• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Richard Berry et l’immonde

Richard Berry et l’immonde

« Je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté ces accusations immondes. Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun de mes enfants. » (Richard Berry, Instagram le 2 février 2021).

Confortant ce démenti, celui de Jeane Manson, dans un communiqué de presse le 3 février 2021 : « Monsieur Berry vient de dénoncer ces accusations invraisemblables. Je m’associe pleinement à son démenti, je réfute et je conteste avec force l’existence de ces faits. (…) Je suis sidérée et profondément blessée d’être prise à partie dans un règlement de comptes familial. ».

De quelles accusations ? De sa fille aînée Coline, aujourd’hui de 45 ans : « C’est cette enfant qui était embrassée par son père sur la bouche avec la langue, (…) celle qui a dû participer à ses jeux sexuels. » (Instagram).

En quelques phrases, le décor est planté, mais il ne s’agit pas d’une pièce de théâtre, il s’agit d’une réalité, une réalité brûlante d’une famille en berne. Le parquet de Paris a confirmé ce mercredi 3 février 2021 qu’une enquête préliminaire confiée à la brigade de protection des mineurs a été ouverte le 25 janvier 2021 contre l’acteur Richard Berry pour "des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur" après la plainte de sa fille Coline.

Richard Berry, qui a eu 70 ans le 31 juillet dernier, est un acteur de cinéma, également un réalisateur, et un comédien de théâtre (élève d’Antoine Vitez, il fut sept ans pensionnaire à la Comédie-Française). J’ai souvent apprécié ses prestations dans nombre de films. Sa réputation élogieuse ne m’a jamais paru usurpée.

La "famille Berry" est une grande famille de la scène. Une de ses filles est actrice (Joséphine Berry), une belle-sœur grande actrice (Josiane Balasko), et aussi une nièce, fille de celle-ci (Marilou Berry). La mère de Coline, comédienne, a été sociétaire de la Comédie-Française (Catherine Hiegel). Les deux demi-sœurs de Coline ont également une mère actrice (respectivement Jessica Forde et Pascale Louange). À elles toutes, il faut rajouter l’actrice Jeane Manson, mise en cause, qui fut l’épouse de Richard Berry entre 1984 et 1986.

Terminons, pour présenter succinctement l’acteur, que Richard Berry est également connu pour sa générosité envers sa sœur à qui il a donné un rein. Il s’est ainsi beaucoup investi dans le soutien à la recherche sur les pathologies rénales.

Le tableau serait donc idyllique sans cette accusation particulièrement grave de sa fille aînée. Coline a expliqué qu’elle venait de déposer une plainte contre son père. Depuis la publication du livre de Camille Kouchner, très à charge contre le politologue Olivier Duhamel, la parole s’est délivrée sur Internet à propos de ce qui restait encore un véritable tabou, l’inceste. Très vite, la mère de Coline, Catherine Hiegel, et la cousine de Coline, Marilou Berry, lui ont apporté leur soutien. Tandis que Jeane Manson, qui est également accusée par Coline d’avoir participé à des "jeux sexuels", soutient Richard Berry dans son démenti.

_yartiBerryRichard02

Ce dernier a assuré que sa fille avait commencé à l’accuser il y a sept ans, au moment où la dernière demi-sœur était en "préparation". Coline était aussi enceinte et n’aurait pas supporté d’avoir bientôt une sœur de l’âge de sa fille. Selon l’acteur, sa fille aurait changé souvent de version dans ses accusations jusqu’à cette plainte.

Je ne connais pas la vérité intime ni ultime mais il y a un évident drame familial : ou Richard Berry a réellement commis les actes dénoncés par sa fille et c’est dégueulasse, ou ce sont des accusations fausses contre un père, provenant non plus d’une enfant mais d’une adulte de 45 ans apparemment en totale conscience de ses actes, et c’est tout autant dégueulasse. L’immonde dans un sens ou dans l’autre.

Dans ces histoires, il faut toujours se méfier quand il ne reste plus que la parole de l’un ou de l’autre, sans preuve, sans fait concret et établi. Les accusations fausses lors du procès d’Outreau ont de quoi faire réfléchir sur ce qu’est la justice. Une justice qui, dans tous les cas, ne doit pas être médiatique, mais dans tous les cas aussi, dès lors que l’affaire arrive sur le front public, la réputation est là, soit définitivement entachée, soit sérieusement mise en doute.

Il y a deux grandes différences (voire trois) avec les accusations portées contre Olivier Duhamel le mois dernier.

D’une part, Olivier Duhamel a adopté un silence total, s’est retiré de toutes ses fonctions et essaie de se faire tout petit. L’absence de démenti serait-elle un signe d’aveu ? Peut-être mais je n’en sais rien. C’est très significatif que pour Richard Berry, il y a tout de suite eu des dénégations. Formelles et complètes, pas même une erreur d’interprétation, mais la revendication de l’absence totale des faits reprochés. Au même titre que le silence ne signifie pas aveu, le démenti ne signifie pas forcément innocence.

D’autre part, malgré les risques de prescription, Coline Berry a déposé une plainte au contraire de Camille Kouchner. Cette dernière, convaincue que les faits étaient prescrits, ne voulait de toute façon pas assumer la lourdeur d’une procédure judiciaire mais juste sortir publiquement ce qu’elle avait sur le cœur pendant ces décennies de malaise collectif.

La troisième différence entre les deux situations, enfin, c’est que Camille Kouchner n’a été qu’un témoin par procuration et pas une victime (mais en ce sens, elle est aussi une victime). La véritable victime, au contraire, ne voulait plus en parler, voulait l’enfouir au fond de la mémoire et tourner la page. Il a cependant déposé une plainte récemment.

Les réseaux sociaux sont sans état d’âme et la curée va arriver, lynchage ou soutien. Du père ou de la fille. Il y aura des pour, il y aura des contre. La justice aura du mal à juger, et elle ne jugera pas sur la réalité, plus sur le rapport entre une réalité établie (difficilement "établissable" ou "établissible") et les textes législatifs de l’époque.

Sans nul doute que les militantes qui veulent défendre la parole libérée vont soutenir la fille, sans savoir plus que moi la réalité des faits, elles le feront parce qu’elles croiront que leur soutien à Coline (dont je ne remets nullement en cause la véracité des accusations, je n’en sais absolument rien) équivaut au soutien à leur cause, à savoir, libérer toutes ces femmes, ou plus largement (car pour l’affaire Olivier Duhamel, il ne s’agissait justement pas d’une femme), libérer toutes ces victimes de l’inceste, et plus généralement du viol sur mineur, de pouvoir s’exprimer, et aller jusqu’au bout, c’est-à-dire, jusqu’à la plainte judiciaire. Mais si Richard Berry était reconnu innocent, un tel soutien serait contreproductif à leur cause.

Il est nécessaire que la justice s’en mêle : jamais une tribune publique, un plateau de télévision, quelques colonnes dans la presse écrite, un message laconique dans un réseau social ne seront capables de faire la part du vrai et du faux de manière neutre et dépassionnée. Et même pas sûr que la justice soit capable de le faire trente à trente-cinq ans plus tard.

Il est dit qu’il n’existe que très rarement de fausses accusations, surtout si elles sont publiques, car la personne qui dénonce se met autant en danger que la personne accusée. Néanmoins, être dans une sorte de lutte à mort, pas la mort physique, bien heureusement, mais la mort médiatique, c’est-à-dire celle de la réputation, ultime atout d’un personnage public dans son métier, surtout entre père et fille, a de quoi questionner sur le devenir de la société.

On aurait tendance à dire trop naïvement : que les coupables soient condamnés et que les innocents soient mis hors de cause ! C’est malheureusement trop facile. Le pire, c’est que peut-être que les deux croient avoir intimement raison. Au-delà de la pertinence des souvenirs, de la rumination d’une fille contre son père, il y a ce fait indiscutable : l’immonde est là, quelque part, dans cette relation père-fille qui, hélas, fera l’objet d’incessantes discussions, du café du commerce jusqu’aux chaires les plus honorables de psychologie, au-delà des doutes terribles qui continueront à planer encore longtemps sur toute la famille.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (03 février 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Richard Berry et l’immonde.
Olivier Duhamel et le scandaleux secret de famille de Camille Kouchner.
La faute de Mgr Jacques Gaillot.
Ni claque ni fessée aux enfants, ni violences conjugales !
Mgr Barbarin : le vent du boulet.
Polanski césarisé au milieu des crachats.
Faut-il boycotter Roman Polanski ?
Pédophilie dans l’Église catholique : la décision lourde de Lourdes.
David Hamilton.
Adèle Haenel.
Mgr Barbarin : une condamnation qui remet les pendules à l’heure.
Pédophilie dans l’Église : le pape François pour la tolérance zéro.
Le pape François demande pardon pour les abus sexuels dans l’Église.
Violences conjugales : le massacre des femmes continue.

_yartiBerryRichard03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • Ben Schott 4 février 10:19

    .

     

     

    Non, rien.

     


    • mmbbb 6 février 10:24

      @Ben Schott tres con !


    • Gégène Gégène 4 février 10:29

      cette histoire de Coline, on va pas en faire une montagne non plus !


      • Étirév 4 février 10:54

        «  Sa réputation élogieuse ne m’a jamais paru usurpée. »
        Laissons faire la Justice, du moins laissons les dernières guenilles d’une justice, dans ses derniers soubresauts, tenter de trouver quelque vérité dans ces immenses torrents de boue et de sang, longtemps enfouis dans les entrailles de l’Enfer, et qui semblent actuellement, et par l’entremise d’on ne sait quel principe immanent, remonter inlassablement à la surface d’une humanité en fin de cycle et ahurie par tant d’horreurs.
        À propos des appences, qui sont d’ailleurs souvent trompeuses, rappelons qu’on a donné à l’ex Grand Rabbin de France et menteur pathologique, Gilles Bernheim, le bon dieu sans confession, et que Elie Wiesel a été nommé « Messager de la paix » des Nations unies, alors qu’en lousedé il instrumentalisait la « Shoah » pour défendre la politique belliqueuse et agressive israélienne.
        (...)
        Bernard Lazare écrit dans L’Antisémitisme, son histoire et ses causes  : « Il m’a semblé qu’une opinion aussi universelle que l’antisémitisme ne pouvait être le résultat d’une fantaisie et d’un caprice perpétuel, et qu’il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses. »
        Un début de réponse avec René Guénon dans Le Règne de la quantité et les signes des temps, à l’article Les méfaits de la psychanalyse : « Par une étrange incohérence, le maniement d’éléments qui appartiennent incontestablement à l’ordre subtil continue cependant à s’accompagner, chez beaucoup de psychologues, d’une attitude matérialiste. Le cas de Freud lui-même, le fondateur de la « psychanalyse », est tout à fait typique à ce point de vue, car il n’a jamais cessé de se proclamer matérialiste. Une remarque en passant : pourquoi les principaux représentants des tendances nouvelles, comme Einstein en physique, Bergson en philosophie, Freud en psychologie, et bien d’autres encore de moindre importance, sont-ils à peu près tous d’origine juive, sinon parce qu’il y a là quelque chose qui correspond exactement au côté « maléfique » et dissolvant du nomadisme dévié, lequel prédomine inévitablement chez les Juifs détachés de leur tradition ? »


        • ZenZoe ZenZoe 4 février 11:03

          Je n’aime pas trop ces déballages intimes médiatiques.

          Qui était dans la chambre à part les deux concernés ? Personne ! Et donc personne ne sait rien. Ce cas précis concerne la justice, c’est tout.

          J’apprends qu’il y avait autrefois une loi qui interdisait de nommer un suspect avant sa mise en examen effective. Sage loi. Où est-elle passée ?


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 4 février 11:13

            @ZenZoe
            Pour reprendre la définition de Michel Weber du totalitarisme, c’est l’effacement des barrières entre vie publique et vie privée. Je pense que ça éclaire la raison et le but de ce genre d’étalage.
            La fable de la grenouille :

            Si l’on plonge subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un bond ; alors que si on la plonge dans l’eau froide et qu’on porte très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdit ou s’habitue à la température pour finir ébouillantée.



          • Et hop ! Et hop ! 4 février 11:22

            @ZenZoe

            La fille a déposé une plainte, OK

            La question est de savoir qui a révélé l’existence de cette plainte aux médias, il (ou elle) est coupable de diffamation.


          • Fergus Fergus 4 février 13:08

            Bonjour, ZenZoe

            « Sage loi »

            Pas si sûr ! Un texte comme celui-ci permet également à nombre de magistrats de classer sans suite des affaires gênantes pour les personnalités publiques.

            Autrement dit, tous les textes sont porteurs d’effets pervers.

            Cela dit, comme vous, « Je n’aime pas trop ces déballages intimes médiatiques ».


          • sirocco sirocco 4 février 13:24

            @ZenZoe

            Pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre qu’une accusation d’ordre sexuel peut être un bon moyen de faire du fric sans mouiller sa chemise.

             
            Quasiment plus de prescription, aucune preuve matérielle à fournir (ça se résume souvent à une parole contre une autre, faut juste savoir manier le pathos) : c’est du gâteau et on ne risque quasiment rien.

             
            Au pire, l’affaire est classée (on a quand même eu sa petite part de notoriété en passant). Au mieux, on ramasse les compensations financières. Plus l’agresseur mis en cause est riche et/ou connu, plus le gain est important.

             
            Tout cela est bien connu et depuis un bon moment. En 1997, la « dinde du Poitou » (Ségolène Royal) s’est crue maligne en facilitant la dénonciation d’enseignants par leurs élèves pour motif sexuel. Résultat : des centaines d’accusations de la part d’enfants et d’ados qui avaient quelque rancœur ou compte à régler. L’immense majorité d’entre elles se sont évidemment révélées fantaisistes...


          • @Fergus Depuis les « télés réalités »......Allez, un bonne petite engueulade, un sale coup bien pervers. Le public en redemande....Qui a ouvert la boîte de PANDORE ???? C’est à ce moment que je me suis débarrassée de la télévision. Pénible impression d’être dans la position du « voyeur »....


          • stef 4 février 21:15

            @sirocco
            a ce sujet sur la dinde du poitou il y a eu l’affaire bernard hanse professeur d’EPS. Pathétique


          • sirocco sirocco 5 février 01:04

            @stef

            Oui, c’était une des plaintes délirantes. Il y en a eu plus de 600 contre des enseignants !


          • Gasty Gasty 5 février 08:49

            @sirocco
            Une parole contre une autre, ou les pour et les contre. En résumé, ceux qui veulent défendre les victimes d’incestes se doivent de suspecter immédiatement l’auteur présumé des faits. Les autres seront des goujats qui soutiennent l’inceste.

            Il n’y en aura pas d’autres faits à retenir dans l’esprit des binaires.

            Affaire classé !


          • Garibaldi2 5 février 09:59

            @Fergus

            On peut toujours faire appel d’un classement sans suite et déposer une plainte nominative avec constitution de partie civile auprès du juge doyen des juges d’instruction : http://www.laroutetue.com/classement-sans-suite-recours.html

            Dans le lien on parle d’accident, mais c’est aussi valable en cas de crime ou délit en dehors des accidents de la route.


          • Garibaldi2 5 février 10:02

            Une plainte nominative a beaucoup plus de poids qu’une plainte contre X, mais attention au retour de bâton si on est débouté !


          • pipolo 5 février 10:47

            @ZenZoe
            ainsi la personne concernée aurait du rester discrète , nonobstant le traumatisme qu’ aurait pu engendrer ces exactions dans la mesure de la réalité des faits , bien entendu . A l instar je vous trouve un peu léger je vous soupçonnerais même d’être un peu fan de l acteur et d’être si déçu de ce comportement qu’ il ne vous est pas possible d imaginer qu’ il puisse l avoir fait et avec sa compagne de l époque , cerise sur le gâteau . Ces années 80 nous ont accoucher de plusieurs personnalités tout droit sorti de mai 68 Lang , Cohn Bendit ,Mitterrand Frederic etc. , Sartre était passé par la et De Beauvoir aussi . Matzneff chantre de la pédophilie sévissait par ses ouvrages infames , incitant grands bourgeois et intellectuels a des plaisirs défendus souvenez vous il était selon la formule « interdit d’interdire » avec un sentiment d’être en avance sur les idées de l’époque en cultivant leurs égos faisant fie des traumatismes engendrés par leurs comportements mais voila la raison et la morale leurs sont revenu a la figure façon boomerang , ces enfants ont grandi accroché a un mal être du a ces abus et pour se libérer de ce carcan dénoncer leur bourreaux . C est très bien ainsi ca me rassure un peu sur le monde dans lequel je vie  !


          • pipolo 5 février 10:56

            @Fergus je vais être simple en formule bien approprié :« la rançon de la gloire »il faut s’ y attendre lorsque on est publique donc valeur d’exemple , bon ou mauvais .


          • sirocco sirocco 5 février 14:49

            @Gasty

            « Une parole contre une autre, ou les pour et les contre [...] dans l’esprit des binaires. »

             
            Ni vous ni moi n’y sommes pour rien si les affaires de crimes sexuels manquent de preuves matérielles.

            Ces preuves peuvent être recueillies si l’agression est dénoncée rapidement.

            Mais quand on appelle les caméras à 40 balais pour « révéler » en live qu’on a eu un « flash » qui a fait ressurgir des images enfouies depuis 30 ans, ça sent fortement la tentative cupide...


          • ZenZoe ZenZoe 5 février 17:09

            @pipolo
            J’ai dit que je n’aimais pas les déballage médiatiques, je n’ai jamais dit que la plainte était infondée, ni que jouer à touche pipi avec des gosses était super.


          • Et hop ! Et hop ! 7 février 13:01

            @Le Sudiste : «  La diffamation implique une invention volontairement fausse, que l’accusateur SAIT fausse, et qu’il utilise POUR nuire. »

            Il y a une différence entre la diffamation (imputation d’un fait vrai mais déshonorant) et la calomnie (imputation d’un fait faux et déshonorant).

            Porter à la connaissance du public qu’il y a eu une plainte déposée contre une personne pour escroquerie, ou inceste, ou qu’elle a eu une maladie vénérienne est de la diffamation.

            La diffamation est une infraction pénale définie comme l’« allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ».


          • C’est malheureusement le problème de fond de notre civilisation. La fascination a toujours eu plus de succès que la vertu. Et nombreuses femmes et hommes en abusent. En plus et c’est là qu’est le cercle vicieux : les pervers narcissiques font facilement des enfants, qu’étant donné le fond de leur personnalité ils abandonnent assez vite n’ayant pas intégré la castration et la loi paternelle. La toute puissance narcissique qui ne supporte pas d’être en situation d’assumer leurs actes..... Enfin, rare et bonne nouvelle : la PMA sans père rejetée par le Sénat. Bon cela ne va pas résoudre les problèmes de fond. Du sperme ne fait pas un père,...mais cela signifie au moins que l’on comprend l’importance des limites et de LA LOI. 


            • devphil30 devphil30 4 février 11:14

              Tiens un procureur par les 66 millions ....


              • Jamais de fumée sans feu : dire que les accusation de notre propre enfant sont immondes nous donne déjà une idée du personnage. L’hypothèse (connaissant un cas similaire,...), c’est que la mère fait front avec sa fille pour se venger du père qui est parti ailleurs. De toutes façons, cela met en évidence l’existence de relations toxiques à tous le niveau. Dénigrer son père, ce n’est pas rien....Et il me semble avoir lu bien avant que l’acteur avait une personnalité imbue de lui même et très narcissique, assortie d’un mauvais caractère.


                • Grosse question d’ordre philosophique et politique : La vie privée même si elle est monstrueuse doit est-elle rester du domaine privé ? La santé mentale des individus est-elle ou non impliquée dans la vie en société. J’ai trouvé cette réponse sur internet...https://www.vie-publique.fr/rapport/30793-la-sante-mentale-laffaire-de-tous-pour-une-approche-coherente-de-la. le mieux est de régler le problème en privé avec des psychologues, des médiateurs. Mais il me semble que quand il s’agit d’un personnage public, c’est différent. Le public doit être averti. Quitte à perdre ses illusion. Les problèmes numéros un du monde d’aujourd’hui et pour moi, ils sont liés : LA COVID et la PERVERSION NARCISSIQUE (ou la manipulation perverse). Quand on en parle autour de soi, tout le monde semble avoir eu à faire avec des personnes toxiques (à l’intérieur d’un immeuble, sur le milieu du travail). c’est même presque l’ensemble de la société qui est atteinte. Les personnes valables étant presque une exception....


                  • Le lien ne fonctionne pas : Résumé :...Sur le thème de la santé mentale« et dans la continuité du rapport Stiglitz, le rapport examine les conséquences des nouvelles approches de la mesure du PIB et du bien-être dans le domaine des politiques sociales. Les suicides au travail représentent l’une des formes les plus visibles de tout un ensemble de pathologies de la modernité : stress, addiction, dépression... La santé mentale ne concerne pas seulement le traitement des pathologies lourdes. Elle touche l’ensemble des facteurs qui conditionnent le bien être. Au-delà d’un examen détaillé de la santé mentale des Français, Ce travail s’attache à tirer les enseignements des pays étrangers en avance dans la mise en oeuvre de programme de prévention. Mais il montre également que de nombreuses politiques publiques en France tendent à prendre en compte de mieux en mieux cette dimension structurante des personnes. »


                    • Comme les séducteur manipulateurs pervers sont rarement arrêtés, je me souviens d’un groupe de femmes (pas nécessairement féministes) qui avait décidé de faire une espèce de petit « bottin » dans lequel serait inscrit le nom des hommes ou femmes à éviter. L’idée était en cas dans la tête. Certains parleront de délation (il faudrait au moins que la personne visée récolte cinq signatures). D’autres de la prévention...Je ne trancherai pas. C’est toute la question fondamentale du « MAL » qui est posée. Le problème c’est quand le mal (au niveau de l’lnconscient collectif) dépasse largement le bien.....Il faut bien dire : STOP à un moment,... 


                      • Garibaldi2 5 février 10:09

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        L’affaire d’OUTREAU ne vous a pas mis du plomb dans la tête !

                        Et celle-ci non plus :

                        ’’Christian Iacono a été acquitté en 2015 après avoir été condamné pour viols et agressions sexuelles sur son petit-fils, qui s’était ensuite rétracté.

                        La cour d’appel d’Aix-en-Provence a alloué plus de 700.000 euros d’indemnités à Christian Iacono, ex-maire de Vence (Alpes-Maritimes), condamné à deux reprises pour des viols et agressions sexuelles sur son petit-fils avant d’être acquitté au terme d’un procès en révision en mars 2015.

                        Un drame familial. Âgé de 81 ans, l’ancien élu réclamait un total d’environ 2,2 millions d’euros en réparation des préjudices subis dus à une détention provisoire de 16 mois - morcelée en quatre périodes entre juillet 2000 et avril 2012 - et à deux condamnations. Il avait été définitivement innocenté par un acquittement au terme d’un procès en révision en mars 2015 devant la cour d’assises du Rhône. L’élu avait été mis en cause pour des faits commis entre 1996 et 1999 par son petit-fils, avant que ce dernier ne se rétracte dans une lettre écrite au parquet de Grasse quelques mois après la condamnation en appel de son grand-père. Ce revirement et un supplément d’enquête avaient entraîné la révision du procès.’’


                        Cette affaire aura coûté 700.000 euros au Trésor Public !

                        Des affaires de dénonciations mensongères il y en a des tas dans le domaine. Que ce soit par des enfants ou des adultes. Le mieux est de ne pas écouter la meute et d’attendre que la justice ait fait son boulot.



                      • @Garibaldi2 Désolé, mais qu’une gamine accuse son père et nuise à se réputation comme celle de toute la famille est déjà un signe que quelque chose ne tourne pas rond dans cette famille à caractère incestueux. Je préfère alors la référence au film avec Brel : Les risques du métier...


                      • @Garibaldi2 L’affaire Outreau est le type même de complexe « incestuel » (Cautaerst) de toute une population. Ce qui implique : déni, mensonges, manque de clarté, manipulation parfois très perverses, complicité, chantage, .... Cela ressemble beaucoup à une collusion (Coline) de toutes un groupe,.... Cette affaire ne m’a jamais convaincu...


                      • @Garibaldi2 Outreau : Un psy a un moment dit exactement la vérité : ces enfants auraient menti parce qu’ils avaient été gravement carencé. Les parents sont déjà bien coupables de maltraitance qui aurait pu conduire un des conduites incestes. 


                      • Garibaldi2 5 février 14:43

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Au nom de la défense d’une cause juste, on est en train d’instaurer une grave dérive. Un délai de 30 ans après la majorité de la victime ! Comment un accusé pourra-t-il produire un alibi au bout de 35 ou 40 ans ? Pour un crime de sang, le délai est de 20 ans à compter des faits ! La grande différence, c’est qu’en cas de crime de sang il y a une enquête et un dossier de constitué, et que donc on possède déjà des éléments tangibles, mais pas le coupable. Dans le cas de Coline, si les faits sont avérés, on ne dispose de rien. Vous ne pensez pas qu’il y a un sérieux problème ?


                      • Garibaldi2 5 février 14:47

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Ce ne sont pas les enfants qui ont jugé, mais des jurés à qui ont a fait croire n’importe quoi pour obtenir une condamnation en première instance.


                      • Garibaldi2 5 février 14:47

                        @Garibaldi2

                        on a fait croire


                      • @Garibaldi2 il y a la preuve de l’analyse psychologique. Un enfant ne s’autoriserait jamais à dénigrer son père s’il n’y avait eu carence ou maltraitance dans l’enfance. La maltraitance reste un délit...


                      • La maltraitance sur mineur (ou maltraitance à enfant) désigne de mauvais traitements envers ... des victimes. Elle est punie par la loi dans la plupart des pays. Dans l’affaire d’Outreau et celle-ci il y a au moins maltraitance, carences avérées...


                      • Aristide Aristide 4 février 12:25

                        Le suite logique de toutes les demandes de dénonciations publiques et de la promotion sans réserve de tels dispositifs sur les réseaux sociaux.

                        Le lynchage en place de la justice ... 


                        • jymb 4 février 12:51

                          @Aristide
                          Exact
                          la suite du répugnant « Metoo » 
                          En trois lignes sur un réseau social un quidam se retrouve au ban de la société, sans procès, sans retenue, sans mesure, chassé, vilipendé, ostracisé 
                          Et il se trouve des médias complaisants pour s’en féliciter odieusement 


                        • Fergus Fergus 4 février 13:11

                          Bonjour, Aristide

                          « lynchage » ou impunité, tels sont trop souvent les termes de l’alternative. Hélas !

                          Voir à cet égard mon commentaire à Zenzoé ci-dessus.


                        • Aristide Aristide 4 février 13:21

                          @Fergus

                          Alternative ? Il n’y aurait donc pas de justice possible, de débats contradictoires, des preuves, d’arguments d’accusation et de défense !!!

                          C’est bizarre que vous osiez mettre impunité en face de lynchage. Personne ne demande cela, il s’agit simplement de mettre la justice en face de ce dispositif immonde consistant à désigner le coupable sur la seule base d’une accusation aussi étayée soit-elle.

                          On va assister à un déferlement de dénonciations publiques qui devraient rester dans le secret tellement le préjudice est immense pour qui est accusé et n’est pas coupable.

                          L’alternative est entre lynchage et justice. 

                          PS : Sur cette histoire de personnes publiques qui serait protégés, cela tient de la fable, vous avez des faits pour le démontrer ? 


                        • @jymb qu’un pervers narcissique en prenne pour son grade, on s’en fout un peu. Le problème c’est qu’il n’est que l’arbre qui cache la forêt et cela risque alors vu l’état mental actuel des individus de les pousser à régler leur compte à tous ceux qui les ont ennuyé dans la vie. Selon le raisonnement : puisque je suis malheureux ou malheureusement, ma seule consolation sera de le faire payer à quelqu’un. Astrologiquement, l’année passée était de type terre. CElle-ci sera de la boue....Bah, au stade où nous en sommes, il vaut parfois mieux faire s’effondrer tout le système que de le maintenir en place. Comme dans le film : American Beauty ou Family Life,.... Pour la tranquillité d’une famille ou d’un Etat, vaut-il mieux les non-dits ou le gros règlement compte qui à fera de la casse. Les deux solutions étant tout aussi casse-gueule. Mais au non-dis qui sont comme une marmite prête à exploser, j’aurais tendance à préférer le conflit ouvert. Ce qui permet un certain ré-ajustement et malgré tout une évolution des mentalités qui conduiront à moins de liberté-égalité-fraternité, mais aura l’avantage de remettre l’église au milieu et de légiférer intelligemment. Je reste persuadée que Poutine malgré les restrictions reste l’homme qu’il faut pour la Russie.


                        • Fergus Fergus 5 février 09:22

                          Bonjour, Aristide

                          Vous avez mal compris mon propos, ou je me suis mal exprimé.

                          Il va de soi évidemment que dans ce genre d’affaire, le mieux est que la Justice puisse être saisie et parvienne à statuer en toute indépendance. Vous avez entièrement raison. Mais cela, c’est dans la société idéale.

                          Lorsque je parle, à propos de « lynchage » et d’« impunité » de deux termes d’une « alternative », c’est évidemment à une alternative des dénis de justice que je faisais allusion, certains s’arrogeant le droit de condamner publiquement tandis que d’autres s’arrogent celui d’étouffer les affaires gênantes !


                        • Aristide Aristide 5 février 11:18

                          @Fergus

                          Allons, en expliquant que ces affaires pourraient être étouffées, vous suggérez assez clairement que la dénonciation publique est LA solution. D’ailleurs vous aviez tenu ce même type de raisonnement sur les tags metoo et autres moyens de délation publique. 

                          LA seule solution est la justice, l’interdiction de publier le nom des personnes tant que le juge n’a pas mis en examen. C’est la justice qui décide si les éléments de preuve sont suffisants et si toutes les règles de droits sont respectées. Ce n’est pas au plaignant à décider !!!

                          Notre pays nous protège de la diffamation et heureusement. Les personnes publiques sont des citoyens comme les autres, suspecter à tous les coups une protection est une manière assez détestable de mettre en place dans les esprits le « tous pourris » qui est le cancer de nos démocraties.


                        • Fergus Fergus 5 février 17:01

                          Bonjour, Aristide

                          « en expliquant que ces affaires pourraient être étouffées, vous suggérez assez clairement que la dénonciation publique est LA solution »

                          Faux ! Je constate simplement que l’existence d’abus dans un sens  en l’occurrence l’impunité — induit des abus diamétralement opposés  en l’occurrence les dénonciations publiques.

                          C’est le même type de processus qui met à mal le secret de l’instruction d’une affaire, la divulgation d’éléments du dossier apparaissant comme un moyen de contrer la partie adverse. Ce qui explique pourquoi les fuites émanent tantôt des magistrats, tantôt des avocats.

                          Dans les deux cas, c’est un coup porté au fonctionnement de la Justice ! 


                        • ZenZoe ZenZoe 5 février 17:33

                          @Fergus
                          Ah, je persiste et signe. La loi consistant à taire le nom d’un suspect jusqu’à la mise en examen était sage. Et pas que pour des affaires de moeurs.
                          Je n’aime pas que les réseaux sociaux prennent la place de la justice voyez-vous. Même si je sais bien que les magistrats sont imparfaits, je préfèrerai toujours un tribunal judiciaire et légitime avec son système de lois votées démocratiquement, à un tribunal médiatique et arbitraire, et ne rendant effectivement de comptes à personne.
                          Richard Berry est peut-être un père incestueux, sans doute même (les descriptions de sa fille sonnent juste), mais ça les regarde eux, et ça regarde le juge, mais pas moi ! D’ailleurs, je ne mets pas la fille en cause, mais celui ou celle qui a diffusé la plainte.
                          Ce qui n’empêche pas de témoigner dans les medias sans nommer, comme l’ont fait des personnes courageuses, telles ce député ayant dit avoir été violé enfant par un habitant de son village.


                        • Aristide Aristide 6 février 11:47

                          @ZenZoe et Fergus

                          Je suis sans aucune restriction en phase avec ce que vous ecrivez Zenzoe.

                          Par contre, je ne comprend pas ce que dit Fergus. Serait-ce donc que les « malversations » de certains magistrats qui étoufferaient des affaires de moeurs justifient un tant soit peu la délation quel qu’en soit les moyens : livre, presse, réseaux sociaux, ... 

                          C’est la porte ouverte à tous les abus, demain toutes les plaintes seront publiques si on suit ce raisonnement : des accusations sans fondements, des vengeances, ... fleuriront sur tous les médias. 

                          La justice est imparfaite, humaine, de temps en temps injuste même, ... mais c’est le seul rempart à la barbarie, au lynchage médiatique, aux règlements de comptes par médias interposés, ... 


                        • zygzornifle zygzornifle 4 février 13:01

                          Dommage qu’en France on n’utilise pas le détecteur de mensonges, pour des affaires de ce genre ce serait un plus et aussi pour tester tous les politiques, les flics et autres ....


                          • zygzornifle zygzornifle 4 février 13:12
                            François Asselineau placé en garde à vue pour « agressions sexuelles » : ce que l’on sait

                            • zygzornifle zygzornifle 4 février 13:20

                              Lui risque plus que Darmanin, pour Berry il n’y aura pas de chat perché ni de Macron et de Dupont Moretti « touche pas a mon pote » .....



                                • Emohtaryp Emohtaryp 4 février 13:53

                                  @Emohtaryp

                                  Les noms ont été dévoilés. Il s’agit de : Edouard Philippe (l’ancien Premier ministre), Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Éducation), Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur), Florence Parly (ministre des Armées), Élisabeth Borne (ministre du Travail), Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre déléguée au Logement), Amélie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (ministre de l’Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.


                                • @Emohtaryp Je parie que ces personnes on voté pour la PMA, GPA et le mariage pour tous. Soyons cohérents....


                                • Yann Esteveny 4 février 18:46

                                  Message à tous,

                                  Monsieur Laurent Gouyneau a écopé de 4 mois de prison ferme pour avoir diffusé des documents sur la franc-maçonnerie.
                                  Le peuple préfère la loi du silence à la loi de Dieu.


                                • Garibaldi2 5 février 10:16

                                  @Emohtaryp

                                  Et qui a déposé plainte contre ces personnes ? Vous ?

                                  N’oubliez pas que la diffamation publique peut coûter très cher ! J’espère pour vous que vous pouvez étayer des dénonciations que vous reprenez à votre compte. Sinon gare au retour de bâton !


                                • Garibaldi2 5 février 10:32

                                  Au fait, la liste des membres du club ’’Le siècle’’ n’a pas été ’’dévoilée’’, elle est publiée sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle#Personnalit%C3%A9s_li%C3%A9es


                                • Emohtaryp Emohtaryp 5 février 13:24

                                  @Garibaldi2

                                  que vous reprenez à votre compte

                                  Je ne reprends rien à mon compte, j’ai mis le lien, adressez-vous au journal qui publie, j’ai rien inventé....

                                  Si vous recevez une lettre d’injure, vous allez porter plainte contre le facteur ?

                                  C’est quoi ces manières ? Vous vous croyez où, là ???


                                • Yann Esteveny 5 février 13:45

                                  Message à avatar Emohtaryp,

                                  Pardonnez-moi d’intervenir dans vos questions envers avatar Garibaldi2 mais je crois qu’il vous a échappé que Monsieur Giuseppe Garibaldi était Grand Hiérophante du Rite de Memphis Misraïm.

                                  Respectueusement


                                • Garibaldi2 5 février 14:28

                                  @Emohtaryp

                                  Sur le lien que vous avez donné , le titre est :


                                  ‘’Exclusif-Pédophilie : 11 ministres de Macon appartiennent à un club ultra-secret jadis présidé par Duhamel.


                                  Extraits de l’article :


                                  ‘’D’après Le Monde, Edouard Philippe et des personnalités très proches de Macron ayant des liens très étroits avec Olivier Duhamel tentent d’étouffer le scandale à tout prix. Depuis bientôt un mois, l’Affaire, qui a reçu un retentissement mondial, secoue la classe politique française et menace de faire tomber des têtes.

                                  .../...


                                  Cette révélation risque d’être un coup de massue pour l’Elysée qui, depuis le début de cette affaire, fait tout pour se laver de tout soupçon dans un scandale devenu carrément ‘’Affaire d’État’’.’’.

                                  On vous invite à lire entre les lignes en vous appâtant par un titre mensonger car le club Le Siècle n’est pas ’’ultra-secret’’. Pourquoi le journaliste utilise-t-il cette accroche alors que tous les journalistes connaissent Le Siècle et que chaque année la télé parle du dîner annuel de ce club ?
                                  Si c’est ultra-secret c’est qu’il y a quelques chose à cacher. CQFD.
                                  Puis de là on vous invite à penser que certaines personnalités essayent d’étouffer le scandale et que donc il y a anguille sous roche, puisqu’elles veulent étouffer l’affaire, car l’Elysée fait tout pour se laver de tout soupçon. Des soupçons de quoi ?

                                  En reprenant ce torchon vous cautionnez cette démarche qui fonctionne sur les allusions. Est-ce-clair ?



                                • Garibaldi2 7 février 05:57

                                  @Emohtaryp

                                  Tout Paris savait ça, mais Wikipedia ne laisse jamais figurer de nom sur la liste du club ’’Le Siècle’’ s’il n’y a pas une source à donner pour confirmer.

                                  Emmanuel Macron était déjà dans la version du 14 octobre 2020 à 14:25 :

                                  https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Le_Si%C3%A8cle&oldid=175567960

                                  En donnant pour source :

                                  https://www.lesechos.fr/2017/02/a-quoi-sert-encore-le-siecle-1234213

                                  Wikipedia a publié l’ajout le 3 février 2021 à 23:54, avant l’article du Courrier du Soir, qui date du 4 février 2021 :

                                  https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Le_Si%C3%A8cle&
                                  oldid=179554450

                                  Pourquoi L’Elysée voudrait étouffer l’affaire Duhamel ? Ça change quoi que des membres du gouvernement soient membres du club Le Siècle, alors qu’Emmanuel Macron en est membre depuis des années ? Et les autres membres, ils cherchent aussi à étouffer l’affaire ?

                                  Avez-vous compris qu’on vous manipule avec des sous-entendus ?

                                  Vous vous fondez sur quoi pour me traiter de troll ?


                                • Garibaldi2 7 février 06:11

                                  @Garibaldi2

                                  Et n’allez pas croire que j’ai voté Macro. La tête sur le billot je n’aurais pas voté pour ce petit salopiot méprisant !


                                • picpic 4 février 14:41

                                  Allez encore nous parler d’égalité homme femme...

                                  vous réalisez qu’une femme peut accuser un homme de violence, de viol ou même d’inceste et détruire sa vie ? parce que même s’il est innocenté, il en restera toujours quelque chose !

                                  Les hommes peuvent être détruit tellement facilement !

                                  ça ne pourra jamais arrive à une femme ! un homme n’a pas ce genre de pouvoir sur une femme !

                                  Les femmes ont le pouvoir de détruire les hommes comme elles veulent et elles en sortiront toujours comme les victimes...

                                  J’ignore si berry est coupable ou pas...mais je réfléchis a ce que ça impliquerai qu’il soit innocent et comment on jugerait alors sa fille à l’aune de la violence qu’elle aura infligé à son père ?
                                  certainement de manière bien moins violente qu’on ne le fait déjà avec berry, sans même savoir s’il est coupable...

                                  Les femmes on un pouvoir exorbitant dans cette société, elles peuvent tout faire aux hommes et peu importe la vérité, elles en sortiront toujours comme des victimes innocentes.


                                  • Passante Passante 4 février 15:11

                                    ça vaut l’éprouvette de Colin Powell comme accusation


                                    • julius 1ER 4 février 16:11

                                      30 ans plus tard déposer une plainte a quelque chose d’assez irréel puisque il n’y a rien, ni cicatrice, ni séquelle physique tout se passe à l’intérieur des esprits .... et là pour des juges même bien affûtés, bonjour la difficulté de faire la part du vrai du faux dans ce genre de situation ..... 

                                      après de longs débats ce sera leur « intime conviction » qui devrait prévaloir , intime conviction forgée par les témoignages si il y a eu de multiples séances de « débauches » et que celles-ci soient recoupées par différents témoignages ????

                                      autrement tout cela n’aura été qu’un vulgaire étalage d’accusations gratuites et sans fondements ce à quoi on assiste un peu trop régulièrement à mon goût en cette période de Covid imposé !!!!


                                      • Aimable 5 février 00:19

                                        @julius 1ER
                                        cette plainte est parait il sortie a cause d’une histoire d’héritage de Richard BERRY qu’il va falloir partager en deux puisqu’il deux héritières au lieu d’une seule


                                      • Garibaldi2 7 février 06:08

                                        @Aimable

                                        Erreur, Il a 3 filles :

                                        en 1976 Coline avec Catherine Hiegeln,

                                        en 1992 Joséphine avec Jessica Forde,

                                        en 2014 Mila avec Pascale Louange.


                                      • roby roby 4 février 17:46

                                        Attention il y a des incestes refoules inconsciemment par le cerveau et ceci pendant des années et qui ressortent à l’occasion d’un violent traumatisme, le psychisme n’a pas encore dévoilé tous ses secrets


                                        • @roby je viens d’entendre le cas. Un gars avec des problèmes psychique important qui pourrait même être défin comme pervers-narcissique. Mais qui ayant compris que cette fois sa femme le quittait vraiment a décidé d’aller voir un psychiatre.... Et comme il parle encore avec sa femme (elle qui l’écoute pour éviter un suicide, ils ont des enfants) lui parle d’une forme d’abus qui se serait passé à une certaine époque dans un lieu confiné... il re-téléphone trois heures après à son ex femme (elle est psy).... mais en fait, c’est moi qui avait subi cet abus dans ce fameux garage. Tout est remonté à la surface....


                                        • Esprit Critique 4 février 19:06

                                          Il est urgent d’attendre, d’avoir des témoignages enregistrés par la police, sous serment, et des informations fiables et recoupées pour parler de cette Histoire de famille.


                                          • June June 4 février 21:36

                                            @Esprit Critique
                                            Cela vous regarde t il cette histoire de famille ?


                                          • Esprit Critique 5 février 11:13

                                            @June
                                            De cette famille en particulier, nullement, mais le traitement médiatique et juridique, de sujets fondamentaux relatifs a l’espèce humaine oui ! 


                                          • Esprit Critique 5 février 13:25

                                            @oncle archibald
                                            « Il est urgent d’attendre, d’avoir des témoignages enregistrés par la police, sous serment, et des informations fiables et recoupées pour parler.... »
                                            « ...e traitement médiatique et juridique, de sujets fondamentaux relatifs a l’espèce humaine oui.... »
                                            Vous avez lu ?


                                          • ZenZoe ZenZoe 5 février 18:07

                                            @oncle archibald
                                            Le pépé qui caresse les fesses de sa petite-fille adolescente en lui disant hé ça pousse est incestueux, Pareil s’il lui tapote les seins en lui disant la même chose. Parce que les fesses, tout comme les seins, ont une connotation sexuelle. Et parce qu’une ado, c’est une mineure, et que la sexualité des mineurs, c’est hors-champ pour les vieux pépés.

                                            PS : vous pouvez toujours embrasser votre fifille sur la joue, ou le front, ou le haut de sa tête, y avez-vous pensé ?


                                          • Fergus Fergus 5 février 18:46

                                            Bonsoir, ZenZoe

                                            Excellent commentaire.


                                          • ZenZoe ZenZoe 5 février 20:21

                                            @oncle archibald

                                            Ne noyez pas le poisson. Vous avez parlé de tripoter les fesses d’une gamine, je vous réponds strictement par rapport à ça.


                                          • Aimable 10 février 18:08

                                            @ oncle archibal
                                            Il faut quand même faire attention avec les petite gamines d’aujourd’hui ( qui ont beaucoup d ’imagination) , mon neveu qui venait de voir son épouse a la maternité a la naissance de sa fille cadette , a eu maille a partir avec son ainée qui devait avoir 6 ans qui râlait parce quel ne voulait pas partir , il la alors prise sous son bras et l’ embarquée manu-militari , vous savez ce qu’elle a fait , elle s’est mise a crier dans le couloir au secours on m’enlève , ceci plusieurs fois .


                                          • Sylv1 4 février 19:09

                                            Puisqu’on en sait rien, ça sert à quoi cet article ?

                                            La vie des autres, ça les regarde et celle des stars encore plus vu qu’ils ne vivent pas comme nous.


                                            • Fergus Fergus 5 février 09:25

                                              Bonjour, Sylv1

                                              L’article est utile en cela qu’à travers ce cas, c’est le regard porté par la société sur l’inceste  sujet éminemment tabou jusque-là  qui est en débat. C’est pénible, mais nécessaire !


                                            • ZenZoe ZenZoe 5 février 18:11

                                              @Fergus
                                              Les gens vont juste penser ’’tous des pourris’’ et pas forcément faire le lien avec le reste de la société. On a vu ça avec Duhamel. Une ’’certaine gauche’’ a été au centre du débat, alors que l’inceste et la pédophilie, ce n’est pas que les intellectuels de gauche n’est-ce pas ?


                                            • Fergus Fergus 5 février 18:48

                                              @ ZenZoe

                                              « l’inceste et la pédophilie » touchent en effet tous les milieux, sans la moindre exception.


                                            • troletbuse troletbuse 5 février 19:05

                                              @Fergus
                                              Oui fergus, en général ca se passe dans le milieu.


                                            • troletbuse troletbuse 5 février 19:18

                                              @Fergus
                                              Tiens Fergus, une petite vidéo à laquelle vous ne croirez pas, tout comme Rototo, mais qui se déroule devant vos yeux fermés. C’est pour cela que l’on distrait les gens avec des histoires de fesses vraies ou fausses.
                                              https://www.infovf.com/video/grand-reset-minutes—4690.html


                                            • pallas 4 février 20:38
                                              Sylvain Rakotoarison,

                                              .

                                              Bonsoir,

                                              La Torah est tres clair, si cet acteur est de la religion Hebraique (juive), il a fait un blasphème, il est excommunier d’office de son propre peuple, lui ainsi que sa famille.

                                              Par exemple, Daniel Cohn-Bendit,

                                              et polanski, ne pourront jamais rejoindre Israël, ils seraient immédiatement enfermer et trainé en justice.

                                              La Torah est l’origine du Talmud, nul ne peut si prétendre et faire sa propre loi et la violer, c’est écrit dans le marbre.

                                              Il en est de même pour l’Islam et La Bible

                                              Salut


                                              • Fergus Fergus 5 février 09:30

                                                Bonjour, pallas

                                                Comme dans toutes les religions en Occident, les Israélites, s’ils restent majoritairement très attachés à leurs différentes formes de culture et aux coutumes qui leur sont associées, sont de plus en plus athées. 


                                              • June June 4 février 21:34

                                                Cela ne regarde personne mais l’humain jubile à faire dans la délation. Pauvre monde.


                                                • Fergus Fergus 5 février 09:35

                                                  Bonjour, June

                                                  La délation prend sa source, soit dans un plaisir sadique  ce que vous déplorez —, soit dans une question d’intérêt, soit dans la vengeance d’autrui, plus rarement dans le « devoir » dévoyé.

                                                  A toutes fins utiles, si cela vous intéresse :
                                                  C’est un Juif, monsieur le Commissaire (mai 2013).


                                                • marmor 5 février 11:30

                                                  @Fergus
                                                  Superbe récit... les délateurs se trouvaient partout, même chez les juifs. Lisez les accointances bizarres entre Aloïs Brunner, chef de Drancy, et un certain Dr Abraham Druker, medecin de son état, qui a aidé, de gré ou de force, à dénicher des juifs lors d’une expédition retentissante à Nice.....


                                                • VDob 4 février 23:01

                                                  Il lui a calé une petite quenelle sauce écrevisse


                                                  • Hurricane Hurricane 5 février 08:10

                                                    Comme on dit que trop d ’ impôts tue l ’ impôt , trop d ’incestes tuent l ’ inceste ; trop d ’ accusations tuent les accusations , dorénavant plus personne ne croit à ces overdoses d’ affabulations et quand un cas prouvé et avéré se présentera , la victime n aura plus que les yeux pour pleurer , personne ne la croira .


                                                    • placide21 5 février 09:17

                                                      L’intérêt de l’affaire est d’introduire les pères dans « le petit chaperon rouge » et d’instaurer la méfiance dans les relations au père car il ne faut pas oublier qu’ « un homme sur deux est un violeur », surtout s’il est blanc .


                                                      • Sylv1 5 février 10:04

                                                        Marrant cette vague médiatique d’inceste en ce moment.
                                                        C’est évident que c’est inadmissible, du coup je me demande vraiment où ils veulent en venir, connaissant le programme de l’ONU sur la pédophilie.


                                                        • Passante Passante 5 février 20:34

                                                          @Sylv1
                                                          ah mais c’est pas marrant du tout..
                                                          vu le timing ?
                                                          c’est juste une métaphore des gestes technopolitiques en cours :
                                                          un enfant abusé est d’abord privé de ses libertés et de ses droits
                                                          c’est ça l’abus majeur, le reste, c’est l’ombre,
                                                          donc comme soupape de décompression sur Paris-Merogis,
                                                          on laisse monter la vague d’inceste, ça doigt l’affaire.
                                                          les PCR feront le reste, et quelques PV.


                                                        • Pourquoi tant de révélation d’incestes et de déballage. Relisez Oedipe. Les épidémies sont toujours liés de manière synchrone avec un problème d’inceste et de meurtre.... Pour moi, c’est clair....


                                                          • arthes, Britney for ever arthes 5 février 15:00

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                            p’t’être que...Si vous aviez eu des enfants, vous les auriez traumatisés, déja mentalement, avec votre freudisme obsessionnel et vos zodiacales ésotériques , et autres blavatskysmes , , et ils en auraient défini qu’il s’agissait de maltraitance psychique ...Et ils y auraient trouvé à vous faire un procès....(plus d’autres trucs qu’on saura jamais, vu que vous n’avez pas fait cette expérience de faire d’enfants)

                                                            S’pas simple....


                                                          • @arthes Mais sachez que j’ai élevé des enfants qui m’adorent..... 


                                                          • arthes, Britney for ever arthes 5 février 15:05

                                                            Ce n’est pas pareil.


                                                          • @arthes les realtions mère-fille (pour perler de celle-ci) sont inévitablement difficile. Démeter et Coré. Entre amour et rivalité. Mais cela relève plus de la névrose que de la maltraitance manifeste. Si une mère rejoint son mari et « abandonne » momentanément son enfant. Cela se gère. L’enfant apprend le réel (qui n’est jamais agréable), ma mère ne m’appartient pas à moi tout seul. Ah, mais j’ai reçu un nounours...en consolation.


                                                          • Une bonne éducation est un juste dosage entre frustrations, satisfaction et donner à l’enfant de grandir, de s’elver en espérant qu’il puisse s’identifier à un modèle vertueux. Il y an a encore... De moins en moins. De Gaulle en était un en partie, Pierre Mendes France. 


                                                          • arthes, Britney for ever arthes 5 février 15:33

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                            Pour moi, tout se met en place naturellement, pas besoin d’un code freudien ou bien Dolto, je crois plutot que ça déphase le freudisme et ...Mélusine...Vous pouvez juste vous projeter, mais, tant que vous n’avez pas vécu l’expérience de la chair, dons, avoir un enfant, l’avoir porté, tout en sachant bien entendue qu’il est différent mais qu’il est de votre responsabilité qu’il grandisse et s’épanouisse, et c’est un chemin difficile....Bref, bref, bref...Vous n’aurez que l’expérience de vous, petite fille avec vos parents, comme référend, mais pas celui d’une femme en tant que mère..


                                                          • @arthes
                                                             « se met en place naturellement ». Hélas non. Un humain n’a rien à voir avec une chatte ou un oiseau. Une chose dont les psychologues qui ont vécu ou non l’expérience de la maternité sont certains : l’instinct maternel n’existe pas.....https://www.psychologies.com/Famille/Etre-parent/Mere/Articles-et-Dossiers/L-instinct-maternel-existe-t-il-vraiment


                                                          • arthes, Britney for ever arthes 5 février 18:27

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                            Bin oui, forcément, vous n’avez que des livres pour vous référer, mais aucune expérience maternelle, et si vous en aviez eu une, vous auriez lu des livres pour lire les notices, tellement vous n’avez pas confiance en vous et en la nature...Alors que...C’est si simple..Et aussi compliqué, mais naturel....Mais vous êtes incapable d’imaginer que pour des êtres, tout soit évident naturellement, sans besoin de tuteurs freudiens et d’auteurs de conneries psycho machin qui expliquent en déconstruisant les êtres , pour les rendre dépendant et hors nature, alors qu’eux même, ces sachants, soi disant sachants ratent tout..

                                                            Besoin de controler ? 


                                                          • @arthes Voilà le résultat de ces mères (et parfois, le père quand il y en a) : https://www.lemonde.fr/blog/sexologie/2019/03/31/narcisse-a-remplace-oedipe/. Bien plus de pervers-narcissique que de Covid... Faits qui à qui à mon avis sont liés...


                                                          • Le fait d’avoir un enfant n’a absolument rien à voir avec l’amour, mais est bien lié au narcissisme. Désolé....


                                                          • arthes, Britney for ever arthes 5 février 19:20

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                            Je m en tape de ces conneries...Pas besoin de cela.

                                                            Mais, la question en ce qui vous concerne....Pouvez vous avoir confiance en vous ?
                                                            En votre propre nature ? Sans tuteur freudien ?

                                                            Avez vous besoin d un alibi pour vous complaire et justifier de ne pas avoir enfanté ? 


                                                          • @arthes Et vous qui ne savez par quel bout m’attaquer en essayant d’appuyer là ou cela pourrait fait mal. Le petit bout que je n’ai pas eu et me remercie tous les jours....Oh, j’en ai connue de « fausses » amies qui avançaient fièrement leur maternité face à ma réussite affective, spirituelle et intellectuelle. Toutes ont mal tourné et leurs enfants avec. L’une vient même de perdre une de ses filles dans un incendie. Suicide, on ne sait...l’affaire de pédophilie par les frères étant avérée......Vengeance féminine assez classique. Un autre, parfaite femme au foyer tendance déprime et bovarysme qui un jour me voyant parfaitement heureuse, alla jusqu’à me montrer sa petite fille par la fenêtre. Moi j’ai des enfants et petits enfants. Hélas, sa fille a maintenant un cancer du sein. Donc, n’écoutez jamais ceux qui raconte que les femmes qui n’ont pas eu d’enfants ont plus de risque d’avoir un cancer du sein...... Vieille vengeance du monde médical qui se fait beaucoup d’argent avec les femmes enceintes, la PMA et la GPA....L’envie cela va loin. Mon ex parisien à qui j’ai refusé la maternité de m’écrire. Uniquement cela. tu sais Adeline (dont je me suis occupée un temps : elle a cinq enfants.... J’aurais dû me dire : ben je l’ai bien éduquée. Mais je connaissais Adeline, dyslexique. Cela sentait surtout son esbrouffe,...


                                                          • On parle même de BAALgique. Si l’on en croit Diodore de Sicile (90-20 av. J.C.), historien grec romanisé et auteur de la “Bibliothèque historique”, les Carthaginois, après avoir été vaincus par Agathocle, tyran de Syracuse, qui avait mis le siège devant Carthage (310-307 av. J.C.), se seraient reprochés d’avoir sacrifié des enfants d’esclaves à leur Dieu, Cronos, les ayant substitués à leurs propres enfants, et auraient donc, en expiation et en compensation en quelque sorte, mais surtout pour arrêter les désastres militaires, offert deux cents de leurs enfants en sacrifice. Diodore décrit aussi la monstrueuse statue du dieu Cronos, qu’on identifia rapidement à Moloch, et dont les bras recevaient les corps des petites victimes, puis qui, en se tendant, les laissaient tomber dans la fournaise, imitant le geste de Thalos, le “robot” mythologique crétois qui lui aussi dévorait les sacrifiés par le feu. Hamilcar (290-228 av. J.C.), père d’Hannibal, aux prises avec les Romains en Sicile, aurait ordonné que l’on sacrifiât un enfant aux dieux “suivant la coutume des ancêtres” pour éloigner une épidémie qui décimait ses soldats. Ces mêmes faits sont relatés avec force détails, entre autres, par Clitarque d’Alexandrie (ive-iiie siècle av. J.-C.), Denys d’Halicarnasse (Ier siècle av. J.-C.), Plutarque (46-125 ap. J.-C.).

                                                            https://www.cairn.info/revue-etudes-sur-la-mort-2007-2-page-141.htm


                                                            • Frederic Stephan 6 février 09:52

                                                              Si j’étais innocent d’un crime dont m’accuserait ma fille, je me sentirais de toute façon coupable de ne pas l’avoir assez aimée.


                                                              • @Frederic Stephan Enfin une bonne analyse,..... Carla Bruni qui soutient Berry. Normal, elle vit avec un escroc. Pour supporter la situation et ne pas voir clair dans son mari, il faut bien qu’elle défende l’indéfendable. Celle qui toussait pour démontrer que le Covid n’existait... Pauvre Carla,....https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/ces-affaires-qui-empoisonnent-sarkozy-139506. Mon sarkochou chéri....


                                                              • adeline 6 février 11:52

                                                                quand on va s’occuper de gainsbourg on va bien rigoler....


                                                                • Cette année est humide et chaude (air, souffle, Uranus) et aussi terre : Uranus coincé dans le taureau (en carré : guerre conflits)). Mélangez les deux : cela donne de la boue.....Mais, mai, nous avons mis le pied dans une époque de deux cents en signe d’air.  On va de plus en plus respirer. PATIENCE. C’est pourquoi le signe du verseau est à la fois air et eau. Le souffle, le ciel est toujours humide et chaud. Excepté dans le fin fond du désert. Nous sortons de deux cents années en signe de terre (matérialisme) : voie froide et sèche : l’argent : c’est froid.  Les psys comme Freud (né malgré tout au moment où on découvrait Neptune : le fond de la mère de l’inconscient originel), devait être déchiré entre la voie humide (l’analyse des rêves) et la voie sèche (BERNAYS). L’argent, il en parlait comme étant le principe de réalité (stade anal).....Cela se discute......C’est vrai que pour pouvoir mettre Poséidon-Neptune sur son TRONE, il avait besoin de Bernays-scorpion (c’est lui qui avait l’argent,....). Paris vaut bien une messe...... Et une forme de compromission (ou dirais-je : copro-mission). Copro : excrément. La voie humide, le longue a besoin de la voie courte ou sèche...... On ne peut arriver au Kether (couronne-corona) qu’en passant par Malkuth (la matière). HOCHMAH, URANUS est proche de Kéther. Uranus fut découvert dans une période feu au temps de la REVOLUTION FRANCAISE. Mars et l’humidité chaude : hum ! mauvaise rencontre : l’enfant fut d’ailleurs raté : Liberté-égalité-fraternité : impossible. VERSEAU ET SCORPION (carré). Dans mille ans peut-être. quand chaque personne sera passée sur le divan du psy (scorpion). Mais voilà, les connards ne vont jamais chez les psys. Les narcissiques comme dans le portrait de DORIAN GRAY.  on ne peut être que déçu par la représentation physique de l’idéal de beauté qu’incarne Dorian Gray, et surtout par la reproduction du chef-d’œuvre que doit être son portrait. Pour Xavier Giudicelli, l’illustration de ce portrait relève de la gageure puisqu’il doit évoluer de la beauté sublime à une laideur monstrueuse. Tout le monde n’a pas cette force qu’avait ELEPHANT MAN.


                                                                  • Fanny 6 février 15:14

                                                                    Je ne porte aucun jugement sur cette affaire dont j’ignore à peu près tout.

                                                                    N’ayant pas connu moi-même ce genre de drame, une longue vie m’a néanmoins appris que des familles bien sous tous rapports peuvent soudain tomber psychiquement malades. Que des rapports père/fille excellents peuvent se dégrader suite au mariage de la fille, suite à la naissance d’un enfant, pour devenir absolument épouvantables. J’imagine que les psy. connaissent ça par cœur.

                                                                    Le recours aux médias ou au livre par les supposées victimes sont des armes de destruction massives contre les supposés agresseurs. Les supposées victimes ne risquent pas grand-chose en comparaison du mal qu’elles peuvent faire en cas d’affabulation (volontaire ou pas, des désordres psychiques peuvent conduire à créer un passé imaginaire auquel on croit dur comme fer).

                                                                    Tout ceci relève de la pulsion de mort, conséquence de faits réels ou imaginaires. La Justice parvient parfois à démêler le vrai du faux (il semble que l’affaire Duhamel relève de ces cas relativement « simples »), mais bien souvent il lui est impossible de faire la part des choses.

                                                                    Tout ceci est affreux, terriblement destructeur de vies. A tout prendre, mieux vaut encore avoir un bon cancer, c’est plus simple à gérer et « plus sain » d’un certain point de vue.

                                                                    Dans l’incertitude concernant la réalité des faits, et compte tenu des dégâts qu’une médiatisation excessive peut causer (jusqu’au suicide parfois), la presse pourrait adopter une sorte de norme éthique à ce sujet, tout au moins avant que la justice ne se prononce. Mais c’est sans doute trop lui demander.


                                                                    • malhorne malhorne 6 février 15:40

                                                                      Berry un lion ascendant scorpion comme un certain napoléon dailleurs ; un dépravé mégalomanne , un despote sanguinaire , rien de plus !!


                                                                      • Abou Antoun Abou Antoun 7 février 11:45

                                                                        Il faut que la justice passe.

                                                                        En attendant il est urgent de ne rien faire, de ne rien dire. Berry a droit à la présomption d’innocence.

                                                                        Les faits sont anciens et apparemment les témoins seront difficiles à trouver. Ce sera donc une parole contre une autre, on voit mal comment dans ces conditions arriver à une condamnation.

                                                                        Quoiqu’il en soit, même si R. Berry sort blanchi par la justice, le doute subsistera et sa réputation et sa carrière vont en prendre un coup. Bien que dans de nombreux cas le dicton « Il n’y a pas de fumée sans feu » ne soit pas toujours vrai, beaucoup y ajoutent du crédit.

                                                                        Je déplore finalement les accusations tardives, très tardives, intervenant parfois après le décès des intéressés. Le cas Allegret/Montand est typique, le truc est d’autant plus dégueulasse que Montand, décédé, n’est plus en mesure de se défendre. Montand est peut-être coupable, mais il a droit à une défense, C. Allegret ne lui laisse pas ce droit.

                                                                        J’apporte tout mon soutien au point de vue exprimé ci-dessus par Fanny. Les supposées victimes ne risquent pas grand chose en regard des destructions qu’elles vont causer de toutes manières.


                                                                        • Passante Passante 7 février 11:57

                                                                          @Abou Antoun

                                                                          « sa réputation et sa carrière vont en prendre un coup »
                                                                          pas le seul point de vue,
                                                                          moi je trouve que c’est un coup de pub inimaginable :
                                                                          m’en souvenais même plus de richard...
                                                                          mais là, si je tombe sur un richard,
                                                                          alors qu’avant j’aurais skipé, maintenant je veux voir de près.


                                                                        • Abou Antoun Abou Antoun 7 février 18:22

                                                                          @Passante
                                                                          Bonjour Passante,
                                                                          Cela faisait un moment.
                                                                          Toujours Beyrouthine ?
                                                                          Tant qu’à faire mieux vaut s’intéresser aux richards qu’aux pauvres hères .


                                                                        • Passante Passante 7 février 18:43

                                                                          @Abou Antoun

                                                                          salut Abou Antoun, kifo Antoun ?..
                                                                          non pas beyrouth, qui est devenue inaccessible (en $),
                                                                          plutôt bickfaya, les arbres les nuages..
                                                                          & richard tu comprends, il est de la même famille que nabih (berry)
                                                                          la tête de la mafia libanaise qu’on raconte,
                                                                          et lui-même grand acteur.


                                                                        • Abou Antoun Abou Antoun 7 février 20:15

                                                                          @Passante
                                                                          kifo Antoun ?..
                                                                          Koulou mnih.. Choukrane ktir !


                                                                        • Oui, il y a quarante ans, j’aurais dit que pour protéger les enfants (la mauvaise réputation,...) il valait mieux que cela se gère en famille. Mais aujourd’hui, le monde est proche de sa fin...Moment que choisissent souvent les mourant pour révéler un secret de famille (tu sais ton père, c’est,......). Au niveau de notre image sachons comme le disait Freud que nous descendons TOUS de pédophilies, d’incestes, de meurtriers (le sacrifice des enfants à une certaine époque était classique pour calmer la colère des dieux, Maya, le Minotaure,....). Mais, voilà, un homme est né qui a tente de bouleverser la marche du monde. Freud : les pathologies sont liées à des traumatisme de l’enfance. On oublie qu’avant les enfants étaient souvent bâillonnés sur une planche pendue au plafond. Que dans le tableau les Ménines, l’infante doit supporter d’être corsetée. Petite, je ne supportais déjà pas de simplement devoir me tenir droite et tourner sur la table pour mettre des épingles dans la robe que me cousait ma grand-mère. Au risque effectivement de déballer aussi des mensonges. Dites-vous que les trois-quart des faits relatés sont vrais...Freud s’est livré en pâture comme le Christ pour le reste de l’humanité. Peut-être, peut-être pas qu’il a subi un inceste de son père.... Mais sa fille Anna qui l’aimait (comme la plupart des enfants, s’est consacrée à la défense des enfants. Comme Bettelheim, Anna Freud, Winnicot. En France : Colette Chiland. Dolto, je passe. Ejectée de la société psychanalytique de Paris mais psychanalyste de Roudinesco qui a défendu le mariage homosexuel et le reste. Choucho des médias contrairement à Janine Chasseguet-Smirgel qui a écrit un livre en forme de testament. Libération en prend pour son grade : le corps comme miroir du Monde. Hélas, même Finkielkraut en qui elle croyait la trahie......Alors, il est temps,... Lire Christian Nots : LA PYRAMIDE INVERSEE DU LOUVRE et le sens profond de son édification.... 


                                                                          • ETTORE ETTORE 7 février 14:52

                                                                            Rakoto@

                                                                            Dans ces histoires, il faut toujours se méfier quand il ne reste plus que la parole de l’un ou de l’autre, sans preuve, sans fait concret et établi. Les accusations fausses lors du procès d’Outreau ont de quoi faire réfléchir sur ce qu’est la justice. Une justice qui, dans tous les cas, ne doit pas être médiatique,

                                                                            ___________________________________________________________________

                                                                            Ah ! Et vous faites quoi ?  ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité