• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Réforme des retraites, enfumage et médias

Réforme des retraites, enfumage et médias

Comment peut-on croire que le bon peuple va adhérer à un projet de réforme des retraites sans que les tenants et aboutissants ainsi que les composantes détaillées ne lui aient été communiqués ? Le gouvernement à la suite du discours de Macron pendant sa campagne n’argumente son projet que sur deux points : l’universalité et l’épargne par points.

Les médias, et bon nombre d’éditorialistes des chaînes de télévision, en particuliers celles du service public et BFMTV, acquis au discours macronien ne questionnent pas « le point » : comment sera-t-il acquis, combien « rapportera-t-il », qui fixera la règle acquisition-rapport ? Dans une réunion récente à Poitiers Jean-Paul Delevoye a indiqué que l’acquisition se ferait sur la base de 1 point pour 10€ cotisés et que la restitution se ferait sur la base de 0,55€ le point. Cependant il ajoutait que rien n’est fixé, tout en garantissant que la loi garantirait la valeur du point qui serait fixé paritairement par les partenaires sociaux mais in fine la valeur serait soumise au vote des parlementaires. Donc, si le président de la république décide de baisser la valeur du point il le peut par l’intermédiaire d’une majorité qui lui est acquise et soumise. N’est-il pas du devoir moral (déontologique ou éthique) des journalistes d’éclairer l’opinion sur un élément aussi essentiel de la réforme ?

On voit à travers cet exemple comment les journalistes de ces médias manipulent l’opinion pour qu’elle adhère au plan macronien : pas de mise en discussion des différents éléments de la réforme, interviews en micro-trottoir très majoritairement de personnes favorables à une réforme dont elles seraient bien incapables d’en dire le fondement et les répercussions comme ce reportage samedi 7 décembre au JT de 20h sur France2. Je laisse aux spécialistes de la communication et aux sociologues le soin d’analyser le contenu des réponses des retraités de la Côte d’Azur interrogés dans ce reportage. Et, ce matin lundi 9, sur France Info on nous annonce que des ministres sont chargés de discréditer la CGT, notamment l’ineffable Djibari qui accuse le syndicat de n’assister à aucune réunion et de « faire de la politique », on pourrait s’attendre à ce que les journalistes enquêtent et nous disent la réalité de la situation, mais non, loin de ce travail honnête une journaliste parlant des blocages de dépôts de bus nous dit que ce sont des syndicalistes qui organisent ces blocages « notamment ceux de la CGT » !

Dans la même ligne il faut souligner la forte propension de ces médias pour interroger les salariés des transports (SNCF et RATP) qui bien entendu parlent des problèmes qui leur sont spécifiques. En même temps ces journalistes oublient de signaler que les finances publiques comblent très largement le déficit de la caisse de retraite des agriculteurs. Non satisfaits de leurs oublis ces journalistes donnent dans le fake-new ou plutôt dans le bullshit : pas faux, mais pas totalement vrai. Récemment, à propos des enseignants, sur France2 on indiquait que pour les fonctionnaires les primes représentent 20 % de leur revenu ; mais comment peut-on se satisfaire de cela qui cache une disparité énorme ? Un professeur des écoles ne perçoit qu’à peine 4 % de prime (en moyenne notamment si on exerce en zone sensible ou pas), un fonctionnaire de catégorie C, c’est-à-dire les plus petits salaires, n’a la plupart des fois même pas 4 % de prime, ce qui est bien différent des primes des Hauts Fonctionnaires… En n’appuyant leur démonstration que sur ce système de bullshit les journalistes sont bien là dans une manœuvre évidente pour montrer qu’il existe bien des « privilégiés » et ce faisant ces mêmes journalistes manifestent ainsi un soutien inconditionnel au gouvernement.

De toute évidence ces médias et ces journalistes sont le bras armé de la propagande gouvernementale. Ils le sont tellement qu’ils ne posent même pas la question du futur maintien de certains régimes spéciaux comme pour les militaires et les policiers. Qu’est-ce qui justifie que ces deux catégories bénéficient d’avantages dont les sapeurs-pompiers et le personnel hospitalier seront exclus ? Pas plus que les journalistes ne réagissent aux déclarations de Darmanin lorsqu’il annonce que la hausse de compensation des cotisations des agriculteurs sera compensée par une baisse de leur CSG ; on s’attend à ce que soient questionnées les conséquences sur l’assurance maladie de ce cadeau fiscal.

Donc le nouveau système de retraite n’aura rien d’universel. À ceux qui bénéficieront des avantages d’un régime particulier par compensation (baisse de la CSG, moindre cotisation pour la part de revenu supérieur à 10000 €…) je vais rappeler un conte indien[1] qui raconte l’histoire d’un roi dont la mère avant de mourir souhaitait une dernière fois déguster des mangues. Ce n’était pas la saison alors le roi dépêcha des messagers qui revinrent trop tard. Inquiet que son fantôme vienne le tourmenter, il demanda conseil aux prêtres qui lui suggérèrent qu’il leur donnât une mangue d’or à chacun en remplacement afin de satisfaire à l’offrande. Les prêtres s’en furent, chacun portant sa mangue d’or, et passèrent devant la maison du clown Tenali Rama qui tenait des barres de fers rougies au feu en leur extrémité. Il interpella les prêtres : « Saviez-vous que chaque prêtre marqué par ces fers deux fois ou trois fois recevra deux ou trois mangues d’or ? » Lorsque les prêtres qui avaient accepté d’être marqués au fer demandèrent au roi des mangues supplémentaires celui-ci s’emporta et alla quérir le bouffon qui s’expliqua : « Quand ma mère était souffrante le docteur me dit de chauffer des fers et de les placer sur ses articulations douloureuses, mais je n’ai pu le faire avant son décès. Alors j’ai suivi votre exemple face à la crainte que l’esprit de ma mère ne vienne me tourmenter. » Chacun, notamment les agriculteurs, interprétera cette histoire à l’aune des cadeaux que le prince Jupiter leur fera pour garantir sa propre quiétude.

Incroyable comme ce système universel non seulement ne le sera pas mais à quel point il opposera les Français entre eux. Sous prétexte de réduire les inégalités il va augmenter les injustices et précipiter vers une retraite par capitalisation quand Jupiter aura, comme en Suède, montré que le système ne fonctionne pas bien. Sans doute est-ce pour cette raison que Macron a choisi Delevoye, conseiller de l’institut des assurances, pour conduire ce projet : un projet qui vise à rendre inopérant la retraite par répartition pour diriger les gens vers les assurances privées. C’est là une stratégie toute macronienne : rendre inefficace pour imposer ce qu’il a choisi. C’est ce qu’il fallait entendre quand il s’égosillait à dire « Je veux transformer la France ! », or transformer ce n’est pas améliorer par réforme, transformer c’est faire passer d’une forme à une autre ; ainsi il ne s’agit pas pour lui d’améliorer le système de retraite par répartition mais de le remplacer progressivement par un système par capitalisation. Pour qu’une transformation soit bien accueillie, il ne faut pas utiliser les outils du passé, il faut sans doute se déconnecter du passé pour s’inscrire dans un projet, ici un projet de société, nouveau. Ce projet nouveau Macron ne l’a pas, ne l’a jamais eu, son seul projet est ultralibéral au sens des sciences économiques basiques et vieillottes qui négligent le facteur humain ; sans doute faut-il voir ici ce qui a permis de construire une image de « président des riches ». Son image de « disrupteur » est exacte mais il n’est pas certain que la disruption puisse s’appliquer à la politique, un pays ce n’est pas un start-up. Il aurait dû savoir qu’on ne construit pas une unité sociétale en distribuant quelques miettes aux plus pauvres au détriment des moins riches et en préservant les plus riches. Il aurait dû savoir qu’on ne construit pas une unité sociétale en méprisant les gens et en rejetant les « corps intermédiaires » qui ne sont, si on me permet l’expression, qu’un prolongement des gens, des citoyens.

Alors, à Jupiter, mais il est trop narcissique pour entendre cette leçon, et à ses sbires, trop infatués et soumis pour en comprendre les subtilités, je livrerai ce conte chinois[2] : « Le Souverain Jaune évoluait librement au nord de l’Eau Rouge, il s’éleva sur les collines des monts Kulun et regarda vers le sud. Sur le chemin du retour, il perdit sa perle obscure. Il demanda successivement à Intelligence, à Vue Perçante et à Analyses de la chercher sans qu’ils la trouvassent. Il dépêcha alors Oubli des Images qui la découvrir. « Étrange que ce soit Oubli des Images qui l’ait trouvée. » Remarqua le souverain. » La puissance s’acquiert et se maintient ni par des signes extérieurs, comme la perle du conte, de pseudo-débats ou un autoritarisme forcené, ni par l’étalage d’un savoir qui imposerait une vérité ; la puissance s’acquiert en oubliant toute intention de puissance et en écoutant les autres, ça s’appelle alors de la légitimité et de l’autorité au sens moral. Dans le cas présent et en matière de gestion politique la légitimité se construit en écoutant les Autres, surtout ceux qui n’ont pas adhéré au programme électoral et qui étaient bien plus nombreux que ceux qui ont voté pour E. Macron en mai 2017. C’est là un paradoxe mais aussi une perversité du système électoral français qui peut transformer une minorité en majorité, et l’on s’étonnera que les citoyens se détournent des élections ; un tel système ne peut qu’alimenter le « voter ça ne sert à rien ».

 


[1] A.Goreau Ponceaud, E. Ponceaud Goreau, Mythologie indienne et connerie d’aujourd’hui, in Histoire universelle de la connerie, ed Sciences Humaines.

[2] S. Feuillas, Que faire de notre bêtise ? Réflexions sur l’idiotie en Chine ancienne, in Histoire universelle de la connerie, ed Sciences Humaines.


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • BA 9 décembre 2019 18:37

    Vendredi 6 décembre, Jean-Paul Delevoye expliquait que les régimes complémentaires par point, c’est génial ! A cette date du 6 décembre, Jean-Paul Delevoye travaillait EN CACHETTE pour les assurances privées. Les assurances privées proposent des retraites complémentaires par point.


    Dimanche 8 décembre, coup de tonnerre  ! Le journal LE PARISIEN révèle que Jean-Paul Delevoye travaille pour les assurances privées et qu’il est au centre d’un gigantesque conflit d’intérêt !


    Delevoye est complètement discrédité pour conduire la réforme des retraites.


    Delevoye, démission !


    Ce que disait Delevoye vendredi 6 décembre :


    selon Jean-Paul Delevoye, « les régimes complémentaires par point ont réduit de manière considérable la précarité chez les personnes âgées »


    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/greves-selon-jean-paul-delevoye-les-regimes-complementaires-par-point-ont-reduit-de-maniere-considerable-la-precarite-chez-les-personnes-agees-1207000.html


    • Decouz 9 décembre 2019 18:51

      Vous notez les différences entre les primes des professeurs, qui de plus sont variables au cours de la carrière pour le même individu, selon ses activités particulières.

      Mais si on parle beauooup des professeurs, qu’en est il des autres catégories de fonctionnaires ? Il y a bien d’autres catégories qui ont peu ou pas de primes et leur situation sera pire que celle des professeurs qui au moins peuvent faire pression du fait de leur nombre.


      • Nowhere Man 9 décembre 2019 20:49

        @Decouz
        Pire que les profs des écoles c’est impossible. Si tu n’as pas d’enfant tu ne touches aucune prime. Pas de CE non plus. Rien de rien. 

        Pas de médecine du travail non plus !

        Pour être franc les instits touchaient 6,6 francs chaque mois, venus on ne sait d’où, avant le passage à l’euro. Pour chaque jour de grève on te retirait 0,22 franc. Equivalent à 1 euro...Ils n’ont pas osé.

        Mon message est absolument incontestable pour la période 1973/2013. Ensuite quelques miettes ont peut-être été distribuées.


      • Clouzit 10 décembre 2019 19:01

        @Decouz Oui les profs ont des soit disant primes..mais non c est parce que on est prof principal ou secteur et bien d autres couches que castaner nous ? rajout ?...bizarre aux concours moins de postulants que de postes


      • Trelawney Trelawney 10 décembre 2019 07:08

         C’est là une stratégie toute macronienne : rendre inefficace pour imposer ce qu’il a choisi.

        Vous accordez beaucoup d’importance à un homme visiblement dépassé par sa tache et toujours isolé. Lorsqu’il s’est présenté seul à la présidence, il lui a fallu se trouver une majorité. Il a ratissé large au PS et à l’UMP-LR et a repris les seconds couteaux. Le gouvernement en place et surtout ceux qui sont en charge de cette réforme sont exclusivement à droite (Philippe, Lemaire, Delevoye) et n’ont qu’un seul objectif : la gestion comptable du régime de retraite devenu unique.

        Cela veut dire que si la masse cotisé baisse ou le nombre de retraités augmente, la valeur du point baissera d’autant pour ne plus financer les déficits.

        Par cette loi, ce gouvernement change complètement le mode de vie qui fait la spécificité française et bouleverse le système de protection sociale qui en faisait sa fierté. la résultante de cela c’est : 

         un départ à la retraite aux alentours des 65 66 ans alors que l’espérance de vie en bonne santé est de 64 ans

         une espérance de vie qui va forcément baissé pour les hommes comme pour les femmes. Avec un petit bémol pour les femmes, comme la différence des salaires n’a pas changé, elles auront une retraite plus basse et donc plus difficile.

        Cette réforme va donc occasionner des dizaine de milliers de morts prématurés et Macron, Delevoye, Philippe, Lemaire en sont les architectes. C’est certainement pour cette raison que personne n’ose dire mais que tout le monde pense, que cette réforme est refusé en bloc.


        • lala rhetorique lala rhetorique 10 décembre 2019 09:05

          Si l’on veut des informations fiables, c’est à la commission de Bruxelles qu’il faut pauser la question. Macrounet est obligé de lui obéir et en ce moment, il se bat sûrement avec elle pour avoir un peu de mou.... Mais ce que la majorité des français semble avoir compris, c’est que, quelle que soit la réforme, elle n’est jamais faite à son avantage ! Là on insiste sur les nantis de la sncf, pour faire oublier le reste bien entendu, donc les médias dévient, comme à leur habitude, les véritables questions à se poser !


          • simir simir 12 décembre 2019 09:14

            @lala rhetorique
            Tout à fait c’est bien l’UE qui fixe les orientations par pays.
            Pour 2019 on peut lire : "réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite.
            Visible ici : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/reformer-les-retraites-pour-baisser-les-pensions-cest-les-ordres-de-lunion-europeenne/

            Macron n’est que le laquais de l’UE et c’est de celle-ci qu’il faut sortir.


          • Fergus Fergus 10 décembre 2019 09:30

            Bonjour, Latouille


            « Comment peut-on croire que le bon peuple va adhérer à un projet de réforme des retraites sans que les tenants et aboutissants ainsi que les composantes détaillées ne lui aient été communiqués ? »

            Aussi étonnant que cela puisse paraître, un bon tiers des Français est d’ores et déjà en soutien de Macron pour la mise en oeuvre de ce projet. Certes, il s’agit là très majoritairement d’électeurs de LREM et de LR, mais cette proportion n’en est pas moins réelle. Et inquiétante car si Philippe verse habilement un peu de sirop ici et là pour faire avaler la pilule aux moins déterminés, la majorité de l’opinion pourrait basculer avec le renfort de personnes victimes de l’enfumage gouvernemental.

            Rien n’est joué, et la partie reste difficile à gagner. Raison de plus pour descendre en masse dans les rues aujourd’hui afin de maintenir, voire d’augmenter la pression sur Macron et ses complices.


            • Rera 10 décembre 2019 17:09

              @Fergus

              je vous cite : << car si Philippe verse habilement un peu de sirop ici et là pour faire avaler la pilule aux moins déterminés, la majorité de l’opinion pourrait basculer avec le renfort de personnes victimes de l’enfumage gouvernemental.>>
              Et vous ajouter qu’un tiers des français sont en soutient à Macron pour cette réforme...
              Tout le monde sur Agoravox se doute sur ce site que vous êtes un PRO MACRON, mais à dire que les français vont avalés une couleuvre avec Philippe et Macron à la manœuvre ??? Vous rêvez mon cher nos concitoyens lorsqu’ils s’agit de leurs retraites et portes monnaies ils savent compter...


            • Fergus Fergus 10 décembre 2019 17:47

              Bonjour, Rera

              Un « pro-Macron » qui vote France Insoumise et qui, régulièrement, dénonce les effets de la politique néolibérale de régression sociale que ce monsieur conduit !!! smiley

              Vous confondez militantisme et analyse politique. Dans mon commentaire ci-dessus, j’exprime ce que je j’observe. Et cela même si j’en suis consterné. Croyez-vous que c’est en se voilant la face sur la réalité pu paysage politique que l’on se donne les meilleures armes de combattre l’adversaire ?

              « Vous rêvez mon cher nos concitoyens lorsqu’ils s’agit de leurs retraites et portes monnaies ils savent compter »

              J’espère que avez raison et que cela se traduira par une mobilisation accrue. Nous en saurons sans doute plus dès jeudi avec la réaction des Français aux annonces de mercredi.


            • Rera 10 décembre 2019 20:29

              @Fergus
              Larry Fink PDG de BlackRock le plus grand spécialiste du fond de pension (7000 milliards ) a été reçu en grande pompe à l’Elysée ??? Pourquoi à votre avis pour les beaux yeux de Macron ?
              il y a un excellent article dans Libération : Les représentants du plus grand fonds d’investissement au monde, très intéressés par la loi Pacte et la réforme des retraites, ont déjà rencontré à plusieurs reprises le président de la République, mais aussi Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites. Le lobby dont fait partie BlackRock en France, l’AFG, a également multiplié les actions d’influence sur la loi Pacte auprès des dirigeants français.
              La Sécurité Sociale et les retraites ...ect) sont dans le viseur avec la complicité de Macron.


            • LATOUILLE LATOUILLE 11 décembre 2019 17:56

              @Fergus
              en règle générale je ne réponds pas aux commentaires, mais le vôtre vaut qu’on vienne le soutenir car il est, me semble-t-il, sociologiquement exacte … reste à voir la suite


            • L'Astronome L’Astronome 10 décembre 2019 09:43

               

              Il a déclaré : « « À l’IFPASS, c’est une fonction bénévole, je n’y vais quasiment jamais, car je n’ai pas le temps. Je ne connais rien dans le domaine de la formation des assureurs » ».

               

              Cela rappelle étrangement les propos de de Rugy qui prétendait ne pas aimer le homard et le champagne... mais qui (s’)en servait quand même.

               


              • JBL1960 JBL1960 11 décembre 2019 14:54

                @L’Astronome = Absolument, et ce sont les mêmes qui ont défendus FdR qui affirment que connaissant bien Delevoye, c’est vraiment un oubli... Sans conséquence.
                Et sans rancune ? Pas sur, pas sur...

                «  Le système de retraites par points, en réalité, ça permet une chose, qu’aucun homme politique n’avoue : ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points et, donc, de diminuer le niveau des pensions. Voilà.  » François FILLON, 9 mars 2016

                Sur l’enfumage immédiat, ICI en fait on peut voir que Macron décernera en personne le jackpot de la casse des retraites à… BlackRock, fond d’investissement américain dirigé par Larry Fink.

                Pour ma part, j’ai 59 ans au jus, et pas assez travaillé dans ma vie, pour prétendre à kéke chose... Alors ça tombe bien, car actuellement je ne perçois rien, queutch, la MDPH, de plus venant, pour la 2nde fois de me retoquer mon dossier, au motif que rien ne m’empêche de travailler, en totale contradiction avec mon médecin, et mon chirurgien... Ceux qui ont vu le film de Ken Loach, Moi, Daniel Blake, sauront de quoi je parle.

                Et bien malgré tout, je viens d’apprendre kéke chose que je ne savais pas... C’est qu’il me faudra attendre mes 67 ans pour espérer... rien...

                Donc, clairement, je me bats pas pour moi, 0+0 ça fait toujours la tête à Jojo, car je veux pas crever mieux, et dans mon cas c’est un euphémisme.
                Ce n’est pas demain que je veux, c’est maintenant... ICI ET/OU ...
                Et même ça, rien n’est moins sur.
                JBL



              • zygzornifle zygzornifle 10 décembre 2019 09:59

                Ce gouvernement manie le mensonge et la désinformation comme un terrorisme de Daesh manie son couteau ....


                • Samson Samson 10 décembre 2019 13:27

                  @zygzornifle
                  ... mais ce gouvernement fait bien plus de victimes ! smiley


                • Raymond75 10 décembre 2019 10:02

                  Le ’point’ est un raisonnement d’économistes, il permet un ajustement à l’équilibre entre ressources et dépenses ... en modulant sa valeur en temps réel. C’est ce qui est en usage dans les retraites complémentaires, et de fait vous ne savez pas à l’avance quel sera le montant de cette retraite complémentaire. 

                  Les syndicats ont raison de s’y opposer ; il faut un calcul en pourcentage des revenus, et ne pas tenir compte des premières années de travail, toutes très peu rémunérées.

                  Par contre, le principe de retraite universelle est une très bonne idée (à transposer au cas par cas à partir des situations actuelles, sans perte, et à mettre en application très progressivement) :

                  En effet, de nos jours on ne travaille plus toute sa vie dans une seule entreprise, et donc on relève au long de sa vie professionnelle de différents statuts, donc de systèmes de retraite, sans compter malheureusement les périodes de chômage, les stages, et de plus en plus pour les jeunes diplômés quelques années de travail à l’étranger.

                  Le jour de la retraite venu, vous avez des morceaux de retraite de différents statuts, mais la somme de ces parties restera inférieure à une retraite totale, car vous ne remplirez aucune condition pour une retraite à taux plein, et vous serez perdant ! Seule une retraite universelle permet d’échapper à cela.

                  Ce n’est pas un hasard si les grévistes sont ultra majoritairement des salariés du public, qui cherchent à conserver leurs régimes spéciaux, encore favorables si vous êtes entré dans l’entreprise avant 30 ans.


                  • Raymond75 10 décembre 2019 10:06

                    @Raymond75

                    Par exemple, un médecin peut être salarié dans un hôpital public, puis médecin libéral, puis salarié dans une clinique privée, et pour finir chercheur dans un laboratoire.

                    Belle carrière, mais des périodes trop courtes dans chaque statut, ce qui entraine pour chacun d’eux une décote importante !


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 décembre 2019 15:20

                    @Raymond75
                    Si les enfants payaient la retraite des parents comme le demande le code civil, il n’y aurait pas de décote, et l’amour des enfants pour les parents aiderait à ce soutien.

                    Que dit le code civil ?

                    " L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère." (art. 371)

                    " Les enfants doivent les aliments à leur père et mère et autres ascendants qui sont dans le besoin." (art. 205)

                    " Les gendres et belles-filles doivent également, et dans les mêmes circonstances, des aliments à leur beau-père et belle-mère, mais cette obligation cesse lorsque celui des époux qui produisait l’affinité et les enfants issus de son union avec l’autre époux sont décédés." (art. 206)


                  • simir simir 12 décembre 2019 09:25

                    @Raymond75
                    J’ai eu une carrière mixte mixte en temps que technicien (7 ans TDF le reste PTT France Télécom)
                    S’il me manque en effet des trimestres sur ma pension civile la perte est compensée par ma retraite privée + AGIRC ARCCO.

                    Au final je ne suis absolument pas perdant.


                  • Arogavox 10 décembre 2019 10:19

                    Ben si ! veauter ça sert qq chose : avoir un re-Chirac, puis un Sarko, puis un Hollande, puis Jupiter ! (en ratant de peu un Strauss-Khan)

                      

                    à noter que l’élection est quasiment la négation du vote …

                    Et puis, pour faire l’avocat du diable , faut croire que le petit dernier, mine de rien,

                    accorde une confiance vertigineuse aux Français, en ajoutant, en même temps, à l’incertitude du lendemain, l’incertitude sur ses propres intentions et improvisations !

                     Car, comme l’avait dit un certain Emmanuel  (Kant) :


                    « On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter. » 


                    • ribouldingue ribouldingue 10 décembre 2019 11:34

                      Macron 1er roi de France n’avait peut-être pas faux lorsqu’il se targuait de lancer devant un parterre de médias partisans que les ouvrier(e)s étaient des illettré(es). Aujourd’hui plus qu’il y a un demi siècle en arrière, puisque les petites gens ne lisent pas ils s’abreuvent d’informations ou plutôt devrais-je écrire de désinformations télévisuelles. En écoutant les informations télévisuelles on dirait des radios crochet en interviewant des badauds. On est en droit de se demander bien d’où ils peuvent bien aller les pêcher. ? Quand un journaliste bien mis sur lui pose la question piège et provocatrice à un charbonnier. Ça va ? Pas trop galère les transports ce matin ? Alors que l’autre qui s’est levé à 2h du matin pour aller au charbon se gèle les couilles en attendant son train. Et ce dernier de répondre par cette fameuse et redoutable réflexion ressassée à chaque mouvement. Comme un citoyen malheureux pleurnichant en voulant se rendre comme un bon petit soldat à son travail pour cirer les pompes de son bien aimé patron. Il suffirait pourtant de faire du co voiturage. Mais non le français est trop égoïste il ne veut pas salir les sièges de sa belle auto. LES SYNDICATS NOUS PRENNENT EN OTAGE ! Elle est belle la phrase non ? Mais savent-ils au moins ce que signifie le mot otage ? J’aimerai bien voir la gueule de celui ou celle qui a le toupet de se croire pris en otage d’être réellement pris en otage par des groupes demandant une rançon dans des conditions de détention déplorable nageant dans leur pisse et leur merde avec un croûton de pain à bouffer et la menace de se faire descendre. L’otage des transports lui ou elle sont mécontents mais ça ne les empêche pas de bouffer, de regarder la tv voire même de baiser à ce que je sache ? Bon bref. Revenons à notre menteur professionnel et mis en cause dans un conflit d’intérêt. Je cite. Monsieur retraite delevoye. Non monsieur retraite nous ne voulons pas bosser jusque 67 ans comme le veut Bruxelles ! Non nous ne voulons pas ‘une retraite par capitalisation ! Nous savons, nous génération du CNR (conseil national de la résistance) et des 30 glorieuses, que la sécurité sociale a toujours été la bête noire du patronat et que tous les gouvernements surtout de droite mais pas seulement se sont efforcés de casser la belle dame. C’est vrai, que l’argent de la sécurité sociale est reversée intégralement aux malades, aux retraités aux familles etc... et que ce bel argent comme le voudrait le patronat depuis sa création ne peut pas être ponctionner et utilisé pour jouer en bourse comme cela pourrait se faire avec les assurances privées d’où la nécessité de casser la sécurité sociale pour les boursicoteurs et les patrons qui pleurnichent à longueur d’année en se plaignant qu’ils payent trop de charges sociales. Qu’ils se rassurent l’empire français est maintenant géré par un banquier qui les comprend bien.


                      • Clouzit 10 décembre 2019 19:12

                        @kimonovert

                        Oui mais de tenir compte de l histoire cela sert ? ne pas faire les m ?mes erreurs....la retraite ? point ? d ?j ? exist ?..et dans le monde...bonjours la ruine des fonds de pensions...ou fans le nord apr ?s quelques ann ?es ils font machine arri ?re ...bizarre on a mis au cheval de courses des oeill ?res...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 10:11

                        @kimonovert
                        Ne vous énervez pas, profitez de la vie !


                        Le MEDEF s’énerve depuis 1945, il demande à chaque gouvernement et maintenant à Bruxelles, la fin du modèle social français.. Et lui, n’a pas oublié le rôle du CNR, comme vous !

                        "Denis Kessler : Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie.

                        Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme…

                        A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là . Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !...


                      • ETTORE ETTORE 10 décembre 2019 12:18

                        Nous sommes dans un «  »cadre«  » politique ou plutôt sous la semelle d’un

                        « cadre fin (outre)ancier » qui utilise tous les traitements possibles et imaginables pour soumettre le peuple à la « question », mais attention... le MAC .«  »ON«  » ne veut pas que vous répondiez, mais que vous la fermiez  !

                        La fumigations, pour le traitement des poumons des yeux.....

                        La matraque, pour le traitement de la peau.....

                        Le flash ball, pour l’esthétisme facial.....

                        Les médias, pour le lavage rectal .....

                        Quel bel asile que celui là, avec ce personnel si intentionné, tout habillé de sombre !

                        Avec des N° bien marqués sur leur tenue, selon l’étage du traitement....

                        Et dire que certains se plaignent de la non attention de cet « état »( salvateur) à leur égard.....

                        Franchement.....c’est la Fondation Abbé Pierre qui se fout de « Rotechilde » et CONsort !


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 10 décembre 2019 12:54

                          Qui parmi tous ces français si crétin, si arrogant étaient suffisamment informés sur tous les régimes spéciaux de retraites..... Très,très peu soi-disant juste 3 %....

                          Donc il y a des suiveurs qui fustigent bêtement les régimes spéciaux mais ne savent pas que les pompiers surcôtisent, que les conducteurs de train surcôtisent afin de partir en retraite en avance ......etc.... 

                          Alors, alors.... édouardo Philippe... ! T’as raison, prends les pour des idiots, des attardés, ils le méritent bien ... !
                          Que les bidochons et autres graisseux du bulbe continuent bêtement leur vie de mer....e .

                           smiley

                          Et je n’oublierais pas les enseignants ou plutôt les enseignantes( majoritaire )

                          dans le primaire qui ne constituent pas une menace sociale, ni une menace physique et qu’elles perdront un maximum ... !
                          Bingo .....

                          L’orgueilleux Mister Macron éructe, pisse de joie tellement il va enfumer la totalité des français et françaises ..... 


                          • soi même 10 décembre 2019 13:02

                            Et pourtant, il faut une réforme des retraites, je suis d’accort pas avec cet enfumage politique qui consiste à retardés le payement par des artifices le plein droit à la retraite.

                            Il est temps que les régimes spéciaux soit au diapason du régine général, et que les contribuables ne soient plus leurs vaches à lait.

                            Je suis pour le maintient du synthème de la répartition, avec comme corollaire la contribution de la taxation de la plus valus rentière, boursière, la production lié à l’informatisation et la robotisation de la production.

                            Quand l’on parle de répartition, cela recouvre tous les acteurs économiques, politiques, sociétal ; en même tant si l’on regarde de plus près, je ne peu que constater notre monde des institutions exécutifs de la République, Président en tête se garde bien de remettre en causse leurs propres systèmes de retraites qui ces sont joyeusement octroyées, qui ressemblent par leurs cumules de leurs mandats à l’ancien Régine avec leurs privilèges exorbitants.

                            La retraite serra juste quand le mot Égalité et Solidarité de traitement retrouvera tous sont sens : 


                            • Samson Samson 10 décembre 2019 13:20

                              « Comment peut-on croire que le bon peuple va adhérer à un projet de réforme des retraites sans que les tenants et aboutissants ainsi que les composantes détaillées ne lui aient été communiqués ? »

                              Quand Mutilator 1er et ses larbins ont la certitude que le bon peuple ne peut que massivement rejeter son projet de réforme si ses modalités et ses conséquences pratiques pour chacun en sont clairement exposées, ne restent qu’illusionnisme et enfumage pour encore tenter de le faire passer.

                              Suivant les mêmes principes de marketing consistant par la répétition en boucle et ad libitum de slogans toujours plus débiles à vendre la dernière lessive qui lave encore plus blanc, ils s’appuient sans surprise sur la puissance propagandiste de la machine médiatique à lobotomiser. Sans elle, jamais le giton de Rothschild n’eût pu emporter une majorité du suffrage citoyen exprimé.

                              Quand bien même contester ses diktats expose maintenant depuis plus d’un an à mutilations et autres éborgnements par armes de guerre à létalité réduite, à force de trop traiter pour « gens qui ne sont rien » les citoyens de cette République, l’exercice devrait finir par trouver ses limites. Et le plus tôt sera le mieux !

                              Quand transformés en féroces soldats de la finance, nos gouvernants mugissent en foulant sans vergogne au pied les termes même de la devise républicaine, revient le temps citoyen de se remémorer ceux de la Marseillaise !!!


                              • ETTORE ETTORE 10 décembre 2019 14:08

                                @Samson

                                Quand transformés en féroces soldats de la finance, nos gouvernants mugissent en foulant sans vergogne au pied les termes même de la devise républicaine, revient le temps citoyen de se .....remémorer ceux de la Marseillaise !!!

                                ________________________________________________________________

                                A ce propos....lors des manifs à Strasbourg, résonnait, non pas la Marseillaise, mais la bande son de ....STAR WARS à chaque charge, ou reculade des CRS.

                                Peut être un conflit inter-générationnel musical à venir.

                                La charge émotionnelle contre l’EMPIRE galactique ou financier, restant la même.


                                • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 10 décembre 2019 14:50

                                  L’enfumage est nécessaire pour masquer l’inévitable recours au low-cost pour les retraites et les prestations sociales. C’est dans l’air du temps ! Depuis la stagnation des salaires et les augmentations des charges, loyer, énergie etc..., maintenant, on fait ses courses chez Lidl.


                                  • av88 av88 10 décembre 2019 18:49

                                    On peut trouver bon ou mauvais le principe de fusion de régimes de retraite, mais rien ne sert d’en faire porter la responsabilité à Macron, son gouvernement, ses députés.

                                    Cette fusion, uniformisation est une demande de la Commission Européenne.

                                    Extrait des Grandes Orientations de Politiques Economiques 2019-2020 (GOPE)

                                    « réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite »


                                    Source : site officiel de l’Union Européenne

                                    page 6, chapitre 15

                                    https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/file_import/2019-european-semester-country-specific-recommendation-commission-recommendation-france_fr.pdf


                                    • Samson Samson 10 décembre 2019 19:44

                                      @av88

                                      "Extrait des Grandes Orientations de Politiques Economiques 2019-2020 (GOPE)

                                      « réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite »« 

                                      Vrai, ce qui n’implique pas pour autant le passage du régime de retraite d’un système de répartition à un système à points, dont les seuls bénéficiaires seront les assureurs et le patronat.

                                      D’autre part, nonobstant leur €uropéisme aussi béat que militant, rien n’oblige nos gouvernants élus par les Français à se soumettre sans autre discussion à tout diktat décrété par Berlin.
                                      J’ajouterai fort cyniquement que le poids diplomatique de la France pesant nettement plus que celui de la Grèce, on ose espérer que le même sort ne soit dévolu à ses propres citoyens qu’aux Grecs, sans quoi il serait vraiment à désespérer d’avoir gagné la guerre !

                                      Difficile donc d’exonérer Mutilator 1er et ses larbins d’une ferveur néo-libérale et répressive que même l’€urocratie peine parfois à »tempérer".

                                      En vous saluant bien ! smiley


                                    • av88 av88 10 décembre 2019 21:04

                                      @Samson

                                      En effet le mode d’uniformisation des régimes retraites ne doit pas se faire obligatoirement via un régime à points.
                                      Par contre pour "
                                      rien n’oblige nos gouvernants — élus par les Français — à se soumettre sans autre discussion à tout diktat décrété par Berlin." n’est pas exacte.
                                      Les GOPE viennent de Bruxelles et non de Berlin.

                                      Ces « recommandations » sont de facto des obligations, notamment depuis le pacte de stabilité et de croissance (PSC) de 2011. Avec le « Six pack » (également désigné sous l’expression « volet correctif » du PSC), la Commission peut sanctionner les États membres qui s’écarteraient ou seraient en retard, délibérément ou non, dans l’application des mesures préconisées.

                                      En cas d’« écarts importants », la Commission adresse à l’État membre concerné un avertissement, pouvant aboutir à des sanctions financières en cas de récidive au fil des années, ou de persévérance dans l’écart de la trajectoire demandée dans les GOPÉ. La situation de cet État est par ailleurs suivie tout au long de l’année. Si la situation n’est pas redressée, la Commission peut proposer la constitution d’un dépôt (une «  amende ») d’un montant correspondant à 0,2 % du PIB. Pour la France, il s’agirait donc d’un dépôt de 4,4 milliards d’euros environ !



                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 10:18

                                      @Samson
                                      Vrai, ce qui n’implique pas pour autant le passage du régime de retraite d’un système de répartition à un système à points, dont les seuls bénéficiaires seront les assureurs et le patronat.


                                      .
                                      Mais oui, cela implique la retraite à points ! Il faut faire des économies, Bruxelles a chiffré à 5 milliards d’économies, et il faut faire plaisir au patronat et aux assureurs.
                                      Cela impose de baisser le montant des retraites !

                                      « Le système de la retraite par points, cela permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions. »


                                      rien n’oblige nos gouvernants — élus par les Français — à se soumettre sans autre discussion à tout diktat décrété par Berlin.

                                      Vous ne comprenez pas le fonctionnement des Institutions européennes.
                                      Un fonctionnaire européen vous l’explique en 3 minutes.

                                    • Samson Samson 11 décembre 2019 16:21

                                      @av88
                                      @Fifi Brind_acier

                                      Si les GOPE viennent de Bruxelles et non de Berlin, nul n’ignore que - fut-ce au détriment de tous leurs « partenaires » €uropéens, et tout particulièrement méditerranéens l’inflexible règle du déficit limité à 3% des budgets publics, le maintien de l’austérité budgétaire et la politique monétaire de l’€uro fort relèvent de la seule exigence des financiers et industriels teutons, qui du fait des kolossaux excédents budgétaires dégagés par leur position de principal exportateur net €uropéen en sont les seuls bénéficiaires !

                                      Bien sûr, dans le cadre de sa politique de compétitivité et de paupérisation des peuples d’Europe par leur mise en concurrence, l’idéal pour la Commission €uropéenne implique l’adoption d’un régime de retraite à points et par capitalisation.

                                      Bien sûr, la signature du traité de Maastricht et l’adhésion de la France à l’OTAN signées par Sarko le Traître ôtent à la France toute souveraineté tant sur ses budgets que sur ses options diplomatiques et stratégiques.

                                      Je souligne simplement que contrairement à la Grèce et autres Reichsgaue bien moins puissants, la République reste une pièce essentielle sur l’échiquier €urocrate et - quitte ce faisant à déclencher une crise généralisée des institutions €uropéennes - dispose pour autant qu’elle le veuille encore du poids et de la puissance nécessaire pour dénoncer ces traités ou en renégocier les termes. Et d’autant plus que l’ensemble des membres méditerranéens de l’Union lui emboîteraient sans hésiter le pas !

                                      Quand brittaniques, allemands ou autres refusent de verser leur juste part au budget €uropéen et négocient de généreux rabais, l’€urope s’incline sans difficultés. Qu’attends donc la France pour elle aussi poser ses conditions et taper du poing sur la table ???

                                      En conséquence, si même nos élus se voient réduits au rôle de consciencieux larbins, il ne tient qu’à eux et il me semble un peu trop facile de les exonérer de leur docile soumission et de leur coupable complaisance aux diktats de ce IVème Reich €urocrate.

                                      En fait, sinon leur veulerie et leur basse servilité, absolument rien ne les y oblige !

                                      En vous présentant comme à l’accoutumée mes cordiales salutations ! smiley


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 10 décembre 2019 20:29

                                      @ l’auteur

                                      voici ce qu’avait déclaré le candidat malheureux à la présidentielle, François Fillon : « le système par points, en réalité, ça permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue : ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points, et donc de diminuer le niveau des pensions ».

                                      c’était lors de son « grand oral » à la primaire de la droite, devant les patrons, le 10 mars 2016, sur Public Sénat.

                                      si c’est lui qui le dit !


                                      • soi même 11 décembre 2019 00:56

                                        @olivier cabanel, Du con la joie toujours vexé ? smiley


                                      • BA 10 décembre 2019 21:29

                                        Le scandale Delevoye continue. Delevoye était payé par les assurances privées. Les sociétés d’assurances privées avaient placé leur pion au plus haut sommet de l’Etat. L’objectif de Delevoye, de Macron et d’Edouard Philippe : permettre aux assureurs privés de mettre la main sur le système de retraite français.


                                        Delevoye était administrateur de l’Institut de Formation de la Profession de l’Assurance (IFPASS), il était conseiller du délégué général d’IGS : à ce titre, il gagnait 25 000 euros en 2016, puis 40 000 euros en 2017. Delevoye était président de Parallaxe au sein du groupe IGS : il gagnait 64 420 euros en 2018, et 64 420 euros en 2019.


                                        Delevoye est complètement discrédité pour conduire la réforme des retraites. Delevoye, démission !


                                        https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/10/sous-pression-jean-paul-delevoye-quitte-aussi-ses-fonctions-au-sein-du-groupe-igs_6022378_823448.html


                                        • ETTORE ETTORE 10 décembre 2019 22:19

                                          BA@

                                          Delevoye est complètement discrédité pour conduire la réforme des retraites. 

                                          ______________________________________________________________

                                          Avez vous déjà vu arriver, dans ce gouvernement de m.....une personne qui ne travaille pas de près ou de loin pour ....Despote 1ér et SES exclusivités si personnelles ?

                                          Si il fallait faire une galerie des portraits de tous « ces bilboquets »

                                          ( je vous laisse trouver la ressemblance entre l’objet et les individus)

                                          qui ont hanté subrepticement les lavatories de cet état, ou qui y sont encore à se frotter les pognes, des taches indélébiles que leur passé a laissé.....

                                          Jamais, au grand jamais, dans cette baraque de fous, vous n’éviterez le rhume, en raison des courants d’air créés par les portes qui s’ouvrent et qui claquent sans fin.



                                            • lloreen 10 décembre 2019 23:21

                                              La commission européenne est une corporation privée dirigée par des personnages co-optés pour leur allégeance à ce syndicat international du crime bancaire organisé, dont les aïeux ont créé l’organe qui leur a permis de faire main basse sur les finances mondiales : la FED américaine.

                                              UPIK® Record - L LRegistered company nameEuropean Commission WNon-registered name or business unitEuropean Commission Representation in Belgium LD-U-N-S© Number400037044 LRegistered addressArchimedesstraat 73 LPost code1000 LCityBrussel
                                              CountryBelgium WCountry code69
                                              Post office box number

                                              Post office box town
                                              LTelephone number022953844 WFax number22950166
                                              Name primary executive
                                              WActivity (SIC)8641

                                              Le nom du dirigeant a d’ailleurs disparu, la preuve s’il en fallait encore une, que tous ceux qui président ces sociétés privées sont les exécutants, engrangeant des salaires mensuels à cinq chiffres, de ces propriétaires de la FED américaine dont les aïeux se sont rencontrés dans le plus grand secret sur leur île privée (Jekyll island).

                                              Cette histoire a d’ailleurs été retracée dans le récit d’Ed Griffin La créature de Jekyll island.

                                              http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/05/la-creature-de-jekyll-island-tout-sur.html


                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 décembre 2019 07:49

                                                Le débat énième débat sur la réforme des retraites avec journalistes et des profs d’économie, le résultat est ;

                                                mise en place d’un système universel par point ( que tous les pays du nord de l’ europe ne veulent plus ),
                                                prendre en compte la pénibilité et ajouter des conditions spécifiques.

                                                Donc, un système universel par point + des régimes spéciaux .

                                                Voilà comment on dégage une masse d’argent énorme ( les fonds de couverture des retraites actuelles soit 300 milliards d’euro ) vers les fonds spéculatifs ( Black Rock) . 

                                                En réalité, détournement de l’argent de l’état (des français ) vers le privé par la mise en place de la fabrique du consentement . 

                                                L’ESCROQUERIE EST GIGANTESQUE.

                                                Les Franc-mac à la manoeuvre : Ou l’art de bâtir des escroqueries

                                                Philippe.

                                                Macron.

                                                Delevoye......etc 

                                                Criminels devant l’éternel architecte et Magouilleurs pour toujours .

                                                UNSA ou CFDT des connards de très haut-grade ........


                                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 décembre 2019 12:08

                                                  Retraite par points : une vidéo de François Fillon en 2016 ruine la com’ du gouvernement
                                                  https://www.lesinrocks.com/2019/12/06/actualite/politique/retraite-par-points-une-video-de-francois-fillon-en-2016-ruine-la-com-du-gouvernement/

                                                  .
                                                  Citation François Fillon

                                                  en 2016 ...

                                                  « Le système par points en réalité, ça permet une chose que aucun homme politique n’avoue, ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points et donc de diminuer le niveau des pensions. »


                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 décembre 2019 15:54

                                                    J’avais écrit .

                                                    mise en place d’un système universel par point ( que tous les pays du nord de l’ europe ne veulent plus ),
                                                    prendre en compte la pénibilité et ajouter des conditions spécifiques.

                                                    Donc, un système universel par point + des régimes spéciaux .

                                                    Le grand dépendeur d’andouille a dit : - fin des régimes spéciaux ..... M D R !

                                                    Comme pour les 80 km/h édouardo a pourri le projet de réforme des retraites ...hahahaaaa !


                                                    Mais les vieux cons qui à l’heure présente touchent une retraite et soutiennent le projet par point, ce n’est qu’une bande de pourris ... 


                                                    Il y a quelque chose de psychiatrique chez Macron, LREM et le gouvernement à donner des leçons à tout le monde .
                                                    Et de ne pas respecter les règles qu’ils ont imposées .... !

                                                     smiley



                                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 décembre 2019 21:00

                                                      @kimonovert

                                                      Alors graisseux du bulbe ....change ta couche et va te coucher ...... !


                                                    • altaos 14 décembre 2019 20:08

                                                      Levez vous ’le cul de votre chaise et ordi Vive la révolution Ferrat ma France


                                                      • ETTORE ETTORE 14 décembre 2019 20:37

                                                        Ahhh !! El Edouardo avec sa barbe poivre et sel....( qui devient plus sel que poivre, jour après jour )

                                                        Qui demande que, « Chacun prenne ses responsabilités  »

                                                        Pas belle la vie ? Hein ?

                                                        Voilà une nouvelle règle de ce club de voyous....

                                                        On vous fout dedans, on vous baise la gueule, on vous niq... .jusqu’à l’os.... Vous et votre progéniture....pour les années et les années qui viennent....

                                                        MAIS....« .Que chacun prenne ses responsabilités »

                                                        Eh bien Edouardo, tu sais quoi ? Montre moi d’abord, comment tu assume TES responsabilités de faux cul, et moi je te montrerai comment TU peux retourner éteindre TON feu de camp au Havre.

                                                        Débile !


                                                        • L'Astronome L’Astronome 15 décembre 2019 12:08

                                                           

                                                          Le problème des retraites ? La solution est pourtant bien simple et tient en deux mots : Soleil vert (solution préconisée par jacques Attila)

                                                           


                                                          • troletbuse troletbuse 15 décembre 2019 12:26

                                                            @L’Astronome
                                                            Suis certain qu’il sera le premier à nous montrer l’exemple, bien sûr. Je n’ai pas oublié l’accent circonflexe à sûr dans le sens aigri, vieux ; délabré comme lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès