces 15 dernières années de notre tendre droite libérale non ? Contestez-vous le nombre de prisons en augmentation et la nombre d’écoles en diminution camarade ?

      Vous qui faites tout dans la comparaison, un jour nous devrions comparer nos attributs père Castor...


    • Castor 15 avril 2011 09:50

      Pour que ce constat que vous faites il serait intéressant de voir, chez nos voisins socialistes, si les dérives que vous pointez et que vous attribuez à la droite sont également présentes.

      Prisons remplies : signe des temps ou idéologie des gouvernants ?
      Places d’école : nécessité démographique et budgétaire ou idéologie ?

    • Cocasse Cocasse 15 avril 2011 10:01

      Bienvenue dans un monde de droite...

      Justement pas dans ce cas précis. La dénonciation de la prostitution est plutôt l’apanage des gens de gauche ou des libertaires, arguant le fait que cela nuit à la dignité de la femme.

      Mais cela rentre bien dans le schéma, « droite ultra-libérale mondialiste - censure de gauche moralisatrice ».


    • french_car 15 avril 2011 11:26

      Après l’entaulage de Botey le parrain de Marine, proxénète de profession et grand copain de papa Le Pen et de Pierre Durand ex directeur de la très catholique revue Présent qui couvrait ses activités louches on ne peut pas dire que l’extrême droite soit abolitioniste ou prohibitioniste.


    • Krusty Krusty 15 avril 2011 14:10

      (Castor) « Pour que ce constat que vous faites il serait intéressant de voir, chez nos voisins socialistes, si les dérives que vous pointez et que vous attribuez à la droite sont également présentes. »

      Cela n’aurait aucun intérêt. Je vous l’ai déjà dit, la Chine est prétendument communiste, donc de gauche, pourtant l’idéologie et le modèle sociale pratiqué s’assimile plus à une dictature capitaliste. Une minorité au service (escalavage) de petits groupes financiers... D’ailleurs c’est l’ump qui fait de l’échange d’idées (lesquelles, on se demande ?) avec le PC Chinois, pas les socialistes ou même les cocos de chez nous...
      Les dérives existent donc bien chez nous, vous en convenez...

      (Castor) « Prisons remplies : signe des temps ou idéologie des gouvernants ? »
      La violence augmente proportionnellement à la misère, c’est un fait constaté depuis des lustres et totalement irréfutable, n’en déplaise aux sarkozyzistes...Dans un modèle de société libérale ou seul compte la réussite personnelle (et le pognon) et l’écrasement de l’autre, il est normal que la jeunesse s’adapte.

      (Castor) « Places d’école : nécessité démographique et budgétaire ou idéologie ? »
      Pour la nécessité démographique, c’est totalement faux puisque le nombre d’éleves par classe (et le nombre de fermeture d’écoles) augmente de manière constante depuis 15 ans. Pour la nécessité budgétaire, c’est totalement inacceptable car une société riche comme la France (3ème niveau en nombre de millionnaires) se doit de dépenser un max pour sa progéniture, c’est la moindre des choses. Aprés, que l’éducation, la santé coûtent de l’argent, c’est un fait. Désolé pour tous les gens de droite, se soigner et éléver des enfants ne rapportera jamais d’argent, Sarkozy peut mentir autant qu’il veut, c’est comme ca...

    • Krusty Krusty 15 avril 2011 15:03

      (Cocasse) « ...arguant le fait que cela nuit à la dignité de la femme. »
      Et ce n’est pas le cas ? Pensez-vous que ces femmes font celà pour le plaisir ?

      Ce qui m’étonne le plus c’est la promptitude des nationalistes à défendre les idées mafioso-libérale du candidat permanent sarkozy...L’aliénation semble bien une constante des diverses idéologies dites de droite.
      Personnellement, il ne me viendrait jamais à l’idée de défendre quelqu’un comme Guérini...


    • Castor 15 avril 2011 16:05

      Krusty,

      pourquoi cette obsession sur la Chine quand je parle de nos voisins ???

    • Krusty Krusty 15 avril 2011 17:42

      Sans doute parcque la Chine représente le symbole de l’echec total de l’idéologie capitalo-libérale des sociétés occidentales. Dans une poignée d’année elle deviendra la première puissance économique mondiale, aura racheté tous les brevets de la planête et chiera sur l’occident (avec raison) qui a alimenté son développement (délocalisation, vente massive des brevets et technologies etc...) uniquement pour se gaver à court terme...
      Et le plus ironique dans tout ca, c’est que nous devrons ensuite prier pour que le citoyen lambda Chinois s’interesse aux valeurs humaines (l’opposé du libéralisme), sociales, voir écologiques pour prendre conscience de son aliénation et se soulever contre la dictature en place...
      Et puis ecouter les sarkophiles nous expliquer qu’il faut travailler toujours plus dur pour concurrencer économiquement la Chine me fait toujours autant marrer...

      Aprés, parler des partis dits socialistes ou plus généralement de gauche des autres pays n’a pas vraiment d’intérêt tant les idéologies sous-jacentes sont différentes. La « gauche » Anglaise (travailliste) est tout autant libérale que la droite Française...Tout gravite autour du pognon, de la performance, de « qui a la plus grosse » (rolex), bref de l’inutile dans toute sa splendeur.

      Moi ce qui m’interesse ce sont les hommes, les femmes, les enfants, les arbres...que des conneries...Mais je ne suis qu’un clown...


    • Castor 15 avril 2011 09:08

      Point de vue intéressant. Merci.


      • beo111 beo111 15 avril 2011 09:13

        Si le client prend des risques juridiques ça va faire baisser le prix des prestations.


        • oncle archibald 15 avril 2011 09:21

          Il y a tout au long de la RN 113 et probablement de beaucoup d’autres routes, des jeunes femmes souvent très blondes à la peau laiteuse et quelques autres au contraire très noires de peau, debout avec un petit sac à la main en pleine cambrouse mais toujours à proximité d’une zone de repos ou l’on peut stationner... Si on passe sur ces routes à certaines heures assez régulières on peut voir de grosses voitures qui viennent les déposer ou au contraire les reprendre ... Le racolage n’est-il pas un délit ? Ne serait-il pas très facile de venir au secours de ces femmes qui sont clairement en esclavage ? Pourquoi ne le fait-on pas au lieu de nous concocter une nieme loi destinée à ramasser du fric, comme les radars ... Ras le bol des lois appliquons d’abord celles qui existent ...


          • french_car 15 avril 2011 11:34

            Le racolage est un délit, j’imagine qu’elle sont le long de cette route parce qu’elle ne peuvent plus raccoler en centre ville et que si on les rafle elles devront « travailler » sur les chemins vicinaux cela ne changera pas grand-chose à leur sort.
            Par contre il serait intéressant de savoir qui conduit les grosses voitures et de quoi ils vivent.
            La nième loi n’est pas forcément destiner à ramasser du fric, passer au tribunal pour avoir payé une prostituée me parait dissuasif.
            Dans un tout autre genre et toute proportion gardée, si vous observez comment on combat les maîtres de chiens qui laissent des étrons sur les trottoirs de Paris, au lieu de leur mettre une simple amende on les fait passer au tribunal, ça donne envie de faire attention pour la prochaine fois.


          • oncle archibald 15 avril 2011 12:47

            Oui le racolage est un délit et le proxénétisme aussi. Je sais bien que les pénaliser ne réglera pas tout, mais à quoi bon des lois si on ne les applique pas ?? Si ces filles « travaillaient » pour elles cela ne me gênerait pas, mais quand on sait d’où elles viennent et qui les tient en laisse on a envie de mordre ! Si une loi passe pour pénaliser les camionneurs qui sont le gros de leurs clients, le prix du transport routier va encore augmenter !!


          • interlibre 15 avril 2011 11:07

            Comme d’habitude ne jamais s’attaquer aux causes des problèmes de notre société mais à leur conséquences. Cela permet de faire en sorte que les problèmes sociétaux restent tel quel ou empirent. A croire qu’ils le font exprès.

            Juste pour vous Messieurs les politiciens :

            CAUSE ----> CONSÉQUENCE

            Si on travaille sur la cause alors le problème disparaît !
            C’est magique mais c’est bien mieux de dépenser tout le pognon de l’état pour faire l’autruche.

            • french_car 15 avril 2011 14:03

              Et donc quelle est la CAUSE ?


            • interlibre 15 avril 2011 15:50

              Groupes mafieux —> esclavage (entre autre) —> Augmentation de la prostitution dans nos charmantes villes.


              Scoop : Si on s’occupe des groupes mafieux au lieu de faire du chiffre avec les petits délits on règles le pbl de l’esclavage/prostitution forcé et on laisse tranquille les gens consentants qui vendent leurs corps et ceux qui achètent.

            • lisée 15 avril 2011 11:17

              il faudrait aussi pénaliser l’état qui perçoit des impôts sur la prostitution !

              faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais .

              Lisée


              • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2011 11:23

                encore une dérive liberticide , une de plus , quand arrêtera t on de légiférer et de tout interdire !

                c’est quand même fort que dans un monde où on a tout merchandisé , on ne puisse plus vendre son corps ou acheter ce service ( le plus vieux job du monde ) .
                Seul le proxenetisme doit être interdit et condamné car c’est de l’esclavage , pour le reste c’est du domaine de la libre entreprise entre deux personnes majeures et consentantes et merde à la morale , ça commence à bien faire le fait pas ci fait pas ça


                • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2011 11:27

                  je te raconte pas la hausse en flèche du nombre de viols suite à une telle mesure ...

                  Et de plus , seuls les pauvres types frustrés se feraient choper , les nababs eux pourront avoir recours à des « escort girl » style Ruby sans aucun soucis ....


                  • Taverne Taverne 15 avril 2011 11:30

                    Le Chat : tu défends le business du parrain de Marine ?


                  • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2011 11:53

                    @TAVERNE

                    je l’attendais celle là , pauv’tache ! j’ai écrit au dessus que je condamnais le proxénétisme !
                    vas chez l’ophtalmo !


                  • Taverne Taverne 15 avril 2011 11:59

                    Beaucoup de prostituées qui travaillent pour un proxénète te diront qu’elles sont libres.


                  • Cocasse Cocasse 15 avril 2011 12:08

                    Taverne, si tes lunettes tiennent mal, demande à bayrou qu’il te prête ses oreilles !
                     smiley


                  • Taverne Taverne 15 avril 2011 12:30

                    C’est vous qui avez besoin de lunettes. Les Le Pen ont-il reçu des fonds du parrain de Marine ? Si oui, cela ne vous pose-t-il aucun problème ?


                  • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2011 12:41

                    si tu veux lécher les fonds de caniveaux , commence par ceux du modem !


                  • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 11:28

                    Oui, c’est une petite loi de merde faite pour occuper le esprits, créer un nouveau débat, dire « regardez comme nous sommes des gens biens , nous nous occupons de ce problème affreux. »
                    je suis d’accord avec celui qui dit : "le trafic se fait au vu et au su de tout le monde, pourquoi ne mettent-ils pas le feu à ce niveau ?
                    il est évident qu’il est plus facile de racketter les citoyens que la mafia !

                    Ceci dit,@ l’auteur, sur le fond je ne suis absolument pas d’accord avec vous. La sexe tarifé est une facilité que s’accorde quelqu’un qui a de l’argent. Pour avoir une femme il faut plaire c’est la règle. ca prend plus de temps. C’est plus aléatoire.
                    Une société sans morale est l’antichambre de Fukushima.


                    • Cocasse Cocasse 15 avril 2011 12:10

                      La sexe tarifé est une facilité que s’accorde quelqu’un qui a de l’argent. Pour avoir une femme il faut plaire c’est la règle. ca prend plus de temps. C’est plus aléatoire.

                      Et c’est souvent plus cher !
                       smiley


                    • french_car 15 avril 2011 14:00

                      Ariane si tel est l’antichambre de Fukushima alors je veux bien y aller smiley
                      Trêve de plaisanterie : cette loi culpabilise celui qui n’a pas le courage d’avoir une relation normale aux femmes et en tarrissant la demande va stériliser l’offre.
                      Quant à alpaguer les proxénètes cela semble assez difficile, il s’agit ni plus ni moins que de démonter des circuits financiers qui prouvent que ces types en tirent profit et ce n’est apparemment pas simple. Regardez le parrain de Marine il a été condamné quelques fois par le passé mais il n’est tombé qu’au bout de 40 ans d’exercice.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 16:36

                      @ Cocasse,
                      Reagrdez ces malheureux animaux qui sont obligés d’en faire des courbettes avant d’arriver à leurs fins ! Peut-être que certains chiens aimeraient acheter la reine de leur quartier avec quelques croquettes, mais non, il faut bader, se frotter, s’agiter et risquer qqs coups de dents.

                      je ne doute pas de la cherté de la quête pour un homme !
                      mais des parfums pour homme, des chemises bien taillées et des w-end à Venise quand on veut mettre le paquet, c’est cher aussi !
                      Et puis il y a ce qui rend la chose excitante : risquer de perdre.Quelle que soit la mise de fond....
                      Téléphoner, payer, avoir...Mais avoir quoi ????C’est un homme rebelle qui est intéressant !!


                    • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 16:39

                      @ French car

                      Vasistas : pas le courage d’avoir une relation normale avec les femmes ?
                      Il y a dans toute vie de grandes traversées du désert. J’ai tjrs été frappée par le peu de gens que nous rencontrons et qui nous plaisent vraiment.
                      Mais le désir et la passion sont des dangers. C’est peut-être pour cela que la Nature les rend rares.


                    • asterix asterix 15 avril 2011 12:16

                      Franchement qui est le plus punissable, celle que vous baisez contre du pognon ou celui qui vous baise pour votre pognon ?


                      • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 16:39

                        le second. car les cartes sont cachées.


                      • Taverne Taverne 15 avril 2011 12:28

                        François Bayrou « la prostitution ne sera pas régulée par la pénalisation ». Il dénonce l’hypocrisie de cette proposition.


                        • Cocasse Cocasse 15 avril 2011 12:37

                          C’est certain qu’avec son physique, bayrou n’a pas avantage à ce qu’on pénalise la clientèle !
                           smiley


                        • LE CHAT LE CHAT 15 avril 2011 12:43

                          @cocasse

                          il est vrai que les filles auraient de quoi se camponner !


                        • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 16:41

                          @ Cocasse,
                          mais il paraît que les hommes politiques plaisent aux femmes...enfin aux folles...


                        • Tristan Valmour 15 avril 2011 13:28

                          Si le législateur interdit la prostitution, alors de nombreux footballeurs, hommes politiques et autres « grands » de ce monde finiront derrière les barreaux. D’ailleurs, de source bien informée, la FFF préparerait une pétition. Ah non, une autre source vient de m’avertir que la loi, comme toute loi, ne s’appliquera pas aux V.I.P. Les prostituées, même mineures, on le sait bien, montent par hasard dans leurs voitures qu’elles confondent prestement avec un taxi. De toutes les façons, si monsieur FMI est élu, il abolira cette loi, parce que c’est un authentique démocrate n’est-ce-pas ?

                          Aux US, le dirigeant du magazine Hustler a offert de belles sommes à quiconque lui rapportait des preuves de relations tarifées entre prostitués et hommes politiques. C’est une idée à suivre.

                          En revanche, contrairement à ce que vous dites, cher auteur, cet épisode ne marque pas une guerre des sexes. C’est une guerre contre la liberté qui s’inscrit dans un projet plus vaste de suppression progressive des libertés individuelles et de standardisation des sociétés. Le ratio entre libertés nouvellement accordées et nouvellement supprimées est simple à faire depuis l’accès au trône présidentiel de son altesse Nicolas Sarkozizi.

                          Vous écrivez : « Si le client commet un crime c’est bien parce qu’il y a une offre et une incitation. ». En fait, si vous étiez parfaitement objectif, vous reconnaîtriez qu’en matière de sexe, l’incitation et l’offre ne sont pas si importantes que cela, tant cette pulsion initiée par le besoin de reproduction qui échappe à la volonté individuelle est profondément ancrée dans l’être humain, mâle comme femelle.

                          Le tort du mouvement du Nid est moins d’être d’obédience religieuse comme vous l’annoncez, que d’avoir une vision biaisée de la prostitution puisqu’il recueille des prostituées qui veulent en finir avec la prostitution, c’est-à-dire une catégorie précise de prostituées. Ce serait comme s’inscrire sur un site de rencontres pour femmes mariées et s’exclamer « toutes des …. », alors qu’un tel site ne représenterait nullement l’ensemble des femmes mariées. D’autre part, il est objectivement difficile de mener une enquête impartiale car la formulation des questions aussi bien que la pratique de questionnement de l’interrogateur peuvent influencer la réponse. Elisabeth Loftus, spécialiste de la mémoire, a parfaitement analysé les faux souvenirs implémentés par les psychanalystes et qui ont conduit d’innombrables patients à penser avoir été victime de sévices sexuels. De l’autre côté, une très grande partie des études dites scientifiques sont bidons parce que la méthodologie employée est bidon.

                          Pour terminer, il faut rappeler que le sexe entre adultes consentants n’est pas sale et que cela ne regarde pas l’Etat qui devrait mobiliser son énergie à réprimer la corruption qui sévit au sein de son appareil (corruption, sein et appareil, c’est fait exprès, on peut s’amuser n’est-ce pas ?) !

                          Tous des hypocrites ces politiciens.


                          • dom y loulou dom y loulou 15 avril 2011 14:10

                            et puis ce sont des gens qui bombardent des villes au nom des droits de l’aom qui s’offusquent maintenant de leurs hormones ?!?!!?!?!?!

                            toujours dans le regard de celui qui juge la pureté ou l’impureté
                            hein

                            vos députés-choses doivent bien s’entendre avec certains grincheux iraniens qui trouvent nos plus fidèles compagnons impurs et vont donc imposer encore d’autres souffrances aux êtres au nom de LEUR PUTAIN DE DROIT DE JUGER !!!

                             Est-ce leur IMMENSE amour pour nous qu’ils trouvent impurs ou leur propre animalité qu’ils aiment tant condamner ??

                            Sont-ils des dieux pour ainsi déféquer sur la nature humaine ? non et moi je ne m’occupe pas de comment ils posent leur crotte quotidienne !!

                            LA vraie plaie en ce monde ces fanatiques de la pureté qui ne la voient nulle part !!!

                            qu’ils s’occupent de leurs propres hormoness !! 


                            • french_car 15 avril 2011 14:52

                              Quelle pureté là dedans ?
                              Il s’agit de mettre fin à une forme d’esclavagisme.


                            • dom y loulou dom y loulou 16 avril 2011 00:55

                              on ne tarit pas l’esclavage aux hormones avec des lois répressives contre les besoins vitaux des êtres

                              c’est abscon et générateur de grandes souffrances, interdisez la prostitution et HARO SUR LES VIOLEURS DEVENUS LÉGIONS ? pensez-y

                              la tendresse est un besoin VITAL comme boire et manger, elle n’a rien de sale puisque nous en sommes tous issus, viles supercheries mystiques qui placent les anathèmes sur tous les shakras de l’aom, son sexe, son ventre, son coeur, son plexus, sa voix, sa vue spirituelle...

                              pas pour rien que ceux qui aiment tant nous scléroser tapent toujours sur nos sexes, siège de l’énergie vitale

                              faudra quand même accepter un jour votre nature si vous songez à la transcender

                              vous ne pouvez pas passer outre ce fait basique et tous les mystifiés de la terre peuvent hurler le contraire que cela n’y change rien, nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes et d’abord on apprend à aimer la nature qui nous est donnée, à bien en user, à en user avec respect de l’autre, dans la recherche de communion, ainsi elle se sublime, pas autrement.

                              et les lois répressives n’ont jamais sublimé quoi que ce soit sauf à engendrer des souffrances à l’infini et il n’y a pas d’autre but dans a volonté d’édicter des lois contre la prostitution

                              il ne vous vient pas à l’esprit non plus que la mafia de la prostitution a BESOIN de l’INTERDIT sur lequel est basé son commerce de la misère affective

                              car la plupart des aom cherchent de l’affection chez les putes, demandez-leur

                              une société bien malade qui oblige à la sexualité cachée parce que savamment ele les coupe d’Amour monseigneur et invente mille lois pour le contourner !! et la vend complètement débridée jusqu’aux enfants avec des belles complètement à poil sur tous les plateaux télé

                              Vous voudriez arrêter l’ignominie de la prostitution ? Louable et il y a un moyen... juste à l’opposé de l’interdit étatique...

                              accordez aux êtres le besoin d’être aimés, de voir leur nature appréciée et vous baisserez considérablement les viols et la nécessité de la prostitution

                              mais formez des lois répressives et vous faites le bonheur de la mafia


                            • TSS 15 avril 2011 14:21


                              Les« escort girls » dont les affairistes et les politiques sont si friands sont elles concernées ?...!!


                              • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 15 avril 2011 16:06

                                Sans oublier les sportifs de haut niveau, genre équipe de France de Foot.

                                Aller hop tous au gnouf.


                              • jymb 15 avril 2011 15:08

                                Mis à part la stupidité évidente qui désigne l’homme en bourreau et la femme en victime ( adieu taxi boys, gigolos, minets tarifés, moustachus en cuir, bezness de tout poil etc) je pense aussi que les politiques essaient de faire disparaître une effet patent de la (leur) crise : vendre du calin est un moyen ( pour certains courageux, je n’en doute pas) de ne pas finir dans la misère.

                                 L’offre florissante est le reflet d’une situation économico-sociale sombre, l’interdire est aussi intelligent qu’interdire la mendicité pour faire disparaître la pauvreté


                                • Canine Canine 15 avril 2011 15:30

                                  Mais.. la prostitution reste légale, au point que les prostitués vont continuer de payer des impôts, par contre, payer pour du sexe, de la prostitution, ça devient illégal ??

                                  Soit j’ai raté une subtilité (ce qui est possible, auquel cas merci de rectifier mon propos), soit c’est complétement con.


                                  • Traroth Traroth 15 avril 2011 15:42

                                    « un projet de loi liberticide » : La liberté, ça serait de pouvoir monnayer les services d’esclaves sexuel(le)s ?

                                    Nous n’avons pas les mêmes valeurs...


                                    • Traroth Traroth 15 avril 2011 15:46

                                      Concernant le STRASS : c’est un syndicat, et en tant que tel, il défend, dans le meilleur des cas, les intérêts de ses adhérents, DONT LES FILLES DE L’EST SUBISSANT LE JOUG DES MAFIAS NE FONT PAS PARTIE !!!


                                      • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 15 avril 2011 16:11

                                        Après avoir attaqué les Fonctionnaires, les Internautes, les Chômeurs les Rmistes, etc...(la liste est longue), maintenant c’est au tour des Prostituées, et se leurs Clients d’être la cible de l’UMP.

                                        A ce régime la il ne va pas rester beaucoup d’électeurs pour voter UMP en 2012...


                                        • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 16 avril 2011 16:31

                                          J’avais oublié de rajouter à la longue liste ; les diabétiques, c’est nouveau ça vient de sortir :

                                          Sarkozy sucre les remboursements aux diabétiques

                                        • oncle archibald 15 avril 2011 16:46

                                          Il y a quand même un truc qui me gène dans cet article, c’est la présentation à mon avis très partiale du phénomène de la prostitution en France ... Ainsi la plupart des filles seraient putes de leur plein gré et ne seraient pas « soutenues » ... faux archifaux, tout le monde le sait, c’est facile à vérifier sur les trottoirs ... au moindre incident, ces Messieurs arrivent en trombe ... Les proxénètes seraient aussi bien des femmes que des hommes ,archifaux aussi, la plupart des « mères maquerelles » ne sont que des espèces de contremaîtresses pas les PDG de ces entreprises très structurées et ignobles .. Le commerce des femmes esclaves est aussi ignoble que le commerce de la drogue, et les deux sont plus que tolérés quels que soient les gouvernements que j’ai pu connaître depuis René Coty jusqu’à Nicolas Sarkozy ... POURQUOI ???? et pourquoi l’auteur donne-t-il l’impression qu’il aimerait tant que ça continue ??? Sexe ou drogue des sommes fabuleuses sont en jeu. Il parait probable qu’elles ne profitent pas qu’aux mafias ... Les affiches électorales seraient elles collées avec le sperme des clients des prostituées, si j’ose dire, et j’ose le dire ...


                                          • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 17:19

                                            Et j’ose dire que vous avez raison de le dire car cela sent...la stricte vérité...


                                          • hommelibre hommelibre 16 avril 2011 00:05

                                            @ Oncle Archibald :

                                            « faux, archifaux, tout le monde le sait » : Je cite des in formations qui ne viennent pas de moi. Vous, vous citez ce que vous croyez. Ce n’est pas pareil. Combien de prostituées sont sur les trottoirs par rapport aux salons de massage, à internet, aux réseaux privés, aux escorts ? Et combien de femmes sous la coupe des mafias ? Même une seule ce serait de trop, mais les chiffres officiels fournis posent sérieusement question, comme je le démontre.

                                            Le commerce des femmes esclaves est ignoble. Nous sommes d’accord, sans un millimètre d’hésitation. Et là il faut frapper fort.

                                            Mais argumentez avec des chiffres crédibles si vous voulez quantifier. Vos certitudes personnelles ne sont pas des enquêtes.


                                          • dom y loulou dom y loulou 16 avril 2011 01:19

                                            pour stopper le commerce des femmes rien d’autre que de légaliser et d’officialiser cette PROFESSION pour qu’elle reçoive un cadre juridique très clair et stricte et que les filles soient ainsi protégées par la loi et INDEPENDANTES

                                            car ce qui a fait le jeu de la mafia est l’ABSENCE de juridiction concernant cette PROFESSION NECESSAIRE dans une société de l’isolement et de la solitude

                                            cvar les énarques peuvent bien juger méchamment les solitaires en occident... ils sont plus légions encore que l’armada de l’OTAN !!!

                                            et puis apprendre à échanger de l’affection aux jeunes en premier lieu, plutôt que des peurs de l’autre par tonnages et des haines tribales et des jugements sempiternels et permanents

                                            ce ne serait pas un luxe n’est-ce pas ?


                                          • oncle archibald 16 avril 2011 10:48

                                            @ l’auteur... Certes je n’ai pas de chiffres et d’ailleurs qui en a de fiables ?? mais j’ai habité Toulouse à l’angle de la rue Caffarelli et de la place Bayard, et j’ai travaillé toujours à Toulouse à l’angle des allées Jean Jaures et de la rue Héliot ... J’avais donc en permanence des prostituées sous les yeux .. Je peux vous dire d’abord que « ça ne mord pas », nous allions tous « au travail » nous dans les bureaux et elles sur le trottoir, nous nous saluions comme de bons compagnons, nous échangions quelques mots .. bref .. le coin de trottoir était toujours super défendu.. quelques « nouvelles » qui essayaient de s’installer sur le « fonds de commerce » des « anciennes » se faisaient jeter au besoin avec appel au secours à ces Messieurs qui réglaient les choses entre eux ... Lorsqu’une de ces dames éméchée allait un peu trop loin dans la « publicité » par exemple, venant travailler complètement nue sous un manteau de fourrure qu’elle ouvrait dans les phares des voitures en ajoutant d’une voix forte « je m’appelle Carmen », les « gens bien pensants » du quartier appelaient les flics .. la dame résistait et refusait de monter dans le panier à salade .. alors sortait du bistrot voisin son Julot qui lui appliquait deux baffes bien senties, ajoutait « tu vas obéir à ces Messieurs » et aidait les poulets à la pousser dans le panier à salade .. 

                                            En bref, je n’en ai jamais vu une seule sans qu’il y ait un « mec » derrière pas bien loin ..

                                          • Yvance77 15 avril 2011 17:00

                                            Salut,

                                            Excellent billet vraiment.

                                            Par contre que va t’il advenir de toutes ces call-girls que se tapent gaillardement bien de nos élus et pour certains à nos frais ?

                                            A peluche


                                            • dom y loulou dom y loulou 16 avril 2011 01:21

                                              mais vous êtes un vrais taliban !! lol


                                            • NeverMore 15 avril 2011 17:49

                                              Sur France-info ou RTL, hier, un sportif de renom (dont je n’ai cependant retenu le nom), s’élevait contre la pénalisation du recours à la prostitution (mise en cause du client).

                                              Il déclarait avoir eu recours à des relations rémunérées lorsque ses nombreux déplacements le tenaient trop longtemps à l’écart de son cercle de relations.

                                              Face aux biens pensants qui ne pensent que lubricité, ll soutenait que cette pratique permettait de soulager (sans jeu de mots) de nombreuses personnes (hommes et femmes) plongés dans la misère sexuelle.

                                              Face à cela, n’a t’on pas vu dernièrement des émissions et de nombreuses publications traitant des droits sexuel des handicapés physiques, des handicapés mentaux, des détenus, et justifiant l’intervention « d’assistants sexuels » (remboursés par la sécu)

                                              Hypocrisie, foutage de gueule, détournement d’attention, bouillie intellectuelle pour débiles (allez sur Rue89) … Même par les temps qui courent, je trouve qu’il n’y a pas assez d’iode 131 ou de césium 134 dans l’air … Et cette putain de révolution qui ne vient pas !!! 

                                               


                                              • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2011 17:59

                                                @ Nevermore
                                                J’adore votre dernière phrase.


                                                • La râleuse La râleuse 15 avril 2011 18:09

                                                  Tout d’abord merci à l’auteur pour cet article qui dénonce ce qui est « dénonçable », à savoir, encore une fois, la traque de ceux qui ne sont pas les plus coupables.
                                                  Il est visible que le gouvernement ne cherche pas à réprimer ou à empêcher des pratiques illégales ou immorales mais à encaisser de l’argent pour remplir les caisses qu’il vide allègrement par ignorance de la gestion. C’est avec cette politique « d’encaisseur » qu’il taxe les clients des dealers, qu’il veut taxer les clients des prostituées. C’est tellement plus facile et tellement plus rémunérateur que faire la chasse aux trafiquants de drogue ou de chair humaine lesquels, coûteraient en plus de l’argent en jugements et en séjours en prison.

                                                  Quelle mentalité déplorable Mesdames et Messieurs les membres de ce gouvernement pitoyable.


                                                  • gaijin gaijin 15 avril 2011 19:08

                                                    criminaliser les clients ne sert a rien pour ceux qui en doutent voir a la rubrique lutte contre le cannabis
                                                    Ce qui est hallucinant c’est cette tendance de nos gouvernement a toujours choisir les solutions qui marchent le moins bien
                                                    autres exemples
                                                    On réforme les administrations en y appliquant les méthodes de management qui ont mené nos entreprises a au bord du gouffre
                                                    On coule les restaurants en empéchant les gens de boire et de fumer pendant que l’alcoolisme des jeunes prolifère
                                                    On criminalise les excès de vitesse alors que la formation a la conduite sur autoroute est inexistante
                                                    etc


                                                    • efarista efarista 15 avril 2011 19:38

                                                      bon d’accord !! le modéle suédois est un tantinet exagéré mais quand a faire l’amour a sa copine pendant qu’elle dort, le bon sens et le simple fait d’être dans le partage induirait a penser que ça pourrait peut être être mieux si elle est réveillée !! enfin bon ce que j’en dis hein c’est affaire de gout !


                                                      • tvargentine.com lerma 15 avril 2011 19:53

                                                        Je viens de voir l’émission « C dans l’air » sur France5 et je viens de comprendre pourquoi ce « projet de loi » est sorti des cartons

                                                        En effet les relations entre l’Italie de Berlusconi sont tendu dans plein de domaine (guerre en Libye,immigration,économie....) et il semble que de chaque coté on s’envoie des fleurs entre dirigeants politiques pour mieux l’affaiblir politiquement

                                                        Imaginer ce que dit ce projet de loi en réalité...que Berlusconi serait condamné en France avec cette loi sur la prostitution !...et que si cette loi existerait en Italie,il aurait été condamné rapidement

                                                        Je crois qu’il ne faut pas cherche ailleurs d’ou vient cette idée de loi sortie d’une tête de crapeau

                                                        http://www.tvargentine.com


                                                        • srobyl srobyl 15 avril 2011 20:11

                                                          Cette proposition de loi s’inscrit parfaitement dans l’américanisation des esprits.
                                                          Démanteler les réseaux, lutter contre le proxénétisme, c’est bien. Mais gageons qu’on ira jusqu’à « piéger » le client avec des fonctionnaires de polices déguisés en prostituées, comme aux USA. 
                                                          Pu...naise (excusez-moi, j’ai failli dire autre chose), il en faudra de la troupe ! pas le moment de rogner les effectifs, monsieur le ministre !


                                                          • jymb 15 avril 2011 20:43

                                                            De manière plus vaste
                                                            Je ne fume pas mais ne supporte plus que les fumeurs soient traités comme des chiens

                                                            je ne roule que trés mollement mais ne supporte plus que l’on emmerde ceux qui se déplacent plus ou moins vivement lorsque la vie est libre et sèche

                                                            Je n’envisage pas demain de vendre mes caresses mais ne supporte pas l’idée que l’on puisse me l’interdire si cela me chante

                                                            etc

                                                            De matin gris en matin beige, toutes les libertés et les possibles disparaissent, a grand coup de pseudo bonnes raisons dispensées par la propagande « d’en haut »
                                                            Quel homme/femme politique mettra un grand coup de pied pour changer tout cela ?


                                                            • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 15 avril 2011 22:10

                                                              Pas question que je cesse d’exercer mon métier (Escort Boy) : qu’ils aillent se faire enc...hrister ! 

                                                              Moi je suis pour le partage : blennoragie, herpès, syphillis (m’étais contée), sida et morpions : vive la baise, vive le partage, vive le pognon facile ! 

                                                              Nique les proxos, nique l’Etat, nique l’ordre maural, nique les chiens, nique les chats, nique les vaches, nique la moquette, nique les Schtroumpfs, nique Mamère, nique le nucléaire !

                                                              Fuck-U-Shima for ever !  

                                                               smiley   smiley   smiley   smiley   smiley   smiley   smiley   smiley   smiley   smiley


                                                              • Lorelei trinity 15 avril 2011 23:19

                                                                J’ai fais un post dans ce sens, c’est dommage de voir que dans ce 21eme siecle on puisse estimer que le corps de la femme, peut etre encore être utlisé comme une serviette à jouissance, perso je ne connais aucune société qui permettrait que l’on puisse agir ainsi avec les hommes et je remarque les mêmes discours quand on essaya d’interdir l’esclavagisme...


                                                              • hommelibre hommelibre 16 avril 2011 00:17

                                                                @ Kerjean :

                                                                Je crois que vous mélangez les choses. La défense du droit des gens à disposer de leur propre corps de la manière qu’ils veulent, si c’est librement décidé, n’a rien à voir avec des arguments en faveur de l’esclavage. Vous me reprochez trop d’émotion ? Je ne crois pas. Par contre je dis que vous mélangez.

                                                                Que l’on soit intransigeants avec les mafias et les réseaux, sans aucun doute.

                                                                Pour les autres, dont le chiffre est pour le moins variable selon les sources, demandons-leur leur avis.

                                                                Demandez-leur leur avis.


                                                              • hommelibre hommelibre 16 avril 2011 00:19

                                                                @ Trinity :

                                                                Pourtant il y a toujours eu des pages au service des femmes des classes dirigeantes, et des gigolos au service des femmes plus âgées et aisées. Cela arrive donc aussi aux hommes.


                                                              • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 00:21

                                                                Vous n’avez pas l’air de sortir souvent de votre bulle idéaliste !! savez vous qu’en 2011 et depuis longtemps il y a plus de prostitués ou d’êtres hybrides paumés en cours de transformation que de femme au Bois de Boulogne !!!

                                                                Pas un mot de la part du maire de Paris qui lui fréquente des clubs privés et qui comme beaucoup d’élus parisiens ferme les yeux, renvoie les pauvres et les prostituées dans les villages et les bois loin de Paris, dans les camionnettes situées sur les nationales qui sortent des grandes villes ( une invasion entre Meaux et Melun et Meaux et Provins par exemple !!)
                                                                Tout le grand monde parisien ferme les yeux, certaines prostituées agées se retrouvent seules dans les bois loin des villes et risquent leur vie tous les jours !!! Y pense t on chez nos grands cerveaux citadins et plein de bonnes intentions !! non on les laisse dans leur merde, on nie le problème et on ne règle rien...

                                                                On se contente de faire des mesurettes pour rassurer les familles bourgeoises qui habitent les beaux quartiers !! le problèmes c’est que ces bons petits bourgeois comme notre classe politique, majorité de parvenus et de bourgeois coincés et étriqués style Pécresse ou Bertrand ou Copé, il y a leurs cousins au PS, jouent les autruches, nient le problème de la prostitution, qui devient évident plus on s’éloigne des centres villes et que l’on sort des quartiers Ouest surprotégés, mais font ils autre chose en 2011 que sauver les apparences, prouvant la leur médiocrité, leur manque de courage, et la facilité des lâches à s’en prendre aux français de base, sans toucher à ses propres petites habitudes...

                                                                Médiocrité et manque de courage, sans compter la mise en danger des prostituées et prostitués au bas de l’échelle, bonnes mesurettes typiques de notre classe politique UMPS actuelle qui montre tous les jours ses limites intellectuelles, dignes de bons petits bourgeois coincés et minables !! DRAMATIQUE POUR NOTRE PAYS EN 2011 !!


                                                              • dom y loulou dom y loulou 16 avril 2011 02:10

                                                                merci mais non, faudra être plus rigoureux la prochaine fois

                                                                je n’ai jamais dit que les esclaves devraient être libres d’être des esclaves

                                                                je dis que les prostituées remplissent une fonction nécessaire et qu’elles doivent être protégées de :

                                                                1 des maquereaux et des organisations mafieuses qui s’installent là où l’état délaisse le terrain et pour combler ce déficit, en officialisant le métier afin que les prostituées puissent être indépendantes
                                                                2. des clients, avec un code légal strict quand au comportement respectueux des personnes
                                                                3. de la répression poilicière, facteur toujours agravant pour la déchéance des prostituées ainsi criminalisées par des lois venant encore de la très glorieuse et sainte inquisition...

                                                                ici, dans ce projet de loi, on veut laisser les prositiuées dans un no man’s land d’interdits , elles n’existeront donc officiellement pas si les clients n’existent pas et comme il ne sera pas possible de poursuivre tous les clients... la mafia se frotte déjà les mains d’un tel projet ET, cerise sur le gâteau, le travail des putes sera encore plus obscur car encore plus caché et ainsi tout le monde sera encore plus fragilisé, tout pour plaire aux rothschilds ce beau projet...

                                                                l’état pourra agresser les gens comme les bourreaux de ce monde l’entendent et leur mafia pornographique se répandra sans mises en lumière gênantes autres que les grands bals télévisés où on baise déjà presque sur scène... officiellement la prostitution n’existera plus mêmer si vous en souffrirez dès le petit déjeuner.  ;)

                                                                allez je vais pas non plus m’éterniser sur ce truc-là
                                                                cheerio


                                                              • Lorelei trinity 17 avril 2011 15:39

                                                                Je trouve bizarre de mettre sur le même plan des gigolos des courtisanes et la prostittution sachant que ce milieu, les femmes voir les filles sont dans dans les esclaves majoritaires..et non les hommes et les jeunes garçons..


                                                              • Le péripate Le péripate 15 avril 2011 23:51

                                                                À partir du moment où vous acceptez, voire revendiquez, que l’État s’occupe de la vie sexuelle marchande, il était hypocrite et illogique d’agir uniquement sur l’offre. Dans un échange volontaire les deux parties sont gagnantes et si le gain est un crime les deux parties sont coupables.

                                                                La suite logique serait que l’État institue le mariage obligatoire et le droit au sexe opposable.


                                                                • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 00:06

                                                                  Encore une fois l’hypocrisie typiquement française, on s’en prend aux gens visibles, au bas de l’échelle, pour rassurer la mémère parisienne et le bourgeois UMPS avec ses gosses...

                                                                  Nous sommes en 2011 et en arriver à cela, c’est vraiment lamentable, cela va encore plus précariser et isoler les prostituées de base et sanctionner des clients sans gros moyens, plutôt style travailleur isolé, ou aux horaires décalés, gens de passage, de chantiers !!

                                                                  Les macros qui habitent à l’ouest parisien et qui roulent en Porsche ne risquent pas d’être inquiétés eux pas plus que l« élite » française qui va dans des hôtels haut de gamme et payent très cher les services d’une call girl appelée sur internet qui elle aussi en général a un appart dans l’ouest parisien, mais est moins voyante, question de moyens et de niveau intellectuel...

                                                                  Visiblement la classe politique actuelle UMPS aime bien donner des leçons de façade !! elle devrait commencer par fermer les endroit que de nombreuses personnes qui donnent des leçons de morale en public, fréquentent quand les caméras ne sont plus la !!

                                                                  Nous sommes dirigés par des hypocrites et des donneurs de leçons qui ne sont pas des exemples !! et qui continuent à faire subir des restrictions et des sanctions à la masse au bas de l’échelle, tandis qu’eux ne respectent aucune loi, mieux passent leur temps à l’assemblée à faire voter des lois, des passe droits, des aménagements, des niches et fréquentent des clubs privés qui leur permettent de contourner les lois qu’ils imposent à la majorité...

                                                                  sous prétexte de morale, la morale étant que quand on est riche, on peut imposer la restriction aux autres, tourmenter tous les jours la France d’en bas, y compris les prostituées et prostitués et harceler des clients en bas de l’échelle en les traitant comme des gamins fauteurs attardés !!

                                                                  Ras le bol des faux culs coincés dans ce pays, honte à cette classe politique UMPS de bons petits bourgeois minables et empêcheurs de tourner en rond... nombre de « clients » partent déjà en Belgique et en Allemagne, qui ont une autre maturité que nos politicards coincés et ridicules, pisse froids, ridicules et sans imagination !!

                                                                  Nous sommes encore une fois les cancres de l’Europe, les ringards de la démocratie, avec une pseudo élite bidon de bourgeois parvenus qui ne font que broder des lois pour rassurer leur clientèle, tout en sanctionnant et empêchant de vivre tous les jours la France d’en bas...
                                                                  Rien de pire que des filles qui sont obligées de prendre les trains tôt le matin pour aller se prostituer dans des villes de banlieue ou de la ceinture jusqu’à Beauvais... dans des conditions lamentables d’hygiène et sécurité...

                                                                  Ou mieux dans des camionnettes pourries sur les routes des forets autour de Paris encore pire, tout ça pour faire croire aux bourgeois parvenus des centres villes que le gouvernement Sarkozy a fait quelques chose... Quand les hypocrites et faux bourgeois parvenus sont au pouvoir, la France d’en bas trinque et est taxée abusivement... tout en ne réglant aucun problème de fond, et en restant dans une hypocrisie et une bétise crasse qui frise l’insupportable en 2011 !!


                                                                  • Antoine 16 avril 2011 00:07

                                                                     On ne voit pas très bien pourquoi on attribue cette débilité à la droite alors que c’est plutôt un des thèmes du féminisme sur lesquels la gauche a sauté bien avant les autres. Parfois la droite le fait aussi histoire d’avoir l’air « moderne » ; Ce n’est pas étonnant puisque l’occupation favorite de ces dernières décennies, pour ne pas dire exclusive, des politicars consiste à édicter des interdictions assorties de coquettes amendes et prison. Ironie de l’histoire, ils en sont parfois les premières victimes (le défunt maire socialiste de Pau a été l’un des premiers poursuivis pour harcèlement sexuel), ce qui démontre qu’ils sont encore plus cons qu’on pourrait le croire. Cela dit, ceux qui connaissent la vie, savent que les « putes », ne sont que celles qui font payer...avant !


                                                                    • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 00:43

                                                                      Faire des promesses, taxer la masse, sanctionner, infantiliser, tout en se préservant sa petite caste, par des aménagements et des passe droits...

                                                                      Nous sommes le seul pays à avoir autant de morts sur la route malgré les moyens, le nombre de radars, de contrôles et de policiers et gendarmes mobilisés sur la route.

                                                                      Quand nos politiques arrêteront de sanctionner de brimer d’infantiliser, tout en nous parlant de morale et de culture, de loisirs autres réservés aux riches, qu’on se basera sur l’éducation et la prévention ( alors que nous sommes tout à fait sur le chemin inverse en 2011)...

                                                                      Malheureusement pour évoluer il faudrait mettre un coup de Karcher dans cette caste politique et pseudo intellectuelle qui pèse et qui étouffe tout avancée en France, en 2011...
                                                                      Qui végète lamentablement depuis plus de trente ans en haut de la pyramide en faisant mine de parler de progrès mais en n’apportant que sanctions bêtes et méchantes, loin de leurs quartiers et loin de leur caste de nantis parvenus !!


                                                                    • hommelibre hommelibre 16 avril 2011 00:25

                                                                      Je recommande vivement à ceux et celles qui le souhaitent de regarder l’émission de Planète : « Les travailleuses du sexe ». Cela change le regard sur les prostituées.

                                                                      Encore deux rediffusions : le 16 à 1.35, le 19 à 2.55.

                                                                      Question politique, c’est plutôt habituellement la gauche socialiste qui moralise, sous l’influence de courants féministes radicaux et puritains. La droite s’y met à mon avis pour regagner quelques voix après la campagne désastreuse contre les Rroms. Et Bachelot est parfaite pour ça : elle a déjà prouvé son incompétence avec la grippe A, pas de raison qu’elle n’en remette pas une couche.


                                                                      • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 01:00

                                                                        Dépenser de l’argent en faisant travailler ses copains et proches arrosés dans les cabinets de com et dans les médias, faire des mesurettes tout en ne touchant surtout pas au fond des problèmes, c’est ça la classe primaire politique en France UMPS en 2011 !!

                                                                        J’en viens à regretter Mitterrand et Chirac que j’ai pourtant assez sabrés sur ce fil !!

                                                                        Quand on en est à faire des commémorations sur tout, surtout sur le passé, les trente ans du TGV !! c’est la preuve que nos « élus » démocratiques sont incapables d’envisager l’avenir avec des projets concrets, incapable d’assumer une Europe pourrie qu’ils ont imposée à coup de lois aux peuples et aux nations... qui nous étouffe un peu plus tous les jours !! l’euro n’étant qu’une valeur spéculative pour richards étrangers !!!

                                                                        Dans le problème de la prostitutions, comme ailleurs, on peut voir les dégats causés par une pseudo élites de bonnes gens pleins de bonnes intentions qui ont définitivement perdu tout contact avec la réalité du français moyens ( qui n’a plus que le nom en guise de moyen) et de la France d’en bas !! ( comme leurs conseillers en com leur ont dit d’appeler le « peuple » terme trop utilisé par Mitterrand et Chirac et qui commençait à faire has been !!).


                                                                      • Reflexions 16 avril 2011 02:12

                                                                        La sexualité, le sex , est une activité très intime. Comme l’acte de manger ou de dormir ...seul ou accompagné.

                                                                        Manger relève du plaisir ; se faire à manger ; donner à manger relève du palsir, du monde intérieur. Il va pourtant de soi que l’on peut aussi « faire » à manger sans vouloir poursuivre le but du plaisir ; mais celui de gagner sa vie.

                                                                        C’est comme cela que l’on devient restaurateur .....et quel’ on peut, tout en gagnant sa vie, prendre aussi plaisir a faire ce metier.

                                                                        Pour la prostitution, il en va de même. C’est une activité dans laquelle s’échange un acte très intime : la relation sexuelle. La personne qui choisit cette activité décide de monnayer un acte qui est normalement réservé à l’intimité ; comme manger.Cette personne peut, en plus de l’argent, y trouver un plaisir ou non.

                                                                        Pourquoi et en vertu de quelles lois divines ou dogmatiques l’acte sexuel devrait impativement etre conditionné au plaisir ? plus que l’acte de manger ou d’exercer n’importe quelles autres activités ?

                                                                        C’est ceux qui prétendent « libéraliser » le sex qui continuent à vouloir le corseter, l’enfermer.

                                                                        Pourquoi vouloir criminaliser cette activité ? Parce que s’y greffe des comportement délictuels comme le proxenetisme ?
                                                                        C’est comme si on voulait interdir la restauration parce que cela génère du travail dissimulé, du black ....

                                                                        il faut Liberer la sexualité, liberer la prostitution et ne pas organiser la prohibition du sex qui ne fera qu’augmenter la criminalité qui l’entoure.


                                                                         


                                                                        • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 02:51

                                                                          Regardez aussi le film réalisé par Mireille Darc sur les prostituées françaises qui ont la cote et pour des raisons de sécurité, d’hygiène et de ras le bol de l’infantilisme distillé par des résidus de féministes refoulées, qui n’admettent pas que des jeunes femmes se prostituent ouvertement en 2011 et qui sont loin des clichés de l’esclave sexuelle, puisqu’elles choisissent leurs clients, mais ceci constitue le haut du panier de la prostitution...

                                                                          La plupart des françaises interrogées vont travailler en Allemagne, en Suisse, en Hollande, pour éviter les lois infantiles françaises pour mémères refoulées et frustrées, surtout idiotes condamnant celles qui restent sur notre territoire à des conditions encore plus dramatiques style les camionnettes pourries dans les bois et les nationales aux sorties des grandes villes !!

                                                                          Pas un journaliste ou un politique de cette mass merdia parisienne pour en parler, normal eux fréquentent des clubs privés pour parvenus et nantis, tout en imposant morale et sanctions aux plus pauvres et à ceux qui sont dans la misère intellectuelle et physique, ceux qui n’ont pas le choix ni le luxe de nos pseudo élites de parvenus aux grandes idées sur tout et rien !!!

                                                                          l’hypocrisie et la morale petite bourgeoise, celle des apparences, triomphe en 2011, nous sommes bien pleine régression, avec des censeurs, pisse froids et petits bourgeois minables parvenus au pouvoir, et des féministes de quartiers chics qu’on entend pas beaucoup pour défendre la vie des prostituées de bases ( normal ces pseudo intellos et parvenus haïssent la France d’en bas et ses problèmes de bas étages, dont les problèmes d’argent... d’ou leur version stéréotype et datée, comme dans d’autres domaines, de la réalité du terrain) !!


                                                                        • kimbabig 16 avril 2011 06:09

                                                                          Ainsi, des mères et pères la pudeur, des féministes décrépies à la vulve desséchée par tant de misandrie, alliées objectives de moralistes immondes sortis du caniveau du puritanisme judéo-chrétien le plus abject voudraient en finir avec la prostitution, le plus vieux métier du monde...

                                                                          Non contents que les pratiquant(e)s de cette profession d’utilité publique soient injustement méprisé(e)s et ostracisés en dépit des services qu’ils rendent, ces néo-puritains souhaiteraient maintenant blâmer les clients, dont certain(e)s n’ont que les services des prostitué(e)s pour assouvir leurs légitimes besoins sexuels.

                                                                          Ces pères et mère la pudeur récolteront ce qu’ils auront semé : la prostitution continuera de s’exercer en s’enfonçant un peu plus dans la clandestinité, c’est à dire dans des conditions toujours plus glauques pour ceux qui la pratiquent, avec en plus un recrudescence du nombre de nombre de viols, d’abus sexuels encore plus glauques...

                                                                          Regardez ce qu’est devenue la religion qui s’obstine encore à imposer la chasteté à ses représentants : une usine à pédophiles...
                                                                          http://www.rue89.com/2010/03/27/pedophilie-la-deviance-de-leglise-catholique-144675
                                                                          Brillant, continuons dans la voie de la morale triomphante, acharnons nous à cacher ce besoin de sexe que l’on ne veut pas voir. Le désir sexuel, satan l’habite ! Alors, chassons le par la grande porte, il réapparaîtra... par la porte de derrière... des premier(e)s communiant(e)s.

                                                                          Et que dire de ces gens prétendus « de gauche », ces sociaux-traîtres qui osent soutenir pareil projet de loi, alors que leur rôle devrait être d’oeuvrer à l’amélioration des conditions de travail des prostitué(e)s, réclamer pour eux la sécurité sociale et un système de retraites avantageux, car ce métier est délicat à exercer passé un âge arrivant très vite, la gérontophilie restant quand même un marché de niche dans le secteur.

                                                                          La réouverture des maisons closes, comme en Espagne et en Allemagne, est le combat à mener pour les progressistes, avec l’établissement d’un tarif réduit social pour les allocataires des minimas sociaux. Tout le monde a droit au sexe ! Les pauvres, les petit(e)s, les gros(ses), les moches, tout le monde ! Qu’on ouvre aussi des bordels à gigolos pour les clientes, pas d’inégalité des sexes.

                                                                          Bien entendu doit être mené en arrière plan un autre combat visant à désinfecter la société du puritanisme et de toute diabolisation du sexe. Il faut apprendre aux jeunes gens parvenant à l’âge de s’adonner aux plaisirs charnels qu’il est normal d’en profiter, que les délices de la chair sont nobles, et qu’au contraire les tabous dans ce domaine sont à proscrire, de même que les complexes.

                                                                          C’est n’est pas la pimbêche sainte-nitouche se refusant à tout le monde qui doit être sanctifiée, mais bien la gourmande peu avare de ses charmes. Ce jeu grotesque et hypocrite que l’on nomme séduction et l’ensemble des comportements afférents doit être ringardisé, la multiplication des expériences valorisée, et avec tout le monde : grand(e)s, gros(ses), petit(e)s, peu importe qu’ils correspondent aux prétendus canons de beauté vantés dans les magazines, peu importe la quantité de muscle ou de graisse, seul compte le plaisir de la chair.

                                                                          Il doit devenir, pour n’importe quelle femme ou n’importe quel homme, aussi naturel de demander franchement et abruptement une relation sexuelle à un(e) inconnu(e) rencontré(e) dans la rue que de lui demander l’heure ou du feu. Combien de gens sont capables, actuellement, lorsqu’ils ressentent une attirance physique envers un(e) inconnu(e), de lui exposer clairement, honnêtement leurs intentions ? Chacun(e) doit être en mesure de le faire, et d’accepter qu’autrui le propose sans pour autant le juger comme un obsédé ou une nympho.

                                                                          Une fois que cette oeuvre salvatrice aura été menée à bien, la prostitution aura perdu beaucoup de raisons d’exister. Mais d’ici là, son existence est salutaire ! Les prostituées devront rester là pour éponger le trop plein de semence que le reste des femmes se refuse d’absorber pour diverses raisons parmi lesquelles on trouve nombre de mauvaises : puritanisme, pudibonderie, effet des modes, snobisme, l’impression de profiter du seul pouvoir que la société laisse aux femmes sur la gent masculine... Tout est une question d’éducation.


                                                                          • cathy30 cathy30 16 avril 2011 08:04

                                                                            bonjour hommelibre
                                                                            la mafia légale veut tout simplement mettre la main sur tout le pactole de la prostitution. Une manne tellement enrichissante. Rien de mieux qu’une bonne vieille loi pour cela. Criminaliser la population, il y a comme un leitmotiv, non ?


                                                                            • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 22:14

                                                                              comme criminaliser le conducteur qui fait un excès de 10km/h sur une quatre voies !!!

                                                                              Nous sommes dans le même principe d’infantilisation et de sanctions !!

                                                                              Preuve de la lacheté et de la médiocrité de cette soi disant élite de minables qui ont peur de tout et de rien et qui veulent absolument assommer la base et empêcher les gens modestes de vivre,

                                                                              Rien n’a changé depuis Balzac, Hugo et Maupassant...

                                                                              Toujours la même caste de pisse froid refoulés en guise de soi disant « élus », des soi disant élites ou il doit y avoir plus de refoulés et de pédophiles en puissance, que dans la France d’en bas, terme méprisant typique de cette classe politico médiatique de petits bourgeois parvenus, empêcheurs de vivre, tellement minables et méprisants qu’ils méritent vraiment un grand coup de pied dans le cul pour les faire revenir sur un sol plus proche de la réalité de tous les français !!!


                                                                            • Christoff_M Christoff_M 22 avril 2011 03:09

                                                                              Imbécile vous même avec votre salop de pauvre, on vous situe tout de suite chez les parvenus !!

                                                                              Si je défends les gens modestes ça ne veut pas dire que je suis pauvre !!

                                                                              Avec vous les raccourcis, les a priori et la pensée unique tout y passe...

                                                                              Facile de vous situer, vos commentaires vous pouvez vous les mettre quelque part, ils seront au niveau de votre reflexion !!

                                                                              Evitez de venir polluer les fils pour ne rien dire...


                                                                            • Christoff_M Christoff_M 22 avril 2011 03:05

                                                                              vous faites sans doute partie des pisse froids et des nantis rabat joie vu vos réactions débiles et stériles...
                                                                              Allez donc aux putes ça vous purgera un abcès mental !!


                                                                            • franc 16 avril 2011 16:51

                                                                              Ils ne savent pas quoi faire alors ils s’attaquent aux clients de prostituées ,------------------------------c’est d’une nullité


                                                                              Après avoir pondu une loi scélérate sur l’interdiction de dresser une tente ou de construire une cabane pour s’abriter ,les voilà qui font une loi aussi scélérate pour punir d’honnêtes travailleurs qui n’ont rien fait de mal que de payer une prestation de service sexuel pour se soulager d’un besoin intime
                                                                               
                                                                              c’« est vrai qu’il est illogique de pénaliser un acte d’achat pour un objet ou service tout fait légal ,ainsi peut-on pénaliser les acheteurs de cigarettes alors que le tabac est légal ,il ya là un problème juridique par lequel le Conseil constitutionel pourrait censurer cette loi,sans compter qu’elle est contraire à la déclaration des droits de l’homme pour atteinte à la liberté individuelle 

                                                                              il me semble plus moral de faire du commerce des charmes que le commerce des armes 

                                                                              faut -il aussi interdire les ventes d’armes ,mais aussi interdire le commerce de la santé (Mme Bachelot aurait du soucis à se faire avec ses achats de vaccins et ses relations avec l’industrie pharmaceutiques )

                                                                              et pourquoi pas ce qui est plus important interdire de payer les activités politiques car cela suscite la corrruption et encourage les incompétents avides de gains et de richesse


                                                                              Une disposition juridique qui est illogique et donc n’est pas conforme à la raison ne peut recevoir le caractère solennel d’une loi et est un acte de violence comme le stipule la doctrine de l’Eglise catholique :

                                                                               »la législation humaine ne possède le caractère de loi qu’autant qu’elle se conforme à la juste raison d’où il appert qu’elle tient sa vigueur de la loi éterternelle ,mais dans la mesure où elle s’écarte de la raison ,on la déclare injuste ,elle ne vérifie pas la notion de loi ,elle est plutôt une forme de violence "-----------------(-encyclique Pacem in terris de Jean XXIII )


                                                                              • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2011 22:17

                                                                                c’est le même principe que de s’attaquer aux petites mains pour la drogue, quand on sait que les caïds habitent l’Ouest parisien ou mieux Neuilly, sans être inquiétés .....

                                                                                avec une étonnante proximité dans notre beau pays dit démocratique, avec la caste mediatico politique qui habite les mêmes quartiers !!


                                                                              • Guillaume 17 avril 2011 01:44

                                                                                Doit on penaliser les clients de produits made in China qui sont peut être fabriqués par des enfants, prisonniers politiques,travailleurs exploités ?


                                                                              • Guillaume 17 avril 2011 01:41

                                                                                 J’ai lu le rapport (pour le consulter il est sur le site de libération).
                                                                                Les chiffres contenus dans ce rapport sont incohérents et servent surtout les lobby féministes et catho.
                                                                                C’est un mouvement féministe qui serait à l’origine de la rumeur des 40 000 prostituées forcées des pays de l’est qui devaient assouvir les besoins des supporteurs de foot.
                                                                                Elle ne sont jamais venues !
                                                                                Tout le monde avait repris l’info ( politiciens, journalistes) sans vérifier la source.

                                                                                La seule question fondamentale à ce débat est :
                                                                                Es ce que l’on a le droit d’avoir des relations sexuelles tarifées entre adultes libres et consentants ?

                                                                                Moi je répond OUI et je suis pour que la loi qui aille dans ce sens.

                                                                                Il y a des propositions intéressantes dans ce rapport pour aider les prostitués a changer
                                                                                de metiers ou bien des aides pour les victimes de la traite des êtres humains. Et d’ailleurs ce rapport pointe les manquements de l’etat Français dans ce domaine.

                                                                                Mais je pense que ces propositions resterons sans suite car elles nécessitent des budgets. Roselyne a proposer 2 millions €.
                                                                                D’après mes calcul cela fait environs 100 € par prostituée si l’on se base sur les chiffres de 20 000 prostitués source : OCRTEH.

                                                                                Plutôt que de copier bêtement le système Suédois, on pourrait inventer le système Français qui servira de référence mondial dans les années avenir !


                                                                                Je propose :
                                                                                -Les prostitué devront être déclarée comme travailleuse et payer leurs impots et disposent des mes droits que les professions libérales.
                                                                                -Attester d’une formation sur les principales règles d’hygiènes, leurs droits des prostitués.
                                                                                -Avoir une adresse et libéraliser le proxénétisme hôtelier afin de permettre aux prostituées de disposer d’un local. Pour ne pas tomber sous le coup du proxénétismes les prostitués doivent actuellement êtres propriétaire de leur appartement.
                                                                                -Créer un fond d’indemnisation des personnes victime de traite.
                                                                                -Sanctionner les clients qui iront voir des prostituées clandestines.
                                                                                Créer une taxe sur les prestations sexuels tarifées afin d’alimenter un fond d’aide aux prostituées.
                                                                                Créer une véritable police européenne contre la lutte contre la traite des être humains.
                                                                                Aujourd’hui il y a une vingtaine de fonctionnaires qui travaillent a l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) en France et il y a eu 3 jugement qui ont donnés droit a des condamnations pour traite des êtres humains en 2008 en France.


                                                                                • hommelibre hommelibre 17 avril 2011 01:54

                                                                                  @ Guillaume : vous proposez des pistes intéressantes, à creuser.

                                                                                  Vous confirmez l’incohérence des chiffres. Quant aux manquement de l’Etat français ils sont criants. Pas de vrai moyen de lutter contre la traite des humains. En effet il faut soit une coopération européenne des polices, soit une police européenne spécifique.

                                                                                  Les 2 millions d’€ de la Bachelot méritent un grand éclat de rire. Elle sombre dans le ridicule. Mais on sait que le ridicule, chez elle, c’est une seconde nature.


                                                                                  • hommelibre hommelibre 17 avril 2011 01:56

                                                                                    J’oubliais : avez-vous vu Yaël Mellul chez Taddeï jeudi ? Elle est gravement traumatisée, cette femme ? C’est un cas très limite en tous cas, dans tous les sens du terme...

                                                                                    Il va falloir lutter contre l’irrationnel et le déchaînement des ces mouvement abolitionnistes.


                                                                                    • TeleVasion TeleVasion 19 avril 2011 21:02

                                                                                      cher hommelibre, a défaut de préserver les lecteurs de votre « style » rédactionnel fleuri de mycélium, vous ne pouvez semble t il pas vous empêcher cette saillie ad hominem que vous supposez probablement drôlatique. Je m’amuse -tristement- de vous relire plus haut dans ce thread (page1), lorsque vous dites : « défendre l’égalité de droits ce n’est pas être féministe pour moi, c’est simplement normal. »

                                                                                      Répétez vous mentalement votre phrase pendant que vous ré-écoutez l’intervention de Yael Mellul, le focus qu’elle fait à propos de l’aspect révoltant de condition de femme-objet. La notion d’inégalité EXTREME qu’elle soulève justement précisément.

                                                                                      et répondez-moi ensuite, en essayant de rester fiable et constant. Si ça vous est possible.

                                                                                      [Rappel de votre message, insultant, et totalement non-journalistique, vous en conviendrez :

                                                                                      <<Elle est gravement traumatisée, cette femme ?>>

                                                                                      <<C’est un cas très limite en tous cas, dans tous les sens du terme...>>]


                                                                                    • Taverne Taverne 17 avril 2011 11:51

                                                                                      J’aurais préféré qu’on mette toute cette détermination et ces moyens sur la lutte contre la pédophilie.


                                                                                      • GB 17 avril 2011 12:15

                                                                                        Les femmes contre la prostitution sont des envieuses car elles doivent avoir des difficultés avec les hommes qui, eux, sont jaloux de voir des femmes gagner de l’argent aussi facilement.

                                                                                        Vendre son corps un quart d’heure rapporte plus que de faire des ménages durant une journée.

                                                                                        Ces ayatollahs, à l’éthique pure et dure, ne sont pas troublés par Servier qui met gravement en danger ses contemporains depuis plus d’une décennie pour gagner de l’argent. Ces philosophes de comptoir acceptent ces requins mais ils poussent des cris d’orfraie devant une catin plus humaine qu’eux.

                                                                                        Leur façade en carton moralisatrice n’aborde pas les guerres justes qui massacrent des innocents au nom des libertés qu’ils définissent à l’aulne de leurs intérêts particuliers et amoraux.


                                                                                        • Ariane Walter Ariane Walter 17 avril 2011 23:25

                                                                                          Mon pauvre GB,
                                                                                          Les femmes envieuses des prostituées !!!!!
                                                                                          le pire des métiers.
                                                                                          vous passeriez-vous toute votre journée à sucer des bonnes femmes pour la plupart pas ragoûtantes ?
                                                                                          ca vous plairait dix fois par jour de vous le faire mettre ?
                                                                                          C’est sûr qu’on les envie bcp !
                                                                                          Les plaindre, oui, de toute son âme.

                                                                                           


                                                                                        • yvesduc 17 avril 2011 12:35

                                                                                          Ces accès d’autoritarisme sont d’une parfaite hypocrisie. J’aimerais voir le premier réseau pédo-criminel tomber, et là je commencerais à retrouver un tout petit peu de confiance dans la moralité de nos brillantes élites dirigeantes.


                                                                                          • Yakaa Yakaa 17 avril 2011 13:34

                                                                                            Pour donner l’exemple, qu’ils commencent donc par virer de ce gouvernement (sans indemnités ni retraite) tous les adeptes des putes de luxe et du tourisme sexuel, après on en reparlera...

                                                                                            Il en dit quoi Frédo la culture ?


                                                                                            • Serpico Serpico 17 avril 2011 16:32

                                                                                              L’auteur : "L’idée du projet de loi est : pas de client pas de prostituée. Mais l’inverse est également valable : pas de de prostituée pas de client.« 

                                                                                              ****************

                                                                                              C’est aussi la »thèse" des féministes. D’après ces enragé(e)s, s’il n’y avait pas de client, il n’y aurait pas de prostituée.

                                                                                              On se demande d’où vient cet effet mécanique de l’apparition de la prostituée générée par la demande mâle...si ce n’est la volonté de prédation de la femme qui voit là une demande à satisfaire moyennant argent.

                                                                                              C’est le même raisonnement que tiennent les capitalistes : ils repèrent une demande et créent l’offre correspondante.

                                                                                              Incidemment, le féminisme bouillonnant qui sévit aujourd’hui ne tendrait-il pas à démontrer que le mythe de la femme douce, fragile, raisonnable ne tient justement que parce qu’elle a été étouffée pendant des millénaires ?

                                                                                              On n’a finalement jamais vu la nature profonde de la femme.

                                                                                              Sa libération va nous surprendre.


                                                                                              • njama njama 17 avril 2011 18:28

                                                                                                On se demande comment ils comptent s’y prendre pour appliquer la loi, si toutefois elle était votée, car pour « constater » l’acte d’achat ... rien n’est simple !

                                                                                                A moins de faire comme dans certaines états américains, des policières qui se font passer pour des prostituées, enregistrements audio et vidéo pour « constater l’infraction » (le bon de commande), protection rapprochée par quelques collègues planqués dans une voiture banalisée ? puis arrestation, garde à vue peut-être ?
                                                                                                Encore une loi inapplicable ou presque !
                                                                                                Dans le meilleur des cas, elle ne serait que dissuasive ...

                                                                                                Quand on lit l’histoire du mouvement du Nid :
                                                                                                "Le Mouvement du Nid s’engage dans la campagne de fermeture des “maisons”, qui aboutit à la loi du 13 avril 1946 dite “Loi Marthe Richard”. « 

                                                                                                La fermeture des »maisons closes" n’a en rien résolu le problème, elle n’a fait que le déplacer !


                                                                                                • hommelibre hommelibre 17 avril 2011 18:54

                                                                                                  @ Njama :

                                                                                                  Utile de rappeler la fermeture des maisons closes. En effet cela n’a eu aucun effet sur une éventuelle diminution de la prostitution. Par contre maintenant des réseaux peuvent proliférer.


                                                                                                  • njama njama 17 avril 2011 20:55

                                                                                                    @ hommelibre

                                                                                                    C’est la politique de l’autruche ni plus ni moins, on veut faire une loi pour se donner bonne conscience.
                                                                                                    Au fond de tout ça, il y a la misère, mais ce n’est pas je pense la misère spirituelle (si je puis dire, ordre moral et tutti quanti ... ) qui crée la misère matérielle (sexuelle), c’est l’inverse.
                                                                                                    cette loi, c’est un cataplasme sur une jambe de bois !

                                                                                                    je remets un de mes posts précédents sur le sujet, pas pour troller, mais pour signifier que tant que l’on ne portera pas un regard humain sur cette question, rien ne changera, on ne déplacera que le problème dans un va-et-vient sans fin de l’abolitionnisme, au légalisme (maisons closes), ...
                                                                                                    Me llaman Calle (« On m’appelle la rue »)
                                                                                                    On m’appelle la rue
                                                                                                    Aujourd’hui fatiguée
                                                                                                    Aujourd’hui si vide
                                                                                                    Comme une petite machine dans la grande cité
                                                                                                    [...]
                                                                                                    Je ne me rabaisse même pas pour la vie
                                                                                                    On m’appelle la rue c’est mon orgueil
                                                                                                    Je sais qu’un jour viendra
                                                                                                    Je sais qu’un jour viendra ma chance
                                                                                                    Un jour un homme bon viendra me sortir de là
                                                                                                    Pour toute la vie et sans payer
                                                                                                    Mon coeur n’est pas à louer
                                                                                                    [...]

                                                                                                    On m’appelle la rue
                                                                                                    Je monte dans ta voiture
                                                                                                    On m’appelle la rue de la Maljoie
                                                                                                    La rue blessée
                                                                                                    Rue fatiguée d’autant d’amour
                                                                                                    [...]
                                                                                                    On m’appelle la rue
                                                                                                    La rue la Souffrance
                                                                                                    La rue si triste de tant d’amour
                                                                                                    [...]

                                                                                                    texte ici
                                                                                                    Cette chanson résonne très fort, par sa justesse, par sa profonde humanité, elle rejoint quelque part l’évangile de ne pas jeter la pierre sur elles, et, pourquoi maintenant vouloir tabasser le client ? le « prostituteur » comme ils disent !

                                                                                                    Un regard sans jugement, plein d’humanité sur ce dit-on, plus vieux métier du monde ...
                                                                                                    Voir le Making of « Me llaman Calle » un superbe montage qui leur donne la parole, et Manu Chao toujours aussi touchant ...
                                                                                                    Dommage pour les non-anglicistes, mais on peut suivre, ce n’est pas difficile à comprendre ...
                                                                                                     


                                                                                                  • vinvin 18 avril 2011 02:43

                                                                                                    A mess yeux, pour avoir imaginer une telle loi a la con de la part de Roselyne Bachelot, c’ est qu’ elle est elle meme une mal baisée, ( pour ne pas dire une pas baisée du tout,) car ceux qu’ ils faut punir, ce ne sont pas les clients, mais les « proxénètes » que ceux-ci soient des hommes ou des femmes.


                                                                                                    Après les femmes qui décident de leur plein gré de pratiquer la prostitution, libre a elles est a leurs clients.

                                                                                                    Je ne vois pas en quoi cela concerne la « mère Bachelot » ?.... ( Ni aucune autres femmes ou hommes politique ).


                                                                                                    De plus, ce qui risque de se passer, avec cette nouvelle loi, a savoir (3000 euros d’ amende et 6 Mois « au club-mèd »,) pour les clients, cela va faire qu’ ils s’ abstiendront jusqu’ au jour où ils « péterons un câble » et risqueront de VIOLER une femme ou jeune fille qui, elle, n’ aura rien demandée a personne.

                                                                                                    Bref, cela ne fera que de faire augmenter les agressions sexuelles, la pédophilie, ( voir meme l’ inceste,) etc, etc....

                                                                                                    Car il ne faut pas oublier, qu’ il n’ y a pas que des hommes mariés qui vont voir des prostituées ; Il y a aussi les célibataires, les veufs, ceux qui sont moches, les handicapé physique et/ ou/ mentaux, etc, etc.... 

                                                                                                    Comment vont faire ses gens ?


                                                                                                    Je ne sais plus très bien si c’ est a la télévision, ou sur un forum internet, ( bref cela n’ a pas d’ importance,) où l’ on avait abordé la question (d’ une assistance « sexuelle » pour les personnes handicapées,) et présentement, avec cette putain de nouvelle loi a la con en projet, on va interdire aux handicapés d’ avoir recours a des prostituées ? Cela est très con-tradictoire, (si, si, en deux mots,) et en dépit du bon sens.

                                                                                                    Je rappellerais pour finir que avoir des rapports sexuel, pour toutes personnes normalement constituées, EST UN BESOIN, tout comme de boire, manger, et dormir.


                                                                                                    Voila ce que j’ en pense !


                                                                                                    (Je termine sans dire ce que je pense de la mère bachelot, sinon on va supprimer mon post, alors.....)




                                                                                                    VINVIN.

                                                                                                    • TeleVasion TeleVasion 19 avril 2011 21:09

                                                                                                      cher hommelibre, a défaut de préserver les lecteurs de votre « style » rédactionnel fleuri de mycélium, vous ne pouvez semble t il pas vous empêcher cette saillie ad hominem que vous supposez probablement drôlatique. Je m’amuse -tristement- de vous relire plus haut dans ce thread (page1), lorsque vous dites : « défendre l’égalité de droits ce n’est pas être féministe pour moi, c’est simplement normal. »

                                                                                                      Répétez vous mentalement votre phrase pendant que vous ré-écoutez l’intervention de Yael Mellul, le focus qu’elle fait à propos de l’aspect révoltant de condition de femme-objet. La notion d’inégalité EXTREME qu’elle soulève justement précisément.

                                                                                                      et répondez-moi ensuite, en essayant de rester fiable et constant. Si ça vous est possible.

                                                                                                      [Rappel de votre message, insultant pour Yael Mellul, et totalement non-journalistique, vous en conviendrez :

                                                                                                      <<Elle est gravement traumatisée, cette femme ?>>

                                                                                                      <<C’est un cas très limite en tous cas, dans tous les sens du terme...>>]


                                                                                                      • hommelibre hommelibre 20 avril 2011 00:46

                                                                                                        Dernière rediff de « Travailleurs du sexe » sur Planète ce soir à 2.55.

                                                                                                        @ TeleVasion :

                                                                                                        Peut-être n’avez-vous pas encore réalisé le biais entre autres juridique provoqué par le féminisme radical, et l’installation banalisée d’un communautarisme féministe. Ou bien l’avez-vous réalisé et l’approuvez-vous. Quand un projet de loi est institué ouvertement contre un genre il y a alerte : la démocratie est en danger. C’est pourtant ce qu’a fait Madame Mellul avec la loi sur les violences psychologiques, qui était au départ ouvertement dirigée contre les hommes.

                                                                                                        Pour mémoire :

                                                                                                        "Le texte soumis au Sénat le mardi 22 juin 2010 prévoit la création d’un délit de harcèlement psychologique dans le couple.


                                                                                                        Selon les auteurs du projet de loi soumis au Sénat le 22 juin, 8 % des femmes en France seraient victimes de ce type de violences de la part de leur conjoint. En cause : humiliations, insultes et autres brimades qui conduisent les femmes à se dévaloriser, détruisent leur confiance en elles, les amènent à se couper de leur entourage et à accepter d’être maltraitées.

                                                                                                        ...
                                                                                                        Pour lutter en profondeur contre les violences faites aux femmes, la loi prévoit également un volet préventif : les formations scolaires sur l’égalité homme-femme seront renforcées, les manuels débarrassés de tout préjugé sexiste.« 

                                                                                                        Où serait-il question d’hommes victimes ? Nulle part. Effacés, les hommes victimes de violence psychologique, dénigrement, dévalorisation, et de coups. On veut débarrasser les manuels de tout préjugé sexiste en installant un nouveau préjugé, énorme, criminalisant les hommes par principe.

                                                                                                        Cela va plus loin. Je connais bien la question des fausses accusations. 10%, 25%, 40-50% selon les sources. Et bien :

                                                                                                         »Par ailleurs, Marie-France Hirigoyen, psychiatre et spécialiste de la violence au sein des couples, s’est inquiétée de la possible condamnation pour dénonciation calomnieuse des femmes qui porteraient plainte et dont le conjoint serait acquitté faute de preuves, le doute profitant toujours à l’accusé. C’est pourquoi la commission du Sénat a restreint ce recours.« On protège celle qui ferait une fausse accusation et on limite un droit démocratique fondamental. Il y a pourtant des moyens de démontrer la violence psychologique. Et si on ne peut pas on s’en va. La démocratie n’a pas à être amoindrie sous l’influence du lobby féministe radical.

                                                                                                        J’en reviens à Madame Mellul. Lors de son intervention elle faisait la leçons à certaines personnes sur le plateau. Une femme ayant dit qu’elle aimait parfois être objet dans une relation s’est fait remettre place : »C’est grave, ce n’est pas normal« . Et d’autres exemples du même genre. Madame Mellul semble donc familières de l’attaque ad hominem, c’est son langage.

                                                                                                        J’ai été touché et atteint par la violence de son langage contre les hommes. En particulier quand elle a prétendu que les victimes de la violence conjugale sont à 98% des femmes.

                                                                                                        C’est faux. C’est faux depuis longtemps. Maintenant on le sait. Il suffit de lire les rapports officiels en Suisse : près de 20% d’hommes battus parmis les victimes (sans parler de violence psychologique, et du fait qu’ils minimisent souvent. 30 à 40% selon l’année, dans les rapports de l’OND. 30 à 50% selon statistiques Canada.

                                                                                                        Cela se sait, d’autant plus si l’on est active dans cette problématique.

                                                                                                        Donc elle a dit 98% de victimes sont des femmes. C’est faux. Alors que se passe-t-il ? Faut-il à tout prix que les femmes seules soient victimes, pour que leurs associations touches des millions de siubvention et qu’elles aient des avantages ou des privilèges, comme celui de formater des lois anti-genre donc discriminante ? Est-ce donc une stratégie et fait-elle fi de toute honnêteté intellectuelle ? Ou bien est-elle si stressée et traumatisée qu’elle y croit elle-même ? Ou bien fait-elle du déni des hommes et de leur réalité, déni qui se trouve dans certaines maladies ? Cette violence, cette théorie assénée sans le moindre dialogue, les attaques contre ceux et celles qui ne pensent pas comme elle : problème il y a ...

                                                                                                        Parce qu’à ce point de violence contre les hommes, de mépris du libre arbitre féminin, de fixation sur le mot objet, et de mensonges, il est inévitable et normal de se poser des questions ad hominem.

                                                                                                        Pour ce focus sur le mot objet, il y aurait un dlbat à faire pour savoir ce que l’on veut dire et si c’est ou non une vraie aliénation d’être parfois un objet. L’objétisation existe sans être un mépris. En amour chaque partie devient l’objet du désir de l’autre. Ce sont des postures temporaires et délimitées. Dans mon travail je suis objet du besoin de l’autre, qui me paie pour cela. Cela ne me gêne pas. Mais hors de mon travail je suis plus, et je suis autre. La relation entre un client et une prostituée est réduite par rapport à une relation amoureuse. Mais elle n’est pas absente. On ne serait objet au sens aliénant, à mon avis, s’il n’y avait aucune relation, même pas commerçante.

                                                                                                        Vous devriez voir la rediff de »Travailleurs du sexe" sur Planète ce soir à 2.55. Dernière rediff.


                                                                                                        Bien à vous, semeur de mycélium...

                                                                                                        • TeleVasion TeleVasion 22 avril 2011 16:14

                                                                                                          Mes excuses pour cette réponse tardive, le temps m’est précieux actuellement, mais je passe qd mm en coup de vent, pour souligner votre à peu près manifeste dans le domaine juridico/psy des violences , vous diffusez ici des stats lues puis copiées-collées, sans analyse, et nous travaillons au plus près des victimes sur le terrain, mais je tiens également à saluer le fait que vous avez structuré un article qui crée du mouvement dialectique. à+


                                                                                                        • hommelibre hommelibre 24 avril 2011 22:57

                                                                                                          @ TeleVasion :

                                                                                                          Pas si à peu près que cela. Je pourrais analyser davantage, je l’ai déjà fait à maintes reprises ailleurs. La surenchère des chiffres n’est pas innocente ni due au hasard. Il y a des avantages à gonfler les chiffres et à dénier la violence faite aux hommes ou à la réduire à quantité négligeable. La victimisation des femmes et la criminalisation des hommes a plusieurs buts : les subventions et donations, le lobbying sur les politiques, les médias et les tribunaux, la déconstruction du masculin.

                                                                                                          Je connais la question des hommes battus, dénigrés, accusés faussement, spoliés, tout ce qui est habituellement caché ou qui suscite le sourire. Les statistiques ne sont pas simplement copiées-collées. J’ai simplement fait court ici.

                                                                                                          A part cela je tiens aux débats, et j’espère en effet y contribuer.

                                                                                                          Bonne soirée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès