• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Racisme : une plaie purulente ! La réponse...

Racisme : une plaie purulente ! La réponse...

En direct de la réalité

Vidéo en contre-point :

Agent de l'intégration française, vous venez avec votre bonne pensée gauchiste nous expliquer les malheurs que vous subissez à entendre une vérité qui vous dérange.
Une vérité que vous ne voulez pas voir.

Ô combien il serait plus facile pour vous de penser que noir et blanc sont les mêmes, vivent les mêmes choses, subissent les mêmes outrages dans la vie. Votre définition du racisme s'arrête à : nous le subissons tous ?

Quel racisme subissez-vous ? Vous qui dans votre segpa constitué d'immigrés, il était important pour vous de nous le dire, vous qui n'entendez que des réflexions plus ou moins débiles d'adolescents rebelles. Il vous explique que les expressions, le « travail au noir », « Il voit tout en noir », « Les gueules noires », « Il a de noirs desseins », ne sont pas juste des expressions sans fondement idéologique. Que cela a été voulu par vos paires ! Par vos frères ! Par vos Pères ! Que l'image du noir soit associé à la saleté, à la maladie, à la négativité.

Je peux vous renvoyer à vos études et vous réapprendre votre histoire, si vous croyez naïvement qu'il suffit de nous dire : "intégrez-vous, nous sommes tous égaux". Alors vous n'avez rien compris. Et d'enseignant en Segpa, vous devriez devenir fermier pour apprendre aux ânes, et aux vaches votre savoir.

Il est fondamental pour le blanc de se définir comme supérieur au noir. Cette distinction a été faite lors de la mise en esclavage de mes ancêtres. Cette disctinction était nécessaire car elle permettait de rajouter une couche supplémentaire à la disctinction sociale déjà opérante entre les riches et les pauvres depuis des millénaires. Le serf blanc ne devait pas fraterniser avec l'esclave noir. Même si tous deux étaient soumis, et oppressés.

Cette disctintion raciale, quelque soit vos efforts dialectiques, existe toujours. Et d'autant plus dans une société vieille, et vieillissante comme la France. Ce jeune loin d'être un turbulent petit con, et un héros de son temps. Car contrairement aux dizaines de milliers de mes frères, il ne se tait pas, il ne s'avoue pas vaincu. Et même si à son niveau sa lutte vous semble désuète de sens. Je sais qu'il a raison.

Son insolence est la lumière de la France. Vous qui croyez qu'il suffit de nous dire : "Intégrez-vous. Faites comme nous, nous qui sommes blancs, monogames quand cela nous arrange, mangeons autant de porc que nous le voulons, buvons autant de vin que nous le pouvons, et ne battons pas nos femmes, la plupart du temps."

De par la disctintion que vous opérez avec votre concept d'intégration, vous mettez vos valeurs au-dessus des notres. Malgré tous vos beaux discours hypocrites vous vous sentirez toujours supérieurs à nous ! Alors pourquoi devrions nous vous écouter ?

Votre vision de l'égalité est fausse, tous les hommes n'agissent pas comme vous, ne pensent pas comme vous, ne croient pas au même Dieu que vous. Cela ne les empêche pas d'avoir les mêmes droits que vous, ni d'agir dans l'intéret commun. Vous dites qu'il est raciste, il vous envoie juste en pleine tête votre concept égalitaire à deux balles. Qui sous couvert d'universalisme cache simplement une volonté farouche d'expliquer que le noir, l'arabe n'a pas les mêmes valeurs que vous !

Et le fait qu'il reste entre ses frères ne signifie pas qu'il ne parle pas français, ne puisse pas travailler et produire de la richesse en France, ni payer des impôts pour payer votre salaire d'enseignant. Vous avez toujours cette peur de l'autre, de la différence. Vous en êtes tellement effrayés que le mot communautarisme vous tétanise. Pourtant la France ne s'effacera pas à cause de nous, ni ne verra son histoire entacher à cause de nous. Par contre votre racisme lui a déjà taché son histoire à maintes reprises.

Le futur ce n'est pas ce modèle d'intégration que vous proposez, ce modèle ne fonctionne pas. Il repose sur des principes faux, où l'homme par sa différence est une menace aux valeurs républicaines au lieu d'etre un atout. Où vous refusez de comprendre le mot communautarisme. Le fait d'accepter l'étranger chez soi, d'accepter ses coutumes, ses traditions, n'est pas un danger. Non c'est une forme de respect, et de tolérance.

Mais en tant qu'agent de cette République malade, et pourrie. Cette République qui parle d'identité nationale, qui réquisitionne des tramways pour y parquer des Roms, qui crée des camps pour y enfermer femmes et enfants. Et bien en tant qu'agent corrompu aux idées corruptrices, vous ne pourrez que continuer à vous plaindre des remarques de cet élève qui n'a eu comme seul tort de vous faire remarquer que oui il n'était pas comme vous, et que non cela ne veut pas dire qu'il n'est pas votre égal.

Tant que vous ne comprendrez pas ça, vous resterez dans vos mièveries pseudo gauchistes chantées par votre idole Claude Nougaro.

La réponse...

JPEG - 31.9 ko

Moyenne des avis sur cet article :  1.69/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • ricoxy 25 octobre 2012 14:22

    ◄ Nique la France ► dit l’affiche

    Et « Nique la Fric » ?


    • mrdawson 25 octobre 2012 14:26

      L’article est assez confus, je ne suis pas sur de comprendre : suis-je un raciste parce que je considère que tous hommes sont égaux ou suis-je un raciste parce que je considère que les hommes sont différents ?
      Enfin un truc que j’ai compris c’est que la marge de manoeuvre pour ne pas être taxé de raciste est assez réduite.


      • Traroth Traroth 26 octobre 2012 10:44

        Il n’y a aucune contradiction entre croire que tous les hommes sont égaux et croire qu’ils sont tous différents.


      • ottomatic 25 octobre 2012 14:36

        C’est assez affolant comme article !


        Broyer du noir est sans doute une preuve de notre racisme inné contre les noirs... à moins que ce ne soit qu’une expression utilisé par les peintres...

        « travail au noir » : travail caché donc à l’ombre... étonnement dans le noir...
        « Les gueules noires » : sans aucun doute du racisme pur et dur ! A moins que vous n’ayez pas connaissances des gueules noires... du à la poussière de charbon...

        Bref, c’est du grand n’importe quoi ce truc !

        • Aldous Aldous 25 octobre 2012 15:36

          On nage dans la victimisation à outrance.


          Les expression qui donnent un aspect positif au blanc et négatif au noir n’ont rien à voir avec les races humaines mais avec la clarté et l’obscurité.

          Mais bon, j’imagine que chacun a droit a son délire de persécution...

        • Romain Desbois 25 octobre 2012 17:05

          Le terme noir n’est pas lié à la couleur de peau des gens !!!!
          Ce mot à remplacé le mot « nègre » trop connoté«  »racexclavagiste« , il est surtout resté dans l’édition qui signifie faire le boulot de l’écrivain à sa place (je propose perso le terme »prête plume").

          En radio ce qui n’est pas bien vu , c’est de faire un blanc (un silence).

          Faut toujurs se méfier de ce que l’on met derrière les mots.


        • lionel 26 octobre 2012 11:08

          Sans vous agresser, vous devriez lire les livres de Michael Bradley, auteur qui dérange vraiment et invite à une réflexion pertinente sur ce sujet extremement complexe ;



          aussi le livre Chosen Man From The Caucasus du même auteur...

        • lionel 26 octobre 2012 11:21

          Cet article à le mérite, malgré que je ne partage pas tout ce qui y est dit, de nous faire approfondir la problématique. J’ai passé des années au Mali, intégré, parce que je l’aime et respecte ses us et coutumes et cela sans perdre le meilleur de ma « françité » et en le partageant pour enrichir mes hôtes. Depuis le début de l’aventure coloniale de la civilisation blanche, des blancs ont pris la défense des peuples opprimés, se sont joint à eux. De plus la logique prédatrice des dirigeants « blancs » s’est d’abord et avant tout exprimé chez eux contre notre population blanche et cela a commencé en Angleterre avec la politique d’Enclosure qui allait devenir le modus operandi de la prédation de nos élites.


          Les psychopathes ne sont pas racistes et existe chez tous peuples. le racisme (reconnaissance de l’altérité culturel et non l’établissement de hierarchie) peut permettre de mieux se connaître, connaître l’autre et le respecter. Utilisé par les psychopathes il devient un outil de déshumanisation et d’exploitation. 

        • lionel 26 octobre 2012 11:54

          @ l’auteur, 


          Vous devriez écouter ceci :


          « La France, on la nique pas, on lui fait l’Amour »

          On a assez de notre classe politique pour la niquer !

        • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 14:40

          Il vous explique que les expressions, le « travail au noir », « Il voit tout en noir », « Les gueules noires », « Il a de noirs desseins », ne sont pas juste des expressions sans fondement idéologique. Que cela a été voulu par vos paires ! Par vos frères ! Par vos Pères ! Que l’image du noir soit associé à la saleté, à la maladie, à la négativité.

          C’est la langue française qui est intrinsèquement raciste, puisqu’elle ne fait pas la distinction que les anglais font entre « black » et « dark ». Ainsi, l’obscurité, polarité négative, est immédiatement associée à l’homme de couleur noire ! Comment ne pas être raciste quand on parle une telle langue ?
          Non mais faut arrêter les conneries.


          • Romain Desbois 25 octobre 2012 17:08

            N’importe quoi ! En français il y a suffisamment de mots pour remplacer le terme noir.


          • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 17:40

            Nota : chercher la définition du mot « ironie ».


          • tf1Goupie 25 octobre 2012 20:22

            Trou noir c’est raciste


          • non667 25 octobre 2012 14:45

            merci pour cette pub pour le F.N. ! smiley smiley smiley


            • Yvance77 25 octobre 2012 14:51

              Salut,

              Moi quand je lis ce genre de merde... je me dis une chose une seule. On n’a plus rien à se dire, cassez-vous c’est par ici la sortie !


              • Aldous Aldous 25 octobre 2012 15:33
                l’auteur dit : ’ Que cela a été voulu par vos paires

                Sans doute est-ce un un argument involontairement couillu...


                • Traroth Traroth 26 octobre 2012 10:46

                  Je me suis fait la même remarque. Les autres, je ne sais pas, mais ma paire, elle a toujours fait ce que je voulais jusqu’à présent... smiley


                • pissefroid pissefroid 25 octobre 2012 15:34

                  J’ai voulu savoir d’où vient l’expression de travail au noir.

                  J’ai trouvé :

                  “Travailler au noir” trouve son origine au Moyen-Âge. A cette époque, le travail était réglementé de telle manière qu’il ne soit effectué qu’à la lumière du jour. Or, certains maîtres faisaient travailler leurs employés le soir à la lueur des chandelles ceci dans un souci de rendement optimum et sans grande considération pour le bien-être des ouvriers.

                  Cette pratique étant interdite par la loi, ce labeur illicite s’appela “travailler au noir ” en raison du contexte.

                  http://www.mon-expression.info/travailler-au-noir


                  • Romain Desbois 25 octobre 2012 17:12

                    Merci pissefroid.

                    C’est bon de lire quelque chose de censée.


                  • Robert GIL ROBERT GIL 25 octobre 2012 15:34

                    que se soit l’etranger, l’immigré ou autre pauvre ou meme fonctionnaires, cela permet à la société, et aux hommes politiques, d’éviter de poser les bonnes questions, de rechercher les vraies responsabilités. Le bouc émissaire joue involontairement son rôle de victime expiatoire. Et cela marche d’autant mieux qu’il était déjà perçu négativement et stigmatisé. Cette façon de procéder est l’une des expressions les plus fréquentes du populisme.....

                    Lire cet article a propos des boucs emissaires designés a l’opinion publique :
                    http://2ccr.unblog.fr/2012/10/17/du-bon-usage-du-bouc-emissaire/


                    • Aldous Aldous 25 octobre 2012 16:00

                      A l’auteur,


                      Vous posez la question : Alors pourquoi devrions nous vous écouter ?

                      Mais vous donnez vous même la réponse : vous dites que le fait d’accepter l’étranger chez soi, d’accepter ses coutumes, ses traditions, n’est pas un danger. Non c’est une forme de respect, et de tolérance.

                      Il me semble que dans toutes les civilisation, et en particulier au Mali, un étranger qui a été accepté chez soi se doit d’un minimum de respect pour ses hôtes ?

                      Demandez à votre maman si vous l’avez oublié.

                      Vous ajoutez a ce manque de respect un plus injuste mépris, pour la fonction d’enseignant de Nabum, en lui faisant remarquer que vos impôts payent son salaire.

                      Moi aussi j’ai été enseignant. Je gagnais beaucoup moins que dans le privé avec le même niveau de compétences. J’ai travaillé comme enseignant pour me rendre utile aux autre, en particulier pour aider les jeunes a démarrer, car j’ai pris conscience que les choses se détériorent a cause de la l’appauvrissement de l’enseignement. 

                      Et pour tout dire, j’en ai été dégoûté car le métier n’est plus du toit considéré, en particulier par des imbéciles quazi analphabètes qui pensent que puisque le salaire est payé par ’’leurs impôts’’ vous êtes de facto leur inférieur et leur vassal.

                      J’ai laissé tomber l’enseignement et je m’en porte bien mieux.

                      J’ai un grand respect pour mes collègues qui continuent de vouloir instruire ces gens contre leur volonté car ils savent que l’abrutissement des nouvelles génération c’est le chaos annoncé.

                      Ce petit paumé se tire une balle dans le pied car il s’en prend aux seules personnes qui tentent de l’aider.

                      Quand il aura foiré sa scolarité ça lui fera une belle jambe d’avoir eu « raison » contre son prof...



                       





                      • Aldous Aldous 25 octobre 2012 16:03

                        J’ajoute que ni mon père, ni ma mère n’étaient français, et que, en tant que français naturalisé je trouve particulièrementoffençante l’affiche minable qui illustre cet article idiot. 


                      • Mwana Mikombo 25 octobre 2012 17:51

                        @Aldous

                        « Il me semble que dans toutes les civilisation, et en particulier au Mali, un étranger qui a été accepté chez soi se doit d’un minimum de respect pour ses hôtes ? »

                        On en déduit que la France en particulier, et l’Europe en général, n’ont jamais eu et n’ont toujours pas de civilisation, car dans aucun pays au monde, l’étranger européen n’a jamais respecté son hôte. Partout dans le monde, l’européen a été accueilli avec respect. Mais il n’a retourné à ses hôtes que des malheurs, imposant sa langue et sa culture, les traitant comme des animaux, leur livrant la guerre, s’emparant de leurs richesses, s’emparant de leur territoire et allant parfois jusqu’à les exterminer. Les amérindiens, les aborigènes australiens et néozélandais, les mélanésiens, les sud-africains, ... en sont des exemples patents. Il faut ajouter les razzias et la traite négrière, les conquêtes coloniales et néocoloniales qui demeurent l’actualité. Tout cela avec le racisme comme arme mentale principale. Franchement, invoquer la civilisation quand on est français ou européen, c’est de l’imposture.


                      • Aldous Aldous 25 octobre 2012 19:04

                        Non, vous faites des amalgames et de l’angélisme.


                        Vous confondez le comportement individuel et les guerres d’invasion.

                        Je suis désolé de vous l’apprendre, mais les européens n’on pas le monopole des guerres impériales.

                        Vous avez entendu parler le l’empire ottoman ? 

                        C’etait eux les colons.

                        Les européens su sud et de l’est étaient dans ce cas les colonisés, leur territoires annexés, leurs richesses accaparées et les occupants allant jusqu’à parfois les exterminer en masse, parlez en aux Arméniens.

                        Tout cela avec comme arme la supériorité du plus fort (fort=turc)


                        Vous parlez de la traite négrière.

                        Des africains et des arabes etaient si impliqués dans ce trafic qu’il n’aurait pas existé sans eux.

                        Par contre, les 2/3 des pays européens n’ont jamais participé à la traite negrière qui fut surtout le cas des pays de la rive atlantique.

                        Comme vous le voyez votre tropisme antieuropéen est une construction mythologique et une forme de racisme inversé.

                        Vous mettez dans le meme sac de criminel tous les ’blancs’ et dans un sac de victimes tous les ’hommes de couleur’ en depit d’une realité qui est autrement plus complexe.

                        Enfin vous oubliez que si vous pouvez agiter aujourd’hui le drapeau de l’antiracisme ce n’est ni grace aux turcs ni grace aux chinois, ni grace aux amérindiens mais principalement à des intellectuels européens.

                        C’est ça la civilisation.

                        L’imposture c’est de pretendre qu’on n’exste que par la victimisation. 

                      • Traroth Traroth 26 octobre 2012 11:09

                        @Mwana Mikombo : il y a du vrai dans ce que vous dites. Mais je vais vous dire quelque chose qui va peut-être vous étonner : personnellement, je n’ai jamais eu d’esclave. Je n’ai jamais colonisé personne non plus. Ni refusé d’embaucher quelqu’un à cause de la couleur de sa peau. Donc je n’accepte pas vos reproches.


                      • zany 26 octobre 2012 12:34

                        mwana, ouvrez des livres d’histoire, nous français, certes nous avons coloniser, 

                        mais JAMAIS exterminer qui que ce sois !

                        amérindien espagnole
                        néozed angleterre
                        indien d’amérique anglo-saxon

                        vous faite délibérément l’amalgame blanc = exterminateur, je sais c’est tellement plus facile...

                      • rosemar rosemar 26 octobre 2012 13:23

                        Bonjour Aldous 


                        en même temps il est vrai que la couleur noire a toujours été associée au mal ,au diable :le diable porte un costume noir ,l’ange ,lui est d’un blanc immaculé ...ce sont des images que tout le monde dans nos civilisations a dans la tête .
                        Cet adolescent qui se révolte se sent peut -être exclu :il est dans une SEGPA ,une section d’élèves à part ,en difficulté ...Cela constitue pour lui encore une forme d’exclusion :c’est comme cela qu’il le vit sans doute et qu’on peut l’expliquer 

                      • Agafia Agafia 27 octobre 2012 10:30

                        Merci Aldous smiley
                        Comme toujours, vos commentaires sont ad hoc et teintés d’intelligence...


                      • Mwana Mikombo 25 octobre 2012 16:45

                        @l’auteur, Jeremy971

                        Bravo à votre article ! Bravo à vous ! Vous venez de passer au Karcher cette racaille, cette maffia raciste primaire qui se pare du soi-disant antiracisme et qui surfe allègrement sur Agoravox. Votre article est génial. Vous avez remis les pendules à l’heure. Rien à ajouter ni à retrancher.


                        • Aldous Aldous 25 octobre 2012 17:14

                          Sarko, jetes ton masque ! on t’a reconnu ! smiley




                        • COVADONGA722 COVADONGA722 25 octobre 2012 18:03

                          a se demander pourquoi mr Mikombo vit ici , serait ce que cela est tout de meme plus confortable que dans le pays de ses peres , encore un fier guerrier qui tend la main
                          pour quemander un confort et une manne distribueé par la géhenne française.A se demander ce qui peut attirer nombre de ses freres et souvent au peril de leur vie pour qu’ils viennent ici.
                          Les freres de mr Mikombo on un surnom" qu’il connait’ pour les trouillards éduqués de sa sorte qui se sont barrés en courant vivre cul au chaud gras et bien nourris eructant une haine qui n’est finallement que honte de sois meme .


                        • Aldous Aldous 25 octobre 2012 19:26

                          il n’a pas choisi d’y venir : un vilain blanc est aller le capturer en Afrique pour le trainer en France enchainé et l’obliger à trimer dans les champs de canne à sucre...


                          Ayez donc un peu de respect pour les victimes d l’esclavage !

                          Un acte de contrition s’impose !



                        • Traroth Traroth 26 octobre 2012 11:18

                          @Mwana Mikombo :


                          « Vous venez de passer au Karcher cette racaille, cette maffia raciste primaire qui se pare du soi-disant antiracisme et qui surfe allègrement sur Agoravox » : parce que généraliser en traitant tous les Blancs de raciste, ce n’est pas du racisme ?

                        • lulupipistrelle 25 octobre 2012 17:25

                          Ce ne sont pas les Blancs qui se sentent supérieurs, ce sont les Noirs de votre acabit qui se sentent inférieurs... vous pouvez nous couvrir d’anathèmes, vous ne masquerez pas votre profonde frustration... 

                          Allez consulter. 

                          PS : je vous signale que dans certains services de psychiatrie, les médecins associent d’authentiques marabouts africains à leur consultation pour débrouiller les cas exotiques. 


                          • appoline appoline 26 octobre 2012 15:40

                            Oui je crois qu’une consultation s’impose, sinon il va finir par bouffer le premier blanc qui va lui tomber sous la main, au point où il en est, le pauvre vieux, les toubabs vont finir dans le chaudron


                          • COVADONGA722 COVADONGA722 25 octobre 2012 18:09

                            c’est pas la dame qui tout en nous appelant sous-chiens tend la main pour toucher des subventions.
                            @l’auteur et le Canada pas encore partit ? ou serait ce qu’il y fait rude temps , ma fille qui y vit desormais me signale que bien des « grandes bouches » repartent la queue entre les jambes
                            hein pas si fous nos cousins distribuent pas alloc assedics rmi a toutes les mains qui se tendent
                            yep !



                            • easy easy 25 octobre 2012 18:12

                              Autrefois, le Français se croyait supérieur tant en termes de capacités qu’en termes d’éthique, parfois même se croyait-il supérieur selon le jugement de Dieu.

                              Depuis un siècle, cette sorte de racisme est invalidée par les preuves que les autres peuvent penser et faire comme les Blancs. Même l’éthique des autres semble parfois sinon souvent meilleure. Même le jugement de Dieu ne semble plus favorable aux Français blancs.
                              Il n’y a en tous cas pplus aucun doute, dans l’esprit des Français blancs, sur les capacités des uns et des autres : elles sont équivalentes. 


                              L’ancien racisme est mort.


                              Mais, s’y est substitué une autre forme de rejet beaucoup plus politique, idéologique versant dans « Ils ont les mêmes capacités que nous mais ils ont un objectif, des valeurs, des considérations, des priorités, qui sont différentes et incompatibles »

                              Ce rejet anime tous les camps. Dans chaque région du monde il y a des gens qui rejettent l’autre non plus pour ses capacités puisqu’on les sait égales ou équivalentes, mais pour sa volition, sa vocation et sa vision différentes. 


                              On n’a pas trouvé de nom pour cette sorte de rejet qui n’est pas inédit dans l’Histoire mais qui est devenu ces temps-ci très central des mécanismes de rejet.

                              Comme ce rejet se fonde par ailleurs sur un concept consistant à dire qu’un peuple et une nation n’existent que dans la mesure où les gens sont animés d’un même objectif de groupe, que dans la mesure où ils croient en un même totem (et mêmes tabous) on pourrait le nommer xénophobie. 
                              A la difficulté près qu’en raison des immigrations (nombreuses dans tous les pays) ce n’est pas vraiment l’étranger qu’on rejette, c’est surtout l’immigré, le naturalisé, qui refuse le totem national qui est rejeté. Alors comment mieux nommer ce rejet puisque xénpophobie ne convient pas bien ?

                              Le mot le plus juste serait valeurisme ou totémisme. « Nos valeurs, notre totem (et notre tabou) sont meilleurs que ceux des autres ». Car c’est vraiment cela que les Français pensent, c’est cela que les Saoudiens pensent, c’est cela que les Thaïlandais pensent, c’est cela que les Autraliens pensent.

                              Mais va savoir pourquoi, valeurisme n’est pas retenu, et totémisme non plus. (peut-être parce que chaque nation à un peu de mal à définir très précisément ses valeurs ou son totem)

                              Faute d’autre mot, en considérant que l’immigré, le naturalisé qui refuse le totem national et souvent d’une autre couleur, on récupère et on ressert le mot racisme, pourtant inadéquat. 

                              Tant qu’on n’aura pas trouvé le mot juste pour désigner ce rejet (qui existe dans tous les pays à masses d’immigrés) qui ne porte que sur le refus du totem national, on devra se contenter du mot racisme et on sera dans la confusion la plus totale. 

                              Tout le monde aboie sans savoir exactement à quel propos



                              Prenons donc, en tous cas provisoirement, ici, le mot totémisme.
                              D’une part, les Français blancs, de vieux jus soli, ont-ils tous le même totem (ou bouquet de totems) ?
                              Avant 1950, ça n’était pas évident du tout. Ils n’étaient à peu près d’accord que pour dire « Sales Boches » Mais à part ça et la baguette de pain, ils n’étaient pas d’accord sur grand chose.
                              Or, depuis que des immigrés faisant souche ici prétendent importer une religion exotique (autrefois rivale) voilà les Français qui se disent de fondamentaux chrétiens. Ils ont chié sur les curés pendant un siècle mais les voilà soudain à se réclamer du bénitier. Soit. Ils en ont le droit et ce n’est pas plus mal.
                              Mettons donc que les Français de vieille souche aient comme totem commun leur constitution, leur manière de voter, leur manière de se marier et leurs mille avatars chrétiens. Mettons qu’ils aient aussi de commun, faut le dire vite, le droit à la pilule, à l’avortement, au Pacs, ...


                              Si c’est à peu près ça le totem des Français de vieille souche, est-ce que les totems que les Français de souche récente veulent implanter sont compatibles ?

                              Il y avait comme une sorte de « Pourquoi pas » qui a prévalu entre 1950 et 1970. Il n’y avait pas d’interdictions contre les totems d’immigration. Mais depuis 1970, il semble que des incompatibilités soient apparues. Une partie des totems importés ne conviennent pas aux Français de vieilles racines. D’où l’actuel totémisme.


                              Est-ce négociable ? Je pense que tout est négociable mais il faut que chacun convienne de la nécessité de négocier, donc de modifier ses prérogatives. Chacun doit mettre de l’eau dans son vin et en toute logique de jus soli, les nouveaux entrants doivent consentir à mettre plus d’eau dans leur vin que les natifs. A moins que ces entrants soient en position de force comme l’ont été les colons américains face aux Amérindiens.

                               


                              • easy easy 25 octobre 2012 18:14

                                Correction
                                Faute d’autre mot, en considérant que l’immigré, le naturalisé qui refuse le totem national est souvent d’une autre couleur, on récupère et on ressert le mot racisme, pourtant inadéquat. 


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 25 octobre 2012 18:33

                                  heu monsieur easy bonsoir faites excuses mais globalement
                                  ce ne sont pas les sous-chiens qui sont contre les arrivants et Leur Totem
                                  mais plus surement le Totem des arrivants qui est pour eradiquer les totems des sous-chiens !


                                  • easy easy 25 octobre 2012 19:25

                                    Bonsoir Covadonga,

                                    Dans une confrontation de totems, chacun peut dire que l’autre cherche à détruire le sien.

                                    Une femme délaissée dit de sa concurrente qu’elle cherche à la détruire.
                                    Le boucher de rue dit du supermarché qu’il cherche à le détruire.

                                    ’’Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous’’.


                                    Cela posé, pouvez-vous fournir des preuves de ce que vous dites ?


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 25 octobre 2012 20:02

                                    @easy

                                    revendication du halal ,port du voile , piscine non mixte ,ect instalation de lieux de
                                    culte totemique sur des lieux totem des sous-chiens je reprend votre réthorique faisant la allusionla à la mosquée de Poitiers qui me semble instrumentalisée autant par les identitaire que par l’uiof
                                    je met la revendication de lieux de culte décent à part car cela me semble légitime eux egards à ceux dont disposent les autres cultes


                                    • easy easy 26 octobre 2012 13:00

                                      Il y a, depuis peu, des actions des totémistes de nouvelle souche qui vont à détruire directement les totems des anciennes souches. Ce serait le cas par exemple d’une répression de leur part contre quiconque mangerait pendant qu’eux jeûnent.
                                      Mais en dehors de ces cas marginaux, le fait qu’ils brandissent leur totem n’est pas une destruction directe des totems des autres. Il est faux de dire que les nouveaux détruisent les totems des anciens. Globalement, ils ne font que juxtaposer le leur.


                                      Une cité multitotémique est possible. Elle indiquerait qu’aucun totem n’est absolu, ce qui n’est pas forcément un mal. Mais cette juxtaposition des totems qui ne défait que le monopole a ses limites. Il faut tout de même que chacun convienne de ne rouler qu’à droite ou qu’à gauche. Il ne peut y avoir qu’un code de lois. 

                                      Comme il n’y a pas de raison forte indiquant que les Français devraient désormais rouler à gauche, il n’y a pas de raison forte justifiant qu’ils doivent inverser leur totem. Les naturalisés de nouvelle souche doivent donc rouler à droite ; ils doivent se contenter des espaces libres et ne rien réclamer d’incompatible avec les habitudes des anciens.


                                    • tf1Goupie 25 octobre 2012 20:19

                                      Nabum n’a fait que relater une expérience factuelle, Jeremy va donc agresser le messager Nabum : gauchiste, blanc, enseignant, fonctionnaire, etc tout y passe.

                                      Jeremy91 est dans le déni, pour des raisons qui le concernent, il alors va bourrer le mou à des ados qui eux n’ont aucune raison de transmettre ce traumatisme, mais sont bons publics.

                                      Car tout ado est malheureusement perméable aux psychoses des adultes et certains vont alors acquérir la parano raciste de Jeremy sans s’en rendre compte.
                                      L’ado va gober le discours le faisant passer pour un héros rebelle.

                                      Merci à Jeremy91 de planter la graine du racisme et de d’en accuser les autres en même temps.


                                      • zarathoustra 25 octobre 2012 20:33

                                        A la lecture de cet article, difficile de donner tort à notre plus grand poète :« Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir... »


                                        • Yves Dornet 25 octobre 2012 21:04

                                          « Cette distinction a été faite lors de la mise en esclavage de mes ancêtres »

                                          http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

                                           


                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:35

                                            Et alors ?


                                            Quel est le rapport avec l’article ?

                                          • Yves Dornet 25 octobre 2012 21:05

                                            « Ce jeune loin d’être un turbulent petit con, et un héros de son temps »

                                            comme mohamed merah et youssouf fofana ???


                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:37

                                              Comparer un gamin de 14 ans en révolte à des dangereux criminels simplement à cause d’une question de couleur de peau, voila un exemple de racisme, effectivement.


                                            • appoline appoline 26 octobre 2012 15:43

                                              Sauf qu’un gamin de 14 ans peut aussi se transformer un tueur impitoyable. Allez dans le Bronx et vous verrez si vous circulez en toute sécurité à la sortie des écoles


                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 18:09

                                              « Sauf qu’un gamin de 14 ans peut aussi se transformer un tueur impitoyable » : Ok, et alors ? Rien n’indique que ça soit le cas de celui-ci, si ?


                                            • Jonas 25 octobre 2012 21:06

                                              Cher monsieur Jeremy971.


                                              Savez-vous que la hauteur d’une Tour ou d’un Immeuble est donnée par rapport à la mer, donc pour traiter d’un sujet et surtout celui de l’esclavage, qui est la plus grande abomination qu’un être humain puisse faire à son frère de chair et de sang comme lui. Les occidentaux bien que venus tardivement , ne furent pas les premiers dans ce commerce horrible et indigne. Je vais me permettre de citer un extrait d’un livre et une déclaration qui vous aiderons de voir l’esclavage d’une manière équitable et non pas comme certains le font uniquement dans un sens, celui des blancs.

                                              Savez-vous que dans de nombreux pays arabes un noir est désigné comme « ’Abd » esclave ?

                                              « L’une de mes grandes sources d’étonnement en rédigeant ce livre réside dans une découverte bouleversante que j’eusse aimé ne pas faire : l’existence d’un code arabe de l’esclavage.
                                              Il s’agit en fait de plusieurs codes distincts, mais qui traduisent tous la même préoccupation : comment réguler le marché de la traite, fixer les prix, sanctionner les tromperies sur la marchandise, pénaliser la fugue d’esclaves, leur marronage, anticiper l’héritage ou évaluer l’affranchissement. Plusieurs auteurs , dont le plus connu est Ibn Bûtlan ( mort en 1063 ), ont même laissé des écrits édifiants pour déniaiser les acquéreurs d’esclaves et leur éviter nombre de désagréments futurs s’ils omettaient de vérifier le détail de leur achat.

                                              L’auteur de »l’Epître pour acheter les esclaves« ( Rissalâh fi charyi al-’abid) , Al -Mukhtar ibn Al-Hassan Ibn Bûtlan, enseigne en effet la manière dont il convient de choisir son esclave, sa taille, son âge, son sexe, sa couleur, son éducation, les multiples usages par lesquels, une fois acquis, il saura satisfaire le maître le plus exigeant. 

                                              Dans sa » Muqaddima « Ibn Khaldoun* ( c’est bien lui !) prodigue des conseils similaires, mais ne s’y attarde guère. 
                                              (...)
                                              Parmi les découvertes que me réservait cette recherche , le fait que des théologiens musulmans parmi les plus imminents aient pu coucher par écrit les conditions de la servitude fut pour moi la plus affligeante. C’est que la mosquée n’est pas restée neutre face à ce fléau, et qu’au lieu de s’attaquer à ses racines , à savoir la cupidité des marchands et la mollesse criminelle des propriétaires d’esclaves, elle a fourni les moyens juridiques de pratiquer un commerce devenu par là anodin. Admettre l’esclavage, faute de pouvoir le réformer, est une anomalie ; entretenir un ou plusieurs esclaves sous son toit est une offense à la dignité humaine » (...). « L’Esclavage en terre d’Islam » un tabou bien gardé. Malek Chebel , Fayard 2007 p.p 105 et 106.

                                              *Ibn Khaldoun ( I332) donc plusieurs siècles avant les Portugais. D’ailleurs l’esclavage en islam se faisait à l’époque du Prophète et par la suite ses successeurs ( califes) ont continué.

                                              Maintenant je vais citer la « Déclaration de Tozeur mai 2009 »

                                               « Nous réunis sur le continent africain au colloque de Tozeur ( 1er et 3 mai 2009) autour d’un thème longuement mis à l’ombre dans l’histoire du monde arabe, l’esclavage des noirs, dans un pays, la Tunisie, qui s’est préoccupée dès le milieu du XIX siècle de la question pour aboutir à son abolition en 1846, et en résonance avec notre revendication persistante avant et depuis la déclaration de 1998 sur les non-dits de nos histoires et ratifiée par l’ONU, nous réclamons à notre tour :

                                              -de condamner cet épisode dramatique de notre histoire, dont les plaies et blessures ne sont pas encore définitivement guéries, comme une ignominie de l’histoire.

                                              -que cette trace reconnue et acceptée, soit présente dans notre mémoire, dans nos livres d’histoires, portée dans la conscience de notre jeunesse pour une meilleure pensée du monde.

                                              - que la construction de notre identité s’affirme en revenant aux sources de notre diversité inscrite aussi dans les souffrances de l’homme noir d’ou sont sortis arts, métissages et liberté.

                                              Les signataires sont : 
                                              Edouard Glissant .Philosophe, poète et écrivain. La Martinique.
                                              Salah Trabelsi. Historien. France
                                              Abdelhamid Larguéche. Historien. Tunisie.

                                              Du VII éme au XX éme siècle. La » Traite orientale«  ( Pays arabes) aurait déporté au bout du compte, 17 millions d’esclavages Noirs

                                              La »Traine Atlantique" ( Europe), celle qui concerne la déportation des Noirs en Amérique, la plus connue aussi par sa planification et sa logistique pré-industrielle, aura fait 15 millions de personnes

                                              Les traites internes à l’Afrique pré-coloniales quant à elles seraient responsables du déplacement forcé de 14 millions d’esclaves.

                                              Bien à vous.






                                              • Yves Dornet 25 octobre 2012 21:10

                                                je me demande encore et pourquoi l’occident reste un eldorado pour tous ces Africains (noirs et/ou musulmans) entre autres puisqu’ils sont à ce point humiliés, spoliés, stigmatisés, discriminés...

                                                si l’auteur pouvait m’expliquer...merci smiley


                                                • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:37

                                                  Parce qu’à force de piller l’Afrique, c’est à qu’est tout le fric.


                                                • appoline appoline 26 octobre 2012 15:45

                                                  Les allocs, ni plus ni moins, même si le français est à peine maîtrisé, ils trouvent toujours le chemin de la CAF



                                                • joelim joelim 25 octobre 2012 21:35

                                                  Il est fondamental pour le blanc de se définir comme supérieur au noir. 


                                                  Et ta sœur.

                                                  • Yves Dornet 25 octobre 2012 21:49

                                                    ah ce complexe... même l’auteur ne l’assume pas devant ces salauds de blancs qui ne demandent que quelques précisions...


                                                    • lionel 26 octobre 2012 13:47

                                                      Alors Dornet, toujours à courir derrière europe la catin ? Reposez vous donc mon cher, allez faire donc des pâtés de sable avec joeletaxi !


                                                    • Ouallonsnous ? 25 octobre 2012 22:02

                                                      Article débilissime s’il en est !
                                                      Que font les modérateurs à laisser passer de telles bouses, c’est pour faire barrage aux articles sensés ou de fond ?
                                                      Il s’agit de censure déguisée pour le compte de l’esthablissement !


                                                      • Romain Desbois 25 octobre 2012 23:39

                                                        Les modérateurs c’est nous !!!!


                                                      • Ouallonsnous ? 30 octobre 2012 10:45

                                                        Romain Desbois, ce n’est pas à votre honneur !


                                                      • JL JL 30 octobre 2012 10:58

                                                        ouallonsnous,

                                                        ne confondez pas, svp, les modérateurs que nous sommes et la Modération : les premiers n’ont qu’un pouvoir consultatif, seule la Modération a le pouvoir décisionnel.

                                                        Vous devriez le savoir, puisque vous êtes modérateur vous-même.

                                                        Hélas, certains se plaisent ici, à entretenir la confusion.

                                                        Mais je suis d’accord, l’effort des modérateurs est peut-être insuffisant. Pour ma part, je dois dire que je suis enclin à lire en Modé, les articles que je souhaite voir publier plutôt que l’inverse, en témoigne mon ratio de près de 70% d’avis favorable sur près de 1500 articles que j’ai notés.


                                                      • Constant danslayreur 25 octobre 2012 22:09

                                                        Je ne fais que passer,

                                                        Piquer avec un ’n’ à la place du ’p’ est un si gros mot ici que dans la bouche d’une fille/femme il est quasi inconcevable, sauf à l’âge bête entre copines ou alors à l’âge mur entre deux ... heu ... clients. Je m’étonne que les auteurs de l’affiche l’ignorent sauf à être de vrais français n’ayant jamais mis les pieds ici smiley

                                                        Sinon je veux bien essayer de comprendre la détresse d’une génération le fondement entre deux chaises, je suis même prêt à encaisser le « devoir d’insolence » en ayant pas mal usé moi même, mais pas ça, ni le doigt d’honneur et encore moins insulter son pays en croyant probablement qu’en le faisant on pourrait « susciter la réflexion ».  

                                                        On suscite que dalle de chez walou de positif.


                                                        • Constant danslayreur 25 octobre 2012 22:14

                                                          Desbois,
                                                          ça devrait vous intéresser, si je me souviens bien l’auteur est un ancien cheminot aussi et un petit malin en plus, c’était le dernier smiley


                                                        • Romain Desbois 25 octobre 2012 23:41

                                                          Je m’en fous , je ne suis pas corporatiste.


                                                        • spartacus spartacus 25 octobre 2012 23:53
                                                          Alors si un noir au resto demande de lui passer le plat avec du blanc de poulet, du blanc d’oeuf ou du boudin blanc selon l’auteur, le noir n’a pas les mêmes valeurs que celui qui lui passe le plat ?

                                                          Si on chauffe à blanc, un col blanc avec un chèque en blanc c’est raciste ?

                                                          C’est cousu de fils blanc l’article !
                                                          L’auteur a un vrai problème de reconnaissance sociale
                                                          L’idée qu’il se fait dans le regard d’autrui de la couleur de peau, de la religion, voire même du vocabulaire est assez grave


                                                          Le texte de Nabum était simplement le partage d’une tranche de vie d’un enseignant très enrichissante sur les problèmes d’un élève qu’il a gérer dans le cadre de son travail. 

                                                          • Prometheus Jeremy971 26 octobre 2012 02:37

                                                            Donc pour résumé...

                                                            L’auteur de cet article raciste et hypocrite : Racisme : une plaie purulente. Qui écrit qu’il est victime de racisme de la part d’un enfant de 14 ans sénégalais. Cela ne fait réagir personne. Limite il a raison que fait cet enfant noir en France de toute manière ?

                                                            Mon problème est que je ne comprends pas comment on peut refuser aux noirs, et aux arabes leur histoire ?

                                                            Je parle d’esclavage, on me sort que je fais de la victimisation. Diriez-vous la même chose pour les juifs ?

                                                            Je parle du racisme en France, on me dit que ça n’existe pas, que le racisme est mort !

                                                            Je parle d’intégration, on me dit que je dois respecter mes hôtes... Comme si j’étais dans la maison du maitre et que je devais lui dire merci de m’avoir donné une place à l’intérieur. Même si il me bat, m’insulte, me méprise ?

                                                            Je parle de la condition noire en france, et on me sort pourquoi je reste ici ? Mais prenez mon cas je n’ai pas choisi votre pays, je suis français parce que mes ancêtres ont été pris de force par vos ancêtres. Et combien d’enfants de 5ème ou 6ème génération considère-t-on toujours comme immigré ? Pourtant ma famille est française depuis sûrement plus longtemps que n’importe quelle famille d’iimmigrés italiens, espagnols, portugais. Lorsque j’ose dire la vérité on me dit de rentrer chez moi ? Mais vous n’êtes pas racistes...

                                                            Tous vos commentaires n’ont en commun qu’une chose de nier le racisme français. Votre logique mentale est tellement tordue qu’elle est capable de faire d’un noir sénégalais un raciste primaire. Voire même d’aller encore plus loin en déclarant que le racisme est mort, et qu’il a été remplacé par un totem national (bravo à l’auteur de ce commentaire d’ailleurs, je lui aurais remis le prix de l’hypocrisie si il avait existé).

                                                            Bref pourquoi je me plains ? Pour vous le racisme n’existe pas. Et quand un noir ou un arabe ose briser votre tabou, c’est que c’est lui le raciste. Lui qui refuse de voir l’évidence que vous posez que nous sommes tous égaux !

                                                            Comment le racisme peut-il exister vu que nous sommes tous égaux ? Si il croit le contraire c’est qu’il refuse cette pierre angulaire de votre mascarade : l’égalité. Une égalité où le blanc est la référence, et où le noir et l’arabe doivent s’élever autant que possible à son niveau.

                                                            Et ce que vous n’arrivez pas à comprendre c’est que votre concept d’égalité est faux, et je parle de concept pas de droit. Et bien votre concept tend à nier les différences culturelles des différentes communautés qui composent la France.

                                                            Là où dans certains pays en fonction de sa religion, il est possible d’avoir des jours fériés comme la fête de l’Aïd, ou bien il est autorisé de porter le voile.

                                                            Et bien en France on préfère conserver les jours fériés chrétiens, et considérer que le voile, les locks. Tous les signes qui ne correspondent pas au code du français blanc doivent être bannis.

                                                            En tout cas très enrichissant tous ces commentaires sur le déni du racisme. Et la complexité de vos arguments pour en arriver à ce résultat. Je trouve que la logique française est merveilleuse. Elle est capable de faire passer le mouton pour le loup, et le loup pour le mouton.
                                                             
                                                            Et vous pouvez compter sur mon insolence pour continuer à vous piquer là où ça fait mal...


                                                            • Aldous Aldous 26 octobre 2012 08:15

                                                              Je vous dis que vous faites de la victimisation car l’esclavage n’est justement pas l’histoire de ce gamin d’originr senegalaise ni des arabes qye vous evoquez.


                                                              Si ses aïeux en avaient été victime il ne serait pas né au Sénégal mais à Haïti, Harlem ou Saint Louis.

                                                              Les gens sont poussés, par l’exemple nefaste de la shoa, a une identification communauteire par la persecution plutot qu’une identification par des aspects constructifs.

                                                              Ca ne mène a rien de bon, juste a une vision haineuses d’autrui sur des à prioris dénués de realité.

                                                              Oui, je suis blanc et européen, non je n’ai jamais eu d’esclaves, fait commerce d’esclaves ni encouragé l’esclavage.

                                                              Mes parents et mes aïeux n’ont jamais non plus pratiqué l’esclavage, ils vennaient d’un pays qui n’y a jamais pris part, comme l’immense majorité des blancs européens.

                                                              Je trouve aussi injuste qu’on me colle cette culpabilité sur le dos juste à cause de ma couleur de peau, c’est aussi stupide que de considerer que tous les noirs sont comme ci ou comme ça à cause de leur couleur de peau.


                                                              Enfin, l’egalité ne prend pas le ’blanc’ en reference, c’est un principe universaliste. Vous avez le droit de dire que la culture universaliste ne vous convient pas, mais appliquez donc votre concept de droit à ses différences culturelles et laissez aux ’blancs européens’ le droit d’avoir leur propre culture chez eux.

                                                              Car après tous, pourquoi tous les gens du monde auraient ils le droit à leur différence culturelle chez eux et nous nous n’aurions nulle part où nous pourions developper la notre ? Pas même chez nous ?

                                                              Personne ne vous oblige a vivre dans un pays de culture chretienne si vous preferez feter l’Aïd et pratiquer la polygamie. Il y a plein de pays qui on l’islam comme religion d’etat.

                                                              enfin ce qui est triste c’est que vous pensez faire de l’antiracisme de detestant les blancs pour leur couleur de peu. L’antiracisme consite a considerer les gens pour ce qu’ils sont et font en tant qu’individus et non en fonction de leur appartenance a une race ou un groupe.


                                                            • Aldous Aldous 26 octobre 2012 08:26

                                                              PS. Si vous êtes en France ou au Canada, et pas dans un pays pratiquant la Charia et la polygamie, n’est ce pas que dans ces pays il n’y aurait pas d’équivalent d’Agoravox ?


                                                              Vous voulez la liberté que pratiquent les ’blancs européens’ mais pas la civilisation qui a produit cette liberté...

                                                              Vous réclamez le droit à vos propres référents culturels, mais ces référents sont contraires à la liberté.

                                                              Voilà le paradoxe. 

                                                            • Jonas 26 octobre 2012 09:13

                                                              Bonjour monsieur Jeremy971


                                                              Je vois que le seul esclavage qui vous intéresse est celui des blanc, l’autre , celui des arabo-mulsulman bien plus ancien et plus long dans le temps vous l’occultez. Vous l’occultez parce que cela vient déranger vos schémas établis une fois pour toutes. Cela s’appelle de « l’idéologie ».

                                                              Or un esclavage est un esclavage. Vous ne pouvez pas condamner l’un et faire silence sur l’autre. Vous ne pouvez pas trier entre vos frères « esclavagés ». L’esclavage , tabou des pays arabo-musulman ne doit pas être plus tolérant que l’esclavage « atlantique »

                                                              Voilà un autre livre écrit par un africain comme vous, et qui s’est intéressé à l’esclavage arabo-musulman. un extrait. :

                                                              « Sous l’avancée des arabes (...) des millions d’Africains furent razziés, massacrés ou capturés, castrés et déportés vers le monde arabo-musulman. Cela dans des conditions inhumaines par caravanes à travers le Sahara ou par mer , à partir des comptoirs à chair humaine de l’Afrique- orientale. 

                                                              Telle était en réalité la première entreprise de la majorité des Arabes qui islamisaient les peuples africains , en se faisant passer pour des piliers de la foi et les modèles des croyants .
                                                              Ils allaient souvent des contrées en contrées, le Coran d’une main, le couteau à eunuque de l’autre, menant hypocritement une » vie de prière« , ne prononçant pas une parole sans invoquer Allah et les hadihts de son Prophète ». - Tidiane N’Diane, Gallimard- T. N’Diane est chargé d ’études à l’ INSEE et directeur de recherches à Sup de Co. Caraïbes. Il est Anthropologue économiste et écrivain franco-sénégalais.

                                                              Voici un autre livre qui vous sera d’un grand profit pour prendre l’ampleur de l’esclavage dans le monde arabo-musulman.
                                                               « Race et couleur en islam » de Bernard Lewis« .

                                                               » L’esclavage étant validé et institutionnalisé par l’islam, il eùt été impie chez les Arabes de le remettre en cause. « L’esclavage en terre d’islam reste un sujet à la fois obscur et hypersensible, dont la seule mention est souvent ressentie comme le signe d’intentions hostiles » 

                                                              Il faut aussi parler de l« ’Eunuchisme » c -à -d la castration, l’ablation* des organes génital masculin des esclaves pour leurs usage dans les palais princiers . Mais c’est une autre histoire.

                                                              *L’ablation n’a jamais été pratiqué dans l’esclavage « Atlantique » non par humanisme mais pour des raisons de main-d’oeuvre, alors qu’elle était courante chez les arabo-musulmans d’ou le peu de noirs dans les pays arabes par rapport à l’Amérique.

                                                              Personne ne peut vous empêcher de rester sur votre idée et de ne parler que de l’esclavage des blancs.


                                                            • spartacus spartacus 26 octobre 2012 10:43

                                                              L’auteur de cet article n’est pas raciste ou hypocrite.

                                                              Il souffre d’un complexe de persécution.

                                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 11:31

                                                              Et ça continue :


                                                              «  Qui écrit qu’il est victime de racisme de la part d’un enfant de 14 ans sénégalais » : Je me demande bien où vous avez pu lire cela dans cet article...

                                                              « Limite il a raison que fait cet enfant noir en France de toute manière ? » : Il y a des gens racistes qui ont répondu à cet article. Mais là, vous ne reprenez pas les idées de l’auteur.

                                                              « Je parle du racisme en France, on me dit que ça n’existe pas, que le racisme est mort ! » : Ah bon ? Où ? Qui dit ça ?

                                                              « Tous vos commentaires n’ont en commun qu’une chose de nier le racisme français » : Vos propos généralisant sont justement profondément racistes.

                                                              « Votre logique mentale est tellement tordue qu’elle est capable de faire d’un noir sénégalais un raciste primaire » : Oui, parce qu’un Noir ne peut pas être raciste, n’est-ce pas ?

                                                              « Et bien votre concept tend à nier les différences culturelles des différentes communautés qui composent la France » : Pas du tout. Vous vous trompez totalement. Vous réussissez l’l’exploit de vous plaindre des inégalités que vous subissez tout en luttant de toutes vos forces contre l’idée d’égalité, sans réaliser vos contradictions...

                                                              « Et vous pouvez compter sur mon insolence pour continuer à vous piquer là où ça fait mal » : Pour l’instant, vous ne vous faites mal qu’à vous-même...

                                                            • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 26 octobre 2012 13:01

                                                              Bonjour,

                                                               Il est clair que la France on a eut des champs de cotons dans lesquels les maîtres blancs fouettaient les esclaves noires en plus de violer leurs filles. Les traditions régionales bretonnes, basques, normandes, etc. veulent aussi que l’on cloue des gens de couleur à des croix et qu’on y mette le feu habillés en robe blanches à capuches pointues. Il est aussi clair qu’il aura fallut environ 200 ans après l’abolition de l’esclavage des Martin Luther King, Rosa Parks ou Malcom X pour en finir avec l’apartheid dans la société babtou française.

                                                               Je passerai aussi sur l’antisémitisme qui est dans nos mœurs puisque maintenant nous sommes responsables du « Vel d’Hiv » et que 6 millions de juifs ont été tués encore récemment en France. Que les blancs passent leur temps à trouver un moyen de balancer des arabes dans la Seine, que toutes les 5 minutes une femme meure sous les coups de son mari en gagnant 20% de moins de salaire, qu’on est homophobe, islamophobe, que la langue française est discriminatoire, que l’anglais c’est plus cool, que les gens y aspirent à la paresse, qu’il y a trop de fonctionnaires et qu’en plus on ne se lave pas. Ça serait hors sujet.

                                                              La France, c’est vraiment un pays de merde. ( Et hypocrite aussi, faut pas oublier )


                                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:06

                                                              Nier le passé esclavagiste de la France est idiot.


                                                            • alinea Alinea 26 octobre 2012 14:12

                                                              Moi je pense surtout que ce gamin joue contre lui-même et que son prof flippe d’impuissance !
                                                              ce gamin est mal dans sa peau, mais il y a des tas de gamins qui sont mal dans leur peau, même blanche ! Je pense que pour ce gosse, sa couleur est un alibi !
                                                              Il y a effectivement des tas de choses à faire pour montrer qu’on est respectable bien que différent ; mais « différent », l’est-il vraiment ? N’est-il pas comme tous les jeunes qui se voient sans avenir, un peu paumés et qui peut-être avaient pensé ou rêver que les choses étaient faciles ?
                                                              En aucun cas cette espèce de rébellion stérile et suicidaire peur l’aider !
                                                              À lui de comprendre qu’il a mieux à faire, non pas pour se mouler, mais pour
                                                              trouver sa liberté, sa dignité dans ce monde qui, ne l’oublions pas, est dur pour une grande majorité des gens !
                                                              Et pour comprendre le monde dans lequel on vit, autant s’instruire un peu, écouter avant d’ agir. Dans toutes civilisations sa manière de faire est « contre productive » comme on dit si joliment aujourd’hui !!!


                                                            • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 26 octobre 2012 14:52

                                                              « Nier le passé esclavagiste de la France est idiot. »

                                                              Voir une négation du passé esclavagiste de la France dans mon texte est encore plus idiot. Tout aussi idiot que de faire passer la France et sa population blanche pour celle de l’Amérique du Nord au travers de caricatures de babtous - békés tyranniques qui pratiqueraient l’apartheid et le racisme après 40 ans d’immigration massive jusque dans des expressions de la langue courante.


                                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 15:36

                                                              Ah vous vouliez dire que l’esclavage a été aboli en France. Mais vous enfoncez des portes ouvertes !


                                                            • appoline appoline 26 octobre 2012 15:53

                                                              Il vous faut prendre une petite tisane, (à comprendre infusion et non pas branlée de première, je fais gaffe avec les mots). 


                                                              Vous me semblez quelque peu surmené et si, votre attitude dans la vie est le reflet de votre article, ne vous étonnez surtout pas si les méchants blancs vous rendent la pareille. Il faut regarder les choses en face monsieur, le racisme ne vient pas toujours de la couleur de peau mais du comportement.



                                                            • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 26 octobre 2012 15:58

                                                              « Ah vous vouliez dire que l’esclavage a été aboli en France. Mais vous enfoncez des portes ouvertes ! »

                                                              Pas plus que vous lorsque vous déclarez : « Mais je vais vous dire quelque chose qui va peut-être vous étonner : personnellement, je n’ai jamais eu d’esclave. »


                                                            • Traroth Traroth 26 octobre 2012 16:45

                                                              Etant donné que l’auteur accuse en vrac tous les Blancs d’être racistes, ça n’a pas l’air si évident que ça...


                                                            • zomboid zomboid 26 octobre 2012 09:33

                                                              Entièrement d’accord avec le point de vue de l’auteur.


                                                              • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:40

                                                                Comme c’est intéressant ! Merci encore de votre contribution ! smiley


                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 octobre 2012 10:02


                                                                @ l’auteur

                                                                 

                                                                Visage superbe et sentiments dégueulasses, telle est la nature de celle qui illustre votre article et qui, dans le tapage complaisant des médias, voudrait passer aujourd’hui pour un continuateur au féminin du grand écrivain dont vous prenez vous-même le visage : l’auteur de Peau noir masques blancs.

                                                                 

                                                                Pas grand chose de commun, pourtant, entre la bassesse de la profiteuse qui n’a pas vécu sous le colonialisme et qui en fait une maladie, et le lucide courage du médecin penseur antillais, qui consacra une bonne partie de sa vie à la désaliénation de ses frères de couleur et à la décolonisation de l’Algérie, sa patrie d’adoption.

                                                                 

                                                                Comme Aimé Césaire, l’autre grand antillais si souvent utilisé malhonnêtement de nos jours par les nouveaux racistes politiquement corrects, Franz Fanon n’avait pourtant rien d’un démagogue racoleur et méprisant. C’était avant tout un homme altruiste et généreux, un amoureux de l’égalité des humains dans leur diversité.

                                                                 

                                                                Même s’il lui arriva de justifier provisoirement la haine du colonisé pour l’efficacité du combat contre le colonialisme, il était le contraire d’un fabricant de haines nouvelles comme sont aujourd’hui par exemple les "indigènes de la république". Son but était le dépassement de la haine et du racisme dans une égalité de tous les hommes enfin universellement reconnue.

                                                                 

                                                                Son idéologie ne saurait être comparée, si peu que ce soit, à la basse besogne médiatiquement mise en valeur de ceux qui, sous prétexte d’anti-racisme, ne visent qu’à « niquer la France » en faisant naître « un autre » racisme par avance « justifié ».

                                                                 

                                                                Il est grand temps que les intellectuels français de couleur aspirant à l’universalité de la liberté, de l’égalité, de la solidarité et de la laïcité se désolidarisent très publiquement de ceux qui consacrent toute leur énergie à la fabrication d’un nouveau prétendu « bon racisme » et d’une nouvelle prétendue « bonne haine ». 



                                                                • Traroth Traroth 26 octobre 2012 10:11

                                                                  Cher Jeremy, votre article caricatural dénote une absence de réflexion qui fait frémir. Je vais détailler un peu :


                                                                  « Il vous explique que les expressions, le « travail au noir », « Il voit tout en noir », « Les gueules noires », « Il a de noirs desseins », ne sont pas juste des expressions sans fondement idéologique » : Eh bien, comme vous apparemment, il ne comprend pas que blanc et noir, avant d’être des couleurs de peau, sont d’abord des couleurs. « Vert

                                                                   »Il est fondamental pour le blanc de se définir comme supérieur au noir«  : Dire que tous les Blancs sont racistes, c’est raciste.

                                                                   »Votre vision de l’égalité est fausse, tous les hommes n’agissent pas comme vous, ne pensent pas comme vous, ne croient pas au même Dieu que vous«  : Toujours la même rengaine, chez vous comme chez les fascistes de hier. L’égalité n’est pas l’identité.

                                                                   »vous refusez de comprendre le mot communautarisme. Le fait d’accepter l’étranger chez soi, d’accepter ses coutumes, ses traditions, n’est pas un danger. Non c’est une forme de respect, et de tolérance" : Tout dépend de quelles coutumes et traditions on parle. Même si ça a tendance à être désuet, nous sommes ainsi encore quelques-uns à avoir une notion de bien et de mal. Si vos traditions, c’est un bon couscous ou un mafé de poulet, je suis parfaitement prêt à les accepter. Par contre, si vous cherchez à justifier l’excision, par exemple, vous me trouverez sur votre chemin, et OUI, mes valeurs sont supérieurs aux vôtres. Non pas à cause de votre couleur de peau, mais parce que vous coupez le clitoris des petites filles !

                                                                  • Traroth Traroth 26 octobre 2012 11:23

                                                                    Bizarre, une partie de mon commentaire a été tronquée. Je disais donc :


                                                                    « Vert de peur », c’est du racisme anti-martien ?

                                                                  • zomboid zomboid 26 octobre 2012 10:20

                                                                    La tradition des blancs c’est l’hypocrisie.


                                                                    • Aldous Aldous 26 octobre 2012 11:52

                                                                      L’hypocrisie serait une affaire de concentration en mélanine ?


                                                                      Vous êtes un sacré scientifique zombie !


                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:43

                                                                      @zomboid : Comme c’est intéressant ! Merci encore de votre contribution ! smiley


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 12:43

                                                                      C’est l’expérience qui parle et mes séjours en Afrique pour Elf.


                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:07

                                                                      Et vous pensez que les représentants d’Elf en Afrique forment un échantillon représentatif des Blancs ?


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 14:16

                                                                      Je ne pense pas je constate au quotidien les comportements et ils parlent d’eux mêmes.
                                                                       


                                                                    • DanielD2 DanielD2 26 octobre 2012 14:30

                                                                      « La tradition des blancs c’est l’hypocrisie. »


                                                                      Ca ça passe, c’est pas raciste, c’est comme afficher en gros « nique la France », tout le monde trouve ça normal.

                                                                      Par contre, que quelqu’un écrive « nique l’Afrique » comme je l’ai fait, où « la tradition des noirs c’est d’^tre bon qu’à courir vite » et là le message sera impitoyablement censuré avec des hystériques criant au nazisme.  

                                                                      Je vois que Agoravox n’échappe pas à la pensée dominante où le blanc est toujours un coupable qu’on a le droit de dénigrer, insulter, voir pire. 

                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:39

                                                                      @zomboid : expliquez-moi donc comment vous faites pour « constater » que TOUS les Blancs sont hypocrites ou racistes ou je ne sais pas quoi. Vos propos sont racistes et stupides.


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 15:10

                                                                      Les pires emmerdes qui m’ont été faites en Afrique c’est par les blancs juste parce que j’étais le seul a fréquenter les noirs, la on comprend mieux, c’est pas du blabla c’est du concret du direct de l’expérience quoi qui vous parle.


                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 15:34

                                                                      Et en quoi ça vous permet de généraliser ?


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 15:41

                                                                      La tendance n’a pas changée.


                                                                    • appoline appoline 26 octobre 2012 15:57

                                                                      Bien, que les noirs se mettent au boulot (ce ne sera pas une mince affaire) et foutent les blancs dehors, vous savez ceux qui ont investi, ceux qui ont érigé les usines et plate-forme, ceux qui conçoivent et mettent sur pied, ceux qui bossent. Après ils leur resteront les ruines comme en Algérie parce qu’ils sont infoutus de les faire tourner, pis que tout cela, il faut travailler.


                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 16:47

                                                                      @zomboid : c’est flou, pour vous, le sens du mot « généraliser », on dirait. Heureusement, Appoline vous en fournit une illustration fulgurante...


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 17:04

                                                                      Quand vous vous ferez bouffer par les chinois je serais mort de rire.


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 17:08

                                                                      Renseigne toi sur l’industrie française tu vas vite déchanter.


                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 17:58

                                                                      « Quand vous vous ferez bouffer par les chinois je serais mort de rire » : Je ne vois pas trop de quoi vous parlez. Je n’ai jamais travaillé pour Elf ni en Afrique et je ne vois pas pourquoi je devrais me sentir concerné par votre « vous », ce qui veut dire que vous me traitez de raciste, en fait. Bref, vous généraliser à tous les Blancs et vous êtes donc raciste, vous.


                                                                      A moins que ça ne soit une considération générale, et que vous vous réjouissiez que la France devienne un pays d’esclaves comme la Chine, auquel cas vous êtes simplement un salaud...

                                                                    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 17:59

                                                                      « Renseigne toi sur l’industrie française tu vas vite déchanter » : Je ne pense pas ignorer grand-chose sur le sujet, en fait. Mais je ne me sens pas responsable des crimes que Total ou Areva commettent en Afrique ou ailleurs, figurez-vous.


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 18:16

                                                                      une illustration fulgurante
                                                                      quelle illustration ?
                                                                      De ce qui arrive ?


                                                                    • zomboid zomboid 26 octobre 2012 18:31

                                                                      Les maitres d’hier seront les esclaves de demain et la ils feront moins les fiers.


                                                                    • Le Collectif Borg 28 novembre 2012 19:18

                                                                      Zamboid, je suis d’accord avec vous sauf que votre vie n’est pas exemplaire puisque vous avez vous même participer au pillage du Tiers-Monde et en l’occurence de l’Afrique en travaillant chez ELF, j’imagine que vous avez ou aviez peu importe un salaire confortable sur le dos des Noirs, vous êtes donc mal venue de vous poser en Révolutionnaire.


                                                                    • Krokodilo Krokodilo 26 octobre 2012 10:49

                                                                      Trop noir cet article ! 


                                                                      • Fogghearty 26 octobre 2012 11:00

                                                                        @ l’auteur
                                                                        Je comprends tout à fait que des Français héritiers du passé colonial et plus encore esclavagiste ont porté et manifestement continuent de porter les fruits psycho-généalogiques de ce qui restera comme une flétrissure du genre humain.
                                                                        Je vois et j’entends encore, à ce jour, des remarques, des expressions de visage, des commentaires, qui prennent place « naturellement » dans les conversations, et qui continuent de consacrer la diférence de couleur. Pas plus tard qu’avant hier, je dînais en compagnie de mon jeune neveu de type blanc, métropolitain, très cultivé livresquement, de tendance révolutionnaire et ce dernier pour se rattraper d’avoir confondu mon prénom et celui de mon frère, n’a pas trouvé mieux que de dire devant toute la famille : « ah mais oui, mais c’est parce que vous êtes noirs ! ». Entre frères et soeurs, nous n’avons jamais été étonnés de nos métissages de couleur, blanc, café au lait, cheveux frisés noirs ou droits auburn, grands ou petits, en plus dans un environnement local où le métissage est omniprésent, cela est « naturel ». Alors nous nous sommes tous regardés, l’air ahuri tandis que lui « naturellement » continuait son repas ! Dans la logique de l’auteur de l’article, j’aurais dû renverser la table, sans doute rouer de coups ce « pseudo gauchiste » révolutionnaire ? Il n’y a pas non plus de communautarisme à pointer, il y a hélas une nature fondalement humaine en Occident, en Orient, en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord et Sud, quelque soit le pays et la culture, qui fait que l’autre est un autre, mon frère est aussi un autre, et qu’ainsi jamais il ne me ressemblera. Il n’y a pas et il n’y aura jamais de solution collective pour venir à bout de l’individualité, l’acceptation de l’autre, même dans sa propre famille est une prise de conscience dans un travail sur soi, permanent.
                                                                        Voilà pourquoi j’ai voté contre votre propos.


                                                                        • Aldous Aldous 26 octobre 2012 11:54

                                                                          Conclusion : ’’ha c’est parce que vous êtes blanc !"


                                                                          Lol

                                                                        • courageux_anonyme 26 octobre 2012 11:32

                                                                          Voilà au moins un discours moins hypocrite que les autres.
                                                                          C’est le langage de la vérité, c’est celui que tous ceux qui sortent la tête du sable finissent par entendre, et c’est pour ça que le vivre ensemble est impossible et qu’il faut inverser les flux migratoires.
                                                                          En commençant par expulser après les avoir déchu de leur nationalité française tous les délinquants binationaux.


                                                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:10

                                                                            Les racistes se retrouvent, comme c’est étonnant...


                                                                          • courageux_anonyme 26 octobre 2012 12:58

                                                                            Où voyez-vous du racisme ? Il n’y a pas de notion de supériorité des races, dans ce que je dit.
                                                                            Les négationnistes du racisme anti-blanc nous ont expliqué tout ça très bien, il n’y a pas longtemps.


                                                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:08

                                                                            Ségrégation -> Racisme.


                                                                          • courageux_anonyme 26 octobre 2012 14:24

                                                                            Quelle ségrégation, Traroth ?
                                                                            Celle qui consiste à chasser les blancs des soit-disant ghettos ? En tirant sur la police, en caillassant les pompiers, en tabassant les médecins ?
                                                                            Ou celle qui pratique la discrimination positive avec le « label diversité » ?
                                                                            Ou encore celle qui refuse de prendre en compte les agressions contre les blancs, peut-être ?

                                                                            http://www.youtube.com/watch?v=MX8SljhtqI4


                                                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:41

                                                                            Est-ce que vous comprenez vos propres propos, courageux anonyme ? Quand vous dites que le vivre-ensemble est impossible, c’est un appel à la ségrégation !


                                                                          • courageux_anonyme 26 octobre 2012 14:52

                                                                            "Est-ce que vous comprenez vos propres propos, courageux anonyme ? Quand vous dites que le vivre-ensemble est impossible, c’est un appel à la ségrégation !"

                                                                            Comment ça ?


                                                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 15:33

                                                                            Bon, en termes simples : le vivre-pas-ensemble, c’est ça, la ségrégation.


                                                                          • courageux_anonyme 26 octobre 2012 16:18

                                                                            Vous trouvez que les japonais (par exemple) sont victimes de ségrégation ?
                                                                            Les population d’origine africaine doivent retourner dans leur pays d’origine tout comme les colons français d’Algérie sont retournés en France, point.
                                                                            Où est la ségrégation là-dedans ?


                                                                          • Traroth Traroth 26 octobre 2012 16:54

                                                                            Pas les Japonais. Mais les Africains qui vont au Japon et auxquels on demande de se casser après 15 ans de vie dans ce pays, très certainement !


                                                                          • Le Collectif Borg 23 novembre 2012 11:44

                                                                            Sauf que les Japonais ne sont pas Blancs.


                                                                          • sisyphe sisyphe 26 octobre 2012 12:40

                                                                            Où vous refusez de comprendre le mot communautarisme. Le fait d’accepter l’étranger chez soi, d’accepter ses coutumes, ses traditions, n’est pas un danger. Non c’est une forme de respect, et de tolérance.

                                                                            C’est vrai.
                                                                            Mais alors, inversez ausi les termes.
                                                                            Le fait, pour un étranger, de s’installer dans un pays, d’accepter ses coutumes, ses traditions, SES LOIS, n’est pas un danger, ni la réfutation de ses propres origines ou de sa culture. C’est la moindre forme de respect et de tolérance envers ceux qui vivent déjà sur place.
                                                                            Que l’étranger garde ses coutumes et ses traditions, c’est tout à fait légitime, MAIS dans le cadre des lois et usages du pays où il s’installe, et le problème du communautarisme n’en sera plus un.

                                                                            Le respect et la tolérance ne sont pas à sens unique ; ils doivent être le fait autant de celui qui reçoit que de celui qui est reçu.

                                                                            Quant au racisme, hélas, il existe dans toute communauté, dans toute espèce, dans toute race, chez une minorité qui refuse de comprendre qu’il s’agit de vivre TOUS ENSEMBLE, sans discrimination.
                                                                            Il y a des sales connards de racistes chez une minorité de blanc, comme chez une minorité de noirs, d’arabes, d’asiatiques, etc...

                                                                            La France est une République qui, dans SES LOIS, punit le racisme, légitimement, et d’où qu’il vienne.

                                                                            Pour ce qui est de la discrimination sociale (l’emploi, le logement, etc..), elle doit être également punissable, tout comme les communautés qui pratiquent elles-mêmes le racisme contre ceux qui sont différents.

                                                                            Le racisme anti-blanc (ou anti-juif) n’est pas plus acceptable que le racisme des blancs contre les noirs ou les arabes, les juifs, les jaunes ; c’est le même poison qui s’instille entre les hommes pour les rabaisser au rang d’animaux. A ce titre, il est nécessaire de lutter contre toute forme de racisme, d’où qu’elle vienne.

                                                                            Et vive Armstrong, et vive Nougaro.


                                                                            • zany 26 octobre 2012 13:29

                                                                              l’homme de couleur que vous êtes n’a pas fini de pleurer





                                                                              • courageux_anonyme 26 octobre 2012 14:16

                                                                                En voilà un autre, honnête, qui est retourné chez lui en Afrique (et pas au Canada comme l’autre squatteur d’auteur).
                                                                                Et qui milite, droit dans ses bottes, pour le retour au pays du peuple africain.
                                                                                Voilà qui est respectable.


                                                                              • DanielD2 DanielD2 26 octobre 2012 14:23

                                                                                L’auteur affiche en gros « nique la France » mais on censure mon message où j’ai écris « nique l’Afrique ».


                                                                                Je vois que Agoravox a choisi son camps, celui des profiteurs pleurnichards haineux qui crachent sur la France.

                                                                                • zomboid zomboid 26 octobre 2012 14:27

                                                                                  Faut dire qu’une petite bite qui nique un tout un continent c’est pas crédible.


                                                                                • courageux_anonyme 26 octobre 2012 14:32

                                                                                  Un conseil : dans ces cas-là, je fait une sauvegarde au préalable de mon texte sur un petit fichier.

                                                                                  A force, ça me donne une base de donnée assez imposante pour répondre aux arguments fallacieux de mes adversaires.


                                                                                • DanielD2 DanielD2 26 octobre 2012 14:35

                                                                                  Ca vole aussi que l’aérospatial Africain ...


                                                                                • DanielD2 DanielD2 26 octobre 2012 14:37

                                                                                  Edit « ... aussi haut ... »


                                                                                • Daniel D. Daniel D. 26 octobre 2012 14:48

                                                                                  Écrit un article au lieu de vomir et pleurnicher,

                                                                                  Ce n’est pas sur la France que crache certains, mais sur ceux qui comme toi, s’estiment superieurs et vomissent leur haine de l’autre.

                                                                                  Estimer qu’il y as des différences(et que le mélange les dilue, créant une « clonitude » morne) et affirmer que l’on est supérieur a l’autre (en se basant sur une simple couleur de peau, et niant l’égalité des cerveaux et des capacités intellectuelle) ne sont pas la même chose

                                                                                  Change de pseudo, parasite d’image !

                                                                                  Daniel D.


                                                                                • Jonas 26 octobre 2012 15:03

                                                                                  Monsieur Jeremy971.


                                                                                  J’attends avec une grande sérénité votre réponse à mes deux mails concernant l’esclavage dans les pays arabo-musulmans.

                                                                                  Aux internautes d’AgoraVox, puisque Jeremy971 est occupé ailleurs à vilipender les blancs pour leurs méfaits. Ce qui ne l’empêche d’y vivre parmi eux au lieu d’aider ses frères dans son pays. Il se dit économiste et ancien banquier. Le Canada doit sûrement manquer de personnes de son calibre.

                                                                                  Que pensez-vous de cet attentat kamikaze à la sortie d’une mosquée en plein Aïd al-Adha faisant plus de 40 morts ?

                                                                                  Les talibans sont -ils des bons musulmans ? Qu’est-ce qu’un mauvais musulmans ?

                                                                                  Pour commettre de telles atrocités , est-ce que les talibans ne sont pas payés par les Occidentaux, les Etats-Unis et les Sionistes pour salir l’islam et le « STIGMATISE » ?

                                                                                  Autre lieu où des arabo-musulmans respectent leur religion.En Syrie puisque la trêve à fait long feu si je puis dire avec pour l’instant 5 morts.

                                                                                  Ces salauds d’Occidentaux, Américains et Sionistes ne comprennent rien à la religion de Paix et d’Amour et en plus , ils n’ont pas lu le Coran, comme en Afghanistan et en Syrie.




                                                                                  • Traroth Traroth 26 octobre 2012 18:12

                                                                                    Quel rapport avec l’article ?


                                                                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 26 octobre 2012 18:44

                                                                                    @ jonas bonjour , quel rapport avec l’article ? musulman n’est pas une race que je sache
                                                                                     le terme Caucasien est encore usité pour désigner un blanc or cette region « le caucase » est peuplée
                                                                                     pour bonne part de musulmans .


                                                                                    • RBEYEUR RBEYEUR 26 octobre 2012 19:48

                                                                                      Un noir vert de peur et riant jaune tout en sautant dans la mer rouge ça signifie quoi ?


                                                                                      • zomboid zomboid 26 octobre 2012 19:57

                                                                                        La même chose qu’un jaune rouge de colère qui saute dans la mère noire avec une peur bleue.


                                                                                        • Agafia Agafia 27 octobre 2012 10:14

                                                                                          Bah... c’est le racisme anti-noir dénoncé par un raciste anti-blanc... Bref, on tourne en rond.


                                                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 2012 11:54


                                                                                            Tout n’est pas rose dans notre vie de tous les jours, mais y a quand même des joyeuses taches de couleur dans la grisaille quotidienne.

                                                                                             

                                                                                            La jolie dame qui méprise les souchiens et qui nique la France en rougit de plaisir :

                                                                                             

                                                                                            http://ripostelaique.com/bouteldja-peinturluree-islamophobie-galopante-sale-temps-pour-les-soldats-dallah.html



                                                                                            • jaja jaja 27 octobre 2012 12:00

                                                                                              Je vous invite à la prudence Régnier et ne pas vous réjouir de voir des militants, quoi que vous pensiez d’eux, agressés par les fascistes de la LDJ....Au train où vont les choses le rouge risque rapidement de couler et ce ne sera pas que la peinture et vous aurez votre part de responsabilité dans les dérapages inévitables à venir....


                                                                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 2012 14:49


                                                                                              jaja

                                                                                               

                                                                                              Comme moi vous vous présentez ici comme un militant de gauche. Mais vous n’arrêtez pas de montrer que la seule chose qui vous motive vraiment, dans la « Gauche » extrême, c’est le goût de l’affrontement.

                                                                                               

                                                                                              Comme Houria Bouteldja justifie par avance « l’inévitable » « bon » racisme, celui qui s’exercera contre les blancs, vous justifiez ici par avance les "dérapages inévitables" qui conduiront à des luttes sanglantes..

                                                                                              Le NPA avait déjà fait le coup lorsque les militants de Riposte Laïque et les Identitaires - principalement mais pas seulement - avaient voulu organiser, près des rues occupées par des musulmans à l’heure de la prière, une protestation pacifique consistant à picniquer avec du saucisson et du pinard. Le NPA avait annoncé qu’il organiserait au même endroit une contre-manifestation, et que ça risquerait de conduire à des affrontements.

                                                                                               

                                                                                              Au lieu d’annoncer fermement que la police protègerait la manifestation pacifique, la préfecture avait cédé aux menaces des « révolutionnaires » et interdit aux « fascistes » de manger en groupe du saucisson et du pinard pour montrer leur attachement aux épouvantables traditions françaises.

                                                                                               

                                                                                              C’est toujours comme ça, depuis des années maintenant, sous les gouvernements des vrais réactionnaires, hier de droite et aujourd’hui de la pseudo-Gauche. La priorité absolue, dans le domaine ici concerné, c’est que l’islamisation de la France puisse se poursuivre sans entraves sérieuses.

                                                                                               

                                                                                              Que, face à l’actuel résultat de l’économisme mondialisé, l’indispensable révolution soit toujours assimilée à la violence par ceux qui n’ont plus que cette assimilation comme idéologie politique c’est lamentable, minable, à pleurer, à vomir.

                                                                                               

                                                                                               Vous venez encore d’inverser, à Poitiers, la réalité de la situation. Ce sont, selon vous, les militants qui ont manifesté pacifiquement, sur la mosquée en construction, leur opposition à la poursuite de l’islamisation de la France qui sont "les fascistes". Ils ont en effet déroulé une banderolle réclamant - horreur antidémocratique évidente sans doute - un référendum sur l’immigration et sur l’islamisation.

                                                                                               

                                                                                              Arrêtez de vous boucher les yeux, jaja et de débiter vos slogans stupides comme un robot. Ce qui, aujourd’hui dans le monde ressemble le plus au fascisme authentique, c’est l’islamisme et vous le savez très bien. Ce n’est pas la résistance que des militants lucides - de toutes tendances politiques par ailleurs - leur opposent.

                                                                                               

                                                                                              Oui, il faut un référendum sur l’immigration et l’islamisation de la France.



                                                                                            • jaja jaja 27 octobre 2012 14:53

                                                                                              J’ai dit ce que j’avais à dire....


                                                                                            • Le Collectif Borg 22 novembre 2012 19:41

                                                                                              Bien dit Jaja, comme le disait le Grand Mao, la Révolution n’est pas un « dîné de gala » .


                                                                                            • C'est Nabum C’est Nabum 22 novembre 2012 08:26

                                                                                              Monsieur


                                                                                              J’aimerais vous répondre mais ce doigt d’honneur sur votre illustration m’interdit de le faire !
                                                                                              Le dialogue se passe de tel geste !

                                                                                              • Le Collectif Borg 22 novembre 2012 19:18

                                                                                                J’ai trouver ce document sur un site minoritaire :


                                                                                                LUTTER CONTRE LES BLANCS Cela fait trop longtemps que les blancs tyrannisent les autres peuples dans le monde entier.Noirs,arabes,asiatiques,indiens et tous les autres non blancs ,vous devez vous unir pour vaincre l’oppresseur.Ces chiens de blancs ont amassé des fortunes durant l’esclavage des noirs et la colonisation de nombreux pays africains,arabes,asiatiques et indiens.Ce qui explique qu’aujourd’hui les pays comme la france et les états unis font parti des pays riches. Les enfants des blancs jouissent de privilège,vivent dans l’abondance,et pendant ce temps nous et nos enfants nous vivons dans la pauvreté et la misère.Nous devons faire quelque chose contre cette injustice.Les ghettos en france ,ou les favelas au brésil doivent ne plus exister.Vous devez vous réveiller et vous battre contre ce système qui exclu les gens de la société en raison de leur couleur de peau. Nous savons tous de quoi sont capable ces enculés de blancs.Ils se sont enrichis sur notre dos.Ils n’ont pas hésité a tuer nos frères et soeurs,et mème nos enfants.Le régime nazis durant la seconde guerre mondiale illustre bien la cruauté de ces misérables. Pour lutter contre leur barbarie,nous devons prendre les armes et tuer ces chiens ou qu’ils soient dans le monde.Je préconise plusieurs méthode pour éradiquer ces monstre de la surface de la terre,et nous libérer de leur tyrannie.La liberté n’est pas facile à obtenir.Les hommes et femmes doivent parfois prendre des mesures extrèmes dès que leur droit sont bafoué.Tous unis pour une mème cause,réclamer la réparation des horreurs commise sur notre communauté.Nous devons demander un milliars à chacun des pays européens et aux états unis pour assurer un avenir meileur à nos enfants. Je vous expose les mesures à prendre : .Solution 1 : faire exploser des bombes dans les écoles des quartiers riches (priviliégier les écoles maternelles,l’impact médiatique ne sera que plus forte) .Solution 2:Répendre du gaz toxique et mortelle dans des lieux public a forte majorité blanche (metro,hotel,magasin,hopital,ect..) .Solution 3:Répendre un virus qui ne s’attaque qu’a ces chiens de blancs .Solution 4 : faire exploser des bombes nucléaires dans des villes à forte majorité blanche .Solution 5:chacun des personnes de notre communauté devra tuer avec une arme (couteau ou fusil) dix blancs,c’est ce qu’on appel l’effet dominos

                                                                                                  Ce document ne m’engage pas mais comment ne pas comprendre que le racisme institutionnalisé que subissent les minoritaires ne peut que produire celà ?


                                                                                                    • Le Collectif Borg 28 novembre 2012 19:20

                                                                                                      Qu’est-ce que le racisme ? Voici une définition trouvée sur Wikipédia :

                                                                                                      Progressivement et dans le contexte d’une société multiculturelle en Occident, se met en place une autre définition du racisme sur la base d’une logique binaire a dominante Marxiste (Lutte des Classes) et tenant compte des travaux d’Albert Memmi. Selon cette définition, serait du racisme l’hostilité ou la discrimination des Blancs vis a vis des Non-Blancs, les Blancs étant de par un stricte déterminisme Socio-Historique Majoritaires et les Non-Blancs Minoritaires peu importe leurs importances numériques réciproques, ainsi que la place respective des différents membres (ou individus) de ces deux groupes antagonistes dans l’échelle sociale, conformément aux prises de position de certains élus comme Esther Benbassa ou organisations comme le NPA, le Parti des Indigènes de la République, EELV, la LDH ou Terra Nova.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès