• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Savez-vous combien touche un juge ? Et un enseignant ?

Savez-vous combien touche un juge ? Et un enseignant ?

Savez-vous combien touche un juge ? Et un enseignant ? Je pense que vous serez étonnés... Il existe chez les fonctionnaires des disparités salariales saisissantes...

En voyant la une du Nouvel Obs ce matin, "Grands patrons, ministres, élus : ces privilèges qu'il faut abolir", j'ai pensé qu'il était bon qu'on s'intéresse enfin sérieusement à ces questions afin de moraliser notre vie publique. Le labeur d'un patron payé 100 000 € est-il vraiment cent fois plus difficile ou important que celui du smicard travaillant dans la même structure ? De même, qu'est-ce qui justifie qu'un député ne paye pas ses repas, ou son taxi ? La France a grand besoin de refaire sa révolution, car une nouvelle aristocratie pioche allègrement dans les budgets nationaux.


Mais il existe une autre aristocratie, moins connue. Je parle des juges français. Ils sont détestés, bien souvent, pour leurs décisions contestées. Mais je ne m'intéresserai pas à leur décisions ici. Je m'intéresserai à leur bulletin de paye.

Un magistrat est un fonctionnaire de catégorie A. Tout comme un enseignant certifié ou agrégé. Pourtant, leur vie quotidienne est bien différente... Le magistrat arrive au palais de justice vers dix heures le matin... s'il a des audiences à tenir car dans le cas contraire il peut rester chez lui et y travailler ses dossiers à sa guise. Le magistrat a tout loisir de papoter dans les couloirs du palais au cours de la journée et, croyez-moi, il ne s'en prive pas. Et puis, tenez-vous bien, le magistrat a à sa disposition une voiture avec chauffeur. Le magistrat n'a pas vraiment de supérieur hiérarchique mais sait très bien qui lui est inférieur au palais. Le magistrat n'a rien à craindre et peut juger comme il lui sied : il est légalement irresponsable.

L'enseignant, lui, doit effectuer ses seize à dix-huit heures de cours (hors heures supplémentaires), dont la préparation occupent plus de vingt heures supplémentaires au cours de sa semaine. Il a d'autres obligations diverses (conseils, réunions, etc.). L'enseignant n'a guère le loisir de lézarder pendant ses heures de travail car il a soixante yeux braqués sur lui, ainsi qu'un inspecteur académique pour le rappeler à l'ordre en cas de dérive. L'enseignant est responsable de ce qu'il dit, de ce qu'il fait, peut être sanctionné par le Ministère comme par la loi ; il est responsable des dizaines d'élèves qui passent dans sa classe chaque jour.

Je vous passe les éventuels poncifs supplémentaires pour en arriver au coeur du problème : le juge et l'enseignant ont fait cinq ans d'études universitaires et passé des concours difficiles, ils sont fonctionnaires de catégorie A mais l'un a le (ré)confort d'un salaire grassouillet tandis que l'autre fait vache maigre.

Selon les chiffres du ministère de l'Education Nationale, un jeune enseignant commence sa carrière avec 1 666 € mensuels (2 030 € s'il est agrégé). Un salaire confortable pour la France, un pays où 50% de la population gagne moins de 1 500 €... Mais un salaire qui demeure très bas eu égard à la durée et à la difficulté de la formation requise. A mi-chemin de la retraite, l'enseignant perçoit environ 2 400 € (un peu plus de 3 000 € s'il est agrégé). Il termine sa carrière à environ 2 700 € (agrégés : 3 500 €). C'est nettement en-dessous de la rémunération des autres enseignants des pays de l'OCDE, et le salaire de l'enseignant allemand s'établit à 3 670 € en moyenne, contre 2 200 € en moyenne en France.

Le magistrat, lui, perçoit 2 630 € net en début de carrière. A mi-parcours il touche plus de 5 500 € et finit sa carrière avec plus de 8 700 € mensuels. Ces chiffres révèlent donc qu'un magistrat touche jusqu'à trois fois plus d'argent qu'un enseignant.

Que justifie cette disparité ? La durée et la difficulté des études sont équivalentes. En 2012 un candidat à la magistrature doit être titulaire d'un Master, tout comme un aspirant enseignant, soit cinq années d'études post-bac. Dans les deux cas, entre la formation en vue du concours et la formation suivant la réussite au concours il faut compter deux à trois années supplémentaires. Les conditions de travail dans un palais de justice sont meilleures que celles d'un établissement scolaire, chacun en conviendra. Les magistrats bénéficient d'avantages en nature que les enseignants n'ont pas (comme l'exemple des chauffeurs le montre). Est-ce donc la responsabilité endossée qui fait la différence ? Impossible : le magistrat est irresponsable et inamovible. L'enseignant est responsable de ses élèves et du contenu de ses cours. Est-ce la fatigue psychologique qui fait la différence ? Les deux métiers affectent profondément ceux qui les exercent, mais quel métier ne présente pas de difficultés à ce niveau ?

Ce doit donc être le nombre... Il y a 16 000 magistrats en France (bien moins que les 30 000 magistrats exerçant en Allemagne et au Royaume-Uni), tandis que le nombre d'enseignants a sept chiffres.

Mes propositions sont donc les suivantes : il convient d'aligner la rémunération des enseignants français sur celle de leurs collègues européens. Comment justifier que cela ne soit pas déjà le cas ? Et comment justifier que les magistrats perçoivent de telles rémunérations, totalement disproportionnées ?

Je propose donc également que les salaires des magistrats soient réduits de moitié. Oui : de moitié. Ce qui leur laisserait toujours près de 4 400 € en fin de carrière, toujours bien en-deçà du salaire des enseignants à un stade équivalent. Cela permettrait de doubler le nombre de magistrats pour atteindre un niveau comparable à celui de nos voisins. La justice est d'une lenteur telle que la France est régulièrement condamnée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme ! Des procédures simples mettent jusqu'à trois, quatre ans pour être tranchées.

Il est absolument nécessaire que nous rétablissions le principe d'égalité dans notre pays. C'est un principe qui nous est cher, et nous devons y rester attachés. Les enseignants ne doivent pas être paupérisés, et les magistrats ne doivent pas être érigés en aristocratie.

J'ai pris ces deux exemples, extrêmes, pour montrer la flagrance des inégalités qui existent même au sein de la fonction publique. Je tiens finalement à préciser que je ne suis ni fonctionnaire de l'éducation nationale, ni de la justice, ni même fonctionnaire d'ailleurs...


Moyenne des avis sur cet article :  3.3/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • JC (Exether) 7 juin 2012 10:14

    Votre article me semble être de parti pris.

    Je connais quelques magistrats et il ne me semble pas qu’ils soient tous des glandeurs irresponsables, vous donnez un peu dans la caricature.

    Pour être complet, vous avez omis de donner les salaires des magistrats dans les autres pays européens, mais peut-être que ces chiffres n’allaient pas dans votre sens ?

    Quitte à aller vers plus de justice, il serait sans doute très bénéfique d’augmenter les salaires de professeurs, 1600€ c’est peut-être confortable selon vos critères mais ça ne permet pas de faire vivre une famille à Paris.


    • appoline appoline 7 juin 2012 20:41

      Allons, allons, il faut rester raisonnable, ne comparons pas un enseignant qui reprend quasiment les mêmes cours chaque année avec un magistrat qui détient l’avenir de tout un chacun au bout de chaque décision. Que cela vous plaise ou non les responsabilités ne sont pas tout à fait les mêmes.

      Bon, je vous l’accorde le chauffeur est à laisser au garage, mais pour avoir été jurée d’assises je vous assure que leur situation n’est pas vraiment confortable.

    • mortelune mortelune 8 juin 2012 08:47

      @Appoline

      « un enseignant qui reprend quasiment les mêmes cours chaque année  »

      Avec les changements de programmes successifs et les différentes classes/sections/niveaux un enseignant ne peut certainement pas se contenter de reprendre les mêmes cours ou alors il vaut mieux qu’il aille à la pêche. Les élèves sont les meilleurs jugent des enseignants et il ne faut pas badiner ou vouloir les prendre pour des imbéciles. 


    • spartacus spartacus 9 juin 2012 11:41

      mortelune

       prof privilégié « bobo » prifiteur a fond d’indemnités d’éloignement DOM-TOM et primes d’installation outre-mer...
      Prof d’éco qui vote Mélenchon....
      Pas un échantillon d’économie de marché ! 

      L’éducation nationale marche sur la tête avec de tels pédigrée !

    • chantecler chantecler 7 juin 2012 10:14

      Curieux article .*
      D’abord il faudrait citer des sources .
      Ensuite le juge qui arrive au palais de justice et papote, pour un cliché ç’en est un .
      Les juges ont des centaines de dossiers à traiter , quant à leurs temps de présence au palais de justice je demande à vérifier : ils peuvent peut être commencer les audiences à 10 heures mais je doute qu’ils sortent du PdJ à 16 heures. De plus il y a le travail de procédure, confrontations , auditions, etc ....
      De plus opposer deux catégories de fonctionnaires , ça commence à bien faire .
      Diviser , nous n’avons eu que ça pendant au minimum 5 ans .
      Mais certains ne savent faire que ça .


      • Francescab 7 juin 2012 20:58

        J’ai fait état de mes observations sur le terrain... Je sais qu’il n’est pas politiquement correct de dénoncer certaines dérives dans la fonction publique. Mais moi qui suis le premier à défendre les fonctionnaires (vraiment !) je dis qu’ils ont aussi des obligations qu’ils ne tiennent pas dans certains cas. Avez-vous déjà mis les pieds dans un Centre National de Documentation Pédagogique ? A observer les employés sur des semaines on peut se demander si ce ne sont pas des emplois fictifs... Vous savez moi je suis pour l’égalité. Les gens dans le privé ont beaucoup de mal, et les enseignants ont beaucoup de mal aussi, mais certains fonctionnaires non. Il faut dire ce qu’il y a à dire. Il ne s’agit pas de diviser. Il s’agit d’adopter une attitude raisonnable. Notamment en termes de budget. Nous sommes un pays à forte tradition latine, soit. Mais essayons d’être plus efficaces ! Cet article ne dit pas « les fonctionnaires se la coulent douce tandis que le privé sue sang et eau », cet article dit « tout n’est pas équilibré dans la fonction publique loin s’en faut ».


      • Le Yeti Le Yeti 7 juin 2012 10:17

        Les caisses des états sont plus que vides ; celles des banques encore pire.
        Derrière cette crise (ou effondrement, c’est selon ...), admise comme étant systémique, on trouve systématiquement (justement !) corruption, fraude et spéculation débridées et ce tant dans le secteur financier que politique, les deux étant intrinsèquement liés. (Google : Goldman Sachs ...).

        Aussi je ne m’inquiète plus de ces « disparités » et autres délires absolus car le système est en train de se ré-équilibrer massivement et ce en dehors de tout contrôle possible, tel une tour de « Babel la vie ».
        Nul n’était besoin d’être un génie pour le voir venir dès le départ. Ceci expliquant cela.

        Article néanmoins très intéressant et édifiant ; à suivre dans 3 mois ...


        • ChrisTukov ChrisTukov 7 juin 2012 10:24

          Je ne prétend pas connaître le monde enseignant, mais en tous cas l’auteur de cet article ne connaît strictement RIEN à la magistrature. Disparité de rémunération, probablement. Revaloriser le traitement des enseignants, évidemment car c’est une noble fonction. 

          Mais déblatérer de telles inepties sur le métier du magistrat est limite irresponsable.
          Quand on ne connaît pas, on se tait.

          Un juge fainéant, arrogant et surpayé

          • Le Yeti Le Yeti 7 juin 2012 11:05

            Je ne connais pas les coulisses de la justices mais le fait est que la seule fois ou j’ai vu un juge de près (il y a deux ans, « tribunal de circonscription » ou un truc comme ça), la pauvre dame avait l’air usée, surmenée et désabusée (plus de la moitié des plaignants ou défenseurs absents ; hallucinant !) mais malgré tout vaillante, humaine et avec les pieds sur Terre. Grosse et bonne surprise !


          • TicTac TicTac 7 juin 2012 11:06

            Je vais au Palais tous les jours ou presque.
            Il me tarde de voir le ballet incessant des limousines déposant les magistrats sur leur lieu de travail... Au moins, je pourrai espérer de la place pour me garer.

            Autant il est vrai que les enseignants sont trop mal payés, autant lorsque je vois le planning des audiences et le temps qu’il faut passer sur un dossier, je me dis, non pas que les Juges sont des branleurs sur-payés mais que les enseignants devraient voir leurs grilles revues.


          • franor 7 juin 2012 13:09

            Sans être magistrat, je constate chaque jour, dans les petites juridictions de provinces, que certains d’entre eux, font des horaires à ralonge et parfois dépassent en temps effectif de travail les 85 heures hebdomadaires entre les permanence du week-end et leurs semaines surchargées. Certains JE + JAF + JLD de compa mais aussi de permanence.
            Ma seule certitude à la fin de cet article c’est que l’auteur ignore complètement de quoi il parle.

            Jean de la Fontaine nous disais :

            De telles gens il est beaucoup
            Qui prendraient Vaugirard pour Rome,
            Et qui, caquetant au plus dru,
            Parlent de tout et n’ont rien vu.
            Le dauphin rit, tourne la tête,
            Et le magot considéré,
            Il s’aperçoit qu’il n’a tiré
            Du fond des eaux rien qu’une bête.
            Il l’y replonge, et va trouver
            Quelque homme afin de le sauver.


          • EN FRANCE UN INGENIEUR BACC+6 TOUCHE 2500 EUROS UN GUICHETIER DE BANQUE OU EMPLOYE DU SENAT OU DE LA CHAMBRE 3600 EUROS....MOIS

            QUI A LE POUVOIR.... ?????


          • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 10:59

            @Auteur

            Je ne connais pas le pb dans les détails mais vous semblez nettement de parti pris.
            déjà sur les rémunérations des enseignants, elles sont justes mais vous ne comptez pas les primes or les enseignants touchent pas mal de primes. En moyenne on peut ajouter 20 à 30% au salaire de base.

            Les rémunérations que vous donnez pour les magistrats sont un peu surprenantes à croire que c’est mieux payé que les médecins hospitaliers.

            Là où vous faites une erreur c’est que vous considérez que les études sont les mêmes. Désolé de vous décevoir mais je crois pas que ce soit le cas. J’ai cru comprendre qu’on avait allongé la durée des études pour les enseignants. Un peu comme les études d’infirmière. Ce sont des demandes syndicales pour ensuite réclamer une rémunération plus importante. Sauf qu’un prof reste un prof et une infirmière, une infirmière. Un médecin généraliste reste un médecin généraliste. Du coup, on a eu beau ajouter des années d’études inutiles, les rémunérations sont restées à peu près les mêmes.

            A la base, on avait :

            médecin spécialiste c’est 11 ans d’étude
            généraliste 6 ans. (c’est passé à 9 ans)
            Infirmière : 2 ans. (c’est passé à 4 ans)
            Prof : 4 ans. (c’est passé à 5 ou 6 de ce que j’ai compris)
            Agrégé : 5ans.
            Magistrat : c’est variable selon le concours et le parcours. En théorie 6,5 années peuvent suffire. Dans la pratique faut compter 7,5 ans ou 8,5 années.

            Un point que vous omettez pour la magistrature c’est que le concours est très difficile :
            en 2007 : 2500 candidats pour 186 places. Et ce sont les meilleurs étudiants en droits qui passent le concours (ceux dont le dossier est accepté dans les IEJ) . En clair, parmis les 2500 il n’y a pas de « bras cassés » . C’est pas comme le concours de médecine par ex ou il y a une moitié de touristes.

            De ce que je viens de voir sur les rémunérations, elle sont inférieures à ce que vous dites et correspondent à peu de choses près aux rémunérations des médecins hospitaliers.

            Pour finir, je connais personnellement une juge qui travaille au tribunal administratif et elle n’a pas de voiture avec chauffeur je ne sais pas d’où vous sortez ça. Peu être que pour certains postes très prestigieux ça existe comme les magistrats du conseil d’état ou de la cours de cassation c’est possible mais c’est à vérifier. Mais ce sont des postes que l’on peut avoir qu’en fin de carrière et faudrait voir les conditions.


            • TicTac TicTac 7 juin 2012 11:09

              Merci de m’indiquer où ma femme doit s’adresser pour obtenir un rappel de ses primes non-payées.
              Si elles existent, c’est parce qu’elles correspondent à un travail supplémentaire (tutorat, charge d’un niveau ou titulaire de classe...).


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 11:16

              Lol, comme toujours, dès qu’on touche aux primes on se fait tomber dessus smiley .
              Et sinon, oui pour beaucoup de primes il y a des conditions (que votre femme ne rempli peut être pas). Faire le détail n’est pas évident car les infos sont difficiles à trouver.

              J’avais trouvé des chiffres généraux sur les stats de l’INSEE avec les moyennes globales. Et les primes sont un complément de salaire appréciable mais variable d’un prof à l’autre. Certains peuvent toucher 40/50% de primes d’autres 5%, c’est du cas par cas.


            • TicTac TicTac 7 juin 2012 11:24

              Je ne sais pas si l’on peut véritablement dire que je vous sois tombé dessus...
              Je ne connais pas le système de primes dans le public, puisque ma femme est dans le privé.
              Ceci étant dit, votre remarque était quelque peu générale, ce en quoi je me suis senti légitime à préciser que si prime il y a, elle est méritée puisque correspondant à une contrepartie en terme de travail effectué.
              Un exemple pour ce qui concerne ma femme (je devrais me renommer Colombo...), elle a effectué cette année un tutorat (accompagnement d’une jeune future collègue) qui lui a royalement rapporté 1 000 €.
              Entre l’accompagnement, les réunions et débriefings, les rapports d’activité et autres soutien de je ne sais plus trop quoi avec l’inspecteur académique, en gros, on doit être bien en dessous du minimum syndical.


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 11:40

              Si votre femme est dans le privé, il n’y a aucun rapport. Je sais que dans le publique il y a beaucoup de primes dont la contrepartie en terme de travail n’est pas toujours évidente loin de là.
              J’avais vu le détail un jour, certaines primes sont quasi automatiques. MAIS, car il y a un mais, il ne s’agit pas de taper sur les profs, les primes de ce genre c’est assez général dans l’ensemble de la fonction publique où la rémunération est en moyenne constituée à 20% de primes. (donc quelqu’un qui touche 1600 euros de net aura 2000 de revenus avec les primes). Le problème est que cela est très variable d’un cas à l’autre et que cela créer des inégalités difficiles à justifier entre certains fonctionnaires. En clair, il y a des abus dans certains cas de primes cumulés pour une contrepartie faible voire inexistante.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 7 juin 2012 15:35

              Ca change rien au pblm : les enseignants sont sous-payés.
              Les juges, on s’en fout. Ils ne construisent pas l’avenir. Faudrait pas confondre.
              Quant à la rémunération des années études... le beurre et l’argent du beurre, en somme.


            • Ipozya 7 juin 2012 17:37

              Je souhaite simplement réagir sur deux points :

              « on a eu beau ajouter des années d’études inutiles, les rémunérations sont restées à peu près les mêmes. » -> Pour commencer, ces années ne sont pas inutiles. Vous sortez cela de votre chapeau, sans expliquer le pourquoi du comment. L’ajout d’années de formation est cher, et ne se fait pas à la légère. Toute qualification en plus dans le métier que l’on exerce est utile. Ce qui amène au fait que plus on est qualifié, plus le salaire est élevé. Du moins ça devrait l’être en théorie. Une personne plus formée peut prétendre à un salaire plus élevé. Même si c’est un professeur. C’est la raison même de la différence de salaire entre un agrégé et un non agrégé.

              Second point : « C’est pas comme le concours de médecine par ex ou il y a une moitié de touristes. » D’où sortez vous cela ? 74 places pour 890 inscrits, vous trouvez que c’est un concours où il y a « une moitié de touristes » ?


            • tf1Goupie 7 juin 2012 17:47

              Ce serait bien que Mr Ulysse nous donne quelques exemples de ces « supposées » primes, parce qu’il n’est pas très convaincant sur cette réalité.

              Il confond peut-être primes et heures supplémentaires, qui effectivement sont très fréquentes en ce moment.

              Il a peut-être cru voir une prime pour la tache de professeur principal. Mais ce n’est pas une prime, c’est un salaire pour les heures supplémentaires correspondantes.

              Il a peut-être vu prime « ISO » et tout de suite il a crié Euréka ces salauds d’enseignants se sucrent !

              Qu’il se renseigne : c’est la rétribution des heures de présence aux conseils de classe, qui se terminent parfois à 20h, ce qui ne donne lieu à aucune prime pour travail du soir.

              Bientôt il va nous dire que les enseignants touchent des tickets restaurants !

              Bref, quand on dit n’importe quoi parce qu’on ne sait pas lire une fiche de paie, il est un peu normal qu’on se fasse tomber dessus, non ?


            • maolecha maolecha 7 juin 2012 18:36

              Vous oubliez juste ces pauvres professeurs des écoles, nombre non négligeable d’enseignants qui eux ne peuvent prétendre à aucune prime (si pour moi directrice, royalement payées 50 europ de plus par mois...) mais je suis une nantie par rapport à mes collègues.

              Généralité, généralité généralité...


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 11:27

              Ben non, on ajoute pas toujours des années utiles loin de là. Souvent comme on ne sait pas quoi ajouter comme formation, on ajoute des stages et des stages qui n’en sont pas où la personne exerce son métier c’est tout mais elle considérée comme stagiaire c’est la seule différence.

              Ce sont bien les syndicats qui poussent à ajouter toujours plus d’années dans le seul but de réclamer des revalorisations de rémunération pour les personnes déjà en poste . Sans s’occuper d’ailleurs si on fait perdre du temps aux générations suivantes qui vont devoir attendre encore 1, 2 ou 3 années de plus avant de pouvoir être payée et qui en attendant sont souvent en galère pour financer leurs études. D’ailleurs cela va avoir pour conséquence de rendre les études moins accessibles car étant plus longues, elle sont aussi plus coûteuses.
              Mais ça, vous n’y avez pas pensé smiley .


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 11:41


              @tf1Goupie
              Je n’ai pas dis que les primes étaient anormales. Ce que j’ai dis c’est que ça compte dans la rémunération des professeurs. On ne peut pas d’un côté regarder le salaire de base des enseignants et le comparer à celui des magistrats toutes primes incluses.

              De manière général, à chaque fois que l’on fait des comparaison de salaires qui concernent des fonctionnaires, les primes sont négligées alors qu’elles constituent en moyenne 20% de la rémunération totale.

              Il y a une prime d’installation par ex qui n’est pas dégelasse et qui ne correspond pas à un travail supplémentaire.


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 11:43

              Pour finir, je ne confond pas prime et heure sup car il y a bien des cas où les heures sup ne sont pas payées !


            • Ipozya 8 juin 2012 22:43

              On ajoute des années de stage pour les professeurs par exemple ? Au contraire, on a supprimé cela durant le précédent quinquennat.

              Les stages ne sont pas inutiles. Passer du théorique à la pratique pendant sa formation n’est pas inutile. Cela permet de bonifier et faire mûrir toute la théorie, en évitant les problèmes susceptibles de se poser si l’on est directement « lâché » dans la nature. C’est un avantage à la formation. C’est utile.

              Quant au coût des études, c’est un problème récurrent, que ce soit pour une année comme pour dix. Après avoir fait 14 ans d’ « études », ce n’est pas une de plus ou de moins qui change fondamentalement la donne, les personnes ayant de faibles revenus ne payant pas les inscriptions et étant donc dans le même coût que pour une année de lycée.

              Je vois que vous ne réagissez pas sur le « moitié de bras cassés en médecine », pourtant un commentaire sur cela m’intéresserait fortement.


            • armand armand 7 juin 2012 11:05

              Des primes pour les enseignants ?
              Certainement pas à la fac, ou bien si on est président, et en général il s’agit de dispense d’heures.
              Un prof d’université (donc le grade le plus élevé), en milieu de carrière, c’est au maximum 3500E par mois, avec une prime d’enseignement et de recherche automatique qui en ajoute un petit millier de plus... par an.


              • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 11:12

                Pour les profs de fac j’en sais rien. Ce que je sais par contre c’est que dès qu’on aborde le sujet des primes dans la fonction publiques on marche sur des œufs...

                Il y a beaucoup de primes (pas forcément élevées mais nombreuses) pour les profs du secondaires, après ça dépend aussi de ce qu’ils font évidemment.


              • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 11:09

                En revanche, je vous rejoint sur un point, un seul : l’irresponsabilité des magistrats.

                C’est en effet, une chose discutable et il devrait exister une instance de contrôle.
                Après plus généralement, il y a beaucoup à faire au niveau de la justice dont les moyens restent trop faibles pour pouvoir bien fonctionner.


                • xray 8 juin 2012 18:03


                  LA … « JUSTICE » 

                  Trop d’argent va à la justice pour payer des magistrats irresponsables et incompétents. 

                  Des juges irresponsables et incompétents 
                  http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/06/trop-d-argent-va-a-la-justice-pour-payer-des-juges-irrespons.html 



                • Alpo47 Alpo47 7 juin 2012 11:17

                  La gauche reprend le pouvoir et les enseignants . .. « reprennent du poil de la bête »... Plus de revenus ... de vacances ...moins de travail... C’est reparti comme en 14... on croit rêver.

                  Le rôle de l’enseignant est certes important dans la société mais demander une (grosse) revalorisation salariale pour 800.000 personnes, alors que les caisses sont vides et notre économie dans l’état que l’on sait, témoigne pour le moins d’une inconséquence, en dehors bien entendu de la recherche de tirer la couverture à soi ... au détriment de tous les autres.

                   Et si faisait le vrai bilan avantages/inconvénients du métier d’enseignant ? Peut être serait il temps de reconsidérer certains ?

                  Et pour ce qui est des affirmations de l’auteur sur les avantages et le travail des juges .. Je laisse chacun ... juge.


                  • Le Yeti Le Yeti 7 juin 2012 11:27

                    « reprennent du poil de la bête »...

                     - Gloups ! - 


                  • Ipozya 7 juin 2012 17:42

                    « Et si [l’on] faisait le vrai bilan avantages/inconvénients du métier d’enseignant ? »

                    Je vous invite très vivement à le faire, avec un enseignant. En toute objectivité. Parce que non, un enseignant ce n’est pas seulement 18h de cours. C’est largement plus en préparation de cours, en correction de copies, en rencontres parents/professeurs, etc.

                    Non, être devant un bureau, ce n’est pas pareil qu’être devant une classe remplie d’élève à tenir. 18h à tenir 35 adolescents, c’est bien plus éreintant nerveusement que passer 35h devant un ordinateur. Pas de pause, pas le droit à la moindre faiblesse, à maintenir tout un cours et à jouer les flics.

                    « Vis ma vie de prof’ » : ce n’est pas si enviable que vous semblez le penser.


                  • armand armand 7 juin 2012 20:42

                    Alpo,

                    A titre de comparaison, les enseignants toutes catégories en France sont parmi les moins bien payés d’Europe. Pour info, prof d’université je gagnerais facilement trois fois plus en GB ou en Allemagne, et même aux USA pour une charge de travail assez semblable.

                    Ce sont les fonctionnaires des Finances qui sont le mieux lotis en France - j’aimerais qu’on m’explique pourquoi un inspecteur des finances gagne trois fois comme moi à échelon égal (et encore, je ne compte pas les primes). Et c’est là que les primes se démultiplient dans la plus grande opacité. Mais chaque fois qu’on a essayé de raisonner Bercy ça a été une levée de boucliers.


                  • appoline appoline 7 juin 2012 20:51

                    Les enseignants ont fait leur propre tort après mai 68, le « il est interdit d’interdire » a fait des ravages et en plus, ils ne veulent pas en assumer la responsabilité. Maintenant ils ne plaignent de ne plus pouvoir tenir tête à leur élève, la faute à qui ? A la société vont ils pleurnicher, ou à Pierre à Paul à Jacques mais pas à nous, m’enfin.


                    Et puis, si les mômes d’aujourd’hui ne savent plus lire, écrire et compter, ce n’est pas notre faute non plus, les programmes sont trop lourds, les enfants pas attentifs. 

                    Enfin bref, quand ces ânes auront compris qu’ils sabotent notre jeunesse depuis quelques décennies, ils pourront prétendre à quelque augmentation car avant, ce serait vraiment de l’imposture au regard de leurs bien piètres résultats. 

                    Au fait, ce n’est pas moi qui le dit, les médias sont seuls responsables de véhiculer ces informations ô combien réelles.

                  • Ipozya 7 juin 2012 21:52

                    Étrangement, je suis sorti de l’école il y a moins d’une dizaine d’année et je sais lire, écrire et compter.

                    Les professeurs ne font rien, mais les voilà d’un seul coup entièrement responsables de tous les maux de la jeunesse, et même de Mai 68.

                    Un professeur n’est pas là pour éduquer les élèves, et ce n’est pas ce qu’ils font. A ce titre, ils ne sont pas responsables de la turbulence de leurs élèves.

                    Moi même sorti du système éducatif français, je ne vois pas autour de moi une « jeunesse sabotée ». Peut être devriez vous arrêter de regarder, justement, ces médias. Sortez de chez vous ! Dans la mesure où ce n’est pas vous qui le dites, que votre seule information viendrait donc des médias, comment pouvez vous juger de la véracité de ces derniers ? Vous devriez vous apprendre à vous méfier. Qui a dit que la sagesse venait avec l’age ?..


                  • Tristan Valmour 7 juin 2012 11:18

                    Cet article, c’est vraiment du n’importe quoi.

                    Certes, les enseignants ne sont pas assez rémunérés eut égard à la somme de travail, à la responsabilité, à l’usure nerveuse… Mais il ne faut pas oublier que leur rémunération est lissée sur 12 mois. A vacances égales avec d’autres professions, vous pouvez ajouter 1/6è de salaire. Maintenant, il y a chez les enseignants un certain nombre de branleurs – pour différentes raisons, parfois pardonnables -, et ce n’est pas faire injure à la majorité qui travaille bien de l’affirmer, parce que les profs qui exercent correctement leur métier en ont ras la casquette des collègues fainéants, alcooliques, etc. Le statut d’agrégé est une vaste escroquerie : être payé plus pour travailler moins et ne rien apporter de plus aux élèves. L’agrégation devrait être supprimée. Le fin du fin est le prof qui cumule une responsabilité syndicale ou politique (même rémunération, moins d’heures à effectuer face à des élèves, et il emmerde le proviseur, principal ou directeur), ou l’agrégé qui monopolise les heures sup et se tape différentes primes pour être référent de ceci, guide en cela, etc. Alors sa rémunération peut aller jusqu’à 5000 € en milieu de carrière. Mais encore une fois, c’est une minorité. Mais à dénoncer pour plus de justice, parce que la France a besoin de sortir des corporatismes, clientélismes et privilèges. On peut déblatérer à raison sur certains profs, mais on peut aussi le faire sur les chauffeurs de taxi, les dockers, les médecins, les huissiers et notaires, les maîtres-chiens et pas mal de professions qui comptent nombre d’avantages. La France n’est pas sortie du féodalisme.

                    Concernant les juges, vous êtes dans l’erreur totale. D’abord, l’ENM est l’un des concours les plus difficiles, autant que l’ENA, et je le dis en connaissance de cause puisque j’ai préparé des étudiants à ces concours ainsi qu’à bien d’autres. L’agrégation, ça n’est rien à côté, sauf peut-être l’agrégation de philo. Les juges ont une très grande culture générale, une très bonne capacité à analyser, et ce sont des travailleurs. D’ailleurs, ils n’auraient pas pu obtenir le concours sans cela ; ils sont donc habitués à travailler dur.

                    Après, il y a effectivement parmi les juges des brebis galeuses, comme partout. Et il est vrai que les juges sont trop protégés lorsqu’ils commettent des fautes. J’ajouterai même qu’il est anormal que l’appartenance des juges à la franc maçonnerie ou à d’autres associations ne soit pas connue de tous parce que cela influe sur leur jugement lorsqu’il faut juger des frangins. Mais cela n’a rien à voir avec leur rémunération qui ne m’apparaît pas exagérée. 

                    Pour terminer, il faut impérativement augmenter la rémunération des enseignants-chercheurs, c’est une honte. Dans le système anglo-saxon, on gagne bien plus.


                    • alinea Alinea 7 juin 2012 13:34

                      Ce que je crois c’est qu’un agrégé de philosophie aurait beaucoup de mal à être reçu au concours de la magistrature mais qu’un magistrat n’aurait pas plus de chances d’être reçu à l’agrégation de philo.
                      Vous voyez ce que je veux dire ?


                    • Wighie 21 février 2018 14:17

                      @Tristan Valmour
                      Je ne peux qu’abonder dans votre sens ! J’ignore ou l’auteur a péché ses informations mais en ce qui concerne les magistrats, c’est n’importe quoi ! Que ce soit la grille de salaire des magistrats ou l’évaluation de la charge de travail et du poids de la fonction, l’auteur ne sais clairement pas de quoi il parle. 

                      La question de salaire est le point le plus facile a « démontrer ». Comme tout fonctionnaire, les salaires sont publics (et publié !). Et avec 10 ans d’ancienneté, ma femme ne gagne pas 5000 € net... et j’en suis absolument désolé ;-p 
                      Quant au rythme de travail, il suffit de lire les pages « juridique » d’un journal pour rapidement trouver un article sur un procès quelconque qui à finis à 21h ou 22h ! Si une audience se terme tard, alors les magistrats et les greffiers terminent tard ! Les conditions de travail dans les tribunaux - et je ne parle pas seulement des magistrats mais également des greffiers - sont de plus en plus difficile et le manque de moyen - et là encore, je ne parle pas des salaires - finit par rendre impossible le bon déroulement de la justice ! 
                      Mon propos n’est pas de dire que les magistrats, les greffiers ou professeurs gagnent trop ou pas assez - tout n’est qu’une question d’appréciation - mais l’enseignement et la justice sont des métiers / fonctions difficiles et respectable. 
                      Votre article n’est qu’un ramassis d’ânerie... 

                      Bien cordialement ! 

                    • _Ulysse_ _Ulysse_ 7 juin 2012 11:20

                      A tiens, les primes à la faculté :

                      http://fgimello.free.fr/documents/PrimesEns.pdf

                      Ce qui est bien c’est qu’il y a les numéros de décret. On a pas les barèmes car ils sont mis à jour chaque année donc faudrait chercher mais déjà il y a bien des primes.


                      • armand armand 7 juin 2012 20:48

                        primes très faibles, et dont l’attribution obéit à des critères bizarres. Par exemple, on peut toucher une prime d’encadrement doctoral... sans encadrer de doctorats ; et dans mon cas, j’en encadre quatre, et je n’ai rien (grande surprise de mes doctorants, d’ailleurs, qui s’imaginent qu’ils me rapportent !).
                        Seul la prime d’enseignement et de recherche est généralisée à tous les enseignants-chercheurs, et c’est dans les mille euros par an, payables deux fois (et souvent en retard...).
                        Il y avait autrefois le ’projet pédagogique’ qui récompensait celui qui acceptait un demi-service en plus, à l’époque dans les 10 000 francs, il n’existe plus car c’est effectivement idiot d’encourager à faire des heures sup.


                      • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 11:51

                        @armand

                        Je répète encore que je n’ai jamais dit qu’il était anormal qu’il y ait des primes dans la fonction publique. Vous êtes 4 ou 5 à me tomber dessus, le simple fait d’évoquer ces primes vous irrite je n’y peux rien. 1000 euros par an c’est déjà pas dégueulasse l’air de rien. Dans mon ancien boulot j’avais droit à 140 euros brut par an pour 10 heures sup par semaine toute l’année smiley . Et payée avec 1 an de retard en plus smiley

                        Sur les critères d’attribution des primes je sais qu’ils sont bizarres ça fait justement partie des choses que je dénonce et qui sont source d’inégalité entre fonctionnaire. Certains en se débrouillant bien peuvent toucher beaucoup de prime pour trois fois rien en contrepartie à faire ce qui n’est pas correct vis à vis des autres qui font le même travail qu’eux et qui ne touchent pas ces primes. 


                      • Le Yeti Le Yeti 7 juin 2012 11:22

                        Cette « polémique » me fait penser à Edwin Le Héron, Economiste Atterré expliquant dans un Bercy rempli de patrons de PME qu’il fallait brider les salaires du patronat. Sur le point de se faire lyncher il poursuit : « Oui, il faut plafonner les salaire des patrons à 500 000 € par an ! ». Stupeur générale ... (Genre « Ça existe ça !!? »)

                        Comme quoi, les malentendus sont vite arrivés tout comme il est facile de se tromper de cible.
                        N’oublions pas que nos élus et les banquiers sont loin de toucher le SMIC ...


                        • alinea Alinea 7 juin 2012 13:19

                          La seule chose que je peux dire de manière tout à fait affirmative parce que je suis en plein dedans, c’est qu’un juge du pénal ne connaît rien au droit civil ; néanmoins il a tout pouvoir de condamner.
                          Vous me direz, un prof de français ne connait pas forcément l’allemand et i l n’est pas rare de voir des vacataires nommés sur des postes dont ils ne savent rien !


                          • jef88 jef88 7 juin 2012 13:22

                            Bagarre dans la fonction publique ! ! !

                            Je me marre !!!!

                            Et si vous pensiez aux pov’ cons du privé ?
                            Ce serait la la justice sociale ..............


                            • lloreen 7 juin 2012 13:46

                              C’est incroyable de constater ces querelles insensées sur les qualifications, les salaires, les primes, les avantages, les inconvénients ...

                              Quand comprendrez-vous donc ENFIN que ça n’aboutira jamais à autre chose que de diviser éternellement les gens ?

                              Mais finalement, c’est peut-être justement ce que vous recherchez.


                              • Le Yeti Le Yeti 7 juin 2012 14:25

                                Oui Lloreen (Bonjour.) d’autant plus que pendant ce temps on ne parle pas des sujets de fonds.
                                Alors même si ce n’est pas parce que quelque chose est secondaire qu’il ne compte pas , il ne faut cependant pas perdre de vue les priorités et, comme tu le dis (je reformule un peu ...) nous sommes tous dans le même bateau.


                              • barbapapa barbapapa 7 juin 2012 14:24

                                S’aligner avec les autres pays européens : Chiche ! et le temps de travail aligné aussi !

                                Voila ce que ne touchent pas les enseignants des autres pays oubliés par l’auteur :

                                Les indemnités cachées des enseignants Français : 1.438,6 M€ se répartissant principalement ainsi :
                                 indemnité de suivi et d’orientation des élèves : 645 M€,
                                 prime de fonctions et de résultats, indemnité d’administration et de technicité, indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires et indemnité de gestion allouée aux gestionnaires d’EPLE : 105 M€,
                                 indemnités d’éloignement DOM-TOM et primes d’installation outre-mer : 79 M€,
                                 indemnités allouées aux chefs d’établissement : 62 M€,
                                 indemnités de sujétions spéciales « Zone d’éducation prioritaire » : 46 M€,
                                 indemnités de congé formation : 31 M€,
                                 indemnités pour l’accueil et l’accompagnement des étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement créée à la rentrée 2010 : 30 M€,
                                 primes spéciales pour les enseignants assurant au moins trois HSA : 23 M€,
                                 indemnité de sujétions spéciales de remplacement : 22 M€,
                                 indemnité de garantie individuelle du pouvoir d’achat : 20,5 M€,
                                 indemnité de charges administratives aux vice-recteurs et aux personnels d’inspection : 16 M€,
                                 primes d’entrée dans le métier : 12 M€,
                                 indemnité pour fonctions d’intérêt collectif créée à la rentrée 2010 : 11 M€,
                                 indemnité
                                de caisse et de responsabilité allouées aux comptables d’EPLE : 11 M€,
                                 indemnisations du contrôle en cours de formation pour le baccalauréat professionnel créée à la rentrée 2010 : 5 M€.


                                • barbapapa barbapapa 7 juin 2012 14:25

                                  Les chiffres pris en compte pour la France par l’OCDE ne considèrent que les salaires statutaires, et non pas les heures supplémentaires ni les primes qui, à elles seules, représentent environ 14% des salaires des professeurs français.


                                • barbapapa barbapapa 7 juin 2012 14:28

                                  A savoir....
                                  En Allemagne, l’absentéisme des professeurs est identique au salariés du privé (6%). En France plus du double. (14%)
                                  Pour les enseignant du secondaire la présence obligatoire est de 43H par semaine dans l’établissement, et ils travaillent 5 semaines de plus par an.
                                  Présent dans l’établissement, les enseignants assurent aussi les taches de surveillance et des absences. Absent la plupart de temps de l’établissement, les enseignants français, eux se font remplacer.
                                  La durée obligatoire à l’école en France est de 15H obligatoires pour les agrégés et 18H pour les autres. La gestion chaotique entraine un nombre incroyable de 32000 enseignants « sans classes et activités pédagogiques ». source (rapport OCDE).
                                  Les heures de délégation syndicales prises sur le temps de travail entraine un absentéisme énorme.
                                  Les résultats Allemands scolaires sont meilleurs. source (rapport test internationaux PISA)
                                  Le cout de fonctionnement du système est de 1,8 fois plus élevé pour le contribuable en France, pour un résultat plus médiocre.


                                • Emmanuel Aguéra LeManu 7 juin 2012 15:37

                                  La faute aux enseignants ? Allez jusqu’au bout !


                                • chantecler chantecler 7 juin 2012 19:02

                                  Pauvre Barbapapa qui nous fait une démonstration absurde en M Euros s’il vous plait ....
                                  Car un enseignant touche une ou deux primes maximum .

                                  Prime de direction : ça me semble plutot normal , vu le travail et le temps que cela prend...

                                  Les ISRR ; ça je peux vous en parler directement parce que j’ai été instit titulaire remplaçant (ZIL)
                                  Ca veut dire que l’on vous envoie dans toutes les écoles de la circonscription pour remplacer maladie, maternité et autre absence : ça vous oblige à avaoir une voiture , à dépenser du carburant , faire de l’entretien , vous payer les bouchons pour arriver à l’heure car les classes ouvrent au moment où tout le monde est sur la route , à vous débrouiller pour prendre votre repas .
                                  Je me souviens que cela me rapportait 150 à 200 euros par mois . Il fallait aussi que je cavale à la sortie de classe pour avoir le tampon du directeur sur ma feuille d’ISRR .

                                  Enfin , dernier point : quand j’ai quitté le métier ces primes étaient remises en cause , on bloquait l’enseignant sur les grandes écoles de la commune de rattachement ,et parfois on me demandait de faire deux classes , deux écoles par jour pour rassurer les parents ou les collègues qui n’en pouvaient plus d’avoir 35 gamins dans leur classe dont 5 répartis .

                                  La prime de ZEP : 50 euros par mois pour bosser dans du béton, des classes très éprouvantes , surchargées, etc ....Je peux vous garantir que les enseignants qui formaient équipe en ZEP n’avaient pas pour motivation la prime ZEP . ca payait un peu l’essence, c’est tout ...

                                  Voilà cher Barbapapa de quoi relativiser votre message claironnant , méprisant pour les enseignants , bref dans l’air du temps ..


                                • alinea Alinea 7 juin 2012 20:21

                                  Barbapapa : et ça vous fait rêver ?


                                • simir simir 8 juin 2012 08:06

                                  L’étude du PISA :guère de certitude à tirer de cette enquête qui révéle une extrême variété des situations. La combinatoire système scolaire/valeurs et pratiques culturelles/état économique et social/régimes politiques est tellement complexe qu’un tel bilan, par son ampleur même, semble paradoxalement inexploitable pour l’action

                                  De plus comparer les coûts de l’éducation nationale à ceux de l’Allemagne est un non sens absolu. Les allemands n’ont pas de DOM TOM qui nous coûtent les yeux de la tête en nombre d’enseignants et en rémunérations.

                                • bakerstreet bakerstreet 9 juin 2012 20:48

                                  Bravo barbapapa de couper court à cet esprit de corps, cornus se faisant écho à cors et à cris !
                                  Je proposerais de faire passer la formation de prof, à bac plus dix, afin d’argumenter des augmentations en conséquence/....


                                • Lea Andersteen Lea Andersteen 7 juin 2012 15:26

                                  Il ne faut surtout pas se poser de question, par contre, sur les revenus des banquiers, des P-DG et leurs indemnités et autre parachutes dorés.

                                  Les fonctionnaires, éternels boucs émissaires.


                                  • Gpoub 7 juin 2012 15:36

                                    Une voiture. Et un chauffeur pour les juges ? Vous ne vivez pas en france !

                                    Cessez de parler de choses que vous ne connaissez pas !
                                    Il parait que certains fonctionnaires mangent des lingots d or ...

                                    • oncle archibald 7 juin 2012 15:47

                                      Et dire que l’on reprochait à Sarko de vouloir exciter les français en les dressant les uns contre les autres ... Ouaff-ouaff-ouaafff ! Les fonctionnaires, bien que votant très majoritairement à gauche, se bouffent entre eux pour une poignée de dollars ! C’est rigolard !


                                      • simir simir 8 juin 2012 08:09

                                        Archibald je vais essayer de t’expliquer : ce n’est pas un fonctionnaire qui a écrit l’article et si des fonctionnaires ont écrit des commentaires c’est uniquement pour relever des contre vérités et nullement pour « se bouffer entre eux » comme vous dites 

                                        Décidément l’ère Sarko vous a bien marqué !

                                      • Emmanuel Aguéra LeManu 8 juin 2012 10:34

                                        On a les dieux qu’on peut...


                                      • oncle archibald 8 juin 2012 11:22

                                        Laissez Dieu la ou il est et essayez d’ouvrir les yeux, ça vous ferait beaucoup de bien ...

                                        Je vous imagine soixante huitard nostalgique, à la retraite , avec de bons revenus, le verbe haut, des enfants auxquels vous aurez appris à voter Mélanchon ... et le regret de votre jeunesse ... C’est rigolard aussi !

                                      • Jimmy le Toucan 7 juin 2012 15:56

                                        euro 8700.- pour un magistrat et quand on lui verse un pot de vin, c’est lui la victime et celui qui le verse le coupable, pourtant c’est lui qui représente la justice.


                                        • Denzo75018 7 juin 2012 17:00

                                          "Le labeur d’un patron payé 100 000 € est-il vraiment cent fois plus difficile ou important que celui du smicard travaillant dans la même structure ?« 

                                          Je pense que vous faites une grave erreur de raisonnement !

                                          En effet l’échelle de valeur des Salaires n’a JAMAIS été indexée sur la pénibilité du Travail ou même la Quantité de Travail, mais UNIQUEMENT sur ce que »rapporte" un employé à sa Société !

                                          Bref des critères purement financiers : Chiffres d’affaires, profitabilité, développement de nouveaux produits/marchés, innovation etc.


                                          • jef88 jef88 7 juin 2012 17:36

                                            Erreur !
                                            Le bureaucrate bien planqué gagne plus que l’ouvrier !
                                            Celui qui rapporte c’est celui qui produit pas celui qui téléphone ......
                                            C’est l’ouvrier qui rapporte !! et il est mal payé


                                          • titi 7 juin 2012 23:41

                                            « C’est l’ouvrier qui rapporte !! et il est mal payé »

                                            C’est faux. Votre vision est une vision du XIXè siècle.

                                            Le produit ne vaut rien.

                                            Achetez un produit « Hi tech » en Chine,... Tout d’abord il vous en coutera plus cher de port que de produit.
                                            Ce produit vous arrivera sans documentation en Francais (parce que vu de Chine, la France c’est pas grand chose). Il sera donc invendable à moins de trouver un « bureaucrate » capable de traduire la notice.

                                            La valeur du produit n’est donc pas dans le produit. Mais dans le packaging, le support, le service.


                                          • jef88 jef88 8 juin 2012 14:13

                                            Le service et packaging existeraient ils si l’ouvrier n’avait pas fabriqué par un ouvrier ??
                                            C’est une maladie d’oublier les causes et de se focaliser sur le clinquant !


                                          • jef88 jef88 8 juin 2012 14:16

                                            EXCUSES !!
                                            Le service et le packaging existeraient ils si le produit n’avait pas été fabriqué par un ouvrier ??


                                          • Constant danslayreur 7 juin 2012 18:02

                                            « Savez-vous combien touche un juge ? » En fait ça dépend, Michel, Falcone et Borsellino plus grand-chose hélas

                                            « Et un enseignant ? »

                                            Ah ça effectivement... sinon et pour ne plus faire de jaloux, que tous les anciens élèves une fois adultes reversent 1% de leur salaire à l’ensemble des enseignants qu’ils auraient eu enfant puis ado et 0.1% à celui qui aurait eu l’idée génialissime de... pfff tout expliquer


                                            • jacques lemiere 7 juin 2012 19:26

                                              En France les études sont payés par l’état...

                                              Pour peu que vous ayez des facilités à étudier les études ce n’est pas difficile du tout surtout à l’université. 
                                              Si vous avez en plus des parents un peu aisés, être étudiant c’est vraiment très agréable, c’est certes plus austère quand vos parents sont pauvres.

                                              Alors qu’est ce qui justifie quelque différence de salaire que ce soit ?????Pas la pénibilité des études ... question sans réponse...mais le monde est tel qu’il est...et rien ne vous empêche de passer le concours de la magistrature..
                                              et qu’est ce qui justifie les âges de départ à la retraite....et les vacances scolaires ??
                                              qu’est ce qui justifie qu’un agrégé soit mieux payé qu’un autre qui fait plus d’heure pour le même boulot ??? etc etc...


                                              Je trouve cet article mesquin et aigri. et insultant pour tous les gens qui triment pour moins que cela.

                                               

                                              • malandir 7 juin 2012 19:44

                                                Faut il vraiment taper sur la tête de tous os dirigeant d’entreprises ...

                                                Si cela peut faire du bien à certains pourquoi pas, je rapelle tout de même que pour certains ils font vires des milliers de foyers ... chose plutôt pas mal aujourd’hui ...

                                                Personne ne crie autant au scandale sur les salaires de certains sportifs, non on les acclames, on les portes au nues, on leur demande leur avis sur des faits de sociétés même ..

                                                Sincèrement n’y a t’il pas plus important que de vomir sans discontinuités sur ses grands patrons, et faire de l’amalgame sur toutes cette profession par la même ...


                                                • njama njama 7 juin 2012 19:57

                                                  Combien y-a-t-il de juges ?
                                                  Combien y-a-t-il de profs ?


                                                  • Francescab 7 juin 2012 20:53

                                                    Je suis l’auteur de cet article ; j’aimerais corriger deux erreurs. La première est que l’accès au concours de la magistrature se fait à bac +4 et non à +5 comme je l’ai écrit (les enseignants doivent en revanche avoir un Master 2). La seconde erreur concerne le nombre de magistrats en France, qui est de 8 000 et non de 16 000 comme je l’ai écrit. Ce nombre est donc près de quatre fois inférieur au nombre de magistrats au Royaume-Uni et en Allemagne.


                                                    • njama njama 7 juin 2012 22:05

                                                      4 fois moins qu’en GB et chez les wisigoths !

                                                      ça va de pair avec le budget de la Justice

                                                      La France au 37ème rang sur 43 pour son budget consacré à la justice

                                                      La France compte 3 procureurs pour 100 000 habitants, soit à peine plus qu’en 2008, alors que ce chiffre est en moyenne de 10,4 dans les autres pays du Conseil de l’Europe. Ainsi seuls Malte et l’Irlande ont un ratio inférieur à celui de la France.

                                                      La France compte 9,1 juges professionnels pour 100 000 habitants (soit une baisse depuis le précédent rapport qui fixait ce chiffre à 11,9), alors que ce chiffre est en moyenne de 20,6 dans les autres pays du Conseil de l’Europe. Désormais seuls le Royaume Uni (où le système judiciaire est très différent), le Danemark et les pays du Caucase ont un ratio inférieur à celui de la France.

                                                      La France reste classée 39ème sur 45 le nombre de fonctionnaires de justice pour 100 000 habitants. Avec 29,1 fonctionnaires de Justice pour 100 000 habitants, la France est ainsi derrière l’Arménie et la Géorgie...
                                                      www.union-syndicale-magistrats.org ...


                                                    • franor 8 juin 2012 11:15

                                                      2 erreurs de nouveau, je connais plusieurs magistrats mais certes peu, qui ont réussi le concours de l’ENM après une licence il y à quelques années.
                                                      Mais une grande partie de ceux qui ont le concours viennent de Science Po.
                                                       _ Le nombre de magistrat professionnel en poste en juridiction est inférieur à 6000.


                                                    • Francescab 15 juin 2012 10:25

                                                      @franor : les exigeances augmentent avec le temps. Alors qu’autrefois pour entrer à l’ENM une licence suffisait, il faut aujourd’hui un Master 1 (et demain un Master 2 ?). Dans l’enseignement, il faut, depuis deux ans, un Master 2 pour avoir le droit de passer le Capes et l’Agrégation. Sauf si l’on a trois enfants, auquel cas aucun diplôme n’est requis...


                                                    • sfsl 7 juin 2012 21:29

                                                      Je viens d’apprendre une triste nouvelle : je suis enseignant dans le primaire depuis maintenant 8 ans et je touche 1700€ par mois. J’ai commencé à 1350 € après le concours. Je crois que JE ME SUIS FAIT AVOIR !!!
                                                      Je cherche toujours les vrais opportunités d’augmenter mon salaire avec un travail adapté et efficace ... dans le primaire ... je vois pas ! Alors je travaille le mieux possible sans trop regarder ma fiche de paie en fin de mois.
                                                      L’IMPORTANT CE SONT NOS/VOS ENFANTS !!!


                                                      • courageux_anonyme 7 juin 2012 21:29

                                                        « Le magistrat n’a rien à craindre et peut juger comme il lui sied : il est légalement irresponsable »

                                                        Même si ce n’est pas le sujet ici, je tient à revenir sur cette phrase.
                                                        C’est justement là le problème : combien de fois dans les faits divers entendons-nous que le tueur, le violeur ou le braqueur est un multirécidiviste ? C’est quasiment à chaque fois !

                                                        Il est plus que temps que les victimes entre autre d’agressions puissent se retourner contre le juge qui a libéré leur agresseur, ne serait-ce que pour mise en danger de la vie d’autrui.

                                                        Il est plus que temps de responsabiliser ces juges trop laxistes.


                                                        • ChrisTukov ChrisTukov 7 juin 2012 21:57

                                                          Ou alors supprimer la liberté conditionnelle ou le sursis mise à l’épreuve. Comme ça le juge irresponsable et laxiste ne sera pas tenté de faire sortir de prison un pervers sadique qui récidivera...

                                                          Et puis tout heureux d’avoir accompli sa B.A., il sortira du Palais de Justice à bord de sa limousine avec chauffeur pour se rendre dans sa villa de fonction, et boira un cocktail à la santé de tous ceux qui payent sa rémunération exorbitante.
                                                          Et il s’endormira tard dans la nuit, un sourire aux lèvres, en pensant à ce qu’il pourra raconter à ses collègues paresseux et grassement payés quand il arrivera à son bureau à 10h et commencera sa journée de labeur par un café et des ragots avant d’enchainer sur le repas de midi jusqu’à 15h et il sera déjà temps de partir.

                                                          Sinon, je peux vous parler de la justice si vous voulez sortir de vos certitudes...

                                                          • courageux_anonyme 7 juin 2012 23:08

                                                            Allez-y, faites donc : racontez-nous comment des multirécidivistes condamnés 10, 20, 30 fois se retrouvent malgré tout dans les faits divers.
                                                            Dites-nous tout.


                                                          • simir simir 8 juin 2012 08:45

                                                            Si des multirécidivistes « se retrouvent dans les faits divers » comme le dit un courageux c’est que rien n’est fait pour leur réinsertion, c’est que la misère peut être un moteur dans le passage à l’acte (eh oui qu’a t on à perdre quand on a rien ?) 

                                                            C’est aussi parce que compte tenu des capacités d’hébergement des prisons, le chiffre de 65.000 détenus est aujourd’hui un maximum que certains jugent même excessif.
                                                            (Vous voulez plus de prisons , Alors préparez vous à payer plus d’impôts. (
                                                            C’est aussi parce qu’il y a quand même des fossés qui se creusent entre nantis

                                                            et non nantis, c’est certain. Il y a une précarisation qui existe où les

                                                            pauvres deviennent plus pauvres et les riches plus riches, et je peux comprendre que cela

                                                            suscite des envies de la part de gens qui ont moins de chance, ou qui ont moins travaillé

                                                            Il y a beaucoup de délits qui sont commis parce que les gens ne savent plus comment

                                                            s’en sortir, par désespoir de cause. Les enfants vont mal dans la famille parce qu’ils n’ont

                                                            pas de modèle à suivre du fait que le père est au chômage. La mère est sans profession.

                                                            si on arrivait à contenter tout le monde, à trouver

                                                            une place d’apprentissage pour tous les enfants, scolariser tout le monde, les parents qui

                                                            travaillent et bien il n’y aurait pas besoin de cambrioler, de voler les voitures .....

                                                            Dans ces cas, il s’agirait d’individus qui

                                                            choisissent l’acte délictueux parce qu’il est le moyen le plus simple d’obtenir quelque chose.

                                                            Dans d’autres cas on met en avant les tares morales ou psychologiques des délinquants,

                                                            incapables de discerner le bien du mal ou de résister à leurs pulsions de destruction et dans ce cas cela relève de la médecine.

                                                            Sinon une enquête du Sénat a montré que la durée de détention a doublé en 20 ans. Ce n’est donc surement pas la solution et tend à prouver que la prison est criminogène


                                                          • bakerstreet bakerstreet 8 juin 2012 14:33

                                                            « Préparez vous à payer plus d’impôts »

                                                            Ou, comment on nous prend pour des cons ! Les orientations budgétaires, ça existe, tout autant que la répartition d’ailleurs de l’impot, dont le poids s’est orienté massivement vers les plus faibles depuis une décennie.. Car évidemment, privilégier l’imposition indirecte revient à ne pas tenir compte des inégalités sociales, avec le résultat de les aggraver..

                                                            Quelques pistes intéressantes et qui feront l’unanimité, je pense, c’est ce poste des députés représentant les français de l’étranger, véritable fumisterie inventé par la sarkozy system pour tenter de freiner leur échec annoncé. 
                                                            Et je ne parle pas du poste d’ambassadeur des pôles de Rocard, donné par Sarko, et ne représentant que la voix des pingouins.....
                                                            Il y aurait aussi quelques deux cent commissions gouvernementales, siégeant pour la majeure partie à Paris, avec parfois une réunion ou deux par an, mais garantissant un revenu conséquent.....
                                                            Beaucoup de sportifs bien vus par le pouvoir ont bénéficié et bénéficient de ces créneaux en or, bien plus intéressants qu’une place de parking gratuite : David Douillet, Laura Flessel., Luc Ferry qui s’est vrai a foutu les pieds dans les plat, ou plutôt la vaisselle en or...
                                                            .http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=laura%20flessel%20salaire%20commission&source=web&cd=11&ved=0CFAQtwIwADgK&url=http%3A%2F%2Farchives-lepost.huffingtonpost.fr%2Farticle%2F2011%2F06%2F23%2F2531087_les-planques-de-la-republique-nids-douillets-et-bien-remuneres-pour-les-amis-du-president-et-de-son-gouvernement.html&ei=bO_RT7DUFPK10QXW-b2gBA&usg=AFQjCNHErB9oZoadbjB3Lbg38iVL8gfoow&cad=rja


                                                          • bakerstreet bakerstreet 8 juin 2012 08:42

                                                            Réaction corporatiste regardant la société par le petit bout de la lorgnette, avec en ligne de mire les magistrats, dans une recherche de comparaison instrumentalisée. 
                                                            Bon, il est vrai que l’ancienne équipe gouvernementale s’était augmentée, argumentant sur le salaire des sportifs.....

                                                            Manifestement cet internaute préfère s’intéresser à un créneau valorisant sa demande, à un niveau très restrictif, plutôt que de l’étendre à l’ensemble de la fonction publique.
                                                            Les infirmiers, dont l’ensemble des français s’accorde à célébrer le mérite, sont encore bien moins lotis que les enseignants.

                                                            Et je ne parle que de ce que je connais, tout en ne pleurant pas sur les inconvénients ( peu des vacances l’été, horaires aberrants, en trois huit, usure psychologique) tout cela obtenu au bout de quatre années d’études, j’entends des véritables,pas des années de fac de six mois....

                                                            S’il faut que les fonctionnaires soient augmentés, et c’est une nécessite, au vue de l’absence de celles ci depuis plus de trois ans, c’est dans leur ensemble, pas en tentant de tirer sur son coin de couverture de façon honteuse et démagogique.

                                                            D’ailleurs c’en est assez de cette argumentation fallacieuse, reposant sur un socle d’années d’études qui déterminerait pour la vie votre rémunération, en oubliant la réalité de votre travail, la formation continue, etc....

                                                            Je ne mets pas en doute la capacité et l’engagement de ceux ci, mais l’argumentation me semble méprisable, sélective, s’alignant sur des plafonds d’études copiés-collés sur les nouveaux arrivants, dont d’ailleurs on peut se questionner quand à leur adaptabilité ( le ministère vient de s’émouvoir à juste propos devant une évidence : Une formation sur la petite enfance est plus adapté qu’un master pour prendre en charge des gosses de deux à cinq ans)

                                                            il en est certains qui ne voient pas l’état de la société dans lesquels ils vivent, et ne se rendent pas compte que leur propos est d’une indécence totale.

                                                            Quand à parler de moyenne européenne, des chiffres et des statistiques, c’est encore assez admirable, venant d’une profession qui dans l’ensemble ( on est bien obligé de parler ainsi, même si des profs courageux reconnaissent le problème) ne veut justement pas entendre parler de ceux ci, quand ils sont accablants pour la profession, les réfutant alors avec mépris : Je veux parler des statistiques internationales qui classe la France en queue de peloton au niveau des résultats : 22 sur 25 si je ne m’abuse, à ce que j’ai entendu encore hier.....

                                                            Là encore, la tête dans le sable, l’éducation nationale serait aussi parfaite que l’armée française en 39 : Au diable les exemples Finlandais, Allemands....Vive les corps d’élite à la française, et tant pis pour les cancres qui n’avancent pas assez vite !

                                                            Donc, un peu de cohérence et de retenue dans l’évaluation !


                                                            • Emmanuel Aguéra LeManu 8 juin 2012 10:40

                                                              Appliquer les modèles étrangers à notre pays, à fortiori le modèles des sociétés nordiques !, serait une connerie.
                                                              Ecoutez Antoine Prost


                                                            • bakerstreet bakerstreet 9 juin 2012 20:50

                                                              Vous voulez parler de saint antoine


                                                            • volpa volpa 8 juin 2012 08:50

                                                              Il est scandaleux que les magistrats touchent autant. !!! Oui.

                                                              Ce qu’il l’est encore plus, c’est leur incompétence, leur lâcheté devant les puissants, leur solidarité même devant les fautes de leurs confrères etc, etc

                                                              Et je mesure mes propos.


                                                              • lloreen 8 juin 2012 09:30

                                                                Pour vous libérer définitivement de vos chaînes et ne plus avoir à vous poser des questions du style de celle qui préoccupent l’auteur, je vous invite à lire la Charte du Monde Libre et à la faire connaître autour de vous.

                                                                http://www.freeworldcharter.org/fr/charter


                                                                • mortelune mortelune 8 juin 2012 09:34

                                                                  Exemple d’une semaine presque ordinaire d’un prof après les nouveaux programmes engagés depuis Sarko dans certaines sections : 


                                                                  - lundi > pas cours
                                                                  - lundi > préparation des cours du lendemain et correction de copies, -3 à 4h- répartie à convenance si bien organisé sinon -5 à 6h- de travail
                                                                  - mardi > 6h de cours réparties de 7h30 à 11h30 et 13h00 17h00 
                                                                  - mardi soir > réunion de 17h30 à 19h30
                                                                  -mardi soir > correction de copies et préparation des cours du lendemain > 21h à 23h00
                                                                  - mercredi > matin 3h00 de cours réparties de 7h30 à 11h30
                                                                  - mercredi après midi > réunion pédagogique de 13h00 à 17h00
                                                                  - jeudi matin > pas cours
                                                                  - jeudi matin > préparation des cours du jeudi après midi -3h-
                                                                  - jeudi après midi > 3h de cours
                                                                  - jeudi soir > conseil des professeurs de 17h30 à 19h30
                                                                  -jeudi soir > préparation des cours du lendemain et correction de copies > 21h à 23h
                                                                  -vendredi > 7h de cours de 8h30 à 17h00
                                                                  -samedi ou dimanche > préparation des cours pour la semaine si besoin et correction de copies > environ 3h de travail.

                                                                  Le total dépasse largement les 40h00 évidemment

                                                                  C’est un exemple basic qui ne prend pas en compte les semaines des conseils de classe. Environ 4 classes à raison d’une durée de 1h pour chaque conseil de classe. 
                                                                  Pour les professeurs de français ou histoire géo, il faut multiplier par 2 (au moins) le temps de correction des copies.

                                                                  La préparation des cours se fait le plus souvent à la maison mais elle sera nécessairement complétée par des interventions dans l’établissement pour monter les vidéos/diapos/photocopies... et vérification du bon état des appareils mis à la disposition dans les classes. 

                                                                  Bienvenue dans un monde où les élèves sont les principaux jugent du travail des enseignants. Si celui-ci n’est pas à la ’pointe’ alors les élèves sauront lui montrer qu’il ne l’est pas...

                                                                  Anecdote « amusante » : cette semaine une prof de gestion (4 ans d’expérience) vient de démissionner. Elle dit avoir trouver mieux « j’ai eu une opportunité, une société accepte ma candidature en tant que responsable financier. Je regrette un peu pour les élèves que je laisse comme ça en cours d’année mais bon, pour mon plan de carrière c’est mieux »... 

                                                                  Sans commentaire !... Notre métier semble devenir un métier ’par dépit’ et c’est bien dommage pour nos jeunes. C’est un sacré beau métier pourtant.






                                                                  • TicTac TicTac 8 juin 2012 09:41

                                                                    @Mortelune,
                                                                    nous sommes souvent en désaccord, mais là, je plusse.
                                                                    Et à fond !!!


                                                                  • Emmanuel Aguéra LeManu 8 juin 2012 10:42

                                                                    idem 


                                                                  • bakerstreet bakerstreet 8 juin 2012 15:06

                                                                    Tic tac
                                                                    Le manu
                                                                    Et mortelune

                                                                    Ca va, on a compri que vous êtes tous trois profs
                                                                    Ou, il n’y a rien que les intérêts sonnants et trébuchants pour créer de véritables alliances, bien plus fortes que les idées !


                                                                  • Cadoudal Cadoudal 9 juin 2012 22:34

                                                                    3 heures de préparation pour 3 heures de cours ???
                                                                    Soyons sérieux deux minutes....


                                                                  • Terrine de Saint Prout Terrine de Saint Prout 8 juin 2012 09:43

                                                                    SIEUR FRANCESCAB,

                                                                    Est-ce votre PAVE dans ce « MARASME...FATAL » selon Nicolas Dupont-Aignan  ?

                                                                    Je propose une année sabbatique dès la rentrée prochaine
                                                                    pour toutes les formations .

                                                                    P A U S O N S - NOUS ...

                                                                    Nos chères têtes multicolores, qui pourraient être mes arrière- petits-enfants,
                                                                    vont plancher dans quelques jours.
                                                                    Une suggestion de sujet de dissertation :

                                                                    « Quel est LE J U S T E PRIX des SERVICES à l’ être humain  ? »

                                                                    MAL HEUREUSEMENT , certains auront D U être largués vers des
                                                                    VOIES de garage MANUELLES.

                                                                    UNE PIECE D UN EURO pour payer une baguette de tradition ou un café
                                                                    n’a pas le même poids quand il est tendu par un (e ) financier (e) ou un (e) couturièr (e).


                                                                    • MUSAVULI MUSAVULI 8 juin 2012 09:46

                                                                      Globalement d’accord avec l’article mais je ne crois pas qu’il faille diminuer la rémunération des magistrats. Un seul point mérite le débat : la responsabilité des magistrats. Ils peuvent ruiner des vies d’innocents, comme à Outreau et poursuivre sereinement leur carrière. Nicolas Sarkozy voulais se pencher sur la question mais a dû renoncer devant la fronde des syndicats de la profession. 


                                                                      • franor 8 juin 2012 11:21

                                                                        Globalement d’accord avec votre intervention, mais en ce qui concerne Outeau NS n’a jamais souhaité y mettre bon ordre. C’est son gouvernement qui à obtenu la mutation promotion de burgot au parquet de Paris ou la même année il obtenait une prime au mérite maximum soit 13 % sans doute pour services rendu en couvrant l’incompétence de la cours d’appel de Douai.
                                                                        De plus notre EX- Président n’a appliqué aucune des recommandations de la commission Outreau c’ dire.


                                                                      • mortelune mortelune 8 juin 2012 12:17

                                                                        J’ajoute que tous les magistrats ont eu des professeurs et que tous les professeurs n’ont pas à faire avec les juges. La responsabilité de ceux qui sont maintenant magistrats vient directement du travail des professeurs qui se sont sentis responsables en donnant des cours de qualités. 

                                                                        J’ajoute que plus on dévalue le statut des enseignants « les profs sont des fainéants » « ils sont toujours en vacances » « ils sont nuls » etc... moins les jeunes (qui ne sont ni sourds ni aveugles) respectent leurs professeurs. La conséquence immédiate c’est que les juges se retrouvent avec davantage de dossiers à ouvrir avec augmentation de la délinquance. 
                                                                        Que le métier d’enseignant soit réévalué et c’est moins de travail pour les magistrats et la police. 
                                                                        A croire que notre société préfèrent les juges aux professeurs. Question de choix !
                                                                        Il ne s’agit pas de comparer l’incomparable, il s’agit d’abord de comprendre que l’école est le premier endroit où l’éducation devrait être faite dans un climat de respect des valeurs et de ceux qui ont étudié longtemps pour redonner leurs savoirs. 
                                                                        Je me fiche pas mal de combien gagne un magistrat ou un pilote de ligne. 
                                                                        Les enseignants sont devenus la risée de la société alors qu’il y a 50 ans ils étaient des ’notables’. 
                                                                        L’école est LE tremplin pour chaque individu. Laissez ce tremplin pourrir c’est pourrir la vie du plus grand nombre.




                                                                        • mortelune mortelune 8 juin 2012 12:28

                                                                          Je suis tombée sur ça le salaire des militaires 

                                                                          A niveau scolaire égale il semble que notre société on gagne davantage d’argent pour tuer les gens que pour leur donner des connaissances. Je ne suis ni jalouse ni envieuse, je suis juste surprise. Au final je préfère m’ouvrir les veines que de me prendre une balle perdue. ;o)

                                                                          • njama njama 8 juin 2012 13:36

                                                                            à temps de travail égal ...

                                                                            Les officiers et militaires non officiers ayant accompli 15 ans de services civils et militaires effectifs acquièrent un droit à pension.


                                                                          • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 14:57

                                                                            Difficile de comparer aux militaires, il y a quand même un aspect du truc qu’il ne faut pas oublier c’est qu’à n’importe quel moment on peut leur demander d’aller au casse pipe.


                                                                          • _Ulysse_ _Ulysse_ 8 juin 2012 15:04

                                                                            @mortelune :

                                                                            En plus, je viens de regarder votre lien, ben franchement ça ne vend pas du rêve !
                                                                            N’oubliez pas que la très large majorité des militaire sont au bas de cette échelle des salaires.


                                                                          • bakerstreet bakerstreet 8 juin 2012 15:02

                                                                            J’ajoute que le fond de cet article, en dehors du propos,
                                                                            qui tente d’opposer les corps de fonctionnaires entre eux me semble parfaitement indigne :

                                                                            Méthode vulgarisé il est vrai par le gouvernement Sarkozy, qui semble t’il a fait des émules.

                                                                            Ce qui mordent à l’hameçon de cette manipulation grossière devraient bien réfléchir à deux fois, avant qu’on les stigmatise de la même façon


                                                                            • Oliver HACHE Oliver HACHE 9 juin 2012 15:01

                                                                              J’ai lu votre article qui, à mes yeux, ne présente aucun intérêt. Il s’agit d’un débat stérile, une bataille de tranchée dont l’insignifiance n’a d’égale que la pauvreté de l’argumentation.

                                                                              Je vous propose d’autres sujets qui ne manqueront pas d’intéresser tout autant la masse :

                                                                              Doit-on baisser le salaires footballeurs qui ne marquent pas de but.. ?

                                                                              Est-il normal que Laurence Ferrari roule en Porsche.. ?

                                                                              Est-il normal que Laurent Fabius roule en Ferrari.. ?

                                                                              Est-il normal que ma Peugeot ne roule plus.. ?

                                                                              L’épilation intégrale réprensente-t-elle un danger pour la survie de l’espèce humaine.. ?

                                                                              La présence en France du Frelon asiatique présage-t-elle d’une invasion prochaine de millions de migrants arrivant à pied par la Chine.. ?

                                                                              Qu’y a-t-il vraiment sous le chapeau de Tata Yoyo.. ?

                                                                              La valise de Linda de Suza était-elle véritablement en carton.. ?

                                                                              Dick Rivers a-t-il jamais eu idée de ce que son nom peut avoir de choquant pour un anglophone.. ?

                                                                              Je vous laisse le soin de développer.

                                                                              Cordialement.


                                                                              • bakerstreet bakerstreet 9 juin 2012 15:33

                                                                                Bravo Olivier, seul l’humour peut nous faire triompher de la médiocrité.


                                                                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juin 2012 16:28

                                                                                Sabine ,je confirme ,les femmes me fuient , moi meme étant désopilé !


                                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 juin 2012 16:48

                                                                                Rectification  :


                                                                                La valise en carton de Linda de Suza est en fait une valise en simili carton . 
                                                                                La véritable peau du carton c ’est de la peau de zébulon garantie trois ans 
                                                                                 pièces et main d’ oeuvre . De plus les huisseries et serrures sont en métal véritable 3 microns . La poignée quant à elle a fait l’ objet de tous les soins 
                                                                                 du constructeur 
                                                                                vu que l’ on peut l’ empoigner de la main droite aussi bien que de la main
                                                                                 gauche .Et dans la chanson «  les parapluies de Lisbonne  » qu’ elle 
                                                                                chante avec Lio la poignée 
                                                                                en ébonite précieuse a eu le premier prix au concours des poignées 
                                                                                 de Hassi Méssaoud la même année en novembre .

                                                                                D’ où le salaire certaines fois exagéré de quelques uns et celui en dessous de la norme saisonnière pour d’ autres .

                                                                                Si c’ est pas malheureux !


                                                                                • xmen-classe4 xmen-classe4 9 juin 2012 19:26

                                                                                  D’une les entrepreneurs qui gagne 100000€ sont marginaux et ne gagnent autant que parcequ’il ont investis leurs économies dans leur métier de manière intelligente.

                                                                                  Les juges sont rares en France, on en trouvera jamais un au chomage. C’est une volonté politique de l’UMPS. un privilège pour légitimer des ploucs élus en basse campagne auprès de l’elite parisiennes. ils faudrai compter aussi les extra qu’ils s’accordent.

                                                                                  Les professeurs sont surqualifiés, avoir un bac +5 pour enseigné (ou faire lire ) des leçons n’est pas nécessaire surtout au collège ou en maternelle.

                                                                                  Le pire devant etre les économistes de bercy qui restent en fonction alors que l’on paye en plus la BCE.

                                                                                  de toute manière c’est politique l’etat choisis de favoriser des catégories professionelles dans le seul but d’etre populaire. ex medecin, notaire, infirmière, etc..
                                                                                  ils font peut etre des statistiques du nombre d’encarté.
                                                                                  quoi qu’il en soit , l’economie francais est irationelle, le smic et les diplomes ne sont pas des reperes suffisant pour lui apporté la logique qu’elle mériterais


                                                                                  • Yohan Yohan 15 juin 2012 10:34

                                                                                    20 heures de préparation pour 18 heures de cours, vous rigolez. Peut-être en début de carrière, oui mais j’ai plusieurs potes enseignants qui me disent qu’ils passent une petite dizaine d’heures à préparer leurs cours, pas plus.


                                                                                    • Yohan Yohan 15 juin 2012 10:37

                                                                                      Puisque vous tenez tant au principe de justice et d’égalité, vous devriez aussi proposer aussi qu’on aligne la retraite des fonctionnaires sur celle du privé smiley


                                                                                      • Anais 6 janvier 2016 22:21

                                                                                        J’ai 16 ans, ma famille est presque entièrement dans l’éducation nationale, cependant il me semble mes amis les professeurs qu’il sera juste d’augmenter votre salaire lorsque j’aurai devant moi et ce tout le long de ma scolarité, un adulte qui fait son travail correctement, qui ne porte pas de jugement sur un monde qu’il ne connait pas et s’applique à la transmission des connaissances de sa matière, je suis désolé mais la discipline et la tenue des élèves en classe dépend entièrement de vous. (justement les très bons profs ne sont pas valorisés et c’est pourtant eux qui ferment leur bouche et qui ne se revendiquent pas)

                                                                                        Il me semble que le débat que vous prenez la peine de diffuser est stérile, aussi des chiffres dont la source n’a pas été vérifiée. Je pensais pourtant que les magistrats étaient des gens admirables... 

                                                                                        • Joaquin phoephoe 11 avril 2016 22:58

                                                                                          Je réponds tardivement il est vrai, mais à la suite de la lecture de ce document il m’était impossible de ne pas réagir.

                                                                                          Premièrement, au vu de l’auteur, ce n’est pas parce qu’il met des mots qui sortent un peu du commun avec une écriture soignée qu’il sait de quoi il parle.

                                                                                          Deuxièmement, je ne peux contredire l’idée qu’être un BON enseignant mérite bien d’avantage.

                                                                                          Dernièrement, il m’est insupportable de lire de telles inepties concernant la magistrature, tout ça déballé dans un vomi insultant, ne prêchant que le faux pour dégrader une image professionnelle.

                                                                                          Fallait que ça sorte, ça va mieux, c’est écœurant ce genre de personne qui parle durant un dîner pour descendre une vocation, sans aucune lucidité ni connaissance de cause tout ça parce qu’il à vu une émission à la télé hier soir dont le titre : “Ces magistrats, ces salauds“

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Francescab


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès