• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sauvons nos policiers

Sauvons nos policiers

49 policiers se sont suicidés depuis le mois de janvier dernier. La relation entre les policiers et la population s'est tendue comme jamais ce ne fut le cas. Pourquoi ? 

Nous citoyens devons prendre conscience de cette situation et réclamer au Pouvoir qu'il revoit sa copie en matière d'organisation, de formation, de fonctionnement et d'utilisation de la Police.

JPEG

Dans mon dernier livre[1] Gilets Jaunes j’ai, au dire de lecteurs, été particulièrement sévère envers les policiers. Erreur je ne parlais guère des policiers moins encore de la personne « policier ». Mon propos concernait la police en tant qu’elle est une institution et une force de l’État. Toutefois à la relecture du chapitre et au fil des samedis il m’apparaît qu’un approfondissement de mon propos est nécessaire.

 

Lorsqu’on écrit sur un sujet on pense global et on laisse de côté la singularité, ce qui amène à laisser croire que toute partie du sujet serait identique au tout. En outre tout écrit à propos d’un sujet sociétal reflète un système. Jacques Ellul définissait le système « comme un ensemble d’éléments en relation les uns avec les autres de telle façon que toute évolution de la provoc l’évolution de l’ensemble et que toute modification de l’ensemble se répercute sur chaque élément. » La « police » est un système dont les éléments sont indissociables et, surtout, interagissent les uns avec les autres. Ne sera-ce pas un truisme que d’écrire que les ordres donnés par la hiérarchie de la police ont des incidences sur chacun des policiers qui, d’ailleurs, vont au-delà de la simple exécution des ordres. Ainsi, un ministre et une hiérarchie qui ordonnent la mise en œuvre d’actions violentes comme on l’a vu lors des manifestations des Gilets Jaunes ne risquent-ils pas ‑à moins que ce soit un objectif‑ de rendre violent chacun des policiers ? De la même façon des policiers (en tant que personnes) violents ne peuvent-ils pas rendre la police violente ? L’incident de Toulon où un policier, gradé, a fait usage de violences envers un passant (peut‑être un manifestant) ou le cas des policiers qui ont gazé des personnes handicapées sans que leurs collègues interviennent pour les empêcher de commettre ces actes de violence, n’est-ce pas l’illustration possible d’un effet de contamination interéléments dans un système ?

 

C’est donc bien dans cet esprit que je parlais de la Police qui visiblement appliquait avec une conscience méticuleuse les directives ministérielles qui n’avaient pas d’autre but que de discréditer puis de détruire le mouvement des Gilets Jaunes. Au-delà du cas des Gilets Jaunes cette situation amène à poser la question de ce qu’est la police, de son utilité et de ses finalités. Laurent López[2] pose bien la question dans un article riche qui bien que traitant du 19e siècle n’a rien d’anachronique et doit nous amener à réfléchir à propos du rôle social de la police et donc de son fonctionnement : « Au sortir du 2nd Empire, les serviteurs honnis de Badinguet qu’incarnent les policiers et les gendarmes envisagent avec pessimisme leur avenir après les déclarations vengeresses des nouveaux hommes forts. Et pourtant, comment assurer dans cette République renaissante la sûreté des citoyens, ce troisième droit imprescriptible de l’Homme, sans une force publique qui légitimait aux yeux des hommes de 1789 l’institution d’une « contribution commune » ? Mais que doivent alors défendre les forces de l’ordre : un régime et ses lois ? Un peuple et ses citoyens ? Un système et ses libertés ? Et cette force publique est au centre de préoccupations considérant, dans la 2nde moitié des années 1880, que « les malfaiteurs croissent nombre et en audace ; il faut au plus tôt endiguer le torrent qui menace la sécurité de tous ». » Aujourd’hui, la police est-elle chargée de protéger les personnes, d’empêcher coûte que coûte une parole d’opposition au pouvoir, de contraindre les citoyens jusqu’à obtenir leur soumission ?

 

J’avais donc tenté de montrer que l’action de la police, offensive, contre les Gilets Jaunes est bien l’expression d’un pouvoir qui ne veut laisser aucune place à quelque contestation que ce soit. La Justice a également été instrumentalisée pour faire taire les dissidents, le pouvoir étant amplement et solidement aidé par les syndicats de policiers qui ne manquent jamais une occasion de fustiger la Justice et son supposé laxisme. Le public aussi a été soumis par le pouvoir, grâce à une propagande bien orchestrée ; il a retourné sa position puisque de samedi en samedi de 84 % de soutien aux Gilets Jaunes les soutiens se sont étiolés jusqu’à quasiment disparaître. La propagande, largement diffusée par les médias télévisuels notamment BFM TV, a joué sur le cœur de la pensée philosophique du quidam : la consommation et l’accès aux loisirs mercantiles ; les Gilets Jaunes empêchaient de faire des achats le samedi et attentaient aux temples modernes : les commerces. La nasse était refermée.

 

On ne manquera pas de me rappeler les terribles Black Bloc. Ils existent, qui pourrait le contester. Cependant n’est-il pas curieux que du 17 novembre 2018 au mois de mars 2019 on ne les ait jamais vus ailleurs que dans les manifestations des Gilets Jaunes, y compris à Le Pouzin en Ardèche, petite ville de 2800 habitants, où moins de 200 Gilets Jaunes s’étaient rassemblés sur un rond-point ? Quand on apprend par FR3 que des policiers ont intégré, en civil et sans insigne, un cortège, que d’autres ont infiltré les groupes anti‑G7, nous sommes en devoir de nous demander si les Black Bloc des manifestations de Gilets Jaunes n’étaient pas des policiers chargés de provoquer des incidents ou pour le moins quelques « indics » chargés de la même besogne contre une promesse de remise de peine ; ce serait là une pratique ni nouvelle ni totalement inhabituelle.

 

Dans un tel contexte que reste-t-il au policier intègre pour survivre : la foi dans le cœur de sa vocation qu’il voit se déliter ? La très grande majorité des policiers a embrassé ce métier par goût de servir les gens. Aujourd’hui ils souffrent de ne plus pouvoir faire le métier qu’ils ont choisi faute de moyens matériels et humains, faute de formation et subissant toujours plus de pression de la part du pouvoir et de demandes de la part des usagers. Il y a peu de temps je me suis entré dans un petit commissariat dans le 2e arrondissement de Paris : un lieu sombre, quasi-une alcôve et pas très propre, il y a quelques semaines je suis allé au commissariat de Poitiers pour déposer une plainte : un ascenseur en panne ce qui me rendit difficile l’accès à l’accueil, un policier affable me reçut dans son bureau minuscule et encombré, dépourvu d’imprimante ce qui l’obligeait à « foncer » au bout du couloir… Quant aux effectifs ! Inutile de requérir l’aide de la police à Poitiers pour calmer des fêtards au centre-ville, il y a à peine suffisamment de personnels pour assurer un semblant de sécurité dans les quartiers « sensibles » et répondre aux appels d’urgence sur « police secours », malgré cela mes appels ont toujours été très bien reçus avec politesse et gentillesse. Ces policiers je les connais, j’ai, jadis, travaillé avec eux et quand je vois la misère matérielle dans laquelle ils travaillent j’ai honte pour mon pays, ne parlons pas des salaires.

 

Alors dans le contexte de haine attisé par le pouvoir contre les Gilets Jaunes que reste-t-il au policier intègre pour conserver son identité professionnelle et sans doute personnelle ? L’individu n’a que trois choix : se conformer à l’identité d’une police violente au risque de devenir soit violent soit « schizophrène », sans doute les deux à la fois, ou démissionner ou se suicider.

 

 

[1] Jean-Jacques LATOUILLE, Gilets Jaunes, Iggybook, en librairie ou pour la version numérisée FNAC, Amazon ou directement sur le site de l’auteur https://jean-jacques-latouille.iggybook.com/fr/

[2] Laurent López , Sauver la France, défendre la République, protéger les citoyens : les forces de l'ordre et les injonctions sécuritaire de la belle époque, dans « La République à l'épreuve des peurs , de la Révolution à nos jours », Presses Universitaires de Rennes, p179.


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Le Panda BERNARD 13 septembre 2019 08:21

    Bonjour LATOUILLE,

    49 policiers se sont suicidés depuis le mois de janvier dernier. La relation entre les policiers et la population s’est tendue comme jamais ce ne fut le cas. Pourquoi ? 

    Nous citoyens devons prendre conscience de cette situation et réclamer au Pouvoir qu’il revoit sa copie en matière d’organisation, de formation, de fonctionnement et d’utilisation de la Police.

    Alors que dire de nos agriculteurs de leurs familles : Le phénomène n’est pas nouveau : depuis les années 1960, plusieurs analyses sociologiques indiquent que les agriculteurs se suicident davantage que les autres catégories socioprofessionnelles. Le suicide est la deuxième cause de décès pour cette population, après le cancer. Depuis quelques années, le secteur agricole connaît des crises permanentes (chute du prix du lait, grippe aviaire, aléas climatiques, baisse des revenus, dégradation des conditions de vie et de travail...) et la détresse morale a gagné les campagnes. La police a un rôle et dépend du Ministre de l’Intérieur. Enlevons le ministre de l’intérieur et nous aurons moins de suicides dans toutes les catégories professionnelles. Puis moins de meurtres impunis.


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 septembre 2019 19:19

      @BERNARD
      Regardez la réalité des chiffres tels qu’ils sont pas tels que certains lobbys les présente.
      Dans le cas des agriculteurs les données sont largement biaisés
      -par une moyenne d’age plus élevé que les autres CSP
      -par un large déficit de femme
      -par une vie en milieu rural
      Les trois sont des facteurs largement aggravant . (les hommes représente par exemple 75% des suicidés)
      La catégorie la plus exposée, de très loin, est celle des chômeurs 


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 septembre 2019 00:18

      @Pere Plexe
      "Dans le cas des agriculteurs les données sont largement biaisés

      -par une vie en milieu rural"
      Elle est bien celle-là.


    • machin 14 septembre 2019 06:12

      @Pere Plexe

      Pour faire pleurer dans les chaumières, rien ne vaut un concours de suicides...

      Tous les lobbys s’y collent...

      France Télécom avait ouvert le bal bien avant les enseignants, les pompiers, les agriculteurs, les flics...

      C’est à qui mieux mieux. C’est la grande foire aux suicides...

      Regardez on est tellement malheureux de vous foutre sur la gueule...

      .

      Sans vergogne des scélérats, ceux-là bien et bons vivants, exploitent le malheur de leurs collègues.


      Pourtant, a bien y regarder ce sont toujours les mieux lotis, et ceux qui sont du bon côté de la matraque qui se plaignent toujours le plus.

      Les petits, les obscurs se flinguent dans le silence de l’indifférence.


      J’ai du mal à concevoir que le travail ou ses conditions soient responsables de l’ultime malheur...

      Ou alors, l’histoire de l’ humanité retentirait d’épidémies de suicides dus aux conditions de vie, au servage, à l’esclavage, aux guerres, aux pandémies, au mariage ou au célibat...


      Mais il est tout à fait logique que nous, les voisins, les copains, les collègues, la famille refusions l’évidence et rejetions notre part de responsabilité , sur les conditions de travail...

      C’est plus confortable, c’est moralement plus acceptable, et surtout, pour les lobbys professionnels, infiniment plus profitable en termes d’image.


      Moi, si je me flingue un jour, cela sera à cause des syndicats corporatistes qui prétendent toujours défendre une partie de la population contre l’autre...


      Diviser pour régner...


    • Ruut Ruut 13 septembre 2019 08:26

      La police service important dans une société, n’est plus en France au service des citoyens mais au service de la Mafia politique.
      Au lieu de protéger les citoyens, elles les mutilent, opprimes, oppresses et racket.

      La justice même problème.
      Au lieu de se focaliser sur les criminels, les voleurs et les actes ayant des conséquences néfastes sur autrui, ce sont principalement les travailleurs qui ne causent aucun tort à autrui qui sont la cible principale.

      Police, justice, sont défaillants en France et ne font plus leur mission d’assistance au citoyen et de protection de ces derniers.
      Pire la justice traite différemment les citoyens en fonction de leurs revenus ou protection politique. (exemple : Christophe Dettinger vs Alexandre Benalla vs Jérôme Cahuzac)
      Certes ils ont leurs ordres.
      Mais dans les faits, ils ne font plus la mission qui les rends honorables et respectables.

      Il n’y a pas de fumée sans feux.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 2019 08:32

        @Ruut

        La justice, la police et l’armée, tout comme les médias dans leur ensemble, sont toujours au service de la classe dominante et non pas « des citoyens ».On peut toujours trouver des exceptions, mais elles ne font que confirmer la règle.


      • Le Panda BERNARD 13 septembre 2019 08:50

        @Séraphin Lampion
        La réaction de « Ruut » qui entraine la votre est des plus juste. Nous portons une grande part de responsabilités. Nier que masse de coupables dépendant de l’état sont en liberté ce serait cracher dans notre propre soupe. Puis nous avalons tout. Steve « Allo » via le Canard Enchainé !


      • Clocel Clocel 13 septembre 2019 09:28

        @Séraphin Lampion

        Qui paye l’orchestre...


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 septembre 2019 11:41

        @Ruut

        La police doit s’appuyer sur ce texte constitutionnel pour recentrer son action en faveur du citoyen innocent (innocent = qui ne nuit pas)

        ART. 12. — La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée. (ddl’h de 1789)


      • Serge ULESKI Serge ULESKI 13 septembre 2019 18:00

        @Séraphin Lampion

        Que tous se battent pour de meilleures conditions de travail tout en cessant leurs actions le plus souvent illégales sous prétexte qu’un ministre de l’intérieur et un préfet les leur ont ordonnenées ; Qu’ils se débarrassent aussi des voyous, crapules et pervers sadiques qui sévissent dans leurs rangs sans oublier des syndicats dont le bilan de ces 30 dernières années est une véritable insulte à l’histoire syndicale de notre pays. Quant à compatir à propos de l’augmentation des suicides dans leurs rangs, leur gestion à tous de la crise sociale et politique incarnée par le mouvement Gilets jaunes a été à ce point au-dessous de tout sur un plan moral et déontologique que l’on trouvera difficile de prêter une attention toute particulière à cette augmentation ; obéir aux ordres n’a jamais permis à qui que ce soit de dormir sereinement du sommeil du juste - certains de leurs collègues en ont manifestement fait l’amère expérience -, d’autant plus qu’aujourd’hui, quand on croise un flic, on est bien en peine de savoir à qui on a affaire ; comprenez : était-il de ceux qui, comme des milliers de vidéos l’attestent, ont tabassé qui un homme, qui une femme, à dix contre un lors des manifestations des Gilets jaunes de ces dix derniers qu’ils sachent tous que le soupçon plane sur tous leurs effectifs : car enfin, aujourd’hui, quand on croise un flic et ses collègues qui croise-t-on réellement, quel être humain humainement, moralement et socialement parlant ?


      • Le Sudiste Le Sudiste 14 septembre 2019 00:22

        @Serge ULESKI
        " tout en cessant leurs actions le plus souvent illégales sous prétexte qu’un ministre de l’intérieur et un préfet les leur ont ordonnenées ; Qu’ils se débarrassent aussi des voyous, crapules et pervers sadiques qui sévissent dans leurs rangs sans oublier des syndicats dont le bilan de ces 30 dernières années est une véritable insulte à l’histoire syndicale de notre pays."
        Quoi ? Il y a un problème avec les francs-maçons ? Mais non...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 2019 08:29

        « L’individu n’a que trois choix : se conformer à l’identité d’une police violente au risque de devenir soit violent soit « schizophrène », sans doute les deux à la fois, ou démissionner ou se suicider.  »

        Et le devoir de désobéissance ?

        « Crosse en l’air et rompons les rangs »


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 2019 08:45

          @Séraphin Lampion

          Article 28 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 : « Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. Il n’est dégagé d’aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés. »


        • Un des P'tite Goutte un des p’tite goutte 13 septembre 2019 22:27

          @Séraphin Lampion
          Bonjour Séraphin,
          Bon j’avoue, je ne suis vraiment pas spécialiste de la possibilité de « rébellion » en milieu policier en général. Ma seul source, ce sont des DVD pas toujours haut de gamme, films d’action pour me vider la tête surtout après une grosse fatigue au boulot.
          Mais quand même, j’en ai vu tellement depuis des années, que je ne peux pas croire qu’il ne s’y trouve pas un brin de vécu, par un scénariste, un écrivain à l’origine ... Bref : tu remets en question le système dans ces milieux > hypothèse > tu risques harcèlement, y compris ta famille, mise au placard, tabassages hors caméra, et pourquoi pas la mort tout simplement (tous de « vrais » suicides ?) ; bref désobéir m’y semble beaucoup plus dangereux qu’ailleurs, en général, et surtout sans résultat car pas de médiatisation possible. Je crois que deux ont pu se faire entendre ces derniers temps (mémoire, alzhy, sorry) dont l’un parce qu’il était syndicaliste.


        • foufouille foufouille 13 septembre 2019 09:19

          tant que les policiers obéiront à tout les ordres, rien ne changera.

          pour ce qui est du salaire, un larbin est assez mal payé.

          sauf le directeur ...........


          • Clocel Clocel 13 septembre 2019 09:25

            Vivement les véritables Robocops que l’on retrouve enfin un peu d’estime dans l’humanité.

            Je n’ai pas beaucoup d’estime pour ceux qui renoncent « volontairement » au génie du vivant contre une vie matérielle améliorée.

            A voir la facilité et la délectation évidente qu’éprouve certains à se complaire dans la violence impunie, on comprend que notre avenir en tant qu’espèce n’est pas assuré.

            Ne parlons même pas de l’apathie des foules, il est à craindre que plus rien de bon n’émerge de nos sociétés asservies par des psychopathes.

            Mais bon, tant que les distributeurs cracheront de la fausse monnaie, que les portes du Supermarché s’ouvriront sur l’abondance frelatée, que l’illusion de choix demeurera...


            • Le Panda BERNARD 13 septembre 2019 10:25

              Une semaine après la venue de deux ministres pour vanter le rapprochement police-population, une vidéo virale met Sevran en émoi. On y voit Lamine Ba, 34 ans, médiateur respecté et connu du quartier des Beaudottes, se battre violemment avec un policier, avant d’être neutralisé par un coup de Taser. Didier Lallement, le préfet de Police, a demandé ce jeudi soir la saisine de l’inspection générale de la police (IGPN) et a suspendu le policier. « Cette mesure ne présage pas de la culpabilité de l’agent. Cela peut-être aussi un moyen de le protéger, le temps de l’enquête », indiquent les services de l’Etat. Lien


              • Attila Attila 13 septembre 2019 11:50

                "nous sommes en devoir de nous demander si les Black Bloc des manifestations de Gilets Jaunes n’étaient pas des policiers chargés de provoquer des incidents "

                Il n’y a pas à se demander. Lors des Manifs Pour Tous, des vidéos ont circulé où l’on voyait des casseurs s’écarter du groupe et sortir un truc rouge de leur poche. Une fois le truc rouge glissé sur leur bras on pouvait nettement lire : Police !

                .


                • Albert123 13 septembre 2019 12:04

                  « L’individu n’a que trois choix : se conformer à l’identité d’une police violente au risque de devenir soit violent soit « schizophrène », sans doute les deux à la fois, ou démissionner ou se suicider. »


                  désobéir et respecter la constitution ?

                  je n’aie aucune détestation pour le flic, mais en tant que fonctionnaire il a un devoir de désobéissance.

                  au même titre que l’armée avait le devoir de destituer le gouvernement en 2005 à la suite du non respect du vote au référendum.

                  bref ça tortille encore du cul pour ne pas appliquer des règles clairement énoncées.


                  • the clone the clone 13 septembre 2019 12:33

                    Il y a 2 fois plus de paysans qui se suicident dans l’indifférence générale , commençons déjà par eux qui gagnent 5 fois moins et qui n’auront jamais une retraite de fonctionnaire ....


                    • machin 14 septembre 2019 20:30

                      @the clone
                      Reflexion débile uniquement soutenue par l’état dans l’état qu’est l’agriculture.


                    • the clone the clone 13 septembre 2019 12:40
                      Sauvons nos policiers

                      Pourquoi ?

                      Pour qu’ils nous crèvent les yeux , arrachent les mains , nous rouent de coups a plusieurs quand on manifeste, nous collent des prunes a tour de bras ?
                      Qu’ils se démerdent comme le citoyen de base le fait , ils n’ont pas étés soutenir les GJ lors des manifs mais les ont tabassés et ensuite Castaner leur a filé une augmentation , des gratifications .
                      Comme dit leur mentor Macron si ça ne convient pas qu’ils traversent la rue pour travailler aux urgences qui sont elles aussi débordés mais qui ne se suicident pas
                      ha mis pour être urgentiste faut faire des études bac ++++ ....


                      • Kapimo Kapimo 13 septembre 2019 18:03

                        @the clone

                        Le problème, c’est qu’on peut supposer que ceux qui se suicident (probablement souvent du fait de la pression hiérarchique), ne sont pas ceux qui « tabassent ».
                        Les suicides dans la Police sont probablement d’une certaine façon une victoire pour la hiérarchie qui ordonne la répression..


                      • perlseb 13 septembre 2019 19:27

                        @Kapimo
                        Entièrement d’accord. C’est la force de tous les systèmes pyramidaux.

                        Les larbins inconditionnels sont tout autant psychopathes que leur maître et par conséquent, n’ont jamais de remords.
                        De plus, ceux qui obéissent bêtement sont promus, intégrés dans le groupe. Au contraire, ceux qui veulent agir en âme et conscience (en tant qu’homme libre) se retrouvent toujours isolés, dans une situation difficile à supporter, peu importe la profession.


                      • the clone the clone 13 septembre 2019 12:43

                        Pour être policier comme le disait Einstein pour les militaires , pas besoin d’un cerveau la moelle épinière suffit ....


                        • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 13 septembre 2019 12:58

                          Tous les corps de métiers sont touchés par les suicides (profs, agriculteurs, infirmières etc.). C’est triste pour les policiers, mais il faudrait aussi parler des autres qui seront touchés par la réforme des retraites, avec les risques sanitaires qui iront avec...


                          • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 2019 18:23

                            @Aita Pea Pea

                            avec des poings couvert de bandage lol,et le kebla l’a remis en place apres sa semi prise de lutte....le keuf est un bouffon dans la video,sans ses potes il était kaput


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 2019 18:28

                            @Xenozoid

                            Pense l’inverse. Dès que le flic prend la garde il balance et tout passe . Mais après comme d’hab avec ces vidéos on nous montre pas l’avant et le son . Donc ...


                          • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 2019 18:30

                            @Aita Pea Pea

                            donc la tête a toto


                          • pemile pemile 14 septembre 2019 00:11

                            @Aita Pea Pea « Perso j’aurais flingué le mec ...et rien a foutre. »

                            Sûr que de menotter ce connard à l’arrière de la voiture en feu peut tenter !


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 septembre 2019 00:24

                            @pemile

                            Non ...réaction simple . Tir dans les guiboles.


                          • pemile pemile 14 septembre 2019 00:37

                            @Aita Pea Pea « Non ...réaction simple . Tir dans les guiboles. »

                            Ben voyons, en pleine foule ! smiley

                            Et si tu lui niques la fémorale, tu tiens en garde la foule surexcitée d’une main, tu lui compresses l’artère de l’autre, et t’appelles les secours en te servant de ton nez sur ton smartphone ?


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 septembre 2019 00:54

                            @pemile

                            C’est sur ...faut rien faire...continuer avec les vidéos racailles ...l’open bar. A trois cents mètres de chez moi un Sdf s’est fait tuer a coups de couteau par plusieurs types ...ils ont même découpé sa langue...il y a quinze jours...il avait 31 ans ...super...youpi


                          • abadon Cyrus (TRoll de DRame) 14 septembre 2019 00:58

                            @pemile

                            Si il avait tiré , son binome (la passagere) aurait été obligé de venir l’ appuyer et les deux se serait fait lyncher ... 


                          • pemile pemile 14 septembre 2019 10:15

                            @Aita Pea Pea « C’est sur ...faut rien faire...continuer avec les vidéos racailles ...l’open bar.  »

                            Je te découvre bien plus raz de plafond que je pensais smiley


                          • pemile pemile 14 septembre 2019 10:18

                            @Cadoudal « Deux postes plus haut tu voulais tirer dans le tas. »

                            @Aita confirme tes prévisions de guerre civile ?


                          • pemile pemile 14 septembre 2019 16:13

                            @Cadoudal « Mon pauvre Pemile, le petit personnel, c’est plus ce que c’était...lol.. »

                            Les vieux réacs qui font dans leur froc non plus.


                          • SUR1NUAGE 13 septembre 2019 14:02

                            Arrêtons de nous plaindre, nous sommes « nous les citoyens » totalement responsables de ce qui nous arrive ! nous avons choisi, Macron, les députés , ect ..Donc ceux qui nous gouvernent décident pour nous.( la police obéit au gouvernement)

                            Nous sommes encore immatures pour voter collectivement et choisir ceux qui représentent vraiment nos intérêts.

                            Évoluons ,apprenons politiquement quels sont nos besoins et options et choisissons nos politiciens.

                            Des citoyens intelligents, génèrerons des politiciens intelligents au service de la nation.

                            Organisons nous …..

                             


                            • Kapimo Kapimo 13 septembre 2019 18:08

                              @SUR1NUAGE

                              Des citoyens intelligents, génèrerons des politiciens intelligents au service de la nation.

                              Malheureusement, les politiques ne sont pas générés par les citoyens mais par l’oligarchie, laquelle contrôle le pouvoir et les oppositions. Les politiques qui refusent ce contrôle, sont marginalisés et diabolisés.

                            • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 2019 18:12

                              @Kapimo

                              Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer.
                              Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés.


                            • Waspasien 13 septembre 2019 19:05

                              @Kapimo

                              Pas tout à fait d’accord.

                              primo, notre système d’élection n’est pas correct : https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/10/21/reformons-lelection-presidentielle/

                              Secondo  : généralement les électeurs ne sont pas éduqués pour voter et ils ne prennent pas réellement connaissance des programmes des postulants aux postes politiques.
                              Leurs choix sont fait au dernier moment et sur des critères très émotionnels, très orientés par les grands médias.
                              Ces électeurs, bien souvent trop occupés par le travail et la vie familiale n’ont que peu de temps et d’énergie pour décoder la sémantique absconse et éculée que psalmodient les politiciens.

                              Ter : les grands médias, propriétés de la classe dirigeante, orientent les débats et leurs émissions ; leurs outils utilisés proviennent du marketing et sont terriblement efficaces.

                              Aucune chance d’avoir une véritable démocratie.


                            • CRICRI59 CRICRI59 13 septembre 2019 19:08

                              @SUR1NUAGE

                              Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                            • SUR1NUAGE 14 septembre 2019 01:58

                              @Kapimo
                              xenozoid
                              waspasien
                              cricri159
                              Tout a fait d’accord avec toutes vos sentences, le peuple majoritaire est manipulé
                              surtout par les médias et incapable de reconnaître la vérité de notre situation réelle..
                              nous devons nous éduquer et nous informer au plus vite a comprendre nos options et qui est le mieux placer pour nous représenter et boycotter tout les autre candidats.
                              ensemble nous sommes les plus fort en formant une majorité.,notre vote peut complètement changer notre future
                              les gilets jaunes sont une piste intéressante....
                              a plus tard
                               


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 septembre 2019 14:19

                              Vers les 13 heures, j’ai envoyé en modération un long article sur les violences envers les pompiers et les policiers.

                              En fin d’article, j’ai écrits ces lignes :

                              Une première depuis 2001 :L’ensemble des policiers organisent une « marche de la colère » le 2 octobre : « On vise Emmanuel Macron » :source,.autres résultats Google :Ici.

                              N’oublions pas quand la police d’un pays va mal, c’est l’ensemble du pays qui est gravement malade !

                              @+ P@py


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 septembre 2019 15:18

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                Dans cet article, j’évoque aussi qu’actuellement nous arrivons aux prémices d’une futur guerre civile !

                                @+ P@py


                              • mmbbb 14 septembre 2019 09:09

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py les policiers les CRS je n ai pas un grand respect J ai un collegue algerien dont son frere s est fait arrêter ; il etait en regle , ils l ont emmerde et lui ont colle une amende . J ai ma compagne qui fut encerclee par des CRS , ils lui ont colle un PV un dimanche dans une rue deserte motif circulation genante , j ai assez d exemples A Lyon place des Celestins un homme fortune en Porche en double fille, il n a rien eu Beaucoup de vos coreligionnaires sont des abrutis, aucun discernement , ils ne protegent pas le peuple, ils l emmerdent .
                                Le paradoxe est que la violence faite aux policiers me laissent indifférent . Je n ai plus confiance en particulier a votre institution 


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 2019 09:55

                                @mmbbb

                                C’est vrai que tous les gens originaires d’Afrique donc du Maghreb également sont tous des anges, pour s’en rendre compte,ben ,il suffit de regarder les pourcentages d’ambastillés dans les prisons, ..et d’observer attentivement comment se conduisent les conducteurs autos (typés Maghreb et Afrique ) !


                                Ensuite dans ma vie de flicard , j’ai vu de tonnes de gens ( de toutes origines ) qui selon leurs dires

                                n’avaient jamais rien fait, ( arrêtés au stop au feu rouge etc etc ) ou étaient innocents pour moult implications affaires judiciaires !!


                                @+ P@py


                              • mmbbb 14 septembre 2019 10:43

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py  Vous me donnez le flanc pour que je ne respecte pas votre profession . 
                                Vous etes dans le deni total, l ail s agit d exemples concrets et en aucun de fautes graves . 
                                Si vous trouvez normal que quatre CRS jouent inutilement les gros bras , c est que vous etes un con . Je le dis sans ambages 
                                Quant au frere de mon collegue , il etait en regle . et n avait commis aucune faute.
                                 
                                in fine vous n avez aucun discernement et vous ne voulez pas admettre qu il y a des abrutris dans votre profession .

                                Raisonnement pas l absurde , j en viens presque a soutenir la racaille , la les flics font moins les malins et ne jouent pas les cow boys inutilement .

                                Vous n etes pas la pour proteger le peuple , mais souvent pour l emmerder. Par le hasard des probalites , lors des cambriolages , des violences dans la rue , on ne trouve jamais un flic . 

                                En revanche, des qu une personalite se deplace , il y a de la flicaille 

                                Moi qui de nature assez moderee , vous me faites rugir de haine . 


                              • paulau 13 septembre 2019 15:33

                                Un site à suivre :

                                https://actu17.fr/


                                • Gastoon Du Jardin 13 septembre 2019 15:35

                                  Combien d’agriculteurs d’étudiants d’infirmiers infirmières et autres dont on parle jamais ???


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 septembre 2019 20:32

                                    @Gastoon Du Jardin

                                    Et bien justement, sur ce terrible constat, je suis en train de préparer un article ou il y aura un paragraphe qui évoque ces drames qui concernent les agriculteurs , .. et j’explique que les écolos ont eux aussi une part de responsabilité !


                                    @+ P@py


                                  • mmbbb 14 septembre 2019 11:01

                                    @Gilbert Spagnolo dit P@py  les agriculteurs sont souvent a la FNSEA .
                                    presidente Christaine Lambert 

                                    Les ecolos ont ils votes le CETA , non ce sont les deputes , la bonne blague .

                                    Les ecolos ont ils promus l emploi excessif des pesticides la bonne blague
                                    Les agriculteurs sont tellement tolerant qu ils balancent leur pesticides et ne respectent pas la distance reglementaire d epandage Ils arrosent ainsi le champ du voisin qui veut produire BIO qui perd son label , ils polluent ainsi les eaux ect.

                                    Quant a la vache folle , je n ai jamais entendu un agriculteur s elever contre cette pratique Ce sont les scientifiques notamment Prusiner prix nobel de medecine qui permit d evier ce carnage sanitaire 

                                    les eleveurs de la FNESEA , d une seule voix nous affirmaient ces enflures qu ils n y avaient aucune danger a bouffer leur merde Le prion ne passait pas les especes Encore un exces des ecoos la bonne blague 

                                    Quant Lambert , elle n est pas opposee aux fermes des mille vaches .

                                    les ecolos , la il est un peu facile de leur taper sur la gueule , Si les agriculteurs sont dans cette situation , ils l a doivent a eux memes

                                    Une perte de confiance suite a cette politique idiote dont les ecolos ne sont en rien coupable .

                                    Restez dans votre domaine de la police et evitez de donner des lecons Vous n etiez bon qu a poser des PV .


                                  • jacques 18 septembre 2019 11:18

                                    @Gastoon Du Jardin
                                    et de détenus... 130 cette année dont 2 hier à Metz


                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 septembre 2019 19:06

                                    Bonjour,

                                    .

                                    Les gilets jaunes ont ras le bol de Castaner et Macron, voire du gouvernement entier.

                                    .

                                    La Police à aussi le ras le bol de Castaner comme démontre l’article suivant du Syndicat des policiers en colère qui demandent la démission de Castaner :

                                    https://france-police.org/2019/08/11/castaner-demission-trop-cest-trop-la-police-nationale-a-ete-une-nouvelle-fois-ridiculisee-et-humiliee-lors-de-la-diffusion-sur-tf1-dun-programme-faisant-passer-notre-profession-et-ses-personne/

                                    .

                                    Chaque catégorie de profession en France manifeste de son coté hors la convergence des toutes les combats individuelles réuni dans un seul mouvement, celui des gilets jaunes, permettrait de mettre fin à la gouvernance MACRON & CO !

                                    .

                                    Hello les policiers, quand allez vous rejoindre le mouvement des gilets jaunes au lieu d’être l’organe intermédiaire sous le commandement de Castaner qui est responsable des centaines de mutualisations ?

                                    .


                                    • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2019 20:47

                                      @eau-du-robinet,
                                                    il faut rejoindre les Gilets Jaunes, c’ est évident !
                                      Pourtant , je vois que je suis le seul à avoir gardé un gilet derrière mon pare-brise !! 
                                      Donc difficile de voir l’ avenir, quand on sait à quel point est grande la soumission et l’ identification au groupe !




                                    • phan 13 septembre 2019 22:10
                                      Sauvons nos policiers : comment faire morote-gari correctement !

                                      • Attila Attila 14 septembre 2019 15:32

                                        @phan
                                        Une leçon de judo avec Vladimir Poutine.
                                        .
                                        Je n’ose penser à une leçon de tonfa avec Emmanuel Macron.

                                        .


                                      • phan 14 septembre 2019 18:47

                                        @Attila

                                        Protéger et Servir : la devise nationale !

                                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 septembre 2019 07:41

                                        Lorsque Macron était ministre de l’économie (sans programme). Il a noyauté la totalité de l’état profond. Afin d’assoir son pouvoir dans le but de l’élection présidentielle de 2017.
                                        Dans chaque corps de métier, il y a les ouvriers, les petits chefs, les cadres et super cadres. Cette forme pyramidale d’organisation existe partout en France.
                                        Donc les ouvriers de la police et les petits chefs en prennent plein la gueule mais ils savent très bien d’où vient le vent du boulet.

                                        A eux de faire leur choix et d’agir en conséquence, pour leur bien être personnel ou dans le cadre d’une démarche éthique de leur fonction mais dans cette dernière option les syndicats de police et les super cadres veillent à protéger les politiciens de toute rébellion venant de la base ...

                                        En résumé la France de la police et de la justice est pourrie jusqu’à la moelle épinière. 

                                         smiley 


                                         


                                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 septembre 2019 07:49

                                          Le trio des plus pourris de la politique Française : Sarkozy-Hollande-Macron.

                                          Suivent : Juppé-Philippe-Le Maire-Jadot-Bayrou-Rafarin.....


                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 septembre 2019 07:57

                                            Tout le monde, les policiers compris, peuvent lire : Gustave Le Bon, Edward Bernais, George Orwell ...... 
                                            Donc que ce soit les flics ou les commentateurs D’ AGV ou les vedettes du showbiz ..etc.. personne n’est innocent TOUS COUPABLES....

                                             smiley


                                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 septembre 2019 10:45

                                              Ne soyez pas inquiet....., en Allemagne un vent de protestation se lève même s’il est maladroit voir dans certain cas complètement idiot .
                                              Cela vient du même tuyau qu’à une certaine époque notamment où les imbéciles Vert se sont faits couillonner par un petit escroc(taupe américaine) qui a voté pour l’implantation des missiles Pershing ....

                                               smiley


                                              • tinga 14 septembre 2019 11:44

                                                Quand on est capable de se mettre à 5 pour frapper comme des malades un homme où une femme à terre, il y a un problème, de plus obéir à des gens style Pasqua qui tenait Chirac en laisse (avec la coke) , c’est un peu malsain, il semblerait que Castaner ai eu quelques potes pas trop clairs, la police a pour fonction principale de protéger les classes dominantes, tous les moyens sont bons, la récompense de cette besogne c’est le droit de cogner et de viser la tête.



                                                  • Je suis 15 septembre 2019 22:52

                                                    Si vous ne faîtes pas attention, les médias vous feront détester les opprimés et aimer les oppresseurs. Malcom X

                                                    On est en train de pleurer sur ceux qui nous tabassent à toutes les manifestations et qui défendent généralement les puissants. mdr


                                                    • June June 22 septembre 2019 17:29

                                                      Les policiers n’ont qu’à basculer gilets jaunes et entraver toute déontologie puisqu’il n’ y en a déjà plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité