• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand il sera trop tard....

Quand il sera trop tard....

« L'avenir n'est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire »

Henri Bergson

 

Là où on devrait Voir, on regarde seulement
Lorsqu’ on devrait Entendre, on ne fait qu’écouter
Alors qu’on devrait Ressentir, on touche superficiellement

 

Nos sens ne sont plus pour nous des alliés et ils sont devenus des cibles.

On regarde ce qu’on veut bien nous montrer mais on ne cherche pas à Voir si ça nous dérange.
On écoute tout ce qu’on nous dit pour appartenir à une « tribu » mais on n’Entend pas ce qui embarrasse notre égo.
On touche le plus possible de choses, de biens…. Juste pour « avoir », et non pour « être », et Ressentir !

 

Faut-il vraiment que nous soyons devenus à ce point inconscients, ignorants et tellement affaiblis par la lobotomisation en règle que nous a fait, que nous fait et que nous fera encore subir notre seule envie de faire envie, notre avidité de pouvoir et d’argent.

 

Toujours être supérieur, avoir plus que l’autre qui à son tour en voudra plus et nous donnera encore envie d’en avoir plus… c’est sans fin. Ou plutôt oui il y aura une fin, la nôtre, celle de nos familles, de nos amis et de tout ce qui fait que nous pouvons profiter et même abuser de ce que nous offre celle qui nous nourrit, nous fait vivre… notre bonne vieille Terre est en train d’agoniser, et en bons êtres humains que nous sommes, on accélère ce déclin au lieu d’agir pour que tout cela puisse durer encore longtemps !

 

Un sentiment domine cependant : au plus on prend conscience de ce qui se passe, au plus on veut en profiter, sentant la fin proche, accumuler encore plus de richesses et de choses inutiles, on réagit exactement comme dans les jeux que nous pouvions avoir enfants, le jeu dans lequel il s’agit de dire ce que l’on ferait si on savait qu’on allait mourir dans un mois ! Profiter, profiter un maximum, abuser, sans foi ni loi, ne penser plus qu’à son propre plaisir… mais alors, est-ce vraiment ce que nous sommes, des gamins ?

 

Je ne pense pas, un gamin est innocent ! Je pense qu’aveuglés par notre confort, conforté par un élan productiviste irraisonné, des puissances sourdes et aveugles, appuyés par une société consumériste et cimenté par notre égoïsme toujours plus développé nous ne sommes plus capables de penser par nous-mêmes, nous ne sommes plus maîtres de notre destin, nous en sommes devenus esclaves, en se laissant glisser vers le déni d’une réalité qui nous fait peur, et c’est bien pour ça qu’on feint de l’ignorer !

 

Peur, peur de la réalité, peur de perdre ne serait-ce qu’un soupçon de notre confort, de nos possessions, peur d’agir alors que l’autre, lui, n’agirait pas et donc récupèrerait ce confort et ces « avoirs » dont on se passerait. De toute façon c’est ce qu’on fait depuis longtemps, appauvrir l’autre pour s’enrichir, l’écraser pour lui être supérieur, l’affaiblir en le rendant dépendant et pouvoir l’exploiter pour continuer à satisfaire notre égo !

 

Mais si effectivement, les expressions « jusqu’ici tout va bien » et « après moi le déluge » continuent à être la philosophie de vie d’un plus grand nombre, alors tant pis, le jour où « plus rien n’ira », alors « le déluge » nous infligera La Leçon dont nous avons besoin et nous ne pourrons plus accuser l’autre, car je suis cet autre, il est cet autre, elle est cette autre, nous sommes et ils sont ces autres !

Et alors, nos richesses accumulées, nos biens inutiles et notre cupide pouvoir ou supériorité sur l’autre n’auront plus aucun sens, pensez-vous que ces futilité vont réellement nous aider à avancer, à pérenniser notre présence sur cette Terre ?

 

Il ne s’agit pas de tout arrêter, la voiture, la viande, l’avion, les loisirs… et d’aller vivre dans une grotte !
Ça c’est ce que nous martèlent, des gens qui justement profitent, d’une opportunité pour exister, être devant pour certains, et s’enrichir encore un peu plus pour d’autres !
 

Simplement en commençant par retrouver certains repères tels que le respect, les valeurs humaines qui font justement de nous des êtres humains, le partage qui nous différencie des animaux sauvages.- Animaux qui, soit dit en passant, sont plus « conscients » que nous de ce que leur offre la nature, ils y sont confrontés à tout instant et en sont autant tributaires que nous ! -

Ce qui nous fait avancer c’est la quête de plaisir, de joie et de bonheur, alors il est selon moi, et même pour moi, impossible et inutile de s’en passer. On ne va tout de même pas se priver de notre raison de vivre !
 

Mais ça n’empêche pas d’être raisonnable, de prendre conscience de certaines réalités et d’agir en conséquence, rien ne nous empêche de rester nous tout en prenant conscience de l’autre.

Ah, le mot « conscience », à la mode lui aussi, mais il s’agirait là d’une vraie prise de conscience, pas celle qu’on fait semblant d’avoir juste pour s’en donner une, de bonne conscience !
Arrêter de dire :  - « de toute façon à moi tout seul je n’aurais aucun impact ! »,
 ou bien - « c’est à untel ou unetelle de faire ce qu’il faut, c’est son rôle ! »,
 ou encore - « c’est la faute à nos gouvernants et aux plus riches qui décident de tout ! »

 

Effectivement ils en sont pour beaucoup responsables, mais ce ne sont pas les seuls :
 - Tout d’abord, de même qu’« un océan est fait de gouttes d’eau », si chacun de nous, au lieu de trouver comme excuse que seul il ne peut rien veut y croire et agit à son échelle, alors cet « océan » finira par se constituer, dans le cas contraire, on attend et on compte sur l’autre !
 - Ensuite, plutôt que d’accuser et d’essayer de culpabiliser l’autre, partons du principe de ne pas faire aux autres ce qu’on n’aimerait pas qu’on nous fasse à nous, ça s’appelle avoir des valeurs, du respect !
 - Et pour finir, de fait c’est nous qui avons élus (du moins dans nos pays) les gens qui nous gouvernent et si certains s’enrichissent (et d’autres s’appauvrissent) c’est bien par nos comportements, nous avons encore un peu le choix, alors, n’aurait-on pas ce qu’on mérite !

 

Course après l’argent à tout prix, corruption et corrupteurs (un n’existerai pas sans l’autre et vice versa !), hyperconsommation, conflits d’intérêts, abus de pouvoir, comportements égocentriques et irresponsables, absence quasi-totale d’altruisme, de respect, d’humanité…
On a tous, plus ou moins, de ces « maux » qui font qu’aujourd’hui nos sociétés ont mal, de plus en plus mal !

 

Alors s’il est vrai qu’il n’est pas trop tard, n’attendons pas qu’il soit trop tard, à ce moment-là il sera vraiment trop tard !

 

 Commençons par nous regarder vivre, a-t-on besoin réellement de ceci ou de cela ? Quel sera le réel impact de cet agissement-là ? Que pourrais-je faire à mon petit niveau pour participer à cette amélioration-là ?
Dois-je cautionner par mon comportement cette absurdité ou ce procédé inhumain ? Serais-je plus heureux en rendant les autres malheureux ou en aidant, par mon action ou mon inaction (boycott) à être plus heureux ?

 

Tout peut se faire dans la modération, sans privations dangereuses, sans extrêmes mortels, essayons d’avoir comme nouvelle philosophie de vie l’expression : 
 - « chi va piano, va sano e va lontano », traduction : « qui va doucement, va sainement et va loin ».

 

Et on pourra alors dire qu’on fait partie de cette humanité qui parce que dotée d’intelligence, a su se redresser et non de ces égoïste et pervers-narcissiques qui l’on regardé disparaitre insouciants et inconscients !
 

 

JMDA, août 2019


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 août 10:41

    C’est quand au fait ? ^^


    • arthes arthes 14 août 17:22

      @bouffon(s) du roi
      Bah, c’était hier et LTDM, mais bon, c’est juste une mini apocalypse, mais ya du boulot .


    • Le421 Le421 14 août 19:20

      @arthes
      C’est un peu l’histoire du type qui se jette du 15ème étage par la fenêtre.
      En passant devant la fenêtre du deuxième, il dit : « jusqu’ici, c’est le pied !! »


    • baldis30 14 août 19:04

      discours très édifiant ... à tenir en des lieux bien précis pour l’éducation des foules :

      les Minguettes à Vénissieux,

      la cité des 4.000,

      les différentes Z.U.P.

      les refuges pour SDF .... s’ils ne sont pas trop encombrés ...


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 20:05

        Boaf ! Les Zautres, c’est tous des kons.

        Les Zautres uniquement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

cémoi04


Voir ses articles







Palmarès