• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Revoir les droits de la « fin de vie » : une exigence morale (...)

Revoir les droits de la « fin de vie » : une exigence morale !

Après la romancière Anne Bert en 2017, c’est l’ancienne ministre Paulette Guinchard qui a choisi de mourir en femme libre et digne. Elle est morte le 4 mars en Suisse où, conformément à sa volonté, elle a bénéficié d’un suicide assisté. Comme un nombre croissant de nos compatriotes, ces deux personnalités ont refusé d’être exposées physiquement et intellectuellement aux choquantes carences de notre pays dans les cas d’irréversible dégénérescence…

JPEG - 73.5 ko
Paulette Guinchard / Anne Bert

Avant toute chose, c’est avec une compassion sincère pour les membres de sa famille que nous avons appris il y a quelques jours le décès de Paulette Guinchard-Kunstler, ancienne secrétaire d’État aux Personnes âgées du gouvernement de Lionel Jospin. En rupture avec les tabous, cette femme courageuse a choisi de dédier sa fin de vie à toutes celles et tous ceux qui, comme elle et comme la romancière Anne Bert avant elle, sont atteint(e)s d’une pathologie incurable n’offrant comme seule perspective que la certitude de la mort au terme d’un parcours de souffrance caractérisé par une insoutenable déchéance corporelle et intellectuelle.

Anne Bert, victime de la terrible maladie de Charcot, se battait pour que soit dépassé le cadre hypocrite de la loi Claeys-Léonetti en instaurant enfin dans notre pays le droit à une fin de vie abrégée à la demande des malades. Un droit à la liberté et à la dignité dans la mort qu’elle a défendu post-mortem dans son dernier livre, Le tout dernier été, paru deux jours après qu’elle ait reçu en Belgique une piqûre létale. Paulette Guinchard a repris cette lutte à son compte, non en publiant un livre-témoignage, mais en chargeant son amie Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-France-Comté, d’être sa porte-parole dans les médias.

Écoutons sans préjugé ce qu’a écrit Mme Dufay dans Libération le 8 mars : « [Paulette] a voulu utiliser la loi de notre pays. Elle en a découvert toutes les limites. Les médecins ont été d’un appui sans faille, mais quels que soient leur écoute, leur attention, leur immense professionnalisme, Paulette ne pouvait se prévaloir de la loi française pour être aidée. Aux yeux de celle-ci, et bien que chacun la sache condamnée, c’était trop tôt. Comme s’il fallait que la maladie, dont la morsure était déjà si visible, si invalidante, produise le plein de ses effets dévastateurs pour que des droits s’ouvrent. Comme si le droit à être épaulé ne pouvait être acquis qu’au terme – au terme  ! – du processus de dégradation corporel et psychique sur fond de douleur, auquel nous destinent ces maladies de long cours. Pourquoi  ?  »

Terrible constat, tant pour la présidente de région que pour l’ancienne secrétaire d’État aux Personnes âgées qui, bien que sensibilisée par sa fonction aux effets du vieillissement, n’avait pas pris conscience naguère des souffrances liées à l’irréversibilité des pathologies invalidantes ou dégénératives. D’où les légitimes questions que pose Mme Dufay : « Pourquoi faut-il infliger cela comme préalable pour être aidé  ? Pourquoi ne laisse-t-on pas au malade le choix du bon moment, dans un cadre strict et régulé par la loi  ? Pourquoi le contraindre à se voir diminuer  ? Face à cette incapacité à faire valoir ce qu’elle pensait être un droit, dans son pays, Paulette s’est tournée vers l’étranger. C’est là qu’elle a mis fin elle-même à sa vie et à ses souffrances. »

Pourquoi la France est-elle si frileuse dans la prise en compte d’une telle avancée sociétale ? Car c’est un fait qui surprend et qui est ressenti par beaucoup de nos compatriotes comme une révoltante injustice, notamment chez les personnes âgées : contrairement à ce qui existe en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Suisse, et bientôt en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Portugal – pour ne mentionner que les pays voisins –, il reste interdit en France d’apporter une assistance au suicide à des personnes gravement atteintes d’une maladie incurable. Et cela, même si les phases terminales de ces maladies sont caractérisées par d’indicibles souffrances physiques et psychologiques, aggravées par la conscience d’une irréversible dégénérescence

Les Français massivement favorables au suicide assisté

Que prévoit la loi française ? Rien ou presque. Si ce n’est l’ensemble des dispositions de la loi Claeys-Léonetti, votée en 2016. Un texte législatif qui, à l’évidence, n’a pas contribué à apaiser les tensions autour de cette douloureuse question. Certes, cette loi introduit le droit des malades incurables à voir leur vie de souffrance abrégée, mais au terme d’un lent processus dégénératif et en restant arc-boutée sur l’illégalité de l’euthanasie et du suicide assisté. C’est donc sous la forme d’une « sédation profonde et continue » que les médecins peuvent, après une décision collégiale ou à la demande des malades, mettre en œuvre un dispositif accéléré de fin de vie pour rompre avec ce qui pouvait relever antérieurement d’une forme d’« acharnement thérapeutique ».

Or, malgré son apparence humanitaire – et vantée comme telle par les promoteurs de ladite loi –, la sédation profonde et continue n’est que la manifestation d’une choquante hypocrisie. Elle consiste en effet à administrer un double traitement sédatif et analgésique, visant pour le premier à provoquer une altération irréversible de la conscience du malade, et pour le second à supprimer les douleurs. En pratique, ce processus, accompagné de l’arrêt de la nutrition et de l’hydratation, revient de facto à faire mourir le malade à petit feu. Bref, il s’agit là, quoi qu’en disent les défenseurs du texte, d’une euthanasie lente dont on refuse de prononcer le nom ! Une pratique moralement insupportable pour les proches, confrontés à la torture d’un parent livré à une lente et inconsciente agonie.

En quoi ce processus monstrueux, issu d’un « consensus mou » et qualifié à juste titre de « pratique abracadabrantesque de l’euthanasie  » par le sociologue Philippe Bataille, est-il moins choquant qu’une euthanasie rapide administrée par une piqûre létale ? Poser la question, c’est y répondre, pense à juste titre l’écrasante majorité de nos concitoyens. À cet égard, il n’y a pas d’ambiguïté, comme l’a montré le 3 janvier 2018 un sondage Ifop pour le quotidien La Croix. À la question « Pensez-vous qu’il faille aller plus loin que la législation actuelle sur la fin de vie, en légalisant le suicide assisté et/ou l’euthanasie ? » 89 % des personnes interrogées ont répondu OUI.

La seule véritable avancée constructive de la loi de 2016 est la création d’un fichier national des directives anticipées* destiné à mettre fin aux pratiques d’acharnement thérapeutique trop souvent constatées dans le passé. Ce fichier, « révisable et révocable à tout moment », permet à chacun d’exprimer clairement les limites des traitements thérapeutiques qu’il accepte de subir dans le cas d’une maladie grave et incurable. Ce droit à l’affirmation d’une volonté n’est toutefois pas opposable aux médecins : ceux-ci restent en effet maîtres de leur décision.

À l’évidence, la loi Claeys-Léonetti n’est pas satisfaisante aux yeux de tous ceux qui, comme Anne Bert ou Paulette Guinchard, sont confrontés – ou craignent de l’être – à la perspective inéluctable, non de la mort, mais d’une terrible agonie caractérisée par une longue et atroce période de lente déchéance. Seule l’introduction sans hypocrisie de l’euthanasie encadrée ou du suicide assisté dans la loi française permettra aux malades incurables qui le souhaitent de s’en aller dans la liberté et la dignité.

« J’aime trop la vie pour me laisser mourir », nous avait dit Anne Bert sur la couverture de son livre témoignage. Tout est dit dans ces quelques mots auxquels il convient d’ajouter ceux de Marie-Guite Dufay : « La loi doit évoluer. Elle n’est pas suffisante pour honorer les volontés de celles et ceux, lucides, qui souffrent et se savent condamnés. Car pour les aider, on les condamne une seconde fois : à vivre l’épreuve de la déchéance intellectuelle et physique, à partir de laquelle, seulement, des solutions médicales et encadrées peuvent intervenir. Ce n’est pas digne de notre pays, en 2021. »

Ce constat, de nombreux élus de la nation le partagent désormais. En témoignent quatre propositions de loi visant toutes à faire évoluer la législation dans le sens d’une légalisation sous conditions du suicide assisté. L’une de ces propositions doit être débattue le jeudi 11 mars au Sénat, les trois autres le seront ultérieurement à l’Assemblée Nationale. Parmi elles, celle du député LREM Jean-Louis Touraine a été cosignée par… 164 députés de la majorité. Puissent les élus voter enfin la loi qui permettra à la France de rattraper son retard sur cette importante question sociétale afin que les personnes souffrant d’une pathologie incurable aient le droit de solliciter une assistance pour les aider à mourir dans la dignité !

Pour en savoir plus sur le Fichier national des directives anticipées, le mieux est de contacter l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité)


Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

439 réactions à cet article    


  • gruni gruni 11 mars 2021 08:57

    Bonjour Fergus

    Qu’on laisse aux gens en fin de vie le choix de partir vite s’ils le souhaitent. 

    Je crois qu’une loi sur l’euthanasie passera un jour ou l’autre en France, cela ne serait que du bon sens.

    Merci pour ton texte


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 mars 2021 09:06

      @gruni
       
      le talent d’un homme politiques est sa capcité à faire d’un fait vrai un mensonge.
       
      L’enfer législatif est pavé de bonnes intentions.


    • Fergus Fergus 11 mars 2021 09:12

      Bonjour, gruni

      Euthanasie pour les personnes en état végétatif irréversible, et suicide assisté pour les personnes qui souffrent* d’une maladie dégénérative incurable lorsqu’elles le souhaitent. Cela va dans le sens du progrès sociétal.

      * Mme Dufay a parlé de « torture » pour son amie Paulette Guinchard.


    • taketheeffinbus 11 mars 2021 09:44

      @gruni

      Tout à fait, mais au delà de la mort, il y a un sujet dont personne ne veut parler en France, c’est la remise en question des normes d’inhumation.
      Perso j’ai pas envie que mon corps ne soit pollué ni ne pollue l’environnement avec du formol, ni même d’être enterré ou incinéré...

      L’humusisation on en parle ? Ça aurait beaucoup de sens pour moi, que ce qui reste puisse nourrir des végétaux, et repartir dans le cycle.


    • gruni gruni 11 mars 2021 09:50

      @Francis, agnotologue

      Je vous parle de rien d’autre que de la plus simple humanité. Je crois que même les politiques en sont capables


    • gruni gruni 11 mars 2021 10:08

      @taketheeffinbus

      L’humusation, oui pourquoi pas ! Après tout notre mort nous appartient


    • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:40

      Bonjour, taketheeffinbus

      L’humusation est une bonne solution car ce processus permet en effet de préserver l’environnement et de rendre les corps à la terre sous la forme de compost.

      Le problème que rencontre cette technique est d’ordre moral, l’Eglise notamment considérant l’humusation comme une pratique indigne.

      Nul doute cependant que les mentalités évolueront comme elles ont évolué avec l’incinération. 


    • Fergus Fergus 11 mars 2021 11:57

      Bonjour, astus

      Je partage votre commentaire.
      Merci pour le lien.


    • velosolex velosolex 11 mars 2021 18:24

      @Fergus
      Je suis bien sûr tout à fait OK pour cette mesure humanitaire qui devrait rentrer dans le champ législatif. Même si la vie est une maladie mortelle, et que c’est cette fatalité qui lui donne tout son sens. Le covid ne peut pas tout faire quand même. 
      A voir à ce sujet ce petit bijou. 
      Perfect Sense - Regarder le film complet | ARTE https://bit.ly/3l6SJO6

      Film étonnant qui est visible encore deux jours. Un petit bijou réalisé en 2010, en Angleterre, et qui parle d’une pandémie, débutant insidieusement.

      Les gens perdent le gout, au début, puis sont obligés de porter des masques, avant que le virus ne les perturbe un peu plus. 

      On se demande où les rosbifs vont chercher des trucs pareils !. Faut avoir de l’immagination


    • Fergus Fergus 11 mars 2021 20:26

      Bonsoir, velosolex

      Merci pour votre commentaire.

      Je ne connais pas ce film. Je vais essayer de le voir avant qu’il ne disparaisse. Où vont-ils chercher ça, en effet ? smiley


    • velosolex velosolex 12 mars 2021 00:18

      @Fergus
      C’est un sujet qui vous tient à coeur, car vous l’avez traité plusieurs fois déjà. Félicitation pour votre militantisme. 
      Je vous recommande ce film dont j’ai mis une critique sur allocine tant il m’a emballé. 
      Nous sommes en 2021, et voilà dix ans que ce film a été fait. Aurais je été si critique envers lui que la moyenne de la presse, à l’époque, qui l’a jugé bien sévèrement, avec une moyenne de 2 ?
      Je ne crois pas. Indépendamment de l’actualité qui ramène ce film de science fiction à une vision anticipative étonnante de vérité, en rapport avec ce qui nous arrive, ce film est pour moi une réussite à tous les niveaux !
      L’interprétation est brillante, très émotionnelle. Le scénario intelligent s’écarte des standards habituels privilégiant le gore à la réflexion .
      Cela tient du contre philosophique, induisant que la crise peut être le moment de travailler ensemble à la survie, et de développer d’autres domaines de sensibilité. Ils ne sont pas si nombreux que cela, ces œuvres qui nous aident à vivre. Celui ci est un miroir tendu fascinant de réalisme, une préfiguration du présent bouleversante.
      Les causes de la crise sont suggérés dans des raccourcis d’images saisissantes, et que croirait extraites des infos de l’an passé : : Marchés asiatiques, brassement de populations, animaux sacrifiés en plein air. Puis nous voyons les stades vides, les restaurants déserts. Les gens n’ont plus de goût, au réel et au figuré....Les officiels disent qu’il n’y aucune raison de s’alarmer, que cela n’es pas contagieux. Puis surviennent les masques, les quarantaines....

      J’ai lu les critiques des spectateurs de l’époque. L’une d’entre elle nous dit : « L’ensemble est invraisemblable et lamentable. Aucune explication n’est jamais donnée pour expliquer l’origine ou l’évolution du virus, de nombreuses scènes frôlent le grotesque.... » J’aurais bien aimé qu’elle ait raison.


    • Fergus Fergus 12 mars 2021 09:33

      Bonjour, velosolex

      Je vais essayer aujourd’hui même de voir ce film si j’en ai le temps. Si tel n’est pas le cas j’essaierai de voir s’il est présent en DVD dans la médiathèque de ma ville.


    • jymb 13 mars 2021 15:05

      @Fergus
      Pour l’Eglise, je ne crois pas 
      il s’agit simplement d’enterrer en pleine terre 
      Un enterrement de « pauvre » sommes toutes
      Et ensuite...Souviens toi que tu es poussière et que tu redeviendras poussière 


    • Fergus Fergus 13 mars 2021 15:58

      Bonjour, jymb

      L’Eglise a, contre son gré, évolué sur la crémation, celle-ci étant de plus en plus pratiquée malgré son avis défavorable. Elle évoluera sans aucun doute sur d’autres pratiques.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 09:08

      Nan en voila un nartic qu’il est bien mon bon Fergus smiley

      Pourquoi la France est-elle si frileuse dans la prise en compte d’une telle avancée sociétale ?

      Réponse : A cause de BIG PHARMA pour qui : « Un bon client est un client vivant (et malade) »

      Toujours les mèmes que ce soit l’arnaque du covid ou la mort digne, c’est toujours Big Pharma à la manœuvre (avec son gros pognon) 

       smiley

      Vaccin, MORT ... une seule réponse : Avoir le CHOIX

      https://choisirmafindevie.org/


      • Schrek Séraphin Lampion 11 mars 2021 09:12

        @Bendidon

        Non

        La réponse, c’est : « à cause de l’influence toujours active de l’église catholique »

        En Europe, les pays et régions de pays de tradition protestante ont tous une longueur d’avance en la matière sur les pays d’histoire catholique marqué

        L’emprunte ne se fait d’ailleurs pas sentir que sur cette question. Elle concerne aussi le rapport des gens avec l’argent.


      • Fergus Fergus 11 mars 2021 09:14

        Bonjour, Bendidon

        Rien à voir avec Big Pharma. On parle là de quelques centaines de personnes par an. Et le fait que la majorité des pays occidentaux aient déjà légiféré (ou s’apprêtent à le faire) dans ce sens montre que ce lien est dénué de pertinence !


      • Ben Schott 11 mars 2021 09:21

        @Fergus
         
        « On parle là de quelques centaines de personnes par an »
         
        C’est sûr que ça en fait une actualité brûlante.
         
         


      • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 09:22

        @Séraphin Lampion
        RIDICULE lampion, les bigots représentent seulement 11% voir les sondages de 2018 
        Contre 89% les POUR LE CHOIX
        La loi leonetti très restrictive a été votée avec le soutien de Big P
        Je tiens de source sure que des députés à l’époque ont reçu des enveloppes de 50.000 euros pour freiner des deux pattes (500 biftons de 100)
        Et ton église catho que tu détestes tant, elle en train de claquer grâce au pape démon le jésuite ami des faux macs
        C’est dans le plan du NWO « A church of Christ without Christ » LOL
         smiley


      • Schrek Séraphin Lampion 11 mars 2021 09:36

        @Bendidon

        Alors, l’église catholique en France, c’est un peu comme la SNCF : leurs emprises foncières (gares de triages et gares tout court, lignes, cathédrales, évêchés, églises, cimetières et presbytères) occupent beaucoup trop de terrain par rapport à leurs activité actuelle !
        Plus de 11% en tous cas, sans parlers des monuments historiques laïcisés et les gares transformées en musées).


      • gruni gruni 11 mars 2021 09:58

        @Séraphin Lampion

        « à cause de l’influence toujours active de l’église catholique »

        D’accord avec vous, c’est vrai qu’il faut laisser le temps au mourant pour qu’il puisse expier tous ses péchés dans la souffrance... amen !


      • Aimable 11 mars 2021 10:18

        @Séraphin Lampion
        L’église catholique ne possède rien , elle se contente de squatter . a charge aux couillons d’entretenir les squattes suivant les désidérata des squatters Amen .


      • Schrek Séraphin Lampion 11 mars 2021 12:13

        @Aimable
         droit d’usus


      • Sarah Connor 11 mars 2021 18:26

        @Bendidon oui mais en même temps, comme le dirait notre bien aimé Attali, un bon retraité est un retraité mort ou qui meurt vite après sa retraite... donc pas sûr que fergus qu’on a plutôt rencontré en allié des fossoyeurs, ne fasse l’apologie de l’euthanasie par empathie pour ceux qui sont atteints de maladies incurables mais bien pour œuvrer pour que nos députés bien inspirés votent en catimini à 26 pendant notre état d’urgence salutaire une loi qui légitimerait comme pour l’avortement, l’euthanasie en France en cas de détresse psychologique... ça peut ouvrir encore une porte à toutes les fenêtres possibles, ce qui est dangereux dans notre pays oligarchié... 
        surtout qu’avec toutes les vaccinations en cours, la maladie de Charcot va devenir pandémique... j’ai pas besoin de madame Irma pour sentir qu’on prépare les esprits à faire déjà le deuil de toutes ces personnes étrangement atteintes de maladies dites émergentes mais qui font plus qu’émerger aujourd’hui. 
        en plus, franchement en France, c’est faux de dire euthanasie lente, car une de mes grand mères et mon arrière grand mère sont mortes à l’hôpital en 2 où 3 jours sans réelles pathologies, il y a quelques années juste je pense qu’elles ont fait comprendre qu’elles ne souhaitaient pas rester. Et c’est un secret de polichinelle que les soignants aident à mourir. Et ca, c’était avant l’aval du rivotril...


      • Aimable 11 mars 2021 20:38

        @Sarah Connor
        Rivotril , qui vous soulage très bien mais qui de temps en temps vous fait marcher a côté de vos pompes mais c’est quand mieux que de subir les douleurs neurologiques .


      • Schrek Séraphin Lampion 11 mars 2021 09:09

        La sénatrice Marie-Pierre de LA GONTRIE (PS) et plusieurs de ses collègues ont déposé une proposition de loi au Sénat le 17 novembre 2020. Leur texte s’inspire des travaux réalisés par l’ADMD

        La proposition de loi prévoit notamment :

        - d’inscrire dans le code de la santé publique le droit à l’aide active à mourir (suicide assisté ou euthanasie)

        - de permettre dans un cadre juridique rigoureux de mettre en eouvre l’aide active à mourir dans le cas de pathologies aux caractères graves et incurables avérés, et infligeant une souffrance physique ou psychique

        - de considérer les morts qui s’ensuivent comme des morts naturelles

        - de définir le cadre juridique et les modalités de rédaction des directives anticipées qui n’ont aujourd’hui aucune valeur légale

        - de pouvoir désigner une personne de confiance pour intervenir lorsque le patient ne peut exprimer sa volonté et permettre à cette personne de demander pour un patient l’aide active à mourir en l’absence de directives anticipées

        - de rendre effectif dans un délai de trois ans l’accès universel aux soins palliatifs


        • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:13

          Bonjour, Séraphin Lampion

          Merci pour ces précisions utiles sur la proposition de loi sénatoriale.


        • Clocel Clocel 11 mars 2021 09:18

          Chers boomers...

          Ils se seront préoccupés de leur confort jusqu’au bout, ils vont léguer les écuries d’Augias aux générations futures mais ils veulent partir sans douleur et dans la dignité, rien n’est trop bon pour eux, parce qu’ils le valent bien.

          Ces questions n’étaient pas à l’ordre du jour pour la fin de vie de leurs propres parents, ils n’ont pourtant jamais hésité à brader les bijoux de famille, sacrifiant la qualité de vie de leur bien nommée descendance au confort du moment par de orientations politiques et économiques délétères qui la remet peu à peu dans les fers.

          L’Histoire se souviendra de la « génération d’après nous le déluge », l’héritage sera des monceaux de poubelles, une nature souffrante, de droits sociaux dignes de la Rome antique et des leçons sur l’hubris et les ravages de l’égoïsme.

          Nous n’attendons plus qu’Alaric et le Grand œuvre sera achevé, il aura suffit de deux générations pour liquider 1500 ans d’Histoire.


          • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:19

            Bonjour, Clocel

            Désolé, mais je trouve votre commentaire déplacé. Il ne s’agit en effet pas que des « boomers » : sont également concernés les gens, parfois jeunes malheureusement, qui sont atteints de maladies incurables et qui, de ce fait, sont exposés à des souffrances physiques et psychologiques intolérables !

            « Ces questions n’étaient pas à l’ordre du jour pour la fin de vie de leurs propres parents »
            Bien sûr que si ! Et cela n’a pas manqué d’entraîner la mise en oeuvre d’euthanasies pratiquées hors de tout texte d’encadrement à la demande des malades ou sur proposition de médecins aux familles. L’une de mes grand-mères et le père de mon épouse ont été euthanasiés dans de telles circonstances !

            Ciblez plutôt les « boomers » sur les questions économiques, ce sera nettement plus pertinent !


          • Clocel Clocel 11 mars 2021 10:49

            @Fergus

            « Ciblez plutôt les « boomers » sur les questions économiques, ce sera nettement plus pertinent ! »

            Débattre « des questions économiques » mon cher Fergus, c’est de la branlette, ces questions-là, ne sont, ni débattues, ni tranchées sur le réseau et vous le savez bien, ça aussi c’est notre héritage, le lègue de votre génération...

            Mais vous pouvez toujours continuer à vous tirer sur la nouille en vous donnant le sentiment d’exister, mais ne me demandez pas de participer à la maltraitance des diptères, je ne me sens aucune aptitude à la chose.


          • infraçon infraçon 11 mars 2021 12:12

            @Clocel

            Hé tocard !

            ras-le-bol de la critique « boomers » !

            1 parce que parmi les boomers il y a les salauds, les idiots, les paumés, les anars, les... etc

            2 il y a toujours autant de naissances que dans les années 45-60

            donc que tu le veuilles ou non tu en es un de boomer (un boom des naissances qui n’a toujours pas fini)

            J’ai proposé une société fraternelle... échec cuisant sur ce site. Aucun boomer de 45-60 OU D’APRÈS pour relever le défi ! Se passer d’argent dans sa poche ça fait peur apparemment...

            Tu as quelque chose à proposer, à part une critique véhémente permanente et que tu es le seul à ne pas te faire piéger dans quoi que ce soit ? Regarde le piège où tu es ! et où tu te complais !


          • Clocel Clocel 11 mars 2021 13:41

            @infraçon

            Calme-toi camarade, tu vas te faire péter les veines du cul sinon !

            Les boomers ne vont pas rendre le pays qu’ils ont trouvé, c’est factuel, ils se sont joyeusement torché avec les idées généreuses du CNR, ça aussi, c’est factuel...

            Au profit de quoi ? Une vie d’esclave endetté pour la plupart et une vie de kapo pour ceux qui ont voulu s’élever au-dessus du commun...

            Voilà... Voilà... Camarade...


          • Ben Schott 11 mars 2021 13:53

            @infraçon
             
            « J’ai proposé une société fraternelle... échec cuisant sur ce site »
             
            Essaie sur les marchés...
             

             


          • infraçon infraçon 11 mars 2021 13:58

            @Clocel
            décidément t’es bouché !
            amalgamer tous ceux qui sont nés entre 45 et 60 dans la responsabilité de la triste fin de vie qui sera la tienne (mon pauvre chou !) c’est vraiment désespérant !
            Et quand on te propose de changer ça ? « Oh ben non, je suis trop bien à faire des commentaires dans AV »
            Tu n’es qu’un sinistre individu !
            Et laisse mon c.l tranquille c’te plaît, ça n’arrange pas la qualité de tes commentaires !


          • infraçon infraçon 11 mars 2021 13:59

            @Ben Schott
            tiens ! voilà l’armada des trolls.
            Du classique sur AV...


          • Ben Schott 11 mars 2021 14:26

            @infraçon
             
            « J’ai proposé une société fraternelle... échec cuisant sur ce site »
             
            Non mais franchement, sérieusement ! Tu crois vraiment qu’il pourrait en être autrement ?! Faut quand même avoir perdu complètement le contact avec le réel pour oser sortir une telle énormité !
             
            Pour qui tu te prends ?...
             
             


          • infraçon infraçon 11 mars 2021 14:35

            @Ben Schott
            Bah bine sûr mon gros loup !
            Tant qu’on n’a pas ton ausweiss pas de publication possible !
            Et toi mais tu te prends pour qui pour empêcher toute forme d’expression ?
            Les gens n’ont pas besoin de ton avis. Ils ont décidé, ça a été cuisant pour moi. Et alors ?
            Pauvre cloche autoritaire, anar de droite ?


          • Ben Schott 11 mars 2021 14:42

            @infraçon
             
            Tu pars en vrille mon pauvre ami.
             
            Je ne t’empêche pas de vouloir refourguer ta came moisie dont personne ne veut, tu sais...
             
             
             smiley
             


          • infraçon infraçon 11 mars 2021 14:49

            @Ben Schott
            Mon cher Ben Schott,
            d’abord je ne suis pas là pour placer ma camelote (échec cuisant, jai compris, j’ai remballé). Non, je suis là pour réagir aux propos de Clocel sur les boomers.
            Maintenant que tu veuilles m’entraîner en dehors du débat (technique du troll qui veut toujours avoir raison et passe son temps à sortir des « nouveautés » de son chapeau) c’est ton problème, je t’y laisse. Salut l’ami.


          • Ben Schott 11 mars 2021 14:55

            @infraçon
             
            Tu te prends vraiment au sérieux ! Ce qui est le propre des gens pas sérieux, d’ailleurs.
             
            Je t’ai juste proposé d’essayer de fourguer ta camelote sur les marchés, t’aurais peut-être plus de chance qu’ici, et voilà que tu commences à chier mou !
             

             
            Je me fous un peu de ta gueule mais faut dire que tu le cherches bien, aussi...
             
             
             smiley
             


          • velosolex velosolex 11 mars 2021 18:43

            @Clocel
            Je me demande quel âge vous avez pour dire de pareilles conneries, en résonnance avec les élucubrations des teenagers qui sont sous influence, et qui gobent tout ce baratin sur les 30 soit disant glorieuses. 
            C’est tout une manipulation insidieuse qui fait croire à toute une génération que la catastrophe est en lien avec la génération dite des « papy boomers » encore un objet sémantique fabriqué pour cliver la population
            Hors le tourisme, le gaspillage, la mondialisation, la consommation à tout va, n’existent pas à cette époque. De 45 à 50, c’est encore les tickets de rationnement. Il faut attendre les années 60 pour que les plus nantis s’achètent une voiture. Mais les vacances à cette époque sont modestes. On ne prend pas l’avion. Il faut attendre 68 pour que le salaire minimum existe. On se chauffe mal, on s’endette pour l’électroménager de base...Les gamins seraient surpris de se retrouver dans ces années qu’ils pensent à tort « folles », ou « d’enfants gâtés ». Les deux tiers des français bossent à 16 ans...Les sorties sont aussi nombreuses que sous l’ère du covid. Le bal n’est pas trop cher, c’est vrai. Sinon les jeunes ont pour certains la chance de voyager gratis en allant en Algérie, et de faire même un stage de para. 
            Le vrai envol décomplexé de la consommation, de la frénésie des loisirs, de la multiplication par vingt des voyages en avion, elle date en fait de la fin des années 80. C’est là d’ailleurs, à peu près vers 85 que le climat commence à s’emballer. Les statistiques, les chiffres sont là pour ceux qui veulent les examiner, au lieu de partir sirène hurlante à répéter les clichés. 


          • troletbuse troletbuse 11 mars 2021 18:47

            @velosolex
            Je pense que tu as mal compris le message de Clocel. C’est vrai qu’il est ambigu mais relis


          • Ben Schott 11 mars 2021 19:54

            @velosolex
             
            Mais quel galimatias !

             
            « Les statistiques, les chiffres sont là pour ceux qui veulent les examiner, »
             
            Oui, moi je veux bien ! Un lien ?
             


          • velosolex velosolex 11 mars 2021 20:03

            @Clocel
            J’espère que j’ai mal compris. Je n’ai pas de volonté agressive envers personne, à priori, et préfère m’enrichir des idées des autres même quand elles me dérangent, plutôt que de semer des crottes. Je veux bien voir une responsabilité générale, mais à géométrie variable quand même. C’est un peu comme quand je lis des diatribes contre « l’homme », aggravé grave quand il est blanc...Coupable de tout : Violeur colonisateur, beauf....Tant pis vous vous êtes pas reconnu, d’autres vous ont identifié grâce au portrait robot. 
            Le changement global ne ferait de mal à personne et redonnerait de l’espoir à beaucoup. On n’a plus grand chose à perdre mais ce qu’on perdrait serait essentiel si on continue comme on fait. Mais j’ai bien peur qu’on a pas les manettes pour changer de direction au navire, en dépit de nos petites actions minuscules. 


          • velosolex velosolex 11 mars 2021 20:40

            @velosolex
            Qui sait que la deuxième source de pollution au monde, est du au vestimentaire ?. Quand on achetait un ou deux pantalons par an, dans les années 60 et 70 en lien avec leur prix. ( un jean en 72 représente le dixième d’un mois de smig) les gens sont poussés maintenant à acheter des produits venant du sud est asiatiques, et proposés à des prix ridicules.
            Par contre leur cout environnent a explose, en rapport avec un laissé faire total, et une prédation sur l’environnement et un mépris de la santé des ouvriers. (Voir le dernier Thema sur Modi, le président de l’inde ; https://bit.ly/3bzrUiq
            On comprendra que quand j’entend des blancs becs s’en prendre aux ainés, ça me fait gerber. Certains c’est vrai défilent pour le climat mais prennent, ou du moins prenaient dix fois l’avion par an...Sans compter les jeans qu’ils portent.. « sablés » en asie, une technique qui fout la santé des ouvriers en l’air.....« Les trente glorieuses ». Il suffit de répéter un mensonge cent fois pour donner naissance à un second. Celui d’une génération qui aurait la responsabilité de la prédation
            Il n’y aurait eu rien n’avant, et encore moins après...Entreprise de lavage des mains en groupe, avant le covid....


          • Fergus Fergus 11 mars 2021 20:45

            @ velosolex

            Vous avez raison, dans l’opposition (absurde) entre les générations, la balance n’est pas toujours si facile à établir que certains le croient.


          • La Faucheuse La Faucheuse 11 mars 2021 09:29

            Je me pose des questions au fur et à mesure que les articles défilent sur le sujet de l’euthanasie. J’avoue être très inquiète de voir un peuple tout entier exiger de mourir dans le cadre de la loi avec l’assentiment du gouvernement. « Tuez moi bande de salauds ! Je veux que le gouvernement me tue » .....


            Qu’est-ce que c’est que cette manie d’exiger de se faire piquer et de vouloir toujours être encadré par la loi ? Pour chaque moment de sa vie, les hommes auraient désormais besoin qu’on leur donne la permission de le vivre, et même de mourir ? Quand on n’ose plus vivre, on n’ose plus mourir.... Nos ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes ! Je pense à Charles Péguy qui aurait ri devant un tel débat sur le fameux « Droit à mourir » qui n’est rien d’autre qu’un droit de tuer. 

            En plus, j’ose pas imaginer les abus d’une telle loi . Un gouvernement corrompu comme le nôtre qui a le droit de vie et de mort sur un peuple serait une catastrophe . Je vous dis pas les protocoles au Rivotril à tours de bras ! Et puis il ne faudrait pas non plus que l’on passe de l’euthanasie passive au suicide assisté. Le suicide est un assassinat quand on y pense, un assassinat de sa propre personne. Ce que les partisans de l’euthanasie appellent « partir dans la dignité » n’est rien d’autre qu’un assassinat dans le fond. 

            Le regretté Maurice Pialat disait : « Je suis contre l’euthanasie, parce que pour moi la vie c’est tout compris ». Depuis quand il ne faut pas souffrir pour vivre, et encore moins pour mourir ? C’est un concept historique nouveau qui va à l’encontre de l’Histoire , et il doit y avoir débat . Comment on propose un article ici ? 


            • Clocel Clocel 11 mars 2021 09:33

              @La Faucheuse

              Lorsqu’on plébiscite des modèles de sociétés qui nie la vie, la mort devient insupportable, incongrue même...


            • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 09:38

              @La Faucheuse
              Comment on propose un article ici ? 
              T’es trop la faucheuse suffit de cliquer sur Ecrire un article, soumettre un (bon) texte mettre une belle image (C mieux) et le tour est joué
              J’approuverai ton article meme si je considère que ce que tu viens d’écrire est masochiste et stupide surtout pour une faucheuse
              Je vous veux tous : L’Ankou (C breton) 


            • Clocel Clocel 11 mars 2021 09:39

              @La Faucheuse

              J’ajoute, cette phrase d’Emmanuel Todd :

              « Ce qu’ils font aujourd’hui aux animaux, ils vous le feront à vous dans 10 ans. »

              Hésitent-ils à amener Pompon ou Sam chez le véto pour l’injection fatale dès qu’il manque de vigueur ou qu’il s’oublie un peu trop souvent sur le tapis ?

              Ça parait con de le rappeler, surtout à vous, mais la vie à un sens... Normalement...


            • La Faucheuse La Faucheuse 11 mars 2021 09:41

              @Clocel

              Nous voyons là une génération d’hommes, et de femmes, qui exigent de se faire tuer avec la bénédiction de l’administration dans un lit d’hôpital aseptisé, bien proprement. Bien mortellement !

              Ce débat sur l’euthanasie est typiquement Occidental, il n’a pas lieu en Afrique, ni dans les pays arabes ou asiatiques, et j’y vois un profond mal-être de notre civilisation . En plus j’ai lu , ici et là , que certains appellent l’euthanasie « un geste d’amour ». Putain, c’est l’amour doit se retourner dans sa tombe ! 


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 mars 2021 09:43

              @Clocel
               
               ’’Lorsqu’on plébiscite des modèles de sociétés qui nie la vie, la mort devient insupportable, incongrue même...’’
               
               
               « La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide » Gilbert Keith Chesterton.
               
              En l’occurrence, au système immunitaire génétiquement modifié..


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 mars 2021 09:52

              @Clocel
               
               « Ce qu’ils font aujourd’hui aux animaux, ils vous le feront à vous dans 10 ans. »

               
              Cette « prévision » est relative à l’euthanasie des animaux domestiques.
               
              Ce qu’ils font aux animaux d’élevage, ils commencent à le faire aux humains : la standardisation des systèmes immunitaires.


            • Clocel Clocel 11 mars 2021 10:05

              @Francis, agnotologue

              « En l’occurrence, au système immunitaire génétiquement modifié.. »

              Oui, entre autre, jusqu’au trespass comme disent nos voisins...

              Les babouins épilés devraient pourtant se souvenir que chaque fois qu’ils ont voulu jouer au démiurge, ça s’est mal terminé...

              Némésis veille...


            • La Faucheuse La Faucheuse 11 mars 2021 10:10

              @Bendidon

              Ah ah ah ! Merci le Joker ! 


            • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 10:12

              @La Faucheuse
              VIVE SOLEIL VERT on part quand on veut et bye bye à ce monde merdique dans lequel tout les créatures (humaines comprises) se bouffent pour survivre
              Pour moi ce sera un whisky (+30 ans age) de la zizique MOZART et comme film la voie lactée
              Ouah le panard
               smiley


            • La Faucheuse La Faucheuse 11 mars 2021 10:12

              @Bendidon

              Tu comprends bien que si l’État devient faucheuse à ma place je serais au chômage ! 


            • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:21

              Bonjour, La Faucheuse

              Le cadre d’une loi est tout simplement nécessaire pour fixer les conditions de recours au suicide assisté ou à l’euthanasie afin d’éviter les dérives !


            • Furax Furax 11 mars 2021 12:06

              @La Faucheuse
              Je partage totalement votre analyse !


            • Fergus Fergus 11 mars 2021 14:03

              @ astus

              « Ce qui revient à dire qu’avec la loi autorisant l’avortement, pour prendre une comparaison de même niveau, toutes les femmes sont obligées d’avorter. Idem pour le mariage homosexuel. »

              Exactement ! Donner de nouveaux droits aux uns n’enlève rien aux droits des autres !

              « citez-moi donc les abus des pays qui ont fait de telles lois »

              J’attends moi aussi des faits avérés, et non des bobards non sourcés qui sont colportés par les opposants, faute d’arguments sérieux.


            • velosolex velosolex 12 mars 2021 01:01

              @Clocel
              Vous avez tout à fait raison, bien que ça risque de changer.
              Mais les représentations de la mort ont disparu, et ensuite même les rides ont été gommé des écrans, des publicités.
              Quelques vieux et vieilles terriblement photogéniques, au corps lisse et aussi frais qu’à vingt ans tentent dans les vitrines de pharmacie de faire de la pub pour les couches culottes. Voilà l’image de la vieillesse dans les représentations actuelles. Les articles font souvent dans le garde à vous sexuel. Le quatrième âge continuera à bander ou ne sera pas. Ce n’est pas une invitation, mais un ordre ! Le viagra n’est pas fait pour les chiens !. Prière de mettre les mains sous les draps. Les nouveaux curés sont encore plus redoutables que les anciens. 
              Comment lutter contre l’irrévocable, et le nier ? Qui n’a pas vu ce centre de Barbotant miraculeux, dans le spot TV, où l’on voit des beautés en maillot faire du pédalo dans la piscine de la balnéothérapie. Et leurs jambes merveilleuses et longues et fines font déjà du bien avant de réserver immédiatement, et d’aller voir son médecin traitant, comme dit la voix off, pour avoir la prescription, le sésame. Même si nous Homère nous avait prévenu. Et Ulysse s’était fait attaché au mat pour échapper à l’attraction des sirènes. 
              Les têtes pensantes de Daesh font la même chose quand ils proposent le paradis aux terroristes sacrifiés pour la cause. 
              72 ouris en lingerie légère les attendent là haut, au septième ciel. 
              Peut être pédalent elles aussi des jambes sur le plumard géant, aussi grand que la balnéo de Barbotant, dans les Pyrénées atlantiques !
              ,Mille façons de lutter contre la déprime et l’obsolescence programmée. Arthrosclérose, et mal de vivre, même combat ! Et Brassens continue de faire du pédalo sur la vague en rêvant, dans le cimetière de Sète. 


            • Sarah Connor 12 mars 2021 07:22

              @Fergus..bien sûr ça parait ne pas enlever des droits au reste des bien portants mais ça ouvre des portes à tous les abus, donc qui ne nous dit pas qu’un jour, suite à un i.r.m pour des maux de tête créés par des ondes par exemple, on ne vous dira pas «  vous avez une tumeur inopérable et mortelle sous 3 mois «  , on ne vous proposera pas à la clé une petite piqure d’endormissement... qui vous dit que certaines tumeurs ou cellules soi disant dysplasiques se changeront inévitablement en cancer ? Qui vous dit que si à chaque euthanasie un médecin est rémunéré 10 000 euros, il n’en abuse pas en voyant des masses sombres qui ne seraient que des kystes et son cerveau les change en tumeur gravissime ?
              il parait déjà que plus de la moitié des opérations chirurgicales sont abusives et faites pour payer les vacances de nos chirurgiens plutôt que d’enlever vraiment une chose horrible dans nos corps... j’ai résolu le problème des abus, j.évite les médecins, les checks ups cancer du sein et colo rectal, car je sais bien qu’on le trouverait bien un truc à opérer... la dictature par la peur, je suis née en plein dedans,à mon époque, on nous effrayait avec les cancers, j’étais devenue hypocondriaque à 15 ans, je pensais que j’allais mourir à 20.‘ j’en ai 51 ans, et comme le dit Renaud, toujours vivante...


            • velosolex velosolex 12 mars 2021 11:13

              @Le Sudiste
              Il n’y a pas de sexe précis pour se faire avoir, et encore moins de religion, et les publicitaires, les grands prêtres et politiciens le savent trop bien, eux qui flatteront la vanité de leurs ouailles.
              Les fantasmes sont une chose, les prendre pour le réel en est une autre. 
              Entre les deux, la manipulation et la bétise. 
              Aucun singe n’accepterait de vous donner une banane, si vous lui en promettez deux à la place, quand il sera au paradis.
              L’homme, si. 


            • Fergus Fergus 12 mars 2021 11:31

              @ velosolex

              Excellent ! Et consternant, hélas !


            • nono le simplet nono le simplet 12 mars 2021 13:42

              @velosolex
              un peu hors sujet ...
              j’ai regardé le film hier soir ... touché, coulé ... vraiment bon ... mais le toucher pour un célibataire c’est pas le top ...


            • troletbuse troletbuse 12 mars 2021 13:45

              @nono le simplet
              Pourquoi, tu t’es griveaudé ?  smiley


            • pemile pemile 12 mars 2021 13:50

              @nono le simplet « mais le toucher pour un célibataire c’est pas le top »

               smiley

              Et quand je t’ai posé hier la question du tiercé, en tant que manuel et marié, je me posait aussi la question, mais impossible quand même de le mettre avant la vue (par rapport à l’ouïe, j’hésite) ! smiley


            • nono le simplet nono le simplet 12 mars 2021 13:58

              @pemile
              mon tiercé reste la vue en premier, le goût en deuxième ... en troisième j’hésite ... entre l’ouïe et l’odorat ...


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 mars 2021 14:26

              @pemile
               
               ’’par rapport à l’ouïe, j’hésite’’
               
              De la part de mal-comprenant, ça n’m’étonne pas. J’ajoute que mal-comprendre et mal-dire, ça passe aussi par la vue.
               
              Ceux qui se plaignent des « sirènes avoxiennes » ignorent-il qu’il est plus aisé de quitter Agoravox que de faire comme Ulysse ?
               
              Mais je sais bien que ceux-là qui se plaignent d’entendre ou lire des choses qui les défrisent, avouent bêtement à leur insu qu’ils voudraient surtout que personne n’entende ni lise ces choses. Ou plus exactement, que personne n’écrive ni dise ces choses.
               


            • pemile pemile 12 mars 2021 14:33

              @Francis, agnotologue "Mais je sais bien que ceux-là qui se plaignent d’entendre ou lire des choses qui les défrisent, avouent bêtement à leur insu qu’ils voudraient surtout que personne n’entende ni lise ces choses. Ou plus exactement, que personne n’écrive ni dise ces choses« 

              Du tout, la principale dérive d’AgoraVox, c’est de permettre aux auteurs de bloquer tous leurs contradicteurs.

              Que chacun puissent exprimer ses analyses c’est au contraire l’âme d’un forum citoyen. Et il est de plus en plus évident que les »pleurnicheurs" sont uniquement ceux qui refusent toute contradiction !


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2021 14:33

              @Francis, agnotologue
              Même pas capable de décrypter les blagues de potaches...lol


            • pemile pemile 12 mars 2021 14:36

              @nono le simplet « le goût en deuxième »

              La bouffe et le pinard ? smiley

              Moi, je mets sans hésiter le touché avant le goût !


            • pemile pemile 12 mars 2021 14:41

              @Philippe Huysmans, Complotologue "Quelqu’un m’a appelé ? J’accours, je vole, et puis je m’aperçois que c’est encore pipile qui chouine sur son sort, pauvre petite chose fragile« 

              Du tout, je répète un fait déplorable, démocratie et liberté d’expression sont en péril sur AgoraVox, point.

               »au reste d’être bloqué ne t’a jamais empêché d’aller pleurer en-dessous de tous les articles, eh ?"

              Je ne pleure pas du tout, je m’amuse à lire tes âneries prétentieuses !


            • Ben Schott 12 mars 2021 14:42

              @pemile
               
              On s’en fout.
               
              Rappelle-moi lequel tu es. Le petit gros ou la grande courge ?
               


            • Ben Schott 12 mars 2021 14:48

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               
              Je prépare les bières et les chips !...  smiley
               


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2021 14:48

              @pemile
              Bouvard ou Pécuchet ?


            • cyrus CYRUS 12 mars 2021 14:53

              @pemile

              Du tout, la principale dérive d’AgoraVox, c’est de permettre aux auteurs de bloquer tous leurs contradicteurs.

              Ouep totalement d’ accord , on ne devrais pas bloquer des troll idéologique harceleur comme toi ....
              ON DEVRAIS LES EXCLURE ... 

            • Ben Schott 12 mars 2021 14:53

              @Aita Pea Pea

               
              Philippe Bouvard, je connais, mais c’est qui Pécuchet ?
               
               

               


            • Ben Schott 12 mars 2021 14:54

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               
              Faut le faire en visioconférence, en mondiovision !!!  smiley
               


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2021 14:59

              @Ben Schott
              Toi , enfin si tu veux...


            • nono le simplet nono le simplet 12 mars 2021 14:59

              @pemile
              La bouffe et le pinard ?

              ah que oui ! les tomates de mon jardin qui auraient le même goût que celle des grandes surfaces ? quelle horreur !
              ce matin j’ai repiqué 5 pieds de « Marmande » dans un grand bac dans ma véranda ... ce qui me laisse espérer manger les premières fin mai ... voire même avant ...


            • Ben Schott 12 mars 2021 14:59

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               
               
              « je croyais que j’étais plus cultivé que ça... Bouvard & Pécuchet c’est le dernier roman de Flaubert »
               
              Non, mais là, je me fais offense !!!
               

               
               smiley
               


            • Ben Schott 12 mars 2021 15:03

              @nono le simplet
               
              Astrazeneca, c’est 100% bio ! Essaie, tu verras...
               


            • pemile pemile 12 mars 2021 15:04

              @Ben Schott « T’en sais des choses ! »

              Je sais même que tu as montré que tu étais incapable de calculer de simples pourcentage mais capable de répéter une grosse ânerie une dizaine de fois .... mais cela demande juste un niveau CM2 ?


            • Ben Schott 12 mars 2021 15:06

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               
              Ça me rappelle quand naguère, un crétin dénommé Lefebvre (un ministre de Sarkozy) déclarait avoir lu Zadig&Voltaire !
               
               smiley
               


            • pemile pemile 12 mars 2021 15:40

              @Philippe Huysmans, Complotologue "Mais oui, bien sûr, parce qu’il ne comprend rien en maths, rien en stats, et rien à la façon dont sont structurées les données de l’Insee. Une vraie bille, ce garçon.« 

              Maîtriser les maths et les stats ne sert strictement à rien si il ne comprend pas les données qu’il manipule ! smiley

              Dans les fichiers bruts de décès remontés par les mairies il manque une information indispensable pour les comparer au séries longues de l’INSEE ou aux pyramides des âges publiées par l’INSEE, s’agit-il de résidents français, FM ou DOM-TOM !

              Tu veux pas l’entendre et tu préfères tes calculs qui tombent »presque" juste, même s’il te manque 3.401 décès en 2011, continue à t’enfoncer, ça m’amuse smiley


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2021 16:02

              @Philippe Huysmans, Complotologue
              C’est sur ...lol . M’en va retourner chez Nougier génial motoriste bécane dans les 50...Le bruit est furieux mais j’entends moins de conneries. Tchao.


            • cyrus CYRUS 12 mars 2021 16:14

              @Philippe Huysmans, Complotologue

              Je vais te le traficoter son déambulateur , quatre patin a deplacer les meuble et ca va être rodéo urbain smiley


            • velosolex velosolex 12 mars 2021 16:15

              @nono le simplet
              Quand on parle de la mort, le hors sujet est un mécanisme de défense. De même que l’humour. 
              Le film n’avait pas été trop apprécié à sa sortie ;
              Beaucoup le trouvaient totalement improbable.
              A se demander si les théories les plus folles, ne sont pas les plus proches de la vérité. 


            • Ben Schott 12 mars 2021 16:22

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               @Cyrus
               
               
               smiley
               


            • cyrus CYRUS 12 mars 2021 16:26

              @Philippe Huysmans, Complotologue

              j’ ais trouver l’ expert , http://netkulture.free.fr/archives/2006/08/entry_1032.html
              il va nous faire ça les doigt dans le nez smiley


            • pemile pemile 12 mars 2021 16:27

              @Philippe Huysmans, Complotologue « en dépit du fait que mes séries matchent parfaitement les séries longues de l’Insee »

              SI t’es si sûr de toi, je vais te demander (pour la dixième fois ?) de valider ta croyance et ta méthode en incluant toute la population française et en comparant avec la publication de l’INSEE pour les années 1982-2020

              @Ben schott

              ET là, tu vois, je sais qu’il va se défiler smiley


            • Ben Schott 12 mars 2021 16:34

              @Philippe Huysmans, Complotologue
               
              « Je te signale juste en passant que l’Insee remonte au 27 avril 1946 »
               
              Aïe, ça pique un peu, là...
               
               
               smiley  smiley  smiley  smiley  smiley 
               


            • pemile pemile 12 mars 2021 16:37

              @Philippe Huysmans, Complotologue « Je te signale juste en passant que l’Insee remonte au 27 avril 1946 »

              Et moi je te signale que c’est dans le lien que je t’ai donné il y a 10 minutes.


            • pemile pemile 12 mars 2021 16:41

              @Philippe Huysmans, Complotologue "Au reste je crois t’avoir dit que je m’intéressais particulièrement à la période 2012-aujourd’hui, et seulement à la France métropolitaine."

              Bien, explique donc comment l’on calcule la démographie de la France Métropolitaine ? On tient compte des touristes morts en FM et pas des résidents FM morts à l’étranger ? T’es vraiment pitoyable smiley


            • pemile pemile 12 mars 2021 16:47

              @Philippe Huysmans, Complotologue "Ce serait l’endroit, dans les textes de l’Insee, où ceux-ci préciseraient, s’agissant des listes de remontées, qu’on distingue les résidents des non-résidents, par exemple.« 

              Quel clown ! smiley

              Dans le lien que je t’ai donné plus haut :

              Le bilan démographique donne la population de la France

              C’est quoi pour toi la  »population de la France" ? Faut tenir compte des millions de touristes qui viennent en vacances ? smiley


            • Xenozoid Xenozoid 12 mars 2021 17:40

              @tous

              d’un autre coté, même si on ammenait la preuve qu’ils tous sont manipulés,ils se livreront la même guerre pour savoir qui a été manipulé en premier...

              pov humain


            • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 09:38

              Bonjour, Fergus,

              Tu as traité ce sujet à plusieurs reprises ici, pour ceux qui veulent retrouver les articles où tu en parles il suffit de fouiller dans tes publications. Il ne suffit pas de dignité ni de respect, mais à mon sens de prendre en état lucide « la souffrance » que l’on porte et que l’on « véhicule » en soi et autour de de ses proches. Personne ne peut prendre la place de quiconque en ce domaine. Pourtant tu sais ho combien je suis fortement attaché à la teneur de ton article, je te l’ai déjà écris cela ici aussi. Tu sors à nouveau cet article au moment ou le Sénat et l’Assemblée Nationale doivent statuer sur le « sujet » combien pénible. Ici il n’est nullement question de « liberté » mais du « droit à disposer de soi »  


              • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 09:48

                @Le Panda

                Le Panda 7 septembre 2020 08:53

                Fergus bonjour,

                Un article de bonne facture visant à faire comprendre la dignité de mourir sans avoir à en supporter les souffrances. Tu avais, j’avais aussi traité le sujet. Je fais par ailleurs partie de l’association ADMD. En ce qui me concerne les députés ne font pas du tout les raisons pour lesquelles ils ont été élu(e). Nous en avons déjà débattu du sujet, faire état des souffrances de ce patient mérite une dignité de ma part au-dessus de mots. C’est bien d’avoir soulevé ce contexte innommable et ensuite tous les partis sont surpris que la violence grandisse ? Moi pas, c’est un fait de société que tu soulèves à juste titre. 

                Cordialement

                Le Panda


                Voici un des nombreux commentaires que je t’ai laissé 


              • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 09:56

                @Fergus
                Je ne vais fouiller plus avant mais voici ton article de septembre 2020 

                https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/alain-cocq-ou-le-juste-combat-pour-226919

                Il est bon de rappeler à des moments certains faits « graves » mais faisons aussi travailler un peu notre mémoire. Te ressortir les mêmes arguments de mon « intime conviction » ne me semble pas très utile. Sauf dans la mesure ou tu me dise que « j’ai tort » il y a des faits aussi graves que tu es parfaitement capable de traiter, ne voit là aucun reproches loin s’en faut.


              • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:31

                Bonjour, Le Panda

                Le fait est que j’ai déjà traité le sujet à propos d’Anne Bert et d’Alain Cocq. Mais il s’agit là d’un sujet sociétal majeur qui doit régulièrement être remis en débat.

                Et cela jusqu’à ce que les élus  et surtout le gouvernement qui freine  comprennent que l’évolution des textes sur la « fin de vie » va dans le sens de l’histoire comme le montrent les avancées de la grande majorité des pays voisins.

                Si, il est question de « liberté » dans l’évolution de la législation : celle de pouvoir choisir de souffrir jusqu’à l’agonie ou d’abréger les souffrances. 


              • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 10:47

                @Fergus
                Si, il est question de « liberté » dans l’évolution de la législation : celle de pouvoir choisir de souffrir jusqu’à l’agonie ou d’abréger les souffrances. 
                Je ne partage pas la fin de ton commentaire, car personne quelle que soit ses compétences médicales, ne peut mélanger « liberté » et la réelle douleur agonisante réelle que seule la personne concernée endure. Merci de ne pas mélanger « la liberté » se vit « l’agonie » c’est la mort voulue ou pas. Tu es loin de ne pas le comprendre, merci.


              • foufouille foufouille 11 mars 2021 10:27

                Ensuite ce sera étendu à ceux qui ne peuvent plus travailler, ont des petites douleurs, peur d’une colostomie temporaire. Etc. 


                • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:36

                  Bonjour, foufouille

                  Pur fantasme !
                  Dans les pays où ces droits existent, les actes sont pratiqués dans le cadre d’un strict encadrement médical et après que les personnes désireuses de bénéficier d’un suicide assisté aient affirmé leur volonté à plusieurs reprises sur un période d’au moins 6 mois !
                  A ma connaissance, aucune dérive n’a été constatée dans les pays ayant légalisé le suicide assisté.


                • Ben Schott 11 mars 2021 10:46

                  @Fergus
                   
                  « Pur fantasme ! »
                   
                  Oui bon en même temps certains « purs fantasmes » d’à peine plus d’un an sont des vérités aujourd’hui, hein ...
                   


                • Clocel Clocel 11 mars 2021 10:57

                  @Ben Schott

                  Il est vrai que le COVID aura au moins servi à ça : Faire le point avec la médecine en France, et, c’est juste effrayant, de la corruption à tous les niveaux, d’authentiques chasseurs de prime, laisser des responsabilités à ces gens-là est juste criminel.


                • foufouille foufouille 11 mars 2021 11:00

                  @Fergus

                  Ben si justement. Euthanasie d’un prof australien de 104 ans qui ne pouvait plus travailler, une autre avec un cancer du côlon et d’autres pour des douleurs pouvant être supprimer par un bon centre anti douleur. 


                • Fergus Fergus 11 mars 2021 11:10

                  Bonjour, foufouille

                  N’importe quoi ! 

                  Le professeur Goodall  c’est de lui qu’il s’agit  n’a pas été euthanasié : après un suicide raté, il s’est rendu en Suisse pour bénéficier d’un suicide assisté qui lui était refusé en Australie.

                  En creusant, nul doute que les autres cas que tu cites sont du même tonneau et relèvent de la propagande mensongère des adversaires d’une loi adaptée à cette demande de plus en plus pressante.


                • foufouille foufouille 11 mars 2021 11:21

                  @Fergus

                  Le motif est bien qu’il ne pouvait plus travailler. 
                  Le voyage avec la famille a été payé par l’asso et bien pour faire une euthanasie digne. 


                • Fergus Fergus 11 mars 2021 12:00

                  @ foufouille

                  C’est bien d’un « suicide assisté » qu’il s’agissait, et il s’est fait à la demande du Pr Goodall. 
                  Quant à ne plus pouvoir « travailler », il faut l’entendre au sens où il n’était plus capable d’exercer ses activités intellectuelles, et cela n’avait rien à voir avec un job !


                • foufouille foufouille 11 mars 2021 12:03

                  @Fergus
                   Il a été viré à 102 ans. Je me demande comment il a fait pour se rater. 
                  Certainement un pousé par les héritiers. 



                • Fergus Fergus 11 mars 2021 12:14

                  Bonjour, Furax

                  N’importe quoi !
                  Des « dérives », il y en a toujours eu. L’existence d’une loi stricte permet au contraire d’éviter qu’il se produise des « dérives ».


                • Furax Furax 11 mars 2021 17:19

                  @Fergus
                   smiley


                • troletbuse troletbuse 11 mars 2021 18:56

                  @Furax
                  Fergus avoue qu’il y a toujours eu des dérives mais avec une loi, fini les dérives.
                  Fergus nous prend pour des billes.


                • velosolex velosolex 12 mars 2021 00:34

                  @foufouille

                  C’est un scénario qui a déjà été évoqué en Science fiction.
                  Il ne faut pas dire qu’il est impossible car on n’a rarement été déçu du soit disant progrès. Pour chaque nouveauté, un retour de manivelle, nous ramenant sur terre, pour nous prouver que l’homme est un loup pour l’homme
                  Après tout les nazis ne voulaient pas tuer les juifs, ils voulaient juste rendre service à l’humanité en euthanasiant une race pathogène ( C’est eux qui le disaient pas moi)
                  Et ils ont énormément joué sur les mots, leur représentation. Les bourreaux sont transformés ainsi en héros, en sortes de liquidateurs, comme il y en a eu par exemple en URSS lors de Tchernobyl. ( mais là ce sont de vrais héros qui ont sauvé la moitié de l’Europe en allant vers une mort presque certaines)
                  Anna Arendt a écrit très justement la dessus dans ses écrits sur le totalitarisme. La propagande et l’endoctrinement sont les mots clés ; pour que ça marche, il faut transformer ceux qu’on appellerait des salauds en héros
                  Pour l’euthanasie médicale, c’est parce qu’il existe effectivement des risques de dérapage, qu’il faut strictement l’encadré, comme on l’a fait de l’IVG. Car les risques de non législation sont les mêmes. Les gens font ça dans leur coin, individuellement et c’est terrible. 
                  J’ai vu assez de gens malades qui avaient raté leur suicide pour ne pas en être tout à fait remis. 


                • Sarah Connor 12 mars 2021 07:37

                  @Fergus... de lois strictes ? Kesaco en état d’urgence sanitaire ? On met un jury qui décide par exemple qu’une maman est en détresse psy car elle est battue et prostituée et on l’avortée de son enfant à 9 mois pour y prelever sur le fœtus des cellules pour fabriquer des vaccins ? Qu’est ce qu’une loi stricte aujourd’hui ? Il y a un article des droits de l’homme qui nous parle d’êgalité, un autre du droit de circuler... que deviennent ces articles et nos droits sous un régime d’état d’urgence qu’on connaît depuis les attentats et qui autorise un régime dictatorial avec les 4 pouvoirs réunis ( les 3 et les médias corrompus). Vous savez trés bien et pertinemment que si on cautionne l’euthanasie aujourd hui , on fera ce qu’on fait exactement à nos animaux d’élevage et de compagnie... il va falloir eeecrire une constitution avec des droits inaliénables et des garde fous bien mieux gardés , car on voit bien aujourd’hui que tout ce qui a été écrit dans notre constitution est balayé aujourd’hui sans que sênateurs ou députés lève et le petit doigt pour demander la parole comme en classe... même pas un doigt timide... quelques députés s’opposent mais ils restent minoritaires et le soi disant insoumis est un collabo de première... 
                  alors tant qu’on ne créera pas tous ensemble une 6 ème république Plus inaliénable, non , non et non pour l’euthanasie médicalisée légalisée en France. Elle est déjà pratiquée de façon tacite avec l’accord de la famille dans bien des cas... le cas Vincent imbert fait juste croire que ce n’est pas le cas mais c’est déjà le cas en France officieusement, dans le silence des alcôves hospitalieres


                • Sarah Connor 12 mars 2021 08:24

                  @troletbuse on est habitués à être pris pour des billes dans notre démocrassie...
                  Fergus met avec emphase en plus « Puissent les élus voter enfin la loi qui permettra à la France de rattraper son retard sur cette importante question sociétale afin que les personnes souffrant d’une pathologie incurable aient le droit de solliciter une assistance pour les aider à mourir dans la dignité !« ... lol.l’enfer est pavé de bonnes intentions... moi je demande une chose ànos élus prioritairement ....
                  PUISSENT LES ÉLUS Demander ENFIN LA DESTITUTION DU POUDRÉ... ! Mais ils n’ont pas eu encore le courage de la demander car le peu qui restent de non corrompus n’ont pas envie d’être ostracisés ...
                  Ma fille m’a dit hier quand on réfléchissait pour un devoir de français sur les chansons engagés. Elle a choisi «  suicide social » d’orelsan , « attaque des clones » de neiges et «  respire » de Mickey 3D. Vous avez eu de la chance , vous, de vivre à une époque libre et vous avez de la chance vous n’en avez plus pour longtemps, vous aurez au moins vécu ça.. c’était dit sans atermoiements, ni apitoiement... un constat... je précise que ma fille est solaire et a 14 ans... un constat, factuel en somme » cette vie ne vaut pas la peine d’être vécue ».‘ je suis issue de la bof génération où on se demandait si la vie valait la peine d’être vécue à son âge et la, elle constate simplement que non, au delà de toute désespérance.. alors de la à accepter l’euthanasie pour certains jeunes , il n’y aurait qu’une frontiére fine...vade rétro fergus


                • Fergus Fergus 12 mars 2021 09:36

                  @ velosolex

                  « Pour l’euthanasie médicale, c’est parce qu’il existe effectivement des risques de dérapage, qu’il faut strictement l’encadré, comme on l’a fait de l’IVG. Car les risques de non législation sont les mêmes. Les gens font ça dans leur coin, individuellement et c’est terrible. » 

                  C’est ce que je me tue à dire à des gens comme foufouille. L’absence de loi -b te donc de contrôle n’est pas une solution car elle ouvre la porte à toutes les dérives.


                • Fergus Fergus 12 mars 2021 09:41

                  Bonjour, Sarah Connor

                  « Vous savez trés bien et pertinemment que si on cautionne l’euthanasie aujourd hui , on fera ce qu’on fait exactement à nos animaux d’élevage et de compagnie »

                  N’importe quoi !
                  Des lois de ce genre existent dans d’autres pays depuis de années, et cela n’a donné lieu à aucune dérive. Sans doute même ces lois ont-elles permis d’éradiquer très largement les euthanasies souterraines qui ont toujours existé avant elles !

                  « tant qu’on ne créera pas tous ensemble une 6 ème république »

                  Voilà au moins un point sur lequel nous sommes d’accord ! smiley


                • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 10:36

                  @Fergus,

                  Ce qui semblerait dans le cadre du débat si possible serait de savoir combien de personnes décèdent ou mettent fin à leur vie dans le cadre de leur domicile ? De plus en plus et à l’inverse à l’hôpital ? Je remercie et je m’en moque qu’en aux distributeurs d’étoiles. Ce n’est point le sujet du débat. Pour l’avoir fait, il n’y a rien de plus « atroce » que d’accompagner une « personne en fin de vie » je l’ai vécu avec mes deux parents. C’est une ignominie dont les mots sont faibles. Car ces moments ne s’effacent jamais durant tout notre vécu. Combien sont ceux qui soulèvent des contradictions et qui ont accompagné un des leurs en des circonstances similaires.

                   


                  • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:49

                    @ Le Panda

                    « 
                    Pour l’avoir fait, il n’y a rien de plus « atroce » que d’accompagner une « personne en fin de vie » je l’ai vécu avec mes deux parents »

                    Ou, cela peut être « atroce », et c’est pourquoi je comprends tous ceux qui, comme toi, adhèrent à l’ADMD. 

                    Pourquoi devrions-nous refuser à ceux que l’on aime et qui ressentent de terribles douleurs physiques et psychologiques le droit à la mort anticipé si c’est leur choix ? Marie-Guite Dufay a parlé de « torture » infligée faute de loi adaptée. Elle a raison !


                  • Le Panda Le Panda 11 mars 2021 11:08

                    @Fergus

                    Ou, cela peut être « atroce », et c’est pourquoi je comprends tous ceux qui, comme toi, adhèrent à l’ADMD. 

                    Pourquoi devrions-nous refuser à ceux que l’on aime et qui ressentent de terribles douleurs physiques et psychologiques le droit à la mort anticipé si c’est leur choix ? Marie-Guite Dufay a parlé de « torture » infligée faute de loi adaptée. Elle a raison !

                    Il ne faut pas tout mélanger effectivement, Marie-Guite Dufay parle de « torture » Je peux le comprendre, mais où se trouve « la puissance du mot torture » En ce qui me concerne j’utiliserai « souffrances atroces à divers stades » mais « la morphine à haute dose » efface à mon sens le mot « torture » qui en traduction pour ce qui me concerne est un acte commit par d’autres. Sortie du contexte psychologique. Mes douleurs dans les deux cas cités étaient d’une profondeur inexplicables. J’ai accompagné des deux parents car je ne souhaitais surtout que mes enfants voient leurs grand-parents ne plus les reconnaitre et constater leur état de délabrement moral. Ne pas confondre un synonyme avec une réalité ! 


                  • Julien30 Julien30 11 mars 2021 10:37

                    « c’est l’ancienne ministre Paulette Guinchard qui a choisi de mourir en femme libre et digne. »

                    Oui enfin n’en faites pas trop non plus, ceux qui meurent autrement que par le suicide assisté (bref autrement que comme un vieux chien que l’on fait piquer) sont indignes ? Ridicule...


                    • Fergus Fergus 11 mars 2021 10:53

                      Bonjour, Julien30

                      Curieuse manière d’interpréter les faits.
                      Il n’est pas question de dire que ceux qui ne choisissent pas le suicide assisté meurent de manière « indigne », mais de souligner que ceux sui ressentent dans d’indicibles souffrances leur inéluctable déchéance doivent avoir le droit de choisir le moment de leur mort pour échapper à une fin qu’elles-mêmes jugent « indigne » !


                    • foufouille foufouille 11 mars 2021 11:10

                      @Fergus

                      Mais si c’est juste sous entendu que les autres sont des indignes comme ceux refusant de crever en travaillant sous le smic. 


                    • Fergus Fergus 11 mars 2021 11:14

                      @ foufouille

                      Non, ton interprétation est délibérément spécieuse à fin manipulatrice ! 


                    • foufouille foufouille 11 mars 2021 11:19

                      @Fergus

                      C’est pas moi qui utilise le mot digne pour une euthanasie. 


                    • Aristide Aristide 11 mars 2021 12:54

                      @Fergus

                      doivent avoir le droit de choisir le moment de leur mort pour échapper à une fin qu’elles-mêmes jugent « indigne » !

                      Une simple question ? Certaines personnes ne sont pas atteintes de maladies, elles souffrent par exemple suite au décès d’un enfant, du compagnon de toute une vie, etc ... Est-ce que l’on va assister toutes ces personnes qui a un moment de leur vie trouve indigne de continuer de vivre ?


                    • Fergus Fergus 11 mars 2021 13:48

                      @ Aristide

                      Vous faites délibérément semblant de ne pas comprendre, et ce n’est pas très fair-play de votre part !

                      La question en débat concerne en effet des personnes dont la mort, à court ou moyen terme, est inéluctable et liée à des pathologies incurables qui engendrent de terribles souffrances physiques ou morales.

                      Les souffrances, bien réelles, que vous évoquez, n’ont pas forcément  et c’est heureux !  un caractère définitif, les douleurs de ce type étant vouées à s’estomper avec le temps.


                    • infraçon infraçon 11 mars 2021 14:19

                      @Aristide
                      Ne vous faites pas plus bête que vous l’êtes !
                      J’ajouterais à la réponse de Fergus un commentaire que j’avais fait dans l’article d’Astus qui tourne autour du même thème :

                      "Archi,

                      tu as lu mon commentaire ?

                      Je n’implique aucun tiers à part le psy (mais ça c’est pour « filtrer » les gens dépressifs pour lesquels la fin de vie n’est pas la solution) et surtout pas ce pôvre personnel médical qui n’est là que pour sauver bien sûr (cf le pataquès de l’avortement, mais là on change de sujet)« 

                      Évidemment qu’il ne faut pas mélanger une personne à qui on annonce une fin de vie en complète dégénérescence avec quelqu’un qui fait une dépression.

                      Par contre, si je me retrouve dans le coma, passé l’écart-type de durée de sortie du coma, j’aimerais bien que le personnel médical me débranche sans pour autant être considéré comme un tiers. Et que s’il ne le fait pas, là je le considérerais comme un tiers qui a pris une décision à l’encontre de ma volonté. Et peut-être que dans un futur proche de telles décisions conduiront à avoir des immeubles dédiés à des comateux en »conservation" pendant des siècles  ?


                    • Fergus Fergus 11 mars 2021 15:05

                      Bonjour, infraçon

                      Je partage totalement votre point de vue.


                    • jocelyne 11 mars 2021 11:19

                      Bonjour, il y a un point important à évoquer, c’est : qui pratique ? mon médecin traitant m’a dèja affirmé que ce ne serait pas lui qui le ferait.


                      • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 11:47

                        @jocelyne
                        Pour le suicide assisté (Suisse, USA Oregon etc..) c’est vous meme qui pratiquez, en buvant la potion magique (après un verre de champagne) pas de médecin 


                      • Fergus Fergus 11 mars 2021 12:11

                        Bonjour, jocelyne

                        Comme l’a précisé Bendidon, dans le cadre d’un suicide assisté, c’est le demandeur lui-même qui, placé dans un environnement agréable de son choix, boit au moment où il se sent prêt la potion, en général du pentobarbital mélangé à un jus de fruit. La personne s’endort paisiblement pour ne plus se réveiller.


                      • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 mars 2021 11:42

                        Paulette

                        Paulette

                        Paulette

                        Tu es la reine des paupiettes

                        Notre amour ne serait pas si beau

                        Si tu n’étais pas la reine des paupiettes .....olé !

                        https://www.youtube.com/watch?v=k4IFk9rZ8Js


                        • cevennevive cevennevive 11 mars 2021 11:44

                          Bonjour Fergus,

                          Ce problème m’indispose et je vais vous dire pourquoi :

                          Faire une loi pour quelque chose d’infiniment intime qui doit rester feutré me paraît aussi immonde que de faire une loi pour le comportement sexuel ou les pratiques d’hygiène.

                          Il y eut, j’en suis certaine, des euthanasies familiales avec l’acceptation du médecin de famille, injectant une dose un peu trop importante de morphine ou autre (à mon âge, je l’ai vécu maintes fois) et il ne s’agissait ni d’une loi, ni d’un décret. Il s’agissait simplement d’amour triste, de tendresse, bref de comportement humain avec au coeur un indicible chagrin.

                          Mettre ce crève coeur au niveau d’une loi, édictée par des pouvoirs indifférents ou pourris ! Quelle indécence ! 

                          Une telle loi est la porte ouverte à du n’importe quoi.

                          On ne doit pas faire des lois basées sur nos amours, nos joies, nos chagrins, et notre vie profondément intime.


                          • Fergus Fergus 11 mars 2021 12:05

                            Bonjour, cevennevive

                            « Une telle loi est la porte ouverte à du n’importe quoi »

                            Non, c’est l’inverse ! C’est précisément en l’absence de loi d’encadrement des pratiques que peuvent exister des dérives.

                            Comme je l’ai indiqué dans un autre commentaire, l’une de mes grands-mères et l père de mon épouse ont été euthanasiés, l’une avec l’accord de la famille sur proposition d’un médecin, l’autre à sa propre demande auprès du corps médical.

                            Dans ces cas-là, il n’y a pas eu d’abus, mais il ne fait aucun doute qu’il a dû y en avoir dans d’autres cas, faute de législation adaptée.


                          • Fergus Fergus 11 mars 2021 13:10

                            Bonjour, oncle archibald

                            « C’est tellement facile de persuader quelqu’un qui souffre que sa vie est devenue inutile ! » 

                            Il ne s’agit pas de cela, mais de souffrance intolérable liées à une maladie incurable.

                            « C’est tellement plus humain de l’aider à vivre que de l’aider à mourir ! »


                            L’aider comment ? En la bourrant de morphine durant des années ? En l’abrutissant de médicaments ?


                            Tiers qui n’aurait d’autre choix que de tuer"


                            Aucun tiers ne tue dans le suicide assisté ! Le rôle du tiers est de fournir le pentobarbital, libre à la personne demandeuse de l’ingérer (ou pas) elle-même !


                            Pour terminer la référence au nazisme est scandaleuse.



                          • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 13:52

                            @oncle archibald
                            Amusant ceux qui sont absolument contre le DMD suicide assisté sont ceux qui veulent à tout prix être vacciné et qui tremblent de peur face au méchant virousse
                             smiley
                            Tu y tiens à ta ’tite vie insignifiante hein tonton
                            j’suis sur que tu tuerais pour conserver la tienne hein tonton ?
                            Pourtant la haut je t’assure que c’est vachement bien
                            J’y suis allé faire un tour en EMI (non c’est pas un ULM) et c’est le panard
                            Je voulais rester mais y zont pas voulu les salauds
                             smiley


                          • Clocel Clocel 11 mars 2021 14:03

                            @cevennevive

                            Lire ou Relire François Cavanna, le bouquin (j’ai oublié le titre) où il raconte la fin de vie de son père à domicile, bouffé par le crabe, avec le toubib de famille qui dépose le soir la bouteille d’un litre pour « qu’il passe la nuit »...


                          • cevennevive cevennevive 11 mars 2021 14:41

                            @Clocel, bonjour,

                            Oui Clocel, je connais.
                            C’est aussi ce que j’ai vécu pour mon amour, « bouffé, lui aussi par le crabe » et que j’ai refusé de piquer indéfiniment à la morphine...
                            Mais je n’ai pas eu besoin d’une loi pour cela. Et mon chagrin, ma peine et ma désolation n’ont rien eu à voir avec une loi.
                            Il est mort dans mes bras.
                            Il y a six années de cela.
                            Et une loi pour cela me révolte. L’état n’a pas à intervenir dans notre intimité et nos décisions concernant notre corps, notre vie, nos amours.


                          • Clocel Clocel 11 mars 2021 14:52

                            @cevennevive

                            « L’état n’a pas à intervenir dans notre intimité et nos décisions concernant notre corps »

                            Nous sommes bien d’accord, mais allez expliquer ça aux veaux qui ont pris l’habitude d’être régentés dans tous les aspects de leur inexistence, le triomphe de la gouvernance moderne, bloquer les individus au stade larvaire et abattre tous ceux qui tentent de s’évader du bocal.


                          • babelouest babelouest 13 mars 2021 07:50

                            @oncle archibald sans doute n’avez-vous pas eu un être cher, condamné à hurler de douleur parce que même la morphine à haute dose n’était plus efficace.... et cela pendant des années !
                            .
                            On serre les dents, on prend 20 kilos, on perd 7 ou 8 dents, et puis un jour la personne n’est plus là, et on se sent mort.


                          • macchia 11 mars 2021 12:03

                            Après la visite de monsieur Draghi à son éminence Parolin c’est peu probable que les chose bougent en Italie malgré l’arrêt de la Cour Constitutionnelle


                            • Fergus Fergus 11 mars 2021 12:07

                              Bonjour, macchia

                              Nous verrons. Le fait est que l’Espagne  pays aussi catholique que l’Italie  a bien évolué sur ce sujet, comme elle a évolué sur la question du mariage gay.


                            • Aristide Aristide 11 mars 2021 12:44

                              Voilà ce que vous écrivez, c’est une falsification

                              Les Français massivement favorables au suicide assisté

                              Plus loin cela :

                              À la question « Pensez-vous qu’il faille aller plus loin que la législation actuelle sur la fin de vie, en légalisant le suicide assisté et/ou l’euthanasie ? » 89 % des personnes interrogées ont répondu OUI.

                              Le document IFOP est là. C’est en page 17 du document de l’IFOP

                              Cette question n’a pas été posée dans cette forme !!!

                              Quatre propositions ont été formulées

                              • la première sur le suicide assisté « Oui, il faut légaliser le suicide assisté » : 18% 
                              • la seconde sur l’euthanasie « Oui, il faut légaliser l’euthanasie » : 47% 
                              • la troisième sur l’euthanasie et le suicide assisté « Oui, il faut légaliser le suicide assisté et l’euthanasie » : 24%
                              • la dernière « Non, il ne faut pas changer la législation actuelle » : 11%

                              Il n’y a donc pas 89% qui se sont prononcés pour le suicide assisté mais seulement 42% (18% explicitement et 24% en même temps que l’euthanasie« ).

                              Quand on a le détail des réponses données, faire la somme de tout est une falsification, car 47% de ces personnes valident seulement l’euthanasie et n’ont pas validé le suicide assisté.

                              C’est une manipulation grossière. Les personnes interrogées avaient le choix entre toutes les options et si presque la moitié (47%) ont choisi seulement l’euthanasie, c’est assez ... malhonnête de les amalgamer dans cet ensemble confus avec cette formulation »et/ou" qui le dissimule bien mal.

                              Sur le fond, je suis dans ces 47% qui sont pour une légalisation de l’euthanasie, et je trouve abusif que l’on me compte parmi les tenants du suicide assisté ...


                              • Fergus Fergus 11 mars 2021 13:20

                                Bonjour, Aristide

                                Votre présentation est tendancieuse.

                                Car le fait est que, d’après cette enquête, seuls 11 % des personnes interrogées sont pour le statu quo.  
                                Tous les autres, les 89 %, sont favorables, soit à l’euthanasie, soit au suicide assisté, soit au deux. Il est donc pertinent de les additionner  ce que fait l’Ifop pour connaître le pourcentage des sondés favorables à un changement de la loi sur la « fin de vie » !

                                Désolé, mais c’est vous qui êtes dans la « manipulation » !


                              • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 11 mars 2021 13:53

                                @Aristide
                                Meme réponse que je viens de faire à oncle archibald au-dessus smiley


                              • Eric F Eric F 11 mars 2021 14:04

                                @Fergus
                                Il me semble que sur ce point, Aristide a raison de relever que si on parle de suicide assisté, on ne peut pas additionner les partisans de la seule euthanasie de fin de vie.
                                Le problème du suicide médicalement assisté pose un problème spécifique, celui de la finalité de la médecine et plus largement des instances publiques par rapport aux décisions individuelles. En d’autre terme, la demande de faire assumer par la société ses propres décisions. Il est vrai que d’autres dispositions vont déjà en ce sens, et il y a désormais un processus de « cliquets », où chaque étape entraine potentiellement la suivante (il y a toujours un pays qui a été plus loin, et il faut « inéluctablement » y tendre).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité