• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Qu’est-ce que ça changerait ? » Villani, la posture qui pourrait (...)

« Qu’est-ce que ça changerait ? » Villani, la posture qui pourrait tout changer !

Pour la création d'un "Parti du divers"

Ce week-end, la France vivra son grand moment annuel de solidarité nationale. Sous les caméras, des millions de français vont s'émouvoir et récolter de l'argent pour améliorer le sort terrible des personnes atteint.e.s de maladies génétiques rares. Une générosité fort louable et dont on ne pourrait que se réjouir, si elle ne cachait pas l'immense part immergée de l'iceberg : les conditions encore fort déplorables des personnes en situation de handicap dans ce pays. Ce sont maintes histoires qui chaque jour sont tues, des histoires d'exclusion ordinaire d'enfants et d'adultes vu.e.s comme inadéquat.e.s, non conformes, écarté.e.s de la société par d'autres se considérant comme plus normaux ou légitimes pour en régir l'accès.

Le philosophe Josef Schovannec l'affirme ainsi sans détour : "dans certains pays, le Téléthon serait interdit : comment peut-on agir de la sorte à un seul moment de l’année ? On fait œuvre de charité ce jour-là en faisant appel à nos bons sentiments alors que l’on ne fait rien le reste [du temps]". 

En écoutant Cédric Villani répondre "qu'est-ce que ça changerait ?" à la question "êtes-vous personnellement concerné par l'autisme ?" d'un journaliste du Quotidien, on se met à rêver que les choses changent justement bientôt et qu'enfin s'ouvre le corset bien trop serré de la conformité sociale qui pousse tant de gens au burn out lorsqu'ils et elles se rendent compte que la norme est un mirage inattégnable. Rêvons d'une grève massive pour cette cause aussi ! Pour la création d'un Parti du divers en France, pour une manifestation nationale d'une portée symbolique égale à la montée des marches du Capitole aux Etats-Unis datant de... 1990 !, pour la libération des individidualités qui pensent ou agissent en dehors des boites, pour l'accessibilité universelle des personnes empêché.e.s.

J'entends encore de nombreuses personnes s'insurger contre les aménagements scolaires prévus pour les élèves ayant une dyslexie, une dyscalculie ou encore des troubles de l'attention car elles considèrent que "la vie, ce n'est pas çà", que cela demande trop de travail aux enseignant.e.s, etc. Quand on voit ces mêmes personnes s'émouvoir à la sortie du dernier film des frères Nakache "Hors Normes" sur la réalité des familles touchées par l'autisme sévère, j'avoue ne plus rien y comprendre : quel est le projet de notre société pour les gens touchés par le handicap ? Sommes-nous encore favorables à la mise à l'écart de toutes celles et ceux qui débordent du cadre ?

J'ose espérer que des positions comme celles de Cédric Villani se généraliseront et contribueront à l'éffritement et la démolition rapide de cette ligne Maginot du vivant qui tue la créativité de toutes celles et ceux qu'on laisse en marge avec leurs talents cachés. Les sociétés de la Sillicon Valley l'ont bien compris en exploitant ce "vivier". à des fins d'innovation industrielle. Arriverons-nous au même résultat à des fins moins économico-centrées ? Car c'est l'affaire de toutes et tous de militer pour que nos enfants soient très tôt familiarisé.e.s avec ce que l'anthropologue Charles Gardou a appellé "la pluralité des allures de la vie".


Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • BA 7 décembre 2019 18:16

    La pourriture généralisée du parti politique « MoDem ».


    Ces pourris veulent s’accrocher à leur poste quoi qu’il arrive.


    « Cela va de soi » que François Bayrou reste président du MoDem et maire de Pau, affirme le président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale.


    https://www.francetvinfo.fr/politique/modem/assistants-parlementaires-du-modem/cela-va-de-soi-que-francois-bayrou-reste-president-du-modem-et-maire-de-pau-affirme-le-president-du-groupe-a-l-assemblee-nationale_3734497.html



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 19:22

      Il ne suffit pas d’avoir des idées intelligentes et généreuses, encore faut-il savoir qu’elles en sont pas réalisables en restant dans l’ Union européenne.

      Villani ferait bien de consulter le site de l’ UPR pour s’informer des conséquences des Traités européens sur nos modes de vie et de société....

      .

      S’occuper des difficultés d’apprentissage des élèves et des handicaps, cela suppose un secteur public performant et des financements.

      Toutes choses qui désormais appartiennent « à l’ancien monde ».

      Dans « le nouveau monde », tout doit être privatisé, petit à petit.

      .

      Ce que doivent faire les gouvernements pour appliquer les Traités, est résumé chaque année dans une feuille de route de la Commission européenne : les GOPé.

      Feuille de route GOPé pour 2019/2020.

      Et si la France n’obéit pas, elle est déférée devant la Cour de Justice européenne et sera obligée de payer 4 milliards d’euros de sanction financière...


      • CLOJAC CLOJAC 7 décembre 2019 23:56

        @Fifi Brind_acier

        « Villani ferait bien de consulter le site de l’UPR »

        Et pourquoi pas retourner à l’école maternelle tant qu’on y est ?

        Par contre, question vêture, votre idole pourrait s’inspirer du matheux.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 décembre 2019 08:51

        @CLOJAC
        Bien sûr le site de l’ UPR !
        Ce n’est pas sur le site du FN qu’on peut trouver des informations sur la nocivité des Traités européens, vu que le FN est pro européen...
        .
        Les articles des Traités les plus toxiques.
        «  UPR-Comment l’Europe vous escroque. »
        En particulier les articles 168 & 169 du TFUE qui subordonne la santé au profit.
        Et l’article 106 qui permet de démanteler les services publics.
        .
        Ou le Pacte de stabilité et de croissance, signé par la France en 1997, qui impose l’austérité pour favoriser, soit disant, la croissance, et faire converger les économies de la zone euro.


      • CLOJAC CLOJAC 8 décembre 2019 09:19

        @Fifi Brind_acier

        Bien sûr le site de l’ UPR !

        50 posts par jour et plus pour faire la réclame du pépère. 
        Unevraie groupie !
        L’ennui : la com au XXIème siècle doit être plus sophistiquée pour avoir une chance d’atteindre ses cibles.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 décembre 2019 15:27

        @Fifi Brind_acier
        4 milliards d’euros ? Attétion l’As du Lino dénoncera tous ceux qui voudront se soustraire au traité de l’UE. Les Français ont voté NON à ce traité mais l’As du lino veut les obliger à payer jusqu’au dernier centime.

        Le point 5 du programme UPR : « Je suis le seul candidat à dénoncer les candidats qui proposent de «  désobéir aux traités  » européens


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 décembre 2019 15:32

        @Fifi Brind_acier

        « sur la nocivité des Traités européens », Pépère n’en a rien à faire, il veut que les Français paient jusqu’au dernier centime malgré qu’ils aient dit NON au traité.

        Le point 5 du programme UPR : « Je suis le seul candidat à dénoncer les candidats qui proposent de «  désobéir aux traités  » européens


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 décembre 2019 17:50

        @CLOJAC

        L’UPR se développe sur Internet depuis 12 ans :
        38 000 adhérents, site politique le plus consulté de France.
        .
        Mais le FN n’a pas besoin d’ Internet, il n’est pas censuré, les médias lui sont largement ouverts. L’UPR dans les médias, c’est 0 heure, o minute, 0 seconde.
        .
        Merci quand même, si on a besoin d’une conseiller en communication, on pensera à vous !


      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 8 décembre 2019 17:59

        @Fifi casse-burnes

         « L’UPR dans les médias, c’est 0 heure, o minute, 0 seconde  »

        Il y a bien un nommé Assholineau qui passe régulièrement sur les chaînes d’information et devant lequel tout le monde s’endort ...

        Il passait déjà il y a 50 ans


      • pemile pemile 8 décembre 2019 18:13

        @Fifi Brind_acier « L’UPR dans les médias, c’est 0 heure, o minute, 0 seconde. »

        C’est le problème des sectes, qui inviter à part le gourou ?


      • CLOJAC CLOJAC 8 décembre 2019 20:42

        @pemile

        « C’est le problème des sectes, qui inviter à part le gourou ? »

        Surtout quand le guru n’est pas télégénique et tient des discours soporifiques à faire roupiller les insomniaques.
        « Les politiques aujourd’hui, ce sont d’abord des personnages qui jouent un rôle comme au théâtre. » écrivait déjà en 1977 R-G Schwartzenberg, in « L’état spectacle » 
        Un constat lucide.


      • CLOJAC CLOJAC 8 décembre 2019 21:24

        @Fifi Brind_acier

        « Merci quand même, si on a besoin d’une conseiller en communication, on pensera à vous ! »

        Un conseil gratos pour commencer : S’habiller chic et classique genre Savile Row new look sans cravate, ou alors préférer le beau chic bohème, un peu excentrique façon Villani, selon le public auquel on s’adresse.
        Moi j’avais adopté la bolo tie texane et les sahariennes en toute saison.
        Se différencier du troupeau sans choquer personne, pour capter l’attention des hommes et l’intérêt des femmes, c’est un des secrets du jeu social.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 décembre 2019 10:39

        @Fifi Brind_acier

        On ne sent pas du tout la colère d’Asselineau contre les lois de l’UE.

        D’abord, il ne rappelle jamais que les Français ont voté NON par référendum au traité européen et que par conséquent la base juridique de ces traités est caduque.

        Si la base de ces traités est caduque, il ne propose pas de revenir à une base légale en résistant à l’oppression de l’UE sur les Français, mais tout au contraire, il veille à ce que le traité soit obéi au doigt et à l’œil, collaborant ainsi avec ceux qui ont institué les lois de l’UE.

        En plus, il n’est pas prêt à se servir de notre armée pour faire revenir la souveraineté de la France dans ses gonds.

        Asselineau est donc une chique molle incapable de porter la souffrance des Français. Il devrait en être rouge de colère alors qu’il déblatère comme un pépère devant ses petits enfants.


      • Legestr glaz Legestr glaz 9 décembre 2019 11:03

        @Daniel PIGNARD

        Vous pouvez écrire et écrire encore sur l’UE. Tant que vous n’aurez pas compris que la force des traités, et l’obligation de les suivre, sont « actées » dans la Constitution française, vous ne progressez pas dans vos réflexions. 

        Les traités ont une force supérieure aux lois nationales ! Ceci est inscrit en lettres d’or dans la Constitution française ! Vous semblez l’ignorez, ou, à tout le moins, vous dissertez sans vous rendre compte de ce point clé, de ce verrou. 

        La seule solution c’est de sortir de l’UE en respectant la Constitution c’est à dire en appliquant l’article 50 comme les Britanniques ! Parce que, pour la Révolution, je ne pense pas que le Peuple y soit prêt ! 


      • Legestr glaz Legestr glaz 9 décembre 2019 11:07

        @CLOJAC

        La question centrale, pour vous, est bien celle de savoir si votre opinion est de rester dans l’Union européenne ? Voulez-vous sortir de l’UE ou y rester ? C’est simple comme question. Ce qui conduit à une autre question : êtes vous partisan de l’ordo-libéralisme ou pas ? 


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 décembre 2019 14:55

        @Legestr glaz

        « Les traités ont une force supérieure aux lois nationales ! Ceci est inscrit en lettres d’or dans la Constitution française ! »

         

        Le problème est que les traités ne disent pas que la Constitution de la France est soumise aux lois de l’UE ou bien montrez-nous un texte accepté par les Français qui le dit.

        Voici en revanche ce qu’on peut lire dans la constitution de 1958 :

        « Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. » (Préambule de la Constitution de 1958)


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 décembre 2019 15:01

        @Legestr glaz

        Parce que, pour la Révolution, je ne pense pas que le Peuple y soit prêt ! 

         

        Où donc vous ai-je parlé de révolution ? Je ne vous ai parlé que de résistance à l’oppression qui est un droit naturel et imprescriptible. Je vous ai encore parlé de notre armée, de nos exocets et de notre détermination à défendre les français de l’oppression de l’UE. Est-ce cela la révolution ?


      • JL JL 9 décembre 2019 15:24

        @Legestr glaz
         

        ARTICLE 53.

        Les traités de paix, les traités de commerce, les traités ou accords relatifs à l’organisation internationale, ceux qui engagent les finances de l’État, ceux qui modifient des dispositions de nature législative, ceux qui sont relatifs à l’état des personnes, ceux qui comportent cession, échange ou adjonction de territoire, ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu’en vertu d’une loi.

        Ils ne prennent effet qu’après avoir été ratifiés ou approuvés.

        Nulle cession, nul échange, nulle adjonction de territoire n’est valable sans le consentement des populations intéressées.

         

        A ma connaissance, le peuple français n’a jamais consenti à une quelconque cession de souveraineté.


      • Legestr glaz Legestr glaz 9 décembre 2019 16:17

        @Daniel PIGNARD
        Il vaudrait mieux prendre, déjà, en considération la Constitution française telle qu’elle apparait aujourd’hui. Parce que, ne l’oubliez pas, la Constitution de 1958 a été, légalement, remaniée à de très nombreuses reprises. La Constitution qui s’applique aujourd’hui en France est la dernière mouture en date. Mais peut être n’êtes vous pas d’accord avec ça ? 
        Si vous consultez la Constitution d’aujourd’hui vous pouvez y voir :
         Article 5 : le Président de la République est le garant du respect des traités.
         Article 55 : Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.
         Article 88-1 : 

        La République participe à l’Union européenne constituée d’Etats qui ont choisi librement d’exercer en commun certaines de leurs compétences en vertu du traité sur l’Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, tels qu’ils résultent du traité signé à Lisbonne le 13 décembre 2007.

        NOTA :

        Loi constitutionnelle n° 2008-103 du 4 février 2008, art. 2 : le présent article entrera en vigueur à compter de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne modifiant le traité sur l’Union européenne et le traité instituant la Communauté européenne, signé le 13 décembre 2007. Le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre 2009.



        Depuis 1958 la Nation française a pris différents engagements, inscrits dans la Constitution, et qui se superposent avec ceux pris précédemment. La Constitution est un millefeuille. La dernière strate s’applique toujours puisqu’elle écrase les autres et que les dispositions de la dernière strate ont été acceptées tout en connaissant la portée des plus anciennes. 


        Il me semble qu’en citant la Constitution de 1958 vous refusiez d’admettre la portée de la Constitution dans sa rédaction actuelle. C’est tout votre problème. Vous n’ignorez pas non plus que la « procédure du `congrès » est celle qui est presque toujours déployée pour modifier la Constitution française. Les « Français » n’ont pas le choix, ils doivent acccepter les décisions de la procédure du Congrès puisque la Constitution prévoit les choses ainsi. 


      • Legestr glaz Legestr glaz 9 décembre 2019 16:21

        @JL

        Comme je viens de l’écrire à quelqu’un d’autre, la « procédure du Congrès » est inscrite dans la Constitution française, il faudra bien que vous l’admettiez ! Que le Peuple consente à quelque chose ou pas, n’a aucune espèce d’importance puisque les dispositions de la Constitution contournent ce problème que pourrait poser le Peuple. Ouvrez donc les yeux : la procédure du Congrès retire au Peuple français toute possibilité de contester ce que leurs élus décident ! Et oui. 


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 décembre 2019 20:10

        @Legestr glaz

        Une autorité supérieure à celle des lois certes mais pas une autorité supérieure à la Constitution car alors il aurait fallu que les Français aient consenti à céder notre souveraineté à l’Europe, ce qui n’a jamais eu lieu.

        De plus les Français ont refusé cette constitution de l’Europe par référendum en 2005.

         

        Il s’agit là d’un grand principe bafoué, et ce grand principe est :

        « Le principe de la République est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » (Article 2 de la constitution de 1958)

        « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. » (Article 3 de la constitution de 1958)

        Le texte suivant ne permet pas de proposer au Parlement une loi refusée par référendum mais permet seulement de refaire un référendum deux ans après minimum.

        « Lorsque la proposition de loi n’est pas adoptée par le peuple français, aucune nouvelle proposition de référendum portant sur le même sujet ne peut être présentée avant l’expiration d’un délai de deux ans suivant la date du scrutin. » (Article11 de la constitution de 1958)

         

        Tout cela ne préoccupe pas Asselineau qui ne propose pas une résistance à l’oppression mais bien au contraire une obéissance sans faille au traité refusé par les Français, prenant ainsi la voie de la collaboration avec l’UE au lieu de prendre la voie de la résistance comme l’article 2 des droits de l’homme le lui demande.


      • CLOJAC CLOJAC 9 décembre 2019 23:04

        @Legestr glaz

        «  La question centrale, pour vous, est bien celle de savoir si votre opinion est de rester dans l’Union européenne ? »

        Question simpliste témoignant d’une façon de penser manichéenne donc réductrice.
        Au plan du droit, rien n’interdirait à un pouvoir nouvellement élu de proposer par voie référendaire une nouvelle constitution.
        Dans laquelle ne figureraient plus les abandons de souveraineté résultant des traités. C’est le point de départ incontournable.

        Ensuite, il conviendrait de dénoncer les traités qui nous sont préjudiciables, conformément aux règles du droit international si Bruxelles tente le coup de force.
        Sinon d’en renégocier les clauses si les eurotocrates font preuve de réalisme.
        Pour moi, ce sont des faux durs et ils céderont si tel est leur intérêt.
        S’ils allèguent que les règles du jeu ne le permettent pas, on les met hors jeu !
        Mais intelligemment. Sans claquer la porte. Pour les diviser, les grignoter et scier leurs nerfs.
        Ils ont fait ça avec les Brittons. On peut leur rendre la politesse !

        Rien n’empêche de passer concurremment des accords d’État à État sur un pied d’égalité et de réciprocité, y compris avec des États hors UE, et de passer des deals directs avec les grandes entreprises soucieuses de conserver leurs marchés en contournant la tutelle de Bruxelles.

        En d’autres termes, instaurer de nouvelles relations avec tous nos partenaires, l’UE pouvant en être un comme les autres, sans privilège ni pouvoir normatif.
        En se donnant 6 mois pour y parvenir, au cas par cas, sans casser ce qui fonctionne dans les partenariats industriels et technologiques et les échanges commerciaux. 
        Mais pour cela il faudra des gens qui connaissent de l’intérieur les rouages de l’économie réelle, et sont experts dans la négociation des rapports de force dans le secteur privé.
        Un fonctionnaire retraité n’a pas vraiment le profil idéal pour le job.


      • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2019 08:34

        @CLOJAC
        Vous développez une argumentation en vous éloignant totalement du sujet du départ. 

        La question centrale reste la même : êtes-vous pour le maintien de la France dans l’UE ou non ? C’est extrêmement simple comme question. Votre raisonnement n’a strictement aucune valeur si vous répondez oui à la question. En cas de maintien de la France dans l’UE le raisonnement que vous tenez tient du sophisme. 

        Je vous repose la question : êtes-vous partisan du maintien de la France dans l’UE, oui ou non ? De cette réponse découlera tout le reste. 

        Par ailleurs, votre « envie » de ’« dénoncer » les traités me surprend. Il faudrait juste vous interroger sur ce que vous voulez dire. Dénoncez les traités européens c’est « sortir » de l’Union européenne. C’est comme pour une femme enceinte : elle est enceinte ou elle ne l’est pas ! Elle ne peut pas être « à moitié » enceinte. Pour la dénonciation des traités il en va de même. Soit vous acceptez de les respecter, en vertu de la Constitution française, soit vous décidez de sortir de l’UE pour ne plus les accepter, toujours en vertu de la Constitution. Parce que la « renégociation » des traités est « impossible » puisque celle ci demande « l’unanimité » des Etats membres sur tous les sujets. La position française est donc dérisoire et d’ailleurs, tout le monde s’en contre-fout ! La « renégociation » des traités est une « utopie » qui permet à de nombreuses personnalités politiques de se défausser du « vrai » sujet : sortir ou ne pas sortir de l’UE, appliquer ou pas une politique économique ordo-libérale. Voilà le « vrai » sujet !

        J’ai écrit un modeste article sur la « renégociation des traités ». Je ne peux que vous inviter à en prendre connaissance.
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-renegociation-des-traites-182990


      • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2019 08:42

        @Daniel PIGNARD
        Je lis ceci sous votre plume : «  il aurait fallu que les Français aient consenti à céder notre souveraineté à l’Europe, ce qui n’a jamais eu lieu ».

        Vous êtes simplement dans le déni de la réalité constitutionnelle. Parce que, en effet, la procédure du Congrès est inscrite dans la Constitution française. C’est bien cette procédure qui est utilisée pour modifier la Constitution et non le référendum qui interroge le Peuple. 

        Toute réflexion doit nécessairement partir de la réalité. La réalité, ici, est l’existence de la procédure du Congrès. Vous voulez simplement ne pas en tenir compte et vous vous égarez en citant l’article 3 et le résultat du référendum de 2005. Je suis d’accord avec vous que nos « élus » ont trompé leurs électeurs, ont pris des décisions contraires à leurs souhaits (référendum de 2005). Il n’en demeure pas moins vrai que la Constitution a été remaniée à de nombreuses reprises par la procédure du Congrès et la mouture que nous avons aujourd’hui sous les yeux est bien celle qui s’applique, que cela vous plaise ou non, que cela me plaise ou non. 

        J’ai écrit un petit article sur les changements constitutionnels. Il pourrait vous intéresser, ou pas ! J’ai fait un point sur le sujet des changements constitutionnels qui me semble objectif et rationnel. 

        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-incidence-de-la-ratification-des-189142


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 décembre 2019 08:47

        @Legestr glaz

        Non, il faut agir en faveur des Français et attendre patiemment que l’UE nous mette une amende salée, alors là...Notre armée... Nos exocet...Notre détermination à défendre les Français... Chaud devant.

        si la commission nous met des amendes substantielles (plus élevées que 10 tirs d’exocet par exemple) alors tout à coup la salle où se réunit la commission s’écroule et on ne sait pas d’où ça vient.
        Evidemment on interdit alors à toute personne d’entrer dans ces bâtiments avant de comprendre ce qui s’est passé, mais comme les enquêteurs seront particulièrement choisis pour leur lenteur à investiguer, les commissaires ne sont pas prêts de retrouver leurs bureaux et documents.

        Les pauvres peuples européens non seulement ne recevront pas de coups, mais ils auront un spectacle réjouissant à contempler sur leurs télévisions et toutes les chaumières d’Europe sableront le champagne.

        N’avez-vous pas hâte de voir cette éventualité ?


      • CLOJAC CLOJAC 10 décembre 2019 09:44

        @Legestr glaz

        C’est extrêmement simple comme question.

        La simplicité semble vous caractériser en effet.

        Je vous repose la question : êtes-vous partisan du maintien de la France dans l’UE, oui ou non ? De cette réponse découlera tout le reste. 

        Vous vous prenez pour un flic qui interroge un suspect ? Ça devient cocasse !
        Vous en avez d’autres comme ça pour me distraire ?

        Par ailleurs, votre « envie » de ’« dénoncer » les traités me surprend.

        Je suis seulement respectueux du droit international. Quand un pays veut se désengager d’un traité, ou de dix, il doit le faire dans les formes.
        Sinon, il perd toute crédibilité pour s’engager dans d’autres négociations par la suite. Or justement, il va falloir renégocier toute la partie économique, autant avec des méga-entreprises qu’avec des États. Avec des gens business to business.

        Abandonnez votre attitude psychorigide et essayez de concevoir que les dispositions actuelles de l’unanimité seraient caduques dès lors qu’un nouveau pouvoir agissant en vertu d’une nouvelle constitution se poserait vis à vis de l’UE non plus en vassal mais en souverain, traitant d’égal à égal. 
        Pour faire simple : on n’obéit plus aux injonctions de l’UE, mais on ne casse pas la baraque, on garde ce qui est bon pour la France, on rejette ce qui nous est préjudiciable, l’UE n’est plus un maître mais un partenaire.

        Si vous n’arrivez pas à comprendre ça, soignez vous !
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-pilule-qui-rend-plus-217791


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 décembre 2019 09:48

        @Legestr glaz

        « Vous êtes simplement dans le déni de la réalité constitutionnelle. Parce que, en effet, la procédure du Congrès est inscrite dans la Constitution française. »

         

        Non, c’est vous qui êtes dans le déni de ce qui est prévu par la constitution. En effet, quand le peuple s’est prononcé par un référendum, la constitution ne prévoit pas de pouvoir passer par le congrès mais seulement de nouveau au moins deux ans après par un même référendum.

        « Lorsque la proposition de loi n’est pas adoptée par le peuple français, aucune nouvelle proposition de référendum portant sur le même sujet ne peut être présentée avant l’expiration d’un délai de deux ans suivant la date du scrutin. » (Article11 de la constitution de 1958)

         

        Il est lamentable que ceux qui se prétendent contre l’UE soient les meilleurs défenseurs de ceux qui agissent frauduleusement en faveur de l’UE. Vous êtes les meilleurs collaborateurs de l’UE en ne résistant pas le moins du monde à leur oppression, notamment par le droit qui a été bafoué en France.


      • CLOJAC CLOJAC 10 décembre 2019 09:53

        @CLOJAC

        PS pour Butagaz
        J’oubliais, à propos de votre article de 2017, vous êtes juriste comme je suis archevêque anglican.


      • JL JL 10 décembre 2019 09:54

        @Legestr glaz
         
         il est clair que je ne suis pas constitutionnaliste, mais je connais un peu l’histoire de France ; et s’il y a eu par le passé et encore récemment, des coups d’États, ils n’ont pas toujours été perpétrés dans l’intérêt du peuple. Loin s’en faut,
         


      • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2019 12:30

        @Daniel PIGNARD

        Encore une fois, vous ne tenez pas compte de la réalité. Il ne s’agit pas de « récolter » des amendes« de la part de l’UE. Ceci existe, effectivement, cela a été le cas lors de la non application de la directive sur les OGM, par exemple, mais cela reste un détail.
        https://www.liberation.fr/terre/2008/12/09/ogm-la-france-condamnee-a-10-millions-d-euros-d-amende_294995

        Il ne s’agit donc pas d’amende mais de respect de la Constitution ! Depuis longtemps maintenant, le Conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat prennent toujours et systématiquement partie pour les décisions de l’UE lorsque la France ne veut pas appliquer les décisions découlant des traités. D’un point de vue »constitutionnel« la France est dans l’obligation d’appliquer les traités. Ne pas le faire serait très exactement l’équivalent que de dire : le prochain Président de la République sera élu pour 2 ans ou alors pour 13 ans, ce qui pourrait vous passer par la tête, à titre, encore, d’exemple ! Mais tout le monde sait très bien que le prochain Président de la République sera élu pour 5 ans, puisque cela figure dans la Constitution ! 

        J’ai écrit aussi un petit article sur la »désobéissance« aux traités. Tout ceci reste »factuel" je n’invente rien, je tiens compte de la réalité. Celle-ci, semble t-il, ne vous plait pas, pas plus qu’à moi d’ailleurs. 

        Le titre est provocateur parce que Mélenchon n’intervient pas dans cette affaire, mais, il laisse entendre qu’il serait possible de désobéir aux traités, c’est à dire de désobéir à la Constitution. Chacun est libre, ou pas, de le croire !

        https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/jean-luc-melenchon-desavoue-par-le-198321


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 décembre 2019 15:08

        @Legestr glaz

        Le respect de la Constitution pour le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat, c’est d’abord le respect des droits de l’homme, or les droits de l’homme de 1789 ne sont pas respecté dans les PV automatiques, dans les taxes, dans les impôts,

        C’est ensuite le respect du préambule de la Constitution de 1946 or les privatisations des services publics et les retraites sous évaluées ne le respectent pas.

        Enfin j’ai cité dans ce fil les principes constitutionnels qui ne sont pas respectés et qui n’ont pas été relevés par le Conseil Constitutionnel.

        Déjà d’avoir accepté le mariage homo comme constitutionnel est une violation du sens des mots et des bonnes mœurs.

        D’avoir accepté que le père et la mère soient appelés parent 1 et parent 2 en est une autre.

         

        Conclusion : Ces instances ne défendent plus le droit constitutionnel mais autre chose.


      • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2019 15:23

        @Daniel PIGNARD

        Je comprends mieux le sens de vos réponses lorsque j’examine votre conclusion. 

        Vous dites que les principes constitutionnels ne sont pas respectés, soit, mais qui évoque ce sujet ? Qui a levé une question prioritaire de constitutionnalité concernant les sujets que vous nommez ? Vous le savez ? 

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Question_prioritaire_de_constitutionnalité


      • Surya Surya 7 décembre 2019 19:32

        « comment peut-on agir de la sorte à un seul moment de l’année ? On fait œuvre de charité ce jour-là en faisant appel à nos bons sentiments alors que l’on ne fait rien le reste [du temps] ». 


        Il a raison et c’est le même genre d’absurdité pour toutes les « journées mondiales de... », avec par exemple celle consacrée à la femme, d’autres à toutes sortes de maladies diverses, celle contre le travail des enfants... et puis il y a aussi : 

        1er janvier : journée mondiale de la paix. Le reste de l’année, ce sont donc les journées mondiales de la guerre...

        18 janvier, journée mondiale des légumes verts. Le reste de l’année, c’est OK de manger au Mc Do, surtout le 13 octobre où c’est la journée mondiale du hamburger, mais pas le 5 février où c’est la journée mondiale du Nutella (authentique !! smiley )

        25 mars, la journée internationale de la procrastination, elle est d’ailleurs chaque année repoussée au 26,

        20 septembre, journée mondiale du logiciel libre. Le reste de l’année, c’est la fête à Microsoft...

        La liste est longue.


        J’aime bien Cédric Villani. Je ne connais pas ses idées, car je n’ai pas suivi de très près, mais je l’aime bien comme personne, surtout pour son côté « je suis comme je suis, et où est le problème ? »


        • CLOJAC CLOJAC 7 décembre 2019 22:10

          @Surya

          « J’aime bien Cédric Villani. Je ne connais pas ses idées, car je n’ai pas suivi de très près, mais je l’aime bien comme personne, surtout pour son côté « je suis comme je suis, et où est le problème ? »

          Sous ses dehors de zazou un peu déjanté, c’est un ambitieux d’une remarquable intelligence, qui sait capter l’air du temps.
          En France où être mensan est considéré comme une tare qu’on cache sur un CV, ce surdoué a transformé ce préjugé en avantage, en laissant entendre qu’il pourrait être Asperger = gros coefficient de sympathie.
          Le freluquet a raté une occasion de redorer le blason de la France en ne nommant pas Villani ministre des universités, des sciences et de la recherche.
          Mais sans doute le mari de Brigitte souffre-t-il d’un énorme complexe face à un gus qui doit le surclasser de 20 ou 30 points de QI.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 décembre 2019 22:49

          @CLOJAC

          Ia orana. J’arrive toujours pas à comprendre qu’une tronche comme lui aille dans le panier de crabes. Mais bon ecce omo .


        • CLOJAC CLOJAC 7 décembre 2019 23:49

          @Aita Pea Pea

          Ia Orana, peut-être la politique en dilettante est-elle un jeu pour lui ?
          Il me fait penser à Kasparov qui s’était lancé en politique contre Poutine avec les risques que cela comporte, parce qu’il trouvait ça stimulant et amusant !


        • leypanou 8 décembre 2019 09:44

          @Surya
          J’aime bien Cédric Villani. Je ne connais pas ses idées 

           : il est Young Leader, et a été dans l’équipe d’Anne Hidalgo, actuellle maire de Paris, pendant un certain temps, cela vous donne une petite idée de ce qu’il est.

          Parmi les Young Leaders, vous trouverez François Hollande, Macron, Edouard Philippe, etc, etc.

          Un aperçu des anciens Young Leaders ici.
          Un autre point de vue ici.


        • eau-pression eau-pression 8 décembre 2019 10:55

          @leypanou

          En suivant votre dernier lien, on remonte le temps jusqu’en 1986 avec S.Nora. La liste des personnalités qui suit montre que la prise de contrôle de la vie publique par la finance est acceptée par des individus d’options politiques très différentes.
          Signe (à mes yeux) que ce glissement vers un gouvernement des algorithmes séduit plus que les courants de pensée auxquels ces gens pouvaient se joindre auparavant.

          Si j’ai bien compris, C.Villani admet chez lui un côté autiste. Le lien intime avec la réalité non représentable étant effectivement le meilleur repoussoir de la « vie mode d’emploi », il est normal que les personnes chez qui ce lien est faible acceptent plus facilement d’envisager que des robots prennent les décisions.

          La situation type est celle du diagnostic médical. Voir le point de vue d’A.Rouvroy.

          Voici ce qu’en dit le site etalab rattaché au premier ministre

          Plusieurs textes sont ainsi venus récemment encadrer l’usage des algorithmes. La loi pour une République numérique, promulguée en 2016, a notamment introduit un principe de transparence des algorithmes publics qui servent à fonder des décisions administratives individuelles[1]. Le Conseil constitutionnel a par ailleurs validé et explicité les conditions d’utilisation des algorithmes qui prennent seuls (ie. sans intervention humaine) des décisions à l’égard d’un individu. Le Règlement européen sur la protection des données personnelles a également introduit de nouvelles obligations en vue d’un usage plus transparent et responsable des algorithmes pour l’action publique.

          D’expérience, je sais qu’il y a beaucoup d’obstacles à la mise en oeuvre de ces principes.


        • San Jose 7 décembre 2019 23:44

          Ecriture imbécile dite « inclusive ». 


          • CLOJAC CLOJAC 8 décembre 2019 00:07

            @San Jose

            « Ecriture imbécile dite « inclusive ». 

            Ne soyez pas timide, montrez-nous votre talent en proposant un article !
            Je vous promets de voter pour s’il est bien structuré, comme cela m’arrive parfois avec des gens dont je ne partage pas toutes les idées, mais dont j’apprécie la maîtrise de la langue et l’originalité de l’angle d’attaque.


          • San Jose 8 décembre 2019 08:38

            @CLOJAC
            .
            Cela fait bien des conditions que peu d’articles publiés peuvent se vanter d’avoir remplies. 
            J’en ai publié un et trois ont été refusés :
             sur l’opposition inconditionnelle aux centrales électriques nucléaires d’un grand physicien de 1930 alors même qu’on ne savait encore comment dégager l’énergie nucléaire, et qu’on ne connaissait pas ses déchets
             un article de 1er avril (qu est aussi anniversaire de l’invasion étasunienne d’Okinawa) révélant le secret bien gardé des kamikazés américains à l’assaut des navires japonais
             un article clair et pas brouillon, sans grosses conneries, sur la radioactivité. 


          • nono le simplet nono le simplet 8 décembre 2019 08:43

            @San Jose
            — un article clair et pas brouillon, sans grosses conneries, sur la radioactivité. 

             smiley


          • CLOJAC CLOJAC 8 décembre 2019 09:42

            @San Jose

            « Cela fait bien des conditions que peu d’articles publiés peuvent se vanter d’avoir remplies. » 

            J’en approuve peu car je suis exigeant sur la qualité mais je n’en refuse aucun car je déteste trop les censeurs pour en devenir un.
            Ceci dit, j’ai constaté que certains passaient mieux que d’autres parce qu’ils avaient une bonne accroche au départ, beaucoup jugent sur une première impression.


          • San Jose 8 décembre 2019 10:59

            @nono le simplet
            .
            Citation  :  smiley
            .
            Quelle cruche vous faites.
            Je ne voudrais pas rester en retrait : smiley
            .
            Je ne voudrais pas priver les nouveaux de votre bouillie de gloubi-boulga pour les chats : 
            .
            https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/la-radioactivite-pour-les-non-205865


          • Tall Tall 8 décembre 2019 06:54

            Les sociétés de la Sillicon Valley l’ont bien compris en exploitant ce « vivier ». à des fins d’innovation industrielle

             

            Eh oui ... s’ils trouvent l’IA générale les premiers, ce sera peut-être grâce à ça


            • nono le simplet nono le simplet 8 décembre 2019 07:04

              il est temps que tout le monde s’unisse contre tous les autres !


              • eau-pression eau-pression 8 décembre 2019 10:57

                @nono le simplet

                C’est ce qu’on cherche à faire à Cadarache avec la fusion nucléaire. Vous avez des conseils pour eux ?


              • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 04:10

                @eau-pression
                cadarache ...cadarache ... le dessinateur caricaturiste ?


              • prong Cirrhose (Droll de Crane) 9 décembre 2019 04:27

                @eau-pression

                Arreter de la confiner , .... meme une energie bio a le droit de vivre sa vie M’ EN fin
                c’ est pas du tout diabolique d’ enfermer cette pauvre creature qui as tres fin/faim 


              • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 06:45

                @Cirrhose (Droll de Crane)
                tu joues à quoi exactement ?


              • eau-pression eau-pression 9 décembre 2019 09:35

                @nono le simplet

                Il dit que celui qui est atteint de délire ardent est un mort de fin. Principe de la mante religieuse.

                Ou que tu vas te faire dévorer par ta faim de bio-diversité.

                Et puis, qui a commencé le jeu du plus fin ?


              • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 09:58

                @eau-pression
                Et puis, qui a commencé le jeu du plus fin ?

                moi, sans aucun doute smiley


              • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 8 décembre 2019 22:08

                Ce week-end, la France vivra son grand moment annuel de solidarité nationale

                J’appellerai plutôt ça du racket sentimental car après toutes ces années il serait grand temps de faire le bilan de toute cette gabegie car la lutte contre la mucoviscidose, et le cancer aussi tiens, sont de véritables échecs au regard des sommes colossales engagés depuis des décennies.

                Les gens impressionnables vont ils payer ad vitam aeternam ?


                • Extra Omnes Extra Omnes 9 décembre 2019 04:44

                  écriture inclusive = pauvre d’esprit


                  • San Jose 9 décembre 2019 09:15

                    @Extra Omnes
                    .
                    Le cosmologiste-conférencier Aurélien Barreau étend le langage inclusif aux arachnides. Dans une vidéo de YT : « Un scorpion dans cent millions d’années pourrait-il..... ou pourrait-elle..... »


                  • ZenZoe ZenZoe 9 décembre 2019 10:29

                    des personnes atteint.e.s de maladies etc. etc.

                    Mais ARRETEZ DONC avec l’écriture inclusive, ce n’est pas du français, c’est une prise de tête concoctée par des snobinards incultes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès