• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Réforme de la retraite : Le service public de l’information en (...)

Réforme de la retraite : Le service public de l’information en pointe. Les grosses ficelles

 

La Bruyère, Les Caractères (1688).

« Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer. »

Scènes ordinaires de la comédie musicale permanente jouée dans les médias contrôlés par nos chers milliardaires et malheureusement par une avant-garde militante dans le service public de l’information.

Scène 1 :

Moment crucial de l’affaire, le grand et illustre Laurent Berger de la CFDT est fâché, il n’est pas écouté sur l’âge pivot (sous-entendu, le reste ne se discute pas).

« Oh la la, gouvernement fais quelque-chose, encore un petit effort pour la France. Ecoute la grande voix du syndicalisme réformiste, le premier syndicat de France, quand même ! Pense à Noël aussi. Vois la bonne volonté de Laurent qui dit " chiche qu’on arrête la grève pour Noël ", on ne voit quand même pas ça tous les jours. »

Scène 2 :

Le coup de théâtre

« Un grand moment de démocratie, le gouvernement après un dialogue social suivi et certes vigoureux a écouté la voix de la sagesse, le casus belli de l’âge pivot est écarté, son examen approfondi est remis à des réflexions ultérieures si cela s’avérait nécessaire. Notre champion Laurent va pouvoir reprendre la défense de cette retraite non sans en négocier scrupuleusement les détails dans l’intérêt des travailleurs. Tous unis derrière lui aidons-le à parfaire l’organisation néolibérale de notre société. Merci au gouvernement qui a su se montrer responsable, merci aussi de la part du Père Noël, des enfants et de leurs parents dont il a bien mérité la reconnaissance. Honte aux syndicalistes radicaux qui ne comprennent rien à l’économie et font une fixation sur leur fin de mois et l’avenir incertain de leurs enfants ».

Questions sur le texte :

 (Evaluation PISA 2019 du bon fonctionnement du système médiatique par les français)

● A votre avis, qu’est-ce qui est présenté de manière favorable, être un syndicaliste réformiste ou un syndicaliste radicalisé ?

● Cherchez l’origine de ces éléments de langage. De quels autres groupements de personnes ou circonstances pourriez-vous rapprocher le terme " radicalisé" ?

● Pourquoi parle-t-on à chaque fois que l’on cite la CFDT dans les médias de "premier syndicat de France" ? Pourriez-vous vérifier la représentativité syndicale à partir du résultat des élections de 2017 ? Pouvez-vous dire que cette expression était systématiquement associée au syndicat arrivé en tête précedemment (au besoin vous pouvez interroger votre entourage) ?

https://www.elections-professionnelles.travail.gouv.fr/web/guest/resultats

● Citez les raisons qui selon vous permettent de dire que l’on a pu constater que le mouvement des gilets jaunes se défiait des syndicats et des médias ?

http://www.libreactu.fr/la-confiance-dans-les-medias-en-chute-libre-en-france


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 17 décembre 2019 22:09

    Petition afin de supprimer les aides aus merdias

    https://damocles.co/petition-stop-subventions-medias/


    • Octave Lebel Octave Lebel 18 décembre 2019 15:38

      @troletbuse

      Ne pensez-vous pas que votre proposition soit tout à fait contre-productive et elle aussi une grosse ficelle ?


    • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 17 décembre 2019 22:14

      Le plus insupportable c’est la langue de bois des députés lrem omniprésents sur les plateaux TV de toutes les chaînes.


      • Gasty Gasty 18 décembre 2019 15:36

        Déjà dans les merdias, au lendemain de la grève, on peut lire ceci : « Au lendemain d’une forte mobilisation dans les rues contre le projet de réforme des retraites,la rencontre entre Édouard Philippe et Laurent Berger (CFDT) sera particulièrement scrutée.....alors que les plus contestataires ont appelé à poursuivre la mobilisation ».

        Ainsi, la CFDT en bon négociateur va faire revenir ( ça ne pue pas la préparation ) sur sa décision le gouvernement seulement grâce à sa petite intervention du 17 qui aura suffit à faire frémir le gouvernement qui va reculer sur l’âge pivot. Mais seulement ça ! Pas plus, tout le reste ce n’est que du bon. D’ailleurs les merdias sont prêt à le répéter en boucle ,il faut arrêter les grèves.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès