• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quelle est la raison de l’inégalité aux États-Unis ?

Quelle est la raison de l’inégalité aux États-Unis ?

Les événements tragiques de 2020 ont fait prendre conscience aux Américains que les États-Unis ne peuvent plus se considérer comme un exemple de démocratie. Et bien que le slogan « Black Lives Matters » soit moins courant qu'en été, cela ne signifie pas que le problème a été résolu. Malheureusement, de nombreuses personnes ne comprenaient même pas à quoi elles avaient affaire.

JPEG

En mai de cette année, la police de Minneapolis a tué George Floyd. Quand ils l'ont arrêté, ils l'ont mis sur l'asphalte, pressant son cou avec leurs genoux. L'étranglement a entraîné la mort de l'Afro-américain de 46 ans, et l'incident a provoqué une vague de protestations contre le racisme et la brutalité policière.

Les politiciens ont rapidement trouvé un moyen de capitaliser sur l'indignation populaire, qui est devenue un outil dans la course présidentielle. Mais il y a aussi un autre facteur d'ingérence politique dans les manifestations populaires, beaucoup plus méprisable.

Une étude réalisée en juillet par l'Université de Chicago a montré qu'aucun service de police des 20 plus grandes villes des États-Unis ne fonctionne conformément aux exigences internationales les plus élémentaires en matière de droits humains.

Parmi les nombreuses violations, les avocats ont souligné le recours à l'assassinat. Le meurtre est considéré comme une mesure de dernier recours, mais les policiers sont autorisés à tirer pour tuer si un suspect « s'échappe », « tente d'échapper à la justice » ou « empêche le crime » .

« Il est très préoccupant que les forces de police des plus grandes villes des États-Unis ne respectent pas les normes les plus élémentaires en matière de droits humains », a déclaré Claudia Flores, directrice de l'International Human Rights Clinic.

L'étude a montré que les États-Unis sont le seul pays du monde civilisé où la police sabote les normes internationales. L'observatrice de l'ONU pour les exécutions extrajudiciaires, Agnes Callamard, a déclaré qu'elle était « terrifiée par la mort de personnes en public aux mains de ceux qui doivent nous protéger » .

De telles critiques ont gravement nui à la crédibilité de l'Amérique sur la scène internationale. Cependant, les politiciens de Washington ne le cachaient pas, mais discutaient activement de la situation, proposant des solutions. N’est-ce pas le signe d’un État démocratique ? Cela aurait vraiment été le cas, mais les libéraux qui ont rejoint les manifestants les éloignaient en fait de la cause profonde du déclin américain.

Les gens étaient convaincus que le passé raciste des États-Unis, où l'esclavage existait il y a quelques siècles, était à blâmer. Les gens ont alors commencé à détruire des monuments aux personnages confédérés, comme si le bronze et le béton étaient responsables des malheurs des Américains modernes. Hélas, la page sombre de l'histoire américaine est devenue une couverture pathétique du fait que ni les républicains ni les démocrates ne veulent changer aux États-Unis.

Des analystes de l'Université de Chicago ont déclaré dans une étude que l'arbitraire de la police américaine est une « violence sanctionnée par l'État ». Une phrase forte qui révèle l'absurdité de nombreuses manifestations. Il ne fait aucun doute que les agents sont directement responsables de leur brutalité. La police fait simplement ce pour quoi elle est payée. Et c'est dommage pour ceux qui considèrent encore les personnes en uniforme comme des défenseurs de l'état de droit.

Aux États-Unis, où l'inégalité est un modèle, la police est devenue la force qui protège les riches des pauvres, du mécontentement des opprimés par le système. Le scénario d'une sorte d'anti-utopie. L'Initiative de responsabilité publique a précédemment présenté les résultats de son enquête, qui a montré que les grandes entreprises paient la police. Ce qu'on pourrait appeler la corruption des forces de l'ordre est tout à fait légal aux États-Unis et se produit grâce aux fonds de la police. L'argent va à la fois à la formation des officiers et non à l'acquisition d'armes.

Chevron est l'un des principaux sponsors de la New Orleans Police and Justice Foundation et des Houston and Salt Lake City Police Foundations. Shell est partenaire de la police de la Nouvelle-Orléans et sponsor de la Houston Police Cavalry Patrol. Le directeur des affaires corporatives et publiques de Detroit Edison siège au conseil d'administration de la Detroit Public Safety Foundation. Entre 2014 et 2018, l'entreprise a alloué au moins 138 000 dollars aux forces de sécurité.

JPMorgan Chase est un sponsor officiel de la New Orleans Police and Justice Foundation. La fondation utilise même des dons pour recruter de nouveaux policiers et les former. En outre, JPMorgan a investi 4,6 millions de dollars dans les « mises à niveau de sécurité » du NYPD.

Wells Fargo est un sponsor des fonds de la police à Atlanta, Salt Lake City et Seattle. Et la banque parraine aussi des prisons privées aux États-Unis.

Dans cet esprit, l’idée des libéraux de réduire le financement de la police dans le cadre de la réforme semble ridicule. Cependant, l'idée d'une réforme de la police en elle-même fait de même. Cela n’affectera en rien la pauvreté, le racisme et la brutalité des forces de l’ordre, car ce ne sont pas là les causes des malheurs de l’Amérique. Ce ne sont que les instruments d'un système impitoyable que personne à Washington ne songe à changer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 2020 09:39

    ce n’est pas un article sur les « inégalités », mais sur le racisme et la violence policière aux Etats-Unis et toute l’idéologie qui va avec, à commencer par se tromper de cible et à confondre les effets avec les causes.

    De la même façon que certains mouvements féministes contribuent à orienter contre les hommes un combat qui devrait se diriger contre se système socio-économique de l’économie de marché, ce genre d’« analyse » ne situe pas les vrais clivages mais en exacerbe d’autres pour mieux masquer les premiers.

    Les inégalités aux Etats-Unis (comme chez nous) traversent toutes les « communautés » (encore un concept pratique pour masquer les réalités).


    • Albert123 3 décembre 2020 10:01

      @Séraphin Lampion

      Constante horizontalisation des luttes via les leftists au service de l’oligarchie, rien de nouveau, 

      on a les même en France, ils sont même bien souvent formés dans les universités US avant de revenir au pays pour tout pourrir.

      Coffin, Lasganerie, ... bref toute la clique des paumés dégénérés gauchistes tous bercés à la cancel culture, au lgbtisme, au féminisme et à l’antiraciste en mode écriture inclusive (marque de fabrique des infiltrés au pays) qui ont transformés l’université en creuset de l’inculture, de l’ignorance et du totalitarisme de la non pensée.

      la violence perçue au sein de la société est directement liés à cette affaissement intellectuelle généralisée promue par ceux qui tiennent les milieux étudiants et universitaires depuis presque 60 ans : la gauche sous influence US, cad la gauche française dans son ensemble, ce vivier pour petit bobos dégénérés qui pensent masquer leur dégénérescence avec leur humanisme de pacotille.


    • sylvain sylvain 3 décembre 2020 10:14

      @Albert12.3
      c’est sur que quand c’était pétain, au niveau de la violence perçue au sein de la société ça allait bien mieux . Et au niveau de la violence perçue dans vos commentaires, vous vous situez ou ??


    • Albert123 3 décembre 2020 10:29

      @sylvain

      « vous vous situez ou ?? »

      a un endroit qui vous est inaccessible, la nature n’a pas été généreuse avec vous, elle ne vous a pas offert ce qui vous permettrait d’y aller.

      le totalitarisme c’est la suite logique du gauchisme, pas l’inverse, 

      donc au lieu de nous faire une inutile tartine sur pétain, les fachos et tout le reste de la logorrhée gauchiste habituelle, commencez par vous brosser l’arrière train, il est un peu trop sale.

      pour le reste les fragiles dégénérés qui s’indignent pour des mots prononcés qu’ils estiment d’une violence insupportable, j’aie juste envie de leur dire de sortir un peu dehors et d’apprendre à rattacher leurs couilles, à défaut de redevenir des Hommes, ils réapprendrons peut être le chemin de la dignité plutôt que celui de la posture de l’indignation sélective dans laquelle ils s’aiment tant.

      le seul fait qu’un autre d’exprime quelque chose qui ne vous convient pas est perçue de votre coté comme une insoutenable violence, ça n’est pas une vertu mais un marqueur de votre nature défaillante


    • sylvain sylvain 3 décembre 2020 11:11

      @Albert123
      le seul fait qu’un autre d’exprime quelque chose qui ne vous convient pas est perçue de votre coté comme une insoutenable violence, ça n’est pas une vertu mais un marqueur de votre nature défaillante

      dis c’est qui qui pète un cable et qui se complait dans l’insulte . Un Homme, un vrai sait garder son calme et poser ses grosses couilles sur la table l’air de rien

      Si vous étiez assez serein pour lire quelques lignes sans vous étouffer, vous auriez constaté que je n’ai pas écrit de tartines sur pétain, c’est inutile comme vous dites, déja fait, plus besoin de la faire

      Je tenais juste a signaler que l’esclavage n’est pas spécialement de gauche, ni le colonialisme, ni la violence sociale, ni les riches qui écrasent les pauvres, ni les financiers qui se gavent de cocaine en faisant sauter des sociétés entières ... ils ne sont pas forcément de droite non plus d’ailleurs . Votre commentaire laisse entrevoir que vous êtes incapable de supporter une bonne moitié de la population de votre pays alors dites, quelle voie proposez vous ??


    • sylvain sylvain 3 décembre 2020 09:56

      donc l’hypothèse serait que la police est violente aux etats unis parce que financée directement par de grosses entreprises... 

      Si on regarde un peu l’histoire il semble que les etats et leurs gouvernements n’aient absolument pas besoin de ça pour défoncer des gueules . Je ne vois même pas l’intérêt de donner un exemple tant il y en a . On peut aussi se dire que nos gouvernants et grands chefs d’entreprises ont toujours fais partis d’une même mafia et qu’il n’est pas étonnant qu’ils aient les mêmes pratiques . Peut être même que si les grands patrons se mettent a directement financer la police c’est qu’ils se disent qu’ils ne peuvent plus vraiment compter sur les politiques pour faire le boulot . On peut toujours rêver .

      .

      quoiqu’il en soit, je ne vois pas de raisons crédibles de se réjouir de ce que décrit l’auteur, mais si c’est ce qui est censée expliquer les violences policières, que propose t il pour expliquer les 99.99% restants ??


      • sylvain sylvain 3 décembre 2020 10:09

        et puis pour ne pas tourner autours du pot, il est tout de même étrange de voir ce poutinien s’inquiéter tant de la violence policère aux EU et du pauvre peuple américain quand on sait que la moitié des russes affirment avoir peur de leur police et que 80 % pensent qu’elle est corrompue, que 30% des policiers russes affirment travailler aussi pour le privé .

        Il n’y a pas tant de différences de pratique du pouvoir entre les EU et la russie ou même la chine . C’est toujours les mêmes ficelles

        Tout ça n’est que du jeu politique, sur la misère des gens, comme dab


        • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2020 12:29

          La même qu’en France non ?

          A Nice en centre ville il y a beaucoup de mendiants et de SDF ....

          Tout les 10m tu te fais accoster ....


          • sylvain sylvain 3 décembre 2020 15:13

            @zygzornifle
            oui, pis la même qu’en allemagne, en russie ou en chine . Moi j’appelle ça la société de contrainte, d’autres la grande pyramide ... Les inégalités sont la manière de créer cette société tout autant que son résultat


          • adeline 3 décembre 2020 16:31

            J’adore la tête du type devant les jambes de la femme... bien que je pense que c’est un montage non ?


            • Albert123 3 décembre 2020 17:12

              @adeline

              « c’est un montage non ? »

              non le seul montage c’est celui de la fraude électorale qui a eu lieu pour faire oublier aux leftists futiles et dépravés qui viennent de faire du shopping les raisons pour lesquelles le mâle blanc cisgenre déclassé vote Trump.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Philippe Khalfine

Philippe Khalfine
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité