• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « S’il vient lundi je vais me suicider »

« S’il vient lundi je vais me suicider »

Le titre n’est pas de moi, c’est la reprise du SMS que je viens de recevoir.

Cela m’a fait froid dans le dos, d’autant plus que cette femme menacée d’expulsion m’appelle plusieurs fois par jour depuis mardi dernier 

Je ne veux pas lire lundi matin dans la République ou dans le Parisien que Madame B expulsée avec son fils s’est suicidée.

Quand j’écris cela, je n’exagère pas, je réagis à ce SMS, appel au secours qu’elle m’a adressé ce soir quand elle a appris que la Sous-Préfète n’ordonnait pas l’arrêt de l’expulsion.

J’ai rencontré cette femme, il y a un mois de cela, à la permanence du DAL

Elle m’a expliqué qu’elle risquait d’être expulsée.

J’ai écouté son histoire, ses difficultés.

Elle m’a longuement expliqué pourquoi elle a perdu pied.

Consciente de la situation dans laquelle elle se mettait, ayant redressé sa situation, elle était prête à reprendre le paiement de ses loyers.

J’ai déjà conté le début de son histoire dans cet article

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-mesaventures-d-une-locataire-196298

Une issue positive était en vue jusqu’au moment où le père de son fils avec qui elle ne vit plus n’avait pas fait opposition au dernier moment au chèque qu’il avait déposé.

Nous avons tout repris avec cette femme, elle s’est engagée avec l’aide de sa fille et d’une amie à payer à tempéraments les loyers impayés.

Elle reprenait pied doucement, en allant rencontrer les travailleurs sociaux, ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant.

Peu à peu elle s’est confiée, jusqu’à « avouer » que son fils diabétique, avait une maladie orpheline en plus « le syndrome de Marschall ».

Inquiet devant l’entêtement du bailleur et la désespérance de Madame, j’ai écrit à la Sous-préfète pour apprendre ce soir que rien n’arrêterait l’expulsion.

Je viens de recevoir un coup de fil du directeur adjoint de la Cohésion Sociale qui m’a assuré que cette femme et ce garçon ne resteraient pas à la rue, on leur trouverait un hôtel.

L’hébergement à l’hôtel va coûter très cher à la collectivité, plus cher que si le bailleur avait donné sa chance à cette femme, qui, accompagnée pouvait régler ses dettes.

J’ai toujours essayé de convaincre Madame B que rien n’était perdu….Elle est au bout du rouleau et ne mange plus.

Je ne lâcherai pas l’affaire et j’irai la voir demain.

J’informe la presse après avoir alerté de nouveau la Sous-Préfète.

J’enrage et je crains pour madame et son fils.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 30 septembre 10:20

    "L’hébergement à l’hôtel va coûter très cher à la collectivité, plus cher que si le bailleur avait donné sa chance à cette femme, qui, accompagnée pouvait régler ses dettes."
    logiquement, payer le loyer à la place de l’hôtel serait moins cher ou encore un logement temporaire.


    • Christ Roi Christ Roi 30 septembre 18:40

      Cette femme a-t-elle payé son loyer ?


    • Christ Roi Christ Roi 30 septembre 18:41

      Si elle ne paye pas son loyer, il faut qu’elle aille ailleurs. Les propriétaires ne sont pas des vaches à lait.


    • Christ Roi Christ Roi 30 septembre 18:46

      A mon avis, toutes les histoires qu’a raconté cette femme sont fausses. C’est une manipulatrice mythomane. L’auteur s’est fait avoir, peut-être à cause de son joli physique. Quel dragueur !  smiley


    • sleeping-zombie 1er octobre 07:55

      @foufouille
      rendre tout gratuit couterait encore moins cher.
      Mais qui irait encore travailler ?


    • Albert123 1er octobre 19:18

      @Christ Roi

      Et oui la 1ere victime c’est celui ou celle qui doit s’asseoir sur les 7000 € qui lui sont du,

      l’auteur a beau faire usage d’un pathos dégoulinant, il en faudra plus pour faire du mauvais payeur une victime,

      Quiconque a déjà couru après l’argent des mauvais payeurs sait à quel point la chose est usante physiquement et moralement,

      pendant les mois (l’année ?) durant laquelle le bailleurs n’a pas été payé, le locataire occupait pourtant les lieux,

      Dès lors rien d’étonnant que l’envie de continuer de poursuivre avec cette locataire ne soit pas au rdv.

      D’autant plus que rien ne nous dit dans quel état se trouve le logement désormais.

      mais bon pour l’auteur le bailleur est obligatoirement un marchand de sommeil, ce qui lui permet de justifier n’importe quoi.


    • Agafia Agafia 2 octobre 09:52

      @Christ Roi

      Changez de pseudo, il est inversement proportionnel à votre connerie.

    • Yvance77 Yvance77 30 septembre 10:42

      Bonjour,

      Je suis en désaccord avec vous, régulièrement, mais effectivement, cette situation n’est pas à prendre à la légère. Mais vous avez un tort immense, on y viendra plus tard.

      Je trouve absolument anormale, qu’une femme avec un enfant (un couple idem ceci étant) soit contraint de vivre dans la clochardisation. Pour des accidents de vie somme toute, que d’autres ont créé. L’on sait de plus, et toutes les études l’ont bien démontrées, qu’il faut environ six années pour retrouver la ligne de flottaison d’une vie décente, si l’on tombe dans les abîmes de la pauvreté. En clair, on ne résout rien où si peu, pire même, on condamne aussi l’enfant à une vie qui peut aussi le conduire plus tard vers des voies destructrices.

      C’est pourquoi, j’ai toujours été favorable à la main tendue sous une forme où une autre.

      Maintenant, revenons à votre erreur de fond. C’est celle qui consiste à vouloir accepter toute la misère du monde et à trouver une solution pour tous les souffreteux que porte notre Terre, comme si la France était la Babylone des temps modernes. Et bien non, il y a bien longtemps qu’il aurait fallu d’abord s’occuper de nos pauvre, depuis les années 75 en gros, et éviter d’en faire rentrer encore et encore surtout d’Afrique.

      Avoir du cœur oui, être aussi inconscient à un prix... vous le payer tous les jours désormais, et ce genre de message avec le nouveau « conducator » vous allez en recevoir par pleines pelles désormais, car lui les métèques, il s’en tape d’une force. La solidarité, il fallait se la réserver à nous, pas à la totalité de l’humanité.


      • foufouille foufouille 30 septembre 11:38

        @Yvance77
        il a pas dit si elle est d’origine française ...........


      • lautrecote 30 septembre 11:44

        @Yvance77
        Bonjour
        quand bien même vous auriez raison quant à « l’erreur » passée de Chalot, qu’est-ce que cela enlève à l’injustice de cette situation, et au mérite de Chalot d’essayer de soutenir cette femme et son enfant ?
        N’avez-vous jamais commis d’erreur, dans votre vie ? Avez-vous apprécié qu’on vous ressasse « ah mais tu as fait cette erreur-là, donc ne vient pas te plaindre » ?
        Il fallait... autant dire il aurait fallu... en gros, c’est yvéka, yaka...

        Cela étant dit, je suis parfaitement d’accord avec vous, le « conducator » comme vous l’appelez, il s’en tape d’une force... mais il y a des gens qui ont voté pour lui, alors....


      • lautrecote 30 septembre 12:51

        @lautrecote
        remplacer yvéka par yavéka, c’est mieux


      • Yvance77 Yvance77 30 septembre 14:44

        @foufouille

        Ce n’est pas mon propose et je m’en fiche. si cette personne est étrangère, mais a eu un accident de vie, il faut aussi l’aider, cela ne se discute pas pour moi.

        Ce que je reproche, c’est avoir ouverts trop de vannes et aujourd’hui l’on ne peut plus aider dignement quiconque, car il y a trop de misère. On peut en gérer un nombre, mais au-delà d’une certaine limité cela déborde, un peu comme remplir un verre



      • Lali Lali 30 septembre 17:34

        @Yvance77
        "Maintenant, revenons à votre erreur de fond. C’est celle qui consiste à vouloir accepter toute la misère du monde et à trouver une solution pour tous les souffreteux que porte notre Terre, comme si la France était la Babylone des temps modernes. Et bien non, il y a bien longtemps qu’il aurait fallu d’abord s’occuper de nos pauvre, depuis les années 75 en gros, et éviter d’en faire rentrer encore et encore surtout d’Afrique".
        Si vous ne voulez pas qu’ils viennent, il faut arrêter de les pomper et effectivement fermer les vannes Africaine !!!
        https://youtu.be/ge3DqPeEjz4


      • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 30 septembre 18:39

        @Yvance77

        Parce qu’on peut sélectionner avec qui l’on peut être solidaire moi qui croyait que c’était une démarche humaniste qui fait prendre conscience que tous les hommes appartiennent à la même communauté d’intérêt, une démarche humaniste en somme sur cette putain de terre qui ne produit que misère et désolation. Je décide don d’être solidaire avec moi même seulement ! Mais attention si un jour en voyage de tourisme dans pays pauvre je venais à être dans le besoin faudra pas déconner et m’aider un petit peut pour que je puisse survivre.


      • pipiou 30 septembre 18:51

        @lautrecote

        Vounavéka héberger cette charmante personne et son fils et ainsi tout sera réglé.


      • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 19:00

        @pipiou
        Le boulot de Chalot n’est pas d’aider les gens, c’est d’aider Chalot...

        Le boulot de Chalot c’est de soutirer du pognon aux pauvres types qui croient encore à ses histoires...

        il ne sait rien faire d’autre, ça fait quarante ans que ça dure, mais en ce moment ça marche de moins en moins...


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 30 septembre 20:33

        @Yvance77

        Bonsoir Yvance,

        La France c’est surtout un pays occupé par la Haute-Finance qui réduit TOUT le pays à l’état de clochardisation. Exemple le CICE où des grands patrons - connus - engrangent des marges bénéficiaires exorbitantes avec l’argent dudit CICE, et contournent la loi.
        La loi travail est une manifestation sordide de cette politique minable !


      • Yvance77 Yvance77 30 septembre 20:35

        @Jean-Luc RICHEVAUX

        Et bien non, même la solidarité ne peut pas être élastique, sinon elle casse à un moment donné. L’on peut-être solidaire avec tout le monde, mais pas avec l’ensemble de l’humanité. Une nation est une somme d’individus qui ont des droits et des devoirs, fussent-ils étrangers.

        Mais elle est limitée par le coût qu’elle induit. Si vous allez à votre banque, elle vous a autorisé des découverts, mais à un moment donné, elle dit la limite est atteinte... tout pareil


      • pipiou 30 septembre 23:05

        @lautrecote
        Je ne parlais pas à Chalot qui, je pense, donne de sa personne et va jusqu’au bout de ses convictions.

        Non je parlais à lautrecote qui fait de la bonne conscience à bon marché.
        C’est bien gentil tous ceux qui jouent les humanistes avec de grandes et belles déclaration comme on va à l’église.

        Mais Chalot lui-même devrait comprendre un jour que la charité a ses limites, surtout quand elle se fait aux frais de ses voisins.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 06:48

        @Cadoudal
        Au lieu de taper sur Chalot, vous feriez mieux de vous inquiéter des politiques menées en France. Ce sont les mêmes que celles appliquées en Grèce :

         « 4 ans d’austérité en 40 photos ».

        Rien ne dit que vous, ou votre famille, ou vos amis, ne seront pas bientôt concernés directement.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 07:18

        @pipiou
        C’est ça, essayez bien de diviser les Français, et ne proposez aucune explication, ni solution ! Ce sont les ONG financées par Soros qui font venir des milliers de migrants, mais surtout, ne dites jamais rien sur Soros ... !!

        « Soros utilise les migrants pour diviser l’ Europe »

        Et ne proposez pas de sortir de l’ UE et de l’ euro par l’article 50, vous seriez obligé d’adhérer à l’ UPR !


      • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 1er octobre 20:39

        @Yvance77

        Bonsoir,

        « L’on peut-être solidaire avec tout le monde, mais pas avec l’ensemble de ’humanité »

        Cette affirmation est vraiment paradoxale. L’humanité n’est elle pas l’ensemble des êtres humains vivent sur terre donc tout le monde ? 

         «  Mais elle est limitée par le coût qu’elle induit. »

        La solidarité ce n’est pas qu’une question d’argent.

        La solidarité est le sentiment de responsabilité et de dépendance réciproque au sein d’un groupe de personnes qui sont moralement obligées les unes par rapport aux autres. Ainsi les problèmes rencontrés par l’un ou plusieurs de ses membres concernent l’ensemble du groupe.

        Ne cherchez pas de vaines excuses. On ne vous demande pas d’accueillir toute la misère du monde mais simplement d’être solidaire avec ceux qui souffrent sans distinction d’origine, de race, de couleur, ou de sexe. 

        Solidairement

        le_retraité


      • lautrecote 1er octobre 21:41

        @pipiou
        ça c’est de l’argument !


      • CHALOT CHALOT 30 septembre 12:47

        Je ne choisis pas les personnes que je soutiens.

        Je n’interviens pas sur le terrain de la régularisation des sans papier mais en défense des familles ayant des problèmes de logement.
        Parfois c’est lourd mais il faut le faire, c’est une question de dignité personnelle

        • Samson Samson 2 octobre 01:51

          @CHALOT
          « Parfois c’est lourd mais il faut le faire, c’est une question de dignité personnelle »

          ... et, en l’occurrence, toute à votre honneur, de dignité tout court !

          Jusqu’au « burn-out » qui a définitivement sonné le terme de ma carrière éducative, la préservation et la restauration de la dignité des personnes - affectées de troubles psychotiques et/ou de handicaps de la communication - dont j’assurais l’encadrement ont été le fil rouge de mes 27 ans de soutien communicationnel, psychologique et psychiatrique.

          Hors solidarité personnelle, associative et institutionnelle, quelle autre manière quand la « limite » est atteinte d’encore affirmer et proclamer sa dignité que le « suicide », sous quelque forme qu’il puisse prendre ? ??


        • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 02:05

          @Samson
          Ça a pas l’air d’être la grande forme...

          Prenez soin de vous, lâchez pas la rampe....

          Charité bien ordonnée commence par soi-même...


        • Jeff84 30 septembre 15:40

          J’ai essayé de relire vos articles, mais c’est très confus.

          Vous dites qu’elle a fait un chèque de 7000€ pour solder ses loyers, puis d’un autre chèque émis par le père de ses enfants pour lequel il a fait opposition. Mais pourquoi faire un autre chèque, si les loyers sont soldés ?

          Depuis combien d’années ne payait-elle pas, si déjà une bonne partie du loyer a été effacée et qu’elle devait encore 7000€ ?

          Mais surtout, pourquoi son fils n’est-il pas avec son père, si sa mère ne peut pas l’assumer ?


          • CHALOT CHALOT 30 septembre 16:23

            jeff84

            Rien n’est confus dans les articles : le père du garçon a déposé un chèque de 7000 € MAIS IL ETAIT sans provision donc les loyers ne sont pas soldés.
            Pourquoi il n’est pas avec son père ?
            son père ne verse même pas la pension alimentaire !???


            • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 16:34

              @CHALOT
              C’est comment le nom du père qu’on rigole un peu ?

              Les 10 000 euros en liquide du fils Traore, c’était pour venir en aide à sa compatriote dans le besoin ?


            • Jeff84 30 septembre 16:56

              @CHALOT
              « Elle a fait un chèque de 7000 € environ pour régler la somme indiquée par l’huissier. »
              Vos mots. Pas « le père », « elle ».

              Et pourquoi ne verse-t-il pas cette pension ? Pourquoi sont-ils séparés ? Pourquoi est-elle au chômage ? Nous ne savons rien de ce qui est important, donc c’est vraiment difficile d’avoir de l’empathie, nous ne sommes pas à votre place.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 07:21

              @Cadoudal
              11 millions de sans emploi en France, vous pensez que ce sont 11 millions de migrants ??


            • Cadoudal Cadoudal 1er octobre 13:30

              @Fifi Brind_acier
              Les investisseurs étrangers ne seront pas en reste : au moins un constructeur automobile allemand projette d’accroître sa présence industrielle locale en 2017. La consommation devrait encore bénéficier de la montée du taux d’emploi (67% à septembre 2016) et de celle des salaires résultant d’une nouvelle hausse du salaire minimum et du manque croissant de main d’œuvre auquel participent les Programmes de travaux publics qui occupent près de 300 000 personnes. Les ménages pourraient aussi profiter de nouvelles baisses de prix des services publics (énergie) et d’un accès facilité au crédit. En raison de l’imbrication de l’industrie hongroise dans la chaîne de production européenne, les exportations (95% du PIB) conserveraient leur dynamisme.
              http://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-risque-pays/Hongrie

              Je sais, l’OTAN, l’UE, etc...

              L’immigration de remplacement obligatoire, etc...

              L’Islam, paix et amour, etc...

              L’UPR, blabla, blabla, etc...


            • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 16:35

              il faut vite lui trouver un passeport Syrien afin qu’elle puisse profiter de la France terre d’accueil via les assoces ....


              • JulienLéonard JulienLéonard 30 septembre 17:46

                Voilà qui fait froid dans le dos, il est essentiel d’avoir une réflexion globale sur le logement, et cela prouve que malheureusement les APLs et les aides aux logements sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires !


                • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 30 septembre 19:59

                  @JulienLéonard

                  Enfin un humain sur ce forum.

                  Oui, la misère qui s’installe est terrible.
                   
                  Ce matin au marché j’ai vu une femme assise par terre l’air honteux de tendre la main. Un peu amochée par la vie, son parcours n’a sûrement pas été tout rose. Cent mètres plus loin une autre femme, très digne, qui tendait un petit carton Aidez-moi. Il ne s’agissait ni de migrantes ni des habituelles quémandeuses entourées de gamins morveux. Non, de simples citoyennes qui n’arrivent plus à faire face, probablement dotées d’un minimum vieillesse qui ne leur permet pas de manger tous les jours. Et tout autour la foule consommatrice, gaie et volubile qui ne veut pas voir cet échec patent de notre société.

                  Le chœur des bien-pensants qui fustigent cette mère désespérée n’est qu’un paquet d’imbéciles qui ont participé à cette machine à broyer et pensent que leur mérite personnel les exonère de toute réflexion.


                • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 20:25

                  @Parlez moi d’amour
                  Mais je vous le dis, calmement, fermement, monsieur le Président, vous aurez beau urbaniser toute la France, vous ne parviendrez pas à loger toute l’Afrique.

                  Vijay Monany.

                  http://lelab.europe1.fr/video-un-elu-lr-sur-lhebergement-des-refugies-dans-le-93-vous-ne-logerez-pas-toute-lafrique-3449300

                  Il y en a qui en vivent de la misère, comme Chalot, c’est un besoin vital pour eux...

                  Est ce que l’importation de misère pour le plus grand bonheur du Medef est la solution à nos problèmes ?

                  Je n’en suis pas si sur...

                  Mais je n’ai votre hauteur de vue, n’est ce pas ?

                  Que Chalot nous donne le nom du salopard de père qui a abandonné son gosse, après on en discute...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 06:55

                  @Cadoudal
                  C’est bien vous avez fait votre devoir de xénophobe, afin que le FN continue à servir d’épouvantail à moineaux ! Surtout, ne cherchez jamais l’origine des vagues migratoires..., des fois que vous découvririez les guerres de l’ OTAN , les multinationales qui pillent l’argent de l’aide à l’ Afrique, ou les ONG de Soros ....


                • Cadoudal Cadoudal 1er octobre 13:20

                  @Fifi Brind_acier
                  Ma petite Fifi, il me semble t’avoir déjà demandé de m’expliquer les tenants et les aboutissants des guerres de l’Otan au Sénégal...

                  J’attends toujours ta réponse...

                  Tu crois vraiment que les Africains ont besoin de multinationales pour piller les fruits juteux du paternalisme condescendant ?

                  Tu serais pire que Sarkosy ?


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 19:45

                  @Cadoudal
                  70% des Africains vivent avec moins de 2 $ par jour, le Pérou, non ? Pourtant l’Afrique regorge de ressources naturelles de toutes sortes, étonnant, non ?

                  PS : Soros se fiche bien de savoir d’où viennent les migrants, du moment qu’ils mettent le boxon en Europe, c’est tout bon ! Allez pleurnicher auprès de Soros, pas auprès de l’ UPR !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès