• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sexisme : Dialogue surréaliste entre une féministe radicale et un employé (...)

Sexisme : Dialogue surréaliste entre une féministe radicale et un employé de Décathlon

7 février 2018 sur Twitter

Cécile Werey, membre du conseil d'administration du collectif Osez le féminisme !, prend prétexte d'une photo prise dans un magasin Décathlon, où l'on voit un sac à dos bleu pour hommes et un sac à dos rose pour femmes, pour mettre en cause l'enseigne. Selon la militante féministe, Décathlon, en reproduisant des stéréotypes de genres, ferait le jeu de La Manif pour Tous ! 

Très vite, le community manager de Décathlon (Yann) répond à la critique, rappelant que les sacs à dos existent dans beaucoup d'autres coloris.

Mais c'est alors qu'une autre militante féministe, Martine Michel, s'invite dans la danse... Sur son profil, on lit qu'elle se réclame de Christine Delphy, sociologue représentante du féminisme matérialiste, très proche des Indigènes de la République et d'Houria Bouteldja. Le community manager de Décathlon va passer un sale quart d'heure.

Lorsqu'il explique que les sacs à dos sont adaptés aux différences de morphologie entre hommes et femmes, le pauvre homme aggrave son cas. Car une femme peut avoir une morphologie d'homme, rétorque la féministe. Voir des différences morphologiques entre les hommes et les femmes, c'est le début du sexisme !

Notez l'usage de l'expression "morphologie dite masculine", qui laisse entendre que la militante ne croit pas à ce genre de distinction.

Le représentant de Décathlon informe la militante que son enseigne réalise des études de marché et qu'il se trouve que les hommes et les femmes ont des goûts différents. Il s'agit donc de s'adapter à cette différence. Mais peine perdue : Martine Michel ne veut pas entendre parler de différences de goûts entre hommes et femmes. De l'uniformité, que diable !

Le CM de Décathlon finit par dire que, s'il existe des sacs à dos roses pour les femmes, c'est qu'il existe une forte demande des femmes pour ce coloris. C'est donc rentable. Et, a contrario, s'il n'existe pas de sacs à dos roses pour les hommes, c'est que la demande est quasiment inexistante.

Mais là encore, la militante - qui manie l'écriture inclusive - ne veut pas entendre parler de logique économique, en laquelle se serait immiscée la logique sexiste de la société !

Le public qui a assisté à cette conversation n'est peut-être pas représentatif de la population française, mais il est unanime. Tout le monde salue le calme olympien du CM de Décathlon, comparé au Dalaï Lama ou à un moine Shaolin, et fustige la rage "débile" de la militante.

Le réseau Osez le féminisme ! est né en juin 2009. Son but ? Déconstruire les préjugés sur le féminisme et éradiquer le patriarcat !

Mais éradiquer la patriarcat ne se fera pas en un jour. Avant, il aura fallu imposer aux hommes le sac à dos rose et aux femmes le sac à dos bleu. Les grandes luttes idéologiques passent en effet par de "petits" combats, jusque dans les rayons de Décathlon.

Le sac à dos rose, symbole de l'oppression des femmes, qui l'eût cru ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 8 février 13:37

              Le sexe ne fait rien à l’affaire


                Quand on est con , on est con ...

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 février 05:16

      @Jean-Yves TROTARD


      Malgré les indices qui s’accumulent par l’effet du féminisme primaire et du mouvement revanchard Me too, je crois que la preuve n’est pas faite que l’apparente infériorité intellectuelle de la femme soit innée ; je pense que la bêtise qu’elle mette en lumière trouvera une explication raisonnable.

      PJCA

    • Christ Roi Christ Roi 10 février 11:51

      Pour votre confort de pensée, ce commentaire à été censuré par la rédaction. Excusez nous de la gêne occasionnée.


    • mmbbb 8 février 13:37

      et le burkini ? il n y a qu une couleur rose pour les femmes


      • V_Parlier V_Parlier 8 février 15:01

        @mmbbb
        Pourtant c’est trucs là c’est souvent sombre. Pas de rose, donc pas de problème.


      • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:53

        @mmbbb


         et un Imam gay se teinte t’il la barbe en rose ?

      • doctorix doctorix 8 février 16:42

        Cet entretien, où le vendeur se montre d’une patience et d’une correction admirables, est vraiment un appel au sexisme.

        A tout le moins, il s’agit d’un harcèlement.
        Je suggère à cette frustrée d’acheter un sac à dos rose pour son mec, pour voir. Si du moins elle en a trouvé un qui la supporte...

        Je me demande si une bonne fessée ... ?

      • V_Parlier V_Parlier 8 février 17:13

        @doctorix
        « Si du moins elle en a trouvé un qui la supporte... »
        je pense que le problème est justement là.


      • mmbbb 8 février 19:35

        @ V PARLIER et pourtant ces gauchistes ces feministes ont approuvé le conseil d etat lorsque celui invalida l arrête municipal contre le port du burkini Ces feministes ces gauchistes sont fêles de la caboche N est pas une feministe qui avait propose l agrandissement des trottoirs a Paris afin de lutter contre le harcèlement ?


      • gerard JOURDAIN 8 février 20:23

        @doctorix  hummm...une bonne fessée pourrait lui ouvrir des horizons ...féminines....


      • JC_Lavau JC_Lavau 8 février 20:37

        @V_Parlier.

        Ne soyez jamais le fils, le frère, le père ni le mari d’une féministe !
        Elle vous fera payer très cher le délit de masculinité, que vous
        commîtes rien qu’en naissant.

        La journée de la féministe est assez répétitive :
        Reprendre le pouvoir, reprendre le dessus, envoyer une bordée
        d’insultes, benner un tombereau de reproches, faire subir une colère,
        et reprendre au début, avec des variantes quant à l’ordre des
        opérations.
        Ainsi l’ordre « benner un tombereau de reproches, reprendre le pouvoir,
        faire subir une colère, reprendre le dessus, envoyer une bordée
        d’insultes » est tout aussi valide dans l’emploi du temps de la
        féministe. Et puis ça introduit de la variété.

        Sur les frêles épaules de la féministe repose un apostolat harassant,
        épuisant, de tous les instants, son devoir envers le Parti : ne jamais
        relâcher la guerre de longue durée contre l’existence même des mâles,
        ce scandale intolérable de l’existence des chromosomes XY et de la
        reproduction sexuée. Ah si seulement le Créateur l’eût écoutée, il n’y
        aurait que des lesbiennes dans la ville, et grâce à la parthénogenèse,
        ce serait le paradis sur Terre : aucun enfant ne pourrait plus jamais
        échapper à la toute-puissance matriarcale ni contracter d’autre mariage
        qu’avec sa maman.

        Comme la perfection n’est pas encore réalisée, il y a encore des
        féministes qui pratiquent l’hétérosexualité. Toutefois, il convient
        qu’elles soient très rigoureuses dans le dressage de leur mec. Il ne
        sera jamais tolérable que le mec échappe à la guerre de longue durée,
        ni ose développer la moindre réflexion qui échappe au sexisme misandre
        victorieux. Prenons le cas des freudiens et de leur parlance
        carabistouillée : le mec sera autorisé à critiquer les amphigouris
        précieux de Pascal R., mais la féministe lui volera dans les plumes
        s’il ose critiquer les mines entendues et supérieures de Ghislaine K.
        sur telle de leurs expressions volontairement fallacieuses. Dans le
        second cas, le mec est coupable de misogynie, et il faut le lui faire
        payer cher.

        En amours hétérosexuelles, la règle du jeu est que la somme soit
        négative. Qu’importe combien la femme y perd, pourvu que l’homme y
        perde davantage, qu’il n’oublie jamais que lui doit fournir tous les
        services, sans jamais rien demander ni obtenir en retour. C’est elle la
        maîtresse, et lui le serviteur, qui doit toujours exhiber une attitude
        soumise.

        La féministe choisira elle-même les peintures et papiers peints que le
        mec posera chez lui : il doit poser du vieux rose dans son couloir,
        afin de montrer que même chez lui, c’est encore une maison vaginale.

        La féministe peut-elle être intelligente en amour, et heureuse en amour ?

        Bah oui, la féministe peut faire illusion quelques jours, au mieux
        quelques semaines, aussi longtemps que les hormones sont là, et lui
        imposent l’intelligence de l’espèce via la stratégie de l’espèce, aussi
        longtemps que les orgasmes l’inondent d’ocytocine et d’endorphines.

        Mais quand l’intelligence de l’espèce perd de son emprise, nulle
        intelligence ne peut prendre le relais, chez la féministe :
        autoritariste née, elle ne songe plus qu’à sa guerre à mort pour le
        pouvoir, tous les pouvoirs. Bien qu’il soit possible
        qu’individuellement, elle ne soit pas diagnostiquable comme
        paranoïaque, elle demeure adhérente à une doctrine paranoïaque, et la
        loi générale lui est collectivement applicable : les paranoïaques ne
        jouissent pas, et baisent atrocement mal et le plus rarement possible,
        de peur qu’une micro-parcelle de contrôle, de pouvoir et de suprématie
        leur échappe.

        Est-ce à dire que la féministe ne baise plus ? Bah si, à une condition :
        soit que son vagabondage sexuel lui serve à dénier et humilier ses
        précédents amants, rabaissés au rang d’ustensiles passés de mode ou
        usés, soit que ses adultères lui servent à bafouer et humilier son
        cocu. Voilà ce qu’il lui reste d’héritage de la stratégie de l’espèce,
        et encore, seulement aussi longtemps que les hormones lui durent,
        seulement le temps que les horloges biologiques n’aient sonné.


      • mmbbb 8 février 21:16

        @V_Parlier c ’est une figure de style une ellipse au cas ou vous ne l auriez pas compris


      • Et hop ! Et hop ! 10 février 20:06

        @doctorix

        Qu’est-ce qui vous permet de supposer que c’est une femme, vous êtes pleins de préjugés.

        Qui vous permet d’oser affirmer qu’il existe des femmes et des hommes ?

        C’est un humain indifférencié qui pour le moment s’oriente féminin.

      • visior64 visior64 11 février 10:30

        @doctorix

        Pourquoi ? Vous voulez passer au tribunal ?

      • Rincevent Rincevent 8 février 13:51

        Le militantisme est, en soi, une chose respectable. Là où ça coince, c’est quand ça se double d’un schéma mental simplifié qui (puisqu’on parle de couleurs) fait voir le monde au travers d’un strict noir et blanc qui exclut tout échange réel avec l’autre. Ça ne concerne pas que des féministes exacerbées, hélas…

        Ce CM, à la patience remarquable, le sait bien et, en se cantonnant dans le strictement matériel et logique, tient à distance une interlocutrice qui n’attend qu’une chose, c’est qu’il craque. Là, elle sortirait gagnante puisque ’’victime’’ d’un affreux macho. Pour cette fois, c’est raté…


        • Albert123 8 février 14:19

          @Rincevent


          « Le militantisme est, en soi, une chose respectable. »

          a quel niveau ? a part foutre la merde au dépends des autres qu’apporte le militantisme ?

          le militantisme se double systématiquement d’un schéma mental simplifié voir faux, 

          et dans le cas du féminisme, s’ajoute le paralogisme féminin dont toute femme réellement émancipée s’est détachée.

          paralogisme qui rend impossible toute discussion avec ces personnes puisque la nature logico cognitive d’un argument les dépasse totalement, au point de les rendre agressives.





        • V_Parlier V_Parlier 8 février 15:02

          @Rincevent
          C’est là que je vois que je ne pourrai jamais être un « community manager » !


        • mmbbb 8 février 19:30

          @Albert123 le feminisme contemporain est un mouvement de pétasses Mouvement qui n a rien a voir avec le combat de leurs ainées. C est le dévoiement de ce mouvement Par ailleurs beaucoup de femmes ne se reconnaissent pas dans cette nouvelle mouvance idéologique qui frise la l ineptie mentale.


        • JC_Lavau JC_Lavau 8 février 19:41

          @mmbbb. Ces héritières défendent leurs privilèges.


        • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 8 février 13:54

          Ce qui est bien quand on est con, c’est qu’on peut toujours le noyer dans une forme ou l’autre d’intégrisme. 


          • eric 8 février 14:05

            On ne surestimera jamais assez les souffrances de ces militantes.

            Elle sont droit à des réponses.

            Celles-ci sont politiques. Il faut en effet des moyens pour répondre à leurs angoisses. Il est aussi indispensable d’avoir des modes de traitement « racisés ». Par exemple des Décathelons réservés aux féministes avec des sacs rose pour homme.

            En effet : ma grand-mère née en 1900 a toujours eu un carnet de chèque, un permis de conduire et pendant la grande guerre, à 15 ans, sont père mobilisé dans la territoriale, sa mère malade, elle gérait la propriété et la commune ( le Maire était aussi au front) ; Elle a d’ailleurs crée un arbre de noël pour les enfants qui est toujours mis en œuvre aujourd’hui. Son aïeule, toujours vers 15-16 ans, au 17 ème siècle, fut la force qui maintint le flambeau du calviniste, alors même que sa famille commençait à en avoir marre des persécution ;
             Arrêtée par le pouvoir catholique, elle réussi à s’enfuir, à se réfugier en Angleterre, à se marier là bas avant de revenir au pays quand les troubles cessèrent.

            Des exemples comme cela, j’en ai plein la famille. Personne ne s’est jamais demandé si tenir une porte ou s’habiller en rose était une oppression. D’une manière générale, du reste, les femmes protestantes ne sont pas plus portées sur le rose bonbon que leurs compagnons. Comme quoi, effectivement, les goûts...Les rapports ont toujours été déterminés, sous réserve des aléas classiques de la vie, par les compromis dans la distribution des rôles, cogérés par les hommes et les femmes en fonction de leurs goûts, de l’état de la société, des nécessités pratiques dans le cadre de l’amour conjugal et du projet de Dieu pour les hommes dans le couple quel que soit leur sexe.....

            C’est assez dire que l’égalité (réelle, harmonieuse humaine, et pas formelle 50/50) à tous égard des femmes et des hommes n’est pas une question d’époque mais bien d’individus, de familles, de milieux.

            Que savons nous du passé des malheureuses féminnazies ? En pratique rien. Nous savons ce qu’elles nous en disent.

            Leurs grand mères, au sens marge, étaient oppressées, violées, battues, stigmatisées voir « féminicidé ». Sur ce dernier point on est en droit d’être un peu septique, mais bon. Dans une large mesure, elles même sont des victimes.

            Pour le reste, avec un passé familial de ce genre, on n’est qu’à moitié étonné. On sait que les pathologies familiales peuvent se transmettre entre les générations.

            Bon, elles enjolivent peut être un peu, mais nous savons que les souffrances sont subjectives. Qui sommes nous pour affirmer qu’elles se trompent sur leur propre passé ? L’important est que concrètement, cela les empêche de vivre normalement.

            Il faut les aider, envoyer des spécialistes formés, les tenir à l’écart des descendant de femmes heureuses qui risqueraient de sous évaluer leur état et de les choquer malgré eux. C’est le cas ici chez Décathlon.

            La société est dangereuse pour elles et elles le sont pour la société.
            Voir l’exemple de la grande souffrante made in USA ici : https://www.youtube.com/watch?v=zyDuSYvrGBY
            Ou cette autre qui est agressée 10 fois par jour !!!! (chercher la réponse de Marion Seclin, la spécialiste youtube CAnal + de « comment retirer le sable de sa raie quand on est la plage » à la vidéo du raptor dissident.

            C’est à l’État d’organiser une non mixité entre ces personnes en grande souffrance et le monde extérieur qui ne leur convient pas.

            Cette protection pourrait se faire sur la base d’un volontariat ? Ou faudrait il être volontariste ?


            • Jeff Parrot Jeff Parrot 8 février 14:51

              @eric

              Excellent, tellement vrai !


            • Trelawney Trelawney 8 février 14:25

              Déjà le sac à dos bleu ciel, ça ne fait pas trés viril. 

              Pour mettre tout le monde d’accord, je propose à Decathlon de faire des sacs à dos kaki. Kaki clair pour les femmes et kaki foncé pour les hommes

              • njama njama 8 février 17:03

                @Trelawney
                des sacs à dos kaki
                non c’est trop militaire, et l’armée sera certainement le dernier bastion du sexisme 


              • V_Parlier V_Parlier 8 février 17:16

                @njama
                Aux USA, phare du progressisme obamo-clintonnien, ils avaient organisé une opération de communication montrant des militaires masculins en chaussures à talon rouges. Ils avaient déjà anticipé.


              • mmbbb 8 février 19:17

                @V_Parlier et lorsque ces militaires vont sur le champ de batailles , l etat majot leur donne du rouge a levre pour déstabiliser l adversaire de ces terres musulmanes


              • JC_Lavau JC_Lavau 8 février 22:31

                @Trelawney. Un randonneur avec un sac noir a été prévenu par un chasseur que son noir pouvait être confondu avec un sanglier.

                Depuis, j’évite le noir à la saison de la chasse. Et même les fauves et les marrons.
                Parmi les camouflages militaires, le DPM britannique est un des meilleurs s’il est en version assez claire. Sinon, me voilà rendu à la mode Robin Hood : un max de vert dans mon uni ou mon camouflage, pour ne pas être pris pour un grand gibier. Ou alors le jaune fluo ou l’orange fluo.

              • Trelawney Trelawney 9 février 08:35

                @JC_Lavau
                Lorsque je joue au golf dans la neige, j’utilise des balles orange, elles sont différentes de celles de mon épouse qui sont .... rose smiley


              • njama njama 9 février 10:03

                @V_Parlier
                oui, mais je crois que dans l’armée américaine les transgenres sont en voie d’être acceptés. Faut préparer le terrain ...
                 
                http://www.rfi.fr/ameriques/20171212-etats-unis-transgenres-transsexuels-armee-chelsea-manning-trump


              • njama njama 9 février 10:07

                d’être accepté(e)s
                 smiley


              • antiireac 9 février 10:08

                @njama
                J’espère que les américains auront la sagesse de les envoyer en première ligne du front...


              • amiaplacidus amiaplacidus 8 février 14:27

                Je suis surpris (enfin, pas vraiment), que des « féministes » se consacrent à la luttent contre (ou pour, on fini par ne plus savoir) la couleur des sacs à dos.

                Il me semble que la lutte pour l’égalité salariale serait plus importante. Il est vrai que ces bobos féministes ne savent rien de la difficulté des fins de mois.
                .
                Je me demande s’il existe des sacs à dos de couleur brune pour les fémino-fascistes ?


                • alain_àààé 8 février 14:47

                  tien il existe un mouvement féministe.elle sort d ou celle la.cela fait bien longtemps que je n avais pas entendu une militante feministe.on ne les a pas entendu avec toutes ses histoires qui sortent jour aprés jour que des femmes se sont faient violées par des personnalités politique,cinémathographique etc.je ne les aies pas vu dans les manifestations sur le code du travail et bien d autres choses etc......un syndicaliste terroriste cégétiste dont les membres de sa famille ont été déporté


                  • gaijin gaijin 8 février 15:03

                    cette personne ne devrait elle pas s’insurger plutôt contre l’absence de talons aiguille pour homme dans les magasins de chaussure ........quid également de l’absence de tampons périodiques pour homme dans les grandes surfaces ?
                    ça ne rappelle une blague :
                    quel-le est le la différence entre un-e militant-e féministe et un-e miroir-e ?
                    le la ( ou la le pour ne pas risquer d’être sexiste en faisant précéder l’un ou l’autre article ) militant-e parle sans réfléchir et la le ( ou le la pour préserver un-e strict-e égalité entre les genres ) miroir-e réfléchit sans parler ..........


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 février 15:28

                      Des godes ceinture gratuits pour toutes !



                        • JC_Lavau JC_Lavau 8 février 15:39

                           Si de petits esprits me demandaient pourquoi nous avons raison d’avoir réduit les mâles en servage, voici ce que je répondrais :

                          Les routes seraient trop chères si nous ne les faisions travailler par des mâles. Et pas seulement les routes ! Les bâtiments, la métallerie, les ponts, les tunnels, le bûcheronnage, la sidérurgie, la fonderie, le laminage, la forge, l’emboutissage, l’usinage, la manutention, les déménagements, l’armée, la garde de nos côtes...
                           

                          Ceux dont il s’agit sont mâles de la tête aux pieds, et ils sont tellement grotesques avec leurs grands pieds et leur pomme d’Adam saillante, et leur ridicule esprit chevaleresque, qu’il est presque impossible de les plaindre.
                           
                          La preuve qu’ils n’ont pas le sens commun, est qu’ils ne font aucun cas de l’or et des perles et pierreries, qui chez des femmes policées, sont d’une si grande conséquence.
                           
                          Kâli est une déesse très sage, et on ne peut se mettre dans la tête qu’elle ait mis une âme, et pis encore, une âme bonne dans un corps tout mâle.
                           
                          La preuve que tout mâle est un violeur en puissance, est qu’il porte toujours sur lui l’arme du crime.
                           
                          Et en plus dans non contrées non encore islamisées, les mâles veulent pisser tout debout comme des héréticques !

                          • koulouge 11 février 18:51

                            @JC_Lavau
                            Excellent, merci,...


                          • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:54

                            Faut vraiment ne rien avoir a foutre d’autre !!!!


                            • antiireac 8 février 17:40

                              @zygzornifle
                              Et en effet on peux se demander où elles trouvent le temps et surtout l’argent (le nerf de la guerre) pour faire ces genres d’enquêtes à la con.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Play Mobil

Play Mobil
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès